Partagez | 
 

 [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Lun 30 Mar - 1:24


Acte 3 !


D'ici peu, Fenko serait là et cela signifie qu'il ne restera que peu de temps avant l'arrivée d'Oda. Quand tout les pions seront en place, cela signifiera le début de la guerre tant redoutée. Rei me calmait, elle me consolait et me redonnait des forces, mais quant bien même nous nous préparions avec force, rien ne m'empêcher de ressentir un léger doute. Le risque zéro n'existe pas, il se peut toujours qu'un imprévu intervienne et fasse tout capoter. Dans le cas présent, cela pouvait aller de la trahison de Fenko à l'intervention d'un tiers inattendu. Quoi qu'il en soit en guerre c'est simple. Un ennemi de plus ou de moins, c'est toujours une cible à tuer. Torturant mon esprit avec diverses questions, je vins alors à fair une visite surprise dans la cale. Allant voir mon prisonnier, je me confiais en douce à lui à ma façon.  Je traduisais ma frustration en lui donnant des coups simples. Au bout d'un moment, l'homme ouvrait sa gueule en me demandant pourquoi je ne le tuais pas.  Il était qu'un jouet, un passe-temps, et donc, avec une froideur à toute épreuve, je vins alors à sourire et lui répondre franchement.

" Ton heure approche, rassure toi. "


Nous discutions quelques instants, bien qu'au final, s'était à sens unique. Je parle et il réponds, mais pas l'inverse. Il en apprends que très peu sur moi et ce dernier se met bien en tête que bientôt, il perdra la vie, bêtement, simplement. Il sera un exemple tout comme Oda. Quand leurs têtes rouleront au sol, je ne me gênerais pas pour shooter dans ces dernières. Respecter les morts ? Seuls mes amis méritent le respect, les autres ne sont pas digne d'intérêt.

Après cet instant à défouler mes nerfs, je me contente donc d'aller voir Gin pour obtenir une liste approximative de ce qu'il lui faudrait pour faire un canon et une sorte de mitraillette. Me donnant un looooooooooooooooooooooooooooooong papier, j'écarquille les yeux. Il rigole de bon coeur et m'avoue que c'est une fausse liste. Lui donnant droit à une tape sur le crâne, je prends donc la vrai et me dirige vers l'avant du navire. Hm... Voilà des composants assez rare... C'pas dans une simple boutique que j'aurais tout ça. Fermant alors les yeux, je vins à demander où trouver tout ça...
Ma liste de choses à faire était grande :
- Trouver du matos pour Gin
- M'entraîner
- Voir si Ayabusa va bien
- Aider Gin à construire ses engins

Rien que d'y penser, je bavais presque. Bon aller, un peu de motivation... Faisant appele à Rei, je vins alors à lui sourire, l'embrasser et alors lui dire sa mission du genre.

" Coucou ma belle.  Bon... Me faut du matos et pour se faire, voici la liste. Tu vas chercher un ou des endroits où on pourrais trouver ça. Moi de mon côté, je vais voir Aya... Jte rejoins après ok ? Préviens moi en cas de pépin. "


C'est suite à ces mots que je quittais le navire incognito une fois de plus. Premier objectif de la journée, voir comment Ayabusa allait. Normalement, il s'était fait opérer, mais... serait-il opérationnel d'ici la bataille ? Je me demandais ce qu'avait fait le fameux docteur. Je priais qu'il n'ait pas transformé mon ami en machine de combat. Ayabusa n'en avait pas besoin. Il était déjà un très bon combattant qui allait avoir son rôle à jouer d'ailleurs, mais pour ça, il devait être sur pied. Quant au docteur, j'avais une idée de comment le remercier.
Approchant de l'entrepôt, je "scannais" les alentours avec mon haki et ressentais donc... quatre présences ?  Intrigué, je m'approchais du lieu pour chercher une entrée spéciale. Pas question de passer par l'entrée principale. Ayabusa... J'arrive.



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Lun 30 Mar - 13:29

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Restant à flemmarder un peu dans mon lit, je me dis que finalement, je n’avais pas le droit de trop traîner non plus. Ren étant déjà parti du lit, je me suis mise à réfléchir un peu. N’a-t-on pas manqué un détail depuis le tout début pour parfaire ce plan de malade ? J’ai une drôle d’impression, un truc me chiffonne mais je ne sais pas ce que c’est. J’ose seulement espérer que la cavalerie n’arrivera pas en mode surprise, surprise, un jour avant la date prévue. Car ce jour restant, c’est un jour dont on aura besoin pour sûr. Nous avons déjà manqué beaucoup de temps, j’ai trouvé et si on nous sucre encore un jour de plus… J’ai peur qu’on ne soit pas assez préparé pour l’assaut final. L’échéance se rapproche à grand pas et je n’arrive décemment plus à rester aussi calme qu’au début. Sans doute le stress que notre plan ne fonctionne pas comme prévu ou par les futurs affrontements également.

Finalement, je me redressais dans mon lit venant prendre mon louveteau contre moi pour le caresser un peu. Lui aussi, il va falloir que je le cache… Je n’ai déjà pas envie que quelqu’un meure de la main de nos ennemis et si en plus, Shadow vient se fourrer dans les pattes de n’importe qui, à coups sûr… Il meure. Mourir avant d’avoir eu le temps de l’éduquer correctement. Ce serait complètement naze. Enfin, évitons quand même de penser à tout ça. Je dois me concentrer sur mon entraînement avant tout. Et comme pour me motiver à bouger, je me levais du lit pour aller me préparer et montais sur le pont au même moment où Ren s’approchait de moi. Répondant à son baiser, il me donna une mission. Et pas n’importe laquelle. Trouver du matos pour que Gin puisse construire ce qu’il lui reste à construire. Prenant alors le papier, je regardais la liste des composants manquants. Euh ouais…

« Coucou toi… Hum ouais d’accord. Je vais tâcher de nous trouver ça. Yep je te préviens s’il y a un pépin. Passe le bonjour à Aya en espérant qu’il soit de nouveau sur pieds. »

Souriant un petit peu, je laissais mon cher et tendre pour aller chercher un peu d’argent. Voler c’est bien mais maintenant que nous avons volé un navire, une épée à peu près discrètement, je pense que le mieux c’est de directement marchander avec un peu d’argent. Inutile d’en faire plus dans l’indiscrétion. Mon but est de trouver et ramener du matos pour Gin en perdant le moins de temps possible et tout en se faisant discrète, pas d’ameuter encore des problèmes. Une fois le tout dans mes poches, je remis mon masque et ma capuche avant de quitter le navire incognito et me rendre en ville. Je commençais à parcourir les premiers groove où nous avons souvent été pour le repérage et m’enfonçais surtout dans les quartiers assez sombres. Là où je serais susceptible de trouver des marchands d’armes ou quelque chose de ce genre qui pourrait m’aider à trouver ce que je cherche.

Me concentrant sur ma mission de trouver tout ce matos, je n’oubliais quand même mes amis. Espérant également qu’Aya aille bien. Me sentant sur le qui-vive alors que j’entrais dans des ruelles pas du tout fréquentables, je me fis le plus discrète possible alors que je passais devant des hommes à l’allure de motard. D’ailleurs, quelque chose m’intrigua. Attends que je regarde la liste… hum… un moteur ou dans ce style là. Ah bah voilà ! Il doit bien y avoir des motos jets ou des engins du genre à dépecer et voler ce que j’ai besoin. Bon, je coche la première chose à savoir le moteur que je trouverais plutôt en dernier. Bien que j’aie déjà une petite idée d’où je peux me rendre pour trouver un moteur. Non, je ne compte pas me rendre au chantier naval une fois de plus. Ça ferait vraiment trop rôdé mais je crois savoir qu’il y a des vendeurs de motos jets justement. J’aurais juste à aller faire un petit tour par là bas, me débrouiller pour voler une moto jets et la dépecer. Bon okay, j’ai surestimé mes capacités mais on verra donc un peu plus tard pour ça. Pour le moment, je vais me contenter de chercher tous les autres outils dont Gin peut avoir besoin.

Et c’est ainsi que je passais de groove en groove tout en restant sur les lieux de non droit. Là où je serais tout de même susceptible de trouver mon bonheur. Si j’ai pu arriver à trouver en fin de matinée, trois composants sur six de la liste de Gin, je sens que ça va être plus compliqué à trouver les deux restants vu que le dernier c’est le moteur. Enveloppés dans un sac de tissu assez épais, je ne passe vraiment pas inaperçu avec ces choses que j’ai acheté, après de longues négociations et un jeu de charme également. Puis me mettant dans un coin où je ne serais pas vue, je décidais quand même d’appeler Ren pour prendre des nouvelles. Et j’avoue que voler un moteur de moto jets à moi toute seule… hum je ne suis pas certaine d’y arriver.

« Ouaip, c’est moi… Alors ? Tout va bien de ton côté ? Pour ma part, j’ai trouvé la moitié des composants. Par contre, je vais avoir besoin d’un coup de main… Parce que le moteur que je veux voler… bah ça va être dur de le faire toute seule. On se rejoint sur le groove 30 ; il y a un magasin de moto jets là bas. On va voler un moteur de ces engins. Rejoins-moi quand tu peux. »

Parlant pas trop vite non plus pour qu’il comprenne tout, je raccrochais par la suite avant de me remettre en route pour trouver les autres composants dont j’ai besoin. Et rien que le nom qui ne me dit rien, je ne suis pas certaine d’arriver à les trouver. Et je me rends compte que même avec mon gros paquet que je traîne, personne n’a l’air de faire vraiment attention à ce que je peux transporter. Ouf… mais quelque chose me dit que la partie de négociation va s’avérer beaucoup plus difficile pour les derniers composants dont j’ai besoin.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Lun 30 Mar - 16:27


Acte 3 !


Face à cet entrepôt, je me demandais bien ce qui se passait dedans. Je craignais le pire pour Ayabusa, mais peut-être qu'au fond, ce n'est qu'une impression. Bref, cherchant une entrée annexe, je terminais par voir une fenêtre qui semble ouverte. Approchant de cette dernière, je jette un coup d'oeil pour chercher du monde, mais personne ne semble présent. Tant mieux... Je me faufile par cette fenêtre, et atterrit tranquillement. Le lieu est sombre... Digne d'un laoratoire de film d'horreur, je restais sans voix.  Bon... Où es-tu ?  Quatre présences... Normalement, il devait y avoir juste Ayabusa et le docteur. Qui étaient les deux autres hein ? Intrigué, je m'avançais en silence dans ce lieu lugubre.

Visitant de plus belle les lieux, j'arrivais devant une porte fermée visiblement. J'entendais une rapide discussion et j'en concluais que Ayabusa était là en compagnie de personnes. Haussant alors un sourcil, je vins à lancer un petit objet qui fit du bruit et par chance, ceux dans la pièce étaient immédiatement interpellés. L'un d'eux ouvrit la porte et réagis immédiatement. Armé d'un couteau de poche, l'homme tente de me poignarder, mais j'attrape immédiatement son poignet pour lui faire lâcher son arme. Immobilisé, je me contente de frapper l'homme d'un coup dans l'estomac afin de le faire partir en arrière et j'entre alors dans la pièce.

" Se passe quoi ici ? "
" Ah... Ren... "

Détournant la tête, je vois alors Ayabusa, assis sur une chaine. Le jeune homme semble se porter plus que bien et tant mieux. Rassuré dans un sens, je vins alors à chercher le docteur du regard. Armé d'une trousse à outils assez impressionnante, je vins alors à pointer le mec que j'ai mis K.O, plus un acolyte qui attends des ordres.

" Qui sont-ils ? ... "
" Des assistants voyons. "

Me rendant compte de ma petite connerie, je me gratte la nuque, puis soupire. Mouai bon, tout le monde fait des conneries. Haussant les épaules, je regarde alors les gens présents et mon appareil de communication se met à sonner. Décrochant, j'écoutais alors la sublime voix de Rei.  De l'aide ? ...Grimaçant légèrement, je vins alors à lui répondre.

" Cela m'est impossible pour l'heure. Je suis occupé à discuter. Pour ce coup donc, tu vas devoir te débrouiller seule. Ou du moins, un petit moment. J'arriverais peut-être après la guerre, mais pour le moment, fais ça sans moi. "

Et oui... Il arrive que parfois on ne puisse pas venir et là, s'était le cas. Voler des moto jet ? Ou tout du moins le moteur ?  J'avais confiance en les capacités de Rei. Raccrochant donc, je vins à regarder Ayabusa de plus près. Sans rien dire, j'analysais les résultat de son opération. Un bras mécanique ? Ou une sorte de prothèse ? Intrigué, je vins alors à tester ce dernier. Ayabusa serra ma main afin de montrer que s'était bel et bien actif. Impressionné, je vins à siffler d'admiration.

" Bon... C'est assez primitif comme système, mais avec de l'entraînement je pourrais manier de plus belle une épée. "
" Je vois... Mais pour ton aptitude ? "
" Pas de soucis à se faire, je suis prudent. "

Soulagé, je me contentais de sourire et regarder alors le docteur. Faisant signe à Ayabusa de se lever, nous partions de là. Le laissant prendre son arme favorite, je vins à lancer un dernier regard au docteur.

