Partagez | 
 

  La traque est ouverte. [Event - West Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1415

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Lun 20 Avr - 21:12




Dolce Tina et Sech.

La situation n'en finissait plus de se dégrader pour la pirate : les ennemis, en surnombre, se faisaient de plus en plus oppressants, à tel point qu'elle devait penser à tout avant d'esquisser le moindre geste. Fort heureusement, ils ne semblaient pas vraiment en mesure de lui tenir tête individuellement : elle entendait donc bien profiter de cette puissance personnelle pour en réchapper, d'une manière ou d'une autre. Ce n'était pas la première fois qu'elle avait affaire à toute une escouade de gouvernementaux, et elle comptait bien faire en sorte que ça ne soit pas la dernière... Quoi qu'il en fut, le rouquin continuait encore et toujours à lui tenir tête, malgré ses capacités martiales indiscutablement inférieures à celle de Tina : celle-là persévéra donc malgré le fait qu'elle se retrouvait alors acculée contre un mur, incapable de prendre la poudre d'escampette. Elle ne tarda pas à être surprise par les mouvements maladroits et vraisemblablement involontaires de son ennemi, qui en vint à l'attraper dans ses bras pour la maintenir plus ou moins immobile. La réaction de la primée fut aussi évidente que prévisible : elle tenta, de sa main libre qui ne tenait pas son épée, de se libérer de l'étreinte du représentant de la gent masculine, sans grand succès. Et pour cause : la peau de cet homme était étrangement glissante, et elle ne semblait présenter aucune prise propice à l'échappatoire... Pire encore : la blessure de la criminelle à son bras n'arrangeait pas à la chose puisqu'elle se trouvait absolument incapable de forcer plus puissamment.
L'affrontement se prolongea tandis que le rouquin prenait la décision de la balader un peu avant de se faire cogner par le hors-la-loi qui, en tentant d'arracher la jeune femme de son assaillant, ne put guère plus que les envoyer paître un peu plus loin. Le marine perdit alors l'équilibre temporairement, tandis que derrière, l'un de ses comparses semblait plus décidé que jamais à passer à l'assaut pour triompher de la capitaine... Celle-ci, dans un éclair de génie salvateur, décida de réagir pour se sauver la mise. En réalité, même si son adversaire l'empêchait de s'échapper à cause de sa peau glissante, cette même peau était à double tranchant : la Dolce n'avait qu'à trouver une prise extérieure pour se dégager de cette prise, en glissant. Ainsi, sans plus attendre, la pirate planta son sabre dans le sol, en biais, avant de tirer fermement sur le pommeau de celui-là. Elle glissa et se retrouva vivement sous son ennemi, laissant celui-là exposé aux tirs de son coéquipier. Malheureusement, l'une des balles de celui-là se rapprocha malgré tout de sa cible, et la primée fut contrainte de bloquer le projectile avec son épée... Laissant maladroite s'échapper l'arme de ses mains. Autrement dit ? Elle était blessée à un bras et désormais désarmée... Toujours aussi promptement, la hors-la-loi prit l'initiative de bondir sur le côté pour s'éloigner un tant soit peu du rouquin, en guise de mesure de sécurité, sans pouvoir pour autant aller chercher son arme.

Suite à cela, la demoiselle prit donc l'opportunité qui s'offrait à elle pour observer brièvement le champ de bataille. Le rouquin était le gouvernemental le plus proche d'elle. Le bataille de soldats un peu plus loin avait été désorganisé par les mouvements violents du hors-la-loi. Le grand costaud et le cyborg se trouvaient à l'écart. Enfin, le tireur qui avait bien failli la vaincre à plusieurs reprises était apparemment occupé. Autrement dit ? C'était l'occasion ou jamais de se faire la mal... Et c'était presque inespéré. Sans son arme, la primée risquait d'avoir du mal à poursuivre le combat, mais elle aurait l'occasion de se cacher en attendant que les marines ne lèvent l'ancre. Ainsi, Tina tourna vivement les talons et se prépara, contre toute attente, à user de l'une de ses techniques de célérité pour s'éloigner aussi vite que possible.

De l'autre côté, le cyborg laissa faire son homologue justicier sans grande conviction lorsque celui-là l'attrapa pour le porter, déclarant qu'il allait le guider en lieu sûr et qu'il s'assurerait que le chasseur de primes ne soit récompensé pour ses actes. Sech demeura silencieux dans un premier temps, mais ne tarda pas à comprendre que Tina, de l'autre côté, n'allait pas attendre que le colosse ne revienne à l'assaut pour prendre la fuite : il fallait donc combattre maintenant, avant qu'elle ne profite de sa vitesse pour s'éloigner. Le chasseur n'était plus en mesure de lui tenir tête seul... Mais il avait une petite idée pour l'entraver, voire la vaincre :

-Nan... Plutôt que d'aller me poser, j'ai un truc à te proposer... Et t'as rien à y perdre. Ecoute un peu...

Il chuchota alors sa proposition aux oreilles du colosse en s'assurant que personne d'autre ne l'entende dans les environs afin de conserver un effet de surprise intact et absolu. Une telle manœuvre risquait d'en surprendre plus d'un, et de leur donner l'avantage... D'autant plus qu'ils demeuraient malgré tout en avantage numérique.


Colonel Adrien

-Bon, ça commence à bien faire... Toujours pas d'nouvelles à l'horizon, mat'lot ?
-Rien de rien, colonel...

Le gigantesque soldat à la carrure avantageuse ajusta sa position sur sa chaise brinquebalante en émettant un grognement rauque et manifestement agacé. Il attrapa l'un de ses couteaux fétiches et s'amusa à le planter dans sa table personnel avant de l'y retirer, réitérant cette action une poignée de fois avant de reprendre la parole à l'intention d'un pauvre soldat occupé à récurer le parquet de sa cabine et vraisemblablement lassé par les questions à répétition de son supérieur :

-Aucune nouvelles, z'êtes sûr ?
-Oui, certain, colonel...
-S'agirait de pas les laisser filer, quand même.

Le gradé de la marine à la prestigieuse carrière bailla ostensiblement avant de lancer son couteau sur une cible présente à l'autre bout de sa cabine, l'envoyant en plein centre sans grande difficulté. Il tira alors une autre arme blanche d'un étui placé sur le mur derrière lui et observa la lame gravée avec minutie avant de grogner une nouvelle fois, pas patient pour un sou :

-Et là ?
-Toujours rien, colonel...
-Enfin, c'est pas croyable ! Deux lapins nains, volatilisés... Doivent bien être quelque part !
-Sans doute, colonel...

Énième grognement, puis à nouveau un silence. Mais cette fois-ci, le gradé n'eut pas le temps de reprendre son petit jeu qu'un autre marine montra sa tête par l'encadrement de la porte, tendant une paperasse à son supérieur tout en prenant la parole :

-Les Sergents-Chefs Ashura et Fenmore ont visiblement engagé le combat... Ils ont capturé celui-là et affrontent celle-là actuellement.
-Faites voir ?

Le colonel attrapa les affiches de mise-à-prix et grogna de satisfaction avant d'arborer un sourire enjoué. Nanto bientôt derrière les verrous, c'était une bonne surprise... Quant à Tina ? Il s'en fichait pertinemment.

-Trouvez moi l'numéro d'un de ces deux lascars. J'vais les contacter, faut pas qu'ils perdent de temps avec la donzelle.
-Bien, je reviens dès que j'ai du nouveau.
-Ok. Et toi, mat'lot, du nouveau de mes lapins ?
-Non, colonel...



Rappel : Nanto est niveau 15. Mark est niveau 13. Les deux sont KOs !
Tina est niveau 21, Sech est niveau 20 !

Tina s'apprête à fuir, Sech glisse quelques mots à l'oreille de Gray (Je te file le reste de la discussion par MP pour rendre ça plus intéressant ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 1.015.076.025 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mer 22 Avr - 15:58



La Traque est Ouverte .11





L
e plan de Yao pour fuir était simple, mais cependant très efficace. Il comptait semer la zizanie parmis la troupe de marine, tout faire peter et en profiter pour mettre la poudre d'escampette. Oui, car la situation avait bien dégénérée depuis cet accident au bar ou cet ivrogne avait tâché sa chemise ... Bien qu'il était certainement l'un des plus forts présent dans cette bataille, il était aussi le seul solitaire, alors que tous les autres avaient des compagnons pour les aider, Yao s'était retrouvé dans un sacré bordel. Tout ça pour vingt million de berry's ... Hmm, à vrai dire, cette Tina pouvait lui être plus utile que le simple montant de sa prime. Elle pouvait peut-être l'aider à réaliser ses nouveaux "projets"... Mais pour cela, fallait encore que le maffieux et la pirate survivent à tout ce merdier.

Alors que Yao courait pour récuperer la Douce, il percuta sans le vouloir le jeune roux qui servait de toutou à la marine. Apparemment cet agent la était le plus collant pour Tina, car depuis le début des hostilités, il n'avait pas lâché une seule fois la belle pirate. Yao continua tout de même sa trajectoire et attérit sur les toits, ou il croisa Aries.
Le cornu avait sans doute repérer la course du Moujuu car il avait eu le temps de dégainer deux de ses pistolets, et fit feu sur la bête. Si tout s'était passée comme prévu et que Yao aurait eut Tina sur son épaule, il aurait difficilement esquiver cette attaque. Mais la, il était libre comme l'air, et avec ses sens accrus du Moujuu, le maffieux eut le temps de dériver d'un pas rotatif sur sa droite pour esquiver les balles, bien qu'une lacéra son épaule sans s'y loger.
Alors qu'il s'apprêta à assener une attaque qui aurait put être mortelle pour le jeune sergent de la marine, celui-ci tomba du toit en arrière et attérit dans un débris de caisse. Yao s'approcha alors du rebord du toit et observa Aries, par terre. Il grognait de douleur, il avait dû se casser quelque chose dans sa chutte.

Moujuu avait une magnifique opportunité de tuer un de ses adversaires. Le sergent était par terre dans un sacré état, tandis que lui était sur le toit. Un saut accompagné d'un coup de poing écrasant aurait été mortel pour le jeune homme. Mais exécuter le marine n'était pas sa priorité, de plus avec le niveau qu'il avait, il y avait peu de chance pour qu'Aries soit un réel gêne dans sa fuite. Pour l'instant, son objectif était de fuir avec la pirate. Et ceux le plus rapidement possible. C'est pourquoi Yao sous sa forme bestiale rebroussa chemin et retourna vers le champs de bataille.

Arrivé aux toits bordant la rue dévisagée par les explosions et le sang, Yao jeta un rapide coup d'oeil à la scène qui se passait sous ses yeux. Les troupes de tirailleurs de la marine s'étaient disperçées avec le carnage que Yao avait fait quelques minutes auparavant. Gray qui avait retrouvé son état normal s'était écarté du coeur de la bataille avec le robot bléssé sur ses épaules. Enfin, son regard se porta sur la pirate. Celle-ci semblait vouloir fuir et prépara un mouvement de célérité, surement afin de rejoindre Yao qui avait déjà prit un peu d'avance. Mais son épée trainait au sol un peu plus loin. Il était certainement trop risqué pour elle de la récupérée, mais de sa position et à l'aide d'une certaine technique, Yao pouvait le faire pour elle.

Soudain, sa natte de cheveux poussa rapidement, et bientot, celle-ci atteignait plusieurs mètres de longs. Le Moujuu la coupa avec ses griffes et s'en servit comme fouet. D'un coup sec, le fouet fait de fibres capilaires se projetta et s'accrocha à l'épée laissée par terre. Dans la suite de son mouvement, Yao arriva à projetter l'arme blanche sur Tina.

- Tiens pirate récupère ça ! On ne t'avais jamais dit de ne jamais laissé trainer ses affaires ? Trève de plaisanterie, je crois qu'il est le moment opportun pour nous de se casser d'ici, et en vitesse !

Le Moujuu enroula alors le fouet autour de son bras droit. Yao était prêt à couvrir la Dolce pour que celle-ci puisse gagner de l'avance sur les soldats de la marines. Aux aguets, le maffieux sous sa forme bestiale ghuettait chaques mouvements dans la zone, et si il voyait quelqu'un s'en prendre à Tina, il allait directement bloquer, détourner ou destabilyser l'attaque avec le Muchi qu'il venait de crée. Il espérait seulement que cette pirate allait faire vite, car le temps pressait. De plus, même si les deux fuyards arrivaient à quitter la ville sans se faire attraper, il serait tout autant difficile de quitter l'île sans tomber sur les gouvernementaux. Mais pour ça, Yao avait déjà quelques idées en têtes pouvant être bien utiles pour le duo de Hors-la-loi...

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Jeu 23 Avr - 18:28

*Ainsi Aries avait tiré a bout portant sur sa cible mais cette dernière avait fait une sorte de Geppu et avait réussit à modifié sa course pour esquiver les projectiles. Aries était en bas, oui il s'était fait mal, clairement, la chute n'était pas prévue et surtout mal réceptionnée.

Le Cornu n'avait aucune idée de ce qui se passait de l'autre côté de la maison derrière laquelle il était tombé. Cependant aux bruits qu'il entendant ce foutu mafieux dopé à allez savoir quoi était encore entrain de foutre le bordel. Et lui qui était à court de munitions. Sans compté les côtes de niqué, mais ça il était capable de faire avec. Aries se leva et tituba un momnet jusqu'à une baraque où put voir l'étendu des dégâts et s'offrir les premiers soins, il n'était pas toubib alors bon c'était méga basique, mais mieux que rien. De plus il se mit à fouiller, oui ça fait pillage mais c'est pour la bonne cause, et de toute façon la maison à été désertée avec le bordel que foutent les autres à genre cinquante mètres de là, dans le but de trouver des munitions ou des explosifs. Il trouva juste un fusil, mais c'était mieux que rien.

