Partagez | 
 

 [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 259
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
167/200  (167/200)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Mer 29 Avr - 15:20






Je ne veux pas y aller...






Un jour comme un autre... Ou pas. En effet, quant bien même tout semble normal en ce jour, ce n'était pas n'importe quel jour car aujourd'hui, je me devais aller chez le dentiste . Oui oui, vous avez bien entendu, un vampire qui va chez le dentiste pour un contrôle... Avouons le, cette idée ne me plaisait pas pour bien des raisons. La première est d'ordre vital, puisqu'il s'agit du fait que je ne roule pas sur l'or ces derniers temps. Pourquoi diable devais-je aller me ruiner pour me faire inspecter les dents hein ? Sans doute à cause de Shiro qui avait insisté énormément pour que j'y aille. Au passage, comment devais-je le prendre hein ? J'ai une mauvaise haleine ? Des dents mortes ? La seconde raison est plus personnelle, mais tout aussi valable... En effet, je n'aime pas les dentistes. Quelle idée de regarder votre bouche sous tout ses angles ? Je ne comprends pas comment des gens peuvent oser foutre des doigts dans votre gueule. N'ont-ils donc pas peur de se faire mordre ? Sans doute est-ce le prix de la consultation qui motive ces gens-là. Quoi qu'il en soit, n'est pas né celui qui arrivera à m'arracher une dent sans perdre un doigt.

Quoi qu'il en soit, je me devais y aller et connaissant la miss, je savais que je ne pourrais pas échapper à la visite dentaire à moins d'avoir une bonne raison. C'est donc tôt ce matin que je m'étais levé afin de réfléchir à un plan " anti séance dentiste ". Dit ainsi, cela sonne comme une grande opération de guerre et pourtant, c'est si banale. On est bien loin de mes préparatifs pour capturer une saleté de pirate ou de révolutionnaire ou autre. Assis sur une chaise et ayant mes pieds sur une vieille table, je réfléchissais. Malheureusement, une voix se fit entendre et sans tarder, je vins à regarder la personne qui parlait. Comme imaginé, c'est Shiro qui me conseil de ne " pas y penser ". Je tente de jouer au plus malin qu'elle, cependant, la vampire n'est pas née de la dernière pluie. Les hommes, elle les connait, de A, jusqu'à Z, voir même plus. Et pour preuve, elle est pas ma " mentor " pour rien, ma guide depuis bien longtemps.

S'approchant de moi, la demoiselle pose ses mains sur mes joues et fais ce qu'elle sait faire mieux que moi. Elle tente de m'hypnotiser et m'affaiblir, mais je tient bon tant bien que mal en fermant les yeux. Elle m'a eu bien des fois, mais avec ou non son beau minois, elle ne m'aura pas si facilement.

" Ok ok... Je vais y aller, pas besoin de me forcer la main... "


Me retirant de sa pseudo entrave, je me redresse et m'habille correctement. Mes habits sont sobres et démontrent bien une certaine pauvreté, mais qu'importe, plus tard, j'aurais de quoi m'habiller comme un prince, pour sûr, ou au pire, comme quelqu'un de normal. Sortant de ma petite cachette, je me dirigeais donc vers le centre de ce petit village dans lequel nous avions trouvé refuge. Cherchant le fameux lieu où je devais me rendre, je remettais en place ma capuche. En effet, malgré le temps plus que joli, j'étais habillé de manière à cacher 99% de mon corps de la lumière. Tel un voleur, je me faufilais entre les gens et avançais en silence.