" ... Nous ne nous sommes pas vu d'accord ? Quant à votre argent il sera livré en temps et en heure... "

Une fois de plus, il aurait droit à une surprise et de taille, puisque cette surprise serait une bombe. Pas question de le laisser s'en tirer comme ça, pas avant le jour J. Quittant les lieux en compagnie de mon compagnon, je le laissais s'habituer de plus belle à la lumière. Souriant, je vins alors à chercher le groove 30.

" Elle va avoir besoin d'aide non ? "
" Ouep... On y va. Tu vas pouvoir t'entraîner comme ça huhu. Tiens cadeau.."

En guise de cadeau de re-bienvenue, je lui envoyais en main propre le sabre d'Hideyoshi. Sourire aux lèvres, nous commencions à marcher, alors que je lui faisais un rapport de la situation.



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Lun 30 Mar - 20:47

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Arf bon, apparemment Ren n’est pas disponible pour le moment. Tant pis, je vais devoir me débrouiller toute seule. Hum… c’est vrai, je dois me débrouiller toute seule et arrêter de demander de l’aide pour ce genre de choses. Je vais montrer que je suis capable de voler un moteur coûte que coûte. Et trouver les autres composants qu’il me manque. Comme je préfère voler le moteur en dernier, je me dirige tout d’abord jusqu’à un endroit où je pourrais poser mon paquet sans qu’il n’y ait de problème et là où on ne risque pas de me le voler. Parce qu’imaginez, ça va faire super rôdé si je m’amène avec mes trucs, que je vole un moteur et que je le ramène avec moi. Et là niveau discrétion bah il sera égal à zéro. M’approchant d’une ruelle, proche du groove 30, je veillais à ce qu’il n’y ait personne dans les parages avant de m’engouffrer un peu plus loin et commencer à vider un conteneur de cartons pour y mettre mon sac de matériel dedans. Me débrouillant grâce à une petite astuce et le collier que je porte en permanence sur moi – je verrouillais la chose pour que personne ne puisse tenter de l’ouvrir. Il faut savoir sacrifier des biens personnels pour arriver à ses fins. Et comme je n’avais pas de chaîne ou de cadenas, bah on fait avec les moyens du bord. M’assurant que ça tiendrait, j’ose espérer, le temps que je termine de voler ce qu’il y a sur la liste, je sortis de la ruelle comme si de rien n’était.

Me remettant alors à la recherche des autres composants que j’ai besoin. C’est tout de même bien difficile de trouver ces composants… Je ne sais pas trop par où commencer les recherches à vrai dire. Finissant par me dire que dans les marchés noirs, j’aurais plus de chance d’y trouver, je me dirigeais alors vers ceux-ci, deux grooves plus loin. Etant donné que je n’ai pas trouvé ce matériel dans le groove où je suis, et bien autant aller voir encore un peu plus loin. Tu parles n’empêche d’une mission. Je ne pensais pas que ça allait prendre du temps de trouver tous ces composants nécessaires à la fabrication d’un super canon qui va tout déchirer. Et je dois encore m’entraîner, avec mon épée cette fois-ci ! Pour l’instant, j’évite tout de même de trop traîner avec. Sait-on jamais si quelqu’un aurait envie de me la piquer. Mais bon, c’est mon arme principale à présent. Je n’ai plus besoin de couteaux minables et tiens, faudrait que je demande à Aya un jour, qu’on se batte en duel pour voir qui de nous est le plus fort. Oh bien sûr, je pense que c’est lui qui va gagner vu sa technique et ses capacités mais j’aimerais bien me mesurer à lui. Brefouille, on y repensera en temps voulu. Pour l’instant, j’ai deux composants nécessaires à la fabrication de ce canon, à trouver. Et si je ne les ramène pas rapidement à Gin, il va encore perdre plus de temps que nécessaire pour pouvoir construire l’arme.

C’est donc d’un pas plutôt rapide que je me mis à marcher vers deux grooves plutôt lointains de la position de mon pactole et m’enfonçais dans les quartiers sombres à la recherche de marchés noirs. Une fois trouvé, je me mis à aller de stand en stand pour voir ce qu’ils pouvaient proposer et eus des étoiles dans les yeux alors que je trouvais enfin un des composants qu’il me manquait. Seulement, la partie de plaisir allait s’arrêter car quand je voulus l’acheter – j’avais dis que j’allais éviter de tout voler quand même aujourd’hui – un autre homme s’approcha voulant la même chose. Aie, ça corse déjà un peu la chose. Et il est certainement hors de question de lui laisser ce dont j’ai besoin.

« Désolé ma mignonne mais cet objet est à moi. »

« Oh non, je ne crois pas blanc bec. Il est à moi et point barre. »

On allait en venir aux mains pour savoir qui allait récolter l’objet rare quand le vendeur nous arrêta avant que cela ne dégénère et nous expliqua que nous n’avions qu’à jouer le composant en question au bras de fer. Hum… Il a apparemment envie de donner l’avantage à l’homme, vu comment il a l’air musclé. Et pourtant… hin hin hin… Etant suffisamment protégée par mes vêtements et ma cape, je vais un petit peu tricher pour m’en emparer. Acceptant alors rapidement le défi lancé par le vendeur, je viens me mettre en face de l’homme. Attendant le signal, je voulais déjà jauger sa force avant de passer à l’étape triche. Et forcément, je pensais bien qu’il avait de la poigne cet homme car il commença à me faire trembler et baisser mon bras petit à petit. Mais comme je ne disais pas mon dernier mot, j’ai doucement transformé mon bras en faisant attention qu’il reste inaperçu et ais remonté rapidement la barre. Pour ensuite le battre à plat de couture. Il a voulu une revanche, je la lui ai donnée et il a encore perdu. Fière de moi, j’avais donc gagné cet objet par triche.

Donnant quelques pièces au vendeur en prenant mon « trophée », l’homme s’est mit à me suivre. Apparemment, il avait envie d’en découdre avec moi. Il n’a pas du tout apprécié la finalité du duel. Et bien, il ne va pas non plus apprécier ce qu’il va se passer d’ici quelques minutes. Attendant d’être prise au piège dans une ruelle où je pouvais facilement me dissimuler grâce à l’ombre provoquée par les arbres, je tendis mon épée et au moment où il surgit, je ne lui laissais même pas le temps de dire un mot que je donnais un coup d’épée au niveau de sa jugulaire pour ainsi le tuer. Il a juste eu le temps de dire « Qu… » Et pouf. Comme ça s’est passé rapidement, j’ai pu le tuer sans qu’il n’ait eu le temps de crier de douleur. Tant mieux, cela évitera que ma couverture soit niquée. Essuyant le sang présent sur ma lame et un peu mes habits, je rangeais soigneusement l’objet acquit dans un sac en tissu et sortis de la ruelle pour continuer mes recherches. Il ne me restait plus qu’un seul objet avant d’aller voler le moteur. Halala dire que j’ai encore du tuer un mec pour avoir ce que je veux. Franchement… Trouvant l’autre objet après un long moment de recherche, ce fut bien plus facile par contre cette fois-ci. Personne en vue ne le voulait et j’ai rapidement pu marchander avec le vendeur pour l’avoir à moitié prix. En fait, c’est parce qu’il ne me restait déjà plus beaucoup d’argent sur ce que j’avais pris donc bon. Et une fois les deux autres choses acquises, je retournais sur le groove 30, dans la ruelle où j’avais déjà mis les autres choses et ni vu ni connu, je rajoutais ce sac avec les autres composants avant de me diriger vers le magasin de moto jets.

Hum c’est qu’il y a pas mal de modèles dis donc. Lequel vais-je bien pouvoir voler et dépecer ensuite… Ce serait tout de même mieux si j’arrivais à trouver un moteur tout seul. Entrant dans la boutique pour voir si le vendeur proposait des pièces détachées, je me mis à regarder puis finalement viens à demander au vendeur s’il vendait seulement des moteurs. Chance pour moi, il avait deux modèles en stock et en présentation en plus de ça. Hihi… Veine, je pourrais en voler deux alors. Et en fait, en voyant les engins, je me dis qu’un seul est bien plus que suffisant. Regardant les deux modèles, je choisis bien évidemment le plus gros et le plus puissant. On n’est jamais trop prudent, surtout que là c’est pour un canon. Faisant mine de commander le moteur que je voulais, j’attendis que le vendeur se casse dans ce qui me semble être une réserve. Et je profitais alors de ce moment pour tenter de porter ce machin. Bordel mais ça pèse une blinde ?! Arf je vais devoir me transformer en hybride pour arriver à chopper la chose et la voler.

Prise d’un petit moment de panique, je regardais tout autour du bureau s’il n’y avait pas une manette pour actionner un rideau genre. Inutile d’attirer l’attention du public en me transformant à la hâte comme ça. Des gens pourraient avertir la marine et ce serait vraiment mal venu. Une fois que le rideau fut complètement descendu, je pris alors ma forme hybride pour aller prendre mon moteur mais c’est à ce moment là que choisit le vendeur pour revenir. Et en voyant ce que je comptais faire et surtout dans quelle forme, j’étais… Il allait se précipiter sur son den den pour certainement appeler la marine. Sautant bien vite sur le bureau, j’écrasais son seul moyen de communication avant qu’il ne commence à brandir une épée.

« Vous n’irez nulle part ! Et quand je vous aurais réglé votre compte, j’irais chercher la marine pour qu’elle vous embarque ! »

« Non, je ne crois pas… »

Ne disant rien de plus, il fonçait sur moi avec une rapidité plutôt impressionnante. J’étais plus forte que lui en terme de puissance mais il commença à se transformer en une chose… un gros chat je dirais. Ah zut, je suis tombée sur un zoan aussi. Loup contre chat… D’ailleurs, celui-ci me surprit tellement que je pris une première attaque de plein fouet. Heureusement rien de bien méchant non plus. Mais ça m’apprendra à ne pas faire assez attention. Et bah en tout cas, ça risque de promettre mais je n’ai pas le temps pour faire joujou avec un chat en plus de ça. Bien plus agile que le loup, il me sautait dessus en mode catwoman me griffant un peu de partout tandis que je l’envoyais valser contre le mur d’en face. Et autant dire que l’on a fini par se mettre tous deux en mode animal car malheureusement le sauvage revient toujours au galop… Et on a commencé à se battre comme un chien et chat. Cas de le dire vu que le lupus a donné vie au canidé en quelque sorte. C’est son ancêtre quoi.

Ah mais il est coriace ce chat en plus ! Mais ça ne va pas se passer comme ça ; c’est moi qui le dis ! Reprenant subitement ma forme hybride, je réussi à le chopper malgré sa rapidité. Et comme ce gros chat était quand même plus petit que moi, je réussis sans trop de difficulté à lui obstruer les pattes pour qu’il arrête de faire la teigne. S’il croit que j’ai le temps de m’amuser à faire joujou.

« Ca suffit monsieur le chat. Tu vas gentiment me laisser repartir avec le moteur sinon je dégomme ton joli petit minois. Je n’hésiterais même pas à te manger tu vois. »

« Haha tu crois que j’ai peur sale chienne ! Je vais te régler ton compte myaaa !! »

« Hep là on se calme. Tu connais Fenko Oudani ? Oui, bien sûr que tu le connais vu ta tête. Vois-tu, si tu ne me laisse pas repartir avec ce moteur, je te jure que je te fais prisonnier et je te laisse à ses soins. Alors ? »

Voyant rien qu’à l’air apeuré de l’homme, j’avais tout de suite compris que pas mal de gens ici le craignait.

« Et qui me dit que tu ne vas pas me livrer une fois repartie comme ça hein ? On ne peut pas faire confiance à un chien, c’est bien connu. »

« Mais je ne te ferais rien dans la mesure où tu me laisses repartir comme si de rien n’était et que tu ne dis rien à la marine. »

Pour appuyer quand même ma menace, je viens lui mordre la nuque délicatement avec mes crocs, prêt à lui arracher une partie s’il ne coopère pas. Tremblant, je finis par le relâcher me délectant de ce petit goût de sang et partis comme si de rien n’était prendre mon moteur. Qui est soit disant en passant un peu plus léger maintenant que j’ai la force pour le porter. Tremblant comme pas deux, il n’osait rien du tout faire, m’ouvrant même la porte de derrière pour que je ne sois pas vue. Que c’est aimable hin hin hin. Il ne me restait plus qu’à retrouver Ren, puis reprendre les objets cachés et retourner incognito jusqu’au bateau.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mar 31 Mar - 1:46


Acte 3 !


En route vers l'endroit où se trouvait Rei, je discutais avec mon collègue, nouvellement guéris. Il avait perdu son bras lors du combat contre Hideyoshi, mais pour sûr, cette fois, il ne perdra pas un seul bras. Personne ne perdra rien du tout de mon côté.  Je m'y engageais et je comptais sur chacun afin de vivre. La mort ne sera pas permise, pour sûr.

