Partagez | 
 

 [Présent] And now... ( Pv Rei )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mar 10 Mar - 16:38


Repos !



Allongé sur mon lit, je réfléchissais à la suite de nos agissements. En effet, voilà quelques jours que nous voyagions en mer sans réel but. En route vers une archipel plus que connue, je me mettais à jour niveau nouvelles. Le monde semblait être chamboulé depuis quelques jours. Avec l'annonce des chasseurs de primes et bien d'autre choses, cela promettais d'être animé sur les mers et sur les îles en tout genre. Pour l'heure, nous ne semblions pas être visés par de quelconques brigands, bien au contraire. Malgré une prime de 15 millions et 5 millions, pour un total de 20 millions - ce qui est peut pour une organisation - personne ne venais nous chercher de noises. Cela m'ennuyais presque. Soupirant de lassitude, je vins alors à me redresser et aller marcher. En chemin, je rencontrais alors Gin qui semblait las lui aussi. Me demandant ce qu'il avait, au final, je comprenais ce qu'il ressentait. Panne d'inspiration. Il avait des projets, mais ces derniers étaient bloqués par manque de matière. Bientôt, si tout se passe bien, Gin devrait tenter de construire et installer sur le navires deux canons, ou du moins, des armes à feu spéciales pour être encore plus efficace en combat. Quant à moi, j'avais pour idée d'acheter d'autres navires ou autre afin que nos " équipes " se séparent enfin. Le grand jour de l'organisation approchait, mais nous allions le marquer d'une pierre blanche et non faire la chose rapidement sans aucune classe. Non... Un grand coup sera donné sur la table.

Descendant dans la cale du navire, je vins à croiser Mina. Tâchée de sang, cette dernière semblait s'être amusée avec notre fameux prisonnier. Le colonel Zannin n'était plus si brutal que son nom le faisait croire. Attaché solidement et avec des coupures au niveau des articulations - souvent ré-ouvertes - pour l'empêcher de faire l'idiot, il ne faisait plus trop le malin en tant qu'otage. Son sort n'était pas dans mes priorités, car au final, outre être maltraité et faire une bouche de plus à nourrir dans le navire - car je ne le laisse pas crever de faim - il ne m'est pas d'une grande utilité actuellement. Je me pencherais sur son cas plus tard en espérant en tirer un bon prix, sans quoi, je le lancerais à la flotte. De ce que j'en ai vu, monsieur ayant mangé un fruit, il me semble qu'il ne sais pas très bien flotter et c'est tant mieux.
Allant voir mon invité, je l'admirais un bref instant sans son piteux état. L'homme autrefois orgueilleux et fier semblait être petit à petit brisé en morceaux et je me plaisais à voir cela. Pauvre petit colonel de la marine. Voilà ce qui se passe quand on se met sur mon chemin, me disais-je.

" Bien reposé Colonel ? "


Bien entendu, la phrase était ironique. Je me foutais royalement de sa santé. Il nous avait mis à mal lors de notre combat, mais désormais, c'est moi qui ais la main et je ne comptais pas la lui céder. Me penchant à son niveau, allumant une clope, je lui soufflais au visage avant de finalement sourire en coin.

" Et si vous me disiez quelques secrets du gouvernements ? En tant que Colonel, n'avez vous pas des sujets croustillants en tête ? "

L'homme ne faisait que m'envoyer dans les roses avec une grace égale à celle d'un éléphant dans un magasin de porcelaines. Pour le remercier, je lui donnais un coup dans le visage. Avec une bosse de plus ou de moins au visage, cela ne ferais aucune différence à mon goût. Il ne m'amusais même plus.

" Je laisse Mina s'occuper de vous, elle semble plus apte à jouir de votre corps..."

Bon... Mon occupation passagère étant terminée, je recroisais Mina dans le couloir, trainant son nouveau jouet : une hallebarde. Mon dieu... Est-ce vraiment une bonne idée de lui avoir laisser le choix à cette époque ? Je ne suis pas sûr qu'elle soit saine d'esprit et à ne pas craindre avec ce genre d'armes. Dans le doute, je préférais mettre les points sur les I.

" Oublie pas Mina... Si tu coupes, tu soignes. Je veux pas qu'il crève d'un trop peu de sang dans le corps. "

Je disais cela avec tout le sérieux du monde, bien qu'en soit, les dires pouvaient sembler drôle. Je connaissais Mina par cœur et avec un tel engin, elle n'allait pas simplement se contenter de lui raser la barbe de trois jours. Bref, parcourant mon bâtiment qui voguait sur les mers fièrement, je m'en allais piquer quelques provisions. Croquant quelques biscuits, je remontais sur le pont pour rencontrer Ayabusa et Mélina. L'horizon semblait calme, mille fois trop même... Les deux jeunes gens m'annonçaient ce que je devinais déjà : rien d'intéressant ne semblait vouloir pointer le bout de son nez.
Mettant les mains dans les poches, je me demandais où Rei était en cet instant. En train de dormir dans sa cabine ? Ou en train de faire autre chose ? Baillant de façon inattendue, je revins à moi et la situation ennuyante actuellement.

Il fallait que je trouve quoi faire. Je devais me consacrer à mes affaires personnelles et aussi celles du groupe. Appeler Fenko ainsi qu'Oda était dans mes idées actuelles, mais avant cela, je me devais d'appeler quelqu'un d'autre. Cela faisais un petit moment que je n'avais pas eu de nouvelles et il m'en fallait. Ainsi donc, prenant mon den-den mushi, je me mis dans un coin du point pour alors commencer à faire ce que je devais faire.
Oubliant les autres un bref instant, fixant l'horizon, je m'y perdais et m'enfonçais dans mes pensées.

" Allô ? Jack.. C'est moi Ren. "

Sans que je m'en rende compte, mon fidèle ami à ailes se posa sur mon épaule sans que je le remarque.

" Ooooh, le petit Ren m’appelle ? Quel bon vent t'amène hm ? "
" J'ai réfléchis et j'aimerais en savoir plus sur certaines choses veux-tu ? "




CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mar 10 Mar - 17:22

And Now..
feat. Ren


La bataille finie, le colonel enfermé dans la cave de notre navire et des reconstructions en cours, c’est ainsi que nous étions partis de Banaro. Après avoir aidé les habitants à reconstruire un semblant de petit quartier, nous avions finalement repris mer. Après tout, il nous restait encore pleins d’autres îles à visiter avant de pouvoir se rendre à Shabondy. Enfin vivement cette île d’ailleurs ; je pourrais enfin m’y acheter tout ce dont j’ai besoin, à commencer par un sabre. Je déteste être sans lame en plus de mes crocs et griffes. M’enfin, à l’instar de tout ce beau petit monde présent sur le navire, je m’étais enfermée dans ma cabine, voilà déjà deux jours. Simplement pour « hiberner » / dormir quoi et reprendre du poil de la bête. Car il faut le dire, on a tous été bien amochés tout de même dans cette bataille. Et qu’un peu de repos, ça ne fait de mal à personne.

Le temps allait être long et il allait falloir que je reprenne sérieusement l’entraînement de mon Geppou. Je pourrais tout aussi bien le tenter en montant en haut du mat du navire, mais je doute qu’ils apprécient les autres de me voir jouer aux acrobates. Enfin, on verra bien mais ce qui est sûr c’est que j’ai un continuel besoin de m’entraîner et puis pendant que j’y pense, je vais passer un petit coup de den-den à Paradise. Simplement pour m’assurer que tout va bien et qu’il n’y a personne qui est venu foutre la merde, en mon absence. J’ai confiance en Lawrence mais je veux tout de même m’assurer que l’île est toujours aussi paisible. Tout en jouant avec Shadow, le louveteau (un vrai bien sûr) de l’organisation parce que je l’en ai décidé comme ça, j’appelais mon cher ami.

Une rapide conversation s’entama entre nous deux et fus bien rassurée de savoir que l’île était toujours aussi paisible. M’expliquant également que les gars de Konan venaient de temps en temps pour voir comment se portait leur marché. Car je le rappelle, autant j’ai la main mise sur Paradise mais Konan a un droit d’entrée et il en profite pour étendre son marché économique. Ce qui me va parfaitement dans la mesure où je voulais seulement que les habitants de l’archipel n’aient plus à subir d’atroces souffrances. Ainsi tout va dans le meilleur des mondes – du moins en ce qui concerne mon île – et je peux bien avouer que je suis contente également que l’île de Banaro soit à nous. Mon objectif personnel ne suit que sa route mais j’en suis déjà à deux îles, ce n’est pas si mal. Même si j’aide Ren dans les missions, les conquêtes… Dans l’ombre, je suis celle qui veut avoir le plus d’îles à sa solde. Mais ça, bien sûr personne ne le sait.

Un étrange besoin de régner sur le monde sans vraiment régner est finalement ce que je désire le plus depuis que j’ai perdu Akira. Je me rends compte vraiment du chemin que j’ai fais jusqu’à maintenant pour en arriver là. Mais trêve de réflexion. Si au moins, il y avait quelque chose d’intéressant qui pouvait se produire… Histoire que l’on s’amuse un peu mais faut croire que non. Personne n’a envie de venir nous embêter alors qu’ils pourraient être prêts à chopper deux primés. Et puis y’a personne qui veut venir chercher le colonel ou quoi ?? Nan mais c’est vrai, je ne sais pas moi. Je serais la marine que je m’empresserais de retrouver les petits cons qui ont osé prendre en otage un haut gradé. Fin, ma foi je ne suis pas dans la tête de ces gens et tant mieux pour moi. Finissant par sortir de ma cabine après deux jours sans être vraiment sortie, je me dirigeais tranquillement vers le pont. N’ayant pas vu de suite que le louveteau me suivait également.

Vivement qu’il grandisse et qu’il devienne redoutable. Ça ferait un bon chasseur et compagnon de chasse d’ailleurs. Et puis lui au moins, il est un vrai lupus donc il a plus de capacités que moi une vulgaire maudite. Regardant vers le haut du mat, je trouvais de plus en plus que l’idée de m’exercer au geppou sur le navire était une bonne idée justement. Mais si je manque ma réception, que je me transforme en hybride au dernier moment pour pouvoir éviter de me blesser davantage… je risque de certainement casser le bateau et là, je me prendrais la foudre de tout le monde. Tss tant pis, ce ne sera pas pour aujourd’hui même si ça aurait fait une occasion de m’occuper. Car faut le dire, je n’ai rien à faire. Lawrence m’a fait son rapport, j’ai marqué mon avancée dans mes notes et j’attends de voir les événements futurs. C’est lorsque j’entendis des voix que je m’arrêtais finalement, me cachant un peu pour que l’on ne me voie pas. Même si le louveteau trahissait ma présence étant donné que cet imbécile n’a pas obéit ! Enfin, je vais quand même écouter. Ren qui téléphone à quelqu’un et qui voudrait apparemment savoir certaines choses. Me demande bien lesquelles tiens…

Je suis une fouineuse et une glaneuse d'informations alors autant faire la curieuse jusqu'au bout.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mer 11 Mar - 0:59


Repos !



