Partagez
 

 Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMar 9 Déc - 20:29


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.







Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Attraction Town ! L'île qu'il voyait d'ores et déjà à l'horizon, reconnaissable entre toutes, lui avait été conté par des habitants d'un village de pécheurs d'une île adjacentes. Le blondinet, qui avait passé son temps à écumer West Blue, s'était dit qu'il aurait été idiot de passer à côté d'une telle féerie : les habitants dudit village lui avaient même raconté que ceux qui posaient le pied sur cette île étaient soudainement la cible d'un surprenant sortilège, les forçant à s'amouracher de quelqu'un sur cette même île, et contre leur gré. Cela étant, les types n'avaient pas pris la peine de préciser à Nakata si l'amour était nécessairement réciproque ou si la chose pouvait être tout-à-fait à sens unique... Et bien, pour le coup, le pirate s'en laissait aller à une découverte absolue. L'île en forme de cœur se rapprochait petit-à-petit, et le gigantesque oiseau d'azur et d'or allait bientôt pouvoir se poser sur son sable fin avant d'aller apprécier la compagnie de quelques nouveaux poivrots dans une taverne proche. C'était une habitude qu'avait pris le musicien, à force de voyage : pour rencontrer des gens, il n'existait encore rien de mieux qu'une bonne pinte de bière, ainsi qu'une musique envoûtante et entraînante. Toutefois, il concevait que cette île sur laquelle il allait d'ici quelques instants se poser n'était pas comme toutes les autres : même sur Grand Line, on ne lui avait pas conté pareilles particularités. Battant des ailes avec empressement, véritablement amusé de savoir si les rumeurs étaient véritables ou non, et surtout prêt à endurer une expérience aussi inédite qu'appréciable, le criminel continuait son chemin, sans prendre la peine de regarder l'étendue d'eau qui s'étalait sous ses ailes et ce à perte de vue.

Le Phoenix parvint bien rapidement à une côte, déserte de prime abord, sur laquelle il se posa après une descente particulièrement calme, reprenant forme humaine au dernier moment. Il fit quelques pas sur le sable fin, portant une main à sa crinière blonde qu'il caressa un court instant d'un air penseur. Il ne ressentait pas d'irrépressible envie de se mettre à courir après une inconnue ou de parcourir l'endroit pour trouver celle qui animait ses rêves, pour le moment... Haussant les épaules, jugeant que ces pécheurs avaient du se moquer de lui et de sa naïveté naturelle, le Fenice prit la route les mains dans les poches, bien décidé à mettre la main sur une auberge où il pourrait passer la nuit après une petite soirée bien arrosée. Mais si sa première impression de l'endroit semblait particulièrement catégorique, excluant toute possibilité d'un tel mysticisme, il fut rapidement témoin d'une scène plutôt désarçonnante.

Des couples, partout. Il y en avait plus que de gouttes d'eau dans l'océan, et l'artiste resta un court instant immobile, inanimé devant une rue bondée de duo qui se promenaient, bras dessus bras dessous, une expression d'une aussi idiote que touchante sincérité sur le visage. C'était la toute première fois que lui, qui avait passé déjà près d'une décennie à se balader sur les mers sans s'interrompre, se retrouvait face à un tel spectacle. Muet de stupéfaction, Nakata se surprit à déglutir après quelques instants, songeant lentement que l'amour ne rattrapait peut-être les deux partis qu'une fois que leurs regards se croisaient, comme le légendaire coup de foudre à la base même des trames de centaines de romans à l'eau de rose. Reprenant son chemin d'un pas hésitant, prenant garde à ne percuter aucun des tourtereaux comme s'il s'était agi de statues de céramiques, notre jeune aventurier continua bien rapidement son chemin droit vers une bâtisse qui se détachait déjà chez autres de par l'écriteau qui trônait au-dessus de sa porte de chaîne cerclée de gonds d'acier : l'Auberge à l'Épi d'Orge. Le jeune homme n'eut néanmoins pas le temps de parvenir au prometteur idylle qui se dressait devant lui que des éclats de voix se firent soudainement entendre à quelques pas de lui. Un amas de passants se forma, comme s'ils assistaient au spectacle dérangeant d'un quelconque artiste trop provocateur. Animé par une vive curiosité, le pirate s'approcha de la foule et se fraya un chemin doucettement, pouvant observer l'objet de ce rassemblement après quelques pas supplémentaires. Il s'agissait en vérité d'un jeune homme qui hurlait sur une jeune femme, elle-même terrifiée et larmoyante dans les bras d'un autre individu. Le Fenice se gratta le front un court instant, interrogatif, comprenant par la suite ce qu'il en découlait : visiblement, la jeune femme et le jeune homme étaient venus ensemble en voyage de noce ici, sur Attraction Town... Mais elle était alors tombée amoureuse d'un autre. Douloureuse étape. Cet endroit ne réservait donc pas que de bonnes surprises aux voyageurs qui s'y aventuraient... Poussant un léger soupir de lassitude, le combattant se retourna pour reprendre la direction de la taverne, ne se préoccupant pas plus du sort de ce couple. La chose était bête, mais ils prendraient peut-être conscience de tout cela d'ici quelques jours, lorsqu'ils s'en iraient... S'ils s'en allaient, bien évidemment. Sinon, la vie sentimentale du pauvre homme serait ruinée pour les semaines à venir.

Tavernier, une boiss...

Le blondinet avait impulsivement prit la parole en poussant la porte de l'auberge, s'arrêtant toutefois sur le pas de la porte en remarquant que le tenancier, ou tout du moins l'homme qui se trouvait derrière le bar, n'était en réalité pas seul. Il était en effet en présence d'une charmante jeune femme et la bienséance força Nakata à fermer les yeux et à reculer prestement, fermant la porte aussi rapidement qu'il avait pu l'ouvrir. Alors comme ça, ici, les aubergistes s'amusaient à laisser libre cours à leur libido, hein... ? Se frappant le front du creux de la main l'air désespéré, le forban décida de tourner les talons pour s'éloigner de cet établissement de tarés, décidant de arpenter un peu les rues. Qui sait, peut-être que la demoiselle dont il tomberait amoureux serait une âme suffisamment charitable pour lui permettre de trouver ne serait-ce qu'une chambre où se reposer ? De toute manière, le Phoenix n'avait plus qu'à se reposer sur l'espoir...



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10



Dernière édition par Fenice Nakata le Ven 5 Jan - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeLun 29 Déc - 1:44

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Lilianna se sentit presque obligée de lever la tête d'un mouvement sec, ce qui fit s'échapper une mèche vexée d'autant de brusquerie. Sans prendre plus de peine à une coiffure qui avait cessé d'être impeccable, la demoiselle se pencha en avant, collant presque sont nez à celui de son capitaine se trouvant en face. Omission faite que cette action fut au plus grand bonheur de ce dernier qui n'hésita pas à se rincer l'œil à la manière d'un vieux corsaire resté trop longtemps sur l'eau et en manque certain de relation avec une femme. Mais cette femme-ci se fichait de pareilles sottises, tout intérêt porté sur les mots de son interlocuteur.

- Que dis-tu là ! Cesse donc de me niaiser, je ne peux pas le croire. Tu dois bien être la seule personne d'ailleurs à laquelle j'ai aussi peu confiance lorsqu'il m'apprend des faits aussi peu vraisemblables. Aussi n'auras-tu pas trop abusé de ma confiance pour avoir mes faveurs, ne pleure pas désormais si je doute de tes dires...

Comme pour appuyer ses mots, l'Elanion de la belle poussa un grand cri, en se posant gracieusement sur son épaule. Il était bien moins patient que sa maîtresse et n'attendait qu'un seul faux pas du Capitaine pour lui planter son bec au visage et déformer ainsi ce joli minois. Il savait bien que Lilianna ne ferait jamais une chose pareille mais lui, n'avait rien promis car seule sa maîtresse comptait à ses yeux et toute personne de sexe masculin s'approchant d'elle autour d'un certain périmètre devenait son ennemi, sans autre forme de jugement. Malheureusement pour Mistral, la blondinette bien que doutant, se montrait trop curieuse de ce ramassis de balivernes et il savait parfaitement comment tout cela allait finir. Elle voudrait voir de ses propres yeux cet endroit. Forcé de constater son impuissance ne pouvant changer le côté romanesque de sa princesse, il se devrait de la suivre partout où elle irait et s'assurer que même si un tel lieu existait, le protecteur qu'il était ne la lâcherait pas d'une plume.

C'est ainsi que...

- 4 jours plus tard, Attraction town -


* Si cette histoire est vraie, je veux vérifier cela de mes propres yeux ! Et s'il m'a mentit, il aura de mes nouvelles ce Capitaine pervers ! *

- Lili ! Attends-nous ! Où crois-tu partir toute seule ?

- Si ce que tu as dis est bien vrai, alors il est bien plus dangereux pour ma personne de voyager avec toi que toute seule ! fit-elle en tirant la langue comme une enfant avant de partir au trot loin du bateau.

Le médecin adorait son équipage et quoiqu'elle puisse lui dire, éprouvait une certaine affection pour son Capitaine. Néanmoins, elle restait une femme et l'idée de rencontrer le grand amour ici ne lui avait pas quitté l'esprit depuis qu'elle y avait pensé. C'était sans doute peu probable qu'une telle chose arrive et un amour forcé par les soit-disant particularité de cette île ne serait sans doute pas le plus heureux. Mais la mince chance que cela mène à une véritable histoire illuminait son cœur et nul ne pouvait lui interdire de rêver !

Après avoir gagné les rues, Lilianna put en effet s'extasier devant le nombre de couples qui rendaient l'allée si vivante, et où se dégager de partout un pur sentiment de bonheur. Cet état était si contagieux -Ah, maladie d'amour. Pour ton poison, je serais prête à mourir à petit feu. Puisses-tu juste m'embaumer jusqu'à la fin de cette douce douleur- qu'elle sentit un sourire naître sur ses lèvres. La jeune femme serait bien rester des heures à contempler ce spectacle si une voix ne l'avait pas interpellée et sortit de ce si charmant rêve.
Un homme, en costume à queue de pie lui pris les mains avant même qu'elle ait pu esquisser un geste. Aucun mot n'atteint ses lèvres qu'ils furent stopper par un index, dessinant ses contours.


- Je savais que je finirai par te trouver ma bien-aimée. J'ai longuement attendu ton arrivée dans la souffrance de l'attente mais enfin le ciel m'a béni et exaucer mes prières. Je vais pouvoir te garder dans mes bras pendant que tu me conteras tout de toi, mon ange, l'amour qui m'est destiné !

* Pincez-moi je rêve... Pour la première fois que je me fais aborder par un homme, j'ai plus l'impression de me faire harceler plutôt qu'autre chose... *

- Vos sentiments me touchent vraiment mais... je suis malheureusement pressée et je crains ne pouvoir rester plus longtemps. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.


- Oh cet air gêné ! Il est à fondre. Quel autre chose peut être plus importante pour que vous quittiez ainsi les bras de l'amour. Ne soyez pas timide si ce n'est qu'un peu de fatigue. Je veillerai sur vous pendant votre sommeille, chaton.

* Il en fait vraiment trop ! Je ne sais pas si c'est dû à cette île ou si c'est de base un pot de colle mais j'aimerai vraiment pouvoir partir ! *

Comme s'il avait pressenti que ce genre de désastre allait survenir, Mistral qui patientait jusque-là sagement sur le toit d'un bâtiment, vit l'expression de sa maîtresse comme une autorisation à l'attaque et vola en piquet vers la cible. Son premier coup de bec sur la tête du Don Juan, fit pousser à ce dernier qui poussa un cri de douleur.
Quant à Lilianna qui se promis de récompenser son ami plus tard, profita du fait qu'il continuait à voleter autour de sa proie en essayant de lui asséner des coups de serre, pour s'enfuir à toute jambes. Au final, elle se demandait si elle n'aurait pas été plus en sécurité avec ses compagnons. Non. Elle ne regrettait pas son geste. Ce n'était qu'une petite embûche et elle n'allait pas faire demi-tour pour si peu. Avec un peu de chance, sa prochaine rencontre se passerait mieux.

Prochaine rencontre vous avez dit ? Il suffisait de demander. La jeune femme perdit l'équilibre en s'arrêtant net pour éviter de heurter un passant.


- Pardonnez-moi ! Je suis heureuse de ne pas vous avoir causé de tort... Je craignais d'être poursuivie par quelqu'un et oh cette histoire est folle... J'ai l'impression qu'une partie de l'île l'est. Ah ! Désolée ! Je vous embête en plus avec mes histoires...

Décidément, ce n'était pas sa soirée. Mais pour le coup, la demoiselle ne se plaignait pas. Sa deuxième rencontre n'avait pas eut le même effet sur elle. Le temps de relever la tête pour observer son interlocuteur, fut le temps d'un battement de coeur manqué. Pourquoi Lilianna rougissait-elle ? Elle-même ne le savait pas. Elle savait juste que cet homme était différent de l'autre, avec sa chevelure blonde et son air de douceur. Une aura paisible, relaxante...





_________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Lilianna Windspell le Dim 31 Déc - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMar 30 Déc - 15:35


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Si quelque chose est certain en un tel vaste monde, c'est que la monotonie est la plus malicieuse des créations. Si elle se complaît à occuper les hommes durant la majorité de leur journée, il arrive parfois qu'elle en vienne, taquine, à leur tourner le dos. Elle peut souhaiter les ridiculiser et les placer dans une situation pour le moins honteuse... ou au contraire faire d'eux des modèles de prestige, de gloire et de vertu, emplissant leurs mains d'or et leurs cerveaux de connaissances. Malgré tout, la monotonie, elle aussi, savait faire preuve de modestie. Ce n'est pas parce que l'on a la capacité de changer le monde qu'il ne faut pas se contenter de viser plus petit. Et une énième fois, Nakata apprit à ses dépens que même lui, le petit pirate qui ne demandait rien à personne, pouvait être cible de cette enfantine monotonie. Alors qu'il arpentait les rues calmement après sa découverte aussi déconvenue qu'érotique au milieu de cette taverne aux allures pourtant bien banales, le Phoenix eut tout le loisir d'être surpris par une demoiselle toute occupée à ses pensées, qui manqua de peu de le heurter tant elle semblait absorbée par quelque chose d'autre que son chemin. Le musicien la regarda, un peu surpris et interloqué, sentant comme un souffle chaud remuer ses entrailles. Chassant ce qu'il prit pour des divagations de ses pensées d'un mouvement de tête sec, il redressa son regard tandis que l'inconnue prenait la parole, déclarant qu'elle craignait avoir été poursuivie. Après avoir balayé la ruelle qui se trouvait derrière elle, le forban remarqua que cela n'était en effet pas le cas. Les quelques passants étaient tout occupés à s'amouracher les uns des autres, tant et si bien que personne ne semblait même avoir remarqué leur présence. Cette île était définitivement bien étrange, pour un endroit d'West Blue... Quand le mythique ramena son regard sur le visage de la demoiselle, il se perdit un instant à la contempler, sans aucune gêne, comme s'il en était presque avide. Se surprenant lui-même, le jeune homme détourna le regard un bref instant avec un sourire gêné. Le Fenice répondit ensuite aux inquiétudes de celle dont il ne connaissait toujours pas le nom, la voix plus hésitante qu'il ne l'aurait souhaité :

Non, ne vous en faites pas, vous ne m'embêtez pas... Enfin... Oui, cette île est étrange, ça n'est pas moi qui dirai le contraire.

Un nouveau rire nerveux et le futur Schichibukai s'en laissa aller à une nouvelle contemplation de l'inconnue, mais de ses cheveux cette fois-ci. Il se perdit cette fois-ci un peu moins longtemps et lutta contre lui-même avec étonnement pour la regarder à nouveau droit dans les yeux, pour prendre la parole à son intention, songeant qu'elle pourrait peut-être le renseigner sur cet endroit et surtout sur une taverne où il pourrait se repaître et se reposer sans être dérangé par un tenancier trop lubrique :

Je... Mon nom est Fenice Nakata, et je suis de passage ici. A vrai dire, je ne connais absolument rien... Vous connaîtriez un endroit sympathique et aux prix abordables où rester une nuit ? Je veux dire, j'ai déjà cherché un peu mais rien n'y fait...

Pourquoi se sentait-il contraint aux explications ? A vrai dire, il n'en avait strictement aucune idée. Il se gratta les cheveux un court instant, reprenant une mine plus ou moins hébétée en priant pour que cette jeune femme, qui semblait être une visiteuse également, soit un tant soit peu renseignée que lui sur les commerces de l'endroit. Cependant, le Fenice craignait que cela ne soit pas le cas : après tout, elle semblait aussi désarçonnée que lui par l'environnement étrangement envoûtant dans lequel ils se trouvaient. Le Phoenix en vint un bref instant à se demander s'il ne serait pas plus sage de s'en aller directement, afin de ne pas perdre plus de temps au sein d'une telle étrangeté. Mais son for intérieur protesta presque immédiatement, sans qu'il n'ait de raison de s'attarder là qui lui vienne réellement à l'esprit. C'était comme si Attraction Town commençait petit-à-petit à se jouer de lui, et à le détraquer selon son bon vouloir... Néanmoins cette constatation ne sembla pas le satisfaire bien longtemps, puisqu'il en vint à se demander si cette jeune femme qui lui faisait face n'y était peut-être pas pour quelque chose. A vrai dire, le pirate la trouvait absolument charmante, et sa voix était si mélodieuse que l'artiste avait doucement frémit en l'entendant parler pour la première fois. Enfin, il ne devait pas se prendre la tête ainsi, dans tous les cas. Il allait aviser en fonction de la réponse qu'allait lui donner cette charmante créature... En considérant les mots que son esprit semblait poser sur cette inconnue, le poète se retint de se coller une baffe magistrale. Certes, cette jeune femme dans la fleur de l'âge était d'une beauté envoûtante, mais de là à la décrire comme charmante...

Si, elle l'était. La constatation frappa Nakata qui s'obligea à fixer le sol bêtement, à nouveau plongé dans la gêne et dans l'embarras. Il fallait à tout prix qu'il retrouve son sang froid et qu'il se change les idées. Vraiment, cette île ne lui réussissait pas.



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10



Dernière édition par Fenice Nakata le Ven 5 Jan - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMar 30 Déc - 20:29

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."




Le temps de quelques minutes se confondait avec le temps de quelques heures. Certains ont pour croyance innocente qu'un maître du temps existe et que son bon vouloir était le maître mot de notre vie, rendant les instants doux si courts qu'on ne puisse si accoutumer assez et étirant péniblement les moments que l'on ne souhaiterait qu'oublier. D'autres aux explications se voulant plus rationnelles par peur de se faire emporter dans le fantasme, assurent que ce n'est que le fruit des sens, que tout n'est que relativité et que la perception des sens et du temps se trouvent altérés par la situation vécue. Mais qu'importait l'explication, raisonnement ou rêveries. Tout ce qui comptait pour la belle à ce moment, était de pouvoir se délecter un peu plus de la présence de cet inconnu, qui l'espérait-elle, ne le serait plus très longtemps.

