Partagez
 

 Les liens ne gèlent pas [Présent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Stormalong
Pirate
Ethan Stormalong
Messages : 197
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue12/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (12/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue0/80Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 826.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeDim 19 Oct - 22:11





] il fait froid ici!




Eh gamin, t'es sûr qu'il nous a pas raconté des conneries?

Non Lenn, je ne pense pas que ce soit son genre.

Mouais...


' Rejoins moi sur l'île de Drum dans une semaine", voilà ce qu'avait dit Ren Tao. Cette île, j'y suis depuis deux jours, mais elle est grande, et j'ignore dans quel village nous sommes supposés nous croiser. "Le rejoindre", c'est mots éveillent en moi une certaine appréhension. Ren a dû se faire de nouveaux compagnons de puis que l'on s'est croisés, difficile de penser qu'il me portera toujours le même intérêt. Un rire sort de ma bouche gercées par le froid. Si le jour de notre rencontre, Ren était clairement le plus intéressé des deux, ce n'est plus le cas aujourd'hui. c'est clair, j'ai besoin de compagnons si je veux accomplir notre objectif. Adossé à un mur couvert de glace, je porte une cigarette à mes lèvres avant de l'allumer comme je peux malgré la neige. je dois avoir bien fière allure, habillé en costume en pleine tempête de neige. Si je ne ressens pas le froid, mes membres peuvent ancore geler, je devrai acheter des vêtements chauds.

On s'en branle gamin! dépêche toi d’appeler ce type!

Pour une fois tu n'as pas tort.

Comment ça pour une fois? Précise un peu ta pensée gamin!

Non j'en ai bien assez dit.


Ce n'est pas vraiment le moment de plaisanter, mais parler avec Lenn m'amuse et me détend, j'espère juste que mes futurs nouveaux camarades ne poseront pas les mauvaises questions. Car si Ren est sans doute assez puissant pour mettre Lenn au tapis, je ne suis pas sûr qu'il en soit de même pour ses collaborateurs. De toute façon, Ren sera là, je ne devrai pas trop m'en faire. Sortant de ma sacoche l'escargophone que m'avait donné le hors la loi, je jetais ma cigarette en composant le numéro. Alors que je suis sur le point de composer le combiné, un vieillard traverse la rue et passe à côté de moi. Se rendant compte que je suis presque autant habillé qu'une mariée le soir de ses noces, il m'agrippe le bras avant de me traîner dans une maison quelques mètres plus loin. Me retrouvant chez une inconnu, on continue à me tirer le bras, ma jambe cogne contre une table basse placée là, mon sens du toucher inexistant fait le reste, je me rétame sur le parquet.

Eh bah! Quel style!

Oh... La ferme!


- Oh mon dieu! Il est mort de froid! S'exclame alors le vielle homme.

Je bouge comme je peux pour signifier que je suis toujours en vie, trop tard, j'ai reçu un seau d'eau en pleine gueule. Je me relève difficilement en affichant une pokerface des plus singulières, pendant que le vielle homme m'enroule dans des couvertures et m'installe près de la cheminée de granit, trônant au milieu de la pièce. Une cheminée au milieu d'une pièce, c'est bien quelque chose de rare, sans doute une technique pour économiser la chaleur. Le vieillard continue à me triturer de partout pour m'enfiler les couvertures, mais je le laisse faire, ce n'est pas comme si le fait que l'on me touche me préoccupait le moins du monde.

- Hum... Merci... Je suppose.

Le vieillard me regarde, mais, chose rare, il ne semble pas choqué le moins du monde par mon apparence. Il passe dans une autre pièce, et revient avec un manteau qu'il me tend.

- Tenez, il était à ma taille quand j'étais jeune.

J'enfile rapidement l'habit marron, il est beaucoup trop grand pour moi, ce type était un colosse. Comme quoi, nous sommes tous égaux face au temps, enfin ils le sont tous.

- Je vous remercie bien mais j'ai quelqu'un à retrouver.

Le vieux monsieur se mit à me fixer bizarrement, au point que j'en suis gêné, avant de repartir dans une autre pièce, et de revenir, des lunettes sur le nez. Je tourne la tête instinctivement pour éviter qu'il ne me voit alors de face.

- Eh bien, c'est une face bien singulière que vous avez là. dit-il en me saisissant par les joues et en tournant ma tête vers lui.

J'ouvre alors de grands yeux. Terrifiante, effrayante, Au secours! ou même juste HAAAAAAAAAA!, voilà des choses que j'avais l'habitude d'entendre quand on voyait mon visage, mais alors "singulière", c'était quelque chose de suffisamment rare pour que je m'en souvienne.

- D'autre gens auraient hurlé avant de brandir un balais vers moi...

- Oh vous savez, j'ai été un marine, j'en ai vu des choses qui donneraient envie de rendre son déjeuner, et vous êtes loin d'être à leur niveau.


La marine, c'était donc ça. C'est sûr qu'un homme de sa stature n'aurait eu aucun problème pour s'enrôler dans l'armée. Malgré tout, je le remercie pour tout, et sors ensuite de la baraque, pour ramasser l'escargophone que j'avais laissé tomber dans la neige quelques minutes plus tôt. Je compose le numéro et décroche le combiné.

Hum... Allô?






Dernière édition par Allenn Ruiss le Ven 21 Nov - 7:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeLun 20 Oct - 1:04



Joins us


Voilà un petit moment que nous avions voyagé depuis Dream island. Malheureusement, nous n'avions pas obtenu l'objet tant convoité, tout ce que j'avais réussis à obtenir, c'est un stupide pendentif en forme de losange avec une sorte de pierre dedans et en plus de cela, le fait que j'avais repris sous mon aile Rei. Désormais, elle faisait partit de mon organisation naissante et je comptais bien la faire grandir via mes membres. Ce n'est pas juste une organisation comme on l'entends, mais bel et bien une famille qui aura pour but de devenir connue et obtenir un pouvoir d'influence le plus énorme possible. Et pour cela, pas question de lésiner sur les moyens... Attentas bien pensés, vols, aides à certaines personnes, il n'y aura pas de limites. Ce sera le chaos, car justement un grand nombre de gens disent certains criminels injuste. Or, nous serons annonciateur de chaos et le chaos... est impartial. Pas de favoris, pas de délaissés, tout le monde aura droit à sa part.

Secouant la tête pour revenir à moi, je soupire en coin alors qu'un petit nuage de buée s'échappe d'entre mes lèvres. Oui, il fait très froid désormais... Pas pour rien que j'ai endossé mon manteau avec une belle doudoune au niveau de la nuque. Fumant une cigarette, je regarde l'horizon et commence à distinguer des sortes de colonnes ? Combien exactement ? Cherchant à bien voir les choses, et si je ne me trompe pas, je vois au moins 6 gros piliers. Des montagnes ? Un assemblement de neige ? Aucune idée, mais cela indique bien que nous sommes en face de Drum, la destination attendue, puis que nous devions chercher là-bas un nouveau collègue. Un vieil " ami " à ma personne si on peut dire cela.

" J'ai froid bon sang !!! "
" Met donc un truc plus chaud."

Mina gueule comme souvent. Soupirant en la laissant gueuler comme n'importe qui et n'écoutant pas la couche supplémentaire que Gin rajoute, je continu de regarder au loin sans prendre garde où est Rei. Observer l'horizon semble être comme une passion au point de me " déconnecter " de ce monde pendant quelques secondes. Seul un appel via den den mushi me fait revenir à la réalité. Décrochant, je me doute bien de qui il s'agit, après tout, nous sommes le jour J, et je n'ai pas de nouvelle de l'autre personne que je cherche à joindre, à savoir, le " mentor " d'Hikari. Décrochant, je jette la cigarette que j'ai au bec pour alors répondre brièvement.

" Nous arrivons d'ici un quart d'heure... et..."
" HEY REN !!! Je viens de capter, il y a des boutiques d'arme à feu sur l'île... Je suis sûr que je pourrais trouver des pièces pour mes prototypes. "
" ... Ok... Va, mais n'attire pas trop l'attention sur toi, nous sommes là principalement pour retrouver le jeune homme et discuter avant de peut-être repartir." Revenant à Allenn, je vins alors à parler face à l'appareil. " Un quart d'heure et nous débarquerons. Suite à cela, je te propose de se retrouver pour discuter et te présenter l'équipe... Celle-ci est encore petite, mais je suis sûr que nous allons bien avancer rien que nous tous réunis. "

Je repensais à ce que nous avions dit avant. Mais je tilt que je n'ai pas dit qui étais Allenn à Rei. Bah, celle-ci me poserais sans doute la question. Quoi qu'il en soit, une fois ces formalités remplies, je vins à raccrocher et alors à reprendre la barre. Le navire naviguais aisément malgré le froid et chacun tenait son poste. Une fois sur les côtes, nous ne mîmes pas trop de temps à arriver sur la terre ferme. Chacun de nous pouvaient aller où ils voulaient et Gin ainsi que Mina ne s'en privaient pas. Ils allaient directement vers la boutique en espérant la trouver rapidement. Pour ma part, j'attendais Rei pour aller avec la belle retrouver l'homme zombi.

" Tu m'accompagnes miss ?"


Je lui demandais car mine de rien, elle pouvait décider d'aller faire la visite des lieux. M'allumant une nouvelle clope, je regardais les sentiers enneigés qui menaient au village et ni une ni deux, je commençais à marcher pour alors chercher le coin qui pourrait correspondre à l'endroit de rendez-vous : une taverne ou un lieu tranquille.
Au final, après quelques minutes de marches et à peine à l'entrée du village, je pris mon escargophone pour alors appeler Allenn.

" Nous sommes à la sortie du village... Retrouvons nous là-bas."


J'espérais que cet " ordre " n'allait pas le déplaire, car au fond, il n'a pas encore clairement dit " ok ", donc avais-je ce droit ? Silencieusement, je soupire avant de retirer ma clope de ma bouche et simplement poser ma main sur le crâne de la miss.

" Pas trop froid ?"



_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Dim 2 Nov - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeLun 20 Oct - 10:12








Voilà un petit bout de temps que nous avions quitté Dream Island et tant mieux d’ailleurs. Mais mis à part cela, Ren n’avait pas trouvé l’objet qu’il lui fallait. C’était seulement un pendentif en forme de losange avec semble-t-il, une pierre précieuse en son milieu. Et même s’il n’avait pas trouvé son objet, il gagnait autre chose. Moi, une alliée de taille tout de même. Et son amante qui plus est. Je dois dire que depuis que j’ai perdu Akira, je me sentais assez seule mais à présent, c’est fini. Me voilà dans l’organisation, dans la famille. Et je me doute bien que si nous mettons cap vers Drum, c’est bien pour aller y chercher quelqu’un. Du moins, je l’espère.

