Partagez | 
 

 [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 439
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   Lun 20 Avr - 10:13



[FB] Quiproquo, une course un peu confuse !!

C'était un jour assez basique dans la petite île de West blue nommée... et puis on s'en fiche!! C'était alors une journée plutôt calme pour tout le monde: au marché le peu de personnes présentes discutaient des prix avec les petits vendeurs, dans les parcs certains garçons jouaient aux pirates et à la marine, d'autres, préféraient le football, mais les filles aussi avaient leurs jouets. Certaines personnes se prélassaient au soleil, d'autres dégustaient des glaces en amoureux sous un soleil assez radieux légèrement caché par de faibles nuages. Même le ciel se faisait heureux sur cette île dont les nuages prenaient des formes d'après les habitants qui jouaient à essayer de deviner les formes de ces nuages en question. Bref, tout le monde était content.


En fait, ce n'était pas vraiment le cas de tout le monde, car un petit navire marin arriva sur l'île à la surprise générale. Le chef des opérations était un jeune homme de dix-sept, dix-huit ans aux cheveux rouges écarlates et des yeux assez bridés en forme d'amande. Oui, Caligula venait de faire son apparition avec une poignée d'hommes sous son commandement. Et lui il n'avait pas l'air très content et on le vit à son regard désintéressé et aux petits soufflements qu'il lâchait toutes les quinze secondes: pour dire toute l'histoire, le commandant du Shandia, Killbow Hoost, lui avait confié une mission assez barbante. Killbow avait rencontré des mafieux sur l'île ici présente dont il avait éliminé la plupart assez aisément. Mais certains auraient réussi à lui échapper. Il s'arrangea donc pour détruire tous les navires autres que marchands sur la côte pour éviter de nombreuses fuites et informa alors son bras droit d'une future intervention. Habituellement, le jeune marin aurait été enchanté de battre de faire le ménage sur une île, mais le fait est que si son commandant les avait battus sans difficulté, c'est qu'ils ne valaient pas un guerrier Shandia. Eh oui, Caligula se trouvait pratiquement au niveau de son commandant, ce qui était toujours a prouver. C'est donc a contre cœur que Caligula fit son apparition sur l'île en question le jour J après un appel de son supérieur la veille, alors qu'il soupait paisiblement. Après cet appel, Caligula s'habilla, pria au nom du grand Kalgara, puis devant une photo de sa famille et au nom de son frère. Après toutes ces prières, il se mit en route abord d'une petite embarcation avec dix hommes vers l'île où son commandant avait vu les mafieux. Une fois arrivé à la côte, un messager vint lui donner les informations de son supérieur : il devait se rendre à la Taverne « Chope Ta Choppe », car d'après ce qu'il avait appris, une remise ou un échange allait avoir lieu là-bas. Ainsi, il pourrait rattraper le reste des mafieux et intercepter le colis par la même occasion. Cependant, il devrait faire attention : la garde serait sûrement renforcée pour l'échange maintenant que les forbans savaient qu'ils avaient la marine à leurs trousses.
    
  
Pff, et il ne peut pas se débrouiller tout seul le vieux... en plus, il me sous-estime ou quoi ?? J'ai d'autres hors-la-loi à fouetter moi !! Eh mais en fait, il est pourri le nom de la taverne! Il va bien avec le niveau de ces soi-disant mafieux.

Cette petite blague ne fit rire personne, ni les marins, ni Caligula même. Cependant, elle avait pour effet d’apaiser sa colère et son dégoût pour ces faibles ennemis qui s'apprêtaient à déguster la puissance d'un guerrier Shandia, et puis qui sait, peut-être que Caligula trouverait un adversaire à sa taille parmi les différents mafieux et qu'il pourrait s'amuser un minimum dans cette ville où tout le monde est heureux : Bah oui quoi! Pourquoi les autres seraient-ils contents et pas lui?! Ce serait injuste et le marin était là pour faire régner la justice (même s'il il n'en a que faire de la justice) quand ça l'arrangeait.

