Partagez | 
 

 Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Sam 22 Nov 2014, 16:25


Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses.
feat. Kain D. Valentine


En début d'après midi d'un vendredi plutôt banal en apparence, Jude Bordeline se tenait au comptoir d'un bar dans les apparences tout aussi banale que la journée qui s'annonçait. L'archéologue allait reprendre sa route vers l'île où elle avait élue domicile depuis plusieurs mois maintenant le lendemain matin. On lui avait donné une mission plus que banale encore une fois, elle devait jouer à la livreuse, et retrouver un homme pour lui rapporter un tableau de « grande valeur », enfin en apparence, mais la demoiselle avait fini par remarquer plutôt vite que la babiole n'avait aucune valeur et n'était qu'une simple contrefaçon. Profitant de sa seule journée de repos pour profiter un peu de la ville, en évitant au mieux la marine, la jeune femme finissait son repas avant de poser son regard sur les personnes qui l'entouraient. Du peu qu'elle pouvait constater, enfin grâce à son Hiken Hiken No Mi, il y avait deux trois pirates au fond de la salle, quelques civils à une table, deux marines sur sa gauche et deux trois autres personnes. Soufflant un peu, la jeune femme sortait de sa sacoche de quoi payer son repas quand des hurlements au fond de la salle commencèrent à se faire entendre.

« TU TE FOUS DE MOI ROGER ? »

« Tu crois que je rigole avec toi ? J'en ai rien à faire de votre équipage de merdeux ! Je me casse ! »

« T'AS UNE DETTE ENVERS NOUS JE TE DIS ! TU ME REMBOURSES MAINTENANT OU TU RESTES ! »


Alors que les trois idiots commençaient à en venir aux mains, Jude se redressait avant de rouler des yeux. Encore des crétins qui ne savaient pas régler leurs problèmes en privé ? Tandis qu'un des trois pirates commençaient à faire voler sa chaise dans le restaurant, le propriétaire prit de panique accouru vers eux « Mais arrêtez vos conneries tout de suite bande de crétins sinon vous me remboursez tous les dommages ! » Alors que l'homme se jeta dans entre eux pour les stopper, il finit juste par se faire cogner dessus. « Dégage le vieux ! » Grogna un des pirates, alors que les deux marines entreprirent de sortir leurs armes pour les stopper, les trois cinglés suivirent la marche et sortirent leurs armes. Alors que la bagarre commençait à prendre de l'ampleur, Jude lâcha un soupire. « Encore ? Pourquoi ça doit toujours tourner comme ça.. ?» Alors que la jeune femme décidait de sortir avant que tout dégénère réellement un des pirates lança la table où il déjeunait vers les marines, mais manque de bol cette table traça son trajet en direction de l'archéologue. Se baissant au dernier moment, esquivant de peu l'objet qui s'écrasa au mur, la demoiselle écarquilla les yeux sous la surprise.

« Mais vous êtes pas un peu malade là ? Réglez vos problèmes dehors bande de crétins ! »



Dernière édition par Jude Bordeline le Lun 19 Jan 2015, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 649
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Sam 22 Nov 2014, 17:21



Une rencontre imprévue ?!
La Marine à nos trousses !




~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!



Heziel: TIENS MIEUX LA BARRE ABRUTI !

Loyal: Je n'accepterai plus longtemps des insultes de la sorte bande de sous-hommes ! C'est petit ! - s'écria-t-il en se cramponnant à la barre du mieux qu'il pouvait -

Kain: ENOOOOORME, il a des oreilles de lapins, il est bizarre ce monstre...