Dieu que cela me manque presque d'être humain... Pas besoin de se cacher à la lumière du jour. Bien sûr, avec le temps, je me suis fait à ces brûlures qui arrivent quand on reste trop longtemps au soleil. Cela gratte, fais mal et peut être insupportable si je reste trop longtemps exposé. Une chose est sûre, je regretterais le jour où je m'endormirais à la plage un jour d'été.
Secouant la tête, je ne me doute pas du coup qui se trame dans l'ombre. En effet, sans le savoir, cette île abritait un petit groupe d'homme qui se faisaient discret, et pour cause, ils cherchaient un fruit du démon. Ce petit groupe d'homme était calme pour l'heure, mais une chose était sûre, dès qu'ils auraient la main sur le fameux trésor, ils ne laisseraient pas cette île tranquille. A moins qu'une autre faction intervienne ?

© Jawilsia sur Never-Utopia


Dernière édition par Zayne Akimura le Jeu 30 Avr - 0:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Mer 29 Avr - 16:11



RP Rencontre


St Urea, une île en grande alerte



Un soupçon de tension pouvait se faire ressentir sur la petite embarcation de nos deux héros. En effet, Hibari accompagné de sa camarade, « Rho », se dirigeaient tous deux au milieu de l’océan vers St Urea au travers d’un silence particulièrement pesant, ces deux-là se ressemblaient fortement quant au fait qu’ils n’aimaient guère se confier ou parler inutilement. La raison pour laquelle ceux-ci s’intéressaient à cette île pourtant si peu attirante demeurait encore un mystère. Quelques précautions particulières furent d’ailleurs mises en place, faisant alors planer un mystère encore plus grand. En effet, outre le fait qu’il s’agissait là de la première mission effectuée seulement en duo pour ces deux personnes, notre principal protagoniste paraissait en effet méconnaissable. Oh oui, un masque de couleur bleu et blanc – et au motif d’un dragon semblait-il – masquait la totalité de son visage. Quant à sa tenue, elle d’une banalité évidente paraissait souple et confortable. Le petit navire dans lesquel ils se trouvaient ne leur appartenait guère, la compétence de navigation n’étant pas leur fort ils se contentèrent d’accompagner de forts sympathiques et chaleureux marchants. Aussi, point qu’il est important d’éclaircir, ces individus n’étaient en aucun cas apeurés par les deux révolutionnaires qui les accompagnaient, ces derniers s’étant au préalable montrés inoffensifs malgré la présence de leurs masques. Leurs véritables noms, à Hibari et sa camarade, ne furent bien évidemment pas révélés, la femme répondant simplement à son nom de code « Rho » et l’autre, notre jeune héros, à celui d’ « Alpha ».

Alpha – « Dites, marchant, vous rendez-vous souvent sur cette île ? Quelques rumeurs nous rapportent que les conditions y sont critiques. »

Marchand – « Critique ? C’est un bien faible mot que vous employez là ! Une grande tension y règne depuis quelques temps, sans parler des dégâts qui y ont été causés ! »

Alpha – « Et quelle est la raison de tout cela ? »

Marchand – « Vous êtes quand même assez peu informé mon enfant héhéhé ! L'île a récemment été conquise par la révolution, faisant ainsi d'elle un champ de bataille incroyable, aujourd'hui encore on peut y trouver des ruines bien que peu à peu la situation se rétablisse. Malheureusement je ne pense pas que les choses puissent durer très longtemps ... Beaucoup de gens disent que bientôt un nouvel affrontement entre la révolution et la marine prendra place sur cette île, et pour être sincère les conséquences seront surement dévastatrices. »

Alpha – « Je vois... Ma camarade et moi voulons justement observer la situation de l'île de plus prês, peut-être pourrons-nous y arranger quelques éléments. »

Marchand – « Et c’est bien téméraire de votre part, peu de gens s’intéressent aux misères de notre monde. Attention tout de même de ne pas vous faire attaquer bien que vous n’aillez guère l’air de personnes fragiles, quant à moi je m’y rends toujours avec mon fidèle navigateur et garde du corps, il est assez costaud n’est-ce pas ? »

Alpha – « Merci du conseil, nous saurons éviter les problèmes. »

Voilà que nos deux partenaires étaient à présent au courant de la situation véritable de leur destination et que très bientôt ils allaient constater de leurs propres yeux. Aussi très surement leur présence sur ces lieux ne présageait rien de bon, ceux-ci ne se déplaçant pas juste pour visiter des environnements comme ils le faisaient croire.


