Partagez | 
 

 [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mer 10 Juin - 13:38

Le fruit de nos efforts [1]


Colonel Sanfoi

- Voici le rapport que vous avez demandé, Monsieur.

Le colonel de passage était tranquillement installé dans son bureau. Il regardait la mer par le hublot de son navire quand son lieutenant était entré sans prévenir. Il le regarda un instant, l'air de dire qu'il le dérangeait, avant de soupirer. Il ne voulait simplement pas lui avouer que cette situation l'énervait et qu'il devait entrer dans son bureau en frappant. La dernière fois, on l'avait retrouvé avec une fille de joie et ça avait fait un scandale sur le navire car il interdisait quiconque autre que lui de ramener ses conquêtes à bord.

Prenant le rapport que son acolyte lui tendait, le Colonel remonta sa braguette et éteignit la cigarette qu'il avait dans la bouche. Une fumée opaque s'était étendue sur le plafond, et s'échappait à présent par la porte grande ouverte pour aller enfumer les couloirs.

- Oh... Intéressant. On y va, demande des hommes à la base.

Le colonel sortit immédiatement de sa cabine sans attendre de réponse du lieutenant qui avait déjà tout prévu : les hommes étaient en ce moment même réunis devant le bateau pour permettre de commencer la mission le plus tôt possible. Et quelle était-elle ? Se posant sur le pont en face de la bleusaille en bas du pont, l'homme aux cheveux châtains et à la lame aiguisée présenta son épée vers le centre de l'île et la déplaça vers les côtes.

- L'objectif est simple les gars ! Un groupe de révolutionnaires transporte en ce moment deux colis d'une importance capitale, qui pourrait inverser la tendance sur North Blue ! Nous devons nous en emparer au plus vite, et pour cela toutes les personnes disponibles sont réquisitionnées. L'objet de notre quête sont les deux caisses présentes sur leur charrette ! En avant !

Parmi les hommes un peu plus bas, seul Caligula pouvait apparaître comme un gradé, les autres n'étaient que de la marmaille. Rien de plus agaçant que des hommes sans capacités pour le Colonel Sanfoi.


Capitaines de Divisions Sarah Dorfor et Bubble

La route allait être longue pour les deux révolutionnaires. Ils venaient de sortir de la capitale, et déjà le poids de leur mission leur apparaissait grandissant. Un fruit du démon, rien que ça. C'était ce qu'ils transportaient dans leur cargaison : un fruit monstrueux qui devait être livré à Kaiten-Su au plus vite pour qu'un détenteur soit choisi. La peur au ventre, le petit bataillon dirigé par les deux capitaines de divisions s'avançait vers le port, un endroit où ils allaient pouvoir directement embarquer.

- Que tout le monde soit sur ses gardes, on n'est jamais à l'abri d'un imprévu ! Dit la jeune capitaine de division Sarah Dorfor.
- Vous avez entendu Mademoiselle Sarah, lança lentement le capitaine de division Bubble.

Les deux capitaines marchaient côte à côte en queue de file. Bientôt, une armée débarquerait sur leur cargaison, enfermé dans une boite en bois, tandis que plus loin un marchand de fruit sortait de la ville avec son chargement.

_____________________


- Ce n'est qu'une mission de routine, mais j'aimerais que tu gardes un œil dessus, ça ne te dérange pas ?

Le concerné soupira un instant en entendant à l'autre bout du fil le commandant révolutionnaire à qui il devait un service. Certes, ce serait une grande perte pour la Révolution si la cargaison « mystère » devait se trouver perdue ou entre les mains des marines, mais il n'avait aucune envie d'aller sur North Blue. C'était l'endroit où il avait le plus de chances de se faire reconnaître, étant donné les nombreuses personnes qui l'y avait déjà vu au cours de ces derniers mois. Il préférait largement se rendre autre part, mais il n'avait pas le choix. Raccrochant la ligne en soupirant à nouveau, il s'arma de ses dagues et mit sa capuche pour recouvrir son visage, et garder le suspense sur son identité.

- Je reviens d'ici quelques heures, lança Erwin à l'homme qui était étalé dans le lit simple de la chambre, à côté d'un lit de pailles improvisés, semblant se reposer d'un long entraînement. Préviens Katia et les autres.

Laissant Hope se réveiller, le rouquin finit par se téléporter.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Sam 13 Juin - 21:43



Le fruit de nos efforts


Caligula posé dans son lit... enfin, sur un matelas nu recouvert d'un piètre drap sentant un mélange de pisse et de terre, le shandia admirait l'épée léguée par son frère tout en se remémorant les jours heureux qu'il vivait sur Skypiea avec son père, sa mère, sa sœur, son voisin et tout...
-Eh mon p'tit pote, ramène ta fraise ! Il y'a le patron qui veut voir toute la clic. Peut-être qu'il va nous avouer ses rencontres intimes hahaha !
Caligula se leva brusquement et ferma la porte violemment devant son camarade, Jungo, qui était assez... comment dire... tranquille, cool. Mais pour Caligula ce n'était qu'un homme de la mer bleue comme les autres, certes un peu plus drôle et amical, chose qu'aimait le shandia mais le jour où celui-ci viendrait à mourir ou si le shandia serait contraint à l'abandonner, il ne le pleurerait pas pour autant. Car en effet malheureusement, Jungo n'était vraiment pas très fort. Il avait le même niveau que les autres ou peut être un peu plus élevé. Même Caligula assez faible sabreur ne mettait pas plus d'une minute pour le défaire de son arme blanche.
Une fois habillé et armé, car le colonel ne les appelait sûrement pas pour parler de ses relations enjôleuses, le rouquin sortit de la pièce obscure et fut ébloui par la lumière avant d'apercevoir en hauteur son colonel, et à son niveau les...autres. Alors tel était la mission, un fruit du démon. Le marin en avait déjà entendu parler et avait même eu la chance d'une rapide confrontation. Ces fruits octroyant des pouvoirs assez épatants étaient à porter de mains. Caligula devrait s'en approprier un. Le manger ou pas n'était pas la question principale, mais ce genre de truc pourrait toujours lui servir dans n'importe quelle situation.
Le colonel ordonna la dispersion de ses hommes sans pour autant donné une certaine stratégie ou des conseils. Soit, c'était permission totale et libre choix. Alors que la foule de marins s'éparpilla vers le port pour les uns et vers le centre pour les autres, Caligula se jeta vers ce qu'il pensait être le milieu du trajet. Les sbires du gouvernement, comme il les appelait, prendraient l'embarcation en sandwich tandis qu'il arriverait comme une fleur, saisirait son objectif, et se volatilisera comme un oiseau ou un magicien (celui que vous préférer). Mais le shandia ne serait sûrement pas le seul à vouloir ce trésor qui pouvait changer à jamais la vie d'un homme. De plus, il devrait sortir une excuse digne de ce nom pour échapper à l'interrogatoire de son colonel qui n'accepterait sûrement pas un simple « je l'ai mangé ».
Alors qu'il courait toujours, le rouquin se rendit compte qu'il était suivi. Ayant peur qu'en se retournant l'ennemi n'en finisse avec lui, Caligula courut encore plus vite et ne réussit à prendre de la distance. Il tourna à un bout de rue, puis dégainant son sabre il vint faire face à l'ennemi qu'il trancha d'un coup à l'horizontale.
-AHHHH !!! T'es malade ou quoi?! rétorqua Jungo accompagné de 4 soldats, enfin 3 étant donné que l'un d'entre eux venait de se faire trancher par le roux. Heureusement, celui-ci ralentit au dernier moment pour éviter une séparation totale de son corps. Attrapant son meilleur camarade par le col, le shandia cria :



    
  
Qu'est-ce qui vous prend de suivre en douce les gens comme ça, hein ?! Et puis d'abord depuis quand vous me suivez ?! Vous vous rendez compte que je comptais tous vous... attends une minute...
Un bruit assez proche se faisait entendre. C'était un bruit continu accompagné de plusieurs pas. Caligula lâcha l'imbécile d'une main et se tourna à sa droite : une ruelle débouchait sur la grande rue, et ce bruit, c'était évidemment la charrette des révolutionnaires. D'après l'un des hommes accompagnant Jungo, les deux autres groupes ne tarderaient pas à encercler le groupe de bandits, à peu près 2 minutes.


