Partagez | 
 

 [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Ven 1 Mai - 19:47

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Térèsse, une ville regorgeant de brigands, c'était dans cette ville peu accueillante que l'on eût la gentillesse de me déposer, enfin gentillesse... je n'étais même pas censé être dans ce bateau. Une fois les pieds sur terre, je remarquais un détail qui allait me poser problème: le ciel noir. Imaginez ma situation pendant un instant, moi qui ai pour habitude de me repérer dans la journée grâce à la position du Soleil dans le ciel. Apparemment ce détail ne gênait que moi, les gens usaient de différents moyens d'éclairage, cela rendait le port plutôt chaleureux, mais de ce que je voyais cela avantageait certains qui pouvaient se donner à fond dans leurs petits combats et tentatives d'assassinats. Après avoir observé ce port et en attendant de voir si le petit brigand, que j'avais repéré, allait oui ou non réussir à crocheter la porte d'une maison pittoresque, je pris la décision de me plonger dans les rues de cette ville.

Ces rues étaient plutôt bien animées, combats de brigands, ventes d'objets à bons prix, quelques femmes à moitié dénudées exhibant leurs diverses lames ainsi que leurs atouts physiques, où m'étais-je encore fourré ? Je pouvais au moins tirer un avantage de ma situation, dans ce genre de ville il était facile pour moi de trouver un client, j'avais pris la main avec le temps. Après avoir regardé ce beau spectacle - en évitant de rentrer dans ces querelles amicales ou non - je trouvais un petit bistrot comme je les aime: peu visible dans l'obscurité, une petite lumière tamisée permettant aux plus malveillants de se cacher et une musique envoûtante. M'asseyant au bar, je demandais au serveur une petite collation et me lançais ainsi à la recherche d'un employeur en observant les clients. Apparemment je fus le seul assez stupide, ou ayant assez de cran pour me montrer au bar, le seul endroit suffisamment éclairé, dévoilant ainsi mon visage, enfin bon je n'avais pas encore de problème avec cette ville alors pourquoi me soucier de ce genre de détails. Entamant mes chips, mon attention se portait sur un homme qui me fixait, il arrivait à captiver mon regard, puis d'un simple mouvement de sa main, je me retrouvais à sa table à partager un verre avec ce mystérieux homme. Celui-ci restait silencieux, alors afin de briser ce silence je me lançais, mais avant de savoir s'il avait un emploi à m'offrir je devais me renseigner sur cette ville, c'est ce que j'avais appris durant mon expérience en solitaire, toujours savoir où l'on va mettre les pieds. Apparemment cette île était divisée en deux grandes parties, une sous le contrôle du gouvernement et l'autre anarchique constituée de voleurs, assassins, bref des hors-la-lois, ces derniers ayant -d'après certains dires- BigJack comme chef. Il venait de se passer quelque chose de spécial sur cette île, apparemment un groupe de malandrins avait eu l'audace d'effectuer un braquage de la banque royale d'Elème. Ce braquage ne m'intéressait pas particulièrement, les voleurs devaient se mettre très bien certes, mais cela n'était pas ma tasse de thé puis travailler en groupe... comment je pourrais travailler avec quelqu'un d'autre qu'Arashi ? Il n'y a qu'à lui que j'ai donnée toute ma confiance. Je demandais alors à mon camarade de beuverie s'il avait un truc pour moi, je vis à l'expression de son visage qu'il hésitait, j'insistais alors et ce dernier cracha enfin le morceau.


-Et bien, j'ai bien quelque chose mais c'est à tes risques et périls, il se trouve qu'une cargaison, convoitée par les gars de BigJack, va être déposée au port d'Elème. Je ne possède pas beaucoup d'informations sur cela, mais si les rumeurs à propos de BigJack s'avèrent être vraies, tu te feras de l'argent et il te sera peut-être redevable qui sait ?

Mouais, je n'étais pas trop convaincu, récupérer une cargaison on l'avait déjà fait avec mon frère, mais dans une ville où l'on croise une troupe de marine à chaque coin de rue - j'exagère ou pas...- c'était beaucoup moins attrayant et simple. Mais bon l'envie d'adrénaline nous fait faire à tous de mauvais choix, quand elle nous tient, on ne peut s'en défaire facilement.

-Si j'accepte de partir en quête de cette fameuse marchandise, m'aideriez vous à avoir plus d'informations ?
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Ven 1 Mai - 22:02


Un dernier coup ici !


Allongé sur mon fameux lit dans cette petite auberge, voilà quelques jours que je logais là en l'attente de mon ticket de sortie de cette île. Je ne me penchais pas sur les sujets qui courent en ville.  En effet, cela ne fais que quelques jours que j'ai commis ce fameux braquage et pourtant, bien des rumeurs se font entendre. Sans rien dire, je comptais les liasses de billet que j'avais pris pour moi et moi seul. Sourire aux lèvres en respirant cette douce odeur que celle des billets fraîchement imprimés, je me mis à rêver jusqu'à être tiré de mon rêve par la sonnerie de mon den-den mushi.

Décrochant rapidement, je devinais vite de qui il s'agissait en entendant un petit rire moqueur cristallin. Hikari... Que me voulait-elle encore ? Avait-elle fait une bêtise qui allait me mettre dans la merde ? Intrigué au plus haut point, je vins donc à discuter avec elle en obtenant quelques informations croustillantes. Comme à son habitude, elle me poussait à commettre des actes répréhensible en bonne informatrice qu'elle est. De ce qu'elle me disait, une belle cargaison allait débarquer et il se faisait dire que le contenu de celle-ci était prestigieuse. Pour preuve, cette dernière était plus que bien gardée. Ce n'était pas de la drogue ou quoi que ce soit du genre, non, là, s'était d'un tout autre niveau selon elle.

" Tu veux vraiment que je me mette toute l'ile à dos hm ? "
" Rhoooo ren-chou.. Tu sais qu'au pire, tu pourras revenir et jouer le conquérant non ? "
" ... Je laisse l'idée de côté... "

Après tout, un fameux Big-Jack s'occupait déjà du côté mafieux de l'île. Pour l'heure, je voulais juste me baigner dans de l'argent et basta. Cependant, je devais l'avouer, les informations de la miss m'avaient donner envie d'aller fourrer mon nez où il ne faut pas. Raccrochant au nez de la miss, je me mis à réfléchir. Que pouvait être cette fameuse cargaison ? Un diamant ? Un truc que le gouvernement aime particulièrement ? Rhaaa, saleté d'Hikari. Envoyant un couteau dans le mur, je me redresse et range mes liasses. Je fais mes bagages et me prépare donc pour la soirée à venir.

Loin de me douter que bien des hommes étaient sur le coup, je partais du principe que j'étais le seul dans cette affaire. Mettant une belle capuche pour éviter d'être pourchassé trop tôt par des marines, je me dirigeais vers le fameux port où la marchandise serait posée le soir venu. Faisant un tour des lieux pour m'habituer à ces derniers, je du cependant tuer une personne afin de prendre son uniforme et sa casquette. Je pourrais aisément me déplacer la nuit en tant que garde par exemple. Cachant le corps et les habits dans un hangar, une fois ma ronde terminée, je retournais vaquer à mes occupations jusqu'à ce que la nuit tombe.

Il devait être environ 23h et le fameux navire ne devrait pas tarder. C'est donc seul que je me dirigeais vers le port, prêt à infiltrer les lieux et jouer mon rôle. Mais ça... S'était sans compter les imprévus qui pourraient m'arriver et là était ma grosse erreur.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Ven 1 Mai - 23:25

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Cette histoire de cargaison avait réveillée quelque chose en moi, était cette prise de risque qui me plaisait ? Ou bien le danger... Je devais me contrôler, il n'y avait personne pour me préparer le chemin, pour couvrir mes arrières et s'occuper du trajet au retour. En émettant donc l'hypothèse d'y aller je demandais alors à l'homme s'il pouvait se joindre à moi, je ne possédais aucun contact et dans ce monde ce sont les informations, donc les contacts qui priment. L'homme me proposa alors un plan, selon ses sources le bateau devait se pointer vers minuit, cette information bien qu'inutile à mes yeux étant donné que je ne pouvais me repérer à cause de ce ciel en permanence obscur dont les nuages m'empêchaient de voir mes deux astres préférés, était importante dans la forme. Effectivement le fait que la cargaison soit livrée à une telle heure, lorsque la majorité de la population est endormie, renforce le côté important de cette cargaison et donc un argument nourissant le caractère vrai de cette rumeur.

-Il est treize heures, reviens dans ce bar lorsqu'il sera dix-sept heures.

A cette annonce, je fixais l'horloge qui se situant au-dessus du bar, entre les bouteilles de vins et les tonneaux de bières, je ne pouvais distinguer les aiguilles. L'homme me tendit alors une montre de poche attachée à une chaîne, pour éviter de la perdre je la portais à mon cou. Je sortis alors du bar et visitais cette ville, je devais donc attendre quatre heures, cela allait être passionnant.

[...]

La montre indiquait seize heures cinquante, cela faisait donc une bonne trentaine de minutes que je la fixais comme un demeuré, m'ennuyant dans cette ville, certes elle était animée mais c'était répétitif et d'un ennui... De plus, lorsque je demandais à divers brigands des renseignements sur ce soit disant BigJack, ces derniers préféraient me menacer ou m'ignorer, je venais de perdre environ quatre heures... génial. Je pris alors la direction du bar où l'homme m'avait donné rendez-vous, une fois devant le bar j'avais l'air malin le panneau affichait << Closed >>, c'était-il moqué de moi? Je frappais alors de mon poing la porte pendant un court instant en criant des stupidités envers l'homme et au moment de partir la porte s'ouvrit, il était bien présent.


-Tu pouvais faire moins de bruit.

Une fois rentré dans le bar, je remarquais la présence d'une bonne vingtaine de bandits, tous armés, j'eus donc supposé à mon " employeur du jour " que ces gens allaient opérer avec moi, la réponse étant affirmative, je m'apprêtais alors à quitter le bar puisque travailler avec des pions incompétents n'était pas mon genre. Comment voulez-vous réussir une mission menée avec un groupe de personnes dont vous ne connaissez rien et auxquels vous n'avez pas confiance, je préfère plutôt aller jouer à la loterie pour gagner ma vie. Au moment de me retourner afin de prendre la direction de la porte, une idée me vint à l'esprit: Et si j'effectuais cela moi-même ? Pour cela il me fallait plus d'informations, évidemment, mais me servir de ce type était chose aisée désormais puisqu'il pensait que je marchais avec lui. Sur ce coup c'était lui le pigeon et non moi.

-La cargaison, à qui est-elle destinée à la base ? Si elle est tant convoitée par BigJack alors j'imagine que son contenu doit être d'une valeur inestimable, donc destinée à quelqu'un d'important.

-En effet, ça serait d'après plusieurs de mes sources un cadeau de Enrico Ernest Charlin Andras Carlometo quatrième du nom, l'une des plus grande richesse au monde, à la famille royale. Apparemment ce dernier voulait s'excuser auprès de la famille pour ce qui s'était passé avec sa banque.

Un gentleman ce type, il se fait braquer et il donne quelque chose de grande valeur à un autre, ou bien cela est pour ne pas ternir sa réputation ? Bref j'en avais eu suffisamment, la marine sera de la partie au vu des événements récents et de l'importance de cette cargaison pour la famille royale et cet Enrico. Énumérant alors à voix haute toutes les possibilités de peine encourue si je me faisais choper, ainsi que ma potentielle mort là-bas si on me tirait dessus, je dis à l'homme que je ne marchais plus et sans qu'il eut le temps de dire ouf, je sortis du bar et m'installai confortablement sur un toit en regardant ma montre, les aiguilles me permettaient d'annoncer l'heure <<17 H 34 >>.

Je me mis donc en route pour le port d'Elème, étant donné que je n'étais pas du tout connu je n'avais pas à me soucier de me faire remarquer ou non dans cette ville, mais je devais me faire quand même un minimum discret, n'aimant pas la marine. Demandant de temps en temps ma direction à quelques passants - que j'avais bien choisis afin d'être à l'abri des regards des marines, je ne voulais éveiller aucuns soupçons à mon égard- je finissais par trouver le port. La montre m'indiquant qu'il me restait deux heures, je pris le temps de faire un détour chez un commerçant afin d'acheter de quoi me couvrir un minimum et de changer mon kimono jaune - bien visible dans cette obscurité- par quelque chose de plus soft: une veste noire ainsi qu'un pantalon lambda, noir lui aussi, je me pris, avec cela, une écharpe que j'utilisais afin de couvrir tout le bas de mon visage. J'étais fin prêt, la montre affichant << 23H55>> je prenais la direction du port, un bateau était en train de se faire décharger, était-il arrivé en avance ? En inspectant les lieux, il n'y avait aucun signe des brigands que j'avais vus dans le bar, c'était une chance ! Je m'approchais alors du bateau, il n'y avait que très peu de marine - étonnement - une fois arrivé au bateau sans le moindre soucis, je remarquais une chose lorsque l'un des travailleurs firent tomber une caisse, cette dernière était remplie de fruits. Je me retrouvais au milieu de ce port comme un débile, patientant sur une caisse en tapant la discussion avec les << déchargeurs >> que j'avais nommé.

