Partagez | 
 

 Je l'aurai un jour, je l'aurai !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1313
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
34/250  (34/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Sam 11 Juil - 23:14


Bonjour tout le monde ! Papy a encore fait des siennes et du coup, il cherche à joindre sa famille. Cependant, c'est un peu un boulet avec ces appareils du coup il risque de tomber sur n'importe qui. La règle est simple, le premier qui répond en RP à l'appel du papy sera le numéro qu'il a fait par erreur.

En gros : il s'agit de minis RP funs avec papy. Lorsqu'il raccrochera, il retentera d'appeler quelqu'un d'autre et ainsi de suite. Je souhaiterais simplement donner quelques informations supplémentaires :
  • Une personne à la fois, papy galère déjà un max avec le Den Den !
  • Même si vous n'avez jamais rencontré le papy, vous pouvez bien évidement participer. Nils ne se souviendra pas de vous s'il vous recroise par la suite IRP.
  • Aucun des appels n'est protégé.






Fier de ses récents achats, et surtout pressé d’avoir des nouvelles de toute la famille qu’il n’avait pas vu depuis plusieurs mois voire années, Nils s’installa confortablement sur un tabouret et pose les Den Den sur la table. Jamais il n’avait eu à se servir de ce genre d’engins mais il avait déjà vu faire par certains plus hauts gradés dans la marine et il n’était pas plus idiot qu’un autre… en principe !

Au bout de plusieurs minutes à regarder les deux animaux endormis devant lui, il se demanda tout de même pourquoi il n’y avait aucune notice de fournie avec ces instruments de haute technologie ! Vraiment, le respect pour les aînés avait vraiment disparu !

Il fallut plus d’une dizaine d’essais avant que le vieux ne commence allègrement à exploser faisant vraiment n’importe quoi, appuyant au hasard et touchant absolument n’importe quoi lorsque miraculeusement, un son sorti du Den Den Mushi.

Tout extasié, il se leva en renversant son tabouret et posa d’un geste vif les mains sur la table. C’est alors qu’il se mit presque à crier.



Mon amour ?!





_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Dim 12 Juil - 12:53

Je l'aurai un jour, je l'aurai !
Toto
feat.
Nils Gratz








Toto se saoule dans un bar après une énième rupture lorsqu'elle reçoit un coup de fil du destin !


"Tu comprends… Ce n’est pas toi, c’est moi."

Ces paroles raisonnaient encore aux oreilles de la jeune chasseuse de prime, tournant et retournant dans sa caboche qui s’était vidée à l’instant même où les mots avaient dépassé la frontière que constituaient les lèvres de son dernier petit-ami en date.
Dans un mouvement brusque elle reposa avec violence le verre sur le comptoir du bar auquel elle était accoudée, quoiqu’affalée correspondrait mieux à la situation, poussant un grognement inarticulé empli de toute la misère du monde… Maintenant qu’elle y repensait l’homme ne l’avait jamais laissé embrasser ces lèvres fines mais qui semblaient si douces, affirmant que leur amour était si pur et fort qu’il ne devait être sali par les plaisirs de la chair. La jeune femme soupira, il était si innocent !

