Partagez | 
 

 [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Dim 9 Aoû - 12:52

L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [1]

- Ainsi font, font, font les petites marionnettes, ainsi font, font font, trois petits tours et puis s'en vont...

Le liquide gicla sur les murs de la chambre de Madame Libido. Elle regardait les cadavres de filles de joie à ses pieds avec un air malsain, tandis qu'Erwin, non loin, ne portait qu'un regard froid sur la situation. Ce spectacle ne le réjouissait pas, et il ne comprenait pas pourquoi Cid, son maître d'arme, l'avait envoyé observer de telles atrocités. Soudain, toutes les filles se relevèrent, faisant fis de leurs semblants de blessures. La femme applaudit bruyamment en continuant sur une autre comptine. Elle semblait de bonne humeur, ce qui avait le don d'irriter encore plus le rouquin d'à peine quinze ans.

- Je vais partir...
- Ta, ta, ta. Taratata !

Elle s'avança vers lui avec un sourire amusé. Ses mains graisseuses vinrent se poser sur les joues encore enfants du garçon alors qu'il détournait le regard. Cela lui rappelait un fâcheux événement qui avait eu lieu sur Water Seven quelques années plus tôt, et l'odeur de fromage.

- Tu vas faire une commission pour moi.

Sortant une liste de sa poche, la femme la posa sur la table et se pencha, le cul en évidence, pour écrire quelques petites indications. Elle transmit alors une liste de plantes, de petits ingrédients divers et variés. Des pattes de grenouilles séchées, du sang de corbeau... De quoi faire de belles petites potions de sorcière confirmée. Elle était sûrement à fond dans ce genre de délires, mais ce n'était pas au garçon d'en juger : il allait effectuer tous ces achats. Que cela le mène vers le centre de la peur de Shabaody n'était pas un problème : les Grooves hors-la-lois étaient déserts depuis le passage de quelques Supernovas sur le Nouveau Monde, quelques semaines plus tôt.

Et le Gouvernement semblait simplement se complaire dans ses hauteurs, regardant de Marijoa les fourmis qui se marchaient les unes sur les autres en essayant de survivre. Ils n'inspiraient à Erwin que du dégoût. Les petites bases de proximité n'étaient pas le problème : elles assuraient la sécurité des citoyens avec les moyens mis à leur disposition.

Sortant de la maison, il sourit aux filles qui étaient parties nettoyer leurs corps recouverts de rouge. Elles avaient l'air distantes, autant avec le rouquin que les unes envers les autres. Soupirant, le jeune homme ne prit pas la peine d'épiloguer avec elles et se dirigea d'un pas léger vers l'apothicaire qui lui vendrait les ingrédients dont il avait besoin.

C'était bien sûr sans compter sur la myriade d'événements qui se profilaient à l'horizon : des oiseaux avaient recouverts le Groove 8 en attaquant les passants à vue. Leurs coassements, leurs piaillements laissaient penser qu'ils avaient pour but de défaire les plus faibles en laissant aux plus gros oiseaux, silencieux, le soin d'éliminer les autres.

Et au milieu de cette nuée de créatures volantes, un homme se tenait, chancelant tandis qu'un sourire dément semblait se diriger vers l'horizon. S'agissait-il d'un maudit ? D'un Supernova ? D'un nouveau hors-la-loi ? En tout cas, le rouquin n'en avait jamais entendu parler. Tout ce qu'il savait en cet instant, c'était qu'il se trouvait sur son chemin, et qu'il n'avait donc d'autres choix que de lui faire sa fête et de calmer, par la même occasion, les oiseaux qui semblaient le prendre comme référent.


Dernière édition par Erwin Dog le Mer 26 Aoû - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Mar 11 Aoû - 17:08



Flashback

feat Erwin Dog






- L’addition, s’il vous plait !

Un homme, accompagné de sa petite famille venait de lever la main en lançant un regard légèrement insistant à mon intention. Il désirait payer, et cela faisait peut-être deux ou trois fois qu’il avait tout bonnement été ignoré par les autres serveurs de la salle. Décidément, j’avais réellement l’impression d’être le seul à faire mon travail correctement ici. Cela faisait maintenant quelques mois que je travaillais dans ce petit restaurant, sur Shabaody, et je me débrouillais plutôt bien, d’après mes supérieurs. A l’origine, je ne me serais jamais imaginé exercer un métier comme celui-ci, mais je n’avais pas trop eu le choix. J’avais besoin d’argent, et vivre seul sur cet Archipel était devenu difficile. Nakata étant parti, je me sentais tellement seul.. Si seul, que je ne pouvais plus rester chez moi à ne rien faire. C'était aussi l’une des raisons pour lesquelles je m’étais décidé à bouger, et rencontrer du monde. Quoi qu’il en soit, pour en revenir au restaurant, je me dirigeais donc en direction de la table pour leur donner le montant à payer.