CODAGE(c)SHA.


Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 259
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
167/200  (167/200)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Jeu 30 Avr - 1:29






Je ne veux pas y aller...






Ma marche continuait jusqu'à ce que j'obtienne des informations suffisantes pour me rendre chez le médecin dentaire. Rien que d'y penser, j'avais déjà mal à une dent fictive... Cela ne vous le fait-il jamais d'ailleurs ? Avoir mal alors qu'on a rien en réalité, simplement parce qu'on s'imagine notre bourreau nous faire du mal ? Moi en tout cas, cela me fais ça. Soufflant de lassitude, j'avance jusqu'à un bâtiment blanc cassé.  Hm ? Lisant la petite plaque devant la porte, je peux enfin me rendre compte qu'il s'agit bien du fameux dentiste que je me dois de voir : le docteur Prey Molaire... Quel nom de merde me disais-je.

" ... En avant c'est ça ? "


Regardant autour de moi, je me demandais bien s'il y avait des malfrats ici. Je priais presque qu'il y ait un attentat à la bombe pour pouvoir m'échapper. Après tout, Shiro ne pourrait pas m'en vouloir d'avoir courru après un méchant plutôt que d'être aller me faire poser un dentier non ? Puis avouons le, je n'aime pas d'avance la tête du médecin quand il verra mes canines... Secouant la tête pour me retirer ces idées superflues de la tête, je toque à la porte, puis entre. J'arrive rapidement dans la salle d'attente et je commence à stresser. Que ce soit ici ou ailleurs, c'est toujours pareil.  On ressens cette drôle d'odeur dont les médecins ont le secret. C'est ça l'odeur de la propreté absolue ? Bizarre... Moi, ça me donne mal au coeur, mais passons. Il n'y a qu'un client avant moi et cela ne me laisse que peu de temps pour trouver une sortie discrète.

Mais alors que je réfléchissais, voilà que le gars qui passe avant moi essaie de faire ami ami avec moi. Le regardant de haut en bas, je vois bien que nous n'avons pas les même valeurs et je me contente de soupirer de lassitude. Snober les gens n'est pas dans mes habitudes, mais là... La porte s'ouvre et voilà que le docteur appele mon pseudo ami.  Ouf. Ce n'est donc qu'un quart d'heure plus tard que la porte s'ouvre et que le fameux master Molaire m'invite à entrer. Nerveux, j'entre et m'installe directement sur le siège où le patient se met. Immédiatement, il me demande si je suis stressé ou autre. Je ne réponds rien me contentant de répondre de manière non verbale : la ferme et au boulot.

Mais alors que monsieur se décide à approcher ma bouche, je tends l'oreille et quand on s'amuse à écouter ce qui nous entoure, voilà qu'un drôle de bruit attire mon attention. Des gens hurlent dehors. Hm ? Intrigué, je repousse les mains du docteur - qui étaient armées d'une sorte de pince - et me dirige vers la vitre. Là, surprise, une balle perdue brise la fenêtre et manque de me trouer sur place. Tombant à la renverse, j'écarquille les yeux.

" C'est une chose qui arrive souvent ici ? "


Dehors, une véritable fusillade entre marines et révolutionnaires venait d'éclater. Tandis que des gens se cachaient, pour ma part, je me dirigeais vers la fenêtre et me redressais que légèrement, à la recherche de têtes connues. Le docteur me demandait ce que je faisais et je me contente alors de me retourner pour lui dire avec un sourire parfait.

