Partagez | 
 

 Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Ven 19 Déc - 21:20

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


Des hommes courageux se sont battus et sont morts en perpétrant notre tradition de combativité et du sens de l'honneur. Je suis mort dans ces eaux troubles. Il n'y a aucun doute. Une part de moi-même est définitivement morte dans ces eaux, comme mes frères d'armes. Mais une autre part a survécu grâce à eux, grâce à eux je suis toujours vivant et je n'oublierai jamais que quels que soient la violence, la noirceur, les excès de l'affrontement, on est jamais hors de combat.

« Equipes Alpha, Beta et Gamma en position, Omega-sama. Ils n’attendent que vos ordres. »

Un homme se trouvait là, assis sur l’un des nombreux fauteuils peuplant la salle de ventes aux esclaves de l’Archipel Shabaody. Il était accompagné d’un autre, un subordonné, restant à ses côtés. En regardant sur les côtés, il était possible de voir quelques autres personnes, habillées dans un même accoutrement, le visage presque entièrement camouflé. Le « spectacle » n’avait guère commencé pour le moment, il ne s’agissait que des préliminaires. Les invités prenaient place tranquillement, laissant la salle se remplir peu à peu avec le temps. A première vue, ces hommes camouflés pouvaient appartenir à un groupuscule quelconque, ou bien simplement à un équipage pirate, que sais-je encore. Dans tous les cas, ils ne semblaient pas déranger les autres le moins du monde.

Observations.

Le surnommé « Omega » restait immobile, le visage serein, recouvert d’un masque blanc orné d’un large cercle rouge sur le front. Pour son plus grand malheur, il se mit à entendre ces sons, ces voix dans sa tête. Incessantes. Insolentes. Il éprouvait bien du mal à les faire partir, bien qu’elles disparaissent par moment, comme par magie. Simplement.. Il essayait de les oublier, de ne pas penser à elles, pour laisser place à la réflexion ainsi qu’à l’observation.

En face de lui, sur l’estrade de la salle, se trouvait un petit homme à l’allure ridicule. Un Noble.. Ce genre de personnes représentait l’une des pires choses en ce monde. Leur narcissisme les transformait en de véritables êtres hautains, n’ayant aucune pitié pour les plus faibles. Un silence de cathédrale s’installa bien vite dans cette immense pièce dont l’entrée était secrètement gardée par trois hommes costumés, s’étant installé à la dernière rangée, tout près de celle-ci.

« … »

« Que devons-nous faire, Omega-sama ? »

« … »

Aucune réponse. Seul un long soupir de plaisir émana de ses fines narines. Une main relevée s’adressa finalement aux troupes se trouvant au bas des escaliers longeant les sièges. Leur position était tout simplement stratégique. l'événement était prévu, et ce qui allait arriver également.

Tout à coup, un gaz agissant comme de la fumée se répandit à divers endroits. Il avait pour but d’envahir l’estrade, ainsi que ses alentours, afin de prendre les éventuels gardes du Noble avec lui. Levant légèrement la tête pour fixer cette étendue blanchâtre, l’homme masqué souriait, sans que l’on puisse le voir.



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 21 Déc - 11:32




Une salle bondé encore une fois. Des portefeuilles tout aussi remplis, encore mieux. Cette vente allait être aussi bonne que les précédentes et pourtant le noble de taille forte ne semblait pas réjouit le moins du monde. La raison en était fort simple, il s'était simplement lassé de l'activité après ses premiers cent millions de berrys. Sans trop s'en rendre compte Tunpo était progressivement passé de jeune homme avide de faire ses preuves à son vieux pour s'assurer l'héritage, à noble bien installé qui n'avait plus de compte à rendre à personne. Cette vente serait aussi rentable que toutes les autres. Pourquoi ? Parce qu'il le méritait voilà tout ! Il avait suffisamment travaillé pour reprendre cette entreprise et pour s'assurer qu'elle continuerait de fleurir, il était tout à fait normal qu'il récolte le fruit de ses efforts. N’empêche devoir se présenter devant ces types et faire l'enchère lui-même c'était d'un dégradant. D'ici peu il se prendrait bien un employé pour assurer le bon fonctionnement de cette partie de l'entreprise tiens. Enfin pour l'heure il allait devoir donner son show. Intéresser les clients pour les inciter à acheter, quoi de plus simple. Ajustant légèrement le micro devant lui, ce qui eu pour effet de produire un son strident dans toute la salle, l'homme commença de la manière classique et caractéristique d'un homme blasé par son travail.

-Mishu. ~ Je vous souhaite la bienvenue à la 537ème édition de notre marché de fins connaisseurs. Les spécimens d'aujourd'hui sont d'une qualité particulièrement exceptionnelle ! En effet un nouvel arrivage nous aura permis de faire le plein de somptueuse créatures, pour ceux cherchant le plaisir, et de mains habiles pour ceux cherchant des travailleurs. Nous sommes persuadés que chacun d'entre eux sauront vous satisfaire pleinement ! Toutefois, nous somme bien conscient que tous nos clients n'ont pas les moyens de se payer la marchandise de première qualité. Nous allons donc comme à notre habitude commencer avec les lots plus abordables avant d'arriver à la partie croustillante de l'enchère ! Sans plus attendre mesdames et messieurs je vous... Hein ?

Interruption. C'était nouveau ça ! Mais c'était quoi ce bordel ? Un mince voile blanc avait commencé à se disperser dans la salle ayant pour effet de faire paniquer certains individus, mais surtout de faire reculer le noble de quelques pas. Peu importe de quoi il s'agissait il n'allait certainement pas prendre de chance. En moins de deux tous les gardes du corps en coulisse s'étaient réunis autour de lui, l'homme avait vite été camouflé sous une marée d'hommes à l'allure similaire en costume cravate. Ils étaient tous là... Enfin tous sauf un. Le retardataire, qui n'arriva que trois ou quatre secondes plus tard en marchant d'un pas lent, affichait un large sourire de satisfaction.

-Dites on est bien payé un bonus dans les cas comme ça pas vrai boss ?

-Arrête de glander et bouge toi plutôt que de faire le malin tu veux ? On doit ramener le boss en lieux sur et vite !

À gauche, Ussai garde du corps adjoint (niveau 27), à droite Jyzar garde du corps en chef (niveau 29)

L'homme ayant répondu avec le visage le plus sérieux du monde n'était en rien amusé par le comportement de son partenaire. Il s'agissait du chef des gardes du corps, plus grand et imposant que les autres il avait également été le premier arrivé sur scène une fois le gaz répandu. Fixant la salle d'un air inquiet, l'homme essayait de repérer les responsables de l'attaque dans la foule en panique. Apparemment ceux qui avaient orchestrés ce coup portaient tous la même tenue, mais difficile d'évaluer leur nombre dans ces conditions. Comme pour empirer les choses, les portes de sorties semblaient être bloqués, ce qui avait rapidement énervé les clients encore conscients qui n'hésitaient plus à recourir à la violence pour s'échapper du piège gazeux. Une situation problématique avec un nombre d’échappatoire limité en somme. En temps normal il se serait contenté de foutre une raclé à celui qui avait osé créer le chaos dans la salle, mais la priorité restait d'assurer la sécurité de son boss et vu la situation c'était le plus urgent. Pointant l'un de ses hommes, Jyzar commença à lancer des ordres à tord et à travers pour accomplir les objectifs que lui imposaient son job.

-Toi appel va appeler la marine immédiatement ! Les autres ont se dirige vers les coulisses de ce pas ! On doit s'éloigner au plus vite de cette fumée !

