Partagez | 
 

 La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Dim 19 Oct - 0:27





Military Island quatre ans auparavant.

~

Il existe plusieurs types de villes où évoluer et plusieurs types de villages où se reposer. Certains ne ressemblant même pas à des villages. Cependant, c'était dans ce village qu'avait posé les pieds notre aventurier du dimanche férié. Mask et son copier blond Mena ! Tous deux n'aspiraient qu'à un week-end tranquille un petit samedi apaisant sans problème ni ennui. Bref, un jour de congé bien mérité. Entrain de dormir dans une hutte première classe qu'ils payaient pour une somme exorbitante, profitaient allègrement d'un grand lit de paille pour deux. Mask tenant Mena par le cou en position d'étranglement alors que se dernier dormait à poings fermés, une bulle de morve au nez et bien sûr Mask aussi dormait. Il rêvait d'un capture, d'un bonne et belle capture et dans un brusque élan il se réveilla en sursaut en tenant Mena par le coup et hurla : «  UN PIRATE ! »

Le tout en pointant du doigt un parfait inconnu. Mena se reveilla en sursaut et sortit des bras de son coéquipier le coup rougeoyant et hurla : «  OU EST-IL ? »

Bien évidemment tous les habitants du village sortir de leur hutte, mais l'individu pointé du doigt était bel et bien un pirate. Oui messieurs et dames. Il s'agissait de Posko le vif! Un gros main puissant homme il vallait à lui tout seul 20 millions de berry'z et suffisait à attirer la convoitise des deux chasseurs.

Mask regarda Mena qui le regarda d'un air ahuri et les deux hommes sourirent bêtement, bien que Mask portait...un masque. Ils rentrèrent brusquement dans leur hutte et Mena ressortit avec des petits tubes de peinture en guise de ceinture alors que Mask tenait un sabre de taille moyenne. Tous deux vêtus d'un manteau rouge, ils auraient pu rappeler l'équipage des Tsukoyumis. Néanmoins, Mask et Mena avait une modeste réputation sur les Blues, celle de chasseurs de primes pas accomplis du tout, mais d'aventuriers chevronnés du 35 février !


Mena siffla brusquement et Mask se mit à taper des mains quant à lui. Quant ils étaient rentrés dans leur hutte pour s'armer, Posko avait certainement eux le temps de partir, alors ils appelaient déjà leurs montures !


Deux vaches laitières ! Zora et Menabis ! Les jumelles sans mamelles. Rimes pourries ? Pas autant que la peinture de Mena ! Blague de m**** ? D'accord le narrateur va se calmer.

En tout cas, Posko le vif avait été repéré par Mask et Mena et le blondinet ajouta même :

- Posko n'a pas un coéquipier normalement ?

- Peut-être, ça ne nous concerne pas ! On va lui faire sa fête !

- Bien dit ! A l'assaut!



Montant sur leurs farouches destriers, les deux chasseurs de primes pas accomplis du tout allaient passer à l'attaque !


Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Dim 19 Oct - 21:25






"La prime des risques"




Wilson s’ennuyait comme un rat mort. Clark avait emmené toute la petite troupe de mercenaires sur un contrat juteux, mais estimait qu’il n’était pas encore prêt pour les accompagner. Aussi, il était resté seul avec Wade sur Military Island, là où leur minuscule QG était installé. Il n’était même pas censé garder la boutique, puisqu’il ne pouvait pas prendre de contrat. Son seul ordre avait été de s’entrainer aux armes blanches. Clark, en bon leader, avait poussé Wilson à développer ses capacités au mieux, selon ses prédispositions. Ainsi, le jeune mercenaire s’était dirigé rapidement vers les armes à feu. En à peine deux ans, il avait atteint un très bon niveau avec les armes de poings, si bien que le groupe lui avait offert ses premiers Beretta. Wilson les gardait fièrement à la ceinture, bien décidé à les utiliser contre quelqu’un un jour ou l’autre. Car oui, notre futur super héros n’avait jamais été entrainé dans un véritable combat où sa survie dépendait de son habileté. Pour l’heure, il était dans une petite cour, derrière leur établissement de mercenaires, à s’entrainer sur un mannequin en bois avec des sabres.

« God Dammit ! C’est tellement plus simple avec des balles ! », ragea-il.

Il avait beau faire des efforts, son art du sabre n’était pas encore à la hauteur, en cela Clark avait raison. Il comprenait bien comment les tenir, ou s’en servir pour attaquer. Mais, dans le feu de l’action, il paniquait toujours et finissait par se faire désarmer. De rage, il jeta les sabres par terre et lança un coup de pied rageur dans une pierre. Il finit par se calmer et ramassa ses armes, avant de les rengainer dans son dos. Il était encore tôt, mais il s’entrainait déjà, désireux d’accompagner ses camarades lors d’une prochaine mission. Engoncé dans la tenue de la compagnie, Wilson avait fière allure. Il portait une veste de brune ouverte, par-dessus un gilet en cuir grisâtre. Son pantalon gris et rouge était retenu par une lourde ceinture à boucle de fer, dans laquelle reposaient ses deux Berettas, bien à l’abri dans des gaines, et quelques grenades. Ses mains et ses pieds étaient recouverts de cuir noir, eux aussi, si bien que seule sa tête restait à découvert. Enfin, quelques poches parsemaient son pantalon ou sa veste, dans lesquelles étaient rangées des munitions. Ses cheveux châtains ébouriffés voletaient au vent dans le plus grand chaos, puisqu’il n’avait pas pris la peine de les peigner aujourd’hui.

« On va prendre l’air ? », proposa Wade en pensée, sentant son ami bougon.
« Hmm... », grogna l’intéressé.

Wade mena la marche et s’éloigna du QG. Ils avaient besoin de se changer les idées. Le magicien tenta de remonter le moral de son ami mercenaire, en vain. Ils flânaient dans les ruelles de cette ile dominée par le gouvernement mondial. Si leur compagnie était tolérée en ces lieux, c’était tout simplement car elle n’acceptait que les contrats visant des hors la loi ou des pirates. En somme, ils étaient presque des chasseurs de primes organisés en bande. Les pas de Wade l’amenèrent hors de la ville, sans qu’il n’y prête attention, jusqu’à un autre petit village proche de la mer. D’un œil distrait, Wade promena son regard sur les rives à la recherche d’une animation quelconque. C’est à ce moment précis qu’un cri le fit sursauter :


- UN PIRATE !


La voix semblait provenir d’une sorte de hutte un peu cossue. Une autre voix, d’un timbre plus clair, lui fit écho quelques secondes plus tard, demanda la localisation du forban. Wilson sortit instantanément de sa torpeur et embrassa du regard l’assemblée. Seul un homme ne sembla pas effrayé, mais plutôt emmerdé par la déclaration venue de la tente. Wilson le fixa de ses prunelles noires et remarqua tout de suite que...

« Putain mais il est énorme ! », s’exclama Wade en pensée.
« Il doit passer plus de temps à se goinfrer qu’à piller, celui-là ! », rajouta Wilson de la même manière.
« On se le fait ? »
« HELL YEAH ! », rugit intérieurement Wilson.

L’homme à la face porcine se sachant repéré, il tenta de fuir comme le porcelet qu’il était. Tous les habitants de ce petit hameau sortirent de leur hutte. Il faut dire que les pirates n’étaient pas tellement en odeur de sainteté sur cette ile ! Se remémorant rapidement une affiche de recherche, Wade constata qu’il s’agissait de Posko le vif !

« VINGT PUTAIN DE MILLIONS DE BERRYS ! OH YEAH, BABY ! »
« On lui trace une autoroute quatre voies à la place du trou de balle, si j’ai bien compris ? », demanda Wade.
« HELL FUCKING YEAH ! », s’époumona en son for intérieur un Wilson remonté à bloc.

Alors qu’il allait se jeter à la poursuite du forban, un détail attira l’attention du mercenaire. Deux loustics en costume bizarre venaient de sortir d’une tente et... chevauchaient des vaches. Lui qui pensait que Wade en tenait déjà une couche, mais là c’était d’un tout autre niveau ! Wilson intercepta une petite discussion entre les deux énergumènes qui lui apprirent indirectement qu’ils cherchaient également à mettre la main sur Posko. Des chasseurs de primes, donc ? Parfait ! Il savait pertinemment qu’il ne pourrait pas vaincre ce gros tas tout seul, vu qu’il avait une prime de vingt millions sur sa sale tronche. Aussi, pourquoi ne pas sauter sur l’occasion et demander l’aide de ces deux hurluberlus ? Pourtant, il fut pris de court par la réaction de Wade :


- Euuuh, sc’usez moi ? demanda le petit magicien au duo loufoque. Elles s’appellent comment ? Ou est ce que j’peux en trouver une, moi aussi ?

« Dammit Wade ! Pas moyen qu’on s’achète une putain de vache laitière ! »
« Et on fera comment, une fois qu’on aura lancé notre marque de céréales, sinon ? »
« Non ! NON ! NON ! NON ET NON ! Arrête avec tes idées à la con, bordel ! D’abord un écrase patate qui fait de la musique en même temps, ensuite un vélo lance roquette, et la dernière en date c’est une marque de corn flakes à ton effigie ! »
« Bin je vois pas le problème, mec. Tu préfères qu’on crée un genre de PQ automatique ? Tout le monde en aurait bien besoin de ces trucs, tu sais ? Un filon en or ! », se défendit le petit ingénieur incompris.

Wilson se massa les yeux du bout des doigts dans l’espoir de se calmer. Il inspira une grande bolée d’air et ramena l’autre couillon à la situation présente :

« Ce qu’on va faire, c’est leur demander de l’aide, éclater l’autre con et foutre notre part à la banque ! Vu ? »
« Yep ! Après, on verra ce qu’on en fera ! »
« Bien ! Maintenant, tu me laisses causer, dumbass ! »

Après toute cette discussion mentale, Wilson arriva en plein speech des deux autres ahuris. Il coupa court aux élucubrations malsaines des deux autres et leur demanda d’un ton amical :


- Et sinon, ça vous dit qu’on aille botter le cul de l’autre gras double ensemble ? On fait cinquante, cinquante ! Nice, non ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 255

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Sam 25 Oct - 22:33



De gauche à droite : Poskos le vif et Shô l'homme-poisson.


