Partagez | 
 

 [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Lun 27 Avr - 14:54

Se battre pour ceux auxquels on tient [1]

Le vent claquait sur le visage de la petite troupe qui venait d'être téléportée sur le Nouveau Monde. Erwin, Hope, Katia, Cid, Malia et Tenshi... Toute cette petite troupe avait des allures guerrière sous ses dehors militaires. Triste ironie lorsqu'on savait qu'il n'y avait pas plus anti-militaire qu'Erwin, dont les dernières paroles vis à vis du Gouvernement Mondial avaient été une déclaration de guerre édulcorée. Et à présent en faction sur l'Île des Snipers grâce aux souvenirs de Cid, le maudit avait décidé de tuer le temps en jouant avec quelques cailloux sur la plage, voyant de temps à autre passer des créatures marines disproportionnées. Une vraie joie que ce « Nouveau Monde ». Malia et Cid étaient partis en reconnaissance dans le village, ce qui laissait le reste des protagonistes dans l'ignorance la plus totale... Ignorance bien vite évincée par un appel de Malia qui indiqua que la voix était libre.

- Merci d'être venue, Tenshi.

Les paroles d'Erwin étaient bien plus sombres qu'elles n'en avaient l'air. Il ne semblait plus réellement à même de rigoler, comme si... Comme si quelque chose en lui s'était brisé. Une part de ce qui faisait de lui un civil candide et joyeux semblait avoir été détruit. En passant un coup de fil à son amie quelques jours plus tôt, le jeune homme n'avait pas mâché ses mots : Grâce à un réseau d'informations, il avait appris que sa mère était retenue par une Organisation nommée « Genèse », sur l'île natale de Cid, avant d'être volée par un groupuscule plus étrange encore qui n'avait d'autre but que d'attirer dans ses filets le jeune voyageur... Comme pour le mettre à l'épreuve ou lui demander quelque chose. Il avait répondu à leur demande, car peu importe si sa mère l'avait abandonné, il savait qu'il ne pourrait obtenir ses réponses que d'elle.

En voyageant grâce aux souvenirs de son maître d'arme, le jeune homme avait pu frissonner de dégoût devant la violence qui découlait de ces brides de vie qu'il captait : Il n'avait pas perdu, malheureusement selon son propre avis, cette petite lueur qui le rendait si apte à haïr toute sorte de violence. Un sourire s'étira sur le coin de ses lèvres lorsqu'il vit le village fait de maison en toute sorte, gardé par des snipers un peu partout.

- Bienvenue sur l'île des Snipers !
- Oui, oui, bienvenue, bienvenue, éluda une femme dont le fusil – apparemment un banal fusil de chasse – avait pris place naturellement sur son dos lorsqu'elle l'avait rangé. Vous êtes là pour nous débarrasser de Genèse ? Bien. Leur bâtiment se situe à une dizaine de kilomètres en partant d'ici, vers le Nord-Ouest de l'île. Vous devriez y être en une heure de marche...
- Ce n'est pas dans nos habitudes de marcher. Vous y avez déjà été ?

Le sourire du jeune rouquin avait disparu et il sembla un instant concentré. Sûre que le partage des connaissances aidait à mieux se comprendre les uns les autres, Katia, haute de ses onze ans, lui avoua tranquillement :

- Erwin est capable de lire dans la mémoire des personnes, et d'utiliser leurs souvenirs à son avantage, comme pour se téléporter par exemple...
- Ou pour d'autres usages, moins avouables,
surenchérit Hope en tentant de faire de l'humour. Quoiqu'il en soit, ça ne risque pas d'être de la tarte. Soyons prêts.

Katia acquiesça. Elle vit que Cid n'allait pas venir avec eux, mais que Malia serait de la partie. Un petit sourire arriva sur ses lèvres en se positionnant prêt de la femme qui lui apprenait à se servir d'une faux pour se battre. Le lien entre les deux femmes s'était renforcé depuis un temps. La peau mat de Malia la distinguait clairement du reste du groupe, elle avait un exotisme dans son sourire qui n'appartenait qu'à elle.

Le téléporteur soupira longuement avant de hausser les épaules tout en les craquant. Il regarda Tenshi et lui tendit la main pour qu'elle la prenne. Bientôt, il ne fut entouré que de filles et de Hope, et il se téléporta grâce aux souvenirs de la femme qui les avait accueilli, laissant à tout jamais Cid derrière lui, faisant ainsi à son maître d'arme un ultime cadeau.

__________________________

- Ils sont là ?

La voix était rauque et la silhouette élancée.

- Juste devant le bâtiment, ils se sont faits attendre.

Un petit ricanement féminin suivit cette réplique, coupé par les paroles menaçantes d'une voix exaspérée et masculine :

- Envoie-le...

__________________________

Katia se dirigea vers la porte en première, sûre d'elle et de sa capacité à démanteler le système. Mais à peine fut-elle arrivée que la porte sauta littéralement en milles morceaux, lui explosant à la figure et l'envoyant valser contre un arbre, une dizaine de mètres plus loin. La violence de la scène heurta Erwin un instant, et il disparut aux côtés de Katia après un temps de réaction. La Zoan Mythique avait déjà commencé son processus de guérison, au grand soulagement du rouquin qui soupira longuement.

- Bienvenue ! Lança une voix usée par l'âge.

__________________________


Un homme sortit de la fumée, vêtu comme un vieux majordome, du haut de ses quatre-vingts ans. Il craqua son dos en arrivant, et se tourna vers Tenshi en fronçant les sourcils. Elle ne faisait pas partie de la liste. Il en était sûr.

Quel.. contretemps, soupira-t-il en s'élançant vers la jeune fille, son bras en pic recouvert de Haki de l'Armement sous son gant blanc et son costume noir, de sorte à pouvoir porter un coup fatal au cœur sans prévenir.
Spoiler:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 9:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Mer 29 Avr - 13:52




Fighting for the sake
of the one I love


    En recevant l'appel d'Erwin, je n'avais pas hésité une seule seconde à répondre présente. Après tout, je le considérais comme un ami et je me devais de porter secours à ce qui m'était cher. Je refusais d'avoir à perdre encore une autre personne qui était chère à mes yeux. Venir le soutenir et combattre à ses côtés était, pas conséquent, le meilleur moyen de m'assurer qu'il survive. Et puis, il aurait certainement agit de la même manière avec moi. J'avais également besoin de me battre pour quelque chose qui comptait pour moi et c'était le meilleur moyen de le faire. En plus de cela, j'avais l'occasion de découvrir le Nouveau Monde pour la première fois de ma vie. Mais il fallait bien dire que cette dernière raison était la moins importante de toutes. Ma seule réelle motivation était d'aider Erwin. Ni plus, ni moins, sans rien avoir à demander en retour. Un simple acte au nom de l'amitié que je lui portais.

    Lorsqu'Erwin me remercia de l'avoir accompagné, je me contentai de hocher la tête avant de le suivre vers le village gardé par des snipers. Cela donnait l'impression qu'au moindre faux-pas, nous risquions la mort. Les choses se déroulèrent rapidement et sans accrochage. En effet, chacun semblait sûr de lui et savait ce qu'il devait faire. Grâce à Erwin, nous nous téléportâmes assez rapidement sur les lieux que nous devions prendre d'assaut. Sa petite sœur, qui semblait plutôt sûre d'elle, se rapprocha de la porte qui semblait donner accès à notre future bataille. Néanmoins, celle-ci explosa, projetant la jeune fille contre un arbre plus loin et ce fut Erwin qui eut la réaction la plus rapide et rejoignit Katia alors qu'une voix inconnue résonnait, nous gratifiant de salutations.

    Fixant le nouvel individu, il avait des allures de majordome et avait l'air vieux, ou du moins, plus en âge de combattre. On avait plutôt l'impression qu'il allait s'écrouler d'ici quelques secondes à cause d'un problème de dos quelconque. Néanmoins, au lieu de ça, il jeta un regard vers moi et se décida à me prendre pour cible, sans prévenir. J'étais plutôt surprise de la rapidité avec laquelle les événements s'enchaînaient et je n'eus pas vraiment le temps de réfléchir que mon instinct m'avait déjà poussé à attraper un de mes sabres dans ma main droite de façon contrer le coup fatal de cet inconnu. Son bras, qui semblait renforcé à l'aide de Haki de l'armement vient taper contre la lame de mon katana, m'évitant donc un coup au niveau du cœur qui aurait certainement dû me tuer. Il lui faudrait user de plus de ruse pour pouvoir m'atteindre, mais, visiblement, cet individu semblait avoir pour seul but de me tuer et sa prochaine attaque fut un coup de pied rapide en direction de ma tête. À nouveau, mon sabre fut le seul sauveur de cette attaque. Je n'avais clairement pas l'avantage. Cet homme m'avait prise par surprise et ses coups, tous plus mortels les uns que les autres, ne devaient pas être pris à la légère. Je ne pouvais pas me permettre la moindre blessure.

    Rapidement, je me saisis d'un second sabre dans ma main gauche pour m'assurer une meilleure protection, mais, également, me donner l'occasion de créer une ouverture pour attaquer l'adversaire. Si je devais me défendre avec une de mes mains, je pourrais peut-être attaquer avec mon autre bras. Les coups s'enchaînaient rapidement et je n'avais pas le temps de faire une pause. Le premier qui ferait une erreur courrait à sa perte. C'était une sorte de danse mortelle dans laquelle nous nous trouvions. Essayant de contrer les attaques mortelles du majordome avec de plus en plus de précision, je pouvais m'offrir des occasions de contre-attaque de plus en plus grandes. Alors que son bras s'approchait de ma gorge, un de mes katanas fut suffisant à contrer cette attaque et, au même moment, la seconde lame commença à se diriger dangereusement vers le ventre de l'adversaire. Celui-ci se recula, mais pas suffisant pour esquiver totalement l'attaque qui déchira ses habits et l'entailla légèrement. Je n'avais pas l'intention d'en rester là et je lançai immédiatement l'assaut.

    Les coups recommencèrent, mais, cette fois-ci, j'étais celle qui menait la danse et l'adversaire se défendait comme il pouvait. Les choses allaient être plus simples pour moi à présent. Alors que mon ennemi se concentrait sur les coups que nous étions en train d'échanger, ma jambe décrivit un cercle rapide en direction de celles de l'ennemi, ayant pour intention de le renverser et de le faire tomber. Celui-ci commença à chuter inéluctablement, tentant de récupérer son équilibre, le coup que je lui donnai à l'aide du plat de ma lame lui fut fatal et il s'écroula par terre. La seconde d'après, mon sabre fut posté sous sa gorge et mes deux pieds se posèrent sur ses mains, l'empêchant de bouger et d'esquisser le moindre geste suspect qui lui serait fatal. Je n'étais pas capable de tuer quelqu'un de sang froid et je me demandais bien ce que nous allions faire de cet individu. Reprenant mon souffle et gardant un œil attentif sur le vieil homme, j'attendais simplement des instructions de la part d'Erwin.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Jeu 30 Avr - 15:44

Se battre pour ceux auxquels on tient [2]

- Je ne vais pas mourir, lâcha Katia en se relevant avec difficulté, malgré la guérison totale dont elle avait bénéficié.
- Bien sûr...

Erwin regarda sa sœur. Il avait peur pour elle, peur qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle ne soit bientôt plus qu'un nouveau fantôme dont il aurait à porter le poids. La serrant contre lui, il observa un instant le combat qui se déroulait : Tenshi gagnait contre son adversaire comme s'il s'était agi d'un hors-d’œuvre. Rien de bien méchant, mais la vivacité, la précision des gestes de la jeune femme la rendaient aux yeux du rouquin encore plus redoutable qu'auparavant. Et dire qu'ils s'étaient rencontrés par hasard, et sur une histoire de pâtisserie... Un sourire naquit alors étrangement, nostalgique, sur les lèvres du jeune homme. Il n'avait pas tout perdu, il lui restait encore ses amis. Cette constatation le rapporta à son actuelle situation : sa mère était prisonnière de ces tordus et il allait falloir qu'il fasse tout ce qui était en son pouvoir pour la libérer. Ce maigre sourire se dissipa à la seule pensée que sa mère était en danger.

