Partagez
 

 La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1793

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeJeu 15 Jan - 11:57


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Takeda10La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Pixiv_15

Rogan et Sörn Guard.

En remarquant que leur petit barque miteuse était sans cesse secouée par les houleuses intempéries maritimes alors même qu'elle était attachée aux quais de cette petite île, Rogan se félicita d'être parvenu jusqu'au port à temps. Un tel débris n'aurait jamais tenu le coup en haute mer, et il fallait sérieusement qu'ils songent à acheter un nouveau moyen de locomotion, sans quoi ils risquaient tôt ou tard de dire bonjour aux requins... Le blondinet se tourna vers son petit frère, qui atteignait tout juste la maturité, en glissant ses mains dans ses poches. Ralph poussa un soupir en s'asseyant en tailleur, à même le sol, au milieu d'une rue pavée dans laquelle se promenaient quelques personnes, notamment des indigènes aux allures paysannes et rustiques. Le cadet prit donc la parole à l'intention de son aîné, sur un air rancunier :

-Voilà ce qui se passe quand on dépense tout le fric pour de l'alcool et des filles...

L'aîné se mit à sourire et vint attraper la joue de son petit frère, malmenant ce dernier avec force. Il rétorqua ensuite avec engouement, en pointant du doigt une taverne locale aussi miteuse que fragile :

-Arrête de faire la tête ! On n'a qu'à passer la nuit ici, le prix doit être risible !
-J'espère bien, on n'a plus que neuf mille berrys... Et lâche-moi !

Le cadet tenta de cogner son frangin d'un coup de poing horizontal, mais ce dernier, démontrant une nouvelle fois une réactivité hors norme, parvint à se baisser juste à temps pour laisser l'offensive lui frôler les cheveux. Le gamin continua son geste et se ramassa lamentablement la tête la première, sous le regard hilare de son compagnon de route dont l'empathie n'était certainement pas la première des qualités. Fier de ce petit numéro qui avait attiré la sympathie de bien des passants, le plus âgé des deux chasseurs de prime posa ses poings sur ses hanches et se retourna, se dirigeant immédiatement en direction de l'établissement qu'il avait pointé du doigt un peu plus tôt. Ralph, grommelant dans son coin, le teint cramoisi à cause de la honte qu'il éprouvait, ne tarda pas à se relever en le suivant à quelques mètres, fixant le sol d'un air agacé. Ils parvinrent rapidement dans la petite taverne, où les ivrognes semblaient plus nombreux que les tâches de crasses, et réservèrent une chambre avant de retourner dans la rue. Leurs économies mises-à-mal criaient famines, et ils n'avaient plus trop le choix : il leur fallait se retrousser les manches s'ils voulaient manger autre chose qu'une soupe insipide. Et si le cadet jugea préférable de s'orienter vers les pêcheurs, qui auraient peut-être besoin de bras pour transporter des caisses ou des matériaux quelconques, Rogan ne tarda pas à se mettre en route dans la direction opposée, sûr de son coup :

-Nan, on va chercher un primé, le cogner et devenir riche.

Ralph se frappa le front du plat de sa main, dépité, se gardant bien de mentionner le fait que leur précédente capture, primée à trois millions de berrys, ne leur avait fourni suffisamment d'argent que pour une petite dizaine de jours. Avec un fraternel aussi dépensier, il était compliqué d'être économe... Songeant qu'il faudrait peut-être imposer un rationnement ou tout simplement séparer l'argent en deux plutôt que de faire caisse commune, le cadet se remit donc à suivre son aîné, posant sa main gauche sur la garde de son épée, instinctivement. Ils n'avaient dès lors plus qu'à espérer que la chance se décide enfin à leur sourire...

---

Le capitaine de division révolutionnaire, également connu comme l'un des plus actifs recruteurs des Seas Blues, cassa l'os imposant qui se trouvait un instant plus tôt entre ses dents, tranquillement installé avec trois de ses hommes au milieu de la forêt, non loin de là. Guard et ses camarades passaient le plus clair de leur temps à courir la nature lorsqu'ils ne recrutaient pas pour leur glorieuse cause : non seulement le capitaine possédait un physique relativement anormal sur ces mers et inquiétait généralement les populations, mais il possédait de surcroît une mise-à-prix plus qu'importante sur sa tête : la modeste somme de quarante-huit millions de berrys. Pour les environs, c'était un nombre tout bonnement astronomique, et il n'était pas rare que les marines débarquent cinq minutes après qu'un civil n'ait retransmis son signalement... Du coup, pour le moment, ils profitaient d'un moment de détente : ils n'allaient pas tarder à se rendre en ville, histoire de voir si l'un ou l'autre des citoyen se laisserait tenter. L'homme lézard, après avoir terminé le dernier morceau de viande de la créature qu'ils étaient parvenus à capturer sans aucune difficulté, se redressa et domina ses compères de part son imposante stature, dépassant aisément les trois mètres. Sa taille n'était pas qu'un avantage : une nouvelle fois, elle était bien utile pour les marines, qui n'avaient qu'à lever le nez pour le découvrir au milieu d'une foule des plus denses...

-Restez là, mes amis. Doron, viens avec moi.

Un homme d'une banalité affligeant hocha la tête, attrapa une cape de voyage dans laquelle il se drapa, accrochant également un fusil en bandoulière. Le Sörn attrapa également une cape, de taille démesurée, et tenta tant bien que mal de cacher sa peau verte. La tâche s'avérait toutefois impossible, et il abandonna après quelques instants avant de se mettre en route, se dirigeant vers le village côtier non loin de là, son camarade sur ses talons.



Par défaut, l'ordre de passage est donc le suivant :
Shigo Ike - Kitchiro Nagami - Ayato Akuma - Joseph Mand.
Aucun nom de l'endroit n'est spécifié pour empêcher les incohérences. Merci donc de respecter cela !
Vous avez le droit de détailler l'environnement outre plus profondément que ce qu'en a fait l'animateur. Sachez que les PNJs sont tous géographiquement assez proches les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1245
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue34/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue187/250La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (187/250)
Berrys: 4.013.555 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeDim 18 Jan - 0:08





"La traque est ouverte"




Le voyage à bord de la navette s’était déroulé sans incident. En réalité Ike venait d’être réveillé par le capitaine pour qu’il déguerpisse de son bâtiment... donc y’avait pas eu de lézard ! Le chasseur de primes bailla un bref instant, mais réalisa bien vite qu’il avait bien assez récupéré de ses folies sur Saint Urea. Il descendit donc du navire un grand sourire aux lèvres tout en s’étirant. Il était en quête de trois choses : de la nourriture, de l’alcool et, bien sûr, de l’action ! Une vie simple, des désirs simples, tant et si bien qu’il n’était que rarement déçu !

« Sauf en ce qui concerne les gonzesses... Sérieux gamin, en ce moment c’est un peu trop « service trois pièces » pour moi ! We need some girls ! », râla Wilson, pour changer.
« Ouais... En attendant j’ai besoin d’un bain, d’un bon verre d’alcool et d’un gros casse croute ! On verra après pour les filles. », lui annonça en pensée Wade.

Sur ces bonnes paroles, le sociopathe en puissance mit ses mains dans ses poches et se dirigea en sifflant là où ses pas le porteraient. Il regardait un peu partout, mais cette île ne lui disait vraiment rien. Pourtant il avait bourlingué un peu partout sur South Blue ! Mais là... il n’avait jamais foutu les pieds ici, il en était absolument certain. Les gens portaient des fringues de paysans, parlaient un patois avec des mots chelous et même les maisons ressemblaient à rien. On aurait dit des cubes empilés à la va-vite et un toit posé dessus au petit bonheur la chance. C’était déjà un miracle que le tout tienne et ne s’envole pas au premier coup de vent ! M’enfin, il n’était pas venu là pour parler déco... Sans doute était-il tombé sur un petit lopin de terre paumé où il allait s’ennuyer à mourir en attendant la prochaine navette vers une île un peu plus intéressante... Great.

Le loustic attrapa un vendeur à la sauvette et lui acheta de quoi déjeuner sur le pouce tout en visitant l'île. Il ne repéra que des locaux qui vaquaient à leurs occupations. Tout en engouffrant sa nourriture, le chasseur de primes repéra la conformation du village. En gros ? C'était un capharnaüm sans nom. Des habitations pelle-même, des vendeurs à la sauvette, des stands installés sur une couverture à même le trottoir, des chiens errants, des arbres exotiques ici ou là... Il en avait presque le fourni tant c'était le foutoir ! Mais bon, il avait connu pire !

À force de chercher, Ike finit par repérer un bar miteux. Il en poussa la porte et jura dans sa barbe en découvrant l’état de crasse avancé dans lequel était réduit l’établissement... Des tables en bois vermoulu, des chaises rafistolées, des traces de bagarres, des débris de bouteilles et des loques humaines partout... Mais bon, c’était un bar ! Il s’avança en sortant les mains de ses poches et esquiva un mec un peu trop éméché qui tomba ivre mort en plein sur le parquet. L’ambiance était charmante, y’avait pas à dire ! Il repéra le comptoir, au bout de la salle, derrière lequel roupillait à moitié le barman.

Ike prit place et commanda un verre d’une voix forte, ce qui réveilla le tenancier aux cheveux bruns hirsutes. Ce dernier lui jeta un regard à moitié aviné et, au bout d’un moment, lui sortit une chopine qu’il remplit de mousse à même le tonneau. C’était pas vraiment ce qu’il avait commandé, mais bon... Il commença à siroter sa bière, rustique mais pleine de goût, et promena son regard un peu partout.

Il allait conclure que personne ici n’avait l’air intéressant, lorsque deux individus qui sortaient du lot entrèrent. Ils commandèrent rapidement une chambre et retournèrent fissa dans la rue. Du coin de l’œil Ike les détailla, attiré par un petit quelque chose chez l’un d’entre eux qu’il avait déjà ressenti avant : la sensation qu’il se tenait devant un mec balèze. Le corps élancé et musclé du jeune homme, qui devait avoir son âge ou peut être un peu moins, lui confirma son intuition. Sous ses cheveux blonds et son air guilleret se cachait un solide combattant, Ike en avait la certitude. L’autre gars lui ressemblait un peu, mais en plus jeune et moins « mûr ». Ça devait être son frangin. Les deux avaient l’air de savoir ce qu’ils voulaient et de ne pas être des nains de jardins. Néanmoins, devant leurs fringues élimées et le fait qu’ils ne s’arrêtent même pas pour boire un coup, l’énergumène soupçonna les deux gars d’être fauchés... Ou peut être recherchés ? Ni une ni deux, il termina son verre cul sec, laissa de quoi payer et se faufila à l’extérieur à la suite des deux lascars.

« M’est avis que si on reste dans leur sillage on va s’amuser ! », ricana Wade.
« Broaf, c’est déjà mieux que rien ! », concéda Wilson.

Soudain, l’un des deux déclara à haute voix qu’ils comptaient chercher un primé, lui éclater la face et ramasser le pez. La tactique classique mais efficace des gens de son espèce... Donc, les deux frangins étaient chasseurs de primes ? Des collègues en somme ? Sans doute pourrait-il ramasser sa part du butin s’il se rendait utile ! Ike préféra les laisser avancer et les suivre à une certaine distance. Si jamais il les abordait et qu’ils refusaient de partager le pactole, il aurait l’air fin ! Non, il valait mieux les mettre devant le fait accompli : ils avaient profité de son aide, alors il avait droit à sa part. Ou alors il leur botterait le cul après, c’était à voir ! Mais encore fallait-il qu'un gars primé pointe le bout de son nez... Or, d'expérience, c'était moins fréquent qu'on ne le pensait !

« Sinon j’ai un plan infaillible, si jamais on croise un primé ! », pensa tout à coup le p'tit magicien. « J’suis sûr que tu vois de quoi j’veux parler, Wilson ? »
« Laisse moi deviner... », répondit de la même manière l’ex mercenaire d’une voix amusée. « If you cannot convince them… confuse them ! »
« Mental high five ! », s’exclama Wade en ricanant comme un idiot.

Y’avait pas à dire, la vie de chasseur de primes, ça avait du bon !






Dernière édition par Shigo Ike le Lun 21 Déc - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue26/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue18/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (18/200)
Berrys: 299.589.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeDim 18 Jan - 13:21





Nouveau Départ

Contexte
Une nouvelle mission pour Kitchiro qui d'apparence banale pourrait bien tourner au vinaigre ou en bagarre générale !







Arrivée!


Depuis sa première mission en tant que chef d'escouade pour une mission de sabotage Kitchiro était resté sur Friends Island pour quelque temps en attente de nouvelle aventure palpitante. Ce long moment d'inactivité était compensé par des séances de Tai-Chi sur les flancs d'un volcan assez instable et de fouilles parmi les archives de son père qui datait de 2 à 5 ans, rien de très prometteur pour ce jeune garçon en manque d'aventure.
Kitchiro était entrain de démonter et nettoyer son pistolet qu'il avait reçu de la main de son chef pour avoir accompli sa première mission avec brio, quand celui-ci toqua à la porte et entra et obstrua l'entrée de sa grande et large silhouette.

--Tu nettoie encore ton arme alors qu'elle n'a encore jamais servi ! Au lieu de passer tes journées à fouiller dans les archives ou à t’exposer au retombées de cendres à l’extérieur, que dirais tu d'une mission de surveillance ? Nous avons reçu plusieurs témoignages de soldats parlant d'un homme travaillant au port de leur village magouillant avec des hors la loi local alors que cet homme à juré de nous aider de plus plusieurs de nos caisses de munitions ont disparus. Nous le soupçonnant de trahir notre cause et j'aimerais que tu enquête sur lui... enfin j'aimerais n'est pas le bon terme, je devrais dire je t'ordonne même si cela n'est pas nécessaires pour que tu bouge ton cul de ton bureau un peu lugubre.

- Trop bien une mission de surveillance enfin je vais pouvoir bouger d'ici, c'est gentil de penser à moi. Je pars quand ? J'y vais seul ? Pour combien de temps ?

-Tu pars seul cet après midi avec une navette civil tout à fait banale, pour le temps nécessaires à l'élucidation de cette affaire. Si tu as besoin d'un renseignement ou d'aide logistique sur cette île tu pourra tenter de contacter Söm Guard, un homme lézard primé qui recrute en ce moment sur cette île. Évite de le taquiner trop avec tes vannes douteuses il pourrait moins bien réagir que la plupart des gens. Je te souhaite bonne chance et ne soit pas en retard.

Kitchiro adressa un salut militaire à son chef qui quitta la salle aussitôt lui avoir rendu, puis la grenouille s'empressa de préparer ses affaires pour une nouvelle péripéties en terre inconnue.