Répondant à la voix de l'homme de grande taille presque instantanément, la masse d'hommes vêtus de noir commença à se déplacer d'un coup vers le fond de la scène sans rien dire. Un gros bloc bien compact de gardes et un peu plus loin derrière, toujours sur la scène, le samourai retardataire Ussai. Marchant de reculons en espérant bien que l'un de ces inconscients monterait sur scène pour en découdre avec lui, l'épéiste avait déjà la main posé sur son fourreau prêt à dégainer.


Bon je commence léger ! J'ai essayé d'être gentil sur les niveaux, mais tu dois aussi comprendre que t'attaque une salle de vente d'esclaves sur Shabaody, c'est pas une broutille ! En dehors des deux gardes en chef, les moins autres sont dans les environs du niveau 10-15 avec une simple formation de garde du corps. Tu devrais pouvoir les dégager vite fait, mais attention aux deux autres et aux civils encore conscients qui pourraient vouloir t'attaquer toi et tes hommes ! Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 21 Déc - 13:55

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


La fumée se propageait dans tout le bas de la salle, englobant l’estrade dans son entièreté, ainsi qu’une partie du bas des gradins. L’homme masqué regardait la scène avec enthousiasme, le corps droit tel un piquet. Son second, qui se trouvait juste sur le siège à côté, lui lança un regard en tournant légèrement la tête vers la droite, voyant qu’il ne réagissait point. En effet, le Noble venait de se faire embarquer par un groupe de gardes du corps qui l’emmenèrent en direction des coulisses. Celui-ci étant surtout accompagné d’un grand homme en costume, qui dégageait quelque chose de différent. Il avait l’air plus fort que les autres. Et enfin, il y avait celui se trouvant sur l’estrade, prêt à défendre son employeur du moindre danger. Celui-là, Omega parvenait aisément à le distinguer grâce à son odorat. Evidemment, sa queue était cachée par sa tenue, ne la laissant ainsi pas visible pour le reste du monde.

Alors que notre protagoniste amenait une main à l’intérieur de sa veste, son second se prépara à se lever pour venir en aide à ses camarades. D’un geste sûr, Omega attrapa son bras et lui adressa quelques mots.

« Ne bouge pas d’ici. Tu sauras quoi faire. »

« Bien, Maître. »

Sur ces mots, l’homme masqué jeta avec force une poignée de fioles contenant une substance hautement explosive en direction du nuage de fumée, là où se trouvait l’un des deux grands gardes du corps. Avec l’écran blanc, il aurait sûrement du mal à les voir arriver. Pendant ce temps-là, les sbires présents à l’entrée des coulisses faisaient feu, alors que le Noble et sa protection personnelle passait le seuil de la porte. Des balles simples, toutes enduites d’un liquide particulier. Une drogue plus précisément : le PastEffect. Elles n’avaient pas pour objectif de tuer ces gens, seulement les rendre dépendant des effets que procure cette drogue. Bien sûr, il pouvait y avoir quelques pertes, à cause de tirs mal placés, mais elles devaient rester minimes. Pour le coup, même le Noble était visé par cette attaque. Une fois ceci fait, les hommes s’empressèrent de lancer quelques fumigènes afin de disparaître le plus simplement possible. Là encore, certains pouvaient y laisser leur peau, mais la plupart devait pouvoir s’en sortir sans trop d’encombre.

Pour en revenir à Omega, alors que les fioles étaient sur le point d’exploser, il s’élança d’un bond puissant dans les airs, tenant ses bâtons fermement entre ses mains, alors que son corps chauffait à rapidité impressionnante. Si bien qu’en à peine quelques secondes, il devint bouillant. Une fois dans les airs, l’homme masqué se mit à tournoyer rapidement avant de retomber d’un coup sec en direction du garde du corps, en tendant la jambe et recouvrant son corps de plaques osseuses.


Techniques :
Spoiler:
 



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Lun 22 Déc - 10:41


À gauche le garde adjoint, sabreur, Ussai. À droite le garde en chef, bouclier humain, Jyzar.

Alors que la majorité du groupe s'éloignait de la scène en vue de traverser la porte un peu plus loin derrière les rideau, celui-ci s'arrêta d'un coup suite à un signe du gardien en chef. Trop évident, le coup avait clairement été organisé et que ce soit pour s'en prendre à son boss ou pour libérer les esclaves, Jyzar arrivait parfaitement à se figurer le plan préparé par le responsable de cette attaque. L'avant de la salle avait été gazé empêchant toute tentative de fuite par là et ce, même si leur force de frappe était supérieure à celle de leur opposant. La suite coulait de source, celui qui avait organisé ce coup pouvait facilement prévoir que le groupe se retirerait vers l'arrière comme ils étaient en train de le faire, ça signifiait qu'il y avait certainement quelque chose qui les attendait derrière cette porte. Un plan techniquement idéal puisqu'il forçait le groupe à avancer selon le bon vouloir de l'attaquant. En revanche, ça voulait également dire que chaque mouvement que pouvait avoir préparé cet individu pouvait être prévu et analysé. Au final, on pouvait facilement en conclure qu'il y avait environ une chance sur deux de trouver une mauvaise surprise derrière cette porte, du moins si ces types avaient réussi à rentrer par l'arrière. Encore deux salles à faire avant d'atteindre la sortie, premièrement la salle d'entreposage, deuxièmement la salle où étaient enfermés les esclaves de moindre valeur.

Cherchant à éviter l'impact possible d'une bombe, le plus costaud du groupe s'avança seul vers l'épaisse porte en fer pour finalement l'ouvrir en coup de vent. Ses prédictions s'étaient bien vite avérés exactes, en effet la salve de balle qui suivie son action lui prouva que ces hommes s'étaient organisés jusque dans les moindres détails. En revanche le protecteur ne broncha pas d'un pouce suite à l'assaut qu'il avait subit. La raison n'était pas une paralysie sous le coup de la douleur, mais bien plutôt le fait que l'homme n'avait pas reçu la moindre blessure de cette attaque. En effet, chacune des balles s'étaient contentées d'exploser contre le corps de l'homme comme si les tireurs avaient visés un mur de brique pour une raison ou une autre. Le résultat ? En dehors des quelques trous dans ses habits, personne n'avait été blessé. Le bouclier humain avait complètement ignoré l'offensive, gardant son sérieux habituel malgré sa démonstration de force. C'était son tour de riposter maintenant, il n'appréciait pas vraiment passer à l'offensive, mais devant le groupe leur bloquant le chemin il n'avait guère d'autre choix. Chargeant droit vers l'un des hommes, le garde fut suffisamment rapide pour frapper violemment le faible soldat en plein visage avant de le balancer sur l'un de ses voisins. Un enchaînement violent, mais l'homme d'un naturel clément n'y était pas allé suffisamment fort pour tuer qui que ce soit. Ces types pouvaient d'ailleurs se considérer chanceux de ne pas être tombés sur son collègue bien moins compréhensif. Malheureusement le fumigène qui suivit l'attaque permis aux autres d'échapper au courroux du garde en chef sans trop de problème. Où étaient-ils passés ? Simple à savoir, la salle d'entreposage n'avait que deux entrées et l'une se trouvait derrière lui. Il pouvait donc supposer que ceux-ci s'étaient retirés dans la prison aux esclaves de faible rang. Pas un problème, même si ces types étaient sur son chemin aucun d'entre eux n'avait une puissance de feu nécessaire pour ne serait-ce que l'affecter. Sa véritable inquiétude était ce qui l'attendrait lui et ses hommes à l'extérieur...

