Partagez | 
 

 [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lionheart Kairi
Vice Gardien ChefVice Gardien Chef

avatar
Messages : 156

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
63/80  (63/80)
Berrys: 7.820.500 B

MessageSujet: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Mer 11 Fév - 13:05








Débarquement ;


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi commence la recherche de son ancien capitaine, et elle débute par conséquent sur la première voie de Grand Line, et va sur la 1ère île, Whiskey Peak. L'île des chasseurs de prime, bref de quoi avoir de l'information sur les mises à prix.

▲▼




Des envies de meurtres profonds... eh oui, on commence sur un thème jovial ! C'est ce que Kairi cachait au plus profond d'elle, elle n'avait qu'une cible, et détrompez-vous, ce n'est pas son père, malgré le fait qu'il l'a laissée aux mains de forbans qui l'ont violée. Ahem ahem... non, elle avait d'ailleurs compris que la réaction de son père était "normal", pour le moins compréhensible. Ta fille n'arrête pas de s'échapper, ne veux pas de la vie que tu lui offre, tu ne t'intéresses pas à elle, tu es trop occupé à autre chose, et des pirates viennent te demander une somme énorme de Berrys pour elle? C'est vrai que d'un point de vue humain, c'est dégueulasse de laisser sa fille se faire enlever par des forbans, mais niveau économique et niveau "Je m'en bats les roubignoles de ma fille" c'est tout à fait normal !

Enfin bref, tout sa pour en venir à sa cible, Joshua, son ancien capitaine. Kairi avait parfois des cauchemars, des flashs où elle le voyait faire des actions dégueulasses sur elle. C'est aussi sa la raison de son entraînement, devenir plus forte, non pas pour protéger la prison, non ! Pour faire souffrir cette enflure ( et je reste poli !) qui l'a lui-même faite souffrir durant des années. Ça paraît banal, des envies de meurtre lorsque quelqu'un vous bât et vous viol tous les jours, non? Ah non, pas les sadomasochistes... mais on s'éloigne du sujet ! C'est ces envies de meurtre là et l'envie de sortir de cette prison qui poussa la jeune fille désormais âgée de 20 ans à prendre la mer, à la recherche d'informations sur son capitaine et pourquoi pas le dénicher. Elle s'était renseignée, une île remplie de chasseurs de primes... voyons voir les avantages :

- La maudite n'a pas de primes puisqu'elle de la marine (même si l'on sait que les chasseurs de prime n'en font qu'à leur tête).

- Des chasseurs de primes? Ils ont des affiches, sa tombe bien, son ancien capitaine est un forban, donc sûrement primé !

- Quoi? L'île est sur la voie 1? Eh bien, on commence par le commencement !

Kairi avait donc emprunté un bateau léger d'Impel Down, sa chasse commençait. Et quoi de mieux pour chasser que d'abord se renseigner? Mais pas des renseignements de civils, non, des renseignements de chasseurs eux-mêmes, les chasseurs de primes, de pirates. C'est donc sur la voie 1 que Kairi faisait son bout de chemin, se dirigeant vers Whiskey Peak. Le trajet se passait bien, elle vit quelques bâtiments plus imposant que le sien au loin, mais cela ne la dérangeait pas du tout, elle n'avait sûrement pas l'intention de les dérangés, mais si l'inverse se faisait, elle n'aurait sûrement pas hésité à sortir ses kageromarus et à user de son pouvoir de constriction pour faire évoluer le "navire opposant" à "épave". Elle arrivait à présent aux abords de cette île connue pour ses chasseurs de primes, elle observait la côte, alors que son bateau avançait vers le port où elle s'apprêtait à amarrer.

Une fois son bâtiment au port, attacher de sorte à ne pas fuir vers une liberté certaine, elle s'avança dans les rues, à la recherche d'un bar remplis de chasseurs de primes. Elle avait une allure élégante, et le soleil réchauffait sa peau pure. Elle laissait ses cheveux voler au rythme de la légère brise qui soufflait, habillée d'un haut rose court, sans manches qui faisaient le tour de son tronc, laissant ses bras libres, pour une amplitude de mouvements plus large au cas où elle devrait dégainer ses kageromarus qui sont attachés par une ceinture de cuir blanc à ses flancs. Son bermuda blanc cachait ses genoux, elle avait appris à s'habiller comme cela quand elle était petite : "Laisser dépasser ses genoux, c'est montrer qu'on est libre à tous les hommes ma fille." (Ceci est une phrase que je viens d'inventer, ne vous imaginez pas des choses). Ses chaussures blanches rayées de roses étaient plus spécialement des ballerines, confortables et durables. C'est au détour d'une rue qu'elle vit une masure dans un coin, assez imposant pour un bar et elle lut sur la pancarte au-dessus de l'entrée "Un bar, des bières, des primes".

Elle s'avança vers celui-ci en le regardant, puis poussa la porte de l'entrée d'une manière décidée, entrant par la suite dans le bar. Elle jeta un coup d'oeil aux divers individus présents, une aura meurtrière, noire pesait dans l'air, et parmi cette atmosphère, son sourire se dégageait un peu comme une sorte de lumière. Enfin pas vraiment, puisque c'était limite un sourire sadique qui collait à l'ambiance actuelle dans le bar. Kairi arrivait jusqu'au comptoir, restant à l'affût. Elle s'assit alors sur un grand tabouret en bois, celui qui vous propulse à une bonne hauteur, vous savez ce siège tant affectionné par les petits enfants, car grâce à celui-ci ils peuvent "être grands" ! La maudite appela discrètement par la suite le barman, qu'elle avait attiré, sans doute par la naïveté dégagée de la jeune fille. Elle, au beau milieu de chasseurs de primes, était-elle folle? Des informations sur un certain "Joshua", c'est tout ce qu'elle voulait, et ce qu'elle demanda. Commandant par la même occasion à boire, histoire de s'hydrater, face au soleil qui l'avait "agressée" et légèrement asséchée.
Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
avatar
Messages : 225
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Expériences:
19/200  (19/200)
Berrys: 236.370.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Mer 11 Fév - 13:45


Un Contrat!