Le voyage sur South Blue se passa sans folie, pas de pirates, pas de marine juste quelque navire marchand et dauphins croisé à l'horizon ; mais l'heure n'était plus à rêvé du paisible voyage car la vigie s'égosilla « Terre en vue! » marquant la fin du voyage.
Kitchiro possédait une description plutôt détaillé de sa cible : un nez en forme de patate, des mains crochues et un regard de vilaine fouine et une cicatrice sur sa main droite. L'espion de la révolution n'eut pas trop de difficulté à retrouvait sa cible, un pauvre docker travaillant sur le port l'air de rien, mais l'habit ne fait pas le moine alors Kitchiro entama sa surveillance et se posta à un bar délabré adjacents le port l'air de rien avec sa chope de bière. L'homme transportait des caisses de l’entrepôt aux bateaux et des bateaux à l'entrepôt, rien de bien concluant pour un hypothétique traître mais un vacarme attira l'attention du révolutionnaire alors que sa cible était entrain de fumer une cigarette pendant sa pause. Deux jeunes garçons dans les âges à Kitchiro se chamaillaient au bout milieu de la rue pavée venant du port, l'un s'assit à même le sol pendant que l'autre le malmenait en lui saisissant la joue. Une embrouille sans trop d’intérêt pour l'espion qui retourna à sa surveillance, or pendant la petite diversion le docker troqua sa cigarette contre une discussion avec une personne plutôt louche, un chapeau de cow-boy sur la tête un sabre à la ceinture et un étrange tatouage sur l'avant bras gauche tout portait à croire qu'il appartenait à une bande sûrement hors la loi.
La grenouille commençait s’éclipser de son poste pour suivre sa nouvelle cible quand il entendit des propos pour le moins inquiétant :

Nan, on va chercher un primé, le cogner et devenir riche

Pour identifier la provenance d'un tel propos Kitchiro se retourna instinctivement vers sa source qui n'était d'autre que le jeune blondinet qui malmenait quelques instant plus tôt son camarade qui le suivait quelques mètres en retrait. Aussitôt l'espion pensa à son homologue recruteur qui devait se tenir sur cette île lui aussi. Mais pour l'instant il faillait suivre le bandit jusqu'à sa cachette !



© Never-Utopia


Dernière édition par Kitchiro Nagami le Mar 27 Jan - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 330
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue30/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue189/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (189/200)
Berrys: 840.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeDim 18 Jan - 13:42



Let's walk a little


Les mers ne tremblaient pas devant nous, mais pour sûr, bientôt elles le feront. Moi, Jip et mes acolytes, nous nous dirigions vers une île bonne à conquérir, ou une île bonne pour s'amuser un peu, mais aucune ne faisait l'affaire. Pire encore, nous commencions à manquer de nourriture et de ce fait, nous allions nous stopper sur la première île que nous verrons. Silencieux comme une tombe, je mélangeais des cartes entre mes mains, comme si j'étais nerveux. Rien n'en était, je me contentais de sourire en coin et regarder vers mon capitaine. Son air jeune et sa façon d'être me rendait heureux parmi ces pirates.

Réfléchissant à un show digne de ce nom, je venais à repenser à cette annonce qu'un homme avait fait. Elle faisait gigoter les mers comme si une tempête venait de se déclarer. LE chasseur de prime par excellence avait déclaré une guerre générale si on peut dire. Les primés allaient être chassés et cela allait devenir tendu pour toutes les personnes connues. Se pourrait-il que Jip soit inquiet ? Moi en tout cas, pas du tout. Ma prime était encore petite, bien que je ne l'ai pas regardé depuis longtemps, est-elle encore à 5M, ou bien a-t-elle augmentée ? Boarf, de toute manière, la prime ne fait pas l'homme huhu.
Me retournant en douceur, je me dirigeais vers mon cher capitaine et je me mis à parler avec lui. Après un long moment à parler, nous vîmes au loin une île. Nous préparant donc à accoster la chose, je laissais mon capitaine décider du fait que j'irais seul chercher des vivres. Visiblement, le fait d'être indirectement recherché par tout le monde, cela le mettais mal à l'aise ? Ou bien peut-être craignait-il pour nous non ? Chaque membre de l'équipage est primé, bien qu'au fond, celle de Jip est astronomique comparé à la nôtre, mais il a de quoi se défendre en cas d'attaque.

Une fois sur la terre ferme, je descendais du navire et me mis donc en marcher vers le fameux village. Au diable les habits pour se cacher, je marchais comme un civil des plus normaux. Habillé de mon habituel " costume " de scène, mon maquillage en place et mon sourire toujours incrusté sur mon visage, je regardais les lieux et cherchais une petite épicerie locale. Hm... Tabac, vendeur d'armes, informations... Rhaaa, où sont les vendeurs de bouffe ? Restant calme, je vins alors à jouer avec une carte, cette dernière tournoyant autour de ma main comme par magie. Un enfant remarqua la chose et m'interpella pour me demander le pourquoi du comment. Ooh ? M'abaissant pour me mettre à sa hauteur, je vins alors à lui dire sur un ton malicieux.

" C'est de la magie mon petit. "

Lui frottant le crâne, je repris ma marche. Mais rien n'y fait... Totalement désespéré et ayant la flemme de continuer, je me décidais à simplement partir vers la périphérie du village et là, miracle, je tombais nez à nez avec un vendeur à la sauvette. Sa boutique semblait intéressante et de ce fait, au lieu de sortir du village, emprunter le petit chemin qui menait ailleurs et croiser ces deux silhouettes qui se dessinaient au loin et qui ne présageaient rien de bon de part ces capes imposantes. Parlant avec le gérant, je négociais de la bouffe pour moi, puis une quantité plus importante pour être livré au navire. Une fois le marché conclu, ne sachant même pas si l'homme m'avait reconnu ou non, je quittais les lieux.

Mangeant un peu de ce saucisson plus que délicieux, je commençais à réfléchir à quoi faire par la suite. Quel lieu choisir pour faire un show ? Par où commencer hm ? Grignotant en marchant dans les ruelles principales du petit village, je vins alors à prendre mon den den et parler avec mon capitaine.

" Chapitaine, ch'est pour chire que ch'ai la bouffe. Elle nous chera livré chous peu. Che chuis en ville et che me balade, si l'envie de me rejoindre vous prends, venez. Ou envoyez les autres. "

Le laissant me répondre, je raccrochais en douceur. Il n'avait pas à être inquiet, de toute façon, au moins pépin, je pouvais toujours signaler ma présence à mon cher capitaine et il débarquerait pour me sauver. Du moins, je comptais là-dessus, car je ne l'imaginais pas partir comme un lâche. Croquant une fois de plus dans ce mélange de graisse, de chaire et de sel, je marchais joyeusement, perturbé par aucune personne du coin. Loin de me douter de la présence de révolutionnaires ou chasseurs de prime sur la paille, je jouais le joyeux larron, le bon civil qui n'a rien à se reprocher. La vie est belle, voilà ce que mon visage exprimait, une sérénité à toute épreuve, pouvant passer pour de l'arrogance, car après tout, je peux sembler trop confiant et là, on pourrais se dire que je crois que je ne craint rien. Bref, mangeant saucissons sur saucissons, après un petit temps à réfléchir, je me dit que trouver une taverne ne serait pas mal. Regardant à droite, puis à gauche, je me décidais à bouger.

" Bon... Madodo... Si tu étais là ma chère, par où irais-tu ? Oh... Suis-je bête, je peux lui demander."

Sortant mon escargophone, je vins alors à appeler la belle, mais elle raccrocha très vite me conseillant surtout de me cacher ou ne pas trop faire le malin selon ma position. Tch... Je suis sur South Blue, pas Grand Line... Qui pourrais bien me tomber dessus brutalement ? Je n'ai pas THE prime du siècle il me semble. Pas comme ce " Konan " qui frôle le milliard... Bref, las, je vins alors à demander mon chemin à des petits enfants, qui pour certains me reconnaissaient et me demandaient si j'étais bien l'homme " sur l'affiche ".

" Je suis un magicien petit... Un magicien. "


Jouant avec mes cartes, je leur faisaient oublier leurs idées noires via un tour simple et une fois mes informations trouvées, je me dirigeais vers une petite taverne qui semblait miteuse, mais bon... l'alcool n'attends pas. Je m'apprêtais à pousser les portes de cet endroit, totalement serein intérieurement. Mais pour combien de temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1793

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeJeu 22 Jan - 0:22


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Takeda10La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Pixiv_15

Rogan et Sörn Guard.

Rogan et Ralph progressaient donc déjà de la rue, s'éloignant ainsi de la taverne à l'intérieure de laquelle ils avaient précédemment commandé une chambre pour la nuit, lorsque leur chemin croisa celui d'un type plutôt bizarre. Ce genre d'apparences assez marquantes et dérangeantes pour rester graver dans votre esprit. Un peu le genre de types louches que vous ne pouvez naturellement pas vous contenter d'ignorer. Un gars qui sent les coups foireux, les actes de barbaries, le sang et la mort... Bref, un type qui, non content d'avoir une apparence tout de même plutôt extravagante, se baladait sympathiquement, tout sourire, en l'exhibant comme le premier des nudistes. S'il s'agissait bien là d'une image, étant donné qu'Ayato ne se trouvait fort heureusement pour lui pas nu au milieu de la rue que les chasseurs de primes avaient, par un mystérieux coup du sort, décidé d'emprunter, la chose n'était au final qu'un léger euphémisme : rares étaient les intimités qui méritaient une prime à cinq millions de berrys, après tout... Si Rogan, qui préférait la force à l'esprit, ne remarqua guère l'énergumène et continua son chemin, les bras croisés derrière la tête et l'air enjoué, son petit frère eut cette violente impression de déjà vu et détourna son regard dans l'optique de demeurer aussi naturel que possible. Toutefois, à peine eut-il croisé le chemin du pirate qu'il accéléra pour s'approcher de son aîné. Il lui tapota l'épaule discrètement, lui faisant signe de ne pas bouger, avant de lui murmurer quelques mots tout en s'assurant que personne d'autre que son fraternel ne l'entendrait, cherchant immédiatement dans les grandes poches de ses avis les affiches de mises-à-prix qu'il avait conservé, au cas où :

-Le mec, là, avec les cheveux dressés sur la tête... Je l'ai déjà vu quelque part, je suis sûr que c'est un...

Malheureusement, le cadet avait sous-estimé le tempérament explosif de son frangin qui, avant même que Ralph n'eut le temps de terminer ses palabres, se mit à courir droit en direction d'Ayato, sans plus se soucier des règles de la discrétion et de la capture brève. Au contraire, Rogan se mit rapidement à pousser un hurlement déterminé et, une fois à quelques mètres de sa cible, sauta le pied droit en avant, avec une conviction sans pareille :

-Je te tiens ! Gekido !

Le but de cette offensive ? Défoncer le pauvre criminel d'un coup de pied en plein visage histoire de l'envoyer percuter les pavés à quelques mètres de là, quelques dents en moins. Rien de bien subtil mais, une nouvelle fois, le chasseur de prime n'était pas un homme du genre à se laisser prendre au piège par la courtoisie et tous les autres préceptes modernes en règle générale. Admirant la première attaque de son frangin, Ralph se contenta de se frapper le front du creux de la main, priant pour que l'adversaire ne soit ni capable d'éviter, ni d'encaisser cet assaut à la limite de l'opération kamikaze. Si ce gars, primé à cinq millions, était capable de tenir tête à son aîné, alors il y avait fort à parier que l'affrontement qui suivrait ferait quelques dommages collatéraux. Il n'y avait plus qu'à prier pour que les citoyens présents par ici aient la présence d'esprit de s'éloigner promptement du futur champ de bataille...

---

Les deux révolutionnaires, quant à eux, parvinrent rapidement aux abords de la ville. Tentant une ultime fois d'ajuster son manteau au-dessus de sa peau écailleuse, Guard mena le chemin devant son collègue qui, de son côté, ne pouvait pas s'empêcher de faire preuve d'un tempérament anxieux, voire nerveux. Il n'avait pas l'habitude de se promener en civil pour recruter des soldats dans l'armée révolutionnaire, et l'homme-bête comprenait aisément cela. Il y avait quelque chose d'imprévisible à chaque sortie de ce style, après tout. Parfois, il ne s'agissait que d'un chasseur de prime trop orgueilleux, songeant être capable de capturer le primé. Toutefois, il n'était pas rare qu'un bataillon de la marine ne tente, vainement, de lui tendre une embuscade pour réduire à peau de chagrin sa carrière au sein de la glorieuse Révolution. De Facto, le Sörn, même s'il ne le montrait pas forcément, était également sur ses gardes, prêt à réagir au moindre coup fourré. Malheureusement, il ne servait à rien de faire preuve de trop d'inquiétudes : au contraire, si les citoyens commençaient à croire qu'ils avaient bel et bien quelque chose à se reprocher, ils pourraient faire une croix sur les nouvelles hypothétiques recrues... Ils se mirent donc en route au hasard des ruelles, sans se douter qu'à quelques dizaines de mètres de là, un combat allait tout juste s'entamer.



En gros :
Ayato croise la route de Rogan et de Ralph. Ce dernier le reconnaît et Rogan entame les hostilités en hurlant comme un taré, essayant un simple coup de pied en plein visage après un bond rapide. Il n'est toutefois pas à prendre à la légère car même si cette attaque semble simple, il est vif et puissant. Lvl 23 spécialiste du corps-à-corps !
Guard et son pote se baladent !
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1245
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue34/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue187/250La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (187/250)
Berrys: 4.013.555 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeSam 24 Jan - 0:22





"La traque est ouverte"



Jusqu’ici, le plan fonctionnait sans accroc. Les deux frangins avançaient dans la rue, à quelques pas du bar en dévisageant certaines personnes, sans doute afin de repérer quelqu’un avec une prime aussi légère soit-elle. Ike les imita et laissa ses yeux trainer un peu partout. L’art de la filature ne lui était pas inconnu, en réalité il avait dû apprendre à suivre des cibles sans se faire repérer lors de son entrainement dans la compagnie de mercenaires. Cependant, c’était la première fois qu’il ne s’y prêtait pas au cours d’un exercice, mais en situation réelle. La sensation était bien sûr différente car, pour une fois, s’il se chiait dessus il ne recevrait pas une tape sur la tête... mais que dalle. Oui, s’il perdait de vue les deux autres glandus ou s’il se faisait repérer, il ne pourrait absolument pas obtenir quoi que ce soit de ses deux « collègues ». Aussi, il ouvrit l’œil à la recherche d’une personne qui sortirait du lot...

Il se devait d’être concentré sur sa tache. Tel un félin qui traquerait sa proie. C’était ainsi qu’il devait se comporter, en prédateur, en fin pisteur capable de débusquer un primé un peu trop aventureux et insouciant... Mais, de toute évidence, les choses n’allaient pas toujours comme on le voulait.

« J’vais finir par croire que rien ne se passe dans ce trou paumé. », finit par déclarer Wilson au bout d’un moment.

Alors que l’ex mercenaire terminait sa pensée, le petit magicien repéra quelqu’un. Ou plutôt quelque chose. En même temps, comment le rater ? Les cheveux colorés... un costume aux tons et à la coupe étrange. Une attitude presque provocante, tant le bonhomme était sûr de lui... Oui. Ce ne pouvait être que lui !

« Un vendeur de barbe à papa ! », s’écria Wade en se précipitant vers le stand.