Une fois fait il sortit de là et s'éloigna encore un peu, pour remonter avec quelques difficultés sur un toit, clairement plus éloigné que tout à l'heure de l'action, alors qu'il s'installait prêt à sniper ce qu'il pourrait son den den se mit à sonner , le sortant de sa poche, ce dernier avait prit les traits du colonel Adrien. Aries décrocha dans l'instant.*


"Colonel Adrien. Sergent-Chef Aries Fenmore au rapport.La situation est la suivante : l'équipage de la Dolce à été neutralisé, mais cette dernière nous résiste toujours. De notre côté un chasseur de Prime nous prête mains forte, il semble être un cyborg, le sergent-chef Nanao est au prise avec Tina tandis que le sergent-chef Asura est engagé dans un combat avec un allié de cette dernière, un mafieux aux traits asiatique usant de techniques martiales particulière. Les dommages matériel sur la zone de l'affrontement prennent de l'ampleur cependant le nombre de perte en vie civile est nul. Les combats semblent s'éterniser, le renfort de Tina étant clairement d'un niveau tout autre. Ainsi des renforts seraient le bienvenue, terminé. "

*Le Rapport était fait, Aries gardait le Den Den à l'oreille tout en observant la zone de combat où ce foutu mafieux ne cessait de se déchaîner, offrant à Tina de trop grandes oppurtunité, et entre les débris, les soldats et ses coéquipier Aries était encore incapable d'avoir un angle de tir convenable, les balles dans le fusil étant limitée, il ne devait pas en gâcher. Il attendait maintenant les ordres de son supérieur ou une fenêtre de tir pour agir, se remettant à observer le champ de bataille.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Dim 26 Avr - 14:10

La belle essayait de lui échapper, tentant de le repousser, mais toutes ses tentatives semblaient être vouées à l’échec. Nanao n’en était pas peu fier, il tenait une magnifique jeune femme dans ses bras, même si ce n’était pas volontairement qu’elle avait fini par s’y trouver. Tout aurait pu aller pour le mieux, si le voyou n’était pas intervenu, à cause de lui, Nanao se retrouvait au sol, allongé. Non pas que le fait de se retrouver allonger avec la belle Pirate était pour le déplaire, mais ainsi il ne pouvait offrir une cible correcte à son coéquipier … « Arrêtez donc de m’émoustiller avec vos mouvements voulez-vous et tenez-vous tranquille » … Bien entendu la belle ne l’écouta pas et tenta de profiter de l’occasion pour essayer un dernier coup. Celui-ci se montra plus réussit que les précédents et ce fut contrit que le rouquin vit sa prise lui glisser entre les bras et ce au sens littéral du terme. Par chance, elle ne put aller bien loin, car un tir l’obligea à se défendre et luit fit perdre son arme. Pendant ce temps Gray semblait avoir retrouvé ses esprits, ce qui était à la fois bien, mais aussi gênant. D’un côté il arrêtera de tout détruire, les habitants de l’île ne devaient pas payer pour le refus d’obtempérer de leur cible. Entre les grenades du voyou et la force de destruction de leur colosse, nombreuses maisons auraient pu subir de lourds dégâts. Mais le fait que Gray soit sorti de sa rage, faisait qu’il n’était plus obnubilé par sa cible. La preuve en fut donné lorsqu’il porta assistance au chasseur de prime, prenant même quelques secondes pour le soigner …*Il s’y connait en premier soin ?* … Cette remarque intérieure de Nanao fut accompagnée par un sifflement de respect tout aussi intérieur. Bon pas le temps de réfléchir aux actes de leur force brute, Aries n’avait pas ouvert le feu, surement à cause du voyou qui était partit dans sa direction. Le membre de la brigade et agent du Cypher Pol, se demanda dans quel état pouvait se trouver son camarade et s’il pourrait compter sur son assistance pour la suite.

En parlant d’assistance, le fait que le fouteur de trouble réapparaisse, n’était pas bon signe. Ce dernier semblait épuisé, ce qui était logique mais aussi rassurant. S’il avait gardé sa forme bestiale, quelque chose avait changé dans son apparence et ce ne fut qu’en voyant le fouet de cheveux venir se saisir de l’épée perdue, qu’il comprit la nature de ce changement. Alors qu’à l’aide de ce fouet improvisé, Yao tentait de rendre son arme à la belle pirate, Nanao utilisa le Soru pour intercepter la tentative du voyou. Lui-même avait perdu l’une de ses lames, devant s’en débarrasser pour assurer sa prise sur le corps de Tina, même si au final, cela n’avait pas servi à grand-chose. Nanao comptait utiliser le reflexe que devrait avoir sa proie, c’est à dire tendre son bras pour attraper l’arme ainsi projetée. Ce mouvement pourrait lui permettre de bénéficier d’un cours instant d’avance et lui permettre, à l’aide de son Soru, d’une part d’empêcher Tina de récupérer son arme et d’autre part de se retrouver de nouveau au contact d’elle et engager un combat au corps à corps à mains nues. S’il ignorait les possibles agissements de Yao, cela tenait plus de sa confiance dans les aptitudes de son Fruit du Démon, que par excès de confiance. Il savait que ce dernier était un adversaire des plus redoutables, mais depuis un moment ce dernier semblait utiliser que des techniques de combats rapprochés. Il ne devait plus avoir de grenades et de toute façon ne prendrait pas le risque d’en utilisera avec la belle dans la zone de déflagration. Donc il se concentra de nouveau sur son ennemie principale, cette dernière était une épéiste fort aguerrie, mais elle cela ne signifiait pas qu’elle manier l’art du combat mains nues. Nanao quand à lui était plus un boxeur, ce qui expliquait l’utilisation de ses armes, des poings américains possédant une lame. Ne possédant pas de techniques offensives venant du rokushiki, ses Gen'kotsu no Kaze compensaient la létalité qui lui manquait. De nouveau prêt à se battre avec la belle capitaine, le rouquin commença sa dance et enchaina une pluie de coups ignorant totalement toutes notions de défenses. Aucuns des coups de Tina, maintenant qu’elle était désarmée, ne pouvant le blesser, Nanao y allait à fond. Il n’avait qu’à espérer qu’elle n’était pas aussi bonne boxeuse qu’escrimeuse et que Yao ne vienne pas se mêler directement à leur combat. Les attaques qu’il pourrait porter à l’aide de son fouet étaient aussi insignifiantes que celles que pourrait lui porter Tina de ses jolis poings, devant le pouvoir du Sube Sube no mi.

« Paroles »
*Pensées*


*****************

Récapitulation des actions

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mer 29 Avr - 13:17

Alors que le colosse allait mettre en sécurité le cyborg, ce dernier lui proposa un plan audacieux... Qui fit sourire le jeune homme.

"C'est... Excellent. Prépare toi à faire un joli petit voyage"

Dit Gray, avant de prendre le cyborg... Qui pesait son poids mine de rien le coco, dans sa main droite, le bras gauche étant un peu blessé. Le colosse rassembla des forces dans ce bras, visa... Et lança le cyborg... Avant de se mettre à sprinter sur Yao. Hors de question de rester les bras croisés alors que le plus faible d'entre eux était entrain de se battre...
Et après tout. Les bateaux étaient tous foutus. Il suffisait de gagner du temps pour que des renforts arrivent tôt ou tard. Cela allait être marrant.
Fonçant sur Yao, Gray le frappa de nouveau d'un coup de paume. Il fallait le distraire. Lui aussi allait devoir finir par épuiser son énergie...
Et dans le pire des cas... Il lui restait une dernière carte. Mais pour l'utiliser, il allait devoir frôler la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1415

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Ven 1 Mai - 17:48




Colonel Adrien

Si les lapins nains du colonel ne semblaient guère décidés à montrer le bout de leurs museaux respectifs, très probablement occupés dans l'une des cales du navire à grignoter les provisions de blés et d'autres céréales, le marine qui s'était éclipsé un peu plus tôt pour aller chercher un numéro de Den Den Mushi ne tarda pas à refaire surface. Il s'approcha du bureau de son supérieur en lui tendant un bout de papier sur lequel était griffonné un numéro qu'il ne tarda pas à identifier pour permettre au colonel d'être plus efficace dans sa future discussion :

-Il s'agit du numéro du Sergent-Chef Fenmore, mon colonel.
-Excellent ! Je l'contacte illico, vous pouvez disposer.

Le soldat hocha la tête d'un air formel et s'éclipsa du bureau, prenant la peine de contourner son collègue toujours accroupi au sol, scrutant chaque recoin de la pièce à la recherche des lagomorphes portés disparus. Adrien, quant à lui, ne tarda pas à attraper son escargophone de service de sa main calleuse avant de composer le numéro qui se présentait à lui. Quelques sonneries, puis son homologue décrocha en donnant immédiatement son identité ainsi que l'évolution de la situation. Ce petit Fenmore allait droit au but, et ce n'était pas pour déplaire au haut-gradé qui poussa un soupir en posant son dos contre le dossier de sa chaise. Après un instant de silence, il prit la parole à son tour, donnant quelques directives et informations à son subordonné :

-Des renforts ? Mais bon sang, sergent-chef, où voulez-vous qu'j'aille les trouver ? On vient d'me tenir informé de la bataille de Baltigo... Parce que oui, y a eu une bataille à Baltigo, et on m'en avait même pas informé ! Agir promptement, qu'ils disaient... Bref, la moitié de la flotte de la marine vient d'être réduite à néant, et j'dois lever l'ancre pour quitter West Blue et rejoindre Marineford dans les plus brefs délais. Personne ne pourra v'nir vous aider, les gars !

La très mauvaise nouvelle avait été communiquée... Et elle était véritable. Dans l'état des choses, la marine ne pouvait pas se permettre de dépêcher une partie de son effectif restant pour s'en prendre à quelqu'un du gabarit de Tina Dolce, dont la prime la séparait encore de bien loin des grands Supernovas et des autres fléaux du monde de la piraterie. La priorité allait également certainement être donnée sur les îles totalement sous domination gouvernementales, et les amiraux allaient sans doute privilégier la défense à l'offensive... Autrement dit, à part Toroa et Nighty Town, tout West Blue risquaient de s'embraser et de basculer aux mains des révolutionnaires et des autres criminels. Malheureusement, même le colonel ne pouvait rien y faire... Ne laissant toutefois pas son subordonné sur une note aussi pessimiste, il ne tarda pas à reprendre la parole, grognant quelques mots de sa voix rauque :

-En r'vanche, si j'peux vous donner un conseil, sergent-chef... poussez pas l'vice, rentrez direct. Tina ne vaut pas la peine que vous perdiez la vie, et la capture de ses camarades et a fortiori de cette enflure de Nanto suffit bien largement à vous rendre service. Enfin... Si vous v'lez continuer, allez-y, mais v'nez pas pleurer si vous avez un bras pété. Colonel Adrien, terminé.

Le haut-gradé raccrocha donc avant de reposer le Den Den là où il l'avait pris, sur son bureau, à quelques décimètres de là. Il jeta un nouveau regard au matelot qui continuait de farfouiller sous les étagères en poussant quelques jurons discrets de temps à autres avant de maugréer avec un air dépité :

-Partez, mat'lot. Vous voyez bien qu'on les r'trouv'ra jamais, ces lapins.


Dolce Tina et Sech.

De l'autre côté, Tina se retrouvait donc encore une fois face à ces ennemis envoyés par le Gouvernement Mondial et en bien mauvaise posture. Désormais sans aucune arme, et donc incapable de leur tenir tête de quelque manière que ce soit, elle était prête à prendre la poudre d'escampette pour s'éloigner des conflits et récupérer un peu de la fatigue qui s'était doucement accumulée. Dans l'état des choses, elle ne pouvait plus prendre l'ascendant sur ses assaillants, et elle en avait la certitude... Dans le meilleur des cas, elle parviendrait à s'enfuir sans difficultés et à demeurer suffisamment discrète pour que la marine ne parvienne plus à lui mettre le grappin dessus. Si tel était le cas, elle pourrait même, dans le meilleur des cas, tenter une opération sauvetage avant le départ des marines de l'île, pour libérer ses camarades qui semblaient avoir été capturés au vue de la présence de plus en plus croissante numériquement parlant des justiciers... Quoi qu'il en fut, la primée s'apprêtait donc à prendre le large quand le hors-la-loi qui lui avait prêté main forte un peu plus tôt réapparut soudain, lui envoyant son arme pour lui permettre demeurer armée. La Dolce n'écouta pas les paroles de son allié et se focalisa au contraire sur les mouvements de ses adversaires : l'un d'entre eux, le rouquin, venait tout juste de s'élancer grâce à sa technique de célérité sur la trajectoire de l'arme, qu'il parvint quelques instants plus tard à attraper avec dextérité. Si la jeune femme comptait s'approcher pour lui reprendre son bien ? Il n'en était même pas question.