Sai avançait au milieu des habitants de l’île des Chasseurs de Primes en restant sur ses gardes, tout d’abord il n’aimait guère un tel afflux de personnes sur un même endroit et surtout le bruit que cela engendrait. Ensuite l’île de Whiskey Peak était réputée pour ses nombreux chasseurs de primes, et même s’il n’en avait aucune il sentait le regard de tous les hommes qu’il croisait le sonder entièrement, et il n’aimait pas vraiment ça. S’il s’était trouvé sur Himitsu Shima il aurait sûrement déjà massacré la moitié de ceux qui l’avait croisé en osant le regarder ainsi, mais ici il avait bien compris qu’un tel acte ne lui attirerait que des ennuis, des ennuis qu’il préférait éviter pour le moment. Dans un sens le maudit se surprenait lui-même par sa sagesse, il fallait juste espérer que Satsujin ne se sente pas des envies trop poussées durant le court séjour de la Main Silencieuse en ces lieux. S’il avait pris la peine de se déplacer jusqu’ici c’était à cause d’un contrat particulièrement bien payé pour éliminer un homme ayant énervé les mauvaises personnes. Au vu des informations qu’il avait pu récolter durant sa traque l’homme était relativement faible mais protégé par des hommes sachant se battre, néanmoins rien de très impressionnant pour une mer comme Grand Line. S’arrêtant finalement devant un bâtiment il vérifia une nouvelle fois le nom de celui-ci avant d’y pénétrer, d’après ses informations sa cible passait pas mal de temps ici.


Dès qu’il fut à l’intérieur le jeune assassin se dirigea vers le comptoir, attirant rapidement l’attention du tenancier. Commandant une bière il posa une bourse de pièce fournie avant de poursuivre d’une voix plus faible :

Je veux savoir tout ce que tu sais sur un homme nommé Joshua Van Gregor.

L’homme sembla hésiter une demi-seconde, soupesant la bourse de pièces avant de faire signe à Sai d’attendre et d’aller griffonner quelque chose sur un papier, revenant alors vers lui il donna le papier à l’assassin avant de retourner à ses occupations. Ramassant le bout de papier et la bière qu’on venait de lui apporter la Main Silencieuse alla s’asseoir à une table un peu plus au fond de la taverne, il aimait se placer dans ses endroits un peu reculés et isolés, ceux où on pouvait observer la salle aisément. S’asseyant donc il forma un cercle de silence autour de lui, se permettant ainsi de se couper du monde extérieur et de pouvoir lire et réfléchir en paix. Dépliant le bout de papier l’assassin lu alors ce que l’homme avait écrit :

16h30!

L’information était courte, mais précise. Jetant un regard à l’horloge il constata qu’il était 15h50, il n’avait donc que quelques minutes à attendre, si l’information était juste il en aurait vite terminé avec cette île. Et si elle était fausse il serait déjà sur place pour faire comprendre à ce tavernier qu’il avait voulu joué au plus malin avec la mauvaise personne. Dans tous les cas il ne lui restait plus qu’à attendre, portant sa choppe à ses lèvres il laissa couler le liquide doré dans sa gorge avant de reposer sa bière en poussant un léger soupir. Ce contrat semblait parti sous les meilleurs hospices, il fallait juste espérer désormais que tout se déroulerait sans accrocs. Comme pour répondre à sa demande silencieuse une femme entra alors dans le bar, Sai ne s’y attarda pas plus que ça, il n’avait jamais été intéressé par les femmes plus que par les hommes, pour lui il n’y avait que des cibles potentielles. Néanmoins lorsqu’il vit le tenancier le regarder avec insistance suite à ce qui devait être une question de la jeune femme il posa la main sur sa garde, dissipant le pouvoir de silence qui l’entourait.







Il ne savait pas ce qu’il se passait mais cela ne lui disait rien qui vaille. Si cette inconnue était à la recherche du même gibier que lui elle ne serait pas la première qu’il écarterait de son chemin grâce à sa lame. Sans bouger l’assassin surveillait l’attitude et les actes à venir de la jeune femme, au moindre geste de sa part l’affrontement pouvait commencer.



Revenir en haut Aller en bas
Lionheart Kairi
Vice Gardien ChefVice Gardien Chef

avatar
Messages : 156

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
63/80  (63/80)
Berrys: 7.820.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Mer 11 Fév - 20:15








La même cible ?


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi commence la recherche de son ancien capitaine, et elle débute par conséquent sur la première voie de Grand Line, et va sur la 1ère île, Whiskey Peak. L'île des chasseurs de prime, bref de quoi avoir de l'information sur les mises à prix.

▲▼




Les informations venaient rapidement, mais le barman était louche, il bégayait. La peur était sa voix et je comprenais très bien que ma question l'avait gêné. Est-ce que Joshua avait pris le contrôle de cette île? Pendant que je posais ma question, son regard avait détourner vers un coin sombre de la salle, durant plusieurs secondes. Et ce regard remplis d'hésitation et d'angoissement me faisait clairement comprendre que cet individu, cette ombre que je n'appercevais point avait un lien avec le barman, moi et ma cible. Et le tavernier me confirma immédiatemment mes pensées :

- "L'homme.. au fond de la salle, il-il à une cible qui s'apelle Joshua, il l'attends, c'est à vous de voir, soit vous restez dans votre coin à attendre pour voir si votre cible est la sienne ou non, ou soit, vous allez le voir pour le lui demander, mais il n'as pas l'air commode, il m'as foutu un froid dans le dos.."

Et pendant que je pensais à ses informations, il me servait une bière, légère. Mon regard détourna forcément a ce coin de la masure, là où cet homme effrayant siégais. Toute la sensation meurtrière, sadique, lourde, que j'avais ressentis en entrant émanait de lui, et cela me décrocha un sourire. Je saisissais ma bière de la main droite, posant mes deux pieds au sol, quittant mon siège par la même occasion. Je me dirigeais vers la table dans le coin, souriante et avenante, chassant toute aura meurtrière de moi, je venais à pas lents, pour que l'homme soit en confiance, qu'il vois chacun de mes mouvements qui révèlent aucun signe d'aggrésivitée, qui serait imbécile de ma part. J'arrivais alors à la table, posant mes mains pâles sur celle-ci, qui coupait avec cette couleur marron vieillis. Je débutais la conversation :

- " Excusez-moi de vous déranger, monsieur, il semblerait que vous ayez des informations sur un Joshua, et je le cherche moi aussi, désespérement, ce père veut m'oublier, mais je suis décidée à le retrouver. Alors s'il vous plaît, si vous avez des informations, dîtes les moi, renseignez-moi. "

J'eût choisis la solution de naïvetée que tu verrais sûrement venir, et tu penserais peut-être que c'est pour qu'à la fin je te la pique, mais j'ai déjà réfléchis à cela, et dans ce cas-ci cela voudrait dire que je t'aurais pris pour un débutant débile. Je voulais par la solution de naïvetée, arriver à un échange d'informations tranquille, sans combat, celle qui m'avantageait. Bien que je ne me refuserais pas à un combat si ma cible est bien la bonne, mais cela aurait pût être le contraire, et dans ce cas-ci, nous n'aurions plus rien à nous dire.