Avant que Wilson ne puisse l’arrêter, le trublion avait bousculé un gosse, remit à sa place un autre et presque arraché des mains du vendeur la précieuse friandise. Il paya son dû et, pour que les gamins la ferment et ne gâchent pas sa couverture, il leur acheta à tous des bonbons. Avant qu’on ne le soupçonne de penser à mal, Ike s’extirpa du petit attroupement et reprit sa route. La bouche envahie d’une douce saveur sucrée au gout de fraise, ou de framboise ? Il n’avait jamais trop su... Qu’est ce qu’ils pouvaient bien mettre dans ce truc pour que ce soit si bon ? Mis à part le sucre, les colorants et les autres saloperies habituelles ?

« Oh ! Hot dogs ! Un vendeur de… »
« On n’est pas à la fête foraine, putain ! », le coupa Wilson dans son élan.

Lorsque le calme fut revenu dans sa petite tête, l’énergumène se rendit soudain compte que les deux frangins se comportaient bizarrement. Ils venaient de passer devant un bar et, d’un bref coup d’œil, Ike repéra quelqu’un qui en poussait la porte. D’ailleurs il aurait été difficile de passer à côté ! Il avait un look pour le moins... particulier. Les deux frérots semblaient l’avoir repéré aussi, car le plus jeune jeta un bref coup d’œil à l’oiseau folâtre, avant de se pencher vers son ainé. Il chuchotait à l’oreille du plus âgé quelque chose... Ou alors c’était une feinte ? Peut être qu’il avait fait trop de bruit ? Il était repéré et allait passer un sale quart d’heure ? Ou alors ils voulaient lui piquer sa barbe à papa ?! En rêve ! Mais, tandis qu’il psychotait dans son coin, Ike vit soudain le blondinet se retourner tout de go et hurler :


- Je te tiens ! Gekido !

« Késako ? », se demanda soudain le trublion de première.
« Gekido ? C’est le nom du mec qui pousse la porte avec ses cheveux en pétard, là ? What a name... »
« C’est pas une mode d’avoir un nom de merde quand on est primé, quand même ? », pouffa Wade en pensée.
« Il est fort au moins, ce Gekido ? Ouais, il a pas l’air trop mauvais... I like it. », apprécia Wilson avec un sourire.
« Tu crois qu’il me laissera finir ma barbe à papa avant qu’on ait besoin de se bastonner la tronche ? »
« Bordel Wade, pourquoi faut toujours que... Oh ! Wait ! That’s what I’m talking about ! »

Et en effet, loin de seulement gueuler comme un hurluberlu, le blondinet se lança à l’attaque sans plus tarder. Ike aimait cet état d’esprit. Si le mec était primé, la causette pouvait se faire après. Voire pas du tout. « Ramasse le pez, réfléchis à quoi faire avec ensuite ». Une bonne philosophie.

« I like this guy. », commenta simplement Ike.

Ce faisant, Wade se détourna un instant du combat afin de héler un vendeur de popcorn qui trainait dans le coin. Il ne fallait pas qu’il intervienne tout de suite. D’abord, il faudrait que les deux frangins soient mis en difficultés. Ensuite, une fois qu’il les aura obligés à accepter son aide, il pourra leur réclamer du fric. En attendant, il allait se caler dans un coin et apprécier le spectacle !






Dernière édition par Shigo Ike le Lun 21 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue26/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue18/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (18/200)
Berrys: 299.589.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMar 27 Jan - 19:05





Coïncidence










Distraction ?


Kitchiro s'était éloigné du bar pour éviter de croiser les deux chasseurs de primes qui rodaient dans les parages et pourvoir suivre sans soucis le bandit qu'il filait depuis le port. De fil en aiguille Kitchiro se retrouva rapidement dans des rues sombres et mal fané, puis le bandit bifurqua dans un magasin nommé « Comptoir du bois noir ». Avec « beaucoup » de discrétion Kitchiro se pencha au bord de l'unique fenêtre qui donnait sur l’intérieur du magasin, plusieurs personnes se tenaient au centre s'échangeant des lettres et des petites bourses ainsi que quelques poignet de main ; des trocs un peu louche avec des personnes suspectes mais la grenouille ne put en savoir car une brute qui montait la garde interpella le révolutionnaire qu'il l'avait carrément snobé quelque instant plus tôt :

-Tu veux de l'aide pt'it con à regarder chez les gens comme ça ! Peut être que mon point sur ta sale gueule t'apprendra à te tenir à l'écart des affaires des grandes personnes !

Surpris Kitchiro fit mine de rien comprendre et le salua de la main et ajouta un sourire au lèvres :

Bonjour toi ! Je cherchais juste à savoir ce que l'on pouvait acheter ici mais vu que tu ma l'air aussi débile que les gens qui sont dedans je vais éviter de rentrer. Je sais pas qui me fait le plus pitié entre toi assigné à ton poste tel un chien accroché à son piqué ou ces trois manants qui se prennent pour des vizirs dans leur souk miteux. Sur ce, je te laisse à ta tâche ingrate, je vais vivre une aventure palpitante pendant que tu vie dans l'ennui et le soumission.

Sur ses mots Kitchiro tourna les talons avant même que le garde ne puisse répliquer et retourna vers la place pour y trouver quelque chose à faire et surtout y élaborer un plan pour s'introduire dans ce magasin et trouver des preuves ou des traces des caisses de munitions volées aux révolutionnaires malgré le fait qu'elle devaient déjà être en vente sur le trafic illégal.

Mais comment réfléchir le ventre vide ! C'est exactement ce que se demandait la grenouille alors, elle se dirigea vers le premier stand qui sentait : c'est à dire un stand de barbe à papa cependant un homme une tenue moulante rouge et armés renversa un gamin et arracha limite une des friandises de la main du vendeur avant de la payer et de s'éclipser aussi vite qu'il était arrivé. Encore un fou à éviter ! alors Kitchiro se redirigea vers un vendeur de glace non loin et commanda une glace italienne goût vanille et partit en quête d'un point haut pour surplomber la grande place et guetter un signe d'éventuel retour du bandit ou du docker ou quels qu’autres personnes suspectes de l'aide dans sa mission.
Après 100 mètres de traversée 3 tentative de subtilisation de glace de la part d'un sale morveux et quelques commentaires sur sa coiffe Kitchiro réussit à se dégoter un coin tranquille en hauteur pour pouvoir observer toute la populace présente sur la place sous un ciel d'azur.
Du haut de son perchoir le révolutionnaire pouvait facilement distinguer les deux chasseurs de primes qui se frayaient brutalement un chemin parmi la foule ainsi qu'un homme haut en couleur avec une coiffure originale. Sa tête interpella Kitchiro car il semblait l'avoir déjà vu quelque part puis, quelque instants plus tard Kitchiro eu un flash, c'était le mur édité par son père : Ayato Akuma un pirate primé à hauteur de 5M situé sur la pente montante du tableau des pirates et défini comme « potentiellement dangereux et intéressant ».
Malheuresement Kitchiro eu à peine le temps de faire le rapport entre le pirate et les chasseurs de primes qui se tenaient non loin que l'un deux se jetait déjà dessus en hurlant.
La place prenait des airs de champs de bataille et Kitchiro jubilait déjà de voir son premier vrai combat entre deux factions opposées et surtout entre deux personnes de haut niveau. Kitchiro pouvait s'offrir un peu de distraction et de repos avant réellement pensé à sa quête initiale et de s’infiltrer de nuit dans le comptoir du bois noir.


© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 330
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue30/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue189/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (189/200)
Berrys: 840.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMar 27 Jan - 23:20



Let's walk a little


Partir à la recherche d'un repas est une chose simple. Que ce soit un larbin ou un capitaine, les deux personnes savent faire cela. Il en était de même pour moi. Même si l'acte en soit manque de prestique et de magie, j'étais apte et je pouvais remplir la tâche facilement. Pour preuve, les saucissons que je grignotais et les autres babioles que j'avais en guise de repas étaient suffisantes. Je m'apprêtais donc à retourner au navire sans un mot. Tel un véritable civil, je me fichais d'être reconnu ou non. Bien que je sois au courant de ce discours de l'homme le plus craint par les primés, j'étais loin de me douter des soulèvements en tout genre qui se déroulaient dans le monde. Pour dire vrai, malgré le charisme de cet homme, je ne le pensais pas capable de créer une véritable révolution des chasseurs de primes. Sans doute est-ce parce que je raisonnais ainsi que je me baladais avec ma face qu'on remarque aisément. Mangeant un morceau de ce saucisson, je vins à entendre une personne qui semblait m'interpeller. Un hurlement digne d'un guerrier. La bouche pleine, je me retournais vers la personne en question.

" Hm ? "

Une personne était dans les airs, le pied en avant, prêt à frapper ma personne. Instinctivement, je mis mes mains face à moi pour stopper son attaque. Cependant, quand le pied toucha mes mains, je reculais de quelques mètres sur le coup. Selon moi, j'avais évité le pire, mais je ne comprenais pas trop le pourquoi du comment ? Serais-je pris en chasse ? Retirant mes mains en les secouant un peu, je vins à hausser les sourcils et m'exclamer.

" Whooooo !!! J'ai beau être magicien, la politesse est de se présenter voyons. De plus, quand on veut frapper quelqu'un, la tête c'est en dernier. Cela trouble beaucoup la victime sinon... Qui es-tu ? "

Regardant par dessus son épaule, je voyais une personne qui semblait être dans l'optique de s'approcher. Un partenaire sans doute. Quoi qu'il en soit, je vins alors à reprendre la parole.

" Qui êtes vous plutôt ? Vous voulez voir un show c'est ça ? ... J'ai beau avoir été un ancien combattant de rue, demander est la moindre des choses. Maiiiiiiis... Si vous insistez. "

Sortant de mes poches un paquet de cartes, je le lançais en l'air afin de disperser les cartes. Soudain, au lieu de retomber normalement, celles-ci se mirent à prendre une forme conique. Le sourire aux lèvres, je vins claquer des doigts et le cône de petite taille se mis à tourner sur lui-même, telle une foreuse. Pointant le jeune homme du doigt, je laissais mon attaque se diriger vers mon attaquant, puis de mon autre main, je vins relâcher un autre paquet de cartes. Cette fois-ci, les cartes se mirent alignées en formant un V. Laissant l'attaque se diriger aussi vers mon nouvel ami du jour, je jubilais sur place. Combattre était un vrai plaisir, mais quand il s'agit d'inconnu, c'est encore mieux.
En extase totale, j'harcelais le jeune homme avec mes cartes en espérant le couper ici et là, bien qu'au fond, vu son coup précédent, il devait être un adepte du corps à corps. Sachant me débrouiller à ce niveau là, j'espérais pouvoir l'affronter comme tel, car avouons le, user seulement de mon fruit allait m'ennuyer sinon.

" Alors ? Tu apprécies ce tour de magie ? "


Le sourire jusqu'aux oreilles, je vins à diriger de plus belle mes cartes disposées en V vers le jeune homme, puis qu'il esquive le coup ou non, je vins tenter de faire revenir ces cartes vers moi, mais au lieu de faire un trajet directement en ma direction, je fis faire à ces dernières un trajet en arc de cercle plus que ample et d'ailleurs, vu la trajectoire, j'allais couper une partie de bâtiment et éventuellement des passants s'ils se trouvaient dans la ruelle d'à côté... Boarf, ce sont les risques du métiers non ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Mand
Gardien d'Impel Down
Joseph Mand
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue22/50La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (22/50)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue65/100La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (65/100)
Berrys: 25.775.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeVen 30 Jan - 4:56




Essayez de vous mettre dans la peau de Carioca, soit celle d’un trentenaire un peu bêta mais costaud, ex-agent de sécurité originaire d’une petite bourgade sur South Blue, condamné à l’emprisonnement au deuxième niveau d’Impel Down pour avoir séquestré et massacré une dizaine de clients du bureau de poste pour lequel il travaillait, mais fraichement évadé de la prison sous-marine – Oui, je n’ai jamais dit que ce serait facile. Alors que revoir un jour le soleil briller semblait n’être qu’une lubie, voilà que du jour au lendemain vous étiez à nouveau libre. Toutefois sans groupe à qui demander de l’aide, sans équipage pirate ni grand ponte mafieux derrière lequel se protéger, vous étiez livré à vous-même dans cette course-poursuite avec le Gouvernement Mondial. Si encore vous étiez malin, vous auriez su comment laisser un minimum de trace, mais comme dit plus haut, vous n’êtes pas une lumière. Arrive alors la question fatidique : que feriez-vous ?

C’était en procédant de la sorte que l’équipage à bord du navire-prison s’était retrouvé sur cette île relativement peu connue. Ils avaient eu vent de la présence local d’un réseau Révolutionnaire de recrutement… Vu la proximité avec son île natale, ils étaient – à raison – partis du principe qu’ils tomberaient sur Carioca en fouillant la ville et ses environs. Mand et ses quatre collègues s’étaient ainsi échangé des sourires complices en tombant au hasard sur leur évadé, occupé à discuter le prix d’une barbe à papa auprès d’un marchand qui ne semblait pas prêt d’en démordre. Ils l’avaient interpellé, poursuivi pendant quelques minutes puis finalement arrêté puis menotté.

- Tenez le bien, dit-il en plongeont la mèche de son pinceau dans un pot de peinture.

Joseph traça un symbole sur la joue de l’évadé capturé, qui cessa alors de se débattre et afficha son habituel sourire niais. Victime du jaune-vert de l’amitié, Carioca entama alors une discussion avec le quadragénaire en s’adressant à lui comme il l’aurait fait avec un ami. « Ce n’est pas notre travail, Mand » avait dit l’un de ses collègues lorsque l’artiste avait proposé d’en profiter pour coincer les Révolutionnaires que leur évadé cherchait à rejoindre ; les vieilles habitudes avaient la peau dure.

- Est-ce qu'on connaitrait des révolutionnaires qui collent à ses descriptions ?

- Les trois premiers pourraient être n’importe lequel… par contre le quatrième, aucun doute, il parle de Guard Sörn, un recruteur particulièrement actif dans le coin, regardez sa prime.

Les cinq gardiens se penchèrent sur l’avis de recherche de l’homme lézard, son physique atypique le rendait difficilement oubliable, sans parler des quarante-huit millions sur sa tête… Le capturer lui et ses collaborateurs et ainsi démanteler un important réseau de recrutement, tout en ramenant un évadé du niveau deux sonnait pratiquement comme un gage de promotion. Jo’ de son côté ne cherchait pas particulièrement la gloire mais ne put s’empêcher de sourire à l’idée que cela puisse lui donner un certain avantage dans son petit défi contre Leodan. Ce fut ainsi qu’ils se répartirent uniformément différentes partie de l’île dans l’optique de localiser le révolutionnaire.

Perché sur un toit comme à son habitude dans ces situations, Mand peignait tout en se focalisant sur le louche, l’étrange, le bizarre, le non-commun. Attiré par le cri soudain d’une voix masculine, dont il ne sut la provenance exacte, il aperçut soudain un étrange individu également perché sur un toit, occupé à observer. Sceptique, il délaissa son chevalet un moment, le temps d’attraper un escargophone.

- Ici le peintre. Toujours aucun signe du lézard, par contre j'ai un hurluberlu sur un toit. Je quitte mon poste pour aller voir ça de plus près.

Suite à quoi il descendit quatre-à-quatre la cage d’escaliers miteuse qui lui avait permis d’atteindre son observatoire et se retrouva donc en pleine rue, évoluant rapidement vers le bâtiment en question. Arrivé à son pied, il hurla à destination de celui qui était perché à son sommet :

- Hey mon gaon, on peut savoir ce que tu fais -haut ?