Toto l’avait rencontré au détour d’une rue, le pauvre homme était coursé par une folle furieuse qui le traitait de voleur et de menteur, lui demandant de lui rendre son argent. Son bien aimé lui avait expliqué qu’il n’avait aucune idée de qui cette femme pouvait bien être… En croisant son regard vert, son sourire Colgate et ses abdos d’apollon la femme poisson avait immédiatement compris : un mec aussi canon ne pouvait mentir ! C’était sa chance et elle l’avait saisie, sauvant le pauvre prince des griffes acérées de cette vieille sorcière.
Et leur idylle avait commencée… Albert, de son petit nom avait tout pour plaire, malheureusement il semblait vivre dans la pauvreté la plus totale, demandant régulièrement de l’argent à Toto. Bien sûr son manque de revenu l’empêchait d’emmener Toto en rendez-vous et c’était toujours elle qui payait les restaurants luxueux auxquels il insistait d’aller pour fêter leurs anniversaires, des un jours, des cinq jours, de la première semaine, de la première semaine et demi… Albert était si romantique ! La jeune chasseuse de prime ne lui en tenait donc pas rigueur.
Malheureusement cette situation semblait peser fortement à son prince charmant et c’est les larmes aux yeux, yeux étrangement rougis comme s’il avait versé du piment dessus, qu’il lui avait annoncé ne plus vouloir être une charge pour elle. Le hasard avait voulu qu’il lui dise cela à peu près au moment où Toto avait décidé de devenir femme au foyer et d’arrêter son activité de chasseuse de prime pour rester au plus près de son bien aimé… Sans doute avait-il honte de devoir lui faire vivre une vie de misère. Mais la femme poisson aurait été prête à tout par amour !

Cependant, il était parti, la laissant se saouler seule jusqu’à la fermeture du bar en pleurant sur son énième amour perdu, se répétant encore et encore ses dernières paroles… Dans les brumes de l’ébriété un étrange son émanant de sa gauche vint cependant mettre fin à sa litanie. Relevant la tête qu’elle n’avait même plus souvenir d’avoir posé sur le comptoir, un léger filet de bave coulant de sa bouche, elle observa sans trop le voir l’escargophone du propriétaire de lieu la regarder avec insistance, la priant de le décrocher. Un léger coup d’œil à la salle l’informa qu’elle était seule, même le propriétaire des lieux semblait avoir déserté…
Pateusement elle vînt saisir le micro surplombant la coquille rose à poids bleus. Signalant sa présence à son interlocuteur par une remontée d’alcool en bonne et dû forme, elle écarquilla cependant les yeux à l’entente de ses paroles…
Serait-ce possible ? L’adage disait bien un de perdu dix de retrouvé après tout ! Le destin lui envoyait donc un nouveau prince pour se faire pardonner de ce qui lui était arrivé ?
Dans un élan alcoolisé elle ne su répondre qu’une chose :

▬ Oui ! Je suis bien ta princesse mon amour ! Je t’attendais ! Je t’ai toujours attendu !

© Gasmask




HRP:
 


Dernière édition par Toto le Mar 25 Aoû - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1313
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
34/250  (34/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Dim 12 Juil - 17:47






Le vieillard n’en revenait pas : il était parvenu à faire fonctionner l’engin de malheur et à joindre sa femme du premier coup. Une petite larme coula sur sa joue tandis qu’il se rasseyait fébrilement, il essuya son visage et entreprit déjà de poser plus d’un millier de question mais la voix de sa douce semblait quelque peu différente, sans doute était-elle tout aussi émue qu’il pouvait l’être. C’est avec ce trop-plein de sentiments qu’il répondit, la voix pleine de compassion et d’amour.


Oh mon ange… tu m’as tellement manquée et je pense à toi chaque jours ! Comment vont les enfants ? J’espère que tu t’en occupes toujours aussi bien… est-ce qu’ils sont à la maison ? Eric s’en sort avec les champs ? Et toi… comment vas-tu mon amour ?
Beaucoup trop de questions lui venaient en tête en même temps et Nils ne pouvait faire autrement que de les poser, prêt à rester des heures à parler à cet étrange escargot.


Ta voix est si douce, est-ce que tu es malade ? T'as bouffé un truc pas frais ?
Lancer une pique à sa femme était une tradition entre les deux amants depuis des années, le docteur Gratz ne pouvait pas s’empêcher de célébrer leurs retrouvailles sans une petite attaque et c’est lorsque ces mots sortirent de sa bouche qu’il put reprendre un semblant de contenance.




_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Ven 18 Sep - 3:37

Je l'aurai un jour, je l'aurai !
Toto
feat.
Nils Gratz








Toto se saoule dans un bar après une énième rupture lorsqu'elle reçoit un coup de fil du destin !


