Partagez | 
 

 Terra Forma [Pv : Halfken]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1333
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
157/500  (157/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Terra Forma [Pv : Halfken]   Dim 4 Jan - 18:33




Terra Forma


    Depuis que j'étais sur cet archipel, j'avais beaucoup pris l'habitude de me balader un peu partout. Je ne réalisais pas vraiment une visite des lieux, j'étais plutôt à la rechercher de quelque chose jusqu'à présent. Néanmoins, cette fameuse chose, désormais, je l'avais retrouvé. Pour la perdre à nouveau, en l'espace de quelques heures. J'avais comme l'impression que je n'avais toujours pas trouvé, que j'étais toujours à la recherche. Désormais, je déambulais donc sur Shabondy sans avoir réellement un but. J'espérais simplement que, peut-être, un miracle allait se produire et je me refusais à croire que j'avais réellement perdu.

    Poussant un long soupir, j'étais donc en train de marcher dans la zone de non-droit de Shabondy. Le genre d'endroit qui aurait pu effrayer certaines personnes. Après tout, rien qu'en y mettant les pieds, on pouvait prendre conscience que les affaires qui s'y déroulaient n'étaient pas forcément les plus nettes. Néanmoins, je n'étais plus vraiment effrayée par ce genre d'endroits. À vrai dire, j'avais presque eu le temps de m'habituer et j'avais laissé de côté ma naïveté pour le moment. Il était fini le temps où je faisais confiance à n'importe quel individu. Désormais, mes intentions étaient plutôt d'avoir la confiance du plus grand nombre de personnes. Ainsi, si je me faisais suffisamment d'alliés, j'aurais certainement l'occasion de progresser dans ce monde. Ce projet semblait en bonne voie.

    Je pus constater que de nombreux individus qui avaient l'air bien louches me fixaient d'un air drôlement surpris. Néanmoins, je gardais toujours une main posée sur mes sabres, prête à les dégainer au moindre geste suspect et cela devait certainement en dissuader plus d'un de s'en prendre à moi. Je me devais de ne pas baisser ma garde plus d'une seconde. Après tout, on ne savait pas trop ce qui pouvait nous tomber dessus par ici. Cependant, j'avais assez confiance en moi pour m'aventurer par ici sans avoir peur de ne pas pouvoir en sortir.

    Soudainement, alors que je me trouvais dans le Grove dix-neuf, un individu sortit de l'ombre. Il se dirigeait vers moi et j'étais prête à dégainer. L'homme sembla remarquer ma méfiance et il leva les mains vers le haut avant de me dire :

    - Je ne te veux aucun mal ! Je viens te proposer un petit travail !

    Il était vraiment bizarre cet homme. Il ne me connaissait pas et il me proposait de me mêler à ses mauvaises histoires. Malgré tout, j'acceptai d'écouter ce qu'il avait à dire. Il s'approcha alors de moi et me parla à voix basse, comme s'il me parlait d'un secret :

    - À vrai dire, j'ai appris de source sûre qu'une organisation secrète s'amuse à pomper l'énergie vitale des arbres pour l'utiliser afin de créer des armes très dangereuses ! Je n'ai pas envie de les laisser faire, cela m'effraie un peu. Mais, seul, je ne peux rien faire face à eux. J'ai donc besoin de quelques personnes pour m'aider à arrêter cet odieux trafic !

    La proposition me plaisait plutôt. Après tout, je n'appréciais pas vraiment que quelqu'un puisse profiter de cette énergie pour créer des choses qui risquaient d'être dangereuses. Néanmoins, il y avait toujours une chose que j'avais du mal à saisir :

    - Pourquoi m'avoir choisi moi ? Vous ne me connaissez même pas !

    Il me fit un grand sourire, comme s'il pensait que j'avais déjà accepté, ce qui n'était pas bien faux. Il me répondit alors :

    - Je vous ai vu lors du tournoi organisé pour le fils Archibald. Je pense qu'avec votre ancien coéquipier, le barbu, vous pourriez faire une belle équipe et m'aider.

    Réfléchissant quelques secondes, je crus bon d'accepter la proposition. Après tout, je n'avais rien de mieux à faire à ce moment-là. L'individu inconnu reprit alors la parole :

    - Désormais, il faut trouver le barbu ! Il est dans ce Grove. Je l'ai aperçu.

    Drôle de coïncidence tout de même. Que nous nous retrouvions presque au même endroit. Je soupçonnais cet individu d'avoir un peu forcé le hasard. Après tout, cela ne serait pas bien surprenant. Soupirant, j'espérais simplement que nous allions rapidement trouver cet homme que je ne connaissais même pas. Après tout, je ne savais même pas son nom. Il serait peut-être bon de me présenter à lui. Après tout, je ne me voyais pas l'appeler « Le monsieur à la barbe » pour le restant de mes jours. Je préférais avoir un nom à mettre sur son visage.

    L'individu louche n'avait pas menti, nous ne tardâmes pas à tomber sur la personne que nous étions en train de rechercher. M'approchant de lui, je lui fis un signe de la main tout en lui disant :

    - Salut ! Tu te souviens de moi ? J'étais au tournoi du petit noble !

    Cela semblait s'être passé il y a des années de cela, et pourtant, il ne s'agissait que d'une ou deux semaines au plus. Beaucoup trop de choses s'était passé jusqu'à présent. J'avais rencontré de nouvelles personnes, j'avais mené quelques combats et pourtant, j'étais encore vivante. Une vie pleine d'aventures ! Reprenant la parole, je lui dis alors :

    - Au fait, je ne me suis jamais présentée, je m'appelle Tenshi Taya ! Je crois que cet homme à une proposition à nous faire.

    Je laissais donc la parole à ce défenseur d'arbres.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Dim 4 Jan - 22:34


Déjà-vu


Feat Tenshi ~





L'Archipel Shabondy semblait à elle seule pouvoir se comparer à plusieurs îles. Son aire immense, la diversité de ses Groove sans parler des diverses animations qu'on pouvait y trouver. Halfken en avait d'ailleurs fait les frais quelques temps auparavant. Cela étant, s'il était encore là ce n'était pour aucune de ces qualités mais pour une affaire de bien plus haute importance: l'hôpital Heartfilia. En apparence, un centre médical spécialisé dans les maladies rares touchant les enfants, il s'agissait surtout de la peine d'Halfken matérialisée via sa richesse en une bâtisse imposante. Breng, le mercenaire au cœur droit qu'il payait en échange de la protection de ce lieu l'avait quitté, et il n'avait trouvé aucun remplaçant pour le moment. Du coup, il errait ci-et-là sur les nombreux Groove, restant proche de l'hôpital si cher à ses yeux, esquivant bien entendu les aires de non-droit de l'Archipel.