- Ça vous fera trente-et-un berrys, monsieur.

- Ouais, tenez.

L’homme sortit quelques pièces de la poche de son vêtement et me les tendit en grommelant. Apparemment, il n’avait pas l’air de bonne humeur, lui.. Je pris l’argent et commençait à débarrasser la table pour emmener assiettes et couverts en cuisine. C’est alors qu’une personne m’interpella, un de mes supérieurs. L’expression de son visage était neutre, même s’il semblait quelque peu stressé par une certaine chose. Il posa sa main sur mon épaule et murmura.

- Oy, Franny, va me chercher quelques ingrédients pour le plat du jour, on commence à en manquer, tu veux bien ?

Exécutant un léger hochement de tête pour répondre, je fis demi-tour, attrapant ma veste et sortit rapidement du bâtiment. Quand soudain, je me retrouvai presque comme entouré par une multitude de volatiles, volant en plusieurs groupes sur le Groove. D’où est-ce qu’ils sortaient ? Qu’est-ce qu’ils faisaient là ? Pour le coup, je n’y comprenais strictement rien. En plus, c’était assez étrange, puisque plus personne ne traînait dehors, à l’exception de deux personnes. A cette distance, je n’arrivais pas précisément à distinguer les formes de leur silhouette, mais l’une d’elle paraissait plus petite. L’autre, quant à elle, avait l’air d’être le point « important » de cette affaire. Effectivement, les oiseaux ne lui faisaient rien, c’était comme s’ils provenaient de lui, ou bien qu’il les dirigeait, simplement. Dans tous les cas, tout cela n’avait rien de normal.

- Nanajuuni Pound Hou !

Tels étaient les mots sortant de ma bouche, alors que les sabres que je venais d’empoigner se mirent à dessiner un puissant tourbillon, visant plusieurs volatiles. Il me fallait rejoindre la silhouette la plus neutre pour savoir s’il en savait plus sur la situation, tout en faisant attention à la seconde.


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Mar 11 Aoû - 23:29

L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [2]

- Picoti et picota.

L'homme au milieu de la nuée d'oiseaux sifflotait tranquillement, son regard souvent masqué par les becs de ses créatures presque démoniaques. Il souriait avec une certaine démence, ses lèvres étirées jusqu'au maximum de leur élasticité. Il n'avait pas l'air de se soucier de la présence des deux survivants, préférant regarder de haut les cadavres que ses oiseaux picoraient goulûment. Certains semblaient même s'être fait un festin en réunissant quelques bouts de carcasses exquises qu'elles entreposaient dans différents endroits, ayant déjà pour ambition de faire de ce Groove leur nid. Et cet homme à leurs commandes avait déjà commencé à se créer un nid, au-desssus d'un restaurant, laissant ses oiseaux finir les personnes à l'extérieur avant de leur ordonner d'investir les habitations et d'en chasser à jamais les habitants.

- Une journée tout à fait normale sur Shabaody, lança Erwin en soupirant avant de se diriger d'un pas décidé vers l'homme aux oiseaux.

Quelques piafs tentèrent de faire obstacle avec une certaine ferveur, il fallait l'avouer. Mais rien de suffisamment puissant pour abattre le rouquin qui s'était frayé un chemin en premier lieu vers un homme peut-être pris au dépourvu par les événements, à en juger par sa tenue de serveur. Pourquoi était-il sorti du restaurant et avait-il risqué sa vie ? S'il s'agissait d'un combattant, ils allaient pour s'entraider, mais si c'était un allié de l'homme aux oiseaux, une petite baston allait devoir s'engager.

Prenant soin de frapper les oiseaux qui osaient l'emmerder, le garçon réussit rapidement à se frayer un chemin dans la masse. Il n'était pas encore très doué avec le combat au corps à corps, mais il se servait d'un coutelas dont il avait fait récemment l'acquisition pour faire fuir les bêtes. Il se sentait étrangement à l'aise avec cette arme, comme s'il s'en était déjà servi dans une vie antérieure. Coups précis, assassins, le maniement de cette lame lui semblait naturelle et effrayante. Il déglutit en approchant le serveur, inspirant avant de lui demander sur un ton à la fois concentré et distant :

- Si tu sais te battre, il me faudrait ton aide pour approcher le gars au milieu. Il est le seul à ne pas être affolé par les oiseaux.

