Partagez | 
 

 [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Dim 1 Fév - 13:39

Le Projet G-06 [1]

« - Vous êtes sûrs qu’on ne doit pas mettre le Général au courant ? »

Des dizaines de scientifiques s’agitaient les uns à côté des autres, se bousculant, s’empressant de finir leurs manipulations sur le bras mécanique géant posé sur une table d'une taille démesurée. La plupart d’entre eux ne se rendaient pas compte de l’ampleur de la chose qui était en train de se jouer ici, ni des conséquences que cela aurait sur le futur de Shabaody, mais en-dessous du Groove dix, accroché aux racines de l’arbre, une masse incertaine tel un bateau géant avait élu domicile depuis quelques semaines, invisible et presque indétectable, et s’apprêtait à envahir l’Archipel. Avec leur nouveau joujou, ils étaient sûrs qu’ils auraient l’appui d’au moins un des quatre Empereurs, et le Général pourrait alors lancer une ultime offensive sur Marijoa dans le but de détruire le Gouvernement Mondial – et de prendre sa place, accessoirement.

« - On n’a pas le temps, le Général ne sera pas là avant plusieurs heures. Mettez-vous au travail, le projet G-06 va bientôt aboutir à la phase finale. »

Les plus réticents regardèrent avec méfiance leur supérieur, mais obtempérèrent malgré tout. S’ils ne faisaient pas ce qu’on leur disait de faire, jamais ils ne retrouveraient leur famille vivante. L’humanité n’avait qu’à faire plus attention, ils n’auraient sinon que ce qu’ils mériteraient.


Leily Armor, Serena PerfectWing

« - Eh, ooooh ! Il y a quelqu’un ?
- Et si on se retrouvait face à de vilains hommes ? Leily, attend-moi ! »

La jeune archère en tenue légère répondait au doux nom de Serena. Alors que l’ingénieur avait demandé à sa navigatrice de tester avec elle le nouveau sous-marin super-cool que lui avait offert Allen, elle n’aurait jamais pensé atterrir directement dans le sas d’un bâtiment maritime plus grand que tous ceux qu’elle avait eu l’occasion de voir jusqu’à présent. Et personne ne l’avait remarqué ? Elle en doutait fortement, mais quoi qu’il en fut, à présent, tout ce qu’elle désirait c’était repartir d’ici. Leily n’avait malheureusement pas les mêmes objectifs, et observait avec attention et envie tous les engrenages et tous les prodiges qui rendaient ce navire exceptionnel.

« - Je le veux ! Lança-t-elle sur un ton capricieux et autoritaire. Allez, viens, Serena ! On le prend ! »

Et alors qu’elle venait de finir sa phrase, une sorte d’image plutôt floue apparut devant elle. C’était Doll, bien sûr. Le regard de l’archère vint croiser ce qui servait d’yeux à l'apparition, et elle la supplia presque de la sortir d’ici. Brièvement, la native d’Amazon Lilly expliqua la situation tandis l’ingénieur du groupe s’en allait déjà dans les nombreux couloirs dont cet endroit était composé.


Allen Loopy, Doll, Svern, Loustic Bonsens

Ouvrant les yeux, Doll regarda les personnes autour d’elle. Le capitaine était là, ainsi que l’homme-reptilien et… elle avait du mal à se souvenir de la troisième personne. Un vague flash lui revint et elle réussit enfin à mettre un mot sur cette créature : le chien. Comme si ce dernier avait compris ce à quoi elle pensait, il lui jeta un regard noir et finit par soupirer longuement. Allen, le pas si-fameux capitaine, aida sa jeune amie à se relever et la retint par le bras alors qu’elle semblait déjà faiblir.

« - Elles sont dans un sous-marin… Serena pense que c’est en-dessous du Groove 10… Apparemment, c’est un bâtiment de taille imposante, mais il semble qu’on ne puisse pas le voir…
- C’est encore à Leily que l’on doit ce bordel, soupira Svern en se grattant le crâne. On fait quoi, Cap’tain ?
- On les rejoint, bien sûr ! Pas question qu’elles s’amusent toutes seules !
- Et on fait comment sans sous-marin, tête de linotte ? »

Le capitaine regarda autour de lui. La rue était quasiment vide, mais quelques oreilles indiscrètes devaient avoir capté leur conversation. Si une bonne âme trouvait un moyen de les aider, ce serait le moment de se manifester.


Erwin Dog, Katia L. Ray

L'attention d’Erwin était à son minimum alors qu'il tentait d'observer les alentours, assis sur le bord d’une fontaine sur le Groove 7, celui où se trouvait l’équipage d’un dénommé Allen dont Malia avait récemment entendu parlé. Il s’agissait apparemment de personnes ayant des informations classées confidentielles sur le Gouvernement Mondial, et si ce dernier désirait que ça ne s’ébruite pas, la jeune informatrice voulait absolument que le jeune homme prenne contact avec elle pour partager son savoir. Cependant, le rouquin enrôlé de force dans cette chasse à l'homme n’avait eu qu’une vague description physique de l’équipage, et c’était la raison pour laquelle il avait appelé Kyoshiro en renfort pour les localiser, en espérant que celui-ci accepte de se montrer.

A ses côtés, Katia était installée, mangeant une glace par petites lapées, comme le félin qu'elle était, sa langue plus rugueuse alors qu'elle s'était en partie transformée. En cet instant, elle était habillée d’un short qui lui arrivait au-dessus des genoux, et d’un élégant tee-shirt sans manches. Sa tenue légère était toute à fait adaptée au combat, mais moins à l'espionnage, et malgré tout elle avait tout entendu de la conversation de l'équipage à quelques pas d'ici, mais n’avait pas encore eu le temps de faire le rapprochement avec leur recherche actuelle.
Spoiler:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 1:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Dim 1 Fév - 15:35






Le projet G-06











Le jeune homme était venu sur cette île avec l’intention de pouvoir se reposer après des dramatiques évènements de Time End, et pour découvrir un lieu dont il n’avait entendu que des rumeurs et des histoires. Cet archipel était gigantesque, il fallait bien le reconnaître, et même si cette taille ne parvenait pas à faire reculer le jeune bretteur, ce dernier avait toujours la crainte de se perdre au milieu de ce fatras de rues et de ruelles toutes entrecroisées entre elles. Lui qui n’était qu’un garçon de la campagne ne pouvait qu’être perdu face à l’immensité de la civilisation et de ce qu’elle pouvait contenir : face à toutes ces boutiques il était comme un enfant le matin de Noël, incapable de décider quel cadeau ouvrir en premier.
Mais heureusement sa curiosité naturelle fut par deux fois plus que satisfaite : la première fois lorsqu’il fit la rencontre d’un homme aux capacités de déplacement plus qu’impressionnantes et la seconde fois lorsqu’il eut la joie de revoir un visage familier en la personne de Tenshi Taya…mais c’était bien la première rencontre, le premier jour de son arrivée sur cet archipel qui fut le plus bouleversant pour le jeune homme.

Même si deux jours étaient passés depuis cet incident fâcheux, à défaut de pouvoir lui trouver un nom plus adéquat, le jeune homme n’arrivait pas à fermer l’œil sans revoir ces affreuses images jusque dans ses rêves. D’habitude il dormait comme un bébé et ne rêvait jamais, ou alors il ne s’en souvenait pas, mais rares étaient les choses qui arrivaient à perturber son sommeil ne serait-ce que pour quelques secondes. Mais ici on pouvait presque parler d’insomnie et les cernes qui se dessinaient sous ses yeux en étaient la preuve formelle. Quand il fermait les yeux, ne serait-ce qu’un instant, il revoyait cette femme se faire littéralement voler son cœur et il renvoyait ensuite ses poings martelant le visage ensanglanté de ce sinistre individu…ensuite le sang qui coulait finissait par ne plus s’arrêter et Kyoshiro finissait littéralement par se noyer dans le sang qu’il avait fait couler. Il se réveillait alors, en sueur, la respiration rapide et saccadée, les yeux écarquillés, cherchant un réconfort qu’il ne trouverait pas sur ce navire.
C’était une de ces épreuves qu’il fallait affronter seul, il n’avait pas besoin que son gardien le lui dise, il devait arriver à retrouver le sommeil sans aide venant de qui que ce soit, il devait faire la paix avec lui-même et retrouver l’harmonie intérieure nécessaire pour retrouver le calme et le sommeil. S’il ne le faisait pas ? Il finirait hanté par ses actions et jamais plus il ne dormirait paisiblement.
Le lendemain de sa rencontre avec Tenshi, le jeune homme sortit de sa chambre aux aurores, comme d’habitude, et dût attendre quelques heures avant qu’un appel ne l’interpelle. Il avait échangé le numéro de Den Den mushi avec deux personnes jusqu’à maintenant et ce fut la première personne – en la personne d’Erwin – qui le contacta pour lui demander de l’aide. Outre la surprise de cet appel soudain, pas habitué à ce qu’on cherche à le joindre, le jeune homme fut surpris de la demande de son camarade qui désirait de l’aide pour retrouver une personne qui avait des informations qui l’intéressaient énormément.

Même s’il était fatigué le jeune homme ne pouvait décemment pas tourner le dos à la demande d’un camarade dans le besoin. Et puis, de toute façon, que pourrait-il bien advenir de pire que la fois précédente ? Ce n’était pas une personne qu’il devait protéger, il devait simplement la chercher : cela ne serait pas bien compliqué.
Ni une ni deux, revêtant veste noire, pantalon noir et chemise marron, le garçon se rendit aux coordonnées indiquées par son camarade et il le trouva assez facilement, accompagné d’une personne que Kyoshiro n’avait pas le plaisir de connaître. Inclinant la tête en signe de respect, à l’attention de la demoiselle, il gratifia le duo d’un simple :

« Bonjour. »

S’asseillant à côté de son camarade sans plus de palabre, il observa d’un œil curieux les alentours avant de lui demander simplement :

« Je t’avoue que je ne pensais pas te revoir si rapidement. Donc tu recherches quelqu’un, c’est ça ? Tu as déjà commencé à regarder quelque part ? »

Il était logique de faire un point avant de commencer des recherches car cela ne serait qu’une perte de temps de fouiller un coin déjà visité par son camarade, n’est-ce pas ? Continuant de regarder les environs, le jeune homme tendit l’oreille en attendant une réponse.








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Dim 1 Fév - 22:51

Le Projet G-06 [2]



Leily Armor, Serena PerfectWing

L’exploration avait un goût inattendu pour Serena. Comme à son habitude, elle restait sur ses gardes, son arc prêt à encocher une flèche à tout moment. Le bâtiment était principalement fait de métal, comme la plupart des navires du Gouvernement Mondial, mais le système de propulsion près duquel les deux femmes avaient fini par se trouver était des plus surprenants. Une vraie merveille, un bijou de la technologie, digne de la Section Scientifique. Leily était plus excitée que jamais, son regard semblait se perdre dans la contemplation, comme si l’attraction qu’exerçait cette merveille sur elle avait pris le dessus sur tous ses autres sens. Et c’était le cas, en réalité, puisqu’elle ne sentit pas le danger s’approcher.

Serena avait, elle, gardé les pieds sur terre – ou du moins sur ce qui lui servait de plateforme – et elle entendit distinctement les bruits de pas arriver derrière elles, bandant son arc en direction de sa cible. Deux ingénieurs, armés de pistolets automatiques, furent surpris de constater la présence de ces deux jeunes femmes.

« - Que faîtes-vous ici ? Lança le premier homme, une main sur arme, espérant sûrement être plus rapide que l’archère pour dégainer au besoin.
- Nous nous sommes juste perdues…, répondit timidement Serena, déglutissant à la fin de sa phrase. »

Alors que le second intervenant susurrait quelque chose à l’oreille du premier, Leily se retournait, un de ses bras mécaniques en direction de ses cibles, et laissa sortir de celui-ci deux roquettes qui se dirigèrent droit sur les ingénieurs. Ces derniers, pris de court, n’eurent pas le temps d’esquiver et reçurent l’impact de plein fouet. Leur dépouille sanglante et calcinée alla rejoindre le sol froid de l’usine tandis que la pirate regardait sa comparse, amusée. Elle était décidée à prendre ce qu’elle voulait, quand elle le voulait, et ce navire serait parfait pour voguer sur le Nouveau Monde en toute sécurité !


Erwin Dog, Katia L. Ray

Kyoshiro venait d’arriver en face de la féline qui, par habitude, reprit son apparence humaine avant de saluer son interlocuteur. Depuis quelques temps, il lui arrivait de se montrer moins prévenante dans ses transformations, et de ce fait de surprendre plus de personnes. Un sourire malicieux s’étala sur ses lèvres, et la jeune fille répondit amicalement :

« - Erwin n’a pas tari d’éloges sur ton compte ! Je m’appelle Katia, sa sœur ! »

Elle ne prit pas la peine de lui tendre la main, elle avait déjà l’impression de le connaître. Son frère, en revanche, se montra beaucoup plus enthousiasme à l’attention de son compatriote. Il voulut lui serrer la main après avoir écouté ses questions et avant d’y répondre, mais son attention fut captée par le petit groupe insolite qui regardait de droite à gauche, déboussolé au milieu du Groove. C’est à ce moment-là que Katia, plus physionomiste que le rouquin, fit le rapprochement entre l’équipage qu’ils recherchaient et celui-ci. Ou du moins, la personne…

« - On dirait que je t’ai dérangé pour peu de chose, s’excusa alors le maudit. Je crois que j’ai localisé celui que je cherche. »

Et faisant un signe entrainant à Kyoshiro pour qu’il le suive, il arpenta avec vigueur le peu de chemin qui le séparait du groupe de pirates.


Doll, Homme Mystérieux

Les trois hommes du petit équipage qui voguait sur les mers depuis plusieurs années, s’étant enrichi et appauvri par le temps, entouraient avec inquiétude la faible jeune femme qui les entourait. Doll était d’une nature fébrile, mais utiliser son pouvoir la rendait encore plus vulnérable puisqu’il obligeait son esprit à quitter son corps. Et cette si puissante capacité, elle seule le savait, consumait sa vie doucement mais sûrement. Pourtant, elle choisit de replonger directement après avoir fait sa première virée dans l’espace incertain qu’était ce sous-marin, et lorsqu’elle apparut, une explosion venait d’avoir eu lieu. Des dizaines de soldats commençaient à descendre dans la salle des machines et tout autant d’ingénieurs qui avaient été contraints d’abandonner leur travail pour venir réparer les dommages.