De son côté Ussai, qui était resté dans les environs de la scène, observait attentivement le spectacle se déroulant devant lui. Le gaz dispersé semblait s'être répandu davantage à l'avant de la salle plutôt que vers vers l'arrière. De ce fait le garde n'avait aucun problème à observer la panique s'étant répandue de la pièce comme une traîné de poudre. Les pirates et nobles qui n'étaient pas encore tombés au combat affrontaient avec violence les types bloquant les entrées. Pourtant l'attention du sabreur portait plutôt sur ceux qui étaient restés immobile et portaient un étrange costume. Visiblement ces types n'avaient aucune raison de fuir et en prime ils ne semblaient pas affectés par le gaz. Bref, il avait trouvé ses cibles ! Pour être plus précis il croyait bien avoir trouvé ''sa'' cible. En effet, l'un des types avec un costume légèrement différent et se comportant pourtant exactement comme ses voisins les attaquants semblait le fixer longuement. Le chef ? Un ennemi ''spécial'' ? Dans tout les cas ce mec cherchait les problèmes et le sabreur n'avait aucun problème à lui offrir ce qu'il voulait.

Voyant l'homme finalement se décider à bouger, il n'eut aucun problème à voir son mouvement de main typique de quelqu'un cherchant à lancer quelque chose. Le projectile en revanche... Était difficile à voir. Dans tout les cas Ussai n'avait rien d'un imbécile, d'un naturel prudent il préféra bondir à quelques reprises vers l'arrière, évitant ainsi de peu l'explosion ainsi que l’atterrissage express de l'inconnu. Ce type était agressif ! Sympa ! Dégainant son sabre à pleine vitesse et profitant du fait que son adversaire n'avait sûrement pas eu le temps de se redresser, le sabreur envoya une lame d'air en direction des rideau se trouvant maintenant sur sa gauche. Le but ? Pas grand chose, il s'était simplement arrangé pour que ceux-ci tombent sur sa cible pour rendre sa prochaine attaque plus simple. Malheureusement il ne pu donner suite à sa manœuvre de diversion, une voix énervé et grave l’empêchant de poursuivre son offensive.

-Arrête de déconner et ramène toi !

-Pff t'es vraiment chiant quand tu veux.

Le rideau était tombé, littéralement. Mais le sabreur accepta finalement de suivre son partenaire plutôt que d'attaquer sa cible. Un nouveau bond, en direction de la porte cette fois, et l'homme avait pénétré la salle d'entreposage avant de fermer derrière lui à double tour. Entre-temps le noble ainsi que ses gardes moins expérimentés s'étaient déjà déplacés à l'intérieur et s’apprêtaient à répéter la même manœuvre qu'avec la dernière porte franchie, mais avec celle de la salle aux esclaves cette fois. Alors que Jyzar s'apprêtait à tourner la poignée de la seconde porte, il calculait le temps dans sa tête. La marine n'arriverait pas de suite, mais elle était bien en chemin. Il suffisait de tenir cette situation encore un instant et les choses pencheraient bien vite leur faveur. Mais pour l'heure la priorité restait d'escorter le boss vers la sortie !



Le garde en chef résiste aux balles, éclate deux trois gardes et se dirige vers la porte suivante.

Le garde adjoint évite ton attaque, fait tomber le rideau sur ta tête pour te priver de ta vue et d'une partie de tes mouvements, avant de suivre son partenaire dans la salle d'entreposage et de fermer la porte à clé derrière lui.


Dernière édition par PNJ [Civils] le Jeu 25 Déc - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Lun 22 Déc - 15:37

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


L’assaut mené par le groupe de sbires ne fut malheureusement guère aussi productif qu’il aurait dû l’être. En effet, l’homme de grande taille et à la musculature assez imposante avait été capable d’exploser les balles tirées rien qu’avec la force de sa peau. De ce fait, la drogue ne put se propager dans son organisme comme désiré. A cause de cela, quelques hommes furent pris pour cibles avant de pouvoir s’enfuir dans la salle d’à côté. Ils arrivèrent donc dans la salle où étaient gardés les esclaves avant d’être amenés sur la scène de vente. Il leur fallait donc espérer que le Maître vienne les « sauver ».

Pendant ce temps, dans la pièce principale, le garde du corps parvint à éviter l’attaque en piqué de l’homme masqué de peu. Bien entendu, Omega avait prévu ce genre de choses et il s’était donc servi de ses bâtons pour prendre appui sur le sol afin de s’élancer un peu plus loin. De ce fait, la tentative du civil de l’assommer un peu en faisant tomber l’un des rideaux fut vaine. Suite à cela, il se dirigea rapidement vers la porte qu’avaient précédemment passée le Noble et ses gardes.

Malheureusement, le second de l’homme masqué était là pour ça. Voyant cela, il se précipita pour tirer une rafale de trois flèches enduites de PastEffect au niveau du dos. Après ça, une fois que la porte fut fermée à double tour, Omega fit un bond pour se placer juste en face et se concentra pendant quelques secondes.

« Girochin no.. Michi ! »

Sans surprise, cette porte ne fut pas la seule à être tranchée. Celle de la deuxième salle également, laissant donc libre accès au groupe de malfrats. Cette ouverture permit aussi aux sbires de sortir pour se positionner derrière leur Chef, armes en mains. Le Noble se trouvait donc dans une impasse, n’ayant aucun autre choix que de faire face à ses agresseurs.

Sortant ses lames, Omega se mit en position, fixant les gardes du corps avec sérieux. Rapidement, six lames supplémentaires firent leur apparition, quatre étant portées par quatre autres bras, alors qu’une aura violacée entourait le corps entier de notre héros. Les sbires, qui se trouvaient donc derrière lui, pointaient les différents gardes, prêts à mitrailler.

« Mon but n'est pas de vous tuer. »


Techniques :
Spoiler:
 



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Jeu 25 Déc - 1:59


À gauche le garde adjoint, sabreur, Ussai. À droite le garde en chef, bouclier humain, Jyzar.

Enfermés dans une pièce, des ennemis des deux côtés. Que faire dans un moment pareil ? La réponse semblait évidente, vu le contexte il valait mieux poursuivre tout droit en se débarrassant des ennemis les plus faibles. Malheureusement, un élément allait vite venir changer la manière dont le groupe de garde devait aborder la situation. En effet alors que Ussai avait sans le savoir évité une attaque de justesse en refermant la porte et au moment où le garde en chef allait ouvrir la voie, les deux accès furent ouverts de force d'un coup. En effet, la brute laissé en plan par le sabreur quelques seconde plus tôt ne semblait pas trouver leur petit jeu amusant. En effet, l'inconnu masqué avait tranché le premier mur au complet avant de franchir les nombreux mètres le séparant du second pour au final répéter sa première action. Un certain exploit en somme. Malheureusement pour lui cette technique était loin de posséder une vitesse suffisante pour frapper au passage le sabreur à l'aveuglette. Le groupe principal se retrouva donc avec un trou béant dans le côté droit du mur leur faisant face, alors que le sabreur qui s'était plaqué contre le mur pouvait observer les ravages causés par l'attaque. Les caisses explosés lors de la charge de l'homme avaient laissé échapper leur contenu au sol et les morceaux de murs s'étant écrasés donnaient l'impression qu'il y avait eu un éboulement. Pourtant seul le noble semblait avoir été stressé à la suite de cette attaque, les gardes forts de leurs nombreuses années d'expériences avaient su garder leur sang froid devant cette petite démonstration. Ajoutant à son petit numéro une nouvelle technique aux sabres, l'inconnu annonça simplement qu'il ne cherchait pas à tuer les membres du groupe. Une information déjà plutôt évidente étant donné la manière dont lui et ses hommes avaient attaqués la scène. Quelqu'un souhaitant liquider le propriétaire aurait probablement utilisé une arme mortelle dès le début après tout.