Pourtant aujourd'hui, il fit exception à cette règle. La raison d'un changement aussi soudain? Un bouquet de roses bleues déposé à l'attention du "fondateur" de l'établissement Heartfilia. Les employés qui récupéraient les divers courriers destiné à leur patron suivait un protocole très simple: dès la réception, ils devaient récupérer le courrier ou paquet en question et le déposé dans une boîte creusée dans le mur dont seuls les plus hauts dignitaires possédaient la clé, pour y faire entrer les plus grosses livraisons. Le vol dans cette boîte se révélait impossible puisqu'un chemin pentue le dirigeait instantanément à une petite salle un peu en retrait dont seul Halfken possédait la clé. Tant qu'il était sur place, il y passait régulièrement. Pourtant, le message placé avec montrait clairement que l'envoyeur savait qu'Halfken était le fondateur: "Une coéquipière t'attends au groove 19". Aucune signature associée.

Une petite marche plus tard, il se retrouvait au milieu d'une foule de gens au regard vicieux et à la barbe mal rasée. Enfin, sauf pour les dames bien sûr, leur regard était magnifique. Le message disait vrai, la jeune aux cheveux blancs était là elle aussi, elle le repéra rapidement d'ailleurs. D'un air amical, elle s'assura que le guerrier se souvenait bien d'elle avant de se présenter. Comment aurait-il pu oublié cette gamine au teint si frêle et pourtant si courageuse.

- Halfken, Forgeron solitaire, déclara-t-il en lui offrant le bouquet de roses bleues, il fallait bien qu'elles servent.

A côté d'elle, une figure bien moins sympathique attendait impatiemment. Le regard jeune et vif, un costard blanc, des yeux d'un bleu pâle et surtout cette chevelure grisâtre. Il lui rappelait l'assassin qui avait mené à la mort de Talia, une enfant des rues victime d'un poison de sa création. Mais Halfken abandonna cette idée, misant sur une coïncidence.

- Enchanté Halfken. (Il vérifia que personne n'écoutait aux alentours). J'ai une proposition à vous faire. Comme je l'expliquais à votre amie, je vous ai repéré lors du tournoi dont vous étiez les participants chez Maximilius. Une société appelée Terra Forma draine les arbres qui composent plusieurs Grooves de la zone de non-droit dans divers buts: arme bactériologique, source d'énergie et j'en passe. Peu importe les motivations d'une telle entreprise, les répercussions sont catastrophiques et mèneront à des issus qui ni vous ni moi ne désirons. En particulier pour les vagabonds et autre, vous en avez déjà fait les frais il me semble Halfken.


Ses yeux s'écarquillèrent lors de cette révélation. Cet étrange inconnu faisait-il référence à Talia? Quel rapport avec cette société? Et comment savait-il tout ça?

- Tout ce que je vous demande c'est de vous introduire dans une base souterraine située ici, dans le groove 19 et d'y déposer ce colis au centre des opérations, une fois les commandes hors d'état les mangroves se détacheront d'eux-même.


Contrairement à de nombreuses personnes, la première question du forgeron solitaire ne s'interrogeait pas sur la récompense.

- Qui a-t-il dans ce paquet? Demanda Halfken avec une certaine réticence.


La voix de l'éventuel employeur changea de ton pour devenir un brin plus sombre, ou peut-être était-ce du sérieux. A moins que ce ne soit du dépit face à une question épineuse ?

- Une bombe.




© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1333
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
157/500  (157/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Lun 5 Jan - 17:57




Terra Forma


    Après m'être présentée, l'homme barbu me répondit en me donnant son nom tout en m'offrant un bouquet de roses bleues. Soit il voulait s'en débarrasser, soit il faisait simplement preuve de sympathie. Néanmoins, je ne savais pas trop ce que j'allais faire de ses fleurs. Soupirant, je gardais donc les plantes sur moi pour le moment. Il y avait probablement des problèmes bien plus urgent, même si je ne pouvais pas me balader partout avec le bouquet.

    L'individu qui nous demandait notre aide prit alors la parole pour s'expliquer sur ses intentions. Il évoqua quelque chose concernant Halfken que je ne compris pas vraiment, ce qui pouvait sembler bien normal étant donné que je ne savais rien de lui, cependant, cela m'intrigua quelque peu. Il nous expliqua alors l'objectif de notre mission : déposer un simple colis dans la base souterraine qui pompait l'énergie des arbres. Avait-il vraiment besoin de nous pour poser cette chose dans une base ? Après tout, n'importe qui pouvait le faire. Jetant un coup d’œil vers mon coéquipier, celui-ci demanda quel était le contenu du colis, ce à quoi l'homme répondit qu'il s'agissait d'une bombe.

    Je n'y comprenais pas grand chose. Rien ne nous garantissait qu'il n'allait pas faire exploser le colis au mauvais moment, dans l'objectif, peut-être, de nous faire du tort. J'avais du mal à lui accorder ma confiance aussi facilement. Cette histoire me semblait assez louche. Remarquant peut-être ma méfiance, l'homme reprit la parole :

    - Mais vous serez grassement payés pour ce travail !

    Cela n'y changeait pas grand chose après tout. Tout du moins, pas pour moi. Je n'avais aucun intérêt lucratif dans cette histoire et, si j'agissais, ce n'était certainement pas pour l'argent. Je voulais simplement m'assurer que je ne me mettais pas en danger. Soupirant, je jetai un coup d’œil suspicieux vers l'individu avant de demander :

    - Qu'est-ce qui nous prouve que vous ne ferez pas exploser cette bombe en même temps que nous ?

    Il m'accorda un petit sourire nerveux qui avait peut-être pour but de me rassurer, néanmoins, cela ne fonctionnait pas avec moi.

    - Ce serait idiot de tuer mes bienfaiteurs, non ?

    Il rigola un peu, comme pour se convaincre lui-même. Cependant, rien ne nous disait que cet individu n'avait pas des objectifs plus noirs. Il nous proposait un travail, sans plus d'explication, il nous ordonnait ensuite de déposer une bombe, comme si nous n'étions que de vulgaires kamikazes. Fixant l'homme de haut en bas, je pointai le doigt vers lui tout en disant :

    - Vous devriez nous accompagner, c'est une bonne garantie il me semble. Autrement, ce sera sans moi, je refuse de mettre ma vie plus en danger que nécessaire.