Ahem ahem, quelle naïve cette gosse. Oui c'est encore le narrateur moqueur. Détrompez-vous ! Le narrateur il en connaît des choses ! Enfin bref, qu'est-ce qu'elle est dupe, cette petite.. Elle sait pertinement que y a un type pas commode qui remplis la salle d'une aura meurtrière et qui à peut-être la même cible quelle, et qu'est-ce qu'elle fait ? Elle va le voir et lui demande instantanément ! Imbécile.. sa à beau être une femme, elle ne sait pas prendre des gants (de cuisine). Ella va être retrouvée en lambeaux.. sa va pas être beau !
Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
avatar
Messages : 225
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Expériences:
19/200  (19/200)
Berrys: 236.370.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Ven 13 Fév - 10:55


Fuis!


Sai fixait la femme, constatant la nervosité mal-dissimulée du tavernier à qui il avait pourtant payé une coquette somme. Etait-ce donc trop demander que l’argent puisse acheter le silence de quelqu’un? Certainement oui! L’assassin avait compris depuis longtemps que le seul moyen de s’assurer du silence d’une personne était par sa mort. Cet homme risquait fort de l’apprendre à ses dépens, tout dépendrait de la suite des événements. Analysant rapidement l’inconnue un léger doute monta en lui, et si celle-ci travaillait pour sa cible? Il y avait peu de raisons pour lesquelles deux personnes venaient parler d’une même cible quasiment à la suite l’un de l’autre. Soit ils chassaient tous les deux la même proie, auquel cas l’un des deux devrait laisser la place, et la Main Silencieuse ne laissait que la Mort à ceux qu’elle rencontrait. Soit celle-ci était la cible, mais l’image qu’on avait transmis à l’assassin ne correspondait pas, la femme n’avait pas une tête à s’appeler Joshua et le contrat était pour un homme. Non pas que Sai ait de quelconques hésitations à tuer une femme, la dimension passionnée que cela pouvait parfois ajouter au meurtre était même plutôt attirante. Enfin la dernière possibilité était qu’il s’agisse là d’une employée, une garde du corps consciencieuse inspectant les lieux avant l’arrivée de son patron. Cependant lorsque la jeune femme se leva, se dirigeant alors vers lui, l’assassin stoppa de penser, fermant sa main autour du pommeau de son arme. Néanmoins il ne sortit pas son arme de son fourreau, attendant que la jeune femme ne parvienne jusqu’à lui.


Le fait qu’elle tente de ne pas se montrer agressive l’importait peu, son attitude faussement gentille et aguichante l’agaçant plus qu’autre chose. En réalité la patience et la retenue dont il faisait preuve aujourd’hui l’étonnait lui-même de plus en plus. Satsujin semblait totalement absent, ne s’étant pas manifesté depuis qu’il était parvenu sur l’île, peut-être Sairento pourrait-il gérer cette situation sans qu’il n’intervienne. Cependant l’appel du sang et du combat risquaient forts de réveiller l’autre partie de l’assassin, la situation évoluerait alors certainement vers un point de non-retour. S’empêchant alors de se perdre de nouveau dans ses pensées en un moment qui pouvait devenir si tendu et où il pouvait avoir besoin de conserver tous ses sens en alerte il se reconcentra finalement sur l’inconnue. Relevant les yeux sur celle qui venait de s’inviter à sa table, se plaçant face à lui en s’appuyant sur la table comme si elle avait été chez elle, dans un acte légèrement agressif qui tranchait avec l’attitude qu’elle tentait de montrer. Etait-ce une simple maladresse ou simplement un léger aperçu de ses véritables intentions? Dans tous les cas lorsque la jeune femme prit la parole d’une voix gentille, il n’y cru pas une seconde! La laissant ainsi débiter son discours sans réellement l’écouter il attendit simplement qu’elle ait finie, faisant à nouveau preuve d’une patience exceptionnelle pour lui. Aussitôt que ce fut le cas il sortit avec rapidité un de ses couteaux de lancer qu’il planta violemment dans la table d’un coup sec. Redressant alors lentement la tête vers elle il lui présenta alors un sourire à faire froid dans le dos avant de lui répondre d’une voix faussement amusée :

Cours, cours petite souris,
Cours si tu tiens à la vie!


Se levant alors pour toiser la jeune femme il récupéra le couteau planté dans la table, le faisant tourner dans ses mains tandis que toute la salle les fixait désormais. Lançant de nouveau le couteau d’un coup sec il regarda celui-ci se planter dans le bois de la porte d’entrée, heureusement pour ces gens que personne ne l’ait ouverte à ce moment, bien que ça n’aurait pas déplu à l’assassin. Tournant alors de nouveau le regard vers la jeune inconnue il continua :






Je te laisse quelques secondes d’avance,
Avant de t’ouvrir la panse!


Ces mots étaient des menaces, destinés à faire comprendre à son vis-à-vis qu’il n’hésiterait pas à la tuer. Si celle-ci partait le tout serait certainement réglé, mais si sa cible ne venait pas il la retrouverait pour lui faire payer de l’avoir prévenue. En attendant il espérait néanmoins que la femme cherche les ennuis, il savait qu’elle ne tarderait pas à les trouver avec lui.



Revenir en haut Aller en bas
Lionheart Kairi
Vice Gardien ChefVice Gardien Chef

avatar
Messages : 156

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
63/80  (63/80)
Berrys: 7.820.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Ven 13 Fév - 16:46








Un choix vital !


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi commence la recherche de son ancien capitaine, et elle débute par conséquent sur la première voie de Grand Line, et va sur la 1ère île, Whiskey Peak. L'île des chasseurs de prime, bref de quoi avoir de l'information sur les mises à prix.