Avec une indifférence commune, les personnes qui pullulaient dans cet endroit passaient à côté des corps de ceux qui avaient été un jour leurs amis et continuaient leur routine habituelle. La plupart d’entre eux ne remarquèrent pas, sûrement à cause de la cacophonie ambiante et de l’agitation permanente, la présence inquiète de la maudite. Pourtant, l’un d’entre eux, le regard fermé, s’était tourné vers elle dès son arrivée. C’était un garde, à première vue, mais il avait quelque chose en plus, quelque chose de terrifiant. Lorsqu’il ouvrit ses paupières, Doll eut un sursaut de surpris qui l’étouffa presque, et elle revint à elle, ouvrant les yeux en grand comme pour sortir de ce cauchemar.


Allen Loopy, Svern, Loustic Bonsens

Pendant que la jeune fille avait plongée dans cet étrange sommeil dont elle seule avait le secret, ses chevaliers servants s’étaient mis à s’affoler. Elle ne les avait pas prévenu qu’elle utilisait son pouvoir, mais ils savaient aussi que s’ils la déplaçaient, le contact psychique serait rompu et ils ne pouvaient pas se permettre de la faire revenir de force. A ce moment-là, un rouquin et une petite fille les accostèrent avec une familiarité des plus déconcertantes.

« - Vous êtes… Allen ? »

Si le capitaine n’avait pas eu le sens de l’humour, il aurait pu être vexé que l’homme-animal qui le suivait depuis à peine un mois ait été pris pour lui. Au lieu de se vexer, il devint cependant hilare et arracha un rougissement de gêne sur les joues d’Erwin qui faillit bien partir au quart de tour.

« - Non, c’est moi Allen, le Capitaine des Bird Legacy ! »

Il avait dit cela avec une fierté non cachée. Et tandis que les nouveaux venus faisaient leur présentation, Doll émergea brusquement. Elle eut du mal à reprendre son souffle, pourtant lorsqu’elle parla ce fut pour annoncer une désagréable nouvelle :

« - Serena et Leily… Elles sont toujours là-bas, et il y a cet homme… Il m’a repéré… »

Ce charabia n’avait pas grand sens pour les deux maudits qui échangeaient un regard, partageant une interrogation qu’ils transmirent à Kyoshiro pour savoir s’il en savait plus qu’eux. Il n’y eut cependant pas à attendre longtemps pour obtenir une réponse à leur question tacite de la part de leurs interlocuteurs.

« - Écoutez, nos camarades sont en danger, si vous avez des affaires à voir avec moi, revenez plus tard… »

Erwin soupira alors, et il répondit simplement :

« - Si vous avez besoin d’aide, je peux vous aider…
- Toi seul ne pourra rien faire contre les dizaines, peut-être les centaines de puissants gardes qu’il y a sur ce navire…
- Peut-être que seul, je n’y arriverai pas… Qu’est-ce que tu en dis, Kyoshiro ? Tu veux tenter l’aventure ? »

La blessure de la dernière guerre qu'il avait livré était sûrement encore ouverte. Il faudrait peut-être plus que de belles paroles pour convaincre celui à qui on avait presque arraché le cœur de s’engager dans une telle aventure.


Dernière édition par Erwin Dog le Mar 3 Fév - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Lun 2 Fév - 20:38






Le projet G-06











Il était toujours appréciable de pouvoir retrouver un visage connu au fil de ses aventures, c’était au moins quelque chose que le jeune homme avait appris au fil des années et il fut heureux de voir, en voyant son camarade lui sourire, que le sentiment était partagé. Si lui avait assez mal vécu les évènements survécus deux jours auparavant, Kyoshiro ne connaissait pas encore assez bien son camarade téléporteur pour savoir comment il encaissait cette tragique conclusion…mais, de toute évidence, le jeune rouquin semblait s’être plutôt bien remis. Souriant en retour, heureux et soulagé de voir qu’il allait bien – alors que lui avait quelques cernes naissantes – le garçon lui serra fermement la main avant de reporter son attention sur la demoiselle.
Celle-ci, si elle n’était pas connue du jeune homme, semblait avoir entendu parler de lui en des termes élogieux. Plus que surprise de l’apprendre, le garçon se frotta l’arrière de la tête et, affichant un sourire gêné, ne put que répondre :

« Vraiment ? Je ne les mérite vraiment pas, je vous assure. »

Les yeux du garçon s’agrandirent un instant lorsqu’il apprit que les deux individus étaient frères et sœurs, c’était plus qu’admirable de voir des frères et sœurs parcourir les mers ensemble, affrontant les mêmes dangers, se soutenant mutuellement dans les moments difficiles. L’espace d’un instant Kyoshiro ne put s’empêcher de se demander quelle aurait été sa vie s’il avait eu un frère ou une sœur sur qui veiller. Malheureusement il ne le saurait jamais et devait voir avec ce que la nature lui avait donné, ni plus, ni moins.
Amusé d’apprendre la relation entretenue par ces deux individus, le garçon continua de sourire et fit un signe de main vers Erwin pour montrer qu’il parlait de lui, tout en lançant à la demoiselle :

« Je lui dois une fière chandelle, en tout cas. Vous pouvez être fière de lui. »

Comment pourrait-il ignorer le rôle qu’avait joué ce garçon dans ses mésaventures, quelques jours plus tôt ? Sans lui peut-être qu’il y aurait eu plus qu’un seul mort et, surtout, sans lui peut-être que Kyoshiro n’aurait pas pu être capable de sortir de sa soudaine rage. Sans ce téléporteur, le niais aurait eu une seconde mort sur la conscience et, cela, il n’était pas prêt à l’encaisser. « Merci » n’aurait pas été suffisant pour exprimer toute la gratitude que le bretteur avait pour son camarade, mais malheureusement l’heure n’était pas encore venue de s’épancher sur leurs sentiments respectifs : ils avaient une mission à remplir.

La mission fut apparemment de courte durée car la personne recherchée par Erwin apparut non loin de là, coupant court au rôle que Kyoshiro avait à jouer dans cette histoire. Soupirant en ne pouvant masquer sa déception, le garçon avoua :

« Oh, ça ne fait rien. Au moins ça m’aura fait une petite promenade. »

Suivant discrètement le duo qui alla à la rencontre d’un petit groupe, le garçon écouta d’une oreille discrète ce qui se disait jusqu’à apprendre que les amis de ce petit groupe, groupe qui avait titillé l’intérêt d’Erwin, avaient des ennuis. Bien entendu le jeune rouquin proposa son aide comme le niais l’aurait fait d’habitude, avant de demander son avis à ce dernier quant à sa possible participation à ce sauvetage improvisé. La dernière fois ils avaient été engagés pour protéger quelqu’un et aujourd’hui ils allaient devoir en sauver plusieurs ? Une similitude qu’il n’appréciait guère.
Faisant faussement mine de réfléchir, comme s’il envisageait sérieusement de ne pas participer à cette opération – ce qui était, bien sûr, hors de question – le garçon posa sa main sur ses sabres avant de répondre le plus simplement du monde :

« Si leurs amis sont en danger, autant aider à les sortir du pétrin. Je n’aimerai pas revivre la même conclusion qu’avant-hier. »

Les autres ne comprendraient sans doute pas ce que cela voudrait dire mais Erwin, et peut-être sa sœur également, sauraient que cela se référait à la mort que les deux hommes n’avaient pas pu empêcher. Sans connaître vraiment son camarade, Kyoshiro était au moins sûr que les deux étaient aussi motivés l’un que l’autre à ce que pareille chose ne se reproduise.
Se tournant vers la demoiselle qui avait prévenu le groupe que ses amis étaient en danger, le garçon lui demander avant aplomb :

« Indiquez-nous l’endroit et nous nous chargeons du reste. »

Il était tout simplement hors de question que d’autres personnes meurent de nouveau sous sa surveillance.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mar 3 Fév - 21:13

Le Projet G-06 [3]



Erwin Dog, Katia L. Ray

La réponse de Kyoshiro, honnête et pourtant réfléchie, semblait avoir touché les quatre pirates dont les yeux se remplirent de milliers d’étoiles. Ils étaient en train de chercher un moyen de remercier à l’avance leurs potentiels sauveur quand Erwin, se contentant de soupirer et de remercier son ami avec un sourire, indiqua à l’homme-lumière de lui toucher l’épaule. De cette façon il serait apte à le suivre, et tandis qu’il prenait les mains des différents intervenants, les positionnant un peu partout sur ses vêtements, Katia s’était approché de lui en s’emparant d’un bout de son tee-shirt, sachant exactement ce qui allait se passer. En temps normal, il n’aurait pas pu téléporter autant de personnes dans un endroit qu’il ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam. Mais ici, Eve portait le doux nom de Doll, et Erwin activa son Memento pour accéder à ses souvenirs, ne lui demandant pas l’autorisation.

« - A quoi ressemble l’intérieur de l’endroit où elles se trouvent ? »

Le regard de la jeune femme se crispa à l’idée de repenser à ces évènements, pourtant elle eut une vision détaillée de la salle des machines et de l’endroit par lequel étaient entrés les deux jeunes femmes. Acquiesçant simplement, sans attendre la réponse, le téléporteur fit disparaître tout le petit groupe qui comprit enfin pourquoi ils avaient dû faire preuve de proximité avec ce jeune homme.


Allen Loopy, Doll, Svern, Loustic Bonsens

L’apparition fut aussi soudaine que la disparition. Quand ils atterrirent dans la première salle du bâtiment sous-marin, Allen, le capitaine, se retourna et alla rendre une partie de son petit déjeuner dans un coin de la salle. Son estomac n’appréciait apparemment pas ce mode de transport. Un petit rire narquois sortit de la bouche de Loustic alors que des bruits de ferrailles s’entrechoquant se faisaient entre à l’autre bout du chemin.

Et tout à coup, dans un coin de la salle, une ombre sortit subitement. Elle fondit l’obscurité, utilisant une technique étrange pour pourfendre le moqueur. L’homme-animal allait se faire découper en rondelle si personne n’intervenait pas, mais seul Erwin fut capable de pressentir l’attaque grâce à son Haki de l’Observation qu’il avait déjà remis dans son mode le plus basique. Bousculant alors Loustic, une main dans sa poche, il arrêta le puissant coup de poing qui aurait du lui arracher la tête d’un coup de genoux, et sentit ce dernier fragilisé par le contact de l’adversaire.

« - Oh, on dirait que nous n’avons pas à faire à n’importe qui… »

Et alors que l’ennemi, surpris, reculait, les membres de l’équipage d’Allen, Katia et peut-être même Kyoshiro purent observer une silhouette élancée et encapuchonnée. Cette dernière dévoila finalement son visage. Un bandana marron retenait ses cheveux argentés, et ses lèvres carmines embellissaient un visage trop pâle pour une si jeune femme. Lorsqu’elle dévoila ses crocs, on aurait pu jurer qu’il s’agissait d’un vampire, mais si elle en avait réellement été une, alors son coup aurait plus qu’endolori le genou d’Erwin, il l’aurait certainement brisé. Non, cette fois-ci, il s’agissait juste d’une femme ayant passé trop de temps sous terre…

« - Vous feriez mieux de ne pas vous mêler de ces affaires, le Gouvernement Mondial surveille déjà les agissements de ce sous-marin, repartez d’où vous venez… »


Klara

Klara avait déjà eu affaire à ce genre d’énergumènes, mais à présent il s’agissait de s’assurer que personne ne vienne contrecarrer ses plans. Elle devait surveiller les ingénieurs, et les tuer si leur projet devenait trop sérieux. Pour l’instant, cette agent du CP9 n’avait pas eu de nombreux soucis à se faire, la commande de destruction de l’automate avait été introduite avec succès dans ses circuits, et peu importe ce qu’il deviendra par la suite. Une simple pression sur la télécommande dans sa poche suffirait à détruire l’engin.

« - Nous ne partirons pas sans nos amis ! Cria Allen, sortant son épée en direction de l’ennemie. »

Le grondement des deux hommes-animaux sortit d’instinct et chacun prit une position de combat différente. Mais cet équipage n’inquiétait pas réellement Klara, c’était surtout ce garçon aux réflexes surhumains qui l’intriguait. Elle-même pourrait pourtant se targuer, grâce à sa maîtrise complète du Rokushiki. Se mettant en position, elle observa le groupe, sachant pertinemment que tous les affronter relèverait du défi.

Ce fut l’explosion dans le couloir qui réussit à la sortir de cette délicate situation. Le bruit produit par la destruction d’un moteur résonna jusqu’à la pièce dans laquelle ils se trouvaient, et de la fumée entra rapidement dans la pièce, couvrante la sortie de l’agent du CP9. Au même moment, vola à travers la salle une demoiselle qu’Erwin dut rattraper. Et alors que la fumée se dissipait à peine, le garçon hurla d’une voix forte :

« - Kyoshiro, la femme s’est enfuie ! Il faut l’empêcher d’alerter d’autres personnes ! »

Et pendant ce temps, inconsciente dans ses bras gisait la jeune ingénieur de l’équipage d’Allen.


Leily Armor, Serena PerfectWing, Colonel Dumas

Un peu plus tôt, Leily et Serena étaient revenues sur leurs pas, prudentes, ne cherchant ainsi qu’à se replier pour pouvoir mettre au point une stratégie d’offensive majeure. Lorsqu’elles furent enfin cachée derrière un moteur, à environ une centaine de mètres de leur point d’arrivée, une présence apparut derrière elles. Un homme habillé d’un plastron, et muni de deux épées qu’il tenait à la manière de dagues avait pris position pour trancher la tête de Serena d’un coup sec. Cette dernière, bien que n’ayant vu le coup qu’au dernier moment, eut le temps de créer une plaque de Haki de l’Armement pour se protéger de l’attaque qui aurait pu lui être fatale.