En réalité, en comprenant que le rouquin allait s'occuper d'attraper son arme, la demoiselle comprit qu'une merveilleuse diversion s'offrait à elle. Le tireur cornu était porté disparu, le colosse était occupé par le cyborg et l'épéiste allait attraper son propre sabre... C'était le moment parfait pour prendre la poudre d'escampette. Elle tourna ainsi les talons et commença à utiliser sa technique de célérité... Quand tout se dégrada soudainement. Sech, envoyé par son coéquipier marine, en vint à fendre les cieux avec une ferveur exceptionnelle. Tina, incapable de le voir arriver et encore moins capable de contrer cette projection hors norme, fut contrainte de recevoir le cyborg en plein dans le dos. Les yeux exorbités par la surprise et la douleur tandis que son corps se cambrait, son buste partant en arrière, la jeune femme fut envoyée avec fureur droit contre un mur qu'elle heurta violemment, crachant un flot de sang soudain. Le chasseur de primes, quant à lui, ne fut pas beaucoup plus épargné : avoir été utilisé comme missile l'empêchait de se réceptionner correctement, et il heurta le sol quelques mètres plus loin. S'en suivit une série de roulé boulé qui s'achever dans un lot de poubelles un peu plus loin, qui eurent au moins le dos d'amortir sa chute... Mais il était désormais incapable de bouger le moindre orteil. Il avait besoin de sommeil...



Rappel : Nanto est niveau 15. Mark est niveau 13. Les deux sont KOs !
Tina est niveau 21, Sech est niveau 20 !

Tina laisse volontairement Nanao attraper l'arme et se prépare à fuir quand Sech, envoyé par Gray, la percute. Elle se cogne à un mur et lui termine sa course dans des poubelles, non loin !
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 1.015.076.025 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Sam 2 Mai - 18:34



La Traque est Ouverte .12





L
a petite île ou Yao se trouvait connaissait des heures sombres. Elle qui devait être habituellement calme et propice à la paix allait mettre de longues semaines à récuperer de tout ce rafus. Que ce soit le port ou les rues adjacentes, les bâtiments étaient dorénavant endommagés par les multiples combats et champs de bataille. Il y avait eut beaucoup de morts et de bléssés dans les deux camps pendant les affrontements entre les pirates et la marine. Du sang avait coulé, peut être trop, même.

Yao se trouvait toujours sur le toit. Il avait essayer d'aider la Dolce à récuperer son arme mais le plan avait échoué, à cause de l'officier rouquin qui grâce à un mouvement de célérité parvint à attraper le sabre de la pirate. Celle-ci essaya alors d'en profiter pour se tirer, mais alors qu'elle fit un saut, Gray fit quelque chose de totalement imprévisible. Il empoigna le chasseur de prime et le propulsa sur la primée. Les deux se parchocèrent d'une terrible violences et leur corps tombèrent au sol.

Le voyou n'avait même pas eut le temps d'avertir la pirate, et se crut responsable de cette erreur. Alors qu'il s'apprêtait à descendre rejoindre Tina et l'aider, il remarqua que Gray fonça sur lui à toute vitesse. C'est à ce moment la que Yao du faire un choix. Lui qui était fatigué et blessé ne comptait pas s'éterniser ici, surtout que le Moujuu lui demandait beaucoup trop d'énergie et qu'il sentait qu'il allait bientot faillir.

Le mercenaire fit alors un choix. Ce choix était sans doute le plus risqué, mais il le savait très bien, sans risque on ne savoure pas la victoire. Alors que Gray se propulsa en l'air pour rejoindre Yao sur le toit et le frapper, le voyou fit de même et bondit en l'air sur Gray. Le choc entre les deux hommes allait être violent, et aucun des deux ne pouvaient esquiver l'attaque ennemie.
La peaume du petit colosse frappa alors l'épaule gauche du voyou. Yao crispa son visage et serra des dents, la douleur était insupportable mais il ne devait pas lâcher. De son bras droit, il assena alors un tout aussi violent coup de poing dans le buste de Gray. Ce coup de poing propagea une onde de choc dans le corps du marine, c'était la technique "Hankyou". Cette onde était capable de briser des rochers de l'intérieur, cette technique était donc idéale pour une personne douée d'une grande résistance physique, car elle touchait la cible de l'intérieur.

De ce double-choc s'en suit une chute du mercenaire. Il tomba au sol dans un petit nuage de poussière. Avec la douleur du coup encaissé, du choc de la chute et de la fatigue accumulée, Moujuu devenait un atout beaucoup trop emcombrant. La Renaissance du Fauve se brisa alors et l'expert en arts martiaux retrouva alors sa forme originelle.
Le voyou se leva avec peine. Son épaule lui faisait horriblement souffrir et il n'arrivait pas à bouger son bras. Il en conclut rapidement que son os s'était déboité, et d'un mouvement sec, le remit en place, accompagné d'un léger hurlement de douleur. Le mercenaire fit alors quelques rotations avec son bras et comprit qu'il venait de perdre pour l'instant la moitié, si ce n'est plus, de ses capacités.

Mais ce n'était pas le moment pour lui de gémir, car bien que son corps commençait à lui faire mal de partout, Tina sa petite protégée était dans un état bien pire que le siens. Yao s'empressa de la rejoindre en espérant que le choc qu'elle avait encaissée ne l'avait pas tuée ou même immobilisée. Il fut heureux de voir qu'elle était encore vivanter quand il l'entendit respirer difficilement. Il jeta un oeil vers Sech et le vit inconscient au sol. Un de moin, en tout cas.

Yao prit alors le bras de Tina et la tira d'un coup sec, afin de l'aider à se relever. Il accompagna son geste de quelques mots perturbateurs :

- Tu joues à quoi, Tina ?! Tu es la dernière lueur d'espoir pour tous tes camarades, tu l'as oublié peut être ?! Ou alors c'est que tu adores te faire botter le cul en oubliant que si tu continues comme ça, tu pourris la vie de tout ton équipage ! Assumes tes responsabilités et bouge ton mignon petit cul d'ici, une bonne fois pour toute, merde ! Moi, j'te couvre, alors grouille !

Ces paroles crues étaient censées faire réagir la pirate. Yao aimait bien joué avec le sacarsme et en utilisant les camarades de la pirate, il espérait la toucher sur son point sensible ! Car après tout, le moral et la détermination étaient désormais les notions les plus importantes dans des situations difficiles comme celle la !

Yao se tourna d'elle et empoigna alors le corps du cyborg au sol, inerte. Il le prit fermement et lui fit une clef de cou avec son bras gauche et endolori. Il sortit son bon vieux pistolet WP99 et le chargea de balles en acier trempée, projectiles qui faisaient beaucoup plus de dégats que de simples plombs. Se tournant vers les derniers officiers de la marine avec le corps de Sech comme otage, Yao colla alors le bout de son canon sur la tempe du cyborg. A cette distance, c'était toute sa boite cranienne qui serait détruite si le voyou s'amusait à tirer.
Avec un regard noir et déterminé, Yao se mit alors à hurler à ses ennemis.

- ECOUTEZ MOI BIEN LES FOUTUS JUSTICIERS ! LE PREMIER QUI BOUGE D'UN PAS, J'EXECUTE VOTRE POTE SANS LA MOINDRE HESITATION, C'EST CLAIRE ?! SEREZ-VOUS PRET A LAISSER PARTIR QUELQUES TRUANDS OU PREFEREZ VOUS PRENDRE LA VIE D'UN INNOCENT QUI HANTERA PERPETUELLEMENT VOTRE CONSCIENCE ?!

La problèmatique était lancée. La réponse allait surement être claire, les marines n'étaient pas du genre à sacrifier leur amis ou les civils. Le mercenaire qui braquait le chasseur de prime lui n'avait pas d'état d'âme. De plus, si il s'amenait à pulvériser le crâne de Sech, il n'aurai ni remords ni regrets. Son coeur était pourri depuis bien des années et ce n'était pas une victime en plus ou en moins qui allait changer la donne.

Dos à Tina, la couvrant des regards des marines, Yao esperait vraiment que la pirate allait trouver la force et la motivation neccessaire pour fuir une bonne fois pour toute. L'occasion que le maffieux lui laissait était une porte d'ouverture en or. Le sang de ses plaies sur le torse coulait toujours et son bras gauche tremblait sans pouvoir l'arrêter. Tous les muscles de son corps lui faisait mal, Yao était dans une mauvaise posture. Mais face à lui, les officiers de la marine étaient eux aussi épuisés. Cette bataille avait causé de nombreuses pertes, et ceux dans chaques camps. Que ce soit dans le port ou dans les rues, de nombreux cadavres jonchaient le sol, qu'ils soient pirate ou marine. Tout cela était déplorable, ces officiers étaient donc prêt à continuer ce massacre même si leurs vies ou celles de leurs camarades étaient en jeux ? Ou préféraient ils surement abandonner, limitant les dommages colateraux au minimum ...

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Résumé a écrit:
- Yao voit Gray foncer sur lui. Il décide alors d'affronter son rival dans un choc de plein face, ou il encaisse le coup de peaume et execute un coup de poing propageant une onde de choc dans le corps de l'utilisateur (cf : Hankyou)
- Il tombe ensuite au sol, et sous la douleur et la fatigue, la Renaissance du Fauve se brise. Yao retrouve donc son état original. Le coup de peaume à déboiter son épaule, il se la remboite alors malgré la douleur occasionnée et ne recouvre que la moitié des capacités de son bras.
- Il part aider Tina à se relever, puis après lui avoir lâcher des paroles crues, attrape le corps inerte de Sech et le colle contre lui. Il pointe ensuite son pistolet sur la tempe du cyborg et l'utilise donc comme otage, laissant alors aux officiers de la marine un choix difficile : Laisser partir les truands ou être responsable de la mort de leur ami ...

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mar 5 Mai - 11:58

*Aries écoutait attentivement ce que son supérieur lui racontait du moins au début. Oui il ne pouvait pas venir les aider à boucler cette affaire et il leur quasi-ordonnait d'abandonner Tina. Cependant cela n'était pas dans la façon d'être et de faire du Cornu. Qui plus est il avait une corne contre Yao. Non. Ainsi à peine le Colonel Adrien avait évoqué cette idée que déjà l'attention de Fenmore ne lui était plus acquise. En réalité le Den Den était même remis dans sa poche, mais pas raccroché. Il se focalisait sur ce qu'il allait faire. Il lui restait deux pétoires. Des pistolets avec une lourde puissance de feu, et des balles chargée en poudre à canon. Peu précis, idéal de près. Cependant à part ses couteaux et ce fusil , il n'avait plus rien d'autre sauf une sale douleur dans les côtes. Son oeil suivit le combat de Yao et Gray, les actions de Sech, quand Yao fut mis à terre, Aries n'était plus sur les toits.

Le Sergent-Chef avait pris une grande inspiration et avait établi un plan d'action. Pendant que tous étaient focalisé sur Nanao et Gray, et cherchait sans doute le Cornu en hauteur, ce dernier avait tapé un sprint dont peu de personne l'aurait crue capable. Il rejoint les pelotons inconscient de ses subordonnés, les dépouilla de leurs pistolets et inspira une nouvelle fois fonça sur le champ de bataille.

Yao avait pris Sech en otage et beuglait ses revendications, hurlant que si ils ne les laissaient pas partir ils auraient à jamais la mort de Sech sur la conscience. Gamin. Peut-être que cela freinerait ses coéquipiers. Mais on parle d'Aries Fenmore, le White Scorpion de la Marine. Il était opportuniste et pas vraiment ce qu'on pourrait appeler un adepte du combat à la Loyal. Nanao et Gray freinait ses méthodes peu apprécier par les défenseurs de la Justice. Alors Gamin, toi qui te croit cruel et malin, bienvenue dans le monde des adultes. Aries arriva par le flanc de Yao et bondit devant ce dernier et avant qu'il n'ai ne serait-est ce que le temps d'arquer un sourcil ou de presser une détente deux coups de feu assourdissant retentirent. Quicktrail. Il s'agit d'une technique visant à dégainer et tirer de façon quasi instantané. Si ce n'est que d'habitude pour jouer la surprise et surtout l'atout de la classe, Aries prend la peine de faire passer les armes qu'il utilise ainsi par ses manches pour donner un air de téléportation à cette dernière. Il n'allait pas s'encombrer d'effet de style et l'utilisa sans passer par ses manches, augmentant encore un peu plus la vitesse d’exécution. Sans mauvais jeux de mots.

Ainsi la première pétoire troua méchamment l'estomac de Sech,la balle commença à s'enfoncer dans ce dernier quand la seconde balle heurta la première et le choc de ses deux entités chargées de poudre explosa, du moins la seconde explosa redonnant un puissant souffle à la première qui transperça ce qu'il restait de Sech après une explosion interne, allant goûter aux entrailles de Yao. Le tout sous un sale sourire d'Aries au Mafieux.

Aries fut ainsi violemment projeter par le recul des deux armes et l'implosion de Sech, cependant en une pirouette il réussit le temps d'un instant à atterrir sur ses pieds. Tina, comme prévu après cette attaque prit la fuite. Usant dans l'instant de son Quicktrail à répétition ( qu'il avait garder secret depuis et surtout inutilisé depuis le début de la rencontre) dix pistolets firent feu quasi instantanément sur le dos de la Pirate. Qui n'était pas bien loin vis-a-vis de la portée des pistolets classique et lui tournait le dos, il était certain que cette dernière n'allait pas aimer le cadeau du Sergent-Chef. Mais le temps devant reprendre son cours, sous l'impulsion de tout à l'heure sa stabilisation ne dura qu'une seconde et il reprit son vol planée jusqu'à un mur un peu plus loin, crachant du sang sous le choc. Aries fit mentalement le bilant : Sech, séché, Yao pas mieux, Tina trouée, chevilles fêlées, dos bon pour de multiples ecchymose. Voilà le bilan de son action. Il était dos au mur et tenait le fusil qu'il avait attaché en large dans le bas de son dos en joug, juste au cas où.