▲▼




Pfft ! Ce n'est pas faute de l'avoir prévenue ! Maintenant elle va se faire déchiqueter, bon, ce serait pas cool pour elle, mais moi j'aimerais bien voir sa quand même. Ahem ahem, quoi? Ce n'est pas moral alors que je suis le narrateur? Qui a dit que le narrateur devait être partial? Moi je veux voir du combat ! Et ce type en veut aussi, espérons que la petite ne se démène pas !..

Alors que je parlais, j'eusse courtement le temps d'observer l'homme en face de moi, un blond, les cheveux assez longs, ils cachaient d'ailleurs ses yeux, qui devaient refléter son comportement actuel, froid, insensible. Il était habillé simplement, ne cherchait sans doute pas à se faire remarquer. Et j'avais d'ailleurs compris durant mon alignement de mensonges qu'il se fichait guère de ce que je disais. J'attendais une réponse, un signe, qui ne tarda pas. Une violence et une haine rarement croisée, sa dague plantée dans ce bois, il l'avait poignardé comme il l'aurait fait avec un humain ou n'importe quelle autre race, ce qui eût pour effet de me faire sursauter, mais ce n'était que le début... Ses paroles, son sourire pervers, il l'était encore plus que les miens qui apparaissaient rarement. C'est comme s'il avait entrainé ce sourire sur des centaines de victimes pour qu'il se perfectionne, comme ses techniques de meurtres, je présume, car quelqu'un aussi sûr de lui, habillé pour se dissimuler dans la masse et sachant maîtriser les dagues d'une telle agilité ; ce qu'il prouva en jetant la dernière qu'il avait plantée sur la table, dans la porte. Cela prouvait une chose, maintenant évidente, un assassin. Ces gens ne rigolent pas, à part peut-être quand ils ont du sang, et comme je suis la victime, il veut mon sang.

Je me sens à la place de ce barman plus tôt, qui avait eu des sueurs froides et des frissons, c'est exactement ce qui m'arrivait en ce moment précis. Il était face à moi... il faisait environ ma taille, mais ce n'est pas ce qui importait le plus pour le moment. Ce qui comptait plus que tout, c'était ma peau ! J'ai peur, mais je ne tremble pas, il ne faut pas, ou sinon il me prendra pour l'agneau blanc et lui le loup noir, quoi que c'est déjà le cas... Il faut une réponse, j'ose parler, alors qu'il ne m'a pas écouté avant, je ne peux pas mener une attaque de front, cela l'enragerait encore plus :

" Qu-.. euh.. j-je, en-enfin.. "

Je serrais les poings, je n'arrivais pas à parler, la peur m'envahissait, il fallait que je sorte de ce rôle, il se foutait que je sois vraiment une petite fille innocente ou autres, il voulait simplement du sang, la confiance revenait même si la peur stagnait, et je me reprenais rapidement, quelques secondes après avoir lâché mes bégaiements, des secondes qui auraient pussent me sauver la vie si j'aurais couru, mais on ne pense jamais à cela, on cherche toujours à se justifier ;

"Joshua Marisa ! C'est celui que je cherche ! Calme-toi, s'il te plaît, est-ce que c'est ta cible?.."

Je reculais doucement, tout en le fixant, la peur me contrôlait et même s'il allait se foutre complètement de ce que je venais de dire, ça me satisfaisait moi, en tout cas pour l'instant... Je le fixais toujours, il avait sûrement encore beaucoup de dagues et autres pièges ou armes sur lui. Moi je n'avais que mes kageromarus, et mon fruit du démon... D'ailleurs, aurait-il un fruit du démon, lui aussi? C'est sans doute possible, un homme aussi prétentieux, sûr de lui, il doit avoir de quoi tuer de manière évidente, mais mes pensées furent coupées par un courageux, ou un fou, le tavernier :

"Arrêtez ! Je ne veux pas que mon bar se transforme en boucherie ! Vous n'avez pas les mêmes cibles, alors restez-en là !.."

J'avais tourné la tête, une seconde ou deux, pour écouter le tenancier parler, enfin plutôt crier. Ces secondes-là suffisaient à l'assassin pour déclencher une action...


▲▼


LE MOT DE LA FIN Ϟ ( Soit gentil teuplé je te payerais une glace ♥ )


Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
avatar
Messages : 225
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Expériences:
19/200  (19/200)
Berrys: 236.370.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Dim 22 Fév - 19:36


Le Mort se Rapproche!


Pourquoi est-elle encore en vie?

La voix résonna dans la tête du maudit comme si elle sortait d’un véritable film d’horreur! En entendant celle-ci le corps de Sai tressaillit légèrement, comme frissonnant. Il n’avait pas été surpris par cette apparition soudaine, il en avait pris l’habitude depuis quelques années déjà. Cependant la voix de Satsujin avait toujours cette dimension malsaine qui faisait naître l’effroi en vous, même si vous pensiez y être habitué. Certainement était-ce aussi la régularité quasi-parfaite avec laquelle cette voix était généralement suivie de corps baignant dans le sang qui rajoutait à Sairento le mauvais pressentiment qu’il ressentait désormais. Se reconcentrant sur la femme devant lui il tenta de lui jeter un regard de désespoir, à la limite de la compassion en sachant pertinemment ce qui allait bientôt arriver. L’assassin ne savait pas pourquoi il semblait tant rechigner à mettre un terme à la vie de la personne devant lui, elle n’avait pourtant rien de respectable et jusqu’à maintenant seul ceux qui gagnaient son respect par leurs capacités étaient épargnés. Cependant la seule chose qui était certaine désormais était que son temps était compté. Son interlocutrice avait tout d’abord semblée décontenancée, comme surprise par la réaction de l’homme qu’elle avait pourtant du anticiper à l’allure de celui-ci et à l’aura qu’il dégageait. Mais finalement celle-ci apparu de nouveau plus sûre d’elle, comme s’étant forcée à se calmer, pas forcément une bonne décision de sa part. Ses bégaiements qu’elle avait eus en premier lieu laissèrent alors place à une voix plus assurée dont le débit de paroles trahissait cependant l’inquiétude et l’agitation qui l’emplissait actuellement. Tous ces détails l’assassin aurait pu facilement s’en rendre compte, il aurait certainement pu analyser cette personne et lire en elle comme dans un livre, la jeune femme semblait totalement transparente. Cependant Sai n’en fit rien, c’est à peine s’il savait que l’inconnue était en train de parler. Il aurait pu user de son fruit pour la faire taire, pour imposer le silence dans cette salle, mais le débat qui avait lieu dans son crâne masquait déjà quasiment tous les sons qui l’entouraient, captant une grande partie de son attention :

Laisses-moi! Je n’ai pas besoin de toi sur cette mission!