    
  
Non, je n'ai pas le temps d'attendre deux minutes. On va devoir faire sans les gars. On est 5,regarde l'autre agoniser, enfin 4 mais ne vous inquiétez pas. Vous deux, allez-y ! Jungo et moi on vous couvre.

Les deux hommes assez terrifiés à l'idée d'y aller seuls, furent invités par Caligula dans un coin sombre de la ruelle et se décidèrent finalement à y aller.
-J'avais pas cramé qu'ils avaient un coquard sur l’œil droit tout à l'heure posa le marin à Caligula qui ne daigna même pas lui répondre. Les deux hommes envoyèrent du sable sur leurs ennemis à l'aide de leurs pieds qui effleurèrent le sol, puis sautèrent sur la charrette pour chaparder le fruit armé d'un simple revolver.

    
  
En réalité, ils ne servent qu'à faire diversion, j'espère qu'ils s'en sortiront.


-EH, C'EST PAS COOL !!! T'ES UNE PUTAIN D'ENFLURE EN FAIT!!


    
  
Arrête d’aboyer, tu vas nous faire repérer. Je sais, j'ai déconné sur le coup, mais toi t'es le vrai héros mec. Tu vas ramener le fruit, sauver tes camarades, et défaire ce groupe de merdeux ! Pour la marine !! Ah oui... j'espère prend ton sabre et j'espère que tu maîtrises les attaques aériennes.

Jungo, encouragé par Caligula, se sentit puissant et valeureux. Il prit fièrement son sabre en main, le leva en l'air avant de jurer sur son sabre de battre les révolutionnaires tout en rapportant l'objet attirant tant de convoitise. Demandant au shandiaa de le lâcher, Jungo arma son sabre s’apprêtant à se battre lorsqu'il revint sur un point non élucidé : Euh bro, t'entends quoi par A.É.R.I.E.N.N.E.S, hein ?
Après un léger sourire, le shandia jeta de façon assez puissante son compère vers la charrette qui laissa s'échapper un cri de fillette assez perçant. Une fusée pareille était assez incroyable, mais le shandia savait ce qu'il faisait car tout de suite après, il se mit à courir après l'homme fusée en se dissimulant derrière lui telle son ombre.
En réalité, il n'avait que faire des deux soldats envoyés en premier temps, et... aussi de Jungo même si quitte à sauver quelqu'un il le prendrait tant que cela ne le nuirait pas lui et son plan qui allait se dérouler ainsi:
Deux marins ont été envoyés en diversion, mais cet acte est assez facile à prévoir. Ces deux-là se feraient soient arrêtés par les soldats révolutionnaires, soit par un capitaine dont Caligula n'avait encore pas vu la couleur. Donc, les ennemis attendraient sûrement le véritable danger qui est entre autres Jungo. Un homme qui va à une cette vitesse ne peut pas être un vulgaire insecte. Et sur ce point les soldats ne seraient pas assez compétents pour l'arrêter, donc soit il atteindrait la cible et Caligula n'aurait qu'à la récupérer, soit le capitaine qui n'avait pas bougé ou éventuellement d'autres capitaines l'arrêteraient et là, l'ombre du shuriken (le shandia en occurrence) sortirait de sa position pour attraper la boîte.
Si le colis était attrapé, Caligula courrait vers la capitale pour les semer, sinon il devrait malheureusement essayer de se battre pour la prendre.


    
  
C'est l'heure ! Aides-moi, grand guerrier Kalgara ! Prêtes-moi ta force et ton courage ! Dit-il en bondissant vers la boite ou se trouvait le fruit.




© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mer 24 Juin - 13:13

Le fruit de nos efforts [2]


Capitaines de Divisions Sarah Dorfor et Bubble

La route obligeait le petit groupe, à mi-chemin, à travers un ensemble d'habitations désertes rattachées à la ville principale en dehors de la capitale, et c'était là qu'attendrait sûrement une embuscade. Au moment où les structures de pierre furent en vue, le Capitaine de Division Bubble disparut soudainement à l'aide d'un Soru pour aller se poster en contrebas de la scène, de sorte à pouvoir intervenir rapidement en cas de pépin et à pouvoir rejoindre les troupes une fois que celles-ci auraient traversé la zone dangereuse. De son côté, Sarah Dorfor avait décidé de continuer sa route avec ses camarades et la charrette : hors de question de laisser la cargaison sans Capitaines pour la protéger. Elle savait que les intentions de son camarade étaient bonne, mais elle ne se faisait pas de soucis quant à la bonne résolution de cette mission : le port n'était déjà plus qu'à une trentaine de minutes de marche à pied.

Toute confiante qu'elle était, elle n'aperçut pas les deux hommes qui s'élancèrent sur la cargaison, une épée bâtarde et un revolver à la main. Sentant cependant le frottement de l'air à proximité, elle se retourna au dernier moment et fut plaqué par un des deux marines au sol tandis que l'autre commençait à attaquer ses subordonnés, livrant un combat à armes égales avec ces derniers. La jeune femme, loin de perdre son calme, analysa en un instant la situation dans laquelle elle se trouvait. Avec toute la grâce dont elle était capable, elle replia ses jambes jusqu'au cou de l'adversaire, glissant sous lui et esquivant par la même occasion le coup d'épée qui vint s'enfoncer dans le sol.

A peine eut-elle fini sa manœuvre qu'elle renvoya violemment ses jambes vers le sol, ayant attrapé la tête du marine qui entraîna tout le corps de celui-ci à terre. Le choc fut assez soudain pour qu'on entende un bruit de craquement d'os bruyant. Ouvrant grand les yeux, le marine sentit qu'il n'était plus apte à combattre, et il ne dut son salut qu'au lancer d'homme auquel Caligula s'était amusé. La révolutionnaire l'esquiva au dernier instant cette fois-ci, et vit que le lanceur se dirigea sur la cargaison.

- Merde, c'est pas mon jour ! Lança-t-elle en tentant de l'intercepter, action totalement inutile puisque l'homme de la situation était déjà sur le coup.

Bubble, un saut extraordinaire fait des hauteurs, atterrit juste devant le marine qui venait de s'élancer sur la cargaison. Eux-mêmes savaient que le pouvoir qu'elle renfermait pouvait changer une guerre, et ils espéraient que ce serait un élément décisif dans la leur contre le Gouvernement Mondial. Cependant cet atout ne servirait à rien entre les mains d'un imbécile qui sacrifiait ses alliés les uns après les autres pour arriver à son but. Un homme détestable comme ça...

- Technique Secrète du Lion Blanc.

Le Capitaine de division en face de Caligula venait de mettre ses poings en arrière... Il regarda un instant, tout sourire, son ennemi qui s'avançait inexorablement vers lui et la cargaison et lui lança un double coup de poing, semblable à la puissance d'un lion. Il cria par la même occasion pour apeurer son ennemi : tant qu'à faire, autant ne pas le faire à moitié.