Jack est une vieille connaissance. Dans ma jeunesse, il m'a appris plusieurs choses en guise de remerciement envers mon père. Voleur, informateur et parfois assassin, l'homme est tout simplement doué dans son domaine. Dans le passé, je me rappel je jamais trop l'avoir aimé, cependant, avec le temps, mon opinion a changé. Bien qu'il soit encore et toujours taquin et assez vivant dans sa façon d'être, je ne ressens plus aucun énervement à son sujet quand j'entends parler de lui. C'est pour cela que je faisais appel à lui aujourd'hui. Ne pouvant pas contacter mes " parents ", j'allais me confier et demander certaines choses à lui. Ainsi donc, m'en allant pour vider mon esprit en regardant l"horizon, je commençais à discuter, sans savoir que j'étais épié par une louve trop curieuse.

" Bien bien... Dans ce cas pose moi tes questions petit Ren."

Cette appellation me faisait toujours serrer les dents, car intérieurement, je n'aimais pas. Restant là à rien dire, je réfléchissais à quels mots j'allais utiliser. Jack n'est pas con et il sait lire entre les lignes. Je ne voudrais pas qu'il se moque de mes idées, alors je devais poser soigneusement mes questions comme il faut, sans quoi il allait vite deviner mes plans. Me torturant l'esprit, c'est l'homme avec qui je discutais qui me faisait revenir sur terre. Secouant la tête, je me mis donc à parler.

" J'aurais voulu savoir si tu avais des renseignements sur ' tu sais quoi ' ? Ensuite, même chose, mais pour ' tu sais qui ' ? Et aussi, as tu des nouvelles de mon père et de ma mère ? "

J'entendis immédiatement un rire aux éclats. Me demandant ce que j'avais dit de si drôle, la voix devint plus sérieuse après un retour au calme plus que bien mérité.

" Je n'ai rien de nouveau sur la première question. Dernièrement, ils auraient été vu à Shabondy. La seule chose que je peux te dire désormais, c'est que hm... Disons qu'ils ne sont guère riches. Rien n'est sûr quant à leurs statuts sociaux, mais voilà...
Pour l'autre personne, non, je n'ai aucune nouvelles, aucun indice sur ses agissements. Pour te dire vrai, si tu ne m'avais pas signalé ses agissements, je l'aurais pensé disparu et enterré dans ton passé. Mais de ce que j'ai compris, il a une dent contre toi ? "

" ... Moui, non va dire ça comme ça. Une dent... contre moi. "
" Quant à ton père, comme souvent, il voyage avec ta mère. Assassinats ici et là, la routine. Tu devrais faire un tour au domaine familial, ça leur ferais plaisir. Surtout si c'est pour présenter... hm... Comment elle s'appelle déjà ? Rillettes ? ... Rei ? "
" C.. Comment tu sais ça ? "
" Oh voyons ... Cela saute aux yeux quand on regard vos avis de recherche. Bref. "

Restant silencieux, une fois de plus, je me rendais compte qu'il en savait plus que je ne lui en avais dit. Mon compagnon à ailes s'envolait de plus belle, sentant sans doute ma gêne. Me frottant le front, je soupirais avant de simplement garder mon calme et reprendre.

" J'y penserais... J'y penserais. Bref, s'était juste pour ça. Je te laisse. On se reverra sans doute un jour. "
" Oh et bien si tu te dirige vers Shabondy, il y a de fortes chances que tu croises de mes collègues, ou amis. Moi, je suis dans les alentours de West blue, comme souvent. Bref, si tu raccroches, dans ce cas, bonne chance pour la suite. Et n'hésite pas si tu as besoin d'un coup de main."

Notant l'information, je raccrochais avant de rester pensif. Sifflant mon aigle, celui-ci se posa sur mon épaule et je me retournais pour alors voir... un petit louveteau. Fronçant les sourcils, je vins alors à regarder en direction de là où la miss devait sans doute se cacher. Avançant en silence, ignorant les possibles grognements de la bestiole, je vins à dire d'un ton faussement froid.

" Ce n'est pas bien d'écouter les gens quand ils discutent à l'escargophone hm..."


Attendant qu'elle se montre, je me disais qu'il était temps d'agir. Remettre à plus tard ce qu'on peut faire immédiatement, ce n'est pas digne de moi. Aujourd'hui en tout cas...





CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mer 11 Mar - 17:44

And Now..
feat. Ren


Je ne devrais pas être là entrain d'écouter cette conversation au den-den, me disais-je. Ca prend une tournure trop personnelle. Mais en même temps, j'apprenais des choses concernant la vie passée de mon compagnon alors soit. Je pouvais bien écouter un peu quand même. Ainsi ses parents sont des assassins… ça ne m’étonne guerre que leur fils soit devenu un hors la loi. Enfin, lui au moins, il a connu ses parents et il les a toujours. Ma foi, on ne peut pas tous espérer avoir une famille. J’en sais quelque chose bien malheureusement… Car si je regarde bien, à part Ren et les autres, je n’ai plus personne venant de mon passé à qui m’attacher. Trop de souffrances sont passées par là.

Restant planquée, la discussion se termina plutôt rapidement. Et j’en ai su autant qu’il fallait en savoir donc ma curiosité est quelque peu apaisée. Enfin je dis ça mais je sais très bien que j’aurais envie de questionner Ren quant à sa famille, comment c’est… fin ce genre de choses quoi. Et comme forcément, ce petit idiot de louveteau n’est pas resté en place, je me suis faite rapidement démasquer par Ren. Sortant alors de ma cachette après le « sermon » du jeune homme, je viens à le regarder simplement, esquissant un léger sourire.

« Ce n’était pas dans mon intention au départ… Tout va bien pour toi ? »

Me mordant la lèvre, car finalement, je voulais vraiment en savoir plus que ce que je prétends sur la vie de famille. Alors le regardant, et avec une espèce de grimace sur les lèvres, je finis par le lui demander.

« Désolée de t’embêter avec ça mais… c’est comment d’avoir des parents ? »

Ma question pouvait paraître bien stupide. Et surtout personne, pas même Ren ne sait que je n’ai jamais vu mes parents. D’aussi loin que je me souvienne en tout cas. Ni même tout ce que j’ai enduré mais là n’était pas la question. Détournant le regard assez rapidement avant d’ajouter.

« Excuse-moi, ma question était idiote. Tu n’es pas obligé de dire quoi ce soit. Hum… on… on se dirige vers Shabondy, c’est ça ? »

M’éloignant alors légèrement pour me mettre contre une rambarde du pont et regarder un peu au loin, l’horizon et la mer si calme. Je devrais vraiment éviter de laisser voir quelques unes de mes faiblesses comme ça. Ça ne me ressemble pas du tout. Je pris ensuite Shadow dans les bras avant qu’il ne veuille faire quelques bêtises que ce soit, gratouillant gentiment son ventre.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Jeu 12 Mar - 1:18


Let's start to call friends !



Ainsi donc, j'étais espionné ? Cela m'étonnais à moitié à vrai dire. Attendant que le responsable l'ouvre pour s'expliquer, je fixais cette bestiole à poil. Un louveteau ? J'avais complétement oublié son existence. Peut-être pourrait-il se servir du corps du général comme d'un endroit où faire ses besoins. Bref, mes idées bizarres de côté, je laissais la miss se montrer au grand jour. Visiblement, elle semble désolée de m'avoir écouté de la sorte. Pour dire vrai, je m'en fiche, après tout, ce n'est pas comme si je cachais quelque chose du genre une appartenance à des Tenryuubito ou des conneries du genre. Imaginez le scandale si cela était le cas ? Non non... Fixant les pupilles de la demoiselle, je me contentais de tapoter le haut de son crâne histoire de dire que ce qu'elle a fait n'était pas passible de mort. Il faut pas déconner, je ne suis pas un tyran sur mon propre navire et envers mes amis qui forment ma " famille ". Chacun ici présent est comme un fils, en supposant que je sois le père de la troupe. Que ce soit Gin, Mina, Mélina, Ayabusa ou même Hikari qui est morte, chacun d'eux possède quelque chose d'unique et même si demain ils me décevaient, ils resteraient mes " enfants ". Jamais je ne laisserais qui que ce soit s'en prendre à eux. Sans doute est-ce pour cela que la trahison est interdite et qu'en cas de mort d'un des nôtres, la vengeance est lourdement suggérée.

Bref, revenant à Rei, je la vis comme ailleurs. Torturée comme jamais, elle avait un truc à dire, je la connaissais que trop bien et j'avais vu juste. La voilà qui passe du coq à l'âne et me demande ce que cela fait d'avoir des parents ? Cela me rappel le fais que je ne lui ais jamais parler de mon statut à ce niveau là. Pas au courant de la vérité à mon sujet, il est peut-être temps de le lui dire non ? Ainsi donc, avec une légèreté assez insolente, je vins à hausser les épaules.

" Les vrais ? Ou les faux ? "


Subtilité zéro, mais au moins c'est dit. Surprise, je lui avoue enfin que je ne connais pas mes vrais parents. Mes parents ne sont pas vraiment mes parents et cela fait partit de mes projets personnels de retrouver les vrais, sans renier mes " faux " parents. L'heure des explications semble être venue, alors doucement, je lui tapote l'épaule et lui demande de me suivre, avec ou non son compagnon à poil. En chemin, je repense à sa question sur notre destination et je souris de manière narquoise.

" Ton ouïe n'a pas perdue en efficacité hm ? ... En effet. On se dirige vers cette archipel où l'on pourra se préparer pour la suite. Il faudra être très prudent, car même si c'est plus que grand, c'est souvent là-bas qu'on croise des mecs chiant et coriaces. Plus que le saucisson dans notre cale... "

Emmenant la miss dans ma cabine, en chemin, nous pouvions croiser une Mina heureuse, traînant sa hallebarde nouvellement acquise. Cette dernière était tâchée de sang et je n'osais même pas imaginer ce qu'elle avait fait à notre invité de marque. Levant les yeux au ciel, je me demandais bien jusqu'où pouvait aller ma propre folie. Il en faut du courage pour avoir ce genre de personne dans sa " famille ". Laissant entrer Rei, je refermais la porte derrière moi, puis je m'allumais une clope tranquillement avant de m'asseoir de manière lasse sur mon lit. Tel un poids, je tombais sur le matelas et réfléchissais. Laissant un peu de fumée s'échapper d'entre mes lèvres, je vins alors à parler.

