Partagez | 
 

 [FB]- Duel de Titans (pv Tenshi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: [FB]- Duel de Titans (pv Tenshi)   Sam 27 Déc - 19:27


Occupation


Feat Tenshi ~



- Les analyses sanguines ne relèvent absolument rien d'anormal, les plaquettes sont hautes et aucun corps étranger ne semble altérer cet état de fait: vous êtes en parfaite santé.

L'infirmière tenait un petit bloc note entre ses mains. Le sourire aux lèvres, elle annonçait la nouvelle avec plaisir. A force d'avoir été forcé d'annoncer de terribles résultats à des hommes à l'agonie, chaque personne en bonne santé lui procurait cette joie intense. "Ce barbu n'avait de toute façon aucune raison d'être malade" se dit-elle, après tout son corps était vigoureux et sa mine rafraîchît, le seul petit hic étant son teint pâle – probablement plus les conséquences d'un manque de soleil que d'un soucis de santé.


- Si vous y tenez nous pouvons effectuer des analyses complémentaires, mais cela risque de prendre un peu plus de temps, releva l'infirmière.
- Ce ne sera pas nécessaire, merci.
- Comme vous voudrez. Cet établissement est un magnifique cadeau du destin, il vous sera toujours ouvert si vous voulez d'autres informations.



Halfken laissa un bref sourire en guise de réponse avant de quitter la salle d'examen. L'eau avait coulé depuis son empoisonnement et pourtant il tenait à être certain d'être entièrement sain. Quoi de plus naturel pour cela que d'aller visiter son propre hôpital, même si personne n'était au courant. Cette vérification n'était bien sûr pas anodine, en se baladant dans la zone touristique de l'archipel le forgeron solitaire eût aperçu une affiche au contenu attrayant:

Le grand Maximilius R. Archibald organise dans l'enceinte de sa villa une rencontre qui promet de faire hurler le fer. Tous les épéistes sont invités dans le groove 72 pour tenter leurs chances dans un tournoi entre titans et peut-être remporter un Meitou recueilli par son excellence.

C'est ainsi qu'il se dirigeait vers le groove en question, tandis qu'un soleil matinal transperçait les cieux de nombreux éclats lumineux. Halfken appréciait ces petites balades apaisantes où il pouvait réfléchir sur lui, ses actions, sa vie, son destin... Tant de choses dynamitées par les récents événements à tel point qu'il ne savait plus trop quoi faire dans ce monde. Sa réflexion fut stoppée fortuitement par un grand homme à la chevelure flamboyante et longue. Un signe caractéristique qui ne trompait pas, il s'agissait de Breng, un free-lance qui avait accepté de protéger l'hôpital Heartfilia des menaces tortueuses de l'archipel. Les deux hommes se saluèrent par une poignée chaleureuse, chacun saisissant l'avant bras de l'autre avec sa main.


- Halfken, je viens t'annoncer mon départ. J'ai reçu une offre très lucrative loin d'ici. Bonne chance.
- Merci pour ton honnêteté l'ami, bonne chance à toi aussi, s'exprima-t-il d'une voix très chaleureuse.



Malgré la surprise de la révélation, Halfken savait que ce moment arriverait un jour. Breng vivait pour l'argent, et malgré ses nombreuses pièces, le forgeron solitaire n'était pas parmi les plus riches qui peuplaient cette mer. Néanmoins il allait devoir trouver quelqu'un d'autre pour s'occuper de son investissement. A plus tard ce genre de réflexions, pour le moment une seule pensée occupait son esprit: le tournoi. Il traversa Shabaondy en évitant les zones de non-droit où pullulaient les voleurs et autres coupes-jarrets.

Impossible de louper les festivités tant les banderoles affichées un peu partout dans le groove concerné guidaient les futurs participants. Arrivé à l'entrée, Halfken remarqua une sorte de blocus, la foule s'accumulait et passait au compte goutte. L'explication? Des subordonnées forçaient chaque participant à trancher un bloc de pierre d'une dizaine de centimètres d'épaisseur pour pouvoir entrer. Très vite, il nota que certains abandonnaient avant même d'arriver face à l'épreuve redoutée là où d'autres tentaient sans succès, leur frappe ne laissant que des étincelles rapidement fanées dans l'air. Le dernier participant à passer avant Halfken ne put entailler qu'une fine couche du minerai et fut aussitôt refusé. Pourtant il s'approcha du garde et fit un signe de la main en la passant devant le visage tout en grommelant : "Cette entaille fera l'affaire". L'habileté du vigile qui souleva le requérant d'une seule main en le balançant dix mètres plus loin en surpris plus d'un. L'épreuve fut d'une facilité déconcertante pour Halfken qui dégaina et rengaina Archenemy si vite que la plupart ne vit même pas la frappe qui découpa le rocher en deux parties parfaitement égales. A l'intérieur, le nombre d'épéistes présents était considérablement réduit. Une estrade surplombait la place et les divers rings où les combats allaient prendre place. Un gros monsieur à l'air jovial portant un pourpoint doré demanda le silence avant d'entamer un petit discours:


- Mesdemoiselles, Messieurs, et autres monstres au physique disgracieux, je vous souhaite la bienvenue dans ma villa. Si vous êtes ici, c'est dans le dessein de satisfaire mon jeune fils Theodaurus qui fête sa seizième année.

Il plaça une main sur l'épaule de sa progéniture qui attendait à ses côtés.

- J'espère que vous ferez honneur à ma maison ainsi qu'aux noms des Archibald, et que vos combats seront divertissants. N'oubliez pas, un sabre d'exception pourrait se retrouver entre vos mains d'ici ce soir, cria-t-il en insistant sur le « vos ». Les modalités du combat vous seront exprimées par vos arbitres respectifs, bon courage à toutes et à tous.


Un discours digne d'un orateur chevronné pensa Halfken. En tout cas il ne semblait pas particulièrement ignoble pour quelqu'un dont le pouvoir et la richesse caressaient chacune des secondes de sa vie. Une dure journée allait débuter.


© Len Kagamine - PL:R


Dernière édition par Halfken Lothbrok le Mer 31 Déc - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1375
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 81.258.500 B

MessageSujet: Re: [FB]- Duel de Titans (pv Tenshi)   Dim 28 Déc - 12:44




Duel de Titans


    Quoi de plus amusant que de pouvoir enfin se dégourdir un peu les jambes et pouvoir simplement combattre pour le plaisir, sans réelle envie de violence ni de meurtre ? C'était plutôt un jeu amusant auquel je voulais me prêter volontiers. Même si me battre n'était ma façon favorite de passer le temps, je savais que j'avais toujours aimé me mettre au défi face à Akimitsu qui tentait en permanence de me mettre dans des situations difficiles. Néanmoins, les choses risquaient tout de même d'être différentes avec de parfaits inconnus.

    Plus que le plaisir de faire passer le temps en m'amusant, il y avait à la clé un beau cadeau. Un meitou, un sabre gratuit pour féliciter le meilleur. C'était plutôt appétissant, d'autant que je songeais justement à m'acheter un nouveau sabre, autant que celui-ci soit d'une bonne qualité. Ainsi, je n'avais rien à perdre à tenter ma chance dans cette joute.

    C'est bien pour cela que lorsque je vis l'annonce concernant un combat entre épéistes dans le groove 72, je fus immédiatement tentée et je me rendis de ce pas vers ce lieu. Même si je n'oubliais pas que j'étais venue ici dans le but de retrouver Shiro, il fallait aussi que je songe à la possibilité de le croiser dans ce genre d'endroits. Après tout, je faisais d'une pierre deux coups. Ce fut donc d'un pas décidé que j'arrivais sur les lieux de ce tournois.

    La foule m'impressionna beaucoup. Ils étaient tous appâtés par le gain et le désir de jouer, probablement. Souriant doucement, je me faufilai dans la foule sans aucune difficulté. Avec ma taille, cela facilitait grandement les choses. La foule avançait doucement et certains repartaient penauds. Je dus rapidement me rendre à l'évidence, il y avait une sélection à l'entrée. En voyant certains hommes qui paraissaient plutôt costauds s'en aller, je dus me résigner à croire que je n'allais certainement pas pouvoir rentrer.

    Après quelques minutes d'attente, je pus rapidement prendre conscience que l'épreuve demandée n'était pas si difficile que cela. Trancher un bloc de pierre d'une dizaine de centimètre, c'était comme couper du pain de mie, rien de compliqué. Alors que qu'il ne restait qu'une poignée de personnes devant moi, le costaud devant moi m'adressa quelques mots d'une air moqueur :

    - Petite, c'est pas un endroit pour toi ici, tu vas te faire manger par les gens forts comme moi ! Si tu t'es perdue, je peux t'aider à retrouver ta maman ou ton papa !