L'initiative n'était que peu présent au menu de Lilianna, mais une fois n'est pas coutume, elle se sentait plus courageuse qu'elle ne l'aurait été par le passé. Elle ne voulait en rien laisser passer cette chance que la vie -ou l'air de cette contrée envoutante- lui avait offert. Si les Dieux daignaient vous accorder une faveur, c'était à vous que revenait le choix d'accepter le présent ou de le laisser filer sous vos yeux. La seule gène qu'éprouvait notre amnésique favorite vis-à-vis de ce cadeau était de saisir l'opportunité sans paraître à l'avare qui ne recherche que l'argent sans voir plus loin que le bout de son museau. En d'autres mots dit, oui voulait-elle réellement passer du temps avec ce jeune homme. Toutefois, la seule idée qu'il puisse la percevoir comme elle l'avait vu, l'homme de tantôt, s'il venait à penser ce qu'elle avait pensé de ce pervers amouraché d'elle... Lilianna était sûre que cela lui ferait plus de mal qu'elle ne voudrait.

Le fait qu'il reprenne la parole avant elle lui mit du baume au cœur et souriant sincèrement, reconnaissante comme jamais qu'il lui fasse la conversation, elle se hâta de lui répondre à son tour. Un peu plus, la blonde voulait entendre un peu plus cette voix mirifique, que les sirènes elles-mêmes auraient jalousé.


- Je me nomme. Lilianna. Lilianna Windspell. Je crains que nous ne rencontrions le même problème. J'ai débarqué il y a moins d'une heure et à peine suis-je entrée dans la ville que j'ai... enfin, disons qu'on m'a abordé de manière trop entreprenante et j'ai fui...

La dite fuyarde se claqua la main sur le visage, manquant de partir à nouveau en courant. Par quel saint des mers avait-elle eut le besoin de lui conter cette bêtise ? Que pouvait-elle bien espérer ? Qu'il allait s'apitoyer sur son sort, la consoler ? Ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait ! Son manque flagrant d'expérience n'était plus à démontrer dans ce domaine si subtile qu'était la séduction, ce jeu d'amour où un soupçon de manipulation était requis autant pour capturer le cœur de l'élu que de répondre à ses désirs, satisfaire son plaisir. Mais toute la beauté qui résidait dans cette manipulation qui semblant si vicieuse, n'était destinée qu'au seul être aimé, rendant insensible au charme une tierce personne. Un théâtre dont les protagonistes principaux sont les propres victimes de leurs sortilèges.

* Allez ! Il faut que je me reprenne ! Enfin que j'essaye... Pitié qu'il n'ait pas pensé du mal de moi...*

- Étant donné que nous ne sommes pas plus avancé ni l'un ni l'autre, je propose que nous cherchions ensemble. Enfin... si vous êtes d'accord. Je pensais que ce serait plus joyeux que de faire route tout seul...


C'était dit. Désormais, les dés étaient jetés et il appartenait à Nakata de décider du résultat qui sortirait. Se mordillant la lèvre inférieur sous l'effet du stress, la jeune femme profitait de cet instant de réflexion de la part de son interlocuteur, pour le détailler plus en détails, peut-être pour la dernière fois de sa vie, qu'il lui reste au moins, un fragment de souvenir qu'elle pourrait conserver de cette rencontre dans son cœur, même après qu'elle eut quitté cet endroit. Quoiqu'il en soit, elle savait qu'elle aurait fait ce qu'elle avait pu pour essayer. S'il refusait et qu'il tournait les talons, elle ne le poursuivrait pas. Elle ne voulait pas être une femme comme cela.





_________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Lilianna Windspell le Lun 1 Jan - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeVen 2 Jan - 13:03


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Quand la blondinette commença à prendre la parole, le jeune homme se contenta dans un premier temps de redresser ses yeux pour la regarder dans les yeux, profitant un peu des couleurs chatoyantes et dansantes de l'iris de son interlocutrice. Celle-là s'appelait donc Lilianna, et était également une voyageuse... Dommage. Quelque part, Nakata avait espéré que cette rencontre pour le moins surprenante puisse lui permettre de trouver une porte de sortie d'une manière ou d'une autre. Si cette demoiselle avait été capable de lui indiquer un endroit abordable, il aurait pu s'empresser à aller y séjourner... Et elle aurait d'ailleurs pu le guider jusque là-bas, pour qu'ils puissent profiter un peu de l'endroit. Une nouvelle fois, le musicien s'insulta d'idiot mentalement et se força à quitter l'horizon de ses pensées, pour se concentrer davantage sur l'instant présent. Cela fait, il comprit que quelqu'un avait eu la malheureuse idée d'être un peu trop dragueur à l'égard de la jeune femme, et qu'il avait de surcroît été d'une insistance peu raffinée. Le forban, instinctivement, leva son regard jusque dans la rue d'où venait son homologue, sans que personne ne lui paraisse louche au premier abord. Il y avait donc de fortes chances pour qu'elle soit parvenue à ne s'enfuir des griffes de ce prétendu séducteur... Les craintes de la demoiselle lui passèrent d'ailleurs à mille lieux de l'esprit, et le phoenix ne se doutait même pas qu'il aurait pu avoir une réaction plus antipathique à l'égard de ce que certains auraient pu prendre comme une piètre lamentation, tentative vaine de consolation. Le pirate n'avait tout simplement pas envie de se prendre le bec avec la seule personne qui semblait être en capacité de remarquer qu'il vivait sur Attraction Town, et cette impression était accentuée par le joli minois de la demoiselle. Le Fenice l'écouta donc reprendre la parole en la regardant à nouveau, lui adressant un sourire satisfait bien malgré lui. La perspective de se balader un peu en sa compagnie lui faisait grandement plaisir, c'était là une certitude évidente. Il répondit donc d'un air enjoué :

Et bien oui, je n'ai aucune raison particulière d'être contre une telle invitation. Venez, allons chercher par là !

Le jeune garçon indiqua une direction du doigt avant de se mettre à marcher dans cette direction, s'assurant que la jeune femme le suivait bien. Il leur fallait désormais prier de bien vouloir tomber sur un établissement mettant en exergue les valeurs morales et sociales, car la tâche risquait de s'avérer ardue. Les rues commençaient d'ores et déjà à se vider, au contraire des restaurants et des terrasses qui, quant à elles, se bondaient de plus en plus. Curieusement, il ne semblait y avoir que des tables à deux personnes. La plupart du temps, une chandelle s'y trouvait même... Nakata songea brièvement que l'endroit semblait cultiver ce maléfice aussi surprenant qu'intéressant, puisque son business et son système économique semblait de lui-même en faire un point d'honneur. Une idée lui vint rapidement à l'esprit : et s'il profitait de l'un de ces restaurants pour demander à la demoiselle qui l'accompagnait de venir manger avec lui ? Le forban se ravisa presque immédiatement, songeant que la chose n'était pas forcément raisonnable, si même pertinente : il leur fallait avant toute chose trouver un endroit où dormir, et ils venaient tout juste de se rencontrer... Cependant, le Phoenix craignait qu'elle ne finisse par aller chercher de l'aide ailleurs s'il ne trouvait pas un moyen de l'occuper pendant leur petite balade. Il se força donc à prendre la parole, d'un air néanmoins aussi détendu et décontracté qu'à l'accoutumée :

Vous avez l'habitude de voyager par ici, sur West Blue ?

Certes, l'interrogation n'était pas forcément des plus intéressantes ni même des plus originales, mais le criminel n'avait pas d'autre idée plus brillante que celle-ci. Et puis, de toute manière, il fallait bien commencer par faire présentation quelque part : ce sujet semblait être l'un de leurs points communs puisqu'ils se promenaient alors sur une île qu'ils n'avaient jamais arpenté, à la recherche d'un lieu où se reposer. Le Fenice glissa ses mains dans ses poches en fixant le ciel, qui s'ambrait à l'horizon à mesure que le soleil en venait à se cacher derrière l'impétueuse mer qui encerclait l'île. Le cadre en devenait presque plus idyllique que jamais, et l'ancien marine eut toute la peine du monde à quitter ledit ciel des yeux afin de reprendre la route tranquillement, évitant de ce fait de heurter un couple un peu trop étourdi. Ce fut ainsi qu'il remarqua une pancarte sur une bâtisse non loin de là, à une petite centaine de mètres. Celle-là indiquait la présence d'un hôtel restaurant, qui, avec un peu de chance, serait le signe d'un repos salvateur. Le maudit pointa donc l'enseigne du doigt, une nouvelle fois, déclara à l'intention de sa collègue du soir :

On dirait que cet endroit n'est pas trop miteux... Vous voulez y jeter un coup d’œil ?

D'un autre côté, le soulagement de trouver un lieu dans lequel se reposer était à double-tranchant pour le Phoenix, qui regrettait déjà de ne plus avoir à marcher à côté de cette demoiselle. La simple présence de cette dernière avait déjà quelque chose d'apaisant, après tout...



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10



Dernière édition par Fenice Nakata le Ven 5 Jan - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeLun 5 Jan - 14:36

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."




Avez-vous déjà ressenti le partage de deux sentiments contradictoires, le balancement incertain de l'un à l'autre pouvant entraîner la chute brutal de l'un d'eux à l'instar de la montée ardue d'un train de manège sur les rails d'une grande roue, dont on ne sait jamais s'il va réussir à parvenir au sommet. Et que s'il y parvient, la plongée si brusque manque toujours de provoquer quelques décès cardiaque au passage. Pourtant, ne raffolons-nous pas de ce sentiment ? Cette incertitude était presque aussi enivrante qu'Attraction Town, qui une fois passé l'effet de surprise premier, se dévouait à vous bercer de sa mélodie sans que vous ne puissiez ou tout simplement ne vouliez vous en séparer. Là se situait toute la complexité des sentiments de Lilianna, patientant pour une réponse qu'elle ne pouvait qu'espérait, se refusant d'y croire assez, en sachant qu'elle viendrait peut-être, et finalement ne pouvant croire que cela fut vrai bien qu'elle sut que de rêve il ne s'agissait point.
Il lui fallut récolter le plus de self-contrôle qu'elle put en un temps très court afin d'éviter une réaction trop folle devant son nouveau compagnon de marche. Cette lutte presque impossible laissa échapper un sourire traître un peu trop grand, où filtrait le soulagement et le bonheur qu'elle éprouvait à cet instant.


- D'accord, je vous suis !

Jusqu'au bout du monde aurait voulu ajouter notre demoiselle, mais cela aurait été de trop et très certainement mal vu. Si déjà, on lui accordait cette merveilleuse promenade, son cœur ne pouvait qu'en être reconnaissant. Toutefois, le cœur du jeune femme amoureuse peut se montrer gourmand parfois et c'est en aveugle et par simple passion que la victime ne peut que se laisser guider par ces envies.

Le fait que Nakata l'interroge sur ces voyages la surpris dans un premier temps, la descendant subitement du nuage sur lequel elle flottait. Mais ceci eut pour effet de lui faire reprendre pied dans la réalité et ne pas oublier leur situation. Aussi, tout en répondant daigna-t-elle enfin regarder les rues à la recherche d'un lieu de repos au lieu de simplement passer son temps à espionner le jeune homme, lui jetant des coups d’œil discret ayant pour unique but d'interrompre les interminables périodes qu'elle passait à le regarder. Inutile de s'en cacher, elle le trouvait vraiment attirant et pensait avoir une chance incroyable de pouvoir marcher aux côtés d'un si beau représentant de la gente masculine, qui plus est agréable dans sa manière d'être.


- Habitude est un bien trop grand mot. J'ai voyagé avec mes parents étant encore enfant et ais ainsi eut l'opportunité de visiter quelques endroits de cette mer. Mais n'allait croire que cela fait de moi une grande référence en la matière ! J'aimerai voir plus. En tant que médecin, je veux pouvoir connaître tout de ce monde et m'améliorer toujours plus dans l'espoir d'aider le plus de monde sur mon chemin. En tant que personne, j'ai juste la curiosité de connaître toutes les facettes de ce monde...

Tandis qu'elle parlait, la fin de journée laissait poindre un soleil couchant aux couleurs chatoyantes. Bien que ce fut une journée chaude, l'air qui commençait à se rafraîchir se fit sentir. C'est à ce même moment que le blondinet en profita pour désigner un établissement. Lilianna pencha la tête, observant quelques instants l'enseigne de vieux bois, les murs de pierres, un lieu qui aurait pu sembler délabré, si l'impression qu'il dégageait n'était pas plutôt celui d'un digne bâtiment chargé d'histoire, comme ces vieux châteaux nobles où il n'est que régal de s'y trouver. Le médecin voulait éprouver ce rêve qu'elle se tissait elle-même. Les fils du fantasmes se mêlait pour former un tableau d'une beauté époustouflante. Un dîner ici avec lui serait si romantique...
Se doutant qu'il attendait une réponse, elle s'empressa de hocher la tête à sa question et de le suivre aussitôt à l'intérieur, sans se douter de ce que le forban avait pu voir un peu plus tôt ailleurs.

À leur entrée, tout semblait normal. Pas de plafond qui s'effondre. Pas de gens louches vous regardant avec un regard méfiant comme pour vous dissuader de mettre le nez dans leurs complots. Pas d'individu empressé de leur sauter dessus venant détruire le moment féérique que passait la jeune femme. Mais celui-ci se finirait bientôt si elle ne lui faisait pas sa proposition. Inconsciemment elle y avait pensé durant le trajet, et cette pensée avait fait surface, achevée, à la vue du bâtiment. S'approchant du comptoir où un homme essuyait des verres avec la main de l'habitué qui a passé des années à cette tâche, Lilianna ouvrit la discussion.


- Bonsoir. Nous sommes voyageurs et nous recherchons un endroit où passer la nuit. Vous resterait-il deux chambres de libres ?

- Une minute madame. Je vais vous dire ça tout de suite.

L'homme reposa son verre et après un signe de tête vers eux, il disparut dans une autre pièce. La demoiselle -et non madame- en profita pour se tourner vers Nakata. Elle fit mine de prendre une expression enjouée, même si le cœur n'y était pas entièrement.

- Eh bien... S'il s'avère qu'il reste des chambres, nous allons nous séparer ici. Peut-être aurons nous la chance de nous voir demain matin, au petit déjeuner !

Notre petite voyageuse aurait put finir sur cette notre d'ironie. Mais elle ne pouvait pas. Non. Elle ne voulait pas lui dire "au revoir" tout de suite, simple euphémisme d'un adieu.

- À moins que... vous ne vouliez bien souper en ma compagnie. Non pas que je ne veuille pas vous retenir, mais je me sentirais mal après vous avoir parlé de moi sans avoir au moins entendu une histoire de votre bouche. Qui plus est, j'aime entendre les récits d'aventurier.

C'était en partie faux. Le fait qu'il n'y ait qu'elle à avoir parlé ne la dérangeait pas plus que cela. Elle aurait pu quitter un inconnu sans en savoir plus sur lui alors que lui oui, et en dormir parfaitement le soir venu. Cependant, elle voulait en savoir plus sur "cet" inconnu et non seulement cela lui permettrait de passer peut-être une heure de plus en sa compagnie, mais elle pourrait également entendre sa voix, ses histoires...

Comment laisser échapper pareille occasion? Vous l'auriez fait vous ?






_________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Lilianna Windspell le Lun 1 Jan - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeVen 9 Jan - 14:17


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


La demoiselle répondit assez rapidement, vraisemblablement enjouée, déclarant qu'elle le suivait. Le jeune homme hocha la tête d'un air amusé et prit par conséquent les devants, prenant la parole quelques instants plus tard pour rompre le silence et profiter un peu plus de la voix si mélodieuse de la jeune femme. Nakata apprit donc que Lilianna travaillait dans le domaine de la médecine, et que si elle avait déjà voyagé plusieurs fois de part le monde, elle ne se considérait pas vraiment comme une globe-trotteuse. Quant au fait de vouloir toujours plus découvrir, l'artiste ne pouvait qu'être d'accord avec elle : même lui qui, fort de son expérience de marine, de révolutionnaire et de pirate, avait eu la possibilité d'arpenter des dizaines voire des centaines d'îles différentes, parfois pour quelques jours seulement, ne se sentait pas capable de résister à l'appel de l'aventure et de l'inconnu. Cette sensation d'adrénaline qui l'envahissait lorsqu'il posait le pied sur un sol étranger, c'était quelque chose qu'il ne pouvait ni ne voulait oublier. C'était probablement ce pourquoi il était venu à la vie, d'ailleurs... Après quelques instants, le binôme entra donc dans la taverne que le Phoenix avait pu repérer un peu plus tôt. Ce dernier, après avoir tenu la porte de l'établissement en véritable gentleman, remarqua que l'endroit n'était, fort heureusement, ni sale, ni miteux ni même particulièrement odorant. Au contraire, la bâtisse semblait renvoyer une image calme, imperturbable, millénaire et presque éreintante. Le blondinet resta muet un court instant, dévisageant ces pierres chargées d'histoire et de souvenirs, avant de suivre sa camarade du jour qui avait déjà entamé une discussion avec celui qui semblait être le tenancier. L'homme disparut d'ailleurs, déclarant qu'il allait vérifier les réservations, et le Fenice glissa ses mains dans ses poches en posant son regard sur le sol, silencieux. En réalité, même s'il était satisfait d'avoir possiblement découvert un endroit où ils pourraient tout deux se reposer, il avait un sentiment agaçant, semblable à celui qu'un enfant pouvait éprouver lorsqu'il se retrouvait privé de son jouet favori. Une sorte de caprice, qu'il comprit partager quand la voyageuse prit la parole, annonçant qu'ils pourraient toujours se voir au petit déjeuner avant de compléter avec précipitation qu'ils pouvaient également manger ensemble. Un peu surpris, sinon désarçonné, le musicien amena ses yeux pour scruter ceux de son interlocutrice et, le teint légèrement plus rouge qu'à l'accoutumée, prit la parole avec empressement :

Et bien oui, j'en serais honoré... Je ne suis pas certain d'avoir de véritables histoires à raconter, mais je peux toujours essayer...

Une vérité et un mensonge. Si le musicien était bien entendu agréablement surpris de savoir que Lilianna souhaitait passer un peu plus de temps avec lui, il avait également tout un tas de choses à raconter. Bien plus, en tout cas, que le commun des mortels. Malgré tout, le forban se demanda un court instant s'il était bien prudent de faire preuve de transparence avec une demoiselle qui venait tout juste de croiser son chemin : son passé, lourd en tragédies, risquait de la faire fuir, d'autant plus si elle apprenait qu'il était depuis quelques années un criminel... Or, Nakata n'avait pas la moindre envie de voir cette jeune femme s'éclipser en comprenant qu'il n'était, selon le Gouvernement Mondial tout d'une moins, qu'une immonde raclure qui ne méritait rien d'autre qu'une pendaison brève et publique. Cependant, le blondinet fut contraint de délaisser ses torpeurs lorsque le barman revint, un trousseau de clés en main. Se grattant l'arrière de la tête, l'homme prit la parole, déclarant d'une voix morne :

-Vous avez de la chance, il ne restait plus que les deux dernières. A l'étage, au fond à droite.

L'artiste, promptement, attrapa les clés et hocha la tête, se tournant en direction de la demoiselle. Il prit alors la parole en rangeant les clés dans une des poches de son jean :

La chose est réglée, ainsi... Venez, allons nous asseoir !