    Il commença à se frotter l'arrière de la tête d'un air légèrement gêné. L'idée ne semblait pas vraiment lui convenir, néanmoins, je ne lui laissais pas vraiment le choix et il devait bien savoir qu'il n'avait pas beaucoup d'arguments pour me convaincre.

    - D'accord, je viens avec vous... Mais je ne sais pas me battre alors, s'il y a des problèmes, il ne faudra pas compter sur moi.

    Acquiesçant, cela ne me posait pas vraiment problème. Il restait néanmoins à savoir ce que pouvait en penser Halfken. Après tout, il restait encore beaucoup d'ombres sur cette histoire et je n'étais pas persuadée qu'il accepterait. Après tout, un individu lambda aurait sûrement déjà refusé de se mouiller dans ce genre d'histoire, ce qui était plutôt compréhensible. Portant mon attention sur l'individu barbu, je lui demandais alors :

    - Qu'est-ce que tu en penses, Halfken ?

    Son avis comptait beaucoup pour moi. Je ne voulais pas réaliser cette mission toute seule. En effet, je préférais avoir quelqu'un sur qui m'appuyer, quelqu'un en qui je pourrais avoir confiance et, étrangement, j'avais l'impression que je pouvais lui faire confiance. Après tout, il avait combattu le meurtrier lors du tournoi et, même si nous avions combattu, je ne l'avais jamais vu comme un ennemi, plus comme un partenaire.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Mar 6 Jan - 22:39


Mystère


Feat Tenshi ~




- Mais vous serez grassement payés pour ce travail !

L'on dit souvent que tout s'achète. Pourtant, cette réflexion ne fit même pas sourciller Halfken, l'argent il croulait dessous sans réellement le vouloir. Mais il semblait quand même intéressé d'une certaine manière par ce travail, peut-être plus dans l'optique de garder un œil sur lui et surtout sa bombe. C'est alors que Tenshi toucha un point sensible, s'il contrôlait la bombe il lui suffisait de faire la faire exploser en même temps que ses free-lance, deux parts en moins à payer et aucune preuve, plutôt propre et net. Halfken pensait justement en ce sens mais garda pour lui sa réflexion.
S'en suivant ensuite un petit échange au terme duquel la jeune dame convainquit leur mystérieux employeur de les suivre, en tant que garantie. Le guerrier fut surpris par sa réponse et ses méninges se mirent à fonctionner à nouveau pour comprendre ce qui se passait dans la tête de ce mystérieux bonhomme.

- Qu'est-ce que tu en penses, Halfken ?

« Tu ? » A peine les présentations terminées que le tutoiement s'installait naturellement dans la bouche de Tenshi. Peut-être que le bouquet de fleur avait aidé à l rendre plus amicale et ainsi faciliter leur relation. Une peur envahit soudainement Halfken, le foudroyant jusqu'au plus profond de ses tripes : avait-il prévu tout ce déroulement depuis le départ ?

- J'imagine bien entendu qu'il y a des hommes armés à l'intérieur ?
- Et bien oui, bredouilla-t-il, c'est pour cela que je vous paie !
- Tout comme dans le centre des opérations, je doute qu'il soit désert, alors voilà mon prix : aucun mort que ce soit dans notre entrée ou dans l'explosion.
- Bien entendu, bien entendu, ça ne vous pose pas de problème très chère ?


En se tournant vers elle, il semblait déjà certain de sa réponse affirmative. Le hic dans l'histoire était les motivations de cet homme. En quoi la sauvegarde des arbres le concernait ? Personne n'engage des gens pour s'introduire dans une base armée – en les payant copieusement – pour la seule sauvegarde de la flore de l'île. Ah et... comment savait-il tout ça ? Des questions qu'il esquiverait probablement, voire le ferait peut-être fuir. Non Halfken souhaitait en avoir le cœur net et si sa cause était effectivement la sauvegarde des mangroves, l'aider était une idée particulièrement bonne.

- Suivez-moi, l'entrée n'est pas loin d'ici.


Le forgeron marchant aussitôt sur les pas de leur guide distingua un changement dans le comportement des gens autour d'eux. La plupart baissait les yeux en se dépêchant de passer leur chemin, d'autres se retournaient instantanément, ou faisait semblant d'être occupé. A son arrivé, ils agissaient différemment, mais l'effet de groupe devait probablement les intimider. Et qui sait, peut-être la performance des deux épéistes lors du tournoi du fils Archibald avait percer les murs de sa demeure, leur donnant une certaine réputation. Arrivé devant une petite maison délabrée, il ouvrit la porte dans un grincement insupportable.

- Ce n'est pas l'entrée principale, autant éviter le maximum de gardes pas vrai ? J'ai toujours apprécié l'optimisation de mes plans, indiqua leur employeur anonyme avec une grande fierté.

Halfken qui portait le carton contenant la bombe jeta dans les bras en déclinant poliment l'invitation.

- Passez en premier, monsieur... ?
- Vincent, appelez-moi Vincent, ajouta-t-il en reprenant son équilibre après la réception d'un tel poids.


Un peu à contrecœur, il s'enfonçait le premier dans la bâtisse obscure. Bien évidemment, la courtoisie était d'or chez Halfken qui se déplaça sur le côté pour laisser passer Tenshi, elle suivait bien le groupe, non ?



© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1333
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
157/500  (157/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Mer 7 Jan - 18:00




Terra Forma


    Bien évidemment, Halfken prit la peine de continuer à interroger l'homme sur ce que nous allions trouver dans cette base inconnue. En effet, il était légitime que nous soyons au courant. C'est ainsi qu'il négocia le fait qu'il n'y ait aucun mort lors de cette intervention. Cela semblait difficile à réaliser, surtout si nous déposions une bombe à l'intérieur. Qui sait ce qu'elle allait produire ? Néanmoins, cela ne sembla pas poser problème à l'individu, mais je doutais quelque peu de sa sincérité. Lorsqu'il me demanda si cela me convenait, j'acquiesçai brièvement pour donner mon accord. La mort de ces gens n'allaient rien m'apporter de toute façon.