" Je fais mon travail, je chasse. Navré monsieur, mais notre entrevue peut être repoussée à six bon mois... Merci. "


Ni une ni deux, je me dirige dans une autre pièce pour continuer d'admirer le spectacle qui s'annonce dehors. Dix personnes révolutionnaire, pour une quinzaine de marines. Est-ce une attaque prévue ? Ou autre chose ? Quoi qu'il en soit, c'est un véritable Western qui se joue en bas et moi, je ne remarque aucune tête connue. Merde... Bon ben tant pis. Sans réfléchir pour une fois, je quitte cet établissement et me réfugie derrière une vulgaire caisse proche de l'entrée du bâtiment. Armé de rien du tout, je me demande bien comment faire pour me sortir de là. Courir très rapidement ? Avec cette lumière, cela m'est presque impossible. Attendre ? Et me faire capturer ensuite ? Non... Rhaaa, voilà pourquoi je déteste les dentistes, c'est un métier salissant et en plus de ça les alentours sont toujours dangereux.

© Jawilsia sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Sam 9 Mai - 17:09



RP Rencontre


St Urea, une île en grande alerte




La raison pour laquelle ces deux révolutionnaires se trouvaient sur cette île demeurait en fait très particulière. En effet si ces deux personnes s’étaient déplacées jusque cet endroit qui ne dégageait pas de véritable bonne ambiance, quelque chose en ces lieux devait bien valoir le détour. Aussi n’oublions pas que quand bien même le Royaume de St Urea semblait sous le joug de la révolution, Hibari et sa compagne n’avait aucun lien avec cela et demeuraient ainsi de simples voyageurs, ceux-ci ayant choisi autrefois de rejoindre la route de leur capitaine Omega plutôt que de faire partie d’un mouvement révolutionnaire bien plus grand. Si notre héros avait ce choix il s’agissait plutôt d’un simple hasard, car en effet celui-ci n’avait jamais été confronté à un quelconque révolutionnaire avant de faire la rencontre de son actuel capitaine, ainsi celui-ci largement inspiré par les paroles de cet homme décida de rejoindre ses rangs sans trop se poser de questions.

En ce qui concerne l’élément responsable de leur présence il était en fait ici question d’une simple rumeur farfelue dont aucune véritable preuve n’avait été avancée, mais qui si elle s’avérait vraie pouvait alors peut-être avoir une grande importance. Quelques sources douteuses relevèrent en effet à l’équipage d’Hibari que l’île sur laquelle il se trouvait à présent abritait un groupe d’homme relativement dangereux et aux desseins très sombres. La chose la plus inquiétante et intéressante demeurait en fait que ces hommes semblaient en possession, ou à la recherche en tout cas, d’un fruit détenant selon les dires une puissance incroyable. Ainsi nos révolutionnaires n’ayant pas grand-chose à faire en attendant leur mise en mouvement contre le gouvernement décidèrent de se renseigner un peu plus sur cette rumeur qui pouvait s’avérer fortement intéressante si elle n’était pas fausse.

Nos deux protagonistes commencèrent alors leur quête d’informations sur cette île abritant apparemment de lourdes tensions et laissant bientôt présager un terrible affrontement entre la révolution et le gouvernement. Afin d’être plus efficace les deux coéquipiers préfèrent se séparer en espérant ainsi pouvoir optimiser leurs recherches, ils n’avaient que peu de temps à consacrer à cette rumeur, d’autant plus que rien n’était encore sûr quant à sa vraisemblance. Hibari s’enfonçait ainsi peu à peu dans les différentes ruelles qu’il apercevait ne sachant pas vraiment où aller ni qui trouver. Il commença alors à réfléchir par quel moyen il pouvait obtenir des informations, ce qui avouons-le n’était pas chose aisée. D’une part il ne pouvait se permettre d’interroger au hasard les habitants, pouvant facilement éveiller les soupçons des personnes qu’il recherchait, si celles-ci existaient bien entendu. D’une autre son apparence ainsi que son terrifiant masque ne lui permettait pas d’aborder n’importe qui non plus.
Soudainement son attention fut troublée par le bruit de coups de feu, celui-ci se dirigeant alors rapidement vers le lieu duquel provenait cet assourdissent bruit.