" J'ai pas connu ma vraie famille. Mais ça ne saurais tarder...
En attendant, les parents adoptif que j'ai eu sont assez spéciaux. Du coup, mon point de vue est anormal comparé à des gens normaux. Mais ce que ça fait d'avoir des gens qui te guident durant ton enfance, c'est... Je sais pas comment le décrire. Pour ma part, j'ai vécu énormément de choses dans mon enfance, que ce soit le côté autoritaire de mes parents ou autre, j'ai pas eu la vie rose, mais bon, j'ai gardé un côté humain semble-t-il, au plus grand regret de mes parents, car avouons le, un assassin sociable, c'pas vraiment... dans le moule. Bref. "


Faisant une petite pause, je me redressais pour me diriger vers mon bureau. Dessus trônait plusieurs posters Wanted. Une belle liste de personnes.
- Musashi Oda, 225 000 000 B ( joliment entouré )
- Zeke Lundren, 17 000 000 B
- Oudoni Fenko ( Bien que sa tête soit marqué d'une belle croix ), 115 000 000 B
- Fenice Nakata ( Marqué également d'une croix ), 180 000 000 B
- Elimane Loyckh, 135 000 000 B
- Shindo, 91 000 000 B
Ainsi qu'une petite pile de Wanted sur le bureau, mais pas affichés. Soupirant, je vins alors à m'asseoir sur mon propre bureau pour regarder la miss et reprendre.

" Pourquoi cette question si soudaine ? Une envie ? Un manque ? Je ne connais pas très bien ton histoire à ce niveau-là, ou alors je l'ai oublié, mais quoi qu'il en soit, n'oublie pas que dans nos projets, il y a celui de réaliser les projets personnels de chacun, alors si tu te penches sur certaines retrouvailles, fais moi signe.. Pour ma part, autant te mettre au courant. J'ai eu des informations, comme quoi mes vrais parents auraient été vu sur Shabaody. Je verrai bien ce que cela donne.
Outre ça, on va préparer le séparément de nos équipes. Mais pour cela, il nous faut des armes, des navires ou moyens de transports nouveaux et c'est là-bas qu'on trouvera le tout. Et histoire de nous lancer en beauté... J'ai deux trois mots à dires à un certain Oda et Oudoni Fenko. Tu veux participer à la réunion ? Après tout, je dois te rappeler une chose, mais si on étais un équipage pirate avec le même genre de hiérarchie, je serais capitaine et toi... seconde hein. "


Ne sachant pas si cela allait être comme une surprise pour elle, je la laissais assimiler tout ça, puis je me retournais vers mon den-den mushi que j'activais. Le den-den mushi n'était pas le mien, mais celui que nous avions dérobé sur le navire d'Oda et de ce fais, j'allais me faire une joie de discuter avec le fameux supernova. Qu'allait-il ressortir de cet entretient hm ? Nul ne le savais. Pas même Rei, mais une chose était sûre, des révélations allaient être faites et de tout ça en découlera une décision : alliance, ou, guerre.

" Allô Oda ? .... Je suis Ren. Ren Tao. Je pense que je n'ai pas besoin d'en dire plus pour que vous ayez les idées claires n'est-ce pas ? Avant de commencer ce que j'ai à dire, prennez soin de vous entourer de votre équipage et installez vous confortablement dans votre cabine, ou plutôt... Ce qu'il en reste. "


Direct, ironique et un poil moqueur, j'allais simplement jouer la carte de l'honnêteté et de la franchise pour vaincre.



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Mer 18 Mar - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Jeu 12 Mar - 16:21

And Now..
feat. Ren


Me laissant tapoter le haut du crâne par ce cher Ren, je demandais donc ce que j’avais considéré comme stupide. A savoir en connaître davantage sur la vie de famille, les parents tout ça. Me surprenant quand il me demande s’il doit parler des vrais ou des faux parents… Euh… D’accord. Me laissant perplexe sur le coup, j’eus droit à la surprise la plus totale. Il ne connait pas ses parents biologiques. Je vois, ça explique donc la question précédemment. Ne disant rien sur le coup, je me contentais alors de le suivre avec le louveteau dans les bras jusqu’à sa cabine apparemment. L’heure de plusieurs explications allait donc sonner. En chemin, j’ai pu croiser Mina avec sa hallebarde fraîchement acquise… et du sang recouvrant quelque peu les habits de la jeune femme. Oh, se pourrait-il qu’elle ait « joué » avec notre colonel emprisonné dans la cale ? Et bien, le pauvre, je le plaindrais presque sur le coup.

Répondant en même temps à ma question de toute à l’heure quant à notre destination. Parfait, et c’est certain qu’il va certainement y avoir du grabuge. Alors avant que l’on n’atteigne sa cabine, je viens à lui dire sur un ton assez sérieux.

« Parfait, il faudra que tu me passe un peu d’argent. Il faut que je m’achète un sabre et résistant si possible, tu vois le genre. »

Non pas que je préfère quand même quand j’ai une lame plus grande que de vulgaires couteaux. C’est bien plus simple pour se battre et je pourrais enfin user de ma technique des deux lames (crocs/griffes + sabre). Rentrant alors dans la cabine de Ren qui devient quelques fois mon habitat, je m’assis simplement sur l’un des sièges en face de lui avant qu’il ne commence à m’expliquer. J’appris ainsi beaucoup de choses à la fois sur son enfance ; le fait qu’il n’ait jamais connu sa vraie famille mais qu’apparemment ça va être bientôt le cas. Des parents limite autoritaire ; ouais pourquoi ça me semble être le cas de la plupart des parents ça d’être autoritaire. Fin faut avouer que ouais un assassin sociable… ça ne le fait pas trop. M’enfin, il faut voir les choses sous un autre angle parfois.

Hum… en relevant un peu le visage, je vis quelques feuilles sur son bureau. On dirait des wanteds. Tiens, tiens, il ne m’avait pas dit qu’il en avait récupéré pas mal. Et là, me posant quelques questions, je viens à penser que non, surtout pas. Je ne veux surtout pas retrouver des gens de mon passé. Et comme très justement dit, il ne sait rien de mon histoire car je ne m’étais jamais étalée dessus. Je suppose que je peux bien en dire un peu plus moi aussi… M’indiquant que donc ses vrais parents pourraient se trouver à Shabondy. Ma foi, on verra ce que cela donne. Puis donc, on va se séparer en équipe lorsque l’on sera là-bas. Oui ça me paraît tout à fait adéquat. Couvrir un plus large périmètre comme ça et glaner quelques informations que ce soient. Hum c’est vrai que je n’avais plus pensé qu’il nous faudrait d’autres équipements un peu plus modernes ; que ce soit en termes d’armes ou de navire. Et ma surprise fut légère alors qu’il me dit qu’il compte appeler Oda et Fenko. Fenko… j’avoue ne pas en avoir entendu parler pour ainsi dire… Me rappelant alors que je suis sa seconde avant tout. Ah ? C’était ça mon rôle depuis le début en fait ? Mince… je ne m’étais jamais prise pour la seconde du capitaine. Fin bien sûr, ça me fait plaisir mais dans ces cas là, ça veut dire qu’il va falloir participer aux réunions un peu plus sérieusement et donner mes opinions sur la chose. Enfin, suivant les conversations que l’on va avoir avec Oda, et Fenko… il faut voir comment on va agir. Avant qu’il n’appelle l’un des deux protagonistes, je me décidais à parler ; ne l’ayant pas fait jusqu’à maintenant.

« Hum… disons plutôt que je suis curieuse à ce propos car… je n’ai jamais eu de famille. Tu sais Ren… je suis une ancienne esclave qui a tout fait pour s’en sortir. D’où la marque si significative sur ma nuque. Et concernant de possibles retrouvailles, je ne préférais pas en avoir. J’espère en tout cas qu’une fois sur Shabondy, je ne revoie pas les assassins qui ont survécu à mon petit attentat. »

Et là plus un mot car Ren venait de composer le numéro d’Oda. Ca va certainement lui faire drôle d’entendre tout ça ; moi qui paraît si fragile en apparence. Et bien sûr celui-ci ne fait pas du tout dans la dentelle. Je me demande bien ce que va répliquer Oda à cette petite pique.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mer 18 Mar - 1:39



Musashi Oda

    - Le numéro que vous avez composé n’est actuell… Oh.

Gritch avait arrêté de parler en entendant le nom de la personne au bout du fil. Installé dans sa cabine – ou plutôt celle qu’il partageait avec son capitaine depuis que leur bâtiment avait vu sa surface se faire réduire de moitié – le navigateur grogna avec une hostilité qu’il ne prit même pas la peine de dissimuler. Comme si le hasard avait voulu bien faire les choses, Oda Musashi entra, rejoignant son compagnon, les yeux cernés par la colère. La voix de l’homme au bout du fil résonnait comme une triste mélodie, un accord funeste qui avait causé la mort d’un trop grand nombre de ses camarades.

La Supernova ressortait d’une longue entrevue avec un homme qui aurait une importance capitale pour son avenir, et sûrement pour celui de cette enflure de Ren Tao. Sur le jeu de fléchettes situé sur le pont, les affiches des membres de son organisation avaient remplacé les cibles. Le papier déchiré par les pointes empoisonnées de Matacha prouvait l’endoctrinement de haine à l’égard de cette bande de fumiers. Tous n'attendaient qu'une chose : La vengeance.

En quelques secondes à peine, la cabine se remplit des membres de l’équipage, convoqués par un Oda dont l’envie première en répondant à la demande de son indésirable locuteur était d’asseoir à nouveau sa position de leader, très peu contestée certes car il avait choisi des camarades et amis en qui il pouvait avoir confiance. C'était une des raisons qui avaient poussé la fine lame à appeler cet homme.

Hazeko, jeune homme plein d'entrain, fougueux de nature, fut le premier à briser le silence. Un tremblement parcourut Gan et Boyise, deux enfants facilement impressionnables. Tout le monde n’était pas là, évidemment, mais l’essentiel de l’équipage se trouvait en ces lieux.

    - Je vais t’arracher la langue, Tao, et je te jure que je la ferai bouffer à l’autre folle.

Il aurait voulu poursuivre en l’arrosant de tous les noms d’oiseaux possibles, mais un simple geste d’Oda l’arrêta. Ce dernier ne prit pas la peine d’adresser sa noble parole à ce porteur de misère qu’était Ren Tao. La guerre avait déjà été déclarée, il ne s'agissait ici que d'un jeu de pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mer 18 Mar - 2:04


BlackMail !