" La situation est toujours aussi merdique n'est-ce pas ? "
" ... Toujours. Fenko ne tardera pas et on dois être prêt. On a l'armement en partie, le navire... Il ne nous reste plus qu'à préparer les gens et le terrain afin d'être vainqueur sur toute la ligne. "

Mon compagnon souriait de manière narquoise. Jouer salement ? Il semblait apprécier cette idée, bien qu'en combat, il essaie d'être loyal. Sans rien ajouter, je continuais inlassablement notre marche. Le jeune ex marine me racontait sa petite opération. Visiblement, n'importe quel médecin expérimenté pouvait faire ce qu'il a subit. Oh ? Intrigué, je me demandais vraiment s'il ne serait pas temps d'engager un  médecin dans l'organisation. Après tout, Allenn est partit... Soupirant, je vins alors me tourner vers lui et sourire en coin.

" Une fois cette histoire terminée... Je voudrais que tu plonges ton nez dans certaines affaires en tout genre et me trouve un ou une prodige dans la médecine... Ok ? "
" Ma foi... Avec plaisir. "

La marche reprends et doucement, mais sûrement, nous arrivons proche du lieu où Rei devait se trouver. Hm ? Se débrouille-t-elle assez seule ? Ou bien on doit venir l'aider ? Me stoppant net, je me concentre alors tranquillement afin de me rendre compte des présences actuelles. C'est là que je remarque une chose... Une présence me semble familière. Alors qu'avant je ne percevais que les présences, là, je semble commencer à distinguer qui est qui. Un peu comme un cuisinier qui reconnais les goûts grâce à ses capacités qui s'affûtent avec le temps. Décidant d'aller voir, nous faisons le tour et hop, devinez sur qui on tombe ? Rei, en chaire et en os. Souriant en coin, je laissais Ayabusa s'exprimer en douceur.
Au diable le caractère ronchon qu'il avait eu avant l'opération, désormais, il était gonflé à bloc et tant mieux.

" Et bien et bien... La demoiselle semble en pleine forme. A-t-elle eu des ennuis ? "

La miss avait beau être légèrement blessée à certains endroits, elle n'avais pas de douleur visible. Peut-être que je me trompe, mais passons. Elle est victorieuse à ce que je vois et tant mieux. Remarquant quelques griffures, j'arque alors un sourcil avant de simplement lancer d'un ton las.

" Tu as voulu caresser un chat ou quoi ? "


Si seulement je savais... Bref, il faut transporter la marchandise non ? J'ai plus simple comme idée... Prenant mon den-den, j'appelle donc Mulan et Cloé afin qu'elles transmettent les ordres. Ce sont les forbans qui vont transporter la marchandise jusqu'au point habituel. Cela nous fera gagner du temps et des forces à dépenser. Allant tapoter le dos de la belle, je fais donc signe à celle-ci de nous suivre. Nous rentrions au bercail. Ayabusa quant à lui ne montrait pas au grand jour son bras tout neuf, se contentant de le cacher son un habit classique.

Retournant au navire, voilà que Gin nous accueillait tout en sautillant comme un petit démon. Hm ? Visiblement, il avait... Merde... Regardant au loin, je vis une belle nuée de cadavre de poissons, flottant à la surface. Il a fait des tests ! Il nous vante les bienfaits d'un de ses " bébés " et je me contente de soupirer. Une bande de taré... Mais que j'aime, voilà ce que ma famille. Alors que je profitais un bref instant de ce moment de détente, mon appareil se met à sonner et je décroche. Au bout du fil, c'est une Cloé affolée qui me raconte l'histoire. Ayant intercepté un appel récent, visiblement, certaines personnes ne veulent pas tenir parole... Un des hommes du lieu où Rei avait volé un moteur semblait vouloir tout balancer à la marine. Mais n'osant y aller seul, il avait fait appel à des amis. Ces derniers allaient le chercher ce soir, histoire de ne courir aucun risques. Oh ? Ayant laisser les gens entendre ma conversation, je raccrochais en assurant à Cloé que tout irait bien.

" Rei.. Gin... Mélina... Mina...Ayabusa... Shadow Ghost... Ce soir, la chasse est... ouverte !!! "

Pas besoin d'être intelligent pour comprendre le plan. On se rends sur les lieux de rendez-vous et on les éliminent. Pour cela, tout est prévu : masques un poil vulgaires, tenues simples, équipements adaptés... Bref, on allais faire ça vite et bien. Dispatchant les rôles, Mina et Gin faisaient une paire, Ayabusa et Mélina une autre, tandis que finalement, Rei et moi formions l'ultime duo. L'objectif était simple : les traquer, les trouver, les éliminer. Peu importe le nombre.. Ils allaient en baver.

Attendant que le soir vienne, annonçant bientôt une ultime journée avant l'arrivée de Fenko, je laissais mes amis se disperser. En compagnie de Rei, je marchais tranquillement dans une ruelle sombre, proche du lieu de rendez vous. Les autres étaient sur des toits, et nous, au sol, tout simplement. Fumant une clope, je vins alors à m'exprimer clairement.

" Tu ressens quelque chose ?  Outre ma clope bien sûr... Pour ma part, je me suis pas assez habitué à sa présence pour la reconnaître. "


La fête allait commencer sous peu. Le piège se referme sur les insolents qui voulaient tenter de nous faire couler.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mar 31 Mar - 10:45

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Ah je fus bien contente de tomber sur Ren et Aya tiens ! Même si je ne m’y attendais pas sur le moment. Alors que je me faisais hyper discrète dans la mesure du possible avec mon moteur de moto jets. J’avais pas mal de griffures sur le visage et les bras ainsi que des bleus en tout genre quand avec le chat, on a fait combat de chien/chat… Donc bon, pas de réelle douleur si je puis dire. Le regardant, mon poil s’est de nouveau hérissé.

« Ah la ferme ! Je l’aurais cte stupide chat de vendeur ! Ce n’est pas un chat qui va faire la loi non mais. »

Oui, il m’avait tout de même bien énervé avec ses griffes à la con. En comparant, les siennes étaient plus longues que les miennes et un peu plus tranchant soit disant en passant. Grommelant, je finis par poser ce que j’avais dans les mains vers l’endroit où j’avais mis tout le reste de ce que j’avais volé et acheté. Ren me disant que ce serait Mulan et Chloé qui s’occuperaient de récupérer le tout pour y amener à notre point de rendez-vous habituel. Bon tant mieux, on passera un peu plus inaperçus au moins comme ça. Et je reprends ainsi ma forme humaine, me cachant à nouveau le visage de mon masque et surtout à cause de toutes ces griffures.

Et une fois rentrés au navire, c’est un Gin en pleine forme que nous apercevions ainsi qu… qu’une nuée de cadavres de poissons. Ah apparemment, il a testé l’un de ses jouets. Pas mal du tout. Je viens alors à lui dire rapidement que j’avais trouvé tout ce qu’il lui fallait et j’espère que ça allait être assez. Il ne nous reste plus qu’une journée avant que Fenko arrive… Et à peine j’allais pour m’installer tranquillement à réfléchir sur les détails de la guerre, qu’un appel sur le den-den de Ren arriva. Ecoutant la conversation, je viens à froncer les sourcils. Le stupide matou a tout dit en dépit de mon avertissement ! Ah je vais le tuer cette fois-ci, c’est sûr et certain ! Je n’aurais jamais du le laisser en vie, et merde ! Tapotant du pied, je viens à dire d’un ton plus qu’amère.

« Laissez-moi le vendeur de moto jets. Je vais le bouffer ce sale matou. Et c’est sûr que la chasse est ouverte hin hin hin »

Je n’allais pas seulement l’attaquer et le tuer mais bel et bien le manger. De même que j’étais bien motivée pour une partie de chasse. Je ne dis jamais non à ce jeu. M’enfin, stupide chat, il a joué avec le fait que je devais rester le plus discrète possible. Il s’est bien foutu de moi ! Mais il ne va pas comprendre ce qu’il va lui arriver ce soir quand on ira à la chasse. Et que je l’aurais retrouvé. Et en attendant que le soir vienne, je m’entraînais durement à l’épée, puis aux différentes techniques que je maîtrisais. Il fallait que je me défoule un peu le temps de rattraper ce vendeur de mes deux. Ah il m’avait vraiment foutu en rogne pour le coup.

Me retrouvant de nouveau avec Ren – le duo final, cas de le dire – je marchais silencieusement dans les rues, en mode animal complètement cette fois-ci. Il fait assez nuit pour que je puisse me « fondre » dans la masse. Et utilisant ainsi la vision nocturne, je pouvais un peu mieux distinguer les formes. Proche du lieu de rendez-vous où ladite fête allait commencer, je recherchais alors toutes les présences possibles. En faisant fi de l’odeur de cigarette de mon cher et tendre.

« Ouais… ça grouille d’odeurs en tout genre… Dont celle du stupide matou que je vais tuer cette fois-ci. »

Et quand je dis que je vais tuer ou manger, c’est que je vais vraiment le faire. Pas de pitié oh non certainement pas. Déjà que j’ai du tué le mec qui voulait le même objet que moi cet après-midi. Parce que bien sûr sinon, ça n’allait pas le faire du tout. Vous voyez le genre ; il vous en veut à vie d’avoir eu cet objet et du coup, il fait tout pour vous tendre un piège ou je ne sais quelle autre hypothèse. On a toujours dit que généralement les chats ne s’entendaient pas vraiment avec les chiens, en voici encore une preuve. Même si je suis louve et pas un canidé hein. Restant sous ma forme animale, arrivée au lieu de rendez-vous, je repris quand même ma forme humaine mais ne gardant que la tête de transformée afin d’avoir tous mes sens. De toute façon, cela ne se voit pas avec la capuche et la pénombre donc ça va.

A peine quelques minutes après, je pouvais déjà entendre un peu de bruits non loin de là. Okay, ils doivent être ici. Ma foi, tant mieux, ça va peut-être éviter de les traquer trop longtemps. En sentant les odeurs présentes ici, je pouvais dire qu’il y avait deux adultes c’est sûr et… ah merde, un gamin. Je me demande bien ce qu’ils foutent par ici. Bon, ce ne sont pas nos hommes, il va falloir continuer à traquer. Me concentrant uniquement sur l’odeur spécifique du sale chat, il me paraissait plus loin que je ne l’aurais pensé. Faisant signe à Ren, je viens à lui murmurer.

« J’ai retrouvé le vendeur de moto jets. Je suppose que ses copains doivent être avec lui, il y a pas mal d’odeurs. Mais ça reste relativement lointain. Je dirais un peu plus de cinq cent mètres quand même. »

Cela dit, ça peut être tout à fait faussé. Car en suivant des odeurs, il est difficile de vraiment savoir à quelle distance on risque de les trouver mais nul doute qu’il faut que l’on continue tout droit. A tous les coups, ils doivent être dans un bar à picoler ou un truc du genre. Reprenant alors la marche, je faisais tout de même attention à toutes les autres odeurs qui pouvaient nous entourer. Si c’est assez simple de reconnaître l’odeur d’un utilisateur du zoan et surtout d’un chat, autant toutes les odeurs qui s’accompagnent, c’est très compliqué de savoir si c’est un ennemi ou pas. L’odeur de mes amis, surtout celle de Ren qui est assez caractéristique avec son odeur de cigarette me permet tout de suite de savoir où il est. Et généralement, quand je fais des petits tests, c’est toujours accompagné d’un ou plusieurs de nos amis. Donc assez rapidement, je sais que ce ne sont pas des odeurs sur lesquelles je dois m’attarder davantage quand je suis en traque.

J’ai finalement pris la main de Ren pour avoir un peu de douceur puis viens à lui faire part de mes doutes, encore une fois. La partie de chasse me réjouit mais je ne peux pas m’empêcher de penser à tout ce qui va arriver une fois Fenko et Oda ici…

« J’espère sincèrement que l’on sera prêt à temps… Ca me fait un peu peur Ren, j’ai l’impression qu’on manque encore de force, de tout. Il ne faudrait juste pas que Fenko nous tire dans les pattes, sinon je crains que l’on ne soit vraiment mal. »

Ne disant rien de plus, je me remis à la traque de notre cher ami le vendeur qui va passer un sale quart d’heure. Et bientôt, nous nous rapprochions de l’endroit où les odeurs étaient.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mar 31 Mar - 16:01


Acte 3 !


C'est l'heure des règlements de compte.. Je devais remercier Mulant et Cloé pour m'avoir informé, car sinon, on aurais eu plus rapidement que prévu, la marine aux fesses. Là, nous allions nous occuper des petites balances et les faire taire définitivement. Pour cela, tout les coups sont permis et je ne comptais pas lésiner sur les moyens. Toute la joyeuse troupe était présente, que ce soit moi, Rei, Mélina, Mina, Gin et Ayabusa. Ces individus n'allaient pas comprendre ce qui leur arrive.

 Confiant dans cette " opération ", j'avançais en laissant Rei faire le repérage. Mes amis étaient un peu plus haut, vérifiant que rien ni personne ne puisse nous interrompre en plein... amusement nocturne. La belle semblait ressentir les présences, mais ce n'était pas ce que nous cherchions. Repartant donc à la chasse à l'homme, après avoir marché un petit instant, voilà que la miss repérait le fameux homme chat. Quel genre de chat d'ailleurs ? Après tout, un zoan se divise en de nombreuses choses... Notamment au niveau des races. Secouant la tête, je me rendais compte qu'au fond, que l'autre soit un Siamois, ou un Sphynx... Cela ne faisait pas une grosse différence. Terminant ma clope, je vins alors à vérifier les dires de la belle.
Fermant les yeux, je me mis à ressentir ce qui nous entourait et je tentais d'étendre ma zone de perception. Des voix se faisaient entendre, une... deux... cinq... huit... L'homme chat est là, et à 500 mètres - d'après Rei - il y a des gens au nombre de quatre. Seulement ? Presque déçu, je vins à me masser la nuque en douceur. Alors que j'allais parler, voilà que la miss se montre toute douce. Ne sachant pas quoi penser, je me contente de la regarder en coin.