Le monstre marin qui avait attaqué la petite embarcation du borgne était haut de cinq mètres environ. C'était vraiment étrange. Son visage était sévère et une cicatrice était placée au niveau de sa joue. Deux incisives plates sortaient de ses lèvres et deux oreilles de lapins droite comme des I, un monstre bien singulier ! Il se jeta alors sur le navire avec la ferme volonté de l'écraser sous son poids. Kain sauta en utilisant le mât du navire comme appuie, son ancre à la main. Là, il tenta d'attraper le monstre sans succès, en effet, sa main glissa ! On ne sait pas vraiment si cela était due au hasard, quand bien même, il fit une fois de plus bien les choses. La chaîne qui était placée sur l'ancre attrapa le cou du bestiau. Dans sa glissade, notre héros ne remarqua pas que la chaîne avait fait le tour complet du monstre qui ne s'en était pas rendu compte lui-même. Par l'opposition des forces qui s'ensuivit, le monstre fut projeté en arrière, le souffle coupé. Tous deux plongèrent dans l'eau, une gerbe aquatique inonda la moitié du navire. On pouvait voir quelques secondes plus tard le corps du bestiau flotter, et celui de notre héros couler. Heziel, le cuistot de l'équipage, plongea en râlant dans l'eau afin de récupérer son ami d'enfance. Une fois cela fait, tant bien que mal, le corps inerte du borgne fut étalé sur le navire. Loyal utilisa son « grand » corps et sauta sur le ventre du capitaine. Il s'en servit comme trampoline, Kain recrachait de l'eau au fur et à mesure des sauts du canonnier. Le borgne venait d'être ramené à la vie après une minute à se faire sauter dessus.

Loyal: Tu me dois la vie idiot, tu devras de ce fait m'acheter cinq tartes à la framboise !

C'était grosso modo ce qui s'était passé quelques heures avant l'accostage de notre équipage en herbe sur le port menant à la ville de Shell.




Alors qu'ils venaient de poser pied à terre, il était temps pour l'équipage de faire le plein de provisions. Malheureusement, le monstre qu'ils avaient capturé tantôt ne serait pas suffisant pour résister à l'appétit gargantuesque du capitaine. Heziel le savait parfaitement, cela faisait déjà quelques mois qu'ils voyageaient tous les deux. À se demander si l'estomac du borgne était plus grand que le capharnaüm du fameux Loyal. Nescafé qui s'était installé dans les cheveux de son maître devinait déjà les pensées de ce dernier. Hochant la tête, il se dit à lui-même,

Nescafé: Il va pas tarder à dire... -il n'eut pas le temps de finir sa phrase-

Kain: MANGER!

Le rongeur soupira alors que Kain se mit à courir comme si sa vie en dépendait. Un nuage de poussière se soulevait derrière-lui. Le reste de son équipage ne pu retenir ce ventre sur patte. Une fois dans cet état, on ne pouvait plus vraiment l'arrêter. La nourriture appelait notre héros qui se laissait porter par la délicieuse odeur de mets plus ou moins délicats. Alors qu'il passa dans une rue à vive allure, il s'arrêta dans sa course. Une douce fumée se dégageait des cuisines et alla titiller les narines du capitaine. Après quelques reniflements, Kain laissa aller ses bras, un sourire niais se dessina sur ses lèvres. Il essuie d'un revers de main le filet de bave qui coulait le long de son menton et se dirigea sans plus attendre en direction de l'auberge. On pouvait se demander s'il n'avait pas remarqué le tintamarre qui provenait de ce qui semblait être la salle à manger. En effet, il n'écoutait rien, si ce n'était ce que lui dictait son odorat. Tout en humant la douce odeur qui se dégageait des cuisines, il poussa « délicatement » la porte de l'auberge. Nescafé vit immédiatement les querelles apparentes dans l'enceinte. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la populace se stoppa net à l'arriver du borgne. Une goutte perla sur le front du petit rongeur. Le capitaine n'y fit pas attention pour autant et il ne fallut guère plus d'une seconde avant qu'il s'installa sur une chaise au comptoir. Il annonça d'un ton solennel.

Kain: Je veux à manger! – Il jouait avec son couteau et sa fourchette. Il avait déjà mis une serviette autour du cou -
Serveur: euh... -il constata le filet de bave qui ne pouvait plus s'arrêter de couler sur le coin de la lèvre de notre héros- …. tout... de suite ?

Des plats de secours arrivèrent rapidement à la table de Kain. Alors que la surprise retombait calmement, quelque chose frappa la populace qui peuplait le bar. Une question naturelle vint se poser simultanément à tout le monde.