Qu'est-ce que je comptais faire ? La réponse est ... simple et compliqué à la fois. Bon nombre se diraient que vu les actes que j'ai commis, je ferais d'Oda mon pire ennemi, or la réalité est tout autre. Appelant ce cher samouraï grâce à un den den mushi fraîchement volé à son second - ou plutôt, ancien second - je me présentais de manière brève, désirant monopoliser l'attention. Dans ce genre d'instant, c'est un combat oral certes, mais surtout une guerre des nerfs. Je ne comptais pas céder face à cet homme, aussi renommé soit-il, bien au contraire, j'avais pour objectif de le faire plier à ma volonté et écraser sa fierté de samouraï. Il allait payer pour sa malchance, ou du moins, s'il ne faisait pas le bon choix dans celui que j'allais lui proposer sous peu.

Rei se faisait silencieuse, bien qu'en tant que seconde, elle devrait aussi faire entendre sa voix. Peut-être aurais-je du lui faire comprendre mon plan afin qu'elle me soutienne. Là, elle risquait de gaffer et montrer que je ne l'avais pas prévenu... Or, un second qui n'est pas au courant des projets, c'est un peu con non ? Pas question de perdre la face contre qui que ce soit. Nous sommes les Shadow Ghost. Et quant bien même certains rient de ce nom, je m'assurerais en personne que ces dernières perdent le sourire en entendant le nom de cette organisation. Nous serons craint, et je ne comptais pas lésiner sur les moyens. Si je devais brûler un village entier et faire une photo des cadavres pour montrer l'image à des millions de personnes, alors je le ferais. Si je devais m'en prendre à des figures de ce monde, je le ferais sans soucis. Civils, Hll, Chasseurs de primes, Gouvernementaux, Pirates et Révolutionnaires, ils trembleront face à notre pouvoir.

Bref, sortant de mes rêves de gloire et de richesse, j'en revenais à cet appareil de communication. Dans un premier temps, rien ne se faisait entendre. Avait-il décroché ? Réfléchissait-il à ses dires ? Regardant Rei un instant, je vins à simplement hausser les épaules et m'apprêter à relancer la conversation quand soudain, le miracle eu lieu.
Une voix se fit entendre, mais visiblement, ce n'était pas celle du capitaine. Ou alors, il était plus jeune que je me l'imaginais. Allez savoir pourquoi, mais j'imagine les gens connus avec une voix grave et non trop aigüe. Enfin bref, visiblement, j'avais là un membre d'équipage qui n'était pas content des travaux que j'avais fait sur leur beau bateau. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas non ? Ou l'inverse. Quoi qu'il en soit la voix qui disait de belles choses se taisait comme si l'on en avait donné l'ordre. Prenant cela pour un don de parole, je ne me fis pas prier. D'avance, j'imaginais le rire de cet homme. Au pire des cas, il rirait, menacerait ma personne et raccrocherait, mais... je ne comptais pas le laisser faire. Quitte à jouer gros, j'allais me battre pour lui montrer qu'il n'est pas un homme hors de portée. S'il voulait la guerre, j'allais clairement lui montrer que moi et mes coéquipiers étions prêts pour le recevoir.

" Ma demande est simple. Travaillez pour moi. "


Je laissais flotter un certain blanc, histoire que tout le monde se remette du choc que j'allais sans doute créer. Certains allaient croire à de la folie, d'autre à de l'arrogance concentrée, ou pire, à simplement une blague de mauvais goût. Manque de chance, Rei pouvait admirer en live le fait que j'étais bel et bien sérieux dans mes propos. Je désirais m'accaparer cet homme pour en faire mon pion, mon chien de guerre, ma catin...

" Navré de pouvoir faire cet entretient par vidéo, j'aurais apprécier voir vos traits à cet instant. Quoi qu'il en soit, voyez mon attaque comme un avertissement, plutôt qu'autre chose. Voici le deal... Vous restez libre de vos faits et gestes, vos déplacements, etcetc. Cependant, je veux une part de vos richesses quotidiennes en échange de cette liberté, sans quoi... La prochaine fois, ce ne sera pas deux ou trois hommes, une moitié de navire et quelques armes que je vous prendrais... Mais bel et bien tout. Absolument tout. Et quand bien même vos têtes ne me rapporteraient rien, ne pouvant pas les livrer à la marine, simplement décrocher vos caboches de vos épaules sera une satisfaction. Ais-je été clair ?
Nous sommes peut-être moins que vous, mais sachez que nous sommes prêts. Alliés ou autres évitez les coups foireux, car comme je vous l'affirme... c'est une obligation plus qu'autre chose. Traitez moi de fou si cela vous chante, mais cette décision reviens à vous. Que dis-je... A toi... Oda. "


Devenant familier en le tutoyant, je vins alors à attendre une plausible réponse de sa part. Je me demandais s'il allait garder sa place de leader en raccrochant tout en le faisant avec panache, ou bien s'il allait succomber à la colère et faire un faux pas. Cet homme n'est pas con, d'où mon idée d'alliance. Notre attaque au final n'était rien de plus qu'une démonstration de force. A lui de juger de celle-ci et se faire une idée, bien qu'il n'avait pas tout vu.

" C'est à toi de parler mon cher... L'avenir de ton pavillon repose entre toi et ce qui te restes d'hommes. Mais une dernière fois, je préfère te prévenir. Si tu refuses, je ne reculerais devant rien. Et si tu deviens un obstacle à mes affaires, je m'arrangerais pour t'effacer de cette carte, comme je l'ai fais pour tes hommes. Bien que malgré tout, je t'avouerais avoir une préférence pour que tu acceptes l'offre. Il y a tellement plus à faire en agissant ensemble. Ne serait-ce que pour semer un peu plus le chaos sur ses mers. Oh bien entendu, malgré les malus que tu rencontres, je suis bon joueur... Le fait que tu travailles pour moi resterait entre nous. Nul ne saurait ton statut. Est-ce mieux dit ainsi ? "

Je ne m'attendais pas à un accord immédiat, mais plutôt à un refus, cependant, je me mordais la langue rien qu'à l'idée de savoir comment il allait le faire. Si un homme osait parler à sa place, pour sûr, celui-ci serait un homme mort. Je parlais à Oda et en tant que leader de mon groupe, je ne mérite que le leader adverse.

" Que préfères tu ? L'alliance ? Ou bien... faire couler plus de sang au risque de perdre plus qu'il n'y a à gagner ? "


C'est un jeu mental. Sauf s'il a des cartes dans sa manches et qu'il osait les énoncer je ne reculerais pas. Pas face à lui, face à personne.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Mer 18 Mar - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mer 18 Mar - 17:59



Musashi Oda

    - Il rigole ?
    - Je crois qu’il est sérieux.
    - Quel abruti.

Hazeko et Gritch venaient d’avoir un petit échange révélateur de l’état général de l’auditoire. Incompréhension totale, déconnexion avec la réalité… Les deux enfants qui avaient pris ce début de conversation au sérieux étaient plus scotchés que les autres mais à voir les traits d’Oda, rien de ce que disait le Tao ne donnait à leur capitaine l’envie d’esquisser un quelconque sourire. Il était plus calme, plus froid qu’à son habitude. L’expression de ses sentiments avait toujours été quelque chose de difficile et de maladroit, en tant qu’épéiste il vivait une vie de droiture, protégeant au lieu de piller, sauvant au lieu de tuer. Mais cette fois-ci, lorsque l’ennemi eut terminé de parler, un long soupir échappa lentement au Capitaine.

Matacha, une fine aiguille dans les mains, se retenait avec grand mal de planter son arme dans l’escargophone. Terminer cette absurde conversation serait profitable aux deux camps. Y mettre un terme dès à présent… Encore une fois, ce fut l’attitude d’Oda qui calma les ardeurs de ses compagnons. Il se leva solennellement, le regard pensif. Ses doigts s’étaient refermés sur le manche de son épée, ses jointures visibles.

    - Shabaody dans deux semaines. Je te recontacterai.

Sans prendre la peine d’écouter la réponse de son interlocuteur, Oda fit un signe de la tête à Gritch. Ce dernier éteignit l’appareil et l’agitation commença à se faire sentir sur le navire.

    - Change de cap. Nous ne nous arrêterons pas sur la prochaine île.

Puis s’adressant à ses camarades :

    - Sortez d’ici, je dois contacter quelques personnes.

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Mer 18 Mar - 23:32


Réunion !



Chacun sa logique dans le monde. Certains désirent s'allier à un autre et ils parlent tranquillement. Pour ma part, j'avais vu différemment avec Oda. Pour m'allier à lui, j'avais voulu faire une démonstration de force pour être craint. Bien entendu, l'homme pouvait au final ne pas céder à la panique et maintenir dans sa tête le fait qu'il était peut-être plus fort que moi. Je voulais le faire plier à ma volonté pour la simple et bonne raison que les pirates sont les pires alliés qui soient. En effet, qu'est-ce qui me dit que ces gens-là ne me trahiraient pas ? D'où le fait que je voulais l'impressionner, l'écraser et lui montrer qui est le patron. Certains gouvernent avec la confiance, mais moi, je préfère gouverner via la peur. Si mes alliés me craignent, ils auront du mal à me trahir, ou alors, ils se tourneront vers des gens plus dangereux, mais pour avoir ces gens dans son entourage, il faut un certain courage et ce dernier, je ne pensais pas que Oda l'ait. Là encore, tout était réfléchis, car selon moi, un samouraï ne fais pas appel à qui que ce soit pour régler ses soucis. L'honneur est le maître mot de ces personnes non ? Pour ma part, je ne parle pas d'honneur, mais d'égo. S'il m'envoyait chier, je ne perdrais pas mon honneur, ou mon charisme, mais... mon égo serait grandement touché et là, autant le dire, la guerre serait brutalement déclaré, au point que j'en aurais presque envie de faire demi-tour et aller finir le travail. Rei, Ayabusa, Gin, Mina, Mélina, peut-être Callie, ainsi que Fenko - s'il marche de mon côté - serions prêt pour nous amuser face à cet homme. D'ailleurs, cela me faisais penser qu'il fallait que je rencontre cette personne au plus vite. Après tout, en tant qu'allié, il nous faut nous voir pour confirmer le fait que nous sommes complice non ? Les temps à venir vont être sombre et je tiens à m'assurer que les gens de mon entourage soient réellement du mien. Me faire avoir bêtement, très peu pour moi. L'ancienne organisation où j'étais s'est faite avoir, mais je ne compte pas faire les même erreurs que mon ancien patron. Non...