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1793

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeSam 31 Jan - 15:52


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Takeda10La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Rtsuit10

Rogan et Ralph.

Le coup d'envoi était donné, et le chasseur de primes semblait manifestement vouloir prendre l'avantage d'emblée. Son puissant coup de pied rencontra toutefois une résistance impromptue, qui l'empêcha de cogner le forban en plein de le visage : ce dernier, qui semblait avoir une excellente réactivité, venait de bloquer le premier assaut. Toutefois, la force brute de Rogan fut suffisante pour l'envoyer paître un peu plus loin, et le blondinet tendit machinalement son bras droit pour amortir sa chute... Du moins, c'est ce qu'auraient pu penser les spectateurs de cette scène jusqu'à ce que sa main touche le sol. En effet, et plutôt que de s'effondrer comme aurait dû le faire un quidam, le blondinet resta percé sur sa seule main droite, le reste du corps à l'horizontal, surélevé de quelques dizaines de centimètres. Comble de l'inédit, il vint se gratter le menton avec sa main gauche, comme si la posture qu'il venait d'embrasser était tout à fait normale, banale. Ce fut sous le regard consterné de son cadet que l'aîné en vint à tirer les conclusions de ce premier assaut, qui avait été un cuisant échec : ce gars, pourtant primé à cinq malheureux millions de berrys, n'avait pas l'air d'être un débutant en matière d'affrontements. Du coup, pour le jeune homme, il s'agissait d'une lutte qui risquait d'être intéressante au plus haut point... Après tout, qu'est-ce qui était plus intéressant que de récupérer un beau petit pactole après un combat âpre et complexe au possible ? En bref, après quelques secondes durant lesquelles le garçon fut plongé dans les torpeurs de ses pensées, il s'agita à nouveau, faisant bouger sa main droite avec un mouvement de rotation. Hop, un clignement de paupières plus tard, il était debout, face à Ayato, les mains dans les poches et un grand sourire aux lèvres, sous les regards surpris des passants qui se mirent alors à l'acclamer. Ce fut avec dépit que Ralph comprit ce qu'il en était : ces gars pensaient assister à une représentation d'un cirque quelconque en plein air, apparemment...

Mais les civils n'étaient pas au bout de leurs surprises : quant le maudit commença à faire ses tours de passe passe avec ses cartes, plusieurs d'entre eux accompagnèrent sa performance avec d'admiratifs manifestations sonores, comme des "oooh" ou des "whaaaou". Leur attention à l'égard de ce spectacle particulier fut à son comble quand les premières cartes furent expédiées droit vers Rogan, et que ce dernier se contenta d'éviter d'un saut... Les jambes en grand écart, il laissa passer l'arme insolite en-dessous de lui avant de se replacer droit sur le sol, tout en se curant le nez avec son auriculaire gauche, comme si l'esquive n'avait été qu'un simple jeu d'enfant. La suite fut tout aussi spectaculaire : comme s'il avait des yeux partout, le chasseur de primes se permit d'éviter toutes les offensives les unes après les autres. Les applaudissements ne tardèrent pas à fuser, et même si le blondinet se doutait que cela avait un rapport intime avec sa lutte face au forban, il s'en fichait pertinemment : il décida donc de répliquer avant de s'épuiser bêtement. Ainsi, toujours sous le regard dépité de son cadet, il se mit à fondre droit vers Ayato, faisant tourner son bras droit comme pour s'échauffer. Dernier obstacle : des cartes fonçaient à nouveau droit vers lui. Sans grande difficulté, démontrant toujours une vivacité et une agilité hors norme, le garçon se jeta à genoux et glissa sur quelques mètres, se penchant en arrière pour laisser l'attaque lui frôler le nez. Puis il se redressa et bondit droit en direction de son opposant, envoyant son poing en direction de son abdomen :

-Gekidoooo !

Une attaque pas très subtile, qui visait tout simplement à frapper le pirate en plein ventre en guise d'échauffement. Le vrai combat commençait, et Rogan semblait bien décidé à l'emporter !

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Pixiv_15
Sörn Guard.

Même à l'orée de la civilisation, l'homme-lézard n'eut aucune difficulté à comprendre qu'il se passait quelque chose de louche en ville : le bruit des affrontements ne trompait pas. Il fit donc signe à son camarade de s'engager dans une petite ruelle et il prit les devants, du haut de sa stature surprenante. Quelques citoyens semblaient déjà l'avoir vu, puisque la plupart d'entre eux prenaient rapidement la tangente, effrayés. Le Sörn haussa les épaules machinalement en continuant son chemin. De toute manière, les plus impressionnables n'avaient pas vraiment leur place dans une armée telle que la Révolution : il fallait que les combattants qui s'y trouvaient soient de courageuses personnes, sans quoi même la plus simple des bataille se transformerait bien promptement en un terrible calvaire... Quoi qu'il en fut, Guard n'eut pas le temps de parvenir à l'endroit où semblait avoir lieu l'affrontement qu'il vit, au bout de la ruelle, quelques passant se faire sinistrement découper. La chose eut l'effet de vider l'endroit de façon plutôt efficace, puisque la plupart des citoyens comprirent derechef que cela n'était pas qu'un spectacle de rue joué et répété par deux acteurs très convaincants... Demeurant à l'ombre de la ruelle qu'il avait tout juste emprunté aux côtés de son collègue, malgré le fait que sa stature ne lui permette que difficilement de demeurer camoufler, le combattant tenta de prendre connaissance de la situation épineuse qui se déroulait face à lui.



Donc donc donc !
Les esquives de Rogan inhumaines sont l'oeuvre de ses réflexes tout aussi surhumains. Il risque d'être un ennemi trèèès complexe à abattre, si vous l'attaquez de face !
Il fonce donc droit vers Ayato pour tenter de le cogner violemment !

Sinon, Guard reste à l'ombre d'une ruelle, "caché". N'importe qui peut le remarquer, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1245
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue34/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue187/250La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (187/250)
Berrys: 4.013.555 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeLun 2 Fév - 21:54





"La traque est ouverte"



Et le coup d’envoi était donné ! Les adversaires se faisaient face, tels deux chats tentant de gonfler leurs poils afin de s’effrayer mutuellement. Les yeux rivés dans les prunelles de l’autre, le spectacle en devenait digne d’un Western Spaghetti de nos jeunes années... Puis... Le départ, le vrai. Oh god ! Un simple coup de bec en avant pour faire peur à l’autre, une tentative d’intimidation peut être, ou alors Bernie croyait-t-il vraiment faire peur à son opposant avec une attaque frontale de la sorte ?

« Wade, seriously... », tenta vainement Wilson.

Et la réponse de l’intéressé ?! Bon dieu... Ce drôle d’oiseau ne s’y connaissait vraiment pas. Lancer toutes ses cartes dans la bataille si tôt ? Amateur ! Il fallait y aller doucement, dude ! Tenter un truc à droite, piquer une miette à gauche et chaparder le vrai bon gros bout de popcorn qui trainait effectivement à droite ! Sérieux, les oiseaux étaient vraiment trop cons. Pourquoi s’acharner à...

« WADE ! », hurla mentalement Wilson.

Le petit magicien fut ainsi tiré de sa contemplation du féroce combat entre deux piafs qui s’égosillaient à ses pieds. Il avait eu le malheur de les attirer en laissant tomber une friandise sucrée achetée un peu plus tôt. Ces petits bâtards étaient de vrais vautours, à peine une seconde que le popcorn était par terre que...

« Gaffe Wade ! Des cartes ! », le ramena une nouvelle fois à la réalité l’ex mercenaire.
« WOWOWOWOWOW ! », s’écria l’asticot dans sa tête en esquivant au dernier moment.

Après une réception digne d’un gymnaste, le chasseur de primes envoya paitre sa boustifaille derrière son épaule. Immédiatement, les volatiles se chamaillèrent pour être le premier arrivé. Putain de morfales ! Bref, où on en était ? Ah oui ! Le combat entre Gekido et tronche de cake avec des épis blonds sur la tête... Appelons-le « Petit prince ».

« Ouais, rapport aux gâteaux, pas le livre... », crut-il bon de préciser. « Même si le livre reste sympa, tu sais. Un genre de poésie en prose, de tendre ode à la jeunesse et à l’insouciance avec un soupçon de fantaisie et de majesté. »
« Je vais même pas chercher à comprendre... », se lamenta Wilson.
« Douze heures sans manger, bro’, y’a que ça à comprendre. Bref, ils dansent toujours comme des majorettes, hein ? »
« Yep. Gekido se démerde avec ses cartes, et j’ai l’impression qu’elles ont quelque chose de spécial. Sans rire, ce mec à l’air dangereux ! Pourtant... Hum... »
« Dis-le, je sais que t’en as envie... », le titilla l’énergumène.
« Oh et puis merde ! Pourtant « Petit prince » s’en sort sans même suer. Le collègue est flippant, lui aussi ! À ce train là, on n’pourra jamais aller l’aider. Il va le capturer seul ! »
« Et donc, pas de thune... »

La situation devenait critique. Non seulement Gekido était à un contre deux, mais Petit prince semblait faire jeu égal avec lui sans même appeler celui qui devait être son frère...

« Petit écol... »...
« Just stop. », lui intima Wilson d’un ton grave.
« Bref, il nous faut un plan ! », sembla enfin percuter le petit trublion.

Et des plans fourmillèrent dans sa tête. Oh bien sûr ils n’étaient pas du tout réalistes. La plupart ne l’étaient pas même. Enfin, sauf à considérer qu’un lui du futur super baraqué allait débarquer genre... maintenant ?! Non ? Bon, ils étaient officiellement dans la mouise. Une attaque à base de cartes en forme de V fusa vers Petit prince, sans même lui arracher un haussement de sourcil. Il esquiva comme si de rien n’était et, par réflexe, Ike suivit l’attaque des yeux... Et c’est alors qu’il le vit. Entre les cadavres de passant littéralement fauchés au passage, une silhouette se dégagea.

« Taito ?! », pensa-t-il de prime abord, avant de se rendre compte de son erreur.
« Non. Ce mec est bien plus balèze que Taito. Il fait presque trois mètres le con, ou alors c’est moi ? »
« Et t’as vu la taille de ses biceps ? Putain, on mettrait nos deux jambes dedans ! », surenchérit Wade.
« Hmm... Il est pas mal, si on excepte les écailles vertes.. », lâcha par inadvertance Chuu.
« Ok. First of all « Gross ! ». Et deuzio: « Shut up » ! Réunions de mecs, retourne à tes froufrous. »
« Wilson... J’crois que je l’ai déjà vu ce con. », se rappela soudain Wade.

Et effectivement, la mémoire lui revint tout à coup. Sur Armageddon town, lorsqu’il s’était infiltré dans les conduits d’aération pour espionner Taito et Violet, en pleine discussion avec leur supérieur local... Il avait vu une affiche d’un mec lui ressemblant. Et bordel, s’il ne se trompait pas, c’était un portefeuille de quarante huit millions de Berry qui tentait de maladroitement se cacher derrière un mur ! Avant même que Wilson ne puisse ouvrir mentalement la bouche, le petit magicien était parti. Contournant le combat entre les deux ahuris, il grimpa sur les toits et fonça vers la planque de ce mastodonte. En chemin, il aperçut, perché sur une autre bâtisse, un drôle de type. Assez jeune, les traits fins et des cheveux couleur jade, ce n’était pas vraiment sa gueule qui retint l’attention d’Ike. Le sociopathe en puissance tiqua sur la coiffe de l’individu : Un chapeau en forme de tête de grenouille !

« Oh god... On parie combien qu’il est primé, lui aussi ? Apparemment, avoir son affiche partout te donne le droit d’avoir un nom de merde à la « José Fine » ou un look de frapadingue... », commenta sobrement Wilson.

Pour une fois, Wade se retint de répliquer. Une grenouille, c’était classe. Un genre d’animal totem avec qui boire un verre de saké... Même si la sienne était un peu grosse pour sa tête, mais passons ! Enfin bref, il arriva le plus discrètement possible au dessus de la position du titano-lézard. Ce mec était encore plus impressionnant de près mais, encore heureux, Ike était en hauteur, aussi il doutait de se faire repérer. Il n’avait que brièvement aperçu l’affiche, dans le fameux bureau d’Armageddon Town, mais elle trônait au milieu des révolutionnaires. Aussi, la brute et ses acolytes devaient appartenir à la fameuse armée susnommée.

« En ce moment y’a une promo sur les révos’ apparemment ! », jubila Wade en son for intérieur.
« Target... acquired ! », abonda Wilson.

Le plan était on ne peut plus simple : Gekido allait se faire polir la tronche par Petit prince et l’écolier en chocolat si ça continuait. Alors Ike n’aurait pas un rond ! Aussi, ramener un mec avec une prime de presque cinquante millions de Berrys dans le collimateur de son collègue tout feu tout flamme donnerait...

« Jackpot ! », résuma Wilson.

Ni une ni deux, le chasseur de primes dégoupilla une grenade et la balança à quelques pas dans le dos des révolutionnaires, afin de les forcer à quitter la sombre allée où ils s’étaient tapis. Bien sûr, il s’était arrangé pour parfaitement chronométrer le premier impact de la grenade au sol et son explosion. De manière simultanée, soit dans les quelques secondes qui séparèrent le lancer de grenade et la détonation, Ike utilisa un Sonic Blast retentissant sur un morceau de toit, afin de définitivement couper toute retraite à ses cibles toutes acquises.

- And here...we... go ! ricana Wilson à haute voix lorsque le feu d’artifice commença.





Spoiler:
 


Dernière édition par Shigo Ike le Lun 21 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue26/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue18/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (18/200)
Berrys: 299.589.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeJeu 5 Fév - 20:38





Bousculade !








Action réaction !


Kitchiro était assis sur un rebord d'un toit d'une maison à peut être stable contrairement à la plupart des bâtiments environnant la place où se déroulait un événement à la hauteur de l’excitation de la grenouille. En effet un combat grandiose venait tout juste de commencer entre Ayato Akuma le célèbre magicien primé et deux jeunes chasseurs de primes, et surtout un survolté à l'idée de combattre un adversaire tel que Ayato qui avait la réputation de faire de ses combats des vrais shows.
Peu après avoir paré la rapide attaque du chasseurs de prime Ayato avait usé d'un tour de magie pour attaquer son adversaire avec des cartes qui comme par magie lui répondaient aux doigts et à l’œil, à ce moment là Kitchiro aurait bien troqué sa glace contre un sachet de pop-corn pour jubilait devant cette imposante démonstration de puissance et la facilité déconcertante à esquiver de son adversaire, le combats s'annonçait parfait jusqu'à d'une des cartes viennent entailler le murs qui se tenait sous les pieds du révolutionnaire qui aussitôt siffla :

-Héhé ! Attention aux spectateurs et à ma glace mon dieu ! Mais continuer c'est trop cool ! que le meilleur gagne ! Et puisse la chance vous sourire dans ce superbe duel !

