Le Deal du moment :
Rentrée 2020 – Jusqu’à 60% ...
Voir le deal

Partagez
 

 Opération Terre Blanche : Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue0/0Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue0/0Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Mar - 2:04








Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 863836Malia
Vice-amiral :
Hijima Malia

Grande inspiration. Malia balança ses cheveux mouillés en arrière en profitant de l’air frais qui emplissait ses poumons. De ses nombreux plongeons elle avait obtenu plusieurs informations. Tout d’abord, le nombre conséquent de victimes. Le raz-de-marée provoqué par la météorite avait éloigné les épaves de nombreux navires, mais il y flottait encore une quantité non-négligeable de débris. Ensuite, que malgré la gravité de l’évènement, il y avait eu des survivants. Tous ceux qu’elle avait pu sauver étaient allongés sur la côte, à récupérer – et attention, on ne parle ici que d’une petite dizaine d’individus. Enfin, dernier élément important, Knightwalker D. Arias ne faisait pas partie de ces rescapés. Était-il mort ? Sans corps, elle ne pouvait pas l’affirmer…

(Malia)- Menottez ces deux-là, puis ranimez-les, lança-t-elle aux soldats en lâchant les deux derniers corps en vie qu’elle avait pu repêcher.

A gauche, Elmetto Sokyu, alias L. A droite, Julia Horoji, alias Wave. Lui était en assez bonne forme bien que diminué par les menottes en granit marin et grandement limité par des chaines d’acier. Pour elle par contre, il n’avait pas été nécessaire de prendre autant de précaution. Wave respirait, mais était à peine consciente. De ce qu’elle en savait, ils s’étaient rebellé, avaient retourné leur veste. Ils étaient des traitres qui méritaient d’aller à Impel Down. Elle pouvait même les tuer ici et se contenter d’annoncer leur décès à son retour, mais ne le ferait pas, car sinon elle ne pourrait pas visualiser l’ensemble du tableau…

(Malia)- Vice-amiral Hijima au rapport… Je n’ai pas retrouvé la moindre de trace d’Arias, je suppose qu’il a coulé. J’ai également retrouvé deux des Cinq Légendes, vivantes. Aucune trace d’Irr, de Fon ou de Ganesh.




Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1416659076-irr
Deuxième Légende :
Irr

Irr laissa l’officier s’occuper des renforts révolutionnaires en silence. Il avait anticipé ce qui se produirait très probablement dans les semaines à venir et avait pleinement conscience du futur incertain des Cinq Légendes. C’était l’unique raison pour laquelle il n’avait pas exécuté cet officier. En effet, compte tenu de l’issue exceptionnelle de cette opération, il n’était pas idiot de penser que les rares individus à avoir survécus seraient traités en héros par les hautes instances du Gouvernement Mondial. Créer des héros était bénéfique pour tous, cela détournait l’attention des curieux avides de détails… à ceux-là on pouvait leur dire : « ne cherchez plus, c’est grâce à ces héros que nous avons gagné ! »

(Irr)- Je te crois, je te crois. De toute façon, même si tu mentais, tu n’aurais pas d’autre choix que celui de te porter garant pour nous. Le virus dans ton organisme – souvenir d’une expédition dans le Nouveau Monde – te transformera en larve décérébrée d’ici une semaine.

Pas besoin de se lancer dans une longue explication comme on le ferait à un enfant pour qu’il comprenne la situation. Ils étaient entre adultes intelligents et consentants et Irr savait bien que l’officier avait compris. Comme d’habitude, la seconde légende ferait tout en son pouvoir pour sauver les siens. Impassible, il contempla le navire révolutionnaire sombrer et son équipage se faire engloutir par la vague, puis se dirigea vers le poste de communication incrusté dans le mat principal pour y décrocher le combiné.

(Irr)- L’Histoire omettra probablement notre petit accord et ça me convient parfaitement. Appelle tes supérieurs et lance un signal de détresse… Cette bataille est terminée.

Irr balança alors ses munitions à l’eau et brisa ses arbalètes au sol, puis il ôta ses protections unes à unes, déchira ses vêtements et fixa Sypher dans les yeux avec un sourire lourd en sous-entendus.

(Irr)- Attaque, pas trop fort non plus, mais mets-y du tiens. Il faut que ça ait l’air réel.








Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1416659085-ganesh
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1416659063-fon
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1421547155-chester
Quatrième Légende :
Freddy alias Ganesh
Cinquième Légende :
Fany alias Fon
Capitaine de Division :
Sparks Chester

L’un des deux blonds retrouva rapidement ses esprits. Bien que ses souvenirs soient encore confus, Fon reconnu ce soldat qu’elle avait attaqué sans en avoir conscience. A vrai dire, rien de ce qui s’était déroulé jusqu’à présent ne lui semblait réel. Ainsi, lorsque l’officier chercha à en apprendre plus sur les circonstances de la supposée manipulation, la rousse regarda son ami éléphant avec interrogation. Que s’était-il passé ? Lentement, les souvenirs lui revinrent en mémoire, elle se souvint de Mariejoa après la réunion. Ils étaient allés déguster des glaces avec Mike et Erwin… puis le soir, elle avait retrouvé les autre Légendes dans leur chambre d’Hotêl. On leur en avait donné cinq, mais ils avaient l’habitude de dormir ensemble, les uns sur les autres…

(Fon)- C’est de ma faute… Pour me soutenir, le groupe a décidé de désobéir et… et… en venant ici on… on a perdu le contrôle … puis Wave elle… elle…

Incapable de terminer sa phrase, la jeune Fanny éclata en sanglots. Ganesh vint la consoler tandis que l’officier continua alors de parler de sa supérieure avec véhémence. Lorsqu’il utilisa les mots « homme-insecte » pour parler du maitre L, ses pleurs augmentèrent en intensité. Ils les cherchaient depuis plusieurs minutes, mais peut-être que les autres étaient tout simplement morts… peut-être qu’elle ne le reverrait jamais. Trop secouée émotionnellement, elle fut la dernière à remarquer la présence d’un nouvel officier de la Marine.

(Fon)- JE VEUX PAS ALLER EN PRISON, JE VEUX MES AMIS !

Chester par contre l’avait remarqué depuis le début. Il avait observé l’arrivée au pas de course du soldat, avait remarqué la nature de son zoan et s’était retenu d’hurler de rage en comprenant à qui il avait à faire. « Taito » comme l’appela son supérieur, avait braqué son arme à feu vers la rockstar qui le défiait du regard, tenant fermement sa guitare par le manche, à la manière d’une arme. Son maquillage dégoulinant, ses cheveux remplis de boue et ses yeux rendus rouges par l’eau salée de Calm Belt lui donnait une vraie allure de démon.

(Chester)- Bordel, c’était toi…

Soudain, des bords tranchants se déployèrent de part et d’autre de la caisse, donnant à l’instrument ainsi manipulé par le manche des allures de hache. En une fraction de seconde, Chester passa d’un immobilise absolu à une très haute vitesse de déplacement, fondant sur sa proie en brandissant son arme, avant de rabattre cette dernière avec une violence inouïe. La tension sur son visage était telle qu’on pouvait en deviner la forme de chaque muscle, de chaque veine. Il aurait pu prendre un coup de sabre ou balle que ça ne l’aurait pas empêché d’agiter frénétiquement son arme.

(Chester)- SAINT UREA, C’ÉTAIT TOI, ENFOIRÉ !

Ganesh n’était pas vraiment une lumière et préférait de loin la baston pure et simple à ce genre de scènes sans action, mais il avait au moins compris une chose : les Cinq Légendes vivaient leurs heures les plus sombres et visiblement, ce « contre-amiral Aurola » était en aussi mauvaise posture qu’eux. Seraient-ils tous accusés de trahison et jetés à Impel Down ? Ce Taito était-il venu les capturer ? Dans le doute et par instinct de survie, le pachyderme décida de s’éloigner au maximum de tout représentant de la mouette, au moins le temps que l’affaire se tasse.

(Ganesh)- Galileo…

Une barrière bleue émana alors de l’étrange couvre-chef de l’éléphant pour englober l’ensemble de la zone. Freddy Mercurial en profita alors pour attraper la rouquine. Grâce à son pouvoir, les deux légendes disparurent sans laisser la moindre trace.


Taito : Tu peux être au courant pour le rapport de Malia. Je vous laisse à deux du coup (Dai-Taito, pas de bêtises hein ? )

Sypher : je précise qu'Irr, si tu attaques, va encaisser l'attaque sans aucune protection ni blocage (si tu vois ce que je veux dire).
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

Sypher Wenham
Messages : 384
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue40/75Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue242/350Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (242/350)
Berrys: 64.968.521 B

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mar - 19:23

Opération Terre Blanche


« I am not in danger. I am the danger. »







Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 650834datemasamunesengokubasarabycrisshiond4qjvm1