[Hrp] Résumé : Aries voyant la situation prendre un tournant qu'il pourrait utiliser profite de sa "disparition" et récupère les armes de poings des marines K.O. Puis il bondit sur Yao et Sech, use de ses deux pétoires alliées a son Quicktrail pour traverser Sech et atteindre Yao, usant de la puissance de la projection pour s'éloigner d'eux, se stabilise en une pirouette use des pistolets et du Quicktrail sur Tina avant de finir de valser.

Résumé des techniques utilisé :
Spoiler:
 
[/Hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mar 5 Mai - 15:10

Alors que le rouquin s’apprêtait à rentrer dans une nouvelle danse, dans un style qui lui était plus favorable avec la belle Pirate, cette dernière refusa l’invitation, cherchant à s’éloigner de lui. Nanao montra sa déception par une grimace presque larmoyante, qui fut vite remplacée par de la surprise. Avait-il bien vu, n’était-il pas sous l’effet de l’illusion, est-ce que Sech ne s’était pas transformé en missile humain. D’un rapide coup d’œil, il vit le goliath de la Brigade fondre sur le criminel, empêchant ce dernier d’intervenir et sauver la belle d’un choc des plus violents… « Je suis vraiment désolé » … Mots qui ne trouvèrent que les oreilles du vide, celles de Tina ayant suivi la belle lorsqu’elle alla percuter violemment le mur d’une maison, e trouvant à quelques mètres de là. Sous la puissance de l’impact, il fut clair qu’elle venait de morfler et qu’elle était loin d’être au mieux de sa forme.

Dans d’autres circonstances, l’élément beauté de la Brigade aurait pu sentir un peu de compassion pour sa cible, mais cette dernière n’avait pas arrêté de jouer avec eux. De plus, sous ses atours et son comportement, Nanao était un pur produit du Cypher Pol et du Gouvernement Mondial. S’il n’aimait pas s’en prendre aux innocents et se montrait sans pitié envers tous les ennemis de ces deux organisations. Ayant l’épée de Tina en main, il utilisa le Soru afin de la frapper au moment où elle tenta de se relever… « Je vous rends votre arme, vraiment désolé pour cela » … Le ton employé, le regard, le sourire moqueur, tout dans le comportement actuel du rouquin, rendaient malsains ses mots. Il n’hésita pas une seconde lorsqu’il enfonça sa lame dans le corps de son ennemi, avant de venir se coller à elle et lui susurrer à l’oreille… « Merci, pour ce charmant moment » … Alors qu’il s’apprêtait à égorger celle-ci à l’aide de sa propre lame, il vit la silhouette de Yao apparaître non loin de lui. Ce dernier perdit un peu de temps afin de prendre le chasseur de prime et de s’en servir de boucliers. Les mots qu’il prononça, firent apparaître un sourire chagriné sur le visage de notre agent du Cypher Pol. A première vue, il n’avait toujours pas compris à qui il avait à faire. A la rigueur si Sech avait été un Marine, peut être que ses menaces auraient eu plus de poids, dans la balance morale de Nanao. D’ailleurs, ce dernier allait lui répondre lorsqu’Aries réapparut et répondit par l’action.

Cette réponse était tout à fait dans l’optique de celle que le rouquin aurait pu faire, si ce n’est qu’elle fut plus expéditive et explosive. Alors que la première attaque de son compagnon Cornu détona, Nanao rejeta la Pirate, se libérant d’elle et porta une attaque rapide dans le dos du criminel, ce dernier se trouvant dos à la belle Pirate. Il avait pour objectif de planter la lame orpheline de ses Gen'kotsu no Kaze, visant le niveau des reins de Yao. Ce dernier devrait avoir fort à faire avec les tirs d’Aries pour se défendre correctement contre son attaque. Le sourire qu’affichait son camarade ne put échapper à Nanao … *Il est plus sadique que moi*… Une simple constatation sans jugement aucun. Ce dernier fut projeté par la détonation de son attaque. Malgré le bouclier que lui offrait Yao, quelques éclaboussures vinrent glisser sur son visage ne laissant aucune trace. Ce fut en voyant le mouvement suivant de cette danse mortelle de tirs, que notre ami décida de sortir du champ de dispersion de ce qui allait arriver. L’attaque d’Aries consista en une pluie de balles sortant de ses armes et prenant pour cible une Tina bien esquintée, presque morte ou du moins mourante. Cette dernière n’allait certainement pas pouvoir éviter tous ces tirs, mais peut être que le criminel allait s’interposer afin de lui servir de bouclier humain.

Nanao doutait que ce dernier fasse un tel choix, il était épuisé, blessé et le sort de la Pirate était déjà réglé. Même si elle survivait à l’attaque d’Aries, elle ne pourrait fuir, la quantité de sang qu’elle perdait étant critique. De plus, elle n’était plus en état de se défendre, quant à lui voulait-il faire prendre le pari d’affronter trois adversaires en simultanée, même si certains étaient blessés. Sans oublier, que le dernier membre du trio n’avait pas encore agi et vu que sa cible avait encore fui devant lui, il risquait de l’avoir mauvaise. Nanao décida de faciliter la décision de Yao, se servant une nouvelle fois du Soru, il se retrouva quasiment instantanément de nouveau au côté de Tina, sa technique avalant les quelques mètres qui les séparaient. Cette fois-ci, il ne prononça aucun mot lorsqu’il trancha, de sa lame, le magnifique cou de la belle, laissant le sang l’asperger. Ce dernier glissa lui aussi sur le corps de l’assassin du Cypher Pol, cette image avait quelque chose d’obscène. Le sang, de la belle ne laissant aucune trace, que cela soit sur la peau ou l’uniforme du rouquin comme s’il ne, c’était rien passé, comme si la mort probable de la belle et de Sech ne l’atteignait pas. Cette image, à elle seule, représentait exactement l’état d’esprit de Nanao devant la mort possible de celui qui s’était battu à ses côtés et de celle qu’il avait courtisée assez maladroitement.

Récupérant l’épée de Tina de son corps, il prit une pose digne d’un modèle.

Un goéland survola la scène, il put voir les Marines prit pour cible par Yao se rassembler, les plus valides trainant leurs camarades blessés. Son regard resta malgré tout concentré sur l’homme seul, qui risquait de se retrouver aux prises avec celui qu’il avait fui pour prêter assistance à celle qui perdait toujours plus son fluide vital. La situation qui avait semblé se bloquer avait trouvé un dénouement rapide, en moins de quelques secondes. Il avait suffi d’une prise de risque d’un homme, de la puissance d’un bras, d’un feu nourri et explosif et d’une lame rapide et précise. Il ne restait plus qu’à savoir, comment le criminel allait s’en sortir face à la fureur à venir de l’incarnation de la rage et de la puissance qui allait surement se déverser sur lui, alors que deux vies s’éteignaient.

«Paroles»
*Pensées*


**********************

Récapitulation des actions:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mar 5 Mai - 17:01

Gray sourit, tout en tombant au sol. Le colosse cracha une gerbe de sang en rigolant. Bordel, cela faisait un mal de chien ! Mais c'était drôle de savoir qu'ils avaient gagnés de toute façon. La seule solution qu'aurait eu les hors la loi de gagner, cela aurait été que la transformation de Yao soit dû à un Zoan et donc dure plus longtemps. En la lui faisant perdre, Gray s'était assuré que Yao ne puisse prendre le bateau de force. Il était désormais bien trop amoché pour cela.
C'est donc en se relevant difficilement qu'il vit à quel point c'était devenu le merdier, lui faisant hausser un sourcil.

"Oh."

Pas très loquace, mais en même temps, Gray n'eut pas le temps de dire ce qu'il avait fait et rendu inutile l'action de Yao, que c'était deux équipiers venaient déjà de foutre le boxon. A l'évidence, les deux gringalets s'en étaient mieux sorti. D'un autre côté, Gray avait fait pas mal du taf, pareil pour Sech. Raison pour laquelle le Marine ne voulait pas que le cyborg meure.
Profitant de la surprise de l'action de ses compagnons, Gray tenta de projeter sa main sur le canon du pistolet de Yao. Si il tirait, cela lui broierait la main, ou la mettrait dans un sale état, mais il en avait l'habitude. Ce ne serait pas la première fois que ses mains seraient en compote... Puis il profita de sa force physique pour arracher Sechs des mains de Yao, et s'éloignant, tenant difficilement sur ses jambes...
Ou plutôt avant de tomber à genoux, vomissant une nouvelle fois du sang. Faudrait que les marioles évanouis le transporte au bâteau. Il pouvait invoquer une dernière fois la Bête, mais au vu de la situation...
Il préféra donc s'adresser en rigolant aux Hors-la-loi.

"Dites moi les deux marioles. A votre avis pourquoi je souris ?"

Question à laquelle il n'attendit pas de réponses.

"Parce que je sais pourquoi les Marines ne sont pas tous là et sont arrivés largement après moi. Je les ai envoyés détruire toutes les embarcations ou les saboter, autre que notre navire. Les pirates quant à eux sont ligotés et sous la garde de Marines qui ont pour ordre de les exécuter en cas de problème.
Maintenant, dit moi. C'EST QUI LE BOURRIN HEIN ?!? C'est qui celui qui ne sait pas réfléchir ? Tout ce que j'avais à faire, c'était t'empêcher de sauver rapidement la Dolce et t'épuiser pour remporter la victoire. Et pas de bol pour toi, je suis le seul à peu près réglo... Le Cornu est complètement asocial tandis que l'autre mariole est un pur psychopathe qui s'ignore, ou fait semblant. C'est pourquoi... Je te propose de te rendre. Je connais à peu près tout les primés du coin, et t'en fais pas parti. T'as également tué personne à notre connaissance, et par chance. Tout ce que tu as fait à priori c'est de défendre une jolie demoiselle. Erreur classique et la panique quant tu auras compris que c'était une hors la loi t'auras un peu fait perdre les pédales... Bref... tu passeras un peu de temps derrière les barreaux, c'est sûr. Mais cela vaut mieux qu'entre des planches en sapin. Tu ne penses pas ?
"

De sa main valide, Gray s'appuya sur son genou valide.

"La dernière question que tu dois te poser est : Peut-il encore se mettre dans le même état de rage qui lui avait permis d'ignorer ses blessures et de ne pas sentir ma super technique multi-frappe MAIS en perdant son esprit ? Et cet état est-il automatique, sachant que la dernière fois il ne semblait pas l'avoir enclenché de sa propre volonté ?"

Le Colosse fit un immense sourire alors que dans ses yeux brûlaient une chose. Une chose que ses deux abrutis de confrères avaient oubliés. L'honneur de la Marine. Maintenant, il fallait que le moine shaolin ou truc dans le genre accepte. Parce que sinon, le combat allait s'éterniser, et cela n'allait vraiment pas bien se finir pour aucun des partis.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1415

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Ven 8 Mai - 9:51




Dolce Tina et Sech.

Le choc avait été violent et brutal, aussi bien pour le cyborg qui s'était méchamment heurté au sol, achevant de le plonger dans un état semi comateux, que pour la pirate qui se cogna au mur un peu plus loin avant de tomber au sol par la suite. Les deux combattants qui avaient pourtant entamé les hostilités semblaient désormais en bien mauvaise position, et le cyborg ne fut pas capable d'empêcher le hors-la-loi de le prendre en otage, tout juste suffisamment conscient pour regarder l'homme-cornu droit devant lui. De son côté, Tina crachota en essayant de reprendre son souffle dans un premier temps quand une lame, sa propre épée vint se planter dans son corps, lui arrachant un cri de douleur. Toutefois, le gouvernemental semblait avoir omis une chose : la douleur était un excellent moyen de fournir à un corps mutilé son besoin en adrénaline. L'instinct primaire de survie de la demoiselle la poussa donc à oublier tout cela, se concentrant sur ce qui apparaissait alors comme le dernier moyen plus ou moins fiable de s'en sortir : la fuite. Elle ne laissa pas le temps à Nanao de se porter ses attaques à Yao qu'elle se jeta dans une ruelle adjacente, coupant de ce fait toute trajectoire possible pour les balles d'Aries. Elle se précipita dans la ruelle en chancelant, essayant de ne pas chuter malgré sa vision de plus en plus floue. La primée arracha une partie de ses vêtements, se dénudant sans hésiter tout en enlevant sa lame de son corps difficilement et douloureusement. Elle noua ensuite ses anciens vêtements autour des blessures principales pour endiguer les hémorragies. Restait désormais à tenir les agents du Gouvernement Mondial éloignés pendant quelques heures, pour qu'elle puisse ne serait-ce que regagner un peu de forces... Et pour cela, la jeune pirate eut une idée brillante : lorsqu'elle parvint à un croisement, elle laissa une trace de sang importante sur l'un des murs, comme si elle s'y était appuyé, et qui pousserait sans doute les justiciers à choisir cette direction... Dans un premier temps, en tout cas, puisqu'ils se rendraient rapidement compte qu'il n'y avait rien par là-bas. Elle continua donc dans l'autre sens, affolée, terrorisée, ne souhaitant guère finir sa vie maintenant ou se retrouver à Impel Down...