Les gens du bar à l'unisson: TU NE REMARQUES PAS CE QU'IL SE PASSE ? -Le borgne les regarda quelques instants, un morceau de viande dans la main. Il se contenta d'un « hmmm », avant de retourner à son repas-

Kain était en train de dévorer les plats avec la grâce d'un ours se réveillant le matin. Il rota bruyamment et se fit réprimander par la totalité de l'Assemblée. Alors qu'il était en train de déguster le dernier morceau de viande qu'il avait commandé, Nescafé était déjà en train de regarder attentivement la foule pour... ses recherches personnelles. Un des protagonistes de l'auberge s'approcha en silence dans le dos du borgne. Il plaça sa tête au dessus de celle de notre héros et s'apprêtait probablement à faire une mauvaise farce ou à punir la folie du borgne. Malheureusement pour lui, Kain se releva subitement. Il avait son ancre accrochée dans le dos, le métal vint percuter avec violence le menton du pirate. Une de ses dents vola sous le choc et l'homme fut projeté en arrière. Ses acolytes hurlèrent sur le coup  « ROGEEEEER ». Ils se précipitèrent sur le corps inerte de leur ami. Le capitaine donnait de petites tapes sur son ventre avant de lancer,

Kain: Bouah ! Je suis rempli !- Il remarqua alors le corps inerte de Roger et se mit à rigoler tout en le pointant du doigt - Ohohoh, il est bizarre, il fait la sieste?

Tout le monde dans le bar sauf Kain et Nescafé à l'unisson: BAKA, C'EST TA FAUTE !

Kain: Oh, vraiment  ? Waruina (tr : pardon) héhéhé...

Les acolytes de Roger serrèrent les dents avant de menacer notre héros en le menaçant avec leurs armes respectives.

Pirate : Tu vas payer pour c'que t'as fait à notre pote teme...

Décidement, le théorème qui énonçait que Kain D. Valentine attirait sans cesse des soucis se vérifiait une fois de plus. Qu'allait bien t-il pouvoir se passer maintenant qu'il s'était fait des ennemis ? Même s'il venait à peine d'arriver ?



_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Lun 29 Déc 2014, 22:46


Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses.
feat. Kain D. Valentine


La scène qui suivait le début de l'altercation semblait totalement irréel et Jude commençait doucement à perdre foi en l'humanité et en son intelligence. Quel genre d'idiot pourrait entrer et commander un repas en toute sérénité comme si rien ne se passait alors que des pirates commençaient à détruire la moitié des meubles de la pièce. Haussant un sourcil à la scène grotesque qui venait de suivre, Jude lâcha un simple soupire, c'est bon, elle l'avait comprit le QI des pirates présents dans la pièce ne devait pas être supérieur à celui d'une huître cultivée sur East Blue. Presque prit par sa curiosité maladive Jude croisa les bras avant de regarder l'étrange personnage qui avait mit KO le certain Roger. Il était assez imposant par rapport à la demoiselle, borgne semblerait-il, les cheveux grisâtres et plutôt longs. Sans même utiliser sa malédiction, Jude pouvait comprendre que ce personnage étrange était un pirate, peut-être une conclusion hâtive, mais il était rare que la demoiselle se trompe.

Tandis que le groupe de pirates semblaient perdre les pédales et devenir complètement fou. Les deux marines qui étaient présents dans la salle s'intercala très rapidement entre le groupe qui avaient dédaignés leurs armes et l'homme qui semblait totalement perdu et surtout affamé. « Lâchez vos armes tout de suite ! » Un léger sourire s'afficha sur le visage de la jeune femme qui finit par s'adosser sur le mur qui était derrière sa personne. Même si elle était sur le point de s'enfuir, son goût pour le combat et sa curiosité l'empêcha de partir avant de savoir qui allait finir vainqueur. Les marines armes en main se lancèrent comme de valeureux chevaliers sur les trois pirates, ils n'avaient bien que de la gueule. Misent à terre en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire, les deux marines se redressèrent une deuxième fois pour riposter. « Navrant. » Soupira Jude, avant de regarder ces idiots de marines se ruer à nouveau sur les pirates, qui une nouvelle fois les renvoya rapidement contre le mur. « A nous deux enfoiré ! » L'un des pirates, celui qui semblait certainement être le chef, pointa son sabre vers le borgne, son compagnon quant à lui, pointa ses armes en direction de ses acolytes. « Tu vas payer pour ce que tu as fait ! » Au même moment, comme prit de panique les deux marines prirent la fuite, sortant de la brasserie comme deux chiens surexcités. « Ils vont revenir... » Souffla Jude à nouveau, après avoir posé son regard sur les deux matelots, ils reviendront, mais avec d'autres hommes. La raison de la jeune fille commençait à la forcer à sortir d'ici, mais son envie complètement débile pour le combat reprit le dessus, encore un instant se disait-elle, attendons simplement que l'idiot à table riposte...
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 649
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Ven 02 Jan 2015, 20:51




~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Pirate: À nous deux enfoiré !