Le navire de guerre de la Révolution était lentement en train de sombrer dans l’océan bleu marine, laissant son équipage à bord partir vers d’autres cieux, rejoindre leurs ancêtres. En voyant la réussite de cet assaut, je ne fis que pousser un léger soupir de soulagement, alors que mes canons reprirent leur forme initiale. Ceci fait, je les rangeai au niveau de ma ceinture avant de me retourner entièrement vers la Deuxième Légende se trouvant à mes côtés. Nous n’étions plus que tous les deux en ces lieux. Seuls face à notre destinée. Rapidement, celui-ci prit la parole à son tour afin de répondre à mes précédentes interactions, expliquant très clairement que quelque chose de particulièrement dangereux m’attendait. En effet, en me tirant dessus un peu plus tôt à l’aide de ses arbalètes, il avait été en mesure d’envahir mon organisme avec un virus. Et d’après sa description, si je ne pouvais trouver de remède en une semaine, il faudrait tout simplement.. Me tuer. N’affichant pas cette once de crainte et de réflexion venant immédiatement percuter mon esprit, je fermai les yeux le temps d’un instant. Cet homme, Irr, continua alors, annonçant la fin de la Guerre. Ni plus ni moins. Arborant un fier sourire bien qu’un brin antipathique, je fis un hochement de la tête pour lui montrer mon contentement.

C’est alors qu’il se dirigea vers le mât du navire pour y décrocher le combiné relié au Gouvernement, juste avant de se dresser face à moi, me demandant de le frapper suffisamment fort pour que sa capture paraisse la plus réelle possible. Ainsi, me plaçant à seulement quelques centimètres de lui, je le fixai du regard, déterminé. J’amenai ensuite ma main gauche à l’intérieur de l’une de mes poches pour en sortir un coquillage auparavant rempli grâce à l’une des techniques de Ghetis. De mon autre main, je m’équipais de mon gant à griffes, puis exécutai un signe de la tête en guise de « Prêt ? »

Sans même attendre une réponse de sa part quant à cette interrogation, je frappai sa jambe droite avec force, déclenchant l’Impact Dial ayant pour effet de briser son membre. Au même moment, je plantai mes griffes à l’intérieur de son épaule gauche, les enfonçant bien profondément afin de trancher ses nerfs et ainsi faire de même avec ce membre-là. Mon objectif était de le priver à la fois de mouvement, mais aussi de possibilité de se battre. En ne tenant plus que sur une jambe, il lui serait quasiment impossible de se déplacer correctement et même de tenir debout. Et.. En ne gardant qu’un seul bras, ses compétences de combat se voyaient être amoindries. Lors du choc au niveau de sa jambe, mon bras avait quelque peu explosé, répandant de la sève aux alentours, sans pour autant me causer des dégâts, étant donné qu’il ne s’agissait pas de mon vrai membre.


« N’espère plus gambader comme tu as pu le faire jusqu’aujourd’hui. Ta liberté est désormais réduite à néant. »

Prononçant le dernier mot de cette phrase, je frappai le buste de la Légende du pied, pour le faire tomber à terre. Attrapant l’un de mes revolver, je le pointai en direction de l’homme, tirant rapidement et sans pitié une balle dans son épaule droite, celle encore fonctionnelle. Rien de bien méchant, seulement de quoi le paralyser. Puis, je fis couler une quantité suffisamment importante de sève toxique venant de mes pieds, afin de recouvrir son corps – excepté sa tête – et ainsi l’immobiliser entièrement, en le brûlant par la même occasion. Détournant les yeux de son regard, j’attrapai ensuite le combiné et composait un numéro pour prendre la parole.

« Ici le Commandant Wenham. Notre navire a été emporté par la vague sur plusieurs kilomètres. J’ai détruit un Navire de Guerre Révolutionnaire qui approchait dangereusement de notre position et qui nous a bombardés. Résultat des courses : la Deuxième Légende, Irr et moi sommes les seuls survivants. Toutefois.. J’ai fait en sorte de le neutraliser. Il n’y a plus qu’à l’enfermer à Impel Down. Il faudra que je parle de quelque chose d’assez important aux supérieurs. Mais pour l’heure.. J’ai besoin de renfort pour nous amener à bon port. »


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1274
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue39/75Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue99/350Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (99/350)
Berrys: 147.598.000 B

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Mar - 16:15


L'éveil de Daisuke ...



