Partagez | 
 

 Noctis Mania : Elimination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Noctis Mania : Elimination    Dim 16 Nov - 22:24





- La Couronne.

- Le glaive.

- L'éventail du roi.

- L'armure.

- Le bouclier.

- Le château.

- Mais surtout, il ne faudrait pas l'oublier. Le royaume.

- Tout ceci entour la couronne que porte le roi et lui donne de l'importance.

- Allez, allons-y Yzis. Sypher va bientôt arriver et Shindô aussi. Akuma nous attends déjà sur la rive. C'est un homme poisson qui va nous accueillir, il faudra donc éviter l'eau par précaution.



Sur cette discussion, le duo Menma pouvait se préparer pour une grande rencontre. Il ne s'agirait plus de Mena et Mask, mais de Ghetis et Yzis, le duo Vairon, tout simplement. Ils devaient accomplir de grandes choses et comptaient bien réussir dans leur projet. Ils ne suivaient pas l'idée toute simple de venger Noctis, désormais il voulait laver son honneur.
Leur discussion avec le Lundren prouva l'importance que représentait cette tâche. Ils feraient donc du hors-la-loi leur prochaine cible une fois AOI. Pour l'instant, ils réalisaient plusieurs actions pour préparer leur entrée dans le monde des personnages importants. Pour cela, ils recherchaient les meilleurs matériaux et infrastructures possibles pour leur projet. Ceci commencerait donc par un bateau sous-marin. Un bon début en fait.

Placé devant la bâtisse de Papy Forge, créateur des armes de Noctis, le duo scrutait les lieux en attendant l'arrivée de Sypher. Ghetis remettait son manteau et ses gants, cachant une peau étrangement grise. Yzis lui rendait son gunbai un peu plus lourd qu'avant, après l'avoir peint de quelques magatamas rougeoyantes.

- Nous ne serons jamais trop prudents. Tu as bien préparé C1 ? Je ne voudrais pas que ce volatile nous fasse perdre du temps.

- Tu me prends pour un amateur, bien sûr qu'il est prêt, d'ailleurs le voilà qui arrive avec le C2.

- Effectivement. Dans ce cas, pars devant. Fais-toi discret. Je ne veux pas que ce poisson sente de l'hostilité venant de nous, je prépare juste une défense au cas où. Cependant, je n'aimerais pas avoir à en découdre avec lui. Seuls Agon et Akira m'intéresse.

- Je ne pense pas qu'il fera l'idiot. Enfin. Allons-y Akuma est déjà parti vers la rive depuis quinze bonnes minutes.

- A plus.


Il ne restait plus qu'une chose à faire.

Avec un geste ample, Ghetis posa sur ses épaules un nouveau manteau. En plus du bleu marine qu'il portait, le Masque Vairon arborait désormais un manteau en guise de cape. L'accessoire arborait les mêmes couleurs et broderies qu'un manteau d'Amiral, les médailles en moins. La réelle différence était dans le dos « Chasseur du Gouvernement ». De quoi indiquer le rôle de cet homme.

Pour la première fois il porterait son apparat complet, l'occasion s'y prêtait.

Une fois Sypher arrivé, l'Archer Senior pourrait lui donner ses recommandations.

- Pas besoin de tout répéter Sypher. Mon oiseau voyageur t'as déjà transmis le message je suppose. En tout cas, tu resteras placer au 47. Tu ne descendras qu'en cas de problème ou si je t'appelle. Cet homme est un coéquipier de Noctis avant tout, je te laisse donc imaginer sa puissance. Bon, mets-toi en position, je me mets en route, ce soir personne ne dormira tant que cet homme ne sera pas reparti. Ah. J'y pense, merci pour le gunbai.

Sur ces brèves instructions, le Vairon arrivait à la rive du grove 47, Akuma l'y attendait déjà et faisait remarquer au chasseur de prime qu'il était en retard d'une bonne dizaine de minutes. Par précaution, Ghetis s'éloignait de l'eau, tout juste utilisateur de son fruit il ne s'était pas encore bien habituer à sa faiblesse face au liquide bleu.


Masque Vairon.1505.



Résumé:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Mar 9 Déc - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Lun 17 Nov - 20:02

Noctis Mania


« I am not in danger. I am the danger. »







L’heure du rendez-vous était arrivée. D’après ce que Ghetis m’avait dit quelques heures auparavant, Shindô, un homme que j’avais autrefois dénoncé au Gouvernement, souhaitait me rencontrer. La raison ? Je n’en avais aucune idée. Mais cela importait peu en réalité. Bien qu’il soit maintenant réputé et recherché pour ses actes, je n’éprouvais aucune crainte à son égard. Je n’étais que confiance et sérieux, rien de plus. De ce fait, l’homme masqué s’était chargé de nous donner rendez-vous, d’une façon ou d’une autre. Toutefois, pour accéder à cette requête, le poisson devait réaliser l’une de nos demandes, à savoir améliorer l’un de nos navires. Lors de notre discussion, quelques minutes auparavant, Ghetis m’avait informé de la situation et de ce que je devais faire. Simplement rester là, à les observer, pour seulement agir en cas de problème. Des précautions que nous étions obligés de prendre face à quelqu’un comme lui.

Ainsi, je m’étais rendu jusqu’au lieu de rendez-vous, le Grove 47, un morceau de terre comme un autre sur l’archipel en somme. Vampouris m'avait accompagné, sur son dos, pour que le voyage soit moins long, mais aussi et surtout au cas où sa présence soit nécessaire. Etant posé au sommet de l’un des grands arbres appelés Yarukiman, j’observais la rencontre entre les deux hommes. J’avais également pris l’avantage d’une certaine façon, en fusionnant Hadès et Ashura afin d’obtenir un grand fusil sniper, qui me permettait de zoomer sur notre invité. J’étais ainsi capable de voir ses moindres faits et gestes et d’agir en conséquence.

Pendant ce temps, Vampouris s’était posé sur un autre arbre, non loin de moi.

« Espérons qu’il coopère… »


Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mer 19 Nov - 3:08





Il était péniblement parvenu à rattraper le navire détourné par les autres pour prendre la fuite, suite à quoi il perdit tout simplement conscience, pour ne se réveiller que bien plus tard à mille lieux de San Faldo et de ses combats, dans un lit confortable bien que trop petit. On lui avait expliqué qu’il ne devait sa survie qu’à l’intervention miracle de Butcher, un subordonné du masqué. Personne ne s’était attardé à venir le voir et de toute façon, il n’attendait pas ce genre de réactions de leur part. Un jour, alors que chacun semblait vaquer à ses occupations, il décida de quitter son lit, malgré ses blessures encore récentes.

- Elle n’y est pas allé de main morte.

Debout face au petit rectangle luisant qui lui servait de miroir, il se contorsionnait dans tous les sens pour vérifier l’étendue des dégâts. Sans prise en charge immédiate il y serait resté. Cette pensée occupa brièvement son esprit, mais fut rapidement remplacé par le plus important : venger Noctis, trouver Wenham, redresser Renaissance. C’est alors qu’il remarqua le reflet d’un objet métallique disposé dans un coin de la pièce. Il s’agissait de la lame qui lui avait perforé le ventre. L’arme extraite était encore maculée de son sang. Intrigué, Shindô voulut s’en approcher lorsque la sonnerie de son escargophone l’en empêcha.

- Oui ?

La conversation fut brève. Pas de longues phrases, pas de nom de lieu ou de personnes. Pour avoir travaillé dans le milieu pendant pas mal de temps, Mad savait très bien que la zone dans laquelle se trouvait son acolyte grouillait de chasseurs de primes prêts à tout pour dégoter le gros lot. Il s’était donc contenté de briefer le fugu de manière exhaustive, suite à quoi Shindô mit les haillons de sa tenue sombre classique, par-dessus laquelle il enfila sa longue veste à capuche noire, histoire de ne pas attirer l’attention durant sa promenade en zone de non-droit… Et puis de toute façon, il valait mieux ne pas être homme poisson à Shabondy.

- Grove 47… en pleine zone touristique. Ce n’est pas ça qui va m’arrêter, commenta-t-il en resserrant le poing.



Comme on pouvait s’y attendre, la zone touristique était bondée de mondes. Des voyageurs en escale, des familles en vacances, des classes en excursions scolaires, des soldats en permissions… on y trouvait de tout, même des chasseurs de primes. Le genre d’endroit où les magasins, véritables attrape-pigeons, n’étaient que des boutiques destinées à extorquer un maximum de berrys aux gens. Le lieu phare de cette zone touristique était le Parc d’attraction et en y pensant, Shindô enragea encore plus. Situer le rendez-vous ici lui rappela l’époque à laquelle la barbe-à-papa, le vrai soleil, les ballades en famille sur la terre ferme ou la grande roue n’étaient que des rêves inaccessibles. Le Fugu aperçut alors deux ombres familières près d’un vendeur de vélibule : Agon et Akira.

- On bouge.

Rapidement ils atteignirent les rives du Grove, avec une magnifique vue sur l’immensité de l’océan sur leur droite. La légère brise faisait onduler les pans de sa veste ainsi que sa longue chevelure de jais, mais l’homme poisson n’y prêtait pas attention, trop occupé à dévisager les deux formes qui se profilaient à quelques mètres. Il put reconnaitre Akuma et en déduisit ainsi la seconde identité.

- Cet endroit a un sens particulier pour moi, tu sais pourquoi ? Demanda-t-il avant de directement reprendre. Parce que sur notre île, chaque enfant est élevé dans la méfiance vis-à-vis des humains. Un jour, un ami de mon père m’a emmené ici et m’a montré que ces enfants qui criaient sur ces montagnes russes étaient comme moi et qu’un jour peut-être, je deviendrais ami avec l’un d’entre eux…

Sony Welkin… Une vieille histoire à laquelle il n’avait plus repensé depuis… depuis sa rencontre avec Dust en fait. Aucune de ces attractions n’avaient de secret pour lui ; c’était l’une des premières choses qu’il avait réglée en quittant l’île…

- Je n’y croyais pas trop au début mais au fond, ce vieux Sony a eu raison. J’ai rencontré toute sorte d’humains. Des bons, des moins bons, des crétins, des vicieux (et vicieuses), des rivaux, des collègues, des ennemis, des amis…

A la prononciation de chacun de ces mots apparut dans son esprit l’image claire d’une personne précise. Cependant deux images apparurent lorsqu’il lâcha ce dernier mot :

- … des frères.

Toute cette colère, toute cette haine qui ne voulait pas partir malgré les combats, malgré les blessures, toute cette rage accumulée depuis plusieurs jours explosa littéralement. Pour la première fois depuis cinq années, Shindô péta les plombs, ici, sur le Grove 47. Il hurla à pleins poumons face à l’océan tel le loup pleurant la disparition des membres de sa meute.

- DUST ! NOCTIS !

Puis il relâcha tout et se laissa tomber sur les genoux. Il avait crié ces deux noms, mais en vérité il pensait également à une troisième personne, sans compter le ou la petite quatrième qu’il ne connaitrait jamais.

- Vous n’aviez pas le droit les gars… vous n’aviez pas le droit…

Cela aurait été un bon moment pour verser une larme. Malheureusement il n’en était pas capable, s’étant juré de ne plus perdre son temps à pleurer pour une autre personne qu’elle… elle qui avait été… elle qui serait à jamais… Alors il se contenta de serrer les dents en essuyant la goutte d’eau sur sa joue qui n’avait rien à faire là.


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mer 19 Nov - 21:03





Noctis possédait plusieurs amis de son vivant, mais également plusieurs ennemis. Il put faire différentes connaissances et alliances ; s'entourant ainsi d'individus hostiles ou non, malhonnêtes ou non. Certains ne s'intéressaient guère à son sort, le voyant comme une tâche potentielle si l'occasion se présentait, ou plutôt, si elle s'offrait sur un plateau d'argent. Dans ce cas, on trouvait le Lundren. Pour Ghetis, il représentait déjà un condamné à mort de ce fait. Ce choix paraissait expéditif et mal réfléchi, mais l'homme masqué n'attendait rien de qui que ce soit, surtout pas d'un pleutre. Sa rencontre avec Shindô relevait principalement de la rencontre de l'Offre et la Demande dans les lois du marché. Rien de fantastique. Néanmoins, le sujet Noctis Archer viendrait inéluctablement se joindre à la rencontre.
Le Vairon avait donc décidé de rester simple et d'éviter toute forme de projet avec l'homme-poisson. Grâce aux informations de Noctis, il connaissait plusieurs choses sur le Fugu et la réciproque demeurait impossible pour le poisson qui ignorait tout du Masque.


*Les voici.*


Un homme d'un peu plus de deux mètres et d'une belle musculature suivit de deux hommes de tailles moyennes. Le point de rendez-vous restait assez éloigné de l'activité principale du grove touristique pour permettre une légère discrétion. Il s'agissait d'un point de rassemblement, ils ne resteraient pas longtemps surplace. Sypher devrait donc se déplacer un peu, mais rien de très dérangeant pour le moment.


*Se sont donc ces deux hommes qui vont me rejoindre pour aider à la vengeance de Noctis. Je vois. Par sa taille, on reconnaît facilement l'homme-poisson du groupe. Il fera donc de l’Éventail un navire sous-marin. Ma péniche va s'en retrouver très changée. Bien, je suppose qu'il voudra parler de Noctis, alors soyons droit.*


Quelques pas permirent au chasseur d'arrivé non loin du criminel et ses futurs coéquipiers. Son esprit sans doute trop sentimental l'obligea à partir dans une longue histoire, assez sombre que Ghetis enregistra. Ses yeux détaillaient les recoins de la zone, accordant un temps au charpentier le temps de pleurer.

*Hmm. C'est maintenant qu'il s’effondre ? Il en aura mis du temps. Au moins, je ne peux nier qu'il appréciait Noctis, ou alors l'organisation entière.*

Le regard vairon se berçait lui-même dans les flots de l'océan, tel son frère un an plutôt à la fin de la grande guerre... Une scène assez étrange, mais le masqué n'en savait rien. Il visualisa le bateau à bord duquel il se trouvait avant de quitter son île natale pour réaliser une mission le transformant en hors-la-loi. Son premier échec. Le second échec fut la perte de son frère. Les missions ou captures manquées n'appartenaient pas aux échecs pour lui, ils appartenaient au gain d'expérience, ce qui justifiait le fait qu'il ne juge pas la capture de Dica comme tel.

- J'ai également pleuré mon frère sur ce grove quand Akuma m'a annoncé l'affaire. C'est à ce moment que j'ai choisi d'honorer sa mémoire. La vengeance est un choix, mais préserver l'honneur d'un défunt est un devoir. Enfin, je suppose que nous ne sommes pas venus traiter de cela, à moins que tu aies des questions bien sûr.