Une fois devant la taverne au nom ridicule, Caligula ordonna à sa dizaine d'hommes d'attendre à l'extérieur et de se cacher : qui sait, peut-être que les hors-la-loi n'étaient pas encore arrivés sur le lieu du deal. Ainsi, ils pourraient toujours entrer dans la taverne et se faire surprendre par le marin qui à l'heure actuelle venait d' entrer. Il vint s'asseoir en face du comptoir pour commander une part de tarte aux fraises chez le barman. Après s'être fait servir, il adressa la parole à toute la taverne d'une façon nonchalante et énervée comme au début de son arrivée sur l'île :

    
  
Mmmmmh délicieuse cette tarte, ils n'en servent pas des comme cela à la cantine de la Marine. Brefff écoutes moi bien petite larve, tu croyais que je ne te trouverais pas, rends-toi rapidement qu'on ne fasse pas d'histoire. Ah oui, si ton ou tes acolytes sont là, ils feraient mieux de se rendre maintenant avec toi.

Enfin, il finit son discours en se retournant vers toute la taverne et en écrasant les gens ici présents de regards assez lourds ayant pour but de tous les faire culpabiliser et ainsi, vites les démasquer. Il ne savait pas encore qui il devait arrêter, mais il jouait la technique du bluff et ce d'un air sûr de lui pour faire croire que sa cible est déjà dans sa ligne de mire et qu'elle ferait mieux de se rendre même si Caligula voulait un peu de résistance pour se divertir un minimum.



© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stormalong
Pirate
avatar
Messages : 198
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
12/75  (12/75)
Expériences:
0/80  (0/80)
Berrys: 826.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   Mar 28 Avr - 5:07





Quiproco, une course un peu confuse.

« Enchanté guerrier shandia, maintenant, je dois filer!»






Les informations... ces choses intangibles pour lesquelles la plupart des hommes seraient prêts à tuer. Car si le pouvoir matériel peut-être mesuré, il est toujours difficile de savoir ce que quelqu'un sait de quelque chose. Et le savoir, c'est du pouvoir. Lilith m'avait maintes fois démontré la justesse de cette affirmation, et jamais je n'avais osé la contredire sur ce fait, comme sur la plupart des sujets. Mais notre objectif de la semaine s'avérait être plus risqué que prévu. En effet, la petite île sur laquelle nous nous trouvions, autrefois repaire de la petite pègre, avait, il y a quelques semaines, été presque entièrement vidée de sa mafia.
Nous étions donc là, dans l'une des nombreuses tavernes de l'île, tranquillement assis avec le nouveau parain du coin, visiblement un jeunôt qui n'était pas encore prêt à endosser sa nouvelle position. Ses cheveux mal coiffés, son visage innocent et sa carrure faible ne jouaient pas en sa faveur.
Lilith jouait de ses charmes tandis que je restais imperturbable, comme l'homme de main que tout rufian souhaiterait avoir, de façon à montrer à notre interlocuteur que nous n'étions pas des rigolos. Nous promettions au jeune homme une importante quantité de Vertigo, nouvelle drogue de Lilith, et en échange, elle ne demandait que la liste des échanges importants qui auraient lieu sur les îles avoisinnantes. Le garçon fit la moue.

- Je ne suis pas convaincu, je n'ai plus aucun réseau pour écouler la dope, et je ne tiens pas à ruiner ma réputation parce que j'ai divulgué des informations que j'aurai du garder pour moi.

Il n'avait pas tort, mais nous avions besoin de cette liste, peu importait les moyens à employer. Je serrais la garde de mon épée, prêt à la dégainer et à intimider le moins que rien qui se tenait face à moi. Mais ma chère et tendre me fit signe de calmer mes ardeurs.

- Fais nous confiance, personne ne saura qu'on a ces informations.

Sa voix suave se tut un instant, puis elle s'affala sur son siège, croisant bras et jambes avant de reformuler, cette fois avec une once d'ironie.

- ... Qu'on les a eu de toi, en tout cas.

Le jeunôt aux cheveux bruns. ricana.

- La confiance? Et qu'est-ce qui me dit que je devrai vous l'accorder.

La jeune femme remit les coudes sur la table, joignant ses mains afinée.

- Ce qui va suivre.

Elle regardait à travers la fenêtre qui lui faisait face, je jettais un coup d'oeil discret et voyais se placer devant la porte une dizaine de marins en trains de se cacher de manière peu efficace. Heureusement que j'avais laissé mon armure à la maison pour éviter d'attirer l'attention. Le nouveau parrain suivait mon regard et ses jambes se mettaient à flageller, je lui faisais signe de regarder devant lui.

- Et merde! Qu'est-ce que vous comptez faire?!

Lilith, toujours, d'un ton très calme, prit un tube blanc qu'elle me passa avant d'en placer elle aussi un entre ses dents.

