Partagez | 
 

 [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 21 Juin - 10:51


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.


❝ Laisse-moi raconter ❞


L'Aldébaran avait commencé à fendre les eaux aux premières heures de la journée, et il n'avait fallu au groupe d'aventuriers qu'une poignée d'heures, une bonne journée au total, pour apercevoir enfin les côtes de l'immense Royaume désertique s'étaler à perte de vue. Le Phoenix, qui avait fait changer les voiles de leur navire au départ de Graou Island pour demeurer aussi discret que possible, ne tarda guère à recouvrir sa peau de divers tissus, à l'instar de Damon. Le but n'était pas de se protéger des coups de soleil, qui n'étaient plus un soucis depuis qu'il avait écopé de sa condition de zoan mythique, mais bel et bien de camoufler son identité à quelques curieux trop bien renseignés. Leur arrivée à Alabasta devait se faire dans le plus grand des secrets : en vérité, même les marines devaient n'en rien savoir. Trop de risques qu'une information ne fuite et que leur effet de surprise ne s'évapore d'un coup d'un seul... Si Alidia et Kyoshiro n'avaient, quant à eux, pas besoin de prendre cette précaution pour leur propre sécurité et le bon fonctionnement de la mission, cela n'empêcha pas la blondinette à se draper de la même manière que les deux autres pirates, n'appréciant guère la perspective de passer plusieurs jours à étaler des onguents sur une peau cramoisie. De facto, une fois totalement recouvert de plusieurs couches de vêtements, Nakata s'approcha du bastingage, adressant à l'horizon un sourire aussi chaleureux et amusé qu'empli d'un certain empressement. Son cœur ne pouvait s'empêcher de battre à tout rompre, et ses muscles commençaient déjà à se contracter sous l'effet de l'adrénaline... Il avait toujours été un guerrier, un soldat, un combattant, et cela n'allait manifestement jamais le guider : la simple perspective de cogner sur quelqu'un de puissant avait de quoi le fasciner. Cela ne l'empêchait toutefois pas de conserver un coup d’œil réaliste et sérieux sur la situation : ses camarades risquaient gros, bien plus que lui qui était protégé par l'immunité de son fruit du démon, et il commençait d'ailleurs à se demander s'il n'aurait pas été beaucoup plus sage d'attendre le retour de Kernoza pour lui demander de les accompagner. Même un seul homme pouvait parfois de montrer de grande utilité, après tout... Enfin, avec un peu de chance, ils allaient s'enquérir de la situation avant de rejoindre Graou Island, ce qui pourrait éventuellement permettre à Tengoku no Seigi de compter sur des alliés de dernière minute. D'ailleurs, outre le groupe de pirates, le Fenice comptait bel et bien sur le concours de son camarade, Fran. Celui-là allait très certainement venir leur prêter main forte, puisqu'il leur avait promis de se rendre disponible... Enfin finiraient sans doute par se montrer d'autres agents du Gouvernement Mondial : la marine était évidemment fortement présente à Alabasta, mais l'AOI avait manifestement été dépêché pour s'occuper de cette affaire également. L'avantage que le Schichibukai avait par rapport à son ennemi était donc le cadre dans lequel la bataille risquait de se dérouler : une île profondément attachée au Gouvernement, et qui ne manquerait pas de déceler des tonnes de soutiens potentiels.



Préparez-vous à débarquer... Suivez-moi dès qu'on arrive.

Malheureusement, la superficie d'Alabasta n'était pas pour les arranger : s'ils ne se trouvaient pas au bon endroit lorsque la bataille éclaterait, si les Decimas avaient tout du moins bien des intentions hostiles à l'intention du roi ou des marines présents, ils risquaient de ne pas pouvoir arriver à temps... Dans l'immédiat, il allait donc falloir ruser pour essayer de déceler toute trace d'un déplacement ennemi : même si Alubarna, la capitale, était bien évidemment la cible la plus probable, Nakata imaginait sans peine que Centes pouvait trouver un autre intérêt à cet état gigantesque. Sa faune et sa flore, bien que peu répandues, pouvait par exemple posséder quelques perles rares... Cela étant, si les informations du Cipher Pol étaient toutes correctes, les effectifs envoyés par le Monarque semblaient légèrement déraisonnables pour aller conter fleurette et cueillir des pâquerettes. Non, l'issue de cette présence allait très probablement être une guerre sanglante et violente...
Lorsque l'Aldébaran eut enfin terminé sa navigation, s'immobilisant pour de bon, le capitaine de navire, qui vérifia une énième fois que personne ne pouvait le reconnaître, descendit en direction des quais. Lorsque quelques marines s'avancèrent pour percevoir les informations habituelles, à savoir identité du propriétaire, objet de la visite et les taxes, le forban plaça dans la main du premier des soldats un sac empli de pièces et de billets, prononçant quelques mots tout en continuant son chemin :



Mon nom est le votre, mon brave.



Bienvenue à Alabasta, monsieur Smith !

Après cette douce référence cinématographique, censée faire croire au lectorat que l'auteur est empli de connaissances en la matière, le Fenice poursuivit son chemin tout en adressant aux justiciers un bref signe de la main. Il entama sa progression dans les ruelles peu bondées, les préférant amplement aux axes principaux, et parvint à la porte d'un bar en apparence miteux dans lequel il pénétra sans plus attendre. L'endroit était vide, mais plus propre que son enseigne ne le laissait paraître. Un jeune homme, le barman, se tourna lentement tout en continuant d'essuyer son verra, l'air mi-contrarié, mi-endormi :



Vous avez pas vu l'écriteau, voyageurs ? C'est fermé. Revenez dans une heure.



Manquerait plus que ça, sac à foutre.

Le Phoenix ôta soudainement tous les tissus qui recouvraient son visage, dévoilant son identité à son interlocuteur qui, plutôt que de tomber à genoux, aussi bien d'effroi que de surprise, frappa sur son bar du plat de la main avec un grand sourire :


Ça alors ! On t'attendait pas ! Lizzie, vient servir nos invités, c'est moi qui paye ! Tu t'es fait des amis, ou tu profites de ta situation pour extorquer leurs bonnes grâces ?


On n'a pas vraiment le temps. J'avais juste besoin d'un endroit fiable pour passer quelques coups de fil. Mais si t'insistes... Ramène-nous un peu de rhum, ça fera pas de mal.

Suite à cela, le Phoenix invita ses camarades forbans à aller s'asseoir tandis qu'il tirait un escargophone de sa poche. Il contacta brièvement Fran, lui indiquant qu'ils étaient sur place, prêts à l'action, avant de tenter sa chance en appelant à nouveau Enies Lobby. Il n'haussa toutefois pas vraiment la voix, connaissant pertinemment le dicton qui lui sommait de se méfier des murs.


Bien le bonjour, ici le Phoenix ! J'aurais besoin de vos dernières informations...



© Halloween


_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”




Dernière édition par Fenice Nakata le Sam 27 Juin - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1676
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 21 Juin - 12:38






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












La réunion avait été brève et concise si bien que tous connaissaient désormais le nom de leur futur adversaire ainsi que la difficulté qu’ils allaient tous devoir surmonter pour accomplir cet objectif, pour défaire cet homme qui avait été présenté comme l’ennemi du gouvernement mondial…comme l’ennemi du monde, plus simplement. Même le jeune homme, aussi ignorant puisse-t-il être, avait tout de même fini par comprendre le danger que représentait cette personne et la nécessité de se débarrasser de lui, mais comme dans toutes les batailles il y avait un risque d’y laisser sa propre vie et il convenait à chaque personne de s’interroger sur une seule chose : étaient-ils tous prêts ou non à prendre ce risque et mettre leurs vies en jeu ?
Se battre pour une noble cause était enivrant, motivant pour ainsi dire et cela donnait à la personne le sentiment d’accomplir quelque chose de grand, de plus grand qu’elle jusqu’à lui donner l’impression qu’il lui poussaient des ailes. Mais malheureusement la réalité revenait toujours toquer à la porte en rappelant à cette personne que chaque action comportait un risque et que plus l’objectif était grand, plus le risque grandissait avec lui si bien que défaire l’un des plus grands ennemis de ce monde il ne fallait pas espérer mettre moins que sa propre vie en jeu.
Vous voyez le souci ? Le jeu en valait peut-être la chandelle – mettre sa vie en jeu pour débarrasser le monde d’un tyran – mais certaines personnes tenaient peut-être bien trop à leur vie pour la risquer de cette façon, préférant vivre une vie tranquille et misérable plutôt que de prendre une telle décision. Comment les blâmer ? Le commun des mortels avait pour habitude de fuir les ennuis, d’une manière générale, alors que eux fonçaient droit vers l’un des hommes les plus dangereux de ce monde…c’était tout à fait normal que certains membres de l’équipage se mettent à réfléchir, à peser le pour et le contre.
Kyoshiro ? Oh non, il était trop simple d’esprit et trop loyal pour envisager autre chose que de suivre l’homme à qui il devait tout. Tout au long de sa vie il n’avait fait que mettre son existence entre parenthèses pour se concentrer sur les vies d’autres moins chanceux que lui, passant le plus clair de son temps à venir au secours de la veuve et de l’orphelin sans la moindre arrière-pensée. S’il avait été satisfait de ce qu’il faisait pendant un temps, ses derniers mois de voyages avaient fini par lui montrer à quel point ses actions pouvaient avoir un impact minuscule, lui faisant comprendre qu’à l’échelle d’un seul homme il lui faudrait toute une vie pour espérer changer les choses ne serait-ce qu’un peu. Frustrant, hein ? Alors qu’aujourd’hui il avait des alliés, des compagnons, des amis qui partageaient son envie de changer les choses pour la plupart, il pouvait enfin espérer faire véritablement bouger les choses.
Combattre cet homme, ce Centes serait la première pierre sur la nouvelle voie que se tracerait cet équipage, le jeune homme en était persuadé, l’hésitation n’était donc pas un luxe que Kyoshiro pouvait s’offrir. Il savait qu’il ne reviendrait pas indemne de cette opération, mais pourrait-il espérer changer les choses sans payer le fruit du sang et de la sueur ? Non, il savait ce qui l’attendait et il profita du trajet vers sa destination pour renforcer sa détermination. Il était fort mais pas invincible, il devrait faire son possible pour protéger ses camarades, son capitaine et mener cette mission à bien. À quoi lui serviraient ses pouvoirs, sinon ?

Voyant l’île au climat aride apparaître devant lui, le jeune homme fut curieux de voir tout le monde s’habiller en conséquence et entreprit de faire la même chose, recouvrant ses vêtements fait de de manteaux plus amples qui protègeraient son corps ainsi que son visage. Pas habitué à se couvrir de la sorte, ayant plus une expérience avec les climats arctiques qu’arides, toute cette agitation en fit oublier au jeune homme une chose importante. Il n’avait plus mal à la tête…comme si un interrupteur s’était enclenché dans sa tête il était désormais capable d’entendre les voix de ses camarades tout autour de lui de les faire taire aussitôt simplement en y pensant.
Souriant de toutes ses dents, il s’écria alors :

« Alors c’est comme ça quand on finit par s’y être habitué…C’est génial ! »

Le jeune homme se souvenait de l’explication de son camarade, Erwin, qui lui avait expliqué qu’il fallait s’habituer à ces voix et les comprendre afin de parvenir à maîtriser ce haki…avait-il fini réussi à le maîtriser ? Il avait du mal à croire qu’il venait de faire un pas de plus sur le chemin de la grandeur et de la puissance, pour ainsi dire, mais le fait qu’il parvienne à faire apparaître ces voix et les faire taire en un claquement de doigts en était la preuve flagrante. S’amusant à jouer à « Jour, nuit. Jour, nuit » avec son haki comme un enfant jouant avec l’interrupteur de la lumière de sa lampe de chevet, le visage du jeune homme fut illuminé d’un sourire franc…du moins jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il venait de parler tout fort.
Se tournant vers ses camarades qui l’avaient sans doute entendu crier, les yeux ronds comme des billes, le garçon se mit soudain à rougir de honte et tenta de se donner une contenance. Se redressant, il mit son poing fermé devant sa bouche avant de s’éclaircir la gorge, lançant alors :

« Ahem, pardon. »

Quoi ? Il était content que son cerveau ne soit plus assailli par ces voix incessantes, il était heureux de pouvoir enfin s’entendre penser sans interférences…ça vous pose un souci ? D'accord, son corps bouillonnait toujours en réponse à l’éveil de son haki de l’armement qui grandissait à l’approche des affrontements à venir, pour celui-là il lui faudrait encore un peu de temps pour s’y habituer, mais une grosse épine du pied venait de lui être enlevée et il ne pouvait qu’apprécier cette sérénité qui envahissait son esprit.

Le groupe se mit ensuite en route jusqu’à une taverne où le capitaine se mit à discuter avec un homme qu’il semblait connaître. Silencieux et concentré sur sa mission, le jeune homme s’habituait à peine aux voix de ses camarades et crut bon de s’assoir près de l’entrée afin d’observer les allés et venus des passants. Si un petit curieux venait fourrer son nez ici, autant être prêt à lui faire faire demi-tour, non ?
Ainsi assis sur une chaise, une main nonchalamment posée sur ses sabres, le regard du bretteur se perdait dans les ruelles devant lui. Il allait laisser son capitaine passer son coup de fil pour en savoir un peu plus sur la position des cibles et, ensuite, ce serait à lui de jouer pour partir à la pêche aux informations. La discrétion était de rigueur ici, il devrait faire profil bas.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 22 Juin - 16:03



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Le jour tant attendu était enfin arrivé. Nakata m’avait contacté, quelque temps auparavant, en me demandant mon aide pour affronter les Decima. J’avais bien sûr accepté, étant donné qu’il s’agissait tout de même de mon meilleur ami et que je ne pouvais presque rien lui refuser par conséquent. En attendant ce moment, je m’étais entraîné, nuit et jour, afin de parfaire mon style de combat et améliorer mes réflexes. Pourquoi ? Tout simplement parce que la bataille risquait d’être épique, et que par conséquent, je ne pouvais pas être un poids pour mes équipiers du jour. Après tout, combien d’adversaires allions-nous affronter ? Cinq ? Dix ? Peut-être même vingt ? Rien ne pouvait être prévu de ce côté-là. Il fallait donc pouvoir se tenir prêt face à toute éventualité. Le plus important restait probablement de ne pas mourir, bien qu’il faille parfois se sacrifier pour mener certains objectifs à terme. D’autant que les Decima représentaient une véritable menace pour le monde entier, criminels et gouvernementaux faisant face à un seul et même ennemi. Cette vision pouvait sembler pacifiste et pourquoi pas plaisante, mais.. Elle ne présageait rien de bon selon moi. Il m’était presque impossible de me battre aux côtés du Gouvernement, sans compter Nakata qui s’y était lié en tant que Shichibukai. C’était différent pour lui. Dans tous les cas, j’espérais seulement qu’aucun autre membre de cette assemblée n’en fasse partie.

Quoi qu’il en soit, j’avais déjà plus ou moins prévu le coup. Nakata m’avait prévenu du jour où les événements se dérouleraient, donc j’avais simplement pris un peu d’avance. Cela faisait peut-être trois ou quatre jours que je séjournais à Alabasta, dans une petite auberge presque délabrée, mais qui faisait de bons prix pour les touristes. C’est toutefois lorsque je reçu un appel sur mon Den Den Mushi que je compris que l’heure était arrivée. En effet, le Corsaire me prévenu de son arrivée et du lieu dans lequel il se trouvait, me permettant ainsi de le retrouver assez facilement. Heureusement, mes lames venaient d’être parfaitement aiguisées et je me sentais réellement prêt. Affichant un rictus quelque peu nerveux, j’attrapai mon couvre-chef se trouvant sur un petit meuble à l’entrée de la chambre, et je sortis pour rejoindre mes compagnons. Le bar dans lequel ils se trouvaient n’était pas très loin d’ici, il allait seulement me falloir quelques minutes pour m’y rendre, tout au plus. Je marchais donc dans une grande rue où était placée l’auberge, d’un pas lent et décontracté, repensant à la dernière fois que j’avais vu Nakata. Ça faisait un bail, en fait.

Arrivant peu de temps après devant le bâtiment en question, je m’arrêtai l’espace d’un instant en déposant ma main sur mon chapeau. Puis j’entrai, tournant lentement la poignée de la porte en dévoilant ma silhouette sans doute difficile à cerner par l’éblouissement des rayons du soleil se dégageant de l’ouverture. De mon côté, je n’eus aucun mal à reconnaître le Corsaire, assis à une table. Il était seul, un Den Den Mushi posé sur sa table. Levant alors mon couvre-chef pour ensuite le retirer, je pris la parole.