Il fallait avouer que lui non plus ne l'était pas vraiment. Il n'était qu'un débutant au combat, contrairement à ce que laissait pensé ses mouvements de lame qui l'auraient fait passé à des yeux aguerris pour un assassins expérimenté. De même, le ton de sa voix, calme et fluide, semblait le classer dans la catégorie des sang-froids. Il n'avait même pas froncé les sourcils en voyant cette horde d'oiseaux, ce qui relevait d'un professionnalisme des plus complets.

Quand un oiseau de la taille d'un cheval s'élança vers les deux hommes, comme mu par l'instinct de la suite des événements, Erwin sauta sur le côté pour esquiver le coup de serres potentiellement mortel, ne prenant pas soin d'aider son potentiel allié qui devrait se sortir tout seul de cette épreuve. Les battements d'ailes violents allèrent jusqu'à repousser quelques petites créatures ailées de plusieurs côtés.

- Allons-y, combattons, lança avec un air de défi le rouquin qui se saisit d'un pistolet à silex qu'il tenait à la cheville, tirant un projectile sur l'oiseau qui n'eut aucun mal à l'esquiver avant de surenchérir par une attaque plus violente encore que précédemment.

L'esquive était de mise. Erwin sauta au-dessus de son adversaire qui rasa le sol au même moment. Sa plongée fut parfaitement exécuté, et il ne fit que frôler quelques plumes de l'animal, atterrissant de l'autre côté avec grâce et élégance... avant de glisser sur un amas visqueux et de perdre toute contenance aux yeux des oiseaux qui émirent quelques piaillements de moquerie et de mépris. En son for intérieur, il maudissait ces piafs qui lui bouchaient la vue et restaient tellement près de leurs maîtres qu'ils ne lui laissaient aucun endroit où utiliser son pouvoir.


Dernière édition par Erwin Dog le Mer 26 Aoû - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Ven 14 Aoû - 19:22



Flashback

feat Erwin Dog






Une fois sorti du restaurant donc, je ne pouvais que me retrouver en infériorité numérique face à ces centaines d’oiseaux virevoltant dans le ciel. Il était presque difficile de voir celui-ci d’ailleurs. Dans tous les cas, je venais d’envoyer un tourbillon suffisant puissant pour en balayer quelques dizaines sans trop de difficulté, histoire d’avoir une vision un petit peu plus claire, et encore.. C’était vraiment pour tenter quelque chose parce qu’en réalité, le nombre de volatiles était tellement important qu’ils parvinrent aisément à se replacer pour combler ce « vide » créé. Pour le coup, je ne savais pas vraiment de quelle manière je devais m’y prendre, mais peut-être que l’autre personne aurait une idée derrière la tête. Et.. En fin de compte, la cible à viser était probablement l’homme semblant les diriger. Sans lui, ceux-ci tomberaient peut-être comme des mouches, un à un. A vrai dire, je n’en savais absolument rien.

Ainsi, une fois assez proche du jeune homme aperçu précédemment, il prit la parole pour me demander de l’aider à attaquer le méchant monsieur. Sans même prononcer un mot, je lui fis comprendre que j’étais d’accord avec cette idée, d’une simple mimique du visage. Le garçon s’élança alors sur le côté en esquivant une attaque de front provenant d’un oiseau bien plus grand que les autres se trouvant plus haut. De mon côté, je plaçai ma lame contre son bec pour tenter de dévier sa trajectoire. Je ne pus toutefois pas empêcher mes pieds de glisser sur le sol, tant sa force était importante. Après tout, je ne disposais que de mes facultés humaines à ce moment-là, ce n’était donc pas vraiment étonnant.

Après ça, le volatile se contenta simplement de viser le rouquin, qui avait l’air déterminé à lui faire mordre la poussière. Lançant un rapide regard en sa direction, le voyant plus ou moins gérer la situation, je levai ensuite la tête pour fixer les plus petits. Plus loin, je pouvais apercevoir un adulte, sûrement, disposant d’une carrure plus ou moins identique à celle de l’autre. Laissant un rapide sourire s’esquisser sur mon visage, je secouai légèrement les mains en murmurant.

- Bon.. Il va falloir passer au niveau supérieur alors..