Au fur et à mesure du voyage, j’ai pu apprendre qui était réellement la fameuse Mina et l’homme appelé Gin. Ces deux là, je crois que… plus je suis loin d’eux, mieux je me porte en fait. Puis d’un seul coup le froid se fit ressentir jusque dans la chair de mon corps. Bordel, si je me souviens bien, Drum est réputée pour être l’île du froid. Tss… Pendant qu’une certaine demoiselle commence à râler qu’elle a froid, ni une, ni deux, je me faufile jusqu’à ma cabine et attraper des vêtements beaucoup plus chaud. J’aurais très pu me mettre sous ma forme animale ; je n’aurais eu besoin de rien dans ces cas-là mais après le changement de forme aurait été intraitable et me retrouver nue dans un pays du froid… Très peu pour moi. Je m’habillais donc d’un jean avec bottes fourrés et un gros manteau à fausse fourrure pour me protéger correctement du froid. Ah et les gants aussi sont de mises. Voilà parfait comme ça et c’est ainsi que je remontais tranquillement sur le pont alors que nous approchions de plus en plus de l’île.

Donc si j’ai bien compris on récupère cet Allenn… Hum notre allié certainement ? Oh je demanderais à Ren après, puis donc ensuite cap sur les différentes îles avec espoir de conquête, espoir d’être connus et craints de tous. Le programme me va parfaitement bien après tout. Restant à mon poste tranquillement tout en regardant l’horizon avec une certaine passion, je me déconnectais un peu de tout ça lorsque la voix de Ren me fit de nouveau revenir parmi les vivants. L’accompagner ? Bien sûr que oui ! Pour rien au monde, je ne refuserais une petite expédition. Et puis, nous n’avons pas encore eu vraiment le temps pour se parler depuis que nous sommes partis de Dream Island.

« Bien sûr que je t’accompagne mon cher. Ca nous permettra de discuter un peu comme ça. »

Faisant un petit sourire me mettant alors en route pour descendre du bateau. Et bien, et bien, avec ce froid et cette neige, ça va être compliqué dis donc. Je n’ai pas froid grâce à mon super équipement donc ça va et puis au pire, vous verrez un loup se balader dans les rues. Quoi de plus normal ! Regardant simplement autour de moi, admirant un peu cette beauté, je levais les yeux vers Ren, retrouvant une certaine chaleur d’être auprès de lui.

« Non ça va ! D’ailleurs, j’aurais pu me transformer en louve au lieu de mettre des habits. »

Lui tirant la langue pour voir s’il avait compris le léger sous-entendu puis commençais à me mettre en route tranquillement restant méfiante. Sait-on jamais si on y trouve quoi que ce soit d’anormal avant d’arriver à notre invité mystère.

« Au fait Ren, c’est qui cet Allenn ? Un allié de plus dans l’organisation ? »





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stormalong
Pirate
Ethan Stormalong
Messages : 197
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue12/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (12/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue0/80Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 826.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMer 22 Oct - 23:46





] Faudrait savoir!




C'était bien Ren à l'autre bout du fil, je poussais un léger soupir de soulagement pendant que ce dernier m'expliquait qu'il arrivaient bientôt, où tentait de me l'expliquer tout du mois car il fut interrompu par une voix que je ne connaissais pas, mais dont je ne pu distinguer le moindre mot. 15 minutes me disait mon futur boss. "Boss", ce mot, que je pensais jusque là contraire à mes idéaux, n'était finalement pas pour me déplaire, ça ne me ferait pas de mal d'avir quelqu'un qui prenne les décisions à ma place pour une fois. Je raccrochais rapidement le combiné, il disait vouloir me présenter l'équipe? ça, en revanche, cela me faisait un peu peur, que devais-je attendre d'un groupe de hors-la-loi? De toute façon, cela importait peu, je n'avais pas besoin de former de fort liens avec tous les membres du groupe, l'important étant de pouvoir travailler ensemble sans se bouffer le nez.

Gamin, arrête de tergiverser, on verra bien!

En effet.

Le port? Très bien, je n'avais plus qu'à me diriger vers ce coin là, nous trouverions bien un endroit où nous poser. Je marchais tranquillement dans la rue couverte de poudreuse, tiens? La neige s'était calmée, comme pour faciliter notre rencontre. Je sortais mon paquet de cigarette d'une des poches intérieures, zut! Il est vide. Je pourrai en acheter un autre, mais je suis un peu trop excité pour avoir affaire à un commerçant effrayé par mon allure, j'en piquerai une à Ren, si ce n'est que ça.
Commençant à m'approcher du lieu du rendez-vous, j'ouvrais la porte d'un bar, sans le vouloir, un peu trop violemment, pour me retrouver devant une salle comble de gens dont une bonne partie me fixait. je refermais rapidement la porte, j'avais mieux à faire que d'attirer l'attention sur moi. Reprenant ma route pour m'asseoir à un bar, je passais devant divers commerces, un boulanger, un bureau de prime, et même un magasin d'armes. D'ailleurs, alors que je passais devant ce dernier, un couple étrange formé d'un homme aux cheveux blonds et en pétard, et, surtout, d'une jeune femme aux cheveux verts, qui me jeta un regard, accompagné d'une grimace qui laissait paraître la folie. Je passais mon chemin, pourvu que les compagnons de Ren ne soient pas de ce genre là.

Moi ça me déplairait pas!

C'est normal tu es du même genre Lenn.


J'arrivais finalement à un autre bar, j'ouvrais la porte, cette fois plus délicatement, pour m'installer au bar, et, ne me sentant par d'humeur à me sociabiliser, je commandais une limonade devant les regards décontenancé du barman et de mes voisins de siège. Commençant à siroter mon verre, mon escargophone se met à sonner, je le tire donc de ma sacoche, et le porte au niveau de mon visage.

Nous sommes à la sortie du village... Retrouvons nous là-bas.

Je raccroche ensuite le combiné, il me demande de le rejoindre? Il aurait aussi bien pu me demander où je me trouvais et me rejoindre, mais nous serions sûrement mieux au calme pour discuter. Je buvais ma limonade rapidement puis je me levais et me dirigeais vers la sortie.

- Eh gamin! C'est payant ici!

Oups! J'avais en effet oublié de payer ma consommation. J'envoyais une pièce au barman en m'excusant, encore une fois sous les regards des autres clients, j'aurai bien attiré l'attention aujourd'hui. Je marchais donc tranquillement, mais il serait peut-être temps de me demander, que se passerait-il pour la suite? Je cherche des compagnons, mais quelle est la suite? Je le saurai sans doute bien assez tôt. Je tournais à gauche pour me diriger vers la sortie du village qui donnait sur le port, et voyais, au loin, mon futur patron, une cigarette au bec, nickel, je pourrai lui en prendre une. Je lève la main pour dire bonjour, et je remarque que l'homme aux cheveux en pointe n'est évidemment pas seul, il est accompagné d'une jeune femme aux cheveux rouge sombre et de taille moyenne, difficile de voir son visage de loin, mais j'en apprendrai sûrement rapidement plus sur elle.





Dernière édition par Allenn Ruiss le Mar 28 Oct - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeJeu 23 Oct - 1:28



Joins us


La miss suivait comme je m' attendais. Il aurait été étrange qu'elle ne me suive pas d'ailleurs, mais passons. Sourire en coin, je marchais avec elle jusqu'au lieu de rendez vous que nous avions choisis. La clope au bec, je me retenais de lui en proposer une car sait-on jamais si elle aime ou non. Peut-être occasionnellement, mais là n'est pas la question. Lui titillant la tête, la miss me répondait qu'elle n'avait pas froid et tant mieux. Je la laissais dire et me contentais de relever son sous entendu. N'awak celle-là... Mais malgré tout, c'est ainsi que je l'aime n'est-ce pas ? Après une petite marche où nous avions parler de tout et de rien à la fois, voilà qu'elle me pose enfin la question tant attendue. Une question trèèèèèèèèèès utile tant elle est facile à poser. Qui est l'homme que nous allons rencontrer ? Simple, facile et rapide à expliquer. Souriant de manière énigmatique, je vins alors à me souvenir de quelques détails concernant le nouvel arrivant. Son côté " spécial " en plus d'être immortel. Heureusement que la miss m'y fait penser. Ainsi donc, alors que nous approchions de la sortie du village, je vins pris la parole pour lui dire ce qu'elle voulait savoir.

" Disons une personne avec qui j'ai sympathisé il y a un petit bout de temps de cela. A l'époque, je lui avais proposé de me rejoindre, mais je lui ais laissé le temps de réfléchir à mon idée. Il est fascinant tu verras vite pourquoi d'ailleurs. En revanche, essaie de faire abstraction des cicatrices ou autre. Son physique n'est ni une blague, ni une conséquence quelconque dans sa vie, alors pas de questions à ce sujet ok ? "

Elle comprendrait le moment venu pourquoi je disais tout ça. Il n'y a que en voyant Allenn que l'on comprends ce genre de dires. Soupirant avec douceur, j'ajoutais quelques mots quant à notre futur allié de plus.

" Ah... Il est immortel, alors si tu t'énerves, navré, mais tu seras obligé de le supporter. Que ce soit la tête, l'entre jambe, les bras et les jambes, je suppose qu'il ressens la douleur, mais jamais il ne mourra.... C'est un mangeur de fruit du démon. "


Sourire taquin aux lèvres je me mis à imaginer la miss essayer de tuer Allenn. Elle taperait encore et encore, sans pouvoir le voir fermer les yeux à jamais et de ce fait, la miss ragerait comme jamais elle n'a ragée. Ce serait amusant tient comme histoire...
Bref, alors que je parlais, voilà qu'au loin, une silhouette apparait. Ni une ni deux, je me dirige vers la dite personne qui n'est autre que Allenn en personne. Me mettant bien face à lui, je viens à penser que j'ai oublié de dire à la miss qu'il a deux côtés. Oups... Boarf, elle le verra bien. Quoi qu'il en soit, il était là désormais, alors autant démarrer la discussion.

" Cela fait un bail hm ? Je te présente Rei, une membre de l'organisation et accessoirement celle qui occupe mon coeur, mais passons... Je te présenterais Gin et Mina plus tard, ils sont aller en ville pour chercher deux trois trucs.
As tu une réponse à la question que je t'avais posé la dernière fois ? "


Pour l'heure, les retrouvailles étaient assez simple, mais par le plus grand des hasard, je me dis que cela n'allait pas durer. Après tout, nous sommes sur GL non ? Alors que je laissais Rei parler avec mon nouveau collègue, voilà que mon escargophone se met à sonner. Qu'est-ce que je disais hein ?