Dans son élan la jeune femme s'était brusquement relevée, grand mal lui en fit puisqu'elle fût soudainement prise d'un vertige. Chancelant sur ses deux jambes, Toto se senti partir en arrière pendant un instant, par miracle, ou bien grâce à ses réflexes de sabreuse, elle se rattrapa de justesse au comptoir. Elle se retrouva ainsi accroupie dans une position inconfortable, le haut du corps affalé contre le bar et le fil qui reliait l'escargophone au micro emmêlé autours d'elle, ne devant sa survie qu'à sa main fermement agrippée au rebord du meuble.

Cet incident lui avait fait perdre le fil de la conversation, aussi quand elle ramena son attention à ce que lui disait son interlocuteur ce dernier lui demandait si elle s’alimentait bien. Les larmes lui montèrent aux yeux sous l’émotion, ou peut-être était-ce à cause du goût acide de bile et d'alcool qu'elle avait au font de la bouche tandis qu'un haut le cœur la prenait dans le même temps.
Il s'inquiétait pour elle ! Quel homme attentionné ! Et puis cette voix rocailleuse... Elle en avait le poil qui se hérissait ! Si elle avait encore des doutes, la femme-poisson en était à présent sûr, cet homme était l'homme idéal ! Sa façon de parler était un peu étrange, mais rien ne pourrait lui ôter cette conviction ! Elle ferma les yeux un instant, tant pour oublier les murs qui tournaient que pour se plonger dans son imaginaire. Elle vit un bel homme blond, les yeux bleus brillants comme deux saphirs au soleil, habillé d'un uniforme d'un blanc immaculé... Oui. Ce mystérieux envoyé du destin ne pouvait ressembler qu'à cela !

▬ Ô mon amour si tu savais... Il a dû me quitter, il ne supportait plus de devoir me demander de l'argent si souvent. Je me sentais si triste, il était si charmant ! Et puis il était le seul à me soutenir, tous les autres se sont ligués contre moi en me disant que je me faisais avoir ! Mais tout va bien maintenant que tu es là !

Bien évidemment la jeune femme faisait référence à son amourette passée, mais par un coup du destin, qui décidément devait bien s'ennuyer ce jour-ci, son discours restait à peu près cohérent...

© Gasmask



Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1313
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
34/250  (34/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Jeu 24 Sep - 9:16






Le vieillard écarquilla les yeux et bloqua sur les paroles de celle qu’il pensait être sa femme : il ne comprenait pas un broc de ce qu’elle pouvait lui raconter… à croire que la sénilité l’avait gagnée bien plus vite que lui. N’hésitant pas une seconde, il se devait de réagir : déjà qu’il avait dû sauver les miches de son fils pour ne pas qu’il entre dans la marine, il n’allait pas non plus profiter de la crédulité de sa mère pour lui soutirer de l’argent. Hors de lui, il se mit à beugler devant l’escargophone.


IL QUOI ?! Ecoute-moi bien mamie ! Tu vas aller le voir, tu vas lui faire les gros yeux et tu vas lui en foutre une digne des Gratz ! Et te fais pas prier pour lui mettre la seconde de ma part ! Je veux être capable de voir la rougeur de ses fesses depuis là où je me trouve !
Le reste de ses paroles devenaient incompréhensible tellement il marmonnait dans sa barbe. On pouvait cependant distinguer quelques termes tels que « ingrat » ou encore « sale mioche », quoiqu’il en soit, il valait mieux ne pas qu’il croise son fils pour le moment !




_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Mer 30 Déc - 17:50

Je l'aurai un jour, je l'aurai !
Toto
feat.
Nils Gratz








Toto se saoule dans un bar après une énième rupture lorsqu'elle reçoit un coup de fil du destin !