Elle me joue quoi là ? Elle doute ? Poussant un profond soupire, durant un instant, mon air disait presque " que tu m'emmerdes ". Lui tapotant la tête comme bien souvent, je vins alors à lui d'un ton neutre.

" On s'en sortira, ne t'en fais pas. J'ai tout prévu... "


Après tout, voyons les choses ainsi : On a volé un navire pour Fenko, mais ce dernier pourra nous servir, car s'il nous trahit, il n'y aura pas de donation. Logique. Après, Mélina partirait à la recherche d'un appareil volant, après tout, ça peut toujours être utile. Diviser pour mieux régner, voilà la devise du jour. Bref, fallait vraiment que Rei ne s'en fasse pas autant, car à la longue, cela la bloquerait. Quoi que... Le jour J, en face de l'acte, elle n'aura pas le choix et devra agir... Point. Idem pour tout le monde, y compris moi... Nous devrons vivre et donc nous battre.

Venant l'embrasser sur le bout des lèvres, je me retirais en douceur pour alors reprendre la route. Après un petit moment, nous arrivions au bout de la ruelle et nous tombions sur une place plutôt peuplée. L'homme chat est dans le coin pour sûr et ses acolytes ne doivent pas tarder. Cela va compliquer la tâche... Tss... Réfléchissant à quoi faire, je vins à regarder où il allait. Il allait traveser la rue et s'engager dans une nouvelle ruelle pour attendre ses copains visiblement. Bien... Faisant signe à mes compagnons d'avancer et se tenir prêt, pour ma part, je fis signe à Rei. Sourire en coin, je lui dis d'un ton taquin.

" Une fois coincés... Ils seront tous aussi délicieux que des club sandwich ok ? "

Bref, attendant de voir un petit groupe de personnes s'engager aussi dans la ruelle, il ne nous restais plus qu'à entrer en scène. Sans le savoir, ils étaient encerclés. Ces derniers faisaient une petite réunion en annonçant ce qu'ils allaient devoir dire. Visiblement Rei était la star du témoignage. Pas question que ça se sache, pour l'heure, nous ne sommes pas officiellement là. Et il était temps de leur faire savoir. Passant devant, je laissais Rei jouer la partie intimidation en arrivant sans doute en forme animale.

" Hm... Je suis pas sûr de tout avoir entendu... Qui a parler d'aller prévenir la marine ? "

Autant le dire, les concernés se retournent et restent sans voix un petit moment avant de finalement sortir quelques armes. Gin s'empresse alors de tirer un coup silencieux au pied des cibles, histoire de montrer qu'il vaudrait mieux éviter les débordements trop rapide. Au final, c'est six qu'ils sont, avec le chat inclus. Retirant alors ma capuche, je me dévoile au grand jour, afin de montrer dans quelle merde ils sont.

" ... On va faire ça simplement... Pas de gestes brusques et ce sera terminé sous peu d'accord ? Livrez moi avant tout le hm... La personne qui a un zoan s'il vous plait. "

Quant bien même je semble être largement supérieur à eu, le pouvoir de la peur n'est pas absolu. Ils pouvaient très bien se rebeller et tenter le diable. Et vu comment certains tremblaient, pour sûr que je me doutais qu'un ou deux allaient bouger. Restait à savoir qui ferait quoi. Immédiatement, je vins alors à faire signe à Mina qui ne perdit pas de temps. Descendant du toit, elle éliminait la possibilité de partir de l'autre côté de la ruelle. Armée de sa hallebarde, elle semblait vouloir l'utiliser rapidement.

" ... Je vais compter jusqu'à dix... Un.. Deux... "


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mar 31 Mar - 16:29

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Marchant calmement avec Ren, celui-ci répondit à mes doutes simplement en me frottant la tête comme toujours. Il m’assure que l’on s’en sortira. Je l’espère en tout cas. Enfin, je n’ai pas le droit non plus de tout remettre en question à la veille d’une guerre proche. Laissant ses lèvres doucement atterrir contre les miens pour un léger baiser, je me contentais alors de reprendre mon rôle de traque. Une main sur mon sabre, j’étais plus que prête. Il n’allait pas ressortir d’ici comme tous ses copains, ça c’est sûr et certain même. D’humeur taquine que je reconnaissais bien là, Ren m’offrait ouvertement tous ces mecs en club sandwich. Avec plaisir, j’ai la dalle. Ça tombe plutôt bien.

« Haha… je te le fais pas dire et manque de chance pour eux mais j’ai faim. Donc, je ne vais certainement pas me gêner. »

Un loup cannibale oui on aura tout vu. Je croyais que l’épisode de l’île des pirates cannibales m’avait suffit mais apparemment non. Et puis après tout, je suis quand même un loup sauvage et pas n’importe lequel non plus. Hihi, je vais pouvoir m’éclater la panse ce soir et dans tous les sens du terme. Il se trouve qu’en plus, j’ai une petite technique à tester pour voir jusqu’où sont mes limites. Avant que ce ne soit au tour d’Oda. Ne dévoilant rien de plus sur cette mystérieuse technique que je comptais bien utiliser, je faisais mes petits plans dans mon esprit alors que nous approchions d’une ruelle. Des voix d’homme se faisaient entendre et apparemment j’étais la star du témoignage. Haha…

Gardant ma patience pour moi, je me transformais déjà en animal pour déjà être parée. Ils ne vont pas s’y attendre du tout les cocos. Restant dans la pénombre en laissant mes camarades commencer le bal, je me léchais les babines en visualisant ces humains comme de tendres gibiers que je suis entrain de chasser. C’est plus facile pour se mettre en condition parce que bon la chasse à l’humain, ouais okay mais c’est quand même plus attrayant la chasse à l’animal normale. Laissant de côté mon sabre car finalement, je n’en aurais pas réellement besoin pour ce que je compte utiliser. Sentant à pleine truffe l’odeur de ce chat, un persan à la con en plus… Je me contentais de montrer les crocs tandis que j’apparaissais bien tranquillement. Restant sage pour le moment en voyant quelques uns de ces hommes trembler, finalement le vendeur à l’annonce de son nom, finit par se montrer et aller devant Ren comme si de rien n’était les mains dans les poches. Le piège se mettait doucement en place et j’allais bientôt avoir droit à un repas des plus… original en termes de goût.

« Vous me voulez quoi ? Et ça vous fait quoi que je vais aller prévenir la marine hein ? Cette salope m’a volé un moteur de moto jets. Et ça coûte super cher ! »

Apparemment, il ne m’avait pas encore vu mais je pouvais quand même sentir qu’il était sur le qui-vive. Tant mieux, je vais lui faire peur. Et prendre comme amuse gueule, un de ses amis. Vaut mieux que je le réserve pour le dessert celui-là. Peut-être qu’il comprendra enfin quand j’aurais bouffé un de ses copains. Me retirant dans la pénombre, je faisais le tour laissant mes camarades s’occuper d’eux pour ensuite sauter tous crocs et griffes sortis sur l’un des hommes. Lui cachant la bouche avec ma main pour qu’il évite de gueuler, je me suis mise à planter les crocs dans le flanc droit. Le flanc, c’est ce qu’il y a de meilleur car c’est plus tendre que tout le reste. L’égorgeant grâce à l’épée qu’il portait sur lui, je pouvais ainsi le manger sans qu’il ne crie. Regardant les autres alors que je commençais mon festin sanglant, je viens à sourire, du sang sur les babines.

« Un seul bruit… un seul pas et vous y passez tous, c’est bien clair ? J’ai une grosse faim et… à votre place, j’éviterais soigneusement de contrarier mes amis. Autant coopérer n’est-ce pas ? »

Comme pour appuyer sur mes mots, voilà que j’arrachais à mon cadavre ses organes que je jetais devant ses copains et l’homme chat. Qui semblait être vraiment choqué par ce que je suis entrain de faire. C’est vrai que je suis juste entrain de dépecer et bouffer un homme. Rien que ça. C’est qu’il est bon ce con en plus de ça ! Rien à faire, je vais passer pour une folle auprès de Ren et des autres, tant pis. La nature animale revient peu à peu… Sombre carnaval sanglant, voilà ce qu’est cette technique qui n’est pas une technique à part entière non plus étant donné que ça va plus dans la sauvagerie.

« C’est une tarée cette meuf ! Faisons ce qu’ils nous demandent Krik ; même toi tu ne peux rien faire avec ton zoan du Persan. Merde, avoue-le. »

« Tu ne vois pas qu’elle est entrain de bluffer cette conne ? Jamais, elle ne serait capable de manger un humain. »

Preuve que si, je suis entrain de faire quoi là ? Décidément ces mecs ont tous envie de finir dans ma gueule. Dégageant le cadavre déjà bien entamé, je m’approchais de plus en plus des autres hommes qui commençaient vraiment à craindre. Alors ? Et là, le nommé Krik se transforma en un hybride de chat persan fonçant sur mes amis.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mer 1 Avr - 1:52


Acte 3 !


Dans cette ruelle, l'ambiance devenait sombre. Doucement, mais sûrement, les choses devenaient claires. Ces gens avaient voulu faire les malins, mais il allait être temps de montrer de quel bois on se chauffe. Ayant clairement mis les points sur les " i ", je ne m'attendais pas à tout et n'importe quoi niveau réactions. Ou bien ils allaient se pisser dessus, ou bien céder à la panique et tenter le diable. L'entre-deux n'existe pas et ça, je le savais parfaitement. J'attendais de voir qui allait faire quoi, bien qu'à la longue, s'ils ne déclenchaient pas la suite, je n'allais pas me faire prier pour provoquer l'assaut que nous sommes venu faire.

Un homme s'approche en semblant ignorer les avertissements. Hm ? Ainsi donc, il prétends qu'on a volé son jouet et que c'est cher ? Pense-t-il vraiment que j'en ai quelque chose à faire de son excuse ? Sans que je m'y attende, voilà que Re attaque sauvagement un homme et cela avec une telle barbarie que cela m'étonne sur le coup. Même Mina - qui est pourtant l'une des plus sanguinaire du groupe - reste bouche-bée face à une telle tuerie. La louve déchire de ses crocs la peau de sa victime et retire brutalement les organes en en dévorant la moitié. Ce spectacle mortuaire pourrait faire vomir plus d'un et je suis le premier à me demander ce qui lui arrive.

" Hm ? "

" Wow !!! "
" Sauvage la miss depuis le temps ... "
" E... Elle est folle ? "
" ... * sourire * "

Les gens commençaient à paniquer et un seul semblait ne pas vouloir la vérité en face... Le fameux homme persan s'obstinait à croire qu'elle bluffer. Las de la situation, je vins frotter mon crâne avant de simplement dire d'un ton complétement ailleurs.

" Elle viens juste de le faire à l'instant... Bref, vous m'ennuyez... Rei... Gin... Mina... Aya... Occupez-vous en... Méli... Viens me voir. "

Se faisant, mes acolytes descendaient de leurs perchoirs. Ayabusa tenait fermement une de ses lames, Gin sortait une belle arme à feu en ayant un sourire de démon, quant à Mina, elle jouait de sa hallebarde. Le spectacle sanglant pouvait avoir lieu. Mélina s'était réfugiée à côté de moi et tel un père, je l'empêchais de voir la boucherie qui se passait ici, en cet instant.

Mina ouvrit le bal en  frappant une personne avec sa lame. Cette dernière coupa littéralement en deux l'homme qui était aussi dur qu'un morceau de beurre au soleil. Ayabusa lui ne perdait pas de temps et testait l'habileté de son nouveau bras. Une main tomba au sol, puis le reste du bras... Jouant avec sa proie, il termina de le découper en laissant son bras faire le travail. Gin quant à lui jouait à menacer une personne face à lui en pointant son arme, mais jamais il ne tirait, préférant attendre le dernier moment. Rei avait donc pour cible le fameux persan qu'elle avait demandé à avoir en exclusivité.

Pour ma part, je laissais mes amis faire leurs affaires. Ce nettoyage était trop simple et presque ennuyeux, mais malgré tout, je ne pouvais pas laisser Mélina voir ça. Une telle mise à mort est presque contre-nature.  Plus que le simple fait de commettre un meurtre du moins... La rassurant en lui parlant brièvement, je vins alors à plannifier la suite des évènements.

" Bon.. Tu as chercher un peu pour le dirigeable ? Ou bien tu t"y prendras demain ? "
" J.. J'ai entendu parler d'un ... endroit où ils en vendent... Ou, où du moins, des gens font des tests. J.. J'irais voir demain."

Tapotant sa tête, ce n'est que quand je n'entendais plus aucun étouffement de cris que je me décidais à me retourner vers mes collègues.

" Terminé ? "


Admirant la chose, je ne pouvais qu'être content. Même si les cibles étaient même pas un amuse-bouche pour nous, nous avions là une belle démonstration de force, bien que pas optimale. Souriant, je vins alors à remettre ma capuche et déclarer tranquillement, serein désormais.