Certes la réaction de Kitchiro était un peu de trop mais après des mois sur Friends Island sans réelle distraction le jeune garçon s'en donnait à cœur joie car aucun supérieur ne pouvait lui dire de calmer ses ardeurs. Cependant si aucun supérieurs n'étaient là pour surveiller Kitchiro il y avait comme même d'autres révolutionnaire sur l'île et la grenouille ne tarda pas à le savoir, au coin d'une rue sombre une gigantesque masse tentait de s'y cacher, presque 3 metres quasiment la moitié la moitié en envergure, une peau verdâtre et une cape se ne pouvait que être Sörn Guard le recruteur révolutionnaire le plus primé et le plus recherché de South Blue avec à son actif 47M de berrys de prime pour sa capture. son nom revenait régulièrement à Friends Island avec la foule de nouvelles recrues qui pouvait recruter . Quelle coïncidence,Sörn Guard l'un des révolutionnaire les plus primé de la région soit dans la même ville, au même endroit qu'un pirate qui se bat avec deux chasseurs de primes qui ont l'air d'en vouloir, et pour rien arranger un homme interpella Kitchiro depuis la rue :

- Hey mon garçon, on peut savoir ce que tu fais là-haut ?

Spontanément Kitchiro répondit avec joie à son interlocuteur.

-J'observe la place où il commence à y avoir de l'ambiance et je cherchais un coin tranquille pour déguster ma glace sans problème et danger surtout à cause de ses petits drôle qui tente de te voler ta glace. Et Vous que faites vous ici ?

Cependant pendant que Kitchiro discutait avec le nouveau venu, il remarqua que le sauvage qui avait presque arracher la barbe à papa des mains du vendeur quelques minutes plus tôt, qui se déplaçait sur les toits tel un chat en chasse. Or l'homme en rouge se déplaçait en direction de la ruelle où se trouvait Sörn Guard, Kitchiro sur le coup n'avait pas fait le rapprochement entre les deux personnes. Ce n'est que quand Kitchiro entendit des détonations venant de ce lieu qu'il compris que l'homme en rouge en voulait au révolutionnaire, dans le feu de l'action Kitchiro ne savait pas trop quoi faire entre une homme inconnu qui commençait à lui poser des questions, deux chasseurs de prime qui s'attaquaient à un primé et un fou furieux qui agressait un révolutionnaire très connu et recherché mais aussi très fort. La grenouille ne savait pas où donner de la tête alors il préféra attendre voir comment aller évoluer les choses pour éviter de griller sa couverture car malgré qu'il ne possédait pas de prime il restait un révolutionnaire et donc avait des chances d'attirer l'attention sur son cas et c'était la dernière chose que souhaitait Kitchiro. Alors pour ne pas paraître trop suspect la grenouille se pencha à nouveau vers son interlocuteur après avoir lever le nez pendant quelque instant et rajouta avec une mine en peu soucieuse.

Faites attention il y a pas mal d'activité louche en ville, j'ai pus remarquer des activités étrange au alentour d'une boutique nommé « le comptoir du bois noir » situé plus loin dans une ruelle mal fané.


© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 330
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue30/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue189/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (189/200)
Berrys: 840.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeVen 6 Fév - 0:22



Let's walk a little


Les choses ne tournaient pas comme je l'avais prévu, mais à défaut de se passer comme je le voulais, j'avais gagné le droit de combattre. Restais à voir si la personne en face allait être un simple amateur ou au contraire, un véritable combattant digne de ce nom. Au départ, j'avoue que j'ai sous-estimé cette personne, mais quand cet acrobate commence à éviter mes attaques avec une splendeur qui me ferait presque de l'ombre, mon sourire narquois devient un sourire admiratif. Ce jeune n'est peut-être pas un enfant de cirque, mais il avait un potentiel qui ferait rougir plus d'un acrobate. Ses postures, ses réactions, sa vivacité d'esprit, il était un formidable adversaire désormais. Si bien que je commençais à me revoir plus jeune, alors que je faisais des saltos, des acrobaties et autres sauts spectaculaire juste pour amuser la galerie. Le bon vieux temps... Les spectateurs dans la ruelle semblaient apprécier le spectacle et tant mieux. Enjoué, je récupérais mes cartes qui allaient et venaient, puis de plus belle, le jeune homme partit sur une offensive assez directe. Vu ses talents, cela serais du suicide que de tenter de le combattre à main nue au corps à corps. C'est pourquoi je vins à le fixer alors qu'il fonçait sur moi, le bras tendu vers moi.

" Intéréssant ♥ "


Alors que je semblais surpris plus tôt, désormais, s'était un sourire narquois et peu engageant qui se dessinait sur mon visage. Le genre de rictus qui peut vous induire en erreur ou vous glacer le sang. Comme si cette représentation signifiait : je l'avais vu venir. Alors que la réalité est toute fausse. Bien que je devine aisément quel genre de coup il va faire - à moins de feinter - je vins alors à sourire en coin et me concentrer. Restant là, planté comme un poteau, je laissais les choses se faire.
L'attaque allait me toucher, mais, entre-temps, bien des choses se passaient autour de nous. Des morceaux de métaux se déplaçaient dans les airs et très rapidement en notre direction. Me concentrant et en ne pipant pas un mot, je fixais sa personne pour intercepter son coup. Bien entendu, encaisser une telle attaquait allait me faire quelque chose, mais vu mon idée, autant tenter le tout pour le tout. Ainsi donc, fixais clairement son poing alors qu'il prononçait encore ce nom. Est-ce le nom de son attaque ? Ou bien me désigne-t-il comme ça ? Gekido ?

Le choc a lieu. Un épais nuage de poussière se soulève et alors que mes mains se sont posées sur son poing, je me sentais reculer grandement, creusant presque un petit sillon au sol. Mes mains me faisaient plus que mal, car son coup était pas des moindre, cependant, j'avais interposé mes mains en tentant de les refermer sur son poing pour l'attraper. Les gens aux alentours ne pouvaient pas vraiment deviner ce qui se passais. Entre le nuage de poussière et les morceaux de métals et les cartes qui se dirigeaient dedans, nul ne pouvais deviner ce qui se passais.
Quelques secondes plus tard, le nuage se dissipait et je continuais de tenir la main. Découvrant de plus belle mon adversaire je vins à le laisser admirer ma personne. En effet, il y avait des nouveautés, comme le fait que j'étais désormais décoré d'une armure en métal faites avec un peu tout les matériaux du coin et mes propres cartes.

" Huhu... Et si on s’amusait maintenant ? "


Ayant encore un peu mal aux mains, je me décidais à user de mes jambes. Proche de lui, j'étais confiant et ne me pensais pas capable de le louper. D'un coup, je levais ma jambe en tentant de lui donner un coup de pied dans le menton. Suite à quoi, je relâchais l'emprise pour me reculer. Mon armure couvrait tout mon corps à l'exception de ma tête. Souriant en regardant aussi bien mon adversaire plutôt que ce qui semble être son compagnon, je vins alors à sourire joyeusement.

" Permettez ? "


Gardant mes amis à l'oeil, je vins alors à prendre en main mon appareil de communication afin de prévenir mon capitaine. Même s'il ne pourrait peut-être pas intervenir, au moins, il n'aurait pas à s'inquiéter en cas d'absence trop longue.

" Capitaiiiiine ? ... J'ai un petit contre-temps. Visiblement, des gens cherchent à ... hm... jouer avec moi. Je suis en ville. Je vous rappel d'ici peu, mais si je rappel pas, hm... un petit coup de main pour un tour spécial ne serait pas de refus huhu. "

Raccrochant en affichant toujours cet air radieux, j'en revenais à mes amis du jour. Bon... Que devais-je faire hein ?

" On reprends ? Petit ? "


La provocation était faite exprès.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1793

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMer 11 Fév - 15:50


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Takeda10La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Rtsuit10

Rogan et Ralph.

Le blondinet était donc parvenu jusqu'à son opposant suite à un habile jeu d'esquives et de réactivité, démontrant d'emblée l'étendue de ses exceptionnelles capacités défensives. Même un gars capable d'attaquer à distance n'était pas un soucis pour lui qui maniant son corps à merveille... Ses yeux étaient comme des scanners, qui ne manquaient jamais un seul mouvement ! Le cœur gonflé d'orgueil, qui avait au moins le mérite de lui fournir une bonne dose de confiance en ses capacités, notre jeune combattant envoya son poing en direction d'Ayato, surpris de voir que ce dernier avait réussi à placer ses mains sur la trajectoire de son attaque pour éviter les plus gros dommages. Ce type était pas mauvais du tout, définitivement ! Au contraire, pour le chasseur de primes, il s'agissait d'un défi intéressant. Il était rare que des bas primés puissent lui tenir tête... De facto, à l'issu de ce combat, il aurait l'impression d'avoir réellement mérité la prime de ce pauvre type ! Rien de plus jouissif. Rogan se redressa donc vivement, bien décidé à ne laisser aucun détail lui échapper malgré le mince nuage de poussière qu'avait soulevé son opposant en glissant sur le sol pour éviter de chuter bêtement. Se mettant de profil, correctement sur ses pieds pour pouvoir amorcer une esquive aussi efficacement que possible si la situation l'exigeait, notre jeune combattant se mit à faire quelques petits bonds pour se tenir en forme. Il ne fallait pas laisser ses muscles refroidir pendant l'effort, c'était un coup à se fatiguer et, pire encore, à se blesser ! Cependant, le traqueur fut rapidement interrompu dans sa petite série d'exercices : lorsque le nuage de poussière se dissipa et que l'armure improvisée de son ennemi se dévoila, il siffla d'admiration avant de graver un cercle parfait sur sa bouche. Ce genre de passe-passe était plus intéressant que tout le reste : les armures, ça rendait l'affrontement plus complexe à aborder, après tout !

La provocation qui suivit, cette promesse d'amusement n'effraya nullement le jeune homme qui, avec souplesse, parvint à se pencher en arrière suffisamment rapidement pour éviter le coup de pied de son opposant. Rogan n'en était pas tout-à-fait certain, mais il pensait qu'il aurait toujours l'avantage au corps-à-corps, et ce malgré l'armure improvisée que c'était fabriqué le primé : en effet, selon toute logique, ce pauvre bougre s'était volontairement alourdi pour se protéger des assauts du blondinet... Celui-ci, après une petite série de bonds pour s'éloigner un peu du forban, se remit en garde avec un sourire amusé. La perspective de continuer à combattre l'enchantait toujours autant... Malheureusement, la demande que fit Ayato ensuite sembla lui plaire beaucoup moins. Passer un coup de Den Den mushi ? Et puis quoi encore ? Finir ses courses, acheter des couches, payer une manucure et aider une petite vieille à traverser ? L'aîné des deux frangins tendit son index en direction du maudit en lui hurlant quelques mots, à la limite de la crise de nerfs :

-Nan mais c'est quoi ces manières ? Quand on se bat, on le fait bien ! Aie un peu de respect envers autrui, le bandit !

Malheureusement, le combattant fut forcé de cesser ses jérémiades lorsqu'une explosion suivi de bruits de chutes de gravats dans l'une des rues adjacentes le força à détourner son attention de son opposant, brièvement. La curiosité était trop grande, et ce que découvrit le jeune homme aux tendances dépensières le laissa bouche bée : la silhouette qui venait de se pointer comme si de rien n'était, c'était Sörn Guard ! Il en était certain. Après tout, ce mec faisait partie de la poignée d'audacieux à dépasser les quarante millions de berrys sur les Seas blues... De quoi attirer plus d'un rapace. Et c'était justement ce qu'il était, un rapace ! Malheureusement, l'aîné n'eut guère le temps de prendre les devants que Ralph poussa un soupir en lui tapant l'arrière de la tête. Il en avait assez d'être spectateur... Il allait se mêler aux affrontements.

-Occupe-toi de celui-là... Je prends le lézard.
-Mais c'est pas juste ! C'est sûrement le plus fort !
-T'as qu'à finir plus vite, on le terminera à deux.

L'aîné resta muet un instant avant de hocher la tête frénétiquement, comme si cette conclusion lui convenait beaucoup mieux. Il se remit en garde en direction d'Ayato tandis que son frangin dégainait son sabre et fonçait droit en direction de Guard, bien décidé à lui faire la peau avec ou sans aide.

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Pixiv_15
Sörn Guard.

L'homme-bête, tout juste sorti de sa cachette précédente en compagnie de son comparse, jeta un coup d’œil en direction du toit d'où était provenus les débris, certain que le petit malin qui avait voulu les prendre au piège se trouvait là haut. Malheureusement, force était d'admettre que ce type avait pleinement réussi... Le capitaine de division poussa un soupir las en ôtant sa cape, sachant pertinemment que de toute façon, la moitié des personnes présentes, civils ou non, l'avaient déjà reconnu. Guard comprit que cette supposition était véritable lorsque l'un des deux blondinets qu'il avait remarqué précédemment s'élança dans sa direction, épée bien en main. Notre révolutionnaire se recula d'un bond pour éviter le premier assaut et se remit droit, jetant un coup d’œil au jeune homme qui, face à lui, n'était guère plus qu'un bambin. Malgré toute l'assurance dont il pouvait disposer en temps normal, Ralph devait admettre que cet adversaire avait de quoi surprendre : du haut de ses trois mètres, il semblait être capable de lui broyer les os d'un seul coup de poing... En terme de force brute, il se trouvait sans doute au dessus de Rogan lui-même ! En bref, il s'agissait sans doute de l'ennemi le plus dangereux que le bretteur ne puisse avoir à combattre. Les deux ennemis se toisaient toujours lorsque le criminel prit la parole à l'intention de son subordonné, qui ne semblait plus savoir où se mettre :

-Retourne auprès des autres. La situation risque de dégénérer, et tu n'es pas apte à faire face à un tel guêpier... Pas encore, en tout cas.

Le soldat de la Révolution hocha la tête d'un air formel, quoi qu'un peu impressionné, et tourna les talons pour s'éloigner de la scène, fusil bien en main. Les deux chasseurs de primes ne semblèrent pas s'en préoccuper... Et pour cause : il ne leur servait à rien de ramener un illustre inconnu au poste de la marine le plus proche. Il valait mieux attendre que ce cher jeune homme ne parvienne à faire parler de lui. Si cela était le cas, un jour ou l'autre, alors Rogan et Ralph pourraient en profiter pour renflouer un peu leurs portes monnaies respectifs !



Rappel : Rogan est lvl 23 !

Se passe pas grand chose ce tour-ci : Rogan évite le coup d'Ayato, se remet en garde, et un autre duel se profil, Ralph vs Guard. Ca devrait plus pulser à partir du tour prochain du coup /o/
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1245
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue34/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue187/250La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (187/250)
Berrys: 4.013.555 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeJeu 12 Fév - 22:52





"La traque est ouverte"



Son plan avait fonctionné. Certains s’en seraient réjouis. Ike ? Il était plutôt sur le cul, ouais ! D’habitude, ce genre de connerie ne fonctionnait que rarement... Mais il arrivait toujours à s’en sortir d’une pirouette tant il roxxait du poney. Une réussite dès le premier coup ? Pour sûr que c’était une surprise ! Bref, Ike se ressaisit à temps pour se planquer et éviter de s’offrir en cible parfaite pour le lézard ou son pote. Ainsi, il ne vit pas exactement ce qui se déroulait aux pieds de l’immeuble à moitié éventré. Cependant, il put entendre avec précision la phrase du révolutionnaire :


- Retourne auprès des autres. La situation risque de dégénérer, et tu n'es pas apte à faire face à un tel guêpier... Pas encore, en tout cas.
« Qu’est ce qu’il a dit là ? », pensa tout à coup Wade.