- Me voilà, me voilà.. Alors, comment les choses sont-elles prévues ?


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Sam 27 Juin - 14:29



Roi Sato Oja, Garde du Corps Klam Bougyo

    - Ah, Bougyo-san, rapporte-moi du thé !
    - Oui, votre Majesté.

La femme-singe au faciès sérieux s'inclina un instant avant de sortir de la chambre du Roi. Depuis les derniers incidents qui avaient impliqués de récalcitrants révolutionnaires, le jeune homme n'avait pas quitté le palais. Et pourtant, ça faisait déjà une paye ! Il s'ennuyait à mourir, et ne pouvait se divertir que dans la compagnie de quelques donzelles qui acceptaient, en étant grassement payées, de toucher son corps d'adolescent à la découverte du plaisir. C'était ainsi que sa vie s'écoulait entre audiences royales et aventures charnelles.

Perdu dans ses pensées, il n'entendit pas la porte de sa chambre se rouvrir, ni le bruit d'une cuillère qui s'entrechoquait contre les parois d'une tasse ébréchée. Il l'aimait cette tasse, certainement le seul souvenir de sa défunte mère. Lorsque sa garde du corps lui ramena en toute discrétion sa collation, il sursauta. Devant lui s'étendait la capitale d'Alabasta : le palais surmontait Alubarna dans toute sa splendeur.

    - Que ressentez-vous, votre Majesté ?

La question pouvait sembler sortie de nul part quand on ne connaissait pas l'individu. Pourtant, celui-ci se releva fièrement, pointant un doigt contre son torse sans prendre la tasse de thé. Il sourit de toutes ses dents et répondit, avec classe :

    - La vie, Bougyo-san. Je ressens la vie !


Conseiller Aslan Oja, Capitaine Législateur AOI Epola Alexo

    - Je réclame une audience avec le Roi.

Alexo Epola et deux agents de l'AOI s'étaient présentés au palais royal, faisant face au Conseiller actuel du Roi qui avait remplacé le vieil homme à la tête du Gouvernement, un an plus tôt. Celui-ci regardait de haut la marine et les frictions entre les forces armées du Gouvernement et les gardes de la Capitale étaient à leur apogée. Aucun soldat de la marine, tous des incapables de toutes les manières, n'étaient autorisés à entrer dans la capitale depuis la perte de la moitié de leurs effectifs à Bartigo. Ce n'était pas des incompétents, incapables d'exposer la tête d'Arias sur une pique, qui allaient protéger le Roi de cette nation.

    - Refusée.
    - Le sujet est grave, nous avons toutes les raisons de croire que sa vie est en danger.
    - Notre armée ne viendra pas remplir les rangs du Gouvernement Mondial, nous accordons déjà un soutien économique et politique, n'est-ce pas suffisant ?

La question était rhétorique et la Capitaine Législatrice ne prit pas la peine d'y répondre.

    - L'AOI n'a que faire des demandes d'effectifs envoyées par la Marine. En ce moment-même, les troupes des Décimas s'apprêtent à envahir la Capitale. Nous voulons assurer la protec-
    - J'ai dit 'Refusée'. Ne soyez pas bouchée. Le Roi ne se fera pas plus influencer par vos jérémiades qu'il ne l'a été par l'ancien Conseiller. A présent, partez.

Ce n'était pas la réponse qu'Alexo attendait. De par son statut, elle était bien entendue respectée au sein de l'AOI et même du Gouvernement Mondial, mais dès qu'il s'agissait de traiter avec des nobles, seul le rang social importait. Et malheureusement, elle n'avait pas de poids de ce côté-là. Le demi-frère du Roi était une personne connue pour sa justesse envers le peuple mais pour son hostilité envers les forces marines. Il avait renforcé les défenses de la Capitale au cours de l'année passée et était même allé jusqu'à engager des mercenaires avec les impôts prélevées sur les communes avoisinantes. Pour faciliter le commerce, il avait ordonné à plusieurs villages excentrés des routes de commerce de venir agrandir la périphérie directe de la Capitale, ce qui l'avait légèrement agrandie. Cet homme était terrible, car malgré toutes les concessions, il avait permis au Roi de garder son train de vie sans se priver. Cela avait fait de lui un homme arrogant et imbu de lui-même, mais au moins la majorité des habitants vivait correctement sous sa régence.

La Capitaine se retourna alors brusquement en se dirigeant d'un pas pressé vers la sortie. Un incident diplomatique n'était pas le but de la visite, et sous le regard supérieur de l'assemblée, elle quitta les lieux, la défaite lui tiraillant les entrailles.

__________________________


    - Hein, c'est qui ?
    - Idiot, c'est le Capitaine Corsaire Nakata Fenice !
    - Ah, attendez, je vous passe mon collègue. Il a l'air plus informé.
    - Non mais euh... Attend... Non, je suis pas... Ah, oui, Fenice-san ?
    - Aller, accouche, il veut savoir si on a des infos supplémentaires.
    - Ah, oui ! Le Directeur est en réunion, je suis désolé. Selon nos informations, une partie des troupes aurait été aperçu à Nanohana, il y a de cela deux heures. Mais d'autres affirment que Ballad serait l'endroit où siégeraient les hommes de main de Centes, un peu au Nord de la Capitale.
    - T'expliques trop mal, passe-moi le combiné !
    - Ah...
    - Je reprend donc. Apparemment, les troupes de Centes auraient été aperçues à Nanohana, au nord de la zone portuaire. Le Contre-Amiral qui dirige la base de Nanohana, Simon Ursert, est sur place avec ses troupes et va tenter de bloquer leur progression. Il a envoyé un appel de détresse à l'Amiral Pacifique mais celui-ci ne pourra pas être là avant plusieurs heures. On estime la puissance de frappe des Décimas à 3000 hommes, c'est à dire un peu moins de la moitié de ce qu'ils nous ont pris, qui semblent prêts à se diriger vers la Capitale. Cependant, il semblerait que cela soit une diversion pour permettre aux hommes de Ballad, en nombre plus réduits, d'avancer avec la -tempête de sable sur Alubarna et de prendre la Capitale d'assaut.

Dans un cas comme dans l'autre, la puissance réunie ici semblait avoir un seul objectif : Prendre le trône d'Alabasta sans même que le Roi ne puisse répliquer.

    - L'AOI a déployé un campement au Nord d'Alubarna, à ces coordonnées-ci.

Il transmit les coordonnées et les répéta de sorte à ce que le Fenice ait le temps de les recopier s'il le souhaitait. Cet affrontement serait un véritable massacre, c'était certain, mais un Capitaine Corsaire avait le pouvoir nécessaire pour changer la donne... Sans oublier l'arrivée de Pacifique quelques heures plus tard. Restait à savoir : ferait-il le bon choix ?

L'ennemi semble se diriger sur Alubarna. Vous avez un choix à faire. Bon courage.
PS : Nous sommes dans un RP de type 'Conquête' à présent. C'est à dire que tous les membres du Gouvernement Mondial peuvent intervenir, étant donné que cette île y est affiliée, tant que vous êtes libres au présent au moment de ce rp et que votre personnage a la possibilité de se trouver sur Grand Line. Si le sujet devient trop lourd, il sera subdivisé en deux.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Sam 27 Juin - 15:57


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Le blondinet eut tout juste pris place, usant de son Den Den Mushi personnel pour contacter Enies Lobby, que ses compères prirent place dans un coin de la pièce. Le serveur leur portant alors quelques boissons, toujours avec le même engouement et la même satisfaction que précédemment, comme s'il était heureux de recevoir la visite de types qui sortaient de l'habituel lot de désaxés et d'ivrognes qu'il avait à côtoyer. Damon lui accorda un bref signe de la tête en guise de remerciements avant de sortir son Wado Ichimonji du fourreau qu'il déposa alors sur la table. Il scruta la lame pure et brillante silencieusement, semblant parfaitement calme malgré la rigoureuse bataille qui s'annonçait tout juste. Il n'avait en vérité pas eu droit à de gros combat depuis la guerre, face aux pirates d'Harushige, puisqu'il avait été mis hors course assez rapidement sur Area Eleven... Du coup, le sabreur voyait plus ou moins cela comme la chance qu'on lui offrait de se rattraper, et de briller pour l'homme qu'il avait juré de service. Un moyen de se rendre utile sinon nécessaire, de couvrir son capitaine d'éloges et de félicitations, de faire scander le nom de l'équipage jusqu'aux quatre coins du monde comme celui d'un garant des justices et des libertés élémentaires... Ainsi, il était peu dire que de déclarer que le brun prenait l'affrontement qui s'imposerait assurément très au sérieux : c'était le moyen le plus simple qu'il avait pour montrer à Nakata qu'il n'avait pas fait d'erreur en le considérant comme un bon guerrier. D'ailleurs, le fait que le blondinet l'ait choisi plutôt qu'Holly, même si une foule d'arguments jouaient en la défaveur de la rose, avait de quoi le galvaniser : pas question de se montrer faible, d'esprit comme de corps, dans une telle situation. Il fut toutefois arrachée de ses pensées lorsqu'une silhouette poussa la porte et pénétra dans la taverne. S'il s'était renfrogné soudainement, s'apprêtant à attaquer cet inconnu et à l'immobiliser pour s'assurer qu'il n'irait pas crier sur tous les toits que le Phoenix était à Alabasta, il se ravisa brusquement en remarquant que ladite silhouette était absolument familière.


Oh, Fran ! Nakata récupère des infos, il devrait pas tarder à nous dire ce qui est prévu...

Le Schichibukai en question adressa un bref signe de la tête ainsi qu'un sourire au nouvel arrivant, soulagé de voir qu'il avait pu se rendre au lieu de rencontre sans embûches et qu'il avait l'air relativement en forme. Le savoir à ses côtés avait quelque chose de fortement rassurant : après tout, c'était le pirate que le Phoenix connaissait le mieux, au moins sur un plan martial... Certainement le seul avec qui il était en mesure de combattre pleinement, sans avoir à surveiller ses faits et gestes. Combattre en remontant jusqu'à Shabondy puis s'entraîner durant des mois avait forcément de quoi créer des liens : le Fenice savait probablement mieux que quiconque quelles étaient les forces et les faiblesses de son collègue... L'inverse était clairement tout aussi vrai. Cependant, le capitaine de Tengoku no Seigi n'eut guère plus de temps à lui destiner : en effet, son interlocuteur, ou plutôt ses, puisqu'il s'agissait de deux jeunes employés à en croire leurs voix et leurs paroles, commencèrent à lui exposer des renseignements d'un intérêt capital. Une armée à Nanohana, la ville portuaire où ils se trouvaient alors, et un petit bataillon au nord d'Alubarna, la capitale d'Alabasta, qui se trouvait par-delà un immense désert... Traverser l'étendue en question prendrait assurément des jours à une troupe de voyageurs lambda, mais cela faisait belle lurette que le musicien ne se considérait plus en tant que tel : son pouvoir de phoenix serait amplement suffisant pour transporter une personne, et son collègue reptilien pourrait transporter l'autre... Sans compter qu'il saurait profiter de la chaleur ambiante pour le combat qui s'en suivrait. Enfin, Kyoshiro ne pouvait pas être incommodé par une question de distance tant que cela ne concernait qu'une seule et même île : personne n'était mieux placé que lui pour parcourir l'horizon en un temps record... Sauf peut-être Erwin, éventuellement. Autrement dit ? Géographiquement parlant, les deux possibilités étaient tout-à-fait recevables... Restait à voir ce qu'elles pourraient apporter, et les chances de victoires dont disposaient les pirates. A partir de là, c'était à Kyoshiro et à Alidia d’œuvrer : ils étaient anonymes, et comme convenu, ils sauraient obtenir les renseignements dont l'artiste avait besoin pour prendre une décision. Celui-là raccrocha après quelques mots destinés aux gouvernementaux, ne prenant guère la peine de leur livrer ses pensées :


Très bien, j'en prends bonne note... Je vais voir ce que je peux faire. Merci, et bonne fin de journée !

Un ton mi-satisfait mi-enjoué, qui tranchait violemment avec la gravité de la situation, qui aurait dû paraître pour le commun des mortels n'être guère plus que désespérée : 3000 hommes d'un côté, un bataillon d'élite de l'autre... Et pourtant, le capitaine ne se montrait pas fébrile, pas un seul instant : il en fallait bien plus pour l'ébranler... Une armée d'incompétents n'avait rien d'une armée, et même un bataillon d'élite pouvait être balayer : il fallait juste s'y prendre avec le bon mode opératoire... Quoiqu'il en fut, le zoan raccrocha sans plus attendre et se redressa, venant s'asseoir au côté de ses camarades en attrapant une chope de rhum énergiquement :

Une armée de trois mille types au nord, entre Nanohana, la ville où on se trouve actuellement, et Alubarna, la capitale. Et un bataillon de l'autre côté d'Alubarna, toujours au nord. Des marines et des AOI ont été dépêché... Mais ils vont se faire balayer sec si on intervient pas, évidemment. A ce stade, leur présence tiendra plus de l'ordre du détail, en vérité.

Il prit quelques secondes pour se délecter du breuvage alcoolisé gentiment offert par le barman, une bonne connaissance, avant de reprendre la parole, les paupières fermées et l'expression faciale fortement concentrée :

Hors de question qu'on se sépare, même si ça pourrait nous permettre de couvrir l'île plus efficacement... Donc on n'a pas d'autre choix que de nous tourner vers la menace la plus conséquente. Kyoshiro, Alidia, j'aimerais que vous alliez surveiller cette armée de trois mille hommes. Elle devrait pas être trop dure à trouver... Faites-vous discrets et si quelque chose ou quelqu'un attire votre attention et qu'il vaut le détour, faites-le nous savoir immédiatement. Sinon, on ira directement à la capitale.

La blondinette hocha la tête d'un air formel avant de se redresser, se saisissant de deux de ses multiples couteaux de lancer. Elle risquait fortement d'en avoir besoin, mais elle espérait simplement qu'ils pourraient s'en tenir au plan du Phoenix... Les batailles à outrance n'étaient pas vraiment son fort, elle préférait amplement un combat ardent à d'innombrables rixes sans importance. Quoi qu'il en fut, elle destina un bref regard à Kyoshiro avant de pivoter et d'entamer sa progression jusqu'à la sortie de la taverne. A ce stade, elle n'avait plus qu'à espérer que l'autre pirate avait également reçu le don de discrétion : dans le cas contraire, ils n'auraient plus qu'une seule solution, celle de se faire passer pour d'innocents voyageurs perdus en plein désert...



© Halloween


_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1676
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Sam 27 Juin - 23:17






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












Enfin le petit groupe était en territoire ennemi, pour ainsi dire, et le jeune bretteur se força à faire fi des pensées inutiles qui martelaient son esprit pour se concentrer uniquement sur la mission qui lui était dévolue. On le lui avait déjà expliqué mais il comprenait à présent en quoi son anonymat pourrait être un atout dans cette mission, ce qui était amusant car la plupart des pirates avaient un besoin inassouvi de reconnaissance et de célébrité, mais ici c’était justement le fait que Kyoshiro soit un illustre inconnu qui allait le propulser sur le devant de la scène. Il n’aimait pas être le centre de l’attention, il n’y pouvait rien mais aujourd’hui il savait qu’il allait devoir faire fi de ses petites considérations pour le bien de l’équipage et le bien d’une mission qui était autrement plus importante que sa petite personne.
Alors qu’il était assis à une table proche de l’entrée, observant les vas et viens des habitants de cette ville qui semblaient s’accoutumer très facilement à cette météo aride, le jeune homme tenta de fermer les yeux et de ressentir les voix de tous ces gens…et il y parvint. C’était un peu comme un sonar, tout autour de bruit il entendait autant de sons différents qu’il y avait de personnes à portée de son haki de l’observation très fraîchement maîtrisé. Il avait rapidement comprit que chaque personne avait un son – une voix – à part entière, comme si la voix était une couleur unique au monde, et il apprit à s’habituer à la voix de son capitaine, de ses camarades et des gérants de cet établissement.
Cela devenait compliqué et il espérait vraiment être capable de se rappeler de la voix de toutes les personnes importantes qu’il allait être amené à croiser : confondre un allié avec un ennemi n’était clairement pas quelque chose qu’il pouvait se permettre de faire. Ainsi, avant qu’il ne s’en rende compte, il sentit quelqu’un approcher mais le niais se ravisa bien vite en voyant de qui il s’agissait : Fran ! S’il n’avait pas croisé ce camarade depuis leur arrivée sur Shabaody et tout ce qui s’en suivit, le jeune homme ne pouvait qu’être soulagé de le voir en bonne santé.