" Allons boire un coup. "


Malheureusement, alors que j'allais me diriger vers la sortie de la ruelle comme si rien ne s'était passé, voilà qu'une petite silhouette se formait. Hm ? Regardant de plus près, je vis un jeune homme. Il devait à peine avoir plus de douze ans. Un témoin ? Soupirant, je vins alors à regarder le petit bon d'homme et lui dire d'un ton assez clair.

" Approche petit... "


Apeuré, ce dernier ne bougeait plus, totalement terrorisé par la peur. Que faire dans ce genre de moment hm ? Il pourrait tout aller raconter lui aussi. La vérité sort de la bouche des enfants après tout... Ne sachant pas comment m'y prendre, je vins alors à laisser le choix à mes amis, notamment à Rei, bien que dans l'immédiat, j'aimerais éviter au moins une mort de trop. Qui plus est, éviter de tuer un pauvre enfant innocent ce soir. Plus tard peut-être...


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mer 1 Avr - 11:01

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Je savais bien qu’en faisant ce petit spectacle un peu dégueulasse, tout le monde ici présent allaient se demander ce qui me passe par la tête ou bien encore allaient être dégoûtés. Je ne me préoccupais plus trop de mes amis, du coup je ne pouvais pas voir l’air horrifié de Mélina… Puis une sorte de rappel à l’ordre, je souris en laissant mes crocs plein de sang se montrer avant de m’avancer vers le persan qui avait dégainé l’une de ses armes, ayant reprit une forme hybride. Hoho, il veut se la jouer comme ça ? D’accord !

Reprenant moi-même ma forme hybride, je prenais rapidement mon épée Kayagi avant de me mettre à courir après le chat, voulant s’enfuir. Manque de pot et parce que je n’allais pas le laisser repartir si rapidement, j’usais de mon soru pour le rattraper et y mettre un effet de surprise en plus de ça. Je voyais bien que le gars était encore sur le qui-vive malgré qu’il ait une détermination assez intéressante à ne pas croire ce qu’il se passe sous ses yeux et parce que je ne vais finalement pas tous les manger un par un. Il est trop tôt pour véritablement me laisser aller à ce genre de tuerie… J’usais plutôt de mon épée afin de le tuer et proprement. Avant de le finir à l’épée complètement, je lui entaillais plusieurs fois le bras puis une fois bien rapprochée et pour éviter qu’il ne crie trop. Je lui assenais un coup de sabre dans la jugulaire. Mon endroit préféré pour le coup. Je l’avais rapidement terminé, c’était le but. Il ne mérite même pas d’être mangé de toute façon et puis qu’est-ce qu’un chat de maison aurait réellement pu faire hein.

Et je repris ensuite ma forme humaine, essayant tant bien que mal de me débarrasser du sang que j’avais sur mes habits mais voilà qu’un enfant était caché là… Merde, il a tout vu ! C’est lorsque Ren nous dit que l’on va boire un coup et qu’il sort de la ruelle que ce gamin est apparu devant lui. Et je ne comptais bien évidemment pas tuer cet enfant. Merde, je ne suis quand même pas aussi insensible que ça. Puis, ce n’est plus vraiment l’heure de jouer dès lors. M’approchant de cet enfant complètement effrayé, je viens m’asseoir en tailleur devant lui simplement.

« Comment tu t’appelles ? Et que fais-tu là petit ? »

« … S… Simra… »

Hum… voyant l’air complètement terrorisé de ce gamin, je redevenais la douce Rei et me permis de le prendre légèrement contre moi pour passer une main rassurante dans ses cheveux afin qu’il ne nous réponde.

« Où sont tes parents ? Si tu t’es perdu… je peux t’aider à retrouver tes parents. »

« M… mon papa… il est parti de la maison et je voulais le retrouver… j’ai cru qu’il était ici. »

Oula, ça, ça complique encore la chose. Pendant un instant, j’ai retenu mon souffle de savoir que son père aurait pu être l’un des types que l’on a massacré et bien heureusement non. Me relevant alors, je viens à regarder Ren et les autres ; qu’est-ce que l’on va bien pouvoir faire de ce gosse ? Il faut le redonner à sa mère mais s’il raconte tout… on est dans la merde. Réfléchissant à une solution qui pourrait nous permettre de nous sortir de cette panade sans avoir à tuer un pauvre gosse innocent qui était juste à la recherche de son père. Bon, il va falloir adopter une stratégie de deal avec un petit enfant. Et ça, ce n’est pas gagné. A moins d’avoir des bonbons et là encore, je ne suis pas certaine que ça marche. Et en plus, tout repose sur moi car faut croire que je suis la seule du groupe qui pourrait avoir un instinct maternel. C’est vrai que j’élève un louveteau mais ce n’est pas sensiblement la même chose hein. Avec un enfant, c’est plus dur à appâter…

« Bon Simra… ce que tu as vu, c’est très mal on est d’accord ? »

« Ou… oui madame… »

« Il va falloir que ça reste un grand secret entre nous d’accord ? Personne ne doit savoir que tu as vu ça et puis ta maman serait très inquiète si tu ne rentres pas. »

« Ma… ma maman elle s’en fiche de moi… »

« Oh ne dis pas ça voyons… Je suis certaine que ce n’est pas vrai et qu’elle doit te chercher de partout. »

« Non, ce n’est pas vrai ! Je sais ce que je dis ! »

Bon okay, okay… Est-ce que j’essaie une approche différente ou bien ? Et vite surtout ! On n’a pas vraiment que ça à foutre que de s’engoncer d’un enfant. Et bah j’espère ne jamais avoir d’enfant parce que sérieusement, il faut trouver tout un tas d’excuses sur ce qu’ils voient et c’est très dur. De plus, chez les enfants, c’est compliqué de savoir s’ils bluffent ou pas. Il n’a pas l’air de bluffer vu dans les états qu’il se met mais en même temps, faut rester sur ses gardes. On n’est pas à l’abri d’un mensonge. Même venant de la bouche d’un enfant.

« Bon… supposons… Il va falloir que tu rentres chez moi mon grand. Et surtout que tu ne dises rien à ta maman de ce qu’il s’est passé. »

« Veux rentrer mais je me suis perdu ! Et puis j’ai peur ; veux pas que vous me tuez ! »

Et là retournement de situation, je le vois pleurer. Oh purée, pourquoi il ne le dit que maintenant qu’il s’est perdu ce petit con ! Perdant peu à peu ma patience, j’essaie quand même tant bien que mal de rester calme. Bien que les autres peuvent voir que je commence vraiment à être à bout. Voilà pourquoi je n’aurais pas d’enfants.

« Bon, on va te ramener chez toi mais tu ne dois rien dire à ta maman. On ne va pas te tuer voyons. Et même que si tu ne dis rien, je t’offre une place pour le parc d’attraction d’accord ? »

« C’est… c’est vrai ? Vous n’allez rien me faire ? Et ouiii le parc d’attraction ! »

« Promis, on ne va rien te faire… Et ouais, je te l’offre demain quand j’irais en chercher une. »

Ce qu’il ne faut pas faire pour amadouer les gosses. Regardant ensuite les autres, je viens à leur faire le signe du « désolé » en leur murmurant pour qu’eux seuls puissent entendre.

« Vraiment désolée les gars… mais il n’y a que comme ça qu’on peut tenter d’amadouer un gamin. »

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring




[HRP : je te laisse faire avancer^^]
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mer 1 Avr - 14:15


Acte 3 !


Nous voilà face à un témoin et pas des moindre puisqu'il s'agit d'un gosse. Un simple petit enfant qui n'a même pas la majorité. Pauvre petit... Il a vu du sang, des cadavres, des actes barbares, bref, de quoi souiller son âme durant un long moment, si ce n'est pas à jamais... Durant un moment, je repense à mon propre passé. Mouai non, moi, je suis un cas à part, ayant eu l'esprit corrompu depuis mon plus jeune âge. Les moeurs, le bien et le mal, on m'a très vite montré que ces choses ne sont que des " savoirs " superflus. Tuer, c'est juste prendre une vie. Il n'y a pas de questions à se poser quand on le fait, sans quoi, on deviens faible. Bref, je laissais Rei gérer un peu la situation face à cet imprévu. Deux choix, voir trois. Ou bien il était apeuré au point d'agir sous l'effet de la peur et donc il allait s'enfuir. Ou alors, il allait être paralysé comme pas deux. Sans rien dire sur le coup, j'observais simplement la miss faire. J'étais étonné que le gosse ne s'enfuit pas immédiatement, surtout quand on c'est que c'est la " psychopathe " de l'instant qui venait à lui. Même Mina avait plus de chances d'être crédible, mais non... Le jeune homme restait là à parler avec la louve sanglante.

Mes compagnons semblaient sceptiques, mais nous ne sommes pas à l'abri d'une surprise. Je cherchais à comprendre la situation du jeune homme, mais avouons le, sa façon de s'exprimer était celle d'un enfant et donc, il n'était pas très clair. Son père s'est absenté ? Sa mère ne l'aime pas ? C'est un pett fugueur du coup non ? Devions nous réellement le ramener chez lui ? Durant un court instant, le kidnapper sonnait presque juste à mes yeux, mais au final, je mettais cela de côté, ne jugeant pas ce gosse comme une grosse menace. Il était juste un témoin dérangeant, mais le tuer serait un poil trop cruel, même venant de moi...

" On en fait quoi du coup ? Carpaccio, ou Tartare  ? "
" ... Baisse ton arme Mina... On laisse Rei gérer. "

Mon ton plus que froid sur ce coup, je ne regardais même pas Mina faire sa tête d'enterrement face au fait qu'elle ne pourrait pas s'amuser avec lui. Elle avait déjà un jouet sur le bateau... Quand ma belle eut terminé de négocier, j'ouvrais grand les yeux. Des entrées pour le parc d'attraction ? Ce gosse marchait pour si peu ? Alors qu'il avait entre ses mains le pouvoir de nous faire " chanter " ? Les jeunes sont vraiment insoucients de nos jours. Laissant la miss nous murmurer quelque chose, je me contentais de lever les yeux au ciel. Si elle le dit...

" Ok... Méli ! "
" Oui ? "
" Raccompagne le jeune homme chez lui. Oublie pas, soit gentille. "

Gonflant les jours, la demoiselle vint à se retourner vers moi pour alors pointer la miss aux cheveux verts.

" Suis mille fois plus gentille qu'elle. Pas besoin de me le dire..."
" Tu as un souci la demi-portion ? "
" Stop... Méli, occupe toi du petit et fais ce qui te plais. Nous, on va boire un coup, tu nous rejoins après ok ? "

Essayant de trouver une solution plus que calme pour une fois, j'avais pensé ainsi. Après demain, Fenko sera là, il me fallait donc être " invisible " jusqu'à ce jour. Si demain il attends ses billets sans dire un mot, nous seront tranquille. Voilà, c'est mieux que l'égorger vif. Bref, convaincu de mon petit plan, je laissais Mélina gérer l'histoire. Pourquoi elle d'ailleurs ? Tout simplement car elle est la plus jeune du groupe. Entre jeunes, ça se comprends n'est-ce pas ? Bref, je vis ma jeune épéiste voleuse prendre la main du gosse comme si elle était sa soeur, puis ils disparurent en douce. Poussant alors un gros soupire, je vins à m'allumer une cigarette, marquant le fait que j'étais exténué de tout ça.

" Allons boire un coup... J'ai soif. "


Au moins, on ne peux pas faire plus clair non ? Ouvrant la marche, je laissais derrière nous ces cadavres, ou plutôt ce qu'il en reste. Regardant en coin Rei, je vins alors à lui dire sur un ton semi-amusé.

" Fréquenter Mina, ça te réussis pas hm ? "


Je faisais référence à sa sauvagerie assez... intrigante. Mais quoi qu'il en soit, elle restait la même  mes yeux. Une demoiselle que j'aime. Certes, le côté cannibal forcé - ou non - je n'en suis pas fan, mais je ne pouvais pas rayer d'un coup les moments qu'on a passé ensemble et que nous passons en ce moment même. Approchant d'une petite taverne, je vins à me retourner vers mes collègues.

" ... Poker ? "


Attendant la réponse, j'allais m'installer à une table bien dans un coin tranquille de la taverne, attendant que mes amis se mettent à leurs aises.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Mer 1 Avr - 15:34

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Je pouvais entendre mes camarades parler tandis que je faisais « affaires » avec le petit garçon. Et autant dire que Mina comptait réellement tuer ce pauvre gosse. Sérieusement… Soupirant, une fois la solution enfin trouvée auprès de ce petit garçon, j’espérais réellement qu’il ne dise rien à sa mère. Ça, ça va être encore une angoisse supplémentaire à ajouter. Surtout qu’à présent, il va falloir se faire invisible pour éviter d’autres problèmes. Bon, j’avoue que c’est légèrement étrange que cet enfant ait tout de suite réagit à l’énoncé du parc d’attraction mais bon, en même temps… les enfants de cet âge, il suffit de leur donner ce qu’ils veulent et c’est bon tout roule. Fin là quand même ; il vient d’être témoin de meurtres de sang froid… Ca aurait quand même été difficile de trouver autre chose je pense. Et il est hors de question de tuer un pauvre enfant innocent.