Alors que la jeune épéiste finissait de mettre à terre son ennemi, une voix résonna en écho autour du maudit, provenant certainement d'un escargophone terré dans une paroi d'un mural. Le regard vif, Erwin en chercha l'origine, cela pourrait peut-être lui être utile plus tard : il la trouva donc, tandis que le son continuait de sortir, sur la façade du bâtiment, à gauche, caché par un sigle tout à fait étrange, un corbeau transperçant une plume, le bec ouvert.

- Mes chers... invités, et l'intruse, Alistair Clyde, votre hôte du jour, se présente à vous. A présent que vous êtes ici, nous allons pouvoir commencer un petit jeu... Le jeu de la vie, et de la mort.

Erwin faillit détruire l'escargophone mais la main de Hope se posa sur son épaule. Il comprit qu'il avait tout intérêt à ne pas être aussi téméraire. Il valait mieux écouter ce que celui à l'autre bout du micro, dont il reconnut la voix mais ne sut pas l'identifier exactement. La suite devrait les mettre en difficulté, mais...

- A chaque étage, vous allez pouvoir retrouver certains de mes subordonnés, accompagnés de personnes exceptionnelles, jeunes, n'ayant eu que le hasard contre eux, et l'entêtement de la mère d'Erwin ! Attention, cependant, vous aurez sûrement des choix à faire... Tout le monde ne peut pas être sauvé...

La voix s'éteignit tandis que le majordome bougea subitement. Il se planta littéralement la lame de Tenshi dans le cul, et s'écroula brusquement à terre, mort. Hope le regarda abasourdi avant de déglutir, ils ne pouvaient pas s'arrêter sur chaque cadavres qu'ils allaient laisser dans cette tour, ils n'avaient pas fini sinon. Malia, dont la faux se trouvait dans le dos et dont la peau mat détonnait avec le reste du groupe, s'avança prudemment vers la porte sans rajouter un mot et indiqua une fois qu'elle eut fini d'examiner les lieux que ceux-ci étaient libres. Il était donc temps de passer à l'action, et de montrer à cette entreprise dégénérée de quel bois ils se chauffaient.

Katia de son côté s'était rapprochée de Tenshi pour tenter de savoir si elle allait bien. Il valait mieux ne pas trop déprimer, certes, mais un homme venait quand même de se suicider juste devant elle. Ce n'était pas n'importe quelle scène de la vie quotidienne : pour des hors-la-lois c'était sûrement la pire.

- Allons-y, dit simplement la mythique en tendant sa main enfantine vers la jeune femme pour la diriger vers l'intérieur du bâtiment dans lequel Erwin, Malia et Hope s'étaient déjà engouffrés.

Les lieux étaient sombres, mais des lumières disposées avec beaucoup de soin ouvraient le chemin. Au fond de la première salle, un grand aquarium avait été érigé. A l'intérieur, un homme-poisson semblait dormir paisiblement. Il était recroquevillé en boule sur lui-même, de sorte à ce qu'il ne soit plus qu'une masse informe. Au-dessus de lui, une horloge dont l'aiguille ne bougeait pas, composée étrangement seulement de vingt arrêts, avait été méticuleusement posée.

- On dirait qu'il n'a pas fait du bon travail... Je vais donc vous expliquer les règles de cet immeuble, lança une voix féminine, un peu criarde et énergique, celle-ci arrivant un instant plus tard devant le groupe.


Lana

Il s'agissait d'une étrange demoiselle. Son corps était partiellement dévêtu au niveau du nombril et son tee-shirt de fortune semblait avoir été fait spécialement pour l'occasion. Elle avait un regard de feu, et des cheveux roux. Son sourire n'avait rien d'innocent, mais semblait malgré tout naturel. Son attitude enjouée agaça directement Hope, dont les sourcils se froncèrent. Il ferma son poing, prêt à passer à l'attaque à tout instant.

- Un chronomètre va se déclencher juste au-dessus de nous. Alistair, l'homme qui se trouve en haut de cette tour, est un homme impatient. Il ne vous donne donc que vingt minutes pour sauver le plus de vies possibles... Et pour cela, il faudra nous vaincre tous. Nous sommes cinq à présent, et vous êtes aussi cinq pas un heureux hasard...

La jeune femme sourit en frappant le sol d'un coup de pied qui fit trembler la surface en dessous d'elle.

- Ayez à l'esprit que vous ne pourrez pas sauver tout le monde si vous restez ensemble alors...
- Partez devant ! Lança Hope en fronçant les sourcils. Je m'occupe d'elle ! Elle m'agace vraiment.

Erwin regarda son camarade et ami, s'approcha de lui et lui tint la main sans le regarder avant de la lâcher. Puis, sans dire un mot, il monta à l'étage suivant. Ces deux là allaient livrer le combat de leur vie, pour leur vie et la vie d'autrui.


Kira, femme à l'épée.

L'étage suivant était une simple salle recouverte de tatamis par endroits. Une femme tenant une épée dans sa main droite semblait avoir élu domicile dans ces lieux. A sa droite, un jeune garçon était assis, le regard vide. Il avait les cheveux noirs, le teint pâle et... Il ressemblait à n'importe quel gamin. Mais il avait ce petit quelque chose, cet éclat dans les yeux, morne, qui indique qu'on a perdu l'envie de vivre. C'était le genre de gamin irrécupérable, traumatisé par leur enfance. Erwin en savait quelque chose, ce n'était pas la première fois qu'il avait affaire à un tel cas.

- C'est... Merde, lança Erwin en tentant de se téléporter à ses côtés.

Alors qu'il tenta de se téléporter, le jeune homme sentit que la vue devant lui se déformait... Qu'est-ce que ça voulait dire ?

- Très bien, sachez que ma sœur a été bien gentille avec vous. Aucun d'entre vous ne passera cet étage...

Et tandis qu'elle dit ça, la femme dont l'expression était totalement neutre apparut derrière Erwin et lui entailla le bras, alors même que son Haki ne l'avait pas prévenu de cette attaque étrange. Elle réapparut à sa position initiale, jouant avec son sabre.

- A qui le tour ? Lança-t-elle sans un seul changement d'intonation.


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Ven 1 Mai - 17:55




Fighting for the sake
of the one I love


    Gardant mon regard fixé sur le majordome, je pus entendre une voix résonner dans l'espace, nous souhaitant la bienvenue, une nouvelle fois, et nous invitant à participer à un jeu qui paraissait pour le moins dangereux. Ce n'était pas comme ça que je percevais un jeu. Cela devait être divertissant, pas dangereux. Soupirant, je l'écoutai tout de même dicter les règles, comme en nécessite tout jeu. Il expliqua qu'à chaque étage, nous allions rencontrer de nouveaux adversaires, accompagnés de jeunes personnes. Il ajouta à cela que ce jeu ne se déroulera pas sans sacrifice. Seul un psychopathe pouvait avoir une telle idée. Ce monde était peuplé de personnes aussi folles les unes que les autres, c'en était presque effrayant.

    Sonnant comme un avertissement, l'homme que j'avais mis à terre utilisa la lame que je pontais dans sa direction pour se tuer sous mes yeux, sans me laisser le temps de réagir. Regardant avec surprise le corps sans vie qui gisait à mes pieds, je me rendis compte que cette voix ne rigolait pas. En tout cas, ses subordonnés, eux, étaient plus que déterminés. Frissonnant d'effroi, je ne savais pas trop comment réagir à cela, néanmoins, le moment était mal choisi pour ne plus agir. Voyant du coin de l’œil la petite sœur d'Erwin se rapprocher de moi, je rangeai mes sabres dans leur fourreau en tentant de garder mon calme. Attrapant la main de la jeune fille, elle me faisait un peu penser à moi et sa présence me rassura, d'une certaine manière. Je la suivis donc vers les lieux d'une prochaine bataille qui n'annonçait rien de bon.

    En pénétrant dans les lieux, nous eûmes le plaisir d'apercevoir un aquarium dans lequel semblait dormir un homme-poisson. Comme si cela ne suffisait pas, une voix féminine nous coupa dans notre progression. Visiblement, les règles que nous avions reçu précédemment n'étaient pas complètes, il fallait ajouter à cela un nouveau lot de contraintes. Les choses semblaient plutôt simples, nous avions vingt minutes pour vaincre tous les subordonnés, au nombre de cinq. Un adversaire pour chacun. Jetant un regard vers Katia, je me demandais quelles pouvaient être ses capacités au combat. Elle devait être plutôt forte, Erwin n'aurait certainement pas pris le risque de la prendre avec lui si ce n'était pas le cas. Hope fut celui qui se désigna pour affronter la femme rousse. Le choix fut vite fait, il n'y avait pas de temps à perdre après tout.

    Le reste de la troupe monta au deuxième étage où une épéiste nous attendait, accompagné d'un jeune garçon aux cheveux noirs. Elle annonça immédiatement que personne n'allait pouvoir continuer à progresser à partir de maintenant et par un procédé inconnu, elle parvint à entailler le bras d'Erwin. Un adversaire de taille visiblement. Le déplacement qu'elle avait réalisé fut rapide, instantané. À croire qu'elle était capable, tout comme Erwin, de se téléporter, ou simplement de se déplacer à grande vitesse. Si tel était le cas, il allait devenir très difficile de la mettre en déroute, d'autant qu'Erwin semblait ne pas avoir compris ce qui venait de se produire.

    Heureusement pour lui, la blessure n'allait pas l'empêcher de continuer. D'une façon neutre, elle demanda qui était le prochain. Nous n'étions pas là pour prendre notre temps, ce fut bien pour cette raison qu'il ne me fallut que l'espace d'une seconde pour dégainer deux de mes sabres, même pas le temps d'y réfléchir. Chacun seconde était comptée. Vingt minutes, ce n'était rien. Le temps de faire une sieste et ce serait déjà fini. La seconde d'après, je me dirigeai déjà vers l'adversaire à pleine vitesse. Je me préparai déjà à ce qu'elle utilise à nouveau à sa capacité spéciale, cependant, elle n'en fit rien, ce qui me surprit plus qu'autre chose. Elle avait dû comprendre mes intentions. Mes deux sabres vinrent donc à la rencontre du sien et alors que je m'attelais à la repousser à la force de mes bras, cette dernière disparut, me faisant faire plusieurs pas en avant pour ne pas chuter. La seule chose qui m'indiqua qu'elle s'était instantanément retrouvée derrière moi fut la sensation de sa lame qui s'en prenait à mon omoplate. Instinctivement, je me reculai avant de me retourner, néanmoins, la femme s'était déjà éloignée. Elle n'avait visiblement pas l'intention de laisser passer une seule personne. En effet, elle bloquait l'accès à la suite du jeu.

    Néanmoins, je n'avais pas l'intention d'abandonner aussi facilement. Ce n'était pas une petite blessure qui allait m'arrêter. Il suffisait d'occuper assez longtemps la demoiselle pour laisser aux autres le temps d’accéder au prochain niveau, non ? Reprenant mon souffle, je lançai à nouveau l'assaut, cela s'annonçait plutôt compliqué en réalité. Tant que je ne comprendrai pas comment fonctionne exactement sa capacité, j'aurais dû mal à en venir à bout. Mais j'avais également de quoi surprendre l'ennemi et, alors que je me dirigeai vers elle, d'un geste je disparus de sa vision. Rien de très long, juste assez pour la surprendre suffisamment, car, en effet, lorsque je réapparus, juste en face d'elle, mon sabre se dirigeait déjà dangereusement vers elle. Elle se recula juste assez pour esquiver, mais mon deuxième sabre lançait déjà l'offensive. Elle le contra à l'aide sa propre arme avant de disparaître à nouveau.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Ven 1 Mai - 23:18

Se battre pour ceux auxquels on tient [3]


Kira, femme à l'épée.


- Les choses se corsent, lança Malia, sa faux dans son dos, prête à lancer le prochain assaut.