« Oh Fran, ça faisait longtemps. Comment tu vas ? »

Mais l’heure n’était plus vraiment aux retrouvailles car les nouvelles étaient tombées et elles n’étaient pas vraiment bonnes. D’un côté un bataillon de soldats de Centes se dirigeaient vers la capitale, centre névralgique de cette île, tandis qu’un contingent beaucoup plus gros – de 3000 âmes – avait été localisé près de la ville où se situait l’équipage. Ne pouvant cacher sa surprise face à ce nombre qui semblait irréel, Kyoshiro lâcha :

« 3000 hommes ? On ne devrait pas avoir trop de mal à les repérer. »

Écoutant son capitaine expliquer les dernières instructions pour que la mission se passe dans la discrétion la plus absolue, le jeune homme finit par demander :

« Et si nous voyons que ces 3000 hommes sont sur le point d’agir, avons-nous l’autorisation d’intervenir pour les en empêcher ou devons-nous quand même demander votre aval ? »

Comme le capitaine avait cru bon de le préciser, l’importance de cette opération consistait en la capacité de ce petit groupe à se faire discret, ainsi le jeune bretteur se douta bien de la réponse qu’allait formuler son leader mais il ne put s’empêcher de désirer la poser malgré tout. Pourquoi ? Parce que tout chevalier servant qu’il était, il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour les civils qui seraient sur le chemin de ces trois milles soldats, redoutant qu’ils soient blessés ou tués simplement parce qu’ils se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment.
S’il doutait de pouvoir faire face à un homme de Centes – à un gradé en tout cas – le jeune bretteur avait assez confiance en ses nouvelles capacités de maudit pour savoir qu’il était capable de s’occuper de quelques soldats « de base » si la surprise était de son côté. Pouvait-il affronter 3000 hommes armés et s’en sortir en un seul morceau ? Il ne le savait pas mais il savait aussi qu’abandonner maintenant n’était pas une option. Pour ses camarades qui lui avaient donné une chance, pour son capitaine qui lui avait fait confiance et qui mettait sa vie en jeu : il devait remettre sa vie entre les mains de son capitaine et lui faire confiance jusqu’au bout. La solidité d’une telle relation ne pouvait se tester que lors de situation périlleuses comme celle-ci, non ? Si Kyoshiro flanchait au moment où on avait le plus besoin de lui et de ses capacités, alors il serait inutile à cet équipage.

Une fois qu’il eut la réponse de son capitaine, le bretteur enroula son visage de la même veste que tout à l’heure, afin de se faire aussi discret que possible et se protéger du temps, accompagnant sa camarade dans cette mission qui allait demander du doigté et de la discrétion…il espérait vraiment ne pas gaffer sur ce coup-là, c’était le moment où jamais de briller, sans mauvais jeu de mot.








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 28 Juin - 16:23



Contre-Amiral Simon Ursert

Le Contre-Amiral et son bataillon de trente hommes surplombaient discrètement la petite colline qui tombait, en contrebas, sur l'armée de 3000 hommes, formant un rang uni, tous masqués. On aurait dit un carnaval sans ambiance, une farce sans chute. C'était l'apogée du mauvais goût. Si les masques étaient pareils, ils y avaient dans le lot quelques variantes : on distinguait une dizaine de types d'uniformes, dont certains faisant partie de la marine. Simon Urset s'en mordait la lèvre, mais il n'était pas là pour provoquer ces ennemis en combat : il ne pouvait ni les identifier, ni comprendre leurs habilités. En revanche, il était certain de quelque chose : son instinct lui disait qu'aucune personne puissante ne se trouvait dans le lot. Peut-être que quelques uns pourraient lui tenir tête, mais l'ensemble était un regroupement de minions qu'il n'aurait qu'à surveiller jusqu'au moment propice.

    - Aaaaah.

Le lieutenant à ses côtés mit le genou à terre en se tenant la tête. Il ouvrit grand les yeux, déglutit un instant et fit taire son Haki. Un regard de son supérieur lui délia immédiatement la langue.

    - C'est... Mon Haki de l'Observation, lorsque je l'ai activé il m'a tout de suite dirigé vers la voix de... quelque chose... Je ne comprend pas, ça faisait si peur... Je ne sais pas pourquoi...

La sensation qu'il avait eu était difficile à expliquer. Sa conscience éveillée et sublimée par son pouvoir avait été happée par celle d'une autre personne, en tête de file du groupe de 3000 hommes, et il avait ressenti le danger, son instinct lui avait simplement dit de fuir. Comme si la personne en question n'était pas humaine. Et peu importe la parcelle qu'il essayait de scanner sur ce groupe, il en revenait toujours à cette voix-là.

    - Calme ton Haki, et continuons d'observer.

Le Contre-Amiral n'était pas doté de ce pouvoir. Il n'avait jamais été mis dans une situation qui aurait pu l'éveiller, et il préférait qu'aujourd'hui ne soit toujours pas une raison pour commencer à entendre des voix.


Rachida Data, Karo

La tempête de sable avait recouvert Ballad et commençait à s'avancer dangereusement sur Alubarna. Si cette situation était habituelle dans le désert d'Alabasta, elle avait de quoi réjouir le natif de Momoiro. Excité comme un puceau, il s'était levé de sa chaise, regardant par la fenêtre tandis que deux hommes étaient alignés, droits comme des pics contre le mur de la maisonnette.

    - Tu as vu ça, Karo-chan ?!

L'homme d'une trentaine d'année, un condensé de muscles, regardait son homologue Décima avec un air blasé. Lui-même avait les traits des habitants du désert : une peau tannée par le soleil, des traits durs, un regard noir et des symboles étranges gravés à même le corps. Ne prenant pas la peine de répondre à son collègue, l'homme d'environ deux mètres se leva, craquant son cou, et lança avec un sérieux déconcertant :

    - Profitons de la tempête pour avancer, Okama-san.
    - Tu n'es pas drôle... Vous deux, les Pions, venez ! Fit Rachida Data, susurrant presque à l'oreille de Jean-Bart.

Dehors, Karo, un illustre inconnu pour le Gouvernement Mondial, pouvait discerner sans mal ce qui se passait sur plusieurs dizaines de mètres devant lui. Les autres avaient du mal à se diriger, et Rachida était obligée de tenir l'épaule de son collègue tandis qu'elle tirait les deux Pions, chacun munis d'un collier auquel était attaché une corde qui les obligeait à suivre la cadence, tels les pantins qu'ils étaient vraiment.
Alors, Kyoshiro, tu ressentiras exactement la même chose que le lieutenant en t'approchant. Une fois que vous aurez fait votre choix, le sujet se divisera entre Nanohana et Ballad / Alubarna. Pour vous donner une idée, Nanohana sera le mode Normal, et Ballad / Alubarna le mode Cauchemar. Je ne donne qu'une limitation aux DCs qui ne pourront pas intervenir dans le même sujet. Vous pouvez tous avoir un impact décisif sur cette Conquête qui se profile.
Les Tours ainsi que les Pions viennent de se détacher de Ballad, ils sont cachés par la tempête de sable et il est donc très difficile de les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 28 Juin - 19:23


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Le blondinet n'avait pas perdu la moindre seconde lorsque Kyoshiro lui avait destiné une interrogation, répondant du tac-au-tac avec un air des plus sérieux, qui ne semblait admettre aucune exception :


N'intervenez pas, surtout pas seuls. Si quoi que ce soit arrive, venez nous chercher avant d'agir. La marine est déjà aux alentours, ils pourront se charger de retenir l'armée s'il y a le moindre problème... Mais dans l'immédiat, notre cible n'est pas celle-là.

Une prise de parole sans concessions et qui donnait son point de vue à ses camarades, et ce sur bien des questions. Tout d'abord, il ne comptait pas jouer au bon samaritain cette fois-ci : certes, il n'allait pas pour autant finir comme le plus gros des connards mais il était hors de question que ses camarades ne risquent leur vie pour sauver un ou deux civils, a fortiori si l'on considérait les conséquences cataclysmiques qui pourraient découler d'une intervention irréfléchie : si les Décimas apprenaient leur présence, ils presseraient peut-être les choses, voire enverraient des renforts... Et le royaume d'Alabasta n'avait guère besoin d'un conflit total, qui viendrait gentiment guider sa population vers un génocide sans précédent. Bon, évidemment, Nakata n'en était pas moins un homme d'action, et même s'il redoutait cela du plus profond de son coeur, il savait qu'il n'aurait certainement pas le courage de regarder un civil se faire tabasser allègrement par les troupes de Centes sans réagir... Néanmoins, pour le coup, il comptait davantage sur le concours des autres gouvernementaux présents que sur leur propre intervention. Certes, la marine n'en était plus à ses grandes heures de gloire, mais il devait leur rester suffisamment de répondant pour faire face, ne fut-ce que temporairement... Sans parler des gardes royaux, des civils armés qui pourraient également prêter leurs armes si cette armée faisait trop parler d'elle. Ensuite, ce que ces quelques bribes de phrases signifiaient, c'était tout simplement que le Phoenix, même s'ils avaient conscience concernant les forces de ses camarades, connaissant également ses faiblesses : Alidia risquait d'être dépassée au corps-à-corps, Kyoshiro n'avait pas encore eu le temps d'endurer des foules d'attaques amplifiées par un haki, et Damon lui était plus similaire que n'importe qui... Sauf que son comportement tête brûlée n'était pas suppléé par un fruit du démon de type mythologique. Concernant Fran, la chose était en réalité toute autre : en tant qu'ex camarade au sein de Raiu no Kaizoku, l'équipage de Raphaël, le Fenice savait pertinemment que le reptile détestait les membres du Gouvernement Mondial au plus haut point... Sauf qu'il n'était guère l'heure d'aller leur chercher des poux. Donc même s'il n'avait pas d'autorité directe sur lui, en tout cas pas au même titre que les trois autres, il ne comptait pas le laisser réaliser d'excès de zèle pour autant. Enfin, la dernière information un peu plus capitale, c'était que le zoan avait en théorie d'ores et déjà choisi sa destination : le comité restreint qui fonçait vers la capitale était passé prioritaire dès lors qu'il avait entendu le mot "diversion". Restait à voir si l'intuition des agents des Cipher Pol était fondée et véridique.

Et cela, c'était à Alidia et à Kyoshiro de l'apprendre : c'était avec la ferme conviction d'en savoir davantage sur cette gigantesque armée que la pirate s'en était en effet allée, s'assurant que son collègue la suivait bien avant de s'engager dans les ruelles en ajustant sa cape de voyage et en suivant la direction toute indiquée. Le temps de marche, relativement restreint, n'eut pas même le temps de lui faire regretter l'impitoyable chaleur de l'île qu'elle put enfin observer les premières silhouettes à l'horizon. Ce groupe, qui s'entendait à perte de vue, était étonnant à bien des abords... Le pire étant très certainement qu'ils s'avéraient extrêmement silencieux. Légèrement désarçonnée, la hors-la-loi n'en perdit pas pour autant son objectif de vue : elle s'approcha toujours un peu plus, agissant avec la plus grande des discrétions, jusqu'à pouvoir détailler les premiers soldats et leurs masques qu'elle jugea promptement d'un très mauvais goût. Faisant fi des goûts vestimentaires de ses opposants, elle balaya rapidement l'assemblée d'un regard inquisiteur... Qui ne s'avéra guère satisfaisant. Ces types avaient le visage masqué et il était difficile de pouvoir les identifier sereinement : il aurait pu s'agir aussi bien de mousses que de vices-amiraux... Après un léger soupir d'exaspération, ne trahissant bien évidemment pas sa position, elle murmura quelques mots à son compère forban :


Malheureusement, je crois qu'on ne trouvera rien de bien plus convaincant... Rentrons à la taverne.

Elle jeta un bref regard à l'homme qui semblait être le chef de cette "petite" insurrection, celui qui demeurait à la tête du groupe, tout aussi silencieux que ses subordonnés, avant de vérifier que l'autre membre de Tengoku no Seigi n'avait aucune objection à formuler. Alidia tourna ensuite les talons et emprunta en sens inverse le chemin qu'elle avait déjà emprunté, jouant nerveusement avec l'un de ses couteaux en sentant l'adrénaline croître au sein de son corps. Il y avait donc de fortes chances pour qu'ils ne se rendent à la capitale, afin de prêter leur soutien au Roi et à tous ceux qui, de manière générale, en éprouveraient le besoin... Restait à espérer que les marines pourraient conserver la main mise sur cette situation-là.

Du côté de l'auberge, Nakata non plus n'avait pas perdu de temps : les deux autres criminels étaient partis depuis quelques secondes à peine qu'il avait terminé sa chope et l'avait posé sur le comptoir, replaçant ses manteaux et autres vêtements sur son corps. Ils n'allaient plus avoir besoin d'être anonymes très longtemps, certes, mais il aurait été dommage de trahir leur présence au dernier moment... Ils allaient devoir s'assurer que personne ne les épiait avant de prendre la direction d'Alubarna. Certes, tout le monde ne connaissait pas son pouvoir, mais son surnom de Phoenix en disait long : quelqu'un de bien informé n'aurait aucun mal à analyser un gigantesque oiseau enflammé comme étant le petit nouveau du groupe des capitaines corsaires.



© Halloween


_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1676
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 29 Juin - 17:55






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.











Après une marche interminable sous un soleil de plomb le duo arriva enfin à portée de ces trois milles qui étaient là, immobiles, comme un seul homme. Si la discipline semblait le maître mot ici, ce qui intrigua le jeune homme fut de voir des hommes habillés de différentes façons et donc venus d’horizons très différents, tous masqués comme s’ils désiraient cacher leur identité aux yeux du monde entier. Pourquoi ? Cette question ne fit que traverser l’esprit du bretteur qui savait qu’il n’avait pas le temps de s’interroger là-dessus car ce n’était finalement qu’un détail sans importance. Jugeant d’un œil circonspect la foule qui se présentait sous ses yeux, à une distance respectable, le jeune bretteur ferma les yeux un instant pour se concentrer et, lorsqu’il les rouvrit, il activa son haki de l’observation.
Que désirait-il trouver en faisant cela ? Il ne savait pas. Repérer des troupes cachées, essayer de jauger la puissance de la troupe pour voir si quelqu’un ressortait du lot, il ne le savait pas encore mais il désirait mettre à l’épreuve l’utilité de cette nouvelle capacité. À quoi bon avoir enduré toutes ces voix pendant si longtemps s’il ne mettait pas à l’épreuve ce qu’il avait obtenu ? Mais malheureusement il ne rencontra pas le succès escompté. En effet, dès l’activation de ce haki, il ne ressentit aucune voix, pas même celle de sa camarade juste à côté de lui, mais sa conscience fut comme happée par la présence d’une personne ou d’une chose qui se trouvait en tête de cette cohorte de guerriers. Étrange ? Un doux euphémisme. Mais si la surprise fut grande, elle ne fut pas aussi grande que le sentiment de peur panique qui envahissait chaque fibre du jeune bretteur à mesure qu’il se rapprochait de cette voix.
Il avait déjà eu peur auparavant, comme tout le monde, mais jamais aussi intensément ni aussi subitement. D’autres se seraient mis à crier de peur mais, dans un réflexe salvateur, Kyoshiro décida de désactiver son haki et il posa un genou à terre, posa sa main droite contre son cœur, le souffle rapide et haletant. Il lui fallut bien quelques secondes pour comprendre ce qu’il s’était passé et pour décider de décrocher son den den mushi. Contactant son capitaine, il lui lança :

« Nous avons repéré la troupe. Tous les individus sont masqués et portent des uniformes différents, certains sont sans doute des marines. Mais le plus étrange est qu’il doit y avoir quelqu’un capable de brouiller le haki de l’observation dans le lot. Dès que j’ai activé le mien j’ai été attiré vers une autre voix qui m’empêchait de sentir toutes les autres. »

Il aurait aimé pouvoir préciser à son capitaine que cette sensation d’être attiré était étrange et effrayante en même temps, mais au moment de l’envisager il sut que c’était tout sauf une bonne idée. Même sans qu’on ait besoin de le lui dire, le jeune maudit savait qu’on comptait sur lui sur cette mission, autant pour sa discrétion que pour ses compétences – qu’elles soient issues de son maniement du sabre ou de sa nature de maudit – et dire qu’il avait ressenti quelque chose qui s’apparentait à de la peur n’allait clairement pas jouer en sa faveur. Comment faire confiance à quelqu’un qui était effrayé avant même de plonger dans le cœur du combat ? Ce n’était là qu’une sensation passagère, de toute façon, et il comptait bien prouver à ses camarades qu’il était de ceux sur qui on pouvait compter contre vents et marées.
Prenant une autre inspiration en observant la scène et les alentours d’un œil inquisiteur, le jeune homme en vint à informer son capitaine que :

« Nous ne pourrons pas en apprendre davantage sans nous avancer encore plus, au risque de nous faire repérer. Nous rentrons. »

Bien entendu il aurait clairement pu se rapprocher un peu plus mais il ne pouvait pas garantir l’efficacité de sa discrétion au-delà du lieu où il était actuellement posté. Avait-il envie de connaître la source du brouillage de son haki ? Bien entendu qu’il en mourrait d’envie, mais il savait aussi que la mission était bien plus importante que sa propre curiosité et, ainsi, il devait accepter de se retirer plutôt que de persister au risque de tout faire capoter. Écoutant sa camarade lui signaler qu’il était temps de revenir, le jeune homme rajusta ses vêtements et repartit en direction de la taverne sans attendre il ne savait pas encore quelle cible son capitaine allait privilégier, mais peut-être avait-il reçu des informations supplémentaires depuis le départ du duo.










© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 29 Juin - 19:26



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






A peine venais-je d’entrer dans ce bar que j’eu l’impression de ressentir une ambiance particulièrement tendue. La plupart des personnes s’y trouvant d'habitude étaient très banales, rien que des ivrognes espérant soulager leurs maux par l’alcool, ou encore des amateurs de jeux de table. Rien de bien étonnant en somme. Seulement à ce moment-là, je n’avais pas pu m’empêcher de remarquer le regard de Nakata en ouvrant la porte. Il semblait.. Gêné, voire même méfiant. A vrai dire, cela pouvait se comprendre d’une certaine façon, étant donné que mon visage mit quelque temps à se dessiner clairement. Peut-être qu’il redoutait la présence d’un hypothétique ennemi ? Quelqu’un qui pourrait mettre le groupe en danger. Finalement, j’avais plus ou moins compris lorsque je vis son accoutrement, ainsi que celui de ses comparses. Ils étaient drôlement vêtus, mais ces habits leur permettaient de préserver leur identité, un minimum en tout cas.

Lorsque Kyoshiro me reconnut enfin, il me salua et me demanda comment j’allais, d’un air serein. De son côté, le Phénix se contenta de sourire, d’un peu plus loin. Il semblait occupé avec d’autres personnes, par Den Den Mushi. Je fis donc de même le concernant, avant de répondre très calmement à Kyoshiro pour lui rendre la pareille.

- Plutôt bien, ma foi ! Disons que je suis excité par ce qui nous attend.

Ensuite, je tournai la tête en direction de Damon, le regardant fièrement en levant le poing et levant mon pouce. Cela n’avait que pour objectif de lui répondre, d’une certaine façon. J’avais plutôt hâte que les nouvelles arrivent, afin de savoir contre quoi nous allions nous battre. Celles-ci ne tardèrent d’ailleurs pas à arriver puisqu’après seulement quelques minutes, Nakata nous rejoignit pour nous dévoiler ce qu’il venait d’apprendre. En effet, d’après ses dires, un groupe de trois mille hommes était en mouvement non loin d’ici. Ça faisait quand même un paquet de tête à trancher.. Quoi qu’il en soit, le Capitaine des Tengoku no Seigi décida qu’il était préférable de tous rester unis, et de se déplacer dans une seule et même direction. Après tout, le « chef » de l’expédition, c’était bien lui. Je n’avais donc pas grand-chose à dire pour lui faire comprendre que je n’étais pas d’accord. Tout ce que j’allais faire dès à présent, c’était le suivre, lui et ses compagnons. En venant ici, j’avais fait le serment de me battre pour lui, pour l’aider, mais aussi pour réduire la menace Decima bien évidemment.

Ainsi, Kyoshiro et une demoiselle partirent ensemble pour surveiller cet attroupement, pendant que nous restions tous ici, dans le bar. Restant debout, de mon côté, je lançai un regard complice au Phénix, lui montrant que j’étais confiant et que rien ne pouvait nous faire vaciller. Bien sûr, je n’étais pas aussi puissant que lui, ni même aussi important, mais ma détermination faisait de moi un adversaire coriace. Posant alors une main sur le dossier d’une chaise, alors que les douleurs liées au Haki de l'Observation faisaient un instant surface, j’annonçai.

- Comme prévu, je te suis, Nak !




Dernière édition par M.Black "Omega" Fran le Mar 30 Juin - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 29 Juin - 20:43


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Si Kyoshiro n'avait guère tardé à le rappeler avant de pénétrer à nouveau dans la taverne, préférant manifestement l'efficacité au contact direct, ce ne fut que pour annoncer une nouvelle intrigante à son capitaine : la présence d'un homme qui semblait capable d'altérer l'utilisation du haki de l'observation... Même s'il aurait grandement apprécié pouvoir donner une réponse fiable à son compère, le Schichibukai en était malheureusement plus ou moins incapable : il avait bien évidemment connaissance des hakis avancés, des capacités particuliers qui permettaient à leurs utilisateurs d'utiliser un haki à leur avantage, puisqu'il en jouissait lui-même, mais Nakata n'avait pour autant jamais été spécialiste du fluide de l'observation. Il se sentait bien plus d'affinités avec l'armement, terrible reflet de son caractère guerrier, spontané et aventurier. De facto, le blondinet n'avait jamais envisagé un observation capable de gêner, d'entraver l'utilisation de ce sixième sens chez autrui... Mais lorsqu'il se posait la question, il songeait effectivement que cela devait être possible. Du coup, le Phoenix n'avait désormais aucune difficulté à imaginer que ce type-là n'était pas un piètre combattant : il devait avoir une certaine expérience, et savoir se montrer redoutable... Plus redoutable qu'un groupe destiné à la conquête d'un Royaume jouissant d'une protection extrême, en revanche, le corsaire en doutait fort. D'ailleurs, dans le pire des cas, si cette armée avançait bel et bien jusqu'à la capitale et que la marine n'était pas en mesure de bloquer leur progression, ils auraient tôt ou tard l'occasion de faire connaissance... Rien ne servait de se précipiter sur le groupe le plus conséquent, c'était une leçon de stratégie élémentaire : l'ennemi intelligent avait toujours tendance à nous amener là où il le voulait. Bien entendu, il était envisageable de douter du doute, et de croire que la diversion n'était pas celle que l'on voulait nous faire croire, mais à en juger par les distances qui séparaient respectivement Ballad et Nanohana d'Alubarna, il y avait effectivement de fortes chances pour que le comité restreint ne fut la véritable menace. Décidant par conséquent de faire fi d'une hypothétique paranoïa, choisissant d'agir aussi efficacement que possible, dans le doute, le Fenice hocha la tête lentement bien que son interlocuteur ne puisse percevoir ce geste et enchaîna avec une brève prise de parole :


Très bien... Revenez vite, et discrètement. Nous vous attendons pour partir en direction d'Alubarna.

La suite ne fut par la suite pas très longue, d'autant plus qu'elle fut brisée par une prise de paroles de la part de Fran, que le blondinet remercia d'un franc sourire. Il avait parfaitement conscience du soutien qu'il pouvait trouver en cet homme, il en avait en vérité connaissance depuis leurs premières aventures... Endurer une défaite totale n'était pas qu'une souffrance futile, au final : elle permettait de créer des liens et d'apprendre à se faire confiance, mutuellement. Véritables renégats d'un monde en perdition, les rescapés de Tengoku no Seigi avaient été chassés, traqués jusqu'aux groves de non-droit où ils n'avaient pu jouir que d'une paix relative, sans cesse brisée par les assauts candides de quelques chasseurs de primes... Une telle expérience ne savait laisser un homme intact, et savoir s'endormir en considérant la présence d'un ami capable de nous sauver la mise en cas de besoin était un luxe dont le Schichibukai ne s'était pas privé, à l'époque. Depuis, Nakata le voyait non seulement comme l'un de ses anciens camarades, symbole d'une époque révolue mais à la nostalgie encore vibrante et débordante, mais aussi comme un homme pouvant lui apporter un soutien indéfectible, infaillible. Sentiment très certainement réciproque, il l'espérait tout du moins : sans Raphaël, ils n'avaient pas d'autres choix que celui de se serrer les coudes... C'était d'autant plus vrai lorsqu'il s'agissait de faire face à une menace telle que celle qui pesait actuellement sur toutes les libertés. Qui donc pouvait être plus indiqué pour s'en prendre au Monarque que les enfants de celui qui, d'entre tous, avait juré de faire la peau à toute la Noblesse du Monde ?
La suite, elle était encore plus prévisible : les deux membres de Tengoku no Seigi firent à nouveau irruption dans l'établissement et l'ancien Supernova se pressa de parachever son déguisement de parfait petit touriste. La traversée du désert allait certainement être plutôt prompte : c'était une bonne chose, si l'on prenait en compte l'imminence de la menace qui pesait sur la tête du pauvre Roi de ce fief en perdition... Le Fenice adressa un nouveau hochement de la tête à ses comparses avant de déposer quelques berrys sur le comptoir, sous le regard surpris du barman qui n'en attendait rien. Il sortit ensuite sans même entendre les protestations de la part dudit barman, ne tardant guère à prendre la direction du désert. Là-bas, il se changerait en un Phoenix d'un azur flamboyant, après s'être assuré que personne ne pouvait l'observer. Il prendrait alors Damon sur son dos tandis que Fran s'assurerait de pouvoir transporter Alidia, et tous s'en iraient en direction d'Alubarna, le cœur battant à tout rompre, le corps frissonnant au rythme des bourrasques tumultueuses qui soufflaient sur leur trépidant avenir...



© Halloween


_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 30 Juin - 11:52



Capitaine Législateur AOI Alexo Epola, Législateur Mick Mwu

    - Epola-sama, les communications avec le Q.G. sont coupées à cause de la tempête en approche...
    - Quoi ?! Impossible, les tempêtes naturelles ne provoquent pas ce genre d'interférences.

Mick Mwu s'avança alors, un rapport qu'il venait juste de terminer dans les mains. Il le tendit à sa Capitaine qui lorgna dessus un instant avant de soupirer. Elle avait l'impression que le problème n'était pas la tempête, contrairement à ses subordonnés. Les Den Den Mushi étaient liés par une connexion plus importante que des ondes, qui leur permettaient de communiquer entre eux sans utiliser de relais. Cela rendait les conversations à la fois dynamiques mais aussi interconnectables, raison pour laquelle les Den Den Blanc étaient une obligation au sein des opérations de cette ampleur.

    - Combien de temps avant que le Directeur ne vienne directement sur place ?
    - Au moins plusieurs heures...

Alexo connaissait parfaitement l'homme de sa vie. Il s'inquiéterait mais lui ferait entièrement confiance, et elle n'avait aucun moyen de communiquer avec lui à présent. Regardant l'un des législateurs présents sur place, elle lança d'un signe de la tête :

    - Les Décimas ont vraiment mis les moyens et ils savent que nous sommes là. Mick, retourne à Alubarna pour demander une communication immédiate avec l'AOI. Je vais localiser la source du problème et la détruire. Mei, Carl, avec moi.

D'une seule voix les agents convoqués acquiescèrent à l'ordre de leur Capitaine. Quittant la tente pour s'enfoncer vers les falaises au nord de l'île, Alexo Epola laissa un campement composé d'une demi-douzaine de membres de l'AOI sur le qui-vive.


Rachida Data, Karo

La tempête était une couverture parfaite, si bien que Rachida avait fini de profiter de l'épaule de Karo et s'était finalement concentrée sur la route, discernant pourtant mal la silhouette du jeune homme. Elle sentait que de toutes les manières, si elle continuait à le tripoter comme ça, il n'apprécierait pas le geste. Ces gens du désert, décidément... Un long soupir s'échappa de la gorge de l'Okama tandis que des grains de sables vinrent se coller contre le tissu qui lui couvrait les lèvres.

Brusquement, le sol se mit à trembler. Une légère secousse venait de remuer le sable sur quelques centaines de mètres aux alentours, n'inquiétant pas plus que ça les deux voyageurs au top de leur conscience. Continuant de tirer les chiens de Centes, ils se dirigeaient inévitablement vers Alubarna. Avec les émeutes à l'Ouest, le brouillage au nord, les troupes au sud, personne n'arrêterait leur marche. Et quand bien même on les intercepterait, il n'y avait aucun Amiral, ni aucune entité présente sur cette île capable de vaincre le sabreur de génie, Wakai Tsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 1 Juil - 21:20


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Elle approchait. Cette grande cité, aux murailles d'une impétueuse arrogance, dressée au beau milieu d'un désert vide et désolé, grandissait à chaque instant sous les yeux des pirates qui progressaient à vive allure, bien aidés par leurs malédictions respectives. Le blondinet ne prit toutefois pas le risque de se faire remarquer avant d'arriver : il quitta donc sa forme totale tandis qu'Alubarna continuait de grossir, se forçant à continuer à pieds, tout comme Damon qui ne se fit guère prier pour les suivre vivement. Certes, leur rythme de progression s'en retrouvait nettement amenuisé, mais ils n'étaient de toute manière plus qu'à quelques instants de la grande ville : suffisamment peu pour savoir si quelque chose clochait, et si leur aide était absolument nécessaire ou s'ils pouvaient se contenter du luxe d'une douce attente. Cependant, au fur et à mesure des mètres qu'il enjambait, le Schichibukai se rendit bien vite compte que quelque chose n'allait pas : au nord de la capitale, de puissants vents semblaient soulever des montagnes de sables, masquant leur vue et les empêchant de déceler ce qui aurait pu s'y trouver. Ayant déjà eu l'expérience d'un pareil phénomène, Nakata parvint à analyser spontanément ce phénomène, le classant derechef dans la partie des tempêtes de sable. Toutefois, celle-ci ne semblait pas particulièrement rigoureuse, pas autant en tout cas que celle qui l'avait forcé à se cacher dans le sous-sol d'une taverne, quelques mois plus tôt : cela servait particulièrement la cause de leurs ennemis, si ceux-là s'avéraient effectivement en comité restreint. Ils pourraient progresser sans grande difficulté, sans craindre une réplique de masse, masqué par le désert lui-même : une stratégie primaire qui pouvait leur permettre de dominer la situation, un tant soit peu. Une stratégie dont l'effet de surprise tant désiré par le Phoenix risquait de pâtir sévèrement : si les Decimas les trouvaient avant qu'ils ne le fassent, les pirates n'auraient probablement plus l'initiative et la tendance risquait fort d'être inversée. Alors bien sûr, Tengoku no Seigi pourrait compter sur les capacités sensitives des uns et les hakis des autres, mais il y avait fort à parier que les envoyés de Centes n'en aient également sous le coude : la prudence n'était pas qu'une formalité, et lorsqu'une telle bataille se profilait à l'horizon, mieux valait en être armé plus que de raison. Le Fenice demeura pensif un court instant sous le regard d'un Damon tout aussi perplexe avant de prendre une décision, exposant le choix qui s'offrait à eux à ses camarades pour qu'il puisse savoir ce qu'ils en pensaient eux-mêmes :

Tempête de sable. Elle risque de nous empêcher de les localiser précisément, mais également de nous permettre de jouir d'un avantage visuel pour surprendre en conservant notre identité secrète jusqu'au dernier moment... Ce qui est également le cas pour eux. En fait, ceux qui seront en surnombre n'en seront que fortement avantagés... Manque de chance, pas certain que ce soit nous.

