Partagez | 
 

 [FB] Cendrier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: [FB] Cendrier.   Ven 22 Mai - 21:09

Cendrier
Kômatsu Shokichi


Une petite caravelle, seul avec trois gars paumés, un jeune archéologue, un navigateur et un médecin, tous débutant leurs métiers, voilà dans quoi j'étais tombé, en même temps je n'avais pas trop le choix. Cela devait faire une semaine que nous voguions sur les mers de West Blue à la recherche d'une île, ils n'avaient pas de carte... une chose était sûre: une fois mon pied posé sur terre, j'aurais vite fait en sorte de ne plus voyager avec eux, quitte à attendre un bateau marchand ou touristique pendant un bon mois. Mon désespoir prit fin lorsque nous aperçûmes une île à l'horizon, nous nous rapprochions alors de cette dernière à la recherche d'une zone portuaire, après une petite heure de recherche nous remarquions un signe de vie: de la fumée. Nous accostions alors sur la plage de sable ardent et gris, puis nous commencions notre route vers cette fumée. L'île, en dehors de ce sombre sable, était plutôt verdoyante, nous avions à parcourir une forêt au climat chaud et humide, les arbres étaient imposants le sol, recouvert d'humus brunâtre, était dégagé et on sentait une légère brise, le feuillage des arbres empêchait les rayons du soleil de nous atteindre, seuls quelques rares rayons nous parvenaient de temps en temps. Mes trois boulets s'arrêtaient souvent afin de ramasser quelques plantes médicinales que le jeune médecin avait repérées, des herbes, des fleurs... je n'y connaissais pas grand chose et cela m'importait peu, je voulais simplement atteindre notre destination au plus vite. Après une trentaine de minutes à parcourir cette forêt nous étions de retour sur le sable grisâtre, nous étions désormais proches du village côtier que nous avions aperçu plus tôt avant d'accoster.

Arrivés au village, nous fûmes accueillis par deux personnes, la première était un homme ayant la cinquantaine, les cheveux châtains, à côté de lui sa fille d'une vingtaine d'années. Se disant surpris par notre arrivée, l'homme se présentait à nous, il se nommait Hirako Ken et c'était le seul médecin du village. Le village était plutôt petit, il n'y avait qu'une cinquantaine d'habitant, les maisons étaient principalement faites de bois, quelques-unes avaient une base en roche. D'après Ken, rares sont les personnes venant sur cette île, pour une bonne raison celle-ci n'apparaît sur aucune carte: une île sans nom, isolée du reste du monde. La vie des villageois était basée sur l'agriculture et l'élevage ainsi ils n'avaient pas besoin de faire du commerce avec d'autres îles, ils s'auto-suffisaient, la notion d'argent avait d'ailleurs disparue d'après les dires de Ken. On pouvait se réjouir pour eux, moi je me disais plutôt que j'étais tombé sur la pire île possible, cela voulait dire une chose: pas de commerce, pas de bateau. Une chose s'imposait à moi, j'aurais dû repartir avec les trois gars qui m'avaient fait atterrir ici. Une fois notre << visite >> du village commencée, nous remarquions que les villageois étaient tous cloîtrés dans leurs maisons, nous regardant par la fenêtre, certains qui devaient probablement revenir de leur travail, resserraient leurs mains sur des leurs fourches. Ken, ainsi que sa fille, allaient parler à certains d'entre eux afin de les rassurer, ces derniers écoutaient attentivement le médecin, qu'avait-il dit ? Peu importe, les villageois sortaient de leurs maisons venant nous accueillir. Quasiment toute la population d'un village, bien qu'elle soit faible, venant vous accueillir, vous questionner sur tout et n'importe quoi, présenter leur métier, de pécheur, éleveur, agriculteur et j'en passe, cela est plutôt gênant, les voix se mélangeaient, créant un bourdonnement qui m'était insupportable, je m'éloignais alors de cette zone, mes trois comparses retenaient toute l'attention. C'est après m'être poser sur une petite barrière, regardant la scène au calme, qu'il vint à ma rencontre.

-T'es pas d'ici toi, t'es venu chercher celui qui sauvera le monde ? Si c'est le cas je suis juste là.

Me tournant vers la provenance de la voix enfantine, je vis l'enfant, cheveux pourpre, ses yeux de la même couleur me fixaient, dans son dos une épée. Je m'abaissais alors à sa taille, posant ma main sur sa tête, voulant le remettre à sa place.

-Sauver le monde ? Je ne savais pas qu'il était menacé et comment un gamin, armé d'une épée qu'il ne peutt sûrement pas porter, pourrait faire cela ?

L'enfant fronçait ses sourcils, il attrapait d'une main la poignée de son épée, tandis que de l'autre il tentait de dégager ma main de son crâne. Je n'avais pas grand-chose à lui reprocher, mais j'avais été éduqué d'une autre façon, nous n'avions pas de rêves, juste des buts. Buts que l'on devait atteindre, plutôt que d'avoir des intentions, nous faisions le nécessaire pour y parvenir. L'enfant souhaitant dégainer, une voix féminine l'interpellait, << Ganta >>, la fille du médecin posait alors une main sur mon bras et l'autre sur le pommeau de l'épée de l'enfant, elle le fixait du regard, arquant un sourcil. Ganta bougonnait.

-Bah quoi, c'est lui qui a commencé...

La jeune fille se tournait alors vers moi en souriant, ayant lâché prise sur le crâne du petit. Elle prenait alors l'enfant par les épaules et lui demandait alors de s'excuser, Ganta détournant la tête en signe de mécontentement, elle le fit à sa place.