De l'autre côté, Sech se retrouva donc face à Aries, qui semblait bel et bien décidé à le tuer pour tenter d'atteindre Yao. Cette vision d'horreur permit au chasseur de primes de se ressaisir un tant soit peu... Mais malheureusement pas assez pour se jeter sur le tireur et l'empêcher de le toucher, ou encore tout simplement pour se dégager de l'emprise du mafieux, bien trop vile pour cela. Toutefois, pour le combattant qui avait pourtant permis à ces prétendus justiciers de pousser Tina à la fuite et même tout simplement de capturer ses comparses, cette vision relevait du traumatisant. Ces types n'avaient aucun courage, pour tenter de le tuer alors qu'il avait été leur meilleur allié durant la bataille ? Sans lui, ils auraient lourdement échoué, se seraient fait tuer comme des bleus, et ils se permettaient désormais de mettre sa vie en danger sous prétexte qu'il était incapable de se mouvoir ? C'était lui qui avait permis à l'espèce d'armoire à glace de recouvrer ses esprits, lui qui avait drogué Tina et Yao pour affaiblir leurs réflexes et leurs sens pendant quelques instants, donnant ainsi l'occasion aux justiciers de prendre l'avantage... C'était tout simplement lui qui avait permis cette rencontre en enlevant Billy un peu plus tôt. Il avait été nécessaire de A à Z, et maintenant qu'il n'était plus capable de s'en sortir seul, ils prenaient la décision de le liquider ? Pour le chasseur de primes, la décision fut prise immédiatement : s'il parvenait à s'en sortir, il ne servirait plus jamais à établir la vision de justice que servaient ces fameux malades. Ainsi, quand Gray tenta de s'emparer de lui pour le tirer de la trajectoire des projectiles, Sech usa de ses dernières forces pour bloquer les premières balles sans grande difficulté grâce à ses bras en acier. C'était sans doute ses derniers gestes dans cette bataille, mais ils avaient en réalité une double utilité... La première, basique, était de bloquer l'assaut du marine pour éviter d'avoir à les subir de plein fouet, et donc d'y laisser la vie. La seconde, plus tordue, était de permettre au mafieux qui se trouvait derrière lui d'anticiper les projectiles qui le menaceraient... Et donc de les éviter. Suite à cela, le cyborg n'eut même pas les capacités sensitives nécessaires pour comprendre ce qui se déroula : peut-être que Gray était parvenu à l'écarter, le plongeant dans un sommeil forcé, ou peut-être que Yao l'avait encore utilisé comme bouclier pour bloquer l'explosion, le plongeant de toute manière dans une torpeur brutale et précipitée... Dans tous les cas, la bataille était terminée pour lui.



Rappel : Nanto est niveau 15. Mark est niveau 13. Les deux sont KOs !
Tina est niveau 21, Sech est niveau 20 !

Hm, y a sérieusement du laisser aller, là...
Déjà, j'ai jamais dit que Tina était en mode victime, donc aller jusqu'à imaginer sa fuite, lui tirer dessus et lui couper la tête, fallait le faire. C'est une PNJisation, et j'ai décidé d'y couper court en permettant à Tina de s'éloigner de la bataille.
Ensuite, faites quand même gaffe à la cohérence... Vous risquez de tous en pâtir à la notation, c'est quand même assez con. Je pense pas que Yao serait resté gentiment à sa place pendant que vous transperciez Sech et Tina, je pense pas non plus qu'il aurait laissé Gray tirer son bouclier humain aussi facilement sans réagir.
Une nouvelle fois, je le répète, il vous faut principalement user du conditionnel si vous voulez décrire d'hypothétiques actions... Déjà que pour un PNJ c'est vraiment pas top, mais alors si vous le faites avec un membre vous pouvez carrément oublier la notation, parce qu'elle sera annulée d'office ^^'

Enfin bref : Tina s'écarte tant bien que mal pendant que Sech est vaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 1.015.076.025 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Ven 8 Mai - 17:12



La Traque est Ouverte .13





A
lors que le voyou pensait être sur une bonne voie pour quitter tout ce merdier, la réaction des marines en face de lui fut surprenante. Avec leur allié chasseur de prime en otage, Yao était presque sur d'obtenir sa carte sortie dans cette manche sérrée. Mais le criminel qui était plutôt du genre calculateur et manipulateur n'avait pas prévu las suite des évènements : Un des marine, le cornu, attaqua sans aucune pitiè leur allié pour permettre de blesser Yao.

- * Tss. Bande de connards ...*

La maffieux ne pensait pas du tout à ce que le sergent-chef fasse cela et eut un temps de retards dû a la surprise de la tournure. Le sous-officier était venu prêt des deux hommes et en un instant dégaina des flingues avant de se mettre à tirer sur le cyborg. Il comptait surement que les balles traversent son corps et touchent celui du hors-la-loi, mais Sech qui devait très mal prendre cette trahison en décida autrement. Avec le peu d'énergie qu'il lui restait, il bloqua les balles avec ses bras en acier, permettant à Yao quelques secondes pour bondir sur le côté et esquiver les autres balles qui suivèrent.

Ce changement de position permis à Yao d'apercevoir le rouquin fonçant vers lui, épée à la main. L'expert en arts martiaux n'avait pas une centaine de possibilités d'agir. Soit il faisait quelque chose, soit s'il stagnait ici, la lame trancherai son corps dans une giclée de sang importante.
Son premier réflexe fut alors d'utiliser le bouclier qu'il tenait dans ses mains. Ainsi, Yao se bascula rapidement sur le côté et Sech s'interposa entre le katana de Nanao et le corps du maffioso. La lame transperça son ventre et le rouquin se retira aussi tôt après le coup, certainement pour attaquer Tina un peu plus loin.

Yao n'eut même pas le temps de se reposer quelques secondes que le dernier sous-officier attaqua une fois de plus le voyou, le mettant dans une très mauvaise posture. Il tenta de saisir le canon de l'arme à feu. Bien sur, le doigt du voyou appuya immédiatement sur la gachette. La balle fut déviée par le geste de Gray et n'explosa pas le crâne du chasseur de prime, comme convenu. Par contre, la main du petit colosse avait certainement souffert par la détonation du canon, ce qui était au final avantageux pour le voyou !

Celui-ci se mit alors à saisir le cyborg et à tenter de l'arracher des mains de Yao. S'en suivit alors une véritable démonstration de force physique. Chacun des deux hommes tiraient sur le corps du cyborg pour le garder en place. Sech lui était dans un très mauvais point et n'allait sans doute pas survivre à toutes ces blessures. Pendant que chacun des deux hommes tiraient de leurs dernières forces le corps de l'otage, Gray prit la parole et insulta Yao. Celui-ci ne pu s'obliger de répondre à son interlocuteur avec un prompt d'insolence comme à son habitude.

- Tu es vraiment une blague toi, hein ... Ou alors tu me prends un peu trop pour un rigolo. Tu croyais vraiment que j'allais me rendre en m'inclinant face à vous, sales chiens sans valeurs du Gouvernement ?! Même la mafia à plus de respect et de vertus que vous et n'a pas l'habitude de sacrifier la vie de ses meilleurs alliés ! Après vous osez vous nommer Justicier ? Laisse moi rire !
Et ne me sous-estime pas trop ... Ce n'est pas ta petite bande de moutons armés qui va m'arrêter, ni même toi, ni même tes potes ! D'ailleurs, utilise ta fameuse technique si tu veux. Mais tu sais très bien que tu perdras le contrôle et que tu deviendras plus un gêne pour tes amis et ta mission que pour moi !
T'as beau être un bourrin, n'oublie pas que j'ai plus d'un tour dans mon sac, héhé ...


Yao avait des paroles pertinantes, et si son interlocuteur avait un sens éthique respectueux, elles pouvaient le toucher. Le voyou avait lui aussi subit et faire subir des trahisons dans sa vie, mais une chose était sur, maintenant qu'il avait prit Aliyah sous ses ailes, le maffieux avait rompu son lien avec la solitude et avait retrouvé le délicieux gout de la caramaderie. Jamais il ne la sacrifierai pour avoir un petit avantage sur ses adversaires, et ces batards de Marine qui étaient censés représenter la justice l'avaient fait.

Alors que les deux hommes étaient toujours en face à face et usaient de leur force pour s'approprier Sech, Yao qui souffrait de plus en plus à son épaule gauche et qui commençait à lacher, chuchota alors dans l'oreille du chasseur de prime à l'agonie, entre la vie et la mort.

- Tu as été un excellent combattant. Je prierai Bouddha pour qu'il facilite ta prochaine vie.

Alors qu'il prononcait ces quelques mots, Yao glissa discrètement une de ses dernières grenades à fragmentation dans la poche du cyborg qu'il dégoupilla ensuite. Il compta alors dans sa tête jusqu'à huit secondes et agissa ensuite pendant les deux dernières secondes du décompte. Il lâcha subitement sa prise et mit un chassé dedans puis fit une voltige et réatterit plusieurs mètres derrière. Avec l'effet de la force relâchée d'un coup en plus du chassé, Gray allait certainement tombé avec Sech dans les bras.

Les deux secondes passèrent très vite et la grenade explosa. Le corps ne Sech ne pouvait survivre à ça, et Gray allait certainement être grivèvement blessé s'il venait à encaisser une explosion de si prêt. De plus, Tina venait de s'enfuir juste avant et cette explosion était l'ouverture parfaite pour que Yao puisse la rejoindre.
Mais le voyou savait pertinamment que s'il n'occupait les deux autres, ceux ci allaient le suivre dans sa fuite et allaient le gêner. C'est pourquoi il dégoupilla et jeta deux de ses grenades à flash qui pertubaient les sens de la victime. Une au pieds du rouquin tandis que l'autre attérit droit sur le cornu.

Yao partit alors dans la direction que la Dolce venait de prendre. A peine le corps du maffieux venait de quitter la vision des marines, les grenades qu'il avait laissé comme derniers souvenirs explosèrent à leur tour. Si tout ce passait comme prévu, ces détonations laissaient assez de temps pour que le voyou puisse prendre de l'avance.
Lui et la Dolce était maintenant séparés. Yao tournait de droite à gauche à chaque intersection de manière désordonnée et collé aux murs afin d'éviter qu'on ne l'apercoive des toits. Tout ceci afin de semer ses éventuels poursuivants. Il tentait de retrouver la Pirate pour l'aider à s'enfuir d'ici une bonne fois pour toute, mais surveillait tout de même ses arrières dans sa course folle, prêt à réagir si on venait à le retrouver et à l'attaquer.


Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Sam 9 Mai - 17:13

"Tu seras sympa en me mettant pas dans le même groupe que ces abrutis. Moi, je protège mes alliés !"

/Et je leur botterais le derche après la mission./

Gray forçait pour retirer Sechs des mains de Yao. Si le cyborg restait plus longtemps avec le mafioso, il était sûr que celui-ci allait mourir.
Le combat de force s'était engagé, et Gray devait forcer pour garder le contrôle... Enfin, garder le contrôle dans le sens de ne pas vomir du sang sur la gueule du Cyborg qui n'apprécierait sans doute pas...
En tout cas, Gray nota la tête de Yao. [HRP] Je précise que Gray ne connaît pas le nom de Yao, hein ? C'est juste de la narration [/HRP] Celui-ci avait admis des liens forts avec la mafia, rejetant son offre par la même occasion. Dommage, Gray était sincère. Même lui trouvait con la stratégie de Yao... Il fallait vraiment qu'il y ait quelque chose à la clé pour...
Les yeux de Gray s'écarquillèrent. Oh l'enfoiré ! Après tout ses discours sur l'amitié entre criminels et autres ?! La seule raison qui pouvait le pousser à aider Tina... C'était la prime de la demoiselle.
Yao savait que désormais la Capitaine n'avait plus d'équipage ou de navire. De plus, ayant été capitaine, il était évident qu'elle était trop indépendante pour accepter de se soumettre à l'organisation de Yao. La jeune fille n'avait pas tellement semblé accorder d'attention à son précieux allié. Il n'était qu'un mystérieux individu à ses yeux qui voulait l'aider à première vue. Par contre... La jeune fille en elle-même représentait un sacré pactole, que cela soit avec sa prime, ou plus horriblement, sur le marché humain. Les filles se vendaient malheureusement toujours mieux.
Alors qu'il allait faire part de ses conclusions dans la joute verbale qui l'opposait à Yao, ce dernier n'agit pas vraiment de manière discrète en dégoupillant une grenade. La main du mafioso n'étant plus sur Sechs, Gray en profitant pour dégager le cyborg... Avant de filer un coup de latte dans la grenade... Qui s'envola. Heureusement, les jambes de Gray n'avaient pas souffert des combats...
Note, à soi-même, se dit-il, créer des techniques de lattage de gueule avec les pieds...
Gray porta donc Sechs en voyant Yao s'enfuir, bien que mal en point. Le marine serra les dents... Avant de voir les marines qui avaient été sonné par le déluge de grenade de l'autre mariole se réveiller... Mal en points certes, et ayant besoin de soins. Par chance, l'un d'entre eux semblait en meilleur état que les autres. Gray le saisit à l'épaule, et lui hurla dessus afin que sa voix pénètre dans les restes de la brume de l'inconscience qui pesait dans la tête du pauvre gamin.

"Va chercher le putain de docteur ! Et les infirmiers ! Priorité aux notres, et au cyborg !"

Gray regarda Yao qui continuait de filer... Et le colosse avait un compte à régler.
Le colosse fit alors sauter ses jambières, s'allégeant de quelques kilos, tout en laissant tomber son manteau.
Le colosse se tenait désormais en chemise lacéré, des protections surs ses bras... Avant de se mettre à courir vers Yao...
Le colosse ramassa alors un caillou sur le chemin, avant de le projeter vers le mafioso, dans l'espoir de l'atteindre. L'île n'était pas spécialement grande... A vrai dire, il n'y avait presque que la place pour le village.