Pour toute réponses, les gardes ainsi que leur patron reculèrent rapidement vers le centre de la pièce afin d'être réunis avec le sabreur. Pas de doute ils n'allaient pas pouvoir échapper au combat cette fois. Donnant silencieusement de nouvelles indications à ses hommes, le garde en chef leur demanda d'adopter une formation plus approprié à leur situation. Environ cinq tireurs se positionnèrent à l'entrée de la pièce, prêt à tirer sur tout renfort qui pourrait arriver par l'arrière. Les dix autres se répartirent entre le poste de garde rapproché du noble et support pour le combat qui allait bientôt débuter.

-Tu vois ? On aurait du en venir à ça dès le début !

C'est sur ces mots que l'épéiste s'avança de quelques pas afin d'être au premier rang. Même si son adversaire avait l'air plus fort physiquement que lui, le chef adjoint pouvait aisément compenser par une bonne maîtrise du sabre. C'est finalement après s'être rapproché du mur à sa gauche qu'il disparu un bref instant avant de réapparaître à l'autre bout de la pièce, laissant derrière lui une large traîné bleuté dans son parcours. Une lame d'air géante visant à tout couper horizontalement dans la pièce aux esclaves en somme. Enfin tout sauf les cellules elles-même évidemment. Cherchant à compléter son attaque, l'homme bondit rapidement au centre de la lame afin d'y ajouter de nombreuses petites lames verticales qui couperait également tout ce qui se trouverait sous la lame horizontale.

-La rambarde tranchante.

Une technique étrange mais très efficace, le sabreur était déjà curieux de voir la réaction de son adversaire. De son côté Jyzar n'avait strictement rien fait, si ce n'est de fléchir les jambes derrière son partenaire comme s'il s’apprêtait à charger droit devant lui. Le combat allait débuter, ce serait le moment de déterminer le véritable niveau de l'inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Ven 26 Déc - 15:32

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


« Je.. ne ferais pas ça si j’étais vous. »

Soupirant un long moment alors que le groupe de civils étaient en train de former un tas relativement uniforme, Omega les regardait fixement. Certains gardes s’étaient positionnés de façon à obstruer un éventuel passage de la part de ses sbires se trouvant encore dans la salle de ventes, alors que les deux supérieurs se trouvaient face à lui. Il était dommage, selon lui, d’en arriver là, puisque le but n’était évidemment pas de les blesser à la base. Placé à quelques mètres devant ses hommes présents là où étaient entreposés les esclaves, l’homme masqué était prêt à passer à l’assaut s’il le fallait. L’illusion créée par sa force mentale laissait apparaître 9 sabres à ses adversaires qui.. Malheureusement.. Allaient payer le prix fort. Peu de temps après leur mise en place, l’un des supérieurs, celui qui s’était initialement dressé sur son chemin, se déplaça dans la pièce pour créer des lames d’airs. Celles-ci se mouvaient à l’horizontale pour l’une, et à la verticale pour les autres, de façon à créer une sorte de rambarde fonçant à toute allure en leur direction. Fermant les yeux un instant et prenant une profonde inspiration, Omega serra les poings sur ses sabres alors que les lames s’approchaient de plus en plus. Soudain, d’un coup sec, une sorte de lumière intense apparut, dissipant l’attaque de l’assaillant. Juste après ça, l’homme masqué s’élança, alors qu’il était encore difficile d’y voir quelque chose, pour asséner un puissant coup avec la puissance de neuf sabres.

Seulement, ce n’était pas tout, en arrivant près des gardes du corps, il expulsa une chaleur étouffante, et même brûlante de tout son corps, s’échappant dans une fumée blanche accentuée. Pendant ce temps, les sbires de la « prison » aux esclaves visaient le groupe avec sérieux, tirant une rafale de balles ininterrompue et prenant une bonne largeur de la pièce.

Sautant dans les airs alors que les balles fusaient, l’homme masqué balança ses sabres rapidement et avec force dans plusieurs directions, créant de puissantes lames d’air ayant pour objectif de trancher les gardes entourant le Noble.

« Je ne ferai pas de mal à celui qui vous paye. J’en fais la promesse. »


Techniques :
Spoiler:
 



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 28 Déc - 13:30


À gauche le garde adjoint, sabreur, Ussai. À droite le garde en chef, bouclier humain, Jyzar.

Disparue. Apparemment l'espèce d'aura démoniaque se dégageant de leur adversaire n'était pas là que pour mettre de la poudre aux yeux. En effet, un enchaînement rapide de l'homme avait fait disparaître l'attaque pourtant impressionnante du sabreur. Leur cible n'avait pas vraiment agit comme prévu, mais ça ne posait pas de problème outre mesure. En effet, malgré leur dualité certaine, le duo était parfaitement rodé niveau coopération. Chacun avait sa tâche, chacun savait d'instinct ce qu'il avait à faire. C'est pourquoi même si la cible n'était pas à l'endroit prévu, la réaction initiale ne changeât pas outre mesure. Étant en première ligne, Ussai était le principal intéressé par l'attaque au sabre de l'individu masqué et pourtant il s'était contenté d'esquisser son sourire habituel. Plutôt que de faire front, le sabreur avait préféré faire l'un de ses bonds habituels, sautant cette fois plus haut et vers l'arrière afin de se mettre hors de porté de son adversaire. Pourtant ce n'était pas cette action qui allait arrêter l'attaquant il le savait bien, ce n'était pas son job après tout. Ce fut plutôt Jyzar qui, après avoir réajusté ses pieds en une fraction de seconde, chargeât sa cible comme un inconscient. La scène visait à créer un effet de surprise, même si celui-ci n'était en rien nécessaire vu le type d'attaque lancé par leur opposant. Le chef adjoint avait obstrué le champ de vision de leur adversaire jusqu'à la dernière seconde, après quoi le ''levé de rideau'' créé par son bond avait simplement révélé le garde en chef déjà presque trop près pour être évité. Mais la question était clairement ''quel genre d'énergumène chargerait au corps-à-corps un homme armé de sabre ?'' Une manœuvre tout à fait illogique pour un individu normal certes, toutefois l'entraînement que s'était infligé le combattant, car infligé était le bon mot, en faisait une personne tout sauf normale.

-Bouclier 3 : Le bloc, la grande pince !

Trente longues années, c'était le temps que l'homme avait consacré à son entraînement de bouclier humain. Là où la majorité des combattants apprenaient, en toute logique, des techniques aussi bien offensives que défensives, l'homme n'avait jamais rien appris d'autre que les secondes. Explosion de rochers sur le dos, coups de masses, feu, électricité, blocages de balles et de lames à chaque jours. Le résultat d'une spécialisation aussi poussé avait eu pour effet d'en faire au combat plus une sorte de blindé qu'un canon. L'homme avait notamment appris sans le savoir sa propre version de ce que les agents du CP9 appelaient communément le tekkai. En dehors de cette petite technique pratique, il avait également appris, comme tout bon garde du corps, les méthodes les plus efficaces pour contrer différent type d'armes. Ici, trop de lames à bloquer en même temps pour désarmer l'adversaire comme il avait l'habitude de le faire. À la place il avait plutôt opté pour simplement charger sa cible à pleine vitesse, la prendre de court et passer sous ses sabres avant que ceux-ci ne s'abattent sur sa personne. Sa petite combine avec son partenaire y contribuait parfaitement, mais il ne craignait pas non plus un échec. En effet, même un coup de 9 lames ne suffirait pas à le mettre hors combat immédiatement, il le savait pertinemment. Mais pour l'heure il préférait tout de même éviter les dégâts superflus, c'est pourquoi cherchait à venir coller sa cible comme s'il voulait prendre l'inconnu dans ses bras. Enfin il serait plus exact de dire que c'est ce qu'il voulait faire. En effet, une fois passé sous les sabres de l'homme et donc une fois le gros du momentum perdu pour les armes en question, il tenta immédiatement de venir saisir sa cible de ses bras puissants pour la bloquer dans ses mouvements. Il suffirait de bien le serrer et de le lever légèrement de terre afin de le bloquer pour au moins un moment dans ses mouvements. L'opération ne s'annoncerait toutefois pas évidente étant donné la chaleur étouffante dégagé par le type masqué. Il ne comprenait pas d'où elle pouvait venir, il espérait seulement pouvoir la supporter suffisamment longtemps pour le retenir un moment.

