Partagez | 
 

 Une mission, une péripétie, un nouveau ami ! [Mission : Le fossoyeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 314
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 106.389.000 B

MessageSujet: Une mission, une péripétie, un nouveau ami ! [Mission : Le fossoyeur]   Dim 3 Mai - 19:26

« Le Fossoyeur  »


Kitchiro était sur l'un des flancs du volcan Friends, encore et toujours sous les critiques sarcastiques de certains révolutionnaires qui ne comprenaient pas l'art et la passion de Kitchiro pour le Tai-Chi, pourtant certains d'entre eux avait pus avoir une démonstration de force à leur frais.
L'esprit vide La Grenouille effectuait les enchaînements qu'il avait apprit sur Lunas en compagnie de Kedama son ami d'enfance un peu spécial et l'un de ses anciens chef d'équipe partit depuis sur Bartigo pour d'importantes affaires. Il était désormais le seul à pratiquer cet art dans la révolution du South Blue … du moins il le pensait.
Mais avant de rencontrer un autre tai-chiiste, Kitchiro devait aller sur île du Royaume de Trader pour une visite de courtoisie. Kitchiro aller rendre visite à deux haut membres de la révolution et jeter un œil sur les affaires officieuses commises par eux dans le dos de la révolution car au Royaume de Trader l'argent à parfois plus de pouvoir que la loyauté.

Comme bien souvent Kitchiro utilisa les moyens de transport en commun des révolutionnaires à savoir des bateaux de ravitaillement pour se rendre sur le lieu de sa mission, or cette fois il était or de question d'aider pour « payer » son passage, Kitchiro tenta une intimidation pour ne pas à encore aider à monter des caisses de nourritures ou de babioles, Kitchiro avait mieux à faire !

Comment ça je dois aider à monter les affaires avec les matelots pour payer mon passage ? vous savez qui je suis au moins ? Non, vous ne savait pas car je travail pour les affaires internes de la révolution, si vous vous opposait à mes directives je n'aurais qu'à passer un coup de Den Den Mushi et quand on accostera vous serez remplacé par un autre capitaine qui prendra la barre à votre passe, pendant que VOUS déchargerez les provisions ! Me suis-je bien fait comprendre ?

Kitchiro était plutôt fier de son coup de bluff, il était fatigué d'aider les matelots pour pas grand chose, il devait garder son énergie pour sa quête ; « et puis mince à la fin ils sont payés pour pensa la grenouille. Le rôle du méchant des affaires internes ne lui aller pas si mal que ça, mais il devra retenter cette expérience sur d'autres personnes pour voir si cela fonctionne vraiment et ne pas stagner sur la réussite d'une fois.
L'intimidation avait tellement bien fonctionné que quand Kitchiro croisait le chemin du capitaine celui-ci baissait la tête, Kitchiro en rigolait intérieurement mais ne laisser rien paraître jusqu'à qu'il puisse poser pieds à terre.


Ah te voilà ! Trade, le Logue Town du Sud, on va voir se que tu cache dans tes entrailles. Bon entre temps il va falloir traverser ce sacré Deal, ce port est juste immense j'espere que je vais pas me perdre dans cette foule sa serai un comble comme même .

Kitchiro partit donc tout droit aux travers de la foule abondante tout en laissant les autres à leur affaires. La Grenouille avait entendu parler de la guilde marchande avant même de mettre les pieds sur cette île, cette guilde avait carrément prit le contrôle du royaume, Elle était plus influente que la famille royale elle-même. Heureusement pour la révolution, plusieurs de ses membres faisaient partie de cette organisation, le contraire aurait était gênant. L'information c'est le pouvoir et avoir des yeux et des oreilles dans une association qui brasse des millions et des millions de berrys sur South Blue est un réel avantage, mais faut t'il encore que ses oreilles et ses yeux reste à votre service et donc pour cela que Kitchiro fut envoyé sur cette grande île pour une visite de courtoisie.
La guilde marchande ne néglige pas la sécurité et la surveillance, en effet des gros bras étaient postés devant chaque magasins prêt à intervenir et Kitchiro ne comptait pas si frotter, loin de là, il préféra demander aimablement son chemin à l'un d'entre eux :