Mais alors qu'elle s'apprêtait à s'élancer sur l'ennemie, ce fut Tenshi qui prit la première attaque. Elle n'était pas téméraire, elle savait juste qu'elle n'était pas ici pour rêvasser, et le frère et la sœur tentèrent à moment-là leur chance pour monter à l'étage suivant. Ils furent cependant intercepté par l'épéiste qui semblait avoir une longueur d'avance sur eux, c'était véritablement agaçant. Mais lorsqu'elle se relança dans son combat contre Tenshi, la gardienne de cet étage montra sa limite : Elle ne pouvait s'occuper d'autant de personnes à la fois pendant si longtemps. Elle n'était pas invincible, mais sa capacité semblait clairement des plus gênantes.

- Ne me provoque pas ! Lança l'épéiste en essayant de s'acharner sur Tenshi, une expression de... plaisir guerrier sur son visage.

Elle voulait se battre, elle avait besoin de se battre. Cette envie transpirait par tous les pores de son corps, si bien qu'elle en vint même à oublier la raison de son combat. Tuer, être tuée, c'était ça qu'elle aimait. Sa peau pâle, ses lèvres rouges, son envie de poser ses crocs sur le coup de la jeune fille... Et pourtant cet esprit combatif, tout, tout était en train de lui donner envie d'exploiter ses capacités plus que jamais. Trancher l'espace. Elle était capable de cette prouesse hors du commun qui donnait l'impression qu'elle passait d'un endroit à un autre en un instant, et surtout qu'elle arrivait à faire cela sans le moindre effort. Mais tout ce baratin l'épuisait, et elle ne pourrait au fur et à mesure utiliser cette capacité que plus rarement. C'est ainsi qu'elle accueillit avec soulagement le départ d'Erwin, Katia et Malia pour l'étage suivant, brisant une promesse en l'air qu'elle avait faite et dont elle ne se souvenait déjà plus.

- Tu as de la chance... Battons-nous à armes égales maintenant, s'amusa l'épéiste en s'élançant vers Tenshi, son arme devant elle, tentant de lui percer la peau au niveau du ventre avec la pointe de sa lame.

Au moment où elle lança son attaque, le jeune garçon aux cheveux noirs se leva. Vingt barres étaient visibles au niveau d'un collier qui lui entourait la tête, et déjà trois avaient perdu leur lumière rouge. Il regarda Tenshi, une lueur de sauvagerie dans les yeux, et ses oreilles animales jusqu'alors collées contre sa tête se relevèrent. Il s'élança vers la jeune fille, tentant de lui mordre le bras.

L'étage suivant était une salle où ne pénétrait pas la lumière. Erwin sentait malgré tout deux voix grâce à son Haki de l'Observation, et il savait que sa sœur les entendait aussi. Il se recula comme pour tenter d'esquiver quelque chose, et échappa de peu à un projectile de balle tiré de loin. Aucun son ne résonna pourtant dans la pièce. Katia grogna alors, se mettant sur ses pattes arrières et opérant sa transformation en Zoan. Ses oreilles plus perfectionnées étaient capables de percevoir des choses que les humains normaux n'arrivaient pas à entrevoir. Elle était l'adversaire idéal pour ce genre de situation, et le fit comprendre en frappant le sol et en décrochant une dalle grâce à sa force de maudite, l'envoyant dans la direction de la voix qui avait été hostile quelques instants plus tôt.

- Allez-y, s'il-vous-plaît, je me charge de cet étage.
- Katia...
- Aies confiance en moi, grand-frère.

Erwin inspira un grand coup et accepta, quittant l'étage par la porte qui se trouvait juste derrière lui, cette fois-ci. Katia n'attendit pas qu'il soit parti pour s'élancer sur son adversaire. Le combat allait pouvoir commencer pour elle, et les frais de son entraînement allaient payer sous peu.


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Dim 3 Mai - 14:06




Fighting for the sake
of the one I love


    Alors que je lançais l'assaut, le reste du groupe eut la chance de pouvoir passer à l'étage suivant, ce qui me fit pousser un soupire de soulagement. Néanmoins, ici, les choses n'étaient pas encore terminées et le combat allait encore être long et rude. Mon adversaire était plus que déterminée, j'avais l'impression de lire dans ses yeux cette lueur sanglante, cette envie de tuer et de faire souffrir. Une sorte de façon de rejeter sa frustration sur autrui. Une horrible façon d'agir que j'avais déjà eu l'occasion de voir à l’œuvre. C'était pour le moins dangereux.

    Suite à la disparition de mes autres compagnons, celle-ci l'accorda à de la chance avant de me proposer de nous battre à armes égales. Elle se moquait vraiment de moi. Elle commença par lancer une offensive vers mon ventre. Rapidement je la contrai à l'aide d'un de mes sabres, mais je n'avais pas prévu que l'enfant allait se mêler à la bagarre et je fus prise par surprise par sa morsure au niveau de mon bras. Essayant de le repousser en esquissant une grimace de douleur, celui-ci était plus tenace que je le pensais et ne voulait pas abandonner mon bras. Mon ennemie n'hésita d'ailleurs pas à en profiter pour me porter un coup, cette fois-ci dirigé vers ma gorge

    « Attention ! »

    J'aurais pu reconnaître cette voix entre mille. Celle-ci même qui avait dicté ma conduite pendant des années. Sursautant, la voix d'Akimitsu résonnant dans l'espace me permit d'esquiver juste à temps ce coup fatal. Et, rapidement, ma jambe vint en direction de l'enfant pour le frapper assez fort pour qu'il se décroche enfin. La morsure était suffisamment profonde pour me provoquer des élancements douloureux dans tout le bras.

    - Armes égales ? Utiliser un enfant, ce n'est pas vraiment se battre à armes égales.

    Cela lui semblait égal. Elle voulait tuer. Elle voulait répandre du sang. D'ailleurs, elle ne me laissa pas une seconde pour récupérer qu'elle jeta à nouveau son assaut. La parant de mon bras encore valide, j'envoyai valser sur le côté le sabre que je tenais de mon bras blessé. Cela fit doucement sourire la carnassière. Il était connu qu'un sabreur ne devait jamais abandonner ses armes, mais j'avais une bonne raison de le faire.

    Désormais, nous étions vraiment à armes égales. Un sabre chacune et nous nous battions en duel équitable. C'était déjà bien mieux comme ça. Faisant plusieurs pas en arrière, je commençai à user d'une technique que j'avais acquise à force d'acharnement et grâce à laquelle la capacité de mon ennemi serait mise à défaut. Concentrant ainsi mon attention dans un périmètre d'un mètre autour de moi, je m'assurais une meilleure protection. Lorsque celle-ci pénétra dans cet espace, mon bras vint rapidement la faucher pour l'éloigner. Elle se téléporta alors derrière moi. Me retournant rapidement, ma lame vint taper contre la sienne. Elle se téléportait de moins en moins souvent. Sa capacité devait lui demander plus d'effort que ce qu'il paraissait. Néanmoins, à ce rythme-là, tout se jouait à celle qui fatiguerait le plus rapidement l'autre. Nous n'avions pas le temps pour ce genre de bêtises. Si je voulais vraiment parvenir à la battre, il fallait que j'utilise mes capacités à leur maximum. Pour cela, mes deux bras me seraient nécessaires.

    Je mis à nouveau de la distance entre elle et moi pour réfléchir à la meilleure solution pour la mettre à terre, néanmoins celle-ci s'écria à mon égard :

    - Arrête de fuir !

    Reprenant mon souffle, je savais qu'elle n'avait pas tort. Du côté de l'enfant, celui-ci n'avait plus l'occasion de me mordre désormais. En effet, l'arme que j'avais abandonné quelques minutes précédemment avait pour objectif de l'empêcher de me nuire. En effet, celle-ci s'était soudainement transformée en être humain. Le bras et les jambes de ce nouvel individu avait servi à immobiliser l'enfant, me laissant libre face à mon principal ennemi, malgré ma blessure au bras.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Ven 8 Mai - 1:55

Se battre pour ceux auxquels on tient [4]


Lana

- Tu n'en as toujours pas assez ?

Hope était couvert de bleus. Son corps tout entier souffrait le martyr tandis qu'il s'apprêtait à lancer un nouvel assaut contre la paroi inviolable. Il se savait faible, mais au point de pouvoir détruire un mur de verre... Redoublant son rire, la jeune femme aux cheveux roux s'avança lentement vers son opposant, lui assena un coup de pied dans le ventre qu'il accueillit avec un Tekkai capitonné. Cette fois-ci, il avait réussi son effet de surprise, la jeune femme s'arrêta, surprise, et ne put esquiver le coup de poing qui lui fit cracher un peu de bile plus loin. C'était un manque de veine, mais elle ne se laisserait pas prendre par ça une seconde fois.

- On dirait que la chance a tourné, s'amusa cette fois-ci Hope en fendant l'air avec son pied.

Une lame d'air s'élança juste au-dessus de la tête de la rouquine, scalpant son chapeau de paille d'un seul coup. Elle hurla un coup pour faire comprendre que l'action lui déplaisait, et se rangea sur le côté pour éviter les débris de bois qui lui tombaient dessus. Il avait réussi à la prendre en traitre, et elle n'aimait pas ça. Frissonnant un instant, elle jeta un coup d'oeil méfiant à son ennemi. Il était blessé mais pas encore prêt à abandonner, et il ne lui restait plus qu'une petite quinzaine de minutes, à peine, pour venir à bout de la lourde tâche qui s'imposait à lui.


Kira, femme à l'épée.

Au premier étage, la tension était à son comble. L'affrontement entre les deux épéistes avait pris une toute autre tournure lorsque Kira avait commencé à être épuisée d'utiliser son pouvoir, laissant des failles s'apercevoir dans sa défense. Et l'autre épéiste en profitait, ayant dévoilé un instant plus tôt un allié qui avait taclé le gamin sous l'influence de la drogue qu'ils avaient volés quelques semaines plus tôt à l'entreprise pharmaceutique. Ce gamin était devenu littéralement fou, et ils l'avaient amadoué pour qu'ils ne s'en prennent pas à eux... Un super-soldat en quelques sortes.

C'est pour cette raison qu'il commença à hurler en étant pris dans cet étau, et qu'il se débattit de plus belle. Si l'homme qui le tenait résistait longtemps, il risquait de se retrouver avec chaque os de son corps brisé. C'était une possibilité, étant donné qu'à cet instant, la force du gamin était de huit fois supérieur à celle d'un humain adulte normal. Il n'avait cependant plus conscience du monde qui l'entourait, et les veines autour de ses yeux semblaient prêtes à éclater tandis que le sang avait déjà commencé à couler de ses oreilles.

- Pauvre chose. Et dire qu'il n'y a qu'une seule dose d'antidote, sourit la jeune épéiste en mettant devant elle une fiole. Les effets de la drogue que ce gamin t'a transmis par la morsure seront plus lents sur toi, jeune épéiste, mais ils viendront. Cette morsure est vraiment une bénédiction. Alors, qui vas-tu sauvé ? Toi ? Ce gamin ? Choisis.

Cette fois-ci, Kira sentait la victoire à bout de bras. Quand la gamine s'injecterait l'antidote, elle n'hésiterait pas un instant et se découperait la tête. Son seul défaut à cet instant-là fut son irrépressible envie de charcuter la jeune femme, qui la poussa à resserrer à l'avance la poignée de son sabre.


Homme mutilé

- Il n'y a personne ici, constata Malia en arrivant au quatrième étage.
- Je sens leurs voix mais je ne les vois pas, grogna le rouquin en s'avançant un peu avant de se retrouver le visage collé à une paroi invisible.

La pièce semblait s'étendre sur une dizaine de mètres. Il n'y avait pas de fenêtres, mais une petite aération était présente sur le coin le plus éloigné de la salle, à gauche en arrivant. Derrière eux, une seconde porte menant sur des escaliers semblait les inviter à monter au dernier étage. Malia décrocha la faux qu'elle portait dans son dos et la présenta devant elle, tentant de couper le mur. Impossible de ne serait-ce que l'effleurer ou de troubler ce qu'il projetait. Qu'est-ce que c'était à la fois ? Soupirant, la jeune femme à la peau mate lança une approbation silencieuse à Erwin. Celui-ci pouvait y aller, il pouvait rejoindre sa mère au dernier étage. Elle finirait le boulot toute seule, elle sauverait le pauvre individu qui avait été pris dans le fléau meurtrier, dans la folie singulière de cette nouvelle organisation. Erwin disparut alors dans les escaliers et la porte se referma automatiquement derrière lui. Le mur tomba alors, dévoilant un homme au corps mutilé, et une femme étalée sur le sol de tout son long. Malia interrompit alors un coup de poing qui sembla sortir de nul part et son regard changea de couleur, virant au rouge.