Face à lui se dressait désormais un véritable petit champ de bataille, opposant alors des marines à des révolutionnaires. La situation de cette île demeurait surement bien plus critique que notre héros l’avait imaginé, celui-ci remarquant d’ailleurs facilement la supériorité des chiens du gouvernement par rapport à ses « confrères » avec qui il ne partageait que l’envie de détruire la Marine. Ce conflit ne le concernait donc pas directement, mais très vite une envie de prendre part au combat commença à prendre place en lui, se disant qu’il avait là une occasion de faire du mal au camp qu’il détestait au plus haut point. Aussi une idée lui vint, surement allait-il pouvoir soutirer des informations aux révolutionnaires qui combattaient actuellement s’il les sauvait d’une mort certaine … Tout semblait l’inciter à combattre, ce qu’il ne tarda pas à faire. Sortant délicatement son sabre de sa main droite il vint, tout en marchant à une allure raisonnable, se placer au beau milieu du champ de bataille, action qui provoqua rapidement l’arrêt des tirs, et ce pour les deux camps. Son insouciance quant au danger de ces lieux venaient de laisser tout le monde dans un étonnement total, tandis que lui jubilais déjà de ce qu'il allait commettre :



« La Marine causera donc toujours du tort aux civils, quand bien même certains territoires ne bénéficient plus de leur justice si corrompue … Pauvres fous, ne voyez-vous donc pas que des gens pourraient être blessés par votre faute ? L’heure de votre jugement me semble malheureusement pour vous très proche. »


— Hibari s'adressant aux agents de la Marine sous l'identité d'Alpha.


CODAGE(c)SHA.



Dernière édition par Chûzaemon Alpha D. Hibari le Mer 20 Mai - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 259
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
167/200  (167/200)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Jeu 14 Mai - 14:05






Je ne veux pas y aller...





Shiro dit que j'ai le chic pour me mettre dans des situations fastidieuses sans  même le demander. Plus le temps passe, plus je me dis qu'elle a raison. Soufflant de lassitude, me voilà donc au milieu d'une petite fusillade et je me demande bien comment sortir de là, ou arriver à choper quelques primés ? Après tout, autant allier l'utile à l'agréable non ? Réfléchissant à toute allure je ne m'attendais pas à ce que la suite devienne encore plus flippante. En effet, alors que les balles fusaient ici et là, voilà qu'au bout d'un moment, tout devint silencieux. Regardant les marines qui étaient proche de ma position, je vis des airs intrigués. Hm ? Quoi ? Que se passe-t-il ?

Relevant la tête et observant par dessus la caisse derrière laquelle je me cachais, je vis alors une personne assez intéressante. Son masque bleue était assez étonnant dans le sens où il instaurait un certain respect. Sans doute est-ce le fait que ce genre de mask fait penser à celui des démons dans certaines mythologies ou récits du passé, faits pour faire peur aux enfants. Au début, ses dires sont louables, cependant, par la suite, il est facile de comprendre que la situation va empirer.

Pas question que les tirs reprennent. Sortant de ma cachette, je me met devant les marines et tends les bras sur les côtés. On pourrais croire que je porte garant d'eux et pourtant, il n'y a aucun but de ce genre dans mes intentions. Non, je ne veux pas être un héros ou quoi que ce soit, mais un conflit entre eux est puéril.

" Arrêtez !!! "


Les gens semblaient surpris qu'un simple civil demande ça, mais bon, je ne comptais pas m'arrêter là en si bon chemin.