_____________________


Le rouquin venait d'arriver dans la capitale et commençait déjà à faire le trajet pour aller jusqu'au bord de l'île, mais son chemin fut rapidement interrompu par la quinzaine de soldats qui suivaient le Colonel Sanfoi vers la ville. Apparemment, l'homme le plus puissant de l'île avait cru bon de venir jusqu'aux abords de la cité : comme si les révolutionnaires allaient partir aussi tard dans la journée. Erwin soupira en voyant l'homme dont les avis de recherches étaient placardés dans un des Q.G. de la Révolution qu'il avait autrefois visité.

- Je ne suis pas là pour me battre, veuillez vous retirer, lança le jeune homme en atterrissant juste devant les troupes, ne prenant pas la peine de cacher son visage. Si vous souhaitez malgré tout chercher la bagarre, je me ferai un plaisir de vous expédier tout droit dans les limbes.
- Le traître, Erwin Dog...

Le Colonel eut un sourire dément. Ses lèvres s'étirèrent sur ses joues comme si cette rencontre était bénie. Cependant, il comprit que le rouquin primé à 250.000.000 de berrys était sérieux lorsqu'une balle de pistolet vint détruire l'escargophone d'un des hommes qui s'apprêtait à signaler sa présence.

- Je pourrais tous vous tuer dans la minute, mais soyons honnêtes, ça ne me donnerait pas bonne réputation.

Cette fois-ci, Sanfoi cracha à terre. Il n'en avait rien à cirer des histoires d'un gamin de dix-sept ans. Non, lui, tout ce qu'il cherchait c'était la bagarre, la vrai. Sortant son épée de son fourreau, il décida d'entamer immédiatement le combat sous les regards médusés de ses subordonnés : encore une fois leur capitaine avait oublié la raison de sa mission.

- Ne sois pas arrogant, Dog !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Ven 3 Juil - 15:26



Le fruit de nos efforts


Malheureusement, le plan bien élaboré de Caligula n'avait trompé personne et en plus de ça l'avait, il n'était pas dans une situation vraiment confortable. Alors qu'il n'était qu'à quelques mètres de la petite caisse contenant le butin, un homme différent des autres vint se poser devant lui ce qui le surpris d'abord dans un premier temps. Mais alors qu'il reprenait ses esprits, il perçut son adversaire, qu'il considérait déjà comme tel, armer ses bras qui, une fois chargés, furent envoyer avec une force plutôt impressionnante en plein vers le marin, n'ayant d'autres choix que de se confronter au coup.

Le shandia malgré sa piètre situation eut le bon réflexe d'user de sa paume de la main droite pour contrer le coup en essayant de le dévier vers le sens opposé, soit la gauche, mais aussi en s'aidant de celui-ci pour se décaler sur le côté et mieux contre-attaquer. Une fois sur le côté, le shandia prépara son coude et d'une flexion-extension, il se propulsa vers la mâchoire du capitaine. Mais alors qu'il jeta son coude vers le menton, il sentit une douleur le prendre aux côtes. Le coup qu'il avait esquivé l'avait quand bien même, malgré la force usée pour le dévier, réussi à le toucher ne serait-ce qu'une seconde. Ne faisant rien paraître sur son visage, le marin continua son attaque tout en sachant maintenant que son adversaire était assez redoutable...

Au départ, le rouquin n'avait pour but que le fruit du démon. Les seuls hors-la-loi l'intéressant sont les pirates desquels il se venge, et se battre avec des révolutionnaires, mercenaires, mafieux et autres ne l'attirait pas du tout. Mais, les bons combattants représentaient des défis trop alléchants pour ne pas être relevés. En plus, en mentionnant une technique de lion. Or :


    
  
Désolé mon pote, mais s'il y a un lion ici, c'est bien moi... et personne d'autre !


Après cette petite réplique, Caligula se posa sur ses quatre pattes et s'en servit comme appui pour s'élancer encore une fois vers la mâchoire de ce dernier qu'il briserait de son poing droit, mais cette fois-ci, son Aslan Upper avait un but caché : une fois l'uppercut terminé, le marin joignit ses deux paumes, puis attrapa ses mains avec ses doigts et descendit ses bras à une grande vitesse vers l'épaule du révolutionnaire dans le dessein de lui retirer l'usage de son bras droit.

Le menu fretin des soldats marins était arrivé sur place depuis deux ou trois minutes et essayait d'empêcher le capitaine de sexe féminin ainsi que les sbires révolutionnaires d'intervenir dans le combat. Malheureusement le shandia savait qu'ils ne le protégeraient pas longtemps, et le combat contre deux capitaines ne serait pas tâche aisée : il devait donc finir le combat rapidement, saisir le coffre et s'en aller de cette charrette.


    
  
Ou sinon, je peux m'en aller dès maintenant
Après son coup, Caligula se servit de cette même épaule adverse pour prendre appui, et fit un joli saute-mouton par-dessus l'homme rebelle et ainsi, tendant sa main vers le coffre et tendant ses pieds sur son ennemi pour ainsi le pousser.


    
  
Je t'affronterais bien un autre jour, mais je n'ai pas vraiment le temps actuellement. T'as qu'à m'appeler quand tu seras prêt.
Cette fois-ci encore, Caligula fuyait le combat. Mais ce serait la dernière fois car si l'homme suivait, et se mettant encore en travers de sa route, le shandia confronterait le lion blanc même si, de toute évidence, il comptait bien le faire un jour ou l'autre.

Chopper le coffre, courir loin du champ de bataille, séparer les deux capitaines, éventuellement combattre le lion blanc et enfin... manger !!


© By Halloween sur Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mar 7 Juil - 14:58

Le fruit de nos efforts [3]


Capitaines de Divisions Sarah Dorfor et Bubble

C'était l'affrontement de deux volontés : celle du Gouvernement Mondial, corrompue et biaisée, et celle de la Révolution, pure et justicière. Du moins, c'était le point de vue de Sarah Dorfor devant le combat qui opposait un habile inconnu, un Sergent-Chef de la marine, et le Capitaine de Division Bubble. Le jeune homme des révolutionnaires, malgré sa puissance qui était relativement connue sur Luvneel, n'en menait pas large. Il était loin de pouvoir tenir tête à un Colonel, certes, mais il se croyait suffisamment puissant pour s'occuper du menu fretin... Encore aurait-il fallu que celui-ci soit réellement aussi faible que ce à quoi il s'attendait. Après un coup bien pensé de son adversaire qui finit par se servir de lui pour s'élever, le Capitaine de Division n'hésita pas à tenter le tout pour le tout : il se servit de son bras encore valide pour s'élancer vers l'ennemi et lui saisir la cheville.

L'objectif ? Tout simplement le faire valser vers l'arrière, et le faire retomber au sol. Il n'était pas réellement certain d'avoir le bras assez long dans un premier temps, mais c'est sa collègue qui s'était fendu un chemin dans le petit groupe de marines qui servait de diversion qui le propulsa sufissament loin pour s'assurer de saisir le pied de son ennemi. Les quelques révolutionnaires autour de la charrette furent alors presque soulagés par cette attitude...

Mais c'était sans compter sur l'arrivée soudaine d'un petit groupe d'hommes. Ils portaient les uniformes de la marine, mais ne faisaient pas partis de l'équipage de Sanfoi. C'était en fait sûr, car à leurs avant-bras étaient attachés des brassards rouges, signes de leur appartenance à l'équipage du Commandant Pafroi, le rival du Colonel.

- Saisissez-vous du colis !

