Partagez | 
 

 [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14800
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 21 Juil - 22:13


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞



Malheureusement, la petite diversion que le Phoenix avait tenté d'offrir à son ennemi n'avait été qu'un cuisant échec : de surcroît, non content de pouvoir bloquer et éviter toutes les menaces qui tentaient de porter atteinte à son intégrité physique, l'ancien marine avait été capable de réagir promptement et efficacement, de sorte à inverser la tendance une énième fois. Dans l'immédiat, ni Schichibukai ni Pion ne semblait pouvoir dominer son adversaire : ils se jaugeaient, calmement et fébrilement, n'attendant guère plus qu'un instant d'inattention de la part de l'opposant pour mettre fin à cette bataille et se mêler à nouveau à la guerre. Malheureusement pour les Decimas, Nakata ne pouvait toutefois pas se permettre de perdre : il savait pertinemment que ses camarades avaient déjà largement de quoi faire, d'autant plus qu'une silhouette inquiétante accompagnée de plusieurs voix pointait d'ores et déjà le bout de son nez. Autrement dit ? Les pirates risquaient d'avoir un nouveau comité d'accueil, mais il n'eut guère le temps de s'y consacrer : après avoir libéré une lame d'air cyclique d'une taille effarante, qui força d'ailleurs le zoan à se reculer d'un ou de deux bonds, le bretteur indéniablement expérimenté bloqua ses divers assauts et se mit à fondre droit dans sa direction, bien déterminé à l'idée d'abattre le forban. Celui-là, qui n'était pas sans reste, décida de camper sur ses positions pour le recevoir : si ce type prenait l'initiative, il aurait une liberté d'action amoindrie mais s'en verrait certainement récompensé grâce à sa lucidité, à sa clairvoyance, à son haki. Une seule faille, et cet ennemi tombait. Une seule faiblesse, une seule fissure, et c'était l'édifice tout entier qui s'effondrait. Le Fenice n'avait au final qu'à donner un simple et unique coup de pioche, aussi précis que possible, pour mettre un terme à tout cela. C'était avec cette idée qu'il commença à bloquer les attaques... Ou c'était tout du moins ce qui aurait dû avoir lieu, dans le meilleur des cas. Car en effet, un événement surprenant et désarçonnant eut vivement lieu : un événement qui vint ébranler ses capacités en terme de haki et qui vinrent l'aveugler aussi bien qu'il ne l'était quelques mois plus tôt.

En effet, une voix sembla se faire omniprésente soudainement, entrant dans son champ de perception pour ne plus en sortir, attirant toute l'attention du blondinet sans en laisser filer une seule parcelle. S'il comprit immédiatement que l'utilisateur de ce qui semblait être un haki avancé était de son côté, et qu'il s'agissait du renfort de dernière minute qu'il avait tant espéré, le Corsaire ne put s'empêcher de beugler quelques mots à son intention, craignant qu'une telle initiative ne permette au sabreur de reprendre l'avantage :



Ghetis ! 'Gaffe !

Deux mots, une demande abrégée au stricte minimum : ce gars était déjà sur lui, motivé comme jamais... Bien trop pour un simple robot à la solde de Centes. Agacé, le forban décida de faire taire les voix dans sa tête, se concentrant plutôt sur ses sens naturels : après tout, il s'était passé de l'observation jusqu'à récemment, et ses réflexes pourraient de toute manière lui permettre de prendre l'avantage... Ou tout du moins il l'espérait. Quoi qu'il en fut, Nakata bloquait le premier coup d'estoc in extremis, d'un coup de serres virulent qui balaya les airs de droite à gauche et dévia donc la lame grâce à un armement impeccablement fixé. La suite ne se fit pas attendre : maintenant que l'une de ses mains était hors d'état de nuire, le bretteur avait un champ libre nettement plus important qu'auparavant. Il sembla le comprendre et user d'un geppou pour multiplier l'effet de surprise et la vivacité de ses gestes. Tant et si bien que le légendaire, poussé à bout, fut contraint à l'esquive : il se propulsa soudainement en arrière, évitant le coup fatal d'un cheveu, mais laissant toutefois la lame du marine taillader son buste, rapidement guéri par une myriade de flammèches azures. Cependant, le Fenice ne comptait pas s'en laisser aller à une hypothétique défaite aussi aisément : ses pieds n'avaient toujours pas touché le sol qu'il glissait quelques mots aux oreilles de Tsuki.



Voie finale, seiatsu. Quatrième voie, chikara.

Il allait mettre son corps à rude épreuve, et il en avait pleinement conscience, mais l'artiste n'avait guère d'autres choix : c'est ainsi qu'il usa directement de son arcane physique ultime et ajouta à sa vitesse accrue une puissance faramineuse, gommant les effets négatifs immédiats de la première pour une fatigue sur le long terme. De toute manière, il avait déjà l'habitude de passer une semaine à dormir après chaque affrontement... Un de plus, un de moins, cela n'allait pas lui changer grand chose.
Toutefois, le maudit ne s'arrêta pas en si bon chemin : au contraire, il changea une nouvelle fois de forme zoan, optant cette fois-ci pour Kashi, qui transformait ses jambes en celles du Phoenix tout en lui laissant tout le reste du corps parfaitement humain. En vérité, le blondinet entendait bien coupler la férocité de cette forme, son haki et sa force physique exceptionnelle pour dépasser son opposant et étaler à la face du monde tout son talent en terme de polyvalence : alors qu'il avait jusque là joué de sa vitesse et de son agilité, il allait désormais se contenter de faire ce qu'il avait le plus longtemps expérimenté, ces dernières semaines... Rentrer dans le tas.



Suishin Doraggu !

Deux mots hurlés qui ne présageaient pour les Decimas rien de bon : il se propulsa plus violemment que jamais droit vers le sabreur et présenta ses serres en avant, les recouvrant immédiatement de son haki de l'armement, bien décidé à percuter Tsuki de plein fouet et à retourner son assaut surprise précédent contre lui, au centuple.


Perchée dans les airs, Alidia comprit bien rapidement que son simple jet de couteau ne viendrait pas à bout d'une telle pointure : vice-amiral ou pion, ce type possédait assurément quelques capacités qu'il serait dangereux de négliger. Malheureusement pour lui, elle n'entendait pas passer l'arme à gauche ce jour-là : Alabasta était une île ingrate, qui semblait sommer à l'humanité toute entière de lui tourner le dos à cause de son sable arrogant et de son soleil égocentrique, et elle ne convenait donc naturellement pas comme lieu de repos éternel.
Forte de cette conviction, la blondinette entreprit par conséquent de repousser l'assaut de l'adversaire, n'y allait pas de main morte : dans une telle situation, sans appui solide pour éviter à la dernière minute, elle n'avait nullement droit à l'erreur et se devait donc d'agir fortement. Ainsi, elle se mit à tournoyer en entraînant l'ensemble de ses couteaux reliés à elle par des fils, ne tardant guère à briser cette balle d'air impétueuse qui tentait de la fauche bien trop tôt :



Saikuron.

Cependant, cette parade-là n'allait pas garantir sa sécurité : tant qu'elle se trouvait dans les airs, la jeune femme risquait fort d'avoir à réitérer ses exploits encore et à encore... Tout du moins tant que Damon ne faisait pas des siennes. Remarquant que la tempête de sable perdait en intensité depuis quelques instants, comme si les combats étaient en eux-mêmes un cataclysme suffisant, elle usa de sa position aérienne pour remarquer une pierre non loin de là. Elle y envoya par la suite l'un des couteaux qu'elle avait utilisé pour parer l'attaque de Jean-Bart et tira vivement sur le fil pour s'éloigner du vice-amiral et retourner sur le plancher des vaches. Cette opération serait donc couverte par son collègue...


Collègue dont le regard brillait désormais d'une lueur furieuse. Frustré de voir que son haki de l'observation si durement gagné était désormais réduit à néant par un nouvel arrivant qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, énervé de voir que tant de personnes étaient en mesure de lui tenir tête voire de le battre à plates coutures malgré les tonnes d'efforts produits depuis des années, l'ancien révolutionnaire dégaina le Wado Ichimonji et se rapprocha de quelques pas du vice-amiral avant de s'accaparer son attention, n'hésitant pas à hurler pour couvrir sa camarade tout en mettant l'ancien haut-gradé directement en danger :



Himitsu āmu : Raion !

Ce fut à son bras droit de guider ses intentions, et ce fut grâce à celui-ci que le brun fit naître une sorte de lion, en vérité amas de lames d'air, qui se dirigeait dans une course effrénée droit vers Jean-Bart, comme un prédateur droit vers sa proie.



© Halloween



Pas le temps de faire un résumé, demandez-moi dans la journée demain sur skype/MP si vous avez des questions, j'y répondrai le soir !
Damon est lvl 34, et Alidia 36 !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1680
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 22 Juil - 20:49






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












Contre un adversaire dont il ne savait rien le jeune homme ne pouvait agir autrement qu’avec la plus extrême prudence, agir précipitamment aurait toutes les chances d’accélérer son éventuelle défaite et c’était bien la dernière chose qu’il souhaitait compte tenu de la situation. Tous ses camarades semblaient mener un rude combat contre des opposants qui ne déméritaient pas, l’équilibre était donc plus que précaire et si Kyoshiro venait à être vaincu et que sin mystérieux opposant venait à déséquilibrer le rapport de force, alors c’en serait terminé de cette opération.
De ce qu’il avait pu en voir pour le moment, le jeune bretteur savait que son adversaire avait une capacité qui lui permettait de dévier ses attaques, et que cette capacité soit naturelle ou issue d’un fruit du démon n’avait pas vraiment d’importance. Que faire ? Il avait bien failli blesser gravement ses petits camarades lors de sa toute première attaque, autant dire qu’il allait devoir marcher sur des œufs désormais. Mais même si son premier assaut avait été un échec cuisant, le jeune niais avait toujours en tête de découvrir les limites de la mystérieux capacité de son opposant en le frappant avec une attaque physique, une attaque qui n’était pas un projectile qu’il pourrait dévier aussi aisément que les précédents. Logique, non ? Il lui était inconcevable de tout simplement croiser les bras et accepter le fait que cette capacité, toute chiante qu’elle était, lui rendait tout simplement impossible l’utilisation de la plupart de ses capacités issues de sa condition de logia.
Ainsi, alors qu’il se préparait à lancer une estoc agrémentée d’un soupçon de lumière maison, la concentration du jeune homme fut perturbée par l’arrivée d’une personne qui perturba son propre haki de l’observation puisque, même s’il était toujours actif, il ne pouvait désormais plus sentir que la voix de cet intrus indésirable et personne d’autre. Qui était-ce ? Il ne reconnaissait pas sa voix mais ce n’était pas important, le bretteur avait son propre combat à gérer et n’avait pas le temps pour les questions annexes.
Faisant donc taire son haki de l’observation alors que son armement faisait toujours bouillir son corps et le ferait aussi longtemps que son opposant se tiendrait debout, le jeune homme passa à l’attaque et, alors qu’il s’imaginait qe son adversaire allait dévier ou détruire sa lame de lumière sans ménagement, ce fut la stupeur qui s’empara du bretteur lorsque son adversaire se rua sur lui à une vitesse qui équivalait la sienne. Venait-il de…absorber la vitesse de son attaque ? Décidément le jeune homme n’y comprenait plus rien à cette mystérieuse capacité.
Dévier une attaque était une chose, mais en absorber un trait en particulier ? Cette idée fit émergea quelques simples mots de la bouche du premier concerné :

« Effectivement ça va être compliqué, mais pas impossible. »

Le jeune bretteur avait la chance de faire partie d’une étoile montante de la piraterie, de se battre aux côtés d’un individu dont le nom était connu à travers toutes les mers, autant vous dire qu’il n’était pas assez naïf pour croire que tous les combats futurs allaient être une partie de plaisir. Il devinait bien qu’avec la renommée arrivaient forcément les ennuis et qu’être aussi connu que le phénix attirait forcément les jaloux et ceux qui voudraient voir le blondinet tomber de son piédestal.
Mais peu importe, revenons à nos moutons ! En voyant cette attaque arriver vers lui à une vitesse foudroyante, le jeune homme croisa les bras devant sa poitrine et se recouvrit d’une couche de protection de lumière aussi épaisse que la proximité de cette attaque le lui permettait. Le choc fut tonitruant et si le candide sentit tous ses organes remuer à l’intérieur de son ventre, il fut projeté en arrière et commença à chuter en direction du sol, le vent chaud balayant violemment son visage et le ramenant bien vite à la réalité de sa situation : ça puait violemment du cul !

Que pouvait-il faire lorsque même l’une de ses attaques les plus rapides s’était retournée contre lui aussi violemment ? User de ses pouvoirs de logia n’était définitivement plus une option et le jeune garçon dut se faire violence pour en arriver à cette douloureuse conclusion. S’était-il trop habitué à ses pouvoirs ? Trop rapidement ? Probablement.
Se résignant à n’user que de ses sabres, le garçon se dématérialisa et se reforma au sol, quelques dizaines de mètres sous sa précédente position et, attendant que son adversaire le suive, bondit sur ce dernier et le frappa d’une attaque conjointe de ses deux sabres comme introduction à ce nouvel affrontement. Nouvel environnement, nouvelles armes, nouvelles règles.


Spoiler:
 







© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 647
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 26 Juil - 1:50



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Finalement, les choses n’allaient pas se passer comme je le voulais. Je m’attendais à ce que l’affrontement se termine rapide, et c’était apparemment loin d’être le cas. En effet, ce travesti semblait plus puissant que je ne l’avais imaginé au début. Sa capacité spéciale allait peut-être représenter un problème, mais ce n’était probablement pas le plus difficile à gérer en réalité. Pourquoi ? Tout simplement car d’après mes actions, je n’avais pu déduire qu’une seule chose : cet homme.. ou cette femme.. Savait utiliser le Haki de l’Observation. Malheureusement, user de mes pilules pour tenter de contrer cette aptitude ne me semblait pas être la meilleure solution. Et la raison était très simple. Je ne pouvais pas me permettre d’agir comme un imbécile ici. Or.. Mes pilules diminuaient mes capacités de réflexion, ce que je ne recherchais absolument pas dans une situation pareille. Quoi qu’il en soit, ce curieux personnage n’eut aucun mal à se sortir de ma nouvelle offensive, qui me semblait pourtant ingénieuse, en un sens. Toutefois, il ne manqua pas de se ridiculiser en glissant sur le sol gelé grâce à mes billes spéciales. Cela ne lui provoqua aucune douleur à priori, mais au moins, il n’était pas « parfait ».

Cependant, ses paroles me perturbèrent quelque peu. En effet, il connaissait mon identité : il connaissait Omega. Et.. Cela avait l’air de l’intéresser. Très rapidement dans son discours, il me proposa quelque chose : devenir un allié des Decima. La raison était simple. Les actions dont j’étais l’auteur depuis quelque temps, étaient parvenues jusqu’à eux, et le travesti disait avoir besoin de personnes comme moi. Je devais tout de même avouer que cette demande était particulièrement étrange, du moins pour ce que j’en pensais. Pourquoi Centes, le chef de ce groupe, souhaiterait m’avoir parmi ses rangs ? Je n’étais clairement pas l’un des plus forts qu’il pouvait trouver, et pas le plus connu non plus. Mais, d’une certaine façon, je me sentais fier d’entendre ces mots à mon égard. Ainsi, prenant une inspiration rapide, je m’arrêtai totalement, laissant tout de même mon corps bouillir, comme auparavant. En baissant ma garde physiquement, je devais quand même me préparer à une quelconque contre-attaque en traître. Car oui, après tout, il pouvait très bien s’agir d’une ruse pour m’avoir plus aisément. Je pris alors une certaine distance de sécurité, regardant mon « adversaire » avec sérieux et dégageant une chaleur étouffante.

- Qu’est-ce que j’aurais vraiment à y gagner, si je devenais votre allié ?

La question était d'une simplicité enfantine, et je n'attendais pas une réponse philosophique. Tout ce que je souhaitais, c'est qu'il dise les mots justes, et qu'il soit direct.


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1923
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 30 Juil - 1:37





Au fond, tu es mort comme tu le voulais... Je me trompe ?

~

Un bateau survolait la première voie de Grand Line, à son bord plusieurs chasseurs de prime, mais aussi une prisonnière, les instructions étaient assez claires pour l'équipage...