Pareil à son frère sur ce plan, Ghetis se montrait complètement détaché. Ce trait de caractère venait de leur père et premier maître.

Une main gantée glissa dans la sacoche arrière du Vairon, serrant un audio-dial qu'il actionna sans faire de bruit. Autant immortaliser cette rencontre. Peut-être Sypher prendrait-il une jolie photo lui aussi. Le souvenir d'une rencontre aux enjeux encore inconnus.

- Si j'ai bien compris ce qui a été convenu à la Villa Loca, les dénommés Agon et Akira vont se joindre à moi pour la suite de mes projets envers les Archers. De son côté, Akuma repart donc avec toi pour la suite. En ce qui concerne le bateau, il se trouve ailleurs dans le grove, cette zone est isolée, mais pas intéressante pour un chantier.

Un œil rouge, un œil bleu, les deux plantés dans ceux du poisson quand il daignerait se relever. L'Archer Senior n'avait pas un grand attrait pour l'expression libre de sentiments. Il ne le fit que deux fois dans sa vie et ne comptait pas le refaire de sitôt.

Dans le ciel planait un aigle blanc, on ne pouvait vraiment le voir depuis le bas, mais il déplaçait avec lui un blond et un autre oiseau. Le blond regardait la scène avec un large sourire aux lèvres, les mains mimant la possession de jumelles, il observait les faits et gestes des deux individus de grande taille, Ghetis n'ayant que quelques centimètres de moins que Shindô par rapport à Agon et les autres, ou Noctis tout simplement

*Je me demande s'il va être cool ou s'il va faire l'idiot se poisson. On se croirait devant une grosse affaire à la Dica Awazima alors qu'il ne vaut même pas cent millions le mec. Vivement que ce soit terminé*

Yzis ne pouvait faire preuve d'un calme ou d'une retenue particulière bien évidemment, mais cela le caractérisait bien en fin de compte.



Résumé:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Dim 23 Nov - 5:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Dim 23 Nov - 4:33



Shindô prit une profonde inspiration en fermant les yeux, avant de se redresser, fièrement. Il s’était autorisé ce petit moment de faiblesse comme une courte pause sur un rebord de falaise, avant de reprendre l’ascension – la longue, la fastidieuse – de la montagne. Celui qui faisait face à l’Archer avait retrouvé son habituel sourire plein de confiance et s’étira les épaules encore douloureuses.

- Sur Noctis, je n’ai pas d’autres questions. Par contre tu viens de dire quelque chose d’important : préserver l’honneur d’un défunt est un devoir. Or tu vois, m’accuser de crimes que je n’ai pas connu en détournant les informations d’un mort pour que je me retrouve avec presque cent millions sur ma tête, j’appelle ça trahir la mémoire d’un défunt.


Bien évidemment, l’homme poisson n’avait pas oublié Wenham et son petit coup tordu. Il était d’ailleurs persuadé que le soldat se trouvait dans le coin.

- Ouais ouais ouais, le deal, les gars, le bateau, tout ça j’ai compris. Par contre il parait que Wenham t’a contacté ? Parle-moi de lui, de sa localisation, de ses motivations, de son objectif, de ses capacités.

Shin’ avait comme plan de tomber sur le soldat pour le forcer à l’innocenter. La vie de criminel n’était pas facile et lui apportait plus de problèmes que de réussite. Il avait assez vite compris que son rôle ne se limiterait pas à escorter Akira et Agon ni à retaper un navire, alors que l’île comptait assurément de nombreux charpentier et ingénieurs navals de talents. Si ce mec avait demandé à avoir le Fugu en personne, c’était probablement pour le système d’immersion.

- Quoique non, on aura l’occasion d’en reparler un peu plus tard, pour l’instant guide moi sur le chantier.

En voyant toutes ces bulles sortir du sol, le guerrier se dit qu’il n’était pas très loin de son île natale. En d’autres circonstances, sans les nonante-deux millions sur sa tête par exemple, il y serait bien allé.


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Dim 23 Nov - 20:41





Le sens des affaires constituait une qualité très importante chez les chasseurs de primes qui y accordaient une profonde importance. Shindô appartenait à Renaissance alors bien évidemment il devait savoir cela. La montagne de muscle qu'il était montrait bien sa force ou son entraînement quotidien, à moins bien sûr, qu'il ne s'agisse là que d'un artifice dû à sa race.


Malgré tout, Ghetis ne voyait en lui qu'un chasseur ayant raté sa vocation. Un chasseur de prime dont le but fut d'amasser de l'argent même en s'alliant au marché noir, un faux chasseur en clair. Il ne méritait même pas de s'interroger sur les raisons de sa prime plus que méritée. L'idée de faire Sypher passer pour un traître s'avérait prohibée. Le simple fait de parler de détournement d'informations relevait de la plus grande preuve de mauvaise foi. Assumer chacun de ses actes, une ligne de conduite que respectaient tous les Archers.


- Dans ce cas, allons-y.



Tous les dix ans à compter de la mort d’un élu, un enfant naissait, marqué par une tache étrangement en forme de dragon.

« Cet enfant deviendrait le nouvel élu. Dès ses cinq ans il devra porter des poids aux jambes et aux mains, lui servant d’entraînement quotidien. Une fois la période de ses huit ans à ses dix ans, l’enfant devra apprendre à se servir d’une arme, qu’il choisira lui-même. À l’âge de dix ans, on sait bien différencier une épée d’une lance. Finalement à partir de ses quinze ans, il devra affronter des animaux, commençant d’abord par le chien, il affrontera des créatures toujours plus puissantes que la précédente. Les dix-huit ans arrivés, un fruit du démon lui sera donné. Fruit qu’il devra manger immédiatement. Ce fruit est généralement un paramécia ou un zoan assez puissant. Seul un logia exista et fut le dernier logia qu’un élu mangea, tout simplement, car cet élu, se suicida. Ainsi était faite la vie d’un élu. Mais ce n’était pas tout. Une fois ses vingt ans, le jeune adulte aura jusqu’à ses vingt-cinq ans pour attaquer le gardien de l’antre, toujours appelé « Odin ». Ceci montrera sa force, il ne sera pas obligé de gagner, mais devra prouver au gardien sa véritable valeur. Puis il sera habilité à quitter le village. En acceptant le titre d’hôte du Chaos. Il devra se montrer fort et accepter son avenir. Le conduisant inéluctablement vers une mort rapide avant même ses cinquante ans sauf s’il réussissait à ne pas se faire tuer par tous les fardeaux que posait ce statut.

Chaos s’avérait être la divinité en laquelle croyaient les habitants d'Hunter Island. Un dieu punissant tous les êtres ayant commis des crimes, cependant il agissait souvent de façon sauvage… Ce qui explique que les hôtes ont toujours été particulièrement violents. Aux dernières nouvelles, certains hôtes développaient une schizophrénie inexpliquée. »

Une histoire que Ghetis connaissait par cœur et qu'il raconta donc à l'homme-poisson durant leur brève marche. Une telle histoire permettait de comprendre les motivations et la mentalité de Noctis, alors elle fut nécessaire selon le Vairon.

- Le commandant Wenham m'a contacté dans le but de me rencontrer. Nous avons pu discuter calmement. J'ai également écouté le journal « audio » de Noctis. Un petit génie celui-là. Et dedans il raconte toute son existence, y compris les agissements de Renaissance. Disons donc que l'affaire Noburo, l'affaire Drum, l'affaire VMS, j'en connais un longue partie. Et tu y es malheureusement impliqué. Il n'y a donc pas eut manipulation d'informations, mais plutôt délation. Quant à l'affaire Mars, je suppose que Wenham n'a fait que rejeter la faute sur Renaissance. De plus, il y évoque un certain détachement avec Renaissance, il serait parti précipitamment de Jaya pour rencontrer le Lundren.


Ils arrivèrent alors près du chantier placé sur une rive assez éloignée de l'activité touristique. Là se tenait une péniche simple, avec quelques peintures rouges, rien de méchant. Le bateau ressemblait pratiquement à une grande maison, à côté se trouvait une pirogue munie d'un mât.

- En ce qui concerne ta prime et celle du Lundren, je ne dirais pas qu'il s'agit d'un manque de respect envers Noctis. Vois-tu, chaque hôte cherche à obtenir une énorme prime. Noctis en aurait certainement eut une après ses actes, néanmoins, il est mort avant. L'acte de Wenham n'a fait que vous transmettre le flambeau, vous donnez ce que désirait votre « ami ». Il vous a confié ce qui fait l'honneur d'hôte de Noctis. Ensemble vous représentez 118millions de berry'z. C'est une prime qu'apprécierait forcément mon frère. Si l'acte de Wenham manquait de respect, il y a fort longtemps que je l'aurais éliminé.

S'arrêtant en face du bateau, Ghetis clotûra.

- Voici l'Eventail de Chasse, et l'Eventail, mes moyens de transport. J'ai eu vent de ta compétence à faire d'un navire un insubmersible. C'est la raison de notre rencontre en plus de la présence des équipiers du Musicos. Je te paierai pour cela évidemment, puis je te dirais tout ce que tu souhaites sur Wenham. un silence..... Combien de temps prendras-tu?

~

Dans les cieux, Yzis suivait leur déplacement.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Lun 24 Nov - 13:39



Oh oui mon gars, oui ! Donne-moi ta version, débite moi les âneries que t’as préparé avec ton pote pour te justifier quand j’arriverai ! Embrouille-moi avec tes constructions de phrases subtiles, tes allusions à ton culte obscur ! Critique-moi avec tes jugements de valeurs en carton et tes accusations foireuses ! Chaque mot, chaque phrase qu’ajoutait ainsi le frangin de Noctis suscita ce genre de réaction dans l’esprit du Fugu, qui se garda bien de dire tout haut ce qu’il pensait – du moins pour l’instant. Il avait demandé pour Wenham, mais à aucun moment il ne s’était interrogé sur le « Pourquoi », parce que la raison qui avait poussé le soldat à agir de la sorte ne l’intéressait pas. Non, Shindô s’en foutait.

- Vingt-quatre heures si je m’y mets à fond, lui répondit-il alors qu’il observait les deux navires.


A ces mots il s’approcha des deux bateaux et posa sa main sur la coque du plus grand des deux, pour l’inspecter plus en détail. Il fit de même avec la seconde embarcation, avant de se tourner vers son employeur du jour.

- Avec ma modification et mon renforcement, ces bateaux seront capables d’immerger jusqu’à cent mètres de profondeur. Si vous essayez d’aller au-delà, vos embarcations se briseront. Pour atteindre mon île par exemple, vous devrez passer par un artisan revêteur.


Shindô lui-même l’était et son père l’avait été aussi. Il se garderait bien de le dire à son interlocuteur car il n’avait pas envie de coopérer d’avantage avec ce dernier. Pour continuer son inspection, Shindô plongea et se mit à nager sous la quille du navire au nom d’ « éventail ». Le corps à l’horizontal, balloté par les va-et-vient incessant de la houle, l’homme poisson repensa à ce que l’Archer senior lui avait dit sur le trajet. Ce mec essayait de trouver des excuses à un gars qui s’était servi de la mort de son frère pour faire avancer sa carrière… et qu’est-ce que lui, Shin’, trouvait de mieux à faire ? Venir docilement exécuteur sa commande…. Qu’est-ce que tu fous mon gars, s’était-il dit à lui-même en fermant alors les yeux, pensif.

Ces quelques secondes passées à réfléchir l’avaient fait couler de plusieurs mètres. Le Fugu ouvrit soudain les yeux avec une idée précise de ce qu’il allait faire. Remonter à toute vitesse les mètres qui le séparait de la surface, il profita de son élan pour tendre son poing et perfora littéralement la coque de l’ « Eventail », qui se mit alors à sombrer tandis qu’il prit appui sur une partie des décombres, arborant une attitude de défi envers le frangin de Noctis.

- On arrête cette vaste blague et on passe aux choses sérieuses. Dis à Wenham de ramener ses miches maintenant si tu ne veux pas que l’autre navire subisse le même sort !


Difficile de dire de quel côté Agon, Akira et Akuma se positionneraient, mais même en les enlevant de les équations, Shindô savait pertinemment qu’il était en infériorité numérique. Ce mec avait choisi le lieu de rendez-vous et devait donc probablement avoir des sbires planqué un peu partout, mais le Fugu était certain d’une chose : tant qu’il restait près de l’eau, il aurait l’avantage.

- Chaos hein ? Tu ne connaissais vraiment pas ton frère. Il a essayé de se tirer de votre secte, il a essayé jusqu’au bout, mais il n’y est jamais vraiment parvenu.

Amène-toi, Wenham.





Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mar 25 Nov - 0:20





Dieu donne à l'homme l'intelligence dès sa naissance. Cependant, c'est à l'homme de la cultiver avec le temps, d'obtenir la connaissance.
Cette connaissance permet d'évaluer une situation et de la comprendre, d'agir en conséquence et de prévoir un certain nombre de choses. D'être capable de réfléchir avant d'agir constituait l'une des clefs principales de l'intelligence.
Peu d'hommes la possédait, mais une fois acquise elle permettait de véritables miracles. Le contrôle de soi, la maîtrise de son esprit, ceci résultait bien souvent de l'obtention du haki de l'observation ou l'éveil des verrous psychiques par exemple. Malheureusement, on reconnaissait bien là le reproche que les humains faisaient constamment aux hommes-poissons : « avoir une cervelle de poisson » justement. De toute évidence Shindô se montrerait égal à ses congénères...


Le fait qu'il prit plusieurs minutes sous l'eau alerta Ghetis qui s'approcha beaucoup plus de la rive. Le trio triple A n'étant pas concerné par l'affaire, il resta logiquement en arrière, voir à une bonne distance, l'affaire ne concernant que les deux hommes, bien que le second homme tenait plutôt de l'animal sans cervelle. Un fugu ? Poisson rouge plutôt...

* Je savais bien qu'il se montrerait stupide. C'est pour cela que j'ai acheter cette combinaison étanche. Son poison ne doit pas pénétrer ma peau... D'où cet achat. La peinture d'Yzis constituera un plus. Bien je suppose qu'il faut me préparer au combat.*

Le Masque Vairon leva simplement sa main pour alerter Yzis qui allait rapprocher son oiseau, ainsi que Sypher. Puis, l'acte inéluctable arriva. L’Éventail sombra, laissant un Shindô fier remonté à la surface.


* Distorsion.*

Trop de blabla, trop de discours. La vision de Ghetis, celle de Shindô, toutes deux allaient devenir une vaste spirale, pour redevenir subitement nette.