" Hm ?"
" Souci... Le vendeur a pas été trop cool, alors on l'a menacé. J'ai réussis à choper des armes pour ce que je voulais faire, mais... Le vendeur nous poursuis."
" ... Semez le. Nous ne sommes pas là pour causer du tort à des gens."
" Ouep... Un fantôme le fait déjà "
" Hm ? "
" Il parait que " [PAN] " WHAAAAA, MAIS IL EST CHAUD LUI " [ PAN ]

Visiblement, ils tiraient ou se faisaient tirer dessus. Soupirant las par la situation, je raccrochais en silence priant qu'ils ne fassent pas de conneries au passage. Ils ne tarderaient pas, alors autant partir non ? Soupirant, j'en revenais à Allenn tout en me massant la nuque.

" Les deux dont je te parlais... Malgré le caractère spécial de chacun, je suis sûr que tu t'entendras bien avec eux. Sauf si tu es allergique aux pseudos psychopathe et les fous d'arme à feu et ingénieur de génie sur les bords ? "

Plaisantant à moitié, de toute manière, que ce soit moi, Rei ou Allenn, nous n'aurons pas à les supporter longtemps, puisque mes projets sont ceux-ci : une fois l'organisation assez évoluée, nous pourrons nous disperser dans le monde afin de remplir plus de missions en moins de temps afin de gagner de l'influence et de l'importance dans chaque territoire.
En y repensant, que demander de plus hein ? Bientôt, nous approcherons de Shabaody et là-bas, nous pourrons frapper fort. Pas question de laisser des abrutis nous doubler, car sans faire preuve d'égocentrisme, je comte bien créer LA plus puissante organisation de ce monde et ce rêve, personne ne me le volera.
Marchant en douceur vers le navire, je faisais signe aux deux autres de me suivre en douce.

" Allons au chaud..."



_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Dim 2 Nov - 14:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeJeu 23 Oct - 14:29








Continuant de marcher dans ce froid qui aurait pu m’hérisser les poils si je n’étais pas autant bien protégée, je restais souriante. Profitant ainsi de ce moment d’être avec Ren, sans que personne ne soit là à nous séparer pour x raisons. Je lui avais donc demandé qui était ce garçon prénommé Allenn, lorsque la réponse arriva plutôt rapidement. Ne laissant ainsi aucuns blancs dans la conversation entamée. Ainsi donc, il l’avait déjà rencontré puis laissé du temps pour qu’il se décide et là, nous le rejoignons pour savoir sa réponse. Une chose dans ses paroles tilta ; il me demanda de faire abstraction de ses nombreuses cicatrices et comme quoi ce n’était pas une blague ou que sais-je. Hum… une rencontre avec un type bizarre, devrais-je m’en méfier ? Je ne dis rien de plus, je sens que l’explication n’est pas tout à fait terminée.

Hochant simplement la tête, je me mis à éternuer. Même s’il ne projetait pas la fumée de sa cigarette vers moi, j’ai toujours un peu le nez fragile face à ce genre d’odeurs. Encore un truc qui a avoir avec le zoan. M’enfin, Ren reprit ensuite son explication. Oh un type immortel et qui donc a été touché par un fruit du démon ! Oui bien sûr, rien qu’en entendant le mot immortel, ça avait tout de suite tilt que cela ne pouvait être que le résultat d’un fruit du démon. Intéressant, vraiment intéressant. Bon comme quoi, j’ai plutôt intérêt à ne pas trop m’énerver sur lui, si tel est le cas. Il est immortel, il doit bien ressentir la douleur comme nous autres pauvres mortels donc à dégager du petit coin de ma tête pervertie par de sombres idées. En fait, j’avais plutôt hâte de découvrir ce personnage pour ainsi dire.

« Et bien, hâte de découvrir qui est ton ami immortel mon cher. »

Je suivais toujours Ren, ayant vu cette silhouette se dessiner en face de nous. C’est en approchant que je découvris des cicatrices sur son visage ; un teint plutôt blafard mais rien en apparence qui ne me fasse vraiment peur. Etonnée, oui beaucoup. Presque choquée de rencontrer quelqu’un avec pleins de cicatrices de partout mais pour autant, il ne me fait pas peur. Et je ne dirais rien non plus sur son physique. C’est bien là le problème d’être immortel, je crois. Enfin, restant silencieuse, je regardais un peu autour de moi et fronçais un peu les sourcils quand Ren intervient sur le mot « accessoirement »… J’suis pas un objet élu de ton cœur, crétin, à ce que je sache.

Et pendant que le den-den de mon cher et tendre sonnait, qu’il répondit. Je profitais de ce moment pour me présenter plus promptement à Allenn.

« Donc, enchanté de faire ta connaissance. J’ai appris que tu avais donc le fruit de l’immortalité… Tu le verras bien assez tôt mais je suis moi aussi possédée par un fruit du démon. »

Je n’avais pas parlé trop fort auquel cas, des oreilles incommodantes pouvaient traîner dans le coin. Je ne sais pas si le terme possédé était exact mais pour moi, oui il confirmait cette règle. A la base, je n’avais jamais voulu d’un fruit du démon mais bon. A présent, même si je retenais encore cette idée d’être maudite, comme l’avait si bien dit Izanami. Je gagnais en puissance et me dotais d’un véritable avantage. La conversation finie entre ce qui m’a semblé être Gin, Mina donc et Ren, je me contentais de suivre le jeune homme qui nous dirigeait vers le bateau. La neige commençait à tomber… Hum… j’aimerais bien vérifier s’il y a des loups par là dans le coin, histoire de faire ami-ami et puis également, pouvoir chasser un peu. Mais je crois que ça va attendre un peu ; nous avons plus urgent à discuter et à faire pour le moment.

Sa proposition d’aller au chaud était vraiment la bienvenue je dois dire. Marre de me traîner avec trente six vêtements sur le corps pour avoir chaud alors que je pourrais très bien me transformer en loup. Mais non, j’avais dis que je résisterais un peu avant d’avoir l’envie irréversible de rester sur quatre pattes. J’étais restée silencieuse tout le temps de la marche, jusqu’à ce que nous arrivions au port où se trouvait le navire. Je regardais autour de moi ; je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai l’impression que quelque chose se prépare. Je ne saurais dire quoi, je ne connais pas cette île. Regardant alors vers le ciel, la neige commençait à tomber de plus en plus fort. Peut-être une tempête de neige qui nous coincerait ici pendant quelques heures, voir quelques jours. Je ne sais pas trop mais généralement, je ne me trompe rarement dans ces choses là. Le sixième sens des animaux est bien présent, même s’il ne s’agit que d’un fruit du démon.

« Hm Ren… je ne saurais prédire quoi exactement mais je pense qu’il va y avoir une tempête aujourd’hui. Je n’ai entendu aucuns hurlements, aucuns bruits d’animaux alors je suppose que l’île est désertée par ceux-ci mais voilà quoi. Je tenais à mettre en garde, si au grand jamais, mon impression se révélait exacte. Et que nous soyons coincés ici pour les heures ou les jours à venir. »

Et comme j’ai presque toujours en confiance en mon instinct pour ce genre de choses… Enfin dis comme ça, ça pouvait faire un peu glauque, je vous l’avoue. Mais je ne faisais dire que ce que je pensais après tout. Alors une fois sur le bateau, j’enlevais mon manteau et retrouvais une certaine habilité. Ah bordel, avoir moins de vêtements sur soi, c’est tout de même plus appréciable ! Fin maintenant, quels sont les plans de Ren, puis d’Allenn ? Vu qu’il doit nous rendre une réponse d’après ce que j’ai compris.





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stormalong
Pirate
Ethan Stormalong
Messages : 197
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue12/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (12/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue0/80Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 826.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMar 28 Oct - 2:37





] Un but et une promesse





Je rencontrais donc Ren après quelques mois, nous marchions l'un vers l'autre, lui les mains dans les poches de sa doudoune, moi pendante puisque insensibles, une serrant la mallette habituelle que je traînais partout, aucun besoin de les ranger où même de les mettre dans une position confortable. J'arrivais à la hauteur du hors la loi et de celle qui l'accompagnait qu'il me présenta rapidement sous le nom de Rei, c'était une jeune femme à la peau lisse et pâle, que venaient éclaircir des cheveux rouges, et à la poitrine puisque j'arrivais à la voir même à travers son épais manteaux, et cela, même sans vraiment en avoir envie, il faut dire que ma libido était plus ou moins morte en même temps que moi. Je m’apprêtais à lui faire le baise-main, mais en apprenant qu'il s’agissait de la concubine de mon amis, et voulant éviter tout malentendu, je ne fis rien de tel et me contentais de me présenter avec un salut presque militaire qui ne put que faire ricaner Lenn.

- Je m'appelle Allenn Ruiss, ravi de te rencontrer.

Malgré tout cela, je souriais de toute mes dents, il était important de montrer que je n'étais pas un psychopathe sanguinaire, enfin, 99% du temps... En fait, Ren m'avait demandé ma réponse, mais je ne m'en étais même pas rendu compte, pour moi, cela tombait sous le sens, si je l'avais contacté, ce n'était pas pour aller cueillir des marguerites.
Le den den mushi de mon futur boss se mit à sonner, pensant qu'il devait s'agir de mes futurs camarades, je prenais soin de ne pas écouter la conversation pour ne pas paraître indiscret. Et ce fut la gente dame qui s'adressa cette fois à moi.
Ainsi donc elle était elle aussi une maudite? Si cela coulait de sens pour moi, ce n'était pas le cas pour elle, et cela me faisait éprouver une vive curiosité, en tant que médecin, il y a peu de choses plus intéressantes que des capacités qui dépassent l'humanité, enfin, sauf quand c'est vous qui en être l'objet.

Moui, elle a pas l'air très intéressante la gonzesse quand même, à mon avis Ren l'a prise seulement pour pouvoir tremper son biscuit.

Espèce d'abruti!