Gras, cuit à point et bien blanc. Military Island était peut-être encore en ruine, mais ils faisaient toujours un excellent poulet ça ne faisait aucun doute. Alors qu'il enfonçait une énième cuisse dans ce trou lui servant de bouche, Poskos se baladait sur l'un des nombreux sentier traversant ruines et huttes à la recherche de son compère. Shô avait beau traîner avec lui depuis des années, il n'avait jamais vraiment eu l'air d'apprécier sa compagnie. Selon l'homme-poisson, son capitaine ne faisait que visiter des restaurant et s’empiffrer pendant des heures et à vrai dire il avait tout à fait raison. Le problème était que son bras droit ne comprenait simplement pas que la nourriture était le meilleur aspect de la vie ! Lui préférait les combats et la difficulté, un bien étrange jeune homme en somme. Enfin, le groupe de pirate s'en était relativement bien tiré jusqu'à maintenant. En effet, vu l'histoire de cette île le plus longtemps ils pouvaient cacher leur identité le plus longtemps ils pourraient rester, enfin c'était avant qu'un petit couple gâche tout en le repérant. Des marines ? Non ces types étaient simplement trop loufoque pour ça. Probablement des civils ou des chasseurs de prime. De toute façon leur identité n'avait que peu d'importance, pour le moment toute la population des environ s'était tourné vers le mangeur avec un regard de mort. Zut ! Il ne pouvait quand même pas tous les combattre, il risquait de renverser son baril de viande ! Vite ! Réflexion !

-Ch'est pas moi ch'est eux les pirates ! Munch...

Bon sang c'était nul comme répartie ! En même temps il n'arrivait pas à réfléchir avec le ventre vide, Poskos n'avait pu avaler qu'un rôti et deux poulets depuis ce matin ! Il devait retrouver son compère au plus vite et mettre les voiles ! Littéralement ! Le bateau n'était pas amarré trop loin, le seul problème c'était de retrouver l'homme-poisson avant de se faire coincer. Filant à travers une ruelle, tout en consommant le plus rapidement possible sa nourriture pour se redonner des forces, le pirate de forte taille paniquait un peu. Criant à moitié le nom de celui qu'il cherchait, qui lorsqu'il le prononçait la bouche pleine devenait plus ''Tshôf'' que ''Shô'', il essayait de s'orienter avec l'odeur de poisson. Parce que s'il y avait bien une chose qu'il appréciait de son partenaire, c'était bien sa sublime odeur de poisson ! Et après le combattant se demandait pourquoi Poskos mangeait toujours en sa présence, c'est qu'il était appétissant ! Enfin bref, le pirate massif avait rapidement réussi à distancer ses poursuivants qui, pour le coup, devaient croire qu'il tenterait de se battre. Malgré son corps peu approprié pour la fuite, le vif était... Hé bien vif ! Bien qu'il n'appréciait que peu le combat, il devait bien admettre que la tâche était relativement plus facile quand ses adversaires sous-estimaient sa vitesse de déplacement. S'efforçant tant bien que mal d'ignorer les quelques petits établissements qui laissaient échapper de délicieuses odeurs, le pirate tentait maladroitement de savoir si ses poursuivants étaient toujours à ses trousses. Malheureusement entre le baril sur son épaule et son cou un peu trop gras, cet angle de vision était loin d'être une possibilité pour lui.

-Bon shang, lâchez moi j'ai rien fait je suis innochent !

Pas de réponse sur le coup, sans doute les grandes enjambés de l'homme avaient-elles eu raison des chasseurs et de la foule en colère ! Le seul petit problème était qu'il n'avait aucune idée de où il se trouvait et ça rendait souvent difficile une course effréné. Enfin, malgré ces quelques problèmes le pirate avait finalement réussi à retrouver son ami dans un bistro non-loin de sa position de départ. Le salaud ! Il était allé manger sans lui ! Bon d'accord il coûtait cher, mais il pouvait bien payer sa part non ?!

-Show! On oit artir ichi !

-Hé merde, j’espérais avoir au moins la paix pour quelques heures... Et arrête de parler la bouche pleine tu sais que j'y pige rien !

-Gulp, désolé ! Chasseurs de prime ! Ennemis ! Fuite !

-Ah bah voilà tu parle ma langue... Bon on va les éliminer...

-Quoi ? Mais tu sais que j'aime pas me battre ! C'est épuisant ! Et ça donne faim ! En plus c'est à cause de trucs comme ça que j'ai une prime !

-Et alors ? Ça fait plus de divertissement pour moi...

Sortant du bistro tout en traînant le tas de graisse, le bras-droit se planta en plein milieux de la rue comme pour attendre les poursuivants qu'il espérait bien voir arriver sous peu...


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Lun 27 Oct - 2:57





- Un ennemi !

- Un ennemi !

- Nous allons !

- L'éradiquer !

-Position AlphaBeta Omega !


Sortant son sabre qu'il fit s'allonger, Mask saisit un rouleau de papier toilette de son manteau et le leva au ciel comme un trophée. D'un coup Mena lui tartina le visage de rose avant de faire de même pour le sien et finalement ils firent tous deux un cri de guerre, Mena tirant dans le ciel avec son revolver, tel un cowboy.

Les chasseurs de primes s'apprêtaient à passer à l'action quand un individu suspect les interpella. Tous deux mirent un chapeau à ruban qu'ils laissaient toujours sur leurs vaches, puis se retournèrent pour regarder l'homme sans qu'il voit leur visage. Bien sûr Mena allait répondre.

- Naky Fuke le cowboy de Fullshout tu veux te mêler à l'assaut. Bah écoutes. Pourquoi pas tant que tu nous laisses récupérer les armes qu'il aura peut-être. Parce que nous on est des aventuriers tu vois ! Aller va prendre ton cheval et rejoints nous.

- Regardes Mena ! Un gros tas qui court ! C'est sûrement notre Poskokotier.

- Stop les blagues, on fonce !

- A l'aborvachage !



Bien dit gamin ! Au moins le narrateur sera content avec ça !

Donnant une bonne tape à leur vache il découvrir avec stupeur la puissance et l'énergie dont pouvait faire preuve ses animaux, car c'est bien au galop qu'elles décidèrent d'avancer pour rattraper le gros plein de soupe.

- Le duo Menma passe àl'attaque !


Il allait le capturer sans même lui laisser la moindre chance de manger ! Ils accrochèrent les chapeaux aux cornes des vaches et entamèrent une course folle avec les bovidés, veillant à ce que le gugusse, qui avait rejoint le duo de pitres, ne soit pas en reste.

Sauf que problème... Les vaches allaient beaucoup trop vite pour eux et le gros lard qu'il voulait capturer se tenait au milieu de la route avec....

- UN GROS POISCAILLE VERT TROP BIEN !

- Ne cries pas tu vas effrayer Zo...ra... Je t'aurais prévenu.

Bah ouais elle stresse vite la Zora, quand Mask hurla, elle freina et quand elle freina il décolla...

En un long cri, l'homme décolla comme une fusée tout en tournant sur lui même, perdant alors tout son équilibre.

- Menabis ! A couvert ! dit-il en dégoupillant quelque chose dans un rouleau de papier toilette rose.

A cette simple phrase la vache prit la même habitude qu'elle avait toujours eux face à cet ordre... Elle se cacha derrière ça sœur et Menahumain se mit derrière les deux. Le rouleau de PQ roula tranquillement vers les deux pirates et

- Ha ! Quand Mask est éjecté comme ça, ça tourne mal. Alors autant en profité. PQ 1 : Le rouleau gluant !

Et il connaissait bien sa bête le blondinet, car une fois au dessus et perpendiculaire à l'ennemi, Mask commença à créer une série de lames d'air qui fonçaient soit dans les airs, soit vers la terre, donc vers les pirates.

Si l'assaut paraissait tactique voir réfléchit, ce n'était pas du tout voulu par le narrateur ni même le protagoniste Mask. Complètement étourdit il allait atterrir dans une tente et se relever en titubant à tous les coups. Comme une vieil ivrogne. Le seul qui devait prendre ce combat au sérieux était Mena.

*Moi qui pensait qu'il allait se battre pour de vrai. Bon et bien faisons la fête !*

Non en fait lui aussi... C'était mal parti tout ça...


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Mar 28 Oct - 11:37






"La prime des risques"



Wade était aux anges ! Le duo d’aventuriers avait tout compris à la vie ! Mais ils étaient durs de la feuille, par contre... Ou bien gardaient-ils secret l’origine de leur fiers destriers ? Qu’à cela ne tienne, il s’en trouverait un, lui aussi ! Les deux vaches laitières se mirent alors à galoper, sous l’œil émerveillé de Wade et la mine consternée de Wilson. Le petit magicien suivit le mouvement et se mit à courir aussi vite que possible. En plus d’être « classy as fuck », les bovidés étaient rapides ! Bientôt, ils retrouvèrent Poskos, accompagné d’un homme poisson à l’allure revêche.

« Mais qu’est c’que j’fous là... », se lamenta le mercenaire, en voyant l’un des deux aventuriers partir en vol plané, lorsque sa vache pilla.
« T’as rien compris, Wilson. C’est une attaque aérienne combinée ! Ces mecs sont super balèzes ! », s’exclama Wade en pensée.

Soudain, un événement indésirable vint perturber le spectacle. De ses sens développés, Wilson repéra le danger. Il esquiva prestement l’attaque sournoise, avant de se tourner vers son adversaire. Ce dernier venait depuis sa droite, et avait maladroitement tenté de profiter d’un angle mort. Son allure banale d’ornithologue ne le trompa pas ! Il avait beau porter un T-shirt « I love to Roucoul », une casquette rouge et blanche avec un signe vert bizarre et des gants à la con... On ne lui faisait pas ! Inutile, aussi, de tenter de le berner avec une cage dans son dos ! Son arme reposait dans ses mains. Il tenait...

- Nan mais c’est la réunion des clowns, ou quoi ?! fulmina Wilson.
- Poussez-vous ! leur intima le nouveau venu armé de son épuisette. Il va utiliser « fuite » avec une grande efficacité !
- Hein ? laissa échapper le petit magicien, devant l’homme à l’allure... étrange.


Tout à coup, il entendit un bruit anormal et se retourna. Devant lui, fier comme un paon, voletait un oiseau rare. Un volatile légendaire, même ! Ses ailes enflammées brassaient l’air majestueusement. Ses plumes rutilantes reflétaient les milles couleurs du soleil, tandis que ses pattes cuivrés se tenaient repliées sous son abdomen lors de son auguste vol. Son bec d’or et de rubis s’ouvrit légèrement, et l’animal laissa échapper son cri mythique. Un roucoulement.


- Attrapez-le ! hurlait le bonhomme qui le poursuivait. C’est le légendaire pigeon flamboyant !
- What the actual fuck ?! éclata Wilson. Mais vous avez tous fumé aujourd’hui, ma parole !