-Vous devriez vous dépêchez vous aussi, à moins que vous souhaitiez nous aider à décharger notre marchandise, dans une heure le port sera interdit d'accès aux résidents, seul la marine pourra y accéder.

-Une heure ?

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 1:07


Un dernier coup ici !


Seul à préparer mon coup, je marchais en direction du port avec pour objectif que d'infiltrer celui-ci et pouvoir voler cette cargaison si précieuse. Suite à cela, je me contenterais de simplement m'envoler d'ici et m'éclipser en douce.  Nighty Town allait vite devenir dangereu à mon égard et je me devais de faire profil bas pendant un petit moment. Pas tant que j'aurais pas mis mon " équipe " sur pied. Sourire aux lèvres, je fumais joyeusement une clope en approchant de ce fameux port. Les alentours étaient calmes et je ne me doutais guère que des étrangers allaient se présenter ce soir au port. Une fois à l'entrée du port, je devins plus furtif, utilisant principalement les zones sombres pour me déplacer discrétement. Pas question de me faire choper tant que je n'aurais pas mis mon uniforme.  Entrant dans un petit bâtiment, je retrouvais le corps inerte de mon compagnon de ce matin et son uniforme plié sagement à côté de lui.  Rangeant mon manteau et le pliant soigneusement, je me changeais sans aucune pudeur. L'heure n'était pas très tard, puisqu'il n'était que 23h40. Soupirant de lassitude, je me demandais bien quand le navire allait venir. 

Alors que je m'ennuyais à observer les yeux, voilà qu'enfin un navire fit son entrée au port. Ce dernier n'avait rien de spécial à première vue, pourtant, les gens à son bord étaient actifs. Ils ne semblaient pas vouloir prendre leur temps, bien au contraire. Plus vite la marchandise était déposée, plus vite ils pourraient repartir. Souriant en coin en voyant cela, je me léchais les lèvres en me demandant bien ce qu'il pouvait y avoir de précieux dans ces boites.

" ... Quel dommage que tu sois pas là Hikari... Tu aurais pu t'amuser comme une folle. "

Parlant à moi-même, je pensais à cette blonde espiègle qui aurait eu beaucoup de joie d'infiltrer cet équipage via son charme. Un baiser par-ci et une vue de décolleté là-bas, pour sûr qu'elle aurait vite su ce qu'il se cachait dans cette cargaison. Observant la scène qui se déroulait sous mes yeux, je vis une caisse se briser au loin et je découvris donc... des fruits ? Ces derniers étaient normaux, mais cela fit tilt dans ma tête. Se pourrait-il que ?

" ... Oh que oui tu regretteras ma chère. "


Une cargaison très précieuse plus des fruits, cela ne peut dire qu'une chose, ou du moins, l'hypothèse est facile à faire :  dans cette énorme quantité de fruits pourrait se trouver un fruit plus que spécial. L'idée de peut-être tomber sur un fruit du démon me donnait déjà froid dans le dos. Même s'il n'était pas dans mes objectifs que d'en manger un, en vendre un par contre... Cela pourrais me faire dormir un long moment avec bien de l'argent en guise de lit et coussin. C'est décidé, si fruit du démon il y a, alors je le ferais mien quoi qu'il m'en coûte.

Attendant le moment opportun, je vins à me diriger vers le bord du port et je me jetais à l'eau en silence. Nageant vers le navire, je me disais qu'il valait mieux que je l'aborde plutôt que de tenter une approche couillue. Arrivant au pied du navire, je vins à tenter d'escalader celui-ci et une fois proche des canons, je me glissais dans l'intérieur du navire à la recherche de quelque chose de croustillant. Dans la partie où les canons étaient entreposés, je ne trouvais rien de beau, mais vu les mouvements d'autres personnes, la cale devait être bien remplit avec de quoi faire un milliard de salades de fruits. Me cachant en usant de l'environnement - derrière des canons ou des murs afin de me cacher de la vision d'autrui - je me dirigeais vers la cale avec pour but la piller sans attendre.

Pour se faire, j'attendais que les hommes qui faisaient de nombreux aller et retour partent. Comptant le temps de passage, je devinais qu'en moyenne, ils mettaient cinq minutes à sortir une caisse de là.  A deux, ils n'allaient pas vite, alors autant en profiter. Tandis que deux hommes sortaient une caisse de plus, quand la voie était libre, je m'engouffrais dans le fin fond du navire et vis de nombreuses caisses assez imposantes. Hm ? J'espérais vraiment ne pas être tombé sur une cargaison de fruit normaux, car là, fouiller revenait  à chercher une aiguille dans une botte de foin gigantesque.  Prenant mon mal en patience, j'ouvris délicatement une caisse et découvris des fruits normaux... Tch.  Il me fallait fouiller ces boites une à une, plus celle qui sont dehors. Fait chier.
Envahis par une certaine frustration, je ne remarquais même pas que les cinq minutes étaient passées et que j'allais vite avoir au moins deux types sur le cul. Ce n'est que quand j'entendais des bruits de pas que je revenais à moi.

" Merde... "


Tentant de trouver une cachette, je ne trouvais rien de mieux qu'une caisse imposante pour ne pas être vu.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 9:48

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Ma situation était assez tendue, me retrouvant avec de simples personnes voulant décharger au plus vite leur cargaison afin de laisser place à la marine, je m'étais fait avoir pour le coup, l'homme m'avait donné une montre en avance... voulait-il me piéger ? Après avoir réfléchi un court instant, je voyais bien un moyen de me défaire de cette situation et être à nouveau dans la course. Les gentils déchargeurs m'offraient cette possibilité, si je les aidais, je pouvais rester ici un peu plus longtemps en tant que gentil civil voulant rendre service, je n'éveillais alors pas de soupçon auprès d'éventuels marines m'ayant remarqué auparavant. Je suivais alors mes nouveaux camarades dans leur bateau, me menant droit à leur cale cette dernière était pleine de caisses. Lorsque les deux hommes soulevèrent une caisse à deux afin de la transporter, je me rendis compte que ma situation était toujours tendue, au vu de leur nombre et puisqu'ils transportaient seulement une caisse à la fois, la marine encerclerait le port alors que nous n'aurons toujours pas fini cette foutue décharge. Je regardais ma montre, celle-ci affichant <<00H30>>, j'eus compris la véritable heure - merci le vieux - de vingt-trois heures trente.

N'ayant quasiment plus de temps, je me mettais à la tâche, mais contrairement aux autres je prenais une caisse à moi seul, elles étaient plutôt lourdes mais j'avais connu bien plus lourd durant mes entraînements dédiés au développement musculaire dans cette tour. Néanmoins, du fait de ce poids encombrant je prenais à peu près cinq minutes afin de sortir une caisse, ce n'était pas gagné. À mon deuxième retour une caisse était ouverte, l'un des deux hommes aurait eu une petite faim ? Je pris alors cette caisse et m'apprêtait à la sortir du bateau lorsque je vis des traces d'eau au sol, elle provenait d'un autre endroit, je déposais ma charge dans la cale et remontais les sources de ces traces, je me retrouvais devant un canon, ma conclusion était sans appelle, quelqu'un avait infiltré le bateau, pourquoi ? Si son objectif était le même que le mien, alors ce type c'était aussi trompé, il devait surement travaillé seul alors puisqu'il manquait cruellement d'informations. Une autre possibilité à propos de ce qu'il pouvait être me traversa l'esprit, un voleur de fruit ? Si une telle personne existait, ce type devait être plutôt instable mentalement pour infiltrer un bateau de cette façon, seulement afin de récupérer des fruits. La deuxième hypothèse étant erronée, je revins au niveau de la cale, où je croisais les deux hommes faisant leur n-ième aller, ces derniers sortant de la cale avec une caisse dans les mains.

-Prends en une dernière, on continuera plus tard, les marines commencent à se positionner.

-Une fois dehors ne m'attendez pas, je vais en prendre plusieurs rapidement faites moi confiance.


Cette phrase, ainsi qu'un petit sourire leur faisaient hocher la tête, j'étais désormais censé être la seule personne dans ce bateau, ma couverture était trouvée, j'allais attendre dans ce bateau à l'abri de tous que la fameuse cargaison arrivait, ma montre indiquant <<00H55>> les bandits devaient déjà être sur place, tapis dans l'ombre. C'était sans compter le voleur de fruit, afin d'effacer une éventuelle hypothèse qui pouvait être plausible étant donné les fruits contenus dans ces caisses, je frottais deux doigts au sol en plein dans une trace, ce n'était pas collant j'avais donc vu juste. L'idée que je venais de supprimer était peu plausible, mais on ne sait jamais puisque je faisais cela, un clandestin pouvait être rentré dans ce bateau en se camouflant derrière les caisses et au moment où le bateau accostait l'île, il sautait dans l'eau afin d'arriver sur l'île sans se faire repérer, or c'était bien de l'eau sur le sol et non pas du jus de fruit. Rentrant dans la cale, je commençais à empiler quelques caisses à l'entrée de la cale, comme ça nous étions enfermés tous les deux. Il ne fallait pas oublier que ce type était peut-être là pour la cargaison lui aussi, d'où la nécessité de le réduire à silence ou bien de le persuader de s'arrêter. Une fois les caisses empilées, il y avait un peu plus d'espace dans cette cale, me laissant voir les traces d'eaux qui s'arrêtaient devant une caisse plutôt imposante.

-Dis, je me pose des questions à ton sujet, es-tu là pour te faire une salade de fruit ou pour tenter de mettre la main sur le jackpot ?

Je m'asseyais alors sur une caisse, si cette personne ne se montrait pas d'elle même je la considérerai comme un danger envers mon objectif.

-Etant donné que nous sommes dans la même merde, je vais te proposer un marché, acceptes le et je te mets au courant de ce qui se prépare dehors. La cargaison tant convoitée par BigJack est surement en train d'accoster au moment où je te parle.

Une chose était sûre, ce type devait être confiant en ses capacités s'il prévoyait de mettre la main sur ce que convoitait le BigJack tout seul.

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 18:37


Un dernier coup ici !


Caché dans cette caisse, je me demandais bien quand est-ce que je pourrais me barrer de là. Quant bien même mon infiltration avait été quasiment parfaite, je n'avais pas fait attention à un petit détail : l'eau. En effet, venir via l'eau est utile, mais les traces sur le planchet ne sont pas très pratique pour moi. Seuls les yeux fin de certains faisaient attention à cela et c'est comme ça que je me faisais repérer.  Me pensant tranquille, j'attendais que les gens viennent et repartant pour agir. Je me taisais en me cachant dans cette caisse de fruits en tout genre. Je grimaçais en sentant quelques fruits s'écraser à cause de mon poids. Super, j'allais sentir le fraise et les cerises en sortant de là. Manquant de soupirer de lassitude, je me retenais de couiner en sentant un peu de jus fruits pressé pénétrer mon pantalon.

* Merde ... *


Alors que je me pensais en sécurité, ce n'est qu'après un petit moment que j'entendais de drôles de bruits. Hm ? J'hésitais à ouvrir un peu le haut de la caisse pour regarder qui était proche de cette dernière, mais le risque d'être vu était trop grand. C'est donc uniquement quand une voix humaine se fit entendre que je compris qu'il était déjà trop tard. Visiblement, j'ai été négligeant sur certains points. Ok, couverture niqué, je me devais de rebondir  maintenant et pas avant.
Visiblement, il ne savait pas qui je suis hm ? Intrigué, je vins à bouger et m'apprêter à ouvrir le couvercle de la caisse. Sa question était assez stupide dans le sens où souvent, un homme caché dans une boite n'est pas là juste pour manger des fruits. Ne rigolant pas malgré mon envie, je vins alors à le laisser continuer sa tirade qui ne manquait pas de me surprendre. Une alliance ? Ou un truc du genre ? Il me semblait un peu naïf sur le coup, oser proposer une telle chose à un homme dont il n'a même pas vu le visage... Ce type me plait. Il n'a pas froid aux yeux.

Après son petit discours, je vins donc à soulever le couvercle et me dévoiler en douce. Retirant quelques fruits se trouvant dans mes cheveux - à savoir une grappe de raisins - je me mis à regarder cet homme à la carrure plutôt costaud. Il ferait un bon gars dédié à la baston me disais-je. Le jaugeant sans faire preuve d'un regard hautain, je vins alors à prendre la parole après m'être recoiffé convenablement.