" Comme il l'a dit, ce conflit fait du tort à tout le monde, alors pourquoi continuer ? Votre guerre a beau être éternel, dans le cas présent, vous ne gagnerez rien, que ce soit les révolutionnaires, ou la marine. Partez d'ici et ne vous obstinez pas à combattre, c'est malsain comme situation... "

Je tentais de négocier une paix provisoire, mais vu comment les deux camps étaient bornés, je m'apprêtais à sauter sur le côté au cas où les échanges de tirs reprendraient. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi ils se battaient sans cesse au lieu de discuter. Certes, je participe indirectement à cette guerre en ramassant les primes, mais moi ce n'est pas pour simplement satisfaire mes besoins, mais bel et bien protéger mes amis, les faire vivre.
Fixant l'homme au masque bleu, je regardais alors sa lame et près avoir ravalé ma salive, je tentais de communiquer avec lui.

" Rebroussez chemin, reprendre le combat est puéril. S'il vous plait, n'alimentez pas cette bataille plus que de raisons... "


Je me demandais si ma tentative de négociation allait marcher, bien que je ne me faisais pas d'illusions. Sur dix mots, un seul était passer et encore... J'en doutais fortement. Quelle journée... Shiro n'allait pas me croire si je reviens sans une égratignure.
© Jawilsia sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Mer 20 Mai - 22:45



RP Rencontre


St Urea, une île en grande alerte




Quel retournement de situation ! Un jeune homme venait de se joindre à cette intense réunion comme s’il était sorti de nulle part. Tel un soldat portant une fleure au bout de son fusille il s’opposa alors à notre héros ainsi qu’aux agents du gouvernement qui eux semblaient toujours autant intrigués par ces apparitions si soudaines. Le jeune homme insista sur le fait que l’affrontement qui allait bientôt éclater ne servait à rien et que de pauvres civils pouvaient en être victime, ses intentions demeuraient donc bienveillantes à première vue. Hibari n’avait que faire de cet individu, mais pourtant il reconnut au fond de lui-même que son interlocuteur possédait là du courage pour s’être présenté si simplement au bout milieu d’un champ de bataille. Il se demanda même rapidement de quel côté cet homme pouvait-il être, car il semblait ici n’appartenir ni à la Marine, ni à la révolution, et son comportement démontrait en quelque sorte qu’il ne pouvait être qu’un simple civil sans histoire.

Toujours est-il que face à cela il ne sut pas réellement comment réagir, les yeux toujours fixés sur ses adversaires ainsi que sa main posée sur le fourreau de sa lame. Heureusement pour lui il n’eut trop à réfléchir étant donné que les hommes en face de lui semblèrent vouloir ignorer la présence de ce civil, redressant apparemment leurs fusils pour faire feu. Avant même que la plupart n’eurent surement l’occasion de réagir, lui profita simplement des bienfaits de son fruit du démon pour disparaitre à vive allure pour finalement réapparaitre derrière ses ennemis qui venaient à peine de prendre position pour tirer. La vitesse de la foudre surpassait de loin celles de minables comme eux, c’était ici une pure évidence. Afin de toujours agir rapidement il projeta un bon nombre d’éclairs vers ses ennemis afin de les paralyser au plus vite, espérant toujours au plus profond de lui que cette prestation pourrait lui permettre d’obtenir des informations pour la raison qui l’avait attiré en ces lieux. Ses faibles ennemis gisaient déjà sur le sol, les yeux grands ouverts mais leurs corps crispés et incapables de se mouvoir pour quelques longues minutes surement, il y était pourtant allé doucement.

Suite à cela les renforts allaient surement bientôt arriver et il lui restait ainsi peu de temps pour rapidement prendre contact avec les révolutionnaires toujours présents sur les lieux. Ceux-ci semblaient sur le garde et commencèrent à se déplacer vers notre héros, toujours les armes aux mains. Hibari s’avança alors à son tour et préféra d’abord s’adresser au jeune homme précédemment intervenu :



« Ton intervention était plutôt courageuse, mais sache que jamais des paroles ne pourront changer la nature du gouvernement. Mais plus important, qui es-tu donc ? »


— Hibari s'adressant à Zayne.