Tandis que le mercenaire s’égosillait, le petit magicien remarqua un danger pour le collectionneur de volailles. Il tenta bien de le prévenir mais, trop tard :


- Attention ! Tu vas le percuter !


J’ai déjà dit que c’était trop tard ? Oui, j’ai déjà dû. Bref, Sasha... Oui, Wade avait décidé de renommer l’attrapeur de pigeon Sasha pour des raisons... évidentes. Bref. Sasha donc, fendit le vent de son filet à papillon. Il manqua lamentablement sa cible d’origine, qui se paya sa tronche, tel le canard goguenard qu’il était. Mais pire encore. Sasha allait attraper un poisson un peu trop gros pour lui... Si rien n’était fait, son piège allait se refermer sur l’homme poisson ! Cela dit, s’il était ainsi engoncé, Wilson allait tenter sa chance ! Il s’élança, vif comme une vache laitière et...

« DAMMIT WADE ! »
« Bah quoi, elles sont rapides, non ? »
« Just kill me now... Hum. Laisse-moi faire, gamin. Vu ? »

Sans attendre, la réponse, le mercenaire recommença à s’élancer à grande vitesse. Son cri de guerre brisa la cacophonie ambiante d’un magistral :


- REECOM KICK !


Du moins le croyait-t-il. Le pigeon en avait décidé autrement. Au tout dernier moment, juste avant de s’élancer dans son coup de pied volant, Wilson dût esquiver une fiente de pigeon en plongeant sur le côté. Nako le pigeon, c’était son nom, se remit en hauteur et roucoula fièrement, comme le troll qu’il était.

« Ah tu veux jouer ?! »

Wilson prit la mouche. Il dégaina son Beretta et, d’une balle d’une seule, logea un peu de plomb dans la tête de l’autre moineau un peu trop « on fire » à son gout. Le piaf chuta et s’écrasa au sol dans un bruit mat. Il allait tourner son arme vers les deux pirates, mais un spectacle incroyable se déroula devant ses yeux ébahis. Un petit brasier s’éleva, et le pigeon revint à la vie ! Il s’ébroua, roucoula un instant, puis s’éleva dans les airs. Il commença à effectuer des cercles autour du champ de bataille, tel un bombardier prêt à passer à l’action...

« Il manquait plus que ça... »
« En tout cas, si j’étais un oiseau, je sais sur qui je chierais ! », trouva bon de plaisanter Wade.

Wilson soupira, pour la n’ième fois aujourd’hui, et partit aider les deux autres loustics dans leur combat contre les pirates. Il arrosa copieusement Poskos, étant donné qu’il était la cible la plus... enfin la moins... Parce que bon, soyons honnêtes, c’était un peu... Fin voilà, disons-le : c’était plus facile.





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 255

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Jeu 6 Nov - 7:26



De gauche à droite : Poskos le vif et Shô l'homme-poisson.


Une pause, un grondement et ils débarquent. Hé merde pourquoi ce gros abruti ne pouvait pas s'attirer les foudres de types un peu moins bruyants ? Comme si ça ne suffisait pas cette bande de retardés se baladait à dos de vache, un combat sans intérêt pour le sabreur, mais une bonne occasion de se défouler au moins ! En plus le gros porc n'hésiterait pas une seconde à sauter sur les vaches pour en faire son 4 heures. Sérieux c'est tout juste si ce mec bouffait pas des ordures pour compenser ! Pourquoi il se baladait avec déjà ? Ah ouais parce qu'il se prenait tout le bordel sur le dos à sa place c'est vrai. Enfin ce n'était certainement pas lui qui allait l'aider dans cet affrontement, capitaine ou pas le type avait déjà été effrayé par les voiles de son propre navire... Enfin peu importe, de toute façon cet endroit était un trou à rat alors le mieux restait de tout raser en chemin vers la sortie ! L'homme-poisson, déjà en position pour enfoncer son épée en mode brochette dans le corps d'un des abrutis du carnaval, affichait toujours sa superbe expression de dégoût.

-Tu sais je comprend toujours pas pourquoi tu tiens une épée chinoise comme un katana...

-Hé tu crois qu'un gros tas de fiente comme toi pourrait maîtriser l'art subtil du sabre ? Non ? Bah ta gueule !

En effet l'épéiste utilisait toujours une position de combat propre aux samouraïs malgré le fait qu'il avait initialement été formé dans un style totalement différent. La raison ? Elle était très simple, en fait depuis tout jeune l'anguille avait-OH BON SANG UNE TÊTE DE CITROUILLE VOLANTE ! Et c'est que le machin halloweenesque essayait de tout trancher en plus ! Enfin pas un problème pour le légendaire sabreur qu'il était, cette attaque minable serait facilement contré par... Hé mais qui avait éteint la lumière ? Une montagne devant lui ? Oh bon sang il s'y remettait, Poskos et ses instincts protecteurs étaient en total contradiction avec sa foutue phobie du combat ! Hé merde il l’empêchait juste de profiter à la fin ! Mais pourtant le pirate massif faisait bien son travail, en position en moins d'une fraction de seconde devant son partenaire, l'homme s'était empressé de donner un grand punch en direction des projectiles bleutés cherchant à transformer son ami en sushi. Un coup puissant, une vague puissante. Le barrage fut rapidement dissipé pour faire place au ciel bleu et à un rouleau de PQ... Hein ? Ah ouais une... Grenade... Ouais évidemment parce que tout était normal ici ! Enfin peu importe la substance collante était tout juste suffisamment large pour couvrir l'avant du corps massif du capitaine.

-Beurk ! Shô c'est quoi ce truc ? C'est collant et en plus ça sent mauvais !

-C'est bien maintenant tu sais ce que je ressent avec toi, maintenant dégage !

Lui filant un bon high kick en pleine tête, l'homme-anguille fit rapidement dégager son partenaire, enfin il serait plus exact de dire que celui-ci s'était lui même balancé sur le côté afin de dégager le passage pour son ami. Prenant de nouveau sa position de grand samouraï à deux balle, le pirate d'un naturel sérieux et colérique s'était décidé à embrocher le type volant.

-Alors, je recule le pied droit, talon dans le creux du pied et puis j'avance pour...

-T'es certain de connaître ça ?

-TA GUEULE JE TE DIS ! Ah et puis merde !

Abandonnant sa position, l'étrange combattant s'écrasa plutôt au ras du sol comme si ses jambes avaient étés faites de papier mâché. La raison ? Bah il avait pas d'os dans les jambes vous voyez, et c'était parfois très irritant, juste l'autre jour il avait... Ouais enfin bref peu importe, dépliant celles-ci violemment, la poiscaille décolla à la manière d'un poisson volant tout en brandissant son épée flexible en direction de sa cible pour l’empaler. Va pour la technique de l'espadon ! C'était un nom digne d'un grand sabreur ça ! De son côté Poskos, toujours écrasé au sol sur son dos, essayait tant bien que mal de finir sa dernière cuisse de poulet. Enfin c'était avant que l'un des lascars en rouge vienne essayer de le cribler de balles, mais quel manque de respect ! Enfin c'était sans importance, l'homme mangeait et c'était bien connu le dernier morceau était toujours le plus important ! Il fallait sa-vou-rer. De toute façon ce n'est pas comme si le fait qu'il allait être criblé de balle d'ici une fraction de seconde posait vraiment problème. Il n'avait qu'a attendre... Trois...deux... un... Magie ! Les balles avaient disparues dans le néant ! La puissance de la vallée le protégeait ! (La vallée étant cette zone quasi infinie et bien entretenue qui s'étendait de son basin à ses épaules). Ouais le jeune malotru costumé allait devoir faire mieux que ça pour affecter Poskos...



Donc double blocage, le ventre de Poskos est maintenant couvert de colle et Shô fonce droit vers Ghetis épée en main !

Poskos est lvl 32 et Shô 30 (bah ouais ajustement de lvl toussa toussa, en revanche le reste de l'équipage est plus bancal donc c'est pas si mal ! Stay Frosty !)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Lun 17 Nov - 4:57




Ce n’est pas que l’idée du narrateur coéquipier ne me plaisait pas, mais comprenez-moi, je racontais l’histoire super souague du duo Menma et il m’a sorti un espèce de malade chasseur d’oiseau. Alors je ne l’ignore pas, je cherche comme l’utiliser. Cependant je ne vois pas encore, donc je vais écrire qu’Yzis l’attaque en lui lançant un caillou, comme ça je ferai des lettres en plus dans mon texte comme un gros porc et… Comment ça « la ferme » ? Il n’y a pas de ferme à Military Island que je sache. Comment ça « non toi la ferme » ? Vous parlez de qui, qui est ce « toit » dont vous parlez ? Bref, je vais reprendre ma narration tranquillement. En précisant que Rei Mitsuyori est trop sexy.

Dans un tonnerre d’applaudissements silencieux, Mask se releva l’air enjoué, le sabre en main, il divaguait complètement alors que son ennemi prenait la pose pour l’affronter dignement. Enfin, pour le coup il s’écrasait à terre pour mieux sauter sur lui. Une attaque directe, Espadon style assaut mortel. Une attaque connue des plus grands bretteurs. C’est pour cela que le masque citrouille savait comment l’esquiver !

Il resta en plein dans la direction de l’arme pour recevoir le coup en plein estomac, pour que son sang éclabousse l’ennemi et l’aveugle pour ensuite l’attaquer tranquillement. Hein ? Mask se videra de son sang avant ? Trop tard, il tient son sabre et il danse là…

Exécutant une danse de la joie très connue de tous et très courte, quand l’ennemi fut à portée, l’œil rouge se décala sur le côté et exécuta son vaillant Zantetsuken pour trancher l’homme-poisson sur toute sa longueur. Bah ouais il fonce comme pique, donc le masque il va trancher du bras aux cotes en passant par les pieds. En tout cas c’est son but et tant mieux si sa marche parce que bon un bretteur aussi souple c’est vexant quand on pense être le chasseur de primes le plus souple du monde. Vous saviez pas ? Eh bien maintenant oui ! Mask l’acrobate, Mask la souplesse, Mask la caresse, Mask la tendresse et… Whut ? Encore du papier toilette ?

- Attention c’est un Pink Lady travesti ! Mon meilleur rouleau. dit l’homme tout en faisant l’objet décoller de la paume de sa main au ciel, le tout avec tranquillité, comme jouer avec une pomme. Il savait que son explosif allait très, très, très, très vite lui échapper des mains…

- Bordel, Mask a fait exploser un truc, j’espère qu’il a été prudent cette fois-ci…

- Bah oui, pourquoi le serais-je pas ?