En effet, la réaction du titan n’était pas du tout pour plaire au chasseur de primes. Non seulement ce mec avait l’air de s’en tamponner l’oreille avec un coquillage de s’être fait débusquer, mais il demandait à son pote de se tirer de là ? Pire ! Aucune trace d’angoisse, de peur, ni même la moindre trace de doute ! Ce mec était tellement confiant dans ses capacités qu’il pouvait se dresser sans broncher face à blondie junior et un nombre inconnu d’ennemis, puisque, selon toute probabilité, il ne savait qui l’avait attaqué du toit. L’histoire commençait à puer, un truc salace !

« On jette un coup d’œil tout de même ? », proposa Wade.

Et ainsi, le trublion s’aventura sur quelques pas afin de jouir d’une vue acceptable sur la rue. Ainsi, il pouvait apercevoir sur sa droite le combat entre Gekido et petit Prince. Sous son nez se dressaient le reptile et le second chasseur de primes. Vraiment, ce portefeuille sur pattes n’avait pas l’air évident... Pour sûr que le jeunot aurait besoin de son aide !

« Ouais... mais qui va nous aider, nous ? », percuta soudain Wade en pensée.
« Qu’est ce que tu veux dire, gamin ? », répliqua l’ex mercenaire.
« C’est à dire que, de près, il fait pas vraiment nain de jardin ce mec... T’es sûr qu’on peut le dessouder avec les deux têtes blondes ? »
« No dam clue... Mais presque cinquante millions, je m’assoie pas dessus, bro’ ! »

Après un bref instant de réflexion, le petit magicien continua de tenter de ramener Wilson à la raison :

« Vu la taille de ses muscles, c’est pas la peine de rêver : il nous surclasse sans conteste en force. »
« On est plus rapide et plus malin. Next ! »
« Abdos en bétons ? »
« On casse des briques avec les poings. J’mettrai notre tête s’il faut ! Bring it on ! »
« On est à peine remis du combat contre Sataro ? »
« On s’payera un docteur. Non mieux ! Une docteur... if you know what i mean ? »

Un (très) bref instant de réflexion de la part du petit pitre l’amena à une conclusion qui allait convaincre les deux parties:

« Risk it ? »
« Risk it ! »

Et ainsi, il s’y vit déjà. La plage, le sable chaud, le soleil et les vagues... Son corps huilé, massé par une somptueuse infirmière, doctoresse ou kinée qui n’en revenait pas d’être aussi chanceuse. Masser et prendre soin du super héros qui avait arrêté un dangereux lézard ? C’était sans doute le pied pour elle ! Pis cinquante millions, aussi. Margaritas ! Soudain, au milieu d’un océan d’alcool et de bouffe exotique imaginaires, Ike percuta. Il pourrait sans doute, enfin, s’acheter de quoi fabriquer son costume ! Se trimballer en T-shirt rouge et en pantalon noir avec deux holster et deux katanas en bandoulière... c’était pas sexy sans une combinaison moulante rouge et noire. Oh ! Et des armes ! Des outils d’ingénierie ! Un bateau... MIEUX ! Un bateau d’ingénierie avec des flingues, des mojitos et un jacuzzi rempli des gonzesses ! OH GOD ! Un jacuzzi de « sex on the beach » et des gonzesses ingénieures ! L’avenir était radieux. Merveilleux même ! Il n’y avait qu’un seul et unique petit problème. Un léger souci haut comme trois mètres... et affreusement vert.

« Il fait quand même bien peur, non ? », demanda soudain Wade en pensée.
« Laissons le p’tit blondie bis l’occuper, on interviendra au bon moment ! », lui répondit Wilson de la même manière.
« On s’échauffe ? », proposa Wade.
« Ouep ! Mais faut aussi garder un œil sur les combats, peut être qu’on aura une technique ou deux à piquer... »
« Et à utiliser contre son créateur ! », termina Wade.
« Best... Fruit... EVER ! », scanda Wilson dans sa tête.





Spoiler:
 


Dernière édition par Shigo Ike le Lun 21 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Mand
Gardien d'Impel Down
Joseph Mand
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue22/50La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (22/50)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue65/100La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (65/100)
Berrys: 25.775.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeDim 15 Fév - 22:02



- Le comptoir du bois noir, ça parle à quelqu’un ? avait-il demandé au reste de l’équipe disséminé sur l’île.

- Je n’en suis pas loin. C’est un bar mal famé, mais sans réelle menace, lui répondit l’un d’entre eux.

- Et bien d’après une source ici, le lieu, ainsi que beaucoup d’autres, sont particulièrement actifs dans le mauvais sens du terme. Nous sommes peut-être dans quelque chose de plus gros qu’une simple traque d’évadé.

Mand avait entreprit de contourner le bâtiment à la recherche d’un accès au toit. Il n’avait pas spécialement sa forme physique d’antan, puis l’escalade n’avait jamais vraiment été son truc. Il arriva ainsi quelques secondes plus tard derrière l’étrange garçon, qu’il rejoignit en s’assaillant à ses côtés. De ce petit perchoir, il pouvait observer à son tour le combat que semblait commenter son interlocuteur, constatant par la même occasion l’ampleur de l’agitation suscitée par ce dernier. Entre cris de guerres et autres explosions, Joseph prit le temps de poser une nouvelle question au chapeau de grenouille.

- Vu que tu as l’air particulièrement informé, il parait que Guard Sörn est dans le coin. Aucune idée de l’endroit où pourrait se trouver sa planque ?

Comme s’il avait entendu, le révolutionnaire dont il était question fit soudain son apparition dans une ruelle sombre à celle où avait débuté le premier combat. Avoir l’individu était une chose, mais avoir sa planque, son équipe et des informations supplémentaires sur le réseau de South Blue en était une autre. Joseph identifia les opposants au recruteur rebelle comme étant des chasseurs de prime, probablement motivés par l’annonce du Chasseur d’empereur. Décidant alors d’intervenir, il jeta un œil sur la rue en contrebas, avant de s’adresser une nouvelle fois au jeune homme à ses côtés.

- Ce n’est plus vraiment mon boulot mais, à se battre comme ça, ils risquent de faire des dégâts. Si je ne m’abuse, ce bâtiment-là doit être une sorte d’école ; probablement remplie de gamins à cette heure-ci. Aide-moi à éloigner un maximum de civil, dit-il avant de s’élancer dans le vide.

Mand retomba ainsi dans le tas de déchets qu’il avait visé avant de sauter, mais s’en extrada rapidement tout en déployant sa palette de couleurs, pinceau à l’autre main. Il visa ainsi un homme à tenue discrète qui prenait ses distances avec la zone de combat suite aux ordres du lézard vert – notre moustachu avait vu la scène depuis son toit perché – et propulsa dans sa direction un jet de Vert de la détente , qui le ralentirait fortement dans sa course effrénée.

- Pas besoin de recourir à la violence, je veux simplement discuter. A quel point êtes-vous nombreux sur l’île et qu’est-ce que vous manigancez à South Blue ?


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 330
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue30/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue189/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (189/200)
Berrys: 840.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeDim 15 Fév - 22:53


Ayato Akuma
"Souvenirs, souvenirs..."
Ayato Vs Little Rogan



Ce combat me rappel bien des souvenirs. Je repense à ces combats que j'ai mené dans la rue pour me faire un peu d'argent. Autant sur certaines îles ils ont un Colisée, autant moi, je me battais dans la rue. Oh bien sûr, n'imaginez pas que j'étais un prodige, moi un simple enfant de cirque. Non... Au début, j'étais simplement un gars qui voulait entrer dans un monde qui n'est pas le sien. Et ce n'est qu'après moult défaites que j'ai réussis à me faire un nom, à être accepté et craint dans ce bas milieu.

Ce jeune homme avait tout pour me plaire niveau concurrence. Il avait un talent extrême pour les cascades visiblement et en plus de ça, sa force n'était pas des moindres. Il me plaisait et je voulais en profiter aussi longtemps que possible. De toute façon, mon capitaine n'allait sans doute pas se pointer tant que rien de grave n'arrivait à ma personne. Jip et les autres allaient rester sur le navire et une fois que je serais revenu avec les provisions, je pourrais tout simplement vaquer à mes occupations sur le navire. Mais pour l'heure, je me devais de m'amuser et qui sait, montrer à ce petit gars que malgré du talent, il faut l'affiner pour être encore meilleur.

Je lui donnais l'attention qu'il voulait quand il commençait à gueuler face au fait que j'avais pris mon temps pour appeler des gens. Hm ? Il est vraiment sur les nerfs là. Souriant en coin, je me contente de rigoler de bon coeur alors que je m'apprêtais à reprendre le combat. Mais voilà, une explosion eu lieu. Oh ? Intrigué comme toutes les personnes présentes ici, je détourne la tête pour admirer le nuage de fumée qui s'élève dans le ciel. Y aurait-il une personne qui veut ternir mon image ? JE suis le seul qui mérite de l'attention non mais. Fronçant les sourcils en réfléchissant ainsi, je me demandais si j'allais combattre ce type plus longtemps. Voyons voyons... Il y a visiblement un type qui intéresse plus ces gars que moi. Vais-je laisser faire ça ? La réponse est évidente : NON !!!

Après un petit temps de réflexion en prenant la pose et en me tenant le menton avec un air pensif, je vins à claquer des doigts, comme si je m'écriais en tête : eurêka. Regardant le jeune homme, mon sourire devint bien moins appréciable qu'avant. Certains y verraient une lueur perverse et malsaine dans mes yeux. Cette fois, ce n'était plus une joie de vivre qui m’envahissait et qui émanais de moi, mais bel et bien une envie de nuire si forte, qu'elle polluait l'air. Tous aux abris, le vilain Ayato voit le jour.

" Je vais m'amuser et m'échauffer avec toi... Puis j'irais m'occuper de ce type en trop... "

Sans plus attendre, je vins m'élancer en direction du jeune homme et malgré ce qu'on pourrais croire, ma vitesse était presque similaire à avant. Certes, un poil réduite, mais pas autant qu'on pourrais l'espérer. En effet, l'armure est en métal et il m'est aisé d'appliquer un champs magnétique afin de me pousser dans un sens, et c'est ainsi qu'on minimise la perte de vitesse qu'une quantité de métal sur soit occasionnerait. Fonçant sur lui avec un bras posté en arrière, une fois à sa hauteur, je donnais un coup de poing d'une puissance supérieur à la normale. Sa puissance était-elle qu'il pouvait aisément briser la roche, et j'étais même sûr qu'en y mettant plus de force, je pourrais affecter le métal.
Pas certain de l'avoir touché, je vins alors à enchaîner un autre coup dans le doute et pour être sûr de causer plus de dégâts si je le touchais, je vins à sortir une carte de ma manche. La tenant fermement, je vins faire un geste net et précis afin de trancher vif ce qui se trouve face à moi. Le but était clairement de blesser et non de s'amuser. Avec l'apparition de ce lézard, il n'était plus question de se retenir ou jouer à des gens trop enfantins. La vitesse supérieur est enclenché.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue26/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue18/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (18/200)
Berrys: 299.589.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMar 17 Fév - 20:05





Une bataille en cache une autre !

Contexte
la folie s'empare de la ville où Kitchiro était sensé enquêter discrètement.



Fourberie


-Kitchiro avait bien fait de rester en haut de son perchoir, sa vue sur les lieux était excellente, il avait un large panorama sur la place et les rues adjacentes, mais seul le combat présent retenait l'attention de Kitchiro, plus que le moustachu qui avait disparu l'espace d'un instant après avoir posé quelques questions.
Les deux opposants luttaient aux corps à corps tellement violemment qu'un nuage de poussière obscurcit la scène de guerre. quelques instant plus tard Kitchiro vit le chasseur de prime ressortir indemne du nuage et à même moment que les boutons de sa veste se mirent à vibrer comme si un tremblement de terre ne secouait que les métaux environnants, car en effet de multiples morceau de ferrailles se dirigeaient vers le nuage où devait se tenir encore Ayato, et comme un rideau rouge avant un spectacle le nuage retomba dévoila l'impressionnante armure métallique que portait le magicien. Immédiatement Kitchiro pensa :

-Pouvoir du magnétisme ? Il posséderai un si fameux fruit du démon le donnant la possibilité de devenir un aimant ? Si c'est le cas le combat risque d'être encore plus impressionnant !

Mais le moustachu extirpa la grenouille de sa rêverie en s’asseyant à côté de lui pour lui poser de nouveau une question ; de plus près il faillait avouer que l'homme avait tout d'un Marine mais c'est sa fameuse question qui confirma son appartenance au Gouvernement Mondial :

-Il paraît que Guard Sörn est dans le coin . Aucune idée de l'endroit où se pourrait se trouver sa planque ?

Kitchiro savait bien que Sörn se tenait non loin tapis dans l'ombre mais il fallait qu'une explosion attire toute l'attention sur lui et sa cachette et le force à sortir de l'ombre, Kitchiro ne pouvait plus nier sa présence le moustachu l'avait bien vu comme la plupart des cibles, et comble du comble le second chasseur de prime qui se tenait en retrait l'avait aussi vu et se précipita à sa rencontre.
Pendant ce temps là, le Marine avait l'air d'être bavard et ne se doutait pas un instant que Kitchiro appartenait lui aussi au clan des anti gouvernementaux, et l'enfant de Lunas comptait bien en profiter et s'éviter des ennuis.

-Ce n'est plus vraiment mon boulot mais, à se battre comme ça, ils risquent de faire de gros dégâts si je ne m'abuse, ce bâtiment-là doit être une sorte d'école ; probablement remplie de gamins à cette heure-ci. Aide-moi à éloigner un maximum de civil. dit-il avant de s'élancer dans le vide.

Le vieux bonhomme atterrit dans un tas de déchets avant de dégainer un pinceau et une palette de peinture et projeta un jet de couleur vert sur l'acolyte du recruteur révolutionnaire, aussitôt celui-ci ralentit le pas et écouta avec gentillesse une énième question du moustachu !

-A quel point êtes-vous nombreux sur l'île et qu'est ce que vous manigancez à South Blue ?

Cependant Kitchiro ne pouvait laisser ce soldat parler sous l'effet un genre d'hypnose par la couleur, pour cela Kitchiro se jeta du toit à son tour et utilisa son grand chapeau grenouille comme parachute en criant Ooouiiiiii je suis une grenouille volante!! et atterrit avec sérieux sur une poubelle isolés et d'apparence bien remplie, et pour bien faire les choses la grenouille appuya bien fort sur la poubelle en direction du soldat révolutionnaire pour la faire éclater et ainsi projeter le jus de sardine très odorante sur le soldat et tenter de dilué assez la peinture hypnotique suffisamment pour libérer son collègue de l'entrave. Pour ajouter un effet de « j'ai pas fais exprès » Kitchiro tournoya rapidement sur lui-même les bras tendus avec son chapeau en bout pour bousculer le révolutionnaire et ainsi déclencher un dé clique pour le faire sortir de son état de zombie et sortir l'excuse de « j'ai mal visé et j'ai fallu tomber par terre, mais heureusement que j'ai utilisé mon gros chapeau pour reprendre l'équilibre par une rotation magistrale ; hein c'est pas crédible ? Mais non t’inquiète plus c'est gros mieux sa passe » .