" Je pense en savoir assez, mais... Pourquoi pas. Je suis tout ouïe. "

Je cachais ma frustration car si ce qu'il dit est vrai, alors cette cargaison ci n'est pas la bonne. Merde... Je me serais trompé ? N'y croyant pas, je préférais me méfier de lui plutôt que croire n'importe quoi.

" Que veux tu à cette cargaison hm ? La voler ... toi aussi ? "


Souriant de manière espiègle et taquine, je démontrais bien que je ne bluffais pas. Le fixant avec une malice bien égale à celle se trouvant sur le papier faisant mon wanted, j'attendais une de ses réactions. Ce jeune homme semblait être du genre persévérant et pas con en plus de ça. Cela me change des tas de muscles sans cervelle.

" As tu une idée de qui je suis ? Ou je dois me présenter ? "


Sortant ma main de ma poche, je vins alors à sortir une petite lame avec laquelle je jouais, bien qu'indirectement, je désirais qu'il se focalise dessus comme un possible moyen de le frapper en cas de mot déplacé. La rencontre entre deux hors la lois, cela se résume souvent à des jeux menaçants. Qui allait faire grosse impression sur l'autre hm ? Pour ma part, je ne comptais pas me laisser faire ou même balancer, car si cela se trouve, il n'est rien de plus qu'un marine attendant le bon moment pour me mettre les menottes. Attendant d'avoir confirmations sur mes doutes, je regardais autour de nous afin de ne pas nous faire surprendre par des gens locaux.

" Tu as un plan ?  Ou bien tu désires cette marchandise sans vraiment t'être préparé hm ? "


Restant calme, je continuais de jongler avec cette lame, prêt à la lancer à n'importe quel moment vu comment j'étais à l'aise avec.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 21:10

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Le temps m'étant compté si l'homme aux fruits - que je venais de nommer - ne faisait pas signe de vie et me prenait ainsi pour un imbécile, j'étais déterminé à le faire sortir de sa caisse par un moyen plus divertissant - en mon sens. C'est alors qu'il sortait de sa caisse, retirant la grappe de raisin fixée dans ses cheveux écarlates - je me retenais de lui proposer de me me la donner à manger, afin de me moquer de sa situation- ce type se planta devant moi et m'observait. Toute personne l'aurait compris, ce type était en train de me jauger, je n'aimais pas vraiment cela, mais je me devais de rester impassible ainsi je tentais d'inhiber tout changement d'expression. Le rouquin prit alors la parole, était-ce aussi pour m'évaluer ? Supposer qu'il possédait suffisamment d'informations et se retrouver caché dans cette caisse de fruit était contradictoire, et la question qui suivit venait de clôturer mon << raisonnement >>, ce type ne savait pas grand-chose. Ainsi, cet homme voulait lui aussi s'attaquer à la cargaison, était-ce pour BigJack ? Ou pour ses propres intérêts ?

-Je pense que l'on souhaite la même chose, à propos de cette cargaison.

Ainsi je pouvais me jouer du temps, face à ce type attendre que le bateau tant attendu débarque au port était un plan adapté, puisqu'il s'intéressait à la même chose que moi. Le rouquin changea alors son expression et me questionnait sur son identité, savoir qui il était ? D'après cette question j'en déduisais que cet homme était surement primé, malheureusement pour lui je ne m'intéressais peu à ces histoires de primes, ce n'est seulement qu'un indicateur de nocivité en mon sens. Ainsi je m'arrêtais de regarder son petit jeu de jongleur, s'il voulait me planter il n'avait qu'à le faire, mais il aurait beaucoup à perdre en me tuant ici, sans connaissances. De plus, s'il était primé et connu ici, je lui souhaitais bonne chance pour ressortir de là en passant inaperçu.

-Peu importe ton identité ou ton éventuelle prime car sur ce plan nous avons la même arme: aucune, tu ne me connais pas non plus. Nous sommes juste deux types dans une cale pour le moment.

Ainsi je me baissais afin de ramasser deux pommes, qui étaient tombées lorsqu'il sortit de la caisse, en voyant qu'il continuait de m'observait, je me redressais doucement en lâchant un petit sourire: il voulait voir qui avait le plus de cran ? Bien, je t'offre la possibilité de me planter, fais le et je pourrais en déduire deux choses: tu es stupide et faible. Stupide parce qu'il perdrait l'occasion d'avoir des informations - la chose la plus importante dans ce métier - et faible parce qu'un homme voulant mettre en avant son nom pour deux secondes plus tard planter une lame dans le dos de son " opposant ", je trouvais ça pitoyable. Une fois redressé, l'homme continuait de jongler, il regardait autour de lui: bien, il avait mérité quelques informations, je répondis donc à sa question.

-Je viens de trouver un plan, premièrement je vais te convaincre du fait que je sois de ton côté - je lui jetais la montre de l'homme m'ayant mit dans cette merde - regardes cette montre, elle est en avance d'une heure, quelqu'un voulant travailler avec moi me l'avait donnée un peu plus tôt. Maintenant que tu comprends pourquoi je suis ici, je vais te dire trois choses:

Premièrement, si tu as entendu les deux personnes qui déchargeaient ce bateau, tu es au courant que les marines ont encerclé la zone au moment où je te parle, alors une question: Pourquoi suis-je vêtue de cette tenue noire me rendant moins voyant ? Tu as ta réponse ? Bien !

Deuxièmement, le type qui m'a passé cette montre avait prévu que je travaille avec une vingtaine de brigands afin de récupérer la cargaison, pourquoi ai-je refusé ? Je n'aime pas travailler avec des gens ne méritant pas ma confiance et généralement ces types ne savent pas prendre de bonnes initiatives d'eux-mêmes, ce ne sont que des chiens obéissants.


Après ce deuxième point, je mis dans ma main droite une des deux pommes, que j'avais ramassée plus tôt, et je l'écrasais tout en fixant du regard le rouquin.

-Troisièmement, savais-tu que cette cargaison est un cadeau envoyé à la famille royale par le détenteur de la banque royale, qui s'est faite braquée il y a quelques jours?

Je m'arrêtais un moment, repensant à cette situation dans laquelle l'homme m'avait mise, j'étais dans la merde, mais j'eus la chance de trouver une occasion de me sortir de cette merde, une possibilité de plus parmi les autres, à la différence qu'elle était sans doute plus fiable et par envie d'adrénaline aussi, je voulais la saisir: cette occasion c'était ce type jonglant avec sa lame. Je lançais ma pomme en sa direction tout en terminant mon discours, lui offrant une opportunité à mon tour.

-Il n'est pas question de travailler pour toi, pour moi ou quelqu'un d'autre. Nous voulons sortir de cette merde avec le contenu de cette cargaison dans nos mains.

J'attendais alors sa réponse afin de lui donner mon fameux plan, encore en élaboration.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 21:59


Un dernier coup ici !


Cet homme face à moi semble plus qu'intelligent. Je m'en réjouis, il pourrait faire un bel homme de main dans le futur s'il sait se montrer utile. Souriant de manière énigmatique, j'en oubliais mon entrée en scène peu impressionnante. Avouons le, il y a plus classe que de sortir d'une caisse de fruits. Mais passons. Prime ou non, criminel ou pas, cet homme me retirait les mots de la bouche en pensant comme moi, nous ne sommes que des hommes pour le moment. Alors qu'on soit X ou Y, peu importe. Marquant un premier point, je souriais un peu plus quand ce dernier sous entendait qu'on voulait la même chose. Pas con le type, bien que cette phrase était assez simple à dire et penser. Je n'avais pas la tête de celui qui se contente de voler des fruits et légumes pour son compte personnel. J'étais plutôt celui qui vol des banques de riches huhu.

Quand ce dernier commença à me prendre de haut, je lançais directement mon canif proche de son visage sans le toucher afin de prouver mon habilité à user d'un couteau. Simple avertissement, je ne voulais pas qu'il croit n'importe quoi. Des armes ont en a, à savoir, nos corps respectif. Mais autant faire dans l'humour vu qu'il était de ce genre à ce que je voyais.

" Maintenant je n'en ai plus en effet... Correction, nous sommes deux hommes qui ne se connaissent pas et qui ne semblent pas s'intéresser à l'autre plus que ça. Pour le moment ... "


Laissant la phrase en suspens, je me contentais de me frotter la nuque en douceur. Pas question de me battre avec lui ici et maintenant, j'avais d'autre chats à fouetter. C'est donc après cela qu'il continua sur sa lancée, voulant me convaincre qu'on était dans le même camp. Soit, je n'avais que ça à faire pour le moment. De ce fait, monsieur commençait à me parler de bien des choses. Trois pour être précis. 
La première m'arrachait un sourire presque moqueur du fait qu'au fond, s'était cliché de penser qu'être habillé en noir permettait une meilleur pénétration dans l'environnement la nuit. Certes cela aide, cependant, pour un assassin comme moi, je connais bien d'autre petits coups de pouces qui ne se résument pas juste à s'habiller de manière sombre. Me taisant au lieu de faire un commentaire, je le fixais avec intérêt comme un publique devant un orateur extraordinaire.
La deuxième remarque était plus que charmante à entendre. Il n'est pas un chien ou un simple soumis. Il semble être un véritable ours de combat mais qui ne se laisse pas berner facilement. Voilà un point qui ne manquait pas de me séduire un peu plus à son égard. Futé en plus de ça ? Il commençait vraiment à me titiller l'esprit lui. Marquant cette attraction par un sourire ne disant rien de bon, je continuais de le fixer de mes yeux couleur chocolat.
Sa dernière remarque et non des moindre me fit rire intérieurement et là, je ne pu retenir ma langue.

" Oh vraiment ? ... Je devrais braquer ce genre de banque plus souvent.. On braque un riche et il envoi encore plus de richesses dit inestimables... "


Gardant mes lèvres étirées, je me félicitais presque de mon coup. Mais je revins à moi quand il me lança une pomme. L'attrapant avec rapidité, je vins la regarder avant de finalement la frotter à moi comme pour le nettoyer.

" Autrement dit... On coopère sur cette affaire, rien de plus. Va pour ça. "

Cela pouvait être étrange d'accepter si facilement une proposition du genre, pourtant, j'étais bel et bien sérieux. Croquant dans la pomme, je la jetais plus loin dans la cale avant de regarder le jeune homme qui disait en savoir bien plus que moi. Il nous fallait donc nous mettre en route n'est-ce pas ? J'avais clairement vu qu'il n'avait pas de plan ou alors, il gardait vraiment le meilleur pour la fin, mais j'avais du mal à y croire.

" Si je comprends bien, cet endroit devient un piège à rats en cet instant même. La cargaison ne devrait pas tarder, mais impossible de partir de là par la porte d'entrée à cause des marines hm ? Soit... Cela ne nous laisse pas quarante options. Ou bien on agis ensemble sur le coup et on s'occupe des marines ou alors... L'un de nous fait l'appât, ou du moins, distrait les marines. Personnellement, je préfère la seconde option, surtout quand... c'est moi qui amuse les marines. "

Quoi de mieux qu'un primé pour faire le show ? Je ne semblais pas préparer un coup fourré, il n'allait pas avoir droit à un coup de pute dans le dos. Je me demandais d'ailleurs s'il était surpris ? Après tout, peu de gens dans ce genre de cas s'amuseraient à se salir les mains, alors que moi, je plongeais dans cette merde en premier comme si je faisais cela pour me prouver quelque chose. Au final, je ne faisais qu'appliquer ma philosophie. De nombreuses personnes aiment tirer sur les autres, mais les vrais tireurs, ce sont ceux qui sont prêts à se faire tirer dessus. Moi, je le suis, alors autant le faire non ? Me redressant de ma caisse, j'attendais qu'on bouge pour enfin commencer ce nouvel exploit qui resterait dans l'histoire et ne manquerait pas de faire chier ces nobles, bien trop riches à mon goût.

" A moins que tu es une autre proposition à faire ? "

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 23:05

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Seul dans une cale avec un type jonglant avec un canif, cela peut paraître ennuyant, d'autres diront que cela est dangereux, moi je trouve cela amusant. D'autant plus que celui-ci fit exprès de me rater de peu afin de recadrer nos positions respectives. Je n'aimais pas considérer des gens que je ne connaissais pas à un même niveau que moi, à vrai dire il n'y avait qu'Arashi qui avait le droit à tout mon respect, mais cet homme à la chevelure écarlate m'intriguait et éveillait en moi une nouvelle sensation. Dis comme cela c'est étrange, mais imaginez vous seul à seul face à une bête sauvage imprévisible, cette dernière dotée d'une intelligence et semblant penser à peu près comme vous, c'est excitant non ? Cet homme brisait mon ennui, le summum était lorsqu'il sous entendait qu'il était l'auteur du braquage de la banque royale, il fallait avoir du cran, et je ne pense pas qu'il ait fait cela avec un grand groupe. C'est ainsi que je souriais intérieurement, intéressé par ce type et je ne pensais pas qu'il mentait par rapport à ce fait, l'argument de sa prime rendait son annonce plausible.