~

*Je ne comprends pas... Si nous faisons équipe pourquoi sommes nous autant séparés ? Impossible d'avoir un travail d'équipe efficace dans ces conditions.*


Les yeux vairons de notre protagoniste balayait toute la zone de combat et analysait chacune des voix présentes. Il valait mieux observer ce qui se passait pour le moment plutôt qu'attaquer directement.


Ainsi, il ne réagit guère à l'arrivée des nouveaux antagonistes et ne se préoccupa que de la stratégie à aborder. S'il attaquait le géant et les trois ennemis supplémentaires, Ghetis pourrait y laisser sa peau, alors l'idée rejoint rapidement la corbeille.

Dans le plus grand des silences il sortit donc sorti deux bébés Den Den Mushi et activa leur fonction haut-parleur. Avec les deux appareils combinés il ne pouvait que se faire entendre.

- A moins que l'alliance de l'Aile Bleue pense pouvoir affronter plusieurs adversaires en même en étant complètement dispersée, je lui conseille de travailler en équipe.

Sur ces quelques mots, Ghetis n'avait plus rien à faire ici pour le moment, alors il enchaîna une série de Kamisori pour atteindre les airs, son haki revenant à son stade de base, pour ne pas "déranger".

* Si vous pensez vaincre des Décimas comme ça, jouez seuls. Quatre contre le double d'ennemis en ne s'aidant pas...*

Et sans plus attendre il se plaça sur son oiseau qui attendait dans les cieux depuis le début et survola la zone de combat, il allait rester observateur. Peut-être qu'il verrait un Shichibukai être mis à terre.


* Un Shichibukai qui échoue dans une protection de cette envergure devient-il un Shichimpeldown ? Mask, sort de ce corps.*

Beuleubeuleubeuleup. Gotcha !

- Pride laisse tomber et reviens, l'alliance va se faire écraser. Si aucun allié fiable ou aucune stratégie n'apparaît, nous sommes sûrs de perdre.

- Tu rigoles ? Et tout les escargots je fais, je m'envole avec ?

- Tu as des hélices et une force de cyborg pour, non ?

- Tu m'énerves... Il y a des primes à récupérer au moins ?

- A voir... Je n'ai vu que mon lézard domestiqué et son petit ami travesti.

- Laisse tomber, camelote. Je rapplique et on se barre de se merdier. Fait moi une bonne grosse arène que je te repère vite fait.

- Reçu.


Ni une, ni deux, la vue de tout le monde se brouilla et une nouvelle arène fit son apparition dans toutes la zone. Une série de plateformes flottantes sur une étendue d'eau. Un unique nuage trônait au centre de la zone. D'un noir profond, il déverserait son flux d'électricité à intervalle régulier.

* Je jouerai peut-être les commentateurs.*



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1521

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 6 Aoû - 22:41



Tsuki Wakai

Une attaque de face. La plus basique des stratégies, aussi puissante soit-elle. Un dernier faux pas pour le phoenix, aurait pu penser le sabreur s'il avait été capable d'un tel acte. Pourtant, la seule chose qu'il put faire en terme de configuration fut de recouvrir ses lames de Haki pour intercepter son ennemi, du moins dans un premier temps. Il n'usa pas de son Kami-E, ni de son Tekkai. Ces deux techniques de défense pouvaient être absolues, mais il préférait coupler à son style de sabreur une technique bien plus efficace : le Soru. Et pas dans n'importe quel sens. Prenant cette fois-ci son sabre de qualité Supérieur dans une main, il s'élança vers son adversaire avec une vitesse qui dépassait l'entendement humain. Le choc fut encore plus violent que la dernière fois, et accompagna cette fois-ci un tremblement de terre produit par Machigan. Le sable se souleva sur une dizaine de mètres de hauteur tandis que d'une lame, le Pion arrêtait l'attaque de son adversaire. Et brusquement, le corps de celui-ci se durcit sur sa partie droite. Il contenait le choc dans une seule partie de son corps tandis que la seconde restait mobile.

Utilisant ses sabres restant en les recouvrant d'une nouvelle couche d'armement, il prouva sa maîtrise de ce fluide en ne le laissant pas s'estomper sur son autre côté. Ne laissant échapper qu'un maigre bruit, il n'hésita pas, guidé par son expérience et son instinct. Les deux lames qu'il portait de son côté gauche se dirigèrent vivement sur le flan de son ennemi. Cette fois-ci, la vitesse cumulée à la puissance de son attaque ne promettait pas de déchirer quelques lambeaux de peau à son ennemi : il comptait le découper en deux, tout en largeur. Le Phoenix aurait du mal à se remettre d'un tel assaut. Et à ce moment-là, l'ombre d'un sourire victorieux apparut sur le visage de Rachida tandis qu'elle-même menait sur un autre front un nouveau type d'affrontement.


Rachida Data

    - Centes est intéressé par les personnes qui viennent d'elles-mêmes vers lui. Après avoir prouvé ta loyauté, il pourrait te confier la régence d'une île, ou te placer en garant de la paix sur le Nouveau monde.

La proposition de Rachida n'était pas maigrement posée. Elle connaissait les capacités d'Oméga ainsi que ses objectifs. Elle avait entendu parler par quelques contacts de ses revendications ainsi que de sa rencontre avec la femme la plus dangereuse d'Holiday Island. Les espions de Centes surveillaient les mouvements des individus prometteurs, comme ils l'avaient fait lors du Siège de Mars où l'un de leurs favoris, Noctis Archer, s'était fait éliminé comme un débutant par le Capitaine Corsaire Abel.

Ils préféraient à présent se concentrer sur un autre lot, une nouvelle génération à endoctrinée, de nouvelles têtes à envoyer dans les étoiles. Ces promesses n'étaient pas que des mots : les Décimas donnaient la possibilité à leurs fidèles alliés d'obtenir à peu près tout ce qu'ils voulaient, tant qu'ils aidaient Centes à obtenir ce que lui désirait.

    - Karo s'est vu promettre l'immunité avec son peuple sur Alabasta, expliqua Rachida en montrant d'un geste de la main son allié tandis que la glace finissait de se transformer en eau et l'eau de s'évaporer. Et j'ai eu sa parole que les Okamas auraient leur place dans son nouveau Royaume de paix.

La dernière partie était un petit mensonge, qui servirait à une grande cause de toutes les manières. Un petit sourire resta sur les lèvres de Rachida tandis qu'elle attendit patiemment la réponse de son potentiel allié.


Karo, Kala

C'est à ce moment-là que l'arène apparut. Alors que Karo s'était élancé au sol vers Kyoshiro pour lui asséner un nouveau coup à vitesse cette fois-ci aussi inhumaine qu'il en était capable dans son état normal. La puissance de l'homme couplée à son Haki de l'Armement aurait tôt fait de mettre à terre son adversaire de lumière... Et pourtant lorsqu'il changea de position, placé en sécurité sur un morceau de passerelle volante, Karo ne put s'empêcher de regarder son ennemi avec une animosité sans fond.

    - Lui, il va...
    - Laisse-moi faire !

La jeune femme qui venait d'apparaître sur une des plateformes semblait relativement à l'aise malgré la foudre qui menaçait de tomber à tout instant. Un sourire dément semblait percer sur son visage tandis que Karo retournait à ses démons. Il dirigea son regard vers l'eau : le terrain n'était bien sûr plus à l'avantage d'aucun maudit, mais il n'avait pas à s'en faire : son pas de lune lui permettrait de s'en sortir.

Utilisant son haki sur le morceau sous ses pieds, il le brisa en deux et attrapa le bout détaché pour le lancer sur l'homme lumière. Il avait beau être rapide, il allait falloir qu'il pense à l'esquive de cette plaque recouverte de fluide qui filait à la vitesse d'une flèche d'amazone. Et dès qu'il aurait commencé son mouvement en se transformant en lumière, l'homme des sables n'hésiterait pas à aller au corps à corps pour absorber littéralement l'énergie de son ennemi.

    - Je ne savais pas que tu étais coriace !

Le sourire carnassier de la jeune femme, de Kala, semblait s'élargir à mesure qu'elle s'approchait de sa proie à une vitesse hallucinante. Elle était plus agile et rapide que puissante, ce qui lui donnait un avantage dans ce genre de situation. Machigan, plus loin dans l'arène, portait toujours sur son ses deux alliés et progressait de plateforme en plateforme avec une habileté digne de son ancien grade dans la marine, malgré sa taille démesurée.

Continuant sur sa trajectoire, Kala dégaina une petite lame qu'elle cachait dans son soutien-gorge et fit progresser une lame d'air d'une dizaine de centimètres juste devant elle. Son ennemi était peut-être doté d'un fluide, mais elle l'aurait à l'usure. Il ne fallait pas aller trop vite...


Jean-Bart Nonoha


Jean-Bart avait pris une toute nouvelle position dans l'arène qui lui conférait un avantage nouveau : il pouvait tirer sur ses ennemis de plateforme en plateforme, à distance, mais ne semblait pas vouloir bouger de sa position. Il n'utilisait à présent plus que des tirs normaux, depuis l'arrivée de Machigan, et semblait devenir de minutes en minutes de plus en plus passif, se contentant de tenir à l'écart ses opposants par des tirs précis d'air compressé.
Petit Rappel de niveaux : Tsuki est niveau 48, Jean-Bart est niveau 37, Machigan est niveau 35.
Karo est niveau 39 et Rachida est niveau 34. Les niveaux des autres ennemis apparaîtront s'ils sont attaqués. Kala est niveau 35.
Rappel : Machigan est un géant.

J'ai essayé d'être concis mais si on veut résumer : Tu attaques de face, il t'attaque de face, Nakata. Il bloque ton attaque en utilisant une variante du Tekkai, et tente de te trancher en même temps.
Fran > A toi de jouer !
Kyoshiro > Comme vous êtes sur des plateformes, ton adversaire en brise une et t'envoie un morceau à une vitesse très élevée recouvert de Haki de l'Armement. Il t'attend au tournant pour te choper.
Ghetis > Kala t'attaque avec une simple lame d'air très rapide.

Pour toute question, MP moi sous mon compte perso, ou Skype ! Le prochain tour sera décisif.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14800
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 13 Aoû - 20:49


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞



Ce mec allait définitivement être un challenge intéressant : il avait pris l'audacieuse voire intrépide décision d'encaisser une offensive du phoenix de face, présentant l'une de ses lames sur la trajectoire des serres de celui-ci, balancées à vive allure droit vers l'abdomen d'un être qui aurait été violemment ébranlé s'il n'avait pas pris une telle précaution. Pourtant, même si le corsaire s'attendait à forcer son ennemi à reculer sur plusieurs dizaines de mètres, tant l'énergie cinétique accumulée lors de sa propulsion était dantesque, il se rendit bien rapidement compte que cette façon de faire, à savoir rentrer dans le tas sans réfléchir, n'allait pas marcher aussi constamment qu'il ne l'espérait. Cependant, si Nakata, déçu, remarqua que son offensive n'avait pas eu l'effet escompté, il fut rapidement interloqué par un détail pas si anodin que ça... Alors qu'il était toujours dans les airs, les serres plaquées contre l'épée de Tsuki, il se rendit en effet compte que celui-là sembla étrangement immobile de toute la moitié de son corps, à tel point qu'il ne semblait même pas vouloir forcer l'oiseau à lâcher prise. Son katana n'avait-il aucun intérêt ? Absolument pas. Vraisemblablement, l'ancien marine souhaitait rétorquer de plus belle tout en conservant une part défensive. Simple réflexe guerrier ou preuve d'une véritable intelligence ? Pour le Schichibukai, la réponse était en vérité assez simple : cela ne pouvait pas être tout-à-fait réfléchi, puisque cet homme avait été quelques mois plus tôt l'un des plus grands bretteurs du monde, voire le plus puissant du Gouvernement Mondial, Mifune excepté... Comment pouvait-il alors réaliser une si grossière erreur ? Enfin, face au commun des mortels, une telle parade ainsi que la réplique qui s'en suivit auraient probablement été appropriés... Mais face à un zoan, de surcroît capable de déployer également ses hakis à outrance, cela relevait clairement de l'utopie. Ainsi, le Fenice ne laissa aucunement la chance à son opposant de le couper en deux, comme il souhaitait le faire : il usa de ses abdominaux d'acier et de ses jambes surpuissantes pour profiter de l'épée comme d'un marche-pied. Il resserra ses serres autour de la lame dans un premier temps, puis susurra quelques mots, son expression faciale devenant plus froide et bestiale que jamais :



Busou-shoku : Murasaki Ao...

Soudainement, et profitant du fait que l'ancien vice-amiral serait immobilisé par cette étrange immobilisation ainsi que du fait qu'il tentait d'utiliser son sale bras disponible pour trancher un blondinet qui ne serait de toute manière bientôt plus là, ledit blondinet força sur ses cuisses et se projeta derrière Tsuki avec agilité. Si c'était tout ? Non, bien sûr que non : le forban, profita d'une série majestueuse de saltos avant, présenta ses serres au niveau des épaules de son homologue combattant, n'oubliant pas de les recouvrir d'un haki particulièrement tenace. La résistance physique du pion Decima allait ainsi être mise à rude épreuve... Mais le Phoenix ne comptait pas pour autant s'arrêter en si bon chemin. S'il aurait pu tenter de profiter de la situation pour s'en prendre aux jambes de l'épéiste et ainsi restreindre ses mouvements, il n'en fit rien : en y réfléchissant, Nakata préférait au contraire s'en prendre davantage à ces épaules, indispensables rouages dans l'utilisation de sabres à un si haut niveau. Ainsi, alors que ses pieds venaient tout juste de toucher le sol une nouvelle fois, le capitaine de Tengoku no Seigi pivotait avec une grâce considérable, se cheveux d'or s'agitant promptement, avant de bondir pour présenter ses deux genoux au niveau des omoplates adverses :



Busou-shoku : Daburu hiza.

Alors bien sûr, encore une fois, cette attaque usait du haki de l'armement, mais le détail intéressant, pour tout homme suffisamment intelligent pour le cerner tout du moins, c'était que ce même haki ne recouvrait pas seulement les genoux du garçon, utilisés pour cette offensive, mais globalement toute la partie basse de ses jambes, jusqu'à la plante de ses pieds. Pourquoi ? Simple gain de temps. Il était toujours en l'air quand ses ailes reprirent place sur son dos, lui offrant la forme optimale pour cette situation, Tenshi, alias l'ange. Il en usa promptement, se propulsant dans les cieux en tournoyant une fois encore sur lui-même, toujours dans une série de sauts périlleux lui permettant de condenser au sein même de son corps une énergie cinétique faramineuse... Qu'il ne tarderait guère à décharger sur Tsuki.



Busou-shoku : Bakuhatsu shōgeki.

Une forme revisitée de sa technique élémentaire, puisqu'il était bien trop dangereux de prendre directement appui sur un sabreur de cette réputation... Mais il ne manquerait pas d'abattre dans la seconde ses deux talons sur les épaules déjà tailladées de son ennemi, et achèverait alors de les briser en utilisant par le même coup les omoplates précédemment fragilisés, amenant son ennemi dans un échec et mat brillant.
Enfin, c'était tout du moins les espoirs qui habitaient ses entrailles tandis qu'il évitait la lame de Tsuki en tournoyant vivement, ses jambes toujours enflammées...


Étrange... Très étrange. Alidia ne s'étonnait guère du soudain changement environnemental, qui ne la gênait pas outre-mesure puisqu'elle lui permettait de se débarrasser de ce sable aussi gênant pour la vue que pour les mouvements secs, puisqu'elle était d'emblée sûre et certaine qu'il s'agissait d'un fruit du démon et de surcroît de celui d'un nouvel arrivant, mais elle fut en revanche clairement pensive en observant le changement caractériel de son opposant. D'ennemi tenace et agressif, capable de mettre leur vie en danger d'un instant à l'autre, l'homme s'était en effet brusquement calmé, se contentant alors de tenir le duo de pirates à distance, comme s'il ne se préoccupait plus de gagner ce combat, comme s'il voulait tout simplement éviter de le perdre. La blondinette aurait bien voulu en profiter pour aller s'en prendre aux autres adversaire présents, mais elle savait pertinemment que cela cachait quelque chose de relativement louche : si un type aussi dangereux que lui avait l'occasion de les attaquer dans le dos, l'alliance anti-Decima risquait fort d'en souffrir. Ses balles d'air n'étaient pas que de la provocation et du tape-à-l’œil, ce tireur savait déployer de puissantes offensives capables de le tenir hors de danger des lancers précis de la hors-la-loi. Cependant, il était clairement stupide de rester à deux sur un ennemi peut démonstratif, alors qu'ils venaient tout juste de passer en sous-nombre : du coup, la jeune femme prit les devants en hurlant quelques mots à Damon tout en continuant à viser Jean-Bart :



Occupe-toi de couvrir les autres ! Gantetsu ame !

