Partagez | 
 

 [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Jeu 9 Juil - 0:04



En solitaire
Boire pour Oublier






Un aventurier, voilà ce que j’étais… un pirate, un voyageur voguant sur les mers et vivant des histoires incroyables à travers les Blues. Tel était mon but, voyager pour oublier mon passé ; moi, sur un grand bateau, entouré d’un fabuleux équipage aux capacités incroyables, attaquant d’autres navires pour leur butin, la gloire ou toutes autres raisons, des affiches de nous placardés sur tous les murs de toutes les plus grandes villes de ce monde… moi Sirius, pirate recherché et craint sur les océans…

Cependant, tout ceci n’est qu’un rêve pour le moment… pour l’instant, je ne suis qu’un simple voyageur accoudé au comptoir d’un vieux bar ; très sympathique cependant, avec un grand miroir dans lequel se reflète une grande salle où se mêlent table, piano et… ivrogne. Je venais tout juste d’arriver, j’en étais donc pas encore là. J’avais pris le temps avant cela de visiter un peu l’île, un petit endroit charmant sur East Blue, non loin de Konomi… Tsuin Town. Cette dernière avait une petite particularité, il s’agissait en fait de la soit disant île jumelle de celle où l'on peut trouver la fameuse ville Logue Town, la ville où tout commence et tout fini.
Vous allez me dire, en tant que voyageur et futur grand pirate, pourquoi ne pas être allé là-bas, dans cette ville réputée ?! Je m’étais laissé entendre que Tsuin Town était sa parfaite réplique, mais en moins surveillée, qu’elle était le nouveau point de départ des plus grands, forcé de croire que ce n’était que des rumeurs. Voilà comment je me suis retrouvé dans cet endroit paumé à boire dans un bar, seul. Car à part se souler, il n’y avait pas vraiment grand-chose à faire ici, en tout cas si il y en avait un, je ne l’ai pas trouvé.
J’étais donc là, plongé dans mes souvenirs, repensant à mes années passées… Avais-je eu tort de quitter la Révolution, de ne pas accepter leur offre quand j’en avais eu l’opportunité. Il est vrai qu’avant, lorsque j’étais avec eux, je vivais plein de trucs cool, des missions de sauvetage, d’infiltration, des combats. Depuis ce temps, pas grand-chose, ma vie était nulle… je n’avais toujours pas trouvé d’équipage avec qui voyager et avec mon sal caractère, je n’avais même pas trouvé un compagnon de route.
J’attrapai un verre de saké et le bus cul-sec ; ça piqua un peu, mais ça faisait du bien. Mon but était de voyager pour oublier, mais comme je ne pouvais pas trop voyager, c’est l’alcool qui tenait ce rôle et ça marchait plutôt bien, mais cette solution ne fonctionnait qu’à court terme malheureusement.

De désespoir et de solitude, j’attrapai un de mes paquets de cartes à ma ceinture et commença à me faire un petit solitaire. Je n’étais pas très doué en général dans les jeux de cartes, mais j’avais appris à exceller à celui-ci. J’étalai donc ces dernières sur le comptoir, entre mon verre et la bouteille et commençai ma petite partie, attendant un miracle, que quelque chose se produise, qu’un… ivrogne s’approche de moi avec son haleine de mec bourré, je tournai légèrement le dos à ce type bizarre pour bien lui montrer que je n’avais que faire de lui. L’alcoolique insista un peu plus, posant sa main sur mon épaule pour m’obliger à me retourner… j’attrapai alors rapidement mon bâton et, dans un enchainement rapide, je repoussai ce dernier et lui envoyai un bon coup sous le menton, mettant mon adversaire directement au tapis. Je pensais que cela aller faire réagir, mais personne ne broncha, ils étaient tous trop occupé à boire apparemment…

Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1158
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
29/500  (29/500)
Berrys: 39.401.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Dim 12 Juil - 19:36





Petite virée au bar ! Une boisson qui coûte quelques dents ?!

Un bras dans les bandages, ni plus ni moins. Kraehe avait su prendre soin de l'épaule droite meurtrie du cuistot, suite à son affrontement terrible avec Arnold Saylong. Sans le haki de l'armement qui s'éveillait en lui sans qu'il n'en soit encore réellement conscient, jamais le brun n'aurait pu gagner ce combat serré. D'ailleurs, la surprise avait sans doute joué un grand rôle dans sa victoire, le logia du grenat ayant été trop confiant dans son invulnérabilité présumée. N'empêchait pas que Heziel s'en sortait avec de belles blessures. Le médecin avait été clair à ce sujet : repos pour la semaine à venir. Pas de bagarre, pas d'utilisation trop intensive de ses muscles. Il pouvait juste cuisiner de sa main libre et faire quelques tâches simples sur le navire, à son grand dam : bouger et être actif lui manquaient. De plus, il était de cette façon incapable d'empêcher le capitaine de n'en faire qu'à sa tête, ayant perdu son fameux poing droit de la vindicte. Oui, il lui restait toujours le gauche... mais ça ne faisait pas le même effet.