- AAAAAAH !
UPPERCUT !

D’un Soru l’homme masqué avait abandonné l’homme-poisson et son rouleau de papier toilette dans lequel se trouvait bien sûr une grenade… Il n’est pas complètement idiot après tout, contrairement à ce que vous pensez en tout cas.

Bon pour le coup le problème c’est que l’uppercut l’a un peu sonné. Résultat, il va en titubant vers Poskos et à une certaine distance, donne un coup de sabre dans le vide avant de se remettre à danser bêtement. Normalement une blessure allait apparaître sur un bras de l’homme et peut-être sur son ventre avec un peu de chance. Et puis qui sait, peut-être que Poskos vomira et s’évanouira… Bien sûr ! Comment vaincre un estomac sur patte ? Le vider de sa source d’énergie pour le réduire à l’agonie ! Nouvelle stratégie !


De son côté Mena restait derrière la vache, ne sachant pas trop quoi faire…



Résumé:
 



Dernière édition par Ghetis Archer le Dim 23 Nov - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Sam 22 Nov - 20:17






"La prime des risques"



Wilson avait beau ne pas être encore au point avec des sabres, les flingues ça le connaissait. Aussi, il avait ajusté ses tirs de manière à ne pas louper le gras du bide. En même temps, vu la place qu’il occupait, ça relevait du quasi-impossible ! Et pourtant... Alors que tout concordait, la position des balles, leurs trajectoires et le gros plein de soupe qui était aligné tout comme il fallait... L’impact n’eut pas lieu. Un instant, Wade crut que la graisse de l’autre pirate avait amorti le choc, mais Wilson se montra bien moins naïf.

« Y’a un souci avec ce type ! Je comprends pas ce qu’il a fait... Mais mes balles n’ont eu aucun effet ! »

Ni une ni deux, alors qu’un duel de cape et d’épées s’engageait entre les deux autres lascars, le mercenaire commença à contourner le lourdaud tout en le canardant. Cette fois-ci, il tenta de bien observer ce qui protégeait Poskos, mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment. Ce qui s’annonçait, au départ, comme une capture simple pour se changer les idées, allait finir par très mal tourner s’il n’était pas même capable de toucher ses ennemis aux flingues ! Et c’est pas les autres fous furieux qui allaient l’aider !

« Wilson ! Attention ! J’ai vu un projectile foncer au sol ! »

Sans réfléchir, Wilson s’écarta d’un bond. Il fut donc contraint d’arrêter de canarder l’obèse et de jeter un bref coup d’œil dans la direction pointée par Wade. Il retint un juron en apercevant...

« DU PQ ?! TU TE FOUS DE MA GUEULE WA... »

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase : le rouleau de PQ explosa. L’air fut saturé de fumée et de débris qui volèrent dans toutes les directions. Le mercenaire effectua une roulade arrière, par réflexe, afin de se mettre à l’abri. Il se protégea les yeux et jura à voix haute en se tournant vers l’allumé du cigare qui semblait avoir tenté d’attaquer Poskos pendant cette brève diversion. Il était complètement...

« Génial ! Ce type est un putain de génie ! Utiliser des explosifs pour faire diversion ! L’adversaire croit qu’on n’osera pas attaquer, à cause de la peur de sauter avec la grenade et là... PAF ! On le réduit en chocapics ! D’ailleurs j’tai parlé de la marque de céréales qu’on devait lancer ? »
« WADE TA GUEULE ! », fulmina Wilson en repartant à l’assaut.

Il se releva prestement et cracha au sol en jugeant de la situation. Aucun de ses trois alliés, que ce soit Wade ou les deux autres nouveaux venus, ne semblaient avoir un grain de jugeote. Entre les attaques imprévisibles des deux autres boulets et son coéquipier fantasque, Wilson était dans la mouise ! Capturer ces pirates serait donc impossible, dans ces conditions ? Il serra les dents. Avoir été laissé derrière par sa compagnie, car ils ne l’estimaient pas encore prêt, était déjà assez humiliant en soit. Rentrer la queue entre les jambes après avoir été infichu de coller deux pignoufs derrière les barreaux ne ferait que mettre du sel sur sa plaie. Un péché d’orgueil, sans doute, mais il avait réellement mal pris le fait que Clark n’ait pas encore assez confiance en ses capacités. Il allait lui montrer !

« On y retourne ! Et cette fois-ci ouvre l’œil ! Faut qu'on sache comment le gros fait pour ne pas se faire toucher ! »

Tandis que la fumée s’évaporait peu à peu, les deux compères tentèrent de repérer la silhouette massive de leur cible. Wilson rechargea en quelques secondes ses deux Berettas, de gestes précis et rapides à force d’entrainement. Ainsi armé, il dégoupilla une grenade avec les dents et la lança contre Poskos, avant de continuer à le canarder en zigzaguant en tous sens, pour rendre ses tirs plus difficiles à anticiper et donc à esquiver.

« Essaie donc d’esquiver ça ! », lui lança Wilson en pensée d’un air rageur.





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 255

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Ven 5 Déc - 12:00



De gauche à droite : Poskos le vif et Shô l'homme-poisson.


Petit poisson clown vient par ici, sur ma lame je t'empalerai, dans ma gueule tu finir-HÉ HO ! Il était passé où cet enfoiré de déglingué ?! Il détestait quand ses proies évitaient son épée ! Il se retrouvait figé tel un piquet en l'air avec un air taré maintenant ! Il allait poignarder quoi? Les nuages ? Tiens plutôt poétique... Enfin peu importe l'attaque était terminé, au moins il aurait l'occasion de montrer l'étendue de son répertoire à un public attentif. En effet le jian du soi-disant samouraï s'était finalement «planté» dans le vide laissant l'ondulation de la lame flexible aller jusqu'à son extrémité avant de finalement revenir brusquement vers le bras de son manieur.

-Fonds marins, la fluidité...

La vague traversant le corps de l'anguille sur pattes se répandit brusquement, stabilisant l'épéiste, lui permettant ainsi de changer de position plus facilement même en l'air. Effet bonus ! En effet c'était très pratique pour éviter certaines attaques le fait d'onduler comme un flanc ! Bon c'était peut-être plus efficace contre un coup de poing qu'un coup de sabre en même temps... Bof et puis une cicatrice de plus ou de moins sur son corps parfait ça n'avait rien de bien grave après tout... Si ce n'est le fait qu'il pissait le sang maintenant ! Merde ! Enfin non pas de panique il était un samourai! Un vrai ! Un dur ! Il se rappelait encore du jour lors duquel il avait pris la fameuse décision de devenir le meilleur sabreur du monde ! En effet, un beau matin l'homme-anguille s'était levé pour... Ce fut plus ou moins la dernière pensée à lui traverser l'esprit avant qu'une grenade lui pète à la gueule et l’envoie valdinguer dans le restau' duquel il était sortit plus tôt. En effet, l'explosion pour le moins puissante, ajouté à la petite odeur de lila du rouleau de PQ parfumé, avait foutu un beau bordel en une fraction de seconde. Enfin au moins Poskos avait connu un plus grand succès que son partenaire. En effet, le pirate avait battu un nouveau record en plein combat ! Hein ? Quoi ? Le plus grand nombre de balle paré sans protection ? Bah... Disons plutôt...

-100 LIVRES DE VIANDE EN 5 MINUTES ! Wouh ! Shô j'ai réussi !

Ne portant toujours pas attention à l'impact des balles qui lui frappaient le torse depuis tout à l'heure, l'homme se contentait de fêter sa victoire sur son partenaire. Lui qui prétendait qu'il était impossible de faire entrer autant de viande dans un si petit corps, il s'était bien trompé ! Quoi l'homme-poisson avait fait preuve de sarcasme ? Mais non pas du tout ! Enfin dans tout les cas maintenant qu'il n'avait plus à gérer son bon baril il pouvait au moins retourner son attention vers la tâche un peu moins importante, mettre les voiles ! Le seul problème était maintenant de retrouver l'épéiste... Il était où au juste ? Bof et puis comme le disait sa défunte grand-mère, paix à son gigot, quand on cherche quelque chose il est toujours bon de consulter un étranger ! Bon le problème restait de savoir à qui demander... Ah tiens peut-être que le mec le chatouillant depuis un moment pourrait lui pointer la bonne direction tiens, après tout ces types avaient l'air plus sympa que les derniers chasseurs de prime qu'il avait croisé !

-Hé dîtes m'sieur vous... Hé vous allez où ? Revenez !

Voyant le tireur s'éloigner rapidement tout en lui tirant dessus avec ses pistolets à billes, Poskos tenta de se rapprocher un peu afin que celui-ci entende bien sa question. Enfin en même temps, dans le cas du vif il ne s'agissait pas vraiment là d'un problème. Pointant ses bras sur sa gauche, l'homme se donna un élan avant de se mettre à tourner comme une toupie à une vitesse faramineuse. Son secret ? La force centrifuge bien entendu ! En fait, il tournait tellement que les balles se retrouvaient maintenant violemment propulsés dans toutes les directions dès qu'elles entraient en contact avec sa peau ce qui, vous vous en doutez, posait un peu problème aux passants non-loin du champ de bataille. Enfin bref, ces types sans noms ni visage n'avaient pas d'importance dans l'événement présent ! La preuve aucun d'entre eux ne sera mentionné à l'avenir ! Non l'important c'était que le pirate s'était soudainement mis à foncer à pleine vitesse sur le chasseur de prime, repoussant toutes ses offensives dont la gravité semblait lui échapper, pour finalement venir le saisir et l'entraîner dans son manège.

-Monsieur je sais que vous êtes là pour nous capturer, mais y aurait pas moyen de faire une exception ? J'aimerais bien quitter cette île avec mon ami vous savez !... D'ailleurs vous l'avez vu ? Je crois qu'il est... AIE !

Le coup de lame qu'avait reçu sur l'épaule le pirate n'avait pas raté son coup c'est le moins qu'on puisse dire. Enfin, pas qu'il puisse le savoir après tout l'homme avait toujours cette légère difficulté avec le fait de tourner sa tête. Mais n’empêche ça faisait vachement mal ! L'autre orange était tout de suite moins sympa c'était le moins qu'il puisse dire, si ça continuait ainsi il risquait bien de simplement retourner vers son bateau pour dégager de cette île de fous furieux !