« - Qui êtes-vous ? Hurla Leily, sa voix résonnant dans toute la pièce comme le plus puissant des échos.
- Colonel Dumas, célibataire. Vous êtes Leily Armor et Serena PerfectWings, si je m’abuse. Toutes les deux des pirates connues pour faire partie de l’équipage d’Allen Loopy. »

Et tandis qu’il continuait son monologue, pris par une fougue oratoire hors du commun, les deux femmes s’éloignèrent brusquement. Heureusement pour lui, il eut le temps d’arriver derrière l’ingénieur du groupe, et envoya une lame d’air qui, ne touchant pas sa cible, traversa toute la pièce pour aller rencontrer un moteur au loin. Se mettant en position, pour éviter un second coup, l’ingénieur fut surprise de voir arriver un coup d’épée digne des plus puissants mastodontes, rencontrant ses gants et l’envoyant traverser une couche de métal jusqu’à son endroit d’origine. Devant cet assaut surpuissant, Leily banda son arc et le dirigea vers l’adversaire, n’osant pas décocher de peur de percer la coque et de se retrouver noyée dans ce sous-marin.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mer 4 Fév - 20:58






Le projet G-06











L’espace d’un instant le jeune homme resta à regarder le petit groupe devant lui, une lueur de surprise brillant dans son regard alors qu’ils se demandaient pourquoi est-ce qu’ils le regardaient de cette façon, avec une admiration mêlée de gratitude. Puis, après quelques instants il réalisa que mêmes s’ils avaient tous l’air de pouvoir se débrouiller seuls, leurs amis étaient peut-être plus en danger qu’ils ne le pensaient et ils n’étaient certainement pas contre un petit peu d’aide. Comment leur en vouloir ? Certains diraient qu’appeler de l’aide serait renoncer à sa fierté de pirates, mais d’autres – plus sages – affirmeraient que la vie de leurs amis serait bien plus importante qu’une fierté mal placée.
Le garçon, gêné d’une telle attention, s’enquit d’un sourire gêné tout en se grattant l’arrière de la tête d’une main, tout en faisant signe avec l’autre que cette réaction n’était pas nécessaire et que, en toute modestie, ce n’était vraiment pas grand-chose. Après tout il ne faisait que tendre une main aux bonnes personnes et au bon moment, rien de plus. Et en parlant de moment, celui des paroles était terminé et faisait désormais place à celui de l’action : tous s’accrochèrent à Erwin qui,en un clin d’œil, les fit tous atterrir dans une sombre salle.
Si certains n’étaient vraiment pas à l’aise avec cette méthode de déplacement, le jeune sabre – n’en n’étant pas à son premier rodéo – fut simplement étourdi pendant quelques secondes…secondes qui permirent à une ombre de passer à l’action.

Le jeune homme ne vit absolument pas d’où l’attaque vint et fut averti par le son d’un impact avant de réellement voir l’action se dérouler : tout ce qu’il put voir fut Erwin, empêchant un membre du groupe de se faire attaquer par une forme qui prit, finalement, une apparence féminine.
Contrairement à la précédente mission du duo, il ne s’agissait ici pas de rester admirer la beauté de la femme qui venait d’apparaître car le temps était une ressource dont ils manquaient cruellement, ils devaient donc aller à l’essentiel et il semblerait que cette femme ne soit pas non plus ici par hasard. Elle faisait partie du gouvernement mondial ou était au moins au courant de ses activités, argumentant que ce bâtiment était déjà surveillé en insinuant que la présence de ce groupe ne ferait qu’embrouiller les choses. C’était peut-être exact mais, malheureusement, alors que des membres du groupe criaient leur mécontentement, Kyoshiro s’avança et lança d’un ton déterminé et franc :

« Malheureusement nous ne pouvons faire cela. Nous sommes venus pour une raison précise et ne repartirons pas avant son accomplissement. »

Le jeune homme fut sur le point d’ajouter que ce qu’il se passait dans ce bâtiment n’intéressait personne de ce groupe, malheureusement il n’avait pas la liberté de pouvoir parler pour chacun de ses nouveaux compagnons, ni pour Erwin et sa sœur, soit dit en passant. À sa connaissance, nul ne savait ce qui se trouvait au détour de ces couloirs et, finalement, peut-être qu’ils finiraient par trouver quelque chose qui valait le détour, mais pour l’heure ils avaient un objectif précis auquel ils devaient se tenir.
Il aurait pu préciser qu’ils étaient venus chercher quelqu’un, en pensant que cela pourrait réveiller une empathie dormante chez cette femme, mais c’était courir un trop gros risque que de révéler les détails de leur « mission » à quelqu’un ayant clairement des intentions hostiles. Elle pourrait très bien choisir de traquer et éliminer ces personnes ou de donner l’alerte…et, alors qu’il pensait cela, Kyoshiro se dit qu’il devrait mieux se taire parfois car il portait la poisse. En effet les évènements prirent une tournure inattendue et la demoiselle en profita pour filer.
Se tournant vers son camarade tout en abaissant ses mains sur ses sabres, le garçon lança à Erwin :

« Tu peux la rattraper ? Je m’occupe d’ici. »

Il n’y avait personne – à la connaissance de Kyoshiro – qui soit plus capable qu’Erwin de rattraper quelqu’un. Il était capable d’avaler des distances faramineuses en un claquement de doigts, comment quelqu’un pourrait-il être plus rapide que cela ? Le jeune homme reporta son attention sur un homme qui venait d’agresser les compagnons du groupe et qui, en posant ses yeux sur le bretteur, le dévisagea des pieds à la tête en lui demandant qui il était car son visage ne lui était pas familier.
Il reconnaissait ces deux demoiselles mais pas lui ? Feignant la déception, le garçon répondit :

« C’est vexant, monsieur, mais je passerais outre. Pourriez-vous laisser ces braves personnes s’en aller, sans faire d’histoire ? »

Bien entendu l’homme répondit d’un simple sourire amusé en lui demandant ce qu’il avait à y gagner à laisser filer ces pirates. Prenant un air faussement pensif, le garçon répondit en agrémentant le tout d’un sourire innocent :

«Hum…toute ma gratitude ? »

Vraisemblablement déçu de cette récompense qu’il prenait comme une insulte, l’homme fronça les sourcils et, arborant désormais un visage fermé, se rua sur Kyoshiro qui eut à peine le temps de dégainer son premier sabre. L’homme fonça et, tenant ses sabres en prise inversée, effectua un coup double de base en haut, emportant ainsi vers le haut le sabre du jeune homme positionné horizontalement pour bloquer les deux lames. Profitant de cette faille, il abattit ensuite ses deux sabres dans le sens inverse, forçant Kyoshiro à plier genou à terre en brandissant sa lame au-dessus de lui.
Serrant les deux, accusant le coup de la force brute générée par cette attaque aussi rapide qu’implacable, le garçon tenta de ne laisser paraître aucune faiblesse et dut avouer à son opposant :

« Je suppose que je devrais pas être surpris, vous semblez mériter votre grade. »

Aussi ignorant du monde qu’il puisse être, le niais savait que les promotions ne s’obtenaient pas à la légère et que pour être colonel, un rang apparemment relativement élevé, cet homme-là devait savoir se débrouiller un peu. Mais jusqu’à quel point ? C’était sans doute le premier officier de haut rang que Kyoshiro affrontait et n’avait donc aucun point de repère, n’ayant affronté que des foules de soldats et des officiers de bas rang jusqu’à maintenant.
Serrant les dents encore une fois, il puisa dans la force de ses jambes et de ses bras, se relevant et repoussant l’homme en arrière. Cet adversaire avait beau être rapide et ne pas manquer de forcer, on pouvait certainement en dire autant de Kyoshiro. Après tout il ne serait pas arrivé si loin sur Grand Line s’il ne savait pas un minimum se défendre.








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Jeu 5 Fév - 20:07

Le Projet G-06 [4]

« - Vous avez entendu les explosions ? »

Les scientifiques et ingénieurs avaient arrêté de s’agiter au moment où un des moteurs du sous-marin avait explosé. Ils étaient inquiet de l’état de l’avancement de leur projet, mais d’autant plus pour leur propre sécurité. S’ils étaient tués maintenant, leurs familles seraient orphelines d’un père, d’un frère ou d’un fils. Et cela, ils ne pouvaient se le permettre. S’ils redoublaient d’effort… Oui, s’ils redoublaient d’efforts, ils pourraient enfin quitter de guêpier.

« - Continuez de travailler ! Section Trois, allez réparer le moteur. Section Deux, divisez-vous et reprenez le boulot de la Section Trois sur les connecteurs. Vite ! »

Les ordres furent aboyés sèchement par l’Ingénieur en Chef qui regarda son Den Den Mushi avec une certaine appréhension. Cela ne ressemblait pas au général de ne pas décrocher, il devait sûrement s’être produit quelque chose. Mais peu importe que cet homme qui les gouverne vive ou meurt, leur projet resterait inchangé. C’était leur avantage, de ne pas se reposer sur un seul homme mais sur une multitude d’entités prêtes à tout pour mettre à sac Marijoa. Chacun de leur donateur était une partie du projet, un potentiel chef de remplacement. De cette manière, ils finiraient par accomplir leur dessein.

« - Rapport de la Section Six, Monsieur. Un groupe d’étranger a été identifié à l’entrée du Navire.
- Envoyez Wrath. Il n’est pas payé pour rien faire ! »

Acquiesçant d’un « Oui, Monsieur. », le messager repartit sans tarder. Wrath était sans doute leur meilleur élément, l’envoyer directement était une preuve que la phase finale était en pleine progression, et que rien ni personne n’aurait le pouvoir d’enrayer leur but ultime.



Allen Loopy, Serena PerfectWing, Svern, Loustic Bonsens, Wrath


Erwin venait de partir, et avait de ce fait laissé l’équipage d’Allen au grand complet dans le sas. Il allait rattraper cette femme, et lorsqu’il aurait réussi à la faire taire… Et bien il faudrait improviser, mais le sous-marin étant prêt, il valait peut-être mieux trouver un moyen de s’enfuir par la mer. Svern et Loustic s’étaient concertés d’un regard avant d’acquiescer à cette idée qu’ils n’eurent pas besoin de partager oralement. Leur capitaine, cependant, ne semblait pas partager leur point de vue. A la vue de la bataille que menait Kyoshiro, de la poussière encore présente par endroit et de l’atmosphère qui régnait dans cette pièce, il ne pouvait s’empêcher de sentir son sang bouillonner. Ses yeux, à présent concentrés, son visage au sourire narquois, indiquaient que la fête allait commencer pour lui.

« - Bouge de là, Kyoshiro ! Lança-t-il au maudit en dégainant sa lame. Fuujin ! »

Le nom de la technique claqua dans la pièce, et des dizaines de petites lames d’air acérées allèrent brutaliser le corps du Colonel mais aussi le métal au sol. Celui-ci, pourtant d’une résistance supérieure à celle de la plupart des alliages, n’avait pas résisté à cette puissance surhumaine qui émanait du capitaine de l’équipage en déroute. Malheureusement, l’impact fut moindre sur le marine, dont le corps s’était finalement recouvert en partie de Haki de l’Armement, et il ne dut son salut qu’à sa maîtrise malhabile d’un Tekkai à peine appris.

« - Allen, tu vas faire des trous dans le navire ! Le gronda la charmante native d’Amazon Lilly, son arc bandé en direction de l’adversaire. Maintenant qu’on est tous ensemble, on va pouvoir se défendre ! »

Mais alors qu’elle disait cela, une nouvelle silhouette fondit l’obscurité et fut arrêtée in extremis par la lame d’Allen. Ce dernier, le regard focalisé sur l’adversaire, avait pris un air de défi. Une flèche fendit alors l’air brusquement, allant se ficher juste derrière l’homme qui venait d’apparaître. Wrath. Un chasseur de prime dont le regard avait une propriété particulière. S’il fermait sans cesse les yeux, cela lui permettait de conserver la pureté de sa capacité. Mais lorsqu’il se tourna vers l’archère et lui montra l’œil du Diable, celle-ci recula, s’étouffant presque de peur. Son cœur, un instant, faillit lâcher. Elle se retourna comme pour s’éloigner, mais l’homme dont le mouvement avait été une fois de plus des plus rapides, tenta de ficher son épée longue dans le corps de la demoiselle. Ce fut sans compter sur l’intervention d’Allen, soupirant lourdement avant de s’adresser à sa camarade et à Kyoshiro :

« - Serena, bouge de là ! Kyoshiro, j’me charge de ce gars-là ! »


Klara

Erwin avait continué de s’enfoncer dans le vaisseau à la poursuite de son adversaire. Celle-ci maîtrisait le Soru à la perfection, et anticipait chacune des arrivées du garçon. Elle n’avait besoin d’aucun Haki pour réussir de tels exploits, alors que pour la suivre, le rouquin était obligé de la localiser via sa voix. Heureusement que l’espace était aussi étroit d’une certaine manière, cela lui permettait de ne pas être trop à la ramasse. Dans d’autres circonstances… Oui, elle lui aurait sûrement échappé. Mais actuellement, elle n’avait pas la moindre chance, ou du moins c’était ce qu’il pensait, car elle le menait exactement là où elle le désirait.

S’étant engouffrée dans la salle de commande principale, l’agent du CP9 avait finalement décidé de s’accrocher au plafond de métal, se terrant dans un enchevêtrement de tuyau en espérant que le timing serait excellent. Et ce fut exactement comme elle l’attendait, car au moment où le garçon entra, des bruits de conversation s’élevèrent.