    Suite à cela, nous commençâmes donc à suivre l'étrange bonhomme dont les préoccupations restaient toujours plutôt floues. Alors que nous marchions, je pus remarquer le regard suspicieux, presque inquiet, que nous jetaient les passants qui, rapidement, détournaient le regard. Pourtant, quelques minutes plus tard, alors que j'étais seule, ils n'agissaient pas du tout de la même façon, comme si, tout à coup, le fait de se trouver à trois changeaient tout. Ou bien était-ce cet individu mystérieux qui les effrayait. Il y avait beaucoup d'ombres autour de cette histoire, néanmoins, nous n'allions certainement plus tarder à faire toute la vérité sur cette aventure surprenante. Alors que je déambulais, je dus me résoudre à faire quelque chose de ces fleurs. Je ne pouvais pas les garder avec moi après tout. Voyant une petite fille dans la rue, je lui tendais les fleurs avec un grand sourire qu'elle me rendit avant d'accepter le bouquet avec plaisir. Il lui servirait certainement bien plus que moi.

    Une fois ceci fait, il n'y avait plus que quelques pas avant d'arriver devant une vieille porte qui n'avait pas l'air en bon état. L'homme justifia l'état délabré des lieux par le fait que nous ne passions pas par l'entrée principal pour éviter les gardes. Comment pouvait-il en savoir autant sur cette base ? Jusqu'à connaître une entrée secrète des lieux, c'était plutôt surprenant. Soit il avait passé beaucoup de temps sur ses plans, soit il en disait moins qu'il en savait.

    Halfken lui donna le petit paquet contenant la fameuse bombe et fit passer l'individu qui se nommait Vincent devant. C'était une bonne manière de s'assurer qu'il ne cherche pas à partir en arrière, au moins, il n'avait pas le choix, il devait avancer. Et nous pouvions facilement surveiller ses gestes. Ce fut à mon tour ensuite de rentrer dans les lieux, mon coéquipier s'écartant pour me laisser passer avant lui, je le gratifiai alors d'un petit sourire avant d'entrer, suivant les pas du fameux Vincent.

    Le passage était plutôt étroit et sombre, heureusement pour moi, je ne souffrais pas d'obésité ni de nyctophobie, cela ne me gênait donc pas outre mesure. En plus de cela, le passage descendait et la marche dura quelques minutes avant d'apercevoir une lumière artificielle au bout du couloir en dévers. Alors que nous arrivions au niveau de cette luminosité, nous débouchâmes sur un endroit moins étroit et qui nous offrait deux possibilités : aller à droite ou à gauche. Jetant un coup d’œil derrière lui pour vérifier que nous suivions bien, notre guide continua sa route en allant vers la droite. Il n'avait pas hésité une seconde. Décidément, il connaissait plutôt bien les lieux. Il devait vraiment avoir envie de sauver ces arbres pour en savoir autant, avoir pris la peine d'enquêter à ce point.

    Soudainement, l'homme s'arrêta et se tourna vers nous avant de prendre la parole en chuchotant pour nous expliquer ses futurs plans :

    - Il y a une salle où se trouve le centre des opérations. Si nous faisons exploser cet endroit, la base qui pompe l'énergie des arbres ne pourra plus fonctionner et il n'y aura pas de morts, juste des dégâts importants.

    Il reprit alors sa marche, nous guidant dans ce petit labyrinthe avec beaucoup de brio. Il prenait la peine d'éviter tous les gardes que nous pouvions croiser pour limiter la casse. Ce fut donc globalement sans encombre que nous arrivâmes au niveau d'une porte que Vincent désigna :

    - C'est ici ! Il vous suffit juste de déposer la bombe à l'intérieur, de partir, de fermer la porte et je m'occuperai de tout faire exploser.

    Fronçant les sourcils, j'avais du mal à y croire et, encore une fois, il pouvait très bien nous enfermer dans cette salle pour nous faire tuer. Je portai alors ma main à la poignée, avec l'intention de l'ouvrir pour voir ce qu'elle cachait, mais l'homme m'en dissuada :

    - Il faut rapidement déposer la bombe. Prenez-la !

    Déclinant son offre d'un geste de la main, je lui répondis alors :

    - Déposez-la vous-même ! Mais je veux voir le contenu de cette salle avant. Je veux vérifier qu'il n'y a personne à l'intérieur.

    Se grattant la tête, l'individu ne semblait pas trop en accord avec mon idée. Amenant à nouveau ma main vers la porte, l'homme me repoussa du bras, comme s'il ne voulait pas que je puisse voir le contenu de la salle. Il y avait quelque chose de louche dans cette histoire.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Jeu 8 Jan - 23:49


Test


Feat Tenshi ~




Pas de trappes mystérieuses ni de mécanisme dissimulé dans une bibliothèque ne cachait l'entrée. Plutôt osé pour une structure de cette importance, mais l'apparence de la cabane à l'extérieur servait probablement d'un bon alibi : qui irait chercher l'entrée d'une base secrète dans un lieu abandonné à la vue de tous au beau milieu d'une zone de non-droit ?

A l'intérieur, il suivit un chemin bien précis sous le regard attentif d'Halfken. Une chance pour eux, sa connaissance des lieux n'avait d'égale que sa complexité. Il reprit la parole pendant la traversée, précisant à nouveau que tout se jouait dans le centre des opérations. Tout semblait se dérouler à merveille, un peu trop d'ailleurs. Une station destinée à pomper l'énergie des mangroves a dû coûter pas mal d'argent à ses propriétaires, alors pourquoi pas un seul garde ne patrouillait dans les lieux ? Certes Vincent en avait évité certains discrètement, mais ce n'était pas le genre d'endroit défendu par deux matelots et une paire de serrures, si ?

- C'est ici ! Il vous suffit juste de déposer la bombe à l'intérieur, de partir, de fermer la porte et je m'occuperai de tout faire exploser. Il faut rapidement déposer la bombe. Prenez-la !

Tenshi, qui ne semblait déjà pas bien intéressée à exécuter les ordres, le devint encore moins à la suite du ton un peu injonctif de Vincent. Alors que les deux continuaient de s'opposer sur la méthode à tenir, Halfken s'avança à peine après la réponse de la jeune fille. Il prit le carton d'un bras et ouvrit la porte d'un autre.

- Qu'est-ce que...

A l'intérieur, une immonde abomination était à l’œuvre: un rangement à balais pas lavé depuis au moins deux bons mois à en juger par la saleté qui s'y était accumulée et à l'araignée qui se baladait sereinement sur une immense toile. Halfken se retourna vers Vincent un peu perdu.

- Je voulais juste observer ses réactions, après tout vous allez peut-être défendre de ma vie un peu plus tard.