Je grondais Lenn, mais en fait sa remarque me faisait ricasser, même si je me doutais bien que c'était faux, cela restait amusant, et puis Rei n'en serait que plus impressionnante quand je la verrai en pleine action. Ren d'ailleurs! Il venait de raccrocher le den den mushi après une discussion qui semblait des plus animée, je suppose que Lenn s'amuserait plus avec ceux là.
Ren prit ensuite la parole et utilisa tout une suite de mots effrayants pour décrire les deux membres restants, et si Lenn ne mit pas longtemps à hurler un hourra, et bien moi... je soupirais de soulagement, des asociaux c'était autant de gens en moins avec lesquels j'aurai à sympathiser, pas qu'ils ne m’intéressent pas, mais je ne m'en voudrai pas si par le plus grand des hasards ils venaient à me haïr. Nous allions nous rendre au bateau qui me servirait probable de maison pour un moment. Maintenant que j'y pensais, Ren m'avait invité dans son organisation, mais il ne connaissait pas mon objectif ultime, la raison de ma (re)venue au monde, ce n'était donc pas moi qui allais devoir lui fournir une réponse mais plutôt l'inverse, accepterait-il de me recruter en sachant que j'avais un but qui primerait avant toute chose? Je suivais toujours le mouvement, jusqu'à ce que nous arrivions au port, nous dirigeant vers un grand bateau à 9 voiles et à la figure de proue démesurée qui devait clairement servir de bélier.
Rei nous mit ensuite en garde contre une tempête qui serait à venir, et tout ce qui lui indiquait cela, c'était son instinct. Un instinct presque animal? peut-être son fruit du démon était-il un zoan? Si c'était le cas, c'était dommage, les paramécias étant clairement les plus surprenants de tous.
Nous montions rapidement sur le navire, je déposais ma sacoche contre une rambarde et faisait un petit signe pour demander à Ren si il pouvait me passer une cigarette. J'ouvrais ensuite la sacoche pour en sortir le plus vieux carnet que je puisse y trouver. Sortant le livre corné et poussiéreux, je prenais ensuite la parole et m'adressais à Ren.

- Je t'avais parlé d'un objectif...

J'ouvrais le cahier sur lequel était écrit "carnet de médiation" sur la page d'un conflit que j'avais réglé presque deux décennies plus tôt, et dont je n'avais sûrement presque plus un seul souvenir, et je tendais le dit carnet à celui qui pourrait, si il le souhaitait, devenir mon employeur.

- Et bien c'est ça. Je règle des conflits, je suis ce qu'on peut appeler un "pacificateur", mais je suis prêt à tout pour y arriver, même à créer une organisation toute puissante qui écraserait ne serait-ce que la moindre idée d'une éventuelle opposition. Je te le dis donc, si tu es prêt à m'accepter, je te rejoindrai, mais il faudra accepter que je puisse un jour désobéir à un ordre si il est totalement contraire à ce but.

Ma bouche se tordit rapidement pour afficher un sourire macabre, et ma main gauche passa rapidement dans mes cheveux, les ébourrifants et me donnant un air d'épouvantail que Ren avait déjà vu, mais qui aurait pu choquer la jeune fille qui l'accompagnait.

- Enfin on devrait plutôt dire que "nous" te rejoindrons.

Mon alter ego mit ensuite genoux à terre en saisissant la main de la jeune femme aux cheveux rouges, avant d'en retirer le gant, de la porter à ses lèvres et d'y apposer une légère bise.

- Enchanté mademoiselle, je suis Lenn, la partie "animale" de ce corps, comme l'autre aime à m’appeler.



Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMar 28 Oct - 16:37



Joins us


Le jeune mort vivant était toujours aussi amusant. Sérieux et déconneur, il répondait toujours présent au poste et cela me faisais plaisir. Après tout, il aurait pu simplement nous convoquer pour mieux nous dire que nous n'avions qu'à aller nous faire voir chez les Grecs... Sourire discret aux lèvres donc, je lui disais ce que j'avais à dire tout en nous dirigeant vers mon navire. Le temps enneigé ne laissait présager rien de bon. Et tandis que nous marchions, voilà que la miss ouvre sa bouche pour parler de manière douce bien que les dires ne soient pas très beaux à entendre. Une tempête de neige ? Voilà qui n'arrange rien à notre voyage, mais soit. Détournant la tête, je vins lui dire d'un ton presque chaleureux.

" Hm ? ... Tu n'as pas tes oreilles en place pourtant... Mais soit. "


Je faisais référence au fait qu'elle puisse peut-être faire apparaitre des oreilles de loup sur le sommet de son crâne et s'en servir. Cela étais mignon de fois, mais passons. M'allumant une nouvelle clope, voilà que Allenn sors je ne sais quoi et me tends ce qui semble être un carnet. Son objectif personnel ? Il est vrai que dans le passé, jamais il n'y a fait référence. Sans doute désire-t-il la destruction de ce monde... Ou pas.
En effet, alors que je lisais en diagonal. Un pacifiste ? Si j'avais su, je me serais frappé la tête. L'habit ne fait pas le moine comme on dit. Ainsi donc, prenant connaissance de ces détails, je vins alors à l'écouter. Hm ? Soit, haussant les épaules, je vins alors à lui dire.

" Tu as des règles et moi aussi. Le groupe selon moi prime, cependant... Notre promesse commune entre moi et tout les membres, c'est de vous aider à réaliser vos rêves. Si tel est ton désir, alors je verrais ce que je peux faire pour éviter qu'on soit en désaccord sur certaines choses. Pour ce qui est d'écraser la résistance à nos but, c'est une des méthodes de notre groupe, pas besoin de s'inquiéter pour ça. On désire quelque chose, on le prends. Si la personne en face n'est pas d'accord, on lui dit clairement et s'il comprends pas... Couic..."

Abaissant mon pouce en la jouant " César ", je repris la marche jusqu'à ce que son autre côté fasse surface. Hm ? Il a changé d'esprit visiblement. Ne jouant pas les jaloux, je le laissais faire en me demandant comment la belle allait réagir. Amusé, je fumais ma clope en silence voyant au loin un mat et un drapeau. Celui de notre navire. Laissant les deux autres parler ou autre, je me pressais de monter sur le navire pour alors aller à l'intérieur de ce dernier. Il faisait déjà meilleur.

Patientant quelques dizaines de minutes, du bruit se mit à venir de dehors. Sans doute les deux énergumènes qui avaient ramené des pièces. Allant les accueillir, j'admirais le butin de Gin et Mina... Des pièces d'armes en tout genre. Fusil de précision, bazooka... Pour sûr que tout ça va faire du bruit. Laissant le jeune blond ranger sa marchandise, je laissais Mina vaquer à ses occupation, se dirigeant vers sa chambre, suite à quoi, je restais sur le pont. La neige tombait de plus en plus. Rei a raison... On va devoir rester et... tant mieux. Car un petit détail me chiffonnait.
Allant dans la cale où se trouvait un endroit spécial, à savoir, une pièce dédiées aux réunions ou autre, je vins à convoquer Gin et Mina. Rei et Allenn étaient libres de venir ou non, puisque la porte était ouverte.

" ... C'est quoi cette histoire de fantôme alors ? "
" Bah c'es flou comme histoire... Le vendeur de tout à l'heure..." " Un taré... " " Nous a dit que depuis quelques temps, des disparitions d'objets avaient lieu un peu partout en ville. On parle de fantôme car jamais personne ne c'est fait prendre. "

Laissant les deux parler de ce fait, je vins à me mettre dans un siège bien confortablement, puis je mis les pieds sur la table avant de me balancer en douceur. Réfléchissant, je vins alors à lancer d'une voix lasse bien que l'intérêt personnel y était.

" Nous avons un temps de merde, de ce fait il sera difficile de naviguer. Autant remettre à plus tard la traversée jusqu'à la prochaine île. Et... "


Souriant en coin, je vins à siffler. Oh, je ne sifflais aucune personne, mais bel et bien autre chose. Sortant de nul part, mon petit faucon que j'ai renommé récemment " Wind ". Ce dernier arrivait sans tarder et se posait non loin de moi sur le haut d'un siège. Le regardant en coin, je vins alors à en revenir à mes acolytes et possibles invités.

" Une chasse aux fantômes... Cela vous dit ? "


La demande semblait sérieuse. Je ne plaisantais pas parfois et là, cela en fait partit. Ce soir, j'avais envie de résoudre ce mystère du fantôme.

-------

Le restant de la journée était passé. Autant Gin et Mina ne voulaient pas venir, autant les autres, je leur avait juste dit de me suivre ou simplement faire des recherches en ville. Descendant de mon bateau, alors qu'il est environ 22h, je compte bien résoudre cette énigme de fantôme. Le voile sera levé sur ces vols inexpliqués. Marchant seul, bien qu'il serait aisé de me rattraper, je me dirigeais vers le coin peuplé le plus proche. La neige tombait fortement, mais ce n'est pas elle qui allait m'arrêter.




_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Dim 2 Nov - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMar 28 Oct - 23:07








Ainsi le jeune homme qui avait l’air d’être un fin psychopathe si on regarde sa tête d’un peu plus près, se présenta à moi de manière presque militaire. Cela me surpris mais je souris simplement en me disant que cette aventure avec lui dans l’équipe – du moins j’ai supposé qu’il allait en faire parti jusqu’à avoir la réponse définitive – serait un joyeux luron avec qui il y aurait moyen de bien s’entendre. J’avais donc fais part de ma prédiction quant à une tempête de neige et je me mis à rougir pour une étrange façon lorsque Ren fit remarquer que je n’avais pas mes oreilles. Trouvait-il cela mignon par moment ? … Enfaite… j’avais mis ma capuche à ce moment là alors personne ne put voir que j’avais fais apparaître mes oreilles de loup. Je ne voulais pas choquer Allenn pour notre première rencontre et pas non plus lui montrer tout de suite mon fruit du démon.

Puis une fois installés dans la salle de réunion qui avait été aménagée sur le navire, je me contentais d’écouter à moitié ce qu’il se disait. Allenn était pacifiste ainsi… et il avait un objectif tout aussi rapproché de celui de l’organisation qu’a monté Ren. Cela promet d’être très intéressant et ainsi le jeune homme est de la partie, comme prévu. Je ne disais rien pour l’instant, n’ayant rien à dire de toute manière. C’était leurs affaires à régler entre eux de toute manière alors je n’avais pas besoin de m’en mêler. Je compris juste une autre chose.

« Et bien, une chose est sûre… Bienvenue dans l’organisation Allenn. »

Le « nous » d’Allen indiquait quelque chose… Je n’eus pas vraiment le temps de me poser la question que l’autre partie du jeune homme se présenta à moi ; j’avoue que sa tête de psychopathe me fit légèrement peur sur le coup mais bon. Je ne sentais rien de dangereux pour ainsi dire donc tant mieux. Je me mis à rougir un peu quand celui-ci déposa une légère bise sur ma main avant de se présenter comme étant Lenn, la partie « animale » d’Allenn quoi. Okay !

Je retire ce que j’ai dis ! Je vis avec des gens qui sont fous ! Et même si je dois dire que c’est sujet à des aventures passionnantes, j’espère juste ne pas être le chasseur chassé. Je souris simplement en m’inclinant légèrement.

« Et bien enchanté également alors Lenn… »

Je ne dis rien de plus pour le moment puis en sortant mon nez à l’extérieur de la cabine, je soupirais en voyant que j’avais eu à nouveau raison. La neige tombait fortement et ça allait nous bloquer pendant quelques temps ici. Puis Mina et Gin étaient revenus, nous faisant part d’une histoire de fantôme. Un voleur qui serait tellement rapide qu’on l’aurait surnommé fantôme. Oh ya ! Je veux voir ce personnage ! Je veux faire comme lui moi aussi et être la plus grande voleuse de tous les temps si possible !