- Je ne sais pas comment tu fais pour créer des images rémanentes aussi persistantes, mais ça ne marchera pas contre moi, lança la faucheuse en tranchant devant elle, faisant apparaître au milieu de nul part une giclée de sang qui vint maculer les murs.


Alistair

Le dernier étage était une salle toute simple : une salle du trône. Les murs avaient été recouverts de pierres pour donner un aspect moyenâgeux et surréaliste aux lieux situés au sommet de l'immeuble. Un tapis rouge partait des uniques escaliers et s'arrêtait en bas de deux petites marches en pierre qui donnaient sur une estrade de la même matière au-dessus de laquelle un trône au revêtement rouge et or. Dessus, un homme aux cheveux mi-longs, gris, et à la barbe bien entamée, regardait le rouquin avec un air supérieur. Il semblait lambiner et une cage au-dessus de lui montrait une femme d'âge moyen enfermée. Lorsqu'Erwin la regarda, il se remémora le dernier souvenir qu'il avait d'elle : un dos fuyant, partant au milieu de la nuit.

- Erwin ! Hurla-t-elle alors en touchant les barreaux de la cage, menottée, un collier au cou sur lequel quatorze barres brillaient encore. Pars d'ici, Erwin ! Cet homme, tu ne peux pas...
- Tais-toi, soupira l'homme en se levant de son trône, d'une voix détachée et grave. Alors, ça ne te fait pas plaisir de voir ta mère ? Profite de ces derniers instants, il lui reste quatorze minutes à vivre, fit-il en se tournant nonchalamment vers elle, laissant une ouverture dans sa défense.

Erwin profita de ce moment d'inattention sans répondre, se saisit de son arme, se téléporta au corps à corps et, dans un seul mouvement, tira une balle qui traversa le corps de l'homme. Ce dernier regarda celui-ci se reformer et soupira. Une goutte de pétrole tomba alors sur le sol, noire comme l'âme de la personne qui se trouvait en face du maudit.

- Vous êtes... un logia...
- Bingo.
Spoiler:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Ven 8 Mai - 17:49




Fighting for the sake
of the one I love


    L'enfant était devenu fou et je compris bien rapidement qu'Akimitsu ne tiendrait plus longtemps, qu'il ne pourrait pas le retenir. En effet, le petit homme avait acquis une force surhumaine et ses cris résonnaient dans toute la pièce. Que pouvions-nous bien faire ?

    Soudainement, la femme m'apporta une solution, déposant devant elle ce qui semblait être un antidote. Pouvions-nous réellement la croire ? Néanmoins, vu l'état de l'enfant et si tout ce qu'elle disait était vrai, je ne tarderai pas, moi non plus, à être dans cet état. Une furie prête à tout détruire. Néanmoins si les choses duraient comme ça, l'enfant n'allait pas tarder à se délivrer et, dans ce cas-là, ma défaite était jouée d'avance.

    Je n'avais pas beaucoup de solution et je choisis celle qui me parut la moins dangereuse, du moins, pour le moment. Fixant l'épéiste en face de moi, je ne doutais pas une seconde que, dès le moment où j'esquisserai un geste pour récupérer l'antidote, celle-ci se jetterait sur moi dans l'optique de me décapiter dans la seconde. Je devais être rapide. Ce fut dans cette situation que je sentis mon haki commençant à entourer mon corps. Je n'étais pas encore en capacité de maîtriser totalement cette force qui aimait se manifester dans des situations dangereuses.

    Prenant mon inspiration, je n'allais pas attendre que cette femme me regarde récupérer l'antidote pour m'attaquer. J'allais prendre les devants et, rapidement mon sabre vola dans sa direction tandis que mon pied se dirigea vers son ventre pour la repousser. Cela fut suffisant à me faire gagner la seconde nécessaire pour me baisser, récupérer l'antidote et l'envoyer vers Akimitsu. Il devait bien se douter que j'avais pour intention de première qu'il sauve l'enfant et que, par conséquent, il évite le plus de dégâts possibles.

    J'eus à peine le temps de réaliser ce geste que, déjà, la sabreuse lançait à nouveau l'assaut. Je ne savais pas combien de temps il me restait pour que la drogue fasse effet, mais il fallait impérativement que je batte cette femme avant de perdre totalement la tête. Ma réponse à son assaut fut plus que déterminée. Mais alors que notre combat continuait, les cris de l'enfant ne s'étaient toujours pas arrêtés. J'en venais à me demander ce que faisait Akimitsu. Mon bras me faisait de plus en plus mal. La femme avait désormais cessé de se téléporter à tout va.

    Nos lames se rencontrèrent et, à partir de ce moment-là, tout s'accéléra. Soudainement, je sentis une main se saisir de mon dernier katana encore dans son fourreau. Je remarquai du coin de l’œil qu'il s'agissait d'Akimitsu. Et l'enfant ? Lui avait-il enfin injecté l'antidote ? Lui faisant confiance sur ce point-là, je pensai simplement qu'il avait décidé de me porter secours dans mon combat contre cette femme et je continuai donc à me battre. D'un geste sec vers l'ennemi, j'usai de ma nouvelle capacité pour éblouir mon adversaire. Cela avait pour objectif de la déstabiliser assez longtemps pour la mettre au tapis, mais, quelque chose m'empêcha de terminer mon attaque.

    Une main m'attrapa le bras et me repoussa vers l'arrière, m'éloignant de l'épéiste au moment même où je sentis une piqûre dans mon bras. Il ne me fallut qu'une fraction de seconde pour réaliser que mon sabre n'avait pas sauvé l'enfant, mais était, en ce moment même, en train de m'injecter l'antidote. Une nouvelle fraction de seconde me permit de prendre conscience que l'enfant gisait par terre, visiblement tué par un katana. Tout me semblait plus clair soudainement. Au lieu de sauver le plus jeune, Akimitsu avait décidé de le tuer et de me sauver à la place. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Il avait certainement fait ce qui lui semblait le plus juste, mais je m'en voulais de ne pas avoir pu sauver cet enfant, j'avais honte de moi.

    Le temps n'était pas au remord. Me secouant la tête, si Akimitsu m'aidait, notre victoire était probablement presque assurée. Il ne fallait plus se préoccuper de cet enfant pour le moment. Tentant de chasser mes émotions négatives du mieux que je le pouvais, je me jetai à nouveau sur l'ennemi. Si elle avait des envies meurtrières à mon égard, mes sentiments envers elle devenaient peu à peu les mêmes, pour mon plus grand désarroi. Akimitsu se jeta à son tour dans le combat, l'attaquant sur le côté. Elle ne pourrait certainement pas nous contenir tous les deux en même temps.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Ven 8 Mai - 18:54

Se battre pour ceux auxquels on tient [5]


Alistair

- Oh, une voix s'est éteinte.

Alistair portait sur lui une expression grave. Il regardait Erwin comme si celui-ci avait été une fourmi, un insecte de seconde zone qu'il pourrait écraser à la moindre envie. Le jeune homme n'était pas aussi convaincu de cette dernière assertion mais il n'était pas sûr de pouvoir battre un maudit Logia. C'était sûrement là une faiblesse autrement plus importante que celles auxquelles il avait du faire face lors de ses derniers affrontements. Il lui restait toujours la possibilité d'abandonner, de partir et de la laisser mourir, sa mère, mais ça aurait été contradictoire avec le chemin qu'il avait parcouru jusqu'ici. Il devait trouver une solution. Et vite.

- Tu penses déjà que tu pourrais tenter de me vaincre en trouvant le point faible de mon élément ? Se moqua le vieil homme en contractant ses muscles.

S'il n'avait pas la force, il avait l'esprit. A peine la phrase fut-elle terminée que le jeune homme pointa son arme en direction de son adversaire et tira un premier coup, une balle qui pourrait l'enflammer, puisque sa matière qu'il avait déjà cru identifier par la texture et la couleur se prêtait à ce point faible. Pourtant, ce début de combat fut marqué par un échec cuisant. Le rouquin vit sa balle se faire dévier d'un simple mouvement de la main, recouvert de Haki de l'Armement. Les capacités de cet homme étaient donc les deux Hakis et un logia ? Que cachait-il encore ?

- J'imagine que nous n'aurons pas le temps de nous étendre en discussions, constata l'homme en sentant une seconde voix d'éteindre.

Erwin fronça les sourcils. Malia avait déjà remporté son combat, comme si de rien n'était sûrement. Contrairement à Tenshi qui avait du faire tout ce qu'elle pouvait avec les moyens du bord, l'informatrice avait réussi à se défaire de son adversaire en un rien de temps. Elle maîtrisait décidément l'art du combat de manière totalement hors du commun des mortels. Ou son adversaire était vraiment mauvais, c'était aussi une possibilité. Le jeune maudit fut requinqué par cette victoire et sourit un coup. Katia, Hope, Tenshi, chacun livrait son combat de son côté et tentait de faire de son mieux pour assurer au groupe un maximum de chances.

Lui aussi se battrait. Lui aussi l'emporterait. Déterminé, le jeune homme s'élança vers son adversaire. Il ne devait pas lui laisser le temps de réagir, il devait gagner en puissance, gagner en vitesse. Le sentiment qu'il portait en lui, cette envie de battre son adversaire, cette envie de protéger les siens...

- Tu ne pourras jamais me vaincre tu ne feras que perdre encore et encore, le provoqua Alistair en faisant référence aux événements de l'île de Micqueot. Tu n'as pas ça en toi, Erwin Dog !
- Ce n'est pas à toi de décider qui je suis !

Le hurlement qui sortit fut accompagné d'un coup de poing rempli de rage et de détermination. Plus jamais il ne perdrait, plus jamais il ne laisserait personne lui marcher sur les pieds, et surtout plus jamais il ne laisserait tomber ceux qu'il aimait. L'attaque fut vive, et il réussit l'espace d'un instant à rencontrer le corps du Logia. Celui-ci ne s'attendait pas à une attaque physique, ou plutôt il l'encaissa comme s'il voulait lui-même l'accueillir, comme si même s'il ne croyait pas que ça pourrait arriver, il espérait que cette attaque réussisse.

Le corps de l'homme rencontra la force du rouquin, et il fut projeté contre le trône, quelques mètres plus loin. Cette mystérieuse aura invisible qui avait entouré le maudit un instant perdura quelques instants, il la sentit couler dans ses veines, nouvelle et montante, mais elle disparut aussi vite qu'elle était arrivé. Il ne la comprenait pas, il savait ce qu'elle était mais ne la croyait pas. Du Haki.


Kira, femme à l'épée.

- C'est inattendu, constata Kira en souriant à moitié. On dirait que je ne vais pas pouvoir m'en sortir aussi facilement cette fois-ci.

L'épéiste avait décidé de prendre une position défensive. Elle ne pensait pas que cette épée prendrait des décisions à la place de sa manieuse, ou oublier ça, mettre à l'écart ce détail avait causé la mort de cet innocent qu'elle lorgnait avec dédain, n'ayant qu'une seule appréhension : être la prochaine. Il était capable de tuer un gamin, et il n'hésiterait très certainement pas à le faire sur une adulte. Passant sur le côté, Kira tenta tout simplement d'entailler le flan de Tenshi. Cependant, l'action qu'elle fit sembla s'effectuer au lointain pour son adversaire : Elle coupa l'espace qui les séparait, et put ainsi, si son adversaire n'avait pas compris ce qu'elle s'apprêtait à faire, atteindre sa cible.


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Dim 10 Mai - 11:08




Fighting for the sake
of the one I love


    Visiblement, notre nouveau duo d'attaque et les événements qui avaient précédé avaient surpris une autre personne. Cette épéiste devait certainement se douter que, désormais, elle n'allait pas s'en sortir indemne et je savais qu'Akimitsu n'hésiterait pas une seconde à lui infliger un coup fatal s'il en retournait de ma sécurité. J'avais l'impression qu'il s'occupait du sale travail à ma place, néanmoins, je le laissais faire sans réagir.