L'ordre venait d'un autre Sergent-Chef bien décidé à être le futur détenteur du fruit du démon, à l'instar de Caligula à qui il jeta un regard venimeux. Sarah, consciente que la situation n'était pas à leur avantage, lança à un des soldats :

- Appelle des renforts, vite !

Mais alors qu'elle venait de finir sa phrase, un coup de pistolet à silex retentit et le cadavre de son subordonné s'étala sur le sol, la tête trouée d'un côté tandis que la balle n'avait pas réussie à ressortir de l'autre. Son regard se teinta de rouge écarlate tandis qu'elle s'élançait vers le nouveau venu pour lui faire la peau, éliminant quelques inconscients marines sur son passage.

_____________________


- Alors Sanfoi ?! On se fait battre par un simple hors-la-loi ?
- Le combat n'a pas encore commencé, Pafroi.

Erwin regarda le nouvel arrivant suivi d'une demi-douzaine de soldats sur le qui-vive. Il ne s'attendait pas à ce genre de renfort, ni à ce genre de petites armées. Mais ce n'était pas ça qui allait changer la donne et il en était conscient, l'avantage restait toujours sien. Tant que l'AOI n'avait pas été contacté, il se trouvait en sécurité. Son arrogance, comme l'avait soulevé son adversaire, n'était qu'une manière de cacher le stress constant auquel il était soumis. Fuir, se cacher sous peine d'être retrouver par Aston, c'était de loin une des situations les plus inconfortables dans lesquelles il n'avait jamais été mis.

- Je suis toujours là, vous savez...

Les deux hommes se regardaient, concentrés l'un et l'autre à se dévisager. Erwin, comme un fantôme à leurs yeux, avait posé pied au sol en tenant dans sa main une petite dague... précédemment à la ceinture du Commandant qui venait d'arriver. L'homme eut un sourire démesuré et lança sur un ton amusé :

- Pas mal, pas mal. Eh, Ducon, ça te dit de faire équipe ?
- Allons-y, trouduc !

Les deux rivaux se trouvèrent vers le rouquin et se mirent en position. Soupirant, celui-ci lança, un regard sérieux sur le visage :

- Commençons.
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mar 7 Juil - 18:43



Le fruit de nos efforts


Et d'un !! C'est ce que pensa le shandia lorsque son plan fonctionna. C'est avec brio qu'il brisa l'épaule ou le bras de son ennemi. Il ne savait pas trop ce qu'il avait cassé, mais le craquement se fit entendre sous ses mains. Une fois qu'il pensait enfin avoir le fruit, il jeta un rapide coup d’œil à son précédent adversaire qui ne le lâcherait pas d'aussi tôt. Le shandia d'en un premier temps s’arrangea pour que la main ennemie ne fasse que le frôler, mais ce fut sans compter sur l'intervention de l'autre capitaine qui vint lui prêter main-forte d'une petite propulsion suffisante pour chopper jusqu'au genou.


    
  
Tss... vous êtes bornés quand même. Je n'ai en aucun cas envie de vous... et puis merde, vous l'avez cherché.

Alors que le shandia se faisant ramener comme une vulgaire chaussette, celui-ci se courba vers l'avant un maximum et demanda l'aide de son grand frère en dégainant son sabre. Cette fois il allait terminer le travail.


    
  
Dommage, j'aurais voulu t'affronter en combat solo sans enjeu. Histoire de voir lequel des lions est le meilleur. Tu aurais fait un excellent combattant, rival et même camarade !


Le shandia qui était en train de s'éloigner du coffre attendit d'avoir son bassin au niveau des épaules du révolutionnaire et se dépêcha d'un mouvement de sabre pour lui couper le bras restant. Après cela, le rouquin enfonça son sabre du nom de Pyrakiri dans le sol pour ralentir sa projection. C'est alors qu'il vit arriver une nouvelle escouade de marines.

Dans un premier, la nouvelle ravit le shandia, des pions pouvant le couvrir encore un petit moment. Mais c'est alors qu'il entendit un ordre de saisi du butin. D'un regard noir, Caligula se tourna vers la voix masculine entendue et vit un marin se distinguant par son charisme et sa tenue, la même que Sanfoi. L'homme le voulait aussi et il regarda Caligula au même moment. Les deux étaient sur le même butin et ce fut sans oublier le colonel Sanfoi qui avait sûrement une petite vue dessus aussi.


    
  
J'ai envie de le...bon, on verra ça plus tard, pour le moment faut que j'en finisse avec lui.

Se servant des révolutionnaires comme marches d’escaliers, suivi d'un bond, le marin revint encore sur la charrette plus déterminer que jamais. Une fois devant son opposant abandonné plus tard,il se jeta sur lui, s'arrêta à un peu moins d'un mètres avant de prendre la parole.


    
  
Je ne suis pas une enflure rassure-toi. Je ne compte pas te tuer de mes mains, et je vais même te faire honneur. C'est bien comme ça que tu faisais, nan ?

À la surprise des révolutionnaires et du peu de marines sur place, le shandia imita la technique de l'homme il y a à peine quelques minutes. Une fois en position, il se lança.


    
  
Alors, tu me dis si je me trompe: je mets les bras en arrière, je serre les poings, j'écarte les jambes pour une position adéquate, et après je tiiiiiiiiiiiiiirrrres. dit-il en lançant son double coup de poing Roaaarrrr !! Technique secrète du lion pourpre !
Pourquoi pourpre ? La couleur de ses cheveux. Voilà.
Livrant toute sa puissance dans son coup, Caligula narguait son adversaire par son discours un peu trop insolent. C'était tout lui ça. Cependant, quelque chose le dérangeait un petit peu, la technique n'était pas au point. Après avoir fait reculer son adversaire, du moins il l’espérait, il recula de deux pas et lança un Aslan Bazuka visant le menton du Lion Blanc. S'il ne serait pas tombé auparavant, cette technique l'aurait couché à coup sûr.

Se jetant sur le coffre en découpant en rondelles les révolutionnaires se mettant devant lui. D'après lui, le premier capitaine était hors d'état de nuire et sa camarade était partie énervée suite à la mort d'un des leurs.


    
  
Faudra la peaufiner un peu cette technique secrète, bon objectif le coffre, puis je mange et après... le shandia aperçu des marins qui s'en allaient en mentionnant les noms des colonels Sanfoi et Pafroi et après, on s'occupe des colonels fufufufu......
Il devait se débarrasser des gêneurs, et était prêt, même si malgré sa fière allure, il commençait à fatiguer.


© By Halloween sur Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mar 7 Juil - 20:34

Le fruit de nos efforts [4]


Capitaines de Divisions Sarah Dorfor et Bubble

La réplique de Caligula fut violente. Alors que Sarah s'élançait vers son adversaire, Bubble vit sa vie défiler sous ses yeux. Il eut le réflexe salvateur de se tourner sur le côté et de lâcher son adversaire, sacrifiant son bras déjà hors d'état qui fut simplement réduit en charpie par son ennemi. Posant le genou à terre, il se tint ce qui lui restait de son avant-bras. Il avait coupé assez haut et son sang coulait à une vitesse affolante. Un litre eut bientôt quitté le corps du révolutionnaire sur le point de s'évanouir quand son ennemi vint lui donner un dernier coup, l'envoyant dans les vapes pour un long moment.

Sarah, trop occupée par le Sergent-Chef, n'était plus en mesure d'intervenir pour aller sauver le Capitaine de Division. Elle se promit d'imprimer, si elle s'en sortait, le visage de ce crevard de marine sur une affiche pour qu'il n'ait, dans les batailles, plus jamais une seule seconde de repos. Elle envoya un puissant coup de genou sur le menton de son ennemi qui sentit l'attaque comme un glas puissant. Heureusement, il avait la tête solide, et l'attaque ne fit que l'éjecter vers l'arrière. Il se releva avec difficulté, crachant une dent et un peu de sang mêlé à sa salive.