« Fufufu, une chasse au fantôme ; mais pourquoi pas allez ! Je suis partante hin hin hin. »

Une idée derrière la tête moi ? Bien sûr que non voyons ! En fait, si complètement. Je vais user de mon odorat pour essayer de chopper une odeur quelque qu’elle soit et voir si on peut arriver à retrouver ce mystérieux individu.


------------

Puis donc la journée passa ; j’en avais profité pour appeler Lawrence à Paradise pour savoir si tout se passait bien, me satisfaisant en écoutant que tout allait bien. Et puis j’en avais profité pour préparer quelques trucs dans mon coin en pensant à Ren. Bon à présent, je n’ai plus besoin d’avoir cette horrible sensation de dire adieu vu que l’on va rester ensemble et un bon moment je pense. Monter cette organisation à son plus haut rang, la faire connaître de tous… C’est un plan qui me plait beaucoup je dois dire.

22h… Pendant que certains semblaient vouloir rester bien au chaud, et bien, je prenais ma forme animale pour me permettre de couvrir un plus grand angle en matière d’ouïe et d’odorat surtout. Je ne devais pas être la première à sortir car Ren n’était déjà plus là. Je marchais alors dans la neige qui continuait à tomber par gros paquet. Et bien heureusement que Ren a décidé que nous restions ici pour la nuit au moins. On n’y voit pas grand-chose… Hurlant limite comme un loup pour faire peur à plus d’un hihi, je bondis pour arriver près du jeune homme que j’avais tout de suite senti.

« Pffeuh tu n’as même pas attendu ta belle et magnifique louve ? C’est méchant ça… Alors qu’as-tu fais depuis tout ce temps mon cher et tendre ? »

A vrai dire, j’avais un petit peu hâte de savoir ce qu’il avait fait tout ça, peut-être ainsi pourrais-je lui raconter ce que j’ai fais aussi. Ce genre de chose. Et restant toujours à côté de Ren, je commençais à faire mon boulot ; à savoir flairer la moindre odeur suspecte que je pourrais trouver. Analyser l’environnement en même temps.





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stormalong
Pirate
Ethan Stormalong
Messages : 197
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue12/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (12/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue0/80Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 826.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeDim 16 Nov - 5:09





] Un but et une promesse




Je me doutais bien que je passais pour un fou en laissant Lenn agir de la sorte, mais c'était une sorte d'arrangement que nous avions passé, si je lui permettais d'exister à d'autres moments que simplement quand la douleur le forçait à trucider des gens, je lui donnais aussi la possibilité de mieux se contrôler dans ces moments là. Voyant que Ren n'avait pas réagit à ma demande d'une cigarette, Lenn n'insista pas. Il se contenta de descendre dans le bâtiment pour y chercher une chambre libre, et d'y déposer notre mallette. Remontant ensuite sur le pont, il alla s'adresser à Ren qui avait accepté notre proposition.

- J'ai pris la liberté de poser mes affaires dans une chambre libre, j'espère que ça ne te dérange pas.

Dès qu'il eut finit de s'expliquer, on vit arriver deux personnes, un homme aux cheveux jaunes et en pétard, et une jeune fille aux cheveux verts, c'était les deux personnes que j'avais croisé en ville un peu plus tôt.

Vas te présenter qu'est-ce que tu attends?!

C'est inutile.

Avoue qu'en fait, tu en meurs d'envie, mais tu ne sais pas comment faire!

Sûrement pas!


La bête fit alors un petit tour vers les deux nouveaux arrivants, avant de s'arrêter pour les laisser passer, totalement décontenancé.

Bon, on a assez rigolé, je te laisse la place.

Cette fois c'est moi qui ricanait, c'était amusant de voir Lenn embarrassé. Le capitaine nous faisait ensuite signe de descendre dans la cale, ce que je fis, à nouveau maître de mes moyens. Nous arrivions dans une pièce assez grande, où des fauteuils étaient posés autour d'une table ronde en bois verni. je me calais contre un mur dans un coin de la pièce, pour pouvoir tout entendre sans gêner qui que ce soit.

Ainsi donc des objets disparaissaient? Et plus vite que l’œil humain en plus de cela? Mais même si c'était intéressant, ça ne l'était pas suffisamment pour me faire circuler le sang.
aussi, quand Ren nous proposa une chasse aux fantômes, je décidais de passer mon tour.

- Entre morts-vivants, on a un code d'honneur, je laisse les fantômes en paix, et ils ne viennent pas me hanter.

Lenn grogna un coup, il aurait voulu un peu d'action.

- Plus sérieusement, j'ai des engelures avec de froid, et il faut que je dégivre les coutures. Mais prenez un Den Den et n'hésitez pas à m'appeler si vous en éprouvez le besoin.

Je me dirigeais ensuite vers ma nouvelle chambre où j'y enlevais mon manteau, que j'accrochais ensuite à un cintre et plaçais dans l'unique armoire de la pièce. Je vins à regarder le plafond, il était impeccable, mais j'y trouvais quelques traces de griffe, un animal? Il faudra que je demande à Ren de quoi il s'agit. Toujours est-il que j'attrapais un chiffon, que je trempais dans un seau, et que je commençais à me frotter les bras et les jambes dont les parties recousues commençaient à geler.

Tu crains de leur avoir dit non.

- Désolé mais je n'aime pas les pays froids, c'est trop contraignant.

Contraignant tu parles, dixp etites minutes à te frotter et on en parle plus.





désolé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeDim 16 Nov - 13:51



Joins us


Allenn avait refusé la proposition de chasse aux fantômes, mais tant pis, j'allais faire avec. De toute manière, Mina et Gin aussi avaient préférés rester sur le navire. Tch... Petits joueurs. Soupirant de lassitude, je me mis donc à marcher en direction du village. Cette histoire de disparition m'intriguait vraiment au plus haut point et j'avais même un petit doute sur la réelle identité du fantôme. Si ma supposition était juste, alors cette journée avait bien commencé et ne ferait qu'encore plus s'améliorer. Tout le monde saura pourquoi plus tard.

Marchant silencieusement, ma douce me rejoignait. Pas étonnant, elle me suis jusqu'à la mort celle-là. Souriant en coin, je regardais en coin la louve désormais à mes côtés. Avec elle, je savais que je ne craignais pas grand chose, pas même les monstres de ce monde. Approchant avec elle du village, je voyais bien que les rues ne sont pas animées à ces heures-ci. Il nous fallait trouver un lieu qui serait volé sous peu. Si nous étions des fantômes, où irions nous en ce soir de quasi tempête ? Regardant la miss, je vins l'interroger.

" ... Si tu étais un fantôme et que tu te cachais, tu irais où ? Un lieu commun pour hanter des gens ou bien... Un lieu abandonné pour être tranquille ? "


C'est là que je me rendis compte que mes dires n'étaient pas con. Des lieux abandonnés : Vieux puits, Granges, Vieux petits hôpitaux etcetc, il doit bien y avoir cela dans le coin non ? Amusé, je demandais donc à Rei de me chercher ce genre d'endroit. Patientant à l'entrée du village, je vins alors à regarder le ciel. La nuit était belle il faut dire, mais pas le temps d'admirer plus longtemps... Un spectre se doit d'être attrapé. Une fois le lieu localisé, je m'y dirigeais en direction de la belle. Pendant que la miss avait du faire des recherches comme demandé, pour ma part, j'ai posé la question à un vendeur qui ouvrait encore tardivement. Un lieu comme j'en cherchais un, il y en avait un : un petit manoir de riche qui n'est plus sur l'île. Selon moi, s'était le lieu parfait pour se cacher.
C'est ainsi que moi et Rei, nous nous avancions vers la demeure jusqu'à arriver devant. Splendide, mais usée par le temps. Pas de doute, c'est bien le lieu que nous cherchions... Levant les yeux, j'eus l'impression qu'une tignasse bougeait derrière une vitre. Hm ?

" Tu sens quelque chose Rei ? "


Moi je ne sentais pas, mais peut-être que elle, elle pourrait sentir la seule présence qu'il y avait. M'approchant de la porte, cette dernière était fermée. Souriant, je me reculais pour intimer à ma belle d'ouvrir elle même la porte. Enfoncer celle-ci ne serait pas difficile si ?
Je me rendais à peine compte que je n'avais pas répondu à la question de ma douce tout à l'heure.

--------------

Sur le navire, Gin et Mina passaient du bon temps chacun de leurs côtés. Ils n'allaient pas vers Allenn non pas parce qu'ils ne l'acceptaient pas, mais plutôt parce qu'ils étaient occupés de leurs côtés. Mina aiguisaient quelques lames tandis que Gin travaillait les outils qu'il avait récupéré plus tôt avec la belle verte. Alors que la miss sauvage était calme, c'est Gin qui brisa le silence sur le navire en poussant une belle gueulante. Visiblement, ce dernier râlait à cause d'un souci technique. Sortant de sa chambre, ce dernier se dirigeait sur le pont avec une grosse arme sur les épaules. Sans attendre, il se mit à tirer à plusieurs reprises faisant un bruit pas possible. De quoi attirer du monde ou bien faire chier les habitants du navires.
De plus, alors qu'Allenn devait être tranquille, sa curiosité allait être satisfaite puisque soudain, un petit faucon traversa le couloir pour retourner sur son perchoir proche de la fameuse armoire qu'il avait vu. Un faucon en bonne santé et qui visiblement n'était pas le plus doux qui soit, sans être un tueur pour autant. Voilà la cause des griffures dans l'armoire, mister était là, en train de toiser les gens présents ou non dans la salle de réunion.



_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeDim 16 Nov - 14:53








Tous les deux avec Ren, vu qu’Allenn n’avait pas voulu venir, je marchais calmement dans ces rues plutôt inanimées. Trop calme… même si ici, il n’y a rien qui ne fasse danger, je n’aime pas beaucoup quand c’est calme comme ça et que l’on peut seulement entendre nos pas dans la neige. Tout porte à croire que quelque chose va arriver quand c’est calme mais comme je le disais, je ne pressentais aucun ennemi, rien du tout. Le calme plat sans tempête – à part la tempête de neige bien sûr ! M’enfin, cette histoire de fantôme quand même… Pour le moment, je ne sens rien du tout qui puisse nous permettre d’identifier qui ou quoi que ce soit. Alors que j’étais plus ou moins concentrée dans mon truc, Ren vient à me demander, d’après moi où irait un fantôme si j’en étais un par exemple. Bonne question même si j’ai déjà la réponse.