Elle enchaîna promptement, sans même laisser à son collègue la chance d'esquisser la moindre réponse : sa prochaine offensive était un groupe de lancers en cloche, qui partiraient vers les cieux avant de piquer dangereusement en direction de Jean-Bart. Si celui-ci prenait la lourde décision de tirer sur les couteaux pour se prémunir de cette attaque, la blondinette pourrait alors en profiter comme d'une diversion, et enchaînerait alors avec un Toripuru uchiage, un triple lancer, en visant les deux épaules et le centre du torse de son opposant pour commencer à le blesser plus ou moins grièvement.


S'il était légèrement frustré de devoir laisser un tel ennemi à la demoiselle, Damon accepta cependant la proposition de celle-ci et se tourna en direction des nouveaux arrivants. Un géant qu'il valait mieux garder à l’œil pour éviter une mauvaise surprise, et d'autres opposants de corpulence bien plus modeste. L'un d'entre eux s'envola littéralement, fondant droit en direction du type masqué qui avait tenté de leur faire la morale, un peu plus tôt, sans qu'aucun membre de l'alliance ne semble véritablement y prêter attention. En vérité, il s'agissait plutôt de l'une d'entre elles : une demoiselle, manifestement armée d'une lame pour le peu que le brun était capable d'observer, et qui souhaitait donc occire ce type masqué rapidement, très certainement pour continuer à prendre l'avantage en terme numérique et pulvériser le reste des combattants par la suite. Malheureusement pour les Decimas, il s'avérait que l'occasion était assez magnifique pour éliminer l'un des leurs... Du coup, l'ancien révolutionnaire utilisa son Wado Ichimonji pour envoyer une attaque à distance à la demoiselle en agissant dans son angle mort, tout en espérant que le gars masqué saurait réagir à temps et utiliser cette offensive à son avantage. Pour le coup, le primé se demandait si ce mec comptait effectivement leur filer un coup de main, ou si son prétendu mépris envers leur façon de faire n'était qu'une façade destinée à s'éloigner du danger...



Himitsu hidariude : Kondoru.

La lame d'air prit cette fois-ci la forme d'un grand oiseau, un espèce de condor, tout en s'envolant droit vers la demoiselle qui risquait de regretter son courage si elle ne le sentait pas venir. Tout en attaquant, Damon conserva toutefois son haki de l'observation en alerte : il ne comptait pas offrir la même faille à ses opposants... C'était une bataille, et toutes les actions pouvaient sceller leur destin.



© Halloween



Pour Nak, pas d'affolement, j'ai juste tenté un petit truc dans la narration : plutôt que de dire, comme d'hab, que je prévoie de faire ça si ça fonctionne et encore ça si ça fonctionne, je pars du principe que ça marche mais... Mentalement, en fait. Donc je PNJise rien du tout, pas de problème, c'est juste ce qui devrait advenir dans le meilleur des cas (d'où le retour en arrière à la toute dernière ligne de sa partie, en mode "enfin, avant d'y arriver, y a du boulot").
Alidia attaque Jean-Bart et Damon attaque Kala, à distance à chaque fois.
Damon est lvl 34, et Alidia 36 !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1680
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Ven 14 Aoû - 18:16






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












Ce champ de bataille était si vaste qu’il n’y avait aucun moyen pour le jeune maudit, même avec toute la bonne volonté du monde, qu’il puisse savoir comment s’en sortaient ses petits camarades de leurs côtés. Oh non, détrompez-vous, non pas que cela aurait changé quelque chose à sa façon de combattre, car il se savait suffisamment en difficulté pour ne pas se permettre de se disperser et d’aller aider autrui au risque de rompre l’équilibre précaire de ce champ de bataille, mais son côté protecteur ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour ses compagnons qui risquaient leurs vies au même titre que lui. Mais ils ne pouvaient pas se plaindre, ils n’avaient pas le droit de se plaindre quant à la difficulté de cet obstacle car ils l’avaient cherché en pleine connaissance de cause.
Le jeune homme avait passé sa vie à essayer d’éviter les ennuis et sortir les moins chanceux de ces mêmes ennuis, il avait passé son existence à éviter de plonger les deux mains dans la merde et, depuis quelques mois maintenant, depuis Graou island plus précisément, il s’était surpris à désir plonger le corps tout entier dans la fange pour le bien de ses nouveaux compagnons de route. Changement aussi drastique que surprenant, n’est-ce pas ? Mais peut-être était-ce ce qu’il cherchait depuis si longtemps…non pas seulement une famille ou un soutien, mais que quelqu’un lui indique la voie à emprunter pour le restant de ses jours. C’était ce qui arrivait quand on était lâché dans ce vaste monde sans guide, sans direction, sans indice quant à ce qu’il pouvait ou devait faire de sa vie. Il avait été perdu et, grâce à ces hommes et ces femmes, l’homme-lumière avait enfin trouvé cette lueur qui allait éclairer son existence et, par extension, celle de tous ceux qui croiseraient sa route.

Mais aujourd’hui, malgré ses talents de bretteur et ses pouvoirs issus de sa nature de maudit, le jeune niais faisait face à un adversaire qui le mettait bien plus en difficulté qu’il ne le pensait et, de ce fait, qui lui faisait regretter de ne pas s’être assez préparé pour les évènements à venir. Il était trop tard pour s’en vouloir, les regrets étaient bons pour les morts alors que lui était bel et bien vivant et compter bien le rester malgré l’obstacle qu’incarnait son adversaire.
Chaque combat était une défaite de la raison face à la brutalité de la nature humaine, chaque affrontement était une occasion ratée d’apprendre à connaître la personne qui lui faisait face et, comme à chaque fois, Kyoshiro aurait tout de même apprécié de pouvoir discuter avec son opposant de ce qui le poussait à se battre pour ce Centes. C’était en échangeant les expériences que le jeune maudit apprenait à connaître le monde qui l’entourait et à sortir de sa bulle, pour ainsi dire ; aussi pouvait-il dire, sans trop se tromper, qu’il avait perdu plus de sa naïveté naturelle durant les derniers mois que durant les deux décennies restantes de son existence. N’était-ce pas là un signe de progrès ?

Mais aujourd’hui, malheureusement, il devait laisser ses petites envies de côté et faire face à un adversaire, même si son aversion profonde pour la violence le poussait à couper court à cet affrontement aussi stérile que terrible. Rien de bon n’allait sortir de pareil affrontement, pas besoin d’être un génie pour le deviner, mais malheureusement en prenant part à cette opération le jeune bretteur avait laissé derrière lui ses aspirations les plus profondes pour réaliser la volonté de celui à qui il devait presque tout. Il ne s’agissait plus de ce que lui voulait, de ce que l’équipage dont il faisait partie avait besoin mais de ce que le monde pouvait vouloir : la fin de Centes Decima et de ses serviteurs.
Une marche après l’autre il allait devoir grimper jusqu’au sommet, un combat après l’autre, une goutte de sang après l’autre et, aujourd’hui, la première marche était représentée par cet individu dont il ne savait rien et qu’il ne reverrait certainement plus jamais après ce jour. Kyo avait ses sabres et son fruit alors que son adversaire avait son corps et une capacité que le niais peinait encore à identifier clairement.

Les deux individus se préparèrent à se jeter l’un sur l’autre mais, avant même que leurs attaques ne purent se toucher, ils furent tous deux séparés par des plateformes et une étendue d’eau apparue soudainement. S’ouvrant au haki de l’observation et observant l’arène qui s’était formée tout autour de lui, Kyoshiro ne put s’empêcher de lâcher un :

« Mais qu’est-ce que… ? »

C’était différent de son combat contre les hommes-poissons mais en un clin d’œil il reconnut cette arène comme l’œuvre de l’homme masqué rencontré sur cette île, quelques jours plus tôt. Le pourquoi et le commun importaient peu, bien sûr qu’il aurait aimé savoir la raison de la création d’une telle arène qui ne l’arrangeait en rien, mais cela faisait partie du jeu que de devoir s’adapter aux éventuels changements du terrain malgré tout. Il n’avait pas le temps d’essayer de percer une brèche dans cette arène pour évacuer l’eau, de plus il ne pouvait se permettre de fuir cette arène ce qui reviendrait à fuir cet affrontement : il devait serrer les dents et faire avec.
Prévoyant l’arrivée d’un morceau de plateforme vers lui grâce à son haki de l’observation, le jeune homme décida d’attendre le dernier moment, moment où la plateforme bloquerait le champ de vision de son adversaire, pour se disperser et se reformer juste derrière lui. Apparaissant derrière lui, les deux sabres dégainés, le jeune homme usa d’une de ses techniques les plus rapides et dévastatrices. Il ne s’agissait pas d’attaquer un point précis, point que son adversaire protègerait grâce au haki de l’armement, mais de labourer tout son dos afin d’être assuré de le blesser un minimum. Six frappes rapides et simultanées, il devrait quand même le toucher, non ?



Spoiler:
 








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 647
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Sam 15 Aoû - 16:38



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






La proposition du travesti m’intéressait quelque peu, en vérité. Certes, je n’avais pas toute ma tête à ce moment-là, étant donné que mes diverses personnalités se mélangeaient et brouillaient quasi entièrement mes pensées, mais.. A première vue, cela me semblait bien. D’autant que, d’après ce qu’il semblait me dire, le fait de rejoindre Centes pouvait me permettre éventuellement de diriger quelque chose de plus ou moins important. Une île par exemple, ou même plus, pourquoi pas. Il était donc difficile pour moi de me décider, mais.. L’appât du gain attirait directement Terumi, tandis que le fait de penser à une certaine « domination » intéressait Omega. Du coup, la situation me paraissait presque normale, bien qu’en temps normale, si j’avais eu le plein contrôle sur mon corps et mon esprit, je n’aurais jamais pu accepter une proposition pareille.

De ce fait, alors que je restais assez silencieux face à cet homme.. cette femme.. Ce transgenre, il continuait de m’énoncer les avantages en rejoignant les Decima et en faisant ses preuves. Ainsi, il m’expliqua par exemple qu’une personne s’était vue promettre l’immunité avec son peuple, alors que pour lui-même, le souhait était de laisser les Okama vivre dans le Royaume idyllique de Centes. En écoutant toutes ces choses plus ou moins importantes, je fis quelques mouvements de tête intéressés, fronçant parfois un peu les sourcils. Au final, je ne m’en rendais pas compte à cause de ce « désordre mental », mais j’étais tout bonnement en train de trahir mon meilleur ami, en discutant de la sorte avec l’ennemi.

Quoi qu’il en soit, je pris tout de même une minute pour réfléchir, fixant le sol avec insistance. Que devais-je faire ? Accepter la proposition ? La refuser et reprendre le combat ? Je n’en savais fichtre rien, mais.. La pression d’Omega et Terumi se faisait de plus en plus importante, et il m’était difficile d’y résister. Relevant alors la tête en prenant un air sérieux et décidé, je répondis.

- Ce que vous me dîtes là est plutôt intéressant. Je dois l’avouer. Mais j’aimerais être sûr d’une chose.

Prenant une légère pause, je lançai un rapide regard en direction de mes compagnons.

- Pouvez-vous me promettre de ne pas vous mêler de leur bataille ?

Je ne voulais pas que Nakata et les autres se retrouvent dans une position bien plus difficile qu’elle ne l’était déjà à l’heure actuelle. Voilà pourquoi je voulais avoir sa parole. Je savais ce que je voulais.

- Si vous ne le pouvez pas, je me verrai obligé de refuser.


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1923
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 17 Aoû - 2:08





Il était une fois un jeune homme aux yeux rouges qui décida de cacher son visage. Muni d'un fruit du démon et d'armes de pointe, il misait sur son agilité et son haki pour se protéger et sur sa puissance de destruction pour régler rapidement ses problèmes. Si bien qu'un jour, il fut si sûr de lui qu'il élimina un à un ennemis et alliés, aucune distinction entre les deux camps, son seul camp était le sien, la seule chose qu'il désirait protégé, sa couronne.

Ce jeune homme en oublia ainsi la peur et la pitié, ne réfléchissant que par un mot : tuer.

Cependant, le destin décida de lui rappeler qu'une chose universelle existait : le karma.

Alors qu'il livrait bataille, le maudit fit une erreur; afin de stopper un ennemi en fuite, il usa de la plus grande explosion qu'il puisse créer. A ce moment, l'adversaire était dans un simple couloir et ne pouvait qu'encaisser l'attaque. Mais une fois qu'il eut encaissé l'attaque, celui-ci mit un terme à sa fuite et alla directement à la rencontre du jeune homme.

Là, il lui rappela une chose : Lorsqu'un puissant adversaire vous fait l'honneur de vous laisser la vie sauve, profitez-en et partez.

Et sur ce rappelle à l'ordre l'ennemi tua le jeune homme au cheveux rouge en l'embrochant net.

De ce jeune homme il ne restait plus qu'une couronne.

Ainsi ! Quand Ghetis fit l'honneur de laisser la vie sauve à la jeune femme, celle-ci aurait dû saisir cette chance et rebrousser chemin, mais au lieu de ça, elle lança une lame d'air en direction de l'homme masqué... La riposte serait terrible.

* J'oubliais l'obstination de certains.*

D'un bond hors de son oiseau, Ghetis bloqua la lame d'air du plat de son gunbai, vu la taille de la lame et la matière dans laquelle était conçu l'éventail de guerre. Il entamait alors une grande chute et caressa l'arme du bout de l'index, faisant ainsi disparaître l'arène. Un coup de gunbai lui permit de faire une bourrasque quand le sol fut proche et ainsi amortir sa chute.

- Décimas ! La victoire ne sera jamais vôtre !

Jamais l'homme n'accepterait de se faire écraser par qui que ce soit avant d'avoir honorer la mémoire de son feu cadet.

- Descente dans les profondeurs.


La vue de Ghetis et la jeune Kala devint alors une spirale et subitement ils se retrouvèrent plonger dans les ténèbres. C'était à cet instant précise que la chose deviendrait plus vicieuse. L'arène baignait dans un mélange gazeux des plus horribles, un gaz paralysant et un gaz soporifique. Impossible d'y échapper dans cette zone, mais Ghetis ne craignait rien de cela, son masque ayant les mêmes fonctions qu'un masque à gaz, la jeune femme en revanche... ce n'était pas un bout de tissu qui allait la sauver, pas avec ce qui suivrait.


Activant son premier verrou, Ghetis obtenait la force qu'il aurait pu avoir en étant sous une forme hybride offerte par un fruit de type zoan, mais aussi une bonne augmentation de sa vitesse.

Ceci se faisait rapidement, ce n'était rien, c'était plutôt l'après qui était plus intéressant.

Getsuken.

Le Zantetsuken était une technique de découpe instantanée, sans verrou Ghetis pouvait causer des plaies profondes, mais avec ceux-ci, il pouvait couper des membres, voir des individus, comme il coupa Naiman en deux lors des derniers évènements.

Ainsi, la première découpe cibla l'abdomen, tentant de découper le plus profondément possible, voir couper en deux la femme, le deuxième cibla la tête, cherchant à décapiter la femme, le troisième, ciblait les jambes pour découper les deux d'un coup et dernier mouvement venait choisir le dos.

Ghetis ne venait alors d'utiliser qu'une technique offensive et n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, alors il força son corps et pivota sur lui-même pour exécuter un grand mouvement de découpe dans le vide. A cet instant précis, si un bâtiment avait été devant notre homme, il se serait couper en deux avant de s'effondrer. Ici la découpe était diagonale, de quoi rendre l'esquive encore plus difficile.