Lorsqu'il accepta mon offre j'envoyais valser, d'un coup de coude, les caisses que j'avais positionnées afin de nous enfermer dans cette cale, le temps de parler affaire avec lui.
Nous allions travailler ensemble, la question était comment ? Mon plan n'était toujours pas prêt, c'est alors qu'il proposait une chose, ma foi intéressante, l'un devait faire diversion pendant que l'autre s'occupait de la réception de la cargaison. Cette option étant beaucoup plus efficace que de s'occuper des marines à deux, laissant une possibilité aux brigands de s'occuper de la cargaison. Sa proposition était alléchante et le fait qu'il s'était porter volontaire pour la partie diversion faisait grandir mon intérêt pour lui, il fallait le dire ce type n'était pas une merde, bien que je ne connaissais pas son niveau j'en connaissais beaucoup qui n'auraient pas eu l'audace de proposer un tel plan, et de s'occuper de toute une troupe de marine ainsi que quelques brigands selon ce qu'ils faisaient. Je lui tournais alors le dos afin de sortir de cette cale, tout en craquant mes doigts.


-Bien faisons cela, je te préviens si t'as un problème avec la marine tu te démerdes tant que tu ne m'as pas vu ressortir avec la marchandise, et n'oublions pas le facteur brigands. Si tu vois que je prends du temps c'est que je me bats contre quelques marines s'occupant de la cargaison.

Il fallait désormais trouver un plan d'attaque pour ma partie du job, j'y réfléchissais et en voyant ces traces d'eaux sur le plancher j'eus une idée, j'allais utiliser la même méthode que ce rouquin afin d'infiltrer le bateau contenant notre future propriété. En supposant que le bateau soit déjà accosté, il me suffisait de plonger dans l'eau et de nager jusqu'à trouver un lieu à l'abri des regards afin de pénétrer dans les lieux en toute discrétion. Néanmoins, selon le nombre de gardes se trouvant dans le bateau cela aurait pu devenir infaisable, du coup je devais attendre que mon << coéquipier >> ait suffisamment entamé son spectacle afin de captiver l'attention des marines se trouvant à bord, de ce fait j'avais juste à m'occuper des quelques marine restant. Voulant mettre au courant de cette idée, je voulais en avertir le rouquin, puis j'y renonçais: il savait ce qu'il avait à faire, néanmoins pouvait-il le faire ?

Maintenant nous avions chacun une tâche respective, chacun se devait de mener à bien sa partie de la mission afin de la réussir. Je n'aimais pas l'idée d'échouer à cause de quelqu'un d'autre, je ne connaissais pas son niveau, mais le fait qu'il ait braqué la banque royale suffisait à me rassurer quant à sa réussite. De plus, lui aussi devait penser la même chose à mon propos, sauf que je n'avais à mon actif aucuns faits accomplis de la même ampleur que celui qui me permettait de me rassurer, alors je devais trouver quelque chose, car s'il doutait trop de moi, qui savait ce qu'il pouvait se passer ?

-Avant de sortir je voulais te dire une chose, si tu doutes de moi je te comprendrais, moi aussi j'ai des doutes à ton propos, même s'ils sont amoindris grâce à ce que tu m'as dit à propos de la banque. Alors, je vais te dire quelque chose que j'ai appris, ce qui est important quand on travaille avec quelqu'un c'est la loyauté, mes paroles sont peut-être du vent à tes yeux, mais saches une chose: je ne suis pas un traître !

Je m'étais un peu emporté, haussant le ton à la fin de ma phrase en passant à mon frère, mais je disais la vérité. Ayant tout dit, je pris la direction des canons attendant le moment où le rouquin aura commencé son spectacle qui marquerait sans doute l'histoire de cette ville à la con. Et c'était bien fait pour elle, sérieusement ils ne pouvaient pas faire un truc pour ce ciel merdique ?
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Sam 2 Mai - 23:37


Un dernier coup ici !


Ce face à face me donnait encore plus envie d'avancer dans le temps. J'avais hâte de passer à l'action et cela me confirmais une chose : Hikari allait regretter de ne pas être rester un peu plus longtemps. La pauvre, elle qui aime l'action et qui avait presque joui de ce braquage, elle allait pleurer après ne pas avoir participé à ce coup qui resterait dans l'histoire. Restant tranquille, je laissais le jeune homme répondre à mes questions. Visiblement, on étais sur une même longueur d'onde. Il appréciait mon initiative de me proposer comme appât et je m'en réjouissais. Il est définitivement plus smart que n'importe lequel des brigands de ce monde. Une futur tête montante dans le domaine des HLL ? Sans doute.

Le laissant prendre en partie les devants, j'observais son dos. Sa carrure est impressionnante. Ferait-il du karaté ou du kung-fu  ? En tout cas, il en avait la tête et les habits. Ne me stoppant pas sur mes aprioris, je vins donc à le laisser parler. Il disait là une évidence. Je ne m'inquiéterais pas en cas de temps long, il n'y a que si le temps devient trop long que là, je me poserais des questions. Après tout, il pourrait aisément me trahir et se barrer seul avec la marchandise. Voilà le gros bémol dans mon plan. Je partais du principe que je lui faisais confiance, sans lui faire confiance. Il pouvait me faire un coup de pute, tout comme moi, je pouvais le laisser dans la merde. En était-il conscient ? Nous sommes deux rapaces sur un même bout de viande.

Alors que nous nous apprêtions à nous en aller vers notre destin, voilà que le jeune homme repris la parole. Surpris par cette prise de parole, je tendais l'oreille afin d'écouter ce qu'il avait à me dire de si important. Visiblement, il est au courant de comment je pense, ou alors, il est juste logique. Aimant son comportement, je me contentais de sourire à sa tirade pour le moins téméraire. Pensant brièvement à mon projet que j'allais mettre sur pied d'ici peu, je vins alors à soupirer de lassitude et je me mis  à parler d'un ton calme, prouvant que j'acceptais son message sans aucune animosité.

" Tu es quelqu'un de réaliste n'est-ce pas ? Quand bien même tu me dis cela, tu l'as toi même dit, tu doutes de moi, et il est vrai que l'inverse est tout aussi correct. Mais si cela peut te rassurer, moi non plus je ne suis pas un traitre. Pas dans ce genre de cas. Voilà comment je vais voir les choses pour cette fois-ci. Tu es mon frère d'arme pour ce coup. Or... La famille est tout ce qu'il a de plus sacré tant de manière générale qu'à mes yeux tout court. Retiens bien cela... La famille. "

Me dirigeant vers ma scène de spectacle, je le laissais s'en aller vaquer à ses occupations. Montant les escaliers, je me préparais mentalement. Dehors, la brise était plaisante à ressentir. Peu de gens se trouvaient sur le pont du navire, en revanche, sur le port, s'était un véritable bordel. Des marines étaient présents et ils ne comptaient pas laisser entrer n'importe qui sur le port, ou laisser quiconque se déplacer à sa guise. Dommage pour eux, je suis déjà là. Croisant le chemin des deux types de tout à l'heure, je me mis à hausser les épaules alors qu'ils commençaient à s'interroger brusquement sur ma présence ici. Un coup droit dans le pomme d'Adam pour l'un, un coup de genoux dans les parties de l'autre, pour un résultat donnant lieu à un double K.O. Leurs gémissements alertaient quelques personnes et c'est rapidement que quelques marines vinrent inspecter les lieux.
Usant donc de l'obscurité pour me cacher et me déplacer furtivement, je descendais du pont afin de regagner la terre ferme et me diriger vers un autre navire susceptible d'être le fameux navire contenant la marchandise. Comment faire pour le trouver ? Simple... Suivre les troupes marines. Plus elles sont nombreuses, plus cela signifie que j'approche du but.

Investiguant les lieux rapidement, ce n'est sans trop de difficultés que je trouvais ce beau galion flambant neuf. Sa figure de proue en forme de tigre ne laissait aucun doute quant à sa provenance. Seul un noble avec un égo démesuré pouvait mettre une telle proue. Il me fallait donc agir. Restant dans l'ombre, je m'en pris au premier marine que je croisais et le neutralisais sans mal. Prenant son arme à feu, je vins alors à me déplacer à la lumière et me présenter devant un petit groupe de marines. 

" Bonsoir messieurs. "


Sans plus attendre, je me mis à viser un des hommes de cette troupe et d'un coup, je ne perdis pas de temps pour tirer sur l'un d'eux. Une balle dans la tête et la guerre était déclaré. Me faisant braquer férocement, le mot d'alerte était donné : une intrusion était recensée. La mienne. Souriant de manière joueuse, il était temps de faire mon show. Que la partie commence.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 0:51

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Tournant le dos au rouquin je m'apprêtais à partir effectuer ma partie du travail, ce dernier avait su me rassurer avec son discours, la famille hein ? Il est vrai que cette notion est importante pour moi, j'ai toujours considéré qu'Arashi comme membre de ma famille, de temps en temps Glein. Néanmoins, cet homme me faisait penser de plus en plus à mon frère, en peut-être plus sournois et calculateur. Mais le fait de prévoir un tel plan en peu de temps, et d'assumer la plus grande partie de danger, c'était bien la façon de travailler de mon frère. Ainsi cet homme allait devenir mon frère d'arme pour cette nuit. En y repensant, ce type est surement du genre mafieux, le grand parrain prenant soin de sa famille, assumant sa position et n'hésitant pas à se mettre dans la merde pour protéger les siens.

Une fois les choses mises au clair, je me dirigeais vers la salle des canons et glissait ma tête en dehors du bateau, je vis alors un navire dont le mat était couvert de décoration, possédant d'énormes voiles blanches ainsi qu'une proue en forme de tigre, il n'y avait pas dix mille possibilités, c'était le bon bateau. Je n'attendais qu'une chose, un signal me permettant de commencer ma nage, et celui-ci se fit entendre: un coup de feu. Comprenant que le rouquin était passé à l'action pour de bon je pouvais me lancer à mon tour. Je pris alors la décision d'enlever ma veste ainsi cela m'évitera un quelconque poids supplémentaire une fois dans l'eau, et surtout enlève la possibilité de ralentir mes coups une fois à bord du galion. Une fois torse nu, mon écharpe masquant toujours la partie basse de mon visage, j'emmagasinais le maximum d'air possible dans mes poumons et plongeais dans l'eau. Une fois dans l'eau, il me suffisait de me diriger vers le bateau, je devais néanmoins vers attention ainsi je me permettais de nager plus en profondeur.

Après être arrivé sous le galion contenant notre cargaison, je remontais à la surface rapidement afin de prendre une rapide bouchée d'air puis je replongeais, cela était éprouvant, mais je devais me contenter de cette quantité pour la suite. De nouveau immergé, je trouvais une longue chaîne à laquelle était surement rattachée l'ancre, je décidais alors de remonter en grimpant dessus, je sortis alors à nouveau de l'eau, les coups de feu étaient de retour. Une fois à proximité d'un canon, je me glissais doucement dans l'étroit espace, comme je l'avais fait pour sortir de l'autre bateau, après m'être assuré qu'il n'y avait aucune de personne dans cette salle. Bien l'infiltration était un succès, je devais maintenant trouver notre cargaison, il me fallait trouver la cale du coup, je ne me souciais guerre de laisser des traces d'eau, les marines étaient suffisamment occupés cette fois-ci. Sortant de la salle à canon, j'étais face à un nouveau problème, ce bateau était grand, je me trouvais dans un couloir rempli de porte, toutes fermées, à ses extrémités un escalier descendant et à l'autre une intersection.


-Ça va être chiant ça...

Combien de personnes était dans ce navire ? Je n'avais pas vraiment envie de le savoir, le problème n'était pas réellement de trouver la cale puisqu'elle était sans doute derrière l'escalier, mais en prenant en compte la richesse de cet Enrico, la cargaison pouvait bien être repartie dans plusieurs salles. Avançant doucement dans le couloir en direction de l'escalier, je choisis d'ouvrir une porte, tournant la poignée le plus doucement possible, je l'entrouvris et glissait ma tête dans l'ouverture: une chambre, vide. Refermant la porte et je repris mon parcours en direction de l'escalier lorsque je me fis interpeller. Me retournant doucement je vis un marine, me pointant avec un fusil, ma situation était plutôt simple, soit j'allais dans sa direction en évitant ses éventuels tirs puisqu'il était à l'autre bout du couloir, soit je me cassais de l'autre côté en prenant l'escalier se situant juste dans mon dos. Le choix était simple, je fis un bond en arrière et en tentant au mieux de me rattraper sur les rampes, je descendais l'escalier jusqu'à arriver dans une salle, plutôt imposante pour ce que c'était.

-En même temps une toute petite cale pour un bateau de riche...

