Partagez | 
 

 [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 344
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
207/350  (207/350)
Berrys: 37.068.521 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Mar 25 Aoû - 15:25




Alabasta

feat PLEIN DE GENS




Alors que je m’élançais dans une dernière offensive en direction de l’archère qui m’avait précédemment visé, je me rendis rapidement compte que mes déplacements n’étaient pas si rapides que je le pensais. Ou du moins pas pour elle. Ses yeux devaient être suffisamment entraînés pour discerner mon corps et ainsi pouvoir décocher une flèche. C’est en agissant de la sorte qu’elle avait été capable de détruire l’Impact Dial se trouvant sur mon bras, juste avant de contrer mon assaut d’un coup de pied, m’envoyant valser quelques mètres plus loin. J’avais ici tout donné, puisant dans mes dernières forces pour asséner le coup le plus violent possible, et il me faudrait bientôt me lever pour rejoindre les rangs. En effet, l’Amiral Pacifique venait tout juste d’arriver, et les choses se bousculaient si rapidement. Tous les criminels Decima étaient vaincus ou se voyaient arrêtés. La bataille était donc terminée ? Ça en avait tout l’air en tout cas.. Et j’en fus certain lorsque l’Amiral demanda d’évacuer tous les blessés jusqu’à Marineford. Dans un soupir de soulagement, j’esquissai un léger sourire, affalé sur le sol. Mes muscles me faisaient souffrir et le sol frottant contre mon dos calciné se révélait être d’autant plus douloureux.

De ce fait, je décidai de me lever, avec plus ou moins de difficulté. Je voulais faire quelque chose avant d’être emmené pour me faire soigner. Ainsi, une fois sur mes deux jambes, je me dirigeai en direction du vieil homme, d’un pas lent et boiteux. C’est donc après seulement quelques minutes que je parvins à l’atteindre, déposant ma main droite sur son épaule.

- Lieutenant Gratz.. Lorsque nous serons remis sur pieds, vous repartirez avec moi.

Souriant légèrement, j’attendais patiemment que les soldats viennent nous récupérer afin de nous emmener sur les navires d’évacuation. Ayant du mal à tenir debout, je m'accroupis et tentai de m'appuyer sur l’épaule du vieil homme alors que je jetai un œil au champ de bataille, cherchant les cadavres et corps blessés de nos ennemis. Tout le monde s’était bien débrouillé apparemment. C’était une bonne chose. Tournant ensuite la tête en direction de l’Amiral, je forçai quelque peu sur ma voix pour qu’elle puisse l’atteindre.

- Amiral Pacifique, j’aurai à vous parler, quand nous en aurons la possibilité.

Je parlais bien évidemment de mes problèmes de santé. Nous devions à tout prix parler du cas « Irr », et de ce qu’il était possible de faire pour régler mon problème.





Dernière édition par Sypher Wenham le Ven 28 Aoû - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 509
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 156.532.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Mar 25 Aoû - 15:54

Visiblement, j'étais arrivé bien trop tard... Les batailles se terminaient pour la plupart et de ce fais, je ne pouvais admirer que les résultats des batailles. Super... Moi qui espérais sincèrement participer à un quelconque combat et tester mes armes, me voilà à compter le nombre de personnes au sol. Que c'est grisant... On se déplace, on prends son mal en patience et au final on se fait entuber royalement. Homme de terrain, il n'y a rien de plus frustrant qu'arriver en retard et quand bien même mon intervention n'avait pas changer le cours de la bataille, je m'en voulais de ne pas être arrivé plus tôt. Sans doute aurais-je dû je pas poursuivre cet espèce de ninja ? Cette attaque sur Alabasta était un véritable bordel. À se demander qu'elle utilité avait cette bataille ici ? Une diversion ? Quoi qu'il en soit, le pire était à prévoir compte tenu des ennemis qui n'étaient autre que les Decimas. Et si Centes réponds à ses rumeurs, qu'importe le résultat, cela faisais partit de ses plans. Il est le maître du jeu, et nous, les pions qui tentons vainement de le devancer. Mais comment devancer quelqu'un qui se dit avoir plusieurs coups d'avance sur nous ?