Personne ne voulait l'aider, le travail d'équipe n'était pas de mise, alors il allait utiliser ses mouvements les plus bestiaux, comme cet homme... Celui qui tua le jeune homme aux yeux rouges.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1521

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 18 Aoû - 19:36



Capitaine Législateur AOI Epola Alexo, Rachida Data

Elle allait avoir ce qu'elle voulait. Le sourire de Rachida, bien qu'étant celui d'un Okama, irradiait son visage en entendant les paroles de Fran. Elle regardait les alentours, ne s'attendant pas à avoir à faire à quelqu'un d'autre dans les alentours. Mais ça aurait été une terrible erreur : une rafale de balles arriva dans sa direction tandis qu'elle s'apprêtait à répondre à son interlocuteur qui était lui aussi visé par la salve.

Les personnes qui leur faisaient face n'étaient autre que des membres de l'AOI. Alors que l'arène venait de disparaître, trois hommes avaient bravé la chaleur du désert dans le but de contrôler la situation dans laquelle se trouvaient le Capitaine Corsaire et ses alliés. En arrière-plan, Epola regardait la scène et semblait hésiter... A présent qu'ils étaient là, il n'y avait plus à douter quant à la réussite de leur plan.

    - On se barre, lança Rachida en pestant contre Doc', l'homme qui avait fait exploser son propre brouilleur de signaux. Karo ! Hurla-t-elle après avoir lancé un crachat qui vint percuter une balle et la dévia de sa trajectoire.
    - Notre objectif est de récupérer tous les marines, indiqua Epola à ses hommes en gardant son sang-froid malgré l'échappé-belle que semblait vouloir s'offrir l'Okama. Ken, Pam', allez maîtriser Machigan. Je m'occupe de Jean-Bart, Slay, tu me couvres.

Les trois hommes acquiescèrent. S'élançant dans la bataille, la directrice des Législateurs de l'AOI se dirigea vers le fils de Kamiji, prête à l'immobiliser à l'aide des menottes en granit marin qu'elle avait sur elle.


Jean-Bart Nonoha

Le regard de Jean-Bart s'était totalement désintéressé de la jeune fille, qu'il ne fit que contrer pendant quelques instants. Il semblait ne plus répondre aux stimulis extérieurs. Lorsqu'elle tenta de jouer une diversion vers le ciel, il tira un deuxième pistolet de sa ceinture pour dévier l'attaque de son opposant de toute part, l'empêchant toujours de s'approcher et l'obligeant par quelques séries de tirs à s'éloigner de lui une nouvelle fois.


Karo

L'homme s'était dématérialisé en même temps que l'arène, et Karo n'avait pu éviter son attaque qui lui avait littéralement lacéré le dos. Tombant à terre, il se retourna dans sa chute pour ne pas quitter de dos son adversaire contre qui il poussa un léger juron, accompagné d'un sourire satisfait. Recouvrant son dos de Haki, il atterrit à terre dans un fracas monumental au moment où Rachida hurlait son nom. Il acquiesça en se relevant avant de recouvrir son poing de Haki et de frapper le sol. Une nuée de grains de sables recouvert de Haki de l'Armement prit son envol en direction de Kyoshiro, ne lui laissant d'espace que pour reculer.

Ne s'inquiétant pas de la suite des événements, Karo usa de son habileté naturelle pour se diriger vers Alubarna, regrettant amèrement la perte de Kala qui, dans l'arène, n'avait certainement aucune chance de s'en sortir. Sur les épaules de Machigan, un combat se livrait entre les hommes de l'AOI et ceux des Sables.

    - On se retrouvera, lança Karo à Kyoshiro avec un sourire guerrier.

Et c'est à ce moment-là que Jean-Bart sembla se réveiller, utilisant une troisième arme et un tir en Granit Marin sur l'homme-lumière, profitant du recul devant les grains de sables meurtrier pour l'enfermer dans un étau qui pourrait bien le blesser plus encore.


Tsuki Wakai

La contre-attaque du Phoenix était très élégante, mais elle n'avait ne rien la puissance d'une personne de son niveau. Malgré sa vitesse sous sa forme hybride, l'homme aux ailes azur ne possédait pas une différence de niveau suffisante pour se placer derrière l'épéiste et lui lacérer l'épaule sans qu'il ne réagisse. S'écartant subitement grâce à un Soru, il se posa quelques dizaines de mètres plus loin, se remettant en face de son adversaire en n'utilisant que son côté gauche.

En encaissant le coup un peu plus tôt il s'était salement amoché sur son côté droit. Contenant en interne les dégâts de son opposant, il n'avait pas pu relâcher et évacuer de ses muscles toute la puissance sur place, obligé d'esquiver malgré tout.

C'est à ce moment là qu'il décida de déchaîner sa puissance. Il n'allait pas se laisser abattre aussi facilement, malgré son statut inférieur à celui d'un être humain en cet instant. Sa lame sacrée fendit l'air un instant, puis il la mit devant lui, ne faisant pas attention à la douleur qui étreignait son côté gauche. Il trancha alors l'air de son épée, abattant un fouet invisible sur sa cible... ou plus exactement un millier de fouets invisibles sur sa cible. L'attaque entaillerait d'abord la jouer de l'homme avant de tenter de le lacérer de toute part tandis qu'il répétait un simple mouvement inlassablement, comme un robot.

Sa cible serait certainement mouvante, et plus il se rapprochera, plus l'impact serait des lames d'airs serait puissante. Et à chaque coup devant lui, de nouvelles fissures dans l'air viendraient s'abattre à distance sur son adversaire, ne formant à l’œil que de vagues déformations de l'atmosphère grâce au soleil qui tapait dans le ciel.


Kala

Kala s'était retrouvée emprisonnée dans le noir, sentant l'air autour d'elle devenir empoisonné. Elle n'eut cependant guère l'occasion d'en profiter alors que l'ennemi s'approcha d'elle et qu'elle fut obligée d'esquiver de justesse les deux premiers coups à haute vitesse, se servant de ses sens pour sentir les frottements de l'air, et de ses Hakis pour prévoir les changements de trajectoire et les contrer du mieux qu'elle pouvait, se retrouvant avec une entaille au niveau du sein.

    - T'es vraiment pas commode, eut-elle le temps d'articuler en sentant le gaz autour d'elle se renforcer. Mais on ne parle pas comme ça à une dame des sables, pensa-t-elle en répliquant, utilisant sa lame qui lui avait permis d’échapper aux précédentes offensives pour lacérer l'air autour d'elle, en faisant disparaître le gaz pendant quelques instants.

Sa réplique allait être subitement plus violente que sa première attaque qui n'était là que pour tester son ennemi. Esquivant la dernière attaque habilement grâce à son agilité naturelle, supérieure à celle de son opposant, elle se servit d'une plateforme, un mur sûrement, comme appui pour revenir à hauteur de son ennemi en un rien de temps et visa son masque, créant une lame d'air à bout portant. Cette bataille d'aveugle était en sa faveur : non seulement elle comptait harasser son ennemi et l'obliger à dévoiler toutes ses capacités, mais en plus elle s'assurerait jouer sur sa puissance et son agilité tous deux totalement inhumains...


Roi Sato Oja

Le Roi se tenait sur le balcon de la salle de réunion royale, devant tout le peuple d'Alubarna et tous les mercenaires réunis pour écouter son discours. Personne ne manquait à l'appel : les femmes, les enfants et les hommes étaient pendus à ses mots comme de braves petits animaux au bout de leur laisse. Seul le Conseiller du Roi semblait insatisfait de la situation. Les gardes sur les murailles observaient les déformations du paysage au Nord, et une traînée de sable au Sud.

Si Sato Oja semblait à l'aise devant le peuple, ce n'était pas le cas du seul représentant de l'AOI présent sur les lieux qui n'avait pas encore pu contacter le Quartier Général, et semblait s'impatienter devant cette situation.

Ce fut alors sous la surprise général qu'un homme à la vitesse démesurément grande passa les murailles et vint se positionner devant le peuple, cachant leur Roi à la vue de tous. Lorsqu'il disparut sans que personne, pas même le garde du corps de celui-ci, n'eut le temps de réagir, le cadavre du souverain gisait dans une mare de sang, provoquant alors la terreur dans l'assemblée.
Nous arrivons à la conclusion de l'Event en soit pour les Décimas. Le Roi est mort quelques instants plus tôt (Ce qui pousse les Décimas à bouger), et Epola arrive après ses propres aventures.
Ghetis > Sa force et son habileté sont naturellement plus élevées que celles des humains 'normaux'.
Si vous avez besoin de précisions, MP ou Skype.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1923
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 19 Aoû - 20:31





* Cette femme ! Elle est ... plus rapide que moi !?*

Pensa-t-il en voyant tout ces coups être esquiver avec une telle aisance, ne laissant rien passer, pas la moindre égratignure, il avait été battu sur le plan de la vitesse, mais pas qu'un peu, elle venait littéralement de l'humilier en revenant à la charge avec une telle proximité et l'homme masqué ne pouvait même prétendre à une riposte, les centimètres qui le rapprochait de cette femme ne serait même pas utile pour placer une attaque, en fait, il était faible face à elle. La lame d'air frappa le masque de plein fouet et fit reculer l'homme, creusant la distance entre eux. Une entaille était désormais visible sur le masque fait d'alliage et sur le coup Ghetis fut heureux qu'il ne s'agisse que d'une lame d'air, sinon elle l'aurait peut-être briser.

Face au poids de l'humiliation, il n'y avait pas plusieurs solutions, l'Archer n'était pas le genre d'homme à croire en la chance ou la volonté, pour lui la force était et resterait toujours un phénomène physique, si bien qu'il resta statique et toucha son gunbai sans faire le moindre geste agressif.

Le désert repris ainsi place et le regard de notre homme se dirigeait vers le sol.

~

Dix-sept ans plutôt.

- Tu ne mérites plus ce sabre, tu es la honte du village. Ton visage est celui d'un traitre, tu n'as plus rien à voir avec le fils que je pensais connaître.

Ce fameux jour où il fut obligé de se masquer... ce fameux jour où il dut prendre un gunbai en guise de punition.

~

*Encore une fois je représente ta honte père... Non pas cette fois...*

Son regard ce posa sur l'ensemble de la zone, regardant de droite à gauche, il constata l'arrivée d'homme en uniforme, leurs sauveurs ? Très certainement, les uniformes semblaient être ceux de gouvernementaux. L'espoir pouvait renaître.

* Alors c'est ça, la détermination ? L'envie de vaincre à tout prix.*

- Femme, m'en voudrais-tu si je ne me retiens pas ?


Dit l'homme en planta son gunbai dans le sol. A cet instant précis, plus rien ne comptait vraiment pour lui, sauf la victoire. Il abandonna d'abord son manteau, sa peau étant toujours couverte par une combinaison noire, puis il abandonna ses sacoches ne gardant qu'une chose, un cachet et la dague à sa hanche qu'il allongea pour en faire

- Cette volonté en moi... Elle éprouve le besoin de se libérer.

Le monde devint flou après cette phrase et redevint net. Il y avait toujours le même désert, mais de petits gradins semblaient bouclés le périmètre. Le ciel était couvert de nuages noires et un léger vent soufflait.

Il entama donc de dénouer son masque, mais s'arrêta quand l'objet se décolla de sa lèvres pour y glisser un cachet et resserrer la protection.





Entend ma rage.

- Je serai le prochain Amiral !

Ghetis y croyait, son poing frapper sur son torse, il y croyait. Un profond battement de cœur, une accélération de la fréquence cardiaque... Les yeux verrous s'unissaient en une couleur et devenaient blancs. Les muscles durcissaient, se contractaient et déchiraient la combinaison petit à petit pour laisser place à une peau rougeoyante ornée de veines. C'était lui....

Le verrou ultime.

L'objet était croisé à un cachet qui perturbait les pensées de l'homme, perturbait son cerveau et rendait impossible la lecture de ses pensées ou la prédiction de ses mouvements.


Désormais, il était plus rapide qu'elle à n'en pas douter. D'une impulsion du pied il créa un cratère dans le sable et fusa sur la jeune femme telle une brute.

A cet instant il devait l'avoir saisit par le colle pour la ramener à lui et lui asséner un coup de tête magistral, sauf qu'il n'allait pas s'arrêter là, il la lâcha un bref instant et disparu net, l'exécution d'un Zantetsuken effectué à quatre reprise. La vitesse d'exécution était bien différente de la précédente et les points viser aussi, en fait, il ne cherchait qu'à la tailler en pièce, la trancher pour qu'elle meurt.

Une découpe, deux découpes, trois, puis quatre et il réapparaissait devant elle pour devenir moins tactique encore et la frapper de front en enchaîna coups de sabre, coups de poing et coups de pieds. Chaque coup réalisé par ses membres pouvaient briser un os et chaque coup de sabre découpaient un corps.

En faire une charpie... C'était son but, le seul bon côté était peut-être qu'il ne cherchait pas à toucher le visage, l'idée de planter sa tête sur un pique devait être trop présente en lui.

- Je remporterai le combat avec mon corps dur comme l'acier et ma détermination !



Résumé:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Mer 19 Aoû - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 647
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 19 Aoû - 20:35



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Qu’allais-je décider de faire, compte tenu de la situation ? Je n’en savais vraiment rien, à vrai dire.. Omega et Terumi ne cessaient d’oppresser mon esprit, de telle sorte que je ne puisse presque plus réfléchir. Ça en devenait vraiment embêtant, à la longue. Mais que pouvais-je faire ? Quelles étaient mes possibilités ? Et puis, j’avais quasiment accepté la proposition du travesti à rejoindre l’armée de Centes. Prenant un long moment pour réfléchir, je restai immobile, alors qu’un événement particulièrement inattendu se profilait à l’horizon. En effet, alors même que le travesti souriait après avoir entendu ma réponse, des coups de feu se firent entendre tout près. Par réflexe, je couvris mon dos d’une couche grisâtre pour me protéger dans un premier temps. Puis je fis quelques mouvements tout en me retournant, pour tenter d’éviter les autres balles qui pourraient m’atteindre. Par mégarde, je fus tout de même touché par l’une d’elle, qui vint se loger sur mon flanc gauche. Grommelant légèrement de douleur, je me rendis finalement compte que le Decima s’était décidé à quitter la zone, accompagné de ses charmants camarades. Apportant ma main droite à ma bouche après avoir fait un rapide détour au niveau de ma veste, j’avalai une pilule après qu’une gerbe de sang se soit échappée d’entre mes lèvres.

C’est juste après cela que je m’élançai à toute vitesse pour rejoindre le travesti, lui lançant un rapide regard en tendant la main.

- Un contrat ne se valide pas sans une poignée de main ! Comptez-sur moi.

Et à ce moment-là, alors que nous nous trouvions tous deux à moitié dans les airs, courant et sautillant pour échapper à l’attaque Gouvernementale, je décidai d’une chose, plus ou moins importante. En effet, quelle que soit la réponse physique de mon interlocuteur, c’est-à-dire qu’il accepte de me serrer la main ou qu’il refuse, je ferais mine de baisser ma chaleur corporelle pour ne pas lui causer de dommages en cas d’acceptation. Toutefois, ceci n’était qu’une ruse, puisque dans tous les cas, ma main entière se recouvrirait d’Armement et se verrait propulsée en direction de son abdomen, à pleine puissance, sans parler de la chaleur émanant de ma peau. Les doigts serrés et les griffes apparentes, le coup serait vif et brutal, ayant de grandes chances de transpercer sa chair.

Mais tout cela ne s’était pas fait aussi « simplement ». Dans ma tête, plusieurs choses s’étaient déroulées, dont une discussion rapide mais décisive.

*N’acceptez pas si vite ! Laissez-moi le contrôle. Je peux vous promettre que nous obtiendrons la puissance, tout comme la richesse et ce, sans avoir à rejoindre ces malades mentaux !*

*Qu’est-ce que tu racontes, Fran ?! T’as entendu comme nous ! Tout ce que ce travelo a raconté, si l’on pouvait obtenir ce que l’on voulait.. Alors je serais prêt à les rejoindre !*

*Dis pas de conneries. Tu veux que je te rappelle une chose que tu as sûrement oubliée ? Officiellement, nous appartenons toujours aux Tengoku no Seigi ! Et devine quoi, Nakata est Shichibukai. Ça ne fait pas tilt chez toi ?!*

*Putain, je te jure que si on finit dans la merde à cause de toi, je ferai tout pour te tuer, un jour ou l’autre.*

*Il a peut-être raison.. Laissons.*

Une discussion houleuse, mais qui avait beaucoup de sens, dans mon esprit. C’était la vérité. Grâce à la place de Nakata, nous pouvions obtenir bien des choses, et c’était là qu’il fallait taper.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14800
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 20 Aoû - 19:32


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞



Échec total, ou a minima partiel : son opposant avait su se défaire de l'enchaînement impitoyable que le corsaire avait établi en son for intérieur, souhaitant mettre à profit l'apparente et relative immobilité de son ennemi, sans grand succès visiblement. Agacé, sinon courroucé, le blondinet reprit forme humaine envers et contre tout et se réceptionna aussi agilement que possible sur le sol qui s'offrait à lui, faisant claquer sa langue en quelques injures tout en pivotant sur lui-même, dans l'objectif de faire à nouveau face à cet adversaire bien trop entêté :



Tous autant que vous êtes, vous commencez sérieusement à me les briser...