Tu es faible! Tu as toujours besoin de moi!

La voix de Satsujin avait claquée dans sa tête comme remplie d’évidence, même si ce n’était pas le cas. Néanmoins ce fut surtout le ton posé, sans énervement, qu’avait utilisé le tueur sanguinaire qui fit comprendre que rien ne pourrait l’empêcher de prendre le contrôle aujourd’hui, son envie de tuer était tellement forte qu’on la sentait presque palpable. La Main Silencieuse revînt alors au moment présent alors que la femme de l’autre côté de la table finissait visiblement de parler. Sairento sentait la présence de son acolyte se faire de plus en plus forte en lui, sachant pertinemment qu’il pourrait contrôler la totalité de celui-ci d’ici à peine quelques secondes. Il aurait pu lutter pour l’empêcher de le faire, retardant ainsi celui-ci, mais il n’y avait aucun intérêt, sinon celui de se mettre en danger. De plus il n’avait aucune chance de lui résister, leur accord les laissait tous deux maître du corps qu’ils occupaient, leur évitant ainsi les longues périodes prisonniers sans pouvoir agir de cette prison de chair. Sai ne voulait pas y retourner, Satsujin non plus, et chacun savait pertinemment que tenter de résister à son acolyte risquait de signer leur fin à tous les deux.











Redressant quelque peu la tête afin de faire totalement paraître ses yeux trahissant désormais par leur couleur rouge sang la présence de sa partie la plus sombre il cessa de sourire. Son visage prit alors un air sombre tandis que ses yeux se posaient sur la jeune femme devant lui et que le tenancier se mettait à parler. Il allait toujours prendre un malin plaisir et s’amuser à dépecer la jeune inconnue et à massacrer tous ceux qui se sentiraient un peu trop concernés par ce qui ne les regardait pas, mais il aimait faire comprendre à sa proie que pour elle, l’heure n’était pas à la rigolade.


Une gerbe de sang rouge vînt ponctuer la phrase du tavernier qui vola en arrière, tombant à terre sous la force du coup. Tout avait été très rapide, en moins d’une seconde la balle avait quitté l’arme qu’avait tendue l’assassin alors que la jeune femme commençait à se retourner et avait rejoint la tête de l’homme qui ne savait pas tenir sa langue. Mais tout cela s’était passé dans le silence total, pas de détonation, pas de sifflement, de cri de douleur ou de choc lourd lorsque l’homme avait touché le sol, non désormais aucun son ne pouvait plus être produit en ces lieux. A tel point que si on ne regardait pas l’assassin, le sourire aux lèvres et l’arme encore fumante dans les mains, on ne pouvait pas savoir ce qu’il venait de se passer. Il aurait pu ranger le pistolet, laissant ainsi le mystère planer, mais son envie du moment n’était pas là. Créant alors un espace épargné du silence ambiant entre lui et l’inconnue il murmura quelques paroles :

On ne peut vraiment compter sur personne de nos jours.

Laissant un léger blanc il replaça son regard sur la jeune femme qui devait s’être retournée vers lui désormais, entretenant le suspense avant de poursuivre :

Ne t’aies-je pas dis "Cours"?!

Sur ces mots il sortit ses deux lames, les faisant tournoyer un instant avant de les bloquer en direction de la femme devant lui. Seul le bruit métallique de l’arme qui quitte son fourreau se fit entendre avant que Sai ne referme le silence sur l’alvéole qu’il avait momentanément créée. Désormais aucun son ne pouvait être produits ni perçu dans l’auberge, la jeune inconnue ne pourrait ni parler ni tenter d’appeler à l’aide. Un tel silence lui semblerait peut-être oppressant, et pour cause, le piège se refermait sur la proie et le sang coulerait bientôt.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lionheart Kairi
Vice Gardien ChefVice Gardien Chef

avatar
Messages : 156

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
63/80  (63/80)
Berrys: 7.820.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Ven 27 Fév - 20:31






Cours !


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi commence la recherche de son ancien capitaine, et elle débute par conséquent sur la première voie de Grand Line, et va sur la 1ère île, Whiskey Peak. L'île des chasseurs de prime, bref de quoi avoir de l'information sur les mises à prix.

▲▼




Wouhou ! Du saaannng ! Hé hé, il en envoie ce mec, allez Kairi, bats-toi ! Quoi, elle va se faire déchiqueter? Et alors?! Chacun ses problèmes, moi je suis là pour commenter, et je veux de l'action ! Alors bats-toi comme un ho- oh euh... ouais, t'es une femme..

L'homme tombait, sa dernière phrase qui avait tenté de sauver quelques meubles et des heures à nettoyer des taches de sang avaient été futiles. Il aurait mieux fait de se taire, et de sauver sa vie, quoique, ça sauve la mienne. Mes yeux s'écarquillaient alors que ma bouche s'ouvrait, aucun son, rien, j'avais relâcher une onomatopée de surprise, et en y réfléchissant, pas de bruit, d'ailleurs pas de dague, pas de cris... qu'est-ce que c'est que sa? Après les deux secondes durant lesquelles j'eus tourné la tête et aperçu la mort du tenancier, je redirigeais mon regard vers l'assassin, et cete fois-ci, je visse ses yeux, rouge sang, il était passé de froid et immobile à sanguinaire, disons que ça évolue mieux dans son sens, pas dans le mien...