Bon ! Déjà je tiens à m'excuser du (gros) retard, avec ma session chargé tout ça tout ça j'ai vraiment retardé les choses. Ensuite, je suis quelque peu rouillé et il est 6 heures du mat' donc je m'excuse aussi de la qualité médiocre du poste... ><'

Pour résumer Shô se met à onduler et évite ainsi par hasard une partie de l'attaque de Ghet' avant de se faire propulser dans le restaurant suite à l'explosion. Poskos, qui est tout de même très rapide lorsqu'il fait la toupie, fonce sur Shigo pour l'attraper dans ses superbes bras musclés et discuter avec lui tout en tournant. Bonne grillade !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Dim 14 Déc - 22:49




BON ! ON VA REMETTRE LES PENDULES A L'HEURE !

Tout d'abord qu'est-ce que c'est que ce bordel hein ? Alors il y a une espèce de citrouille douée dans le maniement du sabre, un homme-poisson geisha qui se prend pour un samouraï et un illuminé derrière sa vache. Je compte même pas le taré avec ses « guns » et l'autre idiot glouton.

COMMENT CA C'EST NORMAL ?

Vous la voyez pas la connerie ? Bon je vais vous expliquer.

Déjà de un l'homme-poisson, il s'est fait jarreté du combat en une attaque ce nul. Ensuite il s'est fait battre par quoi ? Un idiot masqué criant « aborvachage » ? J'espère que quelqu'un va lui retirer des points de notation. Comment ça la notation existe pas ? Ah ? Vous voulez dire qu'il ne s'agit pas d'un forum de Role Play où des jeunes gens écrivent des histoires classes ? Bon dans ce cas, vous pouvez recommencer à parler narrateur.


~


Pfiouu il est parti lui. Bon donc on en était à où ? Sérieux ? C'est tout. Il va falloir accélérer. Hmm. Hmm.

Les techniques utilisées par l'aventurier semblèrent porter leurs fruits face aux deux forbans qui reçurent chacune des attaques sans ménagement. L'un fut même projeté suffisamment loin pour que les chasseurs puissent se concentrer sur le seul a possédé une prime dans le lot.

- Ayaaaah !

Ceci est le cri de douleur d'un Mask dont une balle venait de heurter son... masque ? Encore heureux qu'il était en métal, mais bon voilà quoi, ça restait une balle plantée dans un masque, sans compter les blessures infligés à son manteau.

- Il m'a coûté cher ce manteau, maintenant je n'ai plus qu'à le retirer et en changer ! Bravo. Tu vas crever sale glouton ! -punchline de ouf-

Mask abandonna donc son manteau, dévoilant sa belle écharpe pas de marque et ses muscles sexy et pas très visibles sous sa tenue en fait.

- Ton bras idiot ! dit-une voix au loin.

- Tu as raison  Mena! Il m'a touché, je vais me vider de mon sang !

- T'étais obligé de dire mon prénom ? Tu ne penses pas qu'une voix mystérieuse venue de l'inconnu allait faire fureur idiot ! Maintenant on doit tout recommencer..... « Ton bras idiot ! »

- Euh... Oh non mon bras ! Merci voix inconnue de l'inconnu qui vient m'aider mystérieusement !

- Je suis ta conscience ! Tu dois m'écouter !

- Hein quoi ? Euh d'accord...

- Bon donc fais leurs ton strip tease super explosivement sexy !

- Mon quoi ? AH ! D'accord j'ai pigé. D'un coup ?

- Non, d'abord tu vas montrer à quel point tu es chaud bouillant avec ton grand bâton.

- Euh... D'accord, mais quel grand bâ.... Ah ! J'ai compris !

- Penses à bien te vider d'abord et aussi à demander gentiment à ce qu'on te donne un maximum de grosses choses.

- Tu trouves pas ça un peu « visioescargofilm-amateur » ? 

- Mais, non les filles vont adorés, c'est entre mec en plus. Elles aiment ça.

- Dans ce cas. Je vais me vider !


Son grand sabre bien long entre ses mains, il le fit s'agrandit, tenant fermement le manche à deux mains. Les jambes fléchies, le corps en position.

- Sinon oublies pas que tu as une balle dans l'épaule. Sois dramatique.

- Compris!


La grande arme entre ses mains Mask libéra son premier verrou psychique, puis le second. Oui, Mask savait le faire aussi ! Ghetis Archer n'avait pas le monopole après tout et puis c'est qui ce Ghetis ?

- Poskos ! J'ai vu que tu as de jolis poings américains ! Donnes-les moi et je te laisserai partir promis !

L'homme masqué attendrait donc de voir s'il s'arrêtait pour les lui donner et quand bien même cela se ferait, il enchaînerait directement par un coup de péripatéticienne.

- Shinkû Fusenka! « HACHEUH TAG TECHNIQUE BADASS DE MANGA ! »

Voici comment il se vidait le bonhomme ! Une bonne déferlante de piques d'air. La vitesse d'une balle, le piquant d'un aiguille, l'effet d'une balle ! Magnifique invention ! Mais il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin ! Il fallait montrer comment son bâton était brûlant ! Son pyro-dial sorti de nulle part. Ah oui, de sa sacoche, celle qu'il porte tout le temps dans son dos comme raconte sa description physique, comment ça vous n'avez pas lu ? C'est tant pis pour vous hein !

Du coup Mask se rapproche un peu en espérant pas prendre de coup et active le dial pour « ALLUMER LE FEU !  ALLUMER LE FEUUHUHUH !»

C'est à ce moment que vint le déclic.

*Merde mon coéquipier du jour !*

Ainsi au lieu de viser intégralement le corps du gros, il releva son angle de visé pour ne cibler que la tête du forban.

- Maintenant le strip-tease !

Vous connaissez le hit and run ? Et bien le voilà. Il a frappé, il a vidé, il s'est barré. D'un coup Mask a tourné autour de Poskos en gardant ses distances quand même, les mains levées vers le ciel et la bouche dans un tonnerre de cris, puis finalement il s'est barré en courant, laissant plusieurs rouleaux de papier multicolores.


- GRANDE PLAINE MINÉE DE PAPIERS COLORÉS  !

Bon, le narrateur a écrit qu'il fuyait, mais le problème c'est que Mask a heurté un caillou et est tombé avant que...

BOUUM.

Avant que l'explosion le propulse en avant comme une m.... Ouais non oublions ce mot il y a la censure. Du coup bah il n'a peut-être pas prit l'explosion de plein fouet, mais le souffle l'a fait propulser un peu loin, en plus de....

*Pourquoi il fait tout noir ?*

D'être la tête plantée dans le sol et le cul levé vers le ciel...


Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Jeu 25 Déc - 22:46






"La prime des risques"



Cette fois, Wilson en était sûr : c'était pas son jour. Mais alors, vraiment pas ! Non content de s'être fait rembarrer par sa compagnie de mercenaires pour un contrat juteux. Ne comptons pas non plus le fait qu'il se fasse humilier depuis tout à l'heure par un gros plein de soupe aussi futé qu'un couteau à pain. Passons également sur l'inefficacité totale de ses attaques... Il passait une journée de chiotte. Même sa glorieuse idée de se refaire en attrapant un criminel primé se retournait contre lui. Pire ! Une chose grave se tramait : son coéquipier refaisait des siennes...

« Non Wade, god fucking dammit ! C'est pas le moment de lui demander comment il fait pour tourner aussi vite ! »

Tout en insultant son coéquipier, le mercenaire tenta de se jeter en arrière pour esquiver les balles qui, quelques secondes auparavant, étaient censées toucher le pirate. Cet enfoiré avait réussi, il ne savait trop comment, à les lui renvoyer aussi sec vers la tronche ! Alors qu'il se croyait perdu, l'image gravé de son p'tit corps sexy criblé de balles obstruant sa vue... voilà que sa cible du jour l'attrapait et l'emmenait dans son manège. Sauf que celui-ci était plus qu'un peu « tournicoti tournicota » ! Le chasseur de primes improvisé avait été pris dans un maelström intenable, prêt à lui faire relâcher le contenu de ses boyaux tant la vitesse de rotation devenait grande. Alors qu'il allait rendre son petit déjeuner sans classe ni distinction aucune, un autre événement inattendu lui secoua les entrailles.

« Je rêve où Poskos tente de nous la jouer chantage affectif, là ? », demanda Wade.
« Il nous prend pour des cons ou quoi ? I'm gonna show you, asshole ! »

Mais, avant qu'il ne puisse tenter quoi que ce soit, l'autre allumé du cigare masqué fit son apparition. Il s'élança pour porter un autre coup puissant au pirate qui le retenait de ses bras gonflés et ses doigts boudinés. Ni une ni deux, Wilson saisit sa chance. Il bascula vers l'avant en attrapant le bras du pirate. La raison ? Déjà arrêter de tourner, mais surtout lui faire perdre l'équilibre ! Il tenta de lui coller son talon dans les parties sensibles, quitte à transformer Poskos en soprano. Pour ainsi dire il s'en battait les... enfin voilà quoi. Bref, Wilson se démena comme un beau diable pour faire chavirer la toupie vivante qu'était devenue ce goinfre aussi stupide qu'énervant.

Sans trop savoir comment, il se retrouva soudain projeté hors de la spirale infernale. La réception au sol fut douloureuse et il bringuebala sur plusieurs mètres avant d'enfin s'arrêter. Il ouvrit les yeux en grognant et se retrouva face à...

« PQQQQQQQQQ ! », hurla Wade jusqu'à ce que Wilson ne comprenne.

Dans la seconde, le mercenaire se propulsa de toutes ses forces le plus loin possible du champ miné. Cependant, comme il se sentait encore nauséeux et un brin malade après la balade avec Poskos, il n'alla pas bien loin et fut soufflé par l'explosion. Il eut tout juste le temps d'entre-apercevoir la silhouette du responsable de cette attaque au papier hygiénique valser, avant de finir à moitié encastré dans la terre, cul par dessus tête. Aux vociférations qu'il entendit résonner, il comprit que son « collègue » avait connu le même sort. Ils devaient avoir l'air fin, ces deux preux sauveurs de la veuve et l'orphelin... Enfin ces deux rapias en mal de biffetons, dans cette position fort peu avantageuse ! La rage le secoua soudain et il s'extirpa la tête du sol.


- Crois pas que tu t'en sortiras comme ça, Poskos ! Brace yourself, my kick is coming...


Alors qu'il se préparait à s'envoler vers sa cible, tel un tigre fusant vers sa proie, il sentit un léger vertige le secouer. Il le chassa d'un geste de tête et, tout à coup, trouva une idée lumineuse pour maximiser ses chances :


- Eyh, Poskos ! Y'a un mec qui offre un barbecue gratuit derrière toi !