    Je le fixai d'un air surprise, ne comprenant pas vraiment où il voulait en venir. Lorsqu'il arriva devant le bloc de pierre, il n'eut pas trop de difficulté à le couper et il semblait plutôt très fier de lui. Il n'y avait vraiment pas de quoi être orgueilleux, c'était vraiment trop simple comme épreuve. Soupirant, je sortis le plus petit de mes sabres et, sans vraiment m'y intéresser, je tranchai leur pierre avant d'entrer dans le bâtiment. Un endroit dès plus charmant. Il n'y avait que très peu de personnes à l'intérieur par rapport au monde qui se bousculait pour entrer. Néanmoins, cela restait beaucoup d'ennemis potentiels, dont peu de femmes. Cependant, j'étais persuadée que celles qui étaient présentes seraient probablement plus puissantes que les gros costauds.

    En arrivant, j'eus à peine le temps de remarquer les différents rings, le gros monsieur et l'estrade que déjà je fus stoppée dans mon analyse des lieux par le costaud de tout à l'heure :

    - On dirait que tu as réussis à passer, petite ! Tu m'impressionnes, comment as-tu fait ça ?

    Lui souriant doucement, je lui répondis simplement que cela n'était pas très compliqué, néanmoins, la surprise ne disparut pas de ses yeux et ce fut à ce moment que le discours du bonhomme commença. Il nous présenta alors son fils qui voulait utiliser ces futurs combats pour fêter sa seizième année. Quelle étrange façon de célébrer cela ! Jamais je n'aurais voulus que le jour de mon anniversaire soit un jour de combats. Il espérait donc de nous que nous divertissions son fils. Je ne venais pas vraiment pour cela, mais soit.

    Au fur et à mesure, nous fûmes tous répartis dans différents groupes et des numéros nous étaient attribués, certainement pour faciliter l'ordre de passage. Pour ma part, on m'avait accolé le nombre dix. Je n'aimais pas vraiment le fait d'être attribué à un numéro, certainement que cela me rappelait de mauvais souvenirs, mais bon, c'était pour la bonne cause et ce n'était que pour une journée. Chaque arbitre expliqua alors que seule l'utilisation de sabres était autorisé dans ce combat, et que l'utilisation d'un fruit du démon était entièrement proscrite. J'espérais que, même si mon sabre avait mangé le fruit de l'humain, cela ne poserait pas problèmes. Après tout, je n'avais pas l'intention de l'utiliser dans sa forme humaine et personne ne risquait d'être au courant. Il expliqua ensuite que seul ceux qui remporteront tous leurs combats auront l'honneur de combattre en final pour remporter le meitou. L'objectif était donc simple : gagner toutes ses batailles. Mais une question demeurait, comment gagnait-on un combat ? La chose avait l'air bien simple, c'était au petit nobliau dont c'était l'anniversaire de décider des conditions de chaque combat, on pouvait donc s'attendre au pire.

    Souriant doucement, mon numéro fut immédiatement appelé pour combattre. Cela me permettrait de me mettre immédiatement en jambe. Montant sur l'un des nombreux rings présents, je me sentais un peu anxieuse en voyant le gros bras grimper en face de moi. Pour le moment, la condition était relativement simple pour remporter le combat, c'était au premier qui parviendrait à faire saigner son adversaire.

    À peine le combat commença que, déjà, mon adversaire se lança sur moi en poussant un cri de rage, son arme pointée dans ma direction. Je n'eus aucun mal à me décaler au bon moment, alors qu'il abattait son sabre dans ma direction. Attrapant mon plus grand katana dans la main droite, je me reculai de quelques pas tout en gardant mes yeux fixés sur l'ennemi. Il se jeta à nouveau sur moi, qu'avait-il donc à courir partout comme ça ? D'un geste je stoppai son sabre du mien et, de ma main gauche, je saisis mon second katana pour l'approcher de son visage avec rapidité. Il se baissa juste à temps pour éviter la lame, se reculer de quelques pas et se jeter à nouveau sur moi. Cette fois-ci, s'en était trop. Alors qu'il était assez à proximité de moi, je fis frapper ma lame contre la sienne pour la dévier de sa trajectoire et, de mon autre main, j'abattais ma lame sur son bras pour lui causer une blessure minime qui suffirait certainement à me faire remporter le combat.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB]- Duel de Titans (pv Tenshi)   Dim 28 Déc - 17:07