De son côté Ussai avait profité de sa nouvelle position aérienne pour lancer à nouveau son attaque, même si celle-ci était bien plus simple que la précédente. Sa cible ? La même que la dernière fois. Pas le chef non, mais bien les hommes se trouvant derrière lui. La longue lame d'air projeté visait à se débarrasser de ces emmerdeurs afin de faciliter les choses. Étant donné que ceux-ci n'avaient plus leur ange gardien pour les sauver une seconde fois il n'y avait que peu de chance pour que ceux-ci y réchappent cette fois. Un tranchage de groupe, vraiment son job était plutôt sympa ! En ce qui concerne les gardes plus faibles se faisant canarder, ils avaient préférés ne pas prendre de chance et aller se réfugier derrière l'une des caisses en bois encore intactes du côté gauche de la pièce. Heureusement les types en face ne semblaient pas vraiment être des soldats sur-entraînés et leur précision laissait encore un peu à désirer. Ils gardaient pour le moment la même formation, couvrant les arrières de la salle et surtout, leur boss.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 28 Déc - 16:37

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


Une esquive. L’offensive de l’homme masqué s’était terminée par une simple esquive de la part du Garde du corps adjoint. Cela ne faisait aucun doute, c’était son péché mignon. Car oui, jusque-là, rien de bien impressionnant n’avait été mis à nu de sa part. Seulement des lames d’airs agencées d’une certaine manière afin de pouvoir toucher le maximum de personnes, rien de plus. Et ce n’était d’ailleurs pas assez pour mettre des bâtons dans les roues de notre cher Héros. En tout cas, une chose était sûre dans son esprit à ce moment-là : il devait tout d’abord se débarrasser du gros balèze. Toutefois, il fallait également tenir compte d’un certain détail plutôt important dans la situation actuelle : la Marine. En effet, celle-ci serait logiquement sur les lieux d’ici peu de temps, et pour mener à bien cette intervention, Omega se devait de mettre les bouchées doubles. Ainsi, lorsqu’il s’aperçut de l’esquive de l’épéiste, il se rendit ensuite bien vite compte de la charge du Garde du corps en chef. Restant immobile face à cette attaque, il se retrouva presque inoffensif entre les bras serrés et durs du grand gaillard, les pieds ne touchant plus le sol. Je sentais cette puissante constriction écraser mes membres peu à peu, bien que cet homme n’avait que pour but de me retenir pendant que l’autre faisait le reste.

Lorsque l’épéiste lança ses lames d’airs comme précédemment –moins fortes cependant-, les sbires comprirent ce qu’il leur restait à faire. Il fallait tenter le tout pour le tout, car ils pouvaient recevoir de terribles dommages s’ils venaient à se les prendre de plein fouet. Ainsi, ils saisirent chacun deux fioles qu’ils jetèrent tous face à eux, en direction des lames, avant de se coucher en se jetant à terre. En percutant les créations du garde, ces fioles se mirent à exploser en chaîne. Avec un peu de chance, la force de ces explosions permettraient aux lames de se dissiper.

Pendant ce temps-là, Omega savait ce qu’il lui restait à faire pour se débarrasser de cet assaillant qui restreignait fortement ses mouvements. Déjà, la chaleur qu’il dégageait risquait de le perturber grandement et ne lui permettrait pas de tenir des heures. C’était un bon point. Seulement, il ne s’agissait pas du seul point fort de notre Criminel. Sachant très bien ce qu’il faisait, il se trouvait finalement en meilleure position qu’il ne l’aurait pensé précédemment. Effectivement, l’homme masqué pouvait mettre le Garde du corps hors d’état de nuire en un seul enchaînement, si tout se passait comme prévu dans son esprit. Son corps, en plus de dégager sa chaleur, se mit lui-même à chauffer d’autant plus, rendant sa peau brûlante comme jamais. Rien qu’en le touchant, il était possible de se retrouver brûlé au second degré. Et pour accentuer cette défense, le masqué redressa toutes les plaques se trouvant sur sa peau, les plaçant à la verticale afin de pouvoir le planter, tel un porc-épic.

Alors, si l’assaillant venait à le lâcher finalement, Omega en profiterait simplement pour l’aveugler à l’aide du Flash Dial se trouvant sur l’un de ses bâtons, avant de le trancher d’un coup sec et puissant au niveau du torse en combinaison avec son Heat Dial se trouvant sur sa lame. Cette technique avait pour but de le tuer, littéralement. C’est pour cela que la plaie s’embraserait et le ferait souffrir le martyr.

En revanche, s’il désirait continuer à le garder entre ses bras et donc risquer d’importantes brûlures et blessures, Omega transformerait ses deux bras de façon à les agrandir et les grossir et donc désarmer son adversaire en quelques sortes pour lui attraper le crâne et le serrer le plus fort possible de ses mains brûlantes.


Techniques :
Spoiler:
 



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 4 Jan - 10:17


À gauche le garde adjoint, sabreur, Ussai. À droite le garde en chef, bouclier humain, Jyzar.

Toujours en l'air, l'épéiste avait calmement observé la réaction de ses nombreuses cibles semblant complètement paniqués. Quelques explosifs pour bloquer sa lame ? Une bonne idée certes, mais ce n'était pas le genre d'esquive qui pouvait être reproduit indéfiniment. Faisant un signe très bref aux hommes chargés de leur offrir du support, l'homme répéta son attaque, envoyant cette fois plusieurs petites lames d'air en direction de ses cibles couchés au sol. Les autres gardes étaient immédiatement sortis de derrière leur cachette afin d'achever un maximum d'attaquant à l'aide de leur pistolets. Maintenant que celui semblant être le chef ennemi avait été immobilisé même temporairement, il était peu probable que ses hommes s'en sortent. Leurs attaquants n'en avaient peut-être pas après la vie du noble, mais rien ne forçait les gardes à agir de même face à ceux-ci.

-C'est bon je crois qu'il sera bientôt l'heure...

Affichant cette fois une mine légèrement dépité, le sabreur se laissa tomber sans même chercher à aider son partenaire. À la place il se dirigeât, d'un pas lent comme toujours, en direction du groupe de garde entourant le noble afin de renforcer sa garde rapproché. De son côté le garde en chef se donnait du mal c'était le moins qu'on puisse dire. En effet, après avoir vu la chaleur dégagé par l'homme augmenter, le bouclier humain constata une nouvelle excentricité chez son adversaire. Après les trois têtes, les bras multiples, la chaleur brûlante, le type masqué se recouvrait maintenant de pointes sur toute la surface de son corps. Bref, le garde tentait tant bien que mal de tenir l'équivalent d'un oursin dans un feu de camp. Devait-il lâcher ou continuer de tenir l'homme au risque d'être blessé ? Dur à dire, le plus longtemps il bloquerait les mouvements de son adversaire le plus facile il serait de riposter pour son équipe, mais devant le corps changeant de son opposant le choix était encore plus difficile. Il préféra ainsi faire un compromis, après l'offensive de ses alliés contre les soldats un peu plus loin, il relâcha immédiatement son emprise afin de reculer le plus près possible du reste du groupe. Enfin c'est ce qu'il tenta de faire, en effet son adversaire s'était déjà préparé à cette éventualité et avait préparé une riposte toute faite. Ébloui par le bâton de l'homme, Jyzar préféra réagir au quart de tour en renforçant au maximum sa défense dans le doute. Une réaction approprié puisqu'elle lui permis d'encaisser le coup de sabre enflammé que son adversaire lui avait asséné. Le résultat fut toutefois relativement difficile à encaisser même pour quelqu'un de sa trempe. En effet, un large trait rougeâtre lui parcourait maintenant le torse, la lame ayant tranché son costume cravate sur toute sa largeur. Apparemment la distance combiné à son armure corporelle avait réussi à amortir le gros des dégâts, mais il était loin de se sentir en pleine forme pour autant.