Rapidement, mes doigts, puis mes bras, et enfin chaque partie de mon corps se mirent à dégager une fumée blanchâtre. Une chaleur plus ou moins importante s’installait, et je me sentais gagner en énergie. Alors certes, le ciel était plus ou moins encombré par les volatiles, mais les rayons du soleil n’étaient pas pour autant entièrement cachés.

Une fois totalement prêt, je me mis en position, comme si j’allais débuter un 100 mètres, avant de m’élancer avec rapidité. Passé sous forme hybride, mes ongles s’étaient aiguisés d’une certaine façon, me permettant ainsi de dépecer une bonne ribambelle d’oiseaux, en partie. Ils avaient beau se trouver en supériorité numérique, seuls les plus gros représentaient un certain danger. Je ne perdis donc aucunement confiance en nos chances de réussite.

- J’m’occupe de l’autre là-bas !

Fonçant à toute allure en direction de l’adulte, en tranchant tout ce qui se trouvait sur mon chemin, je décidai au dernier moment de ressortir mon premier sabre, et d’y ajouter le second, croisant mes lames au niveau du bec de ma proie. Il allait y avoir un rapport de force..


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Ven 14 Aoû - 23:47

L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [3]

- Alouette, petite alouette, … Oups.

Le rouquin continuait ses mouvements précis tout en semblant réfléchir à haute voix. En glissant et en se mettant lui-même à terre, il n'avait pas prévu de devoir retourner dans la bataille aussi rapidement. Son allié, un homme aux capacités physiques apparemment très développées, avait sorti ses griffes... Littéralement. C'était un Zoan, à tous les coups, ou un homme qui ne se rongeait pas les ongles... Non, son allure avait changé. Il était passé en état 'Hybride'. Erwin acquiesça à ses propres pensées en esquivant un nouveau coup de son adversaire géant qui reprit de l'élan pour fondre sur lui. Un petit sourire s'étira sur les lèvres du rouquin tandis que la course aérienne effrénée de la bête se poursuivait.

Ce fut l'arrogance de l'entraînement qu'il subissait qui poussa le rouquin sur une route risquée, dont il ne retira les fruits que par chance. Réitérant sa première attaque, il tournoya au-dessus de l'oiseau et utilisa d'abord son coutelas pour lacérer son aile, ce qui le fit tomber à terre, et lui tira une balle dans son autre aile. L'attaque porta ses fruits de justesse et il remarqua que l'oiseau en avait profiter pour lui tirer un filet de sang avec son bec tout le long de la jambe. Il dut poser un genou à terre en sentant la douleur et déchira un pan de sa veste pour s'en servir comme garrot.

- Ils sont plus coriaces que ce que j'avais prévu.

L'homme au milieu de cette foule de volatiles avait arrêté d'afficher son air transit et s'était tourné, un regard plus noir que jamais, vers les deux troubles-fêtes qui venaient d'arriver. Se laissant tomber le long du bâtiment, il atterrit sur le sol mousseux du Groove, quelques tuiles l'ayant accompagnées dans sa chute, juste devant le restaurant dont les clients, à l'intérieur, jetaient des regards affolés sur la scène apocalyptique sur laquelle ils n'avaient aucun contrôle. Quelques cris couverts par les piaillements des oiseaux retentissaient dans l'enceinte du bâtiment et, à en croire l'intonation, les cris étaient plus graves qu'aigus.

- Ne touchez pas à mes enfants ! Hurla l'homme en s'élançant vers l'homme-zoan, faisant apparaître une forme bien étrange.

Il ressemblait à une sorte d'homme-corbeau. Ses bras étaient devenus des ailes, ses doigts des serres, et un bec avait remplacé sa bouche. Un son strident sortit de sa proéminence tandis qu'il tentait de déchiqueter son homologue Zoan d'un coup parfaitement ciblé au niveau du sternum, se servant de l'oiseau en support pour prendre en étau l'allié du rouquin. Ce dernier ne resta cependant pas en retrait. D'un bond il s'élança vers l'ennemi qui l'intercepta dans sa course, menaçant de lui trancher la gorge avec le coutelas tandis qu'il percevait au dernier moment l'attaque qu'il esquiva d'une transformation salvatrice en oiseau, allant se mêler aux autres.

Il disparut alors totalement de la vue du rouquin qui se retrouva bientôt entouré de dizaine de petites créatures aux serres acérées et aux becs plus vifs que jamais. Et même la proximité de son compagnon d'infortune ne le rassurait pas. Il pouvait toujours s'en tirer malgré tout, et mener l'affrontement jusqu'au bout. Il suffisait...De ne pas faire l'imbécile. Prenant dans sa poche un objet que lui avait donné son maître, il le posa au sol.