"Cornu ! Mariole ! L'autre connard en a après la prime de la Dolce ! Faut que vous la chopiez le plus rapidement possible..."

Constatant que ses équipiers étaient assez loin de lui, et de même pour les marines, le colosse sourit. Alors comme cela Yao ne l'avait pas pris au sérieux hein ?
Alors que Gray trébuchait, en partie à cause de ses blessures, il souriait...

Mentalement, le jeune homme sifflait... Une énorme bête qui se réveillait... Avant de constater que le corps de son hôte était en piteux état et que le responsable... C'était l'Autre. La Bête rugit, avant d'observer d'un oeil curieux Gray. Etait-il conscient de ce qu'il faisait ? Le colosse hocha la tête. La bête... Le regarda curieusement. Ce qu'ils allaient faire était dangereux pour le colosse et ne pouvait être fait que d'un commun accord. La seule chose qui allait faire bouger Gray serait Elle... Au mépris du corps déjà mal en point, le repoussant au delà de ses limites. Elle même savait qu'elle n'aurait pas le temps de remplir d'autres missions que celle d'anéantir l'autre. Il y avait des limites à ses pouvoirs... Enfin. La Bête rugit... Et enveloppa Gray.

"La marionnette de la Bête."

Dit le colosse, sa tête se rapprochant du sol... Avant qu'il ne s'arrête brutalement, à 4 pattes... et se mette à courir à une vitesse ahurissante, comme si ses blessures n'existaient pas, complètement revigoré. Tel était le stade 3 du fruit de la Rage. Aucune douleur. Aucune fatigue, couplée à une force inhumaine et une vitesse foudroyante... Toutefois, l'activer alors que son corps était déjà en piteux état limitait la durée d'une telle chose. Peut-être que la Bête galopait plus vite par peur du compte à rebours...
Toujours était-il que le Gray revigoré par une telle "technique", un tel atout, avait eu tôt fait de rattraper un Yao en piteux état, avant de lui sauter dessus...
Il était temps pour le mafieux d'affronter une Bête sauvage comme lui... Un combat contre la montre. Qui serait le premier à s'écrouler ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Lun 11 Mai - 18:17

Tout son plans fut un échec, peut-être pas la totalité. En effet Nanao était parvenu à blesser Tina, mais la belle n’était pas aussi affaiblie qu’il l’aurait cru, mais il ne s’en rendit compte que trop tard. En effet peu après qu’il ait blessée la belle avec sa propre épée, quelques projectiles perdus vinrent l’avertir qu’Aries n’était pas parvenu à neutraliser le criminel inconnu. Pensant, à tort, que la belle capitaine était neutralisé, le rouquin se lança vers ce dernier. Son attaque fut facilement détournée, en effet le criminel utilisa Sech comme bouclier humain. Dans un réflexe, le membre de la brigade que la lubricité représentait, dévia sa frappe évitant ainsi de blesser celui qui avait été leur allié. Ce geste pouvait paraitre illogique, au vue de l’action tentée par Aries. Mais si Nanao n’avait pas le moindre sens de l’honneur ou de morale, il évitait de blesser ses alliées lorsqu’il le pouvait. Il n’aurait servi à rien de sacrifier le chasseur de prime, ou d’aggraver ses blessures. La lame du rouquin heurta le bras cybernétisé du chasseur de prime, tordant le poignet de Nanao par la même occasion. Pour éviter de perdre son arme, il accompagna la torsion et finit par se retrouver sur le dos. C’est alors qu’il vit sa cible principale, se glisser dans une ruelle … « Elle est vraiment coriace ! » … On pouvait percevoir de l’admiration dans la voix de l’assassin du Cypher Pol. Profitant de l’arrivée de la force de frappe de la Brigade, Nanao poussa avec ses talons en direction de la ruelle, s’éloignant ainsi du combat qu’allait se livrer Gray et le criminel. Le rouquin aurait bien voulu utiliser le Soru, mais il commençait à ressentir la fatigue s’accumuler et le fait de se trouver sur le dos, même dans une glissade, lui donnait envie de se reposer. Frappant de ses paumes sur le sol, il parvint à se remettre sur ses pieds, mais faillit perdre une nouvelle fois l’équilibre du fait de son mouvement, mais il parvint à rester debout … « Un peu plus et je me ridiculisais encore une fois » … Maintenant qu’il était de nouveau sur ses pieds, il s’apprêtait à se mettre à courir, mais un objet sphérique vint apparaitre à ses côtés … « Et merde » … L’explosion ne fut pas violente, preuve qu’il ne s’agissait pas d’une grenade offensive, ce que Nanao aurait préféré. Le Flash lumineux, éblouissant quelque le beau gosse, mais il pouvait remercier sa paire de lunette de soleil. Cette dernière même si elle n’était pas prévue pour ce genre de situation, était parvenue à atténuer l’effet du Flash. Surpris et désorienté, le membre de la brigade au pouvoir du Glisse-Glisse s’arrêta, ce ne fut que les paroles de Gray qui lui permirent de reprendre ses esprits … * Moi , un mariolle ? * … Alors qu’il s’apprêtait à répondre à son camarade, ce qu’il vit le fit changer d’idée. S’il avait déjà vu ce dernier dans certains stades de rage, il n’avait jamais vu cette forme avant. Il ne put que lâcher un soupir de soulagement, lorsqu’il constata que ce dernier en avait après le criminel. Tout le monde avait pris la direction de la ruelle par laquelle Tina avait disparu, et il n’allait pas être évident de la retrouver … « Je ne suis pas un traqueur, moi » … Plus pour lui que pour tout autre, Nanao ne put que lâcher cette constatation tout en courant dans la ruelle. Par chance, sa cible était assez amochée et devait perdre pas mal de sang. D’ailleurs il ne fallut pas longtemps au rouquin pour trouver une trace du passage de la belle. Suivant ce dernier, l’agent du gouvernement mondial, prit sans le savoir la mauvaise direction, tombant dans l’astuce de cette dernière. Ce ne fut qu’après plusieurs mètres qu’il se rendit compte de son erreur … « Abrutit, crétin » … Ses mots étaient chargés d’une colère bien plus profonde que ce qu’il avait pu ressentir jusqu’à présent. S’il y avait bien une chose, qu’il n’appréciait pas s’était d’être pris pour un abrutit et c’est ce qu’était parvenue à faire la belle capitaine … « Bordel Aries, tu es où, tu as vu quelque chose ? » … Pas très charitable, le rouquin à cet instant, mais sa colère pouvait le rendre mesquin, de mauvais fois, ce qu’il était à cet instant, surtout envers sa camarade qui avait fait de son mieux jusqu’à présent. Repartant sur ses pas, le rouquin au regard plein de colère, essaya de trouver une piste afin de mettre la main sur la blessée … « Si tu veux un espoir de vie, rend toi ou meure seule dans ta cache » … Des mots froids, mais ayant un fond de vérité, malgré tout Nanao avait bien conscience que le temps n’était pas non plus en leur faveur. Il lui restait une carte à jouer, après tout il était un représentant du gouvernement mondial et de son autorité. Nanao commença donc à remonter la ruelle, cherchant toute trace de sang, que cela soit sur un mur, une porte, un tonneau, frappant même aux portes … « Ouvrez au nom du gouvernement mondial, s’il vous plait, plus vite nous aurons retrouvé la Pirate, plus vite nous vous laisserons tranquille » … Nanao avait pris sa voix la plus douce et amicale … « Excusez-nous pour les dégâts occasionnés » … Il se pouvait que la Pirate aie trouvé refuge dans une demeure abandonnée, une cave, mais avec ses blessures, il devrait pouvoir trouver des traces de sang. Pour gagner du temps, il pouvait essayer avec la psychologie, même basique.

« Parole »
*Pensée*


*********************


Récapitulation des actions:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Jeu 14 Mai - 1:14

*La situation s'était emballé et Aries avec. Ses sales manies lui étaient revenues, il avait craqué. Cette merde durait depuis trop longtemps pour lui. Tss. Il allait officiellement être catalogué comme un monstre, une ordure, encore. Oui c'est vrai. Il avait tenté de tuer Sech qui était un précieux allié. Mais il devait faire la peau de Yao, le mettre hors d'état de nuire, capturer Tina. Cela faisait trop de temps, a combattre, a voir ce connard en costard échapper à tout leurs assauts. Il avait perdu son sang-froid. Tsss. Putain. C'est ça d'être du côté des gentils, ils se voilent la face et pensent être des putains de bisounours. Bordel. Allait donc dire ça à l'oeil en moins du Cornu. Il l'avait mauvaise contre tous, lui compris. Ce genre de merde ne faisait que le convaincre de faire ce qu'il avait affaire seul. Après il finit par blesser des alliés. Tout ce bordel dans son crâne le rendait furieux. Le genre de moment où on en envie que tout finisse dans une putain d'explosion et de pouvoir enfin crever en paix. Oui il devait faire des efforts pour que ce genre de merde n'arrive plus, oui il allait s'en prendre plein la tronche. Et ses putains d'esclaves que vous livrer bande de bâtards ? Et ses merdes congénitales que vous protégez jour après jour. Putain ne venez pas me faire la leçon, crevez tous. Oui le Cornu était entrain de péter un plomb, contre son mur le regard fixé au sol.

Pendant ce temps là Yao empirait les choses en hurlant qu'au moins la Mafia avait ses principes, qu'ils étaient de soi-disant défenseurs de la justice, fout pas les deux autres dans le même panier sale con. Et ce qu'il fit n'était pas mieux. Clairement pas, si ce n'est pire. En fait non ce n'était pas pire. C'était la même merde. Un jour je te crèverais. furent les seules pensées claires que put gravé Aries dans son esprit qui ne faisait qu'exploser entre la morale qu'il essayait d'avoir et ses habitudes d'ordures. Rome ne s'est pas faîte en un jour et Aries ne deviendra pas un bon samaritain en si peu de temps, et encore moins avec autant de rancœur envers le monde.

Tina en avait profité pour se faire la malle, Gray avait appelé le medic pour le cyborg et les Marins. Gray laissa son fruit éclater partant à la poursuite de Yao ou de Tina il n'en savait foutre rien. La seule chose qu'il savait c'est qu'après avoir redresser la tête suite à l'intervention de Gray pour éviter que Sech ne soit plus abîmer qu'il ne l'était. Fait chier putain. Il avait aperçu une silhouette partir dans un autre sens que celui de la Dolce. Hnn. Il n'avait aucune idée de ce que c'était. Suite à tout ce bordel le rouquin lui demanda si il avait vu quoi que ce soit. Enfin il entendit sa voix, plus loin là où Tina avait fuit. Oui il n'avait pas bougé. Ses chevilles lui faisait mal, mais il avait la rage. Réellement la rage. Sans rien répondre, ne voulant pas ouvrir la bouche de peur de lâcher un flots constant d'horreur et de haine, il se leva et se mit à marcher dans la direction de ce qu'il avait aperçu tout à l'heure, juste au cas où. Rapidement l'adrénaline coulant dans ses veines et ses nerfs demandant à être soulagé il se mit à sprinter sans trop réfléchir.

Cela dura un temps , Aries se contentant de courir, fusil en main et rage au ventre, juste pour se défouler, se foutant bien du reste, tout avait foiré. Et c'était en partie sa faute, il avait craqué. Cependant, il entendit l'écho d'une autre course quelques ruelles plus loin, alors il se fit plus discret, courant sur la pointe des pieds, grimaçant de douleur a cause de ses chevilles amochées. Quand le bruit fut proche il se colla à un mur. La voix de la Dolce, essoufflée, terrorisé. Même dans cet état elle l'enverrait compter fleurette sans problème. Et puis merde, tant pis, de toute façon il avait besoin de se calmer. Il attendit donc au coin du mur et quand la silhouette de Tina en dépassa il frappa de toutes ses forces avec son fusil comme si il s'agissait d'une batte, avec du bol, il l’assommerait, au pire, dans l'état actuel des choses , il s'en foutait royalement.


[hrp] En gros: Aries reste planté là un certain temps à rager sur ses conneries puis part un peu au hasard à la poursuite de Tina, tombe par bol sur elle, enfin il l'espère et envoie un coup de crosse espérant la toucher. [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1415

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Jeu 14 Mai - 17:57




Dolce Tina et Sech.