Ma proposition était toute faite et je ne comptais pas revenir sur mes mots. J'avais là un deal tout à fait raisonnable. Peut-être même un peu trop pour cet homme, mais je voulais tester sa force mental. Allait-il faire semblant de réfléchir ? Ou donner une réponse rapidement sans prendre soin de peser le pour et le contre ? Après tout, j'ai beau ne pas avoir une énorme prime, cela ne m'a pas empêché de raser quelques pointures de son équipage. Certes, le combat n'était pas totalement face à face, j'ai jouer la chose comme un joueur de mon calibre, mais le résultat est là, or, seul le résultat compte, peu importe les moyens employés pour y arriver. Telle est ma philosophie. Il est temps que le monde apprenne la puissance des Shadow Ghost.

L'air sombre en l'attente d'une réponse de la part du possible ennemi, je me mis à regarder Rei du coin de l'oeil. Je me demandais bien ce qu'elle pensait de tout ça. Allait-elle trembler ? Ou bien assumer tout comme moi mes paroles et faire face la tête haute ? D'ici quelques minutes, nous saurons si nous avons des " ennuis ", ou bien si au contraire nous aurons de quoi nous amuser encore plus sur les mers. Quoi qu'il en soit, en tant qu'allié, la chose sera jouissive, tandis que si nous gagnons un ennemi, il faudra l'éliminer le plus rapidement possible afin qu'il ne me gêne pas plus longtemps que ça. Cela serait regrettable de devoir jongler sur trop de champs de bataille à la fois... J'attendais aussi énormément de Fenko, mais ça, nous verrons plus tard.
Visiblement, Rei restait silencieuse, ne trouvant rien à rajouter à mes tirades. Sage décision ou non, je tenterais de la faire intervenir plus tard, histoire qu'ils se rendent bien compte que cette proposition d'alliance ou de guerre vient bel et bien d'un groupe et non d'un seul homme. Après tout, dans une bataille la force compte, mais l'atout numérique est avantageux aussi... Seul contre Oda, j'étais certain de pouvoir lui tenir tête, mais seul contre son équipage, rien n'est moins sûr. Mais je n'ai pas à m'en faire, car ma famille est là pour m'aider. Nous les Shadow Ghost sommes unis.

Attendant une réaction, j'entendais clairement quelques crétins se moquer. Ils la jouent ainsi ? Poussant un profond soupire, je m'apprêtais à enfoncer le clou, mais voilà qu'une voix se fait entendre. Dans un premier temps, c'est un soupire, prouvant une certaine lassitude. Du moins, je le prenais ainsi. Par la suite, après un petit silence imposé, la voix d'Oda retentit et se fait simple. Deux semaines ? C'est tout ? Un rendez-vous là-bas ? Sans doute pour régler nos comptes.. Ainsi donc, il avait fait son choix, à savoir la guerre. Soit.

Le laissant raccrocher, je vins à soupirer lentement. L'heure était à la réflexion désormais. Me levant et m'étirant, je vins alors à dire à Rei, alors que je me dirigeais vers la porte.

" Réunion... Préviens les autres... "


Mon air s'était assombris. Non pas parce que je n'avais pas capté l'attention de mon adversaire suffisamment à mon goût, mais parce que actuellement, même si je me sentais apte à surmonter le souci que représente ce Supernova, je ne devais pas foncer tête baissée. Cet homme n'est primé à plus de 200 Millions pour rien. Il ne va pas la jouer fine et moi non plus. La guerre a déjà commencé et le compte à rebours aussi. C'est un combat de nerfs qui s’amorce. Allant dans la pièce dédiée aux réunions, je laissais Rei prévenir les autres et les ramener. Ayabusa était déjà en place et il semblait avoir compris la situation. Me mettant à ma place, j'attendais patiemment.

" La situation est merdique ?"
" Pas plus que d'ordinaire... "
" Je dois comprendre que l'appel a été ... "
" Rapide. "

Souriant à cet homme, je vins à regarder son bras manquant. Il fallait au plus vite lui en retrouver un, sans quoi, il ne serait pas la meilleur aide qui soit. Sortant mon den-den mushi, je fis le fameux numéros de Fenko, attendant qu'il réponde. En attendant certains commençaient à entrer et il ne manquait plus que Rei pour que la réunion soit ouverte. Chacun installé à sa table, l'air ferme, je vins à parler en premier.

" ... Fenko ? Je t'appelle, car actuellement, je fais une réunion importante et j'ai eu envie de t'y convier. "

Mina semblait excitée rien que par le fait d'avoir la possibilité d'entendre la voix de son "idole". Je regrettais le fait de pas pouvoir lui parler en face.

" Mina.. Un truc à dire peut-être ? "
" ... On a éventuellement un cadeau pour toi, en supposant qu'il soit pas cassé d'ici-là. "

Riant légèrement de façon sadique, elle espérait que le psychopathe sanglant comprenne ce que lui préparait cette femme. Peut-être allais-je offrir le colonel comme jouet à mon " ami " ? Bref, les blagues à part, j'attendais qu'il parle simplement pour dire bonjour, puis Rei avait aussi son mot à dire par rapport à tout à l'heure. Aussi, je lui laissais la chance de faire un résumé.

" Rei... Explique donc à tout le monde quelle est la situation. Simplement, clairement, précisément. Je te laisse déduire le but de mon appel Fenko, bien qu'à la longue, tu me connais... N'est-ce pas ? "




CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Jeu 19 Mar - 16:08

And Now..
feat. Ren


Et bien si je m’attendais à ça… Ren qui tente de faire un marché avec Oda, voulant qu’il travaille pour nous tout en restant bien évidemment libre de ses gestes. Et en le menaçant clairement pour bien lui faire comprendre ce qu’il pourrait leur arriver s’ils refusaient de coopérer un tant soit peu. Bien entendu, ça n’a pas vraiment plu – même pas du tout – à ce cher Oda. Ce qui était tout à fait compréhensible, remarquez. Enfin, la discussion tourna vraiment très rapidement, le supernova n’étant vraiment pas content de cette entrevue au den-den rapide. Puis finalement, le point de rendez-vous était donné. Comme prévu, direction Shabondy et dans deux semaines. Très clair, tout ceci dis donc. Soupirant, je viens à me lever alors que Ren me demandait de prévenir les autres afin que l’on tienne une réunion. Suite à cela, j’esquissais un léger sourire.

« Et bah tu n’y es pas allé de main morte avec Oda. M’enfin, au vu de son ton, on peut dire que la guerre est déclarée avec lui. »

Ne disant rien de plus, réfléchissant un peu sur tout ça, je me dirigeais vers les cabines de nos amis afin de les prévenir que l’on tenait une réunion et ce dès maintenant. Cherchant tout le monde, je ne trouvais pas Ayabusa. Tss… peut-être était-il déjà dans la salle de réunion. Ce que j’espère étant donné que je ne vais pas me taper tout le navire non plus pour retrouver un équipier avec un bras manquant. D’ailleurs, faudrait peut-être penser à lui en trouver un assez rapidement si on veut être certains qu’il puisse utiliser ses capacités au maximum.

Je finis par rejoindre toute la troupe et ainsi trouvait celui qui me manquait. Mon premier raisonnement était donc juste et le pourquoi de la réunion était que nous allions également appeler Fenko pour tenter un petit pacte avec lui. Ce serait pas mal si nous devons régler son compte à Oda. Après tout, il est hautement primé, et certainement très fort aussi. Je doute qu’à l’heure actuelle, nous puissions faire face à lui sans aide extérieure. M’enfin, on verra de ce que ressort cette réunion en parallèle avec Fenko. M’asseyant tranquillement à ma place, je laissais Ren commencer en appelant Fenko. D’ailleurs, je ne le connais toujours pas clairement celui-là mais apparemment Mina serait l’idole de celui-ci à en voir son excitation. Hum… attends, elle compte vraiment lui donner le colonel – si c’est bien de ce cadeau empoisonné que l’on parle – en guise de monnaie « d’échange » ? Vraiment tarée cette fille.

Finalement, Ren me laissa prendre la parole en tant que seconde. Et à moi bien entendu de ne pas le décevoir alors je fis un résumé de ce qu’il s’était passé en conversant avec Oda. Autant dire, pas grand-chose.

« Comme vous vous en doutez tous, idem toi Fenko, Oda n'est pas du tout content depuis l'acte que nous avons fait. Nous lui avons fait une proposition qu’il a clairement refusé et comme simple mot de sa part. Un rendez-vous dans deux semaines sur Shabondy. Je ne vous dis donc pas qu’il va peut-être y avoir une guerre imminente en vue. "

Hum, et bien, je crois que l’on peut dire que c’est vraiment du simple, précis et rapide non ? Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’en rajouter plus, étant donné que c’est la stricte vérité. Je n’allais pas non plus me lancer dans le monologue pour expliquer ce qu’on avait proposé à Oda. Nul doute que nos amis doivent déjà se douter de quelque chose. Rien qu’en annonçant que ce serait une guerre imminente contre lui… on peut se douter que ce qui a été dit n’a pas plus à la personne concernée et donc hop à la guerre.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Jeu 19 Mar - 17:37



Fenko Oudini

L’impudent Lieutenant qui avait tenté d’attraper seul le Supernova Fenko Oudini s’en mordait les doigts à présent. Littéralement. Le forban avait tellement forcé sur la mâchoire de sa victime qu’il s’était arraché les doigts par lui-même, broyant les os en pleurant. Depuis, il s’était malheureusement évanoui. Alors que l’adepte de la torture mettait les doigts et quelques dents du lieutenant dans une boite pour la base la plus proche, le Den Den Mushi sonna. Il ne prit pas la peine de laver le sang qu’il avait sur ses mains avant de décrocher.

Le son de la voix de son allié résonna alors pour la seconde fois aujourd’hui. A côté du Den Den Blanc qu’avait récemment reçu Fenko en guise de cadeau de la part d’une organisation hors-la-loi de renom pour ses services, un Den Den Noir servant à intercepter les communications de son partenaire semblait s’être endormi pour une longue sieste. Il ne s’était pas inquiété le moins du monde quand Oda Musashi avait été contacté par Ren Tao. L’épéiste était quelqu’un de puissant, et par un heureux hasard ils n’avaient jamais croisé leurs chemins. Dans le cas contraire, qui sait ce qui serait arrivé.

    - C’est ta putain de guerre, associé. Tu l’as commencé, tu la gères.

Un sourire hautain était apparu sur les lèvres du Sanglant alors qu’il jetait un saut d’eau glacé sur le lieutenant qui s’éveilla à cet instant-là. Celui-ci hurla à la mort, regardant immédiatement ses doigts comme pour s’assurer que ce n’était qu’un cauchemar. Dommage, c’était la réalité. Il se remit à hurler le plus belle avant que Fenko ne lui assène un coup dans le visage.

    - Vous êtes dans de sales draps ta petite copine et toi, mais chanceux que vous êtes, j’ai besoin de vous pour Shabaody.