Tsuin Town. Une escale parmi tant d'autres. Ville assez animée, méconnue mais qui avait le mérite de ne pas être réellement surveillée par la Marine. Cela, ajouté au fait qu'on se trouvait sur East Blue, rendait l'endroit assez attrayant pour un pirate qui voulait passer du bon temps. Pas trop de grabuge, mais juste ce qu'il fallait pour se maintenir en éveil. Il paraissait que Logue Town ressemblait à cette ville. Seulement plus grande, plus belle, plus... plus tout, en fait. Le cuistancier ne cessait de se demander ce que leur passage dans cette ville mythique donnerait. La ville du début et de la fin... mais pour l'heure, il y avait plus urgent, comme sa convalescence qui pourrait poser problème. Bien sur, il savait se défendre et était sans aucun doute l'un des plus aptes à le faire sur toute cette mer. Mais ne pas être au maximum de ses capacités représentait une marge dangereuse qu'il ne supportait que difficilement.

- Un sake, s'il vous plait.

- Tout d'suite.

Un bar comme un autre, et vachement animé. Les gens ici étaient alcoolisés comme pas deux, de quoi remplir de berries les poches du gérant. En bref, un endroit tranquille pour prendre un peu de temps seul loin du navire et juste réfléchir autour d'une boisson. Du moins, c'était l'argument principal du brun pour prendre la poudre d'escampette et venir se réfugier dans un moment de solitude bien mérité. De toute manière, Kain dormait déjà en ronflant assez fort pour faire trembler le navire. Destiny n'était pas vraiment de bonne compagnie -quoi de plus normal, vu que le médecin l'avait enlevée quelques jours plus tôt-, le même pouvait se dire de Loyal. Quant à Kraehe en lui même... c'était assez spécial de traîner avec lui, dans la mesure où son aspect mystérieux n'était pas qu'un aspect. De fait, un petit moment en solo était appréciable.

Lorsque la boisson arriva, il en profita immédiatement. Il fut bien accosté par un ou deux types qu'il éconduit gentiment, n'étant pas du genre à sauter sur le premier venu pour lui faire payer un manque de respect. Et puis, dieu savait qu'un homme ivre pouvait être stupide... autant ne pas trop les blâmer. Peut-être qu'il y avait d'autres types comme lui dans tout ce fatras, ce qui rendait la situation bien moins gênante. Chacun avait son droit à l'égarement, et la boisson n'était pas le dernier des fléaux du monde... loin de là, au contraire.

- Aaaeuuh ...?!

Un type venait de se ramasser comme un chef non loin du brun. Ou plutôt... il s'était fait éjecter par un autre mec, qui avait fortement l'air de ne pas aimer qu'on l'importune. Le premier était manifestement ivre comme pas deux, le deuxième froidement calme. Entreprenant de relever celui qui s'était retrouvé au tapis, il lui tapota l'épaule de sa main valide tout en le poussant doucement vers la sortie.

- Je crois qu'il vaudrait mieux pour vous que vous preniez un peu l'air, l'ami...

- Chû pô burré... d'abord. Nion, nion, nion...

Acquiesçant à ses divagations, apprenant par la même qu'il avait eu une petite amie, mais qu'elle l'avait jeté à cause de son penchant pour la boisson ainsi que son accoutumance à la musique d'un certain artiste un peu trop mauvais pour être qualifié comme tel, il le raccompagna jusqu'à la porte et lui intima de regarder les étoiles et de les compter. Il ne fallut pas longtemps avant que l'ivrogne, complètement docile et ne se rendant même pas compte qu'il s'était fait taper dessus, ne s'endorme piteusement en perdant le nombre. Le cuistot retourna au bar pour finir sa boisson alors que l'autre homme n'avait pas bougé. Il semblait différent du reste. La plupart se seraient mis à rouer de coup le pauvre saoul, mais pas lui. Il s'était maîtrisé et limité au minimum. Sans doute n'était-il pas aussi embrumé par l'alcool que le reste de la clientèle... une pensée rassurante aux yeux de notre cuistancier. Au moins, il y avait encore des gens un minimum sobre dans cet établissement. C'était toujours bon à savoir. Et puis... l'inconnu avait surtout l'air de savoir comment se défendre, et bien en plus. D'un voix calme, Heziel lui adressa la parole, avant de tout simplement reprendre une gorgée de sa propre consommation.

- Joli mouvement.



_________________






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Mer 15 Juil - 23:44



Un ivrogne
Peut en cacher un autre







Je venais d’envoyer au tapis un de ces ivrognes lourdaud, trop saoul pour se rendre compte qu’on n’a pas forcément envie de compagnie. Il s’était retrouvé par terre en moins de temps qu’il fallait pour le dire. Alors que tout le monde semblait trop occupé pour s’en préoccuper, un homme s’approcha doucement de celui qui se tortillait au sol.
A vrai dire, je fis à peine attention à ce dernier, le gars que je venais de faire tomber n’était plus mon problème dorénavant… d’autant plus qu’il était incapable de répliquer. Je me replongeai donc dans mon verre tandis que l’inconnu qui venait d’arriver à mon niveau, il entama un petit discours réconfortant.
- Je crois qu'il vaudrait mieux pour vous que vous preniez un peu l'air, l'ami...
Comme toutes les personnes ayant trop bu, ce dernier dénia le fait que c’était le cas et se lança dans un monologue des plus ennuyeux ; si j’avais été l’autre type, je l’aurai déjà envoyé bouler depuis longtemps, mais visiblement, nous n’étions pas fait du même roc.
Il le raccompagna jusqu’à l’extérieur avant de revenir calmement à l’intérieur de la petite auberge et, chose bien plus étrange, s’approcha de moi pour entamer une conversation… enfin c’est ce que je supposai au moment où ces quelques mots sortirent de sa bouche.