Le plan était parfait. Le visage à la fois étonné et envieux de Wilson, les yeux légèrement dilatés et la bouche à moitié baveuse... tout était présent pour que l'autre gras double tombe dans le panneau. Sans crier gare, Wilson s'élança dans sa technique fétiche. Le feulement de rage se répercuta sur les murs des maisons, alors qu'il espérait prendre son adversaire au dépourvu grâce à sa ruse mesquine :


- Reecom kick !


Peu importait le résultat de cette attaque, car elle n'avait pour objectif que de faire baisser sa garde à nouveau au gros tas primé. Une fois à portée, il dégoupillerait une grenade et la lui logerait dans le slip ! Il voulait jouer au con avec lui ? Il avait le plus grand crétin de l'histoire de l'humanité de son côté : Wade ! Ce troufion était aussi imprévisible que dangereux. Sa stupidité n'avait d'égal que sa régularité dans la connerie. C'était un as pour sortir de sa manche un atout apte à retourner le cerveau de son adversaire...

« En l’occurrence, j'vais surtout lui faire faire trois fois le tour de son slip au Poskos ! Ahaha ! »
« And I'm with this stupid... », soupira Wilson.





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 255

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Sam 3 Jan - 9:16



De gauche à droite : Poskos le vif et Shô l'homme-poisson.


Tournicotti tournicotta ! À mon signal r- hé on frappe pas les gens dans le bide ! Où ce type cherchait-il à frapper au juste ? Il avait de la chance, si Poskos n'avait pas eu sa vallée de la force (son énorme ventre) pour cacher sa dignité, il aurait pris un coup plutôt douloureux ! D'ailleurs parlant de douleur c'était quoi ce picotement derrière sa tête ? Comme une volé d'aiguilles le frappant de plein fouet ! Et maintenant il faisait chaud ! Comme la fois où il n'avait pas pu attendre que le cochon soit prêt et qu'il était allé le chercher trop tôt... Enfin pas de problème ! Sa vitesse avait su dissiper le feu et maintenant il n'avait plus qu'à... Minute... C'était quoi ce courant ce courant d'air ? S'arrêtant brusquement l'homme commença à se palper le crâne, lâchant par le fait même le chasseur de prime, pour découvrir avec horreur qu'il n'avait plus un poil sur la tête.

-BON SANG ! Shô ! J'ai la tête aussi lisse que la peau d'un sanglier bien cuit !

-Et aussi vide qu'un soufflé.

-Shô ?!

Sortant des ruines du petit restau' dans lequel il s'était écrasé plus tôt, l'homme-anguille semblait bouillonner de rage, littéralement et figurativement. En effet après s'être écrasé dans une marmite pleine de soupe bouillante, sabreur avait mis un moment à se remettre debout, en fait il n'avait même pas encore pris la peine de retirer le contenant de sur sa tête...

-Bon, cette fois je vais vous montrer toute la profondeur de ma technique au sabre bande de foutus rapaces !

Le sabreur n'était pas là pour déconner après tout ! Il était un samouraï ! Un vrai ! Un grand ! Après tout le mal qu'il s'était donné pour apprendre l'art fin du sabre il n'allait certainement pas se faire humilier par Mr.Citrouille, sa gonzesse blonde et l'autre espèce de psychopathe avec 36 personnalités ! Il se souvenait encore de sa rencontre avec son vieux prof dans les rues de son village natal ! Une journée froide et humide, logique puisqu'il vivait sur l'île des hommes-poissons, il avait croisé cet homme en- hein ? Du PQ ? Et alors qu'est-ce que ça faisait s'il marchait sur du PQ ? Ah ouais le dernier rouleau avait sauté...

-Et merde...

Une bonne explosion plus tard ayant, emporté plus ou moins la totalité du groupe, le plus gros des deux pirates se releva au milieu des décombres de quelques bâtiments.

-Hendaï deï don doï ! Dan daï !

Ah tiens le propriétaire du restau' se plaignait enfin du bordel et en mandarin qui plus est ! Comment ça c'est du vietnamien ? Non c'est que dalle l'auteur parle même pas cette langue voyons ! Non c'était probablement plus parce que les oreilles du Budai de service (oui oui Budai pas Bouddha les jeunes) sifflaient encore des suites de l'explosion. Ses vêtements déchirés, son crâne lisse, sa délicieuse odeur de porc, l'homme avait l'air d'avoir atteint l'illumination !

-Shô ? Zut il a encore disparu... Hé le type citrouille ! Z'êtes toujours là ?

L'homme semblant tout à fait raisonnable lui avait bien proposé un marché un peu plus tôt non ? Il avait parlé de poings ? Des poings ça il en avait, mais des poings américains ? Il parlait peut-être de ses batteurs de viande saignante personnalisé ? C'était un cadeau de Shô après qu'il soit sortit d'une base de la marine, mais il était certain qu'il lui pardonnerait de les offrir en échange de leur fuite.

-Hé monsieur citrouille ! Si vous voulez mes attendrisseurs de viande contre notre liberté je vous les laisse c'est bon ? Si vous pouviez m'aider à retrouver Shô en revanche...

Entendant un cri soudain devant lui au beau milieu de la fumée, l'homme repéra les deux mots clés qu'il avait besoin de connaître. «Barbecue» et «derrière» ! Bref, la bouffe et où est la bouffe ! Se retournant presque par pur réflexe, l'homme découvrit que comme le lui avait indiqué le mystérieux étranger, il y avait bien un barbecue derrière lui ! Enfin le grill était un bâtiment en flamme et surtout, il manquait la viande. Plutôt décevant ! Remarque s'il en trouvait il pourrait bien profiter de ce grand feu de camp ! Se retournant d'un coup afin de questionner son bienfaiteur, son bras droit heurta quelque chose au passage qui alla se ficher à pleine vitesse dans un mur de béton non-loin. Étrange il n'y avait rien là un peu plus tôt pourtant... Et son bienfaiteur avait l'air d'avoir disparu. Rooh et puis zut. Cherchant son ami, le pirate commença à le chercher grâce à la délicieuse odeur de poisson grillé qu'il dégageait maintenant, encore un peu et il pourrait finalement partir d'ici...


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Dim 19 Avr - 21:16




YEAH YEAH YEAH BABY !!!!


Tu croyais qu'il était mort parce que le narrateur est en retard depuis trois mois ? Tu pensais que l'aventure se finirait comme ça ? MAIS NON ! LES PLUS DÉLIRANTS, LES PLUS FRACASSANTS ! LES MEILLEURS CHASSEURS DE PRIMES DES MERS VONT CAPTURER POSKOS ! Ou pas.


Les deux mains bien contre la terre, les pieds aussi, Mask tira, tira, sa tête allait sortir ! Sa tête allait sortir ! Elle était sortie ! YEAH !

Bon problème... le masque il est bizarre maintenant un peu couleur bouse de vache... Ah mais oui... Zora avait poussé son popo ici à cause du stress pendant son jolie galop, vous savez au tout début du combat ? Non sérieux vous avez oublié ? Donc vous ne savez même pas pourquoi Mask put le... enfin la .... enfin vous savez !

Très perplexe, l'homme masqué inspira, expira et chercha l'origine de l'odeur, caressant son masque, ses bourses, ses QUOI ? Non oubliez. En tout cas lui ne sait pas d'où vient l'odeur.

- Ton masque débile !

- Mince ! Zora avait fait c*** là !

- Essuie ton masque dans l'écharpe, c'est pas jolie pour la caméra.

- Mais c'est l'édition limité de Bakata le pigeon volant.

- Utilise cette écharpe compris ?

- Pff, d'accord.


La bouse disparu après deux passages d'écharpes Bakata le pigeon volant et Mask accouru vers Poskos alors que son coéquipier schizophrène venait de se manger un coup de poing très ridicule.

Le masque citrouille accouru jusqu'au gros lard et glissa, son entrée se fit donc en mode tonneau et il se releva dans une posture héroïque en face de primé.

- Marché conclu ! Attendrisseurs contre liberté. Donne-les moi. Mena fait pété l'autre malade. Il me vote la vedette alors que je suis le protagoniste de ce manga.

- On est pas dans un manga mec ! En plus avec un goinfre pareil on aurait appelé ton manga Ramen, Menma ou pire encore ! Naruto ! Avec un héros blond qui aurait mangé le fruit du phénix pour s'enflammer mode "je suis badass", le tout avec une écharpe de Bakata et un ami trop d@rko de la mort.

- Tu as raison, bon tant pis ! On va faire un anime alors ! Fait le péter je fais taire l'asiat' !

- Reçu 6/9 !


Quel pervers l'auteur, tout ça pour placer 69 dans un de ses textes genre il est derrière l'ordi en mode : Mission Accomplished !

En tout cas, le Blondinet balança un rouleau multicolore vers le schizophrème et BAM, explosion de grenade à fragmentation.... Enfin, si ça l'avait touché.

De son côté, Mask s'écria :

- Un chien gras !

Le tout en pointant du doigt une maison au loin et le cuistot disparu. Bah ouais, il allait pouvoir cuisiner du chine ce soir, comme tout les restaurants chinois. Comment ça il est vietnamien ? Ouais mais bon, c'est pas moi, c'est l'animateur qui a dit que et puis zut ! Ramen nasai ! Ah c'est Gomen ? Pardon...






Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Mar 21 Avr - 16:11






"La prime des risques"



Le plan était parfaitement suivi par l’autre gras double. Non content d’être un estomac sur pattes comme il en avait rarement vu, Wilson se retint de justesse de se gratifier le front d’un facepalm devant la bêtise et la lenteur d’esprit assez flagrante de l’autre demeuré. Cependant... là où la nature ne l’avait pas très bien doté, bin elle avait compensé autre part ! Ce grand couillon se retourna tout de go sans crier gare alors qu’il se rendait, finalement, compte de la supercherie. D’un mouvement aussi involontaire que balourd, Poskos l’envoya valser contre un mur non loin qui le réceptionna à bras ouverts. Le choc fut rude, d’autant plus après les précédents démêlés que le mercenaire avait subis durant le combat. Le rude gaillard sentait son corps endolori le supplier d’arrêter ses conneries, des douleurs pleins les jambes et des étoiles devant les yeux... mais il avait la tête dure ! À moins que ce ne soient ses derniers neurones qui venaient de rendre l’âme sous le choc ? Et même si c’était le cas, c’était pas une grande perte ! Il n’en avait jamais vraiment eu besoin jusque là ! Aussi il n’allait pas se... c’était pas un rouleau de PQ multicolore qui volait dans sa direction, ça ?