-Pfeuh, t'as tranché ma cravate préféré. Mais bon c'est terminé, la marine va arriver d'ici peu tu dois déjà le savoir. C'est ta dernière chance de foutre le camp, clairement tu n'as plus les moyens de poursuivre cette offensive alors qu'est-ce que tu vas faire ?

-Hé ! Tu sous-entendrait pas qu'on va le laisser partir non ? Je vais le trancher moi franchement !

-Notre tâche principale c'est de défendre le boss, alors ouais s'il tente de s'enfuir je n'ai pas l'intention de m'éloigner d'ici.

-Connerie ! Tu fais juste ton sensible encore une fois. On devrais plutôt le capturer pour savoir qui l'envoi pas vrai boss ?

-Mi...shu ~ Je... Heu... Vais lui faire confiance...

Comme toujours Tunpo était bien incapable de prendre une décision en situation de crise. Dans le doute il préférait toujours laisser le choix à son fidèle garde du corps, l'homme qui lui avait sauvé la peau à quelques reprises déjà. De son côté, le garde en chef repris une position de combat comme s'il attendait la décision de son adversaire. Peu lui importait s'il choisissait de combattre, la marine encerclerait bien vite les lieux avant de venir leur offrir du renfort. Dans le cas contraire, l'homme aurait bien une chance de tomber sur les soldats lors de sa fuite. Dans tout les cas il ne devait pas bouger de sa position. Tentant tant bien que mal de retrouver la vue après son éblouissement soudain, il se redressa légèrement tout en essayant d'ignorer sa douleur.


Tu vas donc avoir une décision à prendre, soit tu fuit soit tu tente ta chance (mais tu risque de te prendre du marine dans le derrière. ^^')

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 4 Jan - 22:42

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


L’homme baraqué qui servait littéralement d’égide pour le Noble avait décidé de prolonger son emprise sur le Criminel, alors qu’il le tenait entre ses bras. De ce fait, l’extrême chaleur émise par son corps ainsi que ses plaques osseuses devaient le faire souffrir le martyr, en théorie. Toutefois, il n’avait pas l’air d’avoir si mal que ça, en fin de compte. Or, il prit tout de même la peine de le libérer, au bout de quelque temps, lui laissant ainsi l’attendue possibilité de lui trancher le torse avec force. Malheureusement, il semblait être plus costaud qu’Omega ne l’aurait pensé. En effet, grâce à une sorte de technique de durcissement, et grâce à la distance les séparant tous deux, il put se défendre afin de bloquer la majorité des dommages. Ainsi, il se retrouva avec une épaisse ligne rougeoyante, mais guère assez profonde selon l’homme masqué. Pendant ce temps-là, les sbires n’eurent d’autre choix que de subir l’offensive de l’épéiste, une nouvelle fois, alors qu’ils étaient couchés à terre. Voyant leur corps sanguinolent, le leader ne put s’empêcher de soupirer longuement. Il n’appréciait pas voir ses hommes tomber au combat comme du vulgaire bétail.

Maintenant immobile face à ses assaillants prêts à en découdre à nouveau, le Zoan prit une profonde inspiration alors que son corps bouillonnait de plus en plus avec la colère. Rapidement, il reprit son apparence humaine, arborant de ce fait des membres plus fins, mais plus agiles. Ses jambes, elles en revanche, se transformèrent. Avec ça, l’homme masqué put gagner quelques mètres de haut, peut-être un ou deux, ses jambes devenant de ce fait plus robustes, plus fortes. Il était bien décidé à utiliser cette « voie ». Oui.. Légèrement perturbé par les risques qu’il pouvait prendre en restant si longtemps ici, et par inadvertance, son Haki de l’Armement s’activa, ne lui servant malheureusement à rien.

Ce fut donc après quelques secondes de concentration qu’Omega s’élança à une vitesse des plus effroyables, encore plus rapide que précédemment, utilisant sa meilleure « forme » pour ce genre de choses. Il devenait très difficile à discerner à l’œil nue, et ce encore plus lorsqu’il se mit à tourner tout autour du groupe d’homme sans jamais s’arrêter. Cela créa des sortes d’images de lui-même, apparaissant et disparaissant chaque seconde. Toutefois, ce n’était pas le seul intérêt de cette action. Bien sûr que non.. Pendant ses mouvements, le Zoan envoya de multiples lames d’air ayant pour particularité de s’embraser pour certaines, et de geler pour d’autres. C’est seulement au moment le plus propice selon lui, qu’Omega disparut, laissant ses images apparaître pendant un seul tour de plus, autour des civils. Grâce à leur vision, il espérait bien gagner un peu de temps pour troubler ses adversaires et ainsi passer au niveau du sol en le frôlant rapidement tout en repassant sous sa forme hybride. Profitant de cette diversion, l’homme masqué empoigna l’un de ses bâtons d’une main et l’un de ses sabres de l’autre, avant de frapper l’épéiste de plein fouet en remontant violemment. Tout d’abord, le bâton, armé d’un Impact Dial viendrait percuter l’estomac du combattant avec la force de pression exercée par son camarade un peu plus tôt. Puis, quasiment au même instant, la lame s’efforcerait de le trancher gravement.
Paré cependant à toute éventualité, Omega se tenait prêt à réagir en cas de contre.



Techniques :
Spoiler:
 



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Ven 9 Jan - 13:15


À gauche le garde adjoint, sabreur, Ussai. À droite le garde en chef, bouclier humain, Jyzar.

Aucune réponse, apparemment ce type ne s'exprimait que lorsqu'il en avait envie et pas lorsque c'était important. Enfin il serait plus exact de dire qu'il n'avait offert aucun retour sur le plan verbal, car ses actions étaient elles, étaient très claires. En effet, modifiant à nouveau son corps comme une espèce d'étrange mutant, l'homme disparu soudain de sa position originale afin de se mettre à tourner rapidement autour du groupe. Ce type devait être un maudit pour faire des trucs aussi étranges, mais pour le moment c'était le cadet de leurs soucis. Le chef des attaquants s'était mis à tourner à une vitesse époustouflante autour du groupe comme s'il s'était mis en tête de dissimuler la provenance de sa prochaine attaque. C'était une situation pour le moins problématique, si le garde en chef agissait tel un bouclier impénétrable, il ne pouvait toujours pas se dédoubler. Il savait pertinemment que l'individu n'était probablement pas assez stupide pour l'attaquer lui maintenant qu'il avait vu ce dont il était capable, ça ne laissait que deux cibles donc. Le problème était de décider qui protéger, bien que son partenaire représentait une bonne partie de leur potentiel offensif, il restait probable que leur adversaire fonce directement vers sa vrai cible. C'était une mauvaise situation n'ayant pas de réponse adéquate en somme. Dans le doute, le garde préféra l'option qu'il choisissait toujours par défaut, il s'empressa donc de rejoindre le reste des gardes plus faibles afin de stopper au moins un côté de l'offensive. Au même moment les lames d'air commencèrent à fuser de tout les côtés, impossible de tout bloquer en somme. Bien qu'une caisse et que le bouclier-humain étaient là pour bloquer au moins deux des côtés de l'offensive, les deux autres étaient laissés plutôt vulnérables. C'est ainsi que plusieurs gardes furent tranchés après avoir servi de bouclier humain au noble. De son côté l'épéiste n'avait eu aucune difficulté à contrer les attaques qui venaient dans sa direction, celui-ci n'ayant pas à protéger qui que ce soit. Sa chance dissipa pourtant presque aussi vite qu'elle était venue lorsqu'il fut pris pour cible par l'espèce de mutant leur faisant face.