Laissant un instant sa lame glisser langoureusement sur le bras de son jouet, Fenko observa le Den Den et finit par continuer.

    - Malheureusement, certaines choses se sont produites récemment. Je vais avoir besoin de partir de Shabaody dès que j’y arriverai si je ne veux pas qu’un Chasseur de Prime me tombe dessus. Ces rats vont pulluler. De ce fait, il est nécessaire que le revêtement pour mon navire soit prêt quand j’arriverai là-bas. Il sera à ta charge, bien sûr. On tue Oda, tu me donnes mon bateau et tout est bien qui finit bien.

Au moment où il finit son discours, il enfonça son couteau dans le flanc du marine dont le hurlement porta jusqu’en dehors de la salle. L’homme s’évanouit alors à nouveau, exténué.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Jeu 19 Mar - 23:43


Deal with it !



La situation semblait tordue, mais au final, elle ne l'est pas tant que ça. Oda était un supernova, fort qui plus est, mais en aucun cas il n'était invincible. Notre attaque avait laissé des séquelles et en aucun cas il n'avait pu s'en remettre si rapidement. Combattre était à double tranchant tant pour moi que pour lui. Sauf, si ce dernier avait une carte dans sa manche et celle-ci, je pensais savoir laquelle s'était. Rien n'est sûr, mon hypothèse est foireuse, mais avec les récents événements, il est aisé de se faire des idées. Quoi qu'il en soit, je me demandais bien quelles étaient ses relations. Chasseurs de primes ? Pirates ? Gouvernement ? S'il était proche du gouvernement, cela signifiait peut-être qu'il avait prévu d'abandonner son titre de forban pour devenir un chien de guerre ? Ridicule... C'est honteux pour un homme de sa trempe, mais passons. Je devais être prêt à n'importe quel coup, tant venant de lui, que de mon " ami " Fenko. Cet homme est un renard, une vipère, je sais que jouer avec lui n'est pas une sublime idée, mais actuellement, je n'avais pas le choix.

Laissant Rei parler, je vins alors à entendre notre cher collègue répondre. Ce dernier était occupé à jouer visiblement. Mina jubilait à l'entente de ces cris et moi, je m'en foutais. Mélina tremblait en s'imaginant le pire, tandis que les autres semblaient rester stoïque. Quel comédien ce Fenko... Toujours prêt à attirer l'attention sur lui hm ? Souriant en coin, je vins alors à me demander quelle allait être sa réaction. Dans un premier temps, ses dires sonnaient un peu comme un " désolé l'ami, chacun sa merde ". Mais... Car il y a toujours un mais, celui-ci revenait sur son pseudo non pour commencer à marchander son aide. Du moins, je le comprenais ainsi. Ainsi donc, celui-ci semblait avoir des affaires à faire et de ce fait, pourrait m'aider ? Indirectement, je le prenais un peu mal, car il profite clairement de la situation, mais venant de lui, cela ne m'étonne pas. Dans le cas inverse, j'aurais fais de même...

" On ne change pas un pirate... N'est-ce pas ? "
" C'est une vipère Ren. Tu sais de quoi il est capable. "
" Justement... "

En tant qu'allié, il me serait d'une grande utilité, comme je lui en serais d'une à Shabaody. Après tout, là-bas, c'est un peu chaud il parait. Un peu partout sur les mers en faite. Les chasseurs de prime se réveillent et de ce fait, le moindre combat intense pouvait devenir une mêlée générale, surtout dans de grands endroits comme Shabaody... Mais il me fallait jouer à ce jeu. Laissant un blanc se faire entendre, je vins alors à m'allumer une clope alors que Fenko en finissait avec son martyr.

" ... Ok... Mais un deal se fait dans les deux sens. De ce fait, je ne vais rien exiger, mais proposer plutôt. Pour ma part, en forçant un peu, je pourrais être-là bas d'ici quatre jours. Quels seraient tes besoins précis ? Un Galion de petite taille - bien que tout est relatif - ou bien un Galion grand modèle ? Simplement pour pas que quand tu arrives, tu sois déçu, tu me connais... Je n'aime pas décevoir hm ? "

Tirant sur ma clope, je vins alors à reprendre mes dires.

" En combien de temps seras-tu là approximativement ? Pour ma part, je m'occuperais du navire et resterais à distance de l'île. La situation est trop chaude pour s'y balader comme bon nous semble, aussi bien toi que moi. De ce fait, j'ai pour idée de simplement faire ainsi : Je récupère ton navire, je le sécurise, tout comme ma petite personne et nous t'attendons. Dès ton arrivée, en supposant que ce ne sois pas le jour J, j'aimerais te rencontrer afin de parler en face à face, voir même... te montrer ton cadeau pour te remercier de ta participation à ce futur festival ensanglanté. Nous discuterons plus sérieusement du plan pour anéantir ce samouraï bien que j'ai déjà ma petite idée. Lui.. Ainsi que ses petits copains d'ailleurs. Bien que le plan de base est simplement de s'occuper de lui, et seulement lui. Ses amis, je m'en contre fou. Et si les choses tournent mal, considère que je serais ton bouclier. Que penses tu de mon offre en prenant compte de la tienne hm ? "

Comme toujours, plus d'avantages pour lui que pour moi, mais qu'il ne me prenne pas pour un idiot, je n'allais pas être son pigeon. Attendant une réponse, je regardais fermement l'appareil à parole. Rire, soupire, indifférence ? Je me demandais bien ce qu'il allait faire en cet instant.

" Si Oda crois que je vais jouer selon ses règles... Il a intérêts à imaginer des plans B, voir C..."
" Voir D non ? "

Restant zen, malgré l'arrogance dont je pouvais faire preuve, j'attendais l'avis personnel de mon cher collaborateur. Il avait les cartes en mains et j'espérais pas qu'il me proposerait d'oublier cette histoire. S'il me proposait de me cacher, je refuserais et me mettrais en colère sur le champs.

" D'ailleurs, as tu une idée de ses fréquentations ? Ou bien tu as juste entendu parler de lui, comme le supernova qu'il est et rien de plus ? "


Je priais qu'il ne me fasse pas payer les informations, car l'argent, c'est sacré, et je ne roule pas encore sur l'or.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Ven 20 Mar - 0:18



Fenko Oudini

Maintenant que le marine ne semblait plus vouloir se réveiller, Fenko commençait à s’ennuyer. Il ne portait pas une grande attention à ce que Ren lui disait, par ailleurs trop occupé à découper sa victime à grand coup de scie dans la chair. Lorsqu’il commença à cisailler le premier os, les hurlements reprirent de plus belle, mais cette fois-ci l’attention du forban était portée sur son associé. Il décida ainsi d’étouffer le cri de sa victime en lui coupant sèchement la langue. Le sang commença à couler à flot dans le sens inverse et, collé au sol, le lieutenant ne put que se noyer dans son propre liquide, lentement.

    - Un galion pour environ vingt-cinq personnes, avec le revêtement. Quelque chose de facile à manier.

Tous ces trucs de navigateur, il n’y connaissait pas grand-chose. Ce qu’il savait en revanche c’était qu’il allait avoir besoin d’aide une fois sur le Nouveau Monde. Parler avec Ren lui faisait réaliser qu’entrer sous la protection d’un Empereur pourrait devenir fort intéressant, surtout si au bout du compte il arrivait à l’avoir par derrière. L’idée d’embrasser mortellement l’un des quatre hommes les plus puissants du nouveau monde réjouissait Fenko plus qu’il ne pouvait l’avouer à son associé. Mais le sujet n’était pas là, il fallait parler franchement, et vite.

    - On est à… une semaine et demie de Shabaody. Et effectivement, il vaudrait mieux mettre un plan au point. Oda n’est pas un homme qu’on peut combattre impunément comme ça.

Continuant son ouvrage barbare, le Supernova écouta la dernière question. Il posa sa main sur l’entrejambe du mort et le coupa, ajoutant ceci à la collection dans le paquet. De quoi traumatiser le marine qui ouvrirait cette boite de Pandore.

    - Ce que je sais d’Oda, ce n’est rien de plus que les merdes qui se racontent. Un nouveau pirate qui est grimpé très vite en prime, un putain de cœur tendre d’habitude, dommage que tu l’aies énervé. Il n’a pas l’air d’avoir de fréquentation particulières, ni du côté des autres Supernova, ni du côté des autres types de hors-la-loi.

Fermant sa boite, il jeta un coup d’œil au cadavre à terre. Il décida enfin d’allumer une plus grande lampe à huile que celle qui n’illuminait jusqu’alors que cet atelier de fortune. Sur les murs étaient cloutés des trophées de toute sorte : fœtus, langue, œil scotchés, scalps, et même la moitié du corps d’une enfant.

    - On se voit dans peu de temps donc. Chie pas trop d’ici là.

Et en appuyant sur l’escargophone pour l’éteindre, la main rouge de sang du Sanglant vint teindre l’appareil d’une couleur carmin.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Ven 20 Mar - 0:56


Deal with it !



Les négociations allaient être simples. Connaissant le jeune meurtrier sanglant, je savais que comme Oda, il n'allait pas tarder. Peut-être que Mina avait un sujet en tête digne de l'interpeller, mais visiblement non. Ainsi donc, je laissais mon collègue répondre à mes questions histoire de savoir quelles étaient ses attentes. Il restait vague et cela ne me plaisais pas. Mais au fond, ce n'est pas non plus amusant de tout dire à la lettre; sans quoi, on deviens juste un chien qui suis les ordres du maître. Or dans notre collaboration, ni lui, ni moi avons un lien plus puissant que l'autre. Il n'est pas mon maître et inversement. Là se basait notre lien, une relation de confiance, qui peut être très vite brisée par le fait que nous sommes tout deus des fouines, des renards, des gens qui n'hésitent pas à agir pour le profit. Le risque actuel était qu'il me trahisse, et en profite pour gagner un magnifique bateau, tandis que moi, je me retrouverais dans un certain plan foireux. Mais d'un autre côté, je ne comptais pas lui servir un bateau sur un plateau d'argent. Il aurait droit à sa surprise. Souriant à ses dires, je vins à simplement hausser les épaules.

" Comme toutes les personnes avec une affiche sur leurs têtes. Ou du moins... un certain nombre. Tout comme toi d'ailleurs. "


Flatterie venimeuse, je savais très bien que lui lécher le cul n'arrangerait rien en bien ou en mal à la situation. Il est fourbe et moi, malin. Coupant donc court à la discussion, un long silence se mit à planer dans la pièce. Les gens se regardaient et moi, je me mis à simplement fixer Rei un bref instant. L'heure est à la réflexion. Terminant ma clope, je vins alors à regarder Gin.