Nakata se dirigea vers l'une des tables de l'établissement, à l'écart des autres, qui promettait de leur offrir un havre de paix nécessaire, loin des beuveries et autres joyeuses festivités. Cela étant, les ivrognes ne semblaient pas être légions par ici, et les quelques personnes déjà installées étaient manifestement des couples. Il prit place face à la demoiselle, toujours le teint légèrement rosé, et ajouta également :

Vous voulez donc que je vous raconte quelques anecdotes ?



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10



Dernière édition par Fenice Nakata le Ven 5 Jan - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeSam 30 Déc - 19:05

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."




Quel bonheur ! Voyez ces romans à l'eau de rose où l'environnement devient rose, où toute personne disparaît dans une faille spatio-temporelle pour ne laisser que les principaux protagoniste dans leur bulles, où les étoiles descendent du ciel et les roses poussent à foison pour embellir le tableau ? Bon eh bien, rien de tout cela n'arriva. Dieu merci car si cette île faisait déjà preuve d'une magie fort agréable mais assez puissante, il ne manquerait plus que les surprises s'enchaînent encore. Non, il fallait garder un minimum de sens de la réalité ou Lilianna n'oserait plus croire à cette rencontre que comme un doux rêve et penserait se réveiller sur le bateau, le lendemain, avec un sentiment de nostalgie vis-à-vis du souvenir brumeux qu'il lui resterait.

Joignant les mains et affichant un grand sourire qu'elle ne put cette fois contenir, elle hocha la tête. Même s'il ne s'agissait que de quelques anecdotes, elle pourrait en entendre davantage. Au-delà de la magie d'Attraction Town, elle se ravissait d'avance d'entendre des histoires. Elle n'eut pas le temps de lui répondre que le gérant de l'auberge revint avec un trousseau de clé. Fort heureusement il restait encore deux chambres. C'était parfait. La demoiselle avait maintenant un endroit où se reposer cette nuit. Elle ne se voyait pas dormir à la belle étoile avec tous les couples qui se trouvaient en ville et risquaient de roucouler une bonne partie de la nuit. De même, elle doutait fortement que la plage fut un endroit plus déserté.

Mais il était encore trop tôt pour penser à dormir. Avant cela, il fallait penser à manger quelque chose et son ventre ne démentait pas. Il se fit joyeusement remarquer d'un petit grondement. Alors, lorsque le garçon l'invita à se diriger vers une table, elle ne se fit pas prier. La blondinette s'installa à table.


- Vous voulez donc que je vous raconte quelques anecdotes ?

Le médecin hocha vigoureusement la tête. Qui pouvait-il être ? Ayant demandé son chemin à la jeune femme lorsque celle-ci l'avait heurté, elle supposait qu'il devait voyager comme elle. À part son nom, elle ne savait pas grand chose de cet inconnu au final. Nakata. Qui es-tu ?
Une voix se fit entendre, interrompant sa longue réflexion. Un serveur leur apportait la carte. Le remerciant d'un sourire Lilianna en prit une et l'ouvrit, consultant la liste des plats proposés.


- Souhaitez-vous boire quelque chose ?

Lilianna échangea un regard à son compagnon de table et s'adressa ensuite à l'homme qui attendait patiemment que ses clients aient fait leur choix.

- Je prendrais un sirop à la menthe s'il vous plaît.

Elle attendit que Nakata commande à son tour. Après quoi, le serveur se retira pour aller chercher les boissons. Pendant ce temps, la demoiselle avait repris l'étude de la carte. Le tout avait l'air très bon et elle ne savait pas trop quoi prendre. Et puis, le fait de se concentrer sur la carte accordait un léger répit à son cœur qui battait un peu plus vite que d'habitude. Le regard toujours baissé sur son menu, elle sentait qu'elle pouvait parler plus facilement.

- Vous n'êtes pas obligé de parler de choses très personnelles évidemment. Parlez juste de ce dont vous voulez bien parler.

Elle releva finalement les yeux et croisa le regard du blondinet. Une agréable chaleur lui monta aux joues tandis qu'elle rougissait, mais elle ne s'en rendit même pas compte...





_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeVen 5 Jan - 10:49


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Cette situation avait indéniablement quelque chose de déstabilisant, sinon de proprement féerique. Il était venu sur cette île sans trop savoir quoi espérer y trouver, réalisant une pérégrination parmi des centaines d'autres, et s'était heurté à une société aux mœurs pour le moins étrange et peu pudiques, voire absolument libertins... Et se retrouvait finalement à dîner en tête-à-tête avec la seule personne qui, d'entre toutes, lui paraissait plus ou moins saine d'esprit. Leurs pas les guidèrent droit vers une table à laquelle ils s'installèrent, Lilianna enjoignant Nakata à lui raconter les anecdotes qu'il souhaitait les livrer sans vouloir pour autant lui forcer la main. C'était une précaution chaleureuse et bienveillante de la part de cette étrangère, qui aurait pu ne pas prendre de gants : c'est ainsi qu'après avoir commandé sa propre boisson, l'artiste recentra sa pleine attention sur son homologue voyageuse afin de lui livrer quelques unes de ses expériences et de ses aventures les plus folles, les plus extravagantes, dans le but de transformer ce moment déjà hors du temps en un instant privilégié et unique.



Un diabolo pêche, s'il vous plaît.

Il n'avait guère envie de s'enivrer comme il aurait pu le faire à une autre occasion : rester lucide pour graver en son sein les souvenirs les plus agréables et les plus enchanteurs faisait aussi partie du travail d'aventurier. Et puis, il avait besoin de toutes sa tête pour sélectionner les moments les plus intéressants de sa déjà très longue épopée à travers les mers du Monde entier : contrairement à ce que l'on pouvait bien croire, tous les jours n'étaient pas palpitants... Au contraire, même. Pour passer d'une île à une autre, les corvées s'enchaînaient fréquemment, et fournissaient au voyage bien des désagréments que l'arrivée ne gommait parfois que très partiellement. L'artiste tirait de son passé en tant que mousse au sein de la marine bien de mauvais souvenirs à lustrer le pont pour que ses supérieurs les plus orgueilleux puissent d'y observer avec une arrogance indécente... Même s'il avait, dans le même temps, dialogué et échangé avec des personnes en or. Tout était fait de nuances, dans l'absolu, y compris les expériences les plus enrichissantes et les aventures les plus prenantes. C'était pour cela que son travail dans les instants à venir allait être finalement assez complexe : il s'agissait de trouver des moments mémorables à conter mais qui ne comportaient pas de points noirs, de tâches pour venir encrasser le tableau grandiose et magistrale. Après un instant d'hésitations, le regard orienté vers le plafond, le Fenice décida finalement de livrer le premier de ses souvenirs avec un sourire amusé, tant le recul qu'il portait sur ces moments lui avait permis de les apprécier et de les tenir en haute estime.

Hmm... Et bien, j'avais environ 12 ans quand je suis arrivé sur l'île de Mormoilnoeud, sur East Blue. J'étais dans la marine, à l'époque, sous les ordres du sergent Mern Deyer. Un brave homme. Je lui menais la vie dure... Je n'aimais pas vraiment les impératifs liés à ma condition. Je me suis enrôlé très jeune, bercé par les légendes et les mythes d'amiraux aux pouvoirs extraordinaires, au charisme certain... Et je pense que je n'étais pas vraiment prêt à accepter le chemin à parcourir pour parvenir à un tel grade.

Ça, c'était le moins que l'on pouvait dire du début de sa carrière en tant que gouvernemental : dès lors que leur embarcation jetait l'ancre, lui se précipitait tout droit en direction de la terre ferme pour s'y réfugier, évitant ainsi habilement les corvées routinières qui auraient pu gâcher le plaisir des découvertes à réaliser. S'ils avaient dans un premier temps tenté vainement de le discipliner, transformer ces escapades en répit de bien courte durée, ses supérieurs avaient fini par abandonner l'idée en observant ses progrès et en notant son envie de rendre service à autrui. C'était aussi leur boulot que d'offrir aux mousses le désir de protéger la veuve et l'orphelin, ainsi que de se confronter aux injustices que les modèles sociaux propres à chaque Royaume généraient... Et Nakata jouait tout particulièrement avec leur patience, à cette fin. Toujours fut-il que Mormoilnoeud comptait parmi les innombrables frasques du moujingue prometteur. Ne souhaitant ainsi pas trop s'étendre sur sa vie de soldat, le blondinet décida donc de rentrer d'emblée dans le vif du sujet, ressassant un souvenir qui lui était cher, même s'il pouvait paraître niais et irresponsable à bien des égards.

J'ai faussé compagnie à mes confrères et j'ai été me balader en forêt, comme il m'arrivait parfois de le faire. J'ai croisé deux jeunes de mon âge, avec qui j'ai sympathisé. Kain et Heziel... Un grand débile et un gamin plus mesuré, plus sage, légèrement plus âgés que moi. On s'est baladé jusqu'à affronter un représentant d'une espèce endémique, un fuchien... Une espèce de chien sur deux pattes, qui se bat en utilisant des arts martiaux. On a fini par le battre, mais pas sans mal.

Le mythique ricana brièvement en se remémorant le coup de pied fulgurant et surpuissant que la créature lui avait expédié, le projetant en plein dans un arbre. Une expérience assurément douloureuse, d'autant plus qu'il n'était à l'époque pas encore maudit du fruit du démon du Phoenix qui ferait sa renommée par la suite... Et s'il avait assurément l'habitude d'endurer les coups de ses collègues durant les entraînements les plus âpres et les plus corsés, ceux-ci s'étaient quasiment toujours retenu pour éviter d'offrir au gamin des déconvenues trop décourageantes. Mais ce n'était pas la seule fois où Nakata avait croisé la route d'une créature effarante, à dire vrai : les océans étaient porteurs de bien des créatures tantôt monstrueuses, tantôt adorables. Tandis que le serveur leur apportait leurs premières consommations, le légendaire renchérit en changeant de registre, curieux à propos des expériences que Lilianna avait pu vivre pour tenter de lui faire découvrir de nouveaux horizons : Mormoilnoeud était une île reculée et assez perdue, mais ce n'était évidemment pas le cas de tous les endroits que le blondinet avait eu l'occasion de fouler du pied.

Êtes-vous déjà allé sur Grand Line ? Cette mer recèle bien des étrangetés, à plus d'un titre. M'est avis que c'est là-bas qu'il faut aller pour trouver des choses étonnantes ou mystérieuses, même si la danger vient souvent avec.

Sans vraiment s'en rendre compte, l'artiste avait retrouvé son aisance et son naturel assez promptement, en prenant l'initiative de raconter un souvenir qui lui était cher. C'était son côté homme de scène : il avait l'habitude se livrer, de se produire, d'attirer les regards et la curiosité. La brusquerie de leur proximité l'avait indéniablement chamboulée, mais maintenant que la discussion était amorcée, il se trouvait mécaniquement plus en confiance et plus libre. Cela ne voulait pas dire pour autant qu'il trouvait la situation parfaitement normale : il avait pleinement conscience du fait que se retrouver ainsi en tête à tête face à une demoiselle aussi agréable, lors même qu'il la connaissait à peine, était un fait étonnant qui tenait presque du fabuleux. Chaque rencontre avait tendance à le captiver, et cette fois n'y faisait évidemment pas exception... Au contraire, même. Lilianna avait un quelque chose de curieux, d'attractif et de fascinant. Quelque chose sur quoi le Fenice n'arrivait pas à mettre le doigt. Peut-être l'atmosphère enivrante et lancinante de l'île y était grandement responsable... Ou peut-être cette demoiselle était porteuse d'une splendeur unique à laquelle le musicien se montrait réceptif.



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeSam 6 Jan - 23:52

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."




Si la jeune femme s'était attendue à ça ! Elle avait effectivement voulu entendre des anecdotes, mais alors là, elle était plus que servie. Un marine ? C'est ce qu'il était ? Un vrai petit chenapan en plus d'après ce qu'il lui racontait. Mais bon, il fallait comprendre. Pirate ou Marine, qui n'avait pas rêvé dans son enfance de ces grands guerriers, de ces aventuriers prêts à braver milles dangers ! Lilianna elle-même était partie avec la tête pleine de rêves et le cœur bondissant. Oh, elle n'avait pas vécu de quoi laisser son nom dans l'histoire. Vagabondage en compagnie de camarades serait plus proche de la réalité. Au fur et à mesure qu'il parlait, la jeune femme se détendait. Il avait un quelque chose dans la voix qui l'apaisait. Sa spontanéité peut-être ? Ses mots sortaient avec tellement d'aisance, tellement de naturel qu'il aurait fallu l'arrêter pour pouvoir placer une phrase. Or, Lilianna ne souhaitait pas l'interrompre. Ce jeune homme arrivait à la mettre à l'aise et rapidement elle commença à se détendre.

Lorsqu'il arriva au moment de lui conter son escapade, la demoiselle ne put même retenir un rire qui lui fit monter une larme aux yeux. Elle porta le doigt à sa prunelle pour en retirer la larme.


*J'aurais bien aimé le voir plus jeune. Je pense que je peux presque l'imaginer !*

Le serveur revint avec les boissons et elle prit une gorgée de son sirop avant de répondre à la question de son interlocuteur. Elle porta la paille à sa bouche qu'elle captura de ses lèvres. Le goût frais de la menthe se répandit avant de s'écouler le long de sa gorge. Cette fraîcheur la fit même frissonner légèrement. Le sirop ne remontait plus le long de la paille mais la demoiselle la garda dans sa bouche, mâchouillant l'extrémité l'air pensive.

- Je... ne sais pas si je me suis déjà rendue sur Grand Line. Peut-être dans mon enfance. Ou un peu plus tard. Je suis amnésique.

Elle se rendit compte un peu tard de ce qu'elle venait de dire. Parler de son état à une personne qu'elle venait juste de rencontrer n'était peut-être pas la meilleure idée de la soirée. La révélation qu'elle venait juste de faire lui fit remarquer autre chose. La jeune femme ne pouvait décemment pas lui parler de ses propres épopées en compagnie de ses amis pirates. Sans omettre le fait qu'elle en était une elle-même. Soudainement, Lilianna prit conscience que la personne en face d'elle, avec qui elle discutait si paisiblement et qui lui donnait un sentiment de confort, pouvait, d'un instant à l'autre, la mettre en prison elle et son équipage, voir pire.

Le médecin ne voulait pas forcément lui mentir mais elle ne voulait pas que ce sourire disparaisse du visage du blondinet. Elle ne voulait pas non plus le voir devenir une personne violente. Elle ne voulait pas finir en prison. Elle ne voulait pas souffrir.

Espérant qu'il mettrait son silence prolongé sur la révélation qu'il venait de lui faire, elle essaya de rapidement trouver de quoi poursuivre la conversation.


- Mais ne vous en faites pas ! Ce n'est rien de bien important. Je tiens un journal pour m'aider. C'est plutôt amusant. Si je peux me rendre sur Grand Line un jour, j'aimerais bien voir au moins certaines de ces étrangetés dont vous parlez.

La demoiselle joua avec sa paille dans son verre, regardant le vert intense du sirop. Intérieurement, elle était prise d'un doute. Devait-elle essayer d'écourter le dîner ? Peut-être même aller dans sa chambre en prétextant ne pas se sentir bien. Les mouvements de pailles s'accéléraient légèrement. Inconsciemment. Et s'il se méfiait de quelque chose ? Peut-être pourrait-elle au moins rester le temps du dîner ? Tant qu'il n'apprenait pas qu'elle était de ces gens que les marines combattent, ils pourraient tout deux passer une soirée agréable. Sa prise sur son verre se resserra. Inconsciemment. Le jeu en valait-il la chandelle ?

Lilianna ne savait vraiment pas. Sans vraiment être sûre de ce qu'elle faisait, elle se leva de la chaise, faisant racler les pieds en bois. Elle avait besoin de quelques minutes de plus. Quelques minutes qui lui permettraient, l'espérait-elle, de prendre une décision. Et de causer le moins de soucis possible. Elle devait éviter que ce marine d'une manière ou d'une autre n'arrive au bateau ou pire, ne ramène toute un escadron sur elle et ses compagnons. Rien que l'idée la fit pâlir.


- Je reviens vite. J'ai juste un petit vertige. Je vais me passer un peu d'eau sur le visage et peut-être prendre un peu d'air frais. Je ne serai pas longue.

Sur ces mots, Lilianna se dirigea en effet vers le comptoir de l'établissement où elle demanda au patron un endroit où se rincer le visage. Ce dernier lui indiqua une salle d'eau située au fond du couloir de droite. Elle le remercia d'un mouvement de tête et s'y rendit en contrôlant ses pas. Si Nakata l'observait, elle ne voulait pas que sa conduite lui paraisse suspecte. Une fois dans la salle d'eau, elle remplit ses mains du liquide et approcha son visage. Elle l'essuya ensuite à l'aide de serviettes mise à disposition et retourna vers la salle à manger. Sans s'arrêter, notre amnésique se dirigea vers la porte d'entrée et s'assit sur le petit muret à proximité qui entourait quelques tables extérieures appartenant à l'établissement. Le soleil était désormais couché et le temps s'était rafraîchit. Un vent léger fit onduler ses cheveux blonds et elle poussa un soupir.

Elle n'avait que quelques minutes pour réfléchit. Devait-elle rentrer et poursuivre le repas comme si de rien n'était ? Ou bien profiter d'être à l'extérieur pour s'éclipser ?







_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeDim 7 Jan - 0:49


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Son rire était... Parfait ? Nakata se rendit bêtement compte du fait qu'il souriait à son tour, hébété par le charme de la demoiselle qui lui faisait face. Ses lèvres délicates, ses yeux plissés, son nez légèrement retroussé, sa manière gracieuse et raffinée de cueillir la larme qui perlait sur ses cils, ce tableau envoûta puissamment l'artiste qui se trouvait en son for intérieur et, mécaniquement, parvint à lui transmettre une profonde et violente sensation de plénitude. Il était empathique, l'avait toujours été, mais n'avait que très rarement senti tant d'émotions le submerger à la vue d'une allégresse spontanée et harmonieuse. L'instant suivant, il se demanda s'il avait dit quelque chose d'idiot ou si son récit, qui n'avait pourtant aucune vertu humoristique, avait bel et bien plu à Lilianna au point de déclencher cet éclat de rire ravissant et délectable. Il préféra étonnamment n'en rien demander, songeant qu'une réponse n'était de toute manière pas impérative à ce sujet : il avait profité de cet instant qu'il estimait privilégié, et espérait tout simplement parvenir à répéter ce fascinant spectacle. Malheureusement, il n'eut guère plus que l'occasion de se maudire lorsque sa question, pourtant anodine, vint apporter une ombre plus maussade sur le visage de la jeune femme. Amnésique ? Le musicien se détesta, s'exécra, s'abhorra jusqu'au plus profond de son être. Il avait été indiscret, même s'il n'aurait eu a priori aucun moyen de savoir qu'il abordait un sujet délicat et qu'il valait mieux éviter habilement. Sa frustration fut croissante tandis que le silence se prolongeait, et il tenta de balbutier quelques excuses, son aisance soudain évaporée, lorsque la blondinette reprit la parole pour tenter de le rassurer. Si cela eut au moins le don de rasséréner le Fenice et de lui permettre de retrouver son calme, et surtout de ne pas se couvrir de ridicule en bredouillant quelques pardons qui l'auraient fait passer pour un homme maladroit, voire incertain, cela ne gomma pas pleinement la détresse qui venait lui ronger les entrailles. Il n'avait pas envie de renvoyer une image gourde de lui-même, pour une raison qui lui échappait. Pas face à elle. Pas ici, pas maintenant.