« Personnellement, j’irais me cacher dans des endroits abandonnés pour être tranquille. Si tu irais dans un endroit animé pour hanter les gens, ceux-ci feraient plus rapidement des recherches dans l’espoir de trouver le fantôme. Alors que dans un endroit abandonné, ils auraient peur d’y venir et ainsi le fantôme resterait tranquille. »

Du moins, c’est ce que je pensais. Bah oui, un fantôme se sentirait je pense bien mieux dans un endroit abandonné que dans un endroit où il y a du monde. Car si les gens ont des doutes, ils vont forcément faire des recherches et peut-être trouver ledit fantôme. Alors que s’il se cache dans un endroit loin et abandonné, les gens auront peut-être peur et ne voudront pas prendre le risque d’aller enquêter sur ces endroits. Puis Ren me demanda alors de chercher des endroits abandonnés comme des puits, des vieilles maisons ou ce genre de choses. Alors je me mis simplement en route, le laissant tout seul pendant que j’allais chercher de mon côté. C’est au fin fond d’une colline que j’avais senti quelque chose alors avant d’y aller toute seule, j’avais retrouvé Ren pour pouvoir lui dire ce que j’avais trouvé.

Puis finalement, nous nous étions mis en route pour le manoir riche, vieux et abandonné que j’avais trouvé. Et qui avait été confirmé par un vendeur qui ouvrait tardivement. Et bien au moins, je ne me serais pas trompée sur le genre d’endroit. C’est alors arrivée devant la demeure que je commençais véritablement mon travail de chercheuse. Hm… levant la tête, j’ai eu l’impression qu’il y avait quelque chose derrière la vitre mais pour être certaine de ce que je pense être, je m’avançais rapidement pour commencer à renifler un peu et vient à dire au jeune homme.

« Ca sent l’humaine ici… »

Rapport simple et précis, que voulez-vous de plus. Et là, je me rends compte que Monsieur est un flemmard au plus haut point. La porte étant fermée, il se recule pourquoi ? Pour que ce soit moi qui ouvre la porte la première. Pffeuh goujat, je te le ferais payer, t’inquiète pas. Mais je n’allais certainement pas faire dans la dentelle, c’est certain. Prenant ma forme hybride, je donnais seulement un coup de pied plus ou moins fort pour que la porte s’effondre comme si de rien n’était. La porte avait craqué sous le poids, elle était si vieille que je suis certaine que Ren aurait donné un coup de poing, elle se serait aussi cassée. Reprenant par la suite mon mode animal, je m’avançais sans un bruit dans la demeure, sentant de plus en plus cette odeur de fille. Et elle était toute seule en plus de ça. Je viens ensuite murmurer à Ren.

« C’est quoi la suite du plan, Mr je laisse une nana défoncer une porte au lieu de le faire soi même ? »





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeDim 16 Nov - 21:26



Joins us


Sur les traces d'un fantômes, nous voilà donc devant une charmante maison abandonnée. Si j'avais été un riche, jamais je n'aurais délaissé ce lieu malgré le climat du lieu assez... froid. Mais passons. Soupirant de lassitude, je laissais la belle faire ce qu'elle désirait. Me servant de détecteur de présence pour l'heure, elle me confirmait que quelqu'un d'humain était là, dans cet endroit. Les fantômes ça n'existe pas et j'en serais à jamais convaincu. Souriant à la belle, je relevais qu'elle avait dit " humaine " et non " humain ". Se pourrait-il qu'elle sache faire la différence entre une odeur de femme et d'homme ? Oula... Je ne veux pas savoir le pourquoi du comment... Laissant carte blanche pour entrer dans ces lieux, je la vis se transformer en hybride. D'un coup sec, elle fit valser la porte, suite à quoi, elle redevint une simple louve. Amusé par ce qu'elle avait fait et ce qu'elle dit par la suite, je me contentais de hausser les épaules.

" On se sépare et on attrape le fantôme de l'histoire tout simplement. Même si quelque chose me dit que cela ne sera pas si simple. "


Sourire aux lèvres, tandis que bien du monde aurait craint ce genre de " chasse ", bien au contraire, je semblais l'apprécier au plus haut point comme si cette dernière m'excitait. Avançant vers les premiers escaliers, je laissais la belle fouiller le bas.

" Je monte à l'étage et tu fouille le bas."


Montant les escaliers, je ne ressentais rien, pas une seule présence, pas une seule ombre qui était mal placée. Pourtant, j'avais ce sentiment d'être suivis... Me retournant brusquement, je ne vis rien de suspect. Tch, j'ai définitivement eu ce sentiment avant. Si c'est bien celle que je crois, alors je me dois de trouver une preuve de sa présence ici. Arrivant dans un couloir, je me mis à le visiter et admirer les différentes pièces reliées à ce fameux couloir. Une salle de bain détruite à moitié par le temps, une cuisine très vieille... Et une chambre avant d'arriver à un salon. M'intéressant au lit, je vins à constater qu'il était encore un peu chaud, me réconfortant dans l'idée que quelqu'un de " vivant " était bel et bien là.
Sortant de la chambre, je me dirigeais vers un salon qui donnait une vue sur les montagnes et le paysage. Beau panorama, souriant, je me retournais pour voir alors sur une table un petit pendentif. Oh ? Se pourrait-il que... Approchant l'air curieux, je le saisis et me rendis compte que s'était bel et bien le mien. Une sorte de bijou en forme d'étoile accroché non pas par un élément précieux, mais par une simple corde. Le prenant en main, je vins à sourire en coin avant de rigoler intérieurement.

" Méli..."


Un simple murmure que je prononçais l'air pensif. Se pourrait-il que la miss ait voyagé depuis le temps ? Amusé au plus haut point, je me dirigeais vers les escaliers pour savoir où en était la miss en bas.

" Rei ? ... Rei... J'ai une bonne nouvelle."


Loin de me douter de ce qui se passais, j'arrivais en bas des escaliers et me mis à rechercher la miss.



_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeLun 17 Nov - 14:38








Plus d’un ne se serait pas senti en sécurité en visitant des lieux tel que ce manoir hanté. Et pourtant… il ne faisait pas peur du tout. Il y avait juste un certain silence qui pouvait peser mais rien de bien alarmant pour ainsi dire. Laissant Ren monter fouiller l’étage, je commençais tranquillement à visiter le bas. N’empêche, tout de même étrange qu’un vieux manoir riche soit abandonné sur cette terre de froid et de neige. Le propriétaire a du avoir un peu trop froid aux fesses et il est parti loin d’ici. Sans doute. Ou est-il mort de froid également. Enfin, pour le moment, l’heure était plutôt d’attraper ce fantôme.

Commençant à fouiller un peu, je passais de pièces en pièces. Il n’y en avait pas tellement en bas. Un grand salon dont les meubles se faisaient vieux et défraichis par le temps ainsi que la même odeur que j’avais senti mais… il y avait quelque chose de bizarre. Comme si l’odeur disparaissait. Restant sur mes gardes, je n’aimais pas tellement ça. Comment peut-on « disparaître » sans laisser de trace. De plus, il y avait l’odeur de Ren non loin alors ça me déconcentrait davantage. Très déconcertant d’ailleurs… J’ai beau flairer de partout, dans n’importe quel coin de la pièce, l’odeur n’y est pas. Bordel… où est-ce qu’elle a bien pu passer à la fin !

Moi l’experte en filature, bah voilà que c’est du propre tout ça ! Incapable de mettre la main sur cette odeur qui « disparaît » tout le temps sans que je ne puisse avoir le temps de capter l’endroit où elle se trouve, ça commence à me foutre en rogne. Et certains savent très bien que je n’ai réellement pas beaucoup de patience quand il s’agit de retrouver quelqu’un. Un fantôme, voilà c’est exactement cette définition ! Un fantôme avec une odeur bien présente mais qui s’efface à chaque fois. En plus, le fait qu’il fasse assez sombre dans la pièce n’arrange rien du tout. Je ne peux pas distinguer réellement toutes les formes, même avec ma super vue, ce qui n’arrange rien. Puisque je ne peux pas trouver la personne à qui appartient l’odeur.

Je fis un bond de trois mètres par le sursaut que cet imbécile de Ren me fit faire en parlant. Apparemment, il avait une bonne nouvelle. Génial ! Il va me dire qu’il a retrouvé le fantôme, là où j’ai échoué et puis quoi encore. C’est déconcertant et angoissant de ne pas arriver à trouver cette odeur. Je me demande bien ce que cette personne peut utiliser pour faire que l’odeur disparaît pendant un instant pour ensuite revenir mais sans jamais arriver à me faire deviner sa position calmement. Alors, je viens vers Ren en trottinant, le regardant par la suite.

« Ca y est, dis moi que t’as trouvé notre fantôme à l’odeur qui disparaît. »

Ouh de mauvaise humeur la louve ? Plus ou moins et très certainement en colère de ne pas arriver à retrouver une trace. Deuxième fois que ça me fait ça, même si la première, il y avait eu un indice qui m’avait permis de retrouver l’ennemi. Là, c’est encore pire !





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMar 18 Nov - 0:16



Joins us


Repensant au passé, je me faisais nostalgique sur le coup. Arrivant en bas de l'escalier, je regardais Rei qui semblait flipper à cause de l’ambiance glauque de cette maison. Soupirant de lassitude, je vins alors à la laisser approcher. Elle semblait frustré de ne pas pouvoir me dire qu'elle avait trouvé la personne que nous cherchions. Me contentant de me gratter la nuque, je vins alors souffler pour me retenir de tout commentaire. Elle ne l'a pas trouvé ? Soit... Autant lui dire la vérité sur ce que j'avais découvert non ?

" Je ne vois pas de quoi tu parles, mais je pense savoir qui c'est..."
" Oui oui Ren. C'est bien moi."
" Aaaah... Je t'avais pas vu Méli' "

Souriant à la petite miss qui me tirait un peu la manche, je vins à rigoler puis me stopper. Quoi ? Mélina ? Juste là ? N'ayant rien sentis , ni vu à la base, je vins à pâlir légèrement avant de simplement regarder la miss qui était là, à côté de moi, me tirant la manche et me donnant droit à un magnifique sourire. Toute innocente comme elle est, elle gardait ses lèvres étirées, puis finalement, cela fit " tilt " dans ma tête.

" Méliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinaaaaaaa ?!!!! "


D'un bond, aussi peu sérieux cela soit-il, j’atterrissais dans les bras de ma demoiselle. Et oui, croyez le ou non, mais mais j'avais presque la gueule au ras du sol et les yeux presques en dehors de leurs orbites tant la surprise avait été de taille.
http://img1.wikia.nocookie.net/__cb20140829130012/onepiece/ru/images/c/c6/Hissatsu_Ganmen_Bikkuri_Bako2.png
J'avais oublié à quel point elle est douée pour se cacher ou passer inaperçu. Sans m'en rendre compte, la dure réalité était qu'elle s'était mise derrière moi en bon enfant qu'elle est.
Rigolant face à cette vue, la demoiselle ne s'inquiétait pas, ne sachant pas que Rei serait capable d'attaquer à tout moment vu la situation. Du temps avait passé depuis ma rencontre avec cette dernière, mais là, je pouvais voir qu'elle avait tenue sa parole. Elle semblait bien plus douée que dans mes souvenirs.