- Joli mouvement.
- Hum !!! Si tu le dis ?!

Je pouvais paraître froid… non en fait je l’étais, mais il fallait avouer que je n’étais pas des plus sociables, je n’allai pas changer d’un coup devant cet inconnu. Je ne pris même pas la peine de me retourner pour lui faire face, je préférais rester en tête à tête avec mon verre.

- Qu’est ce qu’il y a… toi aussi tu veux te retrouver par terre ?! Si ce n’est pas le cas, laisse-moi tranquille l’ivrogne et retourne à ton saké !!! J’ai pas trop la tête à causer.

Je bus mon verre cul-sec avant de resserrer légèrement ma prise sur mon bâton pour bien lui montrer que je ne rigoler pas, même si mon but n’était pas vraiment de taper sur toutes les personnes dans ce bar… cela m’obligerai à quitter les lieux.
Je détournai légèrement le regard vers l’arrière afin d’essayer d’apercevoir sa réaction, sans non plus lui montrer de réel intérêt, mais je préférai rester prudent du coup, on ne savait jamais ce qui pouvait arriver et encore plus avec ceux qui ont un peu bu…



Dernière édition par Sirius le Ven 17 Juil - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1158
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
29/500  (29/500)
Berrys: 39.401.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Ven 17 Juil - 19:33





Petite virée au bar ! Une boisson qui coûte quelques dents ?!

La réponse de l'étranger fut pour le moins dotée du mérite d'être claire : il n'était pas de bonne humeur. Sans doute cela expliquait-il le fait que son précédent interlocuteur ait fini la tête contre le plancher en si peu de temps. Heziel se contenta de sourire, son air bon toujours au visage, alors qu'il reprenait une gorgée de son saké. L'inconnu semblait ne pas voir autre chose que des hommes ivres autour de lui, et le menaça même brièvement de subir le même sort si il continuait à tenter de discuter avec lui. Un bras dans les bandages, l'air d'un simple civil venu boire un verre, le cuisinier ne payait en effet pas de mine... de base, il n'avait rien d'impressionnant, ce qui faisait sans doute sa force. Main serrée sur son bâton, froid et visiblement sérieux, le brun qui lui faisait face était prêt à mettre son ultimatum à exécution. Ce qui n'effraya pas le pirate, qui venait en paix et comptait bien sortir du bar dans le même état qu'à son entrée.

- Ne juge pas trop vite... ce n'est que mon premier verre. De plus, tu ne frapperais pas sur quelqu'un qui est déjà diminué, n'est-ce pas ?

Un léger sourire aux lèvres, il termina sa boisson, visiblement satisfait. En arrière plan, une musique de taverne assez populaire jouait pour qui savait l'écouter. Les gens discutaient et riaient, d'autres passaient un quart d'heure moins agréable, à la vue de leur équilibre précaire. Heziel était persuadé qu'une bagarre aurait le temps d'aller loin si elle venait à éclater, tant la clientèle était elle même sujette à sombrer d'un moment à l'autre dans le mauvais côté de cet environnement festif.

- Et puis, boire est toujours plus amusant quand on le fait avec quelqu'un d'autre.

Sur ces mots, il leva la main pour commander un autre verre. La pièce était grande, avec de larges poutres pour soutenir l'édifice. Une petite scène était improvisée sur une estrade ou un groupe étrange faisait preuve de sa performance en embaumant les lieux d'un air de liesse. Les tables rondes, sur lesquelles s'entassaient pichets, pintes, verres et autres bouteilles, affichaient pleine audience. En d'autres termes, il ne fallait pas être foncièrement discret pour passer inaperçu ici. Juste se fondre dans la masse... quelque chose qui était assez facile lorsqu'on réfléchissait un peu. Soudain, une pensée traversa l'esprit du cuistot, qui commença à plaquer une main contre son front d'un air dépité. Kain avait encore une fois vidé le navire de ses rations de nourriture, et il lui faudrait faire ses achats au plus tôt avant le départ. Hélas, il n'avait rien vu jusque là qui ressemble réellement à une épicerie ou des étals, n'ayant qu'une connaissance très limitée de la ville. Il soupira longuement avant de reprendre la parole.

- Excuse moi, mais tu sais où je peux faire des courses dans le coin ? J'ai des bouches à nourrir et une très vorace en particulier.



_________________






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Ven 17 Juil - 23:53



Attention capté
Un voyageur à la mer






Le jeune brun ne semblait pas gagner en hostilité, ni même se préparer à se battre et ceux malgré ma menace flagrante que même un alcoolique en état avancé aurait pu capter… bon pas trop avancé quand même si on en juge du soulard précédent. Cependant, mon nouvel interlocuteur paressait rester calme et serein dans son attitude ; sa voix confirma cela.