Dernière édition par Erwin Dog le Sam 7 Fév - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Ven 6 Fév - 19:43






Le projet G-06












Le jeune homme ne savait absolument pas ce qui pouvait se cacher dans les recoins des salles de ces bâtiments mais il préférait se poser une question à la fois, se demandant d’abord comment battre son adversaire avant de passer au thème de comment s’orienter dans un bâtiment qui semblait immense. Ces hommes et ces femmes étaient sous la protection du jeune homme qui ne pouvait se permettre d’échouer de nouveau, malheureusement il avait récemment appris que simplement vouloir quelque chose ne garantissait nullement de l’obtenir, peu importe à quel point on désirait fortement cette chose. Alors que pouvait-il faire ?
Il devait pouvoir faire confiance à Erwin pour éviter que l’alarme ne soit donnée et que d’autres ennemis rappliquent dans ces couloirs exigus, mais en même temps il avait son propre rôle à jouer et devait se charger de ce colonel qui possédait une habilité certaine avec ses deux sabres. La façon de les tenir était peut-être étrange mais sa façon de s’en servir était pour le moins efficace car il arrivait à faire jeu égal avec le jeune bretteur qui n’en menait pas large. Rares étaient les bretteurs qu’il avait rencontrés et qui avaient forcé le niais à sortir le meilleur de lui-même, mais peut-être bien que ce colonel serait l’un d’entre eux…peut-être bien.

Les deux combattants fondirent l’un sur l’autre de nouveau, frappant avec force et vélocité comme si tout se jouait sur leur prochain coup, mais il n’en fut rien, cette danse fut une succession interminable de parades, d’esquives et de contre-attaques, le tout entouré d’une pluie d’étincelles d’une beauté saisissante. Il s’agissait bien là d’une danse mais par n’importe laquelle : une danse de la mort. Mais bientôt le combat fut écourté et si, d’habitude, le jeune homme n’aurait pas accepté qu’un duel soit souillé par une intervention extérieure, il savait aujourd’hui qu’il ne pouvait pas se permettre de mettre le groupe en danger à cause de ses principes de samouraï. C’était pénible, bien entendu, mais il fallait parfois faire des concessions et il en fit une en s’écartant sur le côté tout en répondant au capitaine :

« Ah…Euh…eh bien si c’est si gentiment demandé. »

Une pluie de lames fondit sur le colonel et il fallut un moment au jeune homme pour comprendre que cette technique était risquée et que le capitaine avait toutes les chances de percer les parois. Apparemment il ne fut pas le seul à le penser mais fort heureusement – ou malheureusement, selon le point de vue – le colonel ressortit intact de cette attaque, recouvert de ces éternelles plaques grisâtres que Kyoshiro reconnut rapidement.

« Ah. Encore cette pénible technique. »

Il ne savait pas quelle était la nature de cette technique, ni son nom, mais il savait ce qu’elle faisait : son adversaire ne serait pas si aisé à vaincre. Bientôt un autre homme arriva dans le jeu et le capitaine eut la présence d’esprit de s’en charger malgré sa technique étrange. Inquiet, comme toujours, Kyoshiro lui demanda entre deux échanges :

« Tu es sûr de toi ? On peut échanger, au besoin. »

Le niais n’était pas assez prétentieux pour penser pouvoir affronter deux épéistes en même temps dans un milieu aussi clos que celui-ci, mais faire preuve d’adaptabilité était une de ses caractéristiques et, si le capitaine se sentait plus à l’aise face au colonel, il ne verrait aucun souci à changer. Mais Kyoshiro fut interrompu par un colonel qui, vexé d’être ainsi ignoré, enjoint son jeune adversaire de se concentrer sur le combat plutôt que de papoter avec ses petits camarades.
Bloquant la première lame de l’homme et bondissant sur la droite pour esquiver l’autre, le garçon se redressa tout en répondant :

« Mais je suis concentré, qu’est-ce que vous croyez ? Je peux faire plusieurs choses en même temps, moi monsieur. »

L’homme, peut convaincu par cette réponse, repartit à la charger et tourna subitement sur lui-même, balayant la défense de Kyoshiro qui fut éjecté sur le côté, venant embrassant la paroi en métal dans un « BONG » retentissant. Se redressant quelques secondes plus tard en frottant doucement son nez endolori, le garçon semblait plus gêné par sa piètre prestation que par le fait d’avoir été si aisément balayé.
Qu’à cela ne tienne, il posa sa main gauche sur le manche de son second sabre avant de lancer :

« J’imagine que vous ne me croirez pas si je n’y mets pas un peu de mien. Voyons voir…cela devrait vous satisfaire. »

Le chaos qui régnait dans ce navire fut rejoint par un sifflement, un raclement, le bruit caractéristique d’une lame sortant de son fourreau. L’homme avait deux sabres et savait s’en sortir : pourquoi Kyoshiro ne lui montrerait-il pas ce qu’il savait, lui aussi, faire avec deux armes ?









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Sam 7 Fév - 0:08

Le Projet G-06 [5]



Svern, Leily Armor

«- Le Capitaine se bat, constata l’homme-reptile dénommé Svern, assis par terre, les omoplates ressortis à cause de la courbe qu’il faisait en regardant le haut de la pièce. »

Huit mètres de hauteur, la salle devait en faire trente en largeur à tout casser. Une sortie par laquelle étaient entrés le Colonel et le Chasseur de Prime, et par laquelle étaient sortis Erwin et l’étrange femme. Au fond, la fumée avait fini de s’étaler par terre, et on pouvait voir le trou creusé à même le métal par le dos de Leily. Celle-ci était d’ailleurs encore évanouie, allongé sur le sol froid du bâtiment. Plus en amont de la salle, là où étaient entrées les demoiselles, un sous-marin flambant neuf dormait paisiblement. Une cavité le retenait, et les derniers minces filets d’eau qui gisaient de sa coque s’en allaient dans d’étranges conduits qui semblaient ne faire que d’un côté vers l’autre.

Le plafond, quand à lui, était recouvert de tuyaux en tout genre. Certains avaient été endommagés par le combat, mais rien ne semblait s’échapper d’eux pour l’instant. L’ingénieur de l’équipage grommela au moment où le reptile eut fini de décrire mentalement la salle. Elle tenta de se lever mais sentit son corps affaibli, et les hurlements autour d’elle n’aidaient en rien à calmer sa douleur.

Un détail important avait échappé à Svern, dont le regard était à présent subjugué par la vision de son amie se réveillant de son échec. Sur les murs, des tuyaux en métal, rouillés pour la plupart, serpentaient autour de la salle. C’était eux les plus malchanceux dans l’histoire, car l’attaque du Capitaine Allen Loopy ne les avait pas loupés. Et de l’un d’entre eux s’échappait à présent un fin filet de gaz, menaçant de faire sauter cette partie du navire à la moindre occasion.

« - Que se passe-t-il… Serena se bat ? »

Pour l’ingénieur qui venait de se réveiller, la surprise était totale. Entre deux éloignements des épéistes, de son capitaine en somme et d’un inconnu, l’archère décochait ses flèches à une vitesse faramineuse. L’hésitation qui caractérisait son attitude réservée l’avait totalement quittée. A présent, elle n’avait plus sûrement plus qu’une idée en tête : venir en aide à son capitaine.


Allen Loopy, Serena PerfectWing

Serena venait, à trois reprises, d’empêcher l’adversaire d’atteindre son capitaine. Ne regardant pas celui-ci pour éviter de se déconcentrer, elle rougit à la pensée subite de pouvoir être félicitée par l’homme de ses rêves. Depuis qu’elle avait quitté Amazon Lilly à bord d’un navire de ravitaillement, et que celui-ci avait été pris dans une virulente tempête dont ses amies ne s’étaient pas sorties, la jeune femme n’avait eu de cesse de détester tout ce qui l’entourait. Retord et haineuse, son caractère ne s’était pas arrangé avec l’âge. Puis, quand elle rencontra Allen deux ans et demi plus tôt, sur une île miteuse de West Blue, elle en tomba amoureuse au premier regard.

Bien sûr, impossible de déclarer sa flamme à un abruti, uniquement obsédé par l’aventure. Mais cette proximité amicale contentait parfaitement l’archère pour le moment. Elle préférait cela à un risque inutile qui risquerait de dégrader leurs relations. Mais c’était aussi pour cette raison qu’elle combattait actuellement. Pour le garder en vie, et avoir un jour la chance de lui dire qu’elle l’aimait.

« - Attention, Serena ! »

Recouvrant son arc de Haki, la demoiselle bloqua avec habileté la lame du chasseur de prime qui garda cette fois-ci les yeux fermés. Il ne semblait pas avoir besoin de son regard pour déstabiliser la demoiselle, enfin c’est ce qu’il croyait. D’où sa surprise lorsqu’il sentit une dague entamer sa peau au niveau flanc, et qu’il dut se déplacer sur le côté pour ne pas finir avec un bout de métal dans le corps.

« - Trop tard, lança l’archère en montrant non une dague mais un kunaï de très belle facture, recouvert d’une trace violette. »

Le sourire qui s’étirait sur le visage de la demoiselle était tout sauf naturel. Devant la mort qu’elle allait provoquer, il n’y avait rien qui puisse la consoler. Mais tandis qu’elle pensait en avoir déjà fini avec son ennemi, ce dernier ricana brusquement. Il lâcha son arme contre le mur, et continuant à marcher normalement, souffla un coup… Et banda tous ses muscles d’un coup. Il sembla un instant se compresser, et la seconde d’après son corps doubla de volume. Puis il tripla, sa peau prenant la couleur du sang sec. Lorsqu’enfin il eut atteint les sept mètres de hauteur, touchant presque le plafond, et les deux mètres de largeur, il arrêta d’augmenter.

« - Un fruit du démon ? Grogna Allen en mettant une main sur son épée. Non… C’est quoi ça ?
- Un Retour à la Vie, une technique qui permet de contrôler son corps de manière à le rendre différent, Ici, je pense que nous avons affaire à quelqu’un qui peut augmenter son volume… C’est embêtant. »

Svern venait de s’avancer en se mettant à côté de son capitaine. Loustic, plus en retrait, aidait Leily à se remettre de ses émotions. Le combat allait réellement devenir palpitant, et les deux garçons, côte à côte, en avaient véritablement conscience. Le sourire qui s’étira de leur visage ne fit qu’inquiéter plus l’archère, dépitée par la situation.


Colonel Dumas, Doll


« - Et ça se dit un épéiste ! »

Le Colonel Dumas, de son petit prénom Hugo, continuait de parler en cherchant à capter toute l’attention de son adversaire. D’une part, il ne supportait pas qu’un de ses adversaires l’ignore, et de l’autre il n’avait aucune envie de se montrer sous un mauvais jour dans un endroit déjà aussi sombre. Et il ne fallait pas se fourvoyer d’ailleurs : il n’était pas venu de son plein gré ici. Malheureusement, un rapport du CP9 qui traînait dans les bureaux d’un quelconque agent ou directeur à Marijoa avait eu le malheur d’atterrie entre ses mains, quelques jours plus tôt. Et c’était bien connu : les institutions du Gouvernement ne se faisaient pas confiance entre elles. Ainsi, il en avait parlé à un supérieur direct. Ce dernier, agacé par les dires du Colonel, avait décidé de l’envoyer sur les lieux de l’opération pour s’assurer que la « machine de guerre » ne soit pas terminée. Et s’il n’avait pas rencontré l’équipage des Birds Legacy… Ah, avec des si, on referait le monde.

« - Goûte à ça ! Les Briseurs de Crânes ! »

Saut, salto avant, atterrissage sur le sol du navire. L’attaque avait été des plus dévastatrices, grâce à la force emmagasinée dans le mouvement, mais les lames recouvertes de Haki de l’Armement avaient été plutôt lentes et faciles à esquiver. C’était seulement un show, un petit spectacle de pacotille. Souriant comme un démon, le Colonel Dumas recula cependant en voyant, près de lui, une forme spectrale qu’il trancha. Et c’est à ce moment-là qu’une ouverture parut enfin dans son jeu d’épée. Concentré sur la nouvelle forme approximative, il avait fait l’erreur de se détourner de son adversaire.

Quelques instants plus tôt, cette même forme qui devait paraître beaucoup plus claire à Kyoshiro était apparu au guerrier de la lumière, et à lui seul. C’était Doll, et son étrange fruit du démon. Cette forme-là, intangible et inamovible, était une de ses techniques, un lien mental qu’elle créait grâce à une combinaison ingénieuse avec son puissant Haki de l’Observation.

« - Attention, si cet homme te touche, il risque de te blesser gravement. Il utilise le Haki de l’Armement, c’est ce qui provoque ces plaques grises. Je vais faire diversion, et t’offrir une ouverture. Fais attention à toi. »

Et sur ces mots-là, elle avait pris une forme brouillée. La suite est celle qui vous a été racontée. Et pendant ce temps, son corps, allongé et caché contre un mur, inactif, palissait à vue d’œil. Bientôt, elle ne serait plus que le souvenir d’une vie passée.


Klara, Erwin Dog

Erwin était arrivé à la suite de l’agent du CP9 dans la petite salle où quelques ingénieurs, parmi les moins consciencieux, avaient réussi à se dérober au travail acharné que leur imposait leur patron. La plupart d’entre eux, inconscient ou insensibles aux bruits qui résonnaient dans tout le vaisseau, s’était tourné vers des brides de bavardages, autour d’une bière bien fraiche ou d’une part de tarte à la groseille, faite par la femme du « bon vieux Jackie », un collègue quelconque qui passait ses journées à bosser, et dont la femme faisait les cantines dans la troisième section du navire.

La pièce était éclairée, et contrairement au reste du bateau, en dehors du plafond qui était un réel entremêlement de tuyaux, les murs et le sol étaient recouverts de bois : sale et moisi, certes, mais un changement radical par rapport au métal froid qui rongeait les passions des hommes par sa dureté impressionnante. Quelques tonneaux, derrière lesquels s’était caché Erwin, remplissaient les chopes de bière des hommes qui travaillaient dans cette usine sous-marine.