"M'amie"... La jeune femme-poisson frissonna à l'entente de cette expression certes un peu vieillotte mais qui résonnait si bien à ses oreilles, poussant un soupir de satisfaction. Cet homme, qui qu'il soit, savait de toute évidence manier les mots comme personne et avait un vocabulaire vaste. Ce genre de langage n'était aujourd'hui en effet plus employé qu'au sein des plus grandes coures du monde ! Et encore... Il devenait de plus en plus désuet. Pourtant Totohime, du fait de ses origines nobles et du trop plein de romans à l'eau de rose qu'elle lisait quotidiennement, avait toujours eu un faible prononcé pour ce parlé qui lui semblait si poétique et princier. Cette constations ne fit que conforter notre pauvre bretteuse à l'esprit toujours fortement embrumé par les vapeurs alcoolisées : cet inconnu n'était autre qu'un prince charmant tombé du ciel que les dieux de l'amour lui offrait sur un plateau d'argent.

La voix au bout du fil commençait à s'emporter, lui disant d'aller botter les fesses de ce malotrus qui l'avait abandonné. La bleuette pouffa. Son amour semblait être des plus possessif, elle pouvait presque voir la jalousie émaner de lui bien qu'ils ne soient pas face à face.

▬ Mon doux, mon prince, ne t'énerves donc pas ainsi. Cet homme n'a plus d'importance pour moi à présent que je peux entendre ta voix, toutes mes pensées vont vers toi je peux te l'assurer. Qui plus est, il est parti loin à présent, je ne saurais le rattraper malheureusement. Laissons donc ce pauvre bougre vaquer à son destin, il n'était pas méchant je puis te l'assurer, concentrons-nous sur notre amour tu veux bien ?

De toute évidence elle n'avait pas entendu les murmure agacés de son interlocuteur qui auraient pourtant pu l'informer sur l'âge de ce dernier...

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1313
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
34/250  (34/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Mar 26 Jan - 11:49






Voilà que mamie lançait la tonne de miellerie. Là : y avait plus de doute, elle était carrément devenue malade ! Depuis quand est ce qu’elle se mettait à promouvoir l’amour plutôt que la violence ? Elle qui aimait pourtant tellement foutre des beignes au vieillard à la moindre occasion : l’amour vache, c’était comme ça que ça marchait.

Il tenait à sa femme et il devait donc réagir.


Oh ! Toi t’es malade ! Va donc au lit ma biche, j’vais appeler Eric pour qu’il t’amène de quoi te guérir. Du poulet cru et des médocs. Tu sais ça mieux que moi… et je lui passerais le savon ! Ce sera sa punition ! Allez ! Au lit ! Je rentre bientôt !





_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Jeu 11 Fév - 19:37

Je l'aurai un jour, je l'aurai !
Toto
feat.
Nils Gratz








Toto se saoule dans un bar après une énième rupture lorsqu'elle reçoit un coup de fil du destin !


Bien évidemment, son prince charmant étant l'homme le plus beau, le plus fort et le plus attentionné qui soit, il devina aisément que la pauvre Totohime n'était pas dans le plus bel état.
Honteuse qu'il ait pu, par on ne sait quel miracle, savoir qu'elle se sentait nauséeuse, la jeune femme-poisson rougit légèrement tout en remerciant le ciel qu'il ait attribué cela à un virus plutôt qu'aux litres d'alcool qu'elle venait de boire. Effectivement, elle n'aurait su garder la tête haute si l'homme avait pensé, ne serait-ce qu'un seul instant, qu'elle n'était qu'une ivrogne accroché à son pilier de bar ! Plutôt mourir que de laisser paraître une telle image aux yeux de son bien aimé !

Sentant un nouveau reflux gastrique lui picoter le fond de la gorge, l'ancienne chef de garde su qu'il valait mieux, pour son bien ainsi que la durabilité de son histoire d'amour, écouter les conseils attendris de l'homme au bout du fil et raccrocher.
Cela lui déchirait le cœur, mais il avait l'air de dire qu'il enverrait l'un de ses amis pour s'occuper d'elle. Qui plus est la promesse de son retour à son chevet ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde ! Il allait venir !