C'était une sorte de coquillage dont les spirales semblaient se concentrer autour d'une mince ouverture, dont les contours étaient en partis calcinés. Certains l'appelaient magie, d'autres « Dials » mais toujours était-il qu'il s'agissait d'une arme à part entière dont le rouquin ne savait pas réellement se servir. Le seul souvenir qu'il en avait c'était une démonstration que son maître lui avait faite... Il fallait appuyer sur ce bouton, et comme ça... Et...

- Attention ! Hurla Erwin en se couchant à terre tandis qu'un tourbillon de flammes allait fondre vers le ciel, libérant toute sa puissance dans une colonne de feu qui vint carboniser quelques oiseaux au passage. Et bah merde alors...

Les cadavres brûlés retombèrent au sol dans une pluie à l'odeur de cramé. C'était le premier massacre du rouquin, mais il était justifié celui-ci. En regardant les oiseaux s'éloigner dans le ciel, il constata que son petit tour de passe-passe avait réussi et que le ciel se dégageait tandis que le sol se recouvrait. Le torrent de flamme cédait sa place à un calme plat, comblé par quelques croassements furieux en provenance du toit du restaurant... L'homme avait repris forme humaine.


Dernière édition par Erwin Dog le Mer 26 Aoû - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Lun 17 Aoû - 15:23



Flashback

feat Erwin Dog






L’oiseau que je visais plongea donc sa tête en ma direction, croisant le fer avec mes lames positionnées de façon à représenter une croix. Il était suffisamment fort pour me faire reculer un peu par rapport à ma position initiale mais.. les propriétés physiques que m’octroyait mon fruit du démon me laissaient la possibilité de reprendre le dessus. C’est pourquoi, en insistant un peu plus sur mes biceps, je pus exécuter un mouvement particulier ayant pour but de renverser le volatile. Je ne voulais pas l’écarter de moi, bien au contraire, je souhaitais simplement le mettre en mauvaise posture, dans une situation inconfortable qui ne lui permettrait probablement pas de faire quoi que ce soit pour se défendre de mon prochain mouvement. Finalement, poussant un long croassement, l’oiseau se retourna, incapable de contrer la force exercée par mes lames, s’écroulant au sol, les serres en l’air. Ce n’était qu’un animal, en soi, mais je ne devais pas avoir de pitié pour la moindre petite chose vivante que j’affrontais, après tout. C’est pourquoi, une fois en position de force, j’abattis mon sabre au niveau de son cou, le tranchant net. Sur le coup, un liquide carmin s’échappa de la créature, aspergeant quelques-uns de ses camarades.

Par ailleurs, je n’avais même pas fait attention à l’homme qui s’était élancé en ma direction, puisqu’il avait rapidement été arrêté par le jeune rouquin. Je n’avais donc pas perdu de temps et d’attention en détournant le regard. Et, au final, le garçon était parvenu à s’en occuper plutôt facilement mine de rien. A en croire la situation, celui-ci s’était empressé d’utiliser un Pyro-Dial pour enflammer l’air sous forme de colonne, grillant tous les volatiles présents au barbecue. D’ailleurs, la façon de se comporter des créatures semblait changer peu à peu. Alors que leur maître avait repris sa forme humaine, tous paraissaient légèrement moins agressifs, comme s’ils réagissaient directement aux signes émanant de celui-ci. Pensant à cela, je me dis de ce fait qu’il devait probablement être blessé. Me retournant alors en direction des deux personnes, je tentais d’émettre quelques paroles, entre les cris stridents des autres oiseaux, toujours en vol.

- Pourquoi attaquer Shabaody ?

Je rangeai mes lames, une par une, commençant à m’avancer d’un pas lent mais décidé.

- Il n’y a quasiment que des civils sur ce Grove, alors donnez-nous une bonne raison d’éprouver tant de colère.

Qu’allait-il répondre à ça ? A vrai dire, je ne comprenais vraiment pas quelles étaient ses motivations en attaquant ces lieux. Il ne semblait même pas y avoir de Marines, puisqu’en temps normal, ils auraient fait leur apparition. Qu’avait-il donc dans la tête ?




Dernière édition par M.Black "Omega" Fran le Mer 19 Aoû - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Mar 18 Aoû - 23:00

L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [4]

- Le plaisir de tuer ! La jouissance absolue ! Et accessoirement, nourrir mes petits, lança-t-il comme une pique en réponse aux deux jeunes hommes.