Le changement
de Daisuke

▬ Taito, ne te mets pas en travers de mon chemin !
Je m'étais réveillé dans la boue, aux côtés de personnes dont je ne connaissais rien. D'abord perdu, je repris rapidement mes esprits en leur demandant ce qui s'était passé. Je m'étais d'abord tourné vers la fille aux cheveux de feu et à l'homme éléphant, mais aucun d'eux n'avaient réellement répondu à mes questions. Le type restait silencieux, laissant sangloter la jeune fille dans ses bras. Il semblait se connaître depuis longtemps, car ils n'avaient pas besoin de se parler pour se comprendre, qu'avait-il vécut ? Je me souvenais de cette fille, elle m'avait attaqué lorsque nous étions encore au large, entre la mer et la météorite. Je n'avais fait qu'entrapercevoir son ami, lors de l'affrontement, mais le dernier homme, le blond aux cheveux longs m'étaient totalement inconnu. A sa façon de s'habiller, c'était sans doute un révolutionnaire, et alors que Taito était encore loin en forme hybride, je tentai de discuter avec lui, en vain. Le dialogue ne passait pas, mais je n'entrais pas dans les détails, me faisant toujours nommer contre-amiral Aurola, il me semblait que j'avais quelque peu l'ascendant sur lui, mais il faut se méfier de l'eau qui dort. C'est pour cette raison, lorsque le commandant de la marine s'approcha de nous, j'avais toujours un œil sur lui.

Dans ma forme hybride, si l'on peut dire, mon flanc gauche était totalement transformé en fumée, je m'étais interposé entre l'arme de mon subordonné et le révolutionnaire, toujours à terre. J'aurais très bien pu laisser le marine faire ce qu'il avait à faire, mais il effrayait la jeune femme et semblait venir avec des intentions plutôt hostiles. Ce n'était clairement perceptible, mais c'était comme se sentir menacé d'une chose invisible. Pour moi, c'était clair que le chanteur n'était plus une menace, si seulement je connaissais leurs antécédents...

La jeune femme se mit alors à crier. Sans attendre une seconde, le Chester agrippa son arme, d'où sortirent deux lames, de chaque côtés, et se leva d'un bond en direction du nouvel arrivant. "C'est terminé pour toi et tes amis" disait-il juste avant. Je le pensais aussi, et j'avais tort. Cependant, je n'avais pas l'intention de les laisser s’entre-tuer devant moi. J'usa de ma partie déjà transformé en fumée pour prendre de vitesse le révolutionnaire et positionner un bras gigantesque entre lui et moi. Il devait passer à côté de moi, s'il voulait atteindre mon collègue, il n'irait pas si facilement. Rendant mon bras assez compact pour l'arrêter, je voulais dans un premier temps simplement l'arrêter, mais s'il fallait, je pourrais être plus brusque et l'envoyer valser à plusieurs mètres au loin. Il n'y avait plus rien ici, tous les arbres avaient été balayé par la puissance de l'impact, et alors que tout semblait plus calme que jamais, je perçu au loin plusieurs onde de choc, que se passait-il ? Soudain, je me rappelai de la présence de plusieurs corsaires, qui s'étaient détachés du groupe de navire de guerre, dès le départ des hostilités. Dans des circonstances telles que celles-ci, peut être avaient-ils engagés le combat contre des révolutionnaires, un peu plus loin. Je ne méditais pas là dessus bien longtemps, même si la présence de Nakata était peut être possible, ce n'était pas ici que je souhaitais le revoir, surtout pas dans ces conditions.

Alors que les deux légendes disparaissaient, il ne restaient donc ici que Taito, Chester et moi. Je ne suis plutôt du genre diplomate en temps normal, et même s'ils avaient une querelles à honorer, je ne les laisserais pas verser encore plus de sang.
- Je n'insisterais pas plus, commandant. Baissez votre arme. C'est mon dernier avertissement.
Je ne voulais pas me battre contre Chester, ni contre Taito, pourtant, ils étaient sur le point de me forcer à entrer dans leur duel, chose qui n'était bon pour personne. Petit à petit, je sentais mon cœur accélérer, comme si une nouvelle dose d'adrénaline venait de se répandre dans mon corps. Je tremblais un peu, mais pas de peur. Je gardais mon calme et m'attendait à toute réponse, positive ou négative, de la part du Nowaki. Les pieds dans la boue, un nouvel affrontement allait peut être voir le jour...


Récapitulatif:
 

_________________
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 542
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue40/75Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue74/350Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (74/350)
Berrys: 278.532.000 B

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Mar - 16:35

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Tumblr_myldcusvGh1svh2xeo1_500

Piss me off !