Serveuse : Attendez une petite seconde !

Pirate: uh?

Celui qui semblait de loin être le plus robuste de la bande de pirates regardait la personne qui se trouvait derrière Kain avec un air interloqué. Cette dernière s'éloigna de quelques pas et garda son plateau serré contre elle. Puis, un sourire se dessina sur son visage, son bras levé en direction du malotrus.

Serveuse: Voilà, si vous attaquiez et que monsieur le glouton venait à esquiver votre attaque, je pourrai mourir ! C'est bon maintenant, vous pouvez y aller.

Les clients à l'unisson: La bagarre ne la dérange même pas ?!

Nescafé repéra quelque chose d'assez inattendu. Une jeune femme qui était adossée à un des murs de la pièce. Il décida sans tarder de descendre de l'épaule de notre idiot. Ce dernier suivit du coin de l’œil la démarche tranquille du petit rongeur qui se déplaçait sur ses deux pattes arrières. Arrivé à un mètre de la belle demoiselle, il grimpa avec quelques difficultés sur la table qui se trouvait à l'emplacement idéal... Une fois sur le rebord de la table il tendit ses deux pattes vers l'inconnue, genou à terre. Généralement, il n'y avait que deux types d'êtres vivants qui pouvaient comprendre ce que disait l'animal. Le seul spécimen de Debilus Totalus, à savoir le capitaine de l'équipage du borgne, et les autres animaux. Il pourrait peut être avoir une sacrée surprise si jamais il était compris. Cependant, il restait toujours un « grand  gentleman » dans l'âme. Ses yeux étaient clos et ses moustaches correctement brossées. Il annonça alors avec tout son cœur quelques mots.

Nescafé: Vous voir m'a donné une bonne raison de vivre. Je ne puis que saluer autant de beauté et m'agenouiller humblement en tant que serviteur dévoué du plus puissant des sentiments qui soit. Je vous parle là de l'amour, belle demoiselle. Si je n'étais pas qu'un simple petit être vivant comme cela m'a été infligé par la vie, je vous aurai déjà proposé de m'épouser. Pourrais-je, si vous me le permettez, me joindre à vous afin de pouvoir admirer la scène qui va se dérouler sous nos yeux ?

Cliente avec une moustache : Cette bestiole couine beaucoup ! Qu'est-ce qu'elle est trognonne par contre !

Nescafé: Hors de ma vue ! Erreur de la nature !

Cliente avec une moustache: Il couine encore ! On dirait qu'il nous parle, c'est fou !

Nescafé: Evidemment que je suis en train de te causer la baudruche !

Nous recentrons maintenant le sujet sur notre capitaine loufoque qui se trouvait être mêlé dans d'une histoire bien ennuyante. Les personnes commencèrent à s'écarter des deux hommes. Les deux matelots de la Marine semblèrent perdre tout espoir de remporter cette bataille. Ils s'étaient fait battre lamentablement. Les énergumènes (excepté pour une fois la tête de balais) qui avaient causé la querelle semblaient plus expérimentés qu'ils n'en n'avaient l'air. Le pirate qui avait pris la parole tantôt lança une nouvelle menace. Il semblait avoir complètement oublié ce qu'avait fait furtivement la serveuse.

Pirate: Tu vas payer pour ce que tu as fait!

Kain: Oh mais... je n'ai pas d'argent, wari haha!

Serveuse, dans sa barbe: Il n'a pas d'argent cela veut dire qu'il... a vidé les réserves de nourritures... et qu'il... Ne paiera pas ?!