« - Le Projet G-06 avance bien on dirait…
- Parle pas de boulot ici, Fred !
- Mais… C’est dément quand même. Un robot-géant… Tu sais ce que ça veut dire ? C’est une sorte de cyborg de plusieurs mètres… Enfin, je sais même pas si c’est vraiment ça, comme on ne peut pas savoir les projets des autres… »

Dans les faits que « Fred » venait d’évoquer, la terrible vérité frappa Erwin en pleine face. Assez longtemps, tout du moins, pour qu’il tente d’écouter plus encore les paroles de ces hommes, allant jusqu’à oublier la voix de la femme qui s’éloigna rapidement. Grondant de manière sourde, le rouquin décida cependant de rester planquer. Il devait en savoir plus sur ce projet…
Spoiler:
 



Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Sam 7 Fév - 16:59






Le projet G-06











Le jeune bretteur s’était entraîné toute sa vie à la maîtrise d’un seul sabre jusqu’à ce que son arme ne devienne rien de moins qu’une extension de son bras, une partie de lui qui, au lieu d’être faite de chair et d’os, était faite de tissu et de métal. Mais pendant tout ce temps personne ne s’était posé la question la plus simple du monde : pourquoi un adepte du Ichitoryu portait-il deux sabres à la ceinture ? Ce n’était pas pour une simple question de style ou pour ressembler à un samouraï – la coutume voulant qu’ils portent deux sabres, un long et un plus petit – alors quelle pourrait bien être la raison qui le pousse à prendre plus d’arme qu’il n’en n’avait besoin ? Une arme de rechange peut-être ? Non car les épéistes avaient suffisamment confiance en la qualité de leur arme, de leur outil de travail, pour ne pas craindre qu’elle se brise et qu’ils soient forcés de trouver une arme de remplacement.
Si le jeune homme avait trouvé que le style à un sabre était celui qui lui correspondait le mieux, son gardien, toujours là pour veiller sur lui, avait pris le contrôle de son corps pendant qu’il dormait afin de s’entraîner au maniement de deux lames, un style qui permettait plus de possibilités comme attaquer et défendre en même temps. Mais Kyoshiro, pendant tout ce temps, fut persuadé qu’il avait choisi d’avoir ce second sabre à sa ceinture pour une question de style et rien d’autre…mais les choses étaient différentes depuis Time End. Sur cette île glacée et ravagée par des vents frigorifiants il s’était réveillé, il avait ouvert les yeux et avait appris qu’il n’avait jamais vraiment été seul et que quelqu’un avait toujours été là, sur son épaule, à veiller sur lui dans le plus grand secret. Il comprenait, maintenant, que ce second sabre n’avait jamais été pour lui, mais cette révélation lui avait permis de gagner quelques souvenirs.
Il se rappelait d’avoir eu un fruit - même si son souvenir de son obtention était bien différent de la réalité – et, chose la plus importante, il se rappelait d’être entraîné au Nitoryu dont il pouvait désormais s’approprier la maîtrise. Un peu comme son camarade Drake qui ne sortait toutes ses lames que lorsqu’il passait aux choses sérieuses, le jeune bretteur fut forcé de dégainer cette seconde lame comme signe que l’heure n’était plus aux enfantillages.

Nitoryu contre Nitoryu, épéiste contre épéiste, les deux hommes se regardèrent pendant un long si bien que le garçon ne put se rendre compte que l’adversaire de ses camarades avait pris une apparence pour le moins inattendue, ce qui allait peut-être compliquer les choses. Mais il n’avait pas le luxe de se détourner de son combat car s’il venait de sortir l’un de ses atouts de sa manche, rien ne lui permettait d’affirmer que son adversaire n’en gardait pas sous la pédale non plus.
Ce même adversaire tenta même de déstabiliser le jeune homme en lui faisant douter de lui-même, remettant en cause sa capacité à être un épéiste. Assez confiant pour ne pas être chamboulé apr ces vaines paroles, le garçon sourit naïvement tout en répondant :

« Oh non, je ne me prétends pas l’être. Je sais que je le suis. »

Soudainement l’homme partit à la charge et son saut, assez évident pour être esquivé, fut magnifiquement évité par une plongée en avant de son adversaire qui, de ce fait, passa en-dessous de lui. Une étrange forme apparut et si, d’ordinaire, le garçon aurait été quelque peu surpris, ici il reconnut rapidement la forme comme étant une des demoiselles du groupe. La raison de sa présence ici importait peu pour le jeune homme qui apprit – enfin – la véritable nature de ces satanées plaques grises.
Arquant un sourcil en signe de surprise, il répondit comme s’il se parlait à lui-même :

« Un autre type de haki ? Je vois, c’était donc ça. »

Deux jours auparavant le jeune homme avait appris que les voix perpétuelles dans sa tête étaient une étape préliminaire du haki de l’armement, une technique qui permettait de repérer les gens et d’anticiper leurs mouvements, mais jamais il n’aurait pu croire que le haki pouvait se dévoiler sous une autre forme. Ces plaques grises, celles qu’il avait vues sur son adversaire de Time End et d’autres après lui, voilà comment elles s’appelaient…le haki de l’armement.
Mais Kyoshiro n’eut pas le temps de réfléchir davantage là-dessus car son alliée providentielle lui fournit une distraction suffisante pour ouvrir la garde de son adversaire. Ni un ni deux, il rengaina ses sabres, en plaçant un de chaque côté de sa ceinture et bondit sur son adversaire en une double technique iai d’ordinaire très efficace.
Si le coup fut assez fort pour soulever son adversaire en l’air, le bruit métallique que fit l’impact fit comprendre au bretteur qu’il avait échoué et que son adversaire venait de se protéger encore une fois avec ses fichues plaques. Se redressant et se tournant en un seul mouvement, comme un prédateur revenant à la charge après avoir raté sa proie, le garçon bondit sur son adversaire en prenant ses sabres en prise inversée. Le dos de l’homme fut labouré par 6 fois de deux lames, six entailles vinrent labourer l’arrière de son corps en un instant, sans qu’il n’ait le temps de se protéger de nouveau.

Spoiler:
 

C’est dans un silence de mort que le corps de l’homme chuta lourdement à terre, comme un vulgaire sac de patates éventré. Au-dessus de lui se trouvait son bourreau, celui qui avait assené les coups d’une technique dont l’usage le répugnait car elle était – d’ordinaire- faite pour tout tuer et couper, ne laissant aucune chance de survie. Mais aujourd’hui il avait fait son possible pour minimiser ses coups sans viser de points vitaux.
Penchant au-dessus de son adversaire vaincu et probablement inconscient, le garçon lança :

« Si vous êtes aussi résistant que je le crois alors vous ne mourrez pas de vos blessures, sauf si vous bougez trop. Ce fut un honneur de me battre contre un épéiste de talent, j’espère que nos chemins pourrons se recroiser, un jour. »

Ses paroles seraient sans doute inutiles si son opposant n’était plus conscient pour les entendre mais au moins elles étaient dites, mais de toute façon il se doutait bien que sur un tel navire quelqu’un finirait forcément par tomber sur ce corps et ce quelqu’un se chargerait de ne pas le laisser mourir…en théorie. Reprenant ses armes dans leur position initiale, le garçon s’approcha désormais du capitaine de son petit groupe avant de lui demander :

« Besoin d’un coup de main, par ici ? »

Il devait en finir au plus vite, ici, avant d’aller voir comment allait Erwin.

Spoiler:
 








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Dim 8 Fév - 17:13

Le Projet G-06 [6]



Allen Loopy, Svern

C’était un mastodonte qui se dressait devant les membres des Bird Legacy. Le potentiel de combat de cette créature dépassait certainement l’entendement, et pourtant aux côtés de Svern, le capitaine de l’équipage ne montrait pas le moindre signe de peur. Il s’était même contenté de rengainer son katana, certain que la prochaine attaque ne serait pas à bloquer. Et l’ennemi en face prit cela pour une provocation, car derechef il lança un coup de poing d’une puissance phénoménale. L’homme-reptile se mit alors en travers de la route de la créature. Il mit la paume de sa main en avant, et celle-ci se recouvrit immédiatement d’une plaque grisâtre, due au Haki de l’Armement qu’il possédait. L’attaque fut stoppée net dans son élan, et l’homme – ou plutôt le monstre – en face perdit quelques précieuses secondes à s’interroger sur la nature de cet arrêt.

Son hurlement s’éleva alors dans tout le vaisseau. Il venait de sentir une lame lui traverser le bras, une petite lame insignifiante pour sa taille… Mais malheureusement d’une force prodigieuse. Un sourire narquois s’était alors étendu sur les lèvres d’Allen. Le calme étrange qui résultait de cette opposition, en dehors des insupportables cris de la bête, n’arrivait pas à mettre en évidence l’intensité de la scène. Même Leily et Loustic qui étaient à quelques pas seulement de ce champ de bataille semblaient être mêlés à cette action dénuée de vibrations.

« - Kyoshiro a fini son adversaire, on dirait, lança alors Svern tout stoppant un coup, cette fois-ci en repoussant carrément son ennemi. Tu peux le finir ? »

Le capitaine, appelé par cette demande, sortit alors sa lame de laquelle émanaient quelques filets d’airs. Les vibrations émises, imperceptibles pour un être humain, mouvaient l’air avec aisance. Et lorsque le capitaine envoya une lame d’air sur la bête, celle-ci ressentit son corps se déchiqueter de l’intérieur. Comme si l’air avait percé sa peau, comme si l’air était devenu un cheval de Troie qui lançait l’assaut depuis les coulisses.

« - S’il ne s’était pas transformé, cette technique n’aurait jamais pu fonctionner, pouffa Leily tout en se tenant la tête. »

Alors le groupe ayant mis fin à son propre combat regarda le bretteur qui les avait précédé de peu. Ils se concertèrent d’un regard pour savoir ce qu’ils allaient faire par la suite, mais il était évident qu’ils voulaient quitter ce vaisseau le plus rapidement possible. Les pirates, ça ne risquait pas leur vie pour jouer aux héros.

Et alors qu’ils s’apprêtaient à avouer leur envie de fuite à l’homme-lumière, un petit chat noir au pelage lisse rentra dans la pièce. Son regard plus humain que nature pouvait en intriguer plus d’un, mais c’est sa transformation en jeune fille qui allait éveiller l’étonnement chez ses alliés.


Katia L. Ray

Peu après leur entrée dans le navire, lorsque les choses s’étaient gâtées, Katia avait subitement disparu dans le bateau. Si cet endroit était aussi immense qu’ils le prétendaient, il allait falloir trouver la salle des machines au plus vite pour en prendre le contrôle et empêcher quiconque de sortir sans leur autorisation. Une mesure de sécurité à prendre au cas où les combats s’étaleraient ou, pire, seraient perdus. Mais en se baladant au gré de son instinct, la demoiselle sous sa forme féline avait rencontré un petit problème : une sorte de cratère de volcan dans le bateau, et à l’intérieur de celui-ci, des milliers de rouages.

Près de cette… chose, des ingénieurs semblaient penchés sur leur besogne. Ils parlèrent un moment, en réalité de choses et d’autres qui n’avaient pas grand rapport avec le projet. Et soudain, ils dérapèrent. Ils en vinrent à parler boulot, à parler patron… Et conquête. Destruction, assujettissement. Un cyborg ? Non, un véritable robot de la taille d’un géant, une machine de guerre dont la puissance pourrait dépasser tout ce qui était humainement concevable. Même les Yonkous trembleraient devant cette création.

« - Et à nous Marijoa ! »

La phrase retentit comme une alerte dans l’esprit de la féline qui sauta de son perchoir et rejoignit immédiatement l’entrée du vaisseau. Elle s’arrêta quelques instants avant la fin des combats devant l’entrée, puis, lorsqu’ils furent fini, elle reprit forme humaine devant ses camarades d’infortune.

« - Ce qui se passe sur ce vaisseau… Ce sont des centaines d’ingénieurs qui travaillent sur un projet pour conquérir Shabaody et détruire le Gouvernement Mondial… Ils veulent faire ce monde leur réserve d’esclave personnel, lança-t-elle en direction des personnes en face d’elle. Il faut les arrêter ! »

Les membres de l’équipage des Bird Legacy eurent un regard intrigué devant les révélations de la gamine. Ils n’étaient sûrement pas prêts à la croire, et à sacrifier leur vie sur sa seule parole. Pourtant, Doll, qui venait de se relever malgré sa faiblesse, semblait penser que la menace pouvait être réelle.


Erwin Dog

Les hommes avaient finalement arrêté de parler. Erwin s’était donc décidé à quitter la salle dans laquelle il se trouvait, discrètement. Se dirigeant vers la salle des machines où un moteur avait récemment explosé, il entendit à peine le grondement sourd qui arriva de l’arrière du navire, à l’opposé total de l’endroit où étaient arrivées les deux femmes de l’équipage d’Allen. Pourtant, lorsque le bâtiment trembla, il comprit que les choses commençaient à dégénérer. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Se retournant vers une des sorties, il entendit un instant les cris des ingénieurs.