L'air de rien Kitchiro s'excusa d'avoir « malencontreusement » aspergeait l'homme de jus de poubelle et de l'avoir fait chuter et répondit d'un air innocent à la demande du marine :

Je veux bien vous aider mais tout peine mérite salaire. Non je rigole je vais sécuriser la zone aller chercher les enfants ils obéiront plus facilement à un marine qu'à un simple civil avec un chapeau grenouille.
Aussitôt Kitchiro prit son rôle et demanda à la foule l'entourant de vient vouloir quitter la place ou s'écarter pour pouvoir évacuer « les têtes pensantes de demain » quitter à bousculer un peu les gens il fallait à tout prix ne pas griller sa couverture et même gagner la confiance du marine ; un marine dans la poche c'est toujours mieux qu'un marine au trousse !


© Never-Utopia


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1793

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMer 18 Fév - 15:11


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Takeda10

Rogan.

Si le jeune chasseur de primes avait songé que son opposant se verrait sanctionné quant à sa vitesse à cause de cette armure étrange, il fut rapidement contraint de travailler un peu plus sa position sur cet état de fait : quand Ayato se décida à passer à l'action, après moult provocations, il le fit avec une vigueur et une efficacité terribles. Légèrement interloqué, se demandant comment un tel tour de force pouvait être seulement envisageable, notre jeune blondinet pivota violemment et soudainement sur lui-même, se plaçant de profil pour éviter le coup de poing au tout dernier moment. Une nouvelle fois, sa réactivité venait d'être démontrée : il n'était pas du genre à se laisser prendre de cours lorsqu'il avait les moyens physiques de réagir... Et rares étaient ceux qui pouvaient se targuer d'êtres plus vifs que Rogan. Cependant, le mouvement suivant fut un peu plus épineux : si du coin de l’œil notre jeune combattant eut le temps de se rendre compte que le pirate venait de faire apparaître une carte de nulle part, il ne comprit l'utilité de celle-ci qu'un poil trop tard. Ainsi, il amorçait tout juste une esquive en se penchant en arrière, agilement, lorsque l'arme inédite vint lui entailler légèrement la joue gauche, faisant perler quelques gouttes. S'il avait réagi une demie seconde plus tard seulement, il aurait très certainement écopé d'une blessure bien plus importante... Comme quoi, un bon temps de réaction était fatalement nécessaire pour affronter des ennemis possédant de telles capacités. Quoi qu'il en fut, le combattant semblait désormais hors d'attente : maintenant que le maudit qui lui tenait tête n'avait plus de quoi l'effrayer, c'était à lui de montrer ce qu'il savait faire... Et il n'allait pas y aller de main morte non plus.

Son corps se redressa soudainement, ses muscles abdominaux tirant soudainement. Le garçon fut bientôt donc debout, face à son opposant, dans la posture qu'il avait embrassé juste avant de tenter son esquive précédente. A partir de là, il n'avait guère plus qu'à démontrer sa supériorité physique à son ennemi : ce forban était peut-être menaçant à cause d'une hypothétique malédiction, mais Rogan avait également de quoi se faire craindre. Sa force physique, entre autres, était l'une de ses meilleures armes...

-Gekidooo !

Sa posture fut soudainement modifiée et il prit appui fermement sur sa jambe gauche tandis que son genou droit, lui, fendait les cieux en direction de l'abdomen de son opposant. Armure ou pas, celui-là risquait de le sentir fermement passer : un tel coup de genou était aisément capable de défoncer de l'acier. En bref, s'il ne bougeait pas rapidement, le pauvre Ayato risquait de passer un bien sale quart d'heure, allonger au sol à recracher ses propres tripes...

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Pixiv_15La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Rtsuit10
Sörn Guard et Ralph.

De l'autre côté de la rue, le second affrontement venait tout juste de naître. Guard et Ralph se faisaient face, et si l'un avait nettement l'avantage en terme de force physique, l'autre espérer triompher quant à sa vitesse et à son agilité... Mais rien n'était gagné. Le bretteur s'était tout juste élancé que son opposant avant déjà évité sa première offensive, sautant en arrière d'un nouveau bond monumental. Même avec son arme, le blondinet risquait d'avoir du mal à l'atteindre sans risquer de recevoir une contre-attaque un peu trop virulente... Serrant les dents, le chasseur de primes fonça une nouvelle fois, et sa tentative se heurta au même échec que précédemment : avec un sourire amusé et une facilité déconcertante, le primé évita avec agilité avant de chasser son opposant l'un large mouvement de la main, comme il aurait pu le faire avec un vulgaire insecte. Le capitaine de division, dépassant son ennemi de plusieurs têtes, ne s'arrêta pas en si bon chemin : il envoya son pied en direction du gamin, qui eut le bon sens de se baisser juste à temps. Il comprit qu'il avait failli se retrouver dans un bien piètre état lorsque le vent créé par le geste pourtant simple l'avait réellement ébouriffé, comme s'il s'était agi d'une tempête. Ce combat ne lui plaisait pas outre mesure...

Le révolutionnaire n'avait pas vraiment eu de quoi éviter le jet de couleur de la part de Joseph. Ses capacités, globalement faibles, ne lui avaient pas permis d'anticiper cette offensive et d'en cerner le potentiel : il commença donc gentiment à répondre aux question de son interlocuteur, un sourire niais vissé sur les lèvres, comme s'il n'était plus maître de son propre faciès :

-Et bien, nous ne sommes pas nombreux ici, mais ça n'est pas important. Ce que nous voulons faire sur South Blue, c'est...

Ce fut à cet instant que Nagami se décida à faire des siennes : grâce à son habile jet d'ordures ainsi qu'à sa bousculade joliment orchestrée, il parvint alors à faire tomber le fusilier au sol, lequel vit alors la marque apposée par le gardien d'Impel Down disparaître. Interloqué, il se redressa soudainement, mettant immédiatement Joseph en joue grâce à son arme-à-feu :

-Hey ! T'es qui, toi ? C'était quoi ce bordel ?

Nul doute qu'il avait mal pris la tentative de corruption...



Rappel : Rogan est lvl 23 !
Ralph est lvl 16 !

Rogan évite et contre-attaque, Ralph se retrouve en situation périlleuse, Nagami sauve la peau du révo, lequel met en joue Joseph !
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1245
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue34/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue187/250La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (187/250)
Berrys: 4.013.555 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeSam 21 Fév - 14:20





"La traque est ouverte"



« Come on... juste une petite sympa ? », râla à nouveau Wilson.
« C’est vrai quoi ! C’est comme s’ils faisaient exprès de tout faire de travers ! », surenchérit Wade.

Et en effet, le trublion de base commençait à perdre patience. Tout avait été fait pour qu’il manque de s’endormir ! Tout d’abord le mec sorti des années quatre vingt avec sa moustache, ses lunettes carrées et ses bouclettes, qui avait tenté de transformer le pote du géant vert en une lavette obéissante. Technique copiée ? Nope. C’était pas le genre d’Ike de nuancer dans le gris... ou le vert, dans le cas présent. Moving on !

« Pis Blondie et Gekido s’amusent mais y’a rien d’intéressant à leur piquer ! », bougonna à nouveau l’ex mercenaire.
« C’est comme asticoter une fourmilière et les voir se dorer la pilule au soleil ensuite ! Ou danser la lambada ! Mais que fait la reine bordel de... tu crois qu’on devrait appeler Freddy ? »
« Qui ça ? », lâcha la petite Chuu, curieuse.
« Oh oh ! Ça commence ! », recentra le petit magicien sur la situation présente.

Et en effet, sous ses yeux ébahis un combat un peu plus mouvementé s’annonçait. Le grand lézard tout pas beau et bien vert contre le petit frère du petit Prince... Mini prince ? Bah ! Il trouverait mieux plus tard. L’épéiste avait tenté une attaque frontale, esquivée par un saut balourd de la part du mastodonte. De toute évidence, l’avantage tactique donné par un sabre serait inefficace contre la bête : leur allonge semblait similaire ! Un bref échange confirma à Ike ce qu’il craignait : le révolutionnaire était une montagne de muscles. Une puissance déconcertante se dégageait de chacune de ses attaques, en témoignait la rafale qui avait suivi un simple coup de pied !

Soudain, après l’entrée en scène scabreuse du papy Grey peintre à ses heures, puis les ronds de jambes des deux combattants, un événement inattendu se déroula devant les yeux ébahis du chasseur de primes. Le drôle de gosse avec son chapeau grenouille se débrouilla, Ike n’en était pas entièrement sûr mais il aimait à le croire, de manière tout à fait maladroite pour asperger de détritus, sans le vouloir, le révolutionnaire et lui faire reprendre ses esprits. Le tout sans qu’aucune envie de copie ne lui traverse la caboche... Soudain, la victime attachée avec des menottes de peintures...

« Wade, faut que t’arrête de regarder des films chelous. », l’arrêta Wilson ?
« Quels films ? », répliqua le magicien.
« Un vieil homme est mis en joue par un démon de la révolution ! Il nous faut agir ! », s’écria soudain Chuu.

Comme à son habitude dans ce genre de scénarios, elle prit de court les deux autres idiots et fonça d’un splendide Reecom kick afin d’exploser la tête du rebelle. Comme un seul homme, les deux compères gratifièrent leurs fronts de facepalms imaginaires devant la nouvelle idée flamboyante de la petite couturière. Sans déconner ! Le plan était pourtant clair ! Attendre que le bout’chou se fasse malmener, lui sauver les miches, lâcher une ou deux répliques badass, capturer le rebelle et empocher la thune ! Elle avait qu’à s’asseoir dans un coin et regarder les pros bosser... Et y’aurait jamais eu de lézard !

« Haha ! Pas de lézard... », ricana Wade alors qu’ils touchaient presque au but, de leur talon tendu en plein dans le menton de leur cible.
« Oh come on... », se lamenta Wilson en se payant un deuxième facepalm.





Spoiler:
 


Dernière édition par Shigo Ike le Lun 21 Déc - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue26/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue18/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (18/200)
Berrys: 299.589.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeLun 23 Fév - 19:11





Sauvetage intrémi

Contexte
Kitchiro vient de sauver un révolutionnaire d'une corruption coloré et tenter de jouer sur plusieurs tableaux à la fois avec humour et sérieux.



Pousse toi de là


Kitchiro était fier de lui après cette action magistralement bien orchestrée, dilué la couleur hypnotisante du marine et faire chuter le révolutionnaire pour qu'il puisse reprendre conscience était bien pensée, or la réaction suivante n'était pas du tout la bonne.
En effet le révolutionnaire se releva d'un bond et braqua son arme sur le marine et posa, lui aussi un multitude de question en même temps.
La situation sous tension, comment pouvait telle être plus critique entre un couverture à tenir au près d'un marine qui avait l'air d'avoir d'autres compères sur l'île et un révolutionnaire qui fait n'importe quoi et son chef qui se bat en pleine rue avec un chasseur de prime sur les croc ; et bien la réponse est : qu'un homme en rouge qui se promenait quelques minutes plus tôt sur les toits avoisinants se jette la semelle en première ligne vers le révolutionnaire qu'il venait tout juste être sauvé.
Kitchiro n'avait plus que deux options griller sa couverture d'enfant sage pour sauver le révolutionnaire ou le mettre hors de jeu pour préserver son identité, le choix fut vite fait, la grenouille s'élança vers le homme armé et utilisa une technique de Taï-chi nommé Houle déstabilisante, avant de projeter l'homme, Kitchiro lui glissa quelques mots aux creux de son oreille :

Tu m'excusera de te sauver les miches, fuit ne te retourne pas, je te couvre. puis il rajouta à voix haute pour que le marine entende :

Zone d'extraction de civils, veuillez ne pas pointer vos armes vers ce bâtiment et aller plutôt résoudre le conflits sur la place au lieu de mettre en danger les personne ici

Le soldat projeté dans la foule et donc hors portée de l'attaque de l'homme en rouge il fallait dès à présent s'occupait de celui-ci et du marine pour ne pas éveiller les soupçons. Pour cela Kitchiro s'écarta d'un pas rapide et précis sur le côté pour éviter d'être dur la trajectoire est s'enracina pour faire face à une attaque, pour rien ne comptait pour Kitchiro que sa propre défense, sil fallait affronter l'homme en rouge ou prêter mains forte au marine la grenouille bondira sur l’occasion.

Le moment était en suspens, le marine aller t'il voir la supercherie de Kitchiro malgré toutes les précautions prises pour ne pas être associer au révolutionnaire, ou aller t'il juste s'occuper de l'école, et surtout est-ce que cet homme en rouge aller réagir assez vite pour ne pas se tromper de cible et taper sur la grenouille pour rien ? Seul l'avenir pour y répondre.



© Never-Utopia


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 330
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue30/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue189/200La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (189/200)
Berrys: 840.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMer 25 Fév - 1:51


Ayato Akuma
"Souvenirs, souvenirs..."
Ayato Vs Little Rogan



Bon, je ne devais pas traîner, ou alors ce show ne serait plus le mien. Mon adversaire m'agaçait non pas parce qu'il me tenait tête, mais simplement parce qu'il était là, face à moi. Ayant désormais d'autre chats à fouetter, il devenait une gêne et ces dernières, je ne les aiment pas du tout. Diantre que j'aimerais parfois pouvoir effacer tout sur mon passage d'un geste de la main, comme si j'étais une gomme humaine... Ce fruit du démon doit exister d'ailleurs. J'en devenais presque rêveur en imaginant bien des choses, mais je ne pouvais pas dormir ou m'absenter trop longtemps. En effet, monsieur est là, et doit être impatient de la suite non ?

Il esquivait bien trop à mon goût, mais la trace rouge sur sa joue me donnait confiance. Bien trop, vu que je baissais ma garde durant quelques secondes et il réagit aussitôt. Sa rapidité et sa force semblait ses deux atouts majeures et de ce fait, son coup de genoux arrivait vers moi avec une quasi certitude de me toucher. Tentant d'interposer une main recouverte de métal, je ne faisais qu'amortir au maximum le choc, mais rien n'y fait...
Tel un couteau dans du beurre, le jeune homme frappa ma personne et armure ou non, il me donnait l'impression de me pourfendre. Crachant du sang, je voltigeais sur quelques mètres avant de m'étaler au sol. Les yeux mi-clos, je tentais de retrouver ma respiration.

* Bordel... C'est qu'il sait frapper le bougre... *


Rigolant intérieurement de la scène, je me rendais compte de la situation merdique dans laquelle je me trouvais. Si je restais là trop longtemps, il allait me terminer et j'allais être capturé. Visiblement, mon capitaine ne semblait pas d'humeur à sortir pour me récupérer... Dommage, je vais devoir m'amuser seul. Je vins donc à avoir une idée, et aussi dangereuse soit-elle, j'allais l'appliquer jusqu'au bout. Toussotant, comme un malade sur le point d'y laisser la peau, je semblais bel et bien au bord de la perte de connaissance. D'ailleurs, mon armure tombait en morceau, démontrant bien que je n'appliquais plus mon magnétisme sur un quelconque centimètre de la zone.