-Je m'appelle Rin et lui c'est mon petit frère, Ganta. Je suis désolée pour son comportement, il a tendance à être arrogant, mais comprend le, dans ce village c'est l'un des seuls enfants, cela devient ennuyeux pour lui d'être ici, alors lorsqu'il a vu un étranger il n'a pu s'empêcher de vouloir aller vers toi. Il veut seulement s'amuser.

Haussant les épaules, je me retournais afin de rejoindre la foule, voir ce qu'il se passait. Apparemment les gens avaient repris leurs activités, les trois gaillards étaient seuls avec le médecin, je rejoignais le groupe, Hirako Ken nous menait devant sa maison, elle était plus grande que les autres -j'imagine qu'être le seul médecin dans un village pareil vous donne certains avantages...-. Une fois installé dans son salon, autour d'une longue table en ébène il nous proposait d'aller explorer l'île avec lui, puisqu'il devait partir à la recherche de nouvelles espèces de plantes médicinales derrière le volcan de l'île. D'après lui, après une soudaine éruption de ce volcan, ayant dévastée la majeure partie de la forêt, avait apportée à la surface une quantité de minéraux non négligeable, favorables au développement de la flore en rendant le sol fertile. Le volcan se situant à plus d'une quinzaine de kilomètres. Les trois débutants acceptaient avec enthousiaste, c'était compréhensible pour le jeune médecin, ses amis voulaient l'aider et partir à <>, ils se tournaient alors vers moi afin de prendre connaissance de ma décision. En ce qui me concerne, explorer une île n'est pas la chose la plus passionnante que je puisse faire, récolter des plantes et avoir en plus un mini-cours du médecin pouvaient sûrement être intéressant, mais cela ne m'attire pas au point de passer je ne sais combien de temps en compagnie de ces trois personnes dans un lieu perdu. Rin nous rejoignait alors.

-Si tu ne veux pas les suivre ce n'est pas grave. Tu pourras rester chez nous le temps de leurs recherches.

Ainsi j'étais dans l'obligation d'accepter, ne voulant pas partir en expédition de je ne sais combien de temps à la recherche d'herbacées, je n'allais pas camper dans la forêt... Acceptant alors sa proposition, Rin me fit visiter rapidement la maison, en plus du salon assez grand avec, en son centre cette longue table en ébène, il y avait deux salles d'eau ainsi que trois chambres, celle de Rin étant la plus grande. Me demandant d'attendre dans sa chambre qu'elle revienne, j'avançais alors au centre de la pièce. Elle devait être trois fois plus grande que la nôtre, à Arashi et moi, dans cette tour, en même temps il n'y avait qu'une seule chose dans notre chambre: des lits superposés. Ici il y a un lit simple dans le coin de la chambre, avec à côté une table de chevet. Dans l'autre coin de la chambre, à gauche, il y avait différentes armoires. Je me rapprochais alors de la table de chevet, un cadre contenant une photo y figurait, je le prenais alors délicatement et y observais trois personnes dessus. À ce moment, Rin rentrait dans sa chambre, reposant le cadre, je me tournais vers elle, elle avait un sac de couchage dans les mains. Le posant au milieu de sa chambre, elle m'indiquait que j'allais dormir ici, apparemment cela ne la dérangeait pas, je me sentais néanmoins mal à l'aise, après tout je devais dormir dans la chambre de mon hôte que je venais de rencontrer quelques heures auparavant.

-Voilà ! Mon père m'a annoncé qu'il allait partir en expédition avec tes trois camarades dès l'aube, du coup tu dors ici cette nuit en espérant que cela ne te dérange pas trop, la chambre de Ganta est trop petite et le salon est déjà occupé par tes amis.

Après avoir installée mon sac confortablement, j'observais Rin et Ganta préparer le dîner, l'enfant était respectueux et obéissant auprès de sa sœur, après m'être assoupi dans ce canapé on me réveillait alors afin de passer au repas. Ce repas était tout ce que je détestais, parler de choses qui m'étaient inintéressantes -les plantes et l'archéologie- je pouvais enfin quitter la table après avoir engloutit mon repas le plus rapidement possible. Je m'installais dans la chambre de Rin, refermant mon sac de couchage jusqu'à mon menton. Je fus réveillé par un bruit, en plein milieu de la nuit.



Dernière édition par Fudo le Dim 26 Mar - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cendrier.   Sam 23 Mai - 14:33

Cendrier
Kômatsu Shokichi

J'entendais des bruits, quelqu'un donnait des coups dans quelque chose, je me relevais puis me rapprochais de la fenêtre avant de l'entrouvrir, tout en douceur afin de ne pas réveiller Rin, je vis alors une silhouette frapper à répétition dans ce qui me semblait être un tronc d'arbre coupé en deux. Sortant de la chambre par cette ouverture en tant qu'insecte, j'allais observer de plus près la scène: Ganta s'entraînait au maniement de l'épée. Contre toute attente il arrivait à manier cette épée bâtarde de manière fluide en la tenant à deux mains, lorsqu'il portait des coups à une main il devait se servir de l'élan et les coups étaient plus lents et lourds. Je reprenais alors forme humaine sous ses yeux, voulant le superviser, après tout je n'étais pas totalement incompétent dans le maniement d'épée, la faute à quoi hein... L'enfant fut surpris de me voir apparaître devant lui, croyant que je possède des super-pouvoirs, apparemment les gens qui vivaient ici ne possédaient pas beaucoup de connaissance du monde dans lequel ils vivaient, les fruits du démons sont sûrement l'une des choses les plus réputée. Ganta brandissait alors son épée en ma direction, il voulait un partenaire d'entraînement, après tout entre frapper dans un tronc d'arbre et une cible mobile le choix était vite fait. Amusé par son ignorance et comprenant son envie de se confronter à un véritable opposant, j'acceptais de m'entraîner avec lui. Il fonçait alors sur moi, tentant des coups possédant trop d'ouvertures et lents, il m'était simple des les esquiver, apparemment le gamin avait déjà épuisé toute son énergie à taper dans ce tronc et il avait sûrement peu d'endurance, je lui proposais alors de m'occuper de lui jusqu'à ce que les trois boulets ainsi que son père reviennent. Nous rentrions donc dans la maison afin de dormir, je rejoignais mon sac de couchage en faisant un minimum de bruit lorsque Rin commençait à me parler de son frère. Apparemment elle avait remarqué ma petite << escapade >>.