Alors que j'observais au loin, voilà qu'une présence imposante se dit ressentir. Me retournant en faisant volte face, je vis l'amiral Pacifique me demander clairement un résumé de la situation. Amiral... John Pacifique dit Shirokuma, l'ours blanc. Sa force et sa détermination au combat sont légendaire. Pour sur, cela faisais quelque chose de le voir, d'autant plus quand c'est la première fois que je le croise d'aussi près. Autrefois, je l'ai vu comme tout bon mousse, de loin, quand il donnait des ordres à un groupe entier. Mais là, le voir s'adresser à moi et uniquement moi, cela faisais toujours quelque chose. Un immense frisson parcouru mon corps et ce n'est qu'une seconde après sa demande que je réagis enfin, retrouvant le contrôle de moi même. Après un bref signe de garde à vous, je pris la parole.

" Amiral pacifique, je débarque à peine quelque minutes plus tôt que vous. De vue, les combats semblent terminés, nos troupes s'en sont bien sortis suite aux commandements diverses du contre-amiral Ursert, ainsi que la participation de plusieurs gradés, ainsi que bien sur la combativité de nos forces.
La ville à été sécurisée au possible via des patrouilles continues. "


Autant faire un résumé bref. Étant arrivé il y a peu, je n'allais pas cirer les pompes de n'importe qui, alors que je n'étais pas bien informé. C'est donc un résumé plutôt humble sur chacun que je faisais à l'amiral qui avait du pain sur la planche. Me rendant compte que moi aussi, si l'amiral avait autre chose à le demander, il n'aurait aucun mal à me trouver. Sortant un Den Den mushi, je signalais à mon ami en retrait que les combats étaient terminés. Celui ci s'avança au plus vite et allais donc aider à soigner les gens qui étaient blessés ou mal en point. Pour ma part, j'allais aider certaines personnes sans distinguer qui il étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 441
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Ven 28 Aoû - 15:42



Merci bien mon pote!


Voilà comment les hommes de la Mer Bleue traitaient les shandias et autres espèces provenant du ciel, à coups de gifle !! Alors que Caligula avait posé une question à cette vampire aussi cruelle que sanguinaire, lorsqu'il redevint humain, au lieu de lui répondre au plus vite, celle-ci préféra le gifler de façon assez violente, rapide, agressive, dangereuse et tout un autre tas de trucs. Eh ben !! Elle venait de se remplir la panse ! Caligula chuta violemment au sol et préféra se tenir la tête plutôt que de cacher ses parties.

    
  
Ahh !! Ma tête !! Non, mais t'es zinzin ma parole !! Et d'abord lady ou pas je fais ce que je veux. De plus, je fais pas exprès. Pour finir, rustre ? Depuis quand t'inventes des mots toi, hein ?! Et reviens écoutes moi.

Elle emportait avec elle le Contre-amiral Ursert. Ils avaient sûrement quelque chose à régler, mais le shandia s'en foutait, il n'avait toujours pas de pantalon. C'est alors qu'il vit tout le monde entrain de se faire embarquer par des soldats de la marine. On dirait que c'est fini, les gens blessés se font embarquer par leurs camarades qui les accompagnent sur un bateau de secours ou un truc dans le genre.
Rampant alors jusqu'à un rocher d'une assez grande taille, Caligula aperçut un marin salement amoché. Son état était vraiment faible et il valait mieux l'évacuer le plus rapidement possible. Caligula savait maintenant ce qui lui restait à faire : se jetant sur le marin, il lui enleva le pantalon avant de se l'enfiler de façon assez rapide. Le pauvre blessé maintenant en slip ne put réellement comprendre ce qui se passa et se laissa seulement prendre par la fatigue. Caligula tapota alors sur l'épaule du presque mort avant de lui délivrer quelques mots.

    
  
Ne t'en fais pas mec, ils arrivent faut juste que tu résistes un peu.