Mais il ne parvint pas à remettre leur conversation sur des rails plus fluides pour autant. Lilianna en vint finalement à s'excuser, préférant quitter la table un petit moment afin d'aller se passer de l'eau sur le visage, prétextant un vertige. Sans trop savoir si c'était vrai, l'artiste craignait qu'elle ne lui mente et que sa maladresse vis-à-vis de son amnésie n'ait été réveiller une douleur trop pugnace et trop mordante. Il ne tenta néanmoins ni de protester, ni de l'accompagner : il ne s'en sentait ni le courage, ni l'impudence. Par conséquent, le pirate se cantonna à une réponse générique, accompagnée du sourire navré et bienveillant de rigueur.



Pas de souci, prenez votre temps.

Il la scruta s'éloigner tandis qu'elle allait quérir son chemin auprès du tenancier, puis tandis qu'il disparaissait subrepticement au détour d'une porte. Ce ne fut qu'après qu'elle ait pleinement quitté son champ de vision qu'il laissa sa tête retomber en arrière, sur le dossier de sa chaise, fixant le plafond d'un air exténué et résipiscent. L'avait-il vexée, ou frustrée ? Elle avait semblé si passionnée, si intéressée par son petit discours, dans un premier temps... Ce revirement de situation n'était en aucun cas naturel, et devait être motivé par un agacement ou par un regret puissant. C'était en tout cas ce que lui soufflait son cœur, plongé dans une paranoïa provisoire. Allait-elle seulement revenir ? Pas forcément. Elle avait peut-être profité de cette occasion pour lui fausser compagnie. Il serra les dents et secoua énergiquement la tête, tentant de chasser ces noires pensées futiles de son esprit. Ce n'était pas la peine de se laisser parasiter ainsi. La soirée commençait tout juste, et elle n'était pas nécessairement énervée à son encontre. Et si c'était le cas, il aurait l'occasion de se faire pardonner par la suite.
Mais toute sa bonne volonté ne parvint pas à atténuer sa crainte pour autant : celle-ci le consumait funestement, à mesure que son talon tapait nerveusement sur les carreaux du sol de cette auberge modeste. Nakata grommela, se frottant le visage avec vigueur, manquant au passage de se coller une claque, puis remit un peu d'ordre dans sa chevelure d'or en constatant l'état de cette dernière. Heureusement que son cher bandeau carmin cachait la misère : sans lui, il aurait eu l'air bien indigent à côté de la preste Lilianna.

Constatant une fois de plus qu'il ne parvenait pas à retrouver sa sérénité sans en venir à songer inlassablement à la jeune femme, comme prisonnier d'une redondance mortifère pour son sang froid, il entreprit d'observer les alentours avec davantage d'application et de sérieux. Le forban se rendit alors compte qu'il avait manqué du sens de l'observation depuis qu'il avait eu la chance de pénétrer dans l'auberge en une si charmante compagnie : les autres clients avaient été gommés de son esprit, tout autant que les poutres apparentes porteuses de draps aux teintes chaleureuses et que la scène, pour l'heure parfaitement vide, située sur un promontoire. Néanmoins, c'est bien ce qui se situait à même ladite scène qui capta définitivement son attention : un piano à queue, laissé là par quelque mélomane, sinon par le patron lui-même, qui n'attendait qu'un brin de compagnie pour déverser ses complaintes féeriques. N'écoutant que son instinct, le blondinet quitta la table à son tour et se dirigea tout droit vers l'instrument, sans un regard pour le personnel qui, comme un seul homme, lui jeta une oeillade un tantinet incrédule avant de l'ignorer et de le laisser vaquer à ses occupations. Saluant la discrétion et la décence de ses hôtes en son être, le pirate s'assit là et laissa ses doigts glisser une première, puis une deuxième fois sur les touches, paupières fermées, afin d'en vérifier la justesse. Une fois satisfait, il prit une profonde inspiration et, toujours éminemment focalisé sur son ouvrage, mua sa nervosité et la troqua contre une bouffée revigorante de charme et de virtuosité.


S'il sentit ses émotions et ses sentiments dévorer ses entrailles avec avidité, il ne s'en formalisa guère : ses doigts percutèrent les touches avec d'autant plus d'ardeur et de virulence, le délestant de la pression qui le rongeait. Ses doutes et son incertitude s'envolèrent, immédiatement remplacés par une concentration sourde, unique, qui n'autorisait rien d'autre que le néant absolu. Seule la musique lui permettait ainsi de se décharger de ce qui le hantait, de ce qui le gangrenait. Et alors que ses mouvements redoublaient d'intensité, alors que son oreille critiquait avec véhémence la moindre infime erreur d'amplitude dans les brusqueries de ses doigts, seule une image demeura là, nichant au creux de son cœur, s'accaparant jusqu'au dernier de ses songes laissés vacants par le chef d'oeuvre émérite qu'il érigeait : Lilianna. Ses mâchoires se contractèrent imperceptiblement, ses yeux déjà clos se fermèrent d'autant plus hermétiquement, son visage se para à nouveau d'une teinte rosâtre et il redoubla furieusement tant de concentration que d'implication pour livrer à l'ensemble de son auditoire un traître et infime soupçon de la tempête qu'il abritait en son sein. Il avait oublié qu'il se trouvait sur la scène d'une auberge modeste, oublié qu'il se trouvait sur Attraction Town, oublié qu'il était un pirate, qu'il avait vécu marine, oublié qu'il était un artiste, oublié jusqu'à son nom. Mais tout n'était pas abrogeable, tout ne s'estompait pas avec la même facilité face à la fureur des touches et face à l'expertise de son doigté.
Il ne savait pas si cette île l'avait ensorcelé, ne savait pas si les sentiments qu'il éprouvait et qui l'éprouvaient étaient bel et bien les siens, pas plus qu'il ne savait s'il aurait la chance inouïe d'obtenir un jour une réponse à ce sujet. Mais ce dont il était sûr, c'était qu'elle le passionnait déjà.



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeDim 7 Jan - 13:46

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."




Prise entre deux fléaux, la jeune femme aurait bien voulue que le ciel lui fournisse une solution. Elle n'avait pas particulièrement de foi en laquelle elle croyait profondément. Toutefois, elle n'avait personne à qui confier son dilemme à l'instant. Et son expérience en la matière était trop limitée pour qu'elle puisse s'en inspirer. En fait, elle était même inexistante. La demoiselle avait bien lu quelques livres de romances par-ci par-là en guise de divertissement mais elle n'espérait pas se voir un jour dans une situation qui servirait bien de trame à une nouvelle histoire. Lilianna porta l'ongle de son pouce à ses dents et se mit à le malmener au rythme de ses pensées. Il s'agissait de prendre en considération un risque potentiel pour elle et ses amis si cet homme épris de justice la considérait comme une menace. Or, ce risque potentiel était également une présence charmante avec qui elle aurait apprécier d'échanger encore un peu. Mentir ? Passerait-elle vraiment une bonne soirée si elle devait garder en tête de dissimuler une partie d'elle ? Et s'il savait ? Son regard vis-à-vis d'elle changerait-il vraiment ?

Les questions venaient l'une après l'autre mais les réponses se muraient dans le silence, visiblement décidées à plonger à jeune fille dans le désarroi.

Tout à coup, une musique se fit entendre. La blondinette tendit l'oreille. Ce qui se jouait n'avait aucun égal parmi ce qu'elle avait pu entendre dans sa vie. Elle avait bien entendue des morceaux au piano dans sa vie mais lorsque vous entriez dans un bar en compagnie de "bandits", l'ambiance laissée par l'instrument n'était pas le même. De manière générale, le registre était avant tout composé de chansons paillardes ou de vieux loup de mers. Ces chants bien joyeux que l'on reprenait avec le sourire, plus encore après quelques boissons. À tel point que les paroles au fil de la beuverie devenaient incompréhensibles ou se muaient en version grivoises moins connues du grand public.
Ces sonorités en revanche étaient plus recherchés. Un mélange de douceur et de douleur qui s'accordaient aux sentiments qu'elle éprouvait. Les notes se déchaînaient par à coup, s'apaisaient pour mieux rugir, tel les vents à l'orée d'une tempête.

La musique était tellement belle que le médecin sentit ses yeux picoter. Elle battit à plusieurs reprises des paupières pour chasser les larmes qui montaient mais ne réussit qu'à obtenir l'effet inverse.


- Oh non...

*J'ai l'air bête. Si jamais on me voit comme ça, de quoi vais-je avoir l'air ?*


Se disant, la jeune femme s'essuya les yeux du plat de la main. Puis, elle tenta de trouver l'origine de ce son. Il semblait venir de l'intérieur de la bâtisse qu'elle venait juste de quitter. Aussi, la pirate regarda-t-elle par la vitre en espérant qu'elle pourrait voir le pianiste. Fort heureusement, en se penchant un peu pour élargir son champ de vision, elle avait vue sur la scène... le piano... le pianiste...

L'île provoquait-elle aussi ce genre d'illusion ? Ou bien ? Non... Le musicien encore tout à son œuvre, qui avait accaparé l'attention d'une bonne partie de la salle comme il avait accaparé celui de la jeune femme, n'était autre que Nakata. Ce même Nakata avec qui elle était attablée quelques minutes plus tôt et qu'elle venait de lâchement abandonner de peur qu'il ne se retourne contre elle en apprenant son statut de pirate. Mais une personne qui avait l'air si douce et capable de jouer un air si beau était-il vraiment capable de méchanceté ?

Il fallait croire que la réponse était non. Avant même qu'elle ne s'en soit rendue compte, elle s'était relevée et avait poussé la porte de l'auberge tout doucement. Et avec la même précaution, s'assurant de ne pas faire de bruit en marchant pour ne pas interrompre le concert improvisé, elle s'approcha de la scène. D'ici, elle pouvait le détailler. Il avait les yeux fermés sous l'effet de la concentration et ses doigts bougeaient à toute vitesse. C'en était magique. Presque plus encore que cette île qui les avait fait se rencontrer.

Elle retint une seconde montée de larmes, s'imaginant qu'elle devait déjà avoir les yeux encore humide de la précédente. Au moins son cœur lui se sentait apaisé. Fut-ce Attraction Town qui l'encourageait ou la musique de son compagnon qui lui donna du courage. Quoiqu'il en soit, sa décision était prise. Enfin, au moins pour ce soir.
Lorsque l'ultime accord retentit, des applaudissement surgirent d'un peu partout dans la salle. Ils furent repris et durèrent une longue minute. Lilianna s'était jointe à eux, un léger sourire aux lèvres. Dire qu'elle avait envisagé ne serait-ce qu'un moment de fausser compagnie à cet homme. Il ne le méritait vraiment pas. Elle ne savait pas si elle-même méritait sa présence. La pirate attendit que l'ovation s'apaise pour lui parler, n'osant monter le rejoindre.


- Vous jouez divinement bien... Si le temps le permet, m'apprendrez-vous quelques bases ?

La demoiselle avait sorti ça sans avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche mais parlons ici de sincérité et spontanéité. La musique est une forme de magie. Si un jour son amnésie venait à prendre le dessus et emporter les souvenirs de sa soirée, si elle devait perdre son précieux journal... Alors elle pourrait sans doute se souvenir de lui grâce à la musique. S'il lui apprenait ne serait-ce qu'une petite chose, alors une trace de lui subsisterait dans la noirceur de l'oubli. Elle n'aurait qu'à voir un piano. Du moins, elle priait pour que son corps et ses sentiments remplacent la mémoire qui lui faisait défaut.






_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMer 10 Jan - 0:18


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


La note ultime était retombée comme un couperet, et la mélopée endiablée et incontrôlable laissa bien vite place à un silence de plomb, lourd et dense, qui en s'éternisa néanmoins pas bien longtemps. Le musicien avait toujours les paupières closes, le cœur encore en émoi et l'esprit embaumé de fierté face à la majestueuse réalisation dont il venait d'être l'artisan, lorsque les applaudissements naquirent brutalement et frénétiquement tout au travers de la salle. Désarçonné, le jeune homme ouvrit finalement les yeux, étant dans un tout premier temps légèrement aveuglé par la luminosité ambiante avant de se rendre compte qu'il faisait face à une ovation quasiment totale. Nakata avait l'habitude d'attirer les regards et la sympathie des clients des tavernes et restaurants au sein desquels il se produisait, ayant bien souvent recours à ce genre de chefs d’œuvres pour s'immiscer au soin d'une soirée et réaliser des rencontres plus aisément, mais il était rare qu'il déchaîne un tel engouement et une telle passion au sein de son auditoire. Il fallait dire que la mélodie, mélancolique et transie d'amour, convenait plus qu'habilement au public qui avait été le sien, ce soir-là : la majorité des personnes qui l'entouraient semblaient être venues en couple, à dire vrai. Cependant, tous ces applaudissements et toute cette approbation généralisée ne furent qu'un maigre détail dont il se dispensa promptement lorsqu'il remarqua la silhouette gracieuse et subtile qui se dressait auprès de l'estrade, à quelques pas de lui seulement : Lilianna était revenue, et semblait conquise par la musique dont il avait été l'auteur. A demi bouche-bée, le souffle court et le cœur manquant un énième battement face à cette constatation inattendue, le Phoenix ne tarda guère à la rejoindre, appréciant ses compliments et sa demande avec une joie et un honneur non feints. Le Fenice la rejoignit sans hésiter et se porta à sa hauteur, prenant néanmoins garde à rester à une distance raisonnable pour ne pas froisser son intimité : il avait déjà cru la perdre une fois durant cette soirée, et espérait se protéger de cette éventualité renouvelée. Par conséquent, l'artiste ne voulait ni la vexer, ni la brusquer... Il prit donc la parole d'une voix particulièrement calme et délicate.


Merci beaucoup. Et bien... J'adorerais vous enseigner ce que je sais mais j'ai peur de ne pas être un professeur convenable. Je ne me suis encore jamais livré à cet exercice... Retournons nous installer à table, nous y serons mieux pour converser.

C'est avec une satisfaction d'autant plus forte que le blondinet remarqua que tout un chacun semblait s'en être retourné à sa soirée, oubliant momentanément la prestation du musicien. Ce n'était pas étonnant, et c'était même étonnamment réconfortant : il n'était certainement pas le seul artiste compétent sur Attraction Town, qui était à la fois peuplée et hautement touristique, et il préférait éviter d'attirer l'attention sur lui outre-mesure. S'il s'était abandonné à cette exercice une première fois, c'était uniquement par besoin d'extérioriser ses sentiments conflictuels et tourmenteurs, afin de retrouver un semblant de sérénité et de quiétude. Il n'avait pas envie de se retrouver au beau milieu d'une foule en liesse ou d'être piégé sur scène par un auditoire trop impétueux et trop épris de ses créations. Pas ce soir... Pas avec Lilianna à ses côtés. S'il avait toujours été un homme de scène et un homme d'aventures, le forban voulait, ce soir-ci, profiter d'une simple compagnie chaleureuse et bienveillante. Au diable l'adrénaline, les frissons et l'exaltation qu'il pouvait ressentir face à un public entièrement conquis, totalement abandonné aux miracles de ses mélopées : tout cela, il pourrait le retrouver et le redécouvrir bien assez tôt. Elle, en revanche, risquait de lui échapper lorsqu'ils auraient, l'un, l'autre ou les deux, à quitter cette île singulière et envoûtante... Et son ambition était donc de profiter de sa proximité autant qu'il le pouvait.

Nakata guida donc sa majestueuse compagne jusqu'à la table et, galant, lui tira la chaise avant de s'installer lui-même à sa place. C'est à cet instant que le serveur, qui profitait manifestement d'un moment de calme et d'harmonie instauré par la musique du pirate qui faisait encore parler d'elle à quelques endroits du restaurant, décida de venir prendre le reste de la commande des deux clients blonds. Ne souhaitant guère s'encombrer d'un repas alors qu'il avait l'esprit bien assez occupé, le criminel se contenta de demander un plat du jour. Il laissa également Lilianna procéder à sa propre commande, puis se permit d'échanger quelques mots supplémentaires avec elle :


J'ai cru comprendre que vous aimiez la musique... Vous n'en pratiquez pas du tout ?

Le Fenice était proprement avide de renseignements quant à la personne qu'était véritablement sa si charmante interlocutrice. Certes, elle avait déclaré vouloir apprendre le piano, mais elle connaissait peut-être d'autres instruments... Il n'était pas rare de croiser des mélomanes, sur ces océans. La majorité des personnes tentaient de s'occuper et de se changer les idées de diverses manières, afin de s'extirper de leurs conditions précaires ou des soucis qui les accablaient ne fut-ce que le temps d'une musique... Elle en faisait peut-être partie. Mais même s'il s'avérait que ce n'était finalement pas le cas, le mythique n'allait pas vraiment faire montre de déception ou de regrets : il s'agissait là plus d'un sujet abordé comme d'un autre, lui permettant de converser avec elle légèrement, tout en essayant d'en savoir un peu plus à son sujet. Car, jusque-là, elle était restée relativement nébuleuse... La faute à son amnésie ? Possible. Dans tous les cas, le légendaire allait tenter de ne pas se montrer trop maladroit à l'avenir : il craignait toujours que sa question précédente n'ait été à l'origine du léger malaise de la demoiselle.



©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMer 10 Jan - 23:56

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Il ne tarda pas à descendre les quelques marches une à une, pour la rejoindre. Les applaudissements qui lui étaient dédiés ne semblaient pas l'avoir perturbé plus que ça. Cela étant, au vu du niveau qu'il avait, ce ne devait pas être la première fois qu'il était le centre d'attention d'un public. Avec un talent pareil, il pouvait sûrement faire de la musique sa carrière. Or, s'il avait rejoint la marine, c'est bien qu'il devait avoir d'autres aspirations. Et professeur ne semblait pas en faire partie. Pourtant, en voyant la l'attention dont il faisait preuve envers elle, la jeune femme se disait qu'elle le verrait bien lui enseigner. Peut-être se montrerait-il vite impatient ? Il voudrait tellement partager son savoir qu'il serait incapable d'accorder à l'élève le temps nécessaire à l'apprentissage. Si c'était le cas, la demoiselle devrait lui montrer toute l'application dont elle savait faire preuve. En effet, elle avait toujours montré beaucoup d'application lorsqu'il s'agissait d'apprendre. C'est pourquoi, elle s'appliquerait ce soir à en apprendre davantage sur cet homme qui, plus il lui en montrait, plus elle avait l'impression qu'il lui restait à découvrir.

Aussi, lorsqu'il lui proposa de reprendre place à table, c'est avec un sourire sincère, qu'elle accepta. Il fit montre d'une attitude chevaleresque en la reconduisant et en lui tirant la chaise. La blondinette ne savait plus trop où se mettre face à tant de galanterie et lui adressa un timide merci, à mi-voix. C'est ce moment que choisis le serveur pour sans le savoir venir à sa rescousse en venant prendre la suite de la commande. Avec tout ça, Lilianna ne s'était pas encore décidée. Elle reprit hâtivement la carte des menus entre les mains et parcourut le tout des yeux. Finalement, elle opta pour un plat composé autour d'un gibier de la région. L'employé reprit les cartes et les salua avant de s'éclipser à nouveau. Les voilà qui se retrouvaient à nouveau en tête-à-tête et la pirate ne savait pas vraiment comment lui expliquer son comportement récent. Déjà, elle était soulagé de voir qu'il n'avait pas l'air d'avoir mal interprété cette temporaire évasion. Il continuait à lui parler normalement et c'est tout aussi naturellement qu'il renchérit sur le sujet qu'ils venaient d'aborder.