Ma mission était simple en apparence, cependant, en un rien de temps elle pouvait tourner au drame. En effet, j'avais face à moi un contre-amiral de la marine, deux des cinq légendes et un révolutionnaires. Si ces personnes se retournaient contre nous, moi et Daisuke, nous pourrions être dans de beau draps... Restant égal à moi-même, je " menaçais " ce révolutionnaire avec mon arme à feu. Je ne voulais guère tirer sur lui, mais vu son être, ce type ne doit pas être du genre à simplement baisser les bras. Avec ou sans leader, il continuera de croire en ses convictions et de ce fait, il combattra encore. Au fond, si Arias tombe ou non, la révolution ne mourra pas avec lui. Simplement sa synchronisation qui disparaitra en fumée, transformant un groupe organisé en une multitudes de groupes anarchiques. Et quand bien même il est plus simple d'arrêter une multitudes de petits groupes, plutôt qu'un seul et même mouvement entier, cela sera difficile. Après tout, il n'y a pas que la révolution qui a perdu, ou va perdre des unités. Nous même, le gouvernement mondial, et plus principalement la marine, nous avons perdu des amis, des proches, des alliés... Et pas qu'un peu...

Je repensais rapidement au rapport de la vice-amiral qui devait vérifier certaines choses et me concentrais sur ma partie. Je devais appeler le Q.G au plus vite pour dire que j'avais Daisuke entre les mains. Nous serions ainsi vite rapatriés, du moins, je le pensais. En effet, rapidement, les deux légendes se mirent à agir. Visiblement, certains se sentaient coupables. Notamment Fon, qui exprimait sa tristesse. Hm ? Intrigué, je m'apprêtais à avancer, mais malheureusement, le seul révolutionnaire - officiel - de cette " troupe " était en colère. Hm ? Ah... Il semble m'en vouloir pour Saint-Uréa visiblement. Reportant toute mon attention sur lui, je l'observais et m'apprêtais à riposter sur le coup. Ignorant totalement les actes de l'éléphant et la fille sauvage, je les laissaient s'échapper comme si de rien était. Mon regard était posé sur cet homme, désormais ancienne star du métal.

D'un geste rapide, il se jetait sur moi avec une férocité venu d'un autre monde. Sa guitare devenant en main une véritable sorte de hache. Prêt à me trancher, je me transformais alors en hybride et m'apprêtais à répondre à son offensive de manière simple et précise. Mais voilà, un imprévu ... intervint. Le contre-amiral semblait " capturer " l'adversaire et je vins à grogner. Je n'aime pas qu'on me vol mes " proie ", mais passons. Prenant mon mal en patience, je m'apprêtais à tirer que j'entendais alors mon collègue l'ouvrir pour me donner un " avertissement " supplémentaire. Logiquement, en tant qu'officier supérieur à moi, je me devais d'obéir, mais à la vue de la situation, est-ce que je ne pouvais pas faire exception ? Fronçant les sourcils, faisant face à Daisuke Aurola, je vins alors à continuer de pointer mon arme.

" ... Cet homme est un danger et dans ce genre de situation, il se doit d'être neutralisé. Et c'est clairement ce que je vais faire. Que cela vous plaise ou non, contre-amiral Aurola. "

Baissant alors lentement mon arme en prenant un air résigné au final, je vins à re-ouvrir les yeux brusquement et sauter en usant du Soru pour accélérer mon geste. En partant du principe que le chanteur de métal était ralentit - ou au mieux immobilisé - je tentais de l'assommer en frappant violemment son crâne. Sur les nerfs, je le frappais sans me rendre compte de ma force, qui au final allait peut-être lui laisser des séquelles. Avec un peu de chance, mon coup le ferait revenir à la raison et il se mettrait à chanter des berceuses pour bébé ? Bref, redescendant sur la boue, je vins alors à me retourner pour alors regarder le contre-amiral, que j'espérais avoir pris de cours. En effet, si cela se trouve, il avait une fois de plus protégé ce révolutionnaire durant mon assaut. Je ne le connaissais pas particulièrement, n'avais aucune connaissance sur sa manière d'être, mais actuellement, nous n'avions pas le temps pour jouer aux bisounours. Bien trop de vies ont été gâchées et d'ailleurs, un grand nombre pouvait être facturées à cette personne en face de moi, que je me dois de surnommer " supérieur ". Le regard vif, l'air quelque peu froid et direct, je lui disais de manière pure et simple.

" ... Ma mission actuelle est de vous rapatrier au Q.G. Ainsi que d'éventuels survivants en supposant qu'il y en ai... Malheureusement, les deux sont partit visiblement... Ne trainons pas plus longtemps ici.  Votre cas est déjà une belle histoire... Ne perdons pas plus de temps contre-amiral... A moins que vous ayez un truc à dire encore ?  "


Doucement, je saisissais mon appareil de communication pour débuter un appel. Mais qui sait ce qui allait se passer. Peut-être que le chanteur n'était pas K.O ? Ou que Daisuke allait s'interposer une fois de plus entre moi et mes actions ? Quoi qu'il en soit, les choses allaient être décisives durant les prochaines secondes.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Spoiler:
 