Les lames d'air s'étaient arrêtés une fraction de seconde, pas grand chose, mais suffisamment longtemps pour prévenir l'homme que quelque chose arrivait. C'est finalement en ramenant bêtement son sabre vers l'arrière, ne sachant pas trop ce qui allait arriver, que l'homme bloqua le coup de bâton de son assaillant. Enfin même si le premier impact fut bloqué, le second sorti de nul part vînt plaquer la lame de l'épéiste contre son corps ainsi que son visage bloquant toute tentative de riposte de sa part. La suite acheva l'offensive lorsque la lame de l'inconnu s'enfonça dans son corps, coupant tout sur son passage jusqu'à ce que le sabre sur son torse stoppe l'avancé de celle-ci. En somme, une attaque dévastatrice ayant coupé du biceps jusqu'au sternum le garde adjoint et ayant pour effet de lui paralyser toute une partie de son côté droit. Un coup qui s'avérerait très probablement mortel s'il ne recevait aucun soin... Et pourtant il tenait toujours debout, une vision floue et une ouïe défaillante ne lui laissant percevoir que les bribes de cris de son partenaire. Ne pouvant utiliser que ses jambes dans cette situation difficile, l'épéiste se contenta de flanquer un violent coup de pied en plein visage, ou plutôt en plein masque, de son adversaire afin de prendre un minimum de distance avec celui-ci.

-Tss, il m'a bien baisé cet enfoiré... Il est définitivement à moi cette fois...

Indiquant la sortie au reste de son groupe, l'épéiste mordit un coup dans la garde de son sabre afin de libérer sa dernière main valide. Retirant ses lunettes et détachant ses cheveux comme une dernière prière, il reprit son arme en main presque immédiatement. Il avait passé une bonne partie de sa vie à faire preuve d'avidité et à dépenser sans compter, mais pourtant dans cette situation ses mœurs légères semblaient l'avoir abandonnés. Au fond c'était peut-être vrai qu'on voyait de quoi un homme était vraiment fait seulement lorsque tout était perdu. S'entant ses habits s'imbiber rapidement de sang et brandissant sa lame sérieusement entaillé par le coup de son opposant, le sabreur laissa passer les gardes ainsi que son partenaire derrière lui. Cette fois-ci ce serait lui qui ferait office de mur étrangement... Retournant son sabre dans sa main pour que celui-ci pointe vers le bas, l'épéiste se lança dans ce qui serait probablement sa dernière attaque. Répétant sa première offensive, il disparu soudainement en se déplaçant de manière perpendiculaire à ses alliés, laissant dans son sillage une large lame d'air faisant presque la moitié de la pièce. Sa barrière improvisé dressé, l'homme tourna toute son attention vers l'espèce de démon qui l'avait amoché. Face à sa bestialité l'épéiste avait choisi d'opposé sérénité, celle du parc dans lequel il traînait étant tout jeune. De vieux souvenirs bien... relaxants.

-Automne, la chasse des écureuils...

Suivant sa large lame d'air, l'épéiste fonça presque immédiatement sur sa cible en employant une étrange technique pouvant s'apparenter à celle utilisé plus tôt par son adversaire. Créant des dizaines de silhouettes à son image, l'homme semblait s'être transformé en troupeau de rongeurs sauvages se dirigeant vers un point commun. La comparaison pouvait paraître certes un brin stupide, surtout puisqu'il s'agissait de la technique finale d'un mourant, mais elle représentait parfaitement ce qu'il essayait de faire. Ce type, s'était-il déjà fait mordre la jambe par un rongeur dos au mur ? Fondant sur sa proie pour porter un dernier coup à un adversaire bien plus fort que lui, l'épéiste était déjà dans un tout autre endroit, son parc si tranquille...

De son côté le reste du groupe, du moins ce qu'il en restait, avait presque atteint la moitié de la deuxième salle. Encore un effort et ils seraient sortis de la salle de vente aux enchères. Ignorant totalement les cris et les insultes des esclaves en cage qui les entouraient maintenant, le garde en chef tentait de rester concentré sur sa mission. Les morts pourraient attendre plus tard, pour l'heure le couloir de la sortie ne se trouvait plus qu'à quelques mètres. Une fois dehors la situation serait réglé, à l'heure qu'il était les premiers marines avaient déjà dû commencé à se positionner à l'extérieur, toutefois atteindre la lumière au bout du tunnel était déjà une autre histoire...



Bon pour le coup j'étais pas très inspiré désolé. Le sabreur te balance donc une grand lame d'air avant de te foncer dessus tout en créant un tas d'image rémanente dans le but de te couper une jambe. (Attention comme dans tout bon anime faut pas sous-estimer un mourant. /ZBAM)

Sinon la marine est plus ou moins arrivé et le groupe fonce vers la sortie ! Good luck ~
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Ven 9 Jan - 15:45

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


Du sang, de la chair tranchée, des cris.. Telles étaient les répercussions faisant suite à sa dernière offensive à l’égard de l’épéiste. Il était parvenu à s’en sortir d’une certaine façon, et probablement même par chance, grâce à sa lame. Dans un élan de détermination, le civil s’échappa à quelques mètres de lui en frappant à l’aide de son pied, directement dans le masque en titane d’Omega. Avec cette blessure, le garde du corps n’avait aucune chance de survivre sans soins médicaux. Et, malheureusement pour lui, personne ne semblait être là pour les lui apporter. Il s’était d’ailleurs conduit en héros, en un sens, en laissant ses camarades et son employeur partir afin de les protéger. On pouvait dire qu’il.. acceptait la mort. L’homme masqué ne pouvait donc qu’accepter ce destin et l’en féliciter. C’est pour cela que, au moment où l’épéiste dégaina son arme pour commencer son enchaînement final, le criminel resta sur place, laissant une sorte d’aura terrifiante apparaître autour de lui. Très vite, une épaisse lame d’air prenant environ la moitié de la taille de la pièce se dirigea en sa direction, alors que des sortes d’images rémanentes accompagnées de leur créateur suivaient. Cet assaut, bourré de sang-froid et de courage pouvait être dangereux, bien sûr. Seulement.. Avec les conditions physiques dont Omega faisait preuve, il ne fallait pas trop compter dessus.


Ainsi, bondissant d’un coup en frappant ses pieds contre le sol, l’homme masqué trancha avec puissance ce qui se trouvait tout autour de lui, brisant ainsi l’épaisse lame d’air, ainsi que les différentes apparitions de son adversaire, avant de retomber au sol, les jambes fléchies. Une entaille rougeoyante se forma alors au niveau de son torse, certes peu profonde, mais qui allait laisser une cicatrice par la suite. De ce fait, dans le cas où le garde du corps se trouvait à terre, presque totalement anéanti, Omega s’approcherait de lui et se mettrait à genoux en le regardant dans les yeux. Trempant son pouce dans la petite mare de sang émanant de la poitrine de la victime, il le déposerait ensuite sur le front de celui-ci en dessinant un cercle parfait en prononçant quelques mots.