« Ou alors un petit chat tartiné avec un arc en ciel qui lui sort du... ? », commença Wade, toujours un peu sonné.
« Non, c’est du PQ, débile ! Et qui dit PQ dit... »
« GRENADE ! », réalisa soudain le petit magicien.

Dans un entremêlement chaotique de jambes, de bras et de cris, Wilson se démerda sans trop comprendre comment pour esquiver l'explosion. Le soulagement fut de courte durée. Non seulement il se rendit compte que l’autre empaffé blondinet lui avait envoyé son PQ volontairement sur la tronche, mais il se remémora en un éclair la discussion entre halloween-boy et Poskos. Un marché ? La liberté du pirate, et donc s’assoir sur sa prime, contre... contre... Un putain d’attendrisseur de viande ? Mais... mais... Toute l’estime qu’il avait ressentie, les instants précédents, envers le couple de génies aux attaques sublimes, à la grâce masculine mais aussi à la vitesse bovine s’évapora en un instant. Ces couillons allaient laisser partir le gagne pain ?! Instinctivement, il balança une grenade fumigène vers les pieds du gros balourd. Lorsque la grenade explosa au loin, Wilson ne cilla même pas, trop perdu dans ses pensées.

« Wade, si l’autre tache ne veut plus dessouder l’autre gras du bide... on va se retrouver en sale posture face aux deux pirates ! Such a pain in the ass ! »
« Si j’étais un oiseau, je sais sur qui je chierais, en tout cas... », lâcha sombrement Wilson.
« Rapport ? »
« Je sais pas, mais ça sonnait bien, non ? »

C’est d’ailleurs à cet instant précis qu’un invité d’honneur leur fit la grâce d'une intervention, aussi remarquable que peu ragoutante. Le pigeon flamboyant, toujours poursuivi par Sasha avec son épuisette sans doute ignifugée à présent, se fendit d’un splendide piqué. Il débarqua juste au dessus du nuage de fumée et lâcha la plus sombre bouse de toute l’histoire des gallinacés. L’échange de bons procédés risquait de prendre une toute autre tournure... surtout si un sombre et fieffé crétin balançait, à tout hasard, une grenade incendiaire dans le tas. Là. Maintenant. Tout de...


- FIRE IN DA HOLE ! n’attendit pas un instant de plus Wade.


La grenade incendiaire plongea donc vers le nuage de fumée. Bien décidé à les emmerder jusqu’au bout pour avoir osé le trahir, Wade leur balança également une de ses spéciales ! Un petit bijou fabriqué maison, sous la forme d’une sphère noirâtre qui, une fois qu’elle recevait un petit choc, dégageait une odeur d’œuf pourri qui s’incrustait même sous la peau ! Une véritable abomination, propre à faire vomir de dégout les gars avec un estomac pas trop solide. Ni une ni deux, le cinglé de première balança sa trouvaille également en direction du possible échange et courra se planquer avant que tout ne pète.

Ce que cet idiot n’avait pas oublié de noter, c’était qu’il utilisait une sorte de gaz pour créer ses petites boules puantes. Or, qui dit mélange de gaz et de flammes dit... ?


- That’s right ! SURPRISE MADAFAKA ! s’époumonna Wade depuis l’autre côté d’une table de restaurant renversée.


Sa bravade fut ponctuée d’un souffle brûlant qui leur roussi le poil, malgré leur position en relative sécurité. Voyant quoi, le mercenaire soupira une n’ième fois devant la folie destructrice de son comparse :

« C’est la dernière fois que je te sors faire une balade... T’es vraiment pas tenable Wade ! Regarde le boxxon que t’as foutu, god dammit ! »

Et en effet, depuis le début du combat plutôt mouvementé le paysage avait sacrément changé ! La petite rue commerçante tranquille était à présent un champ de bataille peuplé de ruines, de flammes, d’oiseaux moqueurs et de sociopathes en puissance... Sans oublier les civils qui couraient en tous sens, un chef cuistot braillant dans une langue incompréhensible qui... se faisait courser par des chiens ? Mais où est ce qu’ils avaient atterris, sérieux ?

« On se croirait dans ta tête tellement c’est le bordel... », lâcha Wilson, dépité.
« Nope ! À l'intérieur j’ai un papier peint plus joli et des gonzesses de rêve qui me vénèrent comme un dieu. Ici, c’est nul ! »





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 255

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Sam 2 Mai - 14:31



De gauche à droite : Poskos le vif et Shô l'homme-poisson.


Ok c'est la merde ! Un chaos total à envahi le champ de bataille et votre ami le sushi à disparu sans laisser la moindre odeur derrière lui ! Vous faites quoi ? Rien en fait, plus précisément c'est pas comme si l'univers allait vous laisser faire quoique ce soit très honnêtement. En effet, la dernière phrase du compacteur à déchets n'était pas terminé depuis dix secondes qu'une citrouille merdique (ha-ha...) sortit de nul part pour réclamer son dû. Ses précieux attendrisseurs de viande ! Eux qui sentaient encore le porc bien frai d'hier ! Eux qui dégoulinaient encore de la précieuse graisse de son dernier baril de poulet Kafécé ! Pour être honnête le Poskos n'avait pas prévu de voir son offre recevoir une réponse positive. Est-ce qu'il pouvait vraiment les donner comme ça ? C'est vrai après tout c'était un cadeau de son plus meilleur ami dans le monde entier ! Il se souvenait encore du jour où Shô les lui avait offert après être allé faire un tour au marché ! Y avait eu un gros massacre dans une base de la marine ce jour-là d'ailleurs, qu'elle tragédie... Enfin, il comprendrait pas vrai ? Si c'était pour sauver leur vie et leur liberté à tout les deux le mieux restait peut-être d'accepter. Aller bye-bye les jambes poil-Ah non ça viens d'une pub ça. Bye-bye les poings, ouais c'est mieux. Il aurait qu'à revenir à la bonne vieille matraque la prochaine fois qu'il croiserait un morceau de bœuf.

-C'est bon alors, si c'est nécessaire...

Il n'avait plus qu'à les retirer... Les... Retirer... Mais c'est qu'ils étaient biens fixés les salauds ! En plus ils étaient graissé quoi ! Qu'est-ce qui bloquait ? Ah peut-être le fait qu'il ne les avait pas retiré depuis plus de huit ans ? Tiens ses doigts étaient tout bleus maintenant qu'il regardait de plus près... Enfin peu importe l'important c'était de rester concentré sur la tâche, pas évidant avec de la merde de pigeon en pleine face... Et une explosion supplémentaire plus loin... Oh et il était en feu maintenant ! Quel enchaînement de coïncidences extraordinaires tout de même ! En plus maintenant il ressemblait à une poêle géante faisant cuir un œuf avec sa matière blanche sur le crâne et... Bah le fait qu'il était en feu quoi. Il passait de saint ayant atteint l'illumination à accessoire de cuisine c'est dire ! D'ailleurs c'était pas la deuxième fois qu'il prenait en feu en moins d'une heure ? Moi je sais plus ça semble remonter à y a des années, mais dans tout les cas ça manquait d'originalité ! Bon alors quand on prend feu la réaction à avoir c'est quoi les enfants ? Oui on frappe le petit Timmy qui s'amusait ENCORE avec des allumettes, mais après ça ? On se couche et on roule ouais bravo ! Mais surtout en situation d'urgence faut abandonner ce que vous faisiez et agir immédiatement ! Bref, les attendrisseurs de viande XL-3000 Next Generation (non-disponible en magasin) allaient devoir attendre un instant ! Se jetant au sol comme un baril géant qui brûle, Poskos utilisa finalement sa toute dernière technique ! La légendaire... ''Roule-toi-par-terre-comme-un-gros-baril-qui-brûle'' ! Bah quoi ? Le mec est en feu il a pas trop le temps d'être créatif hein ! Et qui était la cible de cet énorme machin flamboyant ? Bah il visait personne en particulier, mais vous vous en doutez, le karma ça cogne dur et la cible était SHIG- Hein ? Le proprio du restau' sérieux ? Mais on s'en cogne de lui ! Qui attaque Shigo alors ? Comment ça le poisson ? Oh mais c'est qu'il revenait de son voyage dans la stratosphère le Shô-lapin ! En fait le sushi tombait tellement vite qu'il sifflait aussi fort qu'un obus, tombant coude premier vers la gueule de l'autre schyzo'. Est-ce que cette attaque complètement random toucherait sa cible ? Bah ça je peux pas vraiment en décider, enfin si je peux mais je suis bon joueur je lance un dé à 6 faces et si l'un des chiffres de l'autre taré sort il l'évite avec succès ça vous va ? Enfin cette narration part en couille, pour l'heure il importait surtout de trouver un nom à cette technique !

-Flying-fishôôôôô !!!

Merci caricature incroyablement raciste d'homme asiatique étant comme par hasard le frère du proprio sur le point de se transformer en steak tartar ! Le fuselage de fusée tombe les gens ! Tous aux abris !


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Mer 6 Mai - 0:57





SHEEEEEEEEEEEEE GOOOOOOOO ! SHE BURN ! THE PUMPKIN PIE BURN ! WHY IT IS NOT A PUMPKIN PIE ? Ow ? It is a pumpkin mask ! Okay !

Oui vous l'aurez compris, Mask n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait qu'il commença à ? Ah bah non en fait... C'était très bête, mais l'homme masqué maîtrisait le haki de l'observation, aussi débile pouvait-il paraître, du coup, quand les flammes commencèrent à le cramer lui et Poskos, l'homme citrouille activa son Pyro-dial dans le sens inverse au fonctionnement de base.

Le Pyro-dial emmagasinait du feu à la base, puis le rejetait. Eh bien Mask le faisait emmagasiner les flammes présentement !

- MADAFAKA TOI MÊME ! T'as voulu me rouler Poskos ! Tu as tenté de me cramer !

Le chasseur de primes voulut être clément et lui offrir la chance de fuir, mais non ! Il préférait garder ses mains bleues et se rouler à terre !

Pendant que le poisson volant s'occupait du schizophrène, Mask aloait donc se venger !

- Envol de la sauterelle hurlante !

Geppou, geppou, geppou !

Mask s'envolait et Geppou, geppou, geppou à l'envers ! Lame bien devant soi et hop ! On essaie d'embrocher Poskos ! Si ça ne marche pas, quand on touche le sol on active son Pyro-dial et on tourne sur toi-même pour s'entourer d'une grosse tornade de feu et cramer ceux autour !

Le blondinet qui accompagnait notre Ghetis du passé décida donc de tirer sur l'homme-poisson anguille volante une fois qu'il retomba au sol, vidant son chargeur sur lui.