Lilianna se détendit à nouveau, reconquise par cet effet apaisant qu'il avait sur elle. Posant l'index sur le menton, elle essaya de remonter dans ses souvenirs. Heureusement pour elle, son amnésie ne lui avait pas goulûment ôté toute trace de son passé. Aussi pouvait-elle en partager le contenu avec lui.


- Effectivement, j'aime bien la musique. Ma mère jouait beaucoup de l'alto et elle m'a initié un peu lorsque j'étais enfant. Je n'ai pas un niveau exceptionnel mais j'aimais bien en jouer. Après, si on parle de musique, ce que je faisais le plus c'était de chantonner.

Depuis qu'elle était enfant et même en grandissant, de ce dont elle se souvient, chanter a toujours été présent dans sa vie. Toujours toute seule en revanche. C'était plutôt une manière pour elle de se vider l'esprit. Elle le faisait beaucoup par exemple, lorsqu'elle entama son apprentissage de la médecine. Après plusieurs heures à lire des sujets parfois un peu trop complexes pour l'âge qu'elle avait, ou tout simplement pour apaiser un cerveau qui ne demandait qu'un temps de repos après un trop plein d'informations engrangés, Lilianna se mettait à chanter.

- Chanter m'aidait à me détendre entre deux livres de médecine, avoua-t-elle d'ailleurs. J'y passais beaucoup de temps. Je me souviens que j'étais encore jeune quand j'ai lu premier quand j'étais encore jeune. Au début, il y avait beaucoup de choses qui m'échappaient parce que je ne pouvais pas comprendre l'intégralité du contenue. Mais j'étais impatiente. Avide de savoir.

Elle n'avait pas pensé lui raconter sa vie mais c'était agréable de lui parler et se livrer à ce jeune homme lui venait tout naturellement. Et même s'il avait été un ennemi, difficile à croire que les souvenirs d'enfance qu'elle racontait présentement eut été une source importante d'information. Alors qu'elle se replongeait dans cette période de sa vie qu'elle n'avait pas exploré depuis un moment maintenant, la jeune femme eut un second -en réalité un premier- vertige. Cette sensation lui était familière. Lilianna cligna des yeux pour chasser les étoiles qui dansaient joyeusement devant ses yeux. Puis, elle prit une nouvelle gorgée de sirop, espérant que le sucre servirait à faire disparaître, ou tout du moins atténuer le mal. Le résultat fut assez décevant. Son esprit s'embrouillait mais à travers le tout, dans sa tête, quelques images fugaces firent surface. Elle, enfant. La maison. Une forêt. Elle, en train de lire. Quelques secondent seulement, défilèrent ainsi des images jusqu'à ce qu'elle dise dans un murmure.

- J'y suis déjà allée... puis plus fort. Pour répondre à votre question de tout à l'heure, je suis déjà allée sur Grand Line. Où plutôt, c'est là-bas que je suis née.

Si cette information venait de faire surface dans son esprit, il avait été accompagné de quelques inconvénients. Les images qu'elle avait vu, Lilianna se souvenait de la plupart. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas repensé à sa vie de ce côté des mers, mais le fait d'en parler lui avait donné l'occasion d'aller fouiner un peu. Or, si ces vertiges s'étaient réveillés, c'est qu'elle venait au cours de cette remise en mémoire, de se rappeler des évènements qu'elle avait dû oublier. Allez savoir quoi. Toutefois, elle était contente d'avoir pu fournir une nouvelle information à son interlocuteur. Aussi continua-t-elle, en espérant que ses symptômes s'ils pouvaient être considérés comme tel, allaient vite s'en aller. Les étoiles étaient encore plus vives et elle ne tenait pas à s'évanouir en plein repas, en compagnie de Nakata.

- Je viens de Grand Line. Comme je vous le racontais, je lisais beaucoup de livres sur la médecine. C'est un domaine qui a très tôt attiré ma curiosité. Lorsque je fus assez grande et décidée, je pris la mer en espérant pouvoir mettre mes qualités de médecin au service des gens.

Et finalement, c'est à un équipage de pirate qu'elle avait accordé ses services. Oh, elle ne manquait jamais d'aider des civils dans le besoin au cours de leur chemin mais il est vrai que son équipage étaient de ceux qui profitaient le plus fréquemment de ses services. Elle était des leurs après tout. Leur médecin. Mais elle ne regrettait pas ce choix. Après tout, sans ce qu'elle avait vécu, sans ses choix, elle n'aurait pas pu faire la connaissance de Nakata.





_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeVen 12 Jan - 23:11


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞



C'est vrai ? J'aimerais beaucoup vous entendre alors, à l'occasion !

En entendant qu'elle aimait chanter pour se divertir et alléger son esprit, le musicien s'était tout de suite senti curieux et intéressé. Elle avait déjà une voix ravissante en temps normal, et il imaginait sans peine la féerie qu'elle devait dégager une fois mise en accord avec quelque instrument discret pour la sublimer. Certes, il n'était pas nécessairement dans un esprit critique et objectif, mais son instinct lui soufflait qu'il pouvait s'agir là d'un spectacle unique, inédit, incontournable... En attendant d'avoir l'occasion de l'entendre chantonner, imaginant qu'il aurait peut-être même la chance inouïe de l'accompagner derrière un violon ou un piano, Nakata l'écouta parler tandis qu'elle semblait se perdre légèrement au sein de ses souvenirs et des réminiscences aléatoires de son jadis. Leur discussion semblait avoir remonté à la surface des souvenirs enfouis depuis longtemps, et si elle avait semblé hasardeuse un instant durant, Lilianna avait selon toute vraisemblance récupérée sa sérénité pour lui livrer quelque bribes de son histoire passée. Elle était donc née sur Grand Line, avant de prendre la mer pour se mettre au service des petites gens, en tant que doctoresse... C'était louable et respectable, sinon carrément honorable de sa part. Combien de personnes agissaient d'une manière aussi courageuse et désintéressée lorsqu'il s'agissait de venir en aide à leurs prochains ? Trop peu, assurément, sans quoi la société aurait été bien moins gangrenée et bien moins hostile à toute forme de générosité et de sympathie. Les personnes qui arrivaient au sommet des hiérarchies les plus influentes étaient généralement des crapules aux mœurs douteuses... Pas des personnes douées d'empathie et de sensibilité, à la manière de sa délicate compagne. Ainsi, plus il lui parlait, plus le Fenice se trouvait être envoûtée par cette plaisante proximité et plus il en savait sur elle, plus il se trouvait être enivré par ses qualités et sa bienveillance éclatante. Luttant pour conserver sa contenance et son charisme intact, ne souhaitant guère perdre son sang froid et ses idées claires face à une si ensorcelante demoiselle, le musicien lui offrit un sourire gracieux et chaleureux ainsi que quelques paroles bienveillantes :

Je suis heureux de vous ramener quelques souvenirs. En tout cas, votre dévouement est tout à votre honneur. La politique répressive du Gouvernement Mondial fait bien des victimes et... J'imagine que vous n'avez pas vraiment le temps de vous prélasser, sur certaines îles. Enfin, je... Je le crois.

Il en avait trop dit. Ses mots avaient dépassé sa pensée. Jusque-là, il n'avait jamais vraiment cherché à se présenter, conservant un certain flou autour de sa véritable identité actuelle. Il préférait qu'elle l'imagine marine, comme la majorité des civils voyaient les pirates et autres brigands d'un bien mauvais œil. C'était d'ailleurs légitime, puisque la plupart des hors-la-loi n'étaient mus que par leurs propres égoïsmes et de bien noirs desseins... Certes, pour l'heure, rien n'indiquait qu'il ait déserté dans sa phrase, et il était encore plus improbable qu'elle sache qu'il était devenu un criminel à la suite de son départ des services militaires, mais Nakata avait bien malgré lui laissé sa langue divaguer, lors même qu'il estimait avoir retrouvé son sang froid. Il s'inquiétait peut-être pour rien, mais il craignait que cet indice ne soit une piste de trop pour permettre à Lilianna de découvrir qui il était vraiment... Et il n'en avait pas la moindre envie. Il espérait passer quelques heures avec elle, des heures déconnectées de la réalité, comme si l'irrépressible histoire leur avait laissé l'occasion de s'isoler dans un cadre idyllique, mirifique, afin de graver au fond de leurs êtres des souvenirs impérissables... Néanmoins tout le monde n'acceptait pas nécessairement de converser avec un forban, et encore moins durablement. Certes, il était un homme bon, mais la censure constante des Cipher Pol avaient tôt fait de transformer le hors-la-loi le plus chevaleresque en un tordu de la pire espèce... Essayant d'écarter le dialogue de ce genre de considérations et tentant dans le même temps de supprimer les hypothétiques doutes qu'elle pouvait cultiver à son égard depuis cette légère bourde, ainsi que d'alléger un tant soit peu les sujets autour desquels ils conversaient, le musicien renchérit donc :


Vous voyagez depuis longtemps, donc, n'est-ce pas ?

Elle avait l'air d'avoir recouvré la mémoire à ce sujet, au moins partiellement. Le Fenice ne craignait donc pas de mettre le doigt sur une épine douloureuse pour Lilianna, qui risquait de lui attirer son inimitié par quelque manque de tact dont il pouvait maladroitement être l'auteur. S'il avait toujours été doué dans les relations humaines, l'artiste n'avait malheureusement jamais fait la rencontre d'une amnésique auparavant... Sans compter le fait qu'il ne la connaissait absolument pas, ce qui ne lui laissait que très peu de chances d'anticiper ses réactions et, dans le même temps, les propos qu'il valait mieux subtilement éluder. C'était là le jeu de toute rencontre mais, pour le coup, le blondinet exécrait cette sensation d'inconnu dans laquelle il patinait. Ou plutôt il avait hâte d'en finir avec ça, d'enfin tout savoir sur cette jeune femme si affable et si élégante. Et il espérait par ailleurs qu'il parviendrait à tout savoir sur elle avait qu'elle ne sache tout de lui : il voulait être certain qu'elle ne se sentirait pas trahie lorsqu'il n'aurait plus le choix que de lui dévoiler sa véritable nature...


©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeSam 13 Jan - 22:03

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Un marine. Un marine ? C'est bien un marine qui venait qualifier la politique du Gouvernement Mondial, -gouvernement à qui il devait, en tant que marine, une certaine allégeance- de répressive ? Oh Lilianna était agréablement surprise de savoir que les marines ne comptaient pas que des personnes manichéennes. Elle n'en doutait presque pas mais elle avait entendue tant d'histoires sur ces justiciers ressemblant plus à des chiens de gardes dressés à attaquer à la moindre mention du mot "pirate" ou toute autre menace potentielle, qu'elle avait fini par garder une pointe de méfiance. C'était bien pour cette raison que lorsqu'elle s'était rendue compte qu'elle faisait face à l'un des leurs, elle eut un moment de crainte. Si la part d'elle lui conseillant de s'enfuir s'était pour lors calmée, la jeune femme ne pouvait non plus crier toute la vérité. Non... crier dans l'établissement serait de toute manière une mauvaise idée. En revanche, elle souhaitait pousser un petit peu sa chance et voir si elle avait une chance de lui annoncer son statut de pirate sans qu'il ne réagisse au quart de tour. Elle espérait ne pas pousser la chance trop loin.

Pour l'heure, la blondinette trouva néanmoins plus polie de commencer par répondre à sa question. Il semblait vraiment montrer de l'intérêt pour sa vie personnelle bien que celle-ci ne soit pas la plus passionnante des histoires et cela rendait la jeune femme très heureuse. À ce moment-là, elle était tant à son bonheur qu'elle n'avait pas remarqué quelques tables plus loin, l'observation insistante et à peine dissimulée dont elle et Nakata faisaient l'objet depuis qu'ils s'étaient réinstallés.


- Depuis longtemps, on pourrait dire que oui. Avant même de prendre la mer par moi-même, j'avais déjà eu l'occasion de monter sur un bateau. Mon père est coutelier et lui et ma mère tiennent une boutique sur notre île. J'ai eu à les accompagner quand ils devaient se déplacer pour les affaires. Sinon, par moi-même après avoir quitté Grand Line, j'ai eu l'occasion de visiter un peu East Blue avant de venir ici sur West Blue.

La demoiselle aurait été curieuse de lui retourner la question et connaître plus de ses voyages à lui, de ce qu'il avait vu. Mais une plus pressante question lui brûlait les lèvres depuis qu'elle s'était mise cette idée en tête. Elle était comme une enfant qui ne tient plus en place d'impatience de savoir que le jour suivant, elle se rendrait au parc d'attraction. En ajoutant à l'équation que les parcs d'attractions étaient la véritable passion de l'enfant. En résumé, Lilianna ne pensait qu'à aborder le sujet et savoir si le couperet tomberait ou non. Tellement prise par ses pensées, rivant son regard au sien intensément, elle se pencha légèrement et alla quérir l'une des mains du jeune homme entre les siennes et la serra.

- Je sais que ce n'est peut-être pas le meilleur sujet au monde mais... j'aimerais savoir. Vous avez qualifié la politique du gouvernement de répressive et le rendez même responsable de certaines morts. Pardon d'être si directe mais je pense que vous êtes quelqu'un qui savez faire la part des choses. Aussi, j'aimerais savoir. Que pensez-vous des pirates ?

Ça y est, les dés étaient jetés. Les mots avaient passés les lèvres. Prononcés assez bas pour pas que d'autres personnes les entendent à part son interlocuteur. Elle acceptait de se confier à lui, peut-être à cause du lien que cette île avait crée entre eux. Peut-être parce qu'elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance. Or, elle ne souhaitait pas que tout l'établissement eut vent de cette révélation. Resserrant un peu plus son étreinte, le cœur battant, elle continua comme si, craignant la réponse, elle préférait continuer à parler. La petite voix en elle s'était réveillée et ne cessait de lui reprocher cette folie. Autant demain matin, se réveillerait-elle dans une geôle ou pire, ne se réveillerait pas du tout. Comme si elle n'avait pas été assez précise, elle crut bon de s'enfoncer davantage.

- Que feriez-vous si... si j'étais de ces gens que vos collègues, vos supérieurs et peut-être vous-même considérez comme des ennemis ?

Elle était tellement absorbée à capter le regard de Nakata qu'elle ne vit pas ce qui allait se produire. Elle ne put que le sentir.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Quelques minutes plus tôt
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 

Cette musique. Quelle profondeur ! Quelle intensité ! Et surtout quel musicien ! Aussi hypnotique que ce qu'il jouait. Yuriko Amane s'ennuyait sur cette île où le monde ne faisait que batifoler. Elle avait bien entendue quelques légendes au sujet d'Attraction Town mais balivernes ! Comme si une chose pareille était possible ? Elle, la fille d'un noble, tomber amoureuse de n'importe qui sous prétexte que cet endroit bla bla bla. N'importe quoi. Impossible. Elle était là pour rencontrer un suivant de son paternel qui devait lui fournir des informations. Toutefois, Môsieur n'avait pas encore daigné pointer le bout de son nez et cette attente commençait décidément à lasser la dame n'ayant en tout et pour tout comme occupation que l'observation de tables remplies d'amoureux en train de roucouler. Mais lui. Lui avait sûr la sortir de ce mortel ennui. Cette chevelure d'or. Ce doigté. Cette grâce. Enfin quelqu'un dans ce taudis qui méritait son attention.

Yuriko ne se joignit pas aux applaudissements. Non, il méritait mieux. Elle saurait le lui offrir. La belle brune s'apprêtait à s'introduire auprès de lui tandis qu'il descendait les marches pour rejoindre une femme, aux cheveux blonds également, légèrement plus clairs que ceux de son musicien. La noble fronça les sourcils s'arrêtant dans son élan pour détailler sa "rivale" qui avait la chance de se faire raccompagner. Elle ne voyait pas ce que les yeux de cet artiste pouvait trouver à cette espèce de pimbêche. Soit. Yuriko attendrait que cette petite comédie ne finisse pour pouvoir présenter une vraie compagnie à cet homme. En espérant que ce ne serait pas trop long. Yuriko n'était pas connue pour sa patience.

Les minutes passaient et gardant un œil sur ses proies -enfin sa proie puisqu'elle n'avait que faire de la blonde- la jeune femme pianotait sur la table de ses doigts. Le temps se rallongeait et elle était là, seule alors que c'est elle qui pourrait être assis face au pianiste.


*Alors là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase !*

Yuriko s'était montrée patiente. Elle n'avait pas voulu le dérober au début de peur qu'il ne la considère impolie. Mais là, elle ne resterait pas assise à les bras croisés alors que cette éhontée prenait la main du jeune homme. Ni une, ni deux, elle se leva, attrapant au passage son verre vide depuis un moment où ne restaient que les glaçons. Arrivant derrière la trop téméraire Lilianna, elle lui vida les glaçons dans le col et posa son verre vide sur leur table avant de se positionner à côté de la chaise du blondinet.

- Désolée de vous interrompre mais je crois que Mademoiselle avait besoin qu'on lui refroidisse ses ardeurs, adressa-t-elle à la jeune femme en la perçant du regard.

- - - - - - - - - - - - - -


Lilianna eut un sursaut qui lui fit relâcher la main de Nakata et eut un frisson. Elle passa la main dans son dos, essayant de faire tomber ce qui venait de lui tomber dessus. Les glaçons tombèrent un à un sur la chaise ou le sol dans un petit bruit sourd. Le médecin dévisagea la nouvelle venue. Même avec son tempérament si doux habituellement, la demoiselle eut dû mal à cautionner cet agression qu'elle venait de subir. Un tantinet normal non ? Interrompre ses moments partagés avec une personne dont on apprécie fortement la compagnie et qui plus est se prendre littéralement une douche froide ? Peu de monde apprécierait en cette situation. Aussi ne se retint-elle pas d'exprimer ce qu'elle ressentait vis-à-vis de cette intruse.


- Non mais vous êtes folle !