Si pour Sech, la petite sauterie était d'ores et déjà pleinement terminée et qu'il risquait d'ailleurs d'avoir du mal à se réveiller avant une bonne poignée de jours, pour la pirate, rien n'était encore conclu : elle voulait d'ailleurs profiter de la situation pour s'éclipser des ennuis aussi loin que possible, quitte à devoir se terrer dans une cave en attendant que les recherches de la marine n'en viennent à se tasser. Elle n'était qu'une basse primée, par rapport aux divers criminels qui pouvaient arpenter Grand Line... Leurs supérieurs n'allaient certainement pas accepter qu'ils demeurent sur West Blue à sa recherche indéfiniment, a fortiori si cela ne donnait aucun résultat probant ! Continuant de chanceler péniblement en progressant les mâchoires serrées, Tina finit par s'adosser contre un mur et glisser le long de celui-là, reprenant ses esprits et son souffle pendant quelques secondes tout en ajustant les quelques bandages improvisés qu'elle s'était faite pour ralentir et endiguer les hémorragies dont son corps avait à souffrir. Suite à cela, la capitaine se redressa pour reprendre son chemin, toujours en titubant. Elle parvint rapidement à un nouveau croisement entre diverses ruelles, où elle crut pouvoir profiter de l'occasion pour semer à nouveau ses opposants... Avant de remarquer l'un d'entre eux, bondissant dans sa direction pour lui asséner un violent coup de crosse grâce à un fusil. Certes, la Dolce se retrouvait alors bien diminuée physiquement, mais l'agent du Gouvernement Mondial n'était pas sans reste : il avait eu l'occasion de subir quelques coups, et elle comptait bien en profiter pour éviter cet assaut... Elle s'apprêta donc à bondir sur le côté quand elle glissa lamentablement. Bon point : elle évita ainsi le coup de crosse qui lui passa largement au-dessus de la tête. Mauvais point : elle était à moitié allongée face à un ennemi... La blondinette, effarée, recula brusquement jusqu'à heurter un mur, qui se trouvait derrière elle. Malgré toutes les précautions dont elle avait usé, ce type avait été en mesure de remonter jusqu'à elle et menaçait désormais de la blesser davantage encore, pour s'assurer d'une capture certainement ainsi simplifiée...



Rappel : Nanto est niveau 15. Mark est niveau 13. Les deux sont KOs !
Tina est niveau 21, Sech est niveau 20 !

Un poste méga super court, mais du coup, j'ai pas grand chose à évoquer. Tina est acculée, Sech KO, Nanto et Mark de même.
Par contre, faudrait sérieusement songer à finir ça rapidement histoire de passer à autre chose Wink Dans le pire des cas, faites des concessions, c'est pas grave si quelques tâches se fixent sur une victoire !
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 1.015.076.025 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Sam 16 Mai - 16:39



La Traque est Ouverte .14





L
e bruit des pas du voyou résonnait sur les pavées de la petite ville. Yao s'enfuyait à toute vitesse. Il espérait retrouver Tina mais il était malheureusement dans une situation critique. Il avait plusieurs sous-officier au cul, plusieurs patrouilles de soldats et certainement des frégates de guerre qui voguaient aux alentours. Rentrer avec le bateau marchand qui l'avait accosté ici était donc une solution désormais impossible.

Et merde, comme ci les galères qu'il venait de vivre sur l'île de Jaya ne lui suffisaient pas. Après tout, combattre l'équipage d'un supernova n'était pas assez. Non, maintenant qu'il était rentré de GrandLine, et à la première île ou il venait d'accoster, il fallait qu'il tombe encore sur des problèmes ! Bien qu'on ne parle pas la de la puissance d'un supernova, les sous-officiers qu'il affrontait depuis le début en avaient quand même dans le caleçon.

Et en parlant de problème, le brigand expert en artx martiaux et plutôt fatigué par tous ces combats comprit qu'il allait en avoir un autre sur le dos quand il aperçut l'ombre du petit gars musclé le poursuivant. Oui, car l'allure de ce petit bonhomme était celle d'un homme fou de rage. Il avait donc céder à ses pouvoirs et avait laissé la folie et la rage l'emporter. Fallait qu'il le frasse maintenant, à la fin de tous ces combats et ou tout le monde était épuisé. Bordel, en tout cas, Yao se doutait que les contre-coups de la technique du Lieutenant allaient être douloureux pour lui. Lui même avait épuisé les trois-quarts de son énergie avec sa technique du Retour-à-la-Vie. Il en déduisit que c'était donc une course contre le temps et contre la mort.

Alors qu'il courait en plein milieu de la rue, l'enragé venait tout juste d'arriver derrière lui. Sa vitesse et sa force étaient plus présentes que celles de Yao. Il devait donc se la jouer stratégique, en évitant de gaspiller ses dernières réserves et en tenant jusqu'au moment ou le corps de son adversaire lacherai par lui même.
Alors qu'il le vit bondir sur lui, prêt à le frapper de tous les côtés, le voyou eut le vilain réflexe de se retourner, et de son bras droit, frappa avec le poing-canon (Kenjuu) contre le mur en brique à côté de lui. Son calcul était parfait, celui-ci s'écroula en plein sur la trajectoire de Gray et devait donc emporter la bête dans sa chute. Yao savait pertinamment que ce n'était pas quelques briques qui allait l'arrêter, surtout sous ce mode ou son adrénaline l'empêchait de sentir la douleur. Mais cela allait être suffisant pour reprendre quelques distances, et pourquoi pas, trouver un échapatoire.

Profitant de ce moment de diversion, le voyou accelera sa course. Il prit la première à droite et quitta le champs de vision de Gray. Maintenant qu'il avait ce fou furieux à ses trousses, le criminel devait être intelligent. Il devait passer par des passages gênant pour son poursuiveurs car si il restait la à courir tout droit, sa fin était proche dû à la vitesse accrue du Lieutenant.
C'est pourquoi il décida de changer ses plans. Il sauta à travers une fenêtre d'une maison l'éclatant par terre, traversa la pièce, puis sauta par la deuxième fenêtre qui menait sur un petit jardin. De long draps sêchaient sur une rambarde au soleil. Un bleu marine et l'autre blanc. Yao vit en eux de bons outils et décida de les saisir dans sa course. Le drap blanc pouvait être utile pour aveugler quelques secondes la bête si elle réaparaissait. Le bleu lui allait être parfait pour se camoufler...

Il sauta alors la clotûre du jardin et en attérissa dans celui des voisins. Il refit la même chose qu'à son arrivée, traversa les fenêtres en sautant dedans et réapparut plusieurs rues plus loin. Il jeta un rapide coup d'oeils aux environs. Toujours aucune traces de Tina, si ca ce trouve ce gogole de Yao s'était completement trompé de chemin en la suivant. La trace de sang qu'elle avait laissée et que le brigand avait suivi était donc qu'un leurre

Le criminel avait deux choix devant lui. Le premier était de tourner à droite et de se diriger vers le port, ce qui était assez suicidaire en vérité mais ce qui pouvait lui permettre certainement de retrouver Tina. Le second était de prendre à gauche et de fuir la petite ville par la petite campagne en périphérie. Cette seconde de réfléxion fut la seconde la plus intense depuis le début de ces problèmes. Allait-il abandonner son pactole ? Après tout, il avait tellement combattu pour l'avoir. Mais la situation devenait critique et le meilleur moyen de ne pas finir sous les verrous était de fuir, sans elle. Peut être qu'avec un miracle de Bouddha, les choses allaient finir comme Yao l'espérait, mais le voyou décida donc de prendre à gauche et quitta la seule et unique petite ville de l'île.

Même si il venait de faire son choix à contre-coeur et qu'il voyait déjà ses liasses de berrys s'envoler sous ses yeux, la solution qu'il avait choisit était la meilleure pour lui. Car un prisonnier riche reste tout de même prisonnier. Alors qu'il traversa un champs de maïs Yao attérit enfin à la bordure de l'île. Il arriva sur une petite plage de cailloux et voyait désormais la mer face à lui. il n'y avait aucune frégate de marine de ce côté de l'île. Le port ou avait lieux les batailles étaient à l'exacte opposé, il y avait donc peu de chance qu'un navire se trouve par ici.

Maintenant qu'il avait atteint la mer, il devait trouver un moyen de quitter l'île. Il longea alors la plage sur quelques centaines de mètres. Gray avait dit que les marines avaient perquisitionnés tous les navires de l'île. Mais en disant navire, le lieutenant ne devait voir que les gros bateaux, car Yao avait du mal à imaginer que tous les marines avaient réquisitionnés mêmes les petites barques trainant par ci par la. Trop peu d'effectifs pour une tâche beaucoup moins importante que la capture des pirates.
Le voyou continua sa course jusqu'a ce qu'il trouva enfin son bonheur. Une petite barque, bien qu'en mauvais état, était abandonnée la sur le rebord de la plage de caillaisses. Bien, cela annonçait la fin de ce bourbier. De son bras droit, utilisant ses dernières forces, Yao prit la barque et la jeta à la flotte. Il sauta alors dedans et se servit du drap bleu afin de recouvrir toute la barque avec. Désormais, et grâce à cette judicieuse technique, le moyen de transport de Yao était désormais parfaitement camouflé dans cet océan de bleus.

La barque dériva, encore et encore. Caché et allongé sous le draps, Yao se reposa enfin de toutes ses blessures, qui le faisait souffrir comme un chien. Son premier réflexe fut de sortir sa longue pipe en bois, qu'il alluma de suite et fuma sur ses herbes "relaxantes". Cela lui fit un bien fou et le voyou pouvait enfin respirer ... Bien, maintenant, il allait devoir rester la jusqu'à ce qu'un navire passe à proximité, pour qu'il puisse l'abordé en toute discrétion et se casser d'ici une bonne fois pour toute.
L'axe maritime à côté de l'île était un axe de trafic important. Il reliait Reverse Moutain aux plus grandes îles de WestBlue comme Nighty Town. Heureusement pour lui, car le voyou se voyait mal attendre plus d'une semaine pour monter sur un navire. La, il allait certainement attendre un jour ou deux, voir même si il avait de la chance, juste quelques heures ... Mais rien n'était encore dit.

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Lun 18 Mai - 23:19

*Aries, t'as le cul putain de bordé de foutu nouilles. Enfin pour une fois. Il avait frappé. Cela aurait pu être une grand-mère ou une personne paniquée par le bordel qu'ils foutaient depuis un temps plus que trop long aux goûts du Cornu. Mais non, c'était bien Tina. En même temps tu t'en doutait et pas qu'un peu à sa voix, mais bon, elle aurait pu être ailleurs, ça aurait pu être un leurre ou va savoir quoi d'autre. Mais non c'était la Dolce en personne. Enfin un peu de bol, même si ça restait relatif, Aries n'ayant pas du tout le niveau pour tenir face à elle, et ce même si il avait pour le coup un sacré avantage.

Cependant Tina qui était vive, et ça a force on le savait, ce n'était clairement pas une balourde option lancé de maison, avait esquivé l'attaque surprise de Taïga, mais sa situation n'était guère brillante pour autant. Elle était a moitié allongée à terre face à Aries. Ce dernier n'hésita pas et envoya une simple balayette et la faire tomber avant de la pointer de son fusil, sa rage était partie, il était presque déprimé. Toute cette merde l'avait épuisé, et qui plus est il avait des regrets vis-à-vis de Sech. Il avait craqué à ce moment-là. Et vous n'imaginez même pas à quel point cela le faisait chier, réellement. Il déteste perdre le contrôle des événements, et encore plus de lui-même. Et donc suite a cette rage suivait une apathie exemplaire. Ainsi son fusil pointait la belle Dolce, au bout de ce fusil se trouvait un Aries à l'air apathique qui déclama d'une voix calme :


"Rend-toi, ça te facilitera les choses, ça te fera ça pour toi une fois a Impel Dow."

* Cependant Aries n'était pas idiot, et en prévision il tira ainsi si Tina tentait de fondre sur lui elle se prendrait une balle dans le buffet. Et ce sans manifester la moindre émotion. Il en avait marre, pitié que cela finisse, qu'il aille se reposer quelque part quelques temps, en paix, il avait mérité un peu de repos après toute cette merde.


Dernière édition par Aries Fenmore le Mer 27 Mai - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mar 19 Mai - 12:05

Lorsqu’il se présentait à certaines portes, quelques-unes s’ouvraient laissant alors apparaitre des visages inquiets, parfois énervés. Si certains acceptés d’ouvrir, sans rechigner, leur porte au beau rouquin, ce n’était pas le cas de tous. Mais son uniforme finissait toujours par convaincre les récalcitrants. Bien sûr il ne trouva nulle trace de la Dolce, à chaque fois il présenta des excuses pour le chaos et le dérangement. Il eut quelques sourires charmés, souvent de jeunes filles plus audacieuses que les autres ou encore de femmes d’un certain âge. Il ne lui échappa pas que certains semblaient peu amicaux, n’appréciant pas sa présence et celle de ses camarades et pas seulement dans leur demeure. Ainsi les dires de la belle Pirate avaient un fondement de réalité, les Révolutionnaires gagnaient du Terrain sur cette Mer. Nanao ne perdit pas plus de temps, à chercher sa cible chez les habitants de la rue dans laquelle il se trouvait. C’est alors qu’il entendit un bruit, pas grand-chose, peut-être un cri de douleur retenu. Ne pouvant prendre le risque d’ignorer ce dernier, le membre de Cypher Pol appartenant à la Brigade prit la décision de se diriger vers la source possible de ce cri. Alors qu’il se rapprochait de la zone d’où venait le cri, il se rappelait tous les évènements qui leurs étaient arrivés, à lui et ses camarades. Avec l’aide de Sech, le Chasseur de Prime, l’arrestation de la belle aurait pu être une formalité. Mais il avait fallu qu’un étranger s’en mêle et foute un bordel sans nom.