    Désormais, nous étions deux contre un. Les forces n'étaient pas égales, nous avions clairement l'avantage. Alors que nous lancions l'assaut à deux, celle-ci plaça son sabre sur le côté, comme pour attaquer un individu invisible sur son côté. Je ne compris pas immédiatement son intention, ce n'est que lorsque je la vis disparaître que je compris et tentai de me décaler au plus vite pour m'éloigner, néanmoins, c'était déjà trop tard, et je sentis sa lame décrire sur ma peau une ligne douloureuse.

    Akimitsu arriva rapidement en renfort et sa lame atteignit l'épaule de l'adversaire, puis, ce fut à mon tour de lancer l'offensive. L'ennemie était acculée de tous les côtés et de plus en plus de blessures étaient visibles sur son corps. Son rythme ralentissait peu à peu et, soudainement, elle s'écroula. Elle avait certainement perdu beaucoup trop de sang à cause des nombreuses blessures, plus ou moins profondes, que nous lui avions infligés.

    Poussant un soupire de réconfort, je tombai sur mes genoux pour reprendre mon souffle. Mon sabre humain se rapprocha de moi et s'agenouilla devant moi pour se mettre à ma hauteur. Il m'attrapa le bras pour regarder la morsure de l'enfant. Sans un mot, il déchira un morceau de mes vêtements pour l'enrouler autour de mon bras. Nous n'avions pas de trousse de secours sous le bras, visiblement, il faisait comme il pouvait. Il m'inspecta de haut en bas, guettant certainement la moindre petit blessure. Néanmoins, il ne semblait pas non plus en bon point. Il avait l'air fatigué. Retenir cet enfant n'avait pas dû être une tâche facile pour lui. Le tuer non plus. Il n'était pas une arme sans cœur, après tout, il avait mangé le fruit de l'humain, il avait certainement acquis la tonne de sentiments qui va avec.

    Il m'accorda un petit sourire avant de revenir un katana qui traînait sur le sol. Lentement, je récupérai mes armes pour les ranger dans leur fourreau, laissant mon bras blessé au repos le plus longtemps possible. Reprenant peu à peu mes esprits, je demeurai là, sans bouger. Les corps de la sabreuse et de l'enfant semblaient tous deux sans vie. Froid. Cela m'effrayait d'une certaine façon. Trois morts sur la conscience pour une seule journée, cela faisait déjà beaucoup à encaisser. Aussi monstrueux soient ces gens, j'avais dû mal à accepter qu'ils soient morts. Néanmoins, dans le monde dans lequel je vivais, nous n'avions pas le choix. C'est tuer ou être tuée.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Dim 10 Mai - 23:35

Se battre pour ceux auxquels on tient [6]


Lana

- Tu es... vraiment... tenace...

Le souffle court de Lana était la preuve de sa défaite. Elle n'avait jamais rencontré d'adversaire qui l'avait autant mise en difficulté. C'était une première, et le fait que le temps ait été réduit à une petite dizaine de minutes indiquait sûrement que son ennemi allait passer à la vitesse supérieure tandis qu'elle, sans but, se retrouverait inapte à répliquer. Elle s'essuya le coin des lèvres, cracha par terre et se remit debout. Son corps tout entier vibrait de douleur, quelques uns de ses os étaient brisés et même si en face les côtes avaient pris un sacré coup, son ennemi possédait des techniques de défense incroyablement plus évoluées que les siennes. Il avait su renverser la situation en l'épuisant et en attaquant ensuite : une technique qui révélait simplement sa propre connaissance de ses faiblesses et de ses atouts.

- Toi aussi, mais c'est fini, lança Hope après avoir inspiré un bon coup.

Il s'élança sur sa cible. Elle savait qu'elle avait perdu. En son fort intérieur, quelques instants plus tôt, elle avait senti quelque chose se briser en elle. C'était la mort de sa sœur qui avait provoqué ce remous. C'était la disparition de celle qu'elle aimait plus que tout au monde et pour qui elle s'était engagée dans ce monde si sombre.

Le poing de Hope vient fracasser les dernières côtes encore solides de Lana. Son cœur s'arrêta quelques instants plus tard, alors que sa cage thoracique avait perdu ce qu'elle avait de plus cher.


Lana, Kira

Lana et Kira étaient nées dans une famille très conservatrice. Très jeune, la sœur aînée de la famille, Kira, avait été entraînée par le père du clan. Elle s'était montrée très prometteuse non en tant qu'assassin, mais en tant que future leader. De son côté, Lana avait été exclue du clan : elle présentait des déficits au niveau des organes vitaux. C'est à ce moment-là qu'Alistair était venu vers elle. Ancien ami du clan, il avait décidé de l'aider à trouver une nouvelle voie en la soignant : il avait remplacé ses organes ou les avait réparé. Il s'était montré bon avec elle.

Ce que Lana ne savait pas, c'est que cette considération que lui avait apporté Alistair n'était pas tombée du ciel. C'était une demande directe de Kira : en échange de ses loyaux services, elle avait réussi à obtenir de cet homme une faveur ultime. Elle avait quitté le clan, et Lana, fidèle à ses principes et plus neuve que jamais, l'avait suivie. Pour le meilleur et pour le pire. Dans la maladie... Et dans la mort.



Hope Stanley

Après sa victoire, Hope avait libéré l'homme-poisson et désactivé le mécanisme au cou de celui-ci. Il avait alors décidé de monter un étage et était rapidement tombé sur Tenshi. La hors-la-loi était elle aussi couverte de blessures. A ses côtés gisaient deux cadavres : celui d'un jeune garçon brun, apparemment transpercé, et celui d'une femme d'une pâleur cadavérique. Cette dernière avait l'air d'être morte des années auparavant, comme si elle avait été dans cet état depuis des années. Seul le rouge écarlate qui commençait à se répandre sur les tatamis dénotait avec l'atmosphère glacial qui l'entourait.

- Il faut monter à l'étage suivant, lança Hope sans poser de question, trop concerné par l'état d'Erwin et de Katia pour avoir envie d'engager une réflexion sur la mort d'un autre être vivant.

A ce moment-là, ce qui devait se produire se produisit. Une partie du plafond s'effondra sur le corps sans vie de l'épéiste qui fut littéralement enterrée sous les décombres. Le corps de Katia roula sur le côté, et la jeune fille transformée totalement en hybride Bastet montrait ses traits de félins, agressive.


Katia L. Ray

Le combat nocturne avait été une vraie plaie pour la jeune ingénieure. Elle s'était heurté à un gros problème lorsque l'homme avait ralenti ses mouvements, jusqu'à disparaître totalement dans l'obscurité sauf pour attaquer au dernier moment. Il était capable, dans l'obscurité la plus totale, d'éteindre totalement sa voix quand il le désirait. C'était bref, mais suffisant pour lancer des assauts mortels sur ses cibles. Ainsi, elle avait décidé de profiter des assauts répétés de son ennemi pour faire céder le sol, ce qu'il avait fait dans une dernière attaque au corps à corps qui les avait tous les deux entraînés vers le bas.

Ainsi, dévoilant deux dagues dans ses mains, un ninja se remit à l'assaut.


Ninja discret

Il était discret. Ses pas semblaient à peine effleurer le sol tandis qu'il se déplaçait, mais la situation jouait à présent en sa défaveur. A cause de ses techniques de Zoan, la jeune fille qu'il avait affronté s'était montrée être une vraie plaie : non contente d'esquiver ses attaques, elle l'avait blessé gravement au flan et il avait du cautériser la plaie. Au-dessus de lui, une cage pendait, apparemment faite en acier. Dedans était enfermé... un bambin, dans un berceau. Le berceau en lui-même était entouré de la même charge d'explosifs que les autres prisonniers.

Le regard de Hope s'était figé sur la cage, et il avait alors fixé Tenshi, inquiet. Si le bébé devenait aussi une menace, l’exécuterait-elle ? Il n'y avait pas trente-six manières de le savoir. Il déglutit lentement avant de se mettre en position.

- Tenshi, Erwin te fait confiance alors on te laisse le gamin. Il y a un homme-poisson en bas, fais les tous les deux sortir, nous on se charge du ninja.

La proposition était simple, et pourtant plus difficile à mettre en place. Pourtant, l'attaque des lames fut interrompue par le corps renforcé de Hope dont seules les lames entaillèrent la chair. Il donna un coup de pied dans le ventre de son ennemi qui, méfiant, en profita pour lui ligaturer le talon. Katia relança un assaut à pleine puissance et enfonça son poing sur le visage de l'homme qui cette fois-ci vola à l'autre bout de la pièce. Il était possible à présent d'accéder à l'étage supérieur et à la cage du bambin, pendue au plafond, que le trou entre les deux étages mettait en évidence.


Alistair, Viviane Ray

Le regard effaré de Viviane Ray continuait à suivre la progression des événements. Elle ne connaissait son fils que par les récits qu'on lui avait conté. Ses dérapages et ses partis-pris, ses bonnes actions et toutes les personnes qu'il avait rencontré... Malgré leur séparation, elle avait constamment eu un œil sur elle. Et à présent, il était là. Il tentait de la sauver de ses propres erreurs, alors qu'elle n'avait pas su se montrer à la hauteur. Il se battait pour sa famille. C'était un de ses traits de caractère : même s'il n'était pas né pour la guerre, il gardait en lui la plus grande des considérations.

Ainsi, quand il avait touché son ennemi logia, ça n'avait pas été une surprise pour l'ancienne factionnaire. Sa détermination, qu'il avait prouvé à de nombreuses reprises, s'était finalement manifestée dans le fluide alors qu'il tentait une attaque déterminée, beaucoup moins que désespéré. C'était ça pour lui le Haki : une manière de protéger ceux qu'il aime, une manière de communiquer avec le monde.

- Tu m'as vraiment comblé, fit Alistair en se relevant, massant la zone douloureuse que son adversaire avait créé.

Le sourire sur les lèvres de l'homme montrait un certain contraste avec son caractère déterminé. Il haussa les épaules en sentant deux nouvelles voix s'éteindre dans son esprit. Celles-là, il les aimait bien, c'était dommage.

- L'expérience est presque terminée... Nous n'avions pas prévu les événements de Baltigo. C'était une véritable catastrophe là-bas. Après avoir épluché les dossiers de Genèse sur ton cas, je suis devenu fort intéressé par ton... potentiel.

Il s'arrêta un instant, comme s'il cherchait ses mots. Mais son discours, il l'avait travaillé encore et encore. Cet effet dramatique qu'il se donnait, ce n'était qu'une facette dont Erwin avait conscience et dont il était déjà las. A présent, il comprenait face à quel type d'adversaire il se trouvait : un pur et simple sociopathe guidé par sa seule curiosité, par l'impulsion du moment. Il était puissant, et cette puissance lui avait servi à détruire les organisations qui avaient persécuté la famille Ray et leurs amis.

- Incroyable, tu es... incroyable, continua le vieil homme avec un sourire. Je voulais te voir évoluer, je voulais savoir ce que tu deviendrais, si tu dépasserais mes espérances. Mais j'ai été déçu...

Il fit mine de montrer du désappointement. Cette fois-ci, Viviane se fit la réflexion que cet homme n'avait pas assez répété, son expression semblait bâclée.

- Tu n'es pas allé au bout de mes espérances. Détruire le Gouvernement Mondial aurait pourtant été chose aisée... Il suffisait d'un petit coup en plus... Et elle succombait. Si tu n'avais pas transmis ton pouvoir à Aston Finley, c'en était fini de Lida Asya.
- L'Amirale en Chef... Qu'êtes-vous vraiment, Alistair ?
- Si tu poses la question, c'est que tu connais déjà la réponse.
- Je sais que Centes Décima fait des siennes depuis quelques temps, et qu'il est l'homme le plus dangereux du monde en l'état actuel des choses.
- Tu en sais déjà plus que la majorité des personnes, Erwin Dog.
- Les Décimas... Tu es l'un des leurs, n'est-ce pas ? Toute cette petite mascarade, c'est dans le but de me tester et de rapporter les résultats à ton chef bien-aimé ?
- Si je ramène un trésor comme toi à Centes...
- Ça n'arrivera jamais. Adieu.