- Sanjû Rashomon!

Pris entre trois remparts arborant des faces très étranges, les deux hommes se retrouvaient face à face, un climat particulièrement aride trônait entre ses murs et il n'existait rien après ses murs, fuir serait ainsi une option prohibée. Un ciel ouvert se dévoilait cependant, n'arborant qu'un soleil de plomb, un climat contrastant nettement avec celui de l'Archipel et une pauvreté en eau accablante. Il n'y avait plus d'eau ou de bateau, uniquement la terre ferme.

Un traquenard.

Bien sûr, depuis le début le Vairon voulait qu'il lui fabrique un beau bateau pour ensuite l'éliminer, mais le Fugu avait su prendre les devants.


- Noctis a toujours voulu cette prime, mais en la gardant après sa mort à travers vous, il n'a pas conclu la tradition. Il faut effacer toute trace de l'hôte, il faut faire disparaître ces primes pour qu'il disparaisse des mémoires et garde son honneur d'hôte. C'est pourquoi. Tu vas mourir.

D'un coup l'homme masqué sauta et grimpa au ciel telle une flèche, se retrouvant rapidement au sommet des murs où se trouvaient les gradins. Il dominait ainsi Shindô. De plus, les murs relativement haut serait impossible à escalader à bout de bras et n'offraient aucune accroche de toute manière.

Le gunbai dans une main, l'autre allant chercher un Pyro-dial dans la sacoche arrière pour l'installé dans l'arme, tout avait été prévu. Une légère odeur de gaz pénétrait embaumait un peu les remparts et régnait entre ceux-ci. Seul un Colisée apparaissait de l'extérieur. Sypher et Yzis connaissait déjà la zone et ses propriétés, tout avait été calculé. Désormais pouvait commencer l'élimination.

- Shindô Fugu. La différence entre Toi et Moi est aussi grande que celle entre le Ciel et la Terre.




Prochain tour Sypher intervient comme convenu.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mar 25 Nov - 12:04

Noctis Mania


« I am not in danger. I am the danger. »







La discussion entre les deux hommes semblait plutôt bien se profiler, initialement. Les deux parlaient affaires, s’informaient de certaines choses, et faisaient même des compromis. Après tout, le but de cette rencontre était simple : modifier les navires de Ghetis, en échange de ma présence. Voilà tout ce dont souhaitait cet homme poisson. Il n’était aujourd’hui qu’animé par un désir insatiable de faire ma rencontre pour.. Discuter. Oui, c’était sans doute ce qu’il voulait faire. Juste discuter. Selon moi, il n’y avait rien de plus idiot. Taper la conversation à son bourreau, à celui qui a exigé une prime sur sa tête. Sottises.

Du sommet de mon arbre, j’observais cette rencontre d’un œil attentif, visant toujours notre invité de mon sniper, épiant tous ses faits et gestes. Je pus ainsi le suivre un minimum lorsqu’il plongea à l’eau afin d’inspecter le premier navire. Cependant, au temps qu’il prit et aux bulles qui se dégageaient rapidement jusqu’à la surface, je compris que tout n’allait pas comme convenu. Cet homme venait de détruire le contrat qui nous unissait. Il venait de le balayer du revers de la main, sans aucune crainte. Le regardant se faufiler à travers le liquide bleu pour atteindre la carcasse du bateau, je fermais les yeux pour réfléchir un instant.

Des provocations.. Ce Hors-la-loi cherchait à me provoquer, à me faire sortir de mes gonds. Avait-il vraiment confiance en lui à ce point, pour oser agir de la sorte face à deux hommes du Gouvernement ? C’était stupide. Lançant un regard à Yzis qui se trouvait un peu plus loin, sur le dos de son oiseau blanc, je restai immobile pendant quelques secondes. A ce moment, une quantité assez importante de sève s’écoula de mon corps pour se faufiler à l’intérieur du Yarukiman, et redescendre jusqu’au sol. Très vite, la substance gluante se mit à remonter à la surface au niveau des pieds du jeune homme qui nous avait auparavant accompagnés : Akuma. La chose était prévue depuis le début. Celui-ci pouvait représenter un obstacle entre nous.

Lorsque que ceci fut fait, Yzis perdit de l’altitude et se dirigea presque en piqué, dans un angle avoisinant les 45° pour s’approcher suffisamment de ce garçon qui trônait dans une sublime statue de sève durcie. Grâce à quelques coups de pinceaux, à quelques mètres de distance, le blondinet appliqua une peinture de couleur grise sur presque toute l’étendue de l’œuvre végétale, avant de remonter dans les airs.

Se plaçant en bombardier au-dessus de l’arène créée par Ghetis, Yzis ne bougea point, immobile sur le dos du volatile. Pour revenir peu de temps en arrière.. Lézapide était entré sur le champ de bataille, furtivement, lorsque Ghetis commençait à utiliser ses pouvoirs. Il était arrivé par l’océan, se plaçant littéralement entre la terre ferme du Grove et le large, laissant ainsi Shindô entre les deux parties dans tous les cas. Sa peau, ses écailles mais aussi ses feuilles étaient recouvertes d’une couleur rouge vif, disposée au préalable.

Maintenant, après avoir immobilisé le jeune Akuma, je sautai d’un bond sur le dos de Vampouris qui m’amena suffisamment près de l’arène, à une hauteur atteignant environ la moitié des trois portes, me permettant ainsi d’utiliser l’une de mes techniques : Mare jueki. Ainsi, une quantité au moins trois voire quatre fois plus importante que celle ayant servie à la statue se dégagea de mon corps pour retomber au sol, entourant rapidement l’enceinte d’une couche suffisamment épaisse de sève toxique, sur un diamètre de 20 mètres. Des arbres en sortaient, libérant de grosses gouttes de sève violette au niveau des branches.

Remontant alors un peu plus encore, Vampouris et moi atteignîmes le sommet des portes, fixant l’homme poisson avec sérieux, de mon seul œil valide, tandis que de l’autre côté, mon cache-œil luisait d’un rouge aussi vif que celui utilisé sur Lézapide. Mes bras s’écartèrent alors, libérant une sorte de touffe qui se mit presque instantanément à relâcher d’épais grêlons de sève toxique compactée sous forme de pluie, en direction de l’intérieur de l’enceinte.

« Tu souhaitais me rencontrer.. Me voilà, prêt à t’accueillir. »


Techniques :

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Sam 29 Nov - 20:24




Le navire, percuté de plein fouet était désormais insolvable et sombra progressivement dans les eaux de Sabaody. Shin’ avait ensuite lancé une ultime phrase de provocation à son adversaire, qui répondit de la plus étrange des manières. Si l’homme poisson s’était attendu à une contre-attaque de sa part, jamais il n’aurait pu imaginer ce qui allait suivre. Sa vue se brouilla en effet brusquement et la première chose qu’il vit lorsqu’elle revint à la normal n’avait rien à voir avec le champ de troncs géants qui caractérisaient le paysage de l’archipel. Il était, dans une sorte de désert, entouré par trois gigantesques murs. Une illusion, se dit-il dans un premier temps.

- Shindô Fugu… parce qu’en plus t’es raciste ? lui répondit-il en le regardant évoluer dans les airs.

Il ne l’avait pas appelé Archer Humain, pas oralement en tout cas. Après ouais, pour lui les humains étaient plus ou moins tous pareils, c’était un peuple beaucoup plus uniforme que les êtres aquatiques chez qui le dimorphisme était particulièrement poussé, jusqu’entre les membres d’une même famille. Le fugu profita de ces premières secondes pour s’imprégner du lieu. Sans chercher à savoir si ce qu’il voyait était réel ou non, il planifia le reste de ses mouvements et s’apprêta à passer à l’action lorsque soudain de nouveaux protagonistes firent leur apparition.

- Wenham, enfin ! Tu te prends déjà pour une star pour te faire désirer comme ça ? Et puis c’est marrant, je t’imaginais plus menaçant.

Comme pour réagir aux paroles de l’homme poisson, l’humain leva une main menaçante au ciel, de laquelle jaillit une étrange substance ambrée. Pour contrer la pluie dorée, l’ex chasseur de prime encore bien mouillé à cause de sa dernière attaque ne fut nullement impressionné par l’attaque du maudit. Déployant ses bras devant et derrière lui, en les inclinant légèrement vers le haut, il ferma les yeux pour se concentrer et se mit à tournoyer sur lui-même à haute vitesse, projetant ainsi une myriade de gouttes d’eau aussi dangereuses et efficaces qu’une série de balles tirées en rafales. Ces dernières allèrent percuter les projectiles visqueux pour ainsi les empêcher d’atteindre directement l’amphibien. Totalement sec après cette attaque, Shin’, qui entre deux insultes avait pris le temps d’observer son nouveau terrain de jeu, leva son poing au-dessus de sa tête, avant de le rabattre avec force devant lui, sur le sol aride.

- Sansenmaigawara Seiken !

Outre le bruit qui résonna durant de longues secondes ainsi que l’épais nuage de poussière qui l’accompagna, l’impact souleva d’importants blocs de terre sur lesquels Shindô prit appui tour à tour pour lui aussi se hisser dans les airs, se servant également de l’angle formé par deux murs métalliques comme point d’appui supplémentaire pour atteindre à son tour le sommet de l’un d’entre eux, d’où il pourrait constater la présence de gradins.

______________________________

Lorsqu’il comprit qu’il s’agissait d’un piège tendu pour attraper le poisson, la première réaction d’Akuma fut de fuir. A une autre époque il ne l’aurait pas fait, il serait resté là, à tenter de se battre contre ces ennemis bien plus forts que lui. Mais depuis, il avait appris de ses erreurs. Nakata Fenice ne serait pas toujours là pour le sauver, il avait donc appris à jauger ses adversaires et savait qu’ici, se battre serait peine perdue. Prenant ainsi les jambes à son cou, il fut malheureusement rattrapé par un acolyte de l’Archer, qui le piégea progressivement dans une prison de sève durcie. Le Kogeko se débattit tant qu’il put, sans succès. Une nouvelle statue recouverte de gris ornait désormais ce Grove.



Résumé:
 

Techniques:
 

Edit : et donc, comme annoncé sur Skype, à la fin du prochain tour (après mon post) il y aura intervention
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Dim 30 Nov - 0:57





- HERO WAKE UP ! SUPER TRANSFORMATION OF THE MUTANT BIRD AWESOME !!!

Et voilà, l'oiseau appelé C1 portait maintenant un jolie manteau de peinture grise sur le corps, un machin trop sexy quoi. Bon et bien évidemment le concepteur s'est lui-même tartiné avec la couleur. Mais bon ? Où est le problème ? Une statue se trouvait là, tranquillement représentant le visage surpris d'un bel homme, le magnifique Akuma Kogeko ! Devenu une œuvre d'art éternelle, il trouverait sans doute une place dans le domaine de l'art, ou au pire, il ferait un bon esclave.

Un Den Den Mushi aux couleurs de la Marine dans les mains et Yzis regagnait son sérieux.

- Quartier général. Ici l'unité sous les ordres du commandant Wenham. Il se trouve actuellement au Grove 47 et affronte Shindô le hors-la-loi à 91 Millions. Demande de renfort immédiat. Terminé.

Un appel simple et sérieux sur les lignes du gouvernement, le genre de ligne à être sécurisée en théorie.

C'est donc l'esprit tranquille qu'Yzis raccrocha une fois l'appel, il faudrait bien des renforts pour capturer un si gros gibier. Dans du grove 47 volait un petit oiseau tout blanc, alors que le gros oiseau volant à ses côtés et son cavalier restaient source d'ennui et n'intéressait personne.


~

Dans le Colisée désormais entourer d'un marais et d'un forêt de sève, les trois hommes commençaient à s'échauffer.

Shindô ne représentait guère plus qu'un petit amuse-bouche par rapport à l'équipage de Dica Awazima et pire encore, il était trois fois moins intelligent. Ses compétences laissaient à désirées et il n'impressionnait ni Sypher ni Ghetis. Pour être franc, il valait beaucoup mieux en esclave qu'en hors-la-loi primé. Cependant, La Couronne comptait bien le remettre aux autorités et rien d'autre. Enfin...

La Couronne était l'autorité !


*Jolie tentative. Une attaque digne d'un barbare, mais une belle attaque quand même. Néanmoins, ton destin s'arrête ici car aucune de nos actions ne s'avérera vaine. Gakki Gakki No Kemono.*

Un nom inventer sur le tas en l'honneur de Noctis et de son fruit, mais un nom signifiant littéralement « Instrument de musique de l'animal ». Un sifflement, un long sifflement et tous les animaux, les êtres mi-humain, mi-animal et même les plus petits poissons jusqu'aux Rois des mers. Tous ne ressentaient qu'une envie face à cette sonorité. L'envie de fuir.

Une envie très gênante quand on se retrouve dans un milieu aérien. Une envie poussée par l'instrument d'un dénommé Wenham. Le plan se déroulait comme prévu. Encore et toujours.

Il ne restait plus qu'à profiter de cela pour utiliser une ravissante technique inspirée par Le Sanguinaire.


- Zantetsuken.


Le nom de cette technique quitta les lèvres du Vairon quand ce dernier venait de trancher l'homme-poisson à l'aide de son Kamisori, lui permettant même de prendre de la hauteur. Une découpe nette et profonde provoquée par une arme enflammée. Le gunbai en granite marin brûlait avec ardeur, la flamme se concentrant principalement sur la partie recouverte du minerai suprême.

*Flamme et découpe rapide, un mélange simple et brûlant. Le tout accompagné de l'ouverture des verrous psychiques. On obtient ainsi une technique dangereuse.*

L'action du Pyro-dial se différenciait bien du Heat-dial qui aurait fait le Fugu prendre feu.
La technique avait prit pour cible le bras et les côtes. Un membre coupé peut-être ? Une blessure grave à la cage thoracique ? Ou les deux ? Des possibilités variées.

Néanmoins, Ghetis ne pouvait rester jubiler face à son coup et Sypher non plus. Son prochain assaut allait immobiliser l'homme-fugu en théorie. Mais encore une fois, il restait impossible d'observer les dégâts causés, si bien que le Masque Vairon enchaînait directement par une salve de lames de feu déferlant à grande vitesse. De quoi prendre toute la zone se trouvant sous l'homme masqué, ou suivre les mouvements de l'homme-poisson s'il se déplaçait dans les airs. Dans tous les cas, une lame d'air irait fendre le fond de l'arène et provoquer un grand souffle de feu qui affecterait uniquement la moitié de l'arène, ainsi, tous ceux se trouvant au sommet seraient sauvés. Pour le coup, Shindô se verrait donc bombarder de part en part pour rejoindre le fond.