« Réquiem ætérnam dona eis Dómine,
et lux perpétua lúceat eis.
Requiéscant in pace. In Nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen. »

Sur ces mots, il se relèverait et se dirigerait plus ou moins rapidement en direction du second groupe fuyant vers la sortie. Se trouvant dans leur dos, il se dirigerait finalement vers les cages où seraient détenus les esclaves en vente en criant à l’égard de ses anciennes cibles.

« L'Univers total est à la fois le Vide et le Plein, le Rien et le Tout, le Zéro et l'Infini, l'Alpha et l'Omega… »

Prenant une profonde inspiration, il trancherait ensuite les barreaux de toutes celles-ci libérant ainsi leurs prisonniers de l’emprise de la Noblesse Gouvernementale.

« Je suis Omega. »

Techniques :
Spoiler:
 



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 99

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Dim 11 Jan - 6:27


À gauche le garde adjoint, sabreur, Ussai. À droite le garde en chef, bouclier humain, Jyzar.

Concentré dans son enchaînement, mais absent à la fois. Ussai ne bronchait pas devant l'énergie dégagé par son adversaire. Pas de peur, pas de doute, mais pas non-plus de plaisir dans son offensive. Lui qui généralement aimait bien combattre pour de l'argent, il n'avait aucune raison d'éprouver ce plaisir cette fois. Il restait calme devant la riposte de son adversaire qui avait facilement évité la première offensive comme il s'y attendait. Généralement cet enchaînement aurait été terminé par son partenaire qui aurait sauté afin de s'occuper de son leur adversaire, mais cette fois il était seul. C'était son job de finir l'adversaire pour laisser une chance aux autres gardes de partir, tout ce qu,il lui fallait c'était un coup, seulement un coup. Sautant avec vigueur au milieux des illusions afin de suivre son adversaire, l'épéiste fut rapidement face à une large lame d'air produite par l'homme masqué. Ce n'était rien... Il pouvait passer au travers et l'atteindre, ce n'était que de l'air, un simple coup suffirait à dégager le chemin. Il n'avait qu'à placer son bras en arrière... Se concentrer et... Trancher ! Une fraction de seconde plus tard le résultat du combat avait été déterminé et pourtant le sabreur ne compris pas ce qui clochait avant d'avoir touché le sol. La lame... Il était parfaitement capable de la trancher pas d'erreur, il en avait le niveau ! Alors pourquoi son saut s'était-il interrompu de la sorte ? Et pourquoi la douleur s'était-elle intensifié ? Sa lame... En la regardant l'homme compris finalement le problème, son sabre déjà sérieusement entamé par la dernière attaque de l'inconnu n'avait pas pu tenir le coup. C'était bête... Mais ça n'avait plus vraiment d'importance maintenant. Frappant lourdement le sol de béton la conscience de l'épéiste disparue, il était tranquille...

De son côté le groupe avait pu atteindre le couloir sans problème, pas de nouvelle attaque, pas de poursuite, rien. Le chef des gardes était lui même plutôt étonné de ce fait, son camarade avait-il réussi à s'occuper de l'attaquant ? Peu probable, aussi difficile que c'était pour lui de l'admettre il connaissait bien les capacité du sabreur et doutait qu'il puisse vaincre son adversaire sans son aide. Mais bon le boulot d'abord pas vrai ? La course avait finalement aboutie à l'extérieur, soleil, bulles, température clémente et surtout une armée d'homme vêtus de blanc les y attendaient.

-Hum ? Ravis de voir que vous vous en êtes sortis sans notre aide. Alors où sont les attaquants ?

-Encore dans la salle arrière et à l'avant de la salle de vente.

-De l'autre côté hein ?... Bon escouade A et B allez à l'intérieur, escouade C séparez vous et faites le tour pour bloquer la sortie !

Sans attendre les marines se déplacèrent selon les indications de leur supérieur. Ils risquaient d'avoir de la difficulté à attraper les responsables si ceux-ci étaient déjà en fuite, mais bon ils pourraient au moins pacifier la zone et prendre les retardataires.

-Mishu ~ Et ma propriété ? Ma marchandise est toujours à l'intérieur !

-Désolé nous sommes là pour arrêter les criminel avant tout, avec de la chance elle n'aura pas bougé...

Le colonel n'était pas du genre à apprécier le trafic d'esclaves, dommage pour le noble. Malgré l'énervement de leur boss, les gardes réussirent tout de même à le convaincre de rentrer à son domicile. Une journée agité comme celle-là méritait bien un peu de repos, mais ça ne voulait pas dire que le garde en chef n'espérait pas sauver son partenaire. Après avoir glissé un mot au responsable, l'homme se décida à accomplir son devoir et à reconduire son employeur chez lui.



Petite conclusion sans grand intérêt. Si tu file par l'avant tu devrais t'en tirer sans trop de problème vu la taille du bâtiment.

Bonne conclusion et bon event !
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]   Lun 12 Jan - 21:24

<< WATASHI WA.. OMEGA DESU >>

Amon by Jeremy Zuckerman on Grooveshark


Le cadavre de l’épéiste, garde du corps en second du Noble que l’homme masqué avait pris pour cible, gisait maintenant sur le sol tel un vulgaire morceau de viande. Mais il avait été « béni » d’une certaine façon, marqué par le Soleil Levant, signe caractéristique de son Mouvement. Il pouvait dès à présent reposer parmi les plus méritants, dans un monde divin empli de douceur et de pureté. Les esclaves, eux, avaient pour la plupart été libérés grâce à lui. Certains d’entre eux l’avaient même surnommé « Le Sauveur ». Un titre honorable et respectueux dont il se souviendrait pendant bien longtemps. Pendant ce temps, l’autre partie du groupe civil s’était enfui par la porte de derrière, rejoignant très probablement les forces Gouvernementales qui devaient être arrivées à cette heure-ci. Ce n’était donc plus qu’une question de temps. Si notre héros tenait à rester plus longtemps, il se mettrait seulement en danger, risquant de se faire poursuivre sans répit. De ce fait, dès qu’il eut terminé de trancher les quelques cages forgées d’acier (parmi d’autres en Granit Marin), Omega se précipita vers le côté opposé de la pièce afin de rejoindre l’entrée principale du bâtiment.

Suivi de près par le restant de ses sbires, il traversa la grande salle du milieu jusqu’à atteindre la grande porte d’où émanait encore de la lumière vive. Tout le public s’était finalement échappé suite au commencement du « spectacle », ne laissant donc que notre groupe dépasser à nouveau ce barrage. Sur le chemin, le meneur lâcha quelques petits sachets remplis de gélules vertes et violettes : sa drogue. Le PastEffect. Certains blessés essaieraient peut-être de s’en emparer, croyant qu’il s’agirait d’antalgiques, ou quelque chose dans le genre. Ou dans le pire des cas, ils serviraient de pièces à conviction.

Un léger sourire taquin affiché derrière son masque, Omega s’avança jusqu’à la sortie, poussant les portes avec violence, avant de regarder autour de lui. La Marine n’était pas encore devant le bâtiment, mais elle n’était pas loin. Tous devaient donc se dépêcher de déguerpir de cet endroit. Malheureusement, les sbires n’étant guère aussi rapides que leur Maître, quelques-uns se feraient certainement avoir. Triste nouvelle, mais il fallait voir le bon côté des choses. Peut-être que l’homme masqué se ferait une réputation grâce à ces captures, mais également aux esclaves ?

Peut-être…

« Il est temps d'aller plus loin, maintenant. De faire quelque chose de plus.. Gros. »




C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
 

Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» Watashi wa Kodoku desu :p
» Watashi wa Miwa desu | TERMINE |
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-