" Cela faisait un moment... Ren-Sama..."

En effet... Me calmant légèrement, je me demandais bien ce qu'allait faire la demoiselle. En y pensant, je me demandais bien ce que faisais la petite miss ici. Se pourrait-il qu'elle ait voyagé jusque là seule ? Intrigué, je me contentais de reprendre mes esprits et descendre des bras de ma douce et tendre. Mon rythme cardiaque avait retrouvé la normale, alors que demander de plus hein ? Rassuré, je vins alors à directement calmer le jeu au cas où Rei serait du genre à vouloir la tuer sur un simple coup de tête.

" Rei... C'est une amie. "
" Une élève."
" Une petite fille qui a disons... quelques capacités très étonnantes et dans le passé, je l'ai entraîné car elle m'y a forcé en quelque sorte."
" J'ai demandé..."
" Quoi qu'il en soit, voilà, c'est pas une ennemie pour sûre. "
" Je me suis amélioré Ren-Sama. Et j'ai voyagé dans l'optique de te montrer ces progrès."

Semblant toute fière, je vins alors à doucement réfléchir et regarder Rei du coin de l'oeil. La petite est comme un enfant qu'on a jamas eu. Alors pourquoi ne pas... lui proposer de nous rejoindre ?

" ... Viens avec nous alors. "





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMar 18 Nov - 16:13








Je le regardais reprenant alors ma forme humaine tandis que je m’étais assise en tailleur sur le sol les bras croisés. Bon okay, il sait qui c’est que ce fantôme mystérieux. T’aurais pas pu me le dire avant hein… Enfin, ce n’est pas grave. Mais tandis que j’étais tranquillement assise sans bouger de là, je fis un bond de deux mètres en entendant une voix et surtout en voyant une jeune fille à nos côtés. Bordel ! Ca ne va pas de me faire peur comme ça ! Et comme par instinct, je m’étais transformée en hybride, prête à sauter sur n’importe qui pour le coup.

Et là, je vis la réaction de Ren qui me fit légèrement marrer et celui-ci semblait connaître cette demoiselle. D’où la réaction et le fait qu’il soit atterri dans mes bras. Heureusement que je l’ai rattrapé et pas laissé tomber à terre comme un vulgaire tas d’os. Bon dieu, j’aimerais bien que l’on m’explique tout de même qui est cette demoiselle appelée Mélina. Elle ressemble tellement à une enfant que je me demande bien ce qui les lie tous les deux. Lui ébouriffant légèrement les cheveux en regardant les deux protagonistes, finalement la réponse ne tarda pas. Bon okay, l’un qui dit que c’est une amie, l’autre qui rectifie en disant qu’elle est une élève. Pourquoi pas…

Les regardant bras croisés après être redevenue entièrement humaine, j’écoutais les dires des deux et ainsi les explications vinrent toutes seules. La miss qui aurait demandé à Ren de l’entraîner, car il lui avait découvert des capacités spéciales. Ouais, ça on peut le dire du spécial… Se fondre et disparaître comme ça, ce n’est pas donné à tout le monde. Soit. D’ailleurs, elle serait venue ici, ou nous aurait suivis, simplement pour montrer ses progrès à Ren… Idée saugrenue mais pourquoi ne pas lui demander de nous rejoindre en même temps ? Ca ne me plait pas trop de laisser une demoiselle aussi jeune dans la nature, comme ça. Et je sais de quoi je parle avec Akira qui m’a été donné de rencontrer et de faire un bout de chemin avec.

« Oui rejoins-nous… Puis, on ne va pas laisser une demoiselle aussi jeune toute seule dans la nature comme ça, n’est-ce pas ? »

Seuls mots que j’avais dis jusqu’alors, étant plutôt observatrice que bavarde. Et que dire de toute manière. Ils se sont retrouvés, ma foi tant mieux. Et parce que je ne comptais pas rester ici cent ans – de plus rien d’intéressant à voler alors à quoi bon rester ici – je commençais à me diriger vers l’extérieur, et retrouver le froid et la tempête de neige. Emmitouflée dans mon manteau, j’avançais tranquillement tout en observant à nouveau l’environnement. Quel dommage qu’il n’y ait aucuns animaux sur cette île… Une petite partie de chasse n’aurait pas été de refus, je commence un peu à rouiller moi à force.

Puis sans rien dire, je me retransformais en louve, abandonnant alors mes habits avant de les regarder tous les deux, fourrant mes vêtements dans les bras de Ren. Après tout, mes vêtements me gêneraient alors pourquoi continuer à les utiliser lorsque je suis en mode animale. Mon épaisse fourrure devrait me tenir chaud.

« Ramène ça pour moi au bateau s’il-te-plaît. Je vais… faire un tour disons. Je serais de retour ce soir. »

Puis je commençais à partir vers les plaines non loin du village. Pourquoi faire allez vous me dire ? Simplement pour faire une « balade » et tenter de dénicher le moindre petit gibier que je n’aurais pas détecté sur ma route.





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1196
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue46/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue642/750Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 754.850.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMer 19 Nov - 3:19



Joins us


Jamais je n'aurais pensé retrouver mon " élève " ici.. C'est un peu incohérent dans ma tête et pourtant, pas si incohérent que cela. La belle est bien là, face à nous et il s'agit pas d'une illusion. Ayant admiré la sublime tête de la miss quand elle était aussi surprise que moi, j'en riais désormais. Mélina quant à elle s'était montré très calme, bien qu'impressionnée par les talents de zoan de ma chère et tendre Rei. Quand l'ambiance redevint plus calme, le jugement de la louve tomba et il fut sans appel. Elle l'acceptait, bien que j'y voyais presque une once de pitié. Pas de ça entre nous me disais-je. Soupirant de lassitude, je m'apprêtais à parler, mais voilà que mélina me coupe la parole.

" Hey... Je suis pas petite. J'ai réussis à voler trois-cent quarante deux passants depuis que j'ai appris avec Ren. Et seulement dix m'ont pris la main dans le sac, ou plutôt leurs poches... "

Semblant avoir un caractère de jeune voleuse, j'en riais avant de simplement suivre Rei. Allant dehors, je ne m'attendais pas à ce que ma douce s'en aille pour chasser. Prenant ses affaires, pour ma part, je me retournais pour aller vers le navire. En chemin, je faisais un briefing avec Mélina afin d'en savoir plus sur ses actions depuis mon absence. Cette dernière semble s'être bien débrouiller pour survivre. Manque de pot, ses parents ont été tués... Grimaçant pour elle, je vins alors à lui dire.

" ... Tu as trouvé ta nouvelle famille."

Arrivant proche du navire, je voyais une tête blonde qui tirait en l'air un canard. Un canard ? Attendez une minute... Sifflant d'un coup, le fameux poulet sur patte se dirige vers moi et je me rends compte qu'il s'agit de mon faucon. Ce dernier se pose sur mon épaule et une balle manque de nous frôler moi et Mélina. La miss se permet de gueuler sur le coup car mine de rien, se faire tirer dessus comme une volaille ambulante, ce n'est pas glamour selon elle. Amusé, je fait signe à Gin de se calmer et nous montons à bord. D'après ses dires, Gin a pété un câble à cause de l'oiseau et a couru dans tout le navire pour essayer de le trouver. Au final, c'est le " nouveau " qui a semble-t-il pris. Est-ce que cela voulait dire qu'il a pris une ou des balles ? Quoi qu'il en soit, je me contentais d'introduire la nouvelle passagère du " Screamer " et j'en vins à convoquer tout le monde de présent. En salle de réunion, je vins à clairement expliquer notre objectif, mais avant cela, je souhaitais la bienvenue à Mélina. Une fois cela fat, je pris des nouvelles auprès de Allenn, en espérant qu'il se sente bien et qu'il avait pris soin de s'installer.

Suite à tout ça, je m'en allais dormir en douceur attendant que la belle revienne avec de quoi faire à manger ce soir. Et quand bien même elle reviendrait avec la gueule pleine, j'aurais la flemme de man ger, tant dormir est bon. Fin de l'histoire et de l'épopée pour cette fois.



_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
Rei Mitsuyori
Messages : 454
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue35/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue151/250Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeMer 19 Nov - 14:51








Avant de partir de mon côté, j’appris que la demoiselle avait tout de même réussi à voler plus de trois cents personnes. Erf… j’en suis encore loin du compte, je devrais lui demander quelques astuces à l’occasion, un de ces jours tiens. Et les laissant ainsi partir tous les deux, je partis dans mon coin, ne sachant ainsi pas ce qu’il se passait sur le bateau en ce moment même. Je me promenais tout en détectant quelques odeurs mais vraiment très peu. Il ne faisait pas super chaud non plus mais grâce à mon pelage, je craignais bien moins le froid que si j’étais redevenue humaine. Gambadant dans la neige calmement, j’aperçus un petit lapin. Hoho ! Repas, repas ! Mon instinct de chasseuse reprit le dessus et je commençais à ramper dans la neige en essayant de faire le moins de bruit possible pour qu’il ne me remarque pas.

Moi qui jusqu’alors, n’avait ressenti aucun petit animal, et bien, j’étais sacrément rouillée car il y en avait un juste sous mes yeux. Une fois bien proche du lapinou, je pris un appui avant de lui sauter dessus, la gueule grande ouverte et réussir à l’égorger du premier coup. Huum ! Je devrais peut-être le manger avant… Si je le ramène, on va le faire cuire et un lapin pour six, ça fait juste… Mais… qui a dit que la chasse était terminée de toute façon ! J’ai trouvé ce petit lapin, alors qui me dit qu’il n’y aura pas d’autres animaux, aussi bien cachés soient-ils. Continuant alors ma balade avec mon lapin dans la gueule, je me faisais toujours silencieuse dans l’espoir de trouver d’autres gibiers à ramener. Ce serait bien que l’on ait un lapin chacun à manger, que je ne sois pas partie chasser pour rien disons.