Son air stupide et malhabile s'était envolé, laissant à nouveau planer cette intelligence machiavélique qui semblait l'habiter.Mais malgré les mystères qui l'entouraient et la suspicion dont faisaient preuves les deux épéistes, lui n'avait pour le moment pas trahi sa parole. Vincent reprit sa route comme si de rien n'était en remettant en place une mèche folle d'un vif mouvement de la tête.
Quelques couloirs plus loin, il se stoppa net avec un petit sursaut avant de se retourner vers nous.

- Bien, nous arrivons dans le cadre intérieur de la base. Ici les patrouilles vont être nettement plus importantes, mais pas de panique. Je suis infiltré dans cette organisation et personne ne posera de questions. Si on veut faire sortir toutes les personnes de la salle d'opération, il suffit de déclarer l'état d'urgence dans la salle, cela forcera tous les employés à sortir. On pourrait simplement déclencher une alarme incendie.

Halfken semblait conquis par les explications à l'exception peut-être de son "infiltration". Il avait oublié ce détail lors de lors recrutement en plein air. Cela évitait tout du moins des combats inutiles et dangereux, un réel soulagement pour le barbu.

- On va y aller maintenant, prenez un air détendu et surtout n'attirez pas l'attention sur notre colis, avec de la chance personne ne posera de questions.


"Et avec pas beaucoup de chance?" Les mots s'entortillèrent à l'intérieur de sa gorge pour ne pas sortir, il préférait probablement ne pas savoir. Au moment où Vincent franchit l'entrée de la zone de haute sécurité, Halfken retint Tenshi et lui chuchota quelques mots.

- Il a l'air sincère, pour le moment. La seule chose qui m'inquiète c'est cette lueur dans ses yeux, je l'ai déjà vue. C'est celle d'un homme prêt à tout. Fais attention, Tenshi.

Et sur ces paroles il rattrapa son retard en trottinant jusqu'à son employeur, le carton toujours dans ses mains.


© Len Kagamine - PL:R


Dernière édition par Halfken Lothbrok le Sam 10 Jan - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1333
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
157/500  (157/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Sam 10 Jan - 15:13




Terra Forma


    Alors que Vincent et moi étions en train de nous disputer la porte, Halfken arriva comme une fleur et ouvrit celle-ci d'une main, comme si rien de tout ça ne s'était passé. Quelle ne fut pas ma surprise d'y découvrir un vulgaire placard à balais sans aucun intérêt. C'était donc ça, son centre des opérations. Il se moquait de nous. Je n'appréciais pas du tout ce genre d'attitude et j'eus comme l'impression que cet individu profitait de nous bien plus qu'autre chose. Il justifia alors ceci par le fait qu'il voulait jauger notre réaction face à la situation. Visiblement, je n'avais peut-être pas eu celle qu'il espérait, mais, après tout, un homme dont ne savait rien et qui venait nous proposer un travail, c'était bizarre, non ?

    Alors qu'il remettait en place un petite mèche folle, notre employeur reprit sa route, l'air de rien. Décidément, j'avais du mal à faire confiance à un tel homme. Je ne savais pas vraiment quoi en penser à vrai dire. D'un côté, son action semblait noble, mais d'un autre, tout ceci n'était pas très clair. Comment en savait-il autant ? Pourquoi avait-il tant besoin de nous ? La suite de ses paroles pouvaient peut-être m'aider à mieux comprendre. En effet, il nous expliqua qu'il était infiltré. Alors, avait-il vraiment besoin de nous pour déposer une simple bombe ? Personne n'allait se méfier de lui s'il était bien intégré et il pourrait partir sans faire plus d'histoires. Soit cet homme était très peureux, soit il y avait anguille sous roche et il nous cachait ses réelles intentions.

    Il donna encore plus d'explication par la suite pour nous dire que pour faire partir les employés, il suffirait de déclencher l'alarme incendie. Une stratégie assez banale en vérité, mais toujours très efficace si nous ne voulions pas faire de morts. Au moins, cela me convenait plutôt bien. Et puis, cela éviterait également de se faire repérer. Dans la panique générale, personne ne risquait de faire attention à nous.

    Soupirant doucement, j'écoutai l'individu nous demander de le suivre et de bien faire attention à avoir l'air détendu, comme si nous n'étions absolument pas en train de menacer cette base. J'avais toujours eu du mal à feinter ce que je n'étais pas, néanmoins, j'étais prête à faire un immense effort pour cette fois. Avec de la chance, j'aurais l'air sereine et personne ne nous posera de questions.

    Alors que l'homme s'engouffrait dans la zone la plus dangereuse de notre excursion, Halfken me glissa quelques mots, me prévenant contre cet homme, disant qu'il avait l'impression qu'il serait prêt à tout. Cela n'augurait rien de bon selon lui. Néanmoins, peut-être était-il prêt à tout faire pour une bonne cause ? C'était ce que j'avais de plus en plus de peine à croire.

    Suivant les deux hommes, nous rencontrâmes rapidement d'autres hommes qui semblaient ne pas trop se préoccuper de notre présence, à Halfken et moi, mais qui saluaient assez régulièrement notre guide d'un air plutôt formel. Il avait dû vraiment bien s'intégrer par ici pour que toutes ces personnes le respectent de cette façon. C'était assez surprenant qu'il ait pu feindre autant jusqu'à présent, il devait bien savoir jouer la comédie. Peut-être la jouait-elle aussi avec nous ?

    Nous marchâmes durant plusieurs minutes sans encombre, ce qui était plutôt surprenant. Après tout, nous étions deux étrangers et personne ne se posait de questions. Ils devaient avoir confiance en ce Vincent pour ne même pas nous soupçonner. D'autant que Halfken avait un paquet plutôt louche dans ses mains.

    Suite à cette promenade, nous arrivâmes devant une porte. L'homme désigna alors celle-ci avant de dire :

    - Nous y sommes presque. Il ne restera plus qu'à activer l'alarme pour faire fuir les gens et à déposer la bombe dans la bonne salle.

    Il saisit alors la poignée et ouvrit avant de s'engouffrer en premier. Au vu des événements précédents, je n'étais pas vraiment prête à entrer la première pour vérifier le contenu derrière la porte. En entrant, nous tombâmes nez-à-nez avec plusieurs individus et, sans prévenir, celui qui était jusqu'à présent notre allié se dirigea en courant vers ces gens tout en leur criant, d'une voix apeurée :

    - Arrêtez-les ! Ce sont des terroristes, ils veulent tout faire exploser !