Il me fixait, et un autre frisson vînt envahir mon corps frêle. Il tenait donc son arme à feu, le sourire sadique aux lèvres, une autre vague de frissons, avec supplément tremblement ! Je le fixai, tout coordonnait, même si le moment n'était pas aux enquêtes. Mais comment faisait-il pour ne faire aucun bruit, il n'aurait pas pût dissimuler le bruit de son arme aussi facilement, et les cris, le bruit sourd du corps mourant qui tombe? Comme je le pensais plus tôt, il doit avoir un fruit du démon, celui du bruit, peut-il créer du brouahah ou réduire le son à zéro? Et tout ceci ne dura guère longtemps puisqu'il prit aussi tot la parole :

" On ne peut vraiment compter sur personne de nos jours. "

Le tavernier, forcément. L'a-t-il tué car il avait donné les mêmes informations qu'à moi, car il m'avait renseigné sur lui, ou l'avait-il tué simplement car il essayait d'interrompre sa furie sanguinaire? Et je me fis interrompre de nouveau dans mes pensées, futiles d'ailleurs :

" Ne t’aies-je pas dis "Cours"?! "

La phrase résonnait dans ma tête, tellement que je n'entendis pas le bruit de ses lames, j'écarquillais les yeux, fixant ceux-ci sur un point précis, les lèvres du tueur, et une ancienne peur remontait, alors que mes souvenirs douloureux refaisaient surface. J'entendais la voix de Joshua me dire sur le même ton lassé et hautain :

" Ne t'aies-je pas dis de ne pas crier?! "

Je revenais à la réalité, et la peur ressentit précedemment faisait place à de la rage qu'il fallait que j'évacue... ! STOP ! Pas maintenant, pas sur lui en tout cas, c'est le genre de type que vous envoyer au tapis et qui se relève à chaques fois tout simplement car il a un mental de fer, une raison pour laquelle même avec les os brisés il se relèvera. Fuir, je dois fuir !.. Pour ma vie, pour mon rêve, pour moi, fuyons ! Je me dirigeais alors vers la porte d'entrée et de sortie de la taverne, j'étais à son niveau, à force de reculer devant ce monstre. Quelle ne fût pas ma chance? Celle-ci était ouverte ! Parcontre, quelqu'un rentrait, il ne semblait au courant de rien et n'allait pas avoir de chance, car une idée fourbe me vînt à l'esprit !



Je passais habilement derrière lui, nous étions sur le pas de la porte, je le tirais vers moi en reculant, et heureusement pour moi il eût le réflèxe que tout le monde a quand on se fait désequilibrer, s'accrocher à quelque chose. Une main sur le mur, l'autre sur la porte déjà ouverte, j'en profitais pour lier celles-ci à ce à quoi il s'accrochait désesperément, puis je me baissais rapidement afin de lier ses pieds au sol également, ainsi il ne pouvait plus bouger et restait là, faisant office de porte. Oh, il pouvait quand même refermer la porte sur lui pour éviter le danger, mais je pense que ça ne ferait que retarder sa mort, et augmenter mon taux de survabilitée.

En tout cas, je ne pris pas le temps de regarder ce qui se passait, trop occupée à courrir pour ma vie ! Je me défoulais, affolée comme une détraquée alors qu'il y a quelques minutes, je foulais tranquillement cette nouvelle terre, sereine. Je dépassais des gens, bousculaient certains, allant le plus vite possible vers mon embarcation, visible au bout de l'allée. Tout se passait vite tellement la dose d'adrénaline était forte, je ne me vis pas courrir tout le long de l'allée, avec un tueur fou égorgeant tout le monde dans mon dos, en tout cas c'est ce que je pensais. J'étais donc à une centaine de mètres de mon embarcation, et l'assassin? Aucune idée ! Ce n'est pas tellement ma préoccupation, enfin si, mais bon, faut courir quoi !

Alors que je n'étais plus qu'à quelques mètres de mon bâteau, un autre facteur chance apparût, petit, il tient dans une main, mais il peut contenir une puissance démesuré enfin c'est ce que je savais à propos de leurs sujets, les dials. Un homme, non, un forban en tenait un dans la paume de sa main et s'en vantait auprès de ceux qui passaient, et qui en voyaient un pour la première fois, ce qui était mon cas. Je me dirigeais vers cette petite puissance telle une fusée, et au timing parfait, je tapais de ma main droite dans la main du forban qui était pleinement déployé, je n'eusse pas le temps d'observer sa réaction, qui devait être génial ! Je m'efforçais et me concentrais afin de récupérer le dial en l'air de la même main grâce à laquelle il avait volé. D'ailleurs le fait de le rattrapper fît légèrement tourner mon corps vers la gauche, et pour optimiser ce temps précieux, je regardais derrière moi un instant pour voir où en était mon prédateur... pas loin !

À quelques mètres derrière moi sans doutes, mon petit détour m'avait coûté quelques précieuses secondes, que je récupérerais si ce dial était chargé, ce qui avait 80% de chances de réussite, car par mesure de sécuritée, on charge toujours un dial, afin de pouvoir s'en servir à n'importe quel moment ! Je me replaçais de manière droite, afin de continuer à courir, et j'arrivais sur mon bâtiment, bientôt... Mais un problème demeurait, il était attaché ! Alors de ma main gauche, qui était libre jusque-là, je venais saisir mon Kageromaru installer sur ma hanche gauche et le dégainait alors que je sautais sur mon embarcation. Il fallait que je sois rapide, et précise, sinon, c'était la mort!..

Et mon entraînement paya ; alors que j'étais en l'air, je coupais habilement la corde qui reliait mon embarcation au port, puis j'aterrissais sur l'arrière de celle-ci, ce qui leva l'avant dû au choc. Je me penchais rapidement vers l'arrière alors que ma main gauche se plaçait tel que ceci : le dos de la main sur le bois du "bateau", la main serrer et le côté expulseur vers l'eau en dessous, côté expulseur que j'avais remarqué en tâtant le dial de ma main juste après l'avoir acquis. Alors, je recroquevillais mes doigts sur eux-mêmes, et le choc sortît, si violent, que moi et mon embarcation volèrent dans les airs quelques secondes pour ratterrir plus loin, violemment. J'eusse d'ailleurs à ce moment précis une peur bleue si je peux me permettre ce jeu de mots, de faire rentrer trop d'eau dans le navire, et qu'il coule avec moi. Heureusement pour moi, la chance était encore avec moi, et j'étais à des mètres d'il y a quelques secondes, au port, je regardais derrière moi, alors qu'une soudaine douleur apparût, et quand je dirigeais mon regard vers la provenance de la douleur, une tâche nacrée, rouge était présente...