-Tu sais, si Ganta se donne tant de mal afin de devenir fort, c'est parce qu'il souhaite attiré l'attention. Il n'est pas facile pour lui de trouver des camarades ici.

Rin se mit alors à me raconter leur histoire, à Ganta, elle et Shi la troisième personne qui figurait sur cette photo, entre les deux autres. La jeune femme commençait par me parler de lui. Ses parents étaient semi-vampires, ils n'étaient pas originaires de cette île. Ils étaient venus ici par pur hasard et s'étaient installés un peu plus loin du village. Les habitants étaient perplexes à leur sujet, des étrangers dont on ne connaissait rien venaient vivre près de chez eux. Mais leurs questionnements prirent fin lorsque les vampires sauvèrent les villageois en les avertissant d'une éruption volcanique, en se servant du trémor auquel les villageois ne prêtaient guère attention, par manque de connaissance. L'éruption avait balayé une partie du village ainsi que la végétation, mais les villageois s'étaient éloignés suffisamment tôt grâce aux parents de Shi, ces derniers étaient vivants et rebâtirent un village côtier cette fois-ci. Afin de montrer leur reconnaissance au couple vampirique, ils reconstruisirent leur maison en l'agrandissant par la même occasion, près du volcan. Shi vivait au village durant son enfance, il était aimé par les villageois, mais un beau jour ses parents tentèrent d'expérimenter certaines de leurs capacités vampiriques sur les villageois, il fut alors craint. Rin ne savait pas grand-chose à propos des dîtes expériences, mais des villageois avaient été retrouvés morts, sans la moindre trace de sang en eux, tandis que d'autres furent retrouvés << zombifiés >> à la recherche de sang. Les parents de Shi furent tués pour ce crime, ils s'étaient fait prendre par surprise la nuit durant leur sommeil. L'enfant n'avait plus de parent et était détesté pour être le fils de monstres et non de sauveurs, les villageois voulurent lui aussi le tuer, mais le père de Rin réussit à les convaincre de lui donner une chance. Rin, qui avait partagé une partie de son enfance avec Shi, restait avec lui, << un fils ne porte pas les crimes de ses parents >> c'est ce qu'elle se disait. Le semi-vampire voulait être alors reconnu comme quelqu'un de différent, comme lui-même et non comme le fils de héros tombés dans la sauvagerie, il décida alors d'aider le village, servant les caprices de la populace, aidant les vieillards dans leurs tâches quotidiennes. Il fut hébergé par le père de Rin et grandissait avec eux.

Un beau jour un bateau pirate accosta l'île et les pirates peu nombreux - une dizaine seulement- tentèrent de piller le village étant donné qu'il était peu peuplé et composé essentiellement d'agriculteurs. Shi ayant alors dix-huit ans se battait contre eux, alors que tous étaient en train de se lamenter et de tenter désespérément de fuir dans la forêt. Il sauva Ganta -qui avait 6 ans à cette époque- tandis que ses parents venaient de mourir sous ses yeux. Ainsi Shi devint le nouvel héros du village. Néanmoins, peu après ce passage Shi n'arrivait plus à se contenter de sang animal, il était attiré par autre chose: le sang humain. Un vampire ne peut survivre sans boire de sang, jusqu'à maintenant Shi se nourrissait de sang animal que le médecin, Ken, lui apportait une fois par semaine, cela lui suffisait, mais durant son combat il découvrit un nouvel arôme sur ses mains tâchées de sang. Le jeune semi-vampire tenta alors de se nourrir de sang humain une nouvelle fois, il avait trouvé une cible facile: un vieillard se baladait durant la nuit, il prit la décision de boire son sang jusqu'à la dernière goutte. Le lendemain, le corps fut retrouvé au sol, Shi n'avait pas pensé à cacher le cadavre, il pensait à une seule chose: sa nouvelle drogue. Les villageois eurent tout de suite compris que Shi était le responsable de ce meurtre, ainsi ils repensèrent aux parents de ce dernier et voulurent effectuer la même chose. S'armant de torches enflammées, de fourches et de toute autre arme potentielle, ils attaquèrent Shi, le semi-vampire se défendait, les villageois n'arrivaient pas à l'atteindre. Cette nuit là il y a eu une dizaine de blessés ainsi que deux morts, ce fut après la rencontre avec le père de Rin que Shi prit la décision d'arrêter le combat et de partir s'isoler dans la demeure de ses parents. Le père de Rin, Hirako Ken n'a jamais raconté aux villageois ce qu'il avait dit à Shi pour le convaincre de partir.