_________________
Le monde est souillé...

L'heure est  venue de faire le ménage.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue0/0Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue0/0Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Avr - 3:04






Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1419289572-aston
Directeur AOI :
Aston Finley

La suite, parce que tout n’était pas encore terminé, ne les concernait pas. La suite, Finley – entre autres – s’en chargerait. Tout ce qu’ils avaient besoin de retenir était qu’au final, malgré des pertes conséquentes, le Gouvernement Mondial avait éliminé leur cible première : Knightwalker D Arias, chef de la révolution. Sauf que pour passer à la suite, il fallait évacuer ce vaste continent qu’était Baltigo. Le directeur de l’AOI allait donc devoir jouer les taxis dans un premier temps. Ses premiers clients, une Légende et un officier, ne furent pas faciles à localiser car situés au large de l’île, quelque part sur Calm Belt. Heureusement, il finit par apercevoir le navire et expédia l’officier rescapé ainsi que son prisonnier à Enies Lobby, où aurait lieu le débriefing.

Trouver ses deuxièmes clients fut bien plus simple. Hijima Malia s’était en effet contentée de l’attendre sur la côte du lieu où Arias avait été vaincu. Pas de corps pour l’ex-leader révolutionnaire mais comme disait l’adage : « pas de nouvelles, bonne nouvelle ». Direction Enies Lobby également pour la vice-amirale, les quelques survivants et les deux Légendes.
Par contre, tomber sur ses troisièmes passagers fut particulièrement fastidieux. Il avait dû suivre les traces de pas reptiliens au sol depuis l’endroit où il avait déposé Taito Nowaki – pas à pieds, n’empêche que ce fut long. Sur place, il y trouva également Daisuke Aurola ainsi que Chester Sparks, mais aucune trace des deux Légendes restantes. Bref, trois personnes de plus parties pour Enies Lobby.

Il termina sa série d’aller-retour avec le sud de Baltigo, où Lisa Benz, Yu, mais aussi Mike Tay et un Pacifista, l’attendaient. Pour eux cependant, la prochaine destination était Mariejoa.





Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 1384125067-sous-directrice
Capitaine Législateur AOI :
Epola Alexo


Transporter Sypher et son prisonnier s’était fait en deux temps. Irr avait été directement menotté, enchainé, soigné mais placé dans un petit bureau verrouillé dans un bâtiment quelque part entre les portes de l’île et le Tribunal. L’officier quant à lui était directement apparu au troisième étage de l’imposante Tour de la loi, servant de QG pour l’AOI. Il y fut rejoint quelques secondes plus tard par Daisuke, également déposé sur les lieux. C’est alors qu’une jolie blonde fit irruption dans la pièce, s’assurant de ne pas être suivie avant de refermer la porte derrière elle.

(Alexo)- Je serai brève car d’ici quelques minutes, vous et les autres survivants aurez une entrevue avec le directeur du CP8…

Alexo Epola, capitaine législateur de l’AOI, étala alors sur la table une série de documents contenus dans un dossier. Quelques éléments se démarquaient de ce lot de documents : des transcriptions écrites de conversation escargophoniques, des avis de recherches et autres rapports. Mais avant de se concentrer sur ces derniers, Alexo s’adressa directement à Daisuke.

(Alexo)- Les nouvelles circulent très vite et Pacifique fait d’ores-et-déjà pression pour que vous soyez rétrogradé, Aurola. Votre futur au sein de la marine est incertain, mais malgré tout vous restez un bon soldat, caractériel voire insubordonné par moments certes mais décisif. C’est pourquoi je vous propose un poste d’exécuteur pour l’AOI.

Ceci fait, Alexo se tourna alors vers Sypher, pour lequel elle était bien plus enthousiaste. L’idée de recruter Daisuke ne venait pas d’elle mais de Finley… Par contre, Sypher était un candidat légitime et convoité par d’autres organismes comme le Cipher Pol 3, 7 et 8. L’approcher en premier était primordial pour espérer l’avoir parmi ses rangs.

(Alexo)- Par contre votre futur à vous, Wenham, s’annonce des plus radieux. Non seulement la capture d’Irr ainsi que votre statut de survivant va faire de vous un héros, mais vous avez en plus un palmarès intéressant. Vos interventions nous ont permis de mettre à jour de dangereux criminels tels que Zeke Lundren, Shindô, ou même Erwin Dog… Vous n’êtes pas spécialement le plus efficace des soldats, mais votre habilité à faire des liens et à enquêter son précisément ce que nous recherchons à l’AOI pour maintenir au mieux le décret Décima.