Erwin était pendu à ses lèvres, essayant de comprendre ce qu'il disait tandis que les oiseaux piaillaient de plus belle. Le bruit qu'ils produisaient : Insupportable. C'était une nuisance sonore, une cacophonie ambulante, et même les cris graves provenant du restaurant étaient plus plaisants à entendre par rapport à ce... boucan. Le jeune homme recula en comprenant que le Zoan dont le dos était brûlé, sûrement à cause du Pyro-Dial, leva le doigt vers le ciel. Les oiseaux quittèrent alors la zone pendant quelques instants, la survolant de leurs regards vils et foncièrement méchants.

- Combattez-moi, attaquez-moi ! Je vais vous tuer tous les deux !

Le rouquin soupira en voyant cet homme perdre la raison. Il n'avait pas l'habitude d'infliger des corrections à des personnes de ce calibre, mais il ne voulait pas que d'autres personnes meurent. Se mettant en position de combat, son coutelas dans une main et son pistolet dans l'autre, il s'élança vers son adversaire. Celui-ci ne perdit pas de temps pour prendre à nouveau sa forme hybride, ses serres en vue pour le grand spectacle, bloquant le coutelas et désarmant le garçon avant de le prendre par la gorge et de l'enfoncer dans la mousse du sol, provoquant un petit nuage de poussière autour de sa tête...

Alors qu'il réapparut, le bas du crâne ensanglanté, derrière l'homme-oiseau. Il n'avait pas bougé assez vite et contrôlait encore mal son pouvoir de téléportation, mais il avait réussi au dernier moment à se défaire de l'étreinte de son opposant. Crachant un peu de sang par terre et massant son cou endoloris, il se relança dans la bataille.

Les premiers coups furent hasardeux. Des corbeaux semblaient s'être dirigés vers le serveur et le harassaient de picotements pour l'empêcher de passer. Lui était en proie aux serres de son opposant et tentait en premier lieu d'esquiver chaque attaque qui lui était destinée. Ses vêtements furent cependant rapidement déchirés et des multitudes de petites coupures vinrent parsemer sa peau. Il se décida finalement à reculer pour chercher son arme, mais alors que cette idée se forma dans son esprit, l'opposant se jeta sur lui plus violemment que précédemment.

Esquivant sur le côté, le rouquin se retrouva acculé sur un cadavre et sentit que son opposant n'était pas à prendre à la légère. Il leva ses serres... et faucha le vide. Encore une fois, l'énervant jeune homme s'était téléporté, un peu derrière son adversaire. Il sentait son corps tout entier fourmiller, frissonnant devant cette sensation nouvelle. Il n'était pas encore habitué à ce genre de pouvoir, et ça le perturbait.

- Tu es agaçant, lança l'homme-oiseau en ouvrant son bec noir et en déployant ses ailes.

D'un geste des ailes, il fit partir quelques unes de ses plumes en direction du rouquin qui eut bien du mal à toutes les esquiver. Une d'entre elles vint se planter dans son épaule, comme une balle de fusil, à l'exception qu'elle resta en surface. Roulant sur le sol, il sentit que son corps commençait à se vider de son énergie et retira de son corps l'arme fatale, devant le sourire narquois de son adversaire qui s'éleva dans les airs en battant des ailes. Il avait décidé de prendre pour cible le serveur tandis que les oiseaux, ou ceux qui avaient survécu, se retiraient. Fondant sur son ennemi, il s'attendait à une victoire facile et sans accrocs.


Dernière édition par Erwin Dog le Mer 26 Aoû - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Mer 19 Aoû - 15:54



Flashback

feat Erwin Dog






La réponse de l’homme corbeau ne me plut pas vraiment, en réalité. Il prenait du plaisir à tuer ? Vraiment ? Quel monstre. Une telle personne ne méritait même pas de vivre plus longtemps. Rien qu’en entendant sa réponse, ma décision était prise concernant le sort que je lui réservais. Eh oui.. Je ne comptais plus lui laisser de seconde chance, je ne souhaitais qu’une seule chose : que sa tête glisse contre le tranchant de ma lame. C’est donc avec tant de détermination que je continuais de m’approcher des deux combattants, se trouvant près d’un bâtiment. Tenant le manche de chacun de mes sabres, je me sentais prêt à dégainer, à tout moment. Et je comptais bien le faire d’ici quelques dizaines de secondes peut-être. Mais avant ça, je devais regarder le combat qui se prolongeait, juste devant mes yeux. Ceux-ci analysaient les mouvements de notre adversaire, cherchant une quelconque faille exploitable dans ses déplacements. Il était plutôt rapide, et ses gestes agiles, mais je me sentais capable de le trancher dès que l’occasion se présenterait. Pendant ce temps, les divers volatiles tentaient de me blesser avec leur bec, se prenant une petite vague de chaleur à chaque fois qu'ils approchaient.