Concentrer l'attention de l'adversaire sur autre chose avait été décisif. La grenade qu'Erwin avait lâché quelques instants plus tôt, en donnant un coup de poing à son ennemi, venait de recevoir une petite balle tirée discrètement des escaliers. Malia arriva alors, sa faux couverte de sang, tandis que les éclats de Granit Marin allaient s'enfoncer dans la chair d'Alistair. L'homme sentit son corps s'alourdir et il tomba à terre. Ce combat avait été court mais intense, et surtout riche en révélations. Erwin souffla enfin, après s'être téléporté pour se mettre hors de portée de l'attaque. Il ferma le poing et regarda sa mère.

A présent, mère et fils étaient réunis. Un instant il étendit son Haki pour s'assurer de l'état de sa sœur. Un coup de feu retentit à nouveau. Le flanc d'Erwin commença alors à saigner tandis qu'il tombait à son tour à terre.


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Jeu 14 Mai - 9:23




Fighting for the sake
of the one I love


    Toujours à genoux par terre, j'avais du mal à me décider à me lever et à prendre la direction de l'étage suivant. Je pourrais certainement y apporter mon aide, mais, étrangement, j'avais l'impression d'avoir fait assez de mal pour la journée. Une ambiance de mort régnait. Soudainement, quelque chose, ou plutôt quelqu'un, me fit sortir de ma torpeur. Ne prononçant pas un seul mot sur la scène macabre, il m'invita plutôt à monter à l'étage suivant.

    Secouant la tête comme pour chasser mes mauvaises idées, je n'étais pas là pour perdre du temps, mais pour aider Erwin. Ce n'était pas en restant les bras ballants que j'allais y parvenir. Je me mis alors debout, avec beaucoup de peine. Au même moment, le plafond s'effondra sur la bretteuse morte. Cette fois-ci, ce fut la sœur d'Erwin qui apparut ainsi que son ennemi, un individu à l'apparence de ninja. La disparition du plafond dévoila également une cage dans laquelle se trouvait un berceau entouré d'explosifs. Hope me chargea alors de délivrer cet enfant, même s'il ne semblait pas rassurer à l'idée de me confier cette tâche. Je ne comprenais d'ailleurs pas bien pourquoi.

    Fixant la cage, je me demandais l'espace de quelques secondes comment je devais réaliser cette prouesse, tandis que la sœur et l'ami d'Erwin se battait contre le ninja. Prenant une profonde inspiration, je prenais appuie sur mes jambes pour me propulser en l'air, droit vers la cage. Mon sabre croisa celle-ci et y décrivit des lignes rapides et brutales, m'ouvrant un chemin d'accès à l'intérieur de la cage dans laquelle je m'engouffrai rapidement. Je n'avais pas peur de la hauteur, néanmoins, la quantité d'explosifs m'effrayait beaucoup plus. Attrapant avec précaution celle-ci, je trouvai rapidement le moyen de désactiver cette chose bien trop dangereuse pour exister.

    Poussant un long soupire de soulagement, j'attrapai le berceau où le bambin était allongé. Il semblait assez paisible... Pour le moment. Mais il pouvait bien se réveiller d'un moment à l'autre et se transformer en bête tout comme l'enfant précédemment. Ne me préoccupant pas du combat qui faisait rage avec le ninja, je me contentai de suivre les ordres donnés par l'ami d'Erwin, jugeant qu'il devait certainement savoir ce qui était le plus urgent. Je pensais également qu'à deux contre un, il n'aurait pas de difficultés à défaire leur adversaire... Je me trompais peut-être.

    Arrivant à l'étage d'en-dessous, je découvris l'homme-poisson allongé sur le sol, comme endormi ou mort. Déposant le berceau près de la sortie du bâtiment, je cherchai à récupérer l'autre victime en la saisissant avec mes bras. Il était assez lourd pour moi. Je le traînai donc à l'extérieur avant de saisir le berceau pour faire de même. Soupirant de soulagement, je me demandais si laisser ces individus seuls ici étaient réellement une bonne idée, mais ils seraient certainement plus en sécurité ici qu'à l'intérieur du bâtiment, du moins, c'était ce que je pensais. De toute façon, il y avait plus urgent à faire et aider Erwin faisait partie de ses urgences. Ce fut la raison pour laquelle je pris la décision de m'engouffrer à nouveau dans le bâtiment pour me mêler à nouveau au combat, il ne devait plus rester beaucoup de temps.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Lun 18 Mai - 13:30

Se battre pour ceux auxquels on tient [7]


Alistair

Le regard d'Erwin était teinté d'une sorte de brouillard blanc. Il ne voyait devant lui qu'une maigre portion du sol, et l'obscurité qui l'entourait. Le monde était devenu si lointain, et si proche en même temps. Il n'y avait qu'un pas à faire... et ce pas, c'était celui qui s'était mis en travers de son champ de vision. Le pied fin, chaussé de noir d'une fille à la peau mat. Malia. Elle était encore debout. Que lui était-il arrivé ? Est-ce que c'était elle qui avait tiré ? Tout à coup, le corps du rouquin fut élevé dans les airs et il se retrouva face à deux globes rouges. Il vit progressivement la peau du visage se détacher et les engrenages se mêler à quelques bouts de chair, semblant faire fonctionner comme une machine la créature à qui il faisait face.

La chair était encore fraîche et le rire sombre d'Alistair semblait confirmer la pire des théories. L'homme se releva en titubant, prenant morceaux après morceaux les éclats de grenade dans son corps. Il semblait avoir l'habitude de se confronter à sa faiblesse, même si en temps que Logia il devait sûrement la ressentir plus que d'autres. Les effets étaient plutôt puissants.

Il souriait. Ses paroles étaient encore lointaines, mais la cage derrière lui et les derniers explosifs se désactivèrent dans un son strident. Viviane fut bientôt libre, chutant sur le sol. Elle se releva et tenta de se diriger vers son fils, ses genoux ensanglantés par la chute, mais une balle-seringue vint la mettre à terre. Elle s'endormit sur le coup, et dans l'esprit d'Erwin la nouvelle fut accueillile sereinement. Il n'était plus capable de penser de manière cohérente : d'un côté il sentait tout son corps défaillir, de l'autre il souhaitait se maintenir aux derniers pores ouverts de la réalité. Et seule la voix d'Alistair qui résonnait encore et encore le maintenait en éveil. Ses paroles d'abord floues s'étaient remises à faire sens, et il finit par les comprendre malgré l'état de semi-sommeil dans lequel il se trouvait.

- Nous devions te rendre plus fort. Nous devions... t'améliorer. Et il nous fallait quelqu'un près de toi pour cette délicate opération : Malia a été la personne idéale. Ce cyborg est un excellent maître du Haki de l'Observation, il a réussi à s'imprégner de la voix de Malia et à l'imiter. Mieux encore, nous avons extraits la peau de cette jeune femme et l'avons greffée à notre ami pour le faire paraître plus réaliste.

Malia était morte, c'était ce que retenait Erwin. Son informatrice, son amie surtout, avait été tuée. C'était à nouveau sa faute, il n'avait pas pu la protéger. Le jeune homme retint une larme qui voulait couler, mais il ferait son deuil plus tard.

- Tes souvenirs se réactivent petits à petits, le sens-tu ? D'ici quelques temps, l'homme que tu étais et l'homme que tu es devront cohabiter dans un seul et même corps. Alors, Erwin... que vas-tu faire maintenant ?

Alors qu'il finissait de parler, le brouillard entoura totalement l'esprit du jeune homme qui se sentit chuter sur le sol. Son corps était si lourd... Et bientôt, il se souvint.


Ninja discret

Le ninja observait ses adversaires, le souffle court. Il n'avait pas prévu de tomber sur une jeune fille aussi persistante : elle avait été transpercée à la rate, et s'était régénéré presque instantanément. Le temps d'activer son pouvoir était tout ce dont elle avait besoin. Il devait en finir avec elle le plus rapidement possible. Sous son masque, l'homme affichait un sourire narquois. Il devait lui trancher la tête ou lui arracher le cœur, c'était les seules solutions pour qu'elle meurt. Tirant une de ses dagues de sa ceinture pour la mettre en avant, il s'élança vers la jeune fille et concentra son Haki sur elle pour se permettre un coup d'éclat, inesquivable, hors de portée de l'ancien marine qui assistait impuissant à la terrible scène.

Mais soudain, il sentit le canon froid d'une arme se porter dans son dos et le coup d'une détonation partir à toute vitesse pour se ficher dans son cœur. Il cracha du sang devant lui. La balle ne l'avait pas loupée. Son cœur était transpercée de part en part et il s'écroula sur le sol, inerte. Son Haki s'était étendu une dernière fois au contact du canon et il avait pu constater la disparition de la femme à la faux et de son employeur : ce dernier l'avait abandonné. A présent, lui-même quittait ce monde. Il ne pouvait de toute les manières plus le supporter : la vie de mercenaire-ninja n'avait d'enviable aucun de ses aspects.


Katia L. Ray, Hope Stanley, Viviane Ray

Le flanc d'Erwin saignait encore quand il tira à contrecœur dans la poitrine du ninja. Le geste fut cependant facile, il n'hésitait à présent plus à tuer. Les traits de son visage virèrent à l'inquiétude lorsqu'il dirigea son regard vers Katia et Hope. Contre lui, il tenait sa mère. Elle était à peu près de sa taille, et son sourire maternel se posa sur sa fille tandis que les larmes de celle-ci montèrent. Il n'y eut pas besoin d'un mot lors de ces grandes retrouvailles. Le jeune rouquin les laissa se retrouver, il saisit une des lames du ninja et la fit tournoyer dans les airs avant l'accrocher à sa propre ceinture. Alors, se tournant vers Hope, il alla s'enquérir de l'état de ce dernier.

- Tu es bien amoché, lança Erwin avec un sourire avant de toucher le talon de l'homme qui s'était écroulé à terre et de le déchausser pour observer les dégâts. Katia, on a besoin de toi ici !

La Zoan s'empressa de quitter les bras de sa mère en essuyant une énième larme. Elle aurait tout le temps de profiter de sa présence plus tard, il fallait pour l'instant parer au plus pressé. Ses mains vinrent se poser sur les blessures du marines et d'un coup les tissus se reformèrent. C'était bénin, et surtout extrêmement bien tranché. Si le ninja l'avait voulu, il aurait certainement pu lui trancher le pied, mais il s'était arrêté au talon.

En se retournant, la jeune fille apposa ses mains sur le flanc de son frère sans le regarder dans les yeux. Hope lui-même était incapable de croiser le regard du jeune garçon, dont le premier acte en arrivant dans cette pièce avait été de tuer leur adversaire, de sauver sa sœur. Le voir ainsi, aussi calme après la mort d'un homme, était perturbant. A l'étage, une jeune femme était encore endormie sur le sol de l'étage où Malia – le cyborg qui avait pris sa place – avait tué l'un des mercenaires d'Alistair, pour une sombre raison, peut-être pour renforcer la confiance d'Erwin et mieux lui tirer dessus.

- Erwin..., commença Katia dont le regard finit par se poser dans celui de son frère, y retrouvant la tendresse qu'il avait pour sa famille et ses amis, mais accompagnée d'une lueur de détermination nouvelle.
- Je me souviens de certains événements qui se sont passés avant ou durant mon adolescence, lança le rouquin avant de relever. Mais il vaut mieux que l'on en parle au chaud. Retournons au village, nous n'avons plus rien à faire ici.

A peine eut-il dit cela qu'il téléporta sa mère, sa sœur et Hope près de Tenshi, puis il alla chercher la personne qui dormait paisiblement, ligotée mais sans une seule contusion, sur le sol du troisième étage. En revenant, il adressa à la jeune épéiste un sourire de reconnaissance. Elle aussi avait le droit de connaître la vérité. Lui proposant de la raccompagner au village des snipers pour y trouver un peu de repos, il saisit chacun des civils présents sur les lieux pour les ramener en premier et les laisser aux soins de la femme qui les avait accueilli.