- Ne juge pas trop vite... ce n'est que mon premier verre. De plus, tu ne frapperais pas sur quelqu'un qui est déjà diminué, n'est-ce pas ?

Si ce qu’il disait était vrai, cela pourrait expliquer son état d’esprit actuel malgré mon comportement envers lui. La deuxième partie de sa phrase m’interpella quelque peu, m’obligeant à me retourner légèrement pour voir ce qu’il en était… un bras en écharpe, ce type faisait peine à voir et je ne pouvais me résoudre à en découdre avec lui, si bien que je relâchai ma prise sur mon arme, lui montrant que la baston ne faisait plus partie de mes options, même si je ne voulais toujours pas forcément de sa compagnie.
Ce retournement de situation donna lieu à un étrange moment vide, ce genre d’instant qui semble durait des heures, alors qu’en réalité il dure à peine quelques secondes, ces quelques secondes où seule la musique de fond se faisait entendre, accompagnés de quelques cris de beuverie. Mais entre l’inconnu et moi, un silence s’était installé jusqu’à ce que le jeune brun casse ce dernier.

- Et puis, boire est toujours plus amusant quand on le fait avec quelqu'un d'autre.

Cela était peut-être vrai, mais cela faisait bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé, non pas par manque d’occasion, mais par choix… c’était devenu mon caractère.

- Je ne suis pas là pour m’amuser !!!

Restant toujours distant et froid et ne pouvant user de la force pour le faire partir, j’espérai qu’il allait comprendre le message et qu’il allait le faire de lui-même. Il leva alors la main pour commander un autre verre, cela ne semblait donc pas être le cas… ce type, n un grand sourire était toujours affiché sur le visage, paraissait vraiment vouloir boire un coup avec moi ; cela semblait inévitable.

Je recommandai donc moi aussi un autre verre après avoir fini le mien d’une seule traite ; puisque de toute façon il allait rester, autant boire… en l’ignorant, cela devrait pouvoir ne pas gâcher mon moment.
Soudain, il soupira avant de me poser une question qui attira toute mon attention.

- Excuse moi, mais tu sais où je peux faire des courses dans le coin ? J'ai des bouches à nourrir et une très vorace en particulier.

Qu’entendait-il par « des bouches à nourrir » ? Parlait-il d’un équipage ? Si cela était réellement le cas, alors cela voulait sûrement dire que ce type au bras en écharpe avait dû vivre de nombreuses aventures, ce que moi je recherchais. Je débutais en tant qu’aventurier et je peinais à commencer la grande aventure… d’où ma présence sur cette île, dans ce bar paumé. Il pourrait peut-être me donner quelques tuyaux.

- Tu… tu as un équipage ? Es-tu un pirate ? Un révolutionnaire ? lançai-je de façon austère et sérieuse.

J’en avais complètement omis sa question, mais il me fallait absolument un coup de main.

- Tu as beaucoup navigué sur les mers ?

J’attrapai mon verre et bu un coup en attendant de savoir ce qu’il en était… peut-être était-il simplement père d’une famille nombreuse.
Mon visage restait fermé malgré mon intérêt, mais je m’étais tourné un peu plus vers lui et il avait une partie de mon attention…

Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1158
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
29/500  (29/500)
Berrys: 39.401.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Mer 22 Juil - 23:11





Petite virée au bar ! Une boisson qui coûte quelques dents ?!

Heziel sembla tour à tour attiser la pitié, l’agacement, puis la curiosité de l’homme armé d’un bâton. Alors qu’il semblait évident que devenir compagnons de beuverie s’avérerait difficile, le fait que Heziel ait des bouches à nourrir sembla intriguer son interlocuteur qui lui demanda immédiatement s’il possédait un équipage. Plus particulièrement s’il était pirate. À ces mots, le cuistot esquissa un petit sourire et plissa les yeux tout en prenant une nouvelle gorgée de sa deuxième boisson. Ce sujet semblait avoir allumé l’étincelle qui manquait à cette conversation, puisque l’homme austère et froid s’était soudain illuminé d’une soif d’en savoir plus soudaine, même si il gardait sa façade intacte. Il rit doucement avant de reposer son verre, le faisant légèrement pivoter en observant la réaction du liquide à l’intérieur.

- Des forbans parmi tant d’autres, je suppose ? Du moins, pour le moment.

Il plaça une main sur son épaule meurtrie, recouverte de bandages. Le simple contact provoqua une légère douleur qu’il ne laissa pas percer au grand jour, mais également une satisfaction infinie : il s’était surpassé pour vaincre un adversaire plus que méritant, et cela le rendait fier. Il savait désormais qu’il pouvait surmonter les défis s’il y mettait tout ce qu’il avait. Avec une telle volonté, couplée à la diversité de l’équipage composé d’énergumènes des plus originales, ils pourraient tous aller très loin. Il en avait la conviction.

- C’est lors de notre dernière escale que je me suis fait ça. Un chasseur de prime assez particulier… Arnold Saylong, je sais pas si ça te dit quelque chose.