Le rouquin semblait en tout cas en assez mauvaise posture, se prenant divers coups sans être assez rapide. Cependant, il avait démontré une certaine capacité à changer de position en un clin d’œil. Un fruit du démon ? Certainement. En tout cas, s’il y avait bien une chose de certaine, c’était que mon « compagnon » se trouvait en bien mauvais état, physiquement. Un liquide carmin s’écoulait à plusieurs endroits, et il semblait presque perdre pied. D’ailleurs, peu de temps après ça, l’homme corbeau s’éleva dans les airs et s’apprêta à foncer dans ma direction, comme s’il tenait à montrer sa supériorité. Malheureusement.. Une personne agissant de cette façon n’aurait rien d’un être supérieur, loin de là. De ce fait, sachant exactement ce que je m’apprêtais désormais à faire, je lançai un rapide regard en direction du rouquin pour lui donner mon avis sur la situation.

- Nous devrions en finir maintenant. Je te soignerai ensuite.

N’ayant pas eu besoin de parler trop fort étant donné la dispersion des volatiles, je tirai rapidement mes deux sabres tout en bondissant dans les airs à la poursuite de l’homme corbeau, en voulant l’arrêter dans sa course. Ainsi, je pris une direction toute décidée, cherchant à me placer droit devant lui, finissant par étendre mes lames d’une certaine façon, visant l’une de ses ailes. Bien évidemment, je ne comptais pas découper un morceau d’aile, mais bien la « racine » de celle-ci, et ce d’un coup sec et vif.

- Nitoryû Iai… Rashômon !

Je n'avais plus qu'à espérer que cette offensive fonctionne, pour lui faire perdre l'équilibre et le désavantager.




Dernière édition par M.Black "Omega" Fran le Mer 26 Aoû - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Mer 26 Aoû - 0:04

L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [5]

L'atterrissage fut sanglant et douloureux pour l'homme à l'apparence d'oiseau. Son aile fut sectionnée d'un seul coup et il s'écrasa au quelques mètres plus loin, libérant une gerbe de sang qui alla éclabousser le rouquin qui se retrouva à quelques centimètres à peine de l'individu. Il reprit alors forme humaine, hurlant à la mort tandis que son dos continuait de saigner. Son regard était celui d'un hybride, mais son apparence générale était dénuée de plumes. Il continua de crier en se débattant, avant de donner un coup de pied brusque et sans cohérence au jeune homme à terre, l'envoyant valser quelques mètres plus loin.

- Je vous hais, je vous hais, humains de pacotille ! Allez au Diable !

Il hurla en transformant son bras en une serre acérée et tenta à nouveau d'écorcher vif le serveur. L'attaque avait pour but non seulement de lui lacérer la peau du visage, mais aussi de lui boucher la vue. Erwin le vit, affalé sur le sol, et ne put faire qu'une chose. Il disparut et apparut entre son adversaire et l'homme coupeur d'ailes. Alors ce dernier se prit les pieds contre le jeune homme, surpris par cette action presque suicidaire. Il vacilla un court instant avant de tomber, à la merci de l'homme-zoan.

- C'est fini, lança le jeune homme en fermant les yeux pour ne pas voir la mort de cet odieux personnage qui ne l'avait pourtant pas volée.

Les corbeaux dans le ciel se mirent alors à croasser de plus belle et fondirent sur les deux individus. Affolés par le dial plus tôt, leur formation était devenue incertaine. C'est alors qu'un coup de feu retentit et que les premiers oiseaux vinrent s'étaler au sol, inertes. Le Sniper qui arriva était mal rasé. Son torse était à moitié exposé à cause d'un tee-shirt déchiré qu'il semblait mettre depuis plusieurs jours, et lorsqu'il bailla son haleine empesta l'air autour de lui. C'était le maître d'arme d'Erwin : Cid. L'homme qui d'habitude était irréprochable se laissait aller en menant une vie de « célibataire endurci ». Il était parti du NM, de l'île des Snipers, pour gagner sa croûte sur Grand Line. Femme et enfant avaient été laissés derrière pour accomplir ses vieux contrats de mercenariats.

- Alors comme ça on est dans la mouisse ?