Pas certain, mais pas improbable pour autant. Bien entendu, le fait de se balader en quintet ne lui permettait pas nécessairement d'évoquer judicieusement un tel sujet, mais il fallait considérer le fait que ces envoyés du Monarque tenaient à progresser discrètement : peu de chances qu'ils aient mobilisé une armée dans ces conditions. Du coup, même si elles étaient maigres, les pirates avaient une chance pour qu'ils se trouvent au final plus nombreux que leurs ennemis... Et c'était d'autant plus vrai si Centes n'avait pas lésiné sur les moyens, allant jusqu'à envoyer le prestigieux Wakai Tsuki en guise de vulgaire boucher. Pourquoi s'embêter à envoyer cent hommes quand un seul pouvait les égaler voire les surpasser en terme d'efficacité ?
Mais une autre option leur tendait en vérité les bras : certes, le blondinet et ses comparses auraient pu rentrer dans le tas sans se soucier de rien, mais ils pouvaient également profiter de la situation ou plutôt de l'objectif des ennemis pour leur tendre un piège en bonne et due forme. L'ancien Supernova expliqua donc cette possibilité tout en continuant de progresser, ne sachant que choisir entre pénétrer dans la capitale ou la contourner :

Mais on peut aussi rester à Alubarna et veiller au grain... Il nous serait ainsi plus aisé d'agir quand nous serons le moins attendu, et d'apparaître en grands héros au yeux de la populace. En revanche, si nous ennemis possèdent un haki de l'observation, il y a de fortes chances pour qu'ils ne le conservent au repos dans l'immédiat, afin de pouvoir maintenir leur concentration au paroxysme durant la bataille : autrement dit, ils anticiperont une attaque si nous attendons en ville. Cela dit, ils ne s'attendront toujours pas à voir surgir un Corsaire et ses collègues, donc... Les deux options sont plutôt fiables.

Et c'était précisément pour cela que le capitaine avait pris la décision de demander conseil : il n'était pas certain de faire le bon choix, et si Fran ou Damon sauraient certainement lui apporter un choix bercé par l'expérience et l'intellect, Kyoshiro et Alidia réfléchiraient certainement plus spontanément, lui offrant une voie plus naturelle, voie qu'un Schichibukai n'avait probablement pas l'habitude d'arpenter... Autrement dit : si le choix de Fran et de Damon serait certainement le plus sécuritaire, celui de Kyoshiro et d'Alidia serait peut-être le plus surprenant.
Enfin, d'entre toutes, une dernière chose tracassait Nakata : on lui avait dit qu'un campement d'AOI avait été établi au nord de la capitale... Dès lors, le problème épineux s'imposait de lui-même : et si les Decimas le rasaient avant de se jeter sur la capitale ? Certes, le hors-la-loi n'était pas tombé éperdument amoureux des agents de l'ordre en acceptant de les servir, mais il préférait sagement éviter les bains de sang, d'autant plus lorsqu'il s'agissait d'agents intelligents et intègres : AOI ne lui semblait pas aussi vicié que les Cipher Pol ou que le marine, et les préserver lui paraissait être une excellente idée. Alors... Peut-être mener une embuscade au niveau de leur campement et jouir de leur aide ?



© Halloween



Du coup, c'est à Fran !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 2 Juil - 19:29



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Il était désormais temps de se mettre en marche vers notre objectif. Nous ne pouvions rester plus longtemps dans le bar qui nous avait accueillis. Les troupes Décimas attendaient probablement un peu de compagnie, un groupe qui pourrait plus ou moins leur tenir tête. Et pour l’instant, ce groupe, c’était nous. Après tout, on pouvait presque se considérer comme étant la botte secrète du Gouvernement pour annihiler la menace Centes. D’un côté, cela me perturbait quelque peu. La raison était très simple : je haïssais littéralement le Gouvernement Mondial, et pourtant, je devais me plier à leur volonté en agissant de la sorte. Autant dire que cette situation ne me plaisait pas plus que ça, mais je le faisais avant tout pour Nakata. Si ce n’était pas lui qui m’avait demandé mon aide, je n’aurais très certainement pas accepté, pour être franc. Dans tous les cas, et ce jusqu’à ce que la mission soit terminée, je devais me plier aux ordres du Corsaire, en faisant en sorte de ne pas péter les plombs. Je n’avais surtout qu’à espérer que Terumi ne prenne pas le dessus et décide de faire un véritable carnage. Si c’était le cas, je serais tout bonnement dans une situation extrêmement désagréable, qui me vaudrait peut-être même la prison..

Marchant donc à travers le désert, en compagnie de Nakata et ses compagnons, nous pouvions apercevoir une ville, se rapprocher de plus en plus de nous avec le temps. Mais qu’allions nous faire, exactement ? Tout me semblait compliqué en fait. Et apparemment, je ne devais pas être le seul, puisque même le Corsaire paraissait quelque peu désarçonné. Lui-même ne savait pas ce qui était le mieux, ce que nous devions choisir. La tempête de sable commençait à saccader notre vue et nous nous devions de rapidement prendre une décision car en restant ici, nous étions des proies faciles en quelque sorte. Je pris donc la parole pour répondre à Nakata en lui exposant mon point de vue.

- Je pense qu’il vaut mieux ne pas compter sur un quelconque effet de surprise ou quoi que ce soit d’autre qui pourrait par miracle jouer en notre avantage. N’oublions pas que les Decimas représentent une menace plus que conséquente. Ce n’est pas pour rien qu’ils terrorisent le monde entier. Centes est un homme intelligent, je n’en doute pas une seule seconde. Il ne se laissera pas berner aussi facilement. Et surtout.. Sachant très bien l’emprise qu’il a sur nous tous, il s’attend forcément à recevoir la visite de personnes importantes et puissantes. Capitaine Corsaire ou pas.. La conclusion sera la même. Il ne reculera pas.

Fermant délicatement les yeux après avoir parlé, je pris ma forme hybride afin de prendre quelques précautions quant à ce qui pouvait nous arriver.


Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Dim 5 Juil - 10:39


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.


❝ Laisse-moi raconter ❞


La perspective d'un combat ardent et plus proche que jamais semblait les avoir contraint au silence, comme si toute leur concentration avait été happée par l'hypothèse d'une apparition soudaine de leurs futurs ennemis. Nakata comprenait aisément ce sentiment, même s'il avait avec le temps appris à composer avec, afin de s'en retrouver galvanisé au moment venu. En réalité, le blondinet était bien évidemment soumis à la même montée d'adrénaline que chacun d'entre eux... Mais il utilisait tout simplement cette même montée d'adrénaline pour sublimer ses capacités cognitives, commençant d'ores et déjà à balayer l'imposant désert de son haki de l'observation. D'ailleurs, cela était véritablement étrange : alors qu'à l'accoutumée, son haki lui permettait quasiment constamment d'entendre des flots de voix, a minima animales, cette fois, il avait comme un dantesque silence au beau milieu de son crâne... Mis-à-part les voix de ses camarades qui progressaient héroïquement à ses côtés, et les premières voix des habitants d'Alubarna, les plus proches des murailles, l'artiste ne savait rien entendre du tout, comme si les animaux avaient décidé de bouder l'endroit. Pas étonnant, au vu du climat et surtout de la tempête de sable qui se rapprochait... Elle ne viendrait peut-être pas jusque-là, mais seuls de suicidaires humains pouvaient décider de se jeter là où le vent battait les dunes avec rage. Quoiqu'il en fut, après un instant de silence, ce fut Fran qui prit la parole, insistant davantage sur le fait qu'aucun stratagème ne pouvait garantir leur victoire. Des paroles humbles et certainement très réalistes, mais des paroles que le Fenice n'appréciait pas réellement. Non pas qu'il méprisait son camarade, mais bien qu'il détestait savoir que la situation lui échappait d'une manière ou d'une autre... Et pourtant, c'était bel et bien le cas : si Centes avait mobilisé d'aussi compétents combattants, il n'allait effectivement pas sonner la retraite en voyant arriver le Phoenix et ses camarades. Mais c'était justement leur chance de créer la surprise et de réussir là où personne n'aurait pu les attendre... Du coup, après un instant de réflexion, le forban décida de modifier la direction qu'il empruntait : ils allaient contourner Alubarna et se jeter droit dans la gueule du loup... ou plutôt lui éclater les dents avant qu'il ne les referme. Une façon encore bien philosophe de voir les choses...

On y va directement. J'entame les hostilités, apprêtez-vous à renchérir promptement en fonction du nombre d'ennemis et de leurs déplacements. Aidez-vous de l'observation si possible, le sable risque d'entraver vos observations et de réduire leur efficacité... N'hésitez pas à faire bande à part mais restez groupés, la solidarité sera notre meilleure arme. Et... Tuez-les si vous ne pouvez pas les capturer, évidemment.

Ses lèvres dessinèrent alors d'autres mots, silencieusement : Tori Tori no Mi, Tenshi. Les ailes bleutées apparurent vivement sur ses omoplates, envoyant quelques flammèches azures parmi les grains de sables tandis qu'il frappait sur le sol avec virulence, se propulsant dans les cieux, aussi haut que possible tout en conservant ses yeux et son haki aux aguets. Il continuait de progresser de façon plus ou moins longiligne, surveillant également les déplacements de ses camarades pour être certain qu'il n'étaient pas bêtement séparés. Ce ne fut qu'après quelques minutes de déplacement de plus que le Phoenix entendit enfin des voix étrangères : des voix qui descendaient du nord en direction du sud, droit vers la capitale. Quatre voix... Un sourire à la limite du malsain vint recouvrir le visage de Nakata : il ne s'attendait pas à ce que le groupe destiné à conquérir la capitale soit composé d'aussi peu de guerriers, en vérité, et la chose leur souriait plus que jamais... La fameuse supériorité numérique tant espérée se retrouvait bel et bien de leur côté : dans le meilleur des cas, un électron libre pourrait alors naviguer de combat en combat pour équilibrer les tendances et faire pencher les balances du bon côté. Toutefois, dans l'immédiat, l'artiste souhaitait avant tout mettre l'un de ses opposants directement hors d'état de nuire. Cela n'allait probablement pas marcher aussi bien qu'il ne l'espérait, mais il ne perdait rien à essayer... Remarquant que deux ennemis suivaient les deux autres, le mythique se propulsa à vive allure droit vers les deux premiers en question : il n'était actuellement pas en mesure de les voir et ne le serait certainement pas avant le moment fatidique du premier coup porté. Comme prévu, il remarqua que ses propres camarades étaient entrés en mouvement, prêts à l'assister à la seconde même où il en aurait besoin. La piraterie était sur le point de se jeter à corps perdu dans une guerre où elle n'avait pourtant pas été conviée...



Sanbanme no kokoromi...

Contrairement à l'accoutumée, le Fenice ne fit guère plus que susurrer ses mots, derechef emportés par une bien virulente bourrasque. Sa vitesse, mêlant propulsion grâce à ses ailes et énergie cinétique liée à sa masse fondant droit en direction du sol, atteint bien rapidement des proportions phénoménales. Il n'en était certainement pas à son maximum, mais un guerrier non aguerri n'avait aucune chance de s'en sortir... Au dernière moment, le Schichibukai présenta son pied droit sur la trajectoire de sa folle course : il visait le buste de l'ennemi qui se trouvait devant et à gauche par rapport au reste de la clique. Si son coup réussissait, nul doute que l'ennemi en question allait regretter son voyage. Le bloquer n'était quasiment qu'une fiction, vue à la vitesse à laquelle il était lancé, et seul le vice-amiral Wakai Tsuki, s'il se trouvait bien parmi eux, pourrait certainement être capable d'une telle prouesse. Mais l'esquive restait clairement probable et dans ce cas de figure, les conditions géographiques, à savoir les dunes de sable, ne seraient pas propices à la violente onde de choc que le blondinet avait l'habitude d'invoquer en cognant au sol : de facto, c'étaient aux autres têtes de Tengoku no Seigi de se mouvoir pour anticiper. Et ce fut ce que firent Damon et Alidia, l'un tirant son katana et s'apprêtant à passer à l'action en analysant les mouvements à venir de leurs opposants grâce à son observation et l'autre en attrapant ses couteaux et en se tenant prête par l'intermédiaire de ses yeux.



© Halloween



Normalement c'est à Erwin et on reprend normalement au tour prochain ! (Au pire, Fran passera devant Kyoshiro s'il est toujours absent mais normalement ça devrait le faire ^^)

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 7 Juil - 13:11



Conseiller Aslan Oja

    - Nous sommes réunis aujourd'hui pour prendre une décision importante.

Le Conseiller avait réuni tous les ministres chargés des affaires économiques et des échanges politiques avec les autres royaumes. Un petit sourire sournois avait élu domicile sur son visage, tandis qu'il exposait l'objet de cette réunion faite en urgence, peu après le départ de l'AOI.

    - Le Gouvernement a commencé à faire pression sur notre Royaume pour réquisitionner des hommes. Ils se servent impunément en dehors de la Capitale et le peuple n'a de cesse que de lutter. Des esprits révoltés se sont soulevés dans les villages qui composent le Royaume, manifestant la colère de notre peuple.

Il s'arrêta un instant. Ce qu'il venait de dire, les ministres le savaient déjà. Ils en étaient en partie responsable : c'était sur ordre du Conseiller qu'ils avaient émis secrètement les rumeurs de ces actions du Gouvernement Mondial, profitant du grabuge provoqué par Bartigo pour passer sous le nez des autorités. Personne n'était au courant, le plan était parfait.

    - Le Roi fera une apparition publique d'ici peu de temps, pour tenir les citoyens informés des infamies provoquées par les marines pour maintenir la foule.
    - Mais dans quel but, Conseiller ? J'ai bien compris que vous vouliez qu'Alabasta devienne une île civile, sans présence marine, mais n'est-ce pas pousser un peu trop loin que de monter le peuple contre le Gouvernement ?

Certains ministres affichèrent un rictus gêné. Ils ne commentèrent pas les paroles de leur collègue, sûrement le dernier partisan du Gouvernement dans ces rangs, qui ne devait à présent son statut qu'à un caprice du Roi.

    - Le Gouvernement et ses marines sont faibles et corrompus...
    - Monsieur, un membre de l'AOI souhaite vous parlez.
    - Dîtes lui d'attendre...
    - Il est déjà là.

Entrant dans la salle, Mick Mwu regarda les ministres avec appréhension. Il comptait bien formuler sa requête rapidement avant de disparaître... Dans cette situation, il valait mieux éviter de trop insister.


Rachida Data, Karo, Tsuki Wakai

    - Pigeon en chute-libre ! Lança Rachida en pointant de son long doigt squelettique l'endroit d'où le Phoenix lançait sa première attaque.

Réaction immédiate de Karo, dont le regard perçait la tempête avec aisance : il brisa les cordes qui pendaient au cou des deux Pions. Reculant en arrière, il dirigea son regard vers Alubarna, essayant de localiser immédiatement d'autres personnes tandis que Rachida s'était contentée, faisant un saut sur la droite, de fermer les yeux et de ressentir ce qui était autour d'elle.

Si Jean-Bart n'hésita pas non plus à s'écarter de la chute de l'oiseau, Tsuki dégaina immédiatement ses sabres pour aller à la rencontre du poids en chute libre. Ses lames, recouvertes de Haki de l'Armement, vinrent rencontrer en l'air le corps de l'homme. Deux sabres dans les mains, croisés devant lui, il avait la possibilité de couper l'homme comme du beurre.

Eu alors lieu une bourrasque plus puissante encore que celles que le désert connaissait actuellement : les deux mastodontes qui venaient de se rencontrer avaient provoqués un tel déchaînement de puissance que le sol, à quelques mètres en-dessous d'eux, se creusa sur plusieurs mètres et qu'une vague de sable se dirigea dans tous les sens, prête à engloutir les plus malhabiles. Et si Karo ne bougea pas, Rachida dût sauter dans les airs pour éviter ce phénomène non naturel. Jean-Bart sortit un de ses pistolets et tira immédiatement sur la vague, libérant un rayon gelé qui immobilisa le sable en face de lui, un peu à gauche de la scène. Seule une vague encore hostile se dirigeait vers Alubarna, prête à s'écraser contre les murailles de la capitale à plusieurs centaines de mètres de là.

Tsuki, imperturbable malgré le spectacle à ses pieds, lança une nouvelle attaque recouverte de Haki, tentant immédiatement de faucher une aile au Phoenix si celui-ci ne daignait pas l'esquiver. Sa voix était calme, comme celle de tout Pion qui se respectait. Il ne ressentait pas la peur, il ne ressentait pas la hargne du combat. Il n'était qu'un pantin à la puissance démesurément grande.

Petit Rappel de niveaux : Tsuki est niveau 48, Jean-Bart est niveau 37.
Les Décimas sont entre le niveau 30 et 40, je n'en dirai pas plus ce tour-ci, il faudra les attaquer pour connaitre leur niveau exact.
La vague de sable est destinée à tout le groupe de Nak'.
On prend Nak' et Tsuki en référence. Le groupe de Nak' est devant (Alubarna), Karo est derrière, Jean-Bart est à gauche, Rachida est à droite.