Et c’est donc Mélina qui allait raccompagner le garçon chez lui. C’est mieux effectivement que ce soit elle, elle est la plus jeune de notre groupe et plus à même de pouvoir discuter avec le garçon et échanger avec lui. Les jeunes ont plus de pouvoir entre eux en termes de paroles, c’est bien connu. Souriant en voyant les deux jeunes partir, main dans la main, je m’étirais longuement en baillant. Je commençais à être fatiguée de cette journée tout de même. Proposant que l’on aille boire un verre, j’étais bien partante. Je ne dirais pas non à un jus de fruit ou une connerie du genre. Parce qu’après le festin que je me suis offerte… bah j’ai encore un peu le goût du sang en bouche et c’est chiant. J’ai l’impression d’avoir desséché complet. Enfin, heureusement, on va pouvoir se ressourcer un petit peu et puis après cette soirée, il faudra nous faire invisible jusqu’à l’arrivée de Fenko et d’Oda. Au moins, cela nous permettra peut être de continuer à nous entraîner un peu avant cette arrivée fatidique. J’ai encore fort à faire de mon côté je trouve.

M’interrompant dans mes pensées, je souris à Ren et à ses paroles surtout. Hum ce n’est même pas le fait que je fréquente trop Mina qui me fait agir comme ça. Non, il y a quelque chose qui est comme entrain de changer au fond de moi. J’ai un peu de mal à comprendre moi-même pourquoi il y a des moments où j’ai envie de chaire humaine et d’autres ou au contraire, ça me rebute et je favorise les animaux. Mais ça se passe au fond de moi. Je suis entrain de devenir bien plus sauvage. Bien plus redoutable et il va falloir que je fasse attention à ne pas trop me laisser déborder par tout ça non plus. Ça pourrait vite devenir regrettable…

« Hum non, c’est autre chose… »

Ne disant rien de plus, je souhaitais laisser ça en suspens quelques minutes. Il vaut mieux que j’explique ce qui peut bien se passer en moi. Je ne pourrais de toute manière pas le cacher bien longtemps cette manifestation sauvage de moi. Le pire c’est que je m’en rends compte mais je n’arrive pas à toujours contrôler mes pulsions violentes… Tout ce qui me permet encore de rester assez calme et faire en sorte de ne pas trop jouer les sauvages, c’est le fait de penser à Ren et à nos amis. J’ai entendu dire qu’un zoan avait une forme éveillée et qu’il devenait incontrôlable suite à ça. Alors depuis que j’ai entendu dire cela, il y a très peu de temps de cela, j’ai peur que ça devienne mon cas. Et que je passe pour une vraie psychopathe qui ne saura plus reconnaître ses amis et qui ne pourra plus se raccrocher à ses souvenirs heureux.

Me triturant un peu les méninges à penser à tout ça, je n’avais pas vu que nous étions déjà arrivés devant une petite auberge où nous allions pouvoir boire un verre. Et faire un poker de surcroit comme vient de le proposer Ren. Les avis avaient l’air mitigé mais pourquoi pas après tout. On peut bien se détendre un peu. Souriant alors, j’hochais la tête pour dire que j’étais partante pour une partie de poker. Une serveuse vient ensuite demander ce que l’on veut à boire ; demandant pour ma part une simple limonade. C’est un peu la honte j’avoue de ne pas boire d’alcool mais après tout, chacun est différent en termes de goûts. Et ça, on ne peut pas le changer n’est-ce pas. Une fois la serveuse repartie avec les boissons commandées, je viens à regarder tout ce petit monde attentivement, avant de me faire plus que sérieuse.

« Bon, faut que je vous dise un truc… Ce que j’ai fais tout à l’heure… ce ne sera sûrement pas la dernière fois que je le ferais. Il y a certes une technique derrière cette sauvagerie mais… il y a surtout le fait qu’au fond de moi, mon zoan est comme entrain de changer. Quand je suis en louve, je vois de plus en plus les gens comme du gibier… Et du coup, bah il m’arrive d’avoir des envies de cannibalisme… »

Marquant une pause pour leur laisser digérer un peu ce que je venais de leur apprendre, il fallait quand même que je les mette au courant pour cette forme éveillée du zoan s’ils ne sont pas déjà au courant.

« Vous allez me dire, c’est un peu inquiétant ? Bah totalement… mais il y a un truc encore plus dingue que j’ai découvert, c’est qu’il y a une forme éveillée du zoan. A ce qui paraît on devient incontrôlable après. Fin j’espère que ça n’arrivera pas de sitôt mais c’est juste pour vous dire, ne vous inquiétez pas si je fais des trucs bizarres quoi. »

Puis comme pour mettre fin à cette petite discussion, je pris le paquet de cartes sur la table pour commencer à les mélanger et les distribuer pour notre partie de poker.


____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Jeu 2 Avr - 1:12


Acte 3 !


L'heure était à la détente désormais. Les entraînements ont beau être beau à voir, être efficaces, il fallait bien décompresser un peu de temps à autre, et c'est exactement ce que je prévoyais de faire. Sans rien dire donc, j'attendais la réponse de mes acolytes et chacun ne semblait pas totalement pour le jeu. Hm ? Insistant un peu, au final, nous allions commencer la partie, mais je repensais doucement à ce que Rei m'avait dit en chemin. Qu'est-ce qui pouvait bien lui faire péter un câble de la sorte si ce n'est pas sa fréquentation de Mina hein ? Je me demandais bien ce qui pouvait être la raison de ce bordel dans sa tête. Car tout à l'heure, j'avais presque eu l'impression d'avoir face à moi une bête et non une humaine. Se laisserait-elle aller face à son esprit sauvage ? Ou bien le Zoan aurait-il la possibilité de prendre le dessus sur l'humain ? Tant de questions qui restent sans réponses...

Assis devant la table, je laissais mes amis commander leurs boissons. Alcool à gogo, sauf Rei qui faisait presque tâche dans le lot de boissons... Mais passons, je me contentais de me remettre une clope au bec et l'allumer. Il fallait que j'oublie ces histoires de bataille pour me concentrer sur le jeu. Même moi je méritais un peu de calme, pour pas dire " absolument ". Fumant en paix, voilà que Rei commence à l'ouvrir pour tenter de s'expliquer. D'après ce qu'elle dit, son zoan change. Est-ce que mes craintes s'affirment ? Arquant un sourcil, je laisse les autres répondre.

" Bizarrement ? Oh rassure toi... On s'inquiétera quand tu arracheras les tripes de Mélina... "
" MINA !!! "

J'avais réagis automatiquement, car Méli' est ma petite protégée. Pour sûr, si cette dernière meurt contre Oda, le responsable de sa mort se verra être ma cible numéros une. La miss aux cheveux verts se contenta de frémir un bref instant avant de finalement reprendre son attitude narquoise. Prenant mes cartes, je vins alors à écouter les dires des autres.

" Il faut être prudent en effet... J'ai entendu dire que des gens arrivent à maîtriser cette puissance, mais... Je ne vous dit pas quels sacrifices ils ont fait pour y arriver. Cela peut être utile dans le futur, mais ... quand la chose se débloquera - si on peut dire - autant s'entraîner à la maîtriser, plutôt que l'utiliser sans arriver à la contrôler. Ce serais gagner quelque chose pour mieux le perdre. On a assez d'ennemis comme ça ces derniers temps. "
" Je confirme les dires du samouraï, il a pas tort. Bien que jme demande si sous cette forme, ça résiste à une roquette en pleine gueule huhu. "
" ... Mouai. Changeons de sujets voulez-vous ? Rei... Tu relances ? Ou tu suis ? Ou alors... couches-toi. Vu mes cartes, vous devriez faire de même. "
" Mauvais bluff Ren... "
" J'avoue..."
" Oh ? "

Suite à cette discussion et ces provocations, nous entâmions une petite partie de poker assez simple. Ayabusa se démerdait bien, alors que moi, je n'arrivais pas à sortir la tête de l'eau. Mina gagnait aussi son petit pactole, avec une certaine chance du moins. Gin quant à lui buvait et fumait comme moi. Soudain, une petite demoiselle apparut. Méli était de retour et je manquais de peu de sursauter sur le coup. J'en fis tomber mes cartes d'ailleurs.

" C'bon, il est de retour chez lui. Et normalement... Il dira rien. Il attends demain soir ses tickets. "

Soupirant de soulagement, je vins à lui faire une place à la table et lui commander une limonade. La famille était réunie et nous pouvions passer un bon moment. Tous ensemble, nous étions bien et en réalisant cela, j'étais réconforté. Nous ne perdrons pas, quitte à fuir pour le bien de tous. Car la famille, il n'y a rien de plus important, que ce soit l'argent, la gloire ou le reste. Si nous ne pouvions pas gagner cette guerre, alors nous battrons en retraite pour mieux entamer la prochaine. Si nous avions droit à un coup de pute, nous partirons pour mieux leur en faire un par la suite. Et ainsi de suite... Fuir n'étant pas une honte, mais parfois une marque de sagesse.

Hm ? Je viens de terminer mon paquet de clope tiens. Regardant l'heure tardive, je vins alors à me lever de table.

" On se retrouve sur le navire.  Profitez de la soirée sans trop faire les cons. Demain entraînement et préparatifs de dernière minutes ok ? Gin... Où en sont les armes au faite ? "
" ... Le canon sera prêt, mais le reste, je sais pas. La mitrailleuse, si j'ai de l'aide. "
" Ok... Mina, tu joueras pas avec Zannin demain, mais avec Gin. Aya, si tu peux donner un coup de main, ce serais nikel.
Méli', viens...  Rei, suis moi aussi. "


Sortant du bar avec un air énigmatique, j'attendais que les miss soient là pour alors demander à la petite.

" On va partir  la recherche du dirigeable maintenant et demain... Tu t'en charges. Ok ? "
" Ok chef ! "
" Rei... Jte voulais juste à mes côtés. "

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Jeu 2 Avr - 13:12

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Ecoutant chacun des dires, je soupirais en entendant les dires de Mina. Elle ne pense vraiment qu’à la barbarie… Et surtout jamais je ne pourrais m’en prendre à Mélina ! Je sais qu’elles ne s’aiment pas beaucoup mais ce n’est pas une raison pour vouloir le mal d’autrui. Surtout que Mélina est encore jeune et toute innocente alors franchement, quelle idée. Mais passons, Ren montra son mécontentement, ce que je pouvais tout à fait comprendre et c’est au tour d’Ayabusa de faire part de son avis. Tout en regardant mes cartes en même temps, hin hin… Ils vont avoir une sacrée surprise quand ils vont découvrir ce que j’ai eu en main.

Enfin bref, Ayabusa expliqua donc ce que je savais déjà mais que forcément, les autres ne savent pas automatiquement. Ouais, beaucoup de sacrifices et sincèrement, j’espère que ce moment redouté au plus haut point n’arrivera pas dans les prochains jours, ni les prochaines semaines d’ailleurs. Il y a trop de sacrifices à faire quand le zoan s’éveille et dans un sens, j’ai peur de perdre Ren pour ça.

« Tss… ne crois pas que tu vas tester tes joujous sur moi Gin. »

Râlant un petit peu, voilà que Ren se prenait pour le roi du bluff. Heureusement qu’il y a toujours quelqu’un pour mettre une ambiance plus paisible afin de se concentrer plus sur le jeu que sur les interrogations du jour. Les regardant tour à tour avec un sourire hautain, je viens à relancer en mettant une mise plus importante.

« Je relance bien entendu. Et vaudrait mieux pour toi Ren de te coucher tout de suite hu hu. »

Comme je ne me bluff presque jamais au poker, ils doivent bien se demander si c’est du vrai bluff ou si j’ai vraiment de bonnes cartes. Et manque de pot pour eux, j’ai de bonnes cartes. A savoir un brelan de 10 avec deux cartes en main et le 10 qu’il y a sur la table. Mais reprenant quand même un peu mon sérieux dans tout ça car il est dans mon intérêt après tout.

« Il faudra bien entendu que je m’entraîne pour maîtriser ça mais tant que je ne suis pas en proie à des actes vraiment incontrôlable, je suppose que ça devrait aller. »

Fin mot de l’histoire, j’allais surveiller mon état de très près de toute manière. Et hors de question de mettre en danger mes amis. Je crois que c’est vraiment quelque chose qui me tuerait si je venais à leur faire du mal sans le vouloir. Et pendant que la partie de poker bat son plein, voilà qu’une miss refait surface. Souriant en voyant Mélina, celle-ci nous expliqua que le petit était rentré chez lui et qu’il attendrait ses tickets.

« Ouaip, je m’en occuperais demain pour ses tickets. »

J’ai fais une sorte de promesse, de pacte avec ce gosse alors si je ne tiens pas ma parole… Il va aller tout raconter et là, on sera vraiment dans la merde. Tout en buvant, je finis par dévoiler mes cartes avec un grand sourire, fière de moi. Souriant en voyant que les autres n’avaient guère mieux qu’une paire. Même aussi forte, c’est le brelan qui l’emportait sur tout.