_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeDim 14 Jan - 20:59


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Voilà. Il commençait à en savoir un petit peu plus sur cette séduisante jeune femme. Elle était donc issue de Grand Line, et avait voyagé dans un premier temps à cause ou plutôt grâce à l'emploi de ses parents... Les commerciaux étaient nombreux à arpenter les mers, même si on dépeignait souvent leurs conditions de travail comme étant affreuses et particulièrement périlleuses. Bien entendu, il n'était pas rare qu'un équipage de forban ne jette son dévolu sur une proie facile, mais c'était néanmoins jouer de malchance, dans la majorité des cas. Le Gouvernement Mondial quadrillait souvent les zones de bien trop près, et prenait parfois même le luxe d'escorter les marchands les plus influents ou les plus riches, lorsque ceux-ci n'avaient pas tout simplement recours à quelques mercenaires pour assurer leur sécurité. Nakata, lucide, comprenait donc sans le moindre mal qu'il était possible même pour le commun des mortels de voyager sur les océans sans prendre de grand risque, à condition d'y mettre les moyens ou d'avoir quelques contacts fiables au sein de la marine. Les monstres marins et le climat capricieux devaient être des inconnues autrement plus problématique qu'une hypothétique trace de criminels odieux et infâmes...
Le musicien était donc pour ainsi dire hautement satisfait de l'espèce de diversion qu'il avait envoyé à son interlocutrice, en lui donnant l'occasion de répondre à une question pour la dévier du simulacre d'aveu qu'il avait formulé précédemment quant aux exactions parfois regrettables des présumées forces de la justice. C'était maigre, certes, mais néanmoins suffisant pour attirer l'attention ailleurs... Néanmoins, il perdit d'un coup d'un seul tant sa concentration que sa satisfaction lorsque les mains de la demoiselle vinrent quérir l'une des siennes pour l'étreindre avec une fougue inattendue mais également une douceur incommensurable. Le regard de Lilianna planté droit dans le sien, le forban déstabilisé écouta à grand peine les mots qu'elle prononça, tentant de déceler le sens qu'elle voulait leur conférer. Son cœur battait si ardemment, si frénétiquement, et sa tête commençait à lui tourner si avidement qu'il avait du mal ne fut-ce que de conserver une respiration stable afin de ne pas suffoquer : il avait été désarçonné par cette initiative hors norme de la part de cette trop agréable compagnie. Si le Fenice n'avait jamais été spécialement facilement impressionnable, cette fois-ci, il se sentait comme plongé dans un état de vulnérabilité extrême contre lequel il ne pouvait rien faire. C'est ainsi qu'il entreprit de balbutier une réponse, prit de court, réalisant au dernier moment qu'il allait lui dévoiler la vérité, n'ayant pas le courage de mentir à une apparition si angélique, si candide et si sincère, dont les yeux resplendissaient d'humanité et de confiance.



Je... Je ne suis plus...

Malheureusement, ou plutôt heureusement, l'ancien gouvernemental n'eut pas cette fois-ci l'occasion de révéler son petit secret : une autre cliente venait de renverser le contenu de son verre dans le dos de la blondinette qui, précipitamment, relâcha sa main tout en essayant de se débarrasser des glaçons qui l'incommodaient. Interdit et incompréhensif, le pianiste resta de marbre un court instant, retrouvant son teint habituel et scrutant d'un regard interrogatif la nouvelle arrivante, qui ne perdit pas l'ombre d'un instant pour se positionner à sa gauche tout en fustigeant Lilianna une remarque impolie et agressive. Nakata la détailla pendant quelques secondes, tandis que tout-à-fait légitimement, la victime de cette improbable agression s'emportait à l'égard de cette nouvelle arrivante. Elle n'était pas vilaine. Au contraire, même, elle semblait dégager un certain charme, une assurance incontestable voire un charisme droit, inébranlable, à mille lieux de l'aura que pouvait dégager la blondinette qui était à ses côtés depuis le début de la soirée. Pourtant, cela n'empêcha pas le Phoenix de voir cette altière et hautaine inconnue d'un bien mauvais œil : il le démontra prestement en se redressant et en l'évitant soigneusement pour rejoindre Lilianna, ayant au passage récupéré sa serviette sur la table. Il tenta délicatement d'éponger l'eau qui avait filtré au travers des vêtements de son agréable compagne, se répandant en excuses en ignorant l'autre folle furieuse qui lui jetait dorénavant un regard quasiment haineux.



Je suis désolé... Attendez... Vous... Feriez mieux de prendre ma veste. Vous risquez d'attraper froid.

Là-dessus, le mythique ôta sa veste légère, demeurant simplement en T-shirt blanc, lequel rendait particulièrement justice à sa carrure athlétique et à ses épaules larges. Ne se délectant néanmoins guère de cette vue, Yuriko sembla fulminer davantage encore en remarquant que même après son apparition, c'était Lilianna qui canalisait toutes les petites attentions de ce mystérieux musicien : courroucée, elle prit donc la parole comme pour tenter de le réveiller, incompréhensive et furieuse, tandis qu'il plaçait sa veste sur les épaules de sa protégée, délicatement.

-Mais qu'est-ce que tu lui trouves, à cette gourde ? Tu mérites mieux ! Elle n'a rien pour elle !

Après un soupir mesuré, le forban pivota pour faire face à la jeune femme si agacée qui le foudroyait désormais du regard, comme si elle exécrait simplement l'idée qu'il puisse agir différemment de ce qu'elle avait planifié au préalable. Si son regard ne se teinta en aucun cas de haine ou de méchanceté, il fut néanmoins étonnamment froid et peu engageant : le message qu'il retransmettait était simple, et il fut bien vite appuyé par ses dires. Il n'avait pas envie qu'on lui gâche sa soirée, et encore moins qu'on en vienne à manquer de respect à Lilianna en sa présence.


Même un aveugle pourrait te contredire. Maintenant, je vais te demander de nous laisser seuls. Tu déranges les autres clients, en faisant pareille scène.

Si elle ne lui répondit pas verbalement, en constatant effectivement que la majorité des regards s'étaient tournés vers eux, elle ne se priva pas de répondre par les gestes : elle attrapa prestement le verre du pirate, dont elle lui expédia directement le contenu en plein visage. Ensuite, elle tourna les talons et s'en fut, comme si elle n'avait jamais été là. Mais il allait sans dire que ce n'était pas la dernière fois qu'ils entendaient parler d'elle...


Je suis désolé. Vraiment désolé. Je ne la connais pas mais... La réciproque n'a pas l'air vraie.


©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeDim 14 Jan - 22:53

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Juste après avoir proclamé ses mots, Lilianna eut honte. Elle venait de devenir l'objet du ridicule. Déjà certains des clients les plus proches avaient levés les yeux pour savoir ce qu'il se passait. Ce genre de scène se produisait de temps à autre à Attraction Town qui, si elle faisait le bonheur des uns, pouvaient aussi entraîner nombre d'épisodes assez dramatiques pour les autres. Une fois la première vive émotion passée, la jeune femme ne savait comment se dépêtrer de cette situation. Elle aurait voulu que cette femme s'en aille mais il était évident que cette dernière ne prévoyait pas d'en rester là et voulait visiblement évincer Lilianna pour mieux prendre sa place. Or, elle ne connaissait pas Nakata depuis assez de temps pour se permettre d'affirmer qu'il préférait sa compagnie. Pourtant, il y a bien une chose qu'elle savait. C'est que si sa soirée devait se terminer maintenant, et qu'elle devait lui dire au revoir, quelque chose en son être en serait atteint.

La jeune femme crut donc qu'elle rêvait lorsqu'elle vit le blondinet s'approcher d'elle et d'une serviette lui éponger délicatement le dos. Ses gestes étaient doux mais sa présence aussi proche et ce contact imprévu lui fit avoir un frisson qu'elle ne put contenir. Peut-être crut-il en cet instant que l'eau l'avait un peu trop refroidie. Certes, elle avait froid et ce serait bien installée devant une cheminée ou emmitoufler dans une couette, mais il y avait autre chose dans ce léger spasme. Quelque chose d'inconnu mais qui la faisait se sentir particulièrement à l'aise. La proximité du garçon lui apportait un sentiment de sécurité, différent de celui que pouvait vous offrir un père ou un frère. Différent du sentiment d'aise qu'elle ressentait avec les autres membres de l'équipage à qui elle dissimulait encore son état médical. Si on l'avait laissée ainsi, elle se serait presque assoupie emportée par ce confort.
Le vêtement qui se posait sur ses épaules vint la sortir de sa torpeur. Bien que la veste ne soit pas bien épaisse, elle était imprégnée de la chaleur que lui avait conférée son propriétaire. Voilà, elle avait désormais sa petite couverture.


*C'est tout chaud...* pensa-t-elle en resserrant le vêtement autour d'elle et en le tenant entre ses doigts.

- Merci, eut-elle le temps de prononcer.

En levant les yeux, la demoiselle croisa le regard du blondinet. Quelque part, Lilianna aurait pu remercier la noble car c'était elle qui avait provoqué cela. Elle-même devait en avoir conscience puisqu'elle affrontait le marine du regard, la lèvre pincée et l'air très contrariée. Toutefois, elle n'eut pas le temps de lui demander pourquoi il s'excusait. Visiblement irritée de voir le médecin occuper l'attention du musicien, Yuriko en devint médisante. La blondinette ouvrit la bouche prête à se défendre. Il y avait des limites à ne pas dépasser. Oui, elle était loin d'être parfaite mais cette étrangère qui ne savait rien d'elle ne pouvait se permettre de lui porter atteinte de la sorte. Aucun son n'avait échappé de ses lèvres que son compagnon s'était tourné vers la brune pour prendre sa défense. S'il n'avait fait montre d'aucune impolitesse ou méchanceté, la brune en fut visiblement outrée. C'est avec un mouvement gracieux et vif qu'elle lui envoya son verre resté sur la table avant de tourner les talons avec dédain.

Il venait juste de recevoir un verre en pleine figure et quelle fut sa première action ? S'excuser pardi ! Lilianna lui répondit atterrée.


- Oh pitié, ne vous excusez pas ! C'est en me défendant que vous avez reçu ce verre. Ce serait à moi de m'excuser. Ce doit être une admiratrice de votre concert que j'ai dû vexer.

L'amnésique avait lancée cette hypothèse sans forcément savoir si elle était véridique ou non. De toute manière, cela lui importait peu. Ce qui comptait désormais, c'est que cette furie soit partie. En espérant qu'ils ne recroiseraient pas son chemin. Prenant sa serviette, elle se leva pour être à la hauteur du jeune homme et tenta tant bien que mal de lui essuyer le visage. Elle lui devait au moins ça ! Elle s'appliqua donc à pomper légèrement le front, puis l'arrête de son nez, ses joues, avant de glisser le long de sa mâchoire. Un sourire étira tranquillement ses lèvres.

- Vous sentez bon la limonade.

C'était peut-être la stupidité de la chose qui l'avait faite sourire mais elle s'était rendue compte qu'en effet, l'odeur embaumait légèrement autour d'eux. La serviette quant à elle, entre les mains expertes de Lilianna qui était de nature méthodique, venait d'enlever ce qui avait coulé le long de son cou. Malheureusement, la jeune femme constata que le vêtement n'avait pas été épargné. Elle approcha sa main libre de la joue de Nakata pour l'inspecter et constata que si le liquide avait en grande partie disparu, une portion du sucre subsistait toujours, rendant sa peau un chouïa collante. Il ne pouvait décemment pas passer le reste du repas dans cet état ! Et puis, si son T-Shirt était fichu, la blondinette s'en voudrait. Déjà qu'il lui avait passé sa veste qui reposait encore sur ses épaules. Aussi, elle le prit par la main et l'entraîna vers la salle d'eau que lui avait indiqué le tenancier un peu plus tôt.

- Suivez-moi. Nous allons essayer de rattraper les dégâts !

Une fois arrivée dans la salle d'eau, Lilianna se dirigea vers le lavabo et ouvrit le robinet pour humidifier la serviette. Si elle se dépêchait, peut-être qu'elle arriverait à s'occuper de la tâche. Il y avait également du savon. En plus, il pourrait pendant ce temps en profiter pour se rincer le visage. De plus, le temps qu'ils étaient dans la salle d'eau, cela laisserait aux gens le temps de détourner leurs pensées d'eux. Si la demoiselle y avait pris garde, elle aurait effectivement constaté que depuis l'intervention de Yuriko, ils étaient observés. Il fallait dire qu'en peu de temps, ce musicien et désormais sa compagne blonde, avait déjà attiré l'attention sur eux à plus d'une reprise. Même si c'était coutumier sur cet île, un divertissement était rarement éconduit.

La serviette prête à l'emploi, Lilianna referma le robinet avant de pivoter vers Nakata situé à une enjambée d'elle. Il était moins proche que tout à l'heure et cette vue d'ensemble lui permit d'apprécier la carrure du jeune homme moins dissimulée par la veste qui entourait présentement la demoiselle. Si son visage était déjà agréable à regarder, son corps aurait également fait des envieux. Il avait des épaules plus larges que ce qu'elle aurait imaginée, moulées dans son T-shirt qui mettait également en valeur son torse dessiné, qui se devinait en partie. Ce corps fin, faisait ressortir finement ses muscles dans un équilibre poétique. La jeune femme dû se rappeler que respirer était une fonction vitale à la vie et qu'elle avait conservé sa respiration prisonnière un peu trop longtemps. Reprenant donc une inspiration, elle lui demanda poliment en essayant de cacher sa confusion :


- Puis-je vous emprunter votre haut quelques instants ? J'arriverais peut-être à arranger les choses, ne serait-ce qu'un peu.





_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeLun 15 Jan - 18:46


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Elle était partie, et c'était une très bonne chose, mais l'artiste aurait franchement préféré qu'elle s'en aille sans faire d'histoire : la limonade qui achevait de pétiller dans sa tignasse, sur son visage et sur le haut de son T-shirt lui soufflaient très clairement que ça n'avait pas été le cas. Il soupira un instant, las, en fixant cette inconnue s'en aller avant de rabattre sa pleine attention sur Lilianna. Peu lui importait l'identité de cette folle furieuse ou les raisons de sa venue : Nakata était bien assez occupé avec la blondinette et ne souhaitait pas compromettre la douceur de cette soirée plus que rafraîchissante. L'hypothèse que cette dernière lança à propos de cette inconnue semblait envisageable, mais il n'empêchait qu'elle demeurait étonnamment sanguine pour une simple spectatrice envoûtée... S'il ne pouvait nier avoir toujours eu du charme et du succès auprès de la gent féminine, le forban n'avait fort heureusement jamais croisée d'hystérique pareille. Il lui était à ce titre compliqué d'estimer les tenants et les aboutissants de ses motivations, mais même s'il en avait été capable, il y avait fort à parier que son esprit n'aurait su se concentrer avec suffisamment de brio pour le lui permettre. Et pour cause, la blondinette venait de se redresser, serviette en main, et s'appliquait consciencieusement à ôter toute trace du liquide sucré sur le visage de l'ancien gouvernemental. Ce dernier, soudain muet, reprit un teint légèrement plus rosé face à cet acte délicat et indéniablement assidu, qu'il n'attendait pas, mais aussi et surtout face à la soudaine proximité qu'il entretenait avec la jeune femme. Leurs corps et touchaient presque, et leurs visages eux-mêmes n'avaient jamais été aussi proches... Sans vraiment se formaliser de ce quasi-contact, la jeune femme en vint même à toucher sa joue afin de constater que son visage était encore collant. Face à cette action inattendu, le futur corsaire sentit son cœur se dérober un instant de plus et détourna son regard, le souffle court. Cette caresse lui remémora l'instant précédent l'arrivée de l'autre cinglée et la légèreté preste avec laquelle elle lui avait saisi la main. Le Fenice s'apprêtait à répondre à la question demeurée en suspend depuis avant que le compliment incongru et la proposition entraînante de la demoiselle ne l'en dissuade pour le moment : ils s'éclipsèrent conjointement, elle le tirant avec conviction et lui la suivant docilement, sous les regards des quelques curieux qui avaient suivi la scène de bout en bout.

Lorsqu'ils furent enfin seuls et isolés, au sein de cette pièce blanche et pure, Lilianna se dirigea sans plus attendre en direction de l'un des robinets grâce auquel elle humidifia une serviette. Bête et les bras ballants, le forban demeura immobile et silencieux tandis qu'elle s'affairait, puis également lorsqu'il pivota et le scruta avec attention, semblant détailler son buste. S'il crut un instant qu'elle estimait promptement l'étendue des dégâts, son cœur lui souffla bien vite que ça n'était pas seulement ça. Cette seconde idée fut d'autant plus privilégiée lorsqu'elle revint à elle, une poignée d'instants plus tard, en lui demandant d'enlever son haut pour qu'elle s'en occupe. Toujours sans piper mot, ne trouvant par ailleurs pas la force de contester en lui déclarant qu'il pouvait s'en charger, Nakata s'exécuta donc, dévoilant ses abdominaux impeccables, sculptés par des années d'un entraînement des plus draconiens, puis ses pectoraux, ses trapèzes et ses biceps saillants, quant à eux burinés par les exercices manuels difficiles qui incombaient aux marins lorsqu'ils voguaient sur Grand Line. Encore et toujours légèrement déstabilisé, le blondinet s'approcha pour tendre son vêtement à la jeune femme puis pivota pour aller occuper un autre robinet, profitant de l'occasion pour souffler un bon coup et tenter désespérément de retrouver sa pleine contenance. Il ôta son bandeau rougeâtre qu'il laissa tremper une ou deux secondes puis s'appliqua consciencieusement à nettoyer son visage et son cou, à grande eau. Lorsque cela fut fait, le Fenice entreprit avec empressement de remettre un tant soit peu d'ordre dans sa chevelure dorée qui, sans son bandeau, avant tendance à retomber en une nuée de mèches négligées. Celles-ci, légèrement agrandie par l'humidité, lui retombaient jusqu'au niveau des paupières supérieures et de ses joues. Il eut néanmoins bien du mal à en tirer quelque chose de convenable et, finalement, tenta de remettre son bandeau bien en place.

C'est à cet instant précis qu'un soupir de plaisir leur parvint. Une porte s'ouvrit, et un couple encore à moitié dénudé la franchit, apparemment peu au fait des mœurs du pudeur qui avaient cours partout dans le Monde, mis-à-part sur cette fichue île. Si l'inconnue sembla momentanément ignorer les deux blonds, l'homme quant à lui adressa à Nakata un clin d’œil appuyé qui manquait singulièrement de discrétion. Lorsqu'ils eurent remis un peu d'ordre dans leurs tenues respectives, ils s'éclipsèrent, laissant le musicien et sa compagne dans un silence pesant que les gloussements avaient désormais laissé là. Exécrant ce couple de petites vertus et retrouvant bien malgré lui sa timidité naissante qu'il avait si durement chassée en remarquant qu'il était torse nu et que l'autre homme avait certainement imaginé que lui et Lilianna allaient se livrer volontiers à quelques plaisirs charnels, si ça n'était pas déjà fait, le pirate tenta de restaurer une once de dialogue entre eux deux pour briser un peu la gêne qui le hantait crescendo.



Ne... Ne vous en faîtes pas, c'est un vieux T-shirt..

C'était nul. Super nul. En fait, en grand romantique, et en sacré séducteur, l'artiste avait franchement du mal à se souvenir d'un seul traître moment où il aurait été aussi nul avec une demoiselle qui lui plaisait. De mémoire, ça n'était pas arrivé depuis des années... Il secoua la tête énergiquement, tentant de remettre un peu d'ordre dans ses pensées, mais n'y parvint que partiellement.
Quoi qu'il tente, l'image de ce couple qu'ils venaient de croiser lui revenait continuellement à l'esprit... Mais ce n'étaient pas leurs visages qu'ils arboraient, mais plutôt celui de Lilianna et le sien.