" ... Une bombe capable de raser un navire, tu en es capable ? "
" ... Possible, si du matériel. Mais... Tu ?"
" ... Rien n'est décidé. Mais une chose est sûre, les prochains jours sur Shabaody seront sombres tant qu'il n'y aura pas une conclusion claire à cette histoire. "
" ... Quelle situation quand même. "
" Un commentaire peut-être ?"
" Pas besoin d'être si tendu. On l'a cherché non ?  Maintenant, il nous faut juste rester calme et agir. "
" ... Mouai... Bref, voici mon idée. Dans un premier temps, on atteint Shabaody. On s'y fera discret.  Tant que l'histoire n'est pas réglé, tant qu'Oda à pas la tête qui roule à nos pieds, je ne veux pas de gros coups d'éclats qui nous attirent des ennuis. Oda est un assez gros problème à solutionner, pas besoin d'ajouter des chasseurs de primes ou pire à nos trousses.
De ce fait... On arrive, on s'installe, on fais un repérage des lieux pour prendre possession de l'environnement et pouvoir en jouir lors du combat. Aya, de ton côté, on va s'arranger pour te trouver un bras. Prothèse ou greffe, qu'importe, tu seras soigné dans les plus brefs délais, même provisoirement, on se dois de t'avoir parmi nous. En parallèle, je veux que tu me chope tout ce qui est bon à savoir sur là-bas, où nous serons. Rumeurs, vérités, mensonges... Tu seras nos yeux et nos oreilles. Gin, toi je veux que tu me fasses des armes. Fais toi plaisir, tu auras du matériel à souhait. Explosifs, bombes, boulets, tu vas transformer ta chambre en bombe nucléaire.. Mina... Ne mouille pas trop et affute tes lames, toi et Fenko, vous pourrez combattre ensemble et si tu survis, tu pourras même le rejoindre si l'idée te plait. Méli... Tu resteras avec moi et Rei. On s'occupera principalement du navire et tout le reste. Mettez vous ça en tête, on est en guerre, et je compte pas la perdre. Aucun de vous ne mourra d'accord ? Rei... Mélina... Mina.. Gin... Ayabusa... Tant que nous serons ensemble, nous ne mourrons pas. Je vous en fait la promesse. "


L'air sérieux, je n'avais jamais été autant solennelle avec qui que ce soit. Déclarant que la réunion était terminée, tout le monde était sur le pied de guerre. Gin, Ayabusa et Mine quittaient la pièce pour commencer à se préparer et surtout, préparer le navire. Mélina elle semblait inquiète et regardait Rei avec un air perplexe. Elle est jeune, et la voilà dans une belle histoire... M'approchant des deux femmes, je vins alors à regarder Rei et sourire. Suite à quoi, je vins délicatement titiller les cheveux de ma petite apprentie.

" Rassure toi Méli... Je ne laisserais personne toucher à vous. "
" O.. On est vraiment obligé de faire tout ça ? .. J... Je veux dire... On peut très bien se planquer et jouer un tour à Oda. "
" ... Si s'était si simple malheureusement.  Rei... Suis moi. "

Quittant en douce la pièce, l'air bien plus sombre que d'habitude, je vins à prendre à part la miss, discutant avec elle dans le couloir.

" A partir de maintenant, c'est entrainement régulier. Toi.. Moi... Tout le monde. On a une semaine et demi pour trouver un navire, trouver de l'armement,  préparer un terrain de guerre afin de prendre l'avantage aisément, s'entraîner pour être efficace sur l'eau principalement... Puis une fois que Fenko sera là, tout s'accélérera... Suis-je clair ? "

Me retournant vers elle, je ne lui faisais pas un sommaire de tout ce qu'il fallait faire. Son geppou était à perfectionner, surtout si elle voulait ne pas avoir de mauvaises surprises.  Si elle le maîtrisait parfaitement, ne pas pouvoir tomber à l'eau serait un avantage au combat. Quant à moi, je me devais de m'améliorer encore et toujours. Perdant mon air sérieux et dur, je vins l'embrasser avant de me diriger vers la chambre en silence, attendant qu'elle me suive et qu'on commence à parler sérieusement sans doute.

Quatre jours avant que les choses ne commencent... Au final, cela fausse mes pronostiques. Nous aurons qu'une semaine pour les préparatifs en supposant que rien ne vienne nous faire chier...

M'approchant du lit, je vins à tituber soudainement. Ce mal de crâne me reprenait encore et toujours. Il était bien moins fort que d'ordinaire, mais mine de rien, il me surprenait. Pris au dépourvu, je commençais à tomber sur le côté comme quelqu'un de fatigué après une véritable guerre, ou combat à mort. Actuellement, au fond, si on regarde de plus près, c'est un peu ça... Je venais de terminer un premier round, le round de l'esprit et on pouvais le dire : je n'avais pas tout gagné. Au contraire, actuellement je me sentais perdant, bien que pas en totalité. Sans Fenko, mes chances de vaincre sont infimes, mais réelles. Avec Fenko, celles-ci augmentent considérablement. J'avais donc déjà réfléchis à comment empêcher un coup de pute arriver. Mais ça, j'en parlerais à Rei - si elle le demande - et Gin quand l'heure sera venue.

La guerre a commencée.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Ven 20 Mar - 16:38

And Now..
feat. Ren


A travers le den-den, on pouvait entendre un homme hurler de douleur. Les cris déchirants faisaient violence pendant quelques minutes puis plus rien du tout. Fronçant les sourcils, je n’aimais pas beaucoup ça. Et c’est officiel, je n’aime pas Fenko. Je me fiche de savoir s’il est entrain de jouer avec un marine, un chasseur de prime ou je ne sais quoi d’autres encore. C’est répugnant… Croisant les bras, j’écoutais ce qu’il pouvait bien dire le sanguinaire. Apparemment monsieur aurait besoin de nous une fois à Shabondy. On lui demande de l’aide indirectement et celui-ci nous demande bien plus ; un bateau entièrement revêtu. Et puis quoi encore me suis-je dis sur le coup. Il ne veut pas non plus qu’on lui offre un trésor inestimable pendant qu’on y est. Et de nouveau l’homme hurla de douleur pendant un instant puis plus rien. Ça m’en faisait froid dans le dos. Et on compte faire une espèce d’alliance avec lui ? Et bien, on est vraiment tombé dans le trou. Ça me glace le sang rien que de penser au mec qui doit être mort à l’heure actuelle.

Grandement impressionnée, même déstabilisée par cet homme, j’en avais presque oublié la discussion qui était entrain de se poursuivre. C’est quoi ce jeu entre les deux là… Ren qui lui fait une proposition plus qu’intéressante et qui va en tirer moins d’avantage que Fenko pour le coup. C’est à y perdre des plumes dans ce merdier. Enfin, mon cher capitaine a l’air de savoir ce qu’il fait et lui et Fenko doivent déjà bien se connaitre. Donc certainement qu’ils ont déjà eu passé des pactes avant. Fin tout de même, ça flique un peu tout ça. Et je ne suis pas certaine non plus qu’il faille promettre des tas de choses à un mec de cette trempe pour ce que je sais de lui. C'est-à-dire, bien peu de choses contrairement à tous mes coéquipiers. Je gardais un visage livide en imaginant ce qu’était entrain de subir le pauvre homme qui allait certainement mourir d’ici peu, étant donné que cela n’était pas encore fait. Puis Monsieur le barbare nous apprit quelques petites choses sur Oda. Rien de bien intéressant en tout cas… Si ce n’est qu’il est montré très vite en prime. Il suffit de faire un petit attentat contre des marines ou des gouvernementaux et ça y est. Ou bien encore de faire un acte de sang pour se faire primer.

Il finit enfin par mettre un terme à la discussion et ainsi, je me détendais de nouveau. Ce n’est vraiment pas chouette à entendre une conversation avec Fenko. Surtout si celui-ci est entrain de faire joujou avec quelqu’un en même temps. Passant une main dans mes cheveux, je viens à croiser rapidement le regard de Ren puis les discussions reprirent alors. Monsieur à la tête d’hérisson demandant alors à Gin s’il pouvait créer une bombe suffisamment puissante pour raser un bateau. Il ne manque pas d’ambition c’est certain et bon, c’est bien de raser un bateau mais pour pouvoir y arriver, il faudrait avoir le matériel adéquat déjà. Puis Ren finit par expliquer son idée sur comment allait se dérouler notre périple sur Shabondy. Se faire discret, bien compris. Puis l’habituelle répartition des groupes. Hum, il vaut mieux effectivement que l’on trouve donc un bras pour Aya et que Mélina reste avec nous. La pauvre quand même… Franchement, je ne sais pas du tout ce que ça va donner tout ça. Espérons tout de même que Fenko ne nous fasse pas un coup de pute. Et a en voir l’expression de Mina, je suis certaine qu’elle voudrait bien rejoindre l’autre psychopathe de pirate.

Croisant le regard de Mélina, je ne savais trop quoi dire. Nous allions entrer en période de guerre et sincèrement, si j’avais pu éviter ça, bah je l’aurais évité. Est-on seulement assez forts pour pouvoir entrer en guerre contre un supernova tel qu’Oda ? Et je comprenais carrément la réaction de la demoiselle. Ren me demandant de le suivre par la suite, je passais devant Mélina pour lui glisser quelques mots à son oreille.

« Ca ira je te le promets.. personne ne te blessera, ni toi, ni les autres. »

Je ne sais pas si ça allait vraiment pouvoir la réconforter pour le coup mais autant essayer. Une fois à part avec Ren, celui-ci m’expliqua que ça allait être entraînement régulier à partir de maintenant. Tant mieux, j’ai mon geppou à améliorer de toute manière. Et ouais je sais bien, là ça va être en accéléré pour le coup. Le regardant, je viens à hocher doucement la tête.

« Bien compris… N’empêche, on aurait pu avoir un peu plus de temps. Toujours à se mettre en quête de l’impossible. »

Car une semaine et demie c’est bien beau mais très court. Parfois, je me dis qu’il fonce vraiment un peu trop comme ça. Oda aurait vraiment pu nous laisser un peu plus de temps. On ne sera jamais à temps, j’en ai vraiment peur là pour le coup. Répondant à son baiser bien que surprise, je me contentais alors de le suivre jusque dans sa cabine.