Sur ces bonnes paroles, le pirate leva son arme et l'abattit droit sur le visage du capitaine. Il avait la ferme intention de l'abattre d'une seule attaque bien placée. Kain eut juste le temps de faire un pas de côté tout en collant ses bras le long de son corps. Droit comme un I, il pu in extremis esquiver le coup. Quelques mèches de cheveux n'échappèrent cependant pas au courroux de cette lame. L'épée s'enfonça dans la table sur laquelle notre héros avait mangé un peu plus tôt. Il ne pu la retirer immédiatement. Il se jeta alors dessus et s'appuya avec ses pieds de part et d'autres de son arme avant de tirer dessus. Notre héros en profita pour se saisir d'une chaise qu'il s'empressa d'enfoncer sur l'homme qui avait voulu le tuer. Des étoiles apparurent au dessus de la tête du mécréant qui était temporairement sonné. Il profita de l'absence de conscience de son adversaire pour se glisser dans son dos. Là, il le ceintura et plaça la tête de l'homme vers le bas avant de sauter sur le second acolyte.

Kain: Pile... Driver!

Le troisième et dernier pirate en lisse vit la tête de son ami qui reprenait connaissance. Il hésita à riposter face à ce mastodonte. Les risques de blesser son acolyte dans le mouvement étaient élevés. Il hésita trop longtemps. Du moins, assez longtemps pour se prendre le crâne de son ami sur le sien. Le poids et l'élan de la tête de balais et de sa victime firent s'enfoncer les têtes des deux méchants dans le sol. Le sol qui était fait de bois se fissura. Le visage enfoncé et droit comme un piquet, le corps du pirate ne tarda pas à retomber, dévoilant un visage déformé. Il lui manquait quelques dents et deux bosses gigantesques venaient se frotter l'une contre l'autre. Kain rigola tout en se frottant les mains, il remarqua alors son fidèle compagnon.

Une fois arrivé à leur niveau, Nescafé semblait être en rogne envers le capitaine.

Nescafé: Tu as pris tout ton temps teme !

Kain: Euh... Ouais!

Nescafé: Une réponse empreinte d'un minimum d'intelligence... C'est tellement rare.

Kain: Euh... Ouais!

Notre héros sortit alors de sa poche une pipe de bois qu'il commença à fumer. Il semblait être « perdu dans ses pensées ». Le petit hamster, lui, s'adressa à la demoiselle de tantôt.

Nescafé: Lui, c'est Kain D. Valentine. Un capitaine pirate accessoirement, mais c'est surtout un très gros abruti !

Kain:...

Puis Nescafé se fit momentanément étrangler par le borgne.



_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Mer 21 Jan 2015, 23:29


Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses.
feat. Kain D. Valentine


Une belle brochette d'imbéciles, haussant un sourcil aux paroles de la serveuse la Bordeline soupira. Glissant une main dans sa chevelure marine, l'archéologue regardait à l’extérieur du restaurant sur une des vitres qui donnait vue sur la rue, toujours pas de marines en vue, il n'était pas encore lieu de s'en fuir. Mais au moment même où son regard se déposa sur les personnages du restaurant, elle croisa celui d'un rongeur qui semblait bien étrange. Ayant à craindre le pire, la jeune femme en écoutant les premiers couinements et au premier contact visuel se maudissait de savoir lire dans l'âme des hommes et des animaux. Ouvrant légèrement la bouche, ne sachant quoi répondre, Jude roulait des yeux, il était rare que quelqu'un s'adresse à elle ainsi et encore moins un rongeur qui semblait être le compagnon d'un pirate. Pourtant un sourire s'afficha sur son visage, lâchant un léger rire presque muet, la jeune femme ne répondit pas à la bestiole préférant rester muette pour le moment, alors que l'animal terminait son long discourt une femme à l'allure masculine et à la moustache bien marquée prit la parole. Remontant ses yeux vers la dite femme, une grimace s'ajustait sur le visage de l'hors-la-loi. Jude ne savait pas si elle devait avoir plus peur de la laideur de cette femme ou de lui trouver des ressemblance avec une vieille connaissance.

« Mon dieu... Mère nature n'a pas été clémente avec tout le monde. »


L'instant après la disparition de la marine, le combat fit rage. Jude ne pouvait presque quitter des yeux le combat qui se tenait devant elle, la bretteuse aurait même eu l'envie de participer à cette bagarre de pirates, mais elle n'envoyait que peu d’intérêt pour l'instant. Coupant le suspense une bonne fois pour toute, elle s'approchait d'à peine quelque pas du compagnon de la bestiole pour croiser son regard, même si l'action n'avait durer que quelques secondes, Jude avait eu un nom. Kain D. Valentine. Un homme ayant la volonté du D ? Que peu surprise, un sourire se redessina sur son visage, c'était la première fois qu'elle croisait un homme qui d'après son nom était promu à un grand destin. Alors que les trois pirates semblaient être mit hors d'état de nuire, le rongeur, lui, revenait vers Jude, lisant ses pensées pour comprendre ses paroles, l'archéologue s'avançait vers le dit capitaine.