Pour toute question, MP Erwin Dog. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 8 Juil - 21:09


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞


Il venait tout juste de pointer le bout de son nez, s'élançant brusquement en pointant son pied droit en direction du groupuscule adverse, que l'un d'entre eux fut en mesure de déceler sa présence et d'alerter les autres membres du cortège armé. Haki de l'observation ? Capacités sensorielles ? Difficile d'en juger aussi promptement, d'autant plus que le blondinet n'était pas encore en mesure d'observer ses ennemis à cause des diverses bourrasques qui soulevaient le sable selon le gré de leurs envies... Quoi qu'il en fut, il était désormais certain que l'offensive de Nakata était destinée à échouer... Ou presque. Le but du Schichibukai n'était évidemment pas d'éradiquer ses opposants d'un coup d'un seul, il ne s'en prenait pas à des amateurs et les paroles de Fran quelques instants plus tôt allaient d'ailleurs très nettement dans ce sens... Son objectif était plutôt de séparer le combattant le plus puissant du lot, Wakai Tsuki, du reste de ses compères pour permettre aux combattants de Tengoku no Seigi d'affronter leurs ennemis plus sereinement, dans de bien meilleures conditions. Quelle fut l'indescriptible satisfaction du capitaine lorsqu'il remarqua que la silhouette qui bondissait dans sa direction était bel et bien armée de sabre ? Comprenant que le sabreur n'allait pas se gêner pour le tailler en pièces s'il en avait l'occasion, l'artiste martial anticipa tant bien que mal, accompagnant son geste d'une plaque du haki de l'armement. Son ennemi semblait avoir eu la même idée, puisque l'onde de choc qui naquit de leur rencontre à la violence inouïe fut nettement plus virulente que tout ce qu'il avait pu générer par le passé, même face à des pointures telles qu'Hato. Cet échange viril au possible venait tout juste de lui apporter deux informations toutes aussi palpitantes que le simple fait d'affronter un légendaire vice-amiral : non seulement ce type n'usurpait pas sa réputation et était bel et bien un adversaire de taille, mais en plus le Phoenix avait suffisamment grandi pour lui tenir tête. Cependant, dans ces conditions, les deux pointures, qui s'étaient en premier lieu rencontrées dans les airs, commençaient doucement mais sûrement à se diriger à nouveau vers le sol, notamment parce que le Fenice avait su posséder une énergie cinétique suffisante pour repousser la charge défensive de Wakai Tsuki, mais également parce qu'ils étaient tout bêtement dans les airs, sans possibilité d'impulsion aucun : de facto, ils tombaient, touts êtres extraordinaires qu'ils étaient. Mais cette chute ne se contenta pas d'être totalement contre-productive : la voix calme du samouraï l'informa rapidement des intentions de celui-là, et le musicien se permit quelques provocations, que le reste des pirates pourrait tout juste entendre :


C'est marrant, t'as l'air aussi taciturne que de réputation... Centes a l'air d'être quelqu'un de bien s'il permet à ses subordonnés d'être à la hauteur des attentes des civils. Dommage qu'ils ne soient toujours pas à la hauteur des celles des forbans !

Évidemment, cette petite joute verbale n'avait pas réellement d'aspect héroïque si l'on considérait l'état de l'ancien marine : celui-là était incapable d'user de libre-arbitre et, par conséquent, n'était pas vraiment en mesure de faire de trait d'esprit... Mais c'était toutefois cette simplicité d'esprit que le capitaine entendait bien mettre à profit : certes, le haut-gradé possédait peut-être le haki de l'observation et certes, il était envisageable que le fruit du démon de Centes n'empêche pas d'utiliser ce fluide, mais l'observation n'était pas infaillible... Les stratégies à long terme qui amenaient une conclusion inéluctable n'étaient par exemple pas prises en compte. Autrement dit : Nakata pouvait amener son ennemi à combattre là où il le souhaitait pour prendre l'avantage. Et quel meilleur terrain pour le prince des cieux que ces étendues azurées elles-mêmes ? Du coup, quand la lame de l'épéiste mordit les cieux, menaçant de trancher l'une des deux ailes du céleste d'un instant à l'autre, celui-là prit l'étonnante décision de se passer de sa forme hybride. Faisant ainsi se dissiper ses ailes au dernier moment, et continuant donc inlassablement sa course en direction du sol, le corsaire enchaîna alors deux actions. Premièrement, il prit une nouvelle forme hybride, l'habituelle, celle qu'avait pu lui octroyer le mythique depuis les premiers jours : ses bras se changèrent donc en flammes. Deuxièmement, tout en battant desdits bras pour rester en l'air, le musicien recouvrit sa jambe droite d'une plaque de haki de l'armement et la remonta vivement en direction du menton du sabreur, histoire de le percuter de plein fouet d'un coup ascendant. En vérité, le pirate était quasiment sûr et certain que celui-là saurait se défendre intelligemment, mais l'intérêt était plus de le remonter au niveau des nuages que de l'atteindre physiquement : un objectif que l'ancien vice-amiral ne pourrait malheureusement pas cerner compte tenu de ses capacités intellectuelles pour le moins limitées. Éviter et répliquer, deux verbes devenus maîtres-mots dans le vocabulaire de l'écrivain depuis belle lurette... Deux verbes qu'il venait d'appliquer à la lettre. Une fois que Wakai Tsuki serait en l'air, le Phoenix pourrait entamer son glorieux ballet prénommé "victoire", et dominerait son assaillant de part son incontestable grâce en milieu céleste. Bien sûr, certains points noirs pouvaient subsister : par exemple, en tant qu'ancien marine, il était envisageable que le pions ne puisse faire usage du rokushiki, et donc du geppou... Mais cela ne lui permettrait tout au plus que de prendre appui sur un milieu à l'accoutumée impalpable, pas de voler... Le Fenice pouvait donc dominer malgré tout, ne fut-ce que par son large panel offensif !

De l'autre côté, le reste du groupe avait bien progressé et se trouvait désormais suffisamment proche pour observer la scène : Damon ne put s'empêcher de regarder son camarade de toujours avec un certain dépit lorsqu'il remarqua que celui-ci venait à nouveau de faire d'écrasants progrès, prenant à nouveau un peu d'avance tandis que le vigie pensait au contraire avoir rattrapé son retard. Le haki de l'armement avancé, les nouvelles formes hybrides, l'utilisation de l'observation... Le Schichibukai ne cessait de diversifier ses capacités, et devenait assurément une bête de combat. Ça n'était pas encore son cas, certes, mais il était encore largement assez puissant pour s'occuper d'une misérable vague de sable... Signifiant à ses camarades qu'il s'occupait de cet obstacle incongru d'un bref regard, il dégaina le Wado Ichimonji et trancha vivement horizontalement alors qu'il se trouvait toujours à quelques pas de ce véritable tsunami, le faisant éclater sans plus de cérémonies. Alidia ne se fit pas prier pour profiter de la situation : remarquant qu'il demeurait trois ennemis, sabreur mis-à-part, elle se dirigea vers l'un d'entre eux avant de cesser sa course à une dizaine de mètres.



Kaze to tetsu.

Ces quelques mots avaient fusé, aussi brutaux que les dagues qui s'élancèrent en direction de l'ennemi choisi, précédées par quelques minuscules lames d'air. En vérité, si Alidia avait décidé de recourir à cette offensive, c'était pour conserver ses distances avec cet ennemi dont elle ignorait tout. Augmenter le potentiel pénétrant de ses armes était donc un moyen de voir si ce type possédait un corps plus solide que la moyenne, ou tout simplement une technique qui serait capable de lui sauver la mise en cas de besoin. Pas grand chose de démentiel, mais toujours bon à prendre.



© Halloween



Donc :
Nak bloque l'attaque avec le haki (évidemment), puis le second tranchant en changeant de forme hybride. Ses ailes disparaissent mais réapparaissent à la place de ses bras et il enchaîne avec un simple coup de pied ascendant recouvert de haki en visant le menton. Le but est évidemment de projeter Wakai droit dans les airs, à quelques mètres de hauteur.
Pendant ce temps, Damon dégage le terrain en tranchant la vague de sable d'un coup sec. Alidia en profite pour foncer vers Karo, s'arrêter à quelques mètres et balancer la sauce en guise de présentations.
Damon est lvl 34, et Alidia 36 !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1676
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 9 Juil - 1:30






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.












Chaque personne avait forcément un domaine dans lequel elle finissait forcément par exceller plus qu’un autre. Certains étaient nés avec un charisme qui faisaient d’eux des orateurs hors pair, d’autres étaient né avec des prédispositions pour l’art du combat sous toutes ses formes tandis que d’autres, plus discrets, n’étaient jamais plus à l’aise qu’au beau milieu des ombres, pour ainsi dire. Pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça ? Euh…attendez, ça va me revenir. Ah oui ! Je tentais vainement de vous dire que l’infiltration, car c’était bien ce dont il s’agissait ici, n’était clairement pas le fort du jeune homme.
En même temps quel génie demanderait au logia de la lumière d’être discret…de la LUMIÈRE ! Mais cela importait peu car même si ce n’était pas son fort le jeune bretteur que, de temps à autres, il devait bien sortir de sa zone de confort…et puis c’était pour la bonne cause, non ? Une menace devait être repérée et évaluée afin d’agir en conséquence et ce fut exactement ce que le bretteur s’efforça de faire. Plus sérieusement, si de par sa nature le jeune homme préférait éviter d’être sous les projecteurs autant que possible, rares avaient été l’occasion où faire profil bas avait été aussi vital pour lui et pour bien d’autres personnes. Que se passerait-il s’il se faisait repérer ? Il ne voulait clairement pas l’imaginer et, passant outre le brouillage de son haki, il retourna sur ses pas après avoir informé son capitaine de ce qu’il se passait ici.

Son capitaine, avec la sagesse et l’expérience qui étaient siennes, avait décidé que la plus grande menace n’était pas cet énorme bataillon de soldats anonymes mais bien la petite force – une force d’élite sans doute- qui avançait lentement mais sûrement. Comment en était-il arrivé à cette conclusion ? Peu importait, ce n’était pas à Kyoshiro de remettre en question les décisions de son capitaine, il lui faisait suffisamment confiance pour savoir qu’il n’avait pas pris cette décision au hasard.

Le petit groupe se mit donc en route et bien vite tous se rendirent compte que la météo n’allait pas jouer en leur faveur et que cette tempête, celle qui soulevait le sable en un épais brouillard, allait poser problème concernant le repérage des ennemis. De toute façon, quel combat s’était déjà déroulé comme prévu, du début à la fin ? Il y avait toujours de l’imprévu, l’important était de pouvoir s’adapter à la situation pour pouvoir sortir son épingle du jeu.
Comment savoir qui se trouvait dans cette tempête ? le jeune homme arrivait à repérer plusieurs formes de vie grâce à son haki qui marchait de nouveau, mais c’était à peu près tout ce qu’il était capable de faire. Leur puissance ? Leur identité ? Leur style de combat ? Rien de tout cela ne lui était connu mais, à sa grande surprise, cela ne suffit pas à arrêter son capitaine qui chargea la petite troupe sans hésitation. Impressionné par la témérité de son leader, le jeune homme sentit son haki de l’armement s’éveiller en même temps que cet affrontement. Que faire ? Usant de son observation il sentit trois autres adversaires, derrière son capitaine et son opposant.
Se rematérialisant en l’air, bien au-dessus de la petite troupe, le jeune homme joignit ses mains en un triangle qui englobait les trois autres inconnus. Serrant les dents alors que l’énergie s’accumulait entre ses mains, le jeune homme hésita un instant. Pourquoi ? Parce que cette attaque qu’il s’apprêtait à lancer n’avait été créée pour rien d’autre que détruire purement et simplement. Lui qui connaissait la valeur de la vie s’était résolu à créer une telle technique après les derniers combats mais…mais c’était dur de se dire qu’il attaquait avec l’intention de tuer. Il n’avait jamais tué de sang-froid jusqu’à maintenant et ne désirait vraiment pas le faire…mais il n’avait pas le choix, se dégonfler signifiait la mort de ses camarades.
Soupirant de lassitude autant que de tristesse, le bretteur s’autorisa une seule pensée :

*Puissiez-vous me pardonner un jour.*

Secouant la tête pour chasser ces pensées qui n’avaient pas leur place ici et maintenant, le jeune homme raffermit sa détermination et, bientôt, la lumière accumulait entre ses mains fut relâchée sur les trois cibles qui se trouvaient dans ce triangle. C’était une attaque de lumière pure qui n’avait pour seul but que de vaporiser tout ce qui se trouvait sur son chemin : que ce soit le sol ou les personnes qui se trouveraient sur ce dernier. Il n’était pas assez naïf pour penser tous les toucher, mais il espérer que son attaque surprise en blesse au moins un…cela pourrait faire pencher le combat en la faveur de son petit groupe.

Spoiler:
 







© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Jeu 9 Juil - 18:05



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Pris dans cette étonnante tempête de sable, il était difficile de distinguer les moindres formes qui pouvaient éventuellement nous entourer. Cependant, nous pouvions être certains d’une chose : plusieurs ennemis s’étaient dressés contre nous. En effet, Nakata les avait senti et s’était empressé de passer à l’attaque, visant l’un d’eux avec hargne. Vu la façon dont il avait décollé, je ne pouvais nier le fait qu’il souhaitait en finir le plus rapidement possible. Toutefois.. Nous avions affaire à de redoutables adversaires, cirant les pompes de Centes. Se sortir de cette situation délicate n’allait malheureusement pas être aisé, même pour le Phénix. A vrai dire, je pensais fortement qu’il en était conscient, mais qu’il préférait tout simplement se donner le plus de chances possibles en évitant de penser au pire, ne gardant que le meilleur. En fait, il était préférable que je fasse de même, pour pouvoir pleinement me concentrer sur ceux qui nous faisaient face. Ainsi, prenant une profonde inspiration alors que nous n’étions plus que quatre de notre côté, je fermais légèrement les yeux. Peu de temps après le décollage du Corsaire, Damon et Alidia se propulsèrent également, commençant à s’exécuter pour appuyer leur capitaine. Damon, du tranchant de sa lame, découpa littéralement la vague de sable alors qu’Alidia préférait se charger d’un des hommes.

Décidément, ils savaient faire les présentations, ces trois-là.. De son côté, Kyoshiro, lui, opta pour une offensive bien plus dangereuse d’une certaine façon. Effectivement, il avait en tête de toucher le plus de personnes possible. C’est pour cela qu’il laissa s’échapper une sorte d’énergie éblouissante prenant la forme d’un triangle et fonçant droit vers le sol, là où les trois combattants Decima se trouvaient. Laissant un léger rictus se dessiner sur mon visage en les voyant tous se battre de cette façon, je relevai lentement la tête pour fixer le ciel quelques instants. Le soleil nous oppressait, de sa force et de sa chaleur étouffante, il était comme un Dieu au-dessus de nous. C’est sur cette constatation que tout allait se jouer, en réalité. Attrapant mon couvre-chef pour le lancer quelques mètres plus loin, je fermais les yeux, me concentrant en prenant ma forme hybride. Ainsi, mon corps put capter tous les rayons émanant de cette grosse étoile, me procurant une énergie presque illimitée. Pour ainsi dire, je n’avais jamais pu accumuler autant de chaleur dans mon corps jusqu’à ce jour. J’allais donc pouvoir utiliser mon plein potentiel, et ce sur tous les points : vitesse, endurance, force. Pendant que mon corps se chargeait, je ne pouvais retenir un cri puissant, long, et qui fit légèrement trembler le sol sous mes pieds. Rapidement, une épaisse aura dont les tons s’étalaient entre le jaune et l’orange se dessina tout autour de moi, alors que mes cheveux commencèrent à se soulever.





- Honō no dansu..

D’un bond puissant et contrôlé, je m’élançai ensuite en direction du cratère créé par l’attaque de lumière de Kyoshiro. J’avais pu sentir l’odeur de nos adversaires, en tout cas au moins une, et c’était désormais à moi de passer à l’action. Usant de ma copie du Soru pour accentuer d’autant plus ma vitesse, je devins plus rapide que je ne l’avais jamais été. Ma cible initiale était le travesti, et c’était vers son odeur que je me dirigeais. Alors, une fois proche de lui, je recouvrai mes avants bras de Haki de l’Armement, essayant de le frapper d’une multitude de coups extrêmement rapides. Mon atout ici était que.. Même s’il parvenait à esquiver mes coups, ceux-ci pourraient s’étendre, tout du moins une partie importante des dégâts, grâce à la chaleur : celle-ci dessinant des formes étendues de chacun de mes membres pendant mes mouvements. De ce fait, il était fort possible que le Decima se retrouve touché par une chaleur brûlante et ce même s'il tentait d'esquiver.