Le ton amusé de l'homme masquait l'expression d'inquiétude sur son visage, ce qui laissait deviner la grande humanité dont il était capable sous ses airs de sagouin. Un petit clin d'oeil au serveur sembla suffisant pour le sniper pour communiquer un « Tu as bien fait ». Il ne fit pas attention au reste des volatiles, ni à l'homme-oiseau.Ils n'étaient plus sur sa liste de priorité, maintenant il fallait soigner le rouquin.

- Je te laisse faire le ménage, ce garçon a traîné bien trop longtemps dehors, et il est temps de le soigner.

Il leva alors le jeune homme qui venait tout juste de s'assoupir, fronçant les sourcils en voyant à ses côtés un coutelas. Il avait utilisé ça pour se battre ? Il y avait des choses qu'il ne savait pas sur le jeune homme, mais il ne se doutait pas qu'il ait été un adepte de la lame. Cela remettait certaines choses en doute. Il pensa un instant à la femme qui l'avait envoyé faire la commission et qui l'avait avertie de son retard. Elle attendrait quelques heures de plus pour obtenir ce qu'elle voulait.

Et alors que le maître d'arme quittait le Groove, les survivants du massacre sortirent des habitations, voyant dans le ciel mille et un oiseaux se réunir pour honorer leur ancien maître. L'animosité avait disparu, et il ne restait plus que les regards perçants de ces volatiles chantant.


Dernière édition par Erwin Dog le Mer 26 Aoû - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   Mer 26 Aoû - 16:53



Flashback

feat Erwin Dog






L’aile de l’homme-oiseau fut immédiatement tranchée sous le coup de mes lames, s’envolant un peu plus loin avant de retomber doucement sur le sol. Un jet plus ou moins fort commençait donc à s’échapper du corps de notre adversaire alors qu’il semblait déstabilisé. C’est pourquoi il reprit forme humaine, après s’être écrasé comme une pierre. On pouvait l’entendre crier à des centaines de mètres, tant les décibels étaient élevés. Restant immobile en le fixant d’un œil confiant, je le vis frapper le jeune rouquin du pied, pour l’écarter de son chemin, sans aucune raison en soi. Faisant « rouler » mes yeux comme pour montrer mon mépris à l’égard de ce Zoan, je me rendis rapidement compte de la nouvelle offensive de notre adversaire. Sa colère était telle qu’il recommença une nouvelle fois, s’élançant en transformant son bras en une serre, prête à scarifier mon visage. Je me sentais prêt à dégainer ou même à me protéger avec mes bras, quand soudain, le rouquin utilisa son pouvoir pour se placer devant l’homme-oiseau. Une téléportation rapide qui avait permis d’arrêter sa course en le forçant à s’écrouler au sol, juste à mes pieds. Regardant mon équipier un instant, je demandai.

- Oy, ça va ? T’avais pas besoin de faire ça tu sais ! Faut faire gaffe à tes blessures.

C’est alors qu’un autre individu fit son apparition, dans un bruit assourdissant. Des balles venaient d’être tirées, dégommant plusieurs volatiles nous tournant toujours plus ou moins autour, et il semblait être l’homme de la situation. C’était lui qui les avait tirées, et apparemment, il connaissait le jeune rouquin. Attrapant son camarade pour l’emmener avec lui, il m’adressa un clin d’œil auquel je répondis par un simple signe de tête, esquissant un léger sourire. Je les regardai alors partir, pendant quelques secondes, avant de revenir à notre adversaire, qui gisait encore au sol. Je devais maintenant m’en occuper, et je ne comptais pas lui laisser la moindre chance. Après tout, il serait bien capable de recommencer quelque chose du genre, si je lui laissais la vie sauve. De ce fait, sortant seulement l’un de mes deux sabres, je m’accroupis en le regardant patiemment, passant la lame entre mon pouce et mon index. Mon apparence était redevenue humaine, et plus aucune chaleur ne s’échappait de mon corps.

- Je te souhaite d’apprendre le respect, dans l’autre monde, bête hideuse.

Ces derniers mots prononcés, j’abattis le tranchant de ma lame entre son buste et son crâne, les séparant littéralement en un coup sec. C’était terminé. La menace venait d’être annihilée, et même si je n’avais pas pu lui dire, j’espérais revoir ce jeune homme un jour, pour me battre peut-être encore à ses côtés.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - L'Homme aux Mille et Un Oiseaux [Pv : Fran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ; l'homme passe, mais sa renommée survit. [FANFICTION]
» WIN ✘ « Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres. L'homme aima les oiseaux et inventa les cages. »
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» L'automne en mille morceaux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-