« Kain D. Valentine, c'est ça ? » Elle afficha un sourire presque narquois. « C'est la première fois que je croise la route d'un porteur de la volonté du D. » Arrivant devant sa personne, l'archéologue ne perdait pas son sourire.

« Je... Vous n'allez pas partir comme ça hein ? »
Reprit la serveuse après sa grande déclaration un peu plus tôt « Vous devez payer vos repas et les dégâts que vous avez fait subir à mon restaurant ! »

Un vieil homme ricanait « De toute manière les renforts de la marine vont arriver ! Ils vont plus jouer aux malins les pirates du dimanche. »

La marine ? C'est vrai que cette histoire était sortit de l'esprit de l'archéologue, elle n'avait pas réellement l'envie de croiser un des colonels du coin. Se tournant vers le rongeur, elle lui adressa la parole.

« La marine doit déjà être en route depuis que les deux se sont enfuit. Et vu que le quartier grouille de marine ils vont pas vous laissez partir facilement. Vous allez faire comment pour sortir d'ici ? »

Au moment même où Jude fini sa phrase, la porte du restaurant s'ouvrit brusquement. La marine venait de faire son entrer ?

« Aaah Commandant Leopold ! Vous tombez à pic ! Les pirates là-bas, ils ont décider de détruire mon restaurant, de ne rien payer et EN PLUS ils ont voulu me tuer ! » Hurla la serveuse comme prise de panique à la vue du Commandant.

L'homme fit une légère moue avant de croiser les bras de toute sa grandeur, il regardait l'ampleur des dégâts. « On a donc appelé le grand Gobe Œil, pour une simple bagarre ? Aaah... C'est abusé de mon pouvoir, enfin autant accomplir mon devoir maintenant. » Soupirant, comme blasé, le dit Gobe Œil s'étira un moment avant de poser son regard sur les pirates, reculant de quelques pas à cet instant précis, Jude comprit que c'était le dernier moment pour pouvoir fuir et ne pas se retrouver prise dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 649
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Mar 03 Fév 2015, 22:23


Kaizoku Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Aussi étonnant que cela puisse paraître, il sembla que la jeune femme pu comprendre le petit rongeur. On ne savait pas vraiment comment ces deux-là ne s'étaient rendu compte de rien. Kain fit alors une bouche en « o » à la fin de la phrase de la demoiselle. Ce dernier se contenta de répondre avec son innocence si caractéristique.

Kain: La volonté du D. ? Jamais entendu parlé. C'est mon père qui m'a dit que j'avais un D, mais je sais pas vraiment à quoi ça sert hahaha!

Le hamster ninja eut un petit sourire narquois et ricana dans le coin de l'épaule du capitaine. Leurs regards se croisèrent, puis il se fit de nouveau momentanément étrangler par son maître dans quelques insultes étouffées. Pendant que les deux protagonistes étaient en train de régler leurs comptes, quelques personnages secondaires sans importances étaient en train de débattre dans la taverne. Malheureusement pour nos héros, quelques informations capitales étaient en train d'échapper à leurs oreilles qui semblaient être bien inutile la plupart du temps. La jeune femme aux cheveux bleus leur adressa de nouveau la parole et coupa net à leur petite querelle.

Elle tenta de les mettre en garde contre l'arrivée prochaine des Marines dans les environs. Ils allaient à nouveau s'attirer des ennuis pour changer de leurs mauvaises habitudes. Au moment où elle termina sa phrase, tout espoir de s'en aller tranquillement avait disparu. En effet, la Marine débarqua dans la taverne. L'un des personnages qui arriva dans le bâtiment se prénommait Leopold et, d'après la serveuse, il n'était ni plus ni moins qu'un commandant. Il se retourna alors vers les pirates qui étaient les initiateurs de la bagarre. Au même moment, dans l'esprit de Kain, quelque chose de terrible pourrait arriver si il s'attirait des ennuis.