Mais lorsqu’il se retourna pour voir d’où cela venait réellement, il n’eut pas le temps d’esquiver la trombe d’eau qui descendait sur lui. Très rapidement, il fut emporté dans les dédales du bateau sous-marin, et fut alors éjecté en dehors du bâtiment. Le recouvrement avait cédé devant une force inconnu, et le bateau allait bientôt commencer à sombrer dans les abimes de l’océan.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Lun 9 Fév - 12:10






Le projet G-06












Le monde regorgeait de personnes aux talents incroyables et, dans sa quête de perfectionnement, le jeune bretteur était toujours content d’avoir la possibilité d’affronter des personnes capables de faire ressortir le meilleur de lui-même. Oh non, le garçon n’était pas agressif et ne cherchait nullement les conflits pour le simple fait de se battre, c’était ce qu’amenait le combat qui était intéressant : l’entraînement, la pratique, le perfectionnement. C’était bien beau de s’entraîner dans son coin encore et encore mais les équipements d’entraînement ne rendaient que rarement les coups et ne prenaient pas en compte l’imprévisibilité de la nature humaine, une composante qui fallait prendre en compte dans un combat.
Il avait beau s’être entrainé pendant des années, le jeune homme n’avait pas pu totalement prévoir les mouvements et techniques de son adversaire qui l’avait repoussé et mis en difficultés plusieurs fois, mais finalement, à force de persévérance et d’acharnement, il avait réussi à arracher cette victoire non sans un certain contentement. Oh non ce n’était pas l’arrogance du vainqueur qui brillait dans son cœur aujourd’hui mais le soulagement du survivant, la fierté du protecteur ayant fait correctement son travail et pouvant souffler à l’idée que ses camarades étaient un peu moins menacés.
Un peu moins mais pas hors de danger pour autant, c’était avec cette certitude en tête que le jeune homme se rua jusqu’à l’endroit où il les avait vus pour les dernière, et le moins qu’il put dire fut qu’ils avaient eu la chance de tomber sur un adversaire pour le moins…intéressant. Grand, massif, cette créature était laide au possible mais, fort heureusement, la taille n’était que rarement synonyme de puissance et cette créature se fit vaincre assez rapidement par une technique pour le moins étrange que Kyoshiro eut une certaine difficulté à déchiffrer correctement.
Mais les détails importaient peu car le combat était à présent bel et bien terminé, le petit groupe était pour le moment hors de danger et pouvait souffler pendant quelques instants avant de…de quoi, d’ailleurs ? Désiraient-ils visiter ce navire plus en détail ou la fuite était-elle la seule chose présente dans leurs jeunes esprits ? Ils n’eurent pas vraiment le temps de décider où aller car bientôt un chat – se révélant être la sœur d’Erwin- apparut de nulle part. La demoiselle révéla au groupe des informations pour le moins étranges, annonçant que des gens sur ce navire avaient des idées malveillantes concernant l’archipel et ses habitants.
Fronçant légèrement les sourcils en apprenant la nouvelle, le garçon se tourna vers la demoiselle et lui demanda :

« Dans ce cas il faut saboter ce projet avant de quitter ce navire. Sais-tu où est Erwin ? »

Il n’eut pas vraiment besoin de regarder longtemps ses camarades d’infortune pour voir que rares étaient ceux qui croyaient à ces informations qui semblaient invraisemblables et littéralement irréelles. De tous les endroits où ils pouvaient atterrir, ils étaient arrivés dans une espèce de repaire du mal ? Vraiment ? Kyoshiro ne pouvait pas leur en vouloir de ne pas les croire, mais si c’était la sœur d’Erwin sui le disait alors elle était aussi digne de confiance que son frère. C’était suffisant pour le bretteur.

Commençant à se mettre en route en espérant que la demoiselle connaissait le chemin vers le lieu où se déroulait ce fameux projet, le jeune homme fut brutalement projeté contre le mur à sa droite. Croyant à une attaque ou une perte d’équilibre soudaine, il se rendit rapidement à l’évidence que le souci venant du navire qui tremblait et tanguait dangereusement. Se tournant vers la demoiselle tout en rangeant ses sabres, il lui lança prestement :

« Je crois qu’il est temps d’aller retrouver Erwin, et vite. Ces tremblements ne sont pas bon signe. »









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mar 10 Fév - 18:05

Le Projet G-06 [7]



Erwin Dog, Saïx, G-06

L’eau était tel un poids qui entraîne chaque maudit assez fou pour l’affronter au fond de l’océan. Et entre Shabaody et le fond de la mer, il y avait une trotte. L’esprit d’Erwin s’était déjà fermé à la douleur et à la noyade lorsque quelque chose vint choquer lourdement son corps et le ramena vers la surface. L’odeur de poisson arriva à ses navires lorsqu’il fut enfin à l’air libre. Une senteur familière, qu’il garda dans son inconscient pendant plusieurs minutes, plusieurs heures peut-être. Dans ses rêves, il repensa à sa sœur, abandonnée à elle-même. Mais il y avait Kyoshiro. Oui, il saurait la sauver, il prendrait soin d’elle jusqu’à ce qu’il la retrouve. Il pouvait donc se reposer. Dormir…

La main froide et palmée d’un homme-poisson finit par le réveiller. Les cheveux de ce requin aux airs de mammifères ressemblaient à des blocs de terre filamenteux, attachés à sa tête par l’opération du Saint-Esprit. Le regardant un instant, Erwin mit du temps à reconnaître cette fripouille qui lui faisait face. Et malheureusement pour lui, l’individu semblait prendre un malin plaisir à cette confusion.

« - Saïx… ? »

L’homme-poisson regarda le rouquin avec un certain amusement. Il avait rencontré Erwin quelques temps plus tôt, avait partagé des aventures avec lui, et depuis il vivait sur Shabaody. Quelques minutes plus tôt, Cid l’avait appelé pour savoir s’il pouvait aller veiller sur son élève. Une mesure de prévention qui avait servi à quelque chose, étant donné qu’il avait intercepté leur conversation avec l’équipage des Bird Legacy et s’était immédiatement engouffré sous l’eau, cherchant un moyen de venir en aide à son ami. Il n’avait malheureusement rien pu faire jusqu’à ce qu’il le voit en train de sombrer et que le voile qui entourait l’immense bâtiment se brise alors que ce dernier semblait libérer une sorte de… créature attachée en dessous de l’île, dont la foreuse en haut semblait se servir de toute une puissance étrange pour percer le Groove par son centre.

Mais bien sûr, l’homme-poisson n’y comprenait rien. « T’façon, un d'plus, un d'moins… » pensait-il naïvement en tanguant, accroupi. Et lorsque le temps de répondre pour dissiper le doute fut arrivé, il ne prit pas en compte la forme qui s’élevait à présent sur le Groove dix, derrière lui, ayant laissé au milieu de celui-ci un trou d’une quinzaine de mètre qui se remplissait déjà d’eau alors que la solidité du sol était de plus en plus fragilisée. Se débarrassant de la foreuse au-dessus de lui, le monstre n’émit aucun autre bruit que celui des rouages qui s’entrechoquaient entre eux.


Katia L. Ray

A l’intérieur du bâtiment, quelques minutes plus tôt, Katia s’était brusquement retournée en entendant les bruits de l’eau qui commençaient à se déverser dans le navire. Et un quart de seconde plus tard, ce fut Svern, grâce à ses aptitudes d’homme-animal, qui se rendit compte de la catastrophe prête à leur tomber dessus. Mais alors qu’il pensait déjà à la façon de l’annoncer, ce qui lui aurait pris une seconde supplémentaire, la féline prit sa forme hybride et lança d’une voix rauque :

« - Tous dans le sous-marins, la coque du navire est percée ! »

Et si Kyoshiro était libre de se noyer, les autres en revanche choisirent de se diriger vers leur navire. Loustic prit Leily sur son dos, sachant que sans elle ils n’arriveraient pas à faire fonctionner ce maudit engin, et Serena se saisit vivement de Doll, de plus en plus pâle, presque livide. Le sous-marin, s’il n’était pas très grand, pouvait accueillir en tout une dizaine de personnes. Les pirates avaient décidé de privilégier leur vie, mais laissèrent tout de même assez de temps à Kyoshiro pour entrer. La féline quant à elle prit les devants et alla ouvrir la valve qui permettait d’enclencher le système d’ouverture de la sortie. Ainsi, de l’eau commença à revenir immerger le sous-marin, et lorsqu’elle entra, on ferma la porte derrière elle.

« - Allons-y, lança Leily en utilisant sa main gauche, démunie de son gant mécanique, pour commander à son appareil. »

Mais alors qu’elle commençait à piloter l’engin, celui-ci fut violemment propulsé à l’extérieur du bâtiment par la pression de l’eau qui s’était engouffrée dans le plus gros sous-marin… Et par le hublot sur lequel une petite fêlure vint inscrire sa marque, il était possible de voir une créature se détacher du navire et laisser chuter la carcasse de métal ainsi que ses nombreux habitants. Un petite ombre, sûrement celle de l’agent du CP9, s’élevait vers la surface pendant ce temps. Et alors que le sous-marin refit surface, Katia eut la peur d’avoir perdu son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mar 10 Fév - 20:06






Le projet G-06











Le combat était enfin terminé mais le bâtiment où était le groupe était en train de tanguer dangereusement, mais si le jeune homme fut incapable de deviner la cause de ces mouvements aussi imprévisibles que gênants, la sœur de son camarade le mit rapidement au courant : de l’eau était en train de se déverser dans le navire. Si le garçon resta un instant debout, accueillant l’information comme il pouvait, il se rappela bien vite qu’il était un maudit et que l’eau n’était pas vraiment son amie. Tapant la paume de sa main posée à plat de son poing fermé, le garçon répondit alors :

« Oh. Dans ce cas… »

Sans perdre davantage de temps il suivit le groupe à travers les couloirs jusqu’à leur petit sous-marin qui leur permettrait de quitter ce bâtiment sans être ensevelis sous plusieurs tonnes d’eau. Se faufilant dans le petit sous-marin pour se faire une petite place, le jeune homme arriva à côté de la sœur d’Erwin et n’eut pas à croiser son regard bien longtemps pour savoir ce qui lui passait par la tête. Elle était inquiète, cela crevait les yeux et Kyoshiro ne pouvait pas l’en blâmer pour cela, c’était tout à fait normal qu’elle imagine le pire en ignorant où pouvait se trouver son cher frère…mais le bretteur devait-il pour autant la laisser s’abandonner à la tristesse ? Bien sûr que non. Il posa donc sa main gauche sur son épaule et lui souffla d’une voix calme et se voulant rassurante :

« Erwin va bien, j’en suis certain. S’il y a bien quelqu’un capable de se sortir de là, c’est lui. »

Il avait la capacité qui pouvait le sortir de toutes les situations et, de ce que Kyoshiro en savait, il savait être plein de ressources quand la situation l’exigeait : il n’y avait donc aucune raison de s’inquiéter autant pour lui. Mais bien vite le jeune homme dû laisser son ton réconfortant lorsqu’il bruit sourd attira son attention en direction de l’endroit que le groupe venait de quitter. Des entrailles de l’énorme bâtiment désormais éventré sortit une masse monstrueuse, une créature qui perça à travers la coque comme un enfant sortant du ventre de sa mère…mais avec moins de sang et plus de tôle froissée. Surpris – c’était un euphémisme – le garçon colla son visage contre le hublot craquelé avant de se demander à voix haute :

« Mais qu’est-ce que…ce ne serait pas ça leur fameux projet ? »

Sentant le sous-marin remonter lentement et surement à la surface, le garçon prit subitement conscience du danger que représentait cette forme monstrueuse. Sans perdre de temps il se tourna vers ses camarades du jour en leur demandant :

« Quand nous serons arrivés à la surface, pouvez-vous vous charger de prévenir les habitants aux abords de l’archipel ? À mon avis cette chose ne va pas attendre gentiment, les bras croisés. »

Peut-être ne seraient-ils pas d’accord mais Kyoshiro serait prêt à leur rappeler qu’ils avaient une dette envers lui, ce n’était pas très sympathique de jouer sur cet aspect-là mais le bretteur le ferait malgré tout si cela pouvait aide à évacuer les habitants à temps pour éviter de potentielles pertes. Potentielles ? Oui car cette chose n’avait sans doute pas été créée pour faire des câlins king size. Se tournant vers Katia, il lui lança alors

« Quant à nous, il nous faut tout d’abord retrouver Erwin. Nous aviserons ensuite, d’accord ? »











© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mar 17 Mar - 0:55

Le Projet G-06 [8]



Erwin Dog, Saïx

La grandeur d'un homme ne se voit pas à sa taille... Enfin, c'est ce qu'on peut croire en général. Mais quand une créature de plusieurs dizaines de mètres apparaît en creusant un trou au milieu de la terre, de la mousse et de l'eau, on a tendance à réviser sa manière de penser. Et là, les regards d'Erwin et de Saïx posés sur cette créature inhumaine et incroyable ne pouvaient s'empêcher de remettre en cause ce à quoi ils étaient en train d'assister, tout comme la majorité des habitants de ce Groove de Hors-la-lois.

« - On dirait qu'ça va chau... Eh, Erwin, tu fais quoi ? »

Le rouquin venait de commencer à courir vers cette créature aux allures mécaniques. Qu'était-elle ? S'agissait-il d'un robot ? D'une autre forme de vie ? Au-dessus de sa tête, une foreuse s'était détachée et avait écrasé une des rares maisons qui avait survécu au forage. Pour le jeune homme haut comme trois pouces, il n'y avait qu'une seule chose en tête : Katia. De ce qu'il avait entendu, ce géant se trouvait dans le sous-marin, et si celui-ci n'était pas remonté alors sa sœur... Et pourquoi ne pouvait-il pas se téléporter dans cet endroit ? Parce qu'il était encombré de liquide ? Son regard se dirigea à droite, et il put voir au loin émerger une structure métallique. Le sous-marin de l'équipage d'Allen... Ils étaient ainsi donc vivants. Soupirant, il relâcha ses nerfs en la voyant sortir du petit monstre de métal.

« - Elle est sauve... »

La peur qui l'avait envahi n'avait pas disparu. La proximité du monstre de taille anormale la rendait palpable... Les risques étaient trop grands. Il lui fallait évacuer sa sœur, il lui fallait partir, et au moment où toutes ces pensées le traversèrent, la main de Saïx vint attraper son épaule, le ramenant à la réalité. Lui aussi eut l'occasion d'observer au loin la sœur du rouquin, une personne qui ne lui était pas inconnue, et il comprit ce que celui-ci avait en tête. Cet homme-poisson était des plus intuitifs, peu de mots suffisaient, et trop parler l'embrouillait.

« - T'vas pas fuir l'danger ?! Aller, on va s'fendre la poire ! C'l'occasion de faire un truc cool ! »

Et tout en disant cela, un sourire amusé fendit son visage. Toute son inquiétude quitta Erwin. Le rouquin soupira un coup.


Katia L. Ray

Katia venait de sortir du sous-marin. Elle n'avait pas réellement fait attention à Kyoshiro, ni à la présence lointaine d'Erwin. Seul le géant de pierre, de fer ou peu importe sa matière avait attiré son attention. Pourtant, son instinct l'avait poussé à prendre sa forme hybride de Zoan pour répondre à ce danger imminent. Autour d'elle, les cris n'arrivaient pas à déconcentrer l'analyse qu'elle faisait de la situation. Et son regard perçant était déjà en train de démanteler cette chose... Une créature de cette taille n'était pas réellement attaquable. Elle pouvait tout aussi bien balayer n'importe quel idiot tentant de s'approcher que le brûler grâce à ses bras en forme de canon, sûrement munis d'une centaine de Pyro-Dials. C'était la chose la plus logique à imaginer.