« Il n’y a pas que mon geppou à améliorer.. Il faudrait que je voie avec notre cher prisonnier s’il ne veut pas faire un deal avec moi et m’apprendre le Soru. »

En fait y’aura pas de deal vu que ça ne fonctionnerait que pour ma pomme mais c’est toujours à essayer. Le geppou + le soru avec mes techniques et ma force combinée, ça pourrait faire vraiment quelque chose de bien […]. Et pendant ces quelques jours qui nous séparent de Shabondy. Je comptais bien perfectionner mes techniques et surtout mon geppou. Hors de question de passer à la flotte encore une fois – car oui dans mes essais très fructueux, je suis passée au moins deux fois à la flotte et j’ai cru mourir ces deux fois. Mais il n’y a que comme ça qu’on peut s’améliorer malheureusement. Ce jour là, j’étais montée en haut du mât pour pouvoir commencer à m’entraîner au geppou. Bah quoi, c’est le meilleur endroit après tout pour pouvoir bien s’entraîner à sauter dans le vide. Ah faudrait que j’apprenne une technique style à la Tarzan. Comme ça, je pourrais m’infiltrer sur un bateau ennemi sans problème.

Et évitant de me transformer en hybride lors de mes essais – car quand j’atterris, je risquerais de briser le sol du pont en me transformant, je me remis à sauter avec pour objectif. Arriver sur le pont en un seul morceau. Et ayant beaucoup moins peur de me précipiter dans le vide, je finis par arriver en un seul morceau avec toute la grâce possible qu’il m’ait été donné. Puis estimant qu’il était temps de prendre une pause – je passe mes journées entières à perfectionner mon geppou – je décidais d’aller voir Ren. M’approchant de sa cabine, je toquais légèrement avant de me permettre d’entrer dans celle-ci. Et fronça un sourcil en le voyant au sol. Venant me mettre à coté de lui, je viens à lui caresser les cheveux d’une manière tendre.

« Hé… t’es sûr que ça va bien ? Hum, j’avais une question en tête. C’est quoi le plan de secours si Fenko tend à nous faire un coup de pute ? »

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Sam 21 Mar - 1:42


Deal with it !



Le calme avant la tempête venait de naître. Je ne voyais pas certains visages crispés, je me contentais de simplement ignorer cela afin de me concentrer sur ma propre personne. La guerre va bientôt débuter officiellement et d'ici peu, nous serons mis à l'épreuve. Un restera debout, tandis que l'autre tombera. C'est aussi simple que cela. Et quant bien même je suis assez confiant, il n'est jamais impossible que des imprévus se passent. Invités surprises, petits joueurs qui tentent de venir faire les idiots, chasseurs de primes qui tentent de ramasser les cadavres primés à la petite cuillère durant les combats... Tout ça est tout simplement stressant, mais c'est une chose contre laquelle il faut tenir. Je ne dois pas céder à la panique. Ni moi, ni aucun de mes alliés, sans quoi, c'est le début de la fin.

Je repense à mes dires dans le couloir avec Rei. J'avais été bref, la laissant constater mon état mental. Terminé la rigolade et vivement que tout ceci soit terminé, car l'ambiance devient pesante. Suite à ses dires, j'avais simplement dit d'un ton las : " Bien sûr... Et si on le rappelais pour dire à Oda, rendez-vous dans deux mois, en attendant, on prépare le thé... ". Ironie bien entendu, nous n'avions rien à négocier à ce niveau là, sauf si nous faisions appel à des amis pour gêner leur voyage, mais je n'ai pas encore ce puissant moyen en mes mains. Mon seul véritable allié - ou plutôt associé - est Oudonie Fenko. Après, je peux peut-être demander un service à Nakata Fenice, mais s'il intervenait, cela mettrais clairement en jeu sa position de supernova, à moins d'être dans le camps adverse, et ça, je ne pouvais pas me le permettre. Notre force résidera principalement dans notre préparation rigoureuse et notre envie de gagner. Nos rêves, nous y parviendront. Pas question de tomber face à qui que ce soit. Et s'il faut perdre un bras comme Ayabusa l'a fait, alors je foncerais pour ma famille, afin de montrer au monde notre puissance qui réside dans notre unité. Nous sommes soudés.

Revenant à l'instant présent, je m'écroulais presque sur le sol en ressentant encore ces pseudos voix. Pendant un bref instant, j'avais presque l'impression de ressentir la présence des gens. La souffrance que je ressentais avait beau être bien moindre qu'avant, cela ne fais pas du bien. Je n'entendais même pas Rei qui arrivait et me titillait les cheveux. Seuls ses dires me ramenaient sur terre. Oubliant comme souvent cette histoire de " voix ", je vins alors à me redresser et m'asseoir sur le lit assez lourdement. Respirant calmement, je vins alors à me poser contre le mur et souffler de plus belle.

" Ce que je nous ferons ? "


Une fois mon calme mental retrouvé, je regarde la miss pour alors regarder le poster de Fenko, qui semble innocenté. Ou du moins, pour le moment.

" Il est un associé et de ce fait, je me dois de le garder à mes côtés. Mais je ne suis pas idiot... Il profite un peu de la situation, d'où mon idée. Il s'en doutera peut-être, mais s'il est pas con, il saura que c'est normal venant de nous. Il aurait fait de même dans le cas contraire. Bref, on va lui livrer son navire, mais on placera une bombe dans la coque, histoire de la trouer en cas de coup par derrière. Pas question de le laisser filer en cas de perte de notre part. Bien au contraire... "

Cela reviens à trahir, mais d'un autre côté, rien ne m'assure qu'il viendra bien nous aider. Bref, j'étais pas paranoïaque, mais bel et bien sur mes gardes. M'allongeant, je vins alors à simplement fermer les yeux en positionnant mes bras derrière ma tête.

" Chacun devra donner le meilleur de soit, car je ne m'imagine pas mourir, ni toi... Mais les autres, ils risquent leurs vies. Notamment Mélina, même si ses aptitudes sont utiles et impressionnantes. De ce fais, ce soir, tu vas faire une chose que je n'aime pas demander, mais on va faire exception pour cette fois. Copie tout les plans d'armes de Gin. Je l'occuperais. Je ne veux pas que s'il meurt, ses armes soient impossible à faire. Il doit perdurer malgré la mort. Quant aux autres, s'ils tombent, on doit récupérer leurs armes. Pas question de laisser une seule richesse à l'ennemi. "

Cela me faisais chier d'indirectement " trahir " mes propres amis et alliés, mais dans certaines situations, il faut faire avec. Gin comprendra bien un jour ou l'autre le but de ma manœuvre. Il est important à mes yeux, et copier, ou plutôt voler ses idées, ce n'est pas pour l'utiliser comme un outil à jeter ensuite, mais c'est bien pour faire perdurer sa légende. Idem pour Mina et les autres. Morts ou vifs, ils resteront à jamais des membres de ma famille comme Hikari.

" Mais... Ils ne mourront pas. Bref... Va, puis... reviens me faire un massage ce soir s'il te plait... Ma belle. "


Ouvrant à moitié un oeil, je la laissais gérer la chose. La situation était délicate, mais au fond de moi, j'aimais cette adrénaline naturelle que je ressentais désormais.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] And now... ( Pv Rei )   Sam 21 Mar - 12:16

And Now..
feat. Ren


M’expliquant alors ce que nous comptions faire en cas de coup foireux de la part de Fenko, je souris en écoutant son plan. Quelle bonne idée de mettre une bombe et c’est donc à ça qu’allait servir la bombe que doit fabriquer Gin. J’avoue que j’adore cette idée. M’essayant à côté de lui sur son lit tout en le regardant simplement, il reprit alors. En me donnant une mission par-dessus le marché. Copier les plans de Gin. Hum, oui il vaudrait mieux avoir une sûreté au cas où. Comprenant sa démarche de sauver tout ce que l’on peut si jamais nos camarades venaient à tomber au champ de bataille… Je ne l’espère d’ailleurs pas. Je lui souris un peu par la suite.

« Bonne initiative, je te fais ça dans la minute qui suit. Je vais bien trouver quelque chose à faire, faire à Gin le temps de copier ses plans. »

C’est très salaud de faire ça mais pour la bonne cause. Il ne faudrait pas que les plans de notre cher ami soit remit dans les mains de mauvaises personnes. Car qui sait comment ça pourrait se terminer tout ça.

« J’espère bien qu’ils ne mourront pas… Ca me ferait chier de perdre des membres de ma famille. Et compte sur moi, je reviens ce soir alors. »

Souriant un peu, je sortis de sa cabine pour le laisser se reposer et passer à ma petite mission directement. J’ai bien dis membres de ma famille car après tout, ils sont les seuls avec qui j’ai envie d’être. J’ose déjà espérer ne pas rencontrer des gens de mon passé sur Shabondy. Puis tout en réfléchissant à la manière dont je pourrais occuper Gin afin d’avoir suffisamment le temps pour copier ses plans, je me dirigeais doucement vers sa cabine avant de toquer à celle-ci.

« Ouais c’est qui ? »

« C’est Rei. Je peux entrer un instant ? »

« Mouais vas-y. C’est pour quoi ? »

Rentrant tout d’abord dans sa cabine, je constatais avec étonnement toutes les armes et le matériel qu’il y avait disséminé un peu de partout. Ainsi que des tas de plans accrochés au mur et d’autres trônant sur son bureau. Lui-même concentré dans ce qu’il était entrain de faire ; à savoir des calculs semble-t-il sur la trajectoire d’une bombe. Tout ceci me paraît grandement intéressant. De plus, c’est la première fois que je mets les pieds dans son antre et j’avoue avoir bien imaginé par avant comment pouvait être sa cabine. Un atelier. Le regardant, je viens à sourire légèrement.

« Ren m’a dit de te dire qu’il aimerait bien que tu fasses des essais avec quelques unes de tes armes en temps réel. Pour vérifier si tout est OK avant la grande guerre quoi… »

« Hum… ouais je vois. Ca tombe bien, faut que je fasse un essai d’ailleurs. »

Faisant mine de sortir pour faire genre que je n’allais pas le déranger plus longtemps, j’allais me cacher un petit peu le temps d’attendre qu’il se casse vers le pont et quand ce fut fait, je me rendis à pas de loup dans sa cabine avant de prendre des feuilles et des stylos, pour commencer mon petit travail. Et je me mis en tête de faire ça le plus rapidement possible et avec le plus de détails. Sait-on jamais s’il se passe quoi que ce soit et que nous avons besoin de fabriquer nous même les armes. Je dois bien avouer en recopiant tout ceci que notre blondinet amateur des armes en tout genre a un véritable don et une véritable originalité pour trouver des armes qui vont faire un massacre.

Puis quand j’ai tout ce qu’il faut et que je sens qu’il va bientôt revenir, je me faufile discrètement avec mes plans recopiés hors de sa chambre. Me dirigeant alors dans ma propre cabine pour aller cacher ça, le reste de la journée. Puis quand le soir arriva, que je fus sûre d’être seule avec Ren, je partis reprendre les plans avant de les lui amener et vient alors lui faire un massage digne de ce nom.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] And now... ( Pv Rei )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 2-