Il n'aimait pas que l'on puisse lui résister, c'était évident, mais c'était plus ou moins normal : les combattants de son calibre toléraient de moins en moins de tomber sur un os et préféraient généralement gérer les combats dans lesquels ils s'engouffraient comme de quasi-divinités. En vérité, plus il se perfectionnait dans l'art martial qui lui était propre, plus Nakata commençait à perdre patience en combat : si les combattants qui croisaient sa route pouvaient lui tenir tête, il avait fortement tendance à en fulminer... Ce qui était pour le coup exactement le cas, d'autant plus que le sabreur semblait s'en sortir sans grosse blessure malgré les nuées d'efforts fournis par le capitaine de Tengoku no Seigi. Cependant, celui-là n'était pas au bout de ses surprises : il remarqua bien vite que le bretteur entamait une série de gestes vifs avec l'un de ses labres, gestes qu'il était grâce à des années d'entraînement capable de suivre plus ou moins précisément, à l’œil nu. Si les épées de Tsuki semblaient brasser l'air à une vitesse hors norme en simple guise de provocation ou de protection, le maudit comprit bien promptement que cela n'était pas aussi simple que ça : un pion ne devait de toute manière pas être suffisamment intelligent pour user de tels stratagèmes sans une initiative de se part... Mais ce qui vint prouver à l'artiste qu'il avait raison de se méfier, ce fut cette petite coupure qui apparut sur sa joue alors qu'il se trouvait encore et toujours à distance, bien loin de la portée habituelle d'une épée de ce type. Se renfrognant brutalement, le Fenice comprit que les capacités de son opposant dépassaient effectivement, en terme d'escrime, tout ce qu'il avait été capable d'observer durant sa désormais longue existence d'aventurier. Des capacités qui n'étaient toutefois pas suffisantes pour le désespérer ou le forcer à abandonner... Au contraire, le garçon se mit en garde, abordant une énième fois sa forme ange, deux ailes immense placées sur ses épaules, tout en glissant quelques mots de plus en plus bruyamment, n'hésitant bientôt plus à hurler pour que tout le monde, même les tours des Decimas soient en mesure de l'entendre :

Tu crois vraiment que quelques lames d'air suffiront à m'arrêter ? Tu penses réellement qu'une attaque aussi molle pourra ébranler ma volonté ? Il vous en faudra plus pour nous détruire ! Il vous en faudra plus pour abolir la liberté, et bannir la sécurité ! Vous, les Decimas, n'êtes que de vulgaires criminels qui menacez le précaire équilibre de cette instable société pour satisfaire vos instincts grégaires ! Hikō !

L'envergure de ses ailes grandirent d'un coup sec tandis que les lames d'air suivantes parvenaient enfin à l'atteindre, le percutant sans lui infliger de cuisante blessure dans l'immédiat. Cependant, sans même avoir pris la peine de se rapprocher, le Schichibukai savait ce qui l'attendait : plus il s'approcherait de ce qui générait ces assauts, et plus il s'exposerait à de sérieuses offensives... Logique, en un sens, mais tristement effrayant pour le commun des mortels. Ironiquement, le légendaire zoan ne comptait toutefois plus parmi ce commun des mortels là depuis une bonne dizaine d'années : son fruit du démon avait la formidable capacité de le prémunir contre toute forme d'agression physique standard... Et si la douleur risquait bel et bien de le marteler en temps normal, cette fois-ci, rien n'y faisait : sa rage était telle qu'il la laissait désormais s'exprimer, s'élançant droit en direction d'un Tsuki qui n'aurait ni le temps ni l'intellect nécessaire pour comprendre les tenants et les aboutissants d'un acte en théorie aussi suicidaire.

Vous ne servez ni la paix, ni la quiétude, ni quelque concept que ce soit : vous ne combattez que pour l'égocentrisme d'un chef étourdi par son arrogance ! Alors quoi qu'il arrive, Decimas, je serai là ! Quoi qu'il advienne, peu importe les tourments que vous nous infligerez, je continuerai à marcher contre vos troupes et à vous plonger dans les affres de la défaite ! Parce que je suis...



La vitesse à laquelle il s'était projeté droit en direction de son adversaire, ne prêtant pas plus d'attention aux lames d'air qu'aux grains de sable, était absolument ahurissante. Lui-même n'aurait jamais vraiment pu se croire possible d'une telle prouesse physique, et s'il avait pris le temps d'y réfléchir il aurait très certainement décidé de ralentir un peu pour s'éviter quelques fatigues futiles... Mais il n'avait cette fois-ci ni l'envie ni le besoin de se prémunir de tels maux. Ses deux poings se recouvrirent brutalement de haki de l'armement : le gauche tenta d'anticiper les quelques lames les plus dangereuses pour les contrer, sans grande réussite tant leur nombre était affolant, tandis que le droit commençait d'ores et déjà à s'étendre en arrière, menaçant de percuter Tsuki de plein fouet d'un instant à l'autre. Le Fenice hurla alors ces quelques mots, souhaitant clairement sceller le destin de cette rixe :




LE PHOENIX !

La technique qu'il comptait utiliser ? Furoa, recouverte d'un haki de l'armement de la plus haute qualité. En vérité, le blondinet allait tenter de frapper son opposant droit au niveau du visage et de l'expédier au sol violemment, dans un coup descendant plus ferme que jamais. Si Tsuki lui laissait l'opportunité de réaliser une telle attaque, Nakata n'allait pas lui faire de cadeau : il entendait bien le mettre hors-jeu d'un coup d'un seul...



© Halloween



Rush et punch. Pour les PNJs, considérés qu'Alidia reste à distance en regardant les AOI arriver et prépare ses couteaux s'ils ont besoin d'aide, sans intervenir dans l'immédiat. Pour Damon... Il est plus ou moins scotché par l'acte suicidaire de Nak (bien que suicide n'ait pas beaucoup de sens quand on parle de lui).
Damon est lvl 34, et Alidia 36 !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1680
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Ven 21 Aoû - 1:32






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












Alors que le sable et la chaude brise réchauffaient le corps du jeune homme qui commençait à étouffer lentement mais sûrement, lui qui était plus habitué aux climats tempérés et froids qu’aux chaleurs extrêmes, le champ de bataille continuait de s’étendre et de gagner en complexité. Alors que, de son côté, le bretteur luttait bec et ongles pour rester en vie, son haki lui permit de l’informer de l’apparition soudaine de quelques nouvelles voix venant se joindre aux festivités. Des ennemis supplémentaires ? Il espérait que non même si sa nature candide et optimiste lui poussait à espérer qu’il s’agisse d’alliés potentiels venus relâcher la pression du côté des Tengokus. Mais le temps avait fini par lui montrer que s’adonner à trop d’espoir n’était jamais bon car il savait d’expérience que les miracles n’arrivaient jamais et que c’était à chacun de travailler dur pour faire tourner la situation à son avantage.
Le monde n’était pas juste et ne le serait jamais, aussi certains préféraient toujours prévoir le pire des scénarios afin de ne jamais être déçus, ce qui n’était pas une idée si bête que ça lorsqu’on y réfléchissait bien, mais Kyoshiro était plus adepte de vivre au jour le jour et d’affronter avec le sourire les obstacles que la vie faisait en sorte de mettre sur son chemin. Sombre dans le désespoir n’était pas son genre et, malgré son optimisme naturel, les dernières semaines lui avaient appris le sens des réalités à tel point qu’il savait, par exemple, que personne d’autre que lui-même ne viendrait l’aider à vaincre son adversaire récalcitrant.

Peu importait si ces voix étaient amies ou ennemies, le jeune bretteur n’avait d’autre choix que de s’occuper d’un seul problème à la fois avant de se permettre de passer au souci suivant. Ainsi, se concentrant sur le combat qui nécessitait son entière attention, le jeune homme empoigna toute sa détermination et frappa avec la volonté de mettre un terme à ce combat stérile le plus vite possible. Ses camardes avaient besoin de soutien, du moins s’en doutait-il, aussi il devait tout faire pour faire pencher la balance en sa faveur et neutraliser son adversaire.
Usant de l’attaque de ce dernier pour dissimiler son action, Kyoshiro disparut et réapparut derrière son opposant l’instant d’après, l’attaque et la disparition de l’arène furent les deux éléments qui permirent enfin au jeune niais d’atteindre sa cible et même de la faire saigner. La mort ? Oh non, tuer n’était pas l’objectif de Kyoshiro qui, ici, ne désirait rien de plus que de blesser suffisamment son adversaire pour que sa mobilité et son efficacité en combat s’en trouvent significativement réduites sans mettre sa vie en danger. Dur mais pas impossible.

Le bretteur sentit les lames mordre la chaire et, usant de ses capacités pour s’immobiliser en l’air, observa son opposant chuter en lui précisant que leur affrontement n’était que partie remise. Il fuyait pour mieux revenir ? Le cœur de guerrier du jeune homme le poussa à lâcher :

« J’y compte bien. »

D’ordinaire il n’était clairement pas du genre à chercher l’affrontement mais le combat d’aujourd’hui s’était terminé sur un match nul, pour ainsi dire, et c’était clairement une fin qui ne lui convenait pas du tout : il devait être fixé sur le résultat !
Usant de ses capacités de maudit pour se dématérialiser et éviter cette vague de grains de sable lui fonçant dessus, le jeune homme fut à peine de nouveau en un seul morceau qu’il fut forcé de réitérer l’opération, ayant sentit la voix d’un individu désirant lui tirer dessus. Si le tireur l’avait vu bouger, alors Kyoshiro se doutait que les projectiles ne devaient pas être de simples balles car un tireur expérimenté aurait tôt fait de reconnaître sa nature de maudit et surtout de logia. Réapparaissant à une bonne distance au-dessus du tireur, Kyoshiro baissa les yeux vers lui en lâchant à haute et intelligible voix :

« Vous vouliez mon attention ? La voici. »

En un clin d’œil une multitude de petites boules lumineuses apparurent autour du maudit et, l’instant d’après, se dirigèrent toute vers le tireur…ou du moins la zone approximative où il se trouvait. Il ne s’agissait pas là d’une attaque précieuse mais d’une bonne attaque à grande échelle : un bon gros bombardement pour éviter que ce bougre ne s’échappe. Bientôt, en fonction de la réaction du tireur, l’homme-lumière se permettrait peut-être de se matérialiser sur l’une de ses nombreuses boules et de travailler son adversaire au corps. Mais pour l’heure il s’agissait avant tout d’observer la réaction et les éventuelles capacités de cet homme-là.
Il ressentait la rage de son capitaine qui en avait - lui aussi – assez de tout cela, il ressentait les mots de son capitaine faire écho en lui et réveiller son haki de l’armement au même titre que son sang de guerrier. Le combat l’appelait et, à l’instar de son leader, le jeune maudit avait la ferme intention d’illuminer ce champ de bataille et de balayer les ténèbres représentées par ces Decimas.
Il n’avait pas traversé tout cela pour rien, il allait montrer au monde entier que les Tengokus ne comptaient pas que le phœnix comme combattant à craindre.


Spoiler:
 








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1521

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Ven 21 Aoû - 17:12



Rachida Data, Karo, Kala
Au moment où Fran avait avalé sa pilule, Rachida avait senti l'hostilité émanant de lui et avait tout de suite transmis son ressenti à Karo dont le regard se retrouva bientôt face à un mur qui venait brusquement d'apparaître. Il regarda le ciel pour apercevoir enfin Kala en proie aux attaques d'un homme masqué, et réagit alors au quart de tour. Alors que Rachida décidait de courir le long de l'arène pour esquiver le coup de son ennemi, profitant de la longueur d'avance que lui avait donné son Haki, Karo recouvrait son bras de Haki pour contrer l'un des premiers coups de Ghetis, tandis que sa subordonnée s'écrasait au sol quelques mètres plus bas, toujours consciente mais le front en partie éclaté, preuve que ses jours étaient comptés.

La femme des sables regarda malgré tout son sauveur avec un sourire satisfait : à eux deux, ils se sentaient indestructibles. Se relevant progressivement, elle profita des quelques secondes de répits qu'elle eut pour employer une de ses techniques les plus puissantes, qui mettrait à mal l'enchaînement de son adversaire. Karo, dont le bras était toujours recouvert de Haki, sentait la puissance de son opposant se déverser dans son corps : une puissance inhumaine, semblable à celle que son peuple avait obtenu en s'alliant aux Décimas.

    - Nous sommes tous des monstres ici, lança l'homme en recouvrant cette fois-ci l'intégralité de son corps de Haki, profitant de son avantage dans ce domaine pour acculer son opposant et le percuter d'un coup de tête au même instant...

Alors qu'en bas, Kala finissait de préparer sa technique, cette fois-ci déterminée à ne pas lui laisser une chance. Son pied, vif comme l'éclair, vint s'abattre sur le sable qui sembla se mouvoir différemment, s'étendant vers le ciel en direction de Ghetis comme un millier de balles qu'il allait avoir bien du mal à éviter s'il voulait se prémunir de l'attaque de Karo, dont le poing d'une puissance démesurée allait s'abattre sur le masque de son ennemi.


Jean-Bart Nonoha, Capitaine Législateur AOI Epola Alexo


Epola s'était arrêtée en voyant les balles de lumière s'abattre sur le sol et avait reculé, ne discernant que grâce à son Haki l'homme qui fut autrefois un marine de premier ordre. Elle dégaina son arme vers l'homme-lumière avant de le rengainer. Il était de leur côté. Elle n'avait rien à craindre de plus de lui qu'un autre. Soupirant, elle arriva devant un Jean-Bart affalé par terre, le regard vers le ciel, immobile.

Il ne réagit même pas lorsqu'elle lui mit les menottes en granit marin, et le tireur qui la couvrait eu après cela l'occasion de regarder la situation de ses collègues : ils avaient déjà réussi à immobiliser les hommes des sables. Machigan avait lui aussi arrêté de bouger, ne semblant plus répondre à une quelconque commande.

    - Contactez Ennies Lobby, Impel Down, Marijoa et Marineford, ordonna Epola au tireur qui acquiesça alors qu'elle se dirigeait d'un pas ferme vers Rachida.

Il la lui fallait vivante.

    - Toi, Homme-Lumière, lança-t-elle alors à Kyoshiro. Je te conseille d'aller aider l'homme masqué.

Et en effet, celui-ci devait être à présent dans une situation des plus désagréables. Mais l'union fait la force. Epola mit en joue l'Okama qui ressentit immédiatement ce que la femme de l'AOI voulait faire et esquiva de justesse un de ses premiers coups. Elle ne put cependant que s'étaler de tout son long dans le sable, bientôt à la merci du primé révolutionnaire. Bien déterminée à garder sa cible en vie, Epola s'apprêtait à tirer sur l'homme-zoan pour l'immobiliser lui aussi s'il décidait de se montrer un peu trop téméraire.


Tsuki Wakai


Le Pion n'eut pas le temps de réaliser ce qui se déroulait : aucun de ses adversaires n'était ressorti vivant en s'approchant de plus en plus de lui lorsqu'il réalisait cette technique. Il n'avait l'expérience par l'attitude du Phoenix que d'une défaite imminente. Et pourtant, son cerveau émit un temps d'hésitation en le voyant parcourir les lames d'air, ses flammes de plus en plus proches et de plus en plus lumineuses. S'il avait pu penser, il aurait immédiatement changé de stratégie, mais il n'était plus qu'un pantin.

    - Le Phoenix... Le Phoenix... Mais qu'est-ce qu'il dit ?