Là allait se jouer le tour. Mon but ? Faire en sorte qu'il s'approcher et si par malheur il approche de trop, alors j'userais de mon magnétisme brusquement pour lui envoyer les débris qui ont fait mon armure pour le surprendre et le couper ici et là. Suite à quoi, je profiterais de la chance pour essayer de le terminer. Me léchant les lèvres intérieurement, je me demandais bien si les risques que je prenais allaient payer. Je jouissais de savoir si oui ou non ça allais marcher, bien qu'au fond, je prévoyais le meilleur, comme le pire des cas.

Il ne m'a pas encore battu, et même mis au sol, je saurais me montrer méchant. Attendant patiemment, j'espérais en silence.


FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Spoiler:
 


Dernière édition par Ayato Akuma le Ven 6 Mar - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Mand
Gardien d'Impel Down
Joseph Mand
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue22/50La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (22/50)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue65/100La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (65/100)
Berrys: 25.775.000 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeSam 28 Fév - 1:29



Le coefficient de classe de cette brève scène surpassait de loin tout ce qui avait eu lieu sur cette île depuis le début de la journée. La maladresse du jeune amphibien voltigeur épicurieux avait permis au Révolutionnaire fraichement identifié de retrouver ses esprits. Le rebelle n’avait pas perdu la moindre seconde en braquant d’emblée son arme vers sa cible, mouvement automatiquement répliqué par le moustachu qui dressa son pinceau menaçant droit devant lui. N’ayant d’yeux que pour le canon pointé vers sa personne, Mand eut littéralement l’impression de voir le temps se figer autour de lui. Il ne dut son salut qu’à la double intervention du combattant rouge et de la grenouille.

- Litralement la plus longue seconde de ma vie, merci.

Les impacts raisonnaient sur plusieurs kilomètres à la ronde, lui rappelant alors qu’il avait encore beaucoup à faire. Dévisageant tour-à-tour les deux jeunes hommes, Jo’ fomenta un début de plan pour régler la situation. Imbibant la pointe de son pinceau d’Orange du dynamisme, il leur énonça son idée.

- Le lézard ne fera qu’une bouchée de son gringalet d’adversaire… Lui et l’autre blond, des chasseurs de primes je présume, comme toi du coup. Je ne pense pas que tu puisses vaincre Sörn et l’autre clown seul.

A ces mots et sans prévenir, Joseph projeta sa peinture vers le torse de l’homme en rouge, ainsi que sur le couvre-chef de la grenouille. Un symbole circulaire orange s’y dessinerait et le Colors Trap agirait alors sur eux, les transformant en boule d’optimisme, d’énergie et de volonté condensée. Tout grand sportif vous dirait qu’à la base d’une performance physique, il y a le mental et les émotions… C’était sur cette idée que jouait l’orange ; cette couleur poussait ceux qui en subissaient les effets à se donner à fond.

- Je peux rester ici et mettre en place un piège qui nous permettrait de l’achever… Par contre, il faudrait se débrouiller pour l’attirer dans le coin.

Pour ce faire, Mand peindrait à l’aquarelle. Les traits de couleur que son pinceau dessinerait au sol et sur les murs n’apparaitraient qu’après un certain moment – le temps que ça sèche – masquant ainsi le pot-au-rose. Sans perdre d’avantage de temps, l’artiste s’attela à la tâche et se mit à marcher à reculons tout en projetant sa peinture directement sur le sol, y esquissant les prémices d’un motif que l’on devinait énorme.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1793

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue0/0La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeLun 2 Mar - 1:26


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Takeda10

Rogan.

Réussite critique manifeste. Non seulement le type avait été projeté plusieurs mètres en arrière, mais il semblait également bien mal en point, en témoignait la gerbe de sang relâchée dans l'atmosphère lorsque le coup avait été porté ! Bien sûr, le jeune blondinet s'était attendu à ce qu'une telle armure, pitoyable protection, ne parvienne pas vraiment à amortir son offensive... Mais ce succès flamboyant, qu'il méritait sans aucun doute, le ravissait plus qu'une bonne surprise en guise de cadeau d'anniversaire ! Et s'il en croyait la posture de ce pauvre magicien, bien mal en point, l'affrontement n'allait pas se prolonger... Ou en tout cas plus très longtemps. Il garda un œil sur son opposant tout en restant à sa place, ne baissant malgré tout pas sa concentration. C'était dans ce genre de situations que l'issue d'un combat se décidait, alors autant surveiller aussi fermement que possible pour le terrasser d'un instant à l'autre ! Ceci étant, Rogan fut rapidement rassuré : non seulement son opposant ne se redressait pas, signe d'une fatigue évidente, mais son armure semblait de surcroît tomber en lambeaux, comme s'il n'avait plus la force de la retenir... Était-ce là les limites de ses capacités, aussi surprenantes et redoutables furent-elles ? Manifestement... Si ses nerfs lâchaient et que sa concentration était à bout, son corps n'allait plus trop tarder : de fait, le chasseur de primes n'avait qu'à pousser légèrement pour qu'il ne s'écroule de fatigue d'un instant à l'autre. C'est avec cette ferme intention que le jeunot prit donc la direction de ce primé, marchant d'un pas calme et lent, toujours sur ses gardes malgré tout. Il arrivait parfois que la peur et la détresse ne forcent une puissance cachée jusqu'alors à se réveiller : dans ce cas de figure, il n'avait pas envie de se faire bêtement piéger par son adversaire ! Du coup, ce fut à pas de loups que le prédateur se rapprocha de sa proie... Et il fut rapidement satisfait d'avoir gardé son attention sur cet ennemi présumé inconscient.

Lorsque les métaux furent soudainement expulsés dans toutes les directions, juste après qu'il ne se soit rapproché qu'à quelques pas seulement de ce criminel, le blondinet en vint à réagir, une nouvelle fois, avec une vivacité hors norme. Même si la situation actuelle l'empêchait de s'en sortir sans même une égratignure, il comptait bien réduire les dégâts au minimum, mais aussi empêcher cet Ayato de renchérir immédiatement avec un autre coup, plus menaçant encore. De facto, Rogan en vint à agir sans même réfléchir : usant de ses jambes puissantes, il se propulsa en arrière et se recroquevilla en plein bond pour protéger ses organes vitaux, son cou et sa tête. Ses avants-bras, placés devant son buste et devant son visage, étaient complétés pour ce faire par ses jambes, repliées sur son abdomen. Malheureusement, cette opération, qui parvint à amenuiser les dégâts comme escompté, ne le plaça pas pour autant hors de danger : d'innombrables pièces d'acier vinrent le découper et le lacérer, et certaines se plantèrent même dans ses membres avec un sadisme débordant. Ne parvenant pas à se rattraper à temps, le blondinet percuta le sol et enchaîna avec un rouler-bouler sur quelques mètres avant de se stabiliser à nouveau, les deux pieds et la main droite sur le sol, les jambes arquées. Grimaçant de douleur, il ôta à l'aide de sa main gauche les quelques projectiles qui s'étaient plantés dans son corps, retenant quelques grognements avant de se redresser totalement, poussant un soupir de soulagement. Cela n'allait pas l'empêcher de combattre, en tout cas pas sur le court terme... Il devait en finir rapidement avant que les blessures ne s'aggravent, et qu'il ne s'effondre de fatigue. Il se mit lentement en garde, bien décidé à restreindre ses mouvements au minimum syndical histoire d'éviter les pertes inutiles :

-C'était lâche, espèce d'enflure.

Il n'avait désormais plus qu'à attendre que ce forban ne se redresse. Il n'allait désormais plus prendre d'initiative foireuse : ce type venait de lui montrer que son étrange capacité rendait ce genre de mouvements trop dangereux... C'était désormais un combat particulièrement pénible qui commençait : celui de la prudence.

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Pixiv_15La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Rtsuit10
Sörn Guard et Ralph.

L'homme reptile dominait largement son assaillant, c'était un état de fait qui aurait pu sauter aux yeux du premier venu. Ses capacités semblaient outrepasser celle du jeunot en tout point, et il y avait fort à parier qu'il ne le mette au sol d'un instant à l'autre... Pour le pauvre cadet, cette lutte était un enfer : il ne pouvait pas passer à l'assaut sans risquer de se trouver à portée des membres démesurément grands de ce révolutionnaire à la carrure si effrayante. Même une épée ne suffisait pas à inverser la tendance ! Ralph eut tout juste le temps de se déporter sur la droite d'un bond que le talon de son ennemi reptilien fracassa le sol, là où il s'était trouvé un instant plus tôt. Il n'eut aucun mal à imaginer sa dépouille au milieu des morceaux de roche brisés qui gisaient là, et ne put s'empêcher de déglutir ainsi que de blêmir momentanément. Guard, qui n'eut aucun mal à capter cette émotion, se redressa lentement, abandonnant son air hostile pour s'adresser à son interlocuteur d'une voix grave et calme, qui suintait la quiétude :

-Allons, jeune homme, c'est déraisonnable... Partons chacun de notre côté.
-Hors de question !

Le chasseur de primes, avec conviction, bondit vers le prime pour tenter de lui infliger un coup d'estoc. Ce dernier n'eut aucun mal à bloquer la lame entre ses deux mains et fit soudainement un geste horizontal, envoyant le marmot valdinguer à cinq ou six mètres. Il planta ensuite l'épée dans le sol et balaya les alentours du regard. N'apercevant plus son allié, le gradé en tira une simple conclusion : celui-là était parvenu à s'enfuir malgré les quelques ennemis qui se trouvaient dans cette vaste rue, et était déjà en direction du campement. Lui n'avait plus qu'à le suivre... S'il parvenait à se dépêtrer de ce blondinet, qui se redressait d'ores et déjà. La jeunesse était éreintante, définitivement...



Rappel :
Rogan est lvl 23 !
Ralph est lvl 16 !

Rogan est blessé par l'action d'Ayato, et prend donc ses distances pour sa propre sécurité !
Shigo/Joseph/Nagami > De votre côté, j'ai pas dit grand chose vu que vous semblez gérer. J'ai juste considéré que le révolutionnaire avant bien été envoyé ailleurs, et qu'il en avait profité pour prendre la poudre d'escampette ! Du coup, je fais avancer la narration côté Ralph.

Attention, Guard est niveau 26 !
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1245
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue34/75La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Left_bar_bleue187/250La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty_bar_bleue  (187/250)
Berrys: 4.013.555 B

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitimeMer 4 Mar - 21:12





"La traque est ouverte"



Le talon du chasseur de primes n’était plus qu’à quelques centimètres du menton de l’autre pignouf, lorsque l’impensable se produisit. En une fraction de seconde, le révolutionnaire fut propulsé hors de portée de l’ire talonnière d’Ike et le garnement au chapeau grenouille vint le remplacer. C’était comme un sacré match de catch, avec un retournement de situation lors du « swap » entre deux mastodontes allaités aux anabolisants et huilés de pied en cap. En un mot ?

« WHAT THE DAM HELL ?! », s’écria en pensée Wilson.

Ok, ça faisait plutôt quatre... Mais quand même ! L’attaque porta son fruit et, au même moment, Ike regarda sur le côté le combat faire rage entre Blondie et le géant vert. Ce dernier pulvérisait le sol, provoquait des bourrasques à chacun de ses coups et, bien sûr, le tout sans suer. C’était d’ailleurs un miracle que les sous-vêtements de son collègue sabreur ne se soient pas teintés de marron jusque là ! Ike en frémissait rien que d’y penser. Son adversaire à lui était... un gosse. Etil était presque certain qu’il n’avait pas de prime en y réfléchissant un peu : il ne l’avait pas vu sur les avis de recherches un peu partout. Ergo ? Il s’en souciait comme d’une guigne pour le moment ! En plus c’était l’instant qu’il avait tant attendu : le jeune chasseur de primes était dans la mouise !

Ni une ni deux, l’esprit fantasque d’Ike reprit le dessus. Il oublia littéralement qu’il venait de frapper quelque chose... quelqu’un ? Un animal ? Bref, osef. Tous ses sens étaient centrés sur un seul homme : l’hybride lézard. Comme dans un vrai match de catch, il imaginait déjà le ring autour d’eux, formés par les bâtiments en ruines et les allées pavées. Il ne restait plus qu’une chose à faire : un coup en traitre pour laisser une ouverture à son pote !

Sans crier gare, l’énergumène leva bien haut le bras et... fut recouvert de peinture sur son T-shirt tout neuf ! Avant qu’il ne puisse hurler son mécontentement, une sensation étrange monta peu à peu en lui. Comme une énorme vague d’« Awesomess », il se sentit investi tout entier par une fièvre d’optimisme comme il en avait rarement vécue ! Et d’ailleurs, pourquoi se soucier de quoi que ce fut ? La vie était belle ! Un portefeuille ambulant juste devant lui, à près de cinquante millions de Berrys ! Il repéra derrière lui le mec tout droit sorti des années discos qui venait de rendre son T-shirt rouge autrement plus classe et le remercia d’un signe de main et d’un clin d’œil entendu. D’un regard, d’un seul, il aperçut une foule en délire qui hurlait, levait les bras et courait en tous sens à l’idée du match à venir. Ils s’en trompaient même de chemin en s’éloignant du spectacle ! Ahah ! Ces cons !

« Une à la fois, mesdemoiselles, y’aura assez de Wade pour tout le monde ! »
« J’la sens bien cette journée ! », lança Wilson.
« Je n’avais pas vu l’écharpe du petit blond ! Elle est ravissante ! », commenta soudain Chuu.

- Switch avec moi Blondie ! hurla Wade à la surprise générale. Laisse-moi Hulk, j’en fais mon affaire ! That’s right ! C’est à toi que je parle le lézard !

Et sans plus attendre, Wade entra en scène. Il dégaina ses deux flingues et canarda le rebelle d’une volée de balles, avant de les ranger et de bondir en avant. Une main sur la garde d’un de ses sabres, il feinta quelques embardées avant de bifurquer sur le côté pour éviter une possible contre-attaque. Sûr de lui, il feinta jusqu’au bout une tranche au sabre mais, au dernier moment, plongea au sol. D’un rouler-bouler, il se releva d’un mouvement fluide et sauta au plus haut qu’il put. Son but était simple : lâcher un énorme « Sonic Blast » dans la carcasse d’Hulk... et profiter de la distraction pour lui « prêter » une grenade dans son slibard.

« Un plan audacieux ! », abonda Wilson.
« Une blague douteuse de plus... », soupira Chuu.
« Des confettis de lézard ! », ricana Wade.


Aaaah ! Quelle belle journée qui s’annonçait ! Un combat qui n’allait sans doute pas durer tant il était en forme ces derniers temps. Ce soir, c’était boulettes de lézard calcinées au menu ! Miam.





Spoiler:
 


Dernière édition par Shigo Ike le Lun 21 Déc - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Empty
MessageSujet: Re: La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]   La traque est ouverte. [Event - South Blue 2] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La traque est ouverte. [Event - South Blue 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Présentation de l'univers de One Piece
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Les upgrade event.
» Présentation de Blue Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-