« - Eh, la miss ! »

Loustic venait d'aborder la demoiselle, Doll sur son dos. Il avait abandonné Leily dans le sous-marin pour que celle-ci puisse se reposer. Pendant ce temps, Allen et son second reptilien avaient disparu, tout simplement, comme s'ils n'avaient d'autre envie que de se frotter aux ennemis. Serena, enfin, s'était hissée sur le sous-marin de l'équipage. Elle regardait, arc en avant, la créature, et attendait déjà une brèche pour tirer.

Pourtant, ce n'était pas nécessaire. Le géant se déplaçait avec une telle lenteur qu'au bout de trois minutes il n'avait pas encore fini d'émerger totalement. Cependant, sa coque n'avait aucune imperfection. Des centaines de spécialistes avaient été réunis au cours de ces derniers mois pour créer cette chose. Katia n'observa ainsi aucune cohérence dans ses articulations. Cette chose semblait parfois se déplacer par la simple force d'une volonté supérieure... Et si c'était le cas, il y avait à l'intérieur quelqu'un qui le contrôlait manuellement. C'était ça son point faible. Oui, ils devaient pénétrer cette chose.

« - Il faut atteindre le sommet... Kyoshiro, il faut atteindre le sommet, hurla-t-elle. Et il faut entrer à l'intérieur de cette chose, quelqu'un la commande de l'intérieur ! »



Dernière édition par Erwin Dog le Jeu 14 Mai - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mar 17 Mar - 20:42






Le projet G-06











Quelques années auparavant le jeune homme avait croisé la route de ceux qui faisaient partie de la race des géants, ces individus qui atteignaient plus que facilement la taille d’une grande maison, et ce jour-là son monde avait été légèrement chamboulé par cette surprenante découverte. Il était facile de le surprendre car il ne connaissait pas grand-chose du monde extérieur, en revanche il n’avait jamais cru qu’il pourrait un jour voir quelqu’un ou quelque chose qui dépasserait à ce point la taille d’un géant, rabaissant ces colosses à la taille d’un simple enfant. Sortant de cet appareil métallique pour enfin atteindre la terre ferme, c’est avec une surprise et un émerveillement non-dissimulés que le jeune bretteur admira la forme massive s’extirper de l’eau, ouvrant des yeux ronds sur ce spectacle colosse qui se déroulait devant lui.
De toutes les questions qui se bousculaient dans sa petite tête, une seule parvint à s’extirper du lot et à occuper son esprit : que pouvait-il faire ? Il était comme un insecte face à un géant, une feuille face à la tempête, un grain de sable qui semblait pouvoir être balayé en un instant. Il ne savait pas où se trouvait Erwin mais malheureusement il ne pouvait se payer le luxe de concentrer toute son attention sur lui. Pourquoi ? Parce que cette créature massive approchait dangereusement des habitations les plus proches et elle mettait en danger la vie de bon nombre d’habitants.
N’avait-il pas toujours eu pour but de protéger la vie sous toutes ses formes, comme le bien le plus précieux de ce monde ? Ne s’était-il pas entraîné avec tant d’acharnement dans le but de défendre ceux qui ne le pouvaient pas ? Alors il devait laisser inquiétudes personnelles de côté et se concentrer sur ce danger imminent et implacable, il devait faire front même si cela lui semblait presque impossible.

Alors que le géant sortait progressivement de l’eau, la tête la première – ou du moins ce qui ressemblait à une tête – le jeune bretteur écouta la proposition de la demoiselle qui lui suggérait de viser la tête qui devait être le centre névralgique de cette immense créature. En voilà une riche idée ! S’approchant de la demoiselle, il l’entoura de son bras droit en une étreinte ferme avant de lui répondre :

« Ça marche, je t’emmène avec moi. Attention, ça risque de secouer un peu. »

Alors qu’une petite plateforme de métal se formait sous ses grands pieds, le jeune homme se tourna vers ses compagnons d’aujourd’hui pour leur demander enfin :

« Vous autres, est-ce que pouvez-vous charger de l’évacuation ? Je serais plus tranquille en sachant les habitants hors de danger. »

Comment pourrait-il se concentrer à 100% sur son objectif si son esprit était constamment accaparé par le sort que subissaient les gens en-dessous de lui ? Non, il devait pouvoir remplir son devoir l’esprit tranquille, c’était tout ce qui comptait pour le moment. Reportant son attention sur la demoiselle, il lui fit un signe de tête et le disque de lumière s’agrandit sous leurs pieds, s’envolant dans les airs avant de les déposer sur le haut de la tête de cette étrange créature. Une fois descendu et tentant de garder un semblant de stabilité, le garçon reprit alors par :

« Bien. Le tout est de trouver s’il y a une trappe d’accès quelque part ou si nous devons la créer nous-même. Tu vois quelque chose ? »

Peut-être devrait-il user de son sabre ou du pouvoir pénétrant que lui conférait son fruit pour percer la paroi de métal sous ses pieds, mais s’il pouvait gagner du temps en trouvant une entrée sans trop se forcer alors il ne serait clairement pas contre. N’attendant pas la réaction de la demoiselle, il se mit à tourner autour de la tête de la créature, perché sur un petit disque de lumière, observant la paroi sous toutes ses coutures en espérant ne pas faire chou blanc.

Qu’allait-il trouver ?









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mer 25 Mar - 12:48

Le Projet G-06 [9]


Erwin Dog, G-06

« - Ça brille… »

L’homme-poisson faisait référence au halo de lumière qui s’était étendu vers le ciel. Erwin le regarda un instant, confus, puis il se rendit compte qu’effectivement des personnes étaient montées sur la structure du géant. Son pas sembla le porter immédiatement à l’endroit où se trouvaient ses amis, et il eut le même sentiment qu’il avait eu lorsque les pouvoirs de son fruit s’étaient éveillés pour la première fois : Cet intense désir de se trouver ailleurs, de se rendre à un endroit en particulier. Et cet endroit, c’était aux côtés de sa sœur, Katia, et de son ami, Kyoshiro. Il voulait les voir, il voulait leur dire qu’il était encore en vie. Alors, comme si la seule pensée avait suffi à l’action, le corps d’Erwin se matérialisa aux côtés des deux intrus.

En bas, grouillant comme des fourmis au niveau du sol, l’équipage des Birds Legacy procédait à l’évacuation des civils, pour peu qu’il puisse y avoir des civils sur les Grooves de non-droit. Déglutissant, Erwin s’approcha doucement de sa sœur la serra dans ses bras comme s’il ne l’avait pas vu depuis des semaines. Le soulagement de constater avec certitude qu’elle était en vie et non blessée semblait insuffler un nouveau souffle de vie dans son corps. Il se rendit compte alors qu’elle commençait à s’agiter et la regarda un instant.

Alors, un coup de paume atterrit au sommet de son crâne et il revint dans le monde réel. Comment pouvait-il laisser libre cours à ses émotions sur un robot de la taille d’un géant ? Alors qu’il constatait cela, Katia prit la parole, abruptement et sans détour :

« - On doit rentrer à l’intérieur de cette chose. Kyoshiro cherche une entrée mais… Même une trappe est difficile à trouver… »

Erwin acquiesça et pointa son arme vers la créature. Le métal n’était pas réellement épais, une explosion pourrait le transpercer, si elle était assez puissante. Le premier tir atteint sa cible et la série d’explosions endommagea la structure sans la transpercer. Alors se produisit un phénomène des plus étranges : la structure revint à son état originel. Les dégâts semblèrent disparaître dans le néant sans autre explication que celle d’une régénération instantanée. Frère et sœur assistèrent à cet étrange dénouement de l’hostilité ambiante, mais Erwin se ressaisit rapidement. Il se tourna vers Kyoshiro et lança sur un ton soulagé :

« - Content de te voir en vie, au fait. Je peux nous emmener à l’intérieur, je l’ai brièvement vu… »

Et en disant ça, il tendit sa main vers le maudit. Katia s’était accrochée à son tee-shirt, décidée à revenir avec lui. Si c’était finalement quelque chose de mécanique, elle pourrait le démonter de l’intérieur. Il fallait définitivement qu’ils trouvent comment contrer cette chose…


???

« - Des dommages ont été localisés sur la tête, lança une jeune fille en fermant les yeux.Envoyez une équipe pour les contrer… Ils sont entrés dans la structure, couloir Nord-Ouest, ils vont sûrement venir ici… »

La panique se lisait dans les yeux de l’enfant dont les mains étaient posées sur deux grosses commandes qui semblaient filtrer son énergie. Elle s’était mise à déglutir bruyamment en comprenant que les choses n’allaient pas comme le plan le souhaitait. Son pouvoir, sa malédiction était d’une utilité grandissante, elle pouvait contrôler cette structure, la faire lui obéir et lui faire retrouver l’état dans lequel elle l’avait commandé pour la première fois. Ce Paramécia était un don du ciel pour son père, le Général en charge de tout cela. Mais à présent… Elle devait faire sans sa présence.

Les subordonnés autour d’elle s’agitèrent et un petit escadron de quidam fut envoyé sur le couloir infesté par l’ennemi. Une guerre interne allait commencer, et déjà la jeune fille commençait à faiblir.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mer 25 Mar - 16:57






Le projet G-06











Cette chose était véritablement géante, le bretteur ne s’en rendait compte que maintenant quand il observait combien de temps cela lui prenait de faire le tour complet de sa tête, à la recherche d’une éventuelle porte de sortie…ou porte d’entrée dans le cas présent. Sa nouvelle camarade sur terre et lui dans les airs, il espérait bien qu’à deux ils arriveraient plus facilement à trouver une faille dans la paroi mais il dut bien se rendre à l’évidence : cette créature avait été très bien conçue pour résister aux intrusions extérieures. Il y avait bien quelques sorties sous la forme d’énormes portes mécaniques ou magnétiques, mais Kyoshiro doutait très sincèrement de pouvoir venir à bout de cette entrée sans devoir y passer de longues minutes en y déversant une énergie continue. Pouvait-il se permettre d’attendre aussi longtemps alors que ce colosse de ferraille se rapprochait un peu plus des habitants, en bas ?

Serrant les dents et pestant contre sa propre impuissance, rageant de ne pouvoir mieux maîtriser son fruit ou être assez puissant pour trancher ou percer à travers cette coque métallique, le garçon serra les poings comme pour contenir sa frustration, jusqu’au moment où une explosion retentit plus bas. Ni une ni deux il se rua donc vers la source de l’explosion dont le responsable n’était autre que ce cher Erwin. À la vue de ce garçon, réuni avec sa sœur, un énorme poids s’envola de la poitrine du bretteur qui s’autorisa un long soupir de soulagement avant de sourire à son camarade.

« Content de te revoir aussi, je te suis. »

Acquiesçant d’un signe de tête quant à la proposition de son ami, le jeune homme posa sa main sur son épaule et fut transporté instantanément dans la tête de cette chose.
Dans la tête ? Non, pas vraiment, ils étaient entrés dans un des nombreux couloirs qui menaient à cette tête, ou du moins était-ce ce que l’on pouvait en conclure par les panneaux collés sur les murs pour indiquer les directions à prendre. Sans perdre davantage de temps, les mains prêtes à empoigner ses précieux sabres, le jeune homme suivit les indications murales et, au détour d’un couloir, il aperçut au fond d’un autre couloir ce qui semblait être une pièce bien plus importante. Qu’y avait-il dedans ? Impossible de le dire d’ici.

Se tournant vers Erwin et sa sœur, le garçon leur pointa du doigt la grande salle au fond avant de lancer d’un ton calme et décidé :

« J’entends du monde qui arrive. Vous pouvez fouiller pour voir ce que vous pouvez apprendre d’intéressant sur cette chose, je me charge de retenir ceux qui vont arriver. »

Oh non il ne jouait pas aux héros ou aux martyres, il avait appris à se battre pour défendre autrui et c’était ce qu’il avait l’intention de faire aujourd’hui. Il ne savait pas ce qu’ils trouveraient dans cette salle – peut-être rien – mais il devait donner du temps au duo d’en avoir le cœur net. S’approchant de l’entrée de la salle pour avoir tout le couloir bien en vue, le garçon ferma les yeux un instant et souffla pour retrouver sa concentration. Il n’était pas question de tout faire péter aujourd’hui, il allait devoir faire preuve de calme et de contrôle dans l’usage de ses formidables capacités. En serait-il capable ? Il n’avait pas vraiment le choix.

Les pas se rapprochaient petit à petit, d’ici quelques secondes ils arriveraient dans la ligne de mire du maudit qui les attendait de pied ferme.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mar 12 Mai - 18:48

Le Projet G-06 [10]


Allen Loopy, Serena PerfectWing

Les civils sur ce Groove hors-la-loi venaient d'être évacués. Allen avait temporairement quitté le combat pour s'occuper de cette lourde charge. Des soldats arrivaient par dizaine au pied du monstre, sortant par de petites portes qui semblaient simplement les éjecter, comme s'il n'y avait aucun moyen d'entrer par ces sorties. Serena avait déjà tenté, son arc à l'affût, de faire concorder parfaitement son tir avec l'apparition d'un soldat mais même dans ce cas-là les dommages n'étaient même pas visibles. Elle rageait intérieurement face à son impuissance, mais la présence d'Allen l'aidait à s'apaiser.

L'équipage avait fini par abandonner le sous-marin en bien piteux état. Ils transportaient les blessés à l'écart du géant de métal et ne pouvaient pas faire mieux que fuir devant l'adversité. Leur seul espoir résidait en Kyoshiro et Katia, les deux ayant disparu quelques instants plus tôt sur le crâne de la chose.

D'un autre côté, l'état de Doll empirait. Elle semblait à bout, condamnée. Loustic, qui ne pouvait se résoudre à quitter ses côtés, la maintenait contre elle et tentait de partager sa force vitale, comme si ça avait été possible. Et les soldats continuaient à venir, acculant progressivement les pirates contre la racine du Groove, infranchissable dans leur état.