Bonjour brave homme, je cherche Le Cristal, le casino que gère Miko Zarga et Ju Helloyz deux de mes confrères de la révolution, pouvez vous m'indiquer le chemin ?

l'homme taillé comme une armoire à glace indiqua de suivre l'avenue en pointant du doigts accompagner d'un « Là-bas » sur un ton sourd et sinistre, Kitchiro reprit donc sa route pour le Cristal, moins confiant qu'à son départ, même étant révolutionnaire les gardes n'avaient pas l'air être plus aimable que cela. Cette île est tellement grande et attractive que si l'on s'écartait de l'avenue principale revenir reviendrait à chercher une aiguille dans une botte de foin, alors Kitchiro ne s'y avisa pas, même pour la boutique de sabre rare ou un bazar remplis de gadgets hors du commun, la grenouille se répétait sans cesse «  garde ton sens du professionnalisme, ne t'écarte pas de ta mission.

Après une demi heure de marche Kitchiro réussit à atteindre Le Cristal, un grand bâtiment aux facettes de verre de couleur flamboyante, avec une grande enseigne lumineuse « Casino » surdimensionnée, Kitchiro était sous le charme,et c'est les yeux pleins étoiles qu'il entra dans le casino. Aussitôt une hôtesse d’accueil lui souhaita un chaleureux accueil, puis quand Kitchiro s'accrocha de la jolie femme aux cheveux rose celle-ci ajouta avec un sourire angélique :

Bonjour et bienvenue au casino Cristal, je me nomme Candy que puis-je faire pour vous messieurs ?

Kitchiro flatté répliqua en rendant un sourire à la belle dame :

Bonjour et enchanté Candy, moi c'est Kitchiro, je suis venu ici non pas pour jouer mais pour rencontrer Miko Zarga et Ju Helloyz les deux gérants, je un agent de l'armée révolutionnaire d'Arias et je souhaite m'entretenir avec mes homologues.

l’hôtesse saisi un den den mushi et demanda au jeune révolutionnaire de patienter, après une conversation inaudible pour Kitchiro et quelque signe de tête apparent La grenouille reçu sa réponse.

Désolé mais Monsieur Zarga et Madame Helloyz sont indisponible pour le moment il se prépare pour la réunion mensuel du conseil de la guilde, ils vous demande de patienter et de profiter des lieux pour l'instant et vous recontacterons d'ici peu. Avez vous une autre demande ?

Kitchiro fit un signe de tête négatif et tourna les talons, non vers les machines à sous car il n'avait jamais était attiré part cette supercherie mais vers l’extérieur, si il fallait attendre valait mieux profiter du paysage que de l'illusion vendu par les casinos.
Par conséquent Kitchiro quitta le quartier des jeux pour se retrouver dans une partie préservé un peu à part de la ville à l'orée d'une forêt, plus exactement sur un sentier nommé : « Sentier du repos silencieux », il ne portait pas son nom par hasard car celui-ci menait à un cimetière.
Un cimetière immense animé par par une seule personne qui nettoyait les croix et statues mortuaires, Kitchiro s'approcha de lui discrètement pour entendre ce que qu'il marmonnait :

Il y a des dettes, même mort il me les doit, sa famille ne peut pas payer alors déterre le et donne moi ses bijoux sinon sa sera sa famille qui payera, mon cul tes qu'un voleur !

Hey, salut, je te dérange pas, je ne faisais que passer dans le coin quand je tes aperçu au loin, j’espère que tu pourra m'aider sur quelques points ?

Le Fossoyer sursauta quand Kitchiro prit la parole et tenta de décapiter littéralement la grenouille avec sa pelle en criant Tu n'aura plus rien de moi voleur! le révolutionnaire esquiva le coup en se pencha en arrière, aidé du poids de son chapeau qu'il dû retenir pour ne pas finir réellement par terre.
Aussitôt le jeune fossoyeur excusa en voyant que Kitchiro n'était pas le fameux voleur.