- Ce bar, dans trois jours. Si vous ne nous avez pas donné cette liste, je me ferai un plaisir d'avertir la marine de vos agissements sur cette île. Pour ce qui est d'aujourd'hui, nous nous retirons.

Je souriais à pleine dent, enfin un peu d'action!

- Profitez de la panique pour déguerpir.

le gamin envoyait des regards à droite à gauche, ne comprenant pas de quoi je parlais, je me levais de mon siège, replaçais la chaise contre la table, pendant que Lilith passait un papier à l'intéressé, sans doute l'endroit où nous avions planqué le butin. Un homme au cheveux roux venait d'entrer, s'attablant au bar en commandant une part de tarte. Des cheveux roux et en pointe... il me rappellait quelqu'un, le bougre.
Ma bien aimée et moi passions la porte, cette dernière claquant derrière nous en éttoufant les paroles du fameux marin aux oreilles pointues.

- Il allait dire quelque chose?

- Qu'est-ce qu'on en a à faire?

Je souriais à pleine dent. Pas faux. nous étions donc devant l'entrée, une dizaine de garde très mal cachés autour de nous, je plaçais le tube blanc reçu quelques secondes plus tôt dans ma bouche d'une main, dégainais mon épée de l'autre.

- C'est parti.

La sorcière sortait une boule noire avant de la jeter au sol dans un énorme nuage de fumée violette. Ce gaz hallucinogène ferait les pieds à nos poursuivants, je la prenais par la main en fendant l'air vicié de mon sabre, et m'extirpais de la zone nébuleuse, attirant toute l'attention sur moi.

- Bonne journée pour la course à pied! N'est-ce pas messieurs?!








Dernière édition par Jinn Gold le Ven 24 Juil - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 439
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   Mer 29 Avr - 18:40



[FB] Quiproquo, une course un peu confuse !!


Le plan du shandia n'avait pas réellement marché, à la fin de sa phrase hormis des « Qui t'insultes de larve » et des « Sale marin de pacotilles, tu vas voir », personne n'avait vraiment été pris pour cible . Le marin se sentit donc un peu stupide, il venait de brasser de l'air pour rien et avait même provoqué une bataille générale, dans laquelle tous les forbans et hors-la-loi se mirent à se taper dessus. Un homme un peu plus grand que la moyenne, d'environ euh... 2 mètres 50 se jeta sur le shandia qui calma celui-ci à l'aide d'un coup de coude au niveau de la gorge qui fit ravaler la pomme d'Adam à ce gros lard. Celui-ci se mit à chialer dans son coin, tandis que le shandia s'approcha d'un homme qui paraissait assez louche au premier abord. Pourquoi ?? Car c'était le seul à ne pas se battre. Il était assis sur sa chaise, regardait le sol comme s'il était désespéré et tremblait de la tête aux pieds.

Une fois en face du froussard, Caligula prit une chaise et s'assit dessus. La chaise était encore assez chaude, soit quelqu'un était en sa présence pas plus tard que tout de suite. Caligula, sur de sa touche, attrapa l'épaule de l'homme et se mit à lui parler délicatement et avec un air amical:

    
  
Alors, quelque chose te tracasse l'ami, tu sais que l'on peut parler. Après tout, je suis bien là pour ça, non ?
L'homme se mit alors à transpirer anormalement mit sa main sur le bras de Caligula petit à petit :
-S'il vous plaît, ne rendez pas les choses plus compliquées quelles le sont. Merci.

    
  
Ihahaha, on dirait que t'as pas compris la situation mon pote, c'est moi le chef des opérations, et toi, t'exécutes.
Le shandia s'apprêta à déboîter l'épaule du pauvre petit homme, quand un bruit attira son attention. Il ne perçut d'abord qu'une simple fumée violâtre à l'entrée de la taverne. Le shandia, réagit de manière intelligente : en sorte par la porte principale, il serait pris dans la fumée et ne verrait absolument rien à travers cette brume de couleur qui ne pouvait être d'une source autre qu' étrange. Il se saisit alors du lâche se trouva en face de lui, qu'il jeta avec violence à travers la fenêtre la plus proche de la sortie. Celle-ci se brisa en plusieurs petits morceaux de pacotilles directement, ne pouvant résister aux chocs, et le roux en profita pour sortir avec cette nouvelle issue.