« Alors ? Qui c’est la meilleure ? Je vous ai bien eu sur ce coup là quand même, avouez. »

Riant un peu, je me détendais complètement pour une fois que nous avions l’opportunité de le faire. Puis finalement, vu l’heure tardive, chacun de nous allait retourner au navire. Les autres repartirent au navire, tandis qu’il ne restait plus que Mélina, Ren et moi. Hum… je me demande bien pourquoi. Mais je compris par la suite qu’il voulait que l’on parte à la recherche d’un dirigeable. Mélina avait l’air motivée par sa mission de trouver un dirigeable, tandis que j’avais une sorte d’appréhension. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression qu’au fond de moi, ça ne va pas. Prenant la main de Ren, je viens à le regarder un long moment.

« Si jamais… un jour, ça devait déraper… Promets moi de me tuer si je n’arrive plus du tout à me contrôler et que je veuille faire du mal à nos amis. »

Je ne voulais pas dire que j’avais peur que ça m’arrive bientôt. Je ne sais pas quand ça arrivera mais il faut se présenter à toute éventualité. Profitant également que Mélina soit un peu plus devant que nous, je m’approchais beaucoup plus de Ren pour venir l’embrasser tendrement. M’accrocher à lui, à nos souvenirs heureux devrait me permettre de garder cet objectif en tête. De ne pas me laisser abandonner à mon zoan. Pour le moment, ça va, je le contrôle encore mais quand je vois que j’ai des envies de cannibalisme, bah ça fait peur.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Jeu 2 Avr - 15:17


Acte 3 !


Mes hommes se reposaient tandis que moi et deux personnes, nous avions un petit business à assurer afin que la guerre soit prête à éclater. En effet, j'avais eu l'idée de profiter de la diversité de marchés dans Shabaody pour nous procurer un dirigeable. En effet, combattre sur les mers est une chose typique de nous jours. Mais ... le ciel est un avantage qui nous est possible de conquérir. Oui, à défaut de me battre depuis le ciel, je comptais bien m'y mettre. En plus de cela, il parait que les déplacements sont plus rapides et moins chiants, sauf en cas de tempête, où dans ce genre de cas, tant en mer que dans le ciel, c'est dur de se déplacer. Maintenant que j'y pense, nous avions de quoi nous scinder et étendre nos actions sur les mers. Un futur dirigeable et un navire... Voir deux en supposant que Fenko ne le prenne pas, ou nous trahisse. Une fois ces histoires terminées, j'enverrais quelques amis recruter du monde et lancer quelques affaires, afin que nous ne tombons pas dans l'oubli.

Dehors, le vent était très doux, j'en frissonnais presque de plaisir alors que je marchais avec Rei et Mélina. Soudain, sans que je comprenne trop pourquoi, la miss se fit toute douce. Hm ? ... La regardant sans comprendre, je l'écoutais parler et me lassais de cela. Encore son histoire de perte de contrôle. Voilà qu'elle me demande de la tuer. Bon sang, sortez moi un violon qu'on termine ce passage dramatique. Soupirant, je vins relâcher sa main pour faire un geste de la main, l'air de dire " Basta ".

" Pense à autre chose... Tu sais que bien je t'en collerais une, ou autant qu'il le faut pour t'endormir dans ce genre de cas... Tu tueras personne et personne te tueras. Ok ? "

Fallait qu'elle se ressaisisse. Qu'elle ait peur, je le conçois, en revanche, qu'elle fasse une fixation, j'allais vite m'énerver et pour sûr, cela ne me plais pas du tout. Bref, tournant le dos à la miss en continuant la marche, j'osais espérer qu'elle revienne  à la raison, car à se torturer l'esprit comme ça, elle serait inapte à se battre correctement d'ici peu. Or, on se doit d'être au maximum de nos capacités. Et je comptais bien doper mes troupes comme il se doit. Bref, après une petite marche silencieuse, je vins à regarder Méli qui s'excitait un peu à vue d'oeil.

" Ici !!! C'est ici me semble !!! "


Regardant le lieu, nous nous trouvions devant un immense hangar. Ce dernier semblait presque abandonné, pourtant, quelques indices montraient bien que des gens travaillaient ici. La présence de " gardes " prouvaient cela et je vins alors à me concentrer un bref instant. Hm... Ok.

" Cinq gardes dehors et trois personnes dedans. Rei... Méli... Prenez l'entrée Nord... Moi je m'occupe de celle du Sud. On va simplement visiter les lieux pour que demain soit... Méli.. Tu puisse prendre ce qu'il y a dedans, en supposant qu'il y ait quelque chose. "

Suite à ces mots, je laissais les filles s'en aller de leur côté. Pour ma part, je faisais un repérage des lieux en restant à l'abri des regards. Je regardais comment étaient les gardes et leurs petites habitudes. Visiblement, ils sont juste des gardes de nuit, rien de bien méchant donc. Ce serais facile pour Mélina de s'infiltrer si elle avait une diversion. Une bombe devrait suffire, ou l'intervention d'une personne. Une idée trottait dans ma tête déjà.

Attendant que les filles me fassent signe avec le den den, je les laissaient faire.
De l'autre côté, Mélina profitait de la présence de Rei pour se " camoufler ". Passant inaperçu, doucement, mais sûrement, elles arrivaient devant l'autre entrée, qui était gardé par deux hommes. La demoiselle cherchait une autre route, mais pas moyen.

" R... Rei ? Tu peux genre attirer leurs attentions ? J'entre et je vous dirais ce qu'il y a dedans. Puis je ressors . "


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Jeu 2 Avr - 16:05

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Bon okay, voilà que ce que je venais de lui dire, ne plaisait pas. Ouais bah en même temps, qu’est-ce que je peux dire ? Merde, c’est flippant dans un sens et j’évalue toutes les possibilités possibles et inimaginables au cas où tout tourne mal. Donc oui, j’ai le droit d’être un peu « angoissée » face à ça. Je le laissais se détacher de moi-même si je ne le voulais pas et me contentais de rester en arrière. Les suivant simplement sans dire un seul mot. Tentant de faire le vide dans mon esprit également.

La voix de Mélina me sortit un peu de ma torpeur alors qu’elle nous indiquait que c’était l’endroit où elle avait vu le dirigeable. Oh et bien ma foi, c’est parti pour aller voir un peu de ce côté, faire en sorte de le voler – ou pas – et puis repartir comme si de rien n’était. N’ayant pas reprit mon zoan afin de savoir ce qu’il pourrait y avoir – enfaite, je n’en avais pas besoin dans la mesure où des voix se faisaient entendre non loin de là. Bon, apparemment, il y a des gardes mais ça ne m’étonne même pas à vrai dire. Le hangar auquel nous faisons face doit donc contenir le dirigeable que nous recherchons. Autant partir par les airs si on ne peut plus être tranquille sur les mers.

De plus, Ren me fit savoir le nombre exact de personnes qui se trouvaient sur les lieux. Ça, ça va être surement un travail pour moi pendant que Mélina va faire le travail d’inspection de trucs à voler, s’il y a. Bon simplement visiter les lieux, bien compris. Et c’est moi qui vais jouer les appâts on va dire. Je vais aller faire un peu de charme aux gardes, peut-être qu’ils se rendront ainsi compte de rien. Et aussi de cette manière Ren et Mélina seront tranquilles pour visiter les lieux. Partant alors de mon côté avec Mélina, je regardais cette demoiselle qui restait quand même forte dans une situation plus que risquée. Pas cette situation d’aller visiter un dirigeable hein. Je parle de la grosse situation dans laquelle on s’est fourré avec Oda et Fenko. Alors que nous arrivions devant l’entrée Sud, celle-ci n’était gardée que par deux hommes. Facile ! Regardant Mélina, je viens à lui sourire.

« Laisse moi faire diversion, ne t’inquiète pas. Je vais les attirer autre part. »

Souriant, je commençais ainsi mon rôle laissant Mélina rester en retrait, le temps qu’elle puisse avoir une ouverture pour pouvoir rentrer dans le hangar. M’avançant d’un pas affolé vers ces deux hommes, qui se demandaient ce que pouvait bien faire une jeune femme ici en pleine nuit. Avançant vers moi, je viens à faire de grands gestes, jouant la comédie en disant que j’étais perdue et que je devais absolument retrouver mon chemin car j’avais un rendez-vous. Bon, la tenue n’est pas vraiment adaptée mais ça on s’en fiche. Expliquant alors mon cas en jouant le jeu jusqu’au bout, je pris la main d’un des hommes en faisant mon plus beau regard pour lui demander de m’indiquer où se trouvait – allez on va dire n’importe quoi – une auberge. Disant que c’est dans une auberge proche d’ici que je dois retrouver mon « prince charmant » mais que je me suis bêtement perdue car les explications que j’ai eue n’étaient pas très claires.

Profitant de la diversion créée, Mélina était alors entrée dans le hangar à pas de loup. S’approchant du dirigeable, autant dire qu’elle a eu une expression d’admiration devant la grandeur de l’engin. Il était très gros et était plutôt impressionnant à vue d’œil. Prenant son den-den, elle appela Ren pour lui expliquer qu’elle était devant le gros engin et qu’elle allait entrer pour voir s’il y avait quelque chose à voler. Puis entra dans le dirigeable en faisant le moins de bruit possible. L’intérieur était très grand et plutôt chouette se disait-elle en regardant les installations. Une partie avec que des sièges ; une autre partie avec semble-t-il un bureau. Certainement que c’est une salle de réunion. C’était tellement immense qu’on aurait pu se perdre par là dedans. Faisant tout de même vite avant que ma couverture ne soit complètement fichue, la jeune voleuse cherchait ce qu’il pouvait y avoir d’intéressant et au bout d’un moment tomba sur une clef.

Regardant la clef sous toutes les coutures, elle fit le lien avec le dirigeable – en même temps, la clef était restée sur le poste des commandes. Toute contente, elle appela de nouveau Ren pour lui dire qu’elle avait trouvé la clef et qu’ils pouvaient partir. Revenant alors au point de départ, elle me fit un rapide signe, ce qui voulait dire que c’était bon et que l’on pouvait donc partir. Remerciant les gardes en disant que j’allais pouvoir retrouver mon chemin finalement, je commençais à repartir en me faisant discrète et attendant que Mélina soit à mon niveau pour jouer un double jeu de camouflage le temps de retrouver Ren.

« Alors, vous avez trouvé des choses intéressantes ? »

« Oui, une chose qui va nous servir : la clef. »

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Jeu 2 Avr - 16:29


Acte 3 !


Sans rien dire, je vérifiais que rien ne cloche. Gardant mes collègues à l'oeil, je restais à l'écart un bref instant. De ce que je ressentais, Mélina arrivait à entrer et faire sa petite balade pendant que Rei discutait, ou du moins, était en contact des gardes. Hm ? Tant que ça foire pas, tout me va. Silencieusement, je m'allumais alors une clope et me mis à la fumer en toute tranquillité. Vivement qu'on se barre de là, car je voulais dormir maintenant. Je n'ai pas extrêmement bu, mais mine de rien, ça monte à la tête tout ça. Soufflant une énième bouffée de fumée, je ressentis Mélina sortir. Bon, il est temps de bouger donc. Me redressant, je commençais alors à me diriger vers elle, mais voilà, les gardiens semblaient s'exciter. Hm ? Intrigué, je me mis à me concentrer de plus belle et compris le pourquoi du comment... Quelqu'un a découvert qu'il manque un truc sans doute. Les gardes se faisaient vite prévenir en rapidement, les deux anciens " amis " de Rei se mirent à lui courir après.

" HEY !!! Vous !!! "


Les gardes tentaient de sauter sur Rei et la petite qu'ils avaient  à peine remarquer. Ces derniers ne semblait pas extrêmement forts, mais cela reste des adversaires. Mélina étonné vins alors à ranger la clef et dégainer son sabre afin de se défendre d'un coup venant d'un des gardes. L'autre tentait de frapper Rei avec une matraque.

De mon côté, traçant les présences, je vins alors à monter un grillage pour alors courir et intercepter un garde. L'attrapant par le col, je le plaque contre un mur avant de finalement lui mettre un coup dans le ventre et le mettre K.O sur l'instant. Manque de chance, voilà qu'un collègue débarque et ouvre le feu. Me cachant tant bien que mal, je me demande bien dans quelle merde nous sommes tombés... Grognant, j'use de mon abilité à ne faire aucun bruit pour me déplacer en silence et essayer de m'en prendre à l'homme qui me tire dessus, mais surprise, un autre arrive. Tout deux surpris, je lui saute dessus et l'agrippe à la gorge, m'en servant comme bouclier humain. Je retourne voir l'autre et me sers de mon bouclier pour avancer vers lui. Une fois à portée, je lui lance son ami à la figure et désarme ce dernier.

" Fermez là... "


Sans attendre, je tue ces personnes sans préavis.  Ces gens sont des gêneurs... Prenant leurs armes, je vins alors à continuer le nettoyage à l'intérieur du hangar, alors que ceux de dehors s'acharnaient sur Rei et Mélina. Il fallait se barrer de là, mais avant, s'occuper de ce lieu. Demain, heureusement, les gens ne travaillent pas, mais on est pas à l'abri d'une surprise. Il fallait donc laisser quelqu'un ici ou l'envoyer demain afin de vérifier que personne ne remarque les corps que nous allons cacher dans le hangar.