Me positionnant dos au mur, j'attendais que le marine vienne me rejoindre afin de l’assommer un bon coup, problème après quelques minutes ce type n'était toujours pas venu.

-Et merde...



Dernière édition par Kômatsu Shokichi le Mar 5 Mai - 21:39, édité 2 fois (Raison : oublie d'un mot ._.)
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 2:56


Un dernier coup ici !


Il est temps de s'amuser non ? Mon but était simple : gagner du temps. Certes, je pourrais tenter de faire parler de moi en essayant de tous les tuer, mais malgré mes talents, je ne suis pas dieu. Ils sont plus nombreux et même si je suis doué, ils finiront par m'avoir. J'avais donc tiré sur un officier et tué sur le coup. Il restait encore un groupe qui sonna l'alarme en indiquant ma présence sur les lieux. D'ici peu, les marines allaient rappliquer en masse et j'espérais que ceux qui se chargent de la protection de la cargaison n'allaient pas redoubler les renforts, sans quoi, les efforts de mon compagnon du soir seront vains et ma prise de risques... inutile. Des troupes ennemies débarquaient, rapidement, ils se mirent à m'encercler et j'eus droit au discours que l'on donne à un criminel fraîchement primé. De ce que je comprenais, on me tenais rigueur de mon vol et pour cela, j'avais droit à être pendu ou emprisonné. Soupirant de lassitude, je vins à terminer leurs dires en supposant de manière sarcastique.

" Tout ce que je pourrais dire sera retenu contre moi... Bla bla bla... Vous pensez vraiment que j'allais me présenter ici sans prévoir un minimum ? Vous me prenez vraiment pour un con... "

Sortant une lame de ma manche, je la lançais vers la seule lanterne du coin qui illuminait les lieux et en brisant cette dernière, je plongeais cette assemblée dans le noir. Jouant de cela pour tenter de m'enfuir, cela devenais la panique générale. Moi, Ren Tao, j'étais dans le coin pour faire un sale coup. Les marines se décidèrent donc à être sur leurs gardes à défaut de retourner directement protéger la cargaison. Ils avaient pour ordre de m'arrêter après tout. Je comptais bien me jouer de cela pour gagner encore plus de temps, voir aller aider mon collègue en cas de pépin. Dommage que je n'ai pas de den den mushi dans la poche pour l’appeler.

Me faufilant dans le noir telle une panthère, je vins à faucher un pauvre marine qui s'était montré trop imprudent en se séparant de son escouade. Dans cette zone que représentait le port, il devait y avoir au total une vingtaine de marines. Mais alors que je me pensais seul, voilà qu'un homme au loin hurla. De ce qu'il avait dit avant d'être égorgé ou autre, d'autres intrus faisaient leurs entrées. Oh ? Se pourrait-il que ce soit les fameux brigands dont le jeune homme m'avait parler ? Il me fallait les occuper un peu. De ce fais, je me dirigeais vers le navire et me cachais proche de celui-ci en l'attente de mes nouveaux amis. Esquivant les troupes marines, je me tenais prêt à agir au moindre mouvement suspect.

Un groupe de personnes peu armées débarquaient. Des brigands de bas étage, des malfrats qui n'étaient rien d'autre que de la main d’œuvre à prix cassé... Lançant un couteau au pied de ce groupe, je sortais de ma cachette pour les interrompre dans la marche qu'ils avaient entamés.

" Pas un pas de plus... "


Ces hommes étaient idiots et pour seul réponses, ils dégainaient leurs armes. Et d'ailleurs, il n'y avait pas qu'eux. Le restant de marine encore assez nombreux s'empressait de rajouter un peu de pression en déclarant vouloir tous nous coffrer ici présent. Me voilà donc dans une belle mêlée bordélique. Souriant en coin, je fixais un marine qui semblait hésiter à tirer.

" ... Qu'attendez-vous tous pour vous entre-tuer hm ? On est là pour ça non ? "

Mettant le feu aux poudres, je lança un couteau vers la gorge d'un brigand qui ne tardait pas à s'effondrer, en train de se vider de son sang. La guerre était déclaré, que le premier et seul round de la soirée commencer. Marines et brigands s'élançaient contre eux-même et moi en guise de bonus de la soirée. 

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 9:43

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Le marine ne revenait pas, me laissant seul dans cette pièce remplie de sac. Etant donné que personne n'était venu me rejoindre, je me permis d'ouvrir rapidement un sac: des billets. J'eus alors compris que ce n'est surement pas le cadeau fait à la famille royale, tant convoité par BigJack, ces billets étaient destinés à la banque. Pris par le temps, je balançais un à un les sacs à travers la salle, à la recherche d'autres choses jusqu'à apercevoir au fond de la salle un coffre dorée plutôt petit, ce dernier ne s'ouvrait pas, bingo ? Prenant le coffre sous mon bras et me remettant près de l'escalier, j'attendais quelques instants encore, mais personne ne venait, il prenait du temps à chercher des renforts ce petit marine. Puis une idée me traversait l'esprit, je remontais doucement les escaliers et sans être totalement monté, je me mis sur la pointe des pieds afin de voir s'il y avait quelqu'un dans cet étroit couloir: personne. Aucun marine présent, mais cela n'allait pas tarder, je remontais alors et m'enfermais dans la première pièce possible, encore une chambre, vide elle aussi. Collant l'oreille à la porte, j'attendais que les marines se pointaient et allaient dans la salle du dessous, afin de filer. Des bruits de pas se faisaient entendre, ils se rapprochaient de plus en plus rapidement et bruyamment, puis j'entendis plusieurs personnes dévaler l'escalier à toute allure, ainsi j'entrouvris rapidement ma porte, regardant l'autre côté du couloir: aucun marine. Après un petit soupir, j'ouvris complètement la porte et je piquais un sprint, l'étroitesse du couloir me servant à la perfection, la porte grande ouverte occupait Collant l'oreille à la porte, j'attendais que les marines se pointaient et allaient dans la salle du dessous, afin de filer. Des bruits de pas se faisaient entendre, ils se rapprochaient de plus en plus rapidement et bruyamment, puis j'entendis plusieurs personnes dévaler l'escalier à toute allure, ainsi j'entrouvris rapidement ma porte, regardant l'autre côté du couloir: aucun marine. Après un petit soupir, j'ouvris complètement la porte et je piquais un sprint, l'étroitesse du couloir me servant à la perfection, la porte grande ouverte occupait quasiment toute la place.

-Derrière nous !

Au bruit que j'entendais, les marines cavalèrent et claquèrent la porte, j'étais presque arrivé à l'intersection, je choppais alors une poignée et la tournais rapidement puis tirais un grand coup afin d'avoir un nouvel obstacle afin de me protéger. Un coup de feu retentissait, la porte avait pris pour moi, me retournant vers l'intersection un choix s'imposait: gauche ou droite ? De toute façon c'était des escaliers alors je montais ceux de droite, me menant à un premier étage. Une grande salle, une longue table en son centre avec une vingtaine de chaises autour d'elle. Salle à manger ? Pas le temps de m'y intéresser, j'avais sous le bras ce coffre encombrant, je continuais alors de monter ces escaliers en zig zag jusqu'à arriver au pont, le bruit des coups de feu reprirent le rouquin devait s'amuser. Cet homme avait tenu parole en s'occupant des marines, je devais finir ma tâche le coffre étant fermé il me fallait trouver sa clé et si cette dernière n'était pas ici ? Elle pouvait très bien être entre les mains de cet Enrico. N'ayant pas de compagnie sur ce pont, je me mis à courir afin de pouvoir signaler le rouquin de la situation, néanmoins un problème me rattrapait: les marines.

Un peu moins d'une dizaine de marines arrivaient sur le pont par l'escalier, cette fois-ci je ne pouvais user de quelconque porte afin de me protéger, et me combattre un coffre sous le bras était une mauvaise idée. Me retrouvant au centre du pont deux options s'offraient à moi, soit je tentais de plonger encore une fois dans l'eau et ainsi semer les marines qui n'auront surement pas les couilles de venir me chercher, soit je me dirigeais vers le port dans une bataille entre mon frère d'arme pour la nuit, les marines et surement les brigands. La première option était la moins dangereuse, néanmoins si je faisais cela le rouquin pouvait croire que je l'avais laissé en plan. Les marines se rapprochant de moi, je devais choisir rapidement. Prenant cette fois-ci la caisse à deux mains et me concentrant sur le fait de rassembler toute ma force dans mes bras. Comment faire afin de mettre au courant mon partenaire ?


-Une famille ?

Ce mot en tête, une réponse me venait. Si cet homme me considérait comme un membre de sa famille, pour cette nuit, alors il devait me faire confiance et savoir que je ne le trahirais pas. De plus, au vu de ce que j'allais faire, les marines devraient soit me suivre - mais auront-ils les couilles de le faire ? - soit descendre sur le port. S'ils descendaient sur le port le rouquin n'aurait eu aucun mal d'en déduire qu'ils m'avaient perdu de vue, ainsi il aurait su que ma tâche était accomplie. Tournant soudainement la tête en direction du ciel, sourire aux lèvres, afin de détourner un instant le regard des marines autre part, je bondissais en direction de la mer balançant le coffre dans l'eau, continuant ma course les marines tiraient en ma direction, je me pris une balle dans l'épaule avant d'effectuer mon plongeon. Une fois dans l'eau, je n'avais pas le temps de m'occuper de mon épaule: je devais récupérer le coffre qui se situait à quelques mètres de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 13:14


Un dernier coup ici !


La situation se corsait de plus en plus, mais au moins, l'objectif était atteint. L'attention était tournée sur le port et rien d'autre. Tuant un homme en guise de déclaration de guerre, voilà que les feux sont ouverts. Des balles fusent dans tout les sens et c'est le début d'une nouvelle histoire d'amour entre les marines et les hors la lois qui foutent la merde sur cette île. Un jour peut-être, je me déciderais à prendre cette île sous mon aile. Après tout, conquérir est une chose plaisante, puis laisser une île être scindé en deux... Très peu pour moi. Mais je n'ai pas le temps de penser à cela, je me devais de me sortir de là. Usant du corps d'un type blessé comme bouclier, j'évitais de me faire transformer en passoire. Ces marines étaient tenaces, mais les brigands aussi. Jetant le corps inerte vers un groupe d'homme, je profitais de l'ouverture pour tenter de m'enfuir.

" Le laissez pas filer !!!
"

Hm ? Courant vers le navire pour terminer le travail, voilà que des gens me coursent. Les marines.. Jamais ils n'abandonnent hm ? Las de cela, je vins essayer de les embrouiller en perdant un peu de temps dans un hangar. Après ce petit tour de passe-passe, je me décidais à retourner au navire.
Arrivant donc sur le pont, voilà que je tombais nez à nez avec des marines qui canardaient le jeune homme à l'eau. Amusé, je vins alors à tuer deux gars en les prenant par surprise.  Immédiatement, les types abandonnaient leurs cibles pour se concentrer sur moi. Prenant une balle au niveau des côtes, je me mis à grogner, sans relâcher la pression pour autant. Bien au contraire, je redoublais de férocité pour me débarasser d'eux et d'ailleurs, j'en désarmais un afin de prendre un fusil et descendre de façon plus radicale mes ennemis. Une fois le pont nettoyé, je me mis à regarder vers l'eau en espérant que mon acolyte n'était pas mort, sans quoi, je devrais aller pêcher son corps pour le fouiller. Ou simplement récupérer ce qu'il aurait pu prendre sur le navire.

Cherchant celui-ci du regard, je vins alors à regarder derrière moi et agir. Allant vers la passerelle, je vins à détacher celle-ci afin de ralentir l'accès au navire. Jouissant d'une certaine liberté de mouvement maintenant, sans pouvoir être interrompu, je vins à plonger à la flotte pour voir si mon collègue était mort ou non. Plongeant sans hésiter, je cherchais sous l'eau la présence du jeune homme et une fois que je pensais le trouvais, je me mis à l'attendre à la surface. Faisant signe à cet homme de me suivre, j'ignorais ma blessure qui me faisait légèrement mal à cause du fait qu'une blessure plus de l'eau salée, cela ne fait pas bon ménage. Par où allions nous ? Vers l' autre navire tout simplement, parce que voler un navire de noble, ce n'était pas le meilleur des cas pour être en sécurité ou discret.

Arrivant à la coque du navire, je vins alors à monter sur le navire et dire à mon acolyte.

" Monte... Je m'occupe de faire partir cet engin. "


Et pour s'y faire, je me dirigeais vers les cordes qui retenaient le navire au port. L'objectif ? Se barrer de là avec le navire, ou du moins, essayer de le faire croire. Car une fois que le bateau serait prêt à voguer, je ne me ferais pas prier pour proposer à mon acolyte de sauter de plus belle à la mer, afin de nous y cacher. Les marines - avec un peu de chance - se mettraient à courir après un navire vide. Amusant n'est-ce pas ? Pour l'heure, je me mis à couper les différents cordages retenant le navire cloué au port. D'ici peu, il faudra s'activer et mettre les voiles.  