C'était l'une des quelques fois où il laissait son équipage seul. À chaque fois, il attirait des péripéties rocambolesques et les conséquences de ses actes irréfléchis lui attirait les foudres de son ami d'enfance. Il lui avait même une fois divisé par deux son dîner. Ce jour-là était une véritable torture et s'imaginer avoir à revivre une telle torture était insupportable. Le cerveau du capitaine des borgnes devait trouver une solution au plus vite. À l'aide de l'intelligence sur-développée de son hamster, ils allaient trouver une solution qui était tout à fait adéquate à la situation. Nescafé fit un pouce à son maître, une petite étoile s'illumina dans le coin de ses incisives avant d'annoncer dans un petit couinement...

Nescafé: Faut s'barrer !

Kain sourit: T'as raison... TAYO

Avant même que les personnes de la taverne ne puissent voir le borgne agir, ce dernier donna un coup de poing suffisamment puissant dans le mur fragile pour le faire voler en morceau. Un trou béant vint remplacer l'ancien mur de la taverne. Un morceau de poutre pendant du plafond et s'écroula lamentablement au sol, ne laissant qu'un vil nuage de poussière. La Marine comprit un peu tard qu'il manquait les deux lurons.

Le duo se trouvait déjà à quelques dizaines de mètres de l'auberge en train de courir aussi vite qu'ils pouvaient. Le capitaine avait une véritable tête d'ahuri et rigolait comme jamais. Son hamster s'accrochait comme il le pouvait à ses cheveux. Un nuage de poussière se soulevait au niveau des pieds de Kain qui ne prenait pas la peine de regarder en arrière pour savoir si il était suivi.


@Heziel Coffe



_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 649
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]   Mar 07 Avr 2015, 22:15


Kaizoku Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Kain était en train de courir sans même jeter un œil derrière lui. On ne pouvait pas dire que la discrétion était son point fort, loin sans faux. Il n'hésita pas à bousculer dans sa course une table où quelques personnes jouaient aux cartes. Il s'empressa de redresser la table avant de voler par inadvertance une cuisse de poulet qui «était ici par hasard ». La cuisse dans sa bouche, il put reprendre sereinement sa course.

Il n'avait aucune idée où il devait aller. Nescafé utilisait son odorat pour s'assurer que la Marine ne soit en train de se rapprocher du duo qui venait de prendre la poudre d'escampette. Kain était en train de s'approcher dangereusement d'une étable. Il voulut sauter par dessus, ce qu'il fit avec succès sous le regard ébahis de la foule qui semblait ne pas en revenir.

Le capitaine arriva peu de temps après à une zone qui lui rappelait vaguement quelque chose. En effet, aux premiers abords, il n'avait pas reconnus le port où se trouvait la petite embarcation qui servait de maison aux moirmoilmiens. Heziel n'était pas dans le navire. Il était partis en repérage pour trouver de la nourriture. Malheureusement pour lui, il apprit à son plus grand mécontentement que le marché aux produits frais ne serait mis en place que le lendemain. C'était avec une certaine pointe de douleur qu'il daigna entamer la marche de retour vers le navire. Faire les courses faisait partie de ses hobbies préférés, et était généralement l'un des seuls moments où il pouvait s'afférer à sa passion sans s'inquiéter de l'estomac abyssale du borgne.

Le capitaine ne tarda pas à apercevoir le navire. C'était le petit hamster qui lui indiqua la « route » à suivre. Effectivement, grâce à sa superbe petite longue-vue miniature, Kain pu arriver rapidement à bon port. Le capitaine des borgnes s'accroupit sous les ordres du rongeur. On pouvait voir dépasser par dessus la rambarde une boule grisâtre avec un petit hamster qui était placé royalement au sommet. Une escouade de marins passa au même moment. L'un d'eux s'arrêta et sembla regarder de travers le hamster qui lui fit un garde-à-vous exemplaire.

Gégé: Euh...

Pau: Tu mates quoi ?...

Paule: BOUGEZ-VOUS !

L'escouade de la marine reprit alors sa route à la recherche de l'homme à l'ancre, laissant un personnage secondaire dans le doute tandis qu'il reprenait sa place dans le rang de militaire des océans.

Gégé à lui-même: Un hamster ?...

@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre imprévue, la marine à nos trousses. (FB) [PV. Kain D. Valentine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» La marine doit comprendre certaines choses ...
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» le retour de la marine à voile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Ville de Shell-