Visiblement, ce dernier s’était fait une petite réputation sur East Blue de par son logia et ses capacités de combat impressionnantes pour un mec posté sur la mer la plus calme du globe. Loin de vouloir s’en vanter, le cuisinier des Dokugan posait simplement la question, comme ça, dans le fil de ses idées qui se décousait au fur et à mesure de ce qu’il disait. Il s’accouda de son bras valide sur le bar tout en soupirant légèrement.


- Mon capitaine est un grand type aux cheveux blancs, si tu restes dans le coin tu ne tarderas pas à le remarquer. Il est du genre à se faire remarquer partout… une vraie catastrophe. Mais c’est aussi mon meilleur ami et le trou sans fond qui gaspille mes provisions. En tant que cuistot, je dois nous permettre de nous sustenter et lui...

Il laissa le silence planer. Il n’y avait que très peu de jugement dans ses paroles, tout au plus une certaine exaspération qui devenait tellement habituelle qu’elle ne quittait jamais le personnage lorsqu’on en venait au sujet du borgne. Puis il se rendit compte qu’il parlait beaucoup de lui, ce qui ne l’aidait pas forcément à établir le dialogue. Il reprit donc une gorgée en regardant le barman, puis les gens tout autour, avant de se tourner vers l’autre type.

- Et toi ? Habitué des mers ?





_________________






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Lun 27 Juil - 0:16



Retour dans le passé
Un avenir douteux






Mon attitude avec quelque peu changé depuis cette annonce ; voulant moi-même devenir un grand aventurier, mais n’arrivant pas à démarrer, connaitre un peu l’histoire de ce gars pourrait peut-être m’aider.
Le comportement de mon interlocuteur aussi avait changé, arborant alors un petit sourire semblant montrer qu’il appréciait que je daigne enfin m’ouvrir à une conversation avec lui.

Il posa donc son verre avant de reprendre…

- Des forbans parmi tant d’autres, je suppose ? Du moins, pour le moment.

Parmi tant d’autres ?!! Bin en tout cas, moi, je n’avais pas eu le loisir d’en croiser beaucoup jusqu’ici ; lui avait certainement eu le loisir d’en rencontrer des tas à en juger par son épaule blessée qu’il touché régulièrement… J’imaginai aisément qu’il s’était fait ça en combat contre un ennemi redoutable, j’aimais à le croire, même s’il avait aussi bien pu faire ça en tombant lamentablement dans les escaliers de son navire après avoir trop bu ; et encore, même ça c’était plus palpitant que ce que moi j’avais vécu.

- C’est lors de notre dernière escale que je me suis fait ça. Un chasseur de prime assez particulier… Arnold Saylong, je sais pas si ça te dit quelque chose.

J’avais donc raison, il s’était fait ça en duel. Cet Arnold Savlong devait être un sacré adversaire… son nom ne me disait rien, mais j’espérai qu’un jour, moi aussi je puisse le rencontrer et l’affronter comme ce type. D’ailleurs je ne connaissais toujours pas son nom, pas que cela avait une quelconque importance, mais le connaitre me sera peut-être utile un jour qui sait.

- Mon capitaine est un grand type aux cheveux blancs, si tu restes dans le coin tu ne tarderas pas à le remarquer. Il est du genre à se faire remarquer partout… une vraie catastrophe. Mais c’est aussi mon meilleur ami et le trou sans fond qui gaspille mes provisions. En tant que cuistot, je dois nous permettre de nous sustenter et lui...

Il était donc cuisinier, mais pour quelqu’un d’autre, il n’était pas capitaine… c’est ça qui me faisait surement le plus peur, être aux ordres de quelqu’un, travailler en équipe ; avec mon caractère, je ne savais pas si cela était vraiment possible et ça devait certainement me freiner un peu.

Un silence s’installa alors ; je n’avais toujours pas pris la parole, mais que pourrai-je bien raconter d’intéressant à côté de ça, ma vie n’était pas palpitante. Cependant, je voudrai tellement en savoir plus.

- Et toi ? Habitué des mers ?

La question qu’il ne fallait pas poser…

- Moi ?!! Pas vraiment, même si j’aimerai bien…

Sur ces mots, je bus un grand coup sec de mon verre avant de le ré-remplir et d’enchainer.

- Je voudrais vivre autant d’aventure, de voyage… c’est même plus qu’une envie, c’est un besoin…

Je repensais alors brièvement à mon père, à mon frère et à ce qui était arrivé ; ce que je voulais oublier.

- Mais pour l’instant, je n’ai réussi qu’à exécuter quelques missions par-ci par-là pour la révolution, des trucs sans importances. J’aimerai tant moi aussi vivre d’incroyable combat, naviguer avec un équipage… mais je sais pas si j’en suis réellement capable. On peut pas dire que j’étais destiné à ce genre de vie.

Une fois encore, je vidai mon verre d’une seule traite… tout cela faisait ressortir des aspects de mon passé que je désirais oublier.

- Comment peut-on le savoir… si on est prêt pour ça ? me demandai-je à moi-même, perdu dans mes pensées, avant de redemander du saké.

Y’avait-il une réponse à ce genre de questionnement ?!

- En fait, je m’appelle Sirius, fini-je par lancer, les yeux toujours plongés dans ma boisson.