Marchant alors vers les ports, Caligula fit signe à un marine qu'un blessé grave se trouvait dans cette direction. Il ne le considérait pas comme un camarade, mais l'homme lui avait bien donné son pantalon, il lui devait bien cela. Regardant le champ de bataille, Caligula remarqua alors l'Amiral Pacifique. Alors c'était un Big Boss d'après les dires de certains. Pas mal, il est vrai qu'il était assez impressionnant cependant rien de plus. S'en allant alors vers les ports, le shandia remercia encore une fois Kalgara. Et il ne devait plus oublier, il était devenu un demi-dieu. Il était donc destiné à un grand destin. Il ne devait pas l'oublier...

© By Halloween sur Never-Utopia



Dernière édition par Caligula Spown le Ven 28 Aoû - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1695
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 86.957.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Ven 28 Aoû - 19:28




Saleté de piaf !


Une fois de plus, le vieil homme s’envola vers d’autres cieux… il s’agissait en réalité de la quatrième fois qu’il virevoltait dans les airs et ça commençait à faire beaucoup pour son pauvre vieil amas de chair. S’étalant comme un ancien débris dans le sable plusieurs mètres plus loin, le grand-père tenta tant bien que mal de se relever. Pas suffisamment alerte, il s’était pris cette attaque de plein fouet et avait perdu son énergie quant à retrouver son épouse : elles avaient voulu l’égalité des sexes, la galanterie devait être abrogée ! Elle allait donc devoir attendre !

S’asseyant dans le sable, la tête baissée et la faux reposant sur son épaule droite, le vieil homme respirait lentement… peut être même un peu trop. Le vieillard était en proie au vertige, commençant à développer une phobie des piafs. En réalité, tous les événements des dernières minutes lui revenaient en mémoire de façon presque traumatisante : il avait failli mourir ! Au final, l’ancêtre ne savait toujours pas pourquoi il venait de se battre.

Nils soigna sommairement sa blessure avant de reprendre sa position première. Il ferma les yeux doucement. Tout ce qui se passait autour de lui semblait irréel, comme un mauvais rêve. Fatigué, exténué par cette chaleur éreintante, il proféra un dernier râle avant de se laisser sombrer dans un sommeil qu’il savait réparateur.


On n’avait pas dit qu’il fallait hydrater les vieux d’un temps de canicule ?!
En réalité, il perdit simplement connaissance, assis dans le sable, comme une statue qu’on aurait mis là. Ainsi, pépé grincheux ne vit pas que son partenaire de voyage s’était déplacé dans sa direction et encore moins qu’il était réquisitionné par ce dernier.

Saleté de piaf ! Tout était de sa faute !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Sam 29 Aoû - 0:17






Fin des cris, ou pas.


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi a été appelée sur Alabasta et y est présente pour calmer les émeutes provenant des civils.

▲▼




Mon attaque était parfaite, et je n'en revenais pas, l'unique mercenaire restant avait cependant esquivé l'offensive, de justesse pourtant! Mais je lui laissais le temps, me retournant vers lui avec un regard qui voulait tout expliquer, un regard qui semblait lui dire "ce n'est pas parce que tu as esquivé mon attaque, que tu n'esquiveras pas la prochaine.". Avançant de nouveau à pas lents, je fixais mon adversaire, son sabre entre les mains. Et au fur et à mesure que je m'approchais de celui-ci, d'autres marines venaient nous entourer, ils semblaient vouloir contrôler la situation, et même si -peut-être- ils étaient plus forts que moi, un regard glacial venait les ramener à leur place, et leurs indiqués que l'homme en face de ma personne était bien pour moi, et moi seule.