A propos de Ganta, il vivait ici depuis sa naissance avec ses parents dans ce petit village vieillissant. Il était l'un des plus jeunes, n'ayant aucune personne de son âge à fréquenter, le gamin se retrouvait la plupart du temps seul durant ses journées lorsque ses parents travaillaient. N'ayant rien à faire de ses journées, il aidait ses parents qui s'occupaient de la culture de certaines plantes médicinales, il effectuait les livraisons au médecin, ce fut ainsi qu'il rencontra Rin. Lorsque les pirates débarquèrent armés dans le village et se mirent à piller ainsi qu'à tuer quelques résistants, Ganta courrait dans sa maison à la recherche de ses parents, le problème fut qu'ils n'étaient pas là, ils était partis afin d'aider d'autres villageois dans le but de repousser les pilleurs. Comprenant ce que ses parents étaient en train de faire, Ganta rejoignait la place principale du village, armé d'un simple bâton en bois, et allait aider ses parents lorsqu'ils furent exécutés sous ses yeux. Un pirate trancha la gorge de sa mère avant d'empaler son père avec une rapière, il s'apprêtait alors à tuer l'enfant larmoyant lorsqu'un jeune homme, aux cheveux blancs, brisait sa rapière à l'aide d'une épée beaucoup plus imposante. Rin rejoignit alors Ganta afin de le mener dans une zone plus sûre, tandis que Shi s'occupait d'aider les villageois à éliminer ces pirates. Une fois cette dure journée passée, l'enfant se retrouvant sans famille fut adopté par la famille Hirako, Rin se portant garant de sa santé son père acceptait. Ganta voulant devenir plus fort, afin de protéger ceux qu'il chérissait, demandait à Shi de l'entraîner, ainsi le semi-vampire lui donna l'épée qu'il avait utilisée afin de tuer les meurtriers de ses parents et quelques conseils pour l'aider dans sa quête de pouvoir. De cet événement était né le rêve de Ganta.

En attendant le retour des chercheurs, je passais alors mes journées avec Ganta afin de l'aider à progresser, nous nous entraînions dans la forêt afin de l'habituer aux zones restreintes puisqu'avec une telle épée, c'était l'un de ses plus gros points faibles, puis à la plage sur le sable ardent afin d'augmenter son endurance d'une part et améliorer ses appuis. En quelques jours, cet enfant était devenu quelqu'un en qui j'avais beaucoup d'estime, non pas pour sa force, mais pour sa mentalité, sa persévérance et les liens qu'il partageait avec sa soeur -bien qu'ils n'étaient pas liés par le sang- toujours prêt à accepter n'importe quelle tâche qu'elle lui donnait.



Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cendrier.   Sam 23 Mai - 17:15

Cendrier
Kômatsu Shokichi


En revenant d'un entraînement avec Ganta, nous vîmes un rassemblement de villageois devant la demeure de Ken, nous nous rapprochions alors de la masse et voyions le médecin porter sur son dos le corps du jeune navigateur, ce dernier avait la peau grisâtre, asséchée. Ken faisait alors une annonce aux villageois, afin de les calmer, après tout voir un cadavre de la sorte n'était pas chose courante pour eux. Le médecin fit alors une annonce à la foule, afin de leur expliquer, et aussi de les rassurer. Apparemment il ne put sauver les deux autres, seul le blondinet avait tenu plus longtemps à ce que le médecin appelait virus, mais malheureusement cheveux d'or mourut sur le chemin du retour.

-Je vais commencer à étudier ce virus, et élaborer un vaccin. Ramener son corps n'était peut-être pas la meilleure idée puisque nous ne connaissons rien de cette nouvelle menace, mais je dois faire des recherches au plus vite, il se peut que je sois aussi contaminé.

Les villageois écoutant Ken attentivement, il expliquait alors quelques mesures de sécurité sanitaire, puis avant de rentrer dans sa maison, indiquait au villageois qu'il devrait sûrement avoir trouvé un remède dans les prochains jours: aucun d'eux ne devait quitter le village jusque là. Laissant la foule se disperser dans une inquiétude, néanmoins contrôlée car j'eus entendre des << il va nous sauver >> sortir de la bouge des habitants. Rin nous ouvrit alors la porte de la maison, en me demandant de m'occuper de Ganta jusqu'à ce que le problème soit résolu, cela était compréhensible, elle ne voulait sans doute pas qu'il attrape cette chose. Le jeune homme voulant tout de même rentrer chez lui afin d'aider, je le pris par le col et l'amenait à notre zone d'entraînement mais il n'avait pas l'envie de combattre. M'asseyant alors à côté de lui sur la barrière, j'observais la plage, jusqu'à ce qu'il prenne la parole.

-A quoi ça sert d'être un héros si je ne peux pas aider mon propre père ?

-Ta soeur a des connaissances en médecine, tu n'en as aucune. Tu es plus utile ici, loin de ce corps.

-Dis, tu ne pourrais pas aller jeter un coup d'oeil dans la maison ? Voir comment ça se passe, s'ils sont débordés tu pourras alors me dire comment je pourrais leur venir en aide !

A sa demande, et parce que j'étais intrigué par ce qui était arrivé à mon ticket de sortie de cette île, je laissais Ganta à la plage et me transformais en frelon de quelques milimètres de long afin de pénétrer dans leur demeure par la chambre de Ganta, qui était toujours ouverte - les mauvaises habitudes des enfants...-. Je rentrais alors dans le salon, me posant discrètement sur un mur je voyais Rin et son père autour du cadavre posé sur la table en ébène. Ken avait rassemblé quelques mallettes contenant, sans doute, du matériel adapté à la conception du vaccin. La jeune femme observait le corps du navigateur, jusqu'à remarquer son cou.

-Père sommes-nous d'accord, ce qui lui est arrivé, c'est la même chose que ce que les parents de Shi avait fait à un villageois ?