*Émergence de la Forêt de diamant écarlate.*

Une main placée furtivement sur son gunbai après avoir désactivé le dial et la malédiction de l'homme le quittait un bref instant, les ramenant dans la zone aérienne du grove 47 pour un retour de courte durée puisque la vue des hommes redevenaient une véritable spirale pour retrouver une nouvelle zone.

La fameuse Forêt de diamant.

Comme dans toutes les arènes, chacun devait être sur un pied d'égalité et c'est pourquoi le point de chute de chacun des hommes allaient être une surface plane très petite, juste de quoi tomber sur un sol dur, à moins bien sûr de mal gérer sa chute.

La forêt de diamant ressemblait énormément à l'Enfer écarlate d'Impel Down, mais ne possédait ni le gouffre que possédait Impel Down au centre de la forêt. Pourtant, il y avait plusieurs petits trous de dix à vingt centimètres. Ils étaient très nombreux si bien qu'ils quadrillaient toute la zone. Placées entre les piques, ces trous formaient un beau réseau de tunnels tous convergeaient vers un grand tunnel qui se trouvait sous la forêt de diamant. Le réseau se diversifiait d'autant plus que des trous dans les murs et dans les arbres communiquaient avec ce grand tunnel. Un jolie petit réseau de canalisation, alors que l'air de la zone restait toujours aussi sec. Quelques cadavres en armures légères demeuraient entant qu'observateurs aussi bien dans les gradins que dans l'arène et dans les gradins trônaient des tas de pièces d'or, des tas de berry'z. Cette zone ne représentait pas simplement une section d'Impel Down, elle représentait l'Enfer de l'avarice, ou plutôt l'Enfer de l'argent si on pouvait formuler cela ainsi. Désormais les adversaires allaient devoir évoluer dans cette zone ou chaque pas revenait à se blesser gravement les pieds. Mais pour l'instant, le problème restait la chute qui s'annonçait pénible.



Comme convenu, intervention d'un membre inconnu au prochain après le poste de Shindô, pour l'instant : Au tour de Sypher.

Résumé:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Sam 6 Déc - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Dim 30 Nov - 2:10

Noctis Mania


« I am not in danger. I am the danger. »







Cet homme poisson, ce criminel, il devait disparaître. Non pas disparaître de la surface de la Terre, mais plutôt.. Dire au revoir à sa chère liberté. En effet, je ne désirais pas le tuer en soi, mais juste l’enfermer à double tour afin qu’il ne fasse plus aucun mal autour de lui. Et puis.. C’était également une bonne occasion pour se faire un peu d’argent, sans compter celui appartenant à Renaissance, la célèbre organisation de Chasseurs maintenant quasi disparue de la circulation. Ainsi, j’avais utilisé l’une de mes techniques, consistant à éjecter une multitude de grêlons de sève compactée, espérant faire un maximum de dégâts dès le début. Seulement, cela ne fonctionna pas comme je l’avais voulu. Effectivement, voyant cela, l’homme poisson s’était empressé d’utiliser une technique tout droit venue de son île, utilisant l’eau se trouvant encore sur son corps. Grâce à ça, une mitraille de gouttes d’eau aussi puissantes que des balles se propulsèrent en direction de chacune de mes créations, les explosant les unes après les autres, ne laissant alors que de petits tas de sève éparpillés sur les murs et sur le sol.

Ce n’était pas bien grave, en soi. Il ne s’agissait.. Que d’une mise en bouche. Ne bougeant pas, immobile, je fixai Shindô, alors qu’il passait à l’action une nouvelle fois. Frappant le sol avec une force incroyable, il se servit de blocs de terre s’élevant dans les airs, afin de pouvoir prendre de l’altitude. C’est lorsque celui-ci arriva environ à un peu plus de la moitié de la hauteur des portes que je sortis un sifflet, puissant et très utile, que je portais rapidement à ma bouche pour souffler dedans à répétition. Je n’avais de ce fait pas besoin de le maintenir avec mes mains, me permettant ainsi de les utiliser pour autre chose de plus important.

Sortant mes revolvers, je me mis à tirer une rafale de balles qui, une fois près de la cible, s’étendirent pour déployer une multitude de filets faits d’acier, dans le but de l’immobiliser ou en tout cas l’encombrer. Suite à cela, je combinai les tirs des armes à feu pour envoyer un effroyable jet de flammes suivi d’une explosion. Bien évidemment, pendant que j’exécutais ces actions, je ne m’étais pas arrêté de siffler, laissant un silence d’une ou deux secondes entre chaque souffle. Cet objet.. Il avait pour particularité de faire fuir n’importe quel animal, qu’il soit faible comme un lapin, ou qu’il soit géant comme un Roi des Mers. Et.. Le Roi des Mers étant un poisson, Shindô ne pouvait échapper à la règle. Tout comme Vampouris d’ailleurs.

C’est alors que Ghetis, après ses divers enchaînements en parallèle avec les miens, fit disparaître l’arène en touchant son Gunbai en Granit Marin. Cette disparition ne dura que quelques secondes avant qu’un nouveau lieu ne s’impose autour de nous. Vampouris s’était donc enfui, et par conséquent, je m’étais posé sur les gradins les plus proches de ma position.

« Rompre le pacte avec une pareille trahison.. C’était loin d’être la meilleure idée que tu pouvais avoir, Shindô. »

J’avais seulement éloigné le sifflet de mes lèvres pour prononcer ces mots, avant de le remettre à sa place d’origine, ne cessant aucunement de perturber l’homme poisson grâce à ses effets ravageur.

Très vite, nous apparûmes dans une zone entièrement constituée de diamant se présentant sous différentes formes. Me trouvant ainsi dans les airs, prêt à retomber, je me propulsai à l’aide de mon Geppou, afin d’atteindre le sol le plus rapidement possible. Le combat en l’air n’était pas toujours simple à mettre en œuvre. Il était donc préférable de garder ses distances.


Techniques :

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Jeu 4 Déc - 3:27




Encore en pleine ascension vers le sommet des murs métalliques, Shindô ressentit soudain une forte envie de détaler, de prendre ses jambes à son cou, de tout laisser tomber pour se casser le plus loin, le plus vite possible. Son corps, naturellement programmé pour répondre à ce genre de stimulus enfla en une fraction de secondes. Était-ce là le réveil d’une raison chez notre guerrier insouciant ? Nan, pas possible, plus d’une demi-douzaine d’années de combats endiablés, dont certains furent tout aussi voire même plus périlleux que celui-ci n’y avaient rien changé. Non, ça n’était pas naturel et ça, sans être une lumière ni faire d’association avec le bruit strident qui résonnait dans l’arène à ce moment-là, Shindô le comprit directement. Ce sentiment qui m’habite n’est pas naturel, s’était-il dit.

- Aaargh, Bordel !

Ainsi lorsque le frangin se mit en mouvement, il se força à expulser l’air emmagasiné dans son estomac afin de quitter la trajectoire de l’homme masqué. Ce genre d’attaques éclairs lui était familier, il les connaissait et bien que très efficace elles avaient toute le même inconvénient : difficile de modifier la trajectoire. Son corps de Fugu se dégonfla brusquement en se projetant sur la gauche ; une bonne initiative qui malheureusement ne suffit pas à totalement esquiver la technique. Toutefois, avec seulement quatre phalanges manquantes et une longue ouverture sur le flanc – superficielle – il sut en retombant durement sur une série de places assises vacantes qu’il s’en était bien tiré.

- Des… gradins ?

Ouais des gradins ! Des foutus gradins ! En se propulsant tel un ballon dégonflé, il était arrivé dans une tribune vide ! Vide ! Au-dessus des murs métalliques ! Le gars n’avait pas été foutu de pondre une illusion complète. Ça pue le travail bâclé, s’était dit Shindô en s’extirpant des décombres prêt à contre-attaquer. Mais alors que le poison s’était déployé sur son avant-bras, il ressentit à nouveau cette forte – pratiquement irrépressible – envie de se casser. Du coup il se mit à courir ; il courut le plus vite qu’il put entre les sièges, enchainant les roulades et autres pirouettes lorsqu’il le devait afin d’éviter les nombreux tirs de Wenham. Cependant ses cabrioles ne le mirent pas à l’abri de la déferlante de flammes d’Archer. Acculé, Shindô ne put en éviter qu’une minorité. Semblable à du gruyère, son corps eut bien plus de mal à éviter les dernières balles explosives du tireur et vola sur quelques mètres avant de s’écraser, détruisant au passage d’autres places vides.

- Mad… va… péter un câble…., peina-t-il à articuler en se redressant.

Ce disant, il se remit tout de même en position de combat, à défaut d’avoir d’autres options disponibles. Soudain, au moment où Archer toucha son arme, la vision de notre guerrier se brouilla à nouveau. Ce fut très bref, mais il se retrouva à Sabaody, en pleine zone touristique, à plusieurs mètres de hauteur. Chute. Le Fugu eut une nouvelle fois recours à son don biologique pour rendre sa chute moins brutale, se gonflant puis se dégonflant d’air en s’orientant vers le bas. Trop diminué physiquement pour faire ça proprement, son corps atterrit tout de même lourdement sur le sol. Malheureusement il n’y sentit ni bois, ni mousse, ni bulle. Non, cet air frais, marin et résiné caractéristique de l’archipel végétal était parti aussi vite qu’il était apparu, cédant sa place au trop chaud, trop sec.

Et pourtant, comme si ce bol d’air succinct lui avait fait un bien fou, Shindô, allongé au sol, souriait. S’aidant de ses mains, pour péniblement se mettre sur les genoux, il se redressa vers ses – le mot lui aurait fait mal, mais on s’en fout parce qu’il ne peut pas lire ça, puisque c’est la narration et qu’il n’est qu’un personnage, donc je l’écris quand même – agresseurs, fier. Au milieu de ce nouveau décor tout en pointes et en diamant, il se mit en position de combat, résolu à tout donner « jusqu’au bout ». Au stade où ils en étaient arrivés, il n’y avait de toute façon plus d’autres issues. Alors avant de reprendre les hostilités, il prononça ces derniers mots :

- T’as pas bien révisé ta biologie à ce que je vois. Je dois avouer que je suis déçu.

Il pointa du menton le Gunbai de son ennemi, avant de reprendre.

- Tu sais pourquoi même les plus grands chefs de Pucci ont besoin d’un permis pour cuisiner du Fugu ? Parce que c’est un poison sur nageoires, mais genre vraiment toxique. Et on ne parle pas juste d’un truc qui se choppe par morsure si tu vois ce que je veux dire. Tout est toxique chez ce poisson, son foie, son estomac, sa peau, ses testicules… son sang.

Pas besoin de lui faire un dessin, il était grand, malin, il avait compris. Il n’existait pas d’antidote et on pouvait lire de temps en temps dans la presse des articles relatant le décès de célébrités ou de gens fortunés ayant tenté ce « plat de tous les dangers ». Jujika avait réussi à en synthétiser un grâce à ses pouvoirs et de bons scientifiques pourraient probablement faire quelque chose qui s’en rapprocherait, à condition d’avoir de l’échantillon. Par contre, les premiers effets n’apparaitraient pas avant un moment.

- J’ai une proposition : vous me laissez le temps de totalement récupérer de mes précédents combats et on remet ça quand je serai en meilleur forme.



Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1441
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mar 9 Déc - 7:50

Noctis Mania






-Mon rivet .5 ! Où est mon rivet ?! Et pourquoi j'ai pas d'assistant ?!

Alors qu'il fixait la dernière partie de son support derrière l'énorme plaque de fonte qu'il traînait constamment, l'ingénieur découvrit l'horrible vérité sur ce qu'il faisait. En effet, alors qu'il reniflait la morve qui venait tout juste de lui couler sur la gueule il réalisa l'étendu de la puanteur ambiante de la pièce. C'est vrai que la foutu fenêtre de son auberge miteux était scellé par la peinture, mais ce n'était quand même pas sa personne qui dégageait un truc pareil non ? Après il s'était douché il y avait moins d'une - ho bon sang une semaine ?! Fixant longuement son calendrier d'un air incrédule il réalisa que le chiffre que celui-ci affichait n'avait rien d'une hallucination. Quand même cet élan créateur devait bien être le pire qu'il ai vécu jusqu'à maintenant ! En même temps il avait bien déprimé avec les récents événements... Jetant un coup d’œil autour de lui, l'ingénieur tentait de constater l'ampleur des dégâts. En dehors des quelques morceaux de vaisselle crasseuse qu'il avait laissé traîné, c'était les pièces et les outils laissés un peu partout qui constituaient la majorité du désordre.

-Heh... Minute...

C'est donc après quelques minutes de ménage, ou comme il le nommait une opération de «foutons le tas de gravats dans nos poches pour avoir la paix», que son escargophone sonna pour au moins la troisième fois cette semaine. Décrochant le combiné, l'inventeur fit de son mieux pour prendre une voix se voulant amicale afin de, peut-être, compenser pour l'attitude de troglodyte qu'il avait eu ces derniers jours.

-Saluuuuuu- Hein ? Comment ça il a foutu le camp ? Il fait quo - Hein ? Ouais 47... C'est urgent si je comprend bien ? Heu... T'es toujours là ?...

Poussant une légère série de vulgarité, avant de se ressaisir, l'ingénieur raccrocha le combiné suffisamment fort pour surprendre son petit den den mushi. Cet abruti d'homme-poisson s'était ENCORE foutu dans la merde ?! Mais merde il venait à peine de frôler la mort et ce con avait réussi à faire une nouvelle bêtise ! C'était bien un ex-partenaire de Noctis ça ne faisait aucun doute décidément... Se doutant qu'il allait bientôt croiser un beau gros bordel, l'ingénieur décida de faire le plein avant de quitter les lieux. Chaque gadget et bombes, sans compter son masque, qu'il pouvait transporter avait été équipé dans une séquence qui aurait été digne d'un montage de film de série B. Cette fois il était animé par une bonne colère, mais également par un certain élan de détermination peu commun chez lui. Pour une fois ça ne faisait aucun doute il allait tout défoncer ! Et par tout défoncer il entendait évidemment ce gros con de chasseur de prime ! Il se foutait bien de la force qu'il pouvait posséder, dans son état il allait définitivement s'assurer qu'il se mette à genoux et s'excuse un bon millier de fois pour AVOIR OSÉ FOUTRE EN L'AIR SES PLANS !!! Il ne lui restait plus qu'à foncer vers le point de rendez-vous. Et c'est ce qu'il fit ! Enfin au bout d'une vingtaine de minutes... Entre temps il en avait profité pour appelé Taya, qui était probablement encore en vadrouille dans le coin, afin de la prévenir de la situation. Il avait fait plutôt court en ne lui balançant qu'une série d'instruction ainsi qu'un bref contexte. Il arriva donc finalement sur les lieux indiqués par son chirurgien préféré. C'est caché derrière un buisson qu'il retrouva l'homme lui faisant de grand signes un peu ridicules contrastant bien avec son habit furtif...