Une fois dehors, il vit ses hommes en train de délirer: certains se battaient d'autres parlaient tout seuls, sans oublier ceux qui pleuraient dans leur coin et il y avait de nombreux cas différents. Intrigué, c'est alors que le roux entendit une voix masculine lui narguer les oreilles :

    
  
Bonne journée pour la course à pied ! N'est-ce pas messieurs ?!

C'était donc ça les mafieux : un blondinet dont l'épée qui paraissait très éblouissante, et une femme d'une beauté... tout aussi éblouissante, voire plus que l'épée. Caligula se rappela alors, ces deux-là avaient quitté la taverne pendant qu'il parlait en claquant même les portes. Il n'y avait pas vraiment fait attention sur le coup, mais les mafieux lui avaient échappé dès le départ, en plus du manque de respect. Il regarda encore une fois le jeune homme et la lady qui le suivait entrain de lui échapper.


    
  
C'est impossible, JE SUIS PRESQUE SUR QUE ÇA NE RESSEMBLE PAS À ÇA LES MECS D'UNE MAFIA !!

Déterminé à accomplir sa mission, et un peu tracassé par la situation, le shandia prit alors un revolver à un de ses camarades se mit à courir après les deux compères. Ils avaient pris de l'avance, mais ce n'était pas un souci. Pourquoi ? Tout simplement car le fait de courir tout en tenant cette femme ralentissait le blond. De plus, même si le shandia qui courait assez vite, ne les rattraperait pas, il était endurant et cela lui permettrait de finalement les avoir. En bref, le point faible de cet homme n'était autre que sa jolie compagne qui elle ne pourrait sûrement pas supporter cette course-poursuite, du moins d'après Caligula. Pour les déconcentrer, Caligula tira une fois vers le direction. Il n'était pas très précis, mais la balle allait clairement vers les jambes de lademoiselle. Celui-ci se mit à sourire brusquement et cria à ses proie :

    
  
Tu te trompes l'ami. C'est une bonne journée, pour la chasse à l'homme !! Que le meilleur gagne, Ihahahahaha !!!

La chasse aux mafieux était lancée



© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stormalong
Pirate
avatar
Messages : 198
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
12/75  (12/75)
Expériences:
0/80  (0/80)
Berrys: 826.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   Mer 22 Juil - 20:24





Quiproco, une course un peu confuse.

« Mais c'est qu'il ne rigole pas!»







Il y a des gens comme ça. Des gens dont on ignore s'ils sont simplement stupides où si leurs motivations nous sont complètement étrangères. Le fait est qu'en cet instant, l'homme aux cheveux roux qui s'était lancé à notre poursuite faisait pour nous partis de ces gens là.
Propulsant l'homme que nous avions couverts à travers une fenêtre, il était tombé droit dans le panneau et s'était lancé à notre poursuite, visiblement animé par une hargne peu commune.

- C'est impossible, JE SUIS PRESQUE SUR QUE ÇA NE RESSEMBLE PAS À ÇA LES MECS D'UNE MAFIA !!

Ainsi donc il nous prenait pour des mafieux de bas étages, n'élargissant que plus le sourire qui m'enveloppait les joues. Désolé l'ami, le véritable mafieux, tu viens de le lancer à travers la fenêtre, et la difficulté qu'il avait à se relever montrait bien qu'il était loin d'être de la trempe de ma compagne ou encore de la mienne.
En attendant, son agresseur avait attrapé une arme à feu et ne se faisait pas prier pour nous courser. Il tira en direction de Lilith, avant de crier tout en affichant un sourire carnassier;

- Tu te trompes l'ami. C'est une bonne journée, pour la chasse à l'homme !! Que le meilleur gagne, Ihahahahaha !!!

Drôle de façon de rire me dis-je, mais sa bonne humeur était communicative, tant que Lilith était avec moi, même la plus chaotique des situations était pour moi la plus belle...
Mais je digresse, revenons à ce coup de feu!
La balle fusait vers les jambes de mon aimée, je faisais glisser ma main dans la sienne et la saisissais au poignet. Tirant d'un coup sec, les pieds de la donzelle s'élevaient gracieusement, elle me jetais un regard étincelant auquel je ne pouvais répondre que par un sourire plus lumineux encore, et son postérieur venait se poser sur mon épaule, ce n'était pas son faible poids qui pourrait me ralentir. Je pivotais, faisant face à notre poursuivant.

- On dirait qu'il n'a pas prévu de nous lâcher la gr...