-Oui, c'est bien l'oeuvre de Shi si c'est ce que tu me demandes, il nous a attaqué alors que nous dormions, pour je ne sais quelle raison, il ne m'a pas touché.

Rin se figeait un instant, puis se dirigeait vers l'entrée de la maison avant d'ouvrir la porte son père l'interrogea sur ce qu'elle allait faire, sa réponse était rapide, d'une voix forte: elle partait à la rencontre de Shi. Claquant la porte, je m'approchais du jeune mort, afin de voir ce que Rin avait pu remarquer, mais avant d'avoir le temps de pouvoir regarder, le mort fut pris d'une quinte de toux. Était-il revenu à la vie ? Non... l'explication venait d'elle même lorsque Ken le piquait avec une seringue remplie d'un fluide rougeâtre, après quelques minutes le blondinet retombait dans un sommeil profond, le faisant passer pour mort.

-Il est encore trop tôt, sois patient tu pourras bientôt jouer ton rôle. Disait Ken en recouvrant le corps d'un léger drap.

Une fois le corps recouvert, je repassais par la chambre de Ganta afin de sortir de la maison, un peu plus loin de cette dernière, Ganta faisait face à sa soeur. Voulant prévenir Rin de la situation quant au navigateur, je les rejoignais cette fois-ci en forme humaine, Ganta écoutait attentivement sa soeur. Après que la jeune femme ait expliqué à son frère qu'elle allait se rendre chez le semi-vampire afin de comprendre la raison de son acte et d'essayer de le ramener à la raison, elle laissa Ganta sur place en quittant le village. L'enfant crispant ses poings se mit à courir après sa soeur, je l'attrapais alors par l'épaule. Evidemment, même si Rin et Shi étaient proches par le passé, rien ne garantissait qu'elle était en sécurité en allant à sa rencontre, plusieurs questions fusaient alors dans mon esprit, pourquoi n'avait-il rien fait au père de Rin ? Peut-être l'avait-il reconnu et ne voulait pas lui faire de mal, non... pourquoi vouloir faire passer le jeune homme pour mort ? Quel était son rôle à jouer ? La conception du vaccin ? Mais dans ce cas, pourquoi effrayer les villageois en le ramenant sans vie. Pendant mon interrogatoire intérieur, cheveux pourpre tentait de me repousser, voulant rejoindre sa soeur, évidemment je le comprenais mais ne connaissant pas personnellement ce semi-vampire, je préférais y aller seul. Expliquant mon ressenti à Ganta, ce dernier me suppliait de l'amener avec lui, ses arguments n'étaient pas stupides je savais à peu près de quoi il était capable épée en main, puis si j'étais à sa place je voudrais aussi rejoindre mon frère, d'ailleurs c'est ce que j'avais fait à ce moment là, malheureusement dans mon cas j'étais arrivé trop tard.

-Bien, nous partons maintenant, où est ton épée ? Disais-je en tapotant le dos du gamin.

-A la plage ! Attends moi ici je cours la chercher.

Levant les yeux au ciel, j'attendais alors le retour du jeune bretteur pendant quelques précieuses minutes, une fois celui-ci de retour nous partions directement, je le laissais m'indiquer la direction. Notre destination était donc la demeure de Shi, à environ huit kilomètres, à notre rythme de marche nous en avions pour une heure environ, bien que le sol de cette forêt était dégagé, plus nous avancions en direction du volcan plus la forêt était dense, le sol se recouvrait d'herbes de plus en plus hautes. Ganta avançait plus rapidement que moi, son souffle s'accélérait de plus en plus, que s'imaginait-il dans sa tête ? Probablement le pire. Au bout d'une trentaine de minute il s'écroulait. Il se relevait alors rapidement, sans prendre le temps de récupérer et avançait, énervé il attrapait son épée et taillait quelques branches sur son chemin, je voulais lui parler, mais à quoi bon ? Dans ce genre de situation, je préférais être seul, alors je me faisais petit et gardais néanmoins un oeil sur lui, s'il retombait encore, je le porterais qu'il le veuille ou non, ce rythme effréné qu'il s'imposait en brandissant son épée dans tous les sens était néfaste pour lui. Nous étions presque arrivés, la forêt laissait place à une montée vers le volcan, nous pouvions voir une lumière au loin: la maison de Shi. Ganta la fixait pendant un moment, reprenant un peu de ses forces et se concentrant un maximum sur ce qu'il allait faire, il repartit lorsque j'entendis un bruit derrière moi, le soufflement du vent ? Non, le bruit reprenait et au bout de quelques minutes je trouvais sa source, rampant dans l'herbe, un avant bras en moins, du sang émanait de sa bouche: l'archéologue. Me baissant vers lui, j'attrapais son moignon et le questionnais sur ce qui s'était passé, il me répondait d'une voix faible, il était déshydraté, comment était-il encore en vie ?

-Il avait les cheveux blancs... je ne l'ai pas vu arriver il a tué les autres, pour survivre j'ai dû...

Il s'arrêtait alors, son corps trouvait un moyen de produire des larmes, il tournait sa tête vers un autre corps, je me rapprochais de ce dernier, en sale état, un canif planté dans son ventre ouvert, c'était le jeune médecin. Serrant des dents, je prenais le canif et me retournais vers le mourant, pourquoi avoir fait cela pour rester en vie ?

-Ils se sont servis de nous, ces deux types étaient de mèches, le médecin a laissé le type faire un truc bizarre à Gill, ils parlaient de quitter l'île avant l'ér...