Daisuke n’avait pratiquement pas le choix. Pour Sypher en revanche, c’était plus compliqué. Le jeune officier pouvait en effet très bien refuser l’offre et accepter la généreuse promotion au sein de la marine, sans parler des autres Cipher Pol et de leurs propositions toutes aussi alléchantes. Le CP8 le voulait pour enquêter sur Zeke Lundren par exemple – avoir sa propre affaire et des responsabilités avait de quoi faire rêver n’importe quel soldat.

(Alexo)- Je vais être honnête avec vous, d’autres organismes au sein du Gouvernement Mondial pourraient éventuellement vous approcher. Je crois cependant savoir que vous aimez aussi l’action, qui n’est pas des plus fréquentes lorsqu’on rejoint le CP3 ou le CP8. Si vous choisissez l’AOI, vous occuperez un poste important et prestigieux, n’aurez comme supérieur que moi-même, les directeurs et les hautes instances du gouvernement mondial, sans parler des responsabilités et du rôle central qu’occupent l’AOI dans la lutte contre l’Ordre Décima.

D’autant plus central que l’autre souci majeur de Mariejoa – à savoir l’armée révolutionnaire – n’en serait peut-être plus un d’ici quelques semaines.





Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Viktor12
Directeur du CP8 :
Poka Viktor


Dix minutes plus tard, dix étages plus haut, toujours dans cette même Tour de la Loi, Viktor Poka accueillait dans son bureau les vingt soldats de la Marine rescapés de l’Opération Terre Blanche. Chez les vice-amiraux, Karast et Malia présentaient bien, Ronald et Kisa en revanche étaient chacun allongés sur des lits d’hôpital acheminés jusqu’ici, le corps couverts de bandages. Daisuke, Sypher et Taito avaient également bonne mine comparé aux autres colonels, commandants et sergents. Seule Midoritaka était absente.

(Viktor)- Dans moins d’une semaine, le monde entier apprendra ce qui deviendra alors la version officielle de l’histoire. Les Civils découvriront alors les visages de leurs nouveaux héros et héroïnes, tandis que les traitres devront être jugés…

Référence au statut particulier des Cinq Légendes. En confiance, Poka fit le tour de son bureau avant de s’asseoir sur ce dernier. Machinalement, il se mit à jongler d’une main avec un kiwi et reprit son speech.

(Viktor)- Et qui dit héros dit promotion, dit-il en se tournant vers Taito, enfin peut-être pas pour tout le monde, enchaina-t-il en regardant furtivement Daisuke, mais dans tous les cas, vous serez au centre de toutes les attentions durant les jours qui viennent.

Sa mine se fit alors plus sombre puis soudain, sa main griffue et recouverte d’écaille se referma avec force sur le kiwi, instantanément réduit bouillie, qui dégoulina alors entre ses doigts.

(Viktor)- Vos faits et gestes seront surveillés… pas un mot à propos d’Erwin Dog, pas un mot sur les circonstances de la mort d’Arias et tout se passera bien.



Voilà, désolé pour le retard (beaucoup de temps pour pas grand chose, je sais). Du coup votre groupe est officiellement terminé, vous pouvez éventuellement poster une petite conclusion perso, mais je ne répondrai normalement plus !
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 542
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue40/75Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Left_bar_bleue74/350Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty_bar_bleue  (74/350)
Berrys: 278.532.000 B

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Avr - 23:55

Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Tumblr_myldcusvGh1svh2xeo1_500

Game over for the other. You win !



La tension était quasiment à son maximum. Un simple mot de travers et on pouvais dire aisément que la situation allait s'enflammer. Cet homme n'était plus n'importe qui. Il était un contre-amiral certes, mais surtout, un homme qui a mis en danger un grand nombre de personnes. Pourquoi ? La raison m'échappait, mais j'aurais mes réponses, en supposant qu'il ne me les donnent pas maintenant. Actuellement, j'attendais des réponses pour savoir s'il allait me suivre ou non, car si cela se trouve, après ce qu'il avait fait, il allait peut-être décider de fuir. Restant sur mes gardes, j'en oubliais l'autre abruti qui était sans doute assommé désormais. Mon arme en main, je m'apprêtais à la pointer sur lui à la moindre réponse négative. Ce contre-amirale venait de perdre son rôle à mes yeux. En brisant ce qui était un " pilier " de sûreté et en laissant cette météorite s'écraser sur nos forces, il nous avait trahis. Pire encore, il avait blessé l'amirale en chef et ça, c'est impardonnable, aussi volontaire ou non cela soit-il...