Toute suite après cette courte phrase l’un des révolutionnaires pointa son arme en direction d’Hibari, lui demandant s’il était un ennemi.



« Après cette prestation mes intentions ne sont-elles pas assez claires ? Je suis moi-même un révolutionnaire pour tout vous dire, et j’aurais bien besoin de vous pour obtenir quelques informations, mais pas ici, les renforts ne devraient pas tarder. »


— Hibari s'adressant aux révolutionnaires sous l'identité d'Alpha.





CODAGE(c)SHA.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 259
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
167/200  (167/200)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   Lun 25 Mai - 1:23






Je ne veux pas y aller...








L'homme nouveau qui avait fait son apparition ne me disait rien de bon. Quant bien même ses intentions semblaient nobles, le fond de ses actions l'étaient moins. Cette histoire était comme bien souvent une véritable boucle vicieuse. Deux camps s'opposent, un nouveau antagoniste débarque et cela engendre de nouvelles arrivées. Tout le monde se bat et les gens veulent venger leurs proches et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il ne reste plus personne debout. Mais même quand tout le monde est à terre, ce sont ensuite les spectateurs qui en redemandent. Et s'ils ne sont pas servis, alors ils font eux-même la guerre. Il n'y a pas de fin à ceci, à moins qu'un être pur intervienne.  Mais ce genre de personne, cela n'existe pas. Bien que je puisse répondre à ces critères, je me refuse à être ce genre de personne, car j'ai d'autre obligations. Être un héros, ce n'est pas mon rôle, le mien étant de protéger mes amis actuels.

Cependant, j'avais - pour une fois - désobéis à ma propre règle et je m'étais inventé sauveur de cet instant. Essayant de faire cesser ces coups de feux et ces actions barbares, je laissais un doux silence se faire entendre. Sans le savoir, j'allais être trahis, mais même en sachant cela, je ne m'opposerais pas au gouvernement, jugeant leurs actes comme légitimes. Si par malheur l'un d'eux me blessait en cet instant même, je me jugerais comme étant un dommage collatéral nécessaire. Ils auraient mené la mission à bien et basta.
Mais alors que j'allais sans doute avoir des surprises, des éclairs virent le jour. Dans un bruit détonnant, de légères lumières se firent voir, puis plus rien... Me retournant pour voir le " massacre ", je pouvais admirer des marines agoniser. Visiblement, ils étaient foudroyés - bien que pas mortellement - allongés sur le sol, incapable de continuer le combat. L'homme au masque bleu avait mis fin à ces homme de justice en un instant.

" Un logia... "

J'avais déjà entendu parler de ces types de fruit. Un type redoutable pour la simple et bonne raison que seules trois choses peuvent les stopper. L'élément inverse, le granit marin et le haki. Sans l'une de ces trois choses, il est impossible de toucher un logia et donc, ces personnes sont invincibles en soit. Un genre de fruit à redouter et craindre plus que de raisons.
Les dires de l'homme n'étaient pas dénudées de sens, cependant, il se focalisait trop sur le fait que le gouvernement était coupable. Il a autant tort que j'ai raison et d'ailleurs, je profitais de son attention pour reprendre ses dires.

" ... Tu te trompes. De belles paroles ne peuvent pas changer le monde. Que ce soit le gouvernement, la révolution, ou tout types de mercenaires. "