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 13 Juil - 20:13



Tsuki Wakai

La lutte qui opposait les deux titans au milieu de la tempête de sable promettait de détruire une partie du désert, et pourtant le Phoenix, après une première attaque titanesque, avait choisi de se reporter sur un coup plus discret mais dont il ne doutait pas de l'efficacité. A son grand damne, certainement, il avait en face de lui un utilisation du Rokushiki et un maître de l'Armement. Ainsi, le coup qu'il voulut donner dans le menton de l'épéiste ne fut guère plus qu'une caresse sur une peau de velours. Et non content de ne pas décoller du sol, il tira son épée fétiche, le sabre qui avait fait dans un premier temps sa réputation, le Jimmu Tennō.

Dans un premier temps, il rapporta son premier sabre dans sa main gauche. Puis, lorsqu'il eut dégainé sa troisième lame, il tenta littéralement de trancher en deux son adversaire au niveau de la taille. Par instinct, il accompagna son mouvement de katana d'une lame d'air qui avait pour but d'obliger son ennemi à s'éloigner.

Et alors qu'il avait échappé à la bataille aérienne, le sabreur s'élança vers le Phoenix en quittant son Tekkai, et recouvrit son épée de Haki en tentant tout simplement, grâce à un Soru parfaitement exécuté, de planter le Phoenix directement dans l'estomac, et de lui arracher une partie du flanc vers la gauche.


Karo

Karo vit l'attaque qui venait du ciel, en contre-plongée. La tempête de sable n'était pas un gêne pour sa vision adaptée aux troubles du désert. Si le Vice-Amiral, par réflexe, s'écarta de la zone de combat, ce ne fut pas le cas de Rachida qui n'avait pas l'air de craindre la puissance dévastatrice de son ennemi. Elle vit passer non lui d'elle les deux acolytes du forban aux reflets bleutés, qui se préparaient déjà à attaquer l'homme des sables. Il était entouré de partout : une attaque unilatérale, une force de frappe sans équivoque.

Et pourtant, l'affolement qui aurait du le prendre n'avait pas l'air de poindre dans son esprit. Il accueillit l'attaque de Kyoshiro d'une main salvatrice, et alors qu'elle aurait du toucher deux des quatre Décimas, elle se concentra dans la paume de la main gauche de l'homme avant de ressortir par la paume de la main gauche, sa puissance libérée à la même hauteur que celle que lui avait mis son utilisateur à l'origine, se portant directement sur les deux membres de son équipage. Qu'ils aient l'Armement ou non pour se protéger, ils n'en ressortiraient pas indemnes.

Utilisant sa propre variante du Pas de Lune, l'homme du désert s'éleva alors immédiatement vers son ennemi, l'homme-lumière. Il l'intéressait de par la puissance qu'il venait de libérer : c'était devenu sa priorité.

    - A nous deux. Voyons qui tombera le premier.

Et recouvrant son poing de Haki de l'Armement, il lança une premier attaque de face sur son ennemi, avec une virulence propre à son style de combat.


Rachida Data

Alors que l'attaque de l'homme-lumière venait d'être déviée, la travestie reporta son attention vers l'homme qu'elle sentait venir vers elle. Souriant, elle esquiva la première attaque mais ne s'attendait pas à subir de légère des brûlures sur l'avant-bras. Ronchonnant, elle tourna sur elle-même pour projeter du sable dans les yeux de son ennemi et s'éloigner légèrement.

C'est alors qu'elle cracha littéralement sur le sternum de son adversaire. Pas un petit crachat embêtant, mais bien un gros mollard bien dégueulasse qui avait pour objectif de transpercer la peau de son ennemi, et qui en avait la capacité. Son Retour à la Vie était une petite merveille : il avait développer la capacité de maîtriser sa salive à la perfection.

    - On dirait que tu vas être un adversaire coriace... Je me présente, je m'appelle Rachida, comment t'appelles-tu ?

Présentation d'usage. Elle aimait connaître le nom des personnes qu'elle s'apprêtait à tuer, quitte à les oublier par la suite. Et tandis qu'elle s'éloignait tout en faisant face à son ennemi, profitant de son agilité pour tirer une série de projectiles, l'Okama sentit le sol trembler une nouvelle fois sous ses pieds, plus intensément qu'avant. Une forme géante à l'horizon de la tempête de sable, vers le nord, commençait à se former plus intensément qu'avant.

Petit Rappel de niveaux : Tsuki est niveau 48, Jean-Bart est niveau 37.
Karo est niveau 39 et Rachida est niveau 34.
Karo possède un fruit du démon qui lui permet de renvoyer l'attaque d'un ennemi à même puissance, et à même vitesse. Il l'a envoyé vers Alidia et Damon.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14723
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
175/1000  (175/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 14 Juil - 11:39


Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. ♠
❝ Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • La décision aura été rapidement prise par le Phoenix : la possibilité d'endiguer la progression de l'armée de Centes à Alabasta était bien trop belle pour être abandonnée. C'est ainsi qu'il s'élance en direction du Royaume Désertique, en compagnie de Damon, de Kyoshiro et d'Alidia, prêt à faire une entrée fracassante parmi les grands de ce monde...







Présentation brève du personnage • Holly Wate est une jeune pirate recrutée par Nakata sur South Blue. Elle l'a accompagné à maintes occasions, comme pendant la Grande Guerre ou la conquête de Graou Island, et est devenue une membre à part entière de l'équipage. Dernier bastion de la délicatesse au sein d'un équipage de fous, elle s'est assagie suite à de récentes mésaventures et en est revenue plus forte et déterminée à protéger ceux qu'elle aime.





❝ Laisse-moi raconter ❞


C'était envisageable : cette enflure d'ancien vice-amiral avait du répondant, tant et si bien que le blondinet risquait fort de perdre son temps s'il ne donnait pas rapidement son maximum. Ce type avait en effet été en mesure de se protéger de l'attaque du Phoenix en usant manifestement du haki de l'armement et d'une autre technique capable de le protéger, très certainement le tekkai... Sans cela, Nakata n'aurait probablement eu aucune difficulté à l'envoyer dans les cieux : sa force physique était indéniablement supérieure à celle de l'épéiste puisqu'il jouissait d'entraînements martiaux d'une violence extrême et inouïe... Cela étant, sa vitesse risquait, quant à elle, de poser problème : même s'il n'en avait pas l'habitude, il lui semblait que ce guerrier Decima disposait de plus de ressources que lui en matière de vélocité. C'était motivé par l'idée de rétablir un certain équilibre que le Schichibukai décida d'outrepasser d'emblée les limites naturelles de son corps, ayant alors recours à une technique capable d'augmenter drastiquement ses prouesses dans le domaine de la célérité tout en réduisant légèrement ses capacités concernant la force pure, dure et brute. Ainsi, ses fines lèvres dessinèrent quelques mots tandis qu'alerté par son haki d'une attaque imminente, le corsaire bondissait en arrière pour prendre ses distances et se tenir à l'écart de ces armes d'un tranchant certain :



Cinquième voie, sokudo.

Mais cela n'était pas tout : utiliser cette aptitude physique ne lui permettrait pas, dans l'immédiat, de renverser la tendance... D'autant plus que le bretteur venait de balancer une lame d'air dans sa direction, anticipant manifestement son bond en arrière. Alors, haki, intellect ou simple réflexe de combattant ? Dans tous les cas, le Fenice comptait bien se renseigner sur les capacités mentales de son opposant dans les secondes à venir : la lame d'air n'était pas encore venue le percuter que son pied gauche touchait à nouveau la surface du grand désert, la percutant soudainement pour soulever un épais nuage de sable autour de lui, masquant de ce fait la vue de son ennemi et l'empêchant de s'appuyer sur ses sens pour le retrouver. Suite à cela, le Phoenix usa d'une forme hybride bien particulière et récemment développée : la forme démon. Ses mains mutèrent brusquement, ses doigts se transformant en diverses serres d'une bonne trentaine de centimètres, tandis que ses yeux s'illuminaient d'une lueur féroce. Il eut tout juste terminé cette mutation pour le moins inattendu que sa première main, la droite, percutait la lame d'air de son homologue aventurier, tandis que la seconde, la gauche, brassait les cieux avec la stricte motivation de terrasser Wakai Tsuki :



Yōdō.

Cinq lames d'air prirent alors leur envol, avec le simple objectif de trancher le vice-amiral tandis que celui-là usait d'un soru pour se propulser brusquement vers le pirate, qui passa sans plus tarder à la seconde partie de cette technique : il utilisa également une technique de célérité, usant de son haki de l'observation pour réapparaître à quelques mètres de son ennemi, si possible hors de son champ de vision, avant de réitérer le lancer de lames d'air. Le but de cette initiative ? Premièrement, voir si Tsuki possédait l'observation et, si tel était le cas, s'il était en mesure de l'utiliser en tant que pion : si cela était vrai, il n'aurait aucun mal à bloquer l'entièreté des lames d'air d'un simple mouvement du poignet. Deuxièmement, apprendre à connaître les capacités sensorielles de son homologue : celui-ci possédait-il une aptitude particulière, capable par exemple de lui indiquer les vibrations dans l'air ? Troisièmement, et peut-être le plus déterminant, à condition que les deux propositions ne s'avèrent incorrectes, Nakata souhaitait mesure l'ensemble des capacités intellectuelles de son ennemi. Si celui-là voyait le capitaine disparaître, allait-il arrêter de combattre ? Chercher un nouvel ennemi ? En bref : plus qu'une véritable offensive, cette attaque était pratiquement l'équivalent d'un test.

De l'autre côté, si Alidia, Kyoshiro et Fran avaient rapidement pris les devants, Damon était resté légèrement en retrait après avoir tranché la vague de sable, cherchant à savoir lequel de ses compères il devrait aider pour se montrer aussi efficace que possible. Il n'eut guère de temps pour y songer que son haki l'avertit d'une situation extrêmement dangereuse : la vision que lui offrait l'observation lui permit de comprendre que la blondinette et lui-même courraient un grand danger s'ils ne bougeaient pas rapidement... Ainsi, l'ancien révolutionnaire hurla quelques mots à sa comparse, plaçant son arme bien en évidence :



Alidia ! Accroche-toi, vite !

Sachant pertinemment que le pirate possédait un moyen sensoriel qui lui échappait encore, la criminelle s'exécuta, envoyant un couteau attaché par un fil s'entourer autour de l'arme de l'épéiste qui tira soudainement, balançant la combattante dans les airs avec fureur. Celle-ci se trouvait donc désormais hors de l'attaque de Karo, mais cela n'était pas encore le cas du révolutionnaire, qui usa de la distance qui le séparait de son opposant pour se jeter sur le côté aussi brusquement que possible. Le fait d'avoir anticipé la formidable réplique de l'ennemi avait été un grand plus mais cela n'allait dans l'immédiat pas être suffisant... En effet, le laser de Kyoshiro fondait déjà droit en direction du brun, qui afficha brièvement un sourire crispé avant de recourir à une tactique particulièrement périlleuse : plutôt que de continuer à éviter, d'un bond, quitte à y laisser une jambe, il cessa soudainement sa progression. Il s'était déjà suffisamment éloigné du centre du laser et se trouvait déjà sur l'une de ses extrémités : il usa alors de son sabre, le Wado Ichimonji... Comme d'un simple miroir. La chose aurait pu fonctionner parfaitement si l'un des reflets n'avait pas échoué à ses pieds, provoquant une onde de choc suffisante pour envoyer bouler Damon sur quelques mètres. Celui-là se redressa, époussetant difficilement ses vêtements tout en observant les affrontements calmement : Kyoshiro était chargé par l'un des Decimas, Nakata continuait d'occuper le vice-amiral, Fran avait pris les devants en s'opposant à Rachida... Ne restait donc plus qu'Alidia et Jean-Bart, outre lui. Et la demoiselle semblait également l'avoir compris : elle n'avait toujours pas rejoint le sol qu'elle décida d'user de sa position aérienne pour attaquer le second vice-amiral :



Ressho.

Le but pour la blondinette allait être d'entourer le poignet droit du tireur grâce à l'un de ses couteaux et à l'un de ses fils avant de tirer dessus violemment, histoire d'abîmer un peu le membre de l'ancien marine et de lui montrer que les femmes n'étaient pas toujours dénuées de répondant...



© Halloween



Donc :
Nak use de son haki pour anticiper le soru et le coup d'estoc et l'évite donc simplement : il balance des lames d'air avant de s'éloigner et de se placer sur l'un des côtés de Tsuki. Plus il réitère ses lames d'air, visant cette fois le dos/le flanc de l'épéiste, cherchant principalement à savoir comment celui-là va réagir.
Damon use également de son observation et comprend ce que Karo manigance : il permet à Alidia de s'en sortir totalement en la projetant par le biais de l'un des fils de celle-ci. Ensuite, il court, et bloque une partie du laser avec sa lame. Plus ou moins efficace, il est toutefois projeté et se redresse, légèrement blessé (mais pas grand chose du tout, surtout "sonné" par le choc en fait).
Damon est lvl 34, et Alidia 36 !

_________________
“Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.”


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1676
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
42/750  (42/750)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mar 14 Juil - 20:54






Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions.














Comme je vous l’ai déjà expliqué auparavant le jeune bretteur n’avait pas la moindre idée du type d’adversaire qu’il allait avoir en face de lui et cette ignorance lui faisait imaginer tous les scénarios possibles et imaginables dans sa petite tête candide. Comment faire autrement, de toute façon ? Homme, femme, combattant au corps à corps ou à distance, possesseur d’un fruit du démon ou sabreur, il ne savait pas quel combattant allait être son adversaire et, de ce fait, il ne pouvait guère prévoir une stratégie adéquate. Le pourriez-vous?
Une fois encore, pestant contre sa propre ignorance et contre les conditions de la mission qui allaient le forcer à plus d’improvisation qu’il n’en avait l’habitude, le jeune homme se força à ravaler sa frustration alors qu’il survolait cette épaisse tempête qui l’empêchait de voir quoi que ce soit. Certes, il était soulagé de pouvoir de nouveau ressentir des présences grâce à son haki de l’observation nouvellement acquis, mais malheureusement cette nouvelle capacité ne lui était pas d’une grande utilité s’il n’était pas capable de visualiser ou de sentir ses adversaires. À quoi bon attaquer quelqu’un s’il on n’a aucune idée de ses capacités ? L’un de ces combattants pourrait être en possession d’une capacité bien embêtante et, puisque Kyoshiro n’en savait rien, il allait devoir jouer avec le feu en espérant ne pas faire une bêtise.
Mais avait-il un autre choix ? Il arrivait un temps où la préparation devait être laissée derrière au profit de l’instinct, de l’expérience et de la confiance en ses propres capacités. Bien sûr si le dernier point posait problème chez un individu aussi timide et sûr de lui que le jeune maudit de la lumière, ne pouvant s’autoriser à avoir une pleine confiance en lui-même, Kyoshiro savait que le combat imminent n’était pas en option. Il allait devoir se battre bec et ongles pour remporter la victoire et, de ce fait, le doute n’était pas quelque chose qu’il pouvait laisser grandir en lui.

Était-il le seul à douter ? Non, chaque combattant devait gérer ses propres doutes et incertitudes avant que les flammes du combat ne l’atteignent, chaque guerrier devait faire la paix dans son esprit afin de se concentrer sur l’instant présent et ne rien laisser se mettre entre lui et sa victoire. Kyoshiro le savait, il n’avait pas eu besoin d’aide pour le comprendre mais cela restait bien plus facile à dire qu’à fair. Enfin qu’importe, il survolait à présent la mêlée et lança son attaque en priant pour que ce ne soit pas un échec…et malheureusement ce le fut. Bien sûr il s’attendait à ce que certains soient assez rapides pour éviter l’attaque, malgré l’effet de surprise, mais comment aurait-il pu prévoir que l’un d’entre eux soit capable de dévier son attaque ? L’espace d’un instant son cœur s’arrêta presque en voyant son attaque se diriger vers ses camarades. Imagineriez-vous comment il se ressentirait si sa propre attaque venait à faucher l’un de ses amis ? Fort heureusement les choses ne prirent pas une tournure si dramatique.