Au moins, maintenant, il connaissait le nom du pirate le plus pitoyable de ces mers.
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1158
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
29/500  (29/500)
Berrys: 39.401.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Mer 5 Aoû - 21:00





Petite virée au bar ! Une boisson qui coûte quelques dents ?!

- Enchanté, Sirius. Moi c'est Heziel.

La réponse était simple, franche, et donnée avec une bonhomie évidente. C'était toujours sympathique de voir de nouvelles têtes et de rencontrer du monde, d'autant plus que le cuistot n'était pas très exigeant concernant son cercle de connaissances. Et puis, au moins il connaissait le prénom de cet homme qui était pourtant si inaccessible quelques minutes plus tôt. La vie en mer semblait le laisser rêveur et le brun comprenait cela. Il avait bien longtemps attendu de prendre le large lui même, mettant de coté jusqu'à sa carrière brillante dans un des restaurants les plus cotés de East Blue pour devenir ce que beaucoup considéraient comme de la racaille. Fait étrange, il ne se posait même pas la question et bien souvent, n'hésitait pas à donner son affiliation sans craindre de représailles ; sans doute sa voie de la piraterie était-elle assez pure et saine pour qu'il n'éprouve aucun remord. L'équipage du borgne n'était certainement pas le plus à craindre, tout simplement parce qu'ils ne feraient pas plus de mal à un innocent qu'à une mouche.

- Je vois. Ma foi, il faut un début à tout. Je doute qu'il soit possible de savoir si l'on est vraiment fait pour ça avant d'avoir essayé... si tu te sens de le faire, alors lance toi. Tu pourrais peut-être même nous rejoindre, qui sait ?

Il rit sincèrement alors qu'il reprenait une gorgée de sa boisson. Il ne blaguait qu'à moitié, dans la mesure où Kain était du genre à récolter la diversité pour tenter d'en faire un melting pot au sein du Youthful Demon. Pour l'heure, la clique de boucaniers était loin des standards donnés aux gens pour les effrayer. Un médecin aux allures de gentleman sorti d'une histoire d'espion, un nain canonnier emmitouflé dans ses vêtements, un borgne aux allures de barbare trop naïf pour vouloir de mal à qui que ce fut et un hamster. Puis il y avait lui... le cuistot, le mec qui avait l'air normal mais qui n'avait d'amour que pour sa vaisselle et qui était capable de soulever dix fois son poids lorsqu'il le fallait. Tous ces gens composaient un groupe hétéroclite qui, encore plus étrange, fonctionnait du feu de dieu. Une vraie équipe du tonnerre.

- Tout ce qui compte pour moi, c'est de vivre une belle aventure en compagnie de gens que j'apprécie. Et je crois que le plus important, c'est de donner un sens à son voyage. Donner du sens à son trajet, et assumer les conséquences. C'est la liberté et le fardeau d'un pirate...

Il reposa doucement son verre et esquissa un sourire alors que la musique battait son plein. Son pied marquait le rythme discrètement. L'alcool était savoureux et il le dégustait encore mentalement, laissant un soupir d'aise s'échapper de ses lèvres. Oui, c'était une belle soirée. Le genre de moments qui lui faisait apprécier sa propre petite épopée, qui n'en était encore qu'à son début, il l'espérait. Les choses se corseraient sans doute puisque la Marine était désormais à leur trousse. Mais ça ne le stressait pas plus que ça : ils avaient tous appris à vivre au jour le jour, sur cette grosse barque. Et aujourd'hui, rien n'obscurcissait l'horizon pour notre cuistancier des mers. Le jeune pirate avait l'avenir devant lui pour réaliser son propre rêve, et ceux de ses amis.

- Trouver sa place est important, j'imagine. Mais peut-être que la meilleure façon de la trouver, c'est de ne pas la chercher.

Ça pouvait avoir l'air bête, dit comme ça, mais le cuisinier s'était jusque là contenter de suivre son instinct pour décider de la marche à suivre. Son avenir n'était que spéculations, et son passé était gravé dans la roche. Ce qu'il était, comment on se souviendrait de lui, il ne pouvait le construire que pierre par pierre, au jour le jour. Peut-etre que ce Sirius avait besoin de ce genre de vision pour s'accomplir. Il ignorait tout de cet homme, qui devait avoir également vécu ses galères et ses moments de joie. Mais ce raisonnement lui semblait indéniable et ça ne pouvait pas faire de mal à qui que ce soit.

- Je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'au final, le mieux ça reste de se laisser porter... en luttant contre le courant lorsqu'il le faut.