Les oreilles du Zoan, à proximité de l'homme, pouvaient certainement entendre les sons provenant d'un escargophone qui s'était activé peu de temps auparavant dans la poche du Vice-Amiral. La mâchoire de ce dernier émit un léger craquement alors qu'il atterrissait au sol quelques mètres plus loin. La puissance dévastatrice du coup provoqua une bourrasque tout autour des deux combattants et souleva quelques grains de sable par milliers. Le combat était terminé, profitant au Phoenix tandis que dans un dernier mouvement d'une réactivité instinctive hors norme, Wakai s'était servi d'un de ses deux autres sabres pour planter le sternum de son ennemi.

A terre, l'épéiste phare de la marine redécouvrait progressivement les ténèbres du sommeil. Il sentait son corps s'alourdir, il sentait...


Ghetis > Enfermer des gens c'est bien, enfermer les bons gens, c'est mieux. Kala se reçoit le coup de tête mais la suite de l'enchaînement est interrompue par Karo qui arrive au corps à corps et possède, tadam, le Haki Avancé.
Fran > Tu peux jouer au chat et à la souris si tu veux.
Kyo > T'as mis Jean-Bart dans un sale état.
Nakata > Bon, tu imagines bien que l'escargophone n'a pas sonné au hasard. C'est encore un différent de celui autour du monde ! Tu prends l'appel ? Direction partie Den Den. Tu le prends pas ? Tant pis pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14800
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Ven 21 Aoû - 22:07


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞



Sa course folle et inexorable droit vers son opposant, ponctuée par diverses paroles enragées et hurlées, ne prit fin qu'une fois son poing percutant le crâne de son ennemi et l'envoyant valser quelques dizaines de mètres plus loin, dans un fracas de bien mauvaise augure. Cependant, l'assaut frontal n'avait pas été aussi bénéfique pour Nakata qu'il n'aurait pu l'espérer : dans un tout premier temps, il avait été en mesure d'entendre une voix qui l'avait fait tressaillir, étant donné qu'il ne s'attendait absolument pas à ce que le Den Den du pion soit en marche et en fonction. Puis, dans un second temps, le pion en question, comme dans un réflexe fou et complètement dépassé par la situation, avait tenté de mettre fin à son existence en l'embrochant sèchement, plantant ses sabres au niveau du torse du capitaine corsaire, arrachant à celui-ci une quinte de toux aussi douloureuse que sanglante. L'assaut suicide achevé, le musicien se trouvait dans tous les cas enfin dans une période de répit : celle-ci s'annonçait peut-être de très courte durée, mais il entendait bien en profiter pour relaxer son corps durant quelques minutes. Brisant immédiatement sa forme hybride et toutes les techniques destinées à galvaniser ses muscles avec un soupir de soulagement mêlé à un râle de douleur, le combattant martial entreprit d'ôter les épées de son buste, tirant dessus d'un coup sec avant de laisser ses flammes et leur propriété exceptionnelle remplir leur office. Récupérer totalement s'avérerait sans doute être un travail de plus longue haleine qu'il ne l'aurait souhaité mais puisque le reste de l'affrontement semblait être un succès, le Schichibukai n'avait pas vraiment de quoi se plaindre. Un bref regard sur les alentours fut suffisant au Fenice pour s'enquérir du reste de la situation : tous ses camarades semblaient se porter bien même si Ghetis était visiblement tombé sur un os, et les voix des intervenants qu'il avait entendu quelques secondes plus tôt seulement appartenaient bel et bien à des alliés. D'entre tous, le mythique parvint à reconnaître Alexo Epola, haute-gradée d'AOI, mais ne perdit pas le temps à amorcer le dialogue avec elle et prit la parole à l'intention de Damon :



Des menottes ! Titane, ça suffira !

Le bretteur, estomaqué par la prouesse réalisée par son capitaine quelques instants plus tôt seulement, acquiesça lentement et décrocha l'une des paires de menottes qui trônait à sa ceinture pour l'envoyer à son vieil ami, lequel les rattrapa sans mal avant de les passer aux poignets du sabreur. Maintenant que Tsuki était parfaitement immobilisé et inapte au combat, les choses ne pouvaient plus vraiment dégénérer... Même si d'autres pions étaient de la partie, l'AOI semblait désormais avoir les choses en main, faisant admirablement honneur à sa réputation. De facto, Nakata décida de reporter son attention sur l'escargophone à l'intérieur duquel une voix avait raisonnée un peu plus tôt. Il l'attrapa précautionneusement, de sa main droite, et s'apprêta à l'écraser d'un coup sec si la voix s'avérait être celle du Monarque, qui pourrait tenter de la situation pour lui donner un ordre. Le pirate n'était pas paranoïaque, mais ne pouvait pas s'empêcher de redoubler de prudence : il n'avait guère envie que ses propres camarades ne l'envoient au tapis, même s'il était parfaitement convaincu qu'ils s'auraient y arriver, d'autant plus qu'ils étaient en possession de granit marin. Quoi qu'il en fut, le garnement prononça quelques paroles plutôt agressives à l'intention de son nouvel interlocuteur, accompagnant le tout d'un sourire plus impertinent que jamais :



Je dis que je suis le Phoenix... Et que je vous écraserai.


Après avoir envoyé une paire de menottes à son supérieur et s'être assuré que le plus redoutable des pions ici présent ne bougerait plus, Damon pivota pour faire face aux quelques ennemis tenaces qui demeuraient encore capable de leur tenir tête. L'okama qui avait combattu Fran semblait dans une impasse, et seuls quelques types encore plus ou moins en bon état, parmi lesquels le premier adversaire de Kyoshiro, faisaient face à l'homme masqué. Etant donné que celui-là avait réduit l'une de ses offensives à néant en usant de son étrange pouvoir, le vigie haussa les épaules en le voyant ainsi en difficulté et rangea ses armes. En vérité, s'il ne craignait pas vraiment de voir celui qui n'était encore à ses yeux qu'une vague connaissance être blessé, il avait largement connaissance du fait qu'il ne saurait pas lui venir en aide assez rapidement pour lui prêter main forte : non seulement il était placé assez loin du combat en question mais en plus, d'autres de leurs alliés étaient positionnés bien plus proches que lui et pourraient donc intervenir avec une plus large liberté d'action... L'homme-lumière, entre autres, mais aussi Alidia, qui était d'ores et déjà en route.


Car la blondinette n'avait pas perdu le moindre instant pour s'élancer en direction du dernier véritable conflit : si elle ne pourrait pas s'avérer vraiment utile face à l'homme recouvert de haki de l'armement étant donné qu'elle ne maîtrisait aucunement ce fluide si particulier, elle pourrait en revanche se montrer utile en tenant tête à la demoiselle déjà salement amochée... Voire en la capturant, purement et simplement. En effet, si elle allait effectivement utiliser ses couteaux, comme à l'accoutumée, elle comptait principalement user des fils, pour attraper l'autre jeune femme et la retenir prisonnière en attendait que de vraies chaînes ne soient apportées. Pour ce faire, la pirate propulsa deux couteaux en direction des mollets de son homologue féminin. Ceux-ci viendraient s'enrouler autour des jambes de sa cible, et elle n'aurait alors plus qu'à tirer un coup sec pour la faire tomber.



© Halloween



Nak décroche après avoir passé les menottes à Tsuki, Damon baille et Alidia essaye de capturer Kala en enroulant ses mollets avec ses couteaux et ses fils.
Damon est lvl 34, et Alidia 36 !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1923
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Sam 22 Aoû - 5:16





L'ultime verrou psychique. La puissance qu'il conférait à son utilisateur était telle qu'elle ne pouvait être en sa possession qu'un court instant, s'il en abusait il ne pourrait plus se battre par la suite, ses muscles l'abandonnant un par un, il s'agissait donc du grand final pour l'homme masqué, après cela il redeviendrait normal et ne pourrait plus bénéficier de ses verrous.

L'avantage de se verrou reposait dans l'accélération de la circulation sanguine, le médicament consommé aurait vite perdu ses effets et le vairon retrouverait ses esprits, mais pas maintenant.

Pour l'instant, il tentait de vaincre le gêneur qui se permit d'interrompre sa folie meurtrière, un homme qui pourrait lui poser bien des problèmes... Il encaissait difficilement les coups du masque, mais sut se prémunir d'un haki en conséquence, recouvrant son corps de haki pour lui asséner un violent coup de crâne auquel répondit Ghetis dans un instinct de "meurtre", si on pouvait appeler cela ainsi. Il voulait vaincre coute que coute, mais la fissure du masque lui rappela qu'il portait le fardeau que lui imposa Hunter Island et il devrait s'en acquitter jusqu'à ce que son frère soit honorer ou que Ghetis en soit délivrer par un ennemi. La perte du masque représentait la mort du Masque Vairon.

Malheureusement pour lui le point fusa à une trop grande vitesse pour lui et le masque éclata en un grand fracas propulsant son possesseur par la même occasion, celui-ci se réceptionnant plus loin.

L'attaque lui avait permit d'éviter d'être criblé de balles, mais venait de mettre fin à ses jours.

Un nuage de poussière couvrait encore l'homme au visage inconnu, celui-ci se relevait petit à petit tandis que le nuage se dissipait pour laisser apparaître des cheveux noirs mi-longs, puis un visage qui laissait entrevoir les trente années de l'homme.


*Ce masque représentait ma punition pour avoir trahi mes frères d'armes, pourtant... J'éprouve une certaine tristesse à l'idée de l'avoir perdu... Le Masque Vairon est-il mort...*

-Ressaisis-toi Ghetis ! Ton honneur n'est pas encore perdu ! Bats-toi jusqu'au bout !

- Pride ?


Le cyborg en avait mit du temps pour arriver, mais y était parvenu et pénétra rapidement l'arène, précisément au moment où il pensa voir son coéquipier périr. Placé juste au niveau du gunbai il saisit l'objet et l'envoya de toutes ses forces vers Ghetis qui le rattrapa d'une main ferme, un sourire aux lèvres.





- La volonté existe bel et bien il faut croire. Il est temps de se sacrifier pour une cause juste.

Fouillant dans ses poches l'homme sans masque récupéra un tube remplit de pilules noires et rouges et le déboucha pour en verser cinq dans sa bouche et les croquer avec hâte. Le changement fut instantanée, sa chevelure se mit à pousser à une grande vitesse et ses muscles gonflèrent lui procurant force et vitesse.

Énergie Stéroïdes.

Ces pilules doublaient la force et la vitesse de celui qui les avalaient d'après les dires. Son corps poussé jusqu'à ces derniers retranchements, Ghetis décida de lui donner un vrai coup de pouce au prix de cinq années, il venait de doublé cinq fois sa force. Un grand sacrifice au prix de la justice.

Ce fut à ce moment que ses partenaires décidèrent de l'aider et même s'il réclamait cette aide depuis le début, depuis bien avant la perte de son masque, il ne pouvait que saluer le fait qu'on vienne l'aider en agrandissant sa voix pour englober toute la zone, de cette façon ses coéquipiers pourraient attaquer sans que cette peste de Kala ne puisse prévoir leur mouvement. Ghetis reprenait le contrôle de son être. Profitant donc de sa nouvelle vitesse il se projeta vers son adversaire en une impulsion du pied, laissant un autre cratère pour arriver au plus prêt de l'ennemi.

A ce moment il enchaîna une série de Soru autour de lui, ne laissant que des images rémanentes à une vitesse encore plus affolante qu'à l'accoutumé, l'homme à l'armure avait déjà du mal à le suivre, mais Ghetis devait désormais être quasi imperceptible et l'armure de haki ne devrait être qu'un mauvais souvenir au prix de cinq année perdu, il enchaîna donc trois zantetsukens. Il restait sur cette garde cette fois-ci et pourrait esquiver la moindre contre-attaque de l'ennemi.

Les trois zantetsukens cherchaient à trancher sans viser de point particulier, Ghetis misait sur tout autre chose, sa volonté et son nouvel allié, celui qui avait profité du brouilleur de haki pour attaquer sournoisement la "gueule-cassée" !

Placer à quelques mètres de Karo et son coéquipier à la position opposée à Ghetis, le seul obstacle était l'homme recouvert de haki.

Notre Vairon ne ressentait même pas le besoin de faire savoir à son coéquipier ce qu'il comptait faire, il pouvait le lire en lui. Alors Ghetis serra son gunbai de toutes ses forces et y injecta toute sa volonté, tout son désespoir et toute sa rage de vaincre, il ne lui restait que ces sentiments-ci, il ne misait plus sur ses stratégies ou sur sa puissance meurtrière, il misait sur ses sentiments, une chose nouvelle pour lui, une chose que connu Noctis le jour où il sacrifia sa vie pour le petit ingrat d'élève que Ghetis appréciait malgré tout. Cette volonté se mut comme un fluide autour du gunbai, comme une seconde force.

Un appui au sol pour les deux hommes les jambes fléchit et un cri de guerre.

- Iai : Hasami !

Leurs deux techniques de découpes instantanées, deux techniques dans lesquels ils allaient déverser toute leur puissance. Tout deux franchir l'ennemi se croisant au moment de franchir l'obstacle.

- Merci.

Un merci, oui, le merci d'un homme qui renonçait pourtant à toute forme de courtoisie depuis bien longtemps et la première personne qui reçu ce mot sans être un proche du vairon. Néanmoins, l'ennemi était puissant et mine de rien il s'agissait de celui de Ghetis désormais, il avait bafoué l'honneur du Masque Vairon et il le payerait.

Une sorte de rage émana ainsi du nouvel homme et celui-ci monta au ciel en un éclair, comme si l'air n'était qu'un tremplin et son corps une brise d'air.


- Asa Kushinkû !

Une fois qu'il fut montée assez haut, l'homme masqué redescendit avec la même technique avec une vitesse phénoménale, sa cible allait devoir le supporter où qu'elle soit. Tel un mirage il apparut juste au-dessus de l'homme le corps en verticale et gunbai perpendiculaire à la tête, il tenait l'arme de sa main gantée et posa la main qui possédait le gantelet sur le plat de son arme. Il comptait écraser son ennemi au sol, purement et simplement. Une force quasiment proche de celle de dix géants et une vitesse nettement accrue, il allait l'écraser en un profond cratère et le granite marin allait l'y aider.

Depuis toujours Ghetis frôlait l'arme pour annuler ses arènes et ne touchait le plat de la lame qu'avec sa main au gantelet et pour une bonne raison. Quand Sypher fit fabriquer l'arme il insista pour qu'elle soit recouverte d'une épaisse couche de granite marin. Cette arme était pire que de simples menottes en granite marin ou de simple barreaux de prison, il allait ramollir le maudit à l'usure. et l'empêcher de quitter le gunbai dont la taille était plus imposante. Et s'il ne possédait aucune malédiction, la puissance du choc devrait avoir raison de lui.


- Noctis... Voici la puissance de MA VOLONTÉ !


Il en était sûr maintenant, il mettrait sa force au service de l'instance qu'il trouvait juste, c'était de cette façon qu'il trouverait la paix.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1680
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Sam 22 Aoû - 16:41






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions












Le jeune homme s’était enfin débarrassé de son premier opposant, ou du moins était-ce ce qu’il supposait sur le moment, mais un second individu vint à attirer son attention en tentant de lui tirer dessus. Contrairement à son précédente adversaire le jeune bretteur ne connaissait rien de ce tireur et étrangement il n’avait nullement l’intention de faire quoi que ce soit pour que cela change. Aussi, sans perdre de temps, le jeune homme mitrailla la zone d’une attaque lumineuse en espérant qu’au moins un projectile ne touche sa cible et, à son grand soulagement, il trouva son adversaire effondré par terre quelques instants plus tard. Surprenant que tout fonctionne du premier coup, n’est-ce pas ? C’était bien une première pour lui.
Voyant son adversaire blessé et n’ayant nullement l’intention de frapper un homme à terre qui n’était plus en état de se défendre, car il n’y avait rien de plus déshonorant pour un samouraï que de frapper un homme à terre, le jeune niais lança un sourire discret en direction de la demoiselle qui lui conseilla d’aller aider quelqu’un d’autre. La voyant menotter le tireur sans perdre de temps, soulagé qu’un ennemi de plus soit hors d’état de nuire, le garçon hocha de la tête et lâcha :

« Merci du conseil, mademoiselle, je vous le confie. À une prochaine fois, peut-être. »

Il ne se formalisait pas qu’on l’appelle par sa nature du maudit, surtout quand cette personne ne connaissait pas son identité, mais il n’en oubliait pas pour autant les règles élémentaires de politesses qui forçaient un individu à remercier une personne pour son aide. Quel genre de gentleman serait-il s’il dérogeait à cette règle ?
Aussi, alors qu’il se dématérialisait et réapparut au-dessus de la demoiselle, celle qui affrontait l’homme-masqué quelques instants auparavant, le jeune homme abattit son pied droit sur le crâne de la demoiselle avec une vitesse terrifiante qui était celle que lui conférait son fruit.
Alors qu’il retombait sur le sol, espérant que la demoiselle soit désormais hors d’état de nuire elle aussi, le bretteur observa son précédent opposant avec une animosité non-dissimulée dans le regard. N’avait-il pas dit que ce combat n’était pas terminé et qu’ils finiraient par se retrouver ? Dans ce cas comment pouvait-il oser se dérober à ses obligations en attaquant quelqu’un d’autre ? Kyoshiro ne pouvait que détester cette façon de faire, emprunte de lâcheté et de fourberie.