-Bon, tu vas m'expliquer à la fin ?

-Bah... De ce que j'ai pu comprendre mon patient a décidé de partir en balade malgré ses blessures. Je déteste quand ils font ça, c'est vrai, moi je fais tout pour les sauver et eux ils refusent de prendre soin d'eux-même !

-Oui c'est bien beau le délire de médecin, mais accouche !

-Heu, bon en gros notre cher... Imbécile ? Enfin de ce que j'ai pu en voir avec mes jumelles, il est venu ici après que je t'ai appelé et d'autres types sont arrivés pour discuter avec lui. D'ailleurs je crois que l'un d'entre eu est marine ou un truc du genre. Enfin bref notre chasseur de prime à éclaté leur bateau et maintenant bah... Il est piégé dans une grosse arène sortie de nul part quoi...

-Ah ouais je me demandais quand le sujet de l'arène là-bas sortirait... T'as rien d'autre ?

-J'en sais autant que toi en fait... Je crois qu'ils sont tous à l'intérieur, ah et j'ai cru voir que l'un d'eux avait un espèce de masque...

-Je... vois...

C'est à peu près à ce moment que le gigantesque bâtiment... Cligna ? Oui c'était probablement le bon terme. Une disparition bien que brève, mais qui révéla quelques silhouettes pendant une fraction de seconde. Enfin au vu de la réaction de son partenaire, l'homme-poisson devait faire parti du lot. Ces lunettes étaient vraiment pratiques n’empêche ! Cinq minutes plus tard le plan avait établi sans trop de problèmes, une intervention plus que risqué mais il pouvait difficilement y faire quelque chose... Sortant du buisson seul l'inventeur se dirigea donc droit vers sa nouvelle destination, l'énorme colisée entouré d'une substance en apparence visqueuse et étrange. La première étape restait de franchir cette espèce de douve improvisée... Évidemment étant donné la quincaillerie qu'il se traînait il aurait facilement pu traverser progressivement la rivière collante, mais vu la situation urgente il valait sans doute mieux s'exécuter d'un coup tout simplement. C'est d'ailleurs maintenant que sa dernière création allait entrer en ligne de compte. Un enfant aurait pu demander, les yeux plein d'étoiles, «Mais qu'elle nouvelle invention monsieur Zeke?!», malheureusement il manquait cruellement d'enfants dans son cerveau. Enfin bref ! Cette nouvelle invention c'était ! *Roulement de tambour* Les nouvelles semelles à triple renforcement ! Quoi comment ça c'était nul ? S'il explosait une paire de chaussure à chaque fois qu'il utilisait les bombes qu'il venait de sortir il en aurait vite marre après tout ! Car en effet des bombes il en avait sortit. Ses trois minuscules pastilles dans chaque main, l'inventeur balança les explosifs compact à peine arrivé devant l'étrange substance, avant de finalement sauter dessus.

Le résultat ? Une simple... Disparition. En effet, comme la dernière fois au siège de Mars, toute personne qui aurait regardé Zeke au moment de son action n'avait rien pu faire d'autre que de constater sa disparition. Seulement deux de ces petits bijoux avaient réussis à tromper la sabreuse sanguinaire, alors imaginez six ! Bon en contrepartie l'ingénieur s'était bien défoncé les pieds avec ses conneries, il avait l'impression d'avoir marché pendant quatre bonnes heures ! Le bon point ? Il était en l'air maintenant ! Vive les jump-bomb ! En fait, il était monté tellement haut qu'il en avait même dépassé l'oiseau mystérieux qui avait observé sa progression vers l'arène quelques secondes plus tôt. Enfin c'est ce que l'inventeur aurait remarqué si... Bah il avait pu le remarquer ! Enfin l'ignorance n'avait jamais affecté la gravité après tout ! Certains abrutis l'avaient appris à leurs dépends... Ainsi, l'inventeur commença à retomber en direction de l'énorme bâtiment sortit de nul part alors que les gens dans la zone l'avaient très certainement perdus de vue. Car oui des gens il avait bien l'impression qu'il y en avait. Son nouveau don acquis à San Faldo ne lui avait pas servi à grand chose ces dernières semaines, mais il sentait toujours bien de la vie dans le coin, même s'il était bien incapable de savoir où... Enfin bref ! L’atterrissage était imminent !... Oh merde l’atterrissage...




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1296
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mer 10 Déc - 20:10




Noctis Mania


    Quoi de plus apaisant qu'une courte visite sur une île loin de tout ce grabuge de la ville ? Avoir l'occasion de revoir Mike et de partager un moment de tranquillité dans cette île paisible m'avait apaisé l'esprit. Je me sentais un peu mieux, mais cela risquait d'être de courte durée car, si j'étais parvenue à remettre mes problèmes de côté l'espace de quelques instants, je savais qu'ils allaient rapidement revenir au galop maintenant que j'étais de retour sur Shabondy.

    En effet, une fois que je posai un pied sur cette archipel, en ayant l'intention de retrouver Zeke, celui-ci me passa un appel ayant pour objectif de me prévenir qu'un de nos alliés, cet individu qui ressemblait à un poisson, venait tout juste de se faire piéger par des individus des plus mal-intentionnés. Devais-je donc lui venir en aide ? Je devais bien avouer que l'idée de le laisser se débrouiller seul me tentait bien, néanmoins, si je voulais conserver mes alliés actuels, j'avais mieux à faire que m'asseoir dans un coin et attendre en restant les bras croisés. Et puis, cela me permettrait de me dégourdir un peu les jambes. Ce fut pour ces raisons que je décidais de lui porter secours.

    Réfléchissant à l'endroit où se situait le Groove 47 indiqué par mon coéquipier, je me rendis compte que cela se situait en pleine zone touristique. De quoi ne pas passer inaperçue. D'un côté, c'était l'endroit de l'archipel que je préférais car il respirait la joie de vivre et le bonheur, néanmoins, c'était également l'endroit où il fallait se faire le moins voir car beaucoup de gens y étaient présents. Tant pis, ce serait loupé pour cette fois-ci. Quelques jours auparavant, je ne me serais sûrement pas mis en danger de cette façon là, néanmoins, les choses étaient différentes et si je ne pensais pas à prendre quelques risques de temps en temps, je n'irais pas bien loin. Arrivant au niveau du lieu de rendez-vous, je n'eus pas besoin de chercher bien loin pour trouver le champ de bataille. En effet, un gigantesque Colisée me faisait face. Personne ne pouvait le louper, c'était certain. Regardant autour de moi, je me demandais comment je devais réagir et m'approchai doucement du champ de bataille, sur mes gardes. C'est alors que je vis quelqu'un ressemblant étrangement à Zeke en l'air. Il venait tout juste de prendre son envol et était sur le point d'entrer dans l'arène probablement.

    Regardant cette dernière, je me rendis compte qu'elle était entouré d'un liquide pour le moins étrange qui n'inspirait pas vraiment confiance. M'approchant doucement, je le fixai. Je préférais ne pas m'aventurer trop près, c'est pourquoi je gardais tout de même mes distances. Arrachant un morceau de mes chaussettes, je posais le tissu sur le liquide et me rendis rapidement compte qu'il ne valait mieux ne pas être en contact avec cette chose. Soupirant doucement, je demandais comment j'allais pouvoir entrer dans cette arène sans me faire très mal. Regardant autour de moi, les bulles qui volaient me donnèrent une idée des plus surprenantes et dangereuses. M'approchant d'une de ses bulles, j'appuyais doucement dessus pour tester sa résistance. Cela suffirait peut-être.

    Prenant une profonde inspiration, je tentai de me concentrer le plus possible sur ce que j'allais réaliser. Lorsque je jugeai le moment opportun je m'élevais en l'air pour atterrir sur une bulle en l'air. Immédiatement après cet « abulissage », je pris appuie pour sauter à nouveau en direction d'une nouvelle bulle, avançant peu à peu vers l'arène en tentant de garder mon équilibre tout en veillant à ne pas détruire les bulles et à en avoir toujours plusieurs à proximité. Cela ne fut pas un travail des plus faciles et les gens qui pouvaient m’admirer devaient trouver cela pour le moins étrange. Soupirant, un dernier saut me permit de passer à travers l'une des ouvertures de l'endroit.

    Je pensais me retrouver à l'intérieur d'un Colisée, mais, à la place, me voilà à l'intérieur d'une forêt de diamant. Fascinant, mais pour le moins effrayant. Heureusement pour moi, j'étais arrivée sur des escaliers en diamant et n'avais pas subi l'herbe de diamants qui semblait pour la moins douloureuse. Je pus alors apercevoir plusieurs personnes : Zeke, Shindô qui ne semblait pas dans un très bon état et deux individus que je ne connaissais absolument pas, mais qui n'étaient certainement pas des alliés.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Jeu 11 Déc - 1:13





Partons du principe qu'une grande bataille commence entre deux partis qui ne devaient jamais se rencontrer. Partons ensuite du principe que l'un ait préparé l'assaut à l'avance et que l'autre ait été prit dans l'assaut par un élément compromettant de son parti. Nous en concluons que le parti s'étant préparé pensait bien voir des ennemis supplémentaires aider l'élément compromettant du parti ennemi. Ceci explique donc la présence d'un bombardier pratiquement « invisible » . Ce même bombardier qui fixe un peu toute la zone voit tomber du ciel un inconnu, juste au-dessus du Colisée qu'il observe depuis le début. Alors bien évidemment, quand on est sur un oiseau géant voyageur, connu pour parcourir de grandes distances assez rapidement... On comprend rapidement ce qui suit.


*Ennemi Localisé par le Radar Furtif. Cible en vue. Élimination.*

L'oiseau annexa alors l'ennemi et fondit vers lui, arrivant directement dans son dos, le cavalier-volant alias Yzis, tira sur l'ennemi deux ou trois balles, visant genoux et torse, splendide non ? Mais malheureusement, l'oiseau contourna la cible suite à l'arrivée d'un nouvel ennemi.

*Ennemi Localisé. Utilisation de déplacement par bulle. Lancement des C.*


Volatile C1 permit à son cavalier de se placer au dessus de la fille et de lui offrir quoi ? Deux ou trois bombes soigneusement peinte en gris pour ressembler en plus à des insectes, rien de grave non ? Bon pour le coup l'artiste avait quand même fait en sorte de s'appliquer en se barrant d'un bon coup d'aile, histoire de ne pas se les manger et puis au pire son moyen de locomotion secondaire était présent. Yzis en jubilait.

*Manœuvre de... Et puis merde. KATSUUUU!*

Une explosion sous un bel oiseau blanc, la grande classe quoi.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



- Akira?

- Ouais.

-GATSUGA!


Akira solidement ceinturé à Agon pour cette technique qu'utilisait son coéquipier, et c'était une véritable tornade couchée qui fonçait vers l'arène, survolant légèrement le marais de sève. La tornade faisant tournoyer le liquide visqueux et une fois le duo entré dans l'arène, la sève déplacée autour de la tornade retomba naturellement à sa place.


- Nous avons fait notre choix Shindô. Nous suivons le masqué.

- C'est le frère de Noctis, il saura mieux nous axer sur la voie de notre maître que toi.

- Alors si tu veux te battre, c'est MAINTENANT!


La zone changeant alors brusquement, brouillant leur visio pour les ramener dans l'Archipel dans une légère seconde et les ramener aussi sec dans un monde de pures ténèbres.

- Agon ne bouge plus tu pourrais tomber.

- J'ai localisé Shindô en tout cas.


Le noir total venait de les submergé et ils ne pouvaient alors que compter sur leur haki de l'observation et la vue améliorée du vampire. Il était dans son monde, celui de la nuit.
De son haki Agon repéra la voit de Shindô et au bon moment il projeta une lame d'air vers Shindô, elle devait bien toucher cinq personnes en même temps la belle.

*SETSUDAN'KAZE !*


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Néanmoins, une question subsistait, pourquoi l'arène avait-elle changé pour les deux hommes ? Eh bien la réponse arrivait. Pour l'instant, Ghetis arriva au sol comme tout le monde, sur une partie plate. Une certaine distance le séparait du Fugu.

- Ton sang est toxique dis-tu ?

Ghetis tapa son index brûlé contre crâne, faisant comprendre au Fugu qu'il fallait utiliser sa tête avant de parler.

- Ne pas accepter la défaite est une chose abjecte... Tu n'as pas de valeur.

Et sur cette phrase une explosion retentit. Un assaut arriva, un homme attaqua. Ghetis retira donc son manteau bleu en toute tranquillité, gardant celui d'amiral sur lui. Sa combinaison grisâtre et peinte depuis le début de sa rencontre avec le poisson faisait son apparition. Il changea son gunbai de dial.


Les mains complètement brûlées par le gunbai, sa peau s'était cautérisée et les pores de celle-ci s'étaient donc fermés, empêchant au poison de franchir la paroi colorée. Les brûlures détruisaient la peau et celle-ci se détachaient doucement du corps. Le poison serait contenu dans cette couche.


*Les faibles doivent s'incliner devant moi.*

Du bout de l'index brûlé il toucha brièvement une partie sèche du gunbai, annulant l'arène quand tous les nouveaux protagonistes venaient d'y entrer. Mais à peine eut-elle disparue qu'une nouvelle réapparue. La vue de tous ceux présents devint à nouveau une spirale et ils purent découvrir une arène plongée dans les ténèbres les plus profondes. Mais bien sûr, ce qu'ils ignoraient était la présence des piliers. En clair, un pas de trop et ils tomberaient...


*Il n'y a plus d'espoir, plus de lumière, seulement le désespoir...*

De gestes furtifs simples il arriva derrière le Fugu et d'une découpe éclaire il devrait normalement l'entailler profondément aux côtes et peut-être au bras. Poussé par la surpuissance des verrous psychiques, l'homme démontrait habilement sa différence de force avec un humain. Le Fugu allait alors littéralement prendre feu tandis que l'utilisateur du gunbai s'arrêta au bout du pilier. Il n'était pas plus doué qu'un autre dans les ténèbres, il connaissait la superficie de son arène, tout simplement. Et le dernier geste qu'il exécuterait conclurait tout.

* Au revoir.*


Une frappe diagonale vive lancée dans le vide et tout ce qui se trouvait devant serait tranché en deux. Ghetis n'était pas un monstre après tout, avec la flamme qui devrait le consumer, le poisson pourrait voir l'attaque venir et esquiver. Si toute fois il brûlait. Enfin, il y a probablement d'autres solutions. Iaisen, version nettement améliorée du Zantetsoru.