- Où serait le plaisir sinon? me fit-elle en sortant une seringue rougeâtre, dont elle enlevait le capuchon en s'aidant de ses dents.

Hahaha, elle avait le talent de faire jeu de tout, et si c'était elle qui faisais la danse, j'aurai joué à la roulette russe sans une once d'hésitation.

- Vas y, ne te gêne pas, on aura du mal à le semer si je suis dans mon état normal.

A ma grande surprise, ce n'est pas dans ma carotide qu'elle ficha le récipient écarlate, mais dans la sienne. Ses veines se gonflèrent et je voyais son teint passer au vermillon. Une légère inquiétude s'afficha sur ma face, tandis que la sienne semblait rassérénée, comme si elle avait retrouvé un vieil ami. Elle s'élança, atterrissant à mes côtés. je lui lançais un rapide "ça va?" auquel elle répondit par un hochement de tête.

- Pourquoi ça n'irait pas?

La rage compressée, c'était le nom de cette fameuse drogue. Jamais encore je n'avais vu ma bien aimée en prendre, et même si je maudissais quelque peu le marin de l'y avoir forcée, je bénissais le ciel de m'avoir laissé découvrir un autre des côtés de l'alchimiste. En effet, ce n'était pas la haine que l'on lisait sur son visage, mais un calme olympien, comme un lac tranquille, mais vide de toute vie qui aurait pu le troubler.
Réalisant que je courrais à reculons depuis quelques secondes déjà, je faisais volte face et continuais à courir, peinant presque à suivre l'allure de la sorcière écarlate.

- Et maint...

- On l'atomise.

Elle avait dit ça comme si de rien était, et même si cette assurance était mon lot quotidien, ce n'était généralement pas en matière de combat qu'elle faisait son apparition.
La sorcière fit volte face, piquant un sprint prodigieux en direction de notre assaillant. Sautant deux bon mètres dans les airs, elle atterrit derrière ce dernier et dégaina une de ses seringues, je me retournais en même temps qu'elle et nous chargions tous deux sur l'ennemi, si il décidait d'esquiver, ma partenaire saurait sans doute user de sa vitesse impressionnante pour le poursuivre, mais nous ne le saurions de toute évidence qu'après coup.









Dernière édition par Jinn Gold le Ven 24 Juil - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 439
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   Jeu 23 Juil - 11:27



[FB] Quiproquo, une course un peu confuse !!


Le shandia s'était mis à la poursuite des deux clowns qui se faisaient passer par des mafias et sur un coup de tête, il prit une arme à feu qu'il usa aussitôt d'un tir peu précis. Néanmoins, les bandits ne firent pas vraiment attention à cette légère menace qu'ils écartèrent avec une grâce digne d'un duo de patinages artistiques. Mais hormis leur élégance qui ne pouvait être que respectable et leur complicité qui était à envier, quelque chose gênait le shandia.

En fait, en général les gens n'aiment pas vraiment que l'on se foutt d'eux, qu'on les nargue, qu'on les considère comme des divertissements. Et lorsque votre ennemi a le culot, durant une course-poursuite, de vous regarder tout en courant à reculons, sa cavalière sur les épaules tout en lui adressant la parole et en ignorant les merveilleux rires et phrases que vous avez concoctés pour lui, hum... il y a de quoi lui en vouloir.

Jetant ce jouet à feu dont il ne connaissait pas les secrets, le shandia augmenta la vitesse de ses pas au maximum qu'il en eut la capacité et c'est là que ses ennuis allaient commencer : la peau de la jeune femme se colora légèrement tandis que son comparse continuait de la transporter. À ce moment-là, le shandia accélérait de moins en moins sans pour autant lâcher les criminels de vue.

Si le shandia n'aimait que rarement les hommes de la mer bleue, il détestait tout autant leurq drogues. Lui qui provenait d'un endroit où la seule drogue existante n'est autre que la détermination ne pouvait comprendre que l'homme peut se résoudre à utiliser de tels artifices. Laissant son mécontentement éclater, le shandia inspira un bon coup avant de s'exprimer :

    
  
Arrêtez de fuir bande de lâches !!! N'avez vous pas honte de devoir user des piqûres ignobles et escroquerie pareille pour arriver à mon niveau !!
Au fond, il savait que ses ennemis n'en avaient rien à faire et ne prendraient même pas la peine de lui répondre, mais il devait le dire. Toutefois, il allait bientôt regretter sa première phrase.
D'un seul coup, la femelle « droguée » se dirigea sur lui à une vitesse que l'on pouvait qualifier des plus fulgurantes. Pensant que c'était son moment de soulagement, Caligula essaya dans un premier temps de la claquer assez violemment à l'aide de sa paume droite. Bah oui, fille ou pas, un ennemi est un ennemi. Cependant la claque ne fit pas mouche lorsque celle-ci l'esquiva avec de belles acrobaties pour se retrouver derrière lui. Caligula sentait le coup venir: le sandwich c'était basique et efficace.