Excuse moi mecs, je ne t'avais pas entendu arriver, j'ai eu peur, je pensais que tu était un des larbins de Carl Lamonnaie. Oh excuse moi j'en oublie mes bonnes manières, je suis Igor Yorick, fossoyeur du cimetière du dernier repos, que puis-je faire pour toi ? .

Kitchiro était enchanté de cette rencontre c'était la première fois qu'il rencontrait un garçon de son âge avec comme travail celui de fossoyeur, un travail que respectait beaucoup la grenouille.

Je suis dans le coin pour surveiller les gérants du casino « Cristal », et je voulais savoir se que tu pensait d'eux ou se que tu avait pus entendre à leur sujet, tout information me sera utile pour mon rapport. Et qui est Carl Lamonnaie ?

Les gérants du Cristal.... mhh je sais qu'ils font parties de la guilde marchande comme l'autre enflure de Carl, car lui aussi en fait partie grâce à son statut de noble « marchand », il possède plusieurs boutiques sur l'île grâce en partie à l'argent qu'il a volé aux gens qui reposent ici. Ce voleur invente des dettes que des morts lui doivent et menace de s'en prendre aux familles si celui-ci n'obtient pas son dû. Je pense pas que les gérants soit de mèches avec lui mais en tout cas je suis persuadé qu'ils savent se qu'il fait en cachette et qu'ils ne disent rien ou qu'ils ne préfèrent pas se mêler de ses affaires qui en soi n'est pas une mauvaise idée...

Kitchiro n'eut le temps de donner son avis sur la situation que trois des fameux larbins de Carl Lamonnaie entrèrent dans le cimetière en criant à l'attention de Igor « J’espère que tu as les tunes demandées, sinon on va devoir aller les chercher chez sa femme, en cash ou en nature ! »
Dépassé par la colère Igor attendit que les trois voyous soit plus près pour frapper l'un d'eux à la tête avec sa pelle et s’assommer sur le coup. Aussitôt les deux autres malfrats s’agitèrent et l'un deux dégaina un pistolet et le pointa sous le nez de Kitchiro en lui aboiement dessus « Tu cherche la merde toi aussi ? Tu veut que j’explose ta tête de fayot avec ton chapeau ridicule ? »
Kitchiro baissa la tête pour cacher son sourire devant une personne aussi arrogante et sur d'elle, puis il releva la tête avec un regard meurtrier et répondit d'un ton froid :

Tu n'aurai pas du faire ça, et tu n'aurai pas dû insulter mon chapeau, il vaut beaucoup plus que ta misérable vie, ignorant !

Sur ses mots Kitchiro frappa la main qui tenait l'arme avec le revers de son poignets droit et enchaîna avec une frappe sur la plexus de l'homme avec la paume de sa main gauche avec une rapidité et une force fulgurante. Sa victime fut donc projeté au sol cependant cela n 'énerva son ami animé plus que d'un désir : couper en rondelle Kitchiro et son nouveau ami de circonstance : Igor !

Après avoir éjecté le second brigands Kitchiro dû esquiver la coupe horizontale qui venait vers lui, une courbette en arrière suffit mais la suite s’avérait moins prometteur, une frappe verticale s'amorçait au dessus de la grenouille qui l'aurait sûrement couper en deux si une pelle ne serai pas venu s'interposer entre le révolutionnaire et la lame, laissant alors à Kitchiro une fenêtre de frappe, ainsi Kitchiro ne se fit pas prier pour se décaler sur le côté et bousculer l’épéiste en dérobant son épée au passage pour le mettre en état de nuire.
Cependant Kitchiro avait commit une erreur, il n'avait pas eu le temps de désarmer le brigands qu'il avait projeté en premier et celui-ci avait profité de la diversion de son ami pour ramasser son arme et cette fois-ci tiré à trois reprises sans aucune sommation, l'un des balles se heurta au métal froid de la pelle d'Igor qui l'avait utilisé comme bouclier, une seconde fut dévié par la lame ramassé par le révolutionnaire mais la dernière réussit à éraflé le chapeau grenouille, provoquant alors la colère de son propriétaire, par chance l'arme s'était enrayée et Kitchiro profita du désarroi de son adversaire pour courir dans sa direction exécuter une glissage sur les genoux et trancher le brigands au niveau de la ceinture. L'homme lâcha alors son arme et apposa ses mains sur la plaie béante de sur son ventre et dans un misérable gémissement l'homme s’effondra au sol accompagné d'une des célèbres citations de la grenouille :

Oeil pour œil, dents pour dents,tu a touché à la Sainte Grenouille, tu en paye le prix fort ! Ta vie !. Puis doucement il ajouta Requiescat in pace .