Légèrement agacé par cette étrange capacité qui allait rendre inutiles ses attaques à distance, voire même dangereuses pour lui et ses alliés, le jeune homme aperçut son adversaire bondir vers lui en se demandant qui allait tomber le premier. Dégainant l’un de ses sabres, le jeune bretteur répondit sur un ton sec qui ne souffrait d’aucune ambiguïté :

« Inutile de se poser la question, je ne tomberai pas. »

Ses dernières paroles firent bien sûr écho à son tout dernier combattant contre cet homme poisson, là où il puisa dans ses dernières ressources pour arracher la victoire…il sut immédiatement qu’il allait devoir en faire de même aujourd’hui.
Perché sur son disque de lumière qui le maintenait en l’air, le jeune homme fléchit sur ses jambes et, posant le côté non-tranchant de sa lame entre deux doigts dans sa main gauche, il se prépara à une attaque d’estoc qui devrait contrer le coup de poing de son opposant. Sentant le haki de l’armement stimuler son corps face à l’imminence de l’attaque, Kyoshiro lança l’attaque…même si elle ne fut pas celle prévue. En effet il lança bien l’estoc mais ce fut une lame de lumière qui se dirigea vers son adversaire à une vitesse vertigineuse. Allait-il surprendre son opposant ? Cette attaque allait-elle aussi se faire dévier ? Il était préparé à se décomposer et se reformer ailleurs, mais il devait avant tout tester cette fameuse capacité pour en connaître les points faibles et points forts.


Spoiler:
 







© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 15 Juil - 18:09



Monarque VS Mythique

feat Plein de gens






Cet adversaire allait sans doute être difficile à battre, ou tout du moins, l’affrontement ne se terminerait pas en seulement quelques minutes. Il faudrait ainsi jouer avec notre résistance, et notre endurance, si jamais le combat venait à vraiment trop s’éterniser, ce qui était un point fort chez moi. Avec l’énergie accumulée par les rayons du soleil, je pouvais tenir des heures sans même m’essouffler. Il n’y avait donc plus qu’à prier que le travesti ne soit pas doué d’une faculté à peu près similaire. Mais à première vue, il semblait se pencher vers une toute autre sorte de capacité, et qui n’en restait pas moins incroyable. En effet, la salive qu’il expulsait de sa bouche semblait avoir le même destin qu’une balle tirée par un revolver. Aussi rapide et perforante, à priori. En tout cas, c’est ce que j’avais estimé à première vue, car je n’avais pas encore pu déceler les réelles propriétés de celle-ci. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque le travesti s’était empressé de cracher en direction de mon sternum, j’avais agi comme par réflexe, en recouvrant cette partie de Haki de l’Armement afin de me protéger. Bien évidemment, malgré ma vitesse, j’étais tout de même resté sur mes gardes lors de mon offensive, afin de ne pas bêtement foncer dans le tas et me prendre une contre-offensive de plein fouet. Le sable ne m’avait donc également pas atteint.

De ce fait, après m’être protégé, je bondis légèrement en arrière alors que plusieurs projectiles commencèrent à fuser en ma direction, telle une mitraillette. Jouant alors avec mon agilité et mon Haki pour recouvrir quelques éventuelles zones prêtes à se faire toucher, je pus en ressortir indemne. Toutefois, je devais désormais être prudent à l’égard de cet adversaire qui n’hésiterait sûrement pas une seule seconde pour m’attaquer en traître à la moindre occasion.

- Mmh.. Tu peux m’appeler Omega.

Les mots étaient clairs, énoncés sur un ton calme et serein. Maintenant, il me fallait réfléchir, mais pas trop non plus afin de ne pas m’exposer à des risques inconsidérés. Finalement, je n’avais pas eu besoin de beaucoup de temps pour trouver une idée. Elle n’aurait probablement pas les effets escomptés, mais il était toujours bon d’essayer. Fixant donc le travesti du regard, j’attrapais l’un des bâtons attachés dans mon dos, avant de le faire tourner rapidement devant moi. Cela n’avait aucun réel but, c’était surtout pour mettre mon adversaire sur ses gardes. Puis, d’un seul coup, je l’arrêtais et le fit pivoter de façon à ce que l’une des extrémités soit dirigée vers lui, pour activer mon Flash Dial afin de tenter de l’aveugler. Ceci fait, je m’empressai de remettre le bâton à sa place et d’empoigner mes deux sabres avec un seul but : créer un puissant tourbillon qui se dirigerait à vive allure vers mon adversaire. Là était le vrai commencement du « plan ». En effet, après ça, je n’avais plus qu’à user de mon Soru cumulé à ma vitesse pour me déplacer rapidement en diagonale sur le côté gauche du travesti. Il ne restait donc plus qu’à voir ce qu’il comptait faire, mais dans tous les cas, je ferai en sorte de suivre son mouvement afin de me rapprocher suffisamment de lui en espérant une diminution de sa capacité de réaction, pour lui balancer deux billes ayant une propriété spéciale, celle de geler instantanément une surface d’environ 30m² au toucher. Puis, il me suffisait de m’écarter suffisamment en me tenant près à riposter.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1894
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.939.252.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Mer 15 Juil - 23:12





Le Nak Nak Mushi raccroché depuis plusieurs jours, le chasseur de primes revenait d'un magnifique séjour sur l'île de Momorio, arbres roses et travestis au programme. L'appel fut assez simple, mais clair, il fallait que Ghetis entre dans une partie d'échec avec un allié de taille puisqu'il s'agissait d'un Shichibukai. Pour le moment, il était encore loin de s'imaginer qu'il rencontrerait aussi son ancienne proie de Shabaody, alias M. Black Fran, rencontré il y avait environ deux années. C'était un peu grâce à lui si le Vairon prétendait désormais au titre de médecin. De plus, Ghetis allait aussi rencontrer une connaissance, un homme qu'il ne put que voir durant la grande traque lancer par un chasseur de Yonkous. Néanmoins, l'élément qu'il ne s'attendait absolument pas à rencontrer était clairement.

- Tout est en place ?

- Ouais, ouais. J'ai pris les Escaméras et tout le tralala. Il y'en a quand même beaucoup d'ailleurs...

- Ecoute, avec ce qui se prépare le peuple aura besoin de voir ce qui se passe, mais aussi d'être à l'abri. Il va falloir montrer à Alabasta que le Gouvernement est une institution fiable.

- Moi je dis que tu veux juste faire ton Ghetis-Show.

- Contentes toi de placer les escargots et de me rejoindre ensuite. Tu vas en placer à Nanohana et à Alubarna. Je vais en garder deux avec moi au cas où tu te charges de placer le projecteur comme il faut. Les escargots sont vivants donc ils seront dans mes arènes s'il y a matière à en faire une, donc place-les idéalement pour qu'elles se retrouve dans les gradins.


A plusieurs kilomètres de la sortie du Tunnel d'Ukkari se trouvait deux silhouettes. L'une tirant un chariot et l'autre ayant une arme dans le dos, ils portaient chacun un chapeau à rubans, les protégeant ainsi du soleil ; au-dessus d'eux, deux oiseaux blancs, l'un étant relativement grand et le second un peu plus petit. D'une impulsion de son Geppou l'homme masqué monta sur le plus petit des oiseaux et mit les voiles.

- J'espère qu'il ne va pas utiliser son haki de boulet en plus

~

- Tiens une tempête... Je devrais prévenir Pride.


Ghetis utilisa donc son bébé Den Den Mushi pour conseiller à son équipier de contourner la tempête du mieux qu'il pouvait, tandis que lui se frayerait un passage avec son éventail.

*Je perçois plusieurs voix non loin de la tempête. Je vais me rapprocher au mieux, puis je viendrais à pieds. On dirait qu'il y a le lézard*

Après plusieurs minutes pour se rapprocher du groupe, il quitta donc son oiseau et fit quelques pas en direction des combattants. Sa maîtrise avancée du haki active, il augmentait suffisamment son champ d'action pour happer une ville et ainsi concentrer toutes les voix présentes sur lui. Une arrivée digne d'un Archer.

La forme de son gunbai se dessinait dans la tempête de sable et bientôt il serait complètement visible, son haki lui assurant d'être remarqué dans tout les cas. Ainsi, quant il arriva dans la zone de combat Ghetis ne put s'empêcher de lâcher :

- Le spectacle peut commencer.




Masque Vairon. Ghetis Archer. 1505.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   Lun 20 Juil - 13:53



Tsuki Wakai

Le sabreur d'élite réagissait à l'instinct. Si son intellect n'était plus à démontrer, il ne lui restait dans cet état que ses instincts de combattant émérite. Toutes les situations qu'il avait rencontré, toutes les expériences qu'il avait accumulées l'avait poussé à se développer au-delà de la réflexion et de réagir au quart de tour. C'était ce qui faisait de lui un Pion plus fiable que la plupart des Amiraux : il était resté, en tant que Vice-Amiral, un homme de terrain à plein temps.

C'était pour cela qu'il avait testé l'adversaire en premier lieu sans fuir : il avait testé sa puissance au premier coup, le second avait servi à évaluer ses réflexes et à estimer s'il était capable de le toucher. Il n'avait pas le concept de Haki en tête, mais au fur et à mesure des combats, c'était devenu une seconde nature de l'utiliser constamment. Il n'y pensait plus, il le faisait. Pour quelqu'un qui maîtrisait l'Armement depuis aussi longtemps, c'était une chose normale.

Pour un ennemi de cette trempe, le schéma habituel ne serait pas suffisant, mais il n'attendit pas de rétablir un contact visuel avec son opposant. Prenant deux de ses sabres entre les doigts de sa main gauche et son Jimmu Tennō dans sa main droite, il exécuta un large mouvement qui vint faire tourbillonner le sable sur une plus grande distance, le but étant simplement de l'éloigner d'une centaine de mètres. Un second mouvement presque identique mais plus puissant vint brasser l'air et créa une myriade de lames d'airs qui partirent dans tous les sens.

Elles firent non seulement office de bouclier pour l'épéiste à l'intellect réduit, mais vinrent aussi s'abattre sur le sol pour soulever un nouveau torrent de sable, moins important que le précédent, mais assez pour bloquer la vue du phœnix qui avait tenté d'attaquer en traître. La seconde suivante, Wakai Tsuki passait le soulèvement de sable, le transperçant avec un nouveau Soru et ses lames qui lui servaient de griffes, et tentant une nouvelle attaque cette fois-ci au niveau de la taille.

Mais non content de s'arrêter à cette première lancée, il se servit de l'ouverture que créerait sûrement son adversaire pour esquiver et en profiterait pour lancer, comme à son habitude, un geppou bien placé et atteindre son ennemi avec les griffes qui viendraient, recouvertes de Haki, lui transpercer la cage thoracique dans le sens opposé à la première attaque. Si son ennemi ne bougeait, il se contenterait d'opter pour le même schéma sans utiliser le pas de lune.


Karo

Karo vit son opposant précipiter une attaque vers lui, et son instinct lui dit de se méfier tandis que son cerveau était déjà parti chercher une contre-attaque. Profitant du pouvoir de son adversaire, il réitéra la même stratégie que précédemment : absorber l'attaque de son ennemi qu'il fonçait sur lui et qu'il se trouvait à présent à portée.

    - Tu échoueras.

Il ne voulait pas se montrer très bavard : s'il parlait un peu trop à son ennemi, son binôme tenterait de lui faire avoir une conversation soutenue, ce qu'il détesterait tout simplement. Profitant de l'énergie de la lumière et la puissance de son adversaire, il ne libéra cette fois-ci pas tout le rayon. Recouvrant son poing droit de Haki de l'Armement, il se servit de l'inertie de l'attaque de son ennemi pour rendre son coup aussi rapide que la matière qu'il venait d'absorber. Celle-ci déborda un peu en s'évacuant par le poing, blessant Karo au visage, alors que l'attaque allait amener l'homme-lumière au sol, lui faisant connaître la douleur que les humains normaux connaissaient.


Rachida Data

Rachida fut très sensible à la capacité de son ennemi, et elle préférait ne plus s'en approcher. Si elle n'aimait pas se faire blesser, elle détestait plus encore jouer au chat et à la souris. Pourtant, lorsqu'il se présenta, la Décima y vit une occasion et sourit de toutes ses dents en s'adressant au révolutionnaire connu des autorités :

    - Oméga, tu as fait parler de toi récemment ! Je suis une grande fan ! Dis-moi, ça ne te dirait pas de t'allier à notre cause ? Nous recherchons des personnes qui ont ton culot pour mettre à mal un directeur de CP ! Nous pourrions t'aider à augmenter ta renommée en échange de ton aide.

Les nouvelles allaient vite, et si le réseau d'information des Décimas n'était pas de la même trempe que ceux de la Révolution et du Gouvernement, il était assez étendu pour avoir pu transmettre un rapport complet aux principales Tours qui devaient s'y intéresser dans le cadre de leur recrutement.

Utilisant son Haki pour voir le coup venir, Rachida sentit qu'elle se retrouvait face à un problème de taille et ne tenta pas de lancer un nouvelle attaque, esquivant l'attaque par un réflexe salvateur et les billes que son opposant avait dû lancer en jouant habilement de ses jambes fines... Avant d'atterrir bêtement sur le sol gelé et de se casser la figure, montrant ses fesses à son ennemi. Le sol était frais, et ça faisait du bien, se dit un instant l'Okama en se relevant, attendant une réponse à sa proposition.


Jean-Bart Nonoha

Jean-Bart avait vu le coup venir alors que la tempête de sable semblait se calmer et qu'un nouvel intervenant arrivait, remplissant un peu plus les rangs des ennemis. Il pointa simplement son arme vers Alidia et fit subitement grandir le pistolet dont il venait de se saisir à la ceinture, déclenchant l'arme par un bouton miniature qui ne fonctionnait pas lorsqu'il était en taille normale. L'attaque de face semblait facile à esquiver, si on oubliait le fait que la balle qui fut tirée, pouvant trouer un géant et le tuer en visant la tête, était une balle d'air comprimé. Accompagné du sable qu'elle emmena sur son passage, elle se dirigeait à une vitesse ahurissante vers la jeune femme qui aurait sûrement bien du mal à en ressortir indemne.


Machigan Chesterfield, Kala

La forme qui dominait l'arrière-plan arriva enfin à destination, en quelques pas bien paramétrés, près de la zone de combat. Le géant Machigan, sur lequel étaient assis en hauteur trois hommes des sables, semblait aussi vide et mécanique que possible. Couvert par la tempête de sable, il pouvait à présent se montrer à la face du monde alors que les trois personnes sur son épaule, deux femmes et un homme, regardaient en contrebas le brouilleur de Haki ambulant. Avec lui, impossible de prédire une attaque quand bien même les sens n'étaient pas affectés.

    - Opération Chasse du Désert ! Lança une femme un peu excentrique du nom de Kala, la peau craquelée par endroits qui prouvait son appartenance au même peuple que Karo, et que ses autres compagnon.
    - J'aime pas.
    - Je m'oppose.

La seconde femme et le garçon d'une vingtaine d'années avaient parlé successivement. Ronchonnant, Kala descendit et atterrit plus d'une dizaine de mètres plus bas à quelques dizaines de mètres de l'homme masqué. Soupirant, elle se mit à beugler comme une poissonnière :

    - T'as rien à faire ici, toi ! Le peuple du désert ne tolérera pas qu'un homme comme toi vienne interrompre le combat de leur chef !

Et alors qu'elle parlait sans savoir de quel côté se trouvait ce mystérieux et dérangeant individu, la tempête de sable se calmait progressivement.
Petit Rappel de niveaux : Tsuki est niveau 48, Jean-Bart est niveau 37, Machigan est niveau 35.
Karo est niveau 39 et Rachida est niveau 34. Les niveaux des autres ennemis apparaîtront s'ils sont attaqués.
Rappel : Machigan est un géant.
La tempête de sable se dissipe progressivement et vous bénéficiez tous d'une meilleure visibilité.
Rachida Data est primée à 54.000.000 de berrys.
Wakai Tsuki a une renommée de 585.000.000 de berrys, Jean-Bart 305.000.000 et Machigan 250.000.000.
Pour toute question, me mp !
Ghetis > Ton PNJ n'a pas pu entrer dans Alubarna. Comme je n'ai pas plus d'informations sur la manière dont il a tenté d'y entrer, je ne te donne pas plus d'informations sur la manière dont il s'est fait rembarré. Soit tu en parles dans le prochain RP, soit tu me MPs.
Par ailleurs, tu peux observer que Yuba est particulièrement touché par les émeutes en y arrivant. Tu peux en faire mention dans ton rp si tu veux. (C'est dit sur l'autre rp).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Mythique et ses Champions. [PV Kyoshiro, Fran, Element, PNJ, peut-être Ghetis et Hibari]
» [Conquête] Le Monarque et ses Pions, le Gouvernement et ses Héros.
» Jeu Le Seigneur Des Anneaux:L'Age des Conquêtes
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» Quelques pions de cadavres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-