_________________






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Dim 9 Aoû - 23:10



Se laisser porter
Des réponses attendues






L’ambiance battait son plein tandis que Heziel, qui venait à son tour de se présenter, tentait de me réconforter du mieux qu’il le pouvait, venant même à me proposer de se joindre à son équipage. Cette proposition tournoyait dans ma tête, j’y réfléchissais fortement car, après tout, il s’agissait là d’une proposition forte intéressante pouvant me permettre de véritablement commencer ma vie de forban. Et puis, aux vus de ce qu’il me racontait depuis tout à l’heure, me joindre au jeune brun me promettait bien des aventures.
On pouvait aisément lire son bonheur quand il évoquait son équipage, si bien que même moi, qui ne voyais que les choses négatives de la vie, arrivais à m’en apercevoir. Cependant, tandis que cette question me trottait, Heziel continua son plaidoyer, jusqu’à dire une phrase qui m’interpella et e sortit un instant de ma réflexion…

-Trouver sa place est important, j'imagine. Mais peut-être que la meilleure façon de la trouver, c'est de ne pas la chercher

Peut-être avait-il raison, peut-être que ce que je voulais me tomberai dessus au moment propice, peut-être que si ma vie était si misérable en ce moment, c’était parce que mon heure n’était pas encore arrivée. Ou peut-être justement que ce moment était venu aujourd’hui même avec la présence de mon interlocuteur.
Mais finalement, c’est sa dernière phrase qui me retourna le plus le cerveau.

- Je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'au final, le mieux ça reste de se laisser porter... en luttant contre le courant lorsqu'il le faut.
- Se laisser porter…, chuchotai-je à moi-même

Si j’écouter mon cœur, ce dernier me disait que ce n’était pas le moment, pas la bonne occasion… que je encore attendre, mais comment savoir qui écouter entre mon cœur et mon esprit.

- Comment peut-on savoir quand on a trouvé ? Je veux dire… comment être sûr de faire le bon choix ?

Je ne savais pas vraiment si j’arrivais à être clair, mais j’espérais que de ces expériences, il pourrait m’apporter une réponse.

- Par exemple, toi… comment t’as su que ton équipage était le bon, que c’est celui-là que tu devais rejoindre ? Parce que je ne peux pas dire qu’une proposition de t’accompagner est déplaisante, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression que ce n’est pas le moment !

Plus la conversation avançait et plus je m’ouvrais au jeune pirate ; il fallait dire que l’alcool jouait un rôle important dans ce petit miracle, même si je devais avouer que ce n’étais pas si désagréable de discuter avec quelqu’un.

- Comment ça s’est passé pour toi la première fois ? Avec ton capitaine… vous vous êtes battus ? Vous avez discuté ? T’as eu le droit à un test de recrutement ?

Je recommandai de nouveau un verre, me laissant peu à peu bercer par la musique qui nous entourait. Les gens autour de nous paressait de plus en plus souls et tenir une conversation devenait de plus en plus difficile, autant à cause du bruit que par les dérangements incessant des gars bourrés venant se frotter à nous ; ce qui avait bien sûr le don de m’énerver un tant soit peu. Malgré tout, je restais concentré sur les lèvres du forban en attendant qu’il m’éclaircisse un peu les idées…

Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1158
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
29/500  (29/500)
Berrys: 39.401.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Lun 31 Aoû - 21:40





Petite virée au bar ! Une boisson qui coûte quelques dents ?!

Le pirate resta silencieux face à toutes les questions de Sirius, qui se voulaient simples d'apparence et pourtant sans réponse toute faite. Prendre la mer, c'était plus qu'un passe temps ou une activité de loisir. Prendre la mer et se laisser porter par elle nécessitait une volonté de fer et des nerfs d'acier. Il fallait le vouloir, tout simplement. Du moins c'était la vision du cuistot. Il se doutait bien que certains ne savaient pas, ou encore n'avaient pas eu le choix. Mais à son sens, être heureux nécessitait d'avoir la main libre de pointer dans la direction souhaitée et pas ailleurs. Et dans les vastes océans de ce monde, se lancer à l'aventure bouleversait complètement la vie de n'importe qui. En conséquence de quoi, monter à bords d'un navire, que ce fut à la solde du gouvernement ou à l'encontre de ce dernier, n'était guère une décision prise à la légère pour quiconque voulait ne pas la regretter...

D'un geste de la main leste, il commanda un autre verre à son tour et le bu, sec cette fois-ci. Puis il se recula doucement du comptoir avant de fixer le plafond sans mot dire, se contentant de souffler doucement. La douleur dans son épaule était apaisée, mais chaque tic lui rappelait à quel point il l'avait échappé belle. Entre la Marine et Arnold Saylong, il aurait tout aussi bien pu finir entre quatre planches... ou entre quatre murs à Impel Down. Et pourtant ça n'était que le début de son épopée. Ces événements récents lui avaient fait comprendre que cuisiner allait vite devoir être UNE de ses activités, et non pas celle à laquelle il consacrerait tout son temps. Kain allait avoir besoin d'hommes forts pour parvenir à son objectif... être le roi des pirates demandait une sacrée dose d'huile de coude.

- Si tu ne le sens pas, alors ne le fais pas, j'imagine. Pour ma part, ça fait bien longtemps que j'étais destiné à faire partie de cet équipage... j'en suis même le second, ou le premier homme, comme tu préfères. Les autres qui nous ont rejoint ont gagné leur place de façon naturelle. Soit par leur personnalité, soit par leurs actes ou encore leurs aspirations. Pourtant, nous sommes tous différents et même si les étincelles éclatent parfois, elles ne sont rien par rapport au feu qu'on peut canaliser quand on travaille tous ensemble.