Merci du coup de main … Kitchiro, que dirai tu de continuer dans cette lancée, j'avais pour but d'aller directement chez ce voleur de Carl et reprendre toutes les richesses qu'il a volées aux défunts, personnes osent se hisser devant lui et ses sbires mais tu m'a pas l'air d'être de cette trempe. J'ai déjà prévu dit aller mais le courage et une aide extérieur me manquait cruellement.


Oui pourquoi pas,j'ai jamais aimé ce genre de salaud, temps que l'on ne touche pas aux gérants du Casino et leurs intérêts qui sont de mon côté je te suit, allons lui donner une bonne leçon

Et d'un pas sûr et déterminé les deux deux jeunes gens partirent vers la grande demeure de leur ennemi qui se situait à la périphérie de la ville.
Arrivé sur les lieux les deux hommes purent constater que de grands jardins entourés la maison qui était elle-même suffisamment grande pour abriter un régiment aux complets. La grenouille remarqua quelques têtes qui rodaient dans les jardins, la sécurité était organisé avec des tours de garde mobile et fixe.
C'est donc de son pas discret et rapide que Kitchiro prit les devants et élimina sans difficulté les faibles gardes qui rodaient. néanmoins les deux gros lard qui se tenaient devant la porte étaient des plus problématiques pour le jeune révolutionnaire. Seul Kitchiro n'aurait pas pus les bouger c'est alors qu'Igor entra en jeu, les deux garçon esquissèrent un plan sournois pour faire tomber ses deux colosses.
Kitchiro ayant la connaissance des points d'équilibres d'un homme de cette corpulence se cacha dans l'un des nombreux bosquet fleuris pendant que Igor jouait les appâts pour attirer les deux gardes vers le piège.
Après quelques jet de cailloux et d'insultes les deux mastodontes s'élancèrent aux trousses du fossoyeur qui les attira dans le piège de Kitchiro, qui avec un ensemble de ceintures volées aux autres gardiens déjà neutralisés fit tomber les mastodontes avec un croche pattes surprise.
Aussitôt les deux garçons se ruèrent sur leurs ennemis pour les assommer en leur portant un coup dans le nuque. La phase une du plan était terminée, l'introduction dans le domaine fut un succès, restait à trouvée les objets volés les reprendre et repartir, mais il y avait de l'activité aux fenêtres, des gardes surveillaient aussi l’intérieur de la demeure, chose qui allait compliquer encore un peu plus les choses mais c'est sans compter sur la ruse de Kitchiro que les deux hommes purent entrer sans trop de crainte (quoique).
Leur but était simple, il fallait accéder aux sous sol pour ouvrir le coffre-fort du riche voleurs pour le moment absent et lui dérober les objets illégalement acquis. Kitchiro prit un den den mushi de l'un des gardes qui lui servait de talkie-walkie, puis le révolutionnaire prit la parole sur toutes les fréquences :

Ici Kitchiro Nagami votre nouveau chef coordinateur, Carl Lamonnaie votre employeur actuel ma ordonné de refaire les tours de garde car des intrusions ont été contactées. Je veux voir tout le monde dans la salle de réception près du hall dans 5min, j'insiste sur « tout le monde », même les postes fixes doivent se présenter. Ceux qui ne se présenteront pas seront virés croyait moi si Mr Lamonnaie ma recruté c'est que je suis le meilleur pour ce qui est de l'organisation. Nagami terminée.