L'homme n'arrivait plus à parler, il était épuisé. Peu importe ce qu'il allait dire, ma décision était claire, je comptais de toute façon m'occuper de ce vampire s'il tentait quoique ce soit concernant Ganta. Ainsi l'homme était resté en vie pour trouver quelqu'un pouvant venger son groupe... Je le regardais dans les yeux rapprochant le canif de sa gorge, en hochant la tête afin de lui faire comprendre mon message, il fermait alors les yeux soulager, je l'achevais. L'archéologue mort, je me retournais vers la route empruntée par Ganta, je ne le voyais plus, je devais me dépêcher alors je me transformais totalement en insecte afin de parcourir cette montée le plus rapidement possible.

Une fois arrivé devant cette maison faite en roche, je rentrais directement, la porte était grande ouverte, Ganta brandissait son épée en direction de sa soeur qui se situait juste devant un homme aux cheveux blancs, c'était donc lui, le vampire Shi. Rin avançait lentement vers Ganta, brandissant, de sa main droite, une dague, elle tentait de l'autre main de rabattre son bras droit près de son corps, des larmes coulaient sur son visage.



Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cendrier.   Sam 23 Mai - 21:14

Cendrier
Kômatsu Shokichi


Ganta tremblait de plus en plus, sa soeur ne possèdait plus le contrôle de son corps, Shi se situait derrière elle, sourire aux lèvres il admirait son spectacle. Le bras gauche de Rin cédait de plus en plus, qu'avait-fait le semi-vampire afin de la mettre dans un tel état ?

-Je n'arrives plus à me retenir, tues moi...

Disait-elle à Ganta, toute tremblante. Ganta était figé, je me rapprochais alors de la scène toujours en forme d'insecte, c'est alors que Rin chargeait dague à la main vers son frère, elle hurlait à Shi d'arrêter cela, durant toute sa charge, elle se battait pour rabattre son bras, pour s'arrêter de courir, suppliant le vampire, Ganta reculait doucement, son épée toujours dirigée vers Rin, il ne comprenait pas, c'est alors que Rin dans un dernier cri, réussissait à se dévier de sa trajectoire initiale, et venait s'empaler sur l'épée de Ganta. Le sang giclait sur la chevelure pourpre de l'enfant, sa soeur s'écroulait en même temps qu'il lâchait son épée. Il tombait à son tour sur ses genoux, attrapant de ses deux mains celles de Rin. Il était sans voix, immobile face à sa soeur qui rendait l'âme.

-Rin, tu me déçois, je n'ai jamais réussi à te cerner et même sous mon emprise, tu trouves un moyen de me résister et de te donner la mort afin d'épargner ce gamin.

Je repris alors ma forme d'origine, serrant mes deux poings en avançant vers le vampire. La jeune femme venait d'effectuer son dernier combat, contre quelque chose qui lui était inconnu, elle avait réussi à sauver son frère. Pendant que Rin usait du temps qui lui restait afin d'adresser ces derniers mots à son frère, son amour, elle lui parlait de son rêve de devenir un héros, puis s'excusait d'être partie seule en espérant pouvoir raisonner son ancien ami qui avait trahi le village. Ce dernier avait utilisé ses pouvoirs vampiriques afin de rallier Rin à sa cause, par la force. Elle me regardait alors, me demandant de prendre soin de son petit frère malgré sa tendance à toujours se prendre pour un surhomme. C'est avec un baiser sur le front, qu'elle disait adieu à Ganta, ses yeux se fermaient lentement. Le semi-vampire serrait ses poings à son tour, et se mit à crier.

-J'avais trouvé, grâce aux recherches de mes parents se trouvant dans les ouvrages de cette demeure, un moyen d'atteindre la jeunesse éternelle ! Imagines-tu seulement ce que cela veut dire ?! Nous pouvions vivre éternellement sur cette île ! Acquérir du pouvoir ! Tout est possible avec cela, pour m'avoir considéré comme un monstre, c'est la mort que tu as trouvé !

-La ferme !


Ganta se relevait, épée en main, une fois debout il se ruait sur le semi-vampire tout en lâchant un hurlement mêlant tristesse à haine. Shi fléchissait ses genoux lorsque le gamin tentait de le trancher, puis il lui plantait ses doigts, dotés d'ongles semblables à des griffes, dans le bas du ventre. À cet instant je voulais venir en aide à Ganta, mais l'expression sur son visage me l'interdisait, c'était à lui de combattre ce type, c'était à lui de venger Rin, je retenais alors mes pulsions meurtrières, je voulais écraser ce déchet pour ces deux personnes. Etre forcé à tuer un membre de sa famille - même s'il ne possédait pas les liens du sang- est la pire des choses qui puissent arriver à quelqu'un, Rin a choisi de se sacrifier plutôt que de laisser le choix à son frère elle venait de trouver une mort honorable malgré sa situation. Je n'interviendrais que dans un cas extrême, je regardais Ganta subir les attaques de Shi qui n'avaient que pour but de faire couler son sang au maximum tout en le laissant en vie afin qu'il souffre. Mon sang, quant à lui, coulait lentement dans mes poings resserrés, je mordais ma lèvre inférieure de plus en plus fort, je sentais alors le goût de mon sang, en voyant Ganta s'écrouler sur le sol, le vampire léchait alors ses doigts ensanglantés.

-Le tiens est vraiment bon, je pense que je ne vais pas te tuer tout de suite.