▬ Tu as raison mon aimé, je ne me sens pas très bien... Je vais faire comme tu le dis et t'attendre impatiemment ! Mes rêves seront tous dirigé vers toi. A bientôt mon beau prince !

Sur ces mots, la bleuette raccrocha le combiné, les entrailles nouées tant par la gueule de bois que par la tristesse d'abandonner la voix virile de son futur époux.
Néanmoins, c'est avec un sourire aux lèvres qu'elle se laissa emporter par le sommeil, avachie sur le comptoir, son prince existait bel et bien...

© Gasmask




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1313
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
34/250  (34/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Ven 12 Fév - 14:07






Sa femme avait vraiment dû bouffer un truc pas frais pour réagir de cette façon mais le vieillard ne s’en formalisa pas outre mesure. Raccrochant le combiné, une petite larme coula le long de sa joue et ragaillardi, il entreprit d’engueuler son fils, comme convenu précédemment. Notre vieux médecin allait faire une prescription que le prochain interlocuteur allait sans doute avoir du mal à déchiffrer mais ça… c’est le propre des médecins nan ?

Reprenant le combiné qu’il pensait maintenant maitriser à la perfection, il composa le numéro de ce qu’il pensait être son fils. A peine eut-il un changement de tonalité qu’il mit les deux pieds dans le plat. Et c’est peu dire !


Hey l’marmot ! Ta mère a la gastro ! Magne-toi l’derche et apporte-lui ses médocs si tu veux pas t’en prendre une déculottée !
Si seulement il s’était agi de son fils…






_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 165
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
28/200  (28/200)
Berrys: 130.621.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Lun 14 Mar - 18:19


« Je l'aurais un jour, je l'aurais ! »


Une pièce sombre et exiguë. Tout est terne, il n’y a pas de couleur : tout semble figé dans de bien mornes nuances de gris. Un silence, posthume. Et de temps à autre, une goutte vient s’exploser à la surface d’une flaque opaque. Quelqu’un se trouve par terre, allongé devant moi. Il ne bouge pas. Ni quand je le hèle ni quand je le touche du bout de mes chaussures. Affolé, je m’agenouille à ses côtés. Est-il blessé ? Tout en continuant de l’appeler frénétiquement, je mesure son pouls. Trop tard, son cœur ne bat déjà plus. Un frisson désagréable parcourt tout mon corps. Il est mort... Mais pourquoi ? J’ai peur. Mais j’ai froid, aussi. Ah ? Tiens, c’est bizarre, pourquoi aurais-je froid en cette chaleureuse journée ? Je constate que mes vêtements sont mouillés. Lui aussi est mouillé. C’est étrange, il n’a pas plu aujourd’hui. Mais... de quoi est-il mort au juste ? Et soudainement, la couleur réapparaît. C’est une mare de sang dans laquelle nous baignons. Horrifié, je pousse un cri, puis je me recule brusquement. Qui a fait cela ? Et dans quel but ? C’est vraiment un crime atroce. Je ne me sens pas en sécurité ici.

PULUP PULUP PULUP. PULUP PULUP PULUP.

Un autre cri, un peu plus aigu cette fois-ci. Qu’est-ce que c’est ?! Je reprends rapidement mes esprits, c’est un escargophone. Il sonne, oui, mais où est-il ? Je ne distingue pas grand-chose dans cette pénombre. Mon regard se porte sur le défunt. Sous son manteau ou bien dans une poche, sans doute. Ah, sa y est ! Je ne peux m’empêcher de répondre, ne serait-ce que pour faire cesser cet angoissant couinement.

— A.. A.All... Allo ?

Ma voix tremble, je suis encore sous le choc. L’homme au bout du fil rétorque d’une voix puissante qui me désarçonne encore plus. Mes tympans s’en trouvent meurtris. Mais ses paroles sont plus tristes que violentes. J’ai de la peine pour lui. Toujours très affecté, je lui réponds sans parvenir à maîtriser mon état de choc.

— C-C-C’est à dire que... Vo-Vo-Votre fils... Votre fils... Il n’est plus. Toutes mes condoléances, Monsieur.