C'était ça leur fin. Avec deux de leurs membres blessés et le reste en piteux état, ils n'étaient plus qu'une épave. Mais alors que le seul espoir de vivre semblait perdu, un torrent d'eau vint emporter leurs adversaires juste en face d'eux. Allen se releva, surpris, le corps couvert de bleus et de contusions. Il observa leur sauveur, un homme-poisson dont la voix était si rapide et si incertaine qu'elle semblait avaler quelques syllabes.


Erwin Dog, Katia L. Ray


« - Merci, Kyoshiro, lança Erwin en s'élançant vers la pièce alors qu'une petite armée se préparait déjà. »

L'intérieur de la pièce était étrangement sombre. Katia repéra immédiatement la particularité de celle-ci : elle servait d'anti-chambre, permettant de garder à l'extérieur de la pièce centrale du crâne les envahisseurs potentiels. Ils avaient pensé à tout, ce qui démontrait à nouveau leurs capacités extraordinaires. Ils n'avaient seulement pas prévu qu'une faille se formerait à cause d'un équipage maladroit, et de leurs membres exceptionnels : c'était aux Legacy Birds qu'ils devaient l'implication du trio à présent à bord.

Katia n'attendit pas que son frère lui fasse signe. Elle saisit l'arme à sa ceinture, fit tourner le barillet pour constater l'état dans lequel il se trouvait et tira un coup, comme si elle savait avec certitude quelle balle allait sortir. Une poubelle prit alors feu, éclairant la pièce. Il s'agissait d'archives, de bureaux dans lesquels étaient réunis les plans de la bête. Ils avaient réellement une chance de cocu. Les plans étaient très détaillés, et montraient la proximité du centre névralgique.

« - Kyoshiro, on descend d'un étage ! Lança Erwin en criant avant de faire exploser une de ses balles sur le sol. »

Un nouveau trou apparut dans la structure, mais contrairement au précédent, il ne se boucha pas immédiatement. Il resta un instant ouvert, et permit à Erwin et Katia de passer, tandis que Kyoshiro aurait du avoir largement le temps grâce à sa vitesse supérieure.

La pièce du bas était encore une sorte d'anti-chambre, mais éclairée cette fois-ci. Elle possédait une porte cachée sur le côté vers laquelle Katia, sans avoir besoin de regarder à nouveau les plans, se dirigea. Elle déplaça l'armoire en prenant quelques instants son apparence d'hybride et redevint humaine avant de toucher la poignée et de la tourner.

Erwin, dont le Haki était activé, prévint Kyoshiro quelques instants plus tôt que deux hommes se trouvaient derrière la porte. Ils allaient devoir les maîtriser rapidement. Au milieu de la grande pièce qui s'ouvrit devant eux se trouvait une jeune fille entourée d'une demi-douzaine de scientifiques en blouse blanche qui s'occupaient de mesurer les paramètres vitaux de celle qui était le centre d'attention.

Dans un premier temps, Erwin ne comprit pas de quoi il en retournait. Il voyait la jeune fille poser ses mains sur une pierre étrange, et vaciller pendant quelques instants avant de tenter de se reprendre, soulevée par les hommes autour d'elle. Mais lorsqu'il sentit le géant trembler alors qu'elle lâchait ce qui semblait lui servir de conducteur, il réalisa ce qu'elle était.

« - Kyoshiro, je vais emmener cette fille avec moi... La structure est solide mais tu devrais pouvoir sortir. Prend Katia et fuis. »

La fin même si elle sonnait comme un ordre était de l'ordre du service. Le jeune homme fronça les sourcils après avoir fait une clef de bras au soldat qu'il avait choisi de maîtriser tandis que l'autre serait aux soins de Katia ou du Logia de la Lumière. Si Kyoshiro n'était pas là, Erwin reviendrait chercher Katia qui tenterait entre temps d'informer leur ami du danger imminent de l'effondrement de la structure.

Alors que le téléporteur arrivait aux pieds du géant de métal avec la jeune fille, tandis que les scientifiques étaient restés à l'intérieur, celle-ci se débattit en hurlant. Elle avait peur, mais Erwin était trop plein d'appréhension quant à la possible mésaventure que Kyoshiro était en train de vivre pour s'en soucier.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Mer 13 Mai - 23:09






Le projet G-06












Malgré l’importance de la mission qui était désormais la sienne le jeune naïf ne pouvait s’empêcher de se demander ce que devenaient ses nouveaux petits camarades et, chose toute aussi importante, s’ils étaient arrivés à remplir leur part de la mission en prévenant les civils du danger imminent et en les aidant à évacuer leurs habitations. Comment pouvait-il savoir si le robot était sur le point d’écraser des bâtiments habités ou vides ? Comment pouvait-il deviner combien de temps il lui restait avant de commencer à piétiner les premiers civils malchanceux ou trop lents ? Il n’en savait rien et c’était justement toutes ces données inconnues qui lui hurlaient dans la tête de se presser, de ne pas perdre une seconde de plus à attendre que les gardes n’arrivent à lui.
Campant sur sa position en écoutant les bruits de pas se faire de plus en plus fort au fil des secondes, le jeune homme tourna légèrement la tête en voyant Erwin et sa sœur s’éloigner de lui avant de lui répondre simplement :

« Ne me remercie pas. Tu en aurais fait autant à ma place. »

Il n’y avait rien à ajouter de plus car, même si le jeune homme connaissait assez peu le téléporteur, il fallait bien le dire, il était certain que la confiance installée entre les deux compères n’était pas à sens unique. Le garçon avait retenu la main du bretteur dans les moments difficiles, il l’avait aidé, renseigné et guidé dans sa découverte du haki sous ses différentes formes. Qui d’autre qu’un camarade ou un ami pourrait en faire autant pour quelqu’un qu’il ne connaissait que depuis si peu de temps ? Cette confiance que Kyoshiro accordait parfois un peu trop facilement, Erwin l’avait plus que largement méritée au cours des derniers jours.
Ainsi, les yeux rivés sur l’autre extrémité du couloir, le jeune homme recula en sentant les bruits de pas approcher et ce n’est que lorsque son camarade lui annonça qu’il allait descendre d’un étage que le jeune homme, perdant un instant de vue le bout du couloir, répondit à haute voix :

« Okay ! Je vous suis ! »

un instant il avait perdu de vu sa cible, l’autre bout du couloir si bien que ce n’est que lorsqu’il reprit sa position qu’il remarqua l’arrivée d’hommes armes qui ne tardèrent pas à pointer leurs fusils et pistolets vers lui. Eh merde, quel imprudent ! Pestant contre son insouciance, le garçon évalua la situation. Que faire ? Deux solutions s’offraient à lui : créer un mur de lumière pour bloquer les projectiles ou bien rejoindre le duo en quatrième vitesse. Pas le temps de peser le pour et le contre, il devait agir vite et prit la décision qui s’imposait : ne plus perdre de vue le duo.
D’expérience il savait que lorsqu’il laissait des gens lui glisser entre les doigts cela ne se terminait que rarement de façon plaisante, ainsi il prit la décision de se matérialiser en lumière pure afin d’avaler la distance qui le séparait du trou à une vitesse suffisante pour le traverser avant qu’il ne se referme. Une fois cela fait, il se matérialisa en un instant et, se redressant, avisa ses compagnons de la présence d’hommes armés à l’étage du dessus.
Écoutant son camarade lui expliquer qu’il sentait la présence de deux soldats derrière cette porte, le garçon serra les points et laissa la porte s’ouvrir sur un spectacle bien étrange. Qui étaient tous ces hommes ? Pourquoi étaient-ils tous rassemblés ? Quelle était la raison de la présence de cette jeune fille au centre de la pièce ? Le maudit ne comprenait rien à la situation mais il comprenait la volonté de son camarade de tirer cette demoiselle de là. Ainsi, décochant un magnifique coup de l’arrête de la main dans la nuque du soldat qui s’effondra aussitôt, le garçon se tourna vers la sœur du téléporteur et lui lança :

« Je m’excuse d’avance si je semble un peu trop familier. Ne va pas le dire à ton frère, hein ? Je n’aimerais pas qu’il se fasse des idées. »

Sans plus attendre il agrippa la demoiselle en la souleva d’un seul bras, la portant sur son épaule comme il soulèverait un sac de patate, avant de se diriger vers la paroi la plus proche. Serrant son poing droite baissé au niveau de sa ceinture, il releva son poing subitement et sembla frapper l’air mais, au la place, un rayon d’une lumière aveuglante percuta la paroi métallique et y créa un trou assez grand pour y faire passer une ou deux personnes.
Surpris de ne pas voir le trou se reboucher directement ; le garçon bondit hors du cette construction infernale et, créant un disque de lumière autour de ses pieds, reposa la demoiselle qui allait devoir un peu s’accrocher pour ne pas tomber. S’éloignant rapidement du robot qui commençait à s’effondrer, le garçon se permit enfin de souffler avant de lancer sur un ton amusé :

« Une journée ordinaire, hein ? »

Partout où il allait sa volonté de passer une journée calme et normale était immédiatement balayée. Était-ce une espèce de malchance légendaire ou bien était-ce le destin qui s’amusait à lui mettre des bâtons dans les roues, dans un but précis ? Peut-être que le destin – concept flou s’il en est – essayait de le rendre plus fort en lui faisant traverser épreuve après épreuve, sans répit. Vicieux, n’est-ce pas ?








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3116
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
258/1000  (258/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   Jeu 14 Mai - 1:27

Le Projet G-06 [11]

Quand Kyoshiro sortit en créant une sorte de lumière d'une puissance incomparable, Erwin sentit le soulagement l'envahir et il ne put s'empêcher de sourire. Dans ses bras, la jeune fille s'était arrêtée de se débattre. Le géant de métal s'écroulait progressivement. Il tombait en lambeaux, comme si la force mentale qui l'avait jusqu'à présent retenu avait disparu. Et c'était le cas. La défaite de la jeune fille était toute acquise, son organisation ne pourrait pas détruire Marijoa. Les Dragons Célestes allaient continué à garder leur cocon silencieux pour leur plus grand bien, et au dépend de héros innommés dont ils ne seraient jamais informés.


Klara

Pourtant, une figure moins familière que les autres apparut au loin et s'avança en marchant tranquillement, ne se donnant même pas la peine de jeter un coup d’œil à la carcasse métallique. C'était une femme, une Agent du CP9 qui avait déjà saboté à plusieurs reprises les plans de l'homme qui avait entamé cette construction. Et elle avait continué dans l'ombre à travailler pendant qu'Erwin, Katia et Kyoshiro se battaient d'arrache-pied. S'ils n'avaient pas réussi à désactiver cette machine, celle-ci aurait simplement explosé de l'intérieur à un tel niveau que toute reconstruction aurait pompé toute l'énergie du Paramécia. Mais à présent, elle ne comptait pas gâcher ces précieux explosifs qu'elle conserverait pour une prochaine occasion.

« - Au nom du Cipher Pol, je vous somme de me remettre l'enfant. »

Bien sûr, elle n'allait pas dévoiler son affiliation précise. Les marines seraient bientôt sur les lieux malgré la position de ce Groove, et elle ne voulait pas s'éterniser ici. Ce serait son patron qui ne serait pas content, à tous les coups, si elle ne pouvait pas se servir de cet enfant comme otage pour faire cesser les activités de celui qui tenait à elle. Plus encore, le rouquin semblait être un homme capable de jugeote. Tant qu'elle promettait de ne pas la blesser, ou de ne pas la tuer, elle pourrait certainement récupéré la prisonnière sans problème.

Et étrangement, ce fut le cas. Après une brève discussion elle put emporter la jeune fille qui n'opposa aucune résistance. Ils semblaient tous les deux faire confiance en l'assassin. Ou alors était-ce à cause de l'ampleur des événements qui les dépassaient tous les deux... Cette possibilité n'était pas à exclure. S'éloignant, Klara claqua sa langue dans sa bouche et commença à mettre en confiance la demoiselle. Aujourd'hui, elle avait fini de jouer les méchantes.


Allen Loopy, Saïx

Erwin constata bien rapidement que tout s'était bien terminé du côté de l'équipage des Birds Legacy. Doll était toujours souffrante mais son état était inaltérable à présent. Elle allait souffrir jusqu'à ce que mort s'en suive, mais l'équipage tenterait malgré tout de trouver un moyen de la sauver. Erwin leur proposa son aide mais il n'y avait rien qu'il puisse faire. Il promit de contacter toutes les personnes qu'il connaissait et potentiellement capables de soigner leur camarade. Ils le remercièrent mais partirent le cœur lourd et l'esprit défaitiste.

« - J'crois qu'on va pas'voir avant un p'tit m'ment ! Lança Saïx un sourire aux lèvres. J'retourne à la maison, cia ! »

Il prit le rouquin dans ses bras, le serrant un peu plus fort qu'à l’accoutumé, mais ne laissa pas le temps à celui-ci de poser plus de questions, ni même de le remercier. Il fut rapidement hors de portée, et finit par sauter naturellement dans l'eau. L'Île des Hommes-Poissons... La pensée de visiter cet endroit laissa Erwin incertain quelques instants. Peut-être qu'il devrait se trouver un équipage pour s'y rendre. Mais fricoter avec des pirates... Il avait autre chose à faire. Ils n'étaient pas tous méchants, cependant s'il voulait éviter de se mêler dans plus d'affaires qu'il ne l'était déjà, il valait mieux jouer la carte de la prudence.

« - Je pense qu'on devrait aussi y aller, soupira Katia. Malia ne va pas être contente en voyant que nous sommes rentrés bredouille...
- Ils ont d'autres choses à faire, en ce moment, que de nous donner des informations, lança Erwin en regardant finalement Kyoshiro. Merci de nous avoir à nouveau aidé, Kyoshiro. Je suis sûr qu'on se retrouvera à nouveau. N'hésite pas à m'appeler si tu as besoin d'aide. »

Après un sourire qu'il lança complice, Erwin se téléporta avec sa sœur. Avec la marine en approche, il devait quitter les lieux le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB] - Le Projet G-06 [Pv : Kyoshiro]
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» projet de diorama
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-