- Sale...

Il n'eut pas le temps d'en ajouter plus, puisqu'elle s'élança vers son adversaire, laissant sa fureur prendre le dessus tandis qu'elle sentait déjà la perte de son camarade tirailler ses entrailles. Le coup suivant vint fêler la mâchoire du Sergent-Chef qui décida cette fois-ci, sûrement par lâcheté, de rester au sol en faisant le mort. Il allait attendre que Caligula se fasse avoir et...

Mais à peine eut-il le temps de penser à cela que la femme, non contente d'avoir blessée son ennemi, vint d'un coup de pied puissant écraser le crâne de son ennemi. Un partout. Le Sergent-Chef de l'équipage de Pafroi état mort, tout bêtement. Il avait cru qu'un tour aussi enfantin fonctionnerait avec elle, et après il ne pouvait même pas s'en mordre les doigts. Prenant un air hautain, elle vit le marine se saisir de la caisse dans laquelle se trouvait le fruit, et elle s'élança vers lui pour l'arrêter de toute urgence. Il allait devoir briser la caisse pour obtenir ce qu'il voulait, et heureusement elle avait été renforcée avec quelques anneaux de métal. Même s'il voulait l'éclater au sol, il lui faudrait plus de puissance pour la faire entièrement sauter et prendre ce qu'il y avait à l'intérieur.

- Je ne te pardonnerai jamais, Marine !

Elle venait d'un nouveau coup de s'élancer dans les airs, appliquant un salto avant d'une ampleur monumentale, son talon prêt à écraser la tête de son ennemi s'il n'y prêtait pas attention. La puissance contenue dans cette attaque était tout simplement phénoménale... Et elle ne se rendit compte qu'au dernier moment qu'elle pouvait se retourner contre elle si son ennemi était assez perspicace.

_____________________


Les deux marines près de la capitale étaient essoufflés. Ils n'avaient jamais eu autant de mal avec un adversaire sur les Blues, et celui-ci n'avait fait que contrer et leur renvoyer leurs attaques. Il était sur la défensive, c'était vraiment embêtant. Comment un gamin pouvait-il être aussi emmerdant ? Le Colonel à l'épée démesurément grande s'élança vers le rouquin, tentant à nouveau de le trancher. Celui-ci esquiva en s'approchant vivement et en arrêtant le mouvement du poignet de l'homme.

Profitant de l'attaque, le Commandant tenta une percée, ses gants en métal mis en avant pour qu'il puisse porter de puissants coups au primé. Ce dernier, sentant l'attaque et prenant le temps d'agir après avoir réfléchi un instant, bougea le poignet du Colonel et s'en servit pour bloquer l'attaque élancée dans les airs. Il fit alors son premier geste réellement offensif : un coup de pied dans le torse de l'épéiste. Puis, profitant de la disparition de la lame et de la position de son adversaire, en train de redescendre des airs, il attrapa ce dernier par le bras et l'envoya voler quelques mètres plus loin. L'entraînement intensif qu'il était actuellement en train d'effectuer sur le Nouveau Monde avait le mérite de payer, et ses muscles se développaient tout en faisant évoluer son agilité à un tout autre niveau. Se servir de la force des autres était une base quand on avait une carrure aussi « frêle » que la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mer 8 Juil - 13:41



Le fruit de nos efforts


Capitaine Bubble, éliminé.
Le shandia l'avait enfin, la caisse en main fit apparaître en premier un énorme sourire sur son visage bronzé, mais ce sourire disparut aussitôt du visage lorsque Caligula était en train de transpirer pour ouvrir une simple caisse. Le butin était vraiment un fruit. La révolution avait vraiment tout prévu. Mais cette cage donnait encore plus envie au shandia de manger ce fruit. Il aurait triomphé, et c'était une victoire dont il se souviendrait longtemps. Reprenant ses esprits, le marin se mit à courir vers la position qui semblait être celle du combat des colonels. Combien d'ennemis leur étaient tombés dessus ? Comment allaient-ils ? Gagnaient-ils ? Perdaient-ils ?
Intrigué, Caligula appela un piètre soldat du nouveau bataillon d'un signe de la main signifiant « eh, viens voir vite fait !! » pour lui en demander plus sur la situation.
-Fais gaffe mon p'tit pote, regarde en haut de toi!! Cette voix était bel et bien celle de l’imbécile ayant servi de fusée quelques minutes plus tôt. Au moment même où la phrase fut finie, le marin fut alerté par un bruit perçant l'air.
La femme folle de rage était toujours énervée d'après son regard toujours rouge et Caligula était clairement sa prochaine cible.


    
  
Quoi encore moi !! Tu n'es pas contente à cause de ce que j'ai fait à ton collègue. Il n'est pas mort, mais si vous ne faites rien une l'hémorragie va continuer ! Tu dois le sauver, c'est ta priorité !!

Il essayait de l'amadouer, c'était évident. Mais ce coup aurait pu briser la chambre forte la mieux garder des Blues. Rien ne pouvait y résister... vraiment rien... oui ! Vraiment rien !! D'un mouvement rapide, le shandia jeta la boîte au sol et recula de trois bonds, l'équivalent de cinq, six ou sept pas, et attendit que celle-ci arrive sur la boîte


    
  
Ne m'en veux pas, mais si ton camarade va mourir, c'est entièrement ta faute. Au fond toi et moi on a fait la même erreur. Quand mon frère a eu son accident, j'ai laissé ma soif de vengeance prendre le dessus et je n'étais pas là pour lui, comme tu as abandonné ton frère d'armes pour ta soif de rage.
Il n'avait jamais parlé d'un ton aussi sérieux depuis longtemps, et surtout lorsqu'il prononça le mot frère, pourtant il avait bien l'impression qu'elle n'en avait rien à faire !


    
  
Tu m'écoutes quand je te parle !! Bah tant pis... Prends ça !!
Caligula se mit à courir lorsque celle-ci fut encore à une assez bonne distance de la boîte, de peur qu'elle n'écrabouille le fruit avec, et une fois qu'il fut devant la boite et elle au-dessus, il envoya ses bras à toute allure vers la poitrine de la jeune femme, utilisant ainsi encore une fois le Aslan Bazuka, ne se souciant pas du sexe de celle-ci et n'ayant pour but initial que viser le cœur et la propulser loin de son butin.


    
  
Je n'ai rien contre la révolution, mais je n'ai pas envie que certains d'entre vous aient mon visage en tête. La vengeance va causer ta perte!regardant ses mains*Les hommes de la mer bleue ont de merveilleuses créatures*
Resserrant ses poings, le shandia se remit à courir vers la jeune demoiselle, mais cette fois-ci, ses bras vinrent se poser sur les hanches de la demoiselle, à l'aide d'une variante : l'Aslan Hasami, pour gêner son utilisation des jambes qu'il trouvait trop dangereuse. Après un petit temps de répit, il reprit le katana de son frère tenta un coup d'estoc visant directement le foie de la créature, comme appelée un peu plus tôt. Ainsi, elle ne mourrait pas de ses mains, mais d'une hémorragie, si elle devait mourir bien évidemment.

Nettoyant son arme sur un cadavre marin avant de la ranger, Caligula tourna dos à la femelle et se dirigea vers son fruit délaissé pendant un court instant en espérant que la caisse soit brisée.