▲▼


LE MOT DE LA FIN Ϟ Je te laisse donc me blesser où tu veux, sachant que l'action de trancher la corde, atterir sur l'embarcation et d'utiliser le dial prends quelques secondes, donc largement le temps de viser.
Technique : Kairi attache sa cible à un objet quelconque afin de limiter grandement ses mouvements.




Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
avatar
Messages : 225
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Expériences:
19/200  (19/200)
Berrys: 236.370.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Lun 10 Aoû - 20:07


Une Pitié Etonnante!


L'assassin sourit en voyant la femme devant lui commencer à s'affoler, cherchant visiblement une sortie de secours à sa situation. Il y avait fort peu de chance qu'elle parvienne à en trouver une, en tout cas une définitive. L'inconnue avait pourtant eus plus de chance de s'en sortir que quiconque avant elle, Sairento l'avait prévenu, comme hésitant à la tuer. Satsujin n'aurait jamais cette faiblesse, la pitié ne faisait pas réellement partie de ses habitudes contrairement au meurtre. Les événements s'enchainant semblaient avoir rapprochés les deux individus de la sortie de la taverne, à la plus grande chance de la jeune femme qui s'empressa de s'engouffrer à travers celle-ci. Néanmoins au lieu de commencer d'ores et déjà à courir pour s'enfuir celle-ci bouscula l'homme qui s'apprêtait à rentrer, le faisant chuter et l'obligeant ainsi à se retenir à l'encadrement de la porte faisant donc barrage au Silencieux. L'action en elle-même n'était pas bête mais restait futile, ce fut plutôt ce qui suivit qui intrigua le hors-la-loi. Celle qui était désormais devenue sa nouvelle proie fut capable d'une manière extrêmement rapide et mystérieuse d'attacher les bras et les jambes du pauvre hère dont la vie ne risquait plus de continuer bien longtemps. Le maudit n'avait pas pu bien voir la scène et ne pouvait donc pas déterminer si ce que venait de faire la femme était dû à une capacité, à un objet ou à un pouvoir lié à un Fruit du Démon. La dernière possibilité semblait peu probable, si elle avait été maudite probablement aurait-elle souhaité affronter la Main Silencieuse quand il avait ouvertement lancé l'affrontement en tuant le tavernier.

Avançant tranquillement vers la sortie tandis que l'inconnue avait d'ores et déjà entamée sa course pour tenter de le fuir il se posta devant la porte humaine qui semblait à la fois effrayé et incompréhensif. Le sourire meurtrier que tendit alors à l'homme attaché Satsujin aurait pu passer pour un sourire de compassion si seulement celui-ci avait été capable d'une telle chose. Mais cela ne dura pas, faisant rapidement tournoyer ses Saï le maudit trancha d'un coup sec les deux mains de celui qui lui entravait le passage, le libérant ainsi de ses attaches tandis que la victime tombait à genoux dans un cri de douleur silencieux, les pieds toujours attachés et ses bras laissant jaillir le sang en grande quantité. Le passage ainsi dégagé l'assassin enjamba simplement le corps de l'homme toujours en vie, s'apprêtant à partir à la poursuite de la jeune femme avant de s'arrêter brusquement, un nouveau sourire apparaissant sur son visage, accompagné d'une lueur maligne dans le regard. Se retournant alors vers celui qui était rentré dans cette échoppe au mauvais moment il attrapa brusquement les cheveux de celui-ci, relevant sa tête avant de placer son arme au-dessus de celle-ci et de la couper d'un coup sec, laissant le reste du corps tomber mollement dans un dernier soubresaut, baignant dans une flaque écarlate. Rangeant alors sa lame il s'empara de la tête décapitée de la main gauche avant de se mettre à courir derrière la fuyarde, il ne fallait pas qu'elle s'en aille sans son petit cadeau tout de même.

Même s'il avait perdu quelques dizaines de secondes à s'occuper de l'homme-porte l'assassin avait traqué suffisamment de proies dans sa vie pour connaître la direction empruntée par la jeune femme. Fonçant alors dans cette direction sans une once d'hésitation il se mit à slalomer entre les passants présents devant lui jusqu'à ce que l'un d'entre eux remarque la tête qu'il tenait dans sa main, criant alors et affolant la foule qui s'agita avant de se disperser devant lui. Le mauvais point était qu'il avait été repéré, ce ne serait pas très pratique pour la suite de sa mission, mais au moins il avait désormais un boulevard vers sa nouvelle proie. C'est alors qu'il aperçu celle-ci, fonçant en direction des quais vers une embarcation qui devait être la sienne. Elle allait donc fuir de l'île, c'était plutôt une bonne idée puisque rester ici reviendrait à prendre le risque de voir Satsujin débarquer à tout moment, mais l'assassin ne la laisserait pas partir si facilement.









Portant alors sa main droite au niveau de sa bouche il siffla bruyamment en bifurquant sur l'un des quais de bois à sa gauche. Celui-ci n'était pas relié à celui emprunté par sa proie mais la voyant défaire l'attache de son navire il savait qu'il n'y parviendrait pas à temps. Avançant sur le ponton en direction de l'océan il scruta les airs en vain, laissant alors apparaître un air agacé sur son visage. Saleté de piaf il l'aurait déjà dépecé s'il n'était pas aussi pratique pour les déplacements. Voyant alors la femme monter à bord de son embarcation et semblant vouloir porter les mains vers l'eau il lança rapidement quelques shurikens dans sa direction, au moins s'il la blessait il n'aurait pas tout perdu.