Fuir? Pourquoi? Le nombre n'était rien. Bon le nombre et la drogue un peu quand même, mais fuir maintenant serait un échec total. Il ne serait pas pris au sérieux par le duo, et ceux-ci lui fileraient des mains beaucoup trop facilement. Se retournant aussi laissant son dos pour cible au blondinet, Caligula sortit son sabre et fonça vers sa charmante prisonnière. Exact, prisonnière ou otage si l'on peut dire.

Le shandia avait pour but d'emporter la fille avec lui pour forcer l'homme à le suivre. L'amour est un sentiment qui donne force à ceux qui le partagent, mais c'est un couteau à double tranchant. Hormis si le mafieux était une enflure, il n'abandonnerait pas sa bien-aimée, si?

Avec le sabre Pyrakiri qu'il avait en main, Caligula s'approcha de la jeune femme et essaya avec des petits va et viens de casser la seringue qu'elle avait en main. Quel poison se trouvait à l'intérieur? Il ne voulait absolument pas le savoir. Aujourd'hui, son corps allait rester sain. Après les multiples tranches effectuées, son épée dans sa poigne droite, Caligula essaya avec son bras gauche de chopper la jeune femme par les cuisses pour ensuite la porter de façon que sa tête soit du côté de l'épaule droite du shandia tandis que ses jambes seraient portées par l'épaule gauche et tenue par la main gauche du guerrier céleste.

Si la femme sautait ou allait sur le côté droit, le shandia utiliserait la même épée pour lui couper un pied voire une jambe avec un peu de chance. Sinon, si son plan fonctionnait à merveille, Caligula s'en irait vers la petite ruelle aperçue quelques secondes avant et ainsi les rôles seraient inversés. Son but n'était pas de rejoindre les autres marins mais juste de s'amuser un maximum avant de menotter ces enflures de mafieux.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 439
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   Jeu 24 Sep - 9:28



Foutu mafieux


Alors qu'il fusa vers la demoiselle droguée, à quelques mètres d'elle, un nuage de fumé vint apparaître. Caligula fut légèrement perturber mais dû rapidement se saisir : une horde d'hommes dont la tenue noir avec un p'tit chapeau n'était pas inconnu du monde, se jetèrent dans l'écran noir qui ne faisait que s'amplifier. Les vrais mafieux avaient décidés de profiter de l'occasion offerte par les 2 pirates pour s'en prendre directement au petit groupe de la marine. Plusieurs coup de feu se faisaient entendre, plusieurs lames s'entrechoquaient mais Caligula, lui, cherchait toujours ses 2 ennemis en repoussant ou écrasant les malheureux hommes qui se trouvait sur sa route.

    
  
Hé ho! Où vous êtes les mecs? Revenez!

Ils ne les voyaient plus et ce malgré le fait que le nuage se soit pratiquement dissipé. Légèrement énervé, il se retourna et vis ses hommes qui étaient déjà amochés  par le gaz de tout à l'heure, se faire pratiquement laminés par les nouveaux mafiosos. Le shandia hésitait toujours entre chercher ses deux camarades de jeu, ou s'ennuyer avec ces types. Sauf que retrouver le couple aurait été beaucoup plus compliqué et il n'avait pas le temps de chercher quelque chose qu'il ne trouverait sûrement jamais. Lâchant un soupir, il courut vers le petit champ de bataille avant de sauter en criant.

    
  
Pouvez vous me divertir ne serait ce que 5 minutes s'il vous plaît mes très chers amis de longue date.

Il l'esperait fortement mais vous le savez bien, lui même en doutait.

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB] Quiproquo, une course un peu confuse!! [PV Jinn Gold]
» Quiproquo et comedia del'arte [Milena°Gabriel]
» Quiproquo {PV Katie}
» Départ et quiproquo, que du bohneur !
» Une amitié peut cacher un quiproquo. A Y D E N

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-