©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeLun 15 Jan - 21:54

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Elle s'attendait peut-être à ce qu'il refuse. À ce qu'il lui fasse comprendre à un moment donné que la demande était déplacée car il pouvait le faire seul. Lilianna avait réellement voulu rendre service mais s'était rendue compte un peu trop tard que sa requête pouvait paraître brusque. Pourtant, il l'accepta, dévoilant petit à petit un corps divinement sculpté. La jeune femme eut du mal à ne pas détourner les yeux de pudeur. Pourtant, en tant que médecin, il n'était pas rare qu'elle fut amenée à voir des femmes ou des hommes défaits de leurs chemisiers ou même de leurs pantalons, tout dépendamment des soins qu'elle avait à prodiguer. Et même si elle n'était pas une praticienne encore reconnue à travers tous les océans, la blondinette avait déjà été amenée à ausculter. Alors pourquoi ? Pourquoi le fait de le voir lui, simplement mettre à jour ses épaules et son torse, la mettait-elle mal-à-l'aise ? Elle n'était pas sûre de la réponse ou tout du moins, ne cherchait pas à s'aventurer dans ce dédale de questionnements et d'incertitudes. La jeune femme ferait de son mieux pour enlever la tâche, puis ils pourraient retourner dîner paisiblement. À moins que les cieux aient décidés de continuer à leur en faire voir de toutes les couleurs.

Essayant de se clarifier les idées, elle prit le vêtement que lui tendait Nakata et s'approcha du lavabo pour avoir un support. Elle replia le T-Shirt de sorte à avoir la tâche face à elle et tamponna à l'aide de la serviette qu'elle avait mouillée quelques instants auparavant. Le son d'un second robinet à côté d'elle lui fit brièvement les yeux, lui faisant découvrir l'objet de ses émois en train de se rincer le visage. Il avait retiré son bandeau, laissant à découvert une chevelure en bataille qui lui conférait un charme rebelle. Craignant de se montrer impolie, mais surtout ne voulant pas que son cœur lui échappe pour mieux se déchaîner dans sa poitrine, la demoiselle se recentra sur son affaire, sans plus lever la tête. Elle ajouta une lichette de savon et se mit à frotter le tissu entre ses mains comme elle avait vue faire sa mère enfant, lorsqu'elle s'en prenait à une tâche plutôt tenace. Elle ne savait pas si cela aiderait mais elle pouvait toujours essayer. Après quoi, elle rinça la partie anciennement maculée de sucre. Cette petit diversion lui avait permis de se remettre quelque peu.

Toutefois, son repos fut de courte durée. Alors qu'elle s'apprêtait à regarder le résultat, un son se fit entendre, manquant de la faire sursauter. Ils n'étaient pas seuls. Au début, Lilianna était restée neutre. Ce ne fut que l'histoire de quelques secondes. Quelques secondes où une porte s'ouvrit, démasquant deux personnes qui visiblement, avaient trouvés un moyen de rendre leur soirée plus exaltante. La blondinette fit soudainement le rapprochement avec le son qu'il avaient entendu, ses joues et ses oreilles s'enflammant ni une ni deux.


*Oh mon dieu... *

La prude jeune femme pencha à nouveau la tête sur le vêtement, dans le lavabo. Elle ne savait plus où se mettre, sentant qu'elle n'aurait pas dû se trouver à proximité de deux personnes en plein ébats. Même si cela dit, l'endroit n'était probablement pas le plus approprié. Aussi, bien qu'elle aurait voulu regarder si son travail avait payé, elle resta encore un peu dans sa position, faisant mine d'être absorbée.
Le marine fut le premier à briser le silence gênant qui s'était installée et en son for intérieure, l'amnésique lui était reconnaissant de l'avoir fait. Elle n'aurait pas su que dire et il lui fournissait de quoi reprendre la conversation même si la scène qu'elle venait de voir était encore fraîche dans sa mémoire. La femme qui n'avait eut visiblement que peu d'intérêt à se dissimuler lorsqu'ils les avaient vu. Ou même... le fait de pouvoir se montrer dans sa plus simple parure à autrui... C'était le genre de choses que Lilianna avait dû mal à concevoir. Sortant le T-shirt du lavabo après l'avoir essoré, elle fit l'effort de lui répondre pour ne pas laisser son effort être vain.


- Je... j'ai fini.

En effet, une tâche d'eau plus large avait remplacée la tâche de sucre. Elle avait essayé de ne pas mouiller tout le tissu mais elle n'avait pu faire que cela. S'il pouvait sécher un peu, le jeune homme pourrait remettre son T-Shirt un peu plus tard. Mais comment allait-il faire en attendant ? Il n'allait tout de même pas sauter le repas ? Et il pourrait prendre froid s'il n'était pas habillé correctement. Elle resta silencieuse réfléchissant à une potentielle solution. Finalement, une idée lui vint à l'esprit.

- Écoutez, voilà ce que je vous propose. Étant donné que votre T-Shirt n'est pas mettable pour l'instant, pourquoi ne pas le faire sécher dans votre chambre ? Vous avez encore votre clé, non ? Pendant ce temps, je vais aller voir l'aubergiste. Peut-être aura-t-il quelque chose à vous passer pour ce soir, le temps que vous dîniez et que votre habit soit sec. Vous lui rendrez demain.

Retrouvant le sourire d'avoir échafaudé tout un plan face à cette situation dans laquelle ils s'étaient retrouvés bien malgré eux, la jeune femme lui laissa à peine le temps de répondre. Elle lui fourra son T-Shirt dans les bras et lui remit la veste qu'il lui avait si gentiment prêté sur les épaules. Hors de question qu'il n'attrape un mal par sa faute !

- Tenez, vous en avez plus besoin que moi ! Merci encore.

Sur ces mots, elle trottina hors de la pièce pour regagner l'accueil où l'aubergiste essuyait des verres d'un geste monocorde que l'expérience avait forgé. La demoiselle lui adressa un piteux sourire tout en relatant de manière très très raccourcie, les évènements.

- Désolée de vous déranger. Voyez-vous, nous étions à table avec mon ami et il y a eut un petit accident. Il doit changer de haut. Auriez-vous quelque chose sous la main que vous pourriez lui prêter à porter s'il-vous-plaît ? Vous nous rendriez un grand service.

L'aubergiste l'avait écouté patiemment sans forcément intervenir. Il avait depuis le comptoir, lui aussi assisté au petit remue-ménage qui avait eu lieu il y a quelques instants. Ce genre de scène était fréquente, dans son établissement également. Tant que les clients ne cassaient rien ou ne le mettait dans l'embarras en créant une ambiance importune, il n'intervenait pas. Les clients étaient en général assez grands pour se débrouiller tout seuls et cela divertissait généralement le reste de la salle. Il ne se délectait pas du malheur des gens mais considérait que les expériences vécues par les gens étaient précieuses et qu'ainsi en allait la vie. C'était peut-être des situations que certains d'entre eux retrouveraient en dehors de cette île de toute manière. Lui était là et essayait d'apporter un bon service à ceux qui passaient dans son auberge. Or, cette cliente venait de lui demander un service. Finissant son verre, il hocha la tête et partie dans une salle en arrière, laissant la blondinette patienter un peu. Il revint avec une chemise, similaire à celle des serveurs. Il en avait toujours quelques unes en réserve, de différentes tailles. Or, au vu du gabarit du jeune homme qui l'accompagnait, la taille devrait faire. En plus, c'était un peu une façon de remercier ce garçon qui avait donné une si belle interprétation qui avait ravie sa salle ce soir.

- Tenez, la taille devrait convenir normalement.

- Merci, merci beaucoup ! répondit Lilianna, heureuse d'avoir réussi sa mission.

Avant de partir, elle s'informa également du numéro de la chambre de Nakata, se rendant compte qu'elle l'avait laissé sans lui demander. L'aubergiste qui avait bonne mémoire -toujours utile pour accumuler dans un coin de sa tête les histoires qu'il voyait ou entendait à ressortir plus tard- se souvint des deux dernières clés qu'il avait donné. Chose plus remarquable encore qui les avaient maintenus dans sa mémoire, s'il arrivait que des gens réservent une chambre seule, il fallait savoir que la majorité des clients réservaient pour deux. Se doutant qu'elle ne mentait pas puisqu'ils étaient venus ensemble, il lui fournit l'information demandée. La pirate réitéra ses remerciements avant de s'éclipser et de gagner des escaliers au fond de la salle, menant aux chambres. Arrivée devant la porte qui l'intéressait, elle frappa doucement.






_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMer 17 Jan - 1:07


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Par un heureux hasard, Lilianna venait tout juste de nettoyer la tâche sucrée qui avait agrémenté son haut lorsqu'il brisa le silence : elle se redressa donc et s'approcha pour le lui rendre. Le pirate la remercia doucettement, récupérant son habit tandis qu'elle lui faisait une proposition quant à la suite des événements. Elle voulait manifestement qu'il passe le dîner dans les meilleures conditions possibles... Un tempérament si désintéressé était définitivement tout à son honneur, et la rendait d'autant plus charmante qu'elle ne l'était déjà. L'artiste acquiesça lentement tandis qu'elle, emplie d'un regain de force et de détermination, semblait vouloir s'activer pour enterrer cette mésaventure passée aussi vite que possible, afin de pouvoir s'en retourner à leur repas qui, à ce rythme, risquait fort de s'éterniser. Ne souhaitant pas entraver sa bonne volonté, Nakata se tut et se rhabilla promptement avant de suivre ses consignes : il ne souhaitait pas continuer à attirer l'attention des clients sur lui, pas à moitié dénudé. Il traversa donc la salle du restaurant seul et se dirigea vers les escaliers, grimpant jusqu'à sa chambre dont le numéro était inscrit sur la petite clé que le tenancier lui avait remise lorsqu'ils étaient entrés. Il pénétra dans ladite chambre et, sans refermer la porte à clé, la claqua avant de se remettre torse nu. Il accrocha son T-shirt à un cintre, présent dans une armoire, seul mobilier à l'acception d'un lit quelconque et modeste, puis s'approcha de la fenêtre pour lorgner à travers celle-ci. Dehors, la nuit s'était alourdie, obscurcie, à l'exception de quelques étoiles flamboyantes qui continuaient à illuminer l'atmosphère féerique, enivrante et si particulière d'Attraction Town. Le musicien profita de cet instant de calme et de quiétude pour clore ses paupières et retrouver le plein contrôle de sa propre personne. Il s'était passé beaucoup de choses plus ou moins gênantes durant ces dernières minutes, tant et si bien qu'il avait peine à croire qu'ils pourraient s'en retourner à leur repas sans que cela n'ait la moindre répercussion sur la discussion qu'ils entretenaient... Il craignait que la blondinette ne se montre plus timide et plus distante qu'auparavant. Ils avaient déjà eu tant de mal pour échanger naturellement... Le Fenice poussa un long soupir de lassitude en se faisant une raison. Il n'y avait dans les faits que très peu de chance pour que leur relation ne persiste jusqu'au lendemain. En temps normal, et puisqu'il n'était jamais doué de mauvaises intentions, cela ne l'aurait pas percuté outre-mesure. Le voyageur avait pour habitude tenace de tisser des dizaines d'amitié avant de les abandonner quelques heures plus tard : c'était le propre de tout périple. Mais cette fois... Il voulait passer davantage de temps avec cette demoiselle. Apprendre à la connaître, à déceler ses défauts et à les apprécier tout autant qu'il avait su remarquer et admirer ses qualités. Sauf qu'il ne pouvait pas espérer tout savoir d'elle s'il se refusait à lui livrer la vérité sur sa propre personne...

Il s'était donc déjà fait une raison lorsque la main délicate toqua timidement à sa porte. Sans plus attendre, l'artiste, nettement plus sérieux et plus serein, se dirigea jusqu'à elle et l'ouvrit, découvrant alors Lilianna qui était manifestement en possession d'une chemise. Il se rendit alors compte qu'il était toujours torse nu, et qu'il n'avait pas bougé depuis qu'il était entré dans sa chambre, tout absorbé à sa méditation. Il ne tarda guère à s'excuser, attrapa la chemise délicatement et invita la demoiselle à rentrer avant d'aller se placer dans un coin de la pièce pour l'enfiler.


Merci de vous être donné tout ce mal... Je... j'aimerais que vous rentriez, si cela ne vous dérange pas. Juste un instant. J'ai quelque chose à vous dire et j'aimerais que vous soyez la seule à l'entendre.

Si elle acceptait et qu'elle s'exécutait, et une fois vêtu à nouveau décemment, Nakata l'inviterait à s'asseoir sur le lit et irait quant à lui prendre place face à elle, à même le sol, le dos contre le mur. Les jambes fléchies et les mains sur les genoux, il fixerait son regard à nouveau barré par son bandeau fétiche sur le plafond, et prendrait son courage à deux mains pour livrer à Lilianna les renseignements qu'il se devait de lui offrir, mais qu'il craignait tant de lui avouer. Il avait préféré s'asseoir et s'écarter d'elle mais aussi de la porte pour qu'elle ne se sente pas oppressé : une preuve de tact, une énième, pour ce jeune pirate qui voulait avant toute autre chose qu'elle ne se méprenne pas ni sur ses intentions, ni sur son vécu.

Je ne suis pas un marine. Ou plutôt... Je ne le suis plus. Je ne vous l'ai pas dit, parce que j'avais peur que vous le preniez mal, ou que vous me perceviez d'un mauvais œil... Je suis désolé. C'est stupide de ma part. J'ai déserté, à la vérité. Depuis quelques temps déjà... Je suis de ceux qu'ils considèrent comme un criminel, comme un paria et un renégat. J'ai tendance à croire que je tiens plus du pirate mais... L'un dans l'autre, je ne suis pas nécessairement fréquentable. D'aucun point de vue. Je comprendrais que vous préfériez qu'on s'en tienne là.

D'une certaine manière, ça faisait un bien fou de le lui avouer. Il n'aimait pas l'idée de passer pour un homme qu'il n'était plus. Certes, cela avait bien moins d'impact sur sa psyché et ses valeurs que le commun des mortels n'aurait pu l'envisager, mais il n'empêchait que cela apportait à tout le moins une nuance conséquente quant à la légalité elle-même... Et puis, mentir à Lilianna lui aurait fendu le cœur. Elle lui était apparue si douce, si sincère et si spontanée durant tout leur échange... Le Fenice ne souhaitait pas abuser de sa naïveté outre mesure. Elle méritait a minima de savoir à qui elle s'adressait lorsqu'elle prenait la parole à son attention. Restait à savoir ce qu'elle en pensait. L'artiste, quant à lui, resterait le regard cloué sur les lattes du plafond, à attendre un verdict de la part de cette si plaisante compagnie. Une chose était sûre : si elle décidait de s'en aller, il ne l'en empêcherait pas... mais risquait de ne pas retourner dans la salle à manger de si tôt.


©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMer 17 Jan - 9:29

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Combien de fois cet individu dérèglerait-il le rythme cardiaque de coutume si docile de Lilianna ? C'est un Nakata torse-nu qui vint lui ouvrir la porte. Outre les atouts qu'elle avait eu l'occasion de pouvoir observer un peu plus tôt, il arborait une expression plus sérieuse qui lui donnait un autre charme. Il s'excusa promptement de sa tenue avant de récupérer la chemise que lui tendait la jeune femme. Cette dernière, s'apprêtait à se retirer et à retourner à table pour l'attendre lorsqu'il l'invita à entrer. Il voulait disait-il, lui confier quelque chose qu'il ne voulait visiblement pas partager avec le reste de la salle.

La demoiselle entra sans se douter un instant de ce qu'il voulait. Elle avait déjà décidé de lui faire confiance mais aussi que plus rien ne viendrait gâcher leur soirée. Pourtant, sa curiosité naturelle ne tarda pas à s'éveiller faisant travailler son cerveau par la même occasion. C'est pour cela qu'il faisait cette tête lorsqu'il lui avait ouvert. Il devait très certainement méditer à ce sujet ou à la manière de lui annoncer. S'agissait-il de quelque chose qui les concernait tout deux ? Il allait lui annoncer que la soirée finissait maintenant parce qu'une force supérieure ne voulait somme toute pas les laisser profiter d'un moment paisible. Il en aurait eu assez de ne pouvoir quérir le repos qu'il était peut-être venu chercher au départ. Ou non ! Pire ! Il aurait finalement fait le rapprochement avec ce que lui avait dit la pirate plus tôt et avait pris sa décision. La laisser filer par bonté ? Lui mettre les menottes ? Peut-être voulait-il qu'ils soient seuls à cette fin. Que la blondinette se retrouve isolée d'un équipage sans doute sur l'île dont il se mettrait en quête après s'être occupée d'elle.

Tandis qu'il l'invitait à s'asseoir sur le lit, les différentes possibilités qui germaient dans son esprit tournaient tour à tour sans qu'elle sût ce qui pouvait avoir une once de pertinence dans tout cela. C'est mécaniquement qu'elle alla se poser sur petit lit, modeste mais accueillant, avec sa tête en bois foncé qui ressortait sur les murs clairs de la pièce. Le matelas était plutôt confortable de ce qu'elle put juger en s'y asseyant. Au moins, si la soirée devait prendre une tournure moins agréable pourrait-elle avoir un lit confortable où pleurer ses mésaventures jusqu'à trouver le sommeil. Enfin, si l'une de ses hypothèses s'avéraient exactes, il se pourrait qu'elle ne quitte cette chambre que pour être conduite dans un endroit moins agréable, en tant que prisonnière. Et c'est sûrement ce qui adviendrait car même si elle n'était pas bonne combattante, elle n'aurait de toute manière pas le courage de se battre. Pas contre lui.

Le jeune homme pourtant qui s'était installé à une distance raisonnable de Lilianna ne montrait aucune intention hostile. Sans nouvelle information de sa part, la jeune femme commençait à arriver à court de pensées et ne pouvait que détailler la pièce pour se maintenir occupée. Malheureusement, elle eut vite fait le tour. Et surtout, son regard était attiré par l'objet réel de ses pensées assis en face d'elle. Peu de temps s'était écoulé et pourtant le médecin crut que cela faisait déjà un moment qu'ils étaient là, face à face, dans cette pièce silencieuse puisque la plupart des gens étaient en train de dîner et que ceux qui avaient préférés une autre activité étaient camouflés par la plus que décente insonorisation des chambres. Lorsque la demoiselle le vit finalement ouvrir la bouche, ses muscles se crispèrent légèrement sous la tension tandis qu'elle lui accordait toute son attention.

Pourtant, l'effet inverse se produisit au fur et à mesure que le marine... enfin l'ex-marine se confessait. La vie offre parfois des surprises intéressantes. C'en était une pour Lilianna que la résolution du quiproquo détendit plus que ce qu'elle aurait cru. Quand il eut fini, bien malgré elle, elle pouffa. L'amnésique se hâta de mettre sa main devant sa bouche pour se retenir mais finalement, elle ne fit qu'empirer le phénomène et se mit à rire de bon cœur. Elle essaya bien vite de se calmer voulant justifier sa réaction auprès de Nakata qui risquait de se sentir vexé après une telle révélation. Mais elle ne pouvait le regarder en face sans repartir de plus belle. Une véritable crise de rire. Et Seigneur ce que ça pouvait faire du bien ! Elle venait sans nulle doute de relâcher une pression consciente et inconsciente qu'elle traînait depuis le début de soirée. Se penchant en arrière pour allonger son dos sur le lit, elle put observer le même plafond que son compagnon. Un ciel étoilé aurait été plus approprié mais le plafond, c'était bien aussi. Les mains posées sur son ventre et le regard rivé vers l'intense uniformité du plafond, elle put enfin prendre la parole.


- Excusez-moi pour cette réaction inappropriée. J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop. J'en serais un peu triste. En fait, plus qu'un peu.