Il n'eus pas le plaisir de le savoir, à peine les shurikens venaient-ils frapper l'embarcation et le ponton derrière celle-ci qu'elle parti d'un coup sec, violent même, comme poussée par un mécanisme spécial. Il avait peu de chance de la rattraper s'il ne partait pas rapidement derrière elle, scrutant de nouveau le ciel il maudit une nouvelle fois l'oiseau qui l'avait amené ici avant d'apercevoir une légère forme dans l'eau avançant rapidement vers le bout du ponton. Il sourit alors en se demandant toutefois comment cet imbécile d'Aligato avait pu entendre son appel sans que le Volia n'y réponde. Mais cela n'avait aucune importance, arrivant au bout du ponton Sai accéléra le rythme avant de sauter en direction des flots. La légère forme correspondant au crane de l'Aligato sortit alors de l'eau, laissant apparaître son dos sur lequel l'assassin atterrit, se cramponnant à la crête de l'animal pour ne pas glisser lors de sa réception. Aussitôt il fit signe à l'animal aquatique en direction de l'embarcation qui commençait à ralentir au loin, certainement en perte de vitesse suite à cette poussée initiale impressionnante. Dans tous les cas l'Aligato était désormais lancé à la poursuite de l'embarcation et il ne tarderait plus à la rattraper, ces puissantes capacités ne lui permettaient certes pas de maintenir une grande vitesse sur une longue distance mais sur de courts trajets il pouvait démontrer une rapidité exceptionnelle. En quelques secondes l'assassin fut à portée de la jeune femme qui semblait occupée à regarder son torse, peut-être avait-il réussi à la blesser finalement. Sans se poser plus de question le maudit prit appui sur le dos de son animal pour se propulser à l'intérieur du bateau de sa proie, faisant ainsi tanguer celle-ci violemment. Ne laissant alors pas à son vis-à-vis le temps de réagir il lança la tête de l'homme à ses pieds avec un grand sourire avant de lui lancer :

Tu as oubliée ça je crois!

Apercevant alors dans le ciel la silhouette de l'autre animal qui l'avait accompagné il réfléchi rapidement avant de dire à l'encontre de l'inconnue :

Je ne te tuerais pas aujourd'hui, attendre que tu commences à te sentir en sécurité et t'achever sera d'autant plus amusant! On se reverra très vite crois-moi!

Sur ces mots l'assassin sauta sur la droite du navire, agrippant au passage l'oiseau qui arrivait comme toujours un peu trop tard. Reprenant sa route en direction de l'île où il avait un travail à finir il ne prêta plus d'attention à l'embarcation ni à la réaction de son occupante alors qu'une voix se faisait de nouveau entendre en lui :

Tu ne l'as pas tuée?!








Tais-toi! Tu avais raison ce sera encore plus divertissant de la traquer plus tard c'est tout!

Sairento ne répondit pas à Satsujin, il se contenta de constater que sa version la plus meurtrière semblait elle aussi évoluer, ce n'était pas plus mal car avec les événements qui risquaient de les attendre sur Himitsu Shima s'ils se retrouvaient réellement mêler aux histoires de Konan vouloir tuer tous ceux qu'ils rencontreraient pourraient finir par leur poser quelques problèmes.




Voici les animaux en question présents sur ma FT :
Volia:
 
Aligato:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lionheart Kairi
Vice Gardien ChefVice Gardien Chef

avatar
Messages : 156

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
63/80  (63/80)
Berrys: 7.820.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)   Dim 30 Aoû - 1:57






Un malade mental.


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi commence la recherche de son ancien capitaine, et elle débute par conséquent sur la première voie de Grand Line, et va sur la 1ère île, Whiskey Peak. L'île des chasseurs de prime, bref de quoi avoir de l'information sur les mises à prix.

▲▼




Je ne le voyais pas lui, mais je voyais un shuriken, planté dans mes côtes, et enfoncé très profondément dans la chair. Je lâchais le dial sur l'embarcation, poussais un juron en essayant d'enlever le projectile, la douleur était atroce et alors que j'étais concentré, mon bâteau pencha violemment sur la gauche, et en relevant mon regard, je l'apperçevais, l'assassin, ce psychopathe, ce malade mentale! Il venait de balancer une tête découpée à mes pieds! Et tout content, il sortit sa petite phrase, comme si j'étais partie sans mon cadeau, sans dire au revoir :

- " Tu as oubliée ça je crois! "


Puis il prît juste le temps de reprendre sa respiration avant de parler à nouveau :


- " Je ne te tuerais pas aujourd'hui, attendre que tu commences à te sentir en sécurité et t'achever sera d'autant plus amusant! On se reverra très vite crois-moi! "

Il courait, et passait sur le flanc droit du bateau où une énorme silhouette faisait de l'ombre, j'avais suivi l'homme du regard et un oiseau géant l'attendait, il le récupéra en plein vol alors que je le levais, arrachant net le shuriken coincé dans mes côtes pour lui balancer maladroitement, sans oublier un cri de douleur et une petite réponse polie :


- " ARGH! Putain.. Va te faire, enfoiré! T'es qu'un malade mental! La prochaine fois que je te vois je te bute ! "

Je le voyais partir en volant, sûrement le sourire aux lèvres. Ça l'amuse ce petit jeu? Trèèès bien, je vais me faire un plaisir de redoubler mes entraînements comme son la prochaine fois que je le vois il va en prendre pour son compte. Le seul souci, c'est qu'il ne faut pas qu'il me voie avant que je ne le voie, sinon, s'en est finis de moi, il faut que j'augmente mes réflexes, ma vigilance. Je pensais tellement, debout sur mon embarcation à le regarder s'éloigner vers l'île que j'oubliais presque qu'une tête de mort roulait sur le plancher de mon bateau.

Je jetais un coup d'oeil vers celle-ci, et fronçais les sourcils un instant, avant de reconnaitre le défunt, celui qui avait servi de porte, dommage pour lui, en tout cas. J'allais chercher de quoi panser ma blessure, tout en réfléchissant à voix haute :

- " Comment, a-t-il pût arriver jusque-là...? Je suis pourtant partie à une sacrée vitesse et assez loin, c'est dingue, peut-être qu'il est arrivé avec son espèce d'oiseau géant... qui sait... j'aurais dû le trancher en deux, son piaf! Bon, Whiskey Peak, on y retournera plus tard..."

J'avais bandé la blessure, je m'étais soignée comme je le pouvais et revenais devant la tête, que je pris par les cheveux avant d'envoyer cette dernière dans l'eau, sans plus de remords. Puis je vérifiais si ma masure n'avait rien, pas de fissure, de trou, rien... Quelle chance ! Avec tout ce qui s'est passé pourtant... Bon, direction un lieu plus sûr...


▲▼


LE MOT DE LA FIN Ϟ




Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Chasse aux informations ! (Avec Sairento Satsujin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une partie de chasse [PV]
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!
» Chasse aux pardrix [avec ma fille ^^]
» A la chasse aux informations [Mission Rang B : Libre Konohajin]
» Partie de chasse avec Douce Caresse [PV Docue Caresse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: Whiskey Peak-