Début des Festivités


Feat Tenshi ~



Numéro 13, c'était bien sa veine. Il vint coller la petite feuille cartonnée contre son torse en soupirant. Avouez que pour commencer une compétition, que l'on soit superstitieux ou non, tomber sur ce nombre si réputé pour sa malchance relevait de l'exploit. Par curiosité, il zieuta autour dans l'espoir de trouver le porteur du chiffre 1. Après avoir fait le tour de la propriété et bousculé un chat qui s'était placé pile devant ses pieds – quel emmerdeur – il aperçut le porteur qui se révélait être un petit garçon aux cheveux blonds pâles. Son allure enfantine contrastait étrangement la lourde épée accrochée dans son dos et sa mine triste le rendait encore plus chétif qu'il ne le paraissait déjà. Désirant s'occuper un peu avant que son matricule ne retentisse et que son combat démarre, Halfken se rapprocha de lui avant de lui claquer une petite tape amicale dans le dos.

- Ça va petit ? Tu sembles un peu déconcerté à regarder dans le vide, énonça le guerrier en toute sympathie.

Le garçon en question qui venait de croquer dans un biscuit tourna au rouge pivoine avant de replacer le biscuit dans sa poche et de se tourner vers moi en essuyant ses joues comme il pouvait.

- Ou... oui. C'est que je j'imaginais ça plus simple ! Là-bas y'a un gros type avec un œil tout blanc. Lui il fait vraiment peur...

Halfken se pencha légèrement en arrière pour observer l'arme de son interlocuteur. A y repenser elle était même plus grande que lui.

- De ton côté vu l'épée massive que tu trimballes tu ne dois pas être sans atout, prends confiance en toi, ajouta-t-il avec le sourire.


Un timide hochement de tête accueillit la réponse chaleureuse du forgeron solitaire. Manifestement, le garçon allait devoir surmonter sa propre épreuve dans ce tournoi. Halfken, lui, venait d'être appelé par son matricule si peu désiré. Prenant place sur l'un des nombreux rings face à son adversaire, un individu sans caractéristiques aucunes. La banalité affligeante de son physique laissait présager un combat tout aussi peu intéressant. L'arbitre qui venait d'acquérir les souhaits du jeune noble se plaça entre nous et d'une voix forte il annonça un combat jusqu'au knockout ou l'incapacité de combattre.
Contrairement à ce que l'on pourrait s'attendre d'un tel rassemblement de sabreurs, ce ne fut pas un affrontement épique. L'adversaire d'Halfken s'avança avec précipitation pour lancer un coup vertical, mais il n'eût pas atteint la moitié de l'arène qu'un coup de pied retourné se logea au niveau de son plexus et l'envoya s'emplâtrer dans le mur derrière lui sans possibilité de rétablissement.

- Numéro 13, victorieux ! Annonça l'arbitre.

De son côté le jeune maître se penchait par-dessus le balcon – rapidement retenu par un garde – afin d'observer l'état de la victime. Il sautilla de joie et tenta de reproduire la technique sur un des gardes un peu déconcerté qui dut faire semblant tomber pour garder son boulot... et probablement sa tête.
A nouveau sur le sol ferme, Halfken discerna le numéro 1 sur un ring lui aussi. La femme qu'il affrontait utilisait deux lames courtes, à peine plus grandes que des dagues, et s'en servaient pour lancer flot innombrables d'attaques. Le jeune garçon avait une main posée sur la poignée de son arme gigantesque et l'autre lui servait à faciliter ses esquives. Il ne montrait aucun signe de riposte, se contentant de passer à droite et à gauche de chaque offensive et utilisant par moment les cordes pour obtenir de l'élan dans ces sauts qui créaient de la distance entre eux. Néanmoins, ces efforts ne suffisaient qu'à l'éloigner des blessures les plus graves et de nombreuses coupures s'accumulaient sur son corps alors que le souffle commençait à lui manquer. Mais finalement, il cassa le rythme endiablée de son opposante via un croche patte qui la déséquilibra lors d'une de ses charges. A peine eut-elle de nouveau ancré ses pieds que l'énorme morceau de métal percuta les deux épées courtes. Désarmée, elle abandonna en quittant le ring avec mépris. Un grand sourire se dessinait sur le visage du numéro 1 qui essuyait la sueur sur son front. Halfken décida d'aller le féliciter pour sa belle victoire. Une sensation étrange stoppa sa marche, celle d'un liquide chaud dégoulinant sur son visage. Après avoir passé sa main dessus et compris qu'il s'agissait de sang appartenant probablement au propriétaire du cri ignoble qui venait de retentir.