© By Halloween sur Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Mer 8 Juil - 18:01

Le fruit de nos efforts [5]


Capitaine de Division Sarah Dorfor

La caisse s'était brisée sous le poids de l'attaque, mais rapidement, alors que l'action n'avait pas réellement terminée son œuvre, un coup vint transporter la jeune femme au loin. Elle roula sur le sol en sentant ses os craquer, à la fois à cause de sa propre force mais aussi sous le coup des paroles de cet individu. Il avait à la fois raison et tort. Mais une vie de révolutionnaire ne valait pas grand chose si c'était pour réaliser la mission qu'on lui avait confié. Elle n'échouerait pas, et c'est en se relevant sans répondre à son adversaire qu'elle espéra reprendre le dessus... Bien vite déçue par l'enchaînement qui lui perça précisément le foie, alors qu'elle n'était déjà plus capable de se mouvoir correctement. Une gerbe de sang vint tâcher le sol et elle s'écroula, sentant que la perte d'un de ses organes vitaux allait lui être fatal.

Pourtant, elle ne pouvait pas laisser les choses se terminer ainsi. Son regard embué par sa propre faiblesse se releva vers le soleil froid de North Blue qui lui riait au nez. Elle n'allait pas se laisser abattre. Prenant appui sur elle-même, elle se dirigea faiblement vers la caisse. A défaut d'avoir pu accomplir sa mission avec le premier colis, elle mettrait le second en sécurité. Il était passé inaperçu dans cette charrette, et en se traînant sur le sol, elle activa le détresse de signal qui activa son Den Den Mushi dans lequel elle marmonna :

- Échec de la mission... Je répète... Échec de la mission...

Alors qu'elle tentait vainement de bouger à elle seule, par sa volonté, la cargaison, elle sentit ses organes céder les uns après les autres. Elle s'écroula alors sur le sol, alors que l'ombre d'un homme passait au-dessus d'elle. Il avait le corps d'un mystérieux Apollon, et son sourire dévastateur ressemblait à celui d'un ange. Sarah se mordit la lèvre : elle aurait aimé que sa dernière vision soit sa tendre Andromède...

_____________________


- Vous ne faîtes pas le poids, mais je ne suis pas d'humeur à vous tuer...
- Tu rigoles, on en est encore qu'à l'échauffement ! Lança le Commandant Pafroi en essuyant le sang sur le coin de sa lèvre.

Erwin soupira. Il n'était qu'exaspéré de cette mission. Mieux valait en terminer le plus tôt possible et récupérer le colis, avant que des révolutionnaires ne mettent la main dessus. Voyant l'homme arriver sur lui, il esquiva le premier coup et fit un pas chassé pour ne pas se faire embrocher par l'épée de Sanfoi. Décidément, ils n'étaient pas très doués. Ou alors peut-être qu'il ne mesurait pas sa force, et qu'il ferait mieux d'arrêter de traîner sur les Blues.

- Bon, ça suffit. Je veux bien être gentil cinq minutes, mais il y a des limites.

Un sourire sur le visage, le rouquin se contenta de lancer un coup de pied dans le visage du Commandant qui alla s'étaler un peu plus loin, toujours capable de se relever. Mais ce n'était que pour avoir le champ libre que le maudit avait fait cela. Il se munit de la petite dague de l'homme et vint trancher les principaux tendons du Colonel qui se retrouva soudainement incapable de bouger.

- Avec un bon chirurgien, vous devriez pouvoir vous rétablir, probablement. Il faut dire que je suis rouillé depuis le temps... Quelqu'un d'autre veut tenter sa chance ? Personne ?

Cette fois-ci, le jeune homme lançait un regard noir sur la petite assemblée. Preuve de sa détermination à ne plus faire de cadeaux à ceux qui oseraient s'opposer à lui. Il avait assez traîné par ailleurs, il ne disposait plus que d'une petite dizaine de minutes avant que sa présence ne soit annoncée et ne remonte jusqu'à des instances qu'il n'avait pas envie de fréquenter actuellement. Disparaissant, il reparut plusieurs fois avant de reparaître finalement devant une caisse à moitié détruite dans laquelle il pouvait clairement voir un fruit. Son visage était à présent découvert, et il ne doutait pas que le marine en face de lui était capable de l'identifier, s'il s'était mis au courant des primes récemment.

- Ce n'est pas ça que je suis venu chercher...

Erwin dévisagea le fruit. Il lui rappelait quelque chose mais il se disait bien que ce n'était pas l'objet de sa venue. Non, il était venu pour 'autre chose'. Une commandant d'une extrême importance : une cargaison de vins de haute qualité produits en partie sur l'île de Micqueot grâce à un accord financier organisé avec une jeune marchande. De l'Itelzbulger Stein. Dévisageant l'homme un instant, le garçon lança sur un ton plus aimable qu'aux gradés :

- C'est à toi ? Ne laisse pas traîner tes affaires.

Puis le jetant vers le garçon, il disparut à nouveau.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Jeu 9 Juil - 18:05



Le fruit de nos efforts


Capitaine Dorfor, éliminé.
Après une bonne partie de rigolade plutôt musclée, le shandia avait enfin le fruit tant espéré. Les deux capitaines à terre, la plupart des soldats marins et révolutionnaires morts ou dans les vapes, et la caisse ouverte. Le plan était un succès total. La révolutionnaire n'avait pas fait long feu malgré sa détermination qui était, bien qu'inutile, honorable.
-Bravo Cali !! Je savais que tu pouvais le faire ! Depuis le début, je t'ai vu te battre, t'es incroyable, il faudra que...


    
  
Depuis tu faisais semblant d'être mort. Tu te fous de moi !! l'attrapant par le col le rouquin reprit,Bref... Où est Sanfoi !!
-Euh, d'après les gardes que j'ai vu et d'après ce que j'ai entendu, il se situe au bord de la capitale. La route menant vers le port. Tu vas lui remettre le fruit, c'est ça ?


    
  
Évidemment ! Rassemble les soldats encore vivants ou en état de continuer leur carrière et attends-moi après ! Pas la peine de répondre, exécute !
D'un hochement de tête, Jungo s'en alla vers les soldats les plus éloignés en premier temps. Caligula lui s’approcha peu à peu du fruit. Déambulant comme un mort vivant, un sourire se laissait dessiner sur son visage. Cependant, il ne se rua pas dessus, de peur que quelque chose ne lui tombe dessus. À seulement trois pas du fruit, il allait bondir tel un fauve sur sa proie quand le pire scénario inimaginable eut lieu.

Un homme apparut devant lui comme par magie. Dans un premier temps, sa pensée fut « je vais le découper en rondelles c't enflure » quand soudain, il se calma un moment. L'homme en face de lui n'était autre que le « Grand Traître » comme l'appelaient les marins qu'il coutoyait, Erwin Dog. Mais alors, si il était sur ces lieux, peut-être que...


    
  
Serait-ce toi qui se bat contre les colonels ?!
Cela expliquerait l'agitation des soldats et aussi pourquoi ils mettaient autant de temps pour revenir. Cet homme n'était pas à prendre à la légère, car en effet, l'habit ne fait pas le moine. Mais avant même qu'il puisse éventuellement répondre, l'homme primé à 250.000.000 berryz lui envoya le fruit dessus avec un regard désintéressé en lui conseillant de mieux garder ses affaires. Se moquait-il de lui ? Caligula ne voulut pas en savoir et croqua le fruit d'une bouchée, puis d'une seconde avant de l'avaler et de...