    Fronçant les sourcils, je pris quelques secondes avant de comprendre qu'il nous avait bien eu. Nous voilà à visage découvert, face à des gens certainement entraînés et Halfken avait une bombe dans les bras que Vincent pourrait faire exploser à tout moment. À moins qu'il ne s'agissait pas d'un vrai explosif. L'alarme fut rapidement donnée et il était presque certain que d'autres personnes ne tarderaient pas à venir pour nous arrêter. Jetant un coup d’œil vers mon coéquipier, j'avais du mal à bien tout comprendre.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Sam 10 Jan - 21:34


Un Petit Contretemps


Feat Tenshi ~



La nouvelle zone dans laquelle le petit groupe entrait n'avait rien à voir avec les tunnels obscurs et sales par lesquelles ils étaient arrivés. Non ici, pas question de chauve-souris opportunistes ou de magnifiques toiles d'araignée : le carrelage luisait d'un blanc éclatant et des lumières vivent éclairaient la pièce. Aucun objet superflu ne semblait entreposé dans le coin et la plupart des personnes rencontrées portaient un masque à gaz sur le visage. Malgré cette mascarade, ils déroulaient tous le grand tapis rouge quand leurs regards croisaient celui du jeune entrepreneur en le saluant d'une manière militaire un peu désuète. Halfken – qui ne se fondait pas particulièrement bien dans le décor avec son gros carton beige dans les bras – tourna la tête du regard pour observer Tenshi et décela la même lueur que lui dans ses yeux : ce Vincent était rudement bien infiltré, il s'en faudrait de très peu pour qu'on le confonde même avec le fameux directeur de l'établissement.

Le passage se rétrécissant, les trois intéressés passèrent à la file indienne, les écartant légèrement des uns des autres à la sortie. C'est à ce moment qu'une femme à la tête entièrement dénudée, ses cheveux blonds coiffés en un chignon très professionnel bouscula le forgeron très succinctement. Elle le dévisagea et se rapprocha très près de lui.

- Prépare toi. (Elle le repoussa violemment) Hé ! Vous pourriez pas regardez où vous allez non ? Ajouta-t-elle avant de partir les bras ballants.


Cette mise en scène fut d'une bien piètre utilité puisque ni Tenshi ni Vincent ne remarquèrent leur petit échange. C'est à ce moment que les idées fourmillèrent dans la tête d'Halfken. Se préparer ? Mais à quoi. Aurait-elle reconnu l'agent du CP8 en lui ? Non peu probable, il n'était même pas un agent officiel mais plus un pion de Victor. Elle n'était probablement pas l'instigatrice de ce qui allait se dérouler, sinon pourquoi l'avoir prévenu ? Surtout lui et pas les autres. La seule théorie valable qui flottait en vain dans sa tête était que Vincent préparait effectivement quelque chose. Sa couverture avait peut-être déjà été découverte mais alors eux aussi étaient en danger.

- Nous y sommes presque. Il ne restera plus qu'à activer l'alarme pour faire fuir les gens et à déposer la bombe dans la bonne salle, dit-il en ouvrant une porte.


La suite se déroula extrêmement vite, il fuit désespérément à l'intérieur de la salle en nous traitant de terroristes avec un air de victime extrêmement bien joué. A défaut d'être très subtil dans ses plans, on pouvait applaudir ses performances théâtrales. De toute évidence ce ne fut pas une incroyable surprise pour les deux épéistes, en particulier pour Halfken. Le réflexe fut instantané, il balança la boîte qu'il tenait dans les mains au groupe en face de lui. Le receveur n'eut pas le temps de dire oups, le paquet émit un bruit informatisé avant d'exploser. Vincent avait fuit la scène à grand pas en profitant de la diversion, esquivant ainsi la déflagration. Halfken, qui rouvrit les yeux après avoir fait une croix sur sa vie découvrit une silhouette qui paraissait contenir l'explosion entre ses mains, la rapetissant peu à peu. Il portait un long manteau bleu marine qui couvrait son corps dotés de boutons dorés. Son visage était dissimulé par un masque blanc ne laissant que de petites vitres bleutées comme yeux et le tout était couvert d'un haut de forme noir. Au final, ses mains scintillèrent d'une lueur, et semblait trembler comme lorsque que si on la voyait à travers une flamme.





- Vous voulez... jouer ?


Son timbre de voix semblait altéré par une sorte de transmetteur vocal, probablement lié au masque qu'il portait. L'épéiste se mit en garde, la main sur le fourreau prêt à dégainer, mais il fut trop lent pour pouvoir stopper le claquement doigt de son adversaire. Une partie de l'énergie absorbée précédemment réapparut et provoqua une seconde explosion visant précisément Halfken qui virevolta en s'écrasant contre un mur. Son visage était déjà ensanglanté tout et son corps brûlé à plusieurs parties. Les autres « soldats » qui l'accompagnaient sortirent tous une arme à feu et criblèrent de balle la jeune fille, ils espéraient probablement en terminer rapidement avec elle.


© Len Kagamine - PL:R


Dernière édition par Halfken Lothbrok le Mer 14 Jan - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1333
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
157/500  (157/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Dim 11 Jan - 11:04




Terra Forma


    Halfken fut bien plus rapide à réagir que moi. Alors que j'essayais encore de bien comprendre la situation et que je voyais l'homme nommé Vincent fuir en courant, mon coéquipier, qui avait toujours la bombe en main, la lança en direction du premier homme à proximité. Le carton tomba dans ses bras et un bruit qui n'augurait rien de bon résonna dans la salle. Regardant avec effroi la bombe sur le point d'exploser, je pensais que rien n'allait la stopper.

    Néanmoins, lorsque le bruit s'arrêta, l'explosion n'eut pas le temps de se produire entièrement car un individu venait tout juste de contenir celle-ci entre ses mains. Un acte très impressionnant et qui venait d'aider bien des hommes. Toutes ses personnes avaient donc survécu grâce à lui. Néanmoins, le moment n'était pas bon pour les remerciements car nous étions ses ennemis, cela ne faisait aucun doute, et il n'avait certainement pas arrêté l'explosion pour nous. D'ailleurs, il était plutôt impressionnant, accoutré de la sorte. Même si les apparences pouvaient être trompeuses, cet individu avait l'air vraiment puissant.