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1313
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
34/250  (34/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Dim 20 Mar - 18:58






Nils s’attendait à tout avec son fils. Et vraiment pour le coup ! Faut dire que ce dernier avait évité la marine de peu, préférant accepter que l’ancêtre ne prenne sa place. Ainsi, alors qu’il s’apprêtait à s’endormir devant son nouvel appareil escargot, il fut tiré de son sommeil par une voix chamboulée… presque tremblotante. Mais quel gonzesse ce gamin ! « Faites des gosses » qu’ils disaient !


Comment ça y en a plus ?! Mais si ! Regarde dans le carton prêt de l’entrée de la salle de bain…
Sachant pertinemment la phobie de son fils quant à la maladie, il s’empressa d’ajouter quelques paroles pour le rassurer.


Ça reste qu’une gastro hein ! Au pire, mamie repeindra juste les murs avec son postérieur ! C’tout !





_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 165
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
28/200  (28/200)
Berrys: 130.621.000 B

MessageSujet: Re: Je l'aurai un jour, je l'aurai !    Lun 21 Mar - 14:14


« Je l'aurais un jour, je l'aurais ! »


Le pauvre homme à l’autre bout du fil semble être anéanti par cette terrible nouvelle. Cela doit être horrible d’apprendre la mort de son enfant, et encore plus si c’est à l’escargophone. Je m’en veux déjà de lui avoir communiqué ainsi le trépas de son fils, mais avais-je vraiment le choix ? Mais je dois me montrer fort afin de pouvoir au moins le soutenir.

— Ah ? Dans le carton, vous dites ? Près de l’entrée de la salle de bains ? D’accord, je m’y rends tout de suite !

Je regarde frénétiquement autour de moi. Une salle de bains ? Ici ? Non, je n’en vois pas. À moins que… En haut. Oui, je ne suis pas allé visiter l’étage. Je dévale alors les marches une à une. Arrivé en haut, c’est la pièce du milieu que je choisis. Vite, je descends mon pantalon. Vite ! Une fois assis, tout va nettement mieux et je peux enfin me laisser aller. Ce n’est qu’après ce petit rituel que je me trouve enfin en état psychologique de trouver la salle de bains. Il faut à tout prix que je me lave les mains pour un peu plus d’hygiène dans ce monde de cochons. Et elle apparaît soudainement, comme par magie. Car oui, mesdames et messieurs, la salle de bains se trouve toujours quand on a besoin d’elle. Je peux donc me laver tranquillement de tout soupçon. Puis je descends le carton qui se trouve près de la porte. Mais il n’y a pas de carton.

— L’heure est grave ! Il n’y a pas de carton ! Que va-t-on faire ?!

Je me suis empressé de communiquer cette information à ce père malheureux. Je demande tout de même pourquoi il m’a demandé d’aller chercher un carton. Qu’était-il censé contenir au juste ? Peut-être un objet ayant de l’importance à ses yeux.

— La gastro ? Comment ça la gastro ?! Je suis juste allé m’poser une mine !
Il doit connaître toute la vérité. Ce n’est ni la gastro ni la diarrhée qui m’a conduit à utiliser les toilettes d’un défunt. Mais ce qu’il vient de me dire m’intrigue fortement :

— Mamie était donc une artiste ? Je ne savais pas ! Je vous repeins le tout en noir pour les funérailles si vous voulez, c’est le moins que je puisse faire…

J’ignorais ce point essentiel. Et dire que cette lugubre maison devait être repeinte ! Il faut à tout prix que je nettoie tout ce sang qui tache la moquette.

Revenir en haut Aller en bas
 

Je l'aurai un jour, je l'aurai !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) David Anders → Je l'aurai un jour. Je l'aurai.
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]
» Au moins, j'aurai essayé...
» J'aurai besoin d'une signature :3
» ( Judis ) ▬ j'aurai aimé t'aimer comme on aime le soleil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Den Den Mushi-