Il ne restait plus qu'à se jeter dans le vide non ?

Ghetis le fit lui, plus bas il prendrait planterait son gunbai dans le pilier pour ne pas tomber.

*J'aurais préféré trancher un adversaire un plus fort que ça.*



Résumé:
 
Pour les techniques des PNJs se référer à : http://www.op-seken.com/t3712-probleme-de-fiche-technique


Dernière édition par Ghetis Archer le Sam 13 Déc - 0:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Jeu 11 Déc - 19:31

Noctis Mania


« I am not in danger. I am the danger. »








La Forêt de diamant écarlate.. J’aimais particulièrement cette arène qui représentait un danger particulièrement important pour une grande partie des personnes existantes. Épines, pics, tout était fait pour transpercer un corps humain, ou même animal, en bonne et due forme. Toutefois, j’étais immunisé, moi, grâce à mon Fruit du Démon. Je ne risquais donc rien à me coller ou à me projeter contre l’une des parois de l’enceinte. Et puis, l’une des choses les plus intéressantes avec celle-ci, c’était clairement la présence d’un réseau souterrain parfaitement aménagé. Sur toute l’étendue de la zone, des trous de 10 à 15 centimètres de diamètre étaient visibles parmi l’étincelante lumière émise par le diamant. A cause de ça, il n’était pas toujours facile de les voir avec certitude, rendant parfois la chose complexe pour certains.

Ayant à peine atterrit sur le sol brillant, je m’étais rapidement faufilé dans quelques trous se trouvant relativement près les uns des autres. Pour ce faire, j’avais dû me liquéfier, afin de pouvoir passer dans les conduits et ainsi me propager dans une zone assez importante. L’homme poisson, lui, était bien retombé également, et tenait difficilement sur ses jambes en faisant face à Ghetis. Profitant de son épuisement ainsi que de ses blessures, je m’élançais rapidement, m’échappant par l’un des trous se trouvant juste derrière lui, pour finalement exploser, littéralement. Mon corps se décomposa alors, éparpillant de la sève toxique un peu partout autour de moi. Avec un peu de chance, le Fugu se verrait touché par cette substance, et ressentirait une profonde douleur à cause des brûlures formées.

Malheureusement pour lui, ce n’était pas encore terminé. En effet, grâce à l’éparpillement de ma matière, je pouvais aisément me reformer à un endroit différent. C’est d’ailleurs ce que je décidai de faire. D’un côté, mon buste se trouvait face à Shindô, juste à la sortie d’un trou et d’un autre, il y avait mes jambes. Celles-ci se trouvaient un peu plus loin, bien plus proches de l’homme poisson. Bien évidemment, je devais penser à tout, notamment à ses éventuels déplacements. De ce fait, il lui était presque impossible d’échapper à ma portée s’il décidait de rester au sol. Ainsi, mes jambes pourraient se former près de lui, quel que soit l’endroit où il déciderait de se poser, pour finalement se coller à lui et le transformer en une statue de sève toxique – ou au moins en partie -.

A côté de ça, mon buste, précédemment cité, me permit de viser notre adversaire à l’aide de mes revolvers. De ce fait, si l’homme se décidait à bouger, il me fallait seulement ajuster la trajectoire de mes tirs. A contrario, s’il venait à rester sur sa position mère, je n’avais qu’à mitrailler sans avoir à réfléchir… Dans tous les cas, cet assaut ne représentait pas rien.. C’était le Bakuhatsu. Pendant ce temps, Ghetis se préparait à son propre enchaînement, attendant la fin du mien pour toucher son Gunbai et ainsi changer l’envers du décor à nouveau.


« Go go go soldats, on y va sans tracas ! »

« Oui Chef ! »

La nouvelle zone formée – celle avec le noir complet ainsi que les gouffres -, le groupe de la Marine envoyé en renfort arriva à pas de course. Yzis, se trouvant toujours au-dessus de l’arène sur son oiseau, les interpella pour leur expliquer le topo. Clair, net, précis et sans bavure. Les soldats ainsi que le Sergent-Chef Akihiko Wenham comprirent tout de suite de quoi il était question, et se mirent en position après quelques petites minutes de retouche.. Leurs carabines de précision furent rapidement recouvertes du Gris de l’ennui par notre très cher Peintre, et les tireurs grimpèrent sur les Yarukimans entourant la zone. Pendant ce temps-là, l’équipe de terrain s’approcha de l’arène, restant suffisamment à distance pour ne pas entrer dans le marais de sève bien évidemment, et s’activèrent pour poser des dizaines d’explosifs reliés entre eux par de fines cordelettes tout autour du bâtiment. Après ça, ils firent de même que leurs camarades, en se cachant cette fois dans des buissons, au sol, leurs sabres ayant également été recouverts de gris. Il n’y avait maintenant plus qu’à attendre…


Techniques et Récapitulatif :

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1441
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Lun 29 Déc - 11:59

Noctis Mania






L'ingénieur avait réussi l'exploit de passer par-dessus le marécage sans trop de problème, toutefois il faisait maintenant face à un problème de taille. En effet, sa trajectoire ne semblait pas viser l'intérieur de l'arène comme prévu, mais plutôt le terrain juste à côté. Son premier dilemme du jour, devait-il amortir le choc pour ensuite entrer ou se la jouer ''arrivé fracassante'' et pénétrer l'arène d'un coup ? Son avis penchait plutôt vers la seconde option, pas spécialement parce qu'il cherchait à se donner un style, mais plutôt parce qu'il craignait ce qui pouvait se tapir dans l'ombre plus bas. Des inconnus, des ennemis fort probablement. S'il glandait trop par ici il risquait de se faire coincer avant même de pouvoir entrer... Non dans ce cas-ci il valait mieux éviter les détours. Le seul problème était qu'il n'avait rien d'un oiseau en fait... Comment changer de trajectoire en plein vol ? La solution était plutôt simple en fait, sortant l'une de ses nombreuses bombes l'ingénieur déclencha l'explosif à moins d'un mètre de sa personne afin de se pousser sur le côté et de tomber là où il le souhaitait. Cela dit il n'était pas fou, il avait bien pris soin de choisir une bombe qui ne lui infligerait aucune blessure, un simple coup de vent somme. L'idée un peu folle lui rappelant sur le coup le skate explosif de Noctis du temps de Meka Island avait finalement très bien fonctionné. Adoptant une trajectoire satisfaisante et évitant sans le savoir les nombreuses balles qui avaient étés tirées dans sa direction par un type à dos d'oiseau, l'ingénieur était finalement tombé dans le Colisée. Une drôle de sensation d'ailleurs... Un coup il voyait l'intérieur d'une arène tout à faite normale et vide, puis après avoir franchit un certain seuil il ne voyait plus que du... noir ? En effet on aurait dit que quelqu'un avait éteint le soleil d'un claquement de doigts. Enfin peu importe l'environnement dans lequel il se trouvait, l'inventeur avait tout de même pris la peine d'amortir sa chute à l'aide d'un de ses coussins géants portatif.

Ce fut finalement en se relevant avec une confusion très évidente que l'inventeur commença à réaliser la situation autour de lui. Enfin non, ''réaliser'' n'était pas le bon mot puisqu'il ne comprenait toujours rien à ce qui se produisait autour de lui pour être parfaitement honnête. Mais ses impressions, et par conséquent cette cochonnerie de mal de crâne, étaient revenues. Face à lui rien de familier, il avait bien l'impression de ressentir quelque chose de vague, mais il était incapable de discerner qui pouvait bien émettre cette... ''voix'' et encore moins ce qui se déroulait là-bas. Mais ce fut autre chose qui attira son attention, une autre sensation beaucoup plus familière à sa droite cette fois. Elle était proche et très similaire à ce qu'il avait ressenti ce soir là, suffisant pour le faire réagir avec une certaine vigueur. Sortant une poignée de fusées éclairantes de sa poche, l'homme les alluma toutes avant de les balancer un peu partout dans la pièce lui faisant face, tout en s'assurant d'en garder une en main. La lueur orangé révéla trois choses, de un les lieux étaient parsemés de trous, de deux cet endroit était immense, tellement qu'il n'en voyait pas le fond et pour finir le plus important Taya était bien à ses côtés. Elle était arrivé avant lui ? Quand même elle était rapide !

-Ça va tu n'a pas eu trop de problèmes ? T'as une idée de ce qui se passe ici ?

Alors qu'il posait ses questions, l'ingénieur avait tourné de nouveau son attention devant l'espèce d'espace infini s'étendant devant lui. C'était sombre, chaud et sec, mais par-dessus tout il se sentait très inconfortable. Sa cagoule l’empêchait de respirer correctement comme d'habitude, mais en plus il n'y voyait rien avec le tissu sur ses yeux. Son costume mal ajusté le serrait au niveau des épaules et il n'aimait vraiment pas le calme soudain qui s'était abattu sur la salle. Trop de malaise, et puis merde il préférait virer le masque. Ce n'était probablement pas la meilleure idée, mais s'il devait combattre pour sa vie il ne faisait nul doute qu'il préférait encore crever le visage à découvert. Continuant de balancer quelques fusées éclairantes devant lui, il tentait de créer une sorte de zone dans la pièce où il pourrait voir ce qui arriverait. Pas très utile en somme, c'était comme se bâtir une sorte de fort contre un mur et attendre que le prédateur pointe le bout de son nez...

-Hé ! Y a quelqu'un ?!

Pas de signe de Shindô ou des types qui l'avaient attaqué. Il sentait pourtant bien quelque chose plus loin, il n'avait plus qu'à espérer pouvoir engager la conversation plutôt que d'engager le combat. Certes il était venu avec la ferme intention d'en découdre, mais ça ne voulait pas dire qu'il était prêt à risquer sa vie sans raison non-plus... Il n'avait aucune idée de l'état de la situation et n'avait pour le moment aucun moyen sans risque de la connaître. Pourtant s'il était arrivé plus tôt. Si cette pièce avait été plus claire. Il aurait peut-être pu voir ce qui était arrivé à l'homme-poisson. En effet, l'ex-chasseur de prime avait rapidement été pris au dépourvu dans son combat contre ses multiples opposants. Tout d'abord face à l'attaque surprise du marine, l'homme-poisson avait su voir le coup arriver juste à temps pour riposter avec un umidaiko s'étant propagé à travers la sève de son adversaire. Un coup direct ayant bloqué son adversaire dans son enchaînement en somme. En contrepartie il avait subit quelques brûlures à l'avant bras avec lequel il avait frappé. Mais ce fut plutôt la suite qui eu raison du fugu, en effet une fois l'arène changé il avait soudainement perdu ses repères et ne pouvait s'orienter qu'avec le bruit. Une fraction de seconde, c'est ce qui sembla s'écouler dans le chaos qui suivit la noirceur. Le karatéka avait foncé bêtement vers l'emplacement où il croyait se trouver Ghetis, sans savoir que ce mouvement de dernière minute lui avait permis d'éviter de justesse le gros du coup de l'homme se trouvant en fait derrière lui. Une légère coupure au niveau des côtes suffit à lui faire comprendre qu'il avait mal interprété la position de sa cible, avant de finalement se retourner pour parer l'attaque qui allait très certainement suivre. Un coup de pied violent, donné un peu à l'aveuglette, scella l'issue du combat en déviant juste assez la technique de tranche verticale pour que celle-ci évite de lui coûter la vie... Au prix de sa jambe... L'ex-chasseur de prime avait sacrifié son membre afin de survivre un peu plus longtemps, se laissant tomber dans le trou juste derrière lui et évitant sans le savoir une troisième attaque lancé par Agon. Toutefois, l'homme-poisson toujours conscient avait eu la présence d'esprit d'enfoncer son poing dans la colonne de laquelle il était tombé afin de ne pas s'écraser plus bas. Il était vraiment dans un sale état et c'est à peu près à cet instant que Zeke avait commencé à attirer l'attention sur lui. Même si l'ingénieur ignorait totalement ce qui était arrivé à son partenaire, il croyait toujours pouvoir le ramener en un seul morceau. Enfin... Restait à savoir si les agresseurs voudraient bien discuter plutôt que de continuer cette attaque insensé.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1296
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Lun 29 Déc - 23:19




Noctis Mania : Elimination


    Alors que ma traversée sur les bulles semblaient se passer sans encombre, un événement qui me prit totalement au dépourvu vint m'empêcher de réaliser facilement mon petit passage au dessus de la sève. Le plus surprenant fut que je ne vis rien venir et que, alors que j'avançais à un rythme plutôt soutenu, tout à coup, je me décalai sur la droite pour sauter sur une nouvelle bulle lorsque, soudainement, quelque chose explosa près de moi. Plusieurs explosions se produisirent alors, deux d'après mes souvenirs, celles-ci eurent pour effets de me projeter en avant et provoquer des brûlures sur mon bras pour les moins désagréables.

    Néanmoins, avant de me soucier de cela, j'eus à me réceptionner sur la première bulle à proximité pour ne pas chuter. Après quelques sauts maladroits, je retrouvai enfin mon équilibre et pus continuer mon avancée. Ce fut sans plus de difficulté que j'entrai dans l'arène de diamants. Néanmoins, cela ne dura pas bien longtemps car, soudainement, ma vue se brouilla et il ne resta que du noir, alors que l'archipel était apparut l'espace d'une seconde. Que pouvait-il bien se passer par ici ? Immédiatement, je tentai d'utiliser mon ouïe pour percevoir le plus d'information autour de moi, par ce processus, je pus entendre les deux individus chuchoter entre eux sans bien comprendre le sujet de leur conversation.

    Alors que je poussai au maximum ma concentration pour percevoir le moindre bruit, je pus entendre une personne toute proche de moi. Posant ma main sur mon sabre, je m'apprêtai à m'en prendre à cet individu lorsque sa voix résonna. Je n'eus aucun mal à reconnaître Zeke qui me demandait si tout allait bien et si j'avais une idée de ce qui se passait. Pour toute réponse, je me contentai d'un silence. Si je n'avais pas ce silence, je n'allais pas pouvoir comprendre grand chose.

    L'individu à côté de moi envoyait devant lui de nombreuses fusées éclairantes sans bien voir ce qui se déroulait devant lui. Ce fut alors qu'il reprit la parole pour crier et demander s'il y avait quelqu'un. Avec ça, il était sûr que désormais, tout le monde savait où nous étions. Soupirant doucement, je pris ma respiration pour lui accorder une seule parole :

    - Silence.