    Alors que nous nous remettions à peine des événements, je dégainai rapidement mes sabres et sentis mon rythme cardiaque s'accélérer. C'était généralement dans ce genre de situation de danger et dans lesquelles je me devais de réagir le plus rapidement possible que mon corps se recouvrait de Haki et cette fois-ci ne fit pas exception. D'autant plus que les coups de feu dans ma direction m'obligèrent à réagir le plus rapidement possible. Serrant mes sabres dans mes mains, je commençai à les faire tourner rapidement devant moi, de façon à trancher tous projectiles venant dans ma direction. Les petits soldats qui s'en étaient pris à moi ne devaient certainement pas s'attendre à ça.

    Une fois la dernière balle tranchée, je pris appuie sur mes jambes pour me diriger vers les soldats qui commencèrent à me tirer dessus dans la panique, ne parvenant pas vraiment à viser juste. Une fois assez proche, je commençai à m'en prendre à leurs armes pour les mettre hors d'état de nuire et de quelques gestes des bras, la plupart d'entre elles furent détruites par mes sabres. Cela éviterait certainement d'avoir à se battre sur plusieurs fronts.

    Jetant un coup d’œil vers Halfken celui-ci ne semblait pas dans un très bon état, son corps avait l'air d'être brûlé en plusieurs endroits. Certainement l'action de cet individu masqué. Rapidement, je me dirigeai donc vers lui avant qu'il ne s'en prenne plus à mon allié. L'homme ne tarda pas à remarquer que je m'approchais dangereusement de lui et, d'un claquement de doigt, il réalisa le même geste que contre Halfken et provoqua une explosion qui me visait précisément. Son objectif semblait surtout d'éviter que nous puissions nous approcher plus de lui. S'il pouvait nous faire exploser à volonté, il serait alors difficile de le combattre.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Mer 14 Jan - 1:17


Quiproquo


Feat Tenshi ~





Les projectiles en aciers ne furent qu'une trivialité pour la jeune épéiste qui en quelques coups de sabre annihila l'offensive lancée sur elle. Les quelques gardes mal formés présents la fixaient avec de grands yeux et leurs bras se mirent à trembloter. Après quelques nouveaux mouvements de Tenshi dont la fluidité faisait presque penser à une danse, les canons des fusils se retrouvèrent tranchés en de minuscules bout de métal qui émirent un son aiguë en tombant au sol. Les rares soldats qui s'imaginaient se battre et donner leur vie pour défendre ces lieux changèrent rapidement d'avis sans armes et quittèrent la pièce en prenant les jambes à leur cou. En vérité, leur présence ici servait plus de dissuasion qu'autre chose. La base secrète n'avait à souffrir en théorie d'aucune intrusion, et celle-ci s'avérait bien être la première depuis sa construction.

« Le Gardien » comme il était appelé par ici, ne parlait pas beaucoup. Il s'agissait de la seule personne un tant soit peu dangereuse qui s'occupait de la protection du chef des lieux. Une discipline et une obéissance de fer étaient ses qualités et le rendaient irréprochables dans le travail qu'il effectuait ici. En conséquence, son salaire ne cessait de grimper ce qui, de son côté, lui suffisait pour rester auprès de cette organisation.

Tenshi tenta dans un élan de détresse à la vue du forgeron à moitié carbonisé de s'attaquer à son agresseur mais subit le même sort. D'un simple claquement de doigts, une vague de flammes apparaissait et engloutissait la cible visée. Halfken de son côté subissait pour la troisième fois son pouvoir. La première était due à inattention et surtout la surprise mais la suite n'était que le résultat des dégâts physiques déjà subis. Ses membres brûlés ralentissaient ses mouvements et le rendait plus facile à atteindre, ses poumons qui ingéraient la fumée mêlée d'air et de toxicité nuisaient à son souffle, son endurance. Ses muscles recevaient moins d'air et se fatiguaient beaucoup plus vite en plus de n'être jamais au summum de leurs performances. Pourtant il se relevait toujours, peu importe les blessures, peu importe la douleur. Mais que faire face à un pouvoir dont la vitesse et la puissance ne possédaient pas de limites. Ainsi, il commençait à croire que ce dont l'avait prévenue la femme auparavant c'était lui, cette... chose.

- Mon pouvoir, est absolu.


La voix robotisée qui sortait de ce masque rendait la situation encore plus pesante qu'elle ne l'était déjà. Pourtant, il s'agissait de la vérité vraie. Halfken le savait, ce qui ne l'empêchait pas de combattre. Pour la dernière fois, il parvint à se hisser péniblement à genou, puis debout, le corps dégoulinant de sang et recouvert de poussières. Déjà il entendait le claquement de doigt résonner et il se préparait à encaisser la décharge. Les yeux du guerrier s'écarquillèrent et fixaient à présent son adversaire qui tentait de déclencher une nouvelle attaque, en vain. La respiration haletante du barbu laissa la place à sa voix enrouée, déchirée par la gorge brûlante dont les cordes vocales avaient soufferts.

- J'avais vu juste. Tout à l'heure, tu as absorbé l'explosion, mais tu ne peux attaquer que si tu as suffisamment d'énergies. Vu la puissance de chacune d'elles, je dirais que tu te contentes de te recharger pour t'occuper de perturbateurs normaux. Pas de chance.


L'autre déduction d'Halfken, qu'il garda pour lui c'est qu'avec un tel pouvoir, la puissance physique ne devait pas être nécessaire. Ainsi il dut faire l'abstraction d'un entraînement rigoureux pour endurcir son corps. Il ne supporterait pas le choc d'un coup de grande intensité.
L'épéiste prit position, la lame toujours dans son fourreau, il abaissa son centre de gravité et écarta les jambes en posant une main sur le fourreau et l'autre sur la pomme de la poignée. La bouffée d'air frais qu'il aspira revigora tout son être. Par-dessus tout, la sensation de puissance qu'il avait déjà ressenti, cette sorte d'aura qui se déferlait dans son corps lui donnait l'impression de pouvoir déplacer des montagnes et plus encore.

- Îttoryû Iai: Nukanu Tachi no Kata


Un œil non entraîné ne repérerait même pas le déplacement presque instantané effectué durant l'attaque. La force dégagée par un coup à une telle vitesse briserait une bonne partie des os et réduirait en bouillie les organes internes contenus au niveau du milieu de l'abdomen de n'importe quel homme ordinaire. Le pauvre type masqué qui s'écroulait par terre ne devait pas en être bien loin.

- On devrait aller retrouver Vincent, annonça Halfken qui ne voulait pas ralentir Tenshi à cause de ses blessures.