Un hurlement démarrait au creux de mon dos et remontait à travers ma gorge, je le laissais exploser avec mon envie de tuer, bondissant alors vers le vampire le temps que mon corps se transforme je levais mon bras et ramenait mon coude vers l'arrière, une fois mon dard formé je le plantais dans l'épaule de Shi, ce dernier ayant évité de se le prendre dans la tête en faisant un pas en arrière. Il tentait de m'asséner un coup de genou au niveau de l'estomac, je l'évitais en arrachant mon dard de son épaule et en lui donnant un coup de paume dans son buste avec mon autre main, afin de lui faire perdre équilibre, il tombait. Une fois au sol, je me baissais à son niveau et l'attrapait par le cou de ma main droite, je collais alors son dos contre un mur, verrouillant mes doigts autour de sa gorge. Il se débattait du mieux qu'il pouvait, l'expression maligne qu'il avait sur son visage en combattant Ganta, se transformait en une expression de terreur lorsque je m'apprêtais à lui porter le dernier coup: mon dard allait se planter entre ses deux yeux. Préparant doucement mon coup en prenant l'élan nécessaire pour que celui-ci soit le plus puissant possible, une main se posait sur mon coude, je détournais alors le regard de ma proie pour découvrir Ganta qui se tenait debout à l'aide de son épée. Je voyais dans ses yeux pourpres sa détermination à vouloir se battre, je balançais alors Shi dans un coin de la pièce, le gamin se rapprochait du semi-vampire désormais affaibli. La faiblesse de ce type était évidente, il était certes rapide et puissant, mais son corps ne pouvait endurer trop de coups. Essayant de se relever, Ganta se tenait devant lui brandissant son épée de ses deux mains, il l'amputait d'un bras, Shi retombait alors au sol et tentait de ne pas s'écraser au sol en prenant appui sur son bras restant et ses genoux. Sa nuque dégagée, Ganta l'avait remarqué, il remontait alors son épée et la posa délicatement sur la nuque du vampire, trop faible pour réagir, Ganta élevait son épée. Ce dernier coup était bien loin d'être facile, le sang giclait, il dut forcer sur les cervicales pendant quelques secondes laissant le temps à Shi de hurler de douleur, puis il abaissait son épée, une bonne fois pour toute, qui rejoignait le sol en même temps que la tête de Shi.


Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cendrier.   Dim 24 Mai - 11:55

Cendrier
Kômatsu Shokichi


La lame de l'enfant glissait sur le sol amorçant la chute de Ganta, je le retenais et le posais délicatement, le dos contre un mur, il était inconscient. je m'installais alors à côté de lui afin de me reposer moi aussi. Le lendemain je me réveillais le premier, je m'étais assoupi. Je regardais rapidement Ganta qui s'était apparemment déplacé à côté du corps de sa soeur. Je marchais lentement en direction du corps de Shi, et repensais à ce que l'archéologue m'avait dit, Ganta devait encore faire face à une épreuve, malheureusement dans son état lui dire que son père avait probablement participé à cela, était surement trop tôt. Je soulevais le corps de Shi d'un bras, et attrapais sa tête par ses longs cheveux blancs, puis je sortais de la demeure, je ne voulais pas que Ganta voit ce corps, il en avait vu assez. Sortant de la demeure, je fis quelques pas où pouvais-je bien mettre ce corps ? Il ne méritait pas une sépulture descente, je tournais alors ma tête en direction du sommet du volcan, il était a ma portée puisque nous étions sur son flanc, je montais alors lentement, voulant garder mes forces. Notre course à travers la forêt, ainsi que son combat m'avait déjà fatigué, je n'avais quasiment pas dormi de la nuit puisque je devais veiller sur Ganta. Au bout d'une quinzaine de minutes, j'arrivais péniblement devant le cratère du volcan, le soleil me tapait sur la tête et maintenant je faisais face à une nouvelle source de chaleur. Je balançais alors le corps de Shi dans le volcan, lorsque j'entendis un grondement suivit de quelques secousses. Mes yeux s'écarquillaient, me souvenant de l'archéologue, la phrase qu'il n'avait pu finir, << l'ér >>, sérieusement ? J'avais été stupide de porter peu d'intention à ses derniers mots ! J'aurais du lui faire cracher le morceau, c'est ce que j'aurais fait avant de rencontrer Ganta ! Le cadavre du vampire disparaissait au fond de ce cratère, je n'avais pas le temps de rester là, je sprintais alors et sautais dans le vide en direction de la forêt, prenant ma forme d'insecte dans les airs je me tapais la descente du volcan jusqu'à la maison où l'enfant se trouvait. Une fois arrivé à la maison je voyais deux silhouettes, qui m'étaient familière, aux côtés de Ganta qui était toujours en train de dormir, il y avait son père et le navigateur. Je bondissais alors sur Ken l'attrapant par le col. Il restait calme et me parlait sur un ton froid.

-Qu'avez-vous fait du vampire ?

-Je viens de le balancer dans le volcan.

-C'est fort regrettable !


Il sortait alors une seringue de son long manteau, lorsqu'il la dirigeait sur moi, le blondinet devint fou et se mit à hurler, je repoussais alors Ken et faisait un pas en arrière. Le navigateur, Gill d'après ce que l'archéologue avait dit, fonçait alors sur moi en tentant désesperément de m'atteindre au visage, j'attrapais son poing et inspectait son visage, il était livide, ses yeux infusés de sang n'arrêtaient pas de bouger dans tous les sens, qu'avait-il subit ? J'entendais alors le médecin s'approcher de moi, m'expliquant ce qu'il comptait faire, apparemment il menait des recherches avec Shi pour atteindre cette foutue jeunesse éternelle, voulant mêler ses connaissances médicales et les pouvoirs vampiriques de Shi. Ils avaient finalement trouvé, au bout de quatre ans, un moyen d'atteindre leur objectif, ils ne devaient qu'attendre une seule chose afin de pouvoir mettre leur plan à exécution: un navire, ce pour deux raisons. Premièrement, pour atteindre la jeunesse éternelle il devait recourir à un maximum de sacrifice afin d'avoir une quantité de sang suffisante, cela voulait dire tuer les villageois, mais s'ils les tuaient qui s'occuperaient de les nourrir ? Deuxièmement, l'île était dangereuse à cause du volcan qui pouvait rentrer en éruption n'importe quand, comme il était en train de le faire actuellement, ils leur faillaient alors quitter ces lieux. Lorsque nous sommes arrivés ici, Ken n'a pas attendu longtemps afin de mettre son plan en exécution et en attirant les trois gars dans la forêt, Shi pouvait facilement utiliser ses pouvoirs afin de contrôler le navigateur. Le hic, était que contre toute attente du médecin, nous avions tué Shi, le blondinet reprit alors ses esprits, Ken dut usé de différents moyens afin de l'affaiblir mentalement et de pouvoir se servir de lui. Ainsi j'avais un type psychologiquement instable devant moi, et derrière moi un être prêt à sacrifier une cinquantaine de personne, sa famille comprise, afin d'atteindre son objectif.