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 15:39

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Je me faisais canarder par les autres marine qui se trouvaient encore sur le pont, ces derniers ne me touchaient pas, était-ce dû à l'obscurité ? Surement. Puis les coups de feu s'arrêtèrent me permettant de pouvoir bouger sans me soucier de me prendre une balle perdue ou non. J'eus compris que les marines étaient occupés par autre chose, que faisait le rouquin ? Arrivait-il à s'en sortir entre brigands et marines ? En repensant à la manière dont il présentait les choses, il devait surement être en train d'utiliser une ou plusieurs personnes afin de réussir sa tâche, comment utiliserait-il quelqu'un ? Je ne savais pas, mais cela devait être amusant à voir, en tout cas il avait réussi à attirer tout le monde sur lui.

Ma blessure laissait un peu de sang s'échapper, mais cette fois-ci il n'y avait pas de problème avec les traces de sang dans l'eau puisque grâce à cette obscurité cela était quasiment indiscernable. Une fois le coffre repéré je me dirigeais vers lui, avec une certaine difficulté due à ma blessure par balle à mon épaule, mais bon entre avoir mal pendant un moment afin de s'échapper ou faire l'algophobe et ainsi me faire choper, mon choix était fait. Attrapant le coffre de mon bras gauche, je remontais à la surface afin de prendre une nouvelle bouchée d'air lorsque je vis mon acolyte me rejoindre dans la mer, je me permis alors de sourire pendant un instant avant de replonger et de le suivre à sa demande. Utilisant seulement mon bras droit et mes jambes pour nager, j'étais bien plus lent ainsi j'eus le droit à un petit savon au sang, alors lui aussi n'était pas resté intact ? Continuant de le suivre, je voyais où il voulait en venir: le bateau des deux marchands, où l'on avait établi notre plan. Cela me faisait plaisir de voir que ce type avait su gérer la situation de son côté et avait surtout pensé à une échappatoire pendant que je me démerdais à chercher ce coffre, une chose était sûre: il travaillait bien. Néanmoins, je ne savais pas piloter ce genre de bateau, je ne savais pas naviguer tout court. Une fois proche du navire il m'attendait, ainsi je pouvais le rejoindre sans problème. L'homme me rassurant sur le fait qu'il savait se démerder avec un bateau, je montais à bord avec lui en usant le même chemin que l'on avait pris auparavant, moi pour sortir du bateau et lui pour monter dedans. Une fois dans la salle des canons je posais le coffre dorée au sol, ce pourquoi on s'était cassé la tête.


-C'est tout ce que j'ai trouvé susceptible d'être le cadeau tant convoité, et vu que tu as déjà eu ta dose en billet avec ton braquage, je me suis dit que je n'allais prendre que ça.

Une fois la chose expliquée, nous devions nous occuper de partir avant de se prendre la tête pour la suite, car nous avions eu le plus important: le coffre. Alors, oui je n'avais pas parlé du problème de la clé que je n'eus pas le temps de trouver, mais il avait surement compris ce problème en voyant le coffre: après s'être échappé il fallait trouver un moyen de s'occuper de la serrure. Je suivais alors l'homme qui se mit à couper les différents amarres du bateau, n'ayant pas de lame sur moi je descendais dans la cale récupérer son canif planté dans le mur, afin de lui donner un petit coup de main en tailladant quelques cordes. Une fois les cordages coupés nous pouvions mettre les voiles. Le bateau s'éloignait du quai pendant que les marines se divisaient en plusieurs groupes: un se rapprochant en essayant de tirer sur nous à l'aveuglette, un autre s'occupant des brigands et un dernier qui embarquait dans le navire à la proue en forme de tigre.

-Bien, j'imagine que tu as déjà prévue la suite. Alors quoi, on les laisse en plan ici ? Ou on fait une petite course jusqu'à Térèsse afin de ramener d'autres brigands frustrés voulant taper sur des marines ?
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 16:24


Un dernier coup ici !

Ce vol était vraiment une partie de plaisir.  Je ne me lassais pas de cette dose d'adrénaline à laquelle j'avais droit. Essayant de trouver vite une solution, je m'empressais de couper en partie les cordes et c'est mon collègue qui termina le travail.  Il ne nous restais plus qu'à mettre les voiles et pour cela, pas de problème, je savais me débrouiller avec des voiles et une barre. Ainsi donc, avant que je me lance dans le fait de guider le navire, j'allais voir mon collègue du soir. Celui-ci semblait se remettre de ces histoires. Amusé, je vins à regarder le petit coffre qui était joliement décoré. Voilà un coffre qui mérite d'être volé me disais-je. Je me demandais bien ce qu'il pouvait contenir. Mais cachant cette curiosité maladive, je vins alors à le laisser parler. Les gens dehors essayaient de stopper le navire et le pire, c'est que je ne me doutais pas de certains faits. En effet, certaines personnes ont réussis à infiltrer le navire de justesse, s'apprêtant à nous attaquer. Ainsi donc, ignorant cela, je me contentais de dire d'un ton calme.

" On met les voiles et on avisera en route. Quant au coffre.. On en reparlera plus tard. "


Dit ainsi, cela laissais présager rien de bon dans le sens ou j'affirmais vouloir aussi ma part. Mais sans lui faire miroiter un possible combat pour se départager, je me retournais en douce pour alors aller vers le navire. Dehors, tout était calme, outre les tirs de marines qui tentaient de canarder le galion. Tch... Montant vite sur un mat, je laissais mon acolyte faire ce qu'il désirait tandis que moi, je débloquais les voiles. Une fois cela fait, manquant de tomber suite à une balle qui m'avait frôlée, je redescendais pour ordonner au jeune homme de se cacher dans la cale. Moi, j'allais prendre la barre et m'occuper de nous dégager de là.

Le navire se mit à bouger doucement, mais sûrement. Petit à petit, nous avancions dans ce port et les marines n'avaient qu'une seule option : battre en retraite pour regagner leur navire afin de m'attaquer de front. Cela nous laissera un peu de temps pour agir me disais-je, mais ça, s'était sans compter le petit imprévu. En effet, un petit groupe de brigands s'était infiltré dans le navire et maintenant que l'opportunité se présentait, il tentait d'attaquer mon jeune ami dans la cale. De mon côté, seuls deux hommes sortaient de nul part en me menaçant de mort si je ne rendais pas ce que nous avions voler.

" ... Persistant hm ? "


En bas ils étaient cinq contre un, tandis que là, ils étaient deux contre moi. Gardant mon calme, j'usais d'une lame pour bloquer la barre et laisser le navire être stable dans la direction qu'il prenait. Je me devais de défendre cet endroit alors, autant ne pas être embêté. Craquant mes doigts, j'avançais sur le pont et me jetais sur mes adversaires. Subissant leurs attaques et eux aussi, le combat en soit n'avait rien de transcendant et c'est rapidement que je m'en sortais - malgré quelques coupures, qui à la longue pourraient me porter préjudice - et que je me décidais à aller dans la cale, où du bruit se faisait entendre. Le type !!! Le coffre.
Ni une ni deux, je fonce en bas afin de prêter main forte à mon frère d'arme. 
  

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 17:59

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Une fois toutes les cordes coupées, nous nous rassemblions rapidement autour du coffre, apparemment mon camarade voulait mettre les voiles le plus rapidement. N'oubliant pas qu'il voulait aussi sa part, mais cela ne me posait pas de problème nous verrions cela au moment d'ouvrir ce coffre, car pour l'instant il était loin d'être ouvert et nous n'étions pas encore sortis d'affaire. Le rouquin montant sur le mat afin de mettre les voiles, je me dirigeais vers la cale sous ses ordres que je suivais, ici il n'était pas question de hiérarchie ou non, il m'avait démontré qu'il prenait les bonnes décisions et que je pouvais compter sur lui. Une fois arrivé à la cale je déposais le coffre au fond puis m'asseyais sur une caisse en commençant à manger quelques fruits. Ce fut alors que j'entendais des bruits de pas se rapprocher, mon frère d'arme était déjà venu me parler partage ? Cela m'étonnerait nous venions de nous quitter, par curiosité je me dirigeais alors vers la sortie de la cale, quand un sabre se planta dans le cadre de la porte près de ma tête. Apparemment nous avions de la visite, moi qui me disais que j'avais réussi à éviter les combats.

-Bah, on n'y peut rien...

Disais-je, en reculant doucement dans la cale, laissant mes cinq amis brigands entrer dans cette dernière. Apparemment ils voulaient récupérer le coffre que l'on venait de voler avec le rouquin, malheureusement pour eux ils n'étaient aucunement question de partager notre butin avec ces malandrins. Un bandit s'élançait alors vers moi, brandissant son sabre en l'air, m'abaissant alors grâce à un rapide fléchissement de genou, je remontais en un instant afin de lui coller mon poing dans les côtes, le craquement n'était pas si attrayant que ça, je m'étais raté de quelques centimètres mais mon coup était loin d'être faible, c'est ce que me faisait ressentir mon épaule déjà blessée. Une fois ce type plié en deux, je fis un pas en arrière afin de me retrouver juste à coter de caisses empilées. Un autre brigand vint alors à foncer sur moi, criant pour son dû, je balançais la caisse en haut de la pile dans sa tête à l'aide d'un petit smash digne d'un joueur de volley, il avait désormais sur sa tête de quoi se faire une petite salade de fruit. Il restait alors trois bandits plus malin apparemment, ces derniers m'entourant totalement, ils me forçaient à être dos au mur. Cette fois-ci il n'était pas question de reculer, je devais avancer, le coffre se situait juste à mes pieds.

-J'imagine que le partage n'est toujours pas envisageable hein ?

Ma réplique énervait deux brigands qui foncèrent sur moi, je n'aurais peut-être pas dû faire cette tirade puisque je m'étais moi-même mis dans la merde en faisant cela, deux types armés, l'un d'une machette et l'autre d'une masse, fonçaient sur moi pendant que le troisième juste devant moi - à environ deux mètres - attendait un faux pas de ma part afin de me planter avec sa rapière. Je devais alors réfléchir rapidement, trouver une solution, quel coup devais-je éviter la masse ou la machette ? Quel coup devais-je parer ? Le coffre ! Usant de mon bras dont l'épaule était déjà mal en point afin de retenir la machette en acceptant le coup plus tôt que prévu - ainsi le coup n'était pas à son apogée et cela me permis de souffrir d'une entaille plutôt profonde, mais mon bras n'était pas coupé en deux au moins - je m'abaissais en faisant un grand écart, cela me permettait de balayer l'adversaire que je venais de bloquer à l'aide de mon bras. La chute du brigand libérant mon bras de sa machette, malgré une ouverture plus large de l'entaille, je lâchais un cri - de rage et de douleur - en attrapant une des deux poignées du coffre - se situant sur ses côtés - avec mon autre bras, afin de l'envoyer valser dans la tête du troisième bandit qui commençait tout juste à prendre de l'élan afin de m'empaler avec sa rapière, la masse du deuxième bandit venait se planter dans le mur au-dessus de ma tête.

-Bon va falloir faire quelque chose là.

J'avais un bras qui me faisait souffrir dès que je le bougeais, le cul par terre avec sur ma droite un type qui s’apprêtait à m'éclater le crâne avec sa masse.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 18:28


Un dernier coup ici !

L'heure n'était pas au repos malheureusement pour nous. Notre fuite était presque complète, ou du moins, je le pensais. Voilà que des brigands voulaient nous voler le coffre sous notre nez. Je commençais à en avoir assez de ce trop plein d'action. Toutes les bonnes choses ont une fin et je ne comptais pas m'attarder trop longtemps ici. L'objectif pour nous deux était simple : se barrer d'ici avec le coffre. Alors couler ce navire ou non, qu'importe. Me débarrassant de mes opposants avec en prime quelques égratignures, je me dirigeais vers la cale dans le but d'aider mon coéquipier. S'il tombait, je ne pourrais pas avoir de trésor et si je n'en ais pas... J'aurais fais tout ça pour rien. Et il n'y aurait rien de pire pour moi que d'avoir fais ça pour rien. Bordel !!!

Arrivant sur les lieux, je vis mon camarade du jour être pris de cours. Ces gens lui faisait passer un sale quart d'heure ? Il me fallait agir. Un des hommes fonçait avec une rapière et je fus celui qui le stoppait net. Pour se faire, je lui avais lancé une lame dans l'articulation de la jambe, le faisant tomber mollement comme une simple merde. La rapière allait jusqu'aux pieds de mon acolyte et je profitais de cette entrée en scène pour placer quelques mots.