    Voilà qui serait plus clair certainement. Une fois que le silence fut, je pus percevoir le bruit de plusieurs mouvements à plusieurs mètres de nous. Deux individus étaient en train de se battre d'après ce que me disaient mes oreilles. Je ne pouvais percevoir tous leurs geste, mais l'un d'entre eux semblait plus en difficulté que l'autre. Ce fut après quelques minutes de combat que chacun d'eux s'accrocha à un côté du pilier, sans explication.

    Me concentrant sur les deux individus, j'avais du mal à dire lequel était ennemi et lequel était allié, c'est pourquoi, je restai inactive en dégainant tout de même mes sabres, me sentant quelque peu en danger et me préparant à réagir au moindre geste suspect que je pourrais entendre. Ce fut également à ce moment que je décidai de me recouvrir du Haki que je commençais à peine à découvrir. C'était certainement le moment idéal pour l'utiliser et en faire bonne usage, même si je ne savais pas encore tout à fait bien maîtriser cette force mystérieuse.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mar 30 Déc - 22:29





Placé sur son oiseau Yzis avait dû retirer toutes ses couleurs pour bien travailler avec les marines. Son oiseau volait tranquillement dans le ciel alors que l'artiste ne savait plus quoi faire alors il opta pour une autre solution. Aussi, il se rendit sur la péniche qu'il occupait avec Ghetis et tenta tant bien que mal de la faire lever l'ancre pour l'éloigner du périmètre de combat, il avait d'abord expliquer son geste aux marines présents sur place bien sûr.

* Je n'aime pas ça moi, je vais bientôt devenir inutile. Mais il s'agit de la troisième arène, donc intrus ou pas ce poisson doit déjà être mort à l'heure qu'il est, ou alors Ghetis l'a capturé sans avoir besoin de le tuer. Tss, les gens sont tellement étranges parfois, quel idée d'affronter un frère en quête de vengeance pour l'âme de son cadet.*


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



L'attaque d'Agon n'avait pas porté ses fruits, mais il put sentir vaciller la voix de Shindô et esquissa un sourire assez « nerveux ». Il aurait préféré sentir sa voix s'éteindre. Cela lui aurait évité bien des problèmes.

- Bon, monte, on va se rapprocher. Guide-moi.

- Ouais, mais ta technique laisse à désirer.


Acceptant de monter sur le dos de son coéquipier Akira le guida dans les ténèbres, l'aidant à sauter de piliers en piliers. Agon et Akira arrivèrent ainsi à un pilier de celui où étaient accrochés les deux adversaires.

Finalement, un illuminé vint crier dans ce monde de ténèbres, faisant Agon reconnaître par son timbre de voix et son haki, l'identité du dénommé Zeke.

*Zeke... Qu'est-ce que tu es venu faire là. Ne me dis pas que... J'espère pour toi que tu es venu m'aider et pas aider ce poisson*


Sur ce pensée Agon vit le monde autour de lui devenir flou, reprenant l'apparence du grove.
Là, il put voir l'état de Shindô, une jambe en moins, il pissait le sang, il n'y avait pas d'autres mots. Akira descendit de son dos et naturellement les deux hommes se déplacèrent vers le Fugu, toujours prêt à le tuer. Ce fut une fois proche du poisson qu'ils virent leur vue se brouiller à nouveau et ils plongèrent à nouveau dans un monde ténébreux.

Ici il n'y avait pas de pilier, le sol était plat, mais surtout, il n'y avait que trois personnes ici. Agon, Akira et Shindô.


- Il semblerait qu'on soit seul avec le poisson, c'est le moment de l'achever.

- Non. Il n'a pas tué Noctis, nous ne pouvons pas le tuer.

- Tu voulais le tuer il n'y a même pas deux minutes.

- J'ai été excessif je suppose. Dans l'état où il est autant panser ses plaies. Sinon, il va crever et même pour récupérer une prime, ce n'est pas très bon.

- Toi qui es médecin tu devrais savoir aussi bien que moi que son sang te tuera. En plus il est encore vivant et il ne va pas nous laisser l'aider. Même avec une jambe en moins.

- Il suffit de lui proposer. Quant au poison, je te rappelle que je faisais équipe avec Noctis, il avait enduite ma hache avec du poison que lui donnait Shindô pour enduire ses grappins. Donc j'ai de l'antidote moi, mais en petite quantité, juste assez pour moi en fait. De toute façon si on n'opère pas maintenant il va crever et je suppose que le frère de Noctis veut sa prime, alors entre 45 millions et 90 millions le choix est vite fait.

- Comme tu voudras. Mais dans le noir tu vas galérer.

- C'est là que tu interviens monsieur le vampire, il faudra me décrire chaque partie de son corps pour que j'opère efficacement, tu vois les silhouettes que je sache ? Alors cela suffira.

- Mouais. Propose-lui d'abord ton aide.

- Shindô, tu as dû nous entendre, tu veux crever comme un porc en te vidant de ton sang ou tu préfères allonger ta durée de vie ?


Proposition simple, le duo n'avait pas tenu compte de la possibilité que l'homme se soit déplacer, ils n'auraient aucun mal à le percevoir, Tout deux adeptes du haki, Agon le maîtrisant de façon standard et Akira au stade de l'éveil qui souffrait encore de maux de tête en la présence de toutes ces voix.

Restait encore à voir s'il voulait encore en découdre malgré son état.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Maintenant était venu le moment des explications !

Face à l'échec de son attaque enflammée Ghetis ne fut pas bien sûr de comprendre ce qui c'était passé, son arme avait bien pénétré l'ennemi, mais pas assez pour l'enflammer ? Tant pis, sur cette raison qu'il ne comprit pas bien il dut continuer son assaut et sentait bien qu'il aurait réussi son coup cette fois-ci. Enfin, il se laissa tomber du pilier et s'y accrocha à l'aide de son gunbai. Là, il aurait purement et simplement fait exploser le pilier avec sa force, mais il opta pour autre chose quant il perçu deux nouvelles voix totalement inconnues.

* Yzis... J'espère que tu as appelé la Marine au moins. Car je ne comprends pas comment tu as pu laisser quelqu'un entrer dans mon arène.*

Restant silencieux un instant, Ghetis prit le temps de localiser chaque individu, Agon et Akira s'étend rapprocher, ils se trouvaient proches de Shindô et de lui, aussi il put préparer une stratégie.

- Pathétique.

Sa main gauche tenant le manche de l'arme, il toucha la partie en granite marin avec sa main gauche, se retrouvant alors sur le grove. Le gunbai un peu chaud encore, heureusement la douleur n'existait pas grâce au second verrou psychique qui coupait celle-ci ?

Une fois sur place il put reconnaître le visage de Zeke Lundren et les marines aussi, en tout cas cela paraîtrait normal qu'il ouvre le feu sur lui à cette instant précis. Cependant, ce fut sans compter le déplacement d'Agon et Akira que Ghetis put changer brièvement sa stratégie et brouiller la vue de tous les individus ici-présents, sauf les marines bien sûr.

Arène de confinement.

Si Agon, Akira et Shindô se trouvaient dans une arène sombre, Ghetis, Sypher, Zeke et Tenshi se trouvaient sur un... Bateau ? Autour de plusieurs, bateaux ?

*Shibai Fune.*


Le théâtre naval était né. Il y avait moins de bateau qu'à l'origine, mais il y en avait quand même. L'eau était étrangement violacée. Cependant, ce n'était pas plus intriguant, le plus intriguant était le fait que l'étendue d'eau était entourée de grands murs métalliques et recouvert d'un toit fait de barreaux.

Les quatre se trouvaient sur le même bateau. Ghetis et Sypher au milieu, Zeke et Suki à l'avant, ils se faisaient face.


- Zeke Lundren. Je ne pensais pas notre rendez-vous aurait lieu aujourd'hui, vois-tu je suis occupé. A moins que... Ah oui, cela paraît logique. C'est un ancien allié à Noctis, donc certainement le tient aussi. Donc tu dois être en contact avec lui, donc par un moyen inconnu tu es venu à sa rescousse ? Je dois avouer que mon arène n'est pas très discrète, mais au moins...

Ghetis planta brusquement son gunbai devant lui.


- Tu mourras ici, dans l'indifférence générale. Je ferai preuve de clémence, se sera rapide et sans douleur.

Activant le pas lentement, Ghetis s'approcha des deux ennemis, il sortit son petit couteau dans son dos et le fit prendre la taille d'un grand sabre tandis qu'il tenait son gunbai dans l'autre main.

- Voilà belle lurette qu'une traque ne m'avait pas autant amusé.

Une fois à portée il donna un large coup de sabre dans le vide et reprit la parole.

- Je voyais en toi un proie plus intelligente, je n'aurais jamais cru que tu serais venu m'affronter maintenant. Tu aurais pu m'amuser un peu plus longtemps.

S'ils n'avaient pas compris la raison du premier coup de sabre dans le vide, ils verraient tous deux une entaille de profondeur moyenne apparaître sur leur corps.

- Quoique. Il serait bête de capturer un lionceau. Alors je vais être gentil. Je te propose de fuir contre 150 millions de berrys. Hein Sypher, quand dis-tu ? On les laisses fuir et on les attaquera un autre jour. S'ils ont l'argent sur eux bien sûr.


Ghetis était d'humeur joueuse tout à coup, mais il ne s'agissait là que d'un coup de bluff où il en profita pour fermer ses verrous et serrer les dents pour ne pas laisser transparaître sa douleur musculaire. Il n'avait pas utilisé les verrous assez longtemps pour subir un lourd contrecoup, mais la douleur était présente. Pour utiliser plus régulièrement les verrous psychiques il fallait qu'il les ouvre et les referme à intervalle régulier pour récupérer entre chaque contrecoup, c'est donc ce qu'il allait faire là. De toute façon cette somme, il se doutait bien que le Lundren ne pouvait la posséder. Néanmoins, la parole était sacrée chez un vrai chasseur de primes alors il n'y avait pas de crainte à avoir s'ils avaient l'argent.





Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1441
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Mer 31 Déc - 6:06

Noctis Mania




Peu de temps après son appel, le terrain entièrement noir s'était modifié d'une manière étrange pour faire place à... des bateaux. Cette fois il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait d'un fruit du démon, enfin il serait plus exact qu'il était normal d'associer la majorité des phénomènes étranges à ce type de pouvoir. Mais de quoi s'agissait-il ? Téléportation ? Autre dimension comme son propre fruit ? Dans tout les cas le responsable, s'il y en avait un, semblait capable de contrôler le terrain qui l’entourait. Un pouvoir bien chiant il fallait bien l'admettre, mais ce n'était qu'un détail. Encore une fois il n'était pas là pour se battre et il n'avait que faire de cet imprévu venu se dresser sur sa route. Il avait des projets et n'avait pas l'intention d'accorder davantage de son temps à ces types que ce soit cet abruti de poisson en vadrouille ou ces inconnus. Mais qui étaient ces types d'ailleurs ? En fait maintenant qu'il les regardait une correction s'avérait nécessaire, ces visages lui étaient familier. Enfin le premier seulement. En effet, le jeune marine se tenant un peu plus loin en observateur était identique à celui qu'il avait croisé au siège de Mars quelques semaines auparavant. L'autre en revanche il ne pu le reconnaître que par la voix. En effet, alors que ce type déblatérait son discours interminable qu'il n'écouta que d'une oreille, l'ingénieur remarqua bien vite que cette voix était celle du soit-disant ''frère'' de Noctis qui l'avait contacté quelques jours plus tôt. Deux connaissances en somme, tout s'expliquait. Attendant que l'autre cinglé termine son offre, l'inventeur se permis finalement de prendre la parole. S'étirant un bon coup en plaçant ses deux bras derrière lui, le hors-la-loi pointa finalement le marine. Ce Wenham, non seulement il s'était prétendu ami de Noctis, mais en plus il lui avait collé une prime pour ensuite le narguer par den den mushi.

-Tout d'abord toi, va te faire foutre. Je sais pas quel genre de pratique on vous enseigne dans la marine, mais me coller une prime pour un crime que je n'ai pas commis c'était vraiment un coup bas.

Il n'aborda pas le cas de Noctis pour le coup, de toute manière il n'avait pas l'intention d'en rajouter, peu importe les intentions de ce sale gamin s'il lui avait collé une prime ce n'était certainement pas lui qui allait la lui retirer. Enfin ça faisait toujours du bien d'évacuer. Changeant de ''cible'' l'ingénieur tourna finalement son attention vers l'individu masqué qui semblait plus vouloir faire son show que de vouloir discuter. Enfin bref, il avait terminé son discours avec ce qui semblait être une proposition d'affaire... Pourquoi n'était-il pas étonné ? Dès le moment où il l'avait identifié il s'était un peu fait une idée de comment les choses se dérouleraient. Sa conversation par escargophone avec ce type lui avait donné une bonne idée du genre de type avec qui il discutait. Ce type n'en avait rien à faire de Noctis clairement, il ne l'avait contacté quelques jours auparavant que pour obtenir des renseignements sur une prime qui n'avait rien à voir avec sa mort. Pour faire simple il l'avait compris immédiatement, cet individu masqué n'en avait qu'après l'argent. Il avait semblé tellement désintéressé de la relation qu'avait entretenu l'ingénieur avec le chasseur de prime, que Zeke en était vite venu à douter de ce sois-disant lien qui unissait les deux hommes. Mais bon qu'ils soient liés ou pas, ça n'avait pas d'importance. À ses yeux ce type n'avait l'air que d'une sangsue avide, alors qu'il soit vraiment le frère de son ancien partenaire ou pas qu'est-ce que ça pouvais faire ?

-Et toi je crois pas me tromper en disant que t'es le type qui ma appelé l'autre jour... Pour ta petite transaction à la noix c'est bon. Mais qu'on soit clair j'inclue Shindô dans le deal. Je le veux vivant et qu'on sorte tous d'ici. De toute manière je n'ai aucune envie de discuter avec toi, un type qui traque les amis de son frère décédé c'est n'importe quoi à mes yeux. Dire que tu me demandais si j'avais l'intention de me venger lors de ton appel, visiblement toi-même tu n'en à rien à foutre de ton frère.

L'ingénieur s'était finalement accroupi au niveau du pont du bateau pour sortir son vieux sac de sport. Ce truc... Il l'utilisait du temps où il n'avait pas, par chance, trouvé son fruit. Du temps de ses délits avec Jin... Bon sang il était crade tout de même. Enfin bref, sans un mot il commença à enfoncer les millions dans le sac en gardant un calme le plus total. À une certaine époque il aurait considéré la somme demandé comme astronomique, maintenant ça relevait plutôt du détail. Ses problèmes d'argent étaient réglés pour de bon, maintenant il devait se concentrer sur la force de son organisation et cette force passait par l'autre inconscient. Son travail terminé il balança finalement la grosse bourse en direction du type masqué.