Refermant sa main sur le manche de son sabre en une poigne de fer, le jeune homme ne put taire plus longtemps ce qu’il ressentait à la vue de son opposant attaquant un adversaire en mauvaise posture.

« Je ne pensais pas que les hommes de Centes étaient tous des lâches. Attaquer un adversaire désavantagé plutôt que de terminer le combat que nous avons commencé…votre manque d’honneur est à la hauteur de votre couardise. »

Pour le jeune homme qui suivait la voie du bushido depuis sa plus tendre enfance ou presque, il était impensable à ses yeux de faire un coup de pute pour remporter en combat car le fait de se battre honorablement et dans les règles de l’art était au moins aussi important que de remporter la victoire. À quoi bon être le vainqueur s’il venait à avoir honte de la façon dont il avait obtenu ce résultat ? Ce n’était qu’en jetant toutes ses forces dans la bataille, contre son adversaire, et en parvenir à le mettre à terre que le jeune homme pourrait vraiment dire qu’il avait été le vainqueur. Jusqu’à maintenant il n’était parvenu qu’à blesser ce triste sire, ce qui était déjà un bon début, mais après cette traîtrise il ne serait satisfait que lorsque cet individu serait étalé sur le sable, incapable de bouger ne serait-ce qu’un orteil.
Aussi, sans la moindre hésitation, le jeune homme se positionna et se rua sur son adversaire avec la ferme intention de frapper son opposant de sa plus puissante technique de iaido, apparemment combinée à celle de l’homme-masqué. C’était une association pour le moins inattendue et, si Kyoshiro espérait que cette combinaison finisse enfin par porter ses fruits et briser l’armure complète de ce triste sire, il n’en resta pas moins déterminé à repartir à la charge si jamais cette attaque s’avérait vaine.

« Je ne vous laisserai plus blesser personne. Approchez. »

Se redressant de toute sa hauteur, la main sur ses précieuses armes, le jeune homme posa sur son opposant un regard qui brûlait d’un feu ravivé par ce coup de pute. Son adversaire venait de se déshonorer pour la toute dernière fois, le niais ferait en sorte qu’il ne puisse plus lever la main sur qui que ce soit de nouveau.



Spoiler:
 








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 647
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 24 Aoû - 18:57



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Le plan que j’avais pourtant solidement mis en place venait tout bonnement d’échouer. C’était navrant, tellement navrant. En réalité, je n’avais pas pensé au fait que le travesti puisse se rendre compte de mon changement d’attitude, mentalement. Bien trop occupé à fuir tout en évitant de se faire toucher par une balle, j’étais persuadé qu’il n’aurait ni le temps ni l’envie de vérifier quelque chose comme ça. Aaaah, le Haki de l’Observation.. Une magnifique invention, pas vrai ? Du coup, ma « trahison » ne m’avait rien apporté puisque je n’avais même pas pu asséner le coup prévu, pour tenter de le tuer ou au moins de le blesser sévèrement. Finalement, je n’avais strictement rien fait dans cette bataille, en y réfléchissant un peu. Alors que tout le monde était en train de se battre, tout autour de moi, je passais seulement mon temps à discuter avec mon adversaire tout désigné. Et il ne s’agissait pas d’une simple discussion, non.. Nakata et Kyoshiro auraient très bien pu prendre mes actes pour une trahison pure et dure, et ça aurait été compréhensible. D’ailleurs, c’était peut-être le cas. Mais au final.. J’étais parvenu à récolter quelques petites informations, pas forcément très importantes en elles-mêmes, mais c’était déjà ça. Du coup, je savais dès à présent que Centes se servait des rêves d’autrui pour tenter de recruter le plus de monde possible dans son cercle.

En soi, on pouvait considérer cette idée comme astucieuse, compte tenue de la nature humaine, souvent poussée vers le désir de tout obtenir. J’avais même été bête de me laisser plus ou moins attirer par ce que le travesti me disait.

Au final, ce n’était pas si important que ça. Le Decima s’était retrouvé à terre suite à cette altercation, presque aussi inoffensif qu’une biche touchée par un chasseur. Mais étrangement, et sans que je ne sache pourquoi, la femme appartenant à l’AOI pointa son arme sur moi, sans doute prête à tirer si je venais à faire un mauvais mouvement. Levant alors doucement les mains vers le ciel en la fixant droit dans les yeux, j’annonçai.

- C’est bon, c’est bon, je vous le laisse.

Je ne comptais pas vraiment m’attirer les foudres du Gouvernement Mondial sous cette apparence. Après tout, officiellement, j’étais toujours considéré comme membre des Tengoku no Seigi. C’est pourquoi après avoir agi de la sorte, je m’écartai lentement du travesti, regardant un peu ce qui était en train de se passer tout autour. Kyoshiro et le Chasseur de Primes semblaient agir en binôme pour mettre à mal l’autre Decima dont le corps était maintenant recouvert d’une couche d’Haki de l’Armement. Il devait sûrement être coriace avec cette armure…


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1521

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 25 Aoû - 10:32



Karo, Kala

Lorsque le Haki fut coupé, Kala ne put que subir les assauts de ses adversaires. Tout d'abord, elle fut prise à la cheville par la femme qui n'avait pas fait grand chose depuis le début des hostilités, si ce n'était esquiver les attaques de Jean-Bart. Ne prenant pas la peine de s'embêter à couper les fils, la jeune femme eut plutôt dans l'idée d'attirer son ennemie jusqu'à elle et saisit les fils, tirant brusquement sur eux.

Malheureusement, son plan ne put aboutir entièrement : un coup vint lui percuter violemment la tête et la plongea dans le pays des rêves. Son corps tomba, inanimé, tandis que le combat plus haut faisait rage.

Le combat était terminé. Tout était terminé. Les battements de cœur de Karo avaient cessé. D'abord, la défaite de Kala, et maintenant son propre sort déterminé par un homme qui vieillissait à vue. Il sentait malgré tout que sa plus grande peur, celle que son peuple ne soit perdu sans son commandement, était à présent révolue. Les hommes des sables suivraient les Décimas, et c'est avec cette pensée sereine qu'il subit un premier enchaînement de coups que son armure totale eut bien du mal à arrêter. Plusieurs de ses os furent brisés sous les coups tranchants de son adversaire. Il arrivait à suivre ses mouvements mais la fatigue liée au contrecoup de l'utilisation d'un pouvoir encore précaire et à la faiblesse provoquée par le granit marin, le rendaient incapable de relancer une contre-offensive.

Il se sentait plus faible à chaque coup. La mort semblait prendre un malin plaisir à toquer à sa porte plus intensément chaque seconde. Il ne voulait pas lui ouvrir et résistait, faiblissant à chaque contact de courte durée mais maintenant son armure, tentant de la garder...

Mais elle ne fut d'aucune utilité face à l'ultime combinaison qui vint anéantir toute chance de résistance de sa part. Son corps entier fut martelé de coups, devant et dans le dos. Enfin, sa carcasse morte depuis déjà quelques secondes déjà fut dirigée vers le sol par un ultime coup. A quelques mètres de l'endroit où il atterrit, soulevant quantité de sable qui amortit son choc, Kala traînait, inconsciente.


Capitaine Législateur AOI Epola Alexo

    - Tu es... ?

Epola avait attaché Rachida et s'était retournée vers le poursuivant de celle-ci, qu'elle n'avait pas immédiatement identifié malgré ses capacités intellectuelles : c'est qu'il sortait du fond des âges. Ancien compagnon du Phoenix, connu pour avoir suivi les pas de la piraterie, il avait disparu de la circulation un moment et était revenu en force quelques mois plus tôt, causant quelques soucis à un Vice-Amiral.

    - Nakata Fenice ! Lança d'une voix puissante la Directrice des Législateurs de l'AOI. Cet homme fait-il parti de ton équipage ?

A tout moment, si elle voyait un mouvement de fuite chez sa potentielle cible, elle n'hésiterait pas à l'arrêter. Rachida, vaincue et incapable de fuir à présent, ferma les yeux. Elle n'avait pas besoin de sentir sa voix pour savoir que Karo était mort.

De l'autre côté, Magellan restait toujours immobile. Les deux ennemis qui étaient sur ses épaules avaient à leur tour été immobilisé, ne laissant plus sur le champ de bataille un seul Décima actif. Ils avaient gagné cette bataille.
On part sur un tour papote, si vous avez des questions c'est maintenant, n'hésitez pas à condenser. Le prochain tour pourrait être le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14800
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 26 Aoû - 19:12


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞



Le blondinet venait tout juste de raccrocher qu'il déporta son attention sur tout ce qui l'entourait, et plus principalement sur la conclusion des quelques duels qui avaient duré plus longtemps que le sien. Cet appel avait été plutôt pratique, même s'il ne s'était absolument pas avéré constructif : si son interlocuteur n'avait semblé être qu'un abruti parmi tant d'autres, le principe était tout simplement de faire parler de lui, et de montrer à l'ensemble des hautes-autorités Decima qu'il était bel-et-bien prêt à leur livrer une guerre sans précédent. Evidemment, Centes risquait de ne pas apprécier son outrecuidance, et Nakata pourrait se retrouver dans une situation périlleuse dans peu de temps, ses camarades à ses côtés, mais le corsaire ne se faisait au final pas trop de soucis. Après tout, une simple victoire n'était pas suffisante pour prouver que l'on faisait partie de l'élite : le Monarque pourrait envisager là un simple hasard, un coup de chance, et ne le mettrait au mieux qu'au même niveau que celui auxquels se trouvaient les quelques débris de la marine valant le coup d’œil. Quoi qu'il en fut, cet amusement que lui avait valu la petite conversation avec Red fut renforcé lorsqu'il comprit que ses subordonnés et alliés étaient effectivement des combattants de taille : la majorité des ennemis avaient été capturés vivants, y compris les anciens hauts-gradés de la marine, grâce entre autres à l'intervention des agents de l'AOI, et les autres avaient tout simplement été tué. Une mort était bien souvent regrettable lorsque la victime était baignée d'idéaux louables, mais pour le coup, le zoan ne regretterait en aucun cas les sbires de Centes. Vouloir mettre au sommet un dément égocentrique n'était qu'acte de folie, et il n'avait aucune bravoure ni aucune intelligence à y déceler.
En bref, il ne se passait plus grand chose d'intéressant lorsque le Fenice se pencha, attrapant le Tsuki menotté et inanimé par le col et agrippant l'ensemble de ses sabres pour les attacher à sa propre ceinture. Désarmer un sabreur était une précaution d'une simplicité déconcertante, mais d'une efficacité certaine... Et s'il avait décidé de garder les sabres du bretteur avec lui, c'était dans un premier temps uniquement pour l'aspect pratique de la chose : malgré son fruit du démon, le Schichibukai n'avait pas encore quatre bras.

Par la suite, quelques paroles l’interpellèrent directement : Alexo Epola, l'une des plus hautes-gradées de l'AOI, se mit à viser dangereusement Fran en s'assurant auprès du capitaine de Tengoku no Seigi qu'il s'agissait bel et bien de son subordonné. Courroucé d'avoir à observer une scène aussi pathétique, reflet de la folie du Gouvernement Mondial, plus occupé à traquer ses criminels qu'à féliciter ceux qui leur prêtait main forte, Nakata balança le pion qu'il tenait jusque-là aux pieds de la blondinette et lui destina quelques mots d'un air sévère :

Vous êtes tellement stupides que vous n'êtes pas en mesure d'apporter le pardon à un homme vous sauvant la mise, AOI ? Fran est mon subordonné, au même titre que tous les hors-la-loi qui me prêteront main forte dans notre guerre face à Centes. Touchez à un seul de ses cheveux et je vous jure que les Decimas ne seront qu'une vaste plaisanterie.

Une nouvelle fois, le forban montrait qu'il n'avait pas sa langue dans sa poche et que, par extension, il ne craignait aucunement les représailles de ses supérieurs. A vrai dire, il ne reconnaissait pas ces quelques politiciens au sommet du Gouvernement comme une autorité fiable ou tout simplement légitime... Quant au reste de ses dires, ils étaient limpides et clairs : il considérait tous ses alliés comme ses petits protégés, et apportait à leur être et à leur sécurité bien plus d'importance que son rôle de Corsaire lui-même. Tuer les agents d'AOI ici-même n'aurait été qu'une broutille dans une telle situation, sans doute Alexo était-elle en mesure de le comprendre...
Après cet excès de zèle, le Fenice pivota pour scruter les dunes en direction d'Alubarna, observant la capitale de loin. L'armée qu'ils avaient pu observer au port était depuis belle lurette hors de son champ d'observation, aussi bien visuel qu'au niveau du haki, mais il pensait que si les AOIs avaient décidé de les rejoindre, c'était que cette menace était plus ou moins éradiquée... Il lança donc avec engouement quelques mots, plus destinés à ses comparses qu'aux autres agents présents :



Il semblerait que cette victoire soit notre...



© Halloween



Pitit poste riquiqui ! Sans doute la fin, ou presque, en fonction de la réponse d'Erwin en tout cas !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1680
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 27 Aoû - 0:43






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












Avant même que ne soit révélée au jeune homme sa nature de maudit, lorsque ses sabres étaient ses seules et uniques armes, le bretteur prenait toujours milles précautions lors d’un combat car il savait que les choses qu’il tenait entre ses jeunes mains étaient tout sauf des jouets. Quoiqu’on puisse en dire ou en penser, quelles que soient les raisons d’emprunter la voie du bushido, le maître de Kyoshiro lui avait expliqué une chose très simple : le sabre est une arme et le kenjutsu est l’art de tuer. Enrober cette vérité de belles intentions et de défense de nobles idéaux ne rendait pas ce constat moins réel, mais c’était la responsabilité de chaque praticien de cet art que de faire les bons choix et de ne pas se déshonorer en commettant des actes innommables avec ce sabre. Aussi, conscient de la facilité avec laquelle ses lames pouvaient séparer une tête d’un corps s’il n’était pas assez prudent, désireux de préserver la vie sous toutes ses formes dans la mesure du possible, le jeune homme avait commencé à prendre des précautions et à davantage jouer sur la défensive lorsqu’il était forcé de dégainer ses sabres. Ce n’était pas la meilleure des solutions mais il s’y adapta assez aisément.
Mais malgré toutes les précautions prises, quelques semaines auparavant son ange gardien lui apprit que rien de tout cela ne serait suffisant car il y avait en lui un pouvoir immensément plus destructeur que ses deux lames ne le seraient jamais. Un seul de ses coups pouvait briser les os du plus solide des combattants, une simple concentration de sa part générait un tir capable de raser n’importe quel bâtiment : il avait pratiquement la puissance du soleil dans ses mains et il comprit dès lors que le mot « prudence » ne serait plus à prendre à la légère.
Si durant tout le combat il dut se donner à fond face à un adversaire qui ne craignait clairement pas sa puissance, bien au contraire, face à une demoiselle déjà blessée il retint la force de son coup pour ne pas lui briser le crâne et mettre sa vie en danger. Aussi, une fois son coup porté et la demoiselle plongée dans l’inconscience, le garçon reporta son attention sur son premier opposant et l’attaque en coordination avec le combattant masqué. Ce combo fut un succès et l’homme fut mis à bas, sa vie quittant son corps alors que ce dernier tombait lourdement sur le sable.
Ce tournant vers son interlocuteur qui le remerciait de son aide, soulagé de ne pas s’être fait un ennemi de Kyoshiro, le jeune bretteur lui serra la main et répondit par un simple :

« Merci à vous. Sans votre intervention, je ne suis pas certain que j’aurais pu venir à bout de son armure de haki. »

Sans plus de bavardages, le jeune homme s’approcha du corps de son adversaire et, passant deux doigts sur sa carotide afin de sentir son pouls, ses épaules s’affaissèrent lorsqu’il confirma la mort de cet homme. Même si la victoire était sienne, malheureusement il n’avait pas le cœur à se réjouir de la mort d’un autre être humain, aussi méprisable et fourbe puisse-t-il être. Cet homme-là se battait pour des raisons qui n’appartenaient qu’à lui et aujourd’hui il laissait peut-être derrière lui une famille et des proches. C’était triste, se réjouir d’une telle perte serait monstrueusement dégoutant.
La tête baissée, les yeux fermés, priant pour que cet homme puisse reposer en paix, où qu’il puisse être, Kyoshiro se releva ensuite et, sans plus attendre, se rapprocha de son capitaine. En chemin il chassa ces sombres pensées de son esprit afin de ne pas pourrir l’ambiance et, une fois à côté du blondinet, lui sourit et lâcha sur un ton léger et empreint de plaisanterie :

« En voilà une sortie revigorante, non ? Il faudra qu’on en fasse plus souvent. »

Il y avait un temps pour le deuil et un temps pour se retrouver avec ses camarades et aller de l’avant, aujourd’hui venait le temps de l’avancée. Osant poser une main sur l’épaule gauche de son capitaine, comme pour lui rappeler sa présence, le jeune homme lui demanda alors :

« Quelle est la prochaine étape, cap’taine ? »

Le combat était terminé ici, du moins était-ce ce qui semblait, mais peut-être que le phénix avait d’autres plans en tête ? C’était ce que son camarade espérait apprendre.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1923
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 27 Aoû - 2:24





Son masque ainsi détruit, le Masque Vairon ne pouvait que vouloir se venger et personne ne pouvait l'en empêcher, il aurait usé de toutes ses ressources pour vaincre son adversaire et c'est ce qu'il fit en sacrifiant quelques années de son existence au prix d'une victoire. La volonté qui enroba son gunbai lors de l'assaut final n'existait plus, pourtant, Ghetis sentait que cette énergie qui émana de son corps devait être la même qui protégeait le corps du Décima, cette force qui se nommait haki. Elle sommeillait en lui et s'éveillait petit à petit et demanderait plus de maîtrise. Cette journée apparaissait comme une nouvelle porte pour le frère de Noctis, mais elle lui offrirait peut-être un nouveau chemin.