" Besoin d'une aide hm ? "


Fixant les opposants, je vins à jeter un coup d'oeil au coffre et celui-ci devint me priorité. Me demandant par où commencer, au final, peut-être que fuir était notre priorité au final. Lui faisant signe, j'attendais qu'il sorte de là avec le coffre et moi, je fermerais la marche en retenant les quelques ennemis se trouvant là. Il fallait partir de là. Mais alors que j'allais parler de plus belle, une belle secousse eut lieu. Un coup de canon ? Nos ennemis dans la cale étaient déstabilisés et je manquais moi-même de tomber. Qui avait fait ça hein ? Me dirigeant en haut et refermant la cale afin de gagner un peu de temps, nous pouvions découvrir les responsables de ce bordel. La marine...

" Tch.... Ils font chier eux. "


Regardant mon acolyte, je vins alors à le laisser admirer la scène. Nous étions presque à la sortie du port, mais voilà, un navire marine équivalent au notre se dressait sur notre chemin. Je ne m'étais pas attendu à un déploiement si rapide et là était mon erreur. Ils allaient nous donner du fil à retordre.  Réfléchissant à quoi faire, je vins alors à sourire en coin un bref instant. Ils voulaient nous arrêter ? Soit...

" Bon... "


Me dirigeant vers un bord du navire, j'espérais que mon acolyte me suive assez près. Mon plan était foireux sur ce coup, mais j'avais mes chances de m'en sortir. Lui.. Je ne savais pas, alors autant lui donner droit à un plan B plus sûr. Regardant l'eau, je vins à soupirer comme si je voulais dire que sauter n'était pas possible.

" ... Il semblerait que la coopération s'arrête ici hein ? "

Me retournant face à lui, je vins alors à sourire et appuyer ma main sur le coffre. Peut-être allait-il croire que j'allais tenter de me l'approprié, mais non, pas du tout. Je poussais le coffre afin qu'il essaie de l'enfoncer un peu mieux dans son habit et suite à cela, je vins à tenter une prise sur lui. Le but de la manœuvre ? Simple... Le balancer par dessus bord. Pourquoi ? La réponse était simple. Pour cette fois, il allait être le seul à avoir le premier prix. Moi, j'allais me contenter du lot de consolation qui est le fait d'avoir tenter de voler une cargaison spéciale et au final, pris un navire qui ne m'appartenait pas. Si le jeune homme se faisait avoir par cette technique, je me serais contenté de simplement lui faire un signe d'au revoir en disant avec un certain humour mal placé.

" Tu as le gros lot cette fois, mais... Oublie pas, tu m'en devras une. "



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 20:27

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




L'opposant voulant m'empaler avec sa rapière trébuchait comme une vraie merde, la rapière tombant, de là le rouquin arrivait dans la cale. Souriant, j'attrapais la rapière tombée à mes pieds et la plantait dans le mollet du brigand, à la masse, qui était déstabilisé par l'arrivée du rouquin. Le bandit trébuchant avec sa masse, je pris appui sur une caisse afin de me relever, j'étais en mauvais état. Je pris alors la tunique d'un des bandits afin de couvrir ma blessure au bras puis ramassais le coffre avec l'autre bras. M'apprêtant à sortir de la cale, je tournais la tête en direction du rouquin avec un sourire au coin des lèvres.

-T'aurais pu attendre un petit instant, j'étais partant pour faire une sieste moi.

Reprenant notre route, une secousse vint à me faire trébucher, heureusement pour moi je pouvais me tenir contre le cadre de la porte afin de ne pas passer pour une petite nature devant mon camarade. Nous remontions alors afin d'arriver au pont, de là je pouvais observer un navire de la marine qui nous attendait, et au vu de leurs canons prêts à faire feu ainsi qu'au nombre de marine armé sur le pont, on ne pouvait pas dire qu'ils étaient venus admirer le paysage. Qu'allions nous faire face à ce nouvel obstacle ? Nous étions à court d'idée, en tout cas je l'étais puis le rouquin s'avançait sur le pont en direction du bord, que prévoyait-il de faire ? Admirer le visage des marines contents de récolter nos têtes ? Me rapprochant alors de lui, observant la mer, je l'entendais dire une absurdité, notre coopération était finie en quoi ? Nous n'étions toujours pas tirés d'affaire. Ce dernier se retournant vers moi, sourire aux lèvres, il attrapa une poignée du coffre, pourquoi vouloir me le prendre ? Peu importe qui l'avait pour l'instant, nous étions dans la merde dans tous les cas. Il tentait alors, tout en poussant le coffre en ma direction, de m'attraper par la ceinture, ne comprenant pas ce qu'il voulait faire j'attrapais son bras. Après sa petite réplique de super-héros voulant sauver son camarade lui donnant le butin tout en entier, en risquant sa liberté pour la sienne, je lâchais le coffre au sol et le repoussais.

-Quand je me disais être loyal ce n'était pas pour faire beau tu sais. Alors choisis: soit nous gagnons ensemble, soit nous perdons ensemble. C'est ça être frère d'armes non ?

Après ce discours j'enlevais la tunique que j'avais enroulée autour de mon entaille, puis je me baissais afin de mettre le coffre dedans, prenant ainsi le paquet avec mon bras abîmé, je me relevais et m'approchais du corps d'un brigand qui était en sale état. Surement l'oeuvre de ce roux, puis rassemblant mes dernières forces, je balançais sur mon dos, le corps du malandrin qui n'était plus conscient avec mon autre bras. Dommage pour lui, je n'allais pas le laisser dormir en paix.

-Tu voulais me faire passer par dessus bord hein... C'est une bonne idée, et si on le faisait tous ensemble ?

Pointant du menton le deuxième corps au sol, je me rapprochais de l'autre extrémité du bateau, l'endroit le plus éloigné des marines, ainsi leur vision sur nous était réduite, je déposais alors le corps du brigand et l'attacha à une corde que l'on avait coupée auparavant, celle-ci encore attachée au bateau puisqu'on avait coupé son autre extrémité. Avec la corde j'attachais le pied du brigand et le pendait de l'autre côté de la rampe, ainsi en coupant cette attache je pouvais le faire tomber à la mer. Mon idée était simple, l'autre brigand avait sur lui une arme à feu et mon camarade savait viser, alors en faisant l'hypothèse qu'il comprenait et acceptais mon plan, il nous suffisait de taillader un peu les cordes et de nous situer dans les quatre points les plus éloignés du bateau, le faisant confiance pour tirer sur les cordes nous plongerions tous les quatre dans la mer, la question étant: lequel d'entre nous quatre serait pris en chasse par la marine ?

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 21:06


Un dernier coup ici !

Mon plan à la base était simple... Lui il allait s'enfuir, et moi, m'amuser un peu plus longtemps. Malheureusement, cela était sans compter le fait qu'il riposte. Malheureusement pour moi, il ne se laissa pas faire, bien au contraire. Le jeune homme me repoussait en montrant bien qu'il avait compris ce que je voulais faire. Hm ? Visiblement, il ne savait pas que de temps à autre, il faut savoir désigner des gagnants et des perdants. Mais soit, s'il refusait son statut de gagnant, j'allais devoir le lui imposer de force. Mon compagnon me donnait droit à une leçon assez ironique. Oh ? Il est si fidèle que ça ? Souriant en coin, je me mis à hausser les épaules, mimant une certaine indifférence, bien qu'au fond, j'approuvais ses dires.

" Soit... "


Le laissant prendre un peu les devants, je vins alors à regarder ce qu'il faisait. Hm ? Ce plan était plus risqué que le mien, mais bon, si cela lui donne satisfaction suite à notre prochaine fuite. Regardant du côté des marines qui comptaient nous barrer la route, ces derniers canardèrent le navire avec des boulets de canon. Ce navire n'allait pas tenir long feu. Aussi, je vins donc à me diriger vers la barre tout en écoutant mon acolyte prendre la parole.

" Un bain de minuit... Cela ne fais jamais de mal. "


Débloquant la barre, je vins alors à agir rapidement. Faisant tourner violemment celle-ci, le navire débutait un mouvement vers la droite. Il ne nous restais plus qu'à plonger avec le navire qui agirait comme un bouclier. Sortant une dernière lame, je vins à la lancer sur les cordes des autres corps qui allaient jouer le leurre, et je plongeais avec lui. Du moins, j'espérais qu'il me suive.
Plongeant tête la première, je me demandais bien par où aller. Le port n'était plus sûr et la sortie maritime était compromise. Hm.... Il allait falloir attendre, ou, se faufiler à l'endroit de tout à l'heure. Je me demandais si mon collègue allait réussir à me suivre. Approchant d'une petite échelle permettant de remonter sur la terre ferme, je regardais le navire se faire mettre à feu et à sang. Impitoyable ces marines à leurs heures.. Remontant l'échelle, je vins alors à me retourner pour voir si mon compagnon suivait toujours - et si possible avec le coffre - une fois cela fait il ne nous restais plus qu'à partir de là sans se faire repérer.

" ... Quel est ton nom au juste ? "


Après tout... Je ne le connaissais pas plus que ça, or si on se sépare d'ici peu, autant connaitre au moins son nom n'est-ce pas ?

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 22:38

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Le temps nous était compté, le bateau se faisant trouer par les boulets de canon offerts par la marine. Apparemment mon acolyte avait accepté mon plan ajoutant sa touche personnelle afin de le rendre plus sûr, il se servait de notre épave au dernier moment en la déplaçant violemment. Une fois cela fait, il exécuta le plan et nous n'avions plus qu'à plonger. Une fois dans l'eau, je faisais particulièrement attention à ne pas lâcher mon petit paquet contenant notre butin, l'eau salée rentrant dans ma plaie cette sensation était atroce, je mordillais sur mon écharpe afin de me contenir. Avançant, lentement mais surement, à l'aide de mes trois autres membres quasiment intacts je suivais mon camarade où allait-il ? Je le faisais confiance, après tout il avait accepté mon plan alors c'était la moindre des choses. Prenant une dernière fois une grande inspiration - encore protégé par les débris du bateau, pauvres marchands d'ailleurs- je replongeais et me lançait dans une dernière nage.

Une fois arrivé, à une petite échelle, le rouquin me fixait, attrapant le premier échelon je levais alors lentement et fièrement ma main, tenant le paquet contenant notre coffre, la tunique était imbibée d'eau et de sang, mon avant-bras me faisait mal après tout j'avais serré cette tunique comme si ma vie en dépendait durant toute ma nage. Montant doucement l'échelle, le rouquin me demandait mon identité, alors une fois les pieds sur terre je lui répondis.


-Kômatsu Shokichi, destiné à être mercenaire depuis ma plus tendre enfance, et toi qui es-tu ?

Ma demande était plutôt inutile étant donné que ce type était primé, mais bon je n'avais pas trop envie de me lancer à la recherche de son nom seulement parce que je ne lui avais pas demandé, et puis les formes de politesse chez certains c'est important. Maintenant cela fait il fallait nous occuper d'ouvrir le coffre ainsi nous pourrions partager le butin, je fis alors quelques pas en direction de Térèsse puisque c'était la plus logique des destinations.

-Connais-tu un moyen de t'occuper de cette serrure ? Un éventuel crocheteur professionnel dans tes contacts ? Sinon une fois en totale sécurité il nous faudra chercher un type pour ça.

Il devait bien avoir des liens avec ce genre de personne, d'ailleurs si il connaissait un médecin ça me rendrait service mais bon au vu de notre situation et de ce qu'on venait de faire, je n'eus pas l'envie de lui dire cela. Je me contenterais d'une bouteille d'alcool bon marché.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Dim 3 Mai - 23:22


Un dernier coup ici !

Nous avions réussis à nous éloigner de ce chantier, mais pour combien de temps ? Regardant l'homme, je m'apprêtais à lui tendre la main, mais il était trop tard, il était déjà là. Souriant en coin, je le laissais donc se présenter de manière assez brève. Au moins, il ne perds pas de temps dans des discours inutiles. Esquissant un sourire plus léger que le précédent, je vins alors à me recoiffer correctement et dire d'un ton normal, monocorde.

" Tao. Ren Tao. Mercenaire, assassin, voleur... Tout ce que tu veux depuis... ma plus tendre enfance. Pas si tendre que ça soit dit en passant. "


Blague à part, je vins à le laisser parler de choses plus sérieuses. Se trimballer avec ce trésor DANS la boite n'était pas une bonne chose. Libérer le contenu et se le dispatcher était une chose plus logique.  Ainsi donc, je me demandais bien comment me rendre utile, car crocheter des serrures, ce n'est pas de mon ressort. Du moins, la crocheter dans les règles de l'art. Rigolant presque ironiquement je vins alors à répondre.