Une fois à sa portée, il n'hésita plus, et envoya sa lame à l'horizontale pour trancher mon tronc par ma droite. Et même si je n'avais pas eu beaucoup de vrais combats en un contre un pour le moment, mes entraînements avaient payé et j'avais amplement les réflexes suffisants. Un petit sourire vînt naître au coin de mes lèvres. Au même moment où sa lame s'était élancée, la mienne avait fait de même, et c'est ainsi que celles-ci s'entrechoquèrent. Et grâce à la vitesse et la force du coup du mercenaire, qui n'était pas à négliger, je parvinsse à m'élever un peu dans les airs en forçant de mon Kageromaru sur son sabre, et c'est cet appui qui m'avait servi de "tremplin". Une fois dans les airs, -pas excessivement haut, juste au niveau de la tête de l'ennemi- ma jambe gauche s'élança dans le but de percuter sa tempe à l'aide de mon pied, et ainsi allonger le mercenaire et son mal de crâne sur le sable fin. J'avais pu contempler l'étonnement dans ses yeux juste avant qu'il ne soit assommé, et oui mon coco, c'est ta propre force qui t'as vaincue.

Une fois retombée au sol, j'observais les alentours, et visiblement, plus aucun ennemi vivant ou en mesure de combattre, c'est bien dommage que le roux de tout à l'heure se soit tiré, ça aurait pu être amusant. Les marines avaient envahi la zone et prenaient soin de tout le monde, y compris des Décimas. Et après c'est nos ennemis? Je comprends rien moi, de toute façon, y a rien à comprendre, ce n'est pas mes affaires ! Je me redressais et rengainais mes bijoux, prenant soin de les essuyer soigneusement auparavant. Puis je me redirigeais vers le port, tranquillement, j'étais perdue dans mes pensées, mais cela ne m'empêcha pas de remarquer l'amiral Pacifique, le fameux. Aucun signe ou aucun salut, de toute façon je ne suis pas de sa famille, je n'ai pas vraiment envie de faire le lèche-botte et je pense qu'il s'en contrefiche.

Pendant un court instant je m'arrêtais, ressortais mes lames d'acier avant de les observer, je collais le bout plat des manches en bois, et une malicieuse idée me vînt en tête, il ne restait plus qu'à concrétiser la chose! Il me fallait trouver une forge, et j'avertissais les autres gouvernementaux que ma propre embarcation m'attendait au port et qu'ils pouvaient partir sans moi. Et me voilà partie à la recherche d'une forge, que je trouvît. J'entrais dans le bâtiment et demandais à l'artisan un petit système d'acier afin de pouvoir relier mes deux armes, afin de créer une massive arme avec laquelle beaucoup de jolies techniques mortelles pourraient être effectuées. Et c'est lorsque le marchand m'annonça la somme exubérante d'un million de Berrys qu'un gargantuesque cri sortit de mes cordes vocales :

- " QUUUUOOOOOOOOOOOOOOOOII?! "



▲▼


LE MOT DE LA FIN Ϟ

Je tiens à préciser que j'ai eu l'autorisation d'Erwin Dog pour PNJiser le mercenaire.

Technique :
 




Revenir en haut Aller en bas
Bathory Carmilla
Aspirant CP9
avatar
Messages : 29
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
58/100  (58/100)
Berrys: 16.800.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Lun 31 Aoû - 11:49

L'heure de la récompense





Youpi ! Victoire ! Perfecto ! Et autres congratulations. Le plan de la vampire avait complètement réussit, les deux dirigeants de l'armée ennemis étaient à terre prêts à être capturés et interrogés. Mais le mieux dans tout ça, c'était que Carmilla en était la principale responsable et donc la plus susceptible d'être récompensée. Ainsi il n'était pas difficile de voir l'évidente bonne humeur de la rose durant les minutes qui suivirent, en particulier quand tout sourire elle alla déposer sa prisonnière aux autorité avec un expression victorieuse digne d'une enfant qui en apportant une note parfaite à ses parents, jubile déjà de la récompense qu'elle pourra en tirer. Car oui elle n'allait pas se priver pour faire faire un rapport de mission détaillant tout particulièrement les victoires permises par ses actions et le rapporter aux gestionnaire du CP9 qui une fois les preuves des résultats en main, ne pourront qu'accepter les caprices les plus exotiques de la rose au moins jusqu'à sa prochaine mission. Aux anges, la vampire n'oublia cependant pas de rapidement se trouver un coin dans une tente à l'ombre car maintenant que sa capuche avait été déchirée, le soleil intense d'Alabasta lui donnait la nausée en plus d'un intense mal de crâne. Ainsi la vampire la plus mignonne de Grand Line se plaça de côté pour le reste des opérations, prenant soin de récolter la fameuse lettre et de la faire signer par Usert. Une fois la preuve de son bon travail obtenue, Carmilla pu enfin trouver un endroit où se reposer.