Igor regarda Kitchiro d'un air étonné devant tant de confiance et de conviction dans ce qui se révèle être une énorme supercherie puis il ajouta :

Tes sûr de toi, tu sera capable de les garder dans une salle pendant 5 min pendant que je vole le contenu du coffre, si quelque chose ne va pas,te risque pas, de toute façon on se retrouve aux cimetière comme prévu. Bonne chance.

Alors Igor et Kitchiro se séparèrent, Igor se cacha à l'arrière de la battisse pendant que la grenouille entra par la grande porte dans un bruit assourdissant, tout en gueulant des ordres à tout va sans savoir si quelqu'un aller les respectaient. Une fois sur l’escadre de la salle de réception Kitchiro attendit que la salle se remplisse d'un vingtaine de gardes pour prendre une seconde fois la parole en public tout en ajoutant un petit message indirect à Igor au den den mushi :

J’espère que tout le monde est dans la salle de réception, sinon attention aux répercutions sur votre salaire ou votre vie !

Kitchiro posa brusquement ses mains sur le pupitre qui se tenait devant lui et regarda les hommes de mains avec un regard de serpent, froid et calculateur :

Alors nous avons que ça pour garder cette si grande maison, un ramassis de 20 hommes armés de quelque babioles, je comprends pourquoi ma venue était nécessaires. Dans un premier temps j'aimerais que vous formiez des groupes par étages pour voir un peu les effectifs déjà construits.

Mais au lieu de former des groupes l'un des gardes se démarqua de la masse et interrogea Kitchiro avec un ton menaçant :

D'abord tes qui pour nous donner des ordres comme ça, avec ton chapeau ridicule ? Hein tu peut nous dire d’où tu viens comme ça pour te permettre de telle remarque ?

Répète encore une fois que ma coiffe est ridicule et je te jure que l'épée que tu porte à ta ceinture va finir planté dans ton cou, tu pense être supérieur à moi par tes muscles et ton âge mais tu sait pas qui je suis, je viens de Grand Line et tu sait se qui se promène sur Grand Line ?
tu peut me le dire, toi qui sort d'un vieux bled de cette mer si calme, se que l'on trouve sur Grand Line et qu'il n'y a pas ou peu ici ? Des fruits du démon ! voilà pourquoi je suis votre chef désormais c'est que j'ai acquis l'un de ses précieux fruits pour être aux commandes maintenant, donc tu prié de retourner avec les autres avant que je m'en serve.


Kitchiro savait très bien qu'il ne possèdait aucun pouvoir de ce type et qu'il ne ferai pas long feu face à cette homme alors il tenta comme bien souvent l'intimidation pour gagner le combat sans même le menait mais surtout il cherchait à gagner du temps pour que Igor puisse reprendre ce qu'il était venue chercher.

Va y montre nous tes pouvoirs gros malins, je suis sûr que tu n'a que de la gueule et quand j'aurais la preuve que tu n'a rien dans les bras et rien dans la tête je pourrais te défoncer le crâne à mains nus.

Heureusement pour Kitchiro Igor avait réussit à dérober le butin et passait devant la salle de réception pour faire signe à son acolyte de quitter la scène mais d'un discret signe de tête Kitchiro montra le grand lustre qui trônait au milieu de la pièce, le fossoyeur compris aussitôt et dégaina un pistolet sûrement prit à un garde car sa pelle était couverte de sang encore frais. Et c'est avec une coordination parfaite que Kitchiro tendit la main vers le lustre comme pour en prendre possession que Igor tira à sa base pour le faire tomber, manquant d'écraser quelques hommes d'armes.

Voilà mon pouvoir ! Je maîtrise le cristal, j'aurais voulu ne pas en arrivée là mais tu mit à forçait !

Kitchiro descendit alors de l'estrade et avança lentement avec un air meurtrier vers l'homme qui était sur le point de le démasquer, à chaque pas certains des gardes reculaient perd du fameux pouvoir du garçon, une fois nez à nez avec l'homme qui n'avait pas bouger, Kitchiro le regarda et sourit devant la provocation de celui-ci :

et Maintenant tu va faire quoi ? Me lancer du cristal dessus, tes tours de passe passe m’impressionne pas du tout et je vais te défoncer le crânes!