    
  
Bouahhhh, c'est infect ce truc !! Les hommes de la Mer Bleue n'ont vraiment aucun sens du goût !!
Sortant rapidement sa gourde de son sac, le shandia se mit à se rincer la bouche immédiatement. Puis, toujours en grimaçant, il utilisa le reste de l'eau de sa gourde pour nettoyer sa lame tant bien que mal. Son frère ne l'aurait jamais laissé dans cet état immonde, et il allait en faire de même. Se redressant, il regarda vers la capitale.


    
  
Aux abords de la capitale si j'me trompe pas. On va voir comment ils s'en sont tiré. Et faut que je trouve une excuse pour le fruit. Bah, on verra sur le chemin.
Jetant son uniforme marin au sol, pour ne pas être attaqué par d'éventuels révolutionnaires, Caligula reprit sa route, fier de lui, avec un léger sifflement à la recherche des colonels.


© By Halloween sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Ven 10 Juil - 19:47

Le fruit de nos efforts [6]

Des corps sans vie à perte de vue. Des mourants dans tous les coins, que ce soit à côté ou sur la charrette. Une telle armada de révolutionnaires réduits en poussière par la volonté de quelques marines. Un soupir échappa au rouquin. Ce n'était guère son problème en soit, même s'il préférait que la Révolution ne perde pas de précieux atouts. S'il n'avait pas été aussi pris par ce Colonel et ce Commandant, il aurait certainement pu faire quelque chose pour ces personnes... Si seulement si. Un petit sourire étira ses lèvres lorsqu'il se retrouva en face de la caisse de vins : cela lui rappelait des souvenirs, malgré le fait qu'il n'ait jamais été un grand amateur d'alcool. Cette femme resterait gravée dans sa mémoire... Mais il reprit rapidement le contrôle de ses sens en sentant à proximité quelque chose se profiler : un homme, torse nu, baraqué. Ses muscles saillants ressortaient en volume sur tout son corps, et ses jambes écaillées semblaient lui servir de seule protection.

- L'Apollon de Luvneel, lança le rouquin en se souvenant de sa dernière rencontre avec cet individu. J'ai quelques questions à vous poser.

Il acquiesça d'un signe de la tête mais finit par secouer la tête de droite à gauche, de gauche à droite. Il ne semblait pas savoir ce qu'il voulait, pourtant le jeune garçon, lui, savait exactement ce qu'il souhaitait savoir :

- Es-tu lié à l'Organisation Criminelle Genèse ?
- Gen... Je crois que tu te méprends.

Erwin le dévisagea un instant alors qu'il décidait de tourner les talons et de s'éloigner plus loin. Il avait un air désintéressé sur le visage. Apparemment, il ne cherchait pas à le croiser aujourd'hui, ce qui était plutôt surprenant. La dernière fois... Oui, il avait sûrement connu une autre forme de vision. La dernière fois, il le trouvait attrayant, mythique presque. A présent, il n'était guère plus qu'une forme humaine, un sac à viande avec des muscles, des articulations, des artères qu'il prenait soin de détailler méticuleusement. C'était une potentielle cible, et instinctivement il cherchait à en apprendre plus sur elle par le biais de son apparence. Un voile d'humanité par la chair.

- Tu ne te souviens pas de moi, vraiment ? Finit par dire l'homme en se retournant brusquement, légèrement crispé.

Le rouquin avait beau chercher dans sa mémoire, il n'arrivait pas à en tirer les fils rouges de ses souvenirs. Fronçant les sourcils, il remit un peu d'ordre dans sa mémoire. Il se souvenait de lui plusieurs mois auparavant... Et soudain, il eut une illumination : lors de sa période d'assassin, il avait rencontré cet homme... Oui, à présent, les choses étaient claires.

- Tu... tu es Varyan ?


Colonel Sanfoi

Une équipe médicale avait immédiatement était dépêchée sur place, dans l'objectif de rapatrier sans séquelles le Colonel jusqu'à la base. Ils étaient trop proches des quartiers révolutionnaires, c'était un coup à voir une partie de leur effectif diminuer sur North Blue. Le Commandant narguait son collègue qui avait obtenu, contre toute attente, le grade tant désiré en premier, cinq mois plus tôt. C'était grâce à un coup de génie sur Seppen Town, en empêchant les manigances de quelques hors-la-lois, qu'on lui avait octroyé ce prestigieux titre. Un long soupir s'échappa de la gorge du Colonel tandis qu'il sentait que son corps n'était plus que celui d'un pantin.

- Les incisions sont très précises, et surtout très nettes... Votre adversaire ne voulait absolument pas vous tuer, il s'est juste arrangé pour que vous passiez du temps en réhabilitation.

Le Colonel marmonna une insulte à l'égard de celui qui venait de l'humilier avant de sentir qu'on le portait comme une princesse. Le Commandant Pafroi ne s'était pas gêné pour gêner à son tour son rival, sous les altercations des médecins relativement vaines. Quelques rires s'élevèrent dans la foule, un peu avant l'arrivée du Sergent-Chef Caligula qui fit revenir l'atmosphère sur un ton plus sérieux :

- Votre rapport, Sergent-Chef.

Le ton du Colonel était sec. Il n'accepterait pas que cette mission soit un échec.
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Ven 10 Juil - 22:41



Le fruit de nos efforts


Le chemin fut tranquille et paisible. Après être sorti d'un champ de bataille où les cadavres s'entassaient, le sang se répandait sur le sol souillé de Luvneel. La bataille avait fait rage, du coup, un peu de tranquillité ne faisait de mal à personne. Alors qu'il avançait toujours avec un air ahuri et un son léger sifflement en bouche, le shandia voulut essayer ses nouveaux pouvoirs.
D'un coup du tranchant de la main, il frappa un arbre se trouvant à ses côtés en poussant un cri de guerre. Tenant sa main saignante, Caligula se recroquevilla sur lui-même tout en soufflant un bon coup. Peut-être que les pouvoirs devaient s'adapter au corps shandia pour que la puissance dès la première utilisation soit inimaginable.


    
  
J'ai un peu trop forcé sur le coup,tombe par terre, ouais, j'en peux plus. Il faut que je rentre vite et après un gros dodo !!

Avançant tant bien que mal, en s'aidant des murs, de Pyrakiri et quelques fois des passants dont l'âme était charitable pour avancer convenablement.


    
  
Il se passe quoi ?! Je suis quand même pas aussi fatigué après mon combat. Il n'était pas si dur...
J'espère que c'est pas empoisonné leur truc. Ou peut-être que je suis allergique.
En effet, une allergie aux fruits du démon, pourquoi pas ? Les mots de têtes du marin ne faisaient que s'intensifier et c'est devant le personnel de la marine que le rouquin vacilla à la limite de tomber, mais c'est pour garder son honneur qu'il se redressa avec l'aide de ses propres jambes, avant de se tenir droit et commencer son rapport :


    
  
Colonel ! Tous les révolutionnaires sont morts, ou sont actuellement en train d'agoniser ! Le fruit a été récupéré avec succès ! Nos troupes sont pratiquement dans le même état que pour l'ennemi ! J'ai ordonné à un soldat de récupérer ce qui est encore utilisable et je doute que cela dépasse les trois soldats. Enfin,la mission est un succès.
Terminant sa phrase, Caligula reprit son souffle et se remit à parler avant même que le colonel ne demande le fruit :


    
  
Par rapport au butin, alors que j'en avais fini avec le deuxième capitaine de division, Erwin Dog est apparu devant moi et m'a approché dangereusement pour me reprendre le fruit. J'ai été contraint de l'avaler sur le coup plutôt que de le laisser à l'ennemi. Sur ce mon rapport est terminé.
Regardant son colonel dans ce piètre état, le shandia eut un bref sourire mesquin qu'il cacha d'un petit mouvement de tête. Son ennemi l'avait ridiculisé et lui avait laissé la vie. C'était évident. Caligula, intrigué, regarda son colonel une dernière fois avant de le provoquer sans s'en rendre compte sur le coup.