Prenant soin d'éviter de croiser certaines personnes répugnantes comme le shandia rustre où le vieux répugnant, la rose finit par se dégoter une place de choix sur un navire après avoir négocié un voyage vers Enies Lobby offert par le quartier général. Sur le chemin elle comptait évidement profiter de sa glorieuse victoire pour gentiment quémander du sang aux divers passagers, mais ça c'était une évidence. Impatiente et heureuse, mais également complètement vidée par les combats et le soleil, la vampire se contenta d'une cabine quelconque pour s'endormir se consolant de cet inconfort temporaire en imaginant les divers cadeaux qu'elle allait demander à ses chefs une fois de retour à Enies Lobby dans sa luxueuse chambre d'apprentie-agent pourrie gâtée. Bien qu'évidement avec une telle réussite, elle allait probablement être utilisée pour une autre mission sous peu, mais elle n'allait pas s'en plaindre : c'était une occasion de plus d'être récompensée.




Fiche By © Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   Ven 11 Sep - 15:33


    - Calmez-vous tous.

La voix du Colonel Burstlay s'était faite entendre devant le tunnel tandis qu'il marchait, une canne maintenant ses mouvements. Il n'appartenait pas réellement à la 'jeunesse actuelle', ayant rejoint la marine à un âge déjà avancé, mais il semblait imposer de lui-même une certaine autorité, liée à son passé de Maître dans les écoles d'un royaume annexé au Gouvernement une dizaine d'années plus tôt. Quand la Marine avait connu une crise, il s'était proposé de lui-même pour intégrer celle-ci, et on l'avait accepté malgré des tests physiques peu concluants. Il avait du apprendre à se battre d'une autre manière, et était à présent capable de prouesses qui avaient fait sa réputation.

Auprès des organisations criminelles, on redoutait son nom. Auprès des civils, on le respectait. Ses collègues faillirent même s'incliner lorsqu'il arriva mais il n'y fit pas attention : il les considérait comme des égaux.

    - Le tunnel...

Un homme transportant un panda et une autre personne sur son dos sortit vivement de la structure qui explosa avec, à l'intérieur, quelques marines et de nombreux criminels liés aux Décimas. Le Colonel ne broncha pas, il fit signe aux médecins qui l'accompagnaient de prendre en charge les blessés. Réparer ce tunnel allait prendre beaucoup de temps et demander de nombreuses manœuvres. Ce n'était pas une priorité malgré tout. A présent, Alabasta était totalement isolé.

    - Rapatriez tous les marines à Nanohana. Tous ceux qui ne font pas parti de l'effectif en place prendront le bateau pour Marineford. Je vais contacter les instances supérieurs pour mettre en place les reconstructions liées aux tunnels...
    - Monsieur, l'Amiral Pacifique vient d'envoyer des nouvelles.
    - Qu'en est-il ?
    - Il vaudrait mieux que nous en parlions en privé.

Appuyant sa canne au sol, l'homme partit en direction du navire, laissant derrière lui une foule dont l'échine vibrait encore devant la présence de cet homme. L'angoisse s'installa rapidement : Qu'allait-il se produire à présent ?
C'est la conclusion du côté de Largo.
Caligula > Il faudra passer par la partie création pour le sabre des 50. A part ce qui a été décrit dans le rp, tu es libre sur le reste.
Plus personne ne peut poster après ça, j'entame la conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.
» [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]
» Jeu Le Seigneur Des Anneaux:L'Age des Conquêtes
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» Quelques pions de cadavres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-