Après ses petites confessions, je pouvais enfin poser une étiquette sur sa tête, ce que je pouvais faire de mieux, que ce soit pour Ganta, Rin ou les villageois, c'était de mettre fin à ses jours maintenant. Je lâchais alors le poing du pauvre navigateur et me retournais directement vers Ken, je venais de trouver une manière convenable de le tuer, je lui avais réservé la même chose qu'au navigateur, sauf qu'ici il ne s'agissait pas de drogues, mais de venin. Transformé partiellement, j'abandonnais tout sentiment sauf un, le plaisir de le détruire, je bondissais vers lui plantant mes dards à répétitions dans son estomac. Il tenta un moment de m'atteindre avec sa seringue, malheureusement pour lui j'eus le réflexe de dégage son bras d'un brusque mouvement de coup. Je pouvais voir sur son visage, sa souffrance, m'arrêtant alors afin de le voir s'écrouler et vomir du sang et sa bill, je ramassais l'épée de Ganta avant de la planter dans sa tête. Lorsque le sang jaillit, le navigateur fuyait, je posais l'épée au sol afin de mettre l'enfant sur mon dos puis prendre le corps de sa soeur sous le bras, je ramassais alors l'épée avant de rassembler mes forces dans mes jambes afin de me relever et de sortir à mon tour de la maison. Gill était assis, la tête contre ses genoux et les mains posées sur cette dernière. Je m'avançais doucement vers lui, lorsque le volcan commençait à cracher un nuage grisâtre. Nous n'avions pas beaucoup de temps, je me rapprochais alors de Gill, si l'archéologue était informé de l'éruption alors Ken l'était sûrement, il était probablement venu ici afin de quitter l'île avec Shi.


-Comment êtes-vous venu ici ?

L'homme ne répondant pas, je me répétais en haussant le ton et donnant un coup d'épée dans le sol, certes il était traumatisé, mais moi j'avais le poids de la vie de Ganta sur mes épaules.

-Bateau..

-Où ça ?


Il pointait lentement une direction, la côte, j'avais donc vu juste. Je courais alors dans la direction indiquée par Gill, le laissant à ses dépens, je ne pouvais pas sauver tout le monde, le nuage s'agrandissait, il envahissait la forêt, il me suivait et prenait de plus en plus de terrain. J'entendais derrière moi, j'entendais le bruit de branche tomber au sol, un crépitement, cette nuée ardente était en train d'engloutir l'île. Arrivé sur la côte je voyais la petite caravelle qui m'avait menée ici, serrant des dents, je rassemblais le peu d'énergie qu'il me restait et balançait le corps de sa soeur sur le pont, et je grimpais dessus à mon tour, posant Ganta à côté de sa soeur. Je remontais l'ancre, les voiles étant déjà préparées - j'imaginais que le médecin voulait partir le plus rapidement possible -, le bateau s'éloignait doucement de l'île. Je regardais alors le spectacle, des cendres tombaient sur l'île, semblable à de la neige, ou plutôt une pluie de ciment. Je me dirigeais alors vers la barre afin d'essayer de prendre une direction convenable. Ganta se réveilla à ce moment. Inutile de lui expliquer, il avait compris en voyant l'île, je le laissais alors seul sur le pont, explorant les différentes salles de la caravelle, à la recherche de provisions. Je trouvais alors dans une chambre un bouquet de fleurs aux pétales blanches dans un pot, je les sortais délicatement de ce dernier, et les ramenais à l'enfant. Il allongea sa soeur, et posa le bouquet sur son ventre en faisant rejoindre ses mains dessus.

-Elle aurait voulu rester sur cette île.

J'allais alors dans la cuisine, et cassait les pieds de la table, afin d'avoir une bonne planche en bois, je positionnais Rin dessus et avec l'accord de Ganta, j'accrochais une solide corde autour du tout afin de le mettre délicatement à l'eau. Ganta regarder le corps de sa soeur rejoindre le sable semblable aux cendres qui tombaient sur l'île. Je restais avec lui, posant ma main sur son épaule, regardant à mon tour le corps de Rin s'éloigner en faisant la promesse de prendre soin de lui. Durant quelques jours, l'enfant restait silencieux, nous étions seuls au milieu de la mer, ne sachant pas quoi faire, je nettoyais son épée et la lui ramenait en lui remémorant les derniers mots de sa soeur, il prenait alors l'épée dans ses bras en faisant le serment d'obtenir plus de force. Je le laissais seul, en ayant en tête qu'un jour je devrais probablement lui dire la vérité à propos de son père.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Cendrier.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Cendrier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cendrier portable
» [FB] Cendrier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-