Elle lui avait confiée cette vérité sereinement et naturellement. Être honnête lui permettrait peut-être de limiter la colère du blondinet. Mais elle tenait à s'expliquer assez rapidement également. C'était encore là la meilleur manière pour lui de comprendre. En effet, malgré le fait que la crise de fou rire la soulagea de ses tensions, c'était avant tout la situation qui l'avait provoquée.

- C'est drôle parce que je pense que nous sommes partis sur un malentendu. Je suis une pirate moi aussi. Disons plutôt que peu après avoir pris la mer, j'ai rejoins un groupe de pirate, très gentils d'ailleurs, et j'ai voulu me faire mon idée.

Elle se demandait quelle tête pouvait faire le jeune homme à cette révélation mais elle ne releva pas la tête, essayant juste d'imaginer. La vérité serait son secret à lui.

- En vérité, quand vous m'avez annoncée être un marine, j'ai pris peur. Certaines personnes catégorisent juste les gens en pirate ou marine, en méchant, en gentil. Et je craignais qu'en apprenant que je sois une pirate, vous ne... me fassiez du mal.

Elle repensa à la façon dont elle avait fui. Même si pour le coup, la réaction aurait été légitime, elle ne l'avait pas fait. Parce qu'il y avait plus d'une chose à prendre en compte lorsqu'il s'agissait de relations sociales entre les individus. Les gens sont plus complexes qu'un simple schéma universel et leur psychologie toutes aussi différentes les unes les autres qu'il existe d'animaux dans le monde. Une réaction est rarement pleinement évidente. Lilianna poursuivit son récit, ainsi lancée.

- Finalement, je suis revenue parce que vous sembliez de ces personnes qui ne s'arrêtent pas juste à cela. Je me sentais mal de vous le cacher et j'espérais pouvoir vous avouer en douceur, quand elle est arrivée. Je n'ai pas eu le temps de vous le dire plus tôt et j'en suis sincèrement désolée mais je pense... que je me serais sentie mal si vous m'aviez regardé comme une criminelle ou un monstre. Si vous... si vous vous étiez mis à me haïr... je...

*...j'en aurais souffert*


Mais toutes les vérités n'étaient pas faciles à avouer et la dernière phrase était restée bloquée dans sa gorge. Lilianna ferma les yeux, resserrant les mains qui étaient toujours sur son ventre et cherchant à respirer calmement, régulièrement. Derrière le voile de ses yeux clos, elle voyait le visage du blondinet, empreint de colère ou de haine. De déception. Elle se concentra plus profondément sur son souffle, sentant sous ses mains son ventre monter et redescendre. Monter et redescendre. Des petits mouvements réguliers et apaisants dans un tourbillon de sensations.





_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMer 17 Jan - 15:41


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Lorsqu'elle se mit à rire dans un accès incontrôlable, pour la première fois depuis le début de leur repas, le blondinet sentit son cœur s'alléger sans pour autant parvenir à cerner amplement la raison d'une telle réaction. Il demeura silencieux, rabattant son regard sur la demoiselle désormais allongée tandis qu'elle retrouvait son calme difficilement, entre deux éclats francs et sincères, si spontanés qu'ils auraient très certainement amenés Nakata à rire à son tour s'il n'avait pas été empreint d'une véritable et sourde incertitude quant à la raison de cette joie vive et manifestée. Finalement, lorsque les paroles de son interlocutrice se déversèrent dans la pièce, elles furent accueillies chez le musicien par des sentiments indéniablement paradoxaux : il était d'un côté plus que rassuré de voir qu'elle ne lui en tenait pas rigueur, et même qu'elle n'avait elle-même plus cette dénomination de civile et de citoyenne, mais il se sentait également incroyablement honteux de s'être fait un sang d'ancre à ce sujet et de n'avoir pas osé lui dire la vérité d'entrée de jeu. Il se serait évité bien des tourments, et leurs échanges n'en auraient été que grandement facilités... Les yeux un peu perdus dans un premier temps, il se mit néanmoins à ricaner à son tour, relâchant enfin la pression qui l'habitait depuis qu'il était entré dans cette pièce modeste mais désormais chaleureuse, accueillante et pleine de vie. Et dire que toute cette angoisse venait à la base d'une simple mésentente... Le Fenice écouta patiemment et silencieusement Lilianna tandis qu'elle exposait son propre ressenti quant à la situation, et à l'identité de marine qu'il avait entretenue maladroitement depuis le début de leurs échanges. Petit-à-petit, il la sentit devenir moins optimiste, moins enjouée, à mesure que son discours devenait plus terne et anxieux. Puis, finalement, n'y tenant plus, alors qu'elle commençait à lutter pour trouver les mots, le criminel se redressa, s'avança jusqu'à elle et, doucement mais fermement, l'attrapa par la main, la releva en position assise et la prit dans ses bras.

C'était une étreinte machinale, naturelle. Le blondinet n'y avait pas réfléchi, à dire vrai : elle lui était venue spontanément tandis qu'elle exposait le mal être dans lequel la situation l'avait placée, et la crainte qu'elle avait pu ressentir en imaginant qu'il puisse s'avérer dangereux ou menaçant pour elle. Il n'aimait pas l'idée de l'avoir inquiétée de la sorte, alors qu'elle n'avait fait que lui livrer de la joie et de la candeur depuis leur rencontre. Cependant, cette étreinte lui permettait également de se soulager lui-même, de retrouver sa sincérité vis-à-vis de cette jeune femme qu'il avait bien malgré lui tourmentée. Ils n'avaient aucune raison de s'en vouloir, aucune raison de se craindre, ni aucune raison de demeurer distants, fut-ce par précaution ou par sécurité. Ils étaient tout deux des pirates, savaient que leur condition, quoi que couplée à celle d'anonyme, revêtait un danger certain et constant. Dans des termes plus simples et plus usagés, ils étaient tout bonnement dans le même temps... Si leur contact ne fut finalement que très bref, il sembla durer une éternité pour l'artiste qui, finalement, relâcha la pression et s'écarta de Lilianna. Il lui tendit alors une main, tout sourire, et l'invita à redescendre pour finir leur repas sans faire cas du contact bref mais chaleureux qu'ils venaient d'entretenir.


Viens. Redescendons. Retournons en bas, ils ont dû nous servir, depuis le temps.

Avec cet échange, et cette vérité rétablie, quelque chose avait changé entre eux, du point de vue de Nakata tout du moins. Il l'avait tutoyée sans vraiment y songer à deux fois. Il ne la respectait pas moins, au contraire : il sentait tout simplement qu'il avait dorénavant le droit d'être plus proche d'elle, plus familier, sans risquer de compromettre la relation naissante qu'ils instauraient conjointement depuis le début de l'échange. Il ne savait pas encore comment allait s'achever cette soirée romanesque, ni quel souvenir il allait conserver de Lilianna une fois qu'ils se seraient quittés, mais le Phoenix voulait être certain d'une chose : qu'ils continueraient à vivre dans le cœur de l'autre. Au final, le forban avait avant toute autre chose envie d'entretenir avec elle une relation honnête et sincère, dans le sens le plus pur du terme. Et il savait qu'en se livrant leurs visions des choses l'un l'autre, ils avaient avancé d'un pas franc dans cette direction.
Si la jeune femme acceptait de lui prendre la main, il la guiderait tranquillement et d'un pas lent jusqu'à leur table, où ils pourraient retourner prendre place sagement. Il espérait tout simplement que le repas s'achèverait désormais aussi calmement qu'il n'avait commencé, et voulait de tout cœur que rien d'autre n'interrompe l'idylle qui venait les saisir. Malheureusement, le mythique risquait fort de déchanter : il était bien placé pour savoir que la quiétude n'était jamais qu'éphémère, a fortiori sur l'île des passions...


©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
Lilianna Windspell
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue25/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/80Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 1.010.000 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeMer 17 Jan - 18:45

Deux têtes blondes en voyage


"Sur cette île où la magie influe sur les relations charmant les cœurs, la destinée nous a fait nous rencontrer. Ce jour-là, notre lien s'est formé. Un lien qui subsisterait bien au-delà du mirage de l'île de l'attirance."



Une main, salvatrice, vint lui sortir la tête de l'eau, lui éviter de peu la noyade. Elle se sentit soulevée doucement. Le temps que son cerveau assimile l'information, elle se retrouvait dans les bras de Nakata la serrant contre lui. Cet acte chaleureux la réconforta presque instantanément. Lilianna se sentait apaisée. Il n'était donc pas fâché. Nulle haine, nulle déception. Ce simple geste parlait pour eux deux, réconciliant leurs esprits. À ce moment, elle osa croire, toute en confiance, qu'il emporterait une partie d'elle, même après avoir quitté Attraction Town. La jeune femme en tout cas, savait que dorénavant ce lien serait précieusement conservé dans son cœur. Lorsqu'il s'éloigna pour mieux lui tendre la main, elle lui la lui offrit sans hésiter.

- Tu as raison. J'avoue que je commence à avoir faim.

La demoiselle passa du vouvoiement au tutoiement avec le même naturel qu'il venait de le faire. Elle trouvait effectivement cela plus approprié à la proximité qu'ils entretenaient désormais. Le sourire aux lèvres en pensant à cette belle soirée et surtout au merveilleux gibier qui devait l'attendre dans l'assiette, elle se laissa entraîner joyeusement. Ils redescendirent l'escalier l'un derrière l'autre en se tenant la main. Une fois en bas, la jeune femme le lâcha pour regagner sa place à table.

Du fond de la salle, le serveur qui avait prit leur commande, voyant que les deux compagnons étaient revenus, s'en alla en cuisine chercher leur repas. Ils avaient eu la grande amabilité de garder leur commande en cuisine au chaud, en attendant leur retour. Pour divers raisons, ce genre de situations leur arrivait parfois où les clients s'absentaient pour sortir sur la terrasse ou au contraire, gagnaient leur chambre en faisant passer le temps à leur manière. Aussi, quelques minutes après s'être installés, le serveur se présenta avec un plateau dans les mains, chargés de leurs plats. Ces derniers furent disposés devant les convives. Lilianna regarda son assiette avec envie. Éternelle gourmande, elle savait apprécier la nourriture à sa juste valeur. Or, la richesse du plat et les senteurs qui lui parvenaient au nez ne firent que lui mettre l'eau à la bouche. Elle détaillait la belle assiette, les yeux brillants, avec un plaisir non feint. Le gibier avait une belle couleur et était paraît de divers herbes aromatiques. Des légumes de saison avaient été cuits en accompagnement. Dans un petit bol était disposé un carré de beurre et dans un autre une sauce au poivre qui sûrement ferait merveille avec la viande. Quelques tranches de pains frais avaient été disposées dans un petit panier à côté duquel un petit bol contenait une salade de chou finement râpé. Finalement, entre le beurre et la sauce au poivre se trouvait un dernier petit bol où reposaient des petits cubes de fromage.
Avant de s'en aller pour les laisser manger, le serveur disposa un pichet d'eau pour qu'ils puissent se désaltérer durant le repas. Prenant ses couverts, elle adressa un sourire à Nakata.


- Ça a l'air délicieux ! Je ne regrette pas qu'on soit venu ici. Je te souhaite un bon appétit !

Sur ces brèves mais pertinentes paroles, la blondinette creusa son repas. Elle découpa un morceau de viande qu'elle porta à bouche. La viande fondait sur sa langue. Elle avait voulu goûter nature pour pouvoir mieux apprécier la saveur. Après quoi, elle prit un peu de la sauce au poivre sur sa fourchette pour pouvoir la goûter. Puis ce fut au tour des légumes de passer en jugement et ainsi de suite, individuellement d'abord. Après quoi, elle put entamer son repas à proprement parler. Après quelques bouchées qui apaisèrent un peu ses papilles et son ventre, elle était de nouveau apte à tenir une conversation.

- Tu disais avoir... arrêté ta carrière. Et tu sembles beaucoup aimer la musique mais tu ne sembles pas avoir cherché à ne vivre que de cela. Tu dois bien aspirer à quelque chose en particulier. Un rêve que ton ancien statut ne permettait plus d'atteindre, non ?

Étant donné qu'il avaient tombés certaines barrières, Lilianna s'était permise de ne plus craindre les questions. Elle poserait, en évitant tout de même d'aborder des sujets trop indiscrets. S'il ne souhaitait pas lui répondre, il n'aurait qu'à lui faire savoir. Pour elle, ils en étaient au moins à ce niveau de franchise. Elle ne se vexerait pas de ses silences mais si jamais elle abordait un sujet sensible, la jeune femme aimerait qu'il ne ressente aucune obligation. Aussi, elle retranscrivit cette pensée en mots pour lui, à voix haute, avant de lui laisser la parole.





_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue52/75Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Left_bar_bleue879/1000Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitimeJeu 18 Jan - 23:28


Deux têtes blondes en voyage. ♠️
❝ Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un jeune pirate encore anonyme, maudit par le fruit du démon du Phoenix qui lui confère des capacités extraordinaire. Après s'être heurté aux Tenryubitos et au rempart qu'ils forment entre la marine et l'équité, il a décidé de rejoindre la Révolution puis de prendre son indépendance en tant que forban. Il poursuit depuis son rêve en arpentant les mers du globe seul, à la recherche de compagnons et de justice.

Résumé des précédents RPs • Après s'être baladé au gré des océans, la route de Nakata l'a doucement mené sur West Blue, où il eut droit à un lot de rencontres plus intéressantes les unes que les autres. Après de nombreux affrontements, il s'apprête à remonter en direction de North Blue, où il souhaite poursuivre son parcours initiatique dans la quête de camarades.






Présentation brève du personnage • Lilianna Windspell est une jeune demoiselle pleine de vie et de bonne humeur, d'une candeur extraordinaire. Facilement amusée et profitant de la vie comme elle lui vient, elle n'hésite pas à se sociabiliser au cours de ses voyages. Férue de lecture, elle passe le plus clair de son temps à l'étude d'innombrables ouvrages, lorsqu'elle n'est pas sous l'emprise de la gourmandise.

❝ Laisse-moi raconter ❞


Ils semblaient, l'un comme l'autre, comme libérés d'un poids conséquent qui n'avait eu de cesse de les tirailler et de les malmener depuis le début de la soirée. Il avait fait le bon choix, en se livrant à elle, en lui exposant sa part de noirceur subjective que d'autres auraient pu fuir... Il sentait que ce repas allait connaître comme un renouveau, allait arborer une seconde peau, plus saine et plus agréable pour eux. Le musicien et la demoiselle descendirent main dans la main, avant de s'en retourner à leur table où un serveur leur amena promptement leurs commandes. Si Nakata ne pouvait qu'apprécier les odeurs et les parfums de leurs plats, ainsi que la beauté apparente de ces véritables chefs d’œuvres culinaires, ses pensées continuaient à être exclusivement orientées vers sa chaleureuse compagnie. Ses yeux, eux aussi, n'avaient de cesse de s'orienter vers la belle, avec une complicité qu'il n'aurait pas été capable d'arborer quelques minutes auparavant. Finalement, ils se souhaitèrent bon appétit et ce ne fut qu'à cet instant précis que le Phoenix fit un petit peu plus attention à ce qu'il avait dans son assiette. Il s'agissait d'une viande frit, certainement blanche, et d'une salade composée aussi colorée que resplendissante. Convaincu par l'aspect de cette assiette, il ne tarda guère à se laisser également transporter par ses saveurs, profitant des premières bouchées avec la même gourmandise que Lilianna. C'était son premier repas depuis qu'il avait posé les pieds sur Attraction Town, et toutes ces péripéties lui avaient fait oublier temporairement sa faim sourde et son état de fatigue croissant. Bien entendu, le Fenice était encore suffisamment en forme pour prolonger cette plus que charmante soirée, mais il savait néanmoins qu'il trouverait son lit avec une satisfaction sans borne... Cependant, l'heure était à la discussion, et la jeune femme ne tarda guère à le lui rappeler en posant une question quant aux raisons de sa désertion et quant à ses objectifs actuels, d'une manière habilement et subtilement détournée, omettant toutes les informations compromettantes qui auraient pu attirer la méfiance des clients alentours. Lorsqu'elle prit la précaution de déclarer qu'il ne devait pas se sentir obligé de répondre, l'artiste sourit, attendri par la politesse, avant de reprendre un masque légèrement plus terne. Sans être vraiment triste et sombre, il allait sans dire que les événements que toute cette affaire ressassaient en lui n'étaient pas spécifiquement des événements optimistes et bienheureux...

C'est... Assez long à résumer. Disons que je cherche à oeuvre pour le bien commun... C'est très romanesque, dit comme ça, mais ça l'est bien moins, en vérité. J'ai simplement songé que... Ma vision de la justice divergeait de celle qu'on m'imposait, tout bêtement.

La réalité était assurément plus lourde à porter, mais le Phoenix ne pouvait décemment pas livrer ces souvenirs si tristes et si maussades à sa compagne de soirée, eut égard du réconfort que sa présence seule lui prodiguait. Il n'avait guère envie de briser la féerie du moment avec des pensées sombres et des dires cruels, acerbes... Et ne voulait surtout pas livrer une facette moins glorieuse de lui à Lilianna. Enfin ! Il n'était pas le seul dont les motivations étaient concrètement un mystère. Et comme ils devraient attendre d'être seuls pour qu'il soit plus complet et plus exhaustif dans ses précisions et indications, Nakata se contenta dans un tout premier temps de renvoyer la question à la jeune femme, curieux de savoir comment une blondinette doctoresse et si à l'écoute des autres pouvait finalement se tourner vers l'obscure piraterie, fréquemment pointée du doigt par tous les bien pensants de ce système en perdition.


Et toi ? Tu aurais pu naviguer sur un navire civil, non ? En tant que médecin, les offres ne doivent pas manquer... Pourquoi cette décision ?

Mieux valait toujours rester précautionneux et éviter de citer dûment les choses qui risquaient de leur attirer l'inimitié des curieux qui attraperaient leurs paroles au passage... Le Fenice n'avait jamais spécialement voulu s'attirer des ennuis et maintenant qu'il savait que Lilianna, elle aussi, risquait de passer un sale quart d'heure si la marine lui mettait le grappin dessus, il entendait bien demeurer plus discret à ce sujet que jamais. Mais il faisait confiance à son interlocutrice pour savoir de quoi il en ressortait précisément : elle n'avait pas l'air sotte, au contraire même. Dans tous les cas, en attendant d'avoir une idée plus précise encore de la personne qu'il avait face à lui, le musicien allait continuer à déguster son plat avec pourtant une crainte naissante : le repas finirait par toucher à sa fin... Et à ce moment-là, qu'adviendrait-il d'eux deux ? Il n'avait pas envie de délaisser la blondinette aussi tôt. Leur rencontre était une aubaine véritable, sinon un petit miracle de la vie... Quelle chance avaient-ils eu de se croiser ici, à Attraction Town, une île bondée tant de locaux que de touristes ? S'il n'était pas foncièrement fataliste, le forban savait apprécier les coups du sort lorsqu'il y était soumis... Et même en abuser. Si elle le lui permettait, il espérait qu'ils passeraient encore quelques heures à converser... Quitte à se retrouver au lendemain afin de prolonger cette rencontre hors norme et indéniablement plaisante.


©️ Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Empty
MessageSujet: Re: Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]   Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux têtes blondes en voyage. [FB - PV Lilianna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Attraction Town-