Cela lui était venu tout naturellement. Après tout, il devait se joindre au borgne depuis son enfance même. C'était un vieux rêve qui s'était réalisé et qui continuait de donner naissance à d'autres envies, d'autres objectifs. Il n'y avait sans doute que très peu de choses plus pures que l'attachement simple et invariable de Heziel pour son équipage, encore plus pour son capitaine. Certains pirates se motivaient au massacre, d'autres au pouvoir et aux jeux de politiques. D'autres encore vivaient d'obsessions étranges. Pour le brun, sa ressource n'était guère autre que le pur plaisir de voyager en compagnie de ses amis les plus proches. Il ricana doucement lorsque l'homme au bâton lui demanda comment la première rencontre avec son capitaine s'était passée.

- La première rencontre avec ce grand dadais qui me sert vaguement de supérieur hiérarchique ? On devait avoir deux ans à tout casser.

Il laissa le silence planer avec un sourire large, plissant les yeux comme à son habitude. La suite s'impliquait d'elle même, si bien que le fait de cesser toute parole n'avait fait que renforcer les explications qui suivraient.

- L'aventure sourit à ceux qui savent la saisir. Même deux mioches imprudents nés sur une île paumée d'East Blue.

Il se tourna vers l'intérieur du bar, s'adossant un peu à celui-ci, laissant son bras sous bandages reposer tranquillement. Quelques joyeux poltrons avaient entamé une danse en chantant à tue-tête un peu plus loin. Le plancher tremblait de façon rythmique sous les pas endiablés. Des gobelets étaient renversés des tables, des rires éclataient et divers ivrognes se redressaient après une petite chute ou un titubement mal géré. Cette scène fit sourire le cuistancier de l'équipage des Dokugan, qui sentait un peu de chaleur lui monter aux joues après ses diverses boissons.

-... Si même deux mômes sans prétentions peuvent devenir pirates, alors un homme fait devrait bien pouvoir y arriver, tu ne penses pas ?

Cet encouragement était bénin, mais il avait le mérite d’être sans équivoque. Heziel était certain que son interlocuteur avait ce qu'il fallait pour lui aussi se lancer à la conquête de la grande bleue.




_________________






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1158
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
29/500  (29/500)
Berrys: 39.401.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   Dim 13 Sep - 12:59





Petite virée au bar ! Une boisson qui coûte quelques dents ?!

La soirée se déroula tranquillement, les deux hommes discutant de choses diverses et variées. Ce qui ne faisait aucun doute, c'est que l'aventure appelait pour tous et que même les gens les plus originaux ou improbables pouvaient devenir des légendes. Heziel espérait que Sirius l'aurait bien compris, car à son sens il devait pouvoir se débrouiller sur un navire et voguer vers quelque chose de plus intéressant que le comptoir d'un vieux bar.

Lorsque finalement l'heure se fit réellement tardive, le cuistot décidé qu'il était temps de lever les voiles. N'oubliant pas de régler ce qui devait l'être lorsqu'il en fut question, la propension de Kain à ne pas régler les additions étant devenue l'une de ses craintes les plus féroces moralement parlant, il s'assura de donner au centime de berry près la somme exacte au gérant, étonné de voir un type avec un bras dans les bandages se battre avec son porte feuille pour des détails aussi futiles. Finalement, une fois les comptes à jour, il s'excusa poliment pour le délai en riant de son air quelque peu gêné habituel, puis quitta le bar d'un pas souple et léger, le cœur revigoré par ce petit moment de paix.

- Du poisson, de la viande... de la viande... de la viande... encore de... hé, mais qui a écrit cette ligne sur ma liste de courses ?

Raturant comme il le pouvait la ligne en défaut, écrite avec des fautes d'orthographe tellement évidentes qu'il ne pouvait s'agir que d'une tentative de Kain pour obtenir ENCORE PLUS de viande que les doses déjà prévues par le cuistancier, il soupira par la suite tandis qu'il regagnait le Youthful Demon dans la fraîcheur de la nuit. Les courses du lendemain allaient s'avérer assez chargées. Entre la bataille féroce contre les chasseurs de prime, la fuite face à la Marine, et donc la prudence qui s'en était suivie, les rations avaient sévèrement été entamées suite aux efforts de notre équipage. Et si la route se corsait, Heziel avait bien compris que sa façon de gérer les dépenses de l'équipage allait devoir elle aussi s'adapter à de nouvelles circonstances.

Finalement, il ne lui fallut pas longtemps pour rejoindre le navire utilisé par l'équipage des Dokugan. Un vent frais souffla dans ses cheveux et le sommeil commençait à poindre. Un petit bâillement accompagna les pas de notre brun tandis qu'il montait la rampe pour se retrouver à nouveau sur le pont du navire. Se dirigeant vers les dortoirs, il se frotta les yeux une dernière fois avant de disparaître derrière la porte en bois, rejoignant ses camarades dans une nuit de sommeil bien méritée avant de reprendre une route longue et éreintante vers des rêves qui, malgré leurs différences notoires, étaient tous liés par la découverte d'un fameux trésor...



_________________






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Une vie misérable à deux vaut mieux qu'une journée tout seul (PV Heziel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Misérable
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» ❝ parfois, il vaut mieux tourner la page que d'être seule à vouloir arranger les choses ❞ › jordan
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-