    
  
Excusez-moi mon colonel, mais connaissez-vous la raison de la venue d'Erwin si je peux l'appeler ainsi ? Ce n'est quand même pas lui qui vous a mis dans cet état ?! v
Regardant un coup les autres gouvernementaux présents, Caligula fit une courbette et laissa son colonel sur ces paroles :


    
  
Je suis navré si je vous ai offensé. Je ne cherchais pas à vous embarrasser et surtout pas devant tout ce monde. Désolé.
Puis-je disposer ?
Caligula termina sa phrase sur un sourire niais émettant une forme de respect tout en restant insolent comme à son habitude...

© By Halloween sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3423
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
624/1000  (624/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Dim 12 Juil - 19:46

Le fruit de nos efforts [7]


Colonel Sanfoi

Le Colonel ne put que froncer les sourcils devant l'insolent Sergent-Chef. Il le regarda avant de se dire que les choses ne pouvaient de toutes les manières plus changer. Ce n'était que du réalisme, même s'il n'appréciait pas la situation il ne pouvait pas la changer. Passant outre les remarques du jeune homme, et lançant un regard noir à ceux qui avaient osé émettre le moindre petit ricanement, l'homme à l'épée éfillée lança sur un ton stricte :

- Vous laverez le pont avec les mousses ce soir, ça vous apprendra, Sergent-Chef. N'oubliez pas votre grade, et surtout ne prenez pas la grosse tête parce que vous avez pris un fruit du démon.

L'homme ronchonna avant de regarder le Commandant qui leva les yeux au ciel et commença à marcher vers le semblant de base qui avait été installé en périphérie de l'île. Cet homme n'était décidément pas le plus agréable à vivre, mais il fallait s'avouer une chose : il savait commander. Un sourire sur le visage, le Commandant accueillit les nouvelles des autres envoyés qui annoncèrent que la caisse contenant le vin n'avait pas été retrouvée et les deux rivaux s'échangèrent un regard déçu : leur ticket pour une soirée arrosée s'était envolé en même temps que le pouvoir du fruit du démon qu'avait mangé ce débutant.

- A partir de demain, nous référencerons votre pouvoir, et vous commencerez à vous entraîner d'arrache-pied. Il est impératif que vous développiez vos capacités au plus vite.

Un apprentissage accéléré, c'était ce que le Colonel désirait pour ce jeune homme. Fronçant les sourcils plus encore qu'il ne les fronçait, creusant toujours plus la petite ride entre ses deux yeux, Sanfoi finit par capituler et entra dans une période de sommeil réparatrice, pris sous le coup des anesthésiants que lui avaient donné contre son gré les médecins venus l'aider sur le terrain.

________________________

- Aslan, je m'appelle Aslan ?! Mais c'est pas difficile de s'en souvenir ! S'énerva tout à coup l'homme aux côtés d'Erwin. T'as jamais su dire mon nom, de toutes les manières.
- Ah, peut-être.

Le rouquin resta un instant pensif. Il n'était pas très familier avec les souvenirs qu'il avait récupéré récemment. Il était surtout dans une position inconfortable : cet homme était une entité toute à fait nouvelle pour lui lui, car il n'avait que certains traits des lézards, une peau écailleuse sur les jambes, et n'était en cas semblable aux hommes-démons qu'il avait déjà rencontré.

- Si tu te demandes ce que je suis, c'est simple. Je suis un hybride, le fils d'un homme-poisson et d'une humaine. C'est pour ça que mes caractéristiques sont mi-amphibiques, mi-humaines.

Erwin acquiesça. Il ne pouvait de toutes les manières pas faire de remarque. Il se remémorait précisément le jour où il avait rencontré cet homme, dans une grange de Grand Line, alors qu'il poursuivait une femme qui avait tenté de le séduire. Aslan ayant senti sa malveillance lui avait lui-même infligé une punition divine et s'était mis à parler avec le jeune homme sous hypnose. Quelques jours plus tard, il avait participé à une mission avec lui.

Tout était différent à cette époque.

Et pendant qu'Erwin continuait à marcher, se remémorant quelques brides de son passé, le marchand de fruit quittait l'île avec dans son chariot un fruit plus étrange que les autres.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 427
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   Lun 13 Juil - 23:22



Le fruit de nos efforts


Au premier abord, le Colonel Sanfoi avait pris les remarques du shandia plutôt bien. Cependant, ce ne fut qu'au premier abord. Le Colonel jura au Sergent-Chef qu'était Caligula qu'il nettoierait le pont avec les sous-fifres avec qui il partageait déjà le même bateau. Ensuite, le blessé rappela à Caligula qui était le patron et surtout lui fit comprendre de ne pas prendre la grosse juste après avoir récupéré un fruit et éliminer des révolutionnaires. En effet il n'y avait pas de quoi être fier, c'était sa mission.

Quand Caligula se mit à partir un peu moins fier, son Colonel lui fit signe de se préparer pour des entraînements intensifs jusqu'à la maîtrise de son fruit du démon. Après ça, le rouquin fit une légère courbette, puis s'en alla du groupe laissant son dirigeant se reposer. Il avait beau lui avoir laissé la vie, Erwin Dog l'avait énormément amoché. Et le shandia s'en rendit réellement compte lorsqu'il vit Sanfoi s'endormir sous les effets des anesthésiants et autres substances utilisées par les médecins.

    
Je dois faire le pont ET m’entraîner tôt dès l'aube ?! Il rêve oui ! L'entraînement il n'y a pas de problème, mais le nettoyage !! Je n'ai fait que dire la vérité quoi !

-Qu'est-ce qui s 'passe ? Alors, le colonel a dit quoi ? Euh j'avais réussi à sauver deux gars mais y en a un qui est mort sur le chemin. Bref...

Encore lui ! Mais c'est quoi son problème. Ah mais dans le fond, le voir ici n'était pas une si mauvaise nouvelle que ça.

    
Bon bah tant pis pour les autres. Le colonel est assez fatigué. Il s'est fait laminer par un révolutionnaire. Et j'ai mangé le fruit. Sinon, il a dit que t'es obligé de nettoyer le pont avec les mousses ce soir parce qu'il te trouve un peu trop distrait en ce moment.

-Oh Nooooo !! En plus j'avais déjà été puni la dernière fois. Et je suis plus concentré en ce moment. J'comprends pas ce qu'il me reproche. Il a beau être notre Colonel, je le supporte de moins en moins...
T'AS MANGÉ UN FRUIT DU DÉMON !!! TROP COOOOOOL !! Euh...mais tu sais que tu peux plus nager.


    
Quoi ! Je peux plus nager !! Ah nan, je crois que je le savais déjà ça. Mais je suis sur que t'as des trucs à m'apprendre sur ces trucs… Tu m'expliqueras ça en même temps que tu feras ta corvée de ménage.

S'en allant avec son camarade vers le bateau, Caligula se préparait déjà à lui poser mille et une questions sur les fruits du démon dont il ignorait tant.



© By Halloween sur Never-Utopia




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Récolter le fruit de ses efforts ...
» [FB] - Le fruit de nos efforts [Pv : Caligula]
» Demande de Fruit du Démon [YA]
» Fruit du Démon et Sabres d'exception oubliés ?
» L'horu horu no mi, le fruit qui embêtera la marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Royaume de Luvneel-