Un peu plus tard, après avoir ramené ses amis et nettoyé ses blessures, il alla s'installer dans le salon de l'habitation de la famille de Cid, une petite baraque en bois construite à la lisière de la forêt, où un baril d'eau montée sur un foyer qui permettait de chauffer le liquide permettait de prendre des bains en extérieur, cachés par la structure de bois. Le petit système permit ainsi à Hope, Katia et Erwin de retirer les tâches de sangs qui gisaient sur leurs corps et de remplacer leurs habits par quelques vêtements qu'Erwin était allé cherché dans une boutique de Trader, encapuchonné.

Ainsi, lorsqu'il revint dans la petite maison, l'après-midi touchait à sa fin et les rayons du soleil semblaient être avalés par la mer. Le salon de la baraque était de taille moyenne, suffisant pour accueillir une dizaine de personnes. La femme de Cid avait aménagé des fauteuils et d'épais coussins remplis de plumes autour d'une table basse où était posée une boisson que chacun avait pu avoir l'occasion de commander.

- Tu vas nous dire ce qu'il s'est passé dans cet immeuble, finit par lancer Katia au milieu d'une conversation animée entre Cid et Hope concernant l'utilité et les principes du Gouvernement Mondial.
- Je vais y venir, mais d'abord...

Le jeune homme se tourna vers Tenshi en se levant et inclina le torse, en signe de remerciement.

- Grâce à toi, mes deux civils ont été sauvé. Cet homme-poisson et ce bébé... Je ne pourrai jamais assez te remercier, tu en as fait tellement... Quoiqu'il en soit, je serai toujours présent en cas de besoin.

Il se rassit. Ses remerciements pour Katia avaient déjà été faits, et ceux pour Hope étaient encore à venir. Au coin du canapé, à côté de la femme de Hope, Viviane souriait. Elle avait l'occasion de voir ce que son fils était devenu, et la pensée de le voir se développer était réjouissante. Les prochains jours seraient pluvieux : la mort de Malia qu'Erwin avait transmis était le point noir de cette journée, et Katia par ses habits totalement noirs en portait le deuil.

- Malia est morte il y a quelques temps. Elle a été tuée par Alistair et ses sbires, je ne sais pas quand, et a été remplacée par un cyborg. Il semble utiliser la peau de ses victimes pour recouvrir son visage.

Les poings du maudit se serrèrent tandis qu'il évoquait l'épisode traumatisant qui l'avait mis en face de cette triste réalité.

- Alistair est apparemment un fervent de Centes Decima : je pense que le cyborg nous avait transmis des informations sur cet homme et cette organisation pour que nous réalisions le lien entre eux. Il a plusieurs coups d'avance sur nous, c'est indéniable.

Le soupir d'Erwin sembla inapproprié et lui attira les foudres de sa sœur. Il continua cependant son récit.

- Lorsque le cyborg m'a tiré dessus, il m'a injecté, je pense, une sorte de produit qui a réactivé des souvenirs enfouis : l'époque où mon père m'avait eu sous son contrôle, l'une des pires époques de ma vie. C'est celle où je suis devenu « Le Ténébreux », un assassin qui a éliminé nombre de politiciens pour faire monter sur le devant de la scène une secte sur une île de Grand Line.
- Toi... Un assassin, s'étonna Hope en déglutissant.
- Comme quoi, on ne se connaît jamais soi-même, sourit le rouquin en baissant les épaules et en mettant serrant ses mains devant lui, ses coudes sur ses genoux, la tête maintenue par ses poings et son dos courbé.
- Les Décimas sont dangereux, mais s'il est un fervent ça veut dire que...

Katia lança un regard inquiet à son frère puis à Tenshi. Elle ne savait pas quoi en penser et espérait que l'épéiste saurait de quoi il en retournait.

- Alistair n'a pas encore pris contact avec les Décimas selon ses propres dires. Il veut sûrement les amadouer et leur prouver sa loyauté avec un gros poisson...
- Toi, termina l'ancien marine en croisant les bras. On ne le laissera pas faire, il peut toujours courir.

Deux voix surenchérirent derrière, puis Erwin se tourna vers l'épéiste et lui lança sur un ton plus léger :

- Nous allons sûrement passer la nuit sur l'île, rester ou partir ne dépend que de toi.
Spoiler:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Mar 26 Mai - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Mar 19 Mai - 22:30




Fighting for the sake
of the one I care


    Alors que mes pas me guidaient vers le bâtiment, je fus interrompue par l'apparition soudaine du petit groupe de combattants que nous avions formés. À priori, le compte était le même que lors du début de l'expédition, sans compter les victimes du fou furieux qui se trouvait dans la bâtisse. Néanmoins, une personne avait disparu et avait été remplacé par ce qui semblait correspondre à la mère d'Erwin. Du moins, c'est ce que j'en déduisis. Qu'était-il arrivé de l'autre personne ? Me massant le front, je ne comprenais pas grand chose, mais je m'en remettais à mon ami. Il devait certainement mieux savoir que moi ce qu'il fallait faire.

    Une fois de retour dans la village duquel nous étions partis, l'occasion était la meilleure pour se reposer après les épreuves que nous avions à surmonter. Je suivais docilement et en silence le groupe, gardant mes questions pour moi pour le moment. Les événements étaient probablement encore trop frais pour pouvoir les évoquer clairement. C'est donc ainsi que je me retrouvai installée confortablement, écoutant d'une oreille distraite la conversation qui se déroulait.

    Soudainement, une phrase exigeant d'Erwin qu'il explique ce qui s'était passé me rendit plus attentive aux événements qui se déroulaient autour de moi. Mon ami se leva alors et s'inclina devant moi pour me remercier d'avoir sauver le bébé et l'homme-poisson. Ce n'était pas comme si cela m'avait coûté beaucoup d'efforts. Il fallait ajouter à cela que j'avais trois morts sur la conscience. J'avais donc plus tué que sauvé. Mauvais quota.

    Par la suite, il commença à s'expliquer. Tout d'abord, il annonça la mort de Malia. La personne que nous avions fréquenté était un cyborg qui l'avait remplacé. Mauvaise nouvelle. Il était difficile de faire confiance aux gens que l'on connaissait en sachant qu'ils risquaient d'être remplacés par autre chose. Cela me glaça le sang et m'effraya. Il reprit la parole pour dire que la personne qu'il avait rencontré était un fanatique des Décimas. Visiblement, il avait déjà de l'avance sur nous tous et je me retrouvais un peu mêlé à cette histoire.

    Soupirant, il enchaîna en expliquant que le cyborg lui avait injecté une substance qui semblait avoir fait remonter des souvenirs dans sa mémoire. Il indiqua alors qu'il était, autrefois, sous le contrôle d'un père qui avait fait de lui un tueur. Fixant mon ami, j'avais du mal à le voir dans la peau d'une telle personne, néanmoins, tout était possible et se fier aux apparences risquaient d'être difficile. La suite ne me parut pas meilleur. Erwin semblait être un moyen pour l'individu fou de prouver sa loyauté à Centes. Serrant les poings, je trouvais ça ignoble d'utiliser autrui pour parvenir à ses fins. Quel mérite pouvait-il en tirer ?

    Erwin se tourna ensuite vers moi et me dit qu'ils resteraient sûrement encore sur l'île pour la nuit, mais que je pouvais partir quand je le souhaitais. Lui accordant un petit sourire, je n'avais pas l'intention de retourner auprès de Zeke de si tôt, il me fallait prendre un peu de repos pour le moment. Je lui répondis alors :

    - Je vais rester ici pour cette nuit, si ça ne te pose pas problème.

    Me relevant alors, je l'attrapai doucement dans mes bras pour le serrer contre moi. Je ne savais pas bien si je faisais ça plus pour moi ou pour lui, néanmoins, ce contact me réconforta l'espace d'un instant. Je repris alors :

    - Je suis contente que tu aies retrouvé ta mère. Tu n'as pas à me remercier pour quoi que ce soit, je t'aiderai toujours avec plaisir.

    Relâchant alors mon étreinte, je me reculai pour le fixer avant de demander :

    - Tu vas bien toi sinon ? Ça fait beaucoup à encaisser pour une journée, ce n'est pas forcément facile à surmonter.

    Lui accordant un petit sourire, je n'avais jamais été des plus doués pour ce qui concernait les relations humaines, mais je me faisais réellement du soucis pour lui. Après tout, il avait retrouvé sa mère, mais les autres nouvelles n'étaient pas forcément réjouissantes.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Mer 20 Mai - 11:20

Se battre pour ceux auxquels on tient [8]

Il y avait quelque chose qui avait changé en Erwin. Son esprit qui autrefois avait la couleur spontanée de l'ambiance était devenu d'un bleu ciel dégagé. Il semblait n'appartenir ni au monde des vivants, ni à celui des morts : son regard distant était plongé entre les deux. Il était toujours le même qu'avant, mais sans réellement l'être. Une pointe de réalité s'était installée, la réalité qui est, comme tout le monde le sait, le tueur d'innocence par excellence. C'était ainsi qu'au contact de Tenshi, le regard du rouquin ne changea pas, malgré la réponse qu'il apporta à celle-ci en la serrant contre elle, comme s'il était celui qui la consolait.

Après avoir mis fin à cette étreinte, la jeune femme commença à évoquer son intention de rester pour la nuit. La femme de Cid, enregistrant immédiatement l'information, se contenta de dire qu'une chambre était disponible pour les invités et que l'épéiste pourrait y passer la nuit avec Katia, Viviane et elle-même tandis que les garçons iraient dormir dans la chambre du couple. Suite à cette précision, elle s'avoua fatiguée et se dirigea vers la chambre qu'elle avait précédemment désignée : un lit double et deux couchages y étaient posés.

- Vous avez sûrement des choses à vous dire, lança alors Cid en se levant. Hope, allons-y.

L'ancien marine suivit le sniper sans sourciller. Il aurait certainement voulu rester avec Erwin, mais il comprenait que celui-ci ait envie de parler avec Tenshi. Les deux hommes furent rapidement suivis par la mère et la fille qui décidèrent de prendre place dans le lit double, partageant leurs murmures dans la singularité obscure de la chambre. C'est ainsi que le jeune rouquin se retrouva seul – ou presque, car l'épée de la jeune femme restait un être à part entière – dans le salon avec son amie.

- Cette journée n'a pas été des plus reposantes. Après les événements de Baltigo... Je ne sais pas si tu es au courant, mais le Q.G de la Révolution unie sous l'égide d'Arias Knightwalker a une base sur Grand Line, une île protégée et presque introuvable.

Il voulait qu'elle sache. Il fallait qu'elle sache.

- Cependant, la révolutionnaire Zora Harlock qui a été capturée et livrée au Gouvernement a dévoilé sous le coup de la torture la position de cette île. La moitié de la flotte marine ainsi que différents éléments d'autres organisations du Gouvernement Mondial ont été envoyés là-bas, avec à leur tête l'Amirale-en-Chef Asya Lida qui a affronté le chef de la Révolution. Celui-ci a détruit la flotte de la marine avant de couler... Et même s'il n'a réussi à emporter que des sous-fifres avec lui, la marine s'en retrouve affaiblie plus que jamais.

Ce n'était qu'un rapport de faits. Bien sûr, il voulait clarifier la situation avant d'en venir réellement là où il souhaitait arriver.

- La Révolution a perdu son chef là-dedans, son unité, et le seul moyen de la restaurer est de substituer à cet homme un nouveau leader. Ce ne sera pas chose aisée, mais différents candidats pourraient la maintenir suffisamment soudée jusqu'à ce qu'un vrai leader sorte du lot.

La notion de leader était assez théorique dans la Révolution. Chaque homme de grande importance avait déjà sa propre armée. Ils avaient l'appui de leurs troupes, et ce serait peut-être décisif à ce moment-là.

- Je me suis placé du côté des révolutionnaires lors de cette guerre. Je voulais juste que tu sois mise au courant de cet état des choses, les récents événements me mettent malheureusement dans une position désagréable.