Et d'un coup, Kitchiro asséna un puissant coups de poings dans les parties génitales de l'homme qui se plia sous la violence de ce coups sournois, il tenta bien répliquer avec un geste ample de la main qui ne cachait pas ses parties mais la grenouille ne lui laissa pas le temps car il enchaîna avec un coup de genoux sauté dans le visage qui coucha l'homme. Kitchiro prit alors le temps de saluer les autres hommes stupéfiés de la violence et de la rapidité du combat et quitta la salle en traversant l'un des nombreuses fenêtres qui donnaient sur l’extérieur et après avoir exécuté un roulé boulé parfait l'usurpateur courut rejoindre son ami qui était déjà aux portails de la propriété.

Suite à une échappe rocambolesque les deux nouveaux amis purent s’arrêter aux abords du cimetière :

Ouf on a eu chaud, c'est comme même cool comme petite expédition illégale. Tu va faire quoi de tout cet or maintenant ?

Je vais le rendre aux familles qui ont subit le chantage de Lamonnaie, et toi tu va faire quoi maintenant, car je ne sais pas comment te remercier de ton aide si précieuse.


Je vais retourner au Cristal pour joindre mes acolytes et repartir sur mon île pour attendre de nouveaux ordres pour de nouveau vivre des aventures comme celle-ci.

Les deux amis se quittèrent alors après un bonne poignée de main et des regards sincère, chacun avait affaire de son côté. Kitchiro de son côté retourna au Cristal pour finir sa quête initiale : vérifier les engagements des gérants envers la révolution.
Spoiler:
 

Kitchiro fut reçu comme il se devait par le couple gérants et profita de leur présence pour vérifier que le casino respectait bien les principes de la révolution et surtout que ses gérants ne soit pas devenus de simple hors la loi attiraient par l'argent reniant alors les idéos révolutionnaires auxquelles ils avaient servit par le passé.

C'est donc content d'avoir terminée sa mission sans plus de soucis que Kitchiro quitta le Cristal pour se rendre au port et retournait sur Friends Island et pouvoir y faire son rapport, or le navire marchand qui devait le ramenait n'arrivait pas avant une bonne heure ou deux, la grenouille ft donc le tour des quelques boutiques de l'avenue pour y trouvait deux trois bricoles. Il arriva donc sur le port avec un sac de course contenant deus smoking un blanc et un noir ainsi qu'un ample manteau à capuche gris foncé.
Mais c'est l'un invité surprise qui attendait le révolutionnaire sur les quais qui choqua le plus la grenouille. C'était Igor Yorick avec un sac bien remplis lui aussi et sa sacrée pelle pour bagage, et quand Kitchiro lui demanda se qu'il faisait là il répondit d'un grand sourire :

L'aventure que nous avons vécu ma donner envie de voyager, depuis longtemps je rêve d'explorer le monde et de voir d'autres paysages, j'ai confié le cimetière à mon frère pendant mon absence, qui j’espère se fera en ta compagnie. J'aimerais te rejoindre dans tes prochaines expéditions, je sais manier la pelle comme une arme et j'ai des connaissances dans tout plein de domaine en particulier la géologie et Friends Island et un superbe endroit pour mettre mes talents à contributions de la révolution, d'ailleurs je soutiens la révolution bien plus que le gouvernement mondial qui ma bien souvent déçu, sans parler des hors la loi comme Lamonnaie...

Et bien te voilà engager mon ami ! Je te promets pas de partir tout le temps avec toi mais dès que l'on pourra tu pourra m'accompagner sur les mers, et quand le destin décidera que nous devons nous séparer tu pourra toujours faire des recherches sur le Friends, un bon ami y fait actuellement des recherches peut être aura t'il besoin d'aide.

C'est ainsi que la mission de Kitchiro s'acheva, une mission de plus à son tableau et un nouveau amis en plus !

Réalisée par Gaki. que vous p
ouvez retrouver sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
 

Une mission, une péripétie, un nouveau ami ! [Mission : Le fossoyeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» le nouveau gouvernement
» Première mission
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Trader-