Ce fut peut-être au bout de deux heures de balade dans les plaines puis la montagne que je trouvais un autre gibier, bien plus imposant que le petit lapin que j’avais chassé. Je devrais peut-être le manger sur place tiens celui-ci. Bah quoi ? Oui, mes instincts primaires et bestiaux prennent le dessus quand c’est comme ça alors je me nourris de la chaire fraîche… L’animal que je ne pensais jamais voir ici… et bien, c’est une réalité. Une biche ! Oh certes, petite mais ça fait tout de même de la nourriture à manger. Et ce genre d’animaux vit le plus souvent dans les montagnes enneigées, lorsqu’elles y sont habituées. Je suppose qu’il devait y en avoir bien plus avant, fin quoique. La ville est déjà quasi déserte alors bon, ça m’étonne plus de voir des animaux ici que de voir une ville presque vide.

Laissant mon lapin à moitié dévoré dans un coin, je commençais à suivre la biche mais un autre bruit attira mon attention et ainsi, je fis un peu de bruit. La biche s’enfuyant alors. Tant pis… Je me dirigeais plutôt vers ce bruit assez intriguant et sentant l’odeur qui allait avec. Une odeur de loup… de très jeune loup même. Je finis par arriver après quelques minutes de filtrage, dans une petite grotte et là imaginez ma surprise.

« Oh que t’es tout mignon… Hum… tout seul, tu as du être abandonné toi… »

C’était un louveteau blanc et gris aux yeux vairons. Comme on n’en voit pas souvent du tout. Pensant que je devais être sa mère ou je ne sais quoi pour lui, le louveteau s’approcha de moi pour venir se coller à moi. Rah, il est trop mignon ! Je ne peux décidément pas le laisser abandonné tout seul ici dans ces montagnes enneigées. Et c’est comme ça, que je décidais d’adopter le petit louveteau. Le prenant dans la gueule – objectif ne pas l’effrayer tout de suite en me transformant en humaine – je me dirigeais tranquillement vers le navire, les babines encore ensanglantées de mon repas. Je finis par reprendre mon apparence normale, le louveteau avait voulu s’enfuir mais j’ai du le calmer tant bien que mal… disons… puis le ramenais avec moi au navire.

« Hé regardez ce que j’ai trouvé ! Il était abandonné dans une grotte, je n’allais certainement pas le laisser mourir de faim là-bas. »

Ayant ainsi eu l'accord de Ren pour que je puisse garder le loup ; car oui sans son accord, celui-ci serait malheureusement retourné dans la nature tout seul... snif...





© Halloween



_________________
Les liens ne gèlent pas [Présent] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stormalong
Pirate
Ethan Stormalong
Messages : 197
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue12/75Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (12/75)
Expériences:
Les liens ne gèlent pas [Présent] Left_bar_bleue0/80Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 826.000 B

Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitimeVen 21 Nov - 7:43





] Mort vivant en gruyère sur son lit de balles


si jamais:
 

J'étais déjà là à me frotter les membres depuis une vingtaine de minutes, à écouter Lenn me reprocher encore et encore de ne pas être parti avec mon capitaine et sa concubine, quand je décidais de m'arrêter et de me poser sur le lit. J'entendis alors le bruit de la porte qui s’entrebâillait, ainsi qu'un petit piaillement, je vins à lever la tête et à voir, sur le pas de cette dernière, un petit volatile de couleur crème. Celui ci sautillait en tournant la tête tout en me fixant, je lui rendais son regard. Il n'était pas ce que l'on qualifiait généralement de "beau", mais il avait une certaine maladresse qui le rendait assez mignon, je me levais et faisais un pas vers lui, mais n'obtint qu'un "Skeek" accompagné d'un petit battement d'aile qui me disait de me rasseoir. J'avais oublié, les animaux ne m'aimaient pas.

Attrape le et fait le rôtir! on a du poulet ce soir!

Ne dis pas n'importe quoi.


Je m'accroupissais et lui tendais a main, mais le volatil battît à nouveaux des ailes, s'envolant rapidement dans le couloir en poussant un grand cri, qui fut rapidement écrasé par celui venant du mur donnant sur la chambre d'à côté.

- Mais il va la fermer ce piaf?! On peut plus faire des bombes en paix!

Je n'y prêtais pas vraiment attention puisque j'avais décidé d'éviter les deux personnes qui étaient restées avec moi sur le bateau, mais je décidais quand même d'attraper le faucon pour éviter qu'il ne finisse par se faire tuer par l'un de ces deux "colocataires". Partant alors à la poursuite de l'oiseau, je sortais dans le couloir pour l'entendre continuer à crier, j'arrivais à la fin du couloir, quand je vis sortir de la dite chambre avoisinante une créature blonde et absolument déchaînée, armée d'un gros truc donc j'ignorais la fonction, et le brandissant vraisemblablement vers ses deux cibles, c'est à dire moi et la bestiole que je poursuivais.

- Mange ça!

Avant que je n'eu le temps de faire quoique ce soit, une floppée de balles sortaient de son fusil et se jetaient vers moi, je les esquivais et celles ci allaient se loger dans le mur derrière moi, créant un nuage de poussière et de copeaux de bois. Je sortais du nuage en dépoussiérant mon costume blanc que j'avais pris la peine de remettre après m'être r'habillé, et je me retrouvais face à ce grand type dont les cheveux, les dents et le regard étaient aussi acérés qu'un rasoir, je lui tendais la main et m'adressais à lui le plus simplement du monde.

- Je m'appelle Allenn Ruiss, nous ne nous sommes encore jamais parlé, enchanté.

Le savant visiblement aussi fou que je pouvais l'être à certain moment laissa couler un blanc, mais ça ne m'étonnait pas, c'était bizarre, il m'avait tiré dessus avec une arme à feu, et je m'en foutais allègrement. Il leva sa main gauche et mit son doigt sur sa joue, totalement interloqué.

Je sortais le petit miroir dont je m'étais servi pour vérifier que je m'étais bien dégivré de ma poche, et le plaçais en face de mon visage, pour constater avec stupeur que toute la chair de ma joue droite était partie en lambeau, laissant mes dents jaunâtre apparentes, et j'avais quelques traces de brûlure sur le reste du visage.

- Haha! Voilà ce qui se passe quand on ne sent plus la douleur, on ne se rend plus compte de rien. Mais ne t'inquiète pas, je guéris vite.

- Donc tu es immunisé à la douleur?!

- C'est ça.

- Laisse moi vérifier ça.

Bang! En une fraction de seconde, le détraqué avait sorti une arme de poing et m'avait tiré en plein ventre, la balle me traversant de part en part et allant se loger dans le mur derrière moi.

Mais c'est un malade!

j'émettais un petit ricanement, j'attrapais son arme, la pointait contre ma tempe, puis je tirais à nouveaux. BANG! Cette fois ci, la balle ne traversa pas, elle s'était logée dans mon crâne. Je faisais alors un grand sourire.

- C'est suffisant?

- Et en plus tu le suis dans son délire.

Le fou furieux se mit à rire aux éclats, une main contre le ventre et l'autre devant le visage, il était littéralement cassé en deux.

- Kr Kr Kr Kr Kr! Je sens qu'on va bien s'entendre...

- Ravi d'entendre ça...

- ... Tu es le cobaye idéal!

- ... Moins ravi.

Sans dire un mot de plus que " Moi c'est Gin, je t'appelle si je veux tester une machine de mort.", le dingue attrapât le volatile ensommeillé et grimpa à l'étage. Quant à moi, je rentrais dans ma chambre me poser un pansement sur l'affreux trou qui s'était formé sur ma face, avant d'aller dans la cambuse me servir un steak et deux oranges que je pressais rapidement pour en faire du jus. Je montais ensuite sur le pont m'installer par terre avec mon assiette et mon verre, pour voir Le malade mental sur le point d'entrelacer une sorte d'objet métallique autour du bec de l'oiseau, sans doute pour le faire taire. Je regardais juste cette fois là en mastiquant de ma bouche à demi fermée, c'était assez drôles à voir.

- Un jus d'orange? Sérieux?! Qu'est-ce que tu fous chez nous si t'es un de ces mecs pieux qui savent pas apprécier un bon rhum?!

- Je t'ais dis que j'étais insensible aux substances toxiques! Et à choisir, je préfère le goût du jus.

Le taré émit un soupir.

- Triste vie que la tienne.

Je levais mon verre dans un "Amen" des plus religieux avant de l'engloutir rapidement.
C'est à se moment que le piaf décida de se réveiller pour se défaire des liens pas totalement liés qui lui bloquaient la mâchoire, il décolla en piaillant, pendant que l'homme aux cheveux en pétard pestait, et décidait cette fois, de le shooter à balle réelle. Il tirait comme un fou sur cette pauvre créature, mais s'il était le fou, moi, changeant et imprévisible, j'étais le cavalier.
Je regardais et j'écoutais le bouffon courir partout après ce qui semblait être la mascotte du navire, et je riais doucement d'une blague de mauvais goût que je faisait dans ma tête, si l'artilleur était un fou de case blanche, le faucon devait en être un de case noire, car si les deux se croisent, ils ne peuvent jamais se prendre. Le fou noir descendit alors en piquet pour rejoindre le roi ainsi... qu'une autre pièce? Je continuais mon repas pendant que celui à qui je servirais désormais de cobaye allait expliquer la situation à notre patron respectif. Je le laissais rentrer quand il vint me demander ce qui m'était arrivé.

- Oh pas grand chose, une roquette, du gaz, une balle dans le ventre et une autre en pleine tête, la routine quoi! T'inquiète ça change rien pour moi. Et puis il est plus sympa qu'il en a l'air quand on met son côté fou dange... Je veux dire impulsif, de côté, et comme je ne risque rien, ça ne me pose pas de soucis.

Il me présenta rapidement l'autre nouvelle recrue, une jeune fille du nom de mélina, je vois qu'elle porte un bandeau, mais je n'en parle pas. Après tout, je préfère éviter que l'on parle de comment j'ai perdu mon œil à moi. Il se trouve que c'était elle le fantôme? Ainsi donc nous accueillions une voleuse dans notre équipage, en espérant que je ne doive pas lui recoudre les mains qu'on lui aurait tranché.
Arrivait ensuite la concubine du chef, suivie d'un petit louveteau auquel je jetais un petit bout de mon steak.

- Fais attention, Gin a couru après le faucon toute la soirée, m'étonnerait qu'il soit plus clément avec cette petite boule de poils

Je remarquais du sang qui teintait les lèvres de la jeune femme, il s'agissait donc bien d'un zoan, et, si le louveteau était effectivement un indice, d'une louve. Je vins alors à me demander ce qu'avait bien pu faire La jeune fille aux cheveux verts pendant tout ce temps, mais je n'obtint aucune réponse puisque j'allais me coucher aussitôt après, sans avoir eu la (mal)chance de la croiser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Les liens ne gèlent pas [Présent] Empty
MessageSujet: Re: Les liens ne gèlent pas [Présent]   Les liens ne gèlent pas [Présent] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les liens ne gèlent pas [Présent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hitler est Kaput ! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 2 :: Royaume de Drum-