Dehors, les deux gardes étaient rejoins par deux autres et ils se mirent tous ensemble pour essayer de maîtriser par la force les deux demoiselles.




CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Jeu 2 Avr - 20:15

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Merdouille ! Apparemment un des gardes a compris que nous avions volé quelque chose dans l’engin car ils ont commencé à me sauter dessus et sur Mélina. Tss… heureusement que j’avais pris mon épée aussi. Laissant Mélina se débrouiller toute seule avec un des deux hommes qui venaient de nous attaquer, j’esquivais rapidement le coup de matraque que voulait me donner le second homme. Ils n’ont pas l’air très fort à vue d’œil. En même temps, ce ne sont que des gardes, me direz-vous. Je pense que ça va se terminer assez rapidement et même pas besoin d’utiliser beaucoup de force pour se faire.

Mais parce que je trouvais ça assez drôle qu’il essaie de me frapper avec sa matraque, je me contentais d’esquiver ou juste me protéger avec mes bras ou mon épée. Il s’acharnait de plus belle mais ça devenait presque ennuyant d’ailleurs. Tandis que de son côté Mélina faisait plutôt un beau combat avec l’autre homme qui avait également un sabre. Et une matraque en plus, mais de ce que je pouvais rapidement voir, il n’utilisait pas sa matraque. Peut-être veut-il en finir vite fait bien fait, avec la miss. Je ne sais pas trop mais pour l’instant, je vais laisser faire. J’ai confiance en Mélina et je sais qu’elle peut arriver à se battre un peu elle aussi.

Je finis assez rapidement mon homme mais tandis que je le tuais d’un coup net et précis, d’autres hommes arrivèrent nous encerclant alors. Rah la cavalerie arrive et ils ont tous soit des matraques, soit des armes à feu. Ah ça, ce n’est pas très cool par contre… Mais il va quand même falloir tous les éliminer. Ça fait trop de gêneurs dans l’histoire là. De plus, si nous voulions être certain que personne ne touche au dirigeable, il allait falloir laisser quelqu’un ici ou que l’on fasse une ronde tous les jours afin d’être certains. Ca va être encore une galère ça. Mais on aura le temps d’y voir venir, une fois que tous ces hommes seront hors d’usage. Et dans tous les sens du terme hin hin. Me transformant finalement en hybride, j’usais d’une technique qui fait un peu mal quand tout se passe bien. La technique des deux lames. En fait, j’utilise et de mes griffes et de mon épée pour blesser mes adversaires. Je peux couvrir un plus large panel de personnes à blesser disons.

Et parce qu’il y a trop de monde avec des armes à feu, je me concentre sur eux, quitte à me prendre une balle quelque part. Tant que ce n’est pas dans le cœur. Et surtout, je surveille attentivement que personne ne tente de faire du mal à Mélina. Bien sûr, je surpris tous les gardes en me transformant en hybride. Par contre, ils n’ont pas mis longtemps pour s’en remettre et me plomber de balles. Si j’arrivais à esquiver la plupart d’entre elles… bah, ça n’a pas raté pour une qui est passée très proche de ma jambe gauche. Entendant un petit cri à côté, je découvris que Mélina avait reçu un coup de sabre dans le bras. Rien de bien méchant mais c’est quand même une entaille. Sentant le sang à plein nez, mon poil s’hérissait de nouveau et alors là… Je peux le dire ; pas de quartier que je pris mon élan pour faire ma technique améliorée des crocs lacérant et tous leur foncer dessus en les blessant.

Mais je n’en avais pas fini ; ils avaient osé toucher à la jeune fille. Et ils allaient amèrement le regretter car de plus belle, j’attaquais avec acharnement ces hommes, n’hésitant pas à leur dégommer la tête avec mon sabre. D’ailleurs, il tranche même très bien ce sabre avec pas mal de force. J’ai réussi à décapiter deux hommes. Bon par contre, niveau discrétion on repassera… Par contre, il en reste encore deux. Mais ils ont l’air d’avoir compris cette fois-ci que je suis capable de tout et n’importe quoi. Se mettant à fuir, je pris ma forme louve tout en regardant Mélina.

« Méli ! Attends Ren, je vais m’occuper de ces hommes rapidement ! »

Puis partie à la chasse à l’homme mais simplement pour les tuer cette fois-ci. Heureusement la blessure de la jeune fille n’est pas trop grave mais je m’en veux quand même. J’aurais du mieux la protéger parce que malgré tout, c’est encore une petite fille. Mais bon, là dans l’immédiat… Utilisant le soru, j’arrivais bien vite à rattraper les hommes et sautant sur eux, je reprenais ma forme hybride pour avoir plus d’emprise. Griffant, mordant deux hommes à la fois – pas dur hein, pendant que j’en mords un, l’autre je le griffe et c’est ainsi que je les tuais assez rapidement. Faisant un sacré massacre tout de même. Mais comme on a dit, aucun témoin ne doit rester vivant. Sauf le petit garçon parce que lui il est vraiment innocent. Et une fois tous les hommes morts de ma main, avant de revenir vers Mélina et Ren, je fis un aller retour pour prendre ces hommes et les cacher quelque part dans le hangar, où je suis sûre que personne ne pourra les voir. Puis reviens comme une fleur, en reprenant une apparence humaine.

« Et voilà, j’en ai déjà caché deux dans un coin du hangar où personne ne devrait pouvoir les trouver avant un bon moment. J’imagine que tu as eu droit à de la compagnie aussi Ren. Et toi Méli, est-ce que ça va ta blessure ? »

« Ou… oui, ne t’en fais pas. On soignera ça quand on rentrera au bateau. »

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring


Dernière édition par Rei Mitsuyori le Ven 3 Avr - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 977
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Ven 3 Avr - 0:12


Acte 3 !


Ce que j'ai horreur que des imprévus du genre se réalisent... Pourquoi un plan ne peut-il pas être parfait et TOUJOURS se dérouler comme prévu ?  Bon, certes, sur 10 plans, 9 marchent, mais pourquoi diable, est-ce qu'il y en a toujours un qui foire ? Je tentais de m'occuper d'un maximum de personnes, mais au final, aussi fort - ou non - que je sois, je ne pouvais pas empêcher ces gens d'aller plus vite, étant plus loin que moi. Si seulement je pouvais avoir le pouvoir de ce gamin que j'ai rencontré dans le passé... Pour sûr, Erwin a un avantage certain dans les courses poursuites.  Pensant à lui sur le coup, jme demandais presque pourquoi à l'époque je ne lui ais pas donné mon numéros... Pour sûr qu'il aurait été un avantage digne de ce nom dans cette futur bataille. Que dis-je, une pièce maîtresse. Avec lui, tout devient facile.

Me maudissant de ne pas l'avoir pris sous mon aile, je me demandais aussi comment il allait de nos jours. Que fait-il de sa vie ? A-t-il enfin vu la réalité sur ce monde ? Ou bien continu-t-il de vivre dans son monde utopique comme tout enfant qui se respecte ? Mettant de côté ces pensées, je me dirigeais vers la position des miss, espérant que tout aille bien pour elles. Certes, ce n'était que quatre gardes qui n'avaient rien de spécial à première vue, mais sait-on jamais.  L'un peut-être adepte d'un art martial dangereux, ou en possession d'une arme redoutable, tout ce genre de choses...
Courant tant bien que mal, j'arrivais après la bataille visiblement. Rei avait eu le temps de cacher les corps et semblait s'occuper de Mélina. Hm ? Ouvrant grand les yeux, je vis qu'elle était légèrement blessée. Cela ne semblait pas mortel, mais il fallait traiter la chose pour éviter les mauvaises surprises.

" .. On va te soigner Méli ". 


La prenant rapidement dans mes bras, je vins alors à regarder Rei en coin, puis ne disais rien de spécial. Elle avait fait le boulot qu'il fallait, maintenant, il fallait se préparer une ultime fois, mais... l'heure de dormir était venu.

" Rentrons. On s'est assez amusé. "
" E... Et la marchandise ? "
" ... Tu retourneras demain pour préparer l'endroit. Grâce à ta discrétion, cela sera un jeu d'enfant, tu n'auras plus qu'à attendre le signal. Quite à ce que cela signifie rester cinq jours seule ok ? "
" M... Mais..."
" Précaution... Puis dit toi qu'au moins, tu seras en sécurité comparé à nous si on est attaqué. Ne doute pas de toi, tu as un rôle important miss, ne le loupe pas. Une partie de notre réussite dépend de toi. De chacun de nous. Et je crois en toi comme en tout les autres. "
" R... Ren...M... Merci. "

La gardant doucement contre moi tel mon enfant, je lançais un bref sourire à Rei. Il fallait dormir avant la dernière journée de préparatifs. Rude journée, car elle déciderait peut-être de l'avenir de la guerre. Dans le pire des cas, la guerre serait après demain, sans quoi, il nous reste encore cinq jours... Suspens.

Une fois de retour au navire, sûr que personne ne nous avait suivis, je déposais Méli dans sa chambre avant d'attendre les autres. Pour ce qui est de Rei, c'est simple, je lui avais dis mon idée.

" Demain, entraînement le matin, puis les autres termineront les armes de Gin. Le navire équipé de cela, on sera un poil plus tranquille en cas de bataille navale. Quant à Méli, elle ira récupérer le dirigeable tranquillement et attendra notre signal. Quant à toi, je veux que tu sois prête à tout. Quitte à être fatigué, demain soir, je veillerais avec mon haki. Même s'il n'est pas ultra développé, je ne laisserais personne s'approcher sans que je le ressente. Le pire des cas serait de se faire surprendre... L'oublions pas... En guerre, c'est celui qui frappe en premier qui a un avantage. Ok ? "


Suite à ces paroles assez rudes, je vins la câliner tendrement.  Au diable le rôle de leader à la main de fer, bonjour l'homme tendre que je peux être. Je me laissais même aller à quelques paroles douces. Après tout, si l'on y passe, autant se le dire encore une fois.

" Je t'aime Rei... "


Moins de 30 heures avant la première rencontre décisive. Le stress montait une ultime fois, mais comme je m’efforçais de le dire et de le penser, nous n'avions pas le droit de craquer. Moi le premier. Nous devions être forts et unis, sans quoi, nous tomberons à coup sûr.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   Ven 3 Avr - 13:35

Final Step ; acte 3
feat. Ren


Revenant donc vers les deux, bien sûr que la surprise de voir Mélina pouvait se lire dans le regard de Ren. Ne disant rien, je les laissais faire. Je sais bien que le jeune homme protège beaucoup la petite fille. Après tout c’est normal hein. On dirait un père et son enfant, c’est plutôt mignon comme situation. Remettant ma capuche sans rien dire, je me doutais que ça allait être un peu dur pour Méli si elle devait rester dans le dirigeable pendant quelques jours. Mais en même temps, il vaut mieux que la plus jeune d’entre nous soit à l’abri assuré. Tout à fait d’accord avec le point de vue Ren, je ne disais rien de plus. Il avait tout dit et la demoiselle savait donc qu’elle serait en meilleure sécurité ici. Comme demain personne ne va travailler, ce sera beaucoup plus facile pour elle de s’infiltrer et devrait être toute seule sans que personne ne vienne ici.

Souriant en retour à Ren, je commençais à prendre le chemin du navire tout en marchant silencieusement. La journée a été quand même rude, une bonne nuit de sommeil nous fera le plus grand bien. Et il faudra de nouveau se concentrer encore plus sur la guerre à venir. Il ne nous reste à peine cinq jours je dirais avant le début des hostilités. Et autant dire que ce temps va être consacré à l’entraînement intensif de nouveau. Une fois Méli déposée dans sa chambre, je restais avec Ren qui me donnait alors le programme du jour à venir. Bon, okay ça marche alors ; entraînement et se tenir prête à tout quitte à en être fatiguée. Le regardant, sans lui répondre tout de suite, je me laissais alors aller dans ses bras pour un câlin bien mérité.

« Okay chef, pas de souci. Espérons alors juste que le plan A fonctionne et que l’on n’ait pas besoin des autres plans hein. »

Je faisais bien sûr référence au plan dans lequel tout se passe sans le moindre accro. Mais ça bien entendu, je doute que cela arrive vraiment et que tout se passe comme sur des roulettes. Mais on peut quand même espérer un peu non ? Rougissant légèrement à ses dernières paroles qui me firent du bien quand même. Et vu que dans cette guerre, tout va arriver, autant que l’on se dise – peut-être une dernière fois…

« Je t’aime aussi Ren… »

L’embrassant doucement, je suis allée squatter dans son lit. Histoire que l’on puisse passer une dernière nuit ensemble au cas où quelque chose se passerait mal pendant cette guerre. De plus, moins d’une journée avant que l’on ne rencontre le célèbre Fenko. C’est un peu angoissant mais je dois me préparer autant mentalement que physiquement à tout. Puis la fin de soirée avec toutes les angoisses, les questions laissa finalement place à la nuit. Une nuit de sommeil en compagnie de l’être aimé avant que le lendemain ne laisse place à ce qui promet être une rencontre décisive.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PRESENT]Final Step ; Acte 3 ( Pv Rei )
» One step ahead
» Fin de l'acte et passage en beta
» [Photoshop] Final Fantasy - Fang
» Cherche joomla template final fantasy 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-