Après un petit temps sans rien dire, une fois les alliés prévenu de notre position, c'est le directeur de l'AOI qui nous rejoignait. Prêt à jouer les taxis, je n'en revenais toujours pas d'un tel pouvoir. Est-il possible d'avoir deux pouvoirs similaires sur cette planète ? Comment a-t-il copié la téléportation d'Erwin ? Bien des questions se posaient dans ma tête, mais aucune n'avaient de réponses... Quoi qu'il en soit, nous étions vite téléporté à un endroit que je reconnaissais et je me contentais d'attendre que les choses se passent. Après un speech, je m'absentais quelques minutes pour appeler des personnes importantes à mes yeux. La prochaine " réunion " allait avoir lieu, alors j'allais devoir faire vite.  Qui était la personne que j'allais appeler ? Simple : ma soeur.

" Allô ? Violet ? "
" T... Taito ? "

Sa voix semblait émue. Me taisant un bref instant, j'entendais la voix d'Hotaru derrière ma soeur qui prononçait mon nom. Ils semblaient heureux de me savoir vivant. Les laissant réaliser la chose, ce n'est qu'une fois calmé que je vins à donner mes ordres.

" O.. Oui je vais bien. Oui rassurez-vous. Oui tout va bien. Bon, écoutez j'ai pas trop de temps, alors, rejoignez moi à Enies Lobby, on se retrouvera là-bas. Ok ? J'ai hâte. "

Raccrochant, je vins à suivre les quelques figures qui se dirigeaient vers le fameux endroit où nous étions attendu. En chemin, je croisais quelques collègues comme Karast et Malia. Les suivants, je prenais de leurs nouvelles, espérant qu'ils aillent mieux. Même si avouons le, je n'avais pas de réponses de leurs part, ce n'est pas comme si j'étais un ami. D'ailleurs, je n'avais pas vraiment pu tenir parole auprès de Karast. Daisuke Aurola ne lui avait pas été livré en main propre, afin de le " punir " personnellement. De ce que j'avais compris, un amiral faisait pression pour le rétrograder, mais au final, cette décision n'est pas suffisante.  Un tel acte méritait une punition physique, une belle baffe dans la gueule, ou un truc du genre.

Arrivant dans le bureau, je grimaçais en voyant mes collègues blessés au combat. Et dire que j'avais bonne mine moi... Me mordant la lèvre, je croisais mes bras et serrais serrais l'un d'eux, d'une poigne de fer. Le chef du CP8 était là, prêt à nous débriefer. Il ne mâchait pas ses mots et allait droit au but. Le mot " héros " me faisait tiquer sur le coup. Certes, dans mon cas j'avais permis de tuer une vingtaine d'hommes poissons et mis hors service un révolutionnaire, cependant, est-ce que je mérite ce " titre " ?  Serais-je trop humble sur ce coup ? La réalité est qu'à mes yeux, je ne méritais pas cela avec les blessés qu'on avais. Par notre faute, l'amirale en chef et des vice-amiraux sont mal en point, alors que nous... Peut-être qu'un peu de plomb dans la tête me ferait du bien.
Le colosse parlait de promotion et je me demandais bien quel genre de poste j'allais désormais avoir. Colonel ? Ou bien ... Peut-être contre-amiral comme Daisuke ? Après tout, vu ses dires, ce dernier risque de perdre sa place. Ne devrais-je pas suggérer de prendre sa place ? Cela serais mesquin et assez cruel de ma part, pourtant, au fond de moi je le savais : le grade permet d'être écouté, être quelqu'un et reconnu par ses semblables. J'avais simplement hâte d'apprendre quel grade j'allais gagner.

Mais ma rêverie fut de courte durée quand un nom vint chambouler cette affaire. Erwin Dog. De quoi ? Comment ? Sur le coup, je ne comprenais pas ce que faisait ce dernier dans ce sujet. Aurait-il fait une connerie ? Ne disant rien, je regardais les autres et me taisais jusqu'à la réunion. Après cela, je m'en allais dans des quartiers mis à disposition et je tentais de faire le vide. Mes jambes étaient lourdes et avouons le... J'étais fatigué. Ma tête bourdonnait fortement et je revins à penser aux dires de monsieur Poka... Nos gestes et faits seraient surveillés ? Soupirant de lassitude, je vins alors à me vider la tête en faisant une longue marche dans cette tour de la justice.

La guerre était terminée et le résultat des courses n'était pas à prendre à la légère : Arias est mort. La prochaine étape est Centes et les Décimas.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

_________________
Le monde est souillé...

L'heure est  venue de faire le ménage.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Opération Terre Blanche : Groupe 1   Opération Terre Blanche : Groupe 1 - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Opération Terre Blanche : Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Île de Bartigo-