-Content ? Ton avidité est comblé ? J'aimerais bien pouvoir partir avec l'autre abruti maintenant. Après quoi essais d'oublier le numéro de mon den den mushi la prochaine fois que t'aura besoin d'une information tu veux ?

Jetant un œil à Taya de son air blasé habituel, il se sentit un peu désolé pour elle. Elle ne devait trop comprendre ce qui se déroulait sous ses yeux après tout. Elle qui avait l'air prête à dégainer un peu plus tôt, il préférait lui éviter un combat inutile. Après tout elle ne le suivait pas inconditionnellement, ils n'étaient toujours que partenaires de voyage non ? Pas la peine de lui poser davantage de problèmes.

Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Jeu 1 Jan - 20:10

Noctis Mania


« I am not in danger. I am the danger. »








Tout semblait si bien se passer pour nous à ce moment-là. Et pourtant, je savais très bien que cela ne se finirait pas comme prévu. L’intervention des deux compagnons de l’Homme Poisson nous obligeait à revoir notre plan d’attaque. Nous étions désormais en infériorité numérique et ces trois-là avaient de quoi être dangereux, très certainement. Lorsque j’avais commencé à exécuter mon enchaînement en prenant Shindô pour cible, j’étais persuadé de parvenir à mes fins. Toutefois, j’avais tort. En effet, grâce à un coup de poing particulièrement étrange, une sorte d’onde se mit à se propager à l’intérieur de mon corps. Cela m’empêcha de continuer ce qui était prévu, m’immobilisant pendant quelques secondes. Heureusement, le criminel ne s’attarda pas plus sur moi, trop occupé à essayer de se sortir de l’assaut de Ghetis. J’en avais donc simplement profité pour m’éloigner un peu de la zone de combat pour reprendre mon souffle ainsi que le contrôle intégral de mon corps, bien que je n’y voyais plus rien. Il devait probablement se passer quelque chose d’intéressant, un peu plus loin. Cependant, je ne pouvais guère le savoir, pris dans ces ténèbres infinies, obstruant ma vue.

Rapidement après ça, tout disparut, me donnant cette fois la pleine vision sur.. le Grove de Shabaody. Avec le peu de temps que j’avais avant qu’il ne se passe autre chose, j’eus quand même le temps de remarquer des différences au niveau du sol, tout autour de nous. Des mines ? Les soldats étaient donc bien arrivés, or je ne les voyais pas. Ensuite, une nouvelle arène fut construite, nous prenant en son sein. Seuls Shindô et les deux camarades de Ghetis ne s’y trouvaient pas. Nous étions donc face à Zeke, ainsi qu’à Taya, la jeune femme épéiste, les regardant avec sérieux. Ghetis, comme à son habitude, ne put s’empêcher de prendre la parole pour les taquiner, voire même les provoquer. Sur ce point-là, on ne pouvait le changer.

Seulement, à un moment donné, l’ancien compagnon de Noctis sortit un sac et le remplit de ce qui était censé être l’argent demandé en guise de compensation. Ceci fait, il le lança en notre direction, à quelques mètres. Par simple précaution, je créai un bras de sève qui s’étendit jusqu’à lui pour vérifier son contenu. Puis, je me retournai et m’avançai lentement vers Ghetis avant de poser ma main droite sur son épaule, les griffes recouvertes de GM la touchant. Je faisais donc dos à nos opposants.

« C’est bon, les 150 millions sont bien là, et il n’y a aucun danger. »

L’arène disparut alors, nous laissant de ce fait dans la ligne de mire des soldats de la Marine. Sachant très bien qu’ils se trouvaient non loin, sûrement en train de viser notre zone, j’érigeai une sorte de mur de sève avec rapidité, protégeant ainsi l’homme et la jeune femme.

« Ne tirez pas. Nous allons les laisser partir. Cet homme, Zeke Lundren, a les capacités de menacer le Grove entier, et nous ne pouvons prendre un tel risque pour la population. »

Ces quelques paroles prononcées, la barrière retomba au sol dans un bruit caractéristique, alors que je tenais le sac envoyé précédemment entre mes mains en commençant à partir.

« Maintenant, fuyez, et attention aux mines entourant la zone. »


Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1296
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Jeu 1 Jan - 22:51




Noctis Mania : Elimination


    La suite des événements était pour la moins surprenante et rien ne semblait présager de celle-ci. En effet, je m'attendais plutôt à combattre et j'avais envie de combattre. Je me sentais prête pour ça, j'en étais presque à me sentir impatiente de pouvoir enfin donner l'assaut. C'était presque une envie qui me démangeait au plus profond de mon être et qui me criait qu'il fallait agir.

    Frustrée. Voilà certainement le mot qui décrivait le mieux cette impression que j'eus lorsque je me rendis compte que nous n'étions plus là pour combattre, mais battre en retraite comme des lâches.

    Lorsque l'espace changea de forme, certainement le fruit d'un pouvoir démoniaque, cela me dérouta quelque peu. Je m'interrogeai sur la dimension dans laquelle nous nous trouvions et si nous pouvions seulement la fuir. En effet, après le noir total, nous voilà sur un navire. Zeke et moi étions côte à côte et face à nous, deux personnages, certainement des ennemis. Je fis de mon mieux pour enregistrer leur visage dans mon esprit. Je ne voulais pas les oublier, même si je ne pouvais connaître leur identité.

    Ce fut alors à un de nos deux ennemis de s'exprimer. Rien qu'à sa façon de parler, je me sentais déjà totalement exaspérée et je ressentais comme une terrible envie de l'étriper. Narcissique. Voilà ce qui semblait ressortir de son discours. Insupportable. En plus de cela, il parlait de choses que je ne comprenais pas. D'un Noctis que je ne connaissais pas. En tout cas, Zeke et lui semblaient bien se connaître. J'allais devoir surveiller les relations de mon allié à l'avenir.

    Alors que rien ne semblait montrer une quelconque hostilité de ce personnage, il s'exprima alors tranquillement pour dire qu'il tuerait mon coéquipier d'une façon rapide et indolore. Voilà maintenant que je commençai à sentir une certaine colère monter en moi. Pour qui se prenait-il ? Je n'allais certainement pas le laisser le tuer comme ça, sous mes yeux. En plus de cela, il m'ignorait royalement. Serrant mes armes dans mes mains, j'avais l'impression que cette fois-ci, nous allions en venir aux armes, il n'y avait pas vraiment d'autres choix, si ?

    En voyant le personnage s'approcher, je me mis en position d'attaque, sur mes gardes. Je ne comprenais pas bien pourquoi Zeke ne réagissait pas. Je sentais mon sang bouillir à l'intérieur de moi et le Haki qui recouvrait mon corps n'était qu'une façon de plus de m'encourager à charger. Mais alors que je me sentais prête, les paroles de l'individu me stoppèrent dans mon élan. Voilà qu'il nous offrait la chance de partir sans avoir à combattre en échange de cent cinquante millions de Berrys. Ainsi, nous allions acheter notre liberté ? Ne pouvions-nous pas les combattre ?

    Il semblait que cela n'était pas dans le plan car Zeke accepta, non sans exprimer son mécontentement. J'étais outrée d'assister à une telle scène. C'en était presque trop pour moi. Alors que mon allié était en train d'offrir ses quatre vérités aux deux ennemis auxquels je faisais face et dont j'ignorais tout, je me rendis alors compte qu'il allait falloir que nous parlions. Il semblait qu'il ait beaucoup de relations dont j'ignorais totalement l'existence. En vérité, je pris conscience que je ne savais rien. J'étais venue aider un individu que je connaissais à peine et me voilà donc mêlée à une histoire dont j'ignorais tout. J'étais un peu une intruse dans tout ce décor. Je n'étais pas à ma place. Qu'avais-je à voir avec ces personnes?

    Au comble de l'exaspération, je dus bien me résigner à ranger mes armes et à les laisser récupérer la somme astronomique d'argent sans plus broncher et, alors que nous réapparaissions sur l'Archipel, je tentai doucement de calmer mon esprit. Les deux individus semblaient vouloir tenir leur parole, néanmoins, je n'allais pas oublier de si tôt ce qu'ils m'avaient infligé et tout en m'en allant je me remémorais ces mauvais souvenirs que je garderai pour rancœur.

    La frustration, l'exaspération, la colère, l'agacement, la rancœur, le dégoût. Cela n'augurait rien de bon.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Ven 2 Jan - 0:08





Sur un air de salsa, Yzis sentait la victoire venir à grand pas, il ne pouvait penser autre chose en sachant qu'il s'agissait de la troisième arène. La péniche s'enfonçait dans l'archipel tranquillement, il ne représentait plus qu'un spectateur rentré chez lui après un spectacle dont l'issue lui paraissait évidente.

- Je me demande ce que nous ferons avec les 108 Millions de leurs têtes à ces deux-là. Enfin Ghetis m'expliquera tout ça à la maison.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Pour la plus grande tristesse de l'homme masqué, ses adversaires ne tardèrent pas à capituler, si la compensation demandée n'était guère plus qu'une plaisanterie, il se retrouvait contraint à honorer sa parole. Aussi fourbe et cruel soit-il, il tenait toujours parole et n'aurait rien à gagné d'un second affrontement qui n'aurait pas duré plus de deux minutes. Après tout, que peut dire le serpent face à l'aigle.

D'un regard méprisant il observa l'illuminé déblatérer des inepties et laissa Sypher vérifier le sac. Lui remettre Shindô ? Pourquoi pas, avec 150 millions de berrys il se trouvait en bonne position et puis l'homme-poisson avait été bien trop facile à capturer à son goût, alors autant le laisser se perfectionner. De toute façon il les retrouvera un jour sur son chemin et là ils devront payer 200 millions ou accepter leur sort. Pourquoi prévoir un second paiement ? Parce qu'il venait de trouver sa poule aux œufs d'or. Pour sortir autant d'argent d'un coup il fallait en avoir des berrys.

Enfin. Il pourrait toucher une somme d'argent compensant l'échec Dica. Sypher vint finalement de face à Ghetis pour annuler son arène sans son consentement, mais cela ne dérangea guère l'homme qui l'aurait fait de toute manière. Il se contenta d'un hochement de tête pour acquiescer à la phrase de son équipier.

L'homme rangea donc ses armes et arrangeant son manteau d'amiral qu'il laissa bien prendre le vent, pour ensuite pointer du doigt le Lundren.

- Peu importe les airs de grandeur que tu te donnes. C'est fini Lundren. La victoire est nôtre. Tel est la puissance de La Couronne... La puissance suprême.

Finalement il posa son regard sur la demoiselle dont l'esprit semblait être dans une colère tel que l'homme masqué n'eut aucun mal à la ressentir.

- Ne sois pas fâcher contre lui, vous auriez perdu. La force n'est pas une question de volonté, c'est un phénomène physique, malheureusement vous n'en bénéficiez pas.

La volonté, c'est tout ce qu'ils avaient et elle n'allait probablement pas suffire aujourd'hui.

Il adressa sa dernière phrase à Shindô alors qu'Agon et Akira abandonnaient l'homme-poisson à son sort.

- Merci d'avoir foncé tête baissée dans mon piège.

Quittant le champ miné accompagné de Sypher, le Masque Vairon salua le groupe de marines.

- Beau travail.

Une dernière phrase adressée à Sypher avant de quitter la zone. L'argent allait servir à leur nouveau projet.

La Couronne allait enfin voir le jour.

Masque Vairon. 1505.



Fin du Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1441
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: Noctis Mania : Elimination    Ven 9 Jan - 23:23

Noctis Mania



Peu de temps après lui avoir envoyé le montant d'argent, l'étrange champ de bataille disparu pour faire place au groove touristique de Shabaody. Ce type était au moins foutu de respecter sa parole c'était déjà ça, enfin il serait plus exact de dire que c'était le lieutenant Wenham qui lui avait fait respecter au final. De toute manière l'ingénieur n'avait que faire de qui avait décidé de respecter le marché ou pas, pour le moment il ne pensait qu'à quitter cet endroit et à reprendre ses activités sans perdre plus de temps. Voyant l'homme-poisson traîner dans son sang plus loin derrière, il s'empressa de vérifier son état. Enfin il n'avait rien d'un médecin, mais vu la quantité de sang perdue et l'expression qu'affichait l'ex-chasseur-de-prime, il se doutait bien que le diagnostic devait tourner autour de quelque chose comme ''salement amoché''. Mais bon le fixer plus longtemps ne risquait pas de résoudre son problème, après tout la perte d'une jambe était généralement le genre de truc qu'il fallait soigner le plus vite possible. Enfonçant le corps de l'abruti dans sa poche sans se soucier d'avoir sa permission ou non, l'inventeur en profita pour envoyer la jambe se trouvant un peu plus loin avec le reste du lot.

-Et un meuble en pièces détachés à remonter...

Apparemment son partenaire avait également perdu quelques doigts au passage, mais bon vu la taille de ce genre de morceaux il n'avait guère le temps de les chercher. Il pourrait déjà se compter chanceux de pouvoir conserver sa jambe, l'intervention avait déjà commencé après tout. En effet, le chirurgien qu'il avait camouflé dans sa poche allait servir à quelque chose en fin de compte. Se redressant il préféra ne pas adresser le moindre mot aux deux chasseurs, en revanche il jeta bien un coup d'oeil à l'un des membres de cette petite brigade. En effet, un peu plus loin se trouvait un visage, ou plutôt un masque, familier. Agon avait donc décidé de rejoindre ce type... Plutôt décevant. Lui jetant un regard un peu sévère il préféra quitter les lieux sans engager la conversation. Ils n'avaient plus rien à se dire si l'homme avait choisi son camp après tout. Jetant finalement un dernier regard sur le champ de bataille, il apprécia tout de même le geste du marine qui semblait chercher à stopper un assaut contre eux. Décidément ce gamin était étrange. Enfin bref, il n'avait aucune intention de traîner davantage ici.

-Tu viens ?

Adressant cette question à Taya plus comme une demande qu'une interrogation, l'ingénieur quitta l'endroit sans plus de cérémonie. Cette petite complication aurait au moins eu du bon, il connaissait maintenant les pouvoirs de ses ennemis et en plus il avait pu confirmer le genre de personnes qu'elles étaient. Il n'avait plus qu'a prendre ses précautions maintenant. Sa série de malchance allait s'arrêter une bonne fois pour toute cette fois...

Revenir en haut Aller en bas
 

Noctis Mania : Elimination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clips Mania !
» Music Mania V
» Résultats de Elimination Chambers 2012
» Smackdown Elimination Chamber Match
» Elimination Chamber

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-