Tous les dégâts qu’avaient subi le village venait de lui, de plus il avait réduit à néant le plan, basique, des gouvernementaux. Penser à cet étranger, énerva le rouquin, colère qui disparut lorsqu’il entendit la détonation. Ce bruit était facilement reconnaissable, il s’agissait d’un tir. Se pouvait-il que quelqu’un ai ouvert le feu sur la belle Pirate, un civil surpris ou voulant se débarrasser du problème qu’elle représentait. Il se pouvait aussi, avec un peu de chance, qu’il s’agisse d’un officier de la Marine l’ayant trouvé. Mais il ne fallait pas oublier, une autre possibilité, la moins agréable, celle de l’intervention d’un autre criminel. Utilisant une nouvelle fois le Soru, afin d’arriver le plus rapidement possible sur zone, Nanao pris la direction l’amenant au tir. La scène qu’il vit, avait tout pour le rassurer et le satisfaire, Aries tenait la belle en joue et cette dernière ne semblait pas en état de se défendre. On pouvait dire que la chance semblait enfin tourner en leur faveur … « Cool, tu l’as attrapé » … Un sourire satisfait apparut alors sur le visage du rouquin … « Si vous m’aviez écouté, on aurait pu éviter tout cela » … Ses mots étaient destinés à la jeune femme, après tout ne lui avait pas offert de se rendre. Maintenant, il devait s’assurer qu’elle ne puisse pas leur échapper. Ayant confiance en Aries pour agir au besoin, Nanao se pencha vers les chevilles de la belle. Arrachant un bout de vêtement de celle-ci, il lia ses chevilles l’une à l’autre. Ceci pouvait sembler idiot, mais il n’avait pas de menottes sur lui, ces dernières se trouvaient avec les Marines. Les chevilles liées devaient empêcher toute tentative de course. Puis avisant un bout de corde, il s’en servit pour attacher les poignets de leur prisonnière. Il se pouvait que la belle puisse tenter de fuir, de se défendre, mais elle prenait le risque de se faire abattre … « Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir » … Quelle drôle d’idée de prononcer ce genre de paroles, mais s’ils pouvaient pousser la belle à se laisser faire, pourquoi pas. S’ils parvenaient à priver la Pirate de sa liberté de mouvement, ils pourraient alors se diriger vers leur navire et l’emprisonner. Bien sûr, pour ce faire, il fallait que le problème du criminel soit réglé, ainsi que le cas de Gray et de sa rage … « Aries, tu es en état de rentrer vers le navire en évitant Gray, ce dernier me semble avoir dépassé ses stades habituels de rage » … Une fois ce sujet clos, il ne leur restait plus qu’à retourner vers le port et retrouver les membres de leur escouade. Le médecin de bord allait avoir du travail et certains allaient même avoir besoin de soins plus importants et seul le centre hospitalier de la base avait les moyens nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Ven 22 Mai - 9:38

[HRP] Désolé du retard, je suis littéralement entre 2 partiels. C'est pourquoi après ce post, considéré Gray comme Out. C'est vraiment un post pour débloquer la situation, y a aucun problème s'il n'est pas pris dans la notation.[/HRP]


Malheureusement pour notre marine, les ruses de Yao portèrent leur fruit. Perdant de vue son adversaire, ce dernier avait perdu son esprit combattif. Dès lors, la Bête qui n'était pas un Zoan, n'avait plus aucun moyen d'arriver à le localiser. On put toutefois entendre le rugissement de rage de celle-ci.
La bête décida donc de se diriger par défaut là où il y avait le plus de bruit : Le port, avec les marines qui gardaient les pirates.
Là, il voulut s'approcher d'un air menaçant, mais avant que la Bête n'en eu le temps... La technique s'arrêta et Gray s'écroula sur le sol humide du port, en face de ses subordonnés. Par chance, le médecin qui s'était occupé des blessés sur la place revenait également avec bon nombre de soldats, et un Sech toujours inconscient... Voyant cela, Gray sombra l'esprit tranquille dans l'inconscience.
Les deux autres tanchons d'enfoirés avait pas intérêts à se planter.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1415

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Mar 26 Mai - 21:47




Dolce Tina et Sech.

La course poursuite semblait désormais revêtir des allures de fusillade bien maîtrisée par les représentants de l'ordre. Tina, placée dans une bien dangereuse situation, voyait désormais un fusil pointé droit en direction de son torse, maintenu bien fermement par l'homme-cornu qui avait plusieurs fois prit un malin plaisir à lui mettre des bâtons dans les roues. Définitivement, ces gouvernementaux étaient tous plus lassants les uns que les autres... Mais pire encore : la jeune femme n'eut guère le temps d'esquisser le moindre geste que le rouquin émergea à son tour, vraisemblablement satisfait de voir que son collègue avait enfin maîtrisé la bête. Le rouquin en question commença alors à s'avancer en direction de la pirate qui, bien évidemment, prit la décision de ne pas se laisser faire : plutôt mourir que de finir à Impel Down. Une philosophie extrémiste mais partagée par bien des hors-la-loi de par le monde : elle s'apprêta donc à se jeter sur le côté, souhaitant profiter de l'intervention du gouvernemental qui irait sans doute déstabiliser son allié, pour disparaître et se faire la malle une fois de plus. Bien sûr, elle avait pleinement conscience que s'enfuir sans le concours du mafieux qui l'avait guidée plusieurs fois vers un espoir de liberté risquait d'être une tâche des plus ardues... Mais elle n'avait pas le choix. Ainsi la Dolce s'était-elle redressée, préférant largement se diriger vers une ruelle adjacente que vers le fusil que portait l'homme-cornu, craignant que celui-là, en remarquant qu'elle fonçait droit vers lui, n'appuie sur la gâchette. Précaution d'une importance mitigée, puisque cela n'empêcha pas Aries de faire feu lorsqu'il remarqua qu'elle se redressait, la clouant au mur qui l'avait soutenue un peu plus tôt pour l'éternité...

De l'autre côté de l'île, la barque de Yao s'éloignait tout juste que deux figures firent leur apparition sur la côte. Billy, manifestement inquiet, se mit à hurler pour alerter le hors-la-loi qu'il avait vu se cacher à bord de la barque. A ses côtés, Mark semblait tout juste émerger, encore incapable de marcher seul. Leur but, à tous les deux ? Rejoindre la barque de Yao et y monter, afin de le suivre. Pourquoi ? Parce qu'il était le seul à leur avoir permis de demeurer libres et vivants...



Rappel : Nanto est niveau 15. Mark est niveau 13. Les deux sont KOs !
Tina est niveau 21, Sech est niveau 20 !

Aries > Du coup, comme présumé dans ton poste, j'ai considéré que tu tirais dès que Tina se relevait. Si tu veux rectifier, hésite pas à me MP, mais de toute manière elle se laissera pas faire tant qu'elle sera en état de bouger ne serait-ce qu'un doigt ^^
Yao > Donc, Billy et Mark veulent devenir tes PNJs. Tu peux venir les chercher ou les laisser là, dans tous les cas ils sauront se débrouiller (et toi aussi). Si tu veux des détails les concernant avant de passer à la création, n'hésite pas à me MP ! (Sous mon compte Nak, de préférence)

Bravo à vous quatre, donc, vous aurez rapidement des nouvelles de ce petit event Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Jeu 28 Mai - 19:28

*C'était triste. Et épuisant. Le genre de jour qui vous donne envie de prendre votre retraite, qui vous fait dire plus jamais. Aries se sentait si fatigué. Tina comme beaucoup de ses congénères, et sa le Cornu n'avait aucun mal à le comprendre, préférait encore sombré dans l'oublie des primes qui se soldent par la mort du primé qu'à l'enfer sur terre qu'on nomme Impel Down. Hnn ce truc avait été créer et est tenu par des malades finit, qui se trouvent devant les barreaux pour éviter d'être dérrière. Ouais Impel Down était l'asile du Gouvernement où les matons sont les patients et les prisonniers leurs défouloir. Alors il ne fut pas surpris de la voir se redressée résolue à fuir ou à crever. Désolé, gamine, t'était trop jeune pour ça, pas de bol. Un coup de feu résonna dans les ruelles, la balle clouant Tina au mur où elle s'appuyait, finit, partie vogué sur des mers éternels remplies de trésors et d'alcools sans personne pour la faire chier.

Sans doute Nanao allait-il dire quelque chose quand au fait qu'il aurait fallut la ramener vivante, mais Aries ne l'écoutait pas. Il n'avait plus le cœur d'écouter qui que ce soit. Il souleva Tina et la porta comme on porte une mariée, et un rugissement résonna au loin, Gray sans doute. Il fit un signe de tête au rouquin, qu'il aille voir ce qui se passe. Le Cornu se dirigeant en boitant vers le navire, se tenant droit, n'affichant pas la douleur que ses chevilles lui offraient à chaque pas, cette gamine méritait un peu de dignité dans sa mort, il pouvait bien faire ça. Qu'il était fatigué... Il arriva au bateau sous les regards sidéré des marins, qui firent des ovations pour tous pour leurs victoires, lui demandant où étaient les autres, Aries répondant qu'ils arrivaient, en attendant il avait besoin d'un drap où déposé le corps sans vie de Tina. Et que les équipes médicales se tiennent prête au passage. Suite à quoi il ira s'effondrer dans un hamac dans la cale du navire, s'endormant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   Ven 29 Mai - 11:52

La Dolce n’écouta pas le rouquin, préférant tenter sa chance, une balle fut la seule réponse qu’elle reçut. Le rouquin la regarda donc s’écrouler contre le mur et plonger dans le sommeil éternel. On ne pouvait pas dire que cela l’affecter beaucoup, d’ailleurs il eut un léger haussement d’épaule. Il pouvait la comprendre, il regrettait juste qu’elle n’ait pas voulu tenter sa chance. Peut-être que des révolutionnaires l’auraient libéré par accident, en attaquant le navire qui l’aurait transporté vers Impel Down ou un truc dans le genre. Comme il lui avait dit, tant qu’il y a de la vie, y a de l’espoir. Aries quant à lui n’eut pas la même réaction, il semblait épuisé, fatigué, presque énervé, cela pouvait se comprendre, la mission avait pris une tournure non prévue. Quand il prit leur cible, Nanao aurait voulu l’aider, mais quelque chose dans le comportement de son camarade le retint. Honnêtement, le membre du Cypher Pol, était lui aussi quelque peu déçut par la tournure prise par les évènements. Ils n’étaient pas parvenus à véritablement travailler en équipe, et plus personnellement, il n’avait pas été d’une grande efficacité. Il devait encore s’améliorer, développer son style de combat et gagner en puissance.

Suivant Aries, les mains dans les poches, ses lunettes sur le nez, Nanao présentait ses excuses aux quelques civils qui ouvraient leur portes ou fenêtres pour observer le duo rejoindre le port. C’est alors que ce fit entendre le cri de rage de Gray, cela ne pouvait venir que de lui. Est-ce qu’il était parvenu à se débarrasser de l’autre criminel, avait-il succombé à la bête qui se trouvait en lui. Quelques questions qui traversèrent l’esprit du jeune homme, mais à aucun moment il pensa que son camarade avait pu perdre. Aries lui fit signe d’aller voir ce qu’il se passait, Nanao acquiesça de la tête et le suivit, le devança même. Après tout, s’ils se retrouvaient face à un Ashura énervé, hors de contrôle, autant que ce soit lui qui soit pris pour cible. Mais aucun autre cri ne leur venant, le rouquin fut rassuré. Plusieurs Marines s’afféraient autours des blessés, l’équipe médicale était déjà à pied d’œuvre. Maintenant que la situation était revenue à la normale, on pouvait mieux se rendre compte de la hauteur des dégâts. Quelques maisons avaient souffert de l’affrontement entre les forces de l’ordre et le criminel. Laissant Aries s’occuper du corps de la belle pirate, Nanao se dirigea vers un Caporal qui portait assistance aux civils, rares, qui avaient subits des dommages collatéraux … « Assurez-vous qu’ils reçoivent des soins si nécessaires » … Dans certains regards on pouvait lire, de la colère, mais aussi du soulagement que tout cela soit terminé. Profitant qu’il se trouvait non loin de la scène de son affrontement contre la Dolce, Nanao se mit à la recherche de sa deuxième lame, qu’il finit par trouver. Par chance cette dernière n’avait pas souffert de son coup contre le mur. Peu à peu le calme regagnait les docks, au fur et à mesure, que les troupes du gouvernement embarquait sur leur navire. Ses devoirs remplis envers la population civile, Nanao fut le dernier à mettre le pied sur le navire. Puis il se dirigea vers l’infirmerie, afin de prendre des nouvelles de ses camarades, ainsi que de Sech. A la fois rassuré et désolé, il se rendit au poste de communication, afin de faire le rapport final, une fois la communication établie … « Colonel Adrien, ici Tokeshi Nanao membre de la Brigade TAG, nous retournons à la base. Je vous annonce la capture du dénommé Nanto et la mort de Pirate Tina. Nous avons plusieurs blessés, dont un Chasseur de Prime du nom de Sech, sans ce dernier la réussite de notre mission aurait pu être compromise. De plus, je vous informe de l’intervention d’un civil à l’appartenance inconnue, un portrait-robot suivra afin de prévoir une mise à prix pour sur sa tête. Au vue de sa dangerosité et de ses capacité, une prime égalant celle de la Dolce serait adéquate. Tokeshi Nanao terminé » … Ceci fait, le rouquin alla chercher un portraitiste afin de faire dessiner le visage de dénommé Yao. Ce dernier devait apprendre ce qu’il en coutait de vouloir se mêler des affaires du gouvernement mondial. Après avoir terminé ce que son devoir demandait, le jeune membre du Cypher Pol, se rendit dans ses quartiers afin de se reposer et se laver. Il n’y avait plus qu’à espérer que le retour vers la base, se passerait sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - West Blue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La traque est ouverte. [Event - West Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» La traque est ouverte. [Event - North Blue]
» La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]
» La traque est ouverte. [Event - Grand Line 1]
» Gambit Decima [Event - West Blue]
» La chasse aux requins ( Rang D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-