" Ma foi, si tu veux garder intact la serrure... Non, je ne suis pas cet homme. En revanche... On peut essayer de tout simplement briser le coffre et la serrure non ? Si l'objet est fragile, vu ce qu'il nous est arrivé, pour sûr qu'il est brisé, alors franchement, pourquoi hésiter hm ? "

Sortant une lame, je lui laissais l'honneur d'ouvrir le coffre comme bon lui semble. Il ne semblait pas être fait en métal ou d'une matière trop dure, alors en forçant un peu, pour sûr qu'on pourrais l'ouvrir, ou du moins, je le pensais.  Curieux de voir un tel coffre, je vins à tenter ma chance en premier finalement. M'approchant de la chose, je tentais de retirer de force la serrure, mais rien n'y fais, la lame était pas assez fine. Grognant face à mon échec, je vins alors à hausser les épaules et me retirer.

" ... Essaie toi. "


Au final, j'avais tenté via la force, mais peut-être que le coup de la lame qui sert de clé, cela pourrais marcher. Tout est une histoire de précision, et de chance. Peut-être qu'à défaut d'avoir de la précision, le jeune homme aurait de la chance en ce doux soir. Moi en tout cas, je passais mon tour et je n'avais pas trop envie de chercher des tiers pour nous aider. Imaginez un peu si c'est un butin de plusieurs millions ? Demander de l'aide, cela signifie donner une part de plus et donc, au final, ça nous fais moins. Secouant la tête à cette simple pensée, je vins à grogner et regarder au loin. Les marines commençaient des recherches sans doute pour vérifier que nous étions bien K.O.

" Trainons pas..."



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Lun 4 Mai - 7:04

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Apparemment ce rouquin avait été entraîné à ce métier pendant toute son enfance ? Intéressant, au moins on peut dire que cela n'était pas inutile. Mais nous n'avions pas le temps de nous attarder sur ce genre de détail et parler enfance, désormais il ne nous restait qu'un seul problème: ouvrir le coffre. Ren eut alors comme idée de forcer le coffre, en dépit de pouvoir le crocheter, ou d'aller trouver d'autres personnes - bah il avait ses raisons -. Prenant une lame il essayait de dégager la serrure de force, mais apparemment il eut un problème et je comprenais son grognement comme une lassitude, après tout ce problème était vraiment énervant.

Me tendant le coffre et sa lame, j'essayais à mon tour d'ouvrir ce coffre. Rentrant une partie de la lame dans la serrure, je commençais à l'agiter au cas où cela fructueux, néanmoins cela ne suffisait pas, énervé je pris le coffre -lame dans la serrure- et frappait ce dernier, à plusieurs reprises contre le sol, il y avait là deux possibilités: soit la lame se cassait car elle ne pouvait pas résister, soit elle rentrait encore plus dans la serrure, ainsi cela était presque gagné. Je me rendais compte de ma naïveté quant à la deuxième possibilité lorsque la lame se brisa en deux, une partie toujours dans la serrure. Ramassant alors le deuxième morceau de la lame, je la pris par le côté plat et rentrait son extrémité, brisée, dans la serrure afin de tenter ma chance une dernière fois, le temps pressait. Une fois les deux parties de la lame rentrées dans la serrure, je tentais différents mouvements des lames, la plus fructueuse étant de gratter la partie haute de la serrure avec l'éclat de lame que j'avais, tandis que l'autre partie était enfoncée plus bas. Un déclic se fit alors entendre, donnant un coup dans le haut du coffre ce dernier s'ouvrit et je fus surpris de voir son contenu: c'était une sorte de pomme noire. Commencer notre "opération" dans une cale remplie de fruit et finir par trouver une pomme... génial. En repensant à ce que m'avait dit l'homme au sujet de la cargaison, le fait que BigJack convoitait son contenu, j'eus compris que cette pomme était surement l'un de ces fameux fruits du démons, alors du coup on avait mis la main sur le gros lot, le problème était que l'on ne peut pas partager ce genre de truc, à moins de le vendre. Regardant alors Ren d'un air sceptique, je m'exclamais.


-Bon, on fait quoi du coup?
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 892
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Mar 5 Mai - 16:27


Un dernier coup ici !

L'ouverture de ce coffre était un véritable échec pour moi. Las de la situation, je vins alors à laisser mon partenaire tenter sa chance. S'il ne réussissait pas, alors il ne nous restera plus qu'à nous démmerder. Au pire, peut-être pourrions nous faire du chantage à Big-Jack et se faire un peu de monnaie.  Restant là et veillant à ne pas être pris par surprise en cas d'imprévu, je regardais mon acolyte tenter sa chance. Il était aussi doux que je ne le suis avec un ennemi. Pour sûr, s'il travaillait en cuisine, il n'y aurait plus besoin d'attendrisseur, son gabarit suffisait amplement. Restant calme malgré moi, je vins alors à observer ses tentatives. En effet, il ne s'arrêtait pas au premier essai. Chaque fois qu'il échouait, il redoublait d'effort pour tenter de trouver LA solution. Alors que j'allais m'ennuyer à mourir, voilà qu'un petit bruit se fait entendre. Immédiatement, je me retournais bien vers lui pour confirmer ma pensée.

" Hm ? "


Visiblement, le coffre était ouvert et mon hypothèse fumeuse n'en était pas une.  L'objet de nombreuses convoitises était un fruit du démon. Restait à savoir s'il était vrai, ou si s'était juste une imitation. Après tout, quand bien même cette pomme avait bien les signes distinctif d'un fruit du démon, un bon peintre pourrait feinter la chose. Pour se rendre compte de cela, il n'y avait pas quarante façon de faire et d'agir, mais pour ma part, je ne comptais pas me jeter à l'eau pour ça. Je ne serais pas celui qui mangera ce fruit. Un fruit du démon est utile en effet, cependant, je voulais conserver certains avantages : nager étant l'un d'eux. Par soucis envers mes futurs alliés et Rei, je ne pouvais me permettre de manger une telle chose. La revendre, faire du commerce oui, mais consommer... Non.

" Ce qu'on fais ? "


Laissant un fin sourire se voir sur mes lèvres, je devais me rendre à l'évidence : j'aurais eu juste de l'action ce soir en guise de paiement. Prenant mon den-den mushi, je vins alors à lui donner de quoi me contacter, puis une fois cela fais, je regardais autour de nous. L'endroit commençait à être calme, mais les marines rôdaient pour sûr. Il ne fallait pas traîner.

" ... On dis que pour cette fois... Ce butin est à toi. "


Lui faisant un clin d'oeil, l'air de dire " tu m'en devras une ", je vins alors à me diriger vers un grillage et l'escalader en douceur. Mission accomplie, tant pis pour l'argent que j'aurais aimer avoir, mais au moins, je m’étais fait un " ami " non ? Une fois en haut du grillage, je me retournais doucement vers lui pour alors dire d'un ton serein.

" On se reverra un jour sans doute et à mon avis... Je pourrais avoir besoin de toi... Frère d'arme. "


Petit clin d'oeil au fait d'avoir participé à un seul et même coup. Le jeune homme m'avait séduit par son esprit qui collait parfaitement à ma vision des choses. Il serait à collègue loyal à se faire et pour sûr, si je recroise sa route, je lui proposerais peut-être de rejoindre ma famille.  Quittant le grillage, je m'élançais pour alors disparaitre dans la nuit, lui laissant ce fruit entre ses mains. Libre à lui de faire ce qu'il en voulait, il était libre après tout.

Quittant les lieux au plus vite, je prenais soin d'esquiver les escouades de marines déployés aux alentours du port suite à notre attaque. Une fois bien à l'abri, je vins alors à me reposer en grognant intérieurement. Mine de rien, c'est dommage de ne pas avoir pu se faire de l'argent. J'en serais presque au point de bouder contre moi-même.



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Fudo

avatar
Messages : 424
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
33/200  (33/200)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]   Mar 5 Mai - 19:16

Une étrange cargaison
Kômatsu Shokichi & Ren Tao




Après m'être acharné un certains temps sur cette serrure, le coffre s'ouvrait enfin, nous laissant découvrir son contenu. J'en déduisais par son apparence, l’intérêt porter par les bandits envers ce dernier, ainsi que sa protection par la marine que cela était un fruit du démon et non pas une simple pomme. Demandant alors à Ren ce que l'on allait faire de ce fruit, ce dernier vint à sourire et me donnait de quoi le contacter.

-Hmm ?

Suite un petit discours, mon camarade me laissait seul avec le fruit, ce dernier n'était-il pas intéressé par ce dernier ? Etant donné ce que j'avais vu de lui ainsi que ses différents discours je pouvais en déduire une chose: je lui en devais une. Le regardant disparaître dans l'ombre, je me relevais doucement, le fruit à la main. Pendant un moment je fixais ce dernier, que devais-je faire avec ? Nous avions dû nous battre pour ce dernier, nous avions risqué nos vies, un de mes bras était en mauvais point et Ren avait voulu me laisser fuir tout seul en jouant les appâts. Comment pouvais-je me permettre d'aller donner ce fruit à un soit-disant chef des brigands qui n'eut même pas le culot de se montrer en chair et en os afin de récupérer l'objet de sa convoitise par lui-même ? Entendant quelques bruits, je revins à la réalité, pour le moment je devais partir d'ici à mon tour, en me dirigeant vers Téresse l'endroit où les marines ne pouvaient pas me rechercher.

Je marchais un long moment, passant par quelques ruelles isolées en prenant parfois le temps de m'adosser à différents bâtiments afin de me reposer un peu, j'arrivais enfin dans cette ville de brigands. Au vu de mon état, attiré l'attention sur moi était une mauvaise idée et un problème se posait à moi: j'étais torse nu, mes cheveux imbibés du sang du rouquin, un bras sanguinolent présentant une belle entaille, on ne pouvait pas faire moins discret. N'ayant nulle part où cacher le fruit, je devais emprunter les chemins les moins éclairés après tout il était, pour quelqu'un de normal, difficile de distinguer si la pomme était belle est bien rouge mais du fait de l'obscurité cette dernière paraissait plus sombre, ou bien de s'apercevoir que cette pomme n'était pas ordinaire. Ainsi je continuais mon chemin, devant trouver de nouveaux vêtements ainsi qu'un moyen de soigner cette entaille, une bouteille d'alcool étant surement suffisante afin d'éviter de grosses infections, même si un médecin était le bienvenu.


-Alors jeune homme, que m'as-tu ramené au final ?


Me retournant vers la provenance de cette voix, je reconnaissais son émetteur, l'homme m'ayant mis au courant pour cette cargaison se tenait désormais devant moi. Lui ramener quelque chose ? Hmm, si j'avais fait cette opération seul je lui aurais surement donné cette pomme en échange d'un réseau, peu importe sa taille, de clients. Après tout j'avais accepté de m'attaquer à la cargaison afin d'avoir des contacts, malheureusement pour lui ce type m'avait mis - volontairement ou non- dans une situation de merde en me donnant cette montre qui n'était pas à l'heure, mais cette erreur de sa part m'avait fait rencontrée Ren. Ce rouquin prêt à se mettre dans la merde afin de m'aider, ce type ayant élaboré le plan quasiment tout seul: il avait obtenu ma confiance ainsi que mon respect. Ainsi je ne pouvais pas donner ce butin à quelqu'un d'autre, mon nouveau frère d'arme me l'avait donné.

-Euh, je penses que je n'ai rien pour vous, j'ai échoué.

Me retournant afin de reprendre mon chemin, un brigand plutôt imposant, faisant à vue d'oeil deux bons mètres, me faisait face. L'homme me réclamant le butin, je n'avais pas dix mille possibilités, je n'avais plus de force pour me battre ainsi me vint une idée: portant cette pomme à la bouche je la croquais. Le fruit était dégueulasse, il avait le goût d'entrailles de poisson pourri , mais je devais me contenir, si ce dernier voyait une expression de dégoût apparaître sur mon visage j'étais foutu. La dernière bouchée était la plus dure et même après avoir avalé un arrière gout restait dans ma gorge. Brandissant fièrement le trognon je m'exprimais, sourire aux lèvres.

-Vous savez, à cause de votre montre déréglée, de nombreuses pommes semblables à celle que je viens de manger, sont désormais au fin fonds de l'océan ? En ce qui concerne la cargaison, il n'y avait que des sacs de billets et je ne pense pas que cela intéresserait BigJack.

-Hmm, mes informations étaient érronées ?

-C'est ce que je pense. Maintenant à part si vous voulez m'aider à me remettre en bon état, je vous laisse.-M'avançant vers lui, je lui donnais une petite tape amicale sur l'épaule-Ce n'est pas grave, tout le monde peut se tromper.

Je continuais ainsi mon chemin, se dernier ne m'interpellant pas j'en déduisais que ma petite comédie avait fonctionné, j'étais tiré d'affaire par rapport à ces brigands, avec une nouvelle question: Quels seront les effets de ce fruit sur moi ?

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Une étrange cargaison. [PV: Ren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» Une étrange découverte
» Visite étrange en début de nuit
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]
» Un étrange colis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Nighty Town-