Il ne voulait pas se plaindre mais expliquer les choses clairement. Il valait mieux qu'elle le sache par lui plutôt que par un autre. Il ne parla pas de toutes les menaces que le Gouvernement Mondial lui avait fait subir, ou de son incartade avec le CP9... Ni même du sauvetage des Maréchaux. Il valait mieux rester global.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Ven 22 Mai - 19:13




Fighting for the sake
of the one I care


    Petit à petit, la salle se vida, nous laissant seuls, Erwin et moi. J'espérais qu'ils n'étaient pas tous partis à cause de moi, néanmoins, j'appréciais tout de même le fait de pouvoir discuter avec mon ami sans oreilles indiscrètes à côté de moi. Le fixant, j'attendais patiemment sa réponse, néanmoins, celle-ci fut bien différente que ce à quoi je m'attendais. En effet, celui-ci commença à m'exposer la situation du monde actuellement, après les événements de Baltigo.

    La guerre opposant la Révolution et le Gouvernement avait causé beaucoup de dégâts dans les deux camps. Cela n'était pas surprenant, il s'agissait de deux puissances importantes, même si le Gouvernement gardait sa place de leader, comme si rien ne semblait l'ébranler. Je ne m'étais jamais mêlée à ces histoires, jugeant que cela ne me concernait pas et que j'avais plus urgent à régler pour le moment. Certes, il y avait de nombreuses inégalités et celles-ci me révulsaient au plus haut point. Après tout, aider la révolution ferait peut-être partie de mes projets futurs. Mais pas encore.

    Visiblement, Erwin avait pris part dans cette guerre et c'était opposé au Gouvernement, rejoignant ainsi les forces révolutionnaires. Il fallait probablement être un peu fou pour s'opposer ouvertement à la Marine, mais, je pouvais comprendre facilement un tel geste. Je ne pouvais donc pas le juger pour cela. Cela semblait tout de même le mettre dans une position compliquée. Il devait certainement avoir un grand nombre de personnes à sa poursuite. Il allait être difficile pour lui de vivre dans une telle situation. Soupirant, je ne sus que répondre dans un premier temps. Il me fallait quelques secondes pour assimiler les informations. Prenant finalement la parole, je lui répondis en rigolant doucement :

    - Tu es doué pour t'attirer des ennuis visiblement.

    Sa situation n'avait rien d'un amusement, évidemment, mais je préférais prendre ça légèrement que dramatiser. Cela n'allait servir à rien de toute façon. Je repris, plus sérieusement :

    - Tu as probablement fait ce qui te semblait le plus juste. Qu'elle que soit la situation compliquée dans laquelle tu es, je reste ton amie. Si tu as besoin de mon aide, je ferais de mon mieux pour te l'offrir, ne l'oublie pas.

    C'était une façon assez hypocrite de se comporter, je le savais bien. La seule raison pour laquelle je portais secours aux gens qui comptaient à mes yeux était que je savais pertinemment que les perdre me causerait trop de peine. Je ne voulais plus avoir à affronter de telles choses. C'était également une chose qui me poussait à essayer de me surpasser et à, sans cesse, progresser. Si je devais l'aider, quitte à me mettre en danger, je n'aurais certainement pas une seconde d'hésitation. Peut-être le savait-il.

    Baissant les yeux, je fixai mes pieds d'un air pensif, faisant le bilan de cette journée. Je n'étais pas encore assez forte, c'était indéniable. Si je l'avais été, j'aurais été plus efficace, c'était certain. Akimitsu n'aurait pas eu à me porter secours et à faire ce que je n'avais pas le courage de faire. Sans lui, je serais probablement morte à l'heure actuelle. J'avais honte de moi. Je me sentais comme minuscule à côté de la force écrasante de mon ami. Je n'en avais toujours pas assez.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3545
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
836/1000  (836/1000)
Berrys: 31.576.874.666 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Mar 26 Mai - 10:41

Se battre pour ceux auxquels on tient [9]

La réponse de Tenshi apporta un léger sourire sur le visage d'Erwin. Lorsqu'elle parlait, son innocence perçait la bulle d'obscurité autour du jeune homme, et celui-ci ne put s'empêcher de la serrer une nouvelle fois dans ses bras, fermant les yeux cette fois-ci et conservant son calme. Elle était tout ce qu'il avait tenté d'être artificiellement pendant ces dernières années. Lorsqu'il s'était réveillé de ce cauchemar que son père avait provoqué, de tous ces attentats qu'il avait commis, de tous ces meurtres organisés dont il était l’exécuteur... Bien sûr, ces choses-là appartenaient à son ancien lui, mais ils n'étaient plus si éloignés à présent qu'il avait recouvré cette mémoire...

- Tu es sûr de vouloir tout oublier de cette dernière année ?

La voix du vieille homme résonnait encore dans la tête d'Erwin. Il se souvenait de ce souhait si soudain qui avait entraîné sa mémoire dans les tréfonds de son esprit. Une drogue et de l'hypnose bien calibrés avaient eu l'effet escompté. Il s'était réveillé sans aucun souvenir de l'année passée, trouvant naturel de se trouver sur le bord d'une île avec pour seule compagnie les bernard-l’hermites et crabes qui traînaient aux alentours...

Puis un nouveau souvenir survint, plus douloureux : c'était Louise et Léon. Ses deux amis d'enfance, celle qu'il avait aimé, et celui dont il n'avait jamais pu s'avouer le désir. Ils s'embrassaient sous la pluie, au milieu des avenues pavées de cette ville excentrée de Grand Line. C'était une scène des plus romantiques et des plus déchirantes, alors même que l'assassin dans le cœur du jeune homme avait réussi à supprimer son identité. Il s'était alors souvenu des retrouvailles des deux amants dans le désert, de leur complicité, de la douleur d'un cœur brisé, et c'était ces éléments qui avaient endigué le contrôle de son père.

Sa vision était devenue floue, et il avait commencé à pleurer. Devant Tenshi, Erwin sentit que son esprit commençait à se perdre. Il sentait tout son corps s'assoupir et eut du mal à se lever. Son corps subissait le contrecoup de la récupération de sa mémoire, et ce contrecoup était d'une violence inouïe. Tout son cerveau semblait bouillir à l'intérieur de son crâne alors que des images déplaisantes, des images sanglantes, des images de massacre se substituaient aux rires, à ses amis, à Mike....

- Je dois aller me reposer...

Erwin, le front en sueur, se rattrapa difficilement à une table basse. Il sentait son corps devenir tantôt lourd, tantôt léger, et tanguait en face de l'épéiste. Déglutissant, il tenta de se contrôler. Son pouvoir tout entier se manifestait autour de lui, et il avait tendance à disparaître et à réapparaître instantanément sur place. Si l'effet n'avait rien d'extraordinaire, son corps avait perdu tout mouvement et semblait plus immobile que jamais.

C'était une sorte de crise de panique. Il ressentait l'angoisse de Tenshi, il entendait sa voix et sa détresse face à sa faiblesse. Même s'il ne les reconnaissait pas, à cet instant précis il les comprenait. Ces sensations qu'il avait connu, qu'il ne souhaitait pas qu'elle ressente...

- Erwin !

La voix de Hope s'était élevée parmi toutes celles de ceux qui étaient sorties de chambres alors que le pouvoir du maudit avait cessé de faire effet. A présent, il convulsait sur le sol, bougeant aléatoirement bras et jambes. L'action de la drogue avait été longue à se mettre en place, mais cette fois-ci elle provoquait une overdose. Katia hurla à Cid d'aller chercher un médecin tandis que l'ancien marine relevait la tête du rouquin, lui dégageait les cheveux tout en posant, inquiet, l'arrière du crâne de son ami sur ses cuisses. Cette fois-ci, tous étaient impuissants.

Rapidement, le médecin arriva et prit en mains la situation, demandant le plus d'espace possible. Viviane, le regard à la fois circonspect et inquiet, tira Tenshi par le bras pour l'amener dehors avec le reste de la bande. Seul Hope, inaltérable, refusa de sortir et assista le médecin dans sa tâche.

La jeune femme rousse sourit à la jeune fille argentée à l'extérieur de la maison. Elle semblait... confiante.

- Erwin va s'en sortir, il a connu des situations pires que celles-ci. Toi en revanche, tu sembles pensive. Je n'ai pu m'empêcher d'écouter ce que vous disiez, et je te remercie de prendre soin de mon fils... Sache que la fille que tu as vaincue était une assassin expérimentée, par ailleurs. En mettant fin à ses jours, et en restant en vie, tu as sauvé des vies innocentes.

Et sans ajouter un mot, sans attendre une réponse, sans se départir de son sourire, la femme rejoignit les autres. Après quelques dizaines d'interminables minutes, le médecin sortit en annonçant qu'Erwin aurait besoin de repos... Et l'horloge continue de tourner.
Spoiler:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Mar 26 Mai - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1371
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
247/500  (247/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   Mar 26 Mai - 20:26




Fighting for the sake
of the one I care


    Mes paroles semblèrent avoir soulagé Erwin qui me prit doucement dans ses bras. Un contact réconfortant que je n'avais pas envie de rompre, sous aucun prétexte. J'aurais voulu que la suite des événements se passe autrement. Que nous nous contentions d'aller nous coucher paisiblement, chacun de notre côté, sans aucune préoccupation. Néanmoins, le sort en avait décidé que le repos n'était pas encore arrivé.

    Alors que des larmes commençaient à couler sur ses joues, Erwin semblait doucement chavirer et perdre ses forces, d'une façon inexplicaple et me dépassant. Il voulut aller prendre du repos et je m'approchai de lui pour lui porter secours. Alors qu'il se tenait à une table basse, j'approchai ma main pour attraper son bras, mais je fus vite arrêtée par des événements assez préoccupants. Paniquée, je ne savais pas bien comment réagir face à une telle réaction de sa part. Après tout, je n'étais pas médecin, loin de là, et je le regrettais à ce moment-là.

    La voix de Hope s'éleva alors dans l'air alors que je demeurais statique, impuissante face à l'état de mon ami qui se retrouvait à convulser sur le sol. Visiblement, je n'étais pas la seule à ne pas savoir comment réagir. Lorsque le médecin arriva, nous demandant de laisser de l'espace à Erwin, je voulus rester là, néanmoins, une main me tira vers l'extérieur, sans que je puisse résister. C'était sa mère. Elle avait l'air plutôt calme, contrairement au reste de la bande.

    Elle semblait confiante quant à l'état d'Erwin, qui m'avait l'air plutôt inquiétant, néanmoins, elle me rassura et je n'avais pour seul choix qu'espérer qu'elle avait raison. Me remerciant d'aider Erwin, je secouai la tête. Je ne pouvais pas accepter ses remerciements, je ne faisais pas ça pour ça. Par la suite, elle essaya de me convaincre qu'avoir mis fin aux jours de la bretteuse avait été une bonne action. Je restais moyennement convaincue concernant ce fait, néanmoins, elle n'avait probablement pas tort. J'avais certainement sauvé certaines vies, de façon indirecte, mais j'en avais aussi retiré plusieurs.

    Après ses quelques mots, la femme rejoignit le reste du groupe tandis que je demeurais quelque peu en retrait, restant plongée dans mes pensées. Après de longues minutes, le médecin annonça qu'Erwin allait mieux, mais qu'il avait besoin de repos. Soupirant, je pris donc la décision de le laisser tranquille pour les heures à venir et de prendre, moi aussi, un peu de repos. Remerciant le médecin d'un bref signe de tête, je pénétrai à nouveau dans le bâtiment pour m'allonger dans une des couchettes prévues à cet effet.

    La nuit ne fut pas de tout repos. Changeant de position en permanence, je n'arrivais pas à trouver le sommeil et, à chaque fois que celui-ci voulait me prendre, j'avais l'impression que des visions d'horreurs défilaient devant mes yeux. Soupirant, je décidai finalement de quitter la chaleur de ma couchette pour me retrouver assise, dans un des canapés, écoutant les bruits de la maison. Je restais ici, silencieuse, attendant que le jour pointe le bout de son nez, ne cherchant plus à m'endormir. Une fois qu'Erwin serait levé, je retournerai auprès de Zeke. Après tout, mon ami était entre de bonnes mains avec ce groupe qui grandissait de jour en jour.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] - Fighting for the sake of the one I care [Pv : Tenshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏
» Devinette de Bilbon Sacquet
» 02. Still fighting it.
» Bill Clinton fighting Corruption: Méfiez-vous de son accolade qui dit tout
» leveler jusqu'au 175 full quest ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Le Nouveau Monde-