Le bien et le mal n'est qu'une notion abstraite pour moi. Chacun à son lot de bonnes choses et de mauvaises. Je ne blâme personne et ne juge aucune faction, car tout le monde est coupable et innocent à la fois. Quoi qu'il en soit, je me devais de partir d'ici et quand l'homme semblait se mettre à parler avec d'autre comparses, j'en profita donc pour m'enfuir. Le soleil m'affaiblissait physiquement, cependant, ma vitesse n'en restait pas plus élevé qu'un humain lambda. Partant de cette ruelle, je me devais de me cacher et attendre la nuit. Seulement là, je pourrais éventuellement reprendre la chasse aux primes.
Vérifiant que je ne me faisais pas suivre, je retournais auprès de Shiro qui ne me prit pas au sérieux. Selon elle, mon histoire n'était qu'un mensonge dans le simple but d'éviter le rendez-vous. Arg quelle cruauté de sa part... Le reste de la journée se passa plus ou moins sans encombre et sans le savoir ce calme annonçait juste le calme avant la tempête. En effet, en silence sur l'île se préparait un complot, visant à dérober un certain trésor enfoui.

En effet, un équipage de mercenaires avait infiltré l'île dans le but de récupérer un fruit du démon, fraîchement caché sur l'île en l'attente du futur " mangeur " qui ne devrait pas tarder à arriver sur l'île. Pourquoi donc ne pas le manger tout de suite ? Tout simplement parce que le bénéficiaire de ce fruit était quelqu'un de méritant et l'affaire ne s'était pas ébruité pour ne pas affoller certaines personnes, ou rendre jalouses d'autres.  Où se trouve le fruit actuellement ? Sous terre, dans une pièce que la révolution avait construite sous un bâtiment important de la ville, servant de "mairie".

Partant pour ma chasse nocturne, en pleine possession de mes moyens, sans le savoir, j'approchais de cette mairie sans savoir ce qui m'attendait. En effet, alors que je marchais tel un simple civil, des révolutionnaires me stoppaient. Ces derniers montaient la garde et pour cause, leurs instructions étaient claires : ne laisser personne approcher avant l'arrivé du révolutionnaire répondant au nom de Max " Terror " Dedieu, primé à environ 20Millions. Cet homme devrait arriver d'ici une dizaine de minute au port, mais ça, outre les révolutionnaires, personne n'était au courant.

" Doucement, je ne suis pas là en tant que personne hostile, je... je ne faisais que passer. "

Ces dires pourtant sincères, ne firent pas broncher mes assaillants. Bien au contraire, ils semblaient vouloir en découdre. Au nombre de quatre, je vins alors à réfléchir à comment m'en sortir. Me battre ? Je n'aime guère cela, mais si je dois le faire, j'essaierais dans ce cas. Le doute m'envahit... Et si j'échouais ? Et si ces personnes me battaient ? Alors que j'étais paralysé sur le coup, je vins à penser à Shiro et ses dires : n'hésite pas. Agissant comme une baffe, je vins alors à changer de regard, ce dernier changeant légèrement de couleur.

" ... Je ne suis pas là pour me battre... écartez-vous s'il vous plait. "

Dires très mal pris pour certains et l'un d'eux tenta de lever la main sur moi. Ni une ni deux, ma main intercepte son poignet et je stop sans mal son coup.  Laissant sans voix ses compagnons, je me contente de l'envoyer valser comme si de rien était. La nuit, ma puissance est à son apogée, que ce soit la force, la vitesse, l'endurance. Quant l'astre lunaire est dans le ciel et que ce dernier est recouvert de son manteau de ténèbres, mon physique n'a plus d'importance, je suis un vampire et non un humain classique.

" ... Je ne me répéterais pas.. Partez et laissez-moi. "

Mais alors que l'alerte allait être donnée, voilà qu'une explosion retentit. La mairie semblait être attaquée. Que se passe-t-il ici ?  Immobile, les yeux luisants d'une couleur rubis, je restais bouche bée devant ce qui se passait. J'étais tellement captivé par ces flammes et cette fumée que je ne faisais pas attention aux trois hommes restants qui m'accusaient déjà de faire diversion. Ce qui était faux...
© Jawilsia sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Visite chez le dentiste pas comme les autres ( Pv Hibari )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aimez-vous aller chez le dentiste ?
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de StUrea-