Il vivrait réellement en tant que Ghetis Archer désormais et non en tant que Masque Vairon, il ne portait plus la punition d'Hunter Island et le gunbai représentait une arme dont il ne se détacherait pas avant bien longtemps, de toute façon il ne se gênait pas pour utiliser des sabres alors que sa punition le lui interdisait, alors bon.

Reprenant son calme, Ghetis quitta le cratère de sable et alla vers son partenaire du jour, pour lui tendre sa main, un petit sourire aux lèvres.

-Heureusement que je ne me suis pas fait de toi un ennemi la dernière fois. Je te remercie.

Cette poignée de main, il ne l'offrait que rarement, même à ses fidèles coéquipiers, si bien que sa valeur importait beaucoup à l'ex-trentenaire.

Il observa le bretteur descendre toucher le mort par la suite

* Mon haki est donc bien utile, il ne peut même pas remarquer que la voix de cet homme s'est éteinte. Peut-être que je pourrais-je apprendre à gérer mes émotions pour faire mes ennemis ressentir de la tristesse à travers ma voix. A la façon d'une symphonie mélancolique.*

Pride vint finalement à la rencontre de l'homme sans masque avec son équipement en main.

- Tu pourrais réduire ta voix maintenant.

- Tu oublies que je suis censé être "le maître de ce monde".

- D'habitude tu dis "dieu". Avoir perdu ton masque te rendrait plus humble Mr Archer ?

- Qui sait. N'est-ce pas ?
dit-il les yeux vers le ciel, comme s'il y voyait son cadet.

- Hmm ? Pour qui parles-tu ?

- Un fantôme, sans doute.


Ajouta Ghetis avant de se rhabiller, remettant tout son équipement par la même occasion. Il se rapprocha du groupe de "L'Alliance" , bien qu'il gardait une distance et leva son gunbai en l'air à la phrase de l'Aile Bleue.

- Oui, c'est la fin.

Il rangea son arme par la suite. Le temps des adieux était venu, le vairon donna une seringue à son accompagnateur et referma alors les verrous psychiques.
Son visage reprit petit à petit une teinte normale et les veines de son corps disparurent tandis que les muscles se relâchaient. La douleur promettait d'être intense, mais la piqûre du cyborg suffit à adoucir tout le corps du chasseur qui manqua de trébucher avant que son camarade ne vienne le soutenir.

- Ton hérophine ne plaisante pas quand tu utilises se verrou.

- La dose était un peu forte je dois l'admettre, mais je n'allais pas hurler comme un mourant alors que nous sommes en temps de victoire.


Il se servit donc de son sabre télescopique en guise de canne et se rapprocha davantage du groupe.

N'étant pas connu sans son masque il se présenta sans plus tarder en reconnaissant les uniformes de l'AOI que lui avait déjà décrit Sypher qui comptait rejoindre cette unité à la base. Il s'adressa directement à celle qui semblait être la plus haut-gradé vu comme elle semblait s'imposer au milieu des autres membres de l'unité.

- Je suppose qu'il s'agit donc de l'AOI. Avant de retourner vaquer à mes occupations, pourriez-vous enregistrer ce message dans votre "base de données" : " Ghetis Archer deviendra le prochain Amiral de la Marine." Sauf-ci vous avez un poste plus intéressant à proposer bien sûr.

Le gouvernement pouvait en prendre note, le vairon lui servait d'allié et rejoindrait ses rangs après quelques actes "héroïques", son palmarès ne se vantait que de deux supernovas et un "gros" primés. Il pouvait y ajouter "l'Arc Alabasta", mais ne se contenterait pas de cela, il devait intégrer la Marine en tant que Vice-Amiral ou Amiral, ni plus, ni moins.

- Ce qu'il veut dire, c'est que nous voudrions l'un de vos Den Den Mushi blancs vu qu'aucune des primes ici-présentes ne lui sera reversée, ni même une indemnité d'un centaine de millions.

- C'est mal de mendier tu sais.


- Un chasseur de prime ne travaille pas gratuitement Ghetis !

Autant demander de toute façon il n'y avait rien à perdre. Une fois que l'AOI déciderait de mettre les voiles, l'arène disparaîtrait.


~

Au loin un voyageur chantait de joie en découvrant une belle oasis.


Ebola ! Ebola ! J'ai trouvé de l'eau là ! Ebola ! Ebola ! Je vais boire tout ça !




Résumé:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Jeu 3 Sep - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1521

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 30 Aoû - 1:55



Capitaine Législateur AOI Epola Alexo

Le regard d'Epola s'était doucement arrêté sur chacun des hors-la-lois présents autour d'elle, et sur les deux individus qu'elle identifia grâce à leur présentation comme étant des chasseurs de primes. Sortant un petit calepin de sa poche, elle se mit à écrire quelques mots, une phrase et des annotations. Elle le rangea alors en se tournant vers Ghetis Archer, ignorant simplement la réplique de Nakata dont elle ne jugea même pas bon de relever le ridicule. Elle laissa aussi, par la même occasion, le champ libre à ce « Fran » pour partir.

    - Je ferai remonter vos informations et revendications à Marineford qui se chargera de vous contacter dès que possible pour régler cette question.

C'était leurs pions qui avaient été sauvés, ce n'était pas à l'AOI d'engager des dépenses supplémentaires. Ils avaient déjà perdu deux agents dans toute cette histoire. Soupirant, elle se retourna vers le Phoenix et le toisa d'un regard inquisiteur. Ses yeux s'arrêtèrent lentement sur les sabres du Vice-Amiral. Elle jugea bon de lui indiquer sur un ton calme et poli :

    - Ces sabres sont réquisitionnés par l'AOI, ils seront remis à Marineford qui les conservera jusqu'au retour du Vice-Amiral.

Elle savait que cet homme était arrivé au sommet avant d'entrer en possession de ce sabre, que le Gouvernement Mondial avait jugé bon de lui prêter. Il allait sans dire qu'il valait mieux qu'il ne revienne pas entre les mains d'un Capitaine Corsaire, sous peine d'entendre tout le beau monde des hautes sphères râler à tout va. S'approchant donc, confiante, du blond, elle tendit sa main à plat pour obtenir ce qu'elle ne comptait pas lâcher.

    - Par ailleurs, ajouta-t-elle en regardant ses alliés attacher les Décimas en arrière-plan. Un navire qui passera par Ennies Lobby puis Impel Down transportera les marines que vous avez récupérés. Votre visite est déjà en train d'être organisée. Il va sans dire que vos acolytes ne sont pas conviés.

Elle eut un sourire amical vers l'homme-lumière, et plus hostile vers Damon qu'elle savait déjà primé. Si elle avait récupéré les sabres, elle ne ferait pas d'histoire et se dirigerait simplement vers le navire en compagnie du Phoenix et de ceux qu'ils avaient capturés. Jean-Bart Nonohana et Wakai Tsuki ne seraient pas difficiles à transporter, pas plus que les Décimas, Rachida Data, ainsi que les deux hommes des sables encore conscients et Kala, inerte, mais vivante. Et au grand étonnement de la directrice des Législateurs, après l'arrivée du reste des troupes de l'AOI, Machigan suivrait sans soucis, à condition d'être tiré par quelques cordes.

La passivité de ces personnes était étrange, mais elle convenait parfaitement à la directrice qui les savait bientôt libérés de leurs entraves mentales. Bienvenue dans le monde des vivants, pensa-t-elle cyniquement.
Vous pouvez conclure, ou tenter les sabres mais je répondrai encore si nécessaire (Normalement, si vous coopérez sans soucis, tout se passera comme énoncé dans la narration). Des membres de l'AOI arrivent (une demi-douzaine) pour se charger des proies.
Ghetis, attend-toi à un appel de Marineford d'ici quelques temps.
Je posterai une dernière fois pour conclure le tout dans les deux groupes, avec un post spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14800
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 2 Sep - 21:00


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞



Ghetis semblait avoir les yeux plus gros que le ventre... Et c'était à vrai dire tout-à-fait à son honneur ! Le blondinet portait mille fois plus d'estimes à ceux qui se battaient pour un but vraisemblablement inatteignable plutôt que pour ceux qui se cantonnaient à ce qu'ils savaient certain d'arriver, en vérité... D'autant plus qu'il faisait lui-même largement plus partie de la première catégorie que de la seconde. L'homme raisonnable s'adaptant au monde qui l'entoure, la société n'avait besoin que d'une poignée de déraisonnables pour bouleverser l'ordre établi : aussi longtemps qu'il y en aurait, Nakata aurait à coup sûr du pain sur la planche... Quoi qu'il en fut, Ghetis et son compère n'étaient pas les seuls à converser : c'est ainsi que Kyoshiro se rapprocha de son capitaine, à l'instar de Damon et d'Alidia une poignée de secondes plus tard, lui demandant ce qu'ils allaient réaliser à l'avenir. Ne portant pour l'heure pas plus d'attention à Epola, le Phoenix entreprit de répondre à l'intention de ses comparses, leur indiquant la marche à suivre pour les quelques heures et jours à venir, qui seraient bercés par son absence :

Rentrez à Graou Island, aussi vite que possible. L'unité fera notre force. Centes n'aura pas les moyens de faire un tir groupé sans s'exposer sévèrement en contrepartie... C'est la faiblesse d'une armée étendue. Et ça n'est pas encore notre cas. Je vais passer à Impel Down et revenir aussi vite que possible. Si le Monarque se fait remarquer d'ici-là, n'hésitez pas à demander de l'aide à Kernoza et Danaé, je suis sûr qu'ils seront ravis de vous porter assistance.

Quelques conseils, quelques recommandations destinés à les rassurer tous les trois : ils étaient de très bons combattants, le Schichibukai en avait désormais la ferme conviction, et ils sauraient assurément tenir bon en attendant son retour même si Centes tentait de répliquer... Ce qui semblait pour l'heure assez illusoire. Attaquer, c'était prendre le risque de s'exposer : l'alliance anti-Decima et la présence de l'AOI sur Alabasta allaient montrer à ce pseudo-roi que le Gouvernement Mondial n'était pas encore à enterrer, et qu'un gramme de prudence ne pouvait pas être de trop. Autrement dit, aux yeux du musicien, Tengoku no Seigi ne craignait rien : déjà parce qu'ils ne s'étaient pas encore vraiment distingués de la masse des opposants du monarque, ensuite parce que celui-là aurait de toute manière les mouvements bridés dans les jours à venir. La pression et la crainte devraient être de bonnes chaînes, à leur manière... Même si, au final, le Fenice ne se doutait pas encore du tout que l'action des Decimas avait été, sous certains aspects, une flamboyante réussite.
Suite à cela, ce fut à Epola de prendre la parole, réclamant auprès du pirate les sabres de l'homme qui gisait à ses pieds. Un sourire amusé vint recouvrir les lèvres du forban, qui se demanda un court instant ce qu'aurait pu lui apporter un refus. Dans l'immédiat, sa présence sur le Royaume Désertique avait été déterminante pour sauver la peau de ces quelques pions, ainsi que pour permettre la capture de ces quelques tours : autrement dit, il y avait fort à parier qu'un tel caprice lui serait pardonné justement parce qu'il avait été capable du meilleur. Les Capitaines Corsaires n'étaient pas des agents comme les autres, ils ne risquaient pas le blâme à chaque faux pas, et c'était justement pour ça qu'ils étaient si craints : tant qu'ils demeuraient invaincus et inébranlables, ils étaient parfaits aux yeux des hauts politiciens. C'était donc avec pour seul but celui de provoquer son interlocutrice que le Phoenix lui destina quelques mots, revêtant son air espiègle et impertinent, comme à l'accoutumée :

Vous refusez de récompenser notre ami chasseur en vous désolidarisant du reste du Gouvernement, puis vous venez larmoyer à mon chevet sous prétexte que vous en êtes... Légèrement paradoxale, comme mode de pensée, non ?

Sur ces mots, Nakata pivota en direction de la capitaine législatrice et dégaina le sabre de Tsuki qu'il portait toujours à la ceinture, le plus prestigieux des trois, Jimmu Tennō, tout en s'approchant de la dame pas après pas. Son sourire toujours gravé sur le visage, les yeux pointés droit vers ceux de son homologue gouvernementale, il poursuivit son chemin tout en profitant du sabre par le seul biais de son sens du toucher, appréciant la légèreté de l'arme. Il ne pouvait pas nier le fait qu'il s'agissait d'un objet redoutable : même s'il n'avait plus combattu avec un katana depuis des lustres, il se sentait capable de véritables prouesses avec un tel artefact entre les mains. Le mythique ressentait la flexibilité et la solidité de cette épée sans même avoir à l'agiter : il s'avait d'instinct qu'elle pouvait être sa plus fidèle alliée, s'il décidait de l'abattre sur la gradée qui lui faisait face. Pourtant, plutôt que de s'en laisser aller à un excès de rage, il se permit quelques mots supplémentaires tout en continuant d'avancer, impitoyable :

Soyons clairs, une bonne fois pour toutes : je ne suis pas moins gouvernemental que vous, et vous n'êtes pas plus marine que moi. Vous n'avez aucun droit que je ne possède pas sur ce sabre, et je ne pense à ce stade pas être suffisamment incompétent pour l'égarer avant de croiser la route d'un marine capable d'en endosser la protection.

Puis, d'un geste vif, le Schichibukai envoya le sabre se planter juste devant les pieds de la demoiselle avant de balancer le reste des effets personnels du vice-amiral à l'un de ses sbires, sans grande précaution. Il adressa un bref signe de la main à ses subordonnés ainsi qu'un franc sourire, sa façon à lui de les féliciter pour cette première bataille gagnée haut-la-main, avant de prendre le chemin indiqué par la capitaine législatrice en sifflotant gaiement. (Oui oui, il sifflote Kaze ni Naru, comme quoi, la boucle est bouclée)



© Halloween



Dernier poste pour moi, en théorie !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]
» [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.
» Jeu Le Seigneur Des Anneaux:L'Age des Conquêtes
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» Quelques pions de cadavres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-