Elle acquiesça en inclinant vivement la tête. Les deux sabreurs se dirigèrent alors vers le couloir par lequel leur « employeur » s'était échappé juste après les avoir trahis. Un long couloir blanc et absent de toutes décorations amena à un bureau cloisonné par un épaisse porte en bois précieux. Sur la devanture on pouvait y lire « Mr Vincent : Directeur du projet « Terra Forma » ». Le barbu tourna la tête pour regarder Tenshi, s'agissait-il de celui qui avait créé tout ça ? Mais dans quel but nous avoir fait venir.

L'intérieur de cette pièce était rempli de tableaux et de toiles en tout genre qui étaient accrochés au mur boisé. Une porte noire recouvert d'un panneau exit était entrouverte au fond. A côté du bureau débordant de paperasses, un homme reposait par terre avec un trou au niveau de la tête, probablement une blessure par balle. Par habitude le guerrier vint prendre le pouls, il était déjà trop tard. Sur son torse reposait un papier. En le feuilletant rapidement, Halfken y vit un double d'un contrat dont la mention écrite en toute lettre se lisait ainsi : « Moi, Marius Vincent, je cède la compagnie « Terra Forma » ainsi que toutes mes autres possessions à Raven Vincent sans conditions. » Tout devenait plus clair, la proposition de « Vincent », les accusations envers l'organisation, la trahison... Sans aucun mot il se mit à s'asseoir par terre, observant sa comparse. Ils venaient de tuer un homme. Indirectement ou non, son cadavre pâlit par la mort ne laissait dans le cœur d'Halfken qu'un goût amer. Par chance, cette expérience trop difficile l'empêcha de regarder le reste des documents, autrement la véritable identité de l'endroit l'aurait anéanti : « Terra Forma : Centre de recherche et d'aide médicale ».

Spoiler:
 

© Len Kagamine - PL:R


J'ai eu l'autorisation de ma chère Tenshi pour brièvement pnjiser son personnage !

Et pour éviter toute confusion, le sentiment de puissance que je décris peu avant l'attaque, il s'agit du haki de l'armement en stade d'éveil (qui ne lui donne donc aucune puissance supplémentaires, mais juste une sorte de sensation!)
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1333
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
157/500  (157/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   Mer 14 Jan - 20:41




Terra Forma


    Subissant le souffle de l'explosion, je me sentis projetée plusieurs mètres en arrière, ne pouvant rien faire pour résister à cette force bien supérieure à celle que je pouvais combattre. Une explosion que l'on peut provoquer n'importe quand à n'importe quel endroit est impossible à arrêter ou à contrôler, nous ne pouvions que la subir. Halfken en faisait d'ailleurs les frais d'une manière assez violente et qui me faisait mal au cœur. Il était en très mauvais état et je ne savais pas bien comment je pouvais le secourir. La puissance de cet individu ne pouvait pas être arrêté et le guerrier insistait malgré la douleur et persistait dans son objectif. Et si nous fuyons ? Peut-être que la solution était là.

    Prenant ma décision, je m'apprêtais à attraper rapidement Halfken pour nous faire partir au plus vite, néanmoins, l'individu, notre ennemi, semblait avoir perdu son pouvoir et son claquement de doigt demeurait dorénavant inefficace. Mon coéquipier semblait avoir prévu cet événement, en effet, il semblait logique que l'homme ne puisse qu'utiliser l'énergie qu'il a absorbé au travers de l'explosion et pas plus. Ainsi, désormais, puisqu'il n'avait plus d'énergie pour provoquer l'explosion, il demeurait inefficace, il n'était pas parvenu à faire taire Halfken qui se tenait encore debout.

    Suite à cela, mon allié lança un assaut en direction de l'ennemi qui ne parvint pas à riposter. Il ne devait pas avoir une grande force physique, mais peu importe. L'essentiel était que Halfken était parvenu à battre son adversaire d'une attaque et j'étais bien heureuse pour lui.

    Par la suite, nous nous mîmes à la recherche du fameux Vincent qui nous avait mis dans tout ce pétrin. Tout en marchant, je jetai quelques coups d’œil inquiets en direction de Halfken. Il n'était pas en bon état, n'importe qui aurait pu le remarquer, néanmoins, il persistait et continuait à marcher malgré tout. J'étais plutôt impressionnée et étonnée. Nous arrivâmes alors dans un bureau d'un certain Mr. Vincent, directeur du projet Terra Forma. S'agissait-il de notre ancien guide qui nous avait embarqué dans cette mauvaise blague ? J'avais du mal à tout bien saisir.

    Alors qu'un homme sur le sol semblait avoir été assassiné par balle, Halfken s'approcha de lui pour vérifier sa mort avant de remarquer un petit papier qui se trouvait sur son torse. Sur ce papier, l'homme à terre semblait céder son entreprise à son fils. Surprise, les pièces du puzzle se remirent doucement en place et je me mis à comprendre que nous venions d'être bien bernés. En effet, l'homme qui nous avait proposé ce travail nous avait piégé dans le but de pouvoir, probablement, assassiner son père en toute direction pour s'accorder le bénéfice d'avoir la succession de ce dernier et de faire passer tout ceci pour un suicide. C'était plutôt habile de sa part, néanmoins, son plan aurait pu louper à n'importe quel moment et il était plutôt risqué.

    Mon coéquipier semblait avoir du mal à s'en remettre. Après tout, indirectement, nous étions complices du meurtre de cet individu et, même si je n'avais pas tué cet homme de mes mains, je me sentais légèrement coupable. Malgré ça, je ne ressentais pas vraiment de tristesse vis-à-vis de cela. Il ne s'agissait pas du premier homme que j'avais tué ni le dernier que je tuerai. Certes, il ne s'agissait jamais bien d'un moment agréable, néanmoins, je n'aurais pas beaucoup de mal à m'en remettre. M'approchant de Halfken, je m'accroupis à côté de lui avant de dire :

    - Nous ne pouvons plus rien faire pour lui, il vaut mieux s'occuper de tes blessures. Toi, tu es encore vivant.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Terra Forma [Pv : Halfken]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Terra Forma [Pv : Halfken]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Terra Mitica en Espagne...
» Terra existe vraiment ! [libre et pas obligé de faire plus de 15 lignes]
» Terra sur Wikipédia?
» 05 - Légendes de Terra Mystica
» « Je te zlatanne, chéri. » ▲ Terra G. Hertz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-