- TRIGUN SHOOT ! Bah quoi ? Je m'y mets aussi...



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Ven 8 Mai - 21:41






"La prime des risques"



Dans un premier temps, l’énergumène se prit à jubiler tant l’enchainement fonctionnait du feu de dieu. Wade eut même un trait d’esprit bidon à propos du jeu de mot flamboyant, tant il se sentait en veine. Cependant, les choses ne tardèrent pas à se compliquer sous ses yeux ébahis. Poskos se roulait à terre, tel un cochon dans la fange, sans doute dans l’espoir d’éteindre la grenade incendiaire qui lui ravalait le portrait comme le grand incendie de Chicago avait... bin ravagé Chicago, tiens. L’efficacité mitigé de la manœuvre arracha un sourire goguenard au trublion, hilarité naissante qui s’effaça la seconde d’après, lorsque le gras double s’employa à se transformer en un boulet humain, tout feu tout flammes, qui roulait à vive allure dans...

« Fausse alerte, le gars sait pas conduire ! », lança Wade en apparté.
« En même temps comment veux-tu diriger un truc pareil... le gars doit peser un demi quintal, au bas mot, et être aussi intelligent que ses pieds ! »

Alors que le bolide hurlant (et cramant) avalait les mètres entre lui et un fameux cuisinier, l’ancienne idole à la tête masquée se mit à hurler tout de go, sans que Wilson n’en comprenne la question. Tout d’abord, il crut qu’il avait fait mouche sur ce taré de première également. Il déchanta bien vite. Non content de l’avoir loupé, l’enflure sembla utiliser un... coquillage ? Un coquillage qui absorbait les flammes ?! Sérieusement ?

« What da... Wade ! Dis-moi que t’as pas sniffé un truc qui trainait ! »
« Hein ?! Mais j’ai rien... »
« Bro’, que tu vois des trucs pas net c’est un fait... mais m’entraine pas dans tes délires, god dammit ! Depuis quand un putain de fruit de mer peut avaler des flammes et... WATCH OUT ! »

Alors que le mercenaire s’évertuait à incendier son pote à cause de ce qu’il prenait pour une autre de ses bêtises, un bruit finit par atteindre les oreilles du duo. Tout d’abord méconnaissable, ils finirent par mettre le doigt dessus : un sifflement. Et pas n’importe lequel ! Ça, c’était le bruit de quelque chose qui leur tombait sur le coin de la tronche aussi vite que les embrouilles pointaient le bout de leur nez en ce moment... Instinctivement, Wade leva les yeux pour voir, à quelques pas au dessus de lui, le pote du gras du bide qui fonçait vers lui, coude en avant. Il eut d’ailleurs le plaisir de se recevoir les postillons de la poiscaille en plein dans la tronche lorsqu’il hurla comme un demeuré :


-Flying-fishôôôôô !!!


L’espace d’un bref instant, Wade crut qu’il pourrait réagir à temps. C’était sans compter les précédents dommages que son corps avait subis. Exténué, lessivé, harassé et perclus de douleurs... voilà les signaux que son pauvre petit corps sexy tentait de lui envoyait depuis tout à l’heure. Est-ce qu’il les avait écoutés ? Nope. Il avait continué à faire le con, à puiser dans ses réserves afin d’attaquer des poissons décidément trop gros pour lui. À présent ses jambes flageolantes le portaient à peine, et il n’était pas même question dans leurs rêves les plus fous d’amorcer une esquive rotative en extrême urgence. Fidèle à lui-même, Wade trouva néanmoins l’énergie de se lancer dans une de ses extravagances. L’arrêt sur image qu’il ressentit, en cet instant de grâce, lui permet de voir à quel point l’homme poisson avait l’air énervé. Néanmoins, il eut le temps de penser :

« It was at this very moment, I knew… that I fucked up. »

L’instant d’après, le trou noir. Le vrai. Oh ! Il sentit bien un petit quelque chose lui écraser les bras qu’il avait vaguement tenté de lever pour protéger son visage. Il sentit également sa tempe prendre un sale coup, avant que tout son corps ne se retrouve propulsé au sol, comme si un navire de la marine venait de lui tomber dessus. Ensuite ? Rien. Le vide intersidéral. Il se sentit planer, au-delà du temps et de l’espace, comme dans une mauvaise blague ou un « bad trip » d’un mauvais genre. Il flottait, virevoltait en tous sens au ralenti, comme une plume fantasque portée par les vents du destin. En clair, le mercenaire était parti sucrer les fraises.

Dans la vie (la vraie), il était étendu face contre terre à baver tout son saoul sur la terre meuble de cette allée, à présent impraticable, qui avait jadis, il y a quelques dizaines de minutes, été assez respectable pour abriter un tant soit peu de vie et de gaieté. À présent, l’image la plus fidèle qui lui vint à l’esprit fut l’aspect d’un fond de casserole, après avoir laissé cramé une sauce tomate : du rouge, du brun, du noir et une odeur de cramé. Cette partie-ci de l’ile était méconnaissable et, il en était presque certain, le pire restait à venir...

« Clark va nous tuer... », réalisa soudain Wade.
« We are so screwed... », confirma Wilson.





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 255

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Jeu 14 Mai - 21:47



De gauche à droite : Poskos le vif et Shô l'homme-poisson.


Mais non mais non ! Il a mal lu c'est pas possible Shô se serait jamais abaissé à dire ça ! Quoi comment ça il m'entend pas ? Bon peu importe, de retour à la narration je suppose ! Alors ouais notre homme-anguille-trop-la-classe tombait... Tombait... Il tombait depuis un foutu long moment en fait ! À quel point cette grenade avait pu le propulser à la fin ? Enfin heureusement qu'il était plus flexible qu'une... Bah anguille ! Sinon il aurait facilement pu perdre une jambe à ce moment là. En fait peut-être qu'il avait flotté sur l'air un moment maintenant qu'il y pensait... Enfin peu importe il était finalement atterrit ! Il avait pas ramassé un truc en atterrissant ? Peu importe, pour l'instant concentrons nous sur sa super technique samouraï-ninja ! L’atterrissage en douceur mes petits ! En effet, être une anguille c'est cool pour plein de choses, c'est facile de se gratter le dos, mimer un serpent, se faufiler dans un vieux conduit d'aération dégueu ; mais le vrai plus il l'avait démontré juste là. En effet, à peine avait-il touché le sol que l'énergumène avait disparu... Hein ? Qui à écrit ça ? Il a vraiment disparu ? Ah non son corps est juste pas où il devrait être, voyons voir il était... Sur sa tête... Aplatit ? Non il s'était aplati comme un accordéon en frappant le sol sérieux ? Ça devient un vrai cartoon pour enfant là ! Bon enfin il allait pas s'en plaindre hein ? En plus il avait évité de justesse près d'une dizaine de balles avec cet artifice là. Mais là il devrait peut-être se relever... Non ? Oh bah non on dirait pas qu'il est en état... Sérieux il s'est fait défoncer comme ça ? Bon je veux bien qu'il soit tout brûlé, qu'il se soit fait ébouillanté, explosé, cogner et qu'il ai fait un vol plané, mais il dois bien être en meilleur état que la loque se trouvant sous son corps non ?

Bon peu importe, le héro de cette histoire était toujours bien vivant et en forme ! Heu... Enfin il était en feu, se roulait dans la poussière comme un abruti et sentait le porc grillé, mais on choisit pas ses protagoniste ! Et qu'est-ce que ça peut faire qu'il ai l'air d'un gros baril ? Ce style de vie procure aussi des avantages au même titre qu'être une anguille vous saurez ! Pour commencer personne et je dis bien personne n'est mieux taillé pour sentir du poisson grillé que ce gros nounours sympathique ! Et ouais, même dans une situation pareille il avait réussit à sentir son super copain à la seconde près où il avait percuté le sol. D'ailleurs en parlant de percuter un truc il avait bien faillit écrabouiller l'autre proprio qui pissait présentement dans son froc. Coup de chance le Poskos n'était pas nommé ''le vif'' pour rien. En effet, celui-ci tournait déjà dans la direction complètement opposé à l'homme, ayant pour effet de le faire tourner sur place une fraction de seconde... Ah mais c'est cool on dirait Sonic ! Hein ? J'ai pas le droit de dire ça à cause des avocats ? Mais si bon sang je fais pas de fric sur cette histoire non ? Bon peu importe, on aurait dit un hérisson bleu qui tourne... Dans tout les cas ! Il avait finalement commencé à foncer dans la direction totalement opposé à celle qu'il visait précédemment et si le proprio avait été méchamment soulagé sur le coup, il avait reçu à nouveau la pétoche au moment où une torpille de flamme s'écrasa à deux centimètres devant lui avant de l'envoyer valdinguer. En fait pour être exact elle aurait même brûlé le froc de Poskos si celui-ci en... Avait toujours un. Le fou qui dirigeait cette attaque ridicule devait rien voir ma parole ! Enfin maintenant Poskos faisait quoi lui ? Ah ouais il embrassait son copain avec un beaucoup trop d'entrain dans son coin comme prévu...

-SHÔÔÔÔOÔ !!! Où t'étais passé ?! Tu m'a laissé seul avec ces chasseurs ! Hm tu goûte tu sais...

-T'as pas idée... Comment je te hais... Et merde arrête de me lécher le visage tu veux ?

-Décholé 'es ju-

-Sort ma tête de ta gueule !

-Pardon. Dis on retourne au navire ? J'ai faim moi...

Prenant le poisson, maintenant plié comme un drap, sous son épaule ; Poskos s'engageât finalement sur le chemin le ramenant à son navire.

-Ah, minute.

Quoi encore ?

-Monsieur citrouille ! Merci de m'avoir aidé à retrouver mon pote ! Comme promis je vous offre mes attendrisseurs de viande !

Minute... Il avait toujours pas réalisé que l'autre avait tenté de le tuer ? Bon sang... Enfin apparemment l'huile de poisson grillé ça fait tout un lubrifiant, en effet le pirate avait finalement réussi à retirer ses précieux poings afin de les lancer de toutes ses forces dans la direction générale de son nouveau copain. «Générale» ouais. Poskos était pas exactement un lanceur de baseball première catégorie, dans sa bonne humeur il avait un peu balancé ses trucs n'importe comment. Si un des poing fonçait à pleine vitesse vers le sud, le second en tournant à pleine vitesse, avait plutôt pris la direction du sud-ouest. Enfin nul doute que pumpkin-boy les retrouverait s'il les suivait immédiatement, de toute façon Poskos lui semblait trop enjoué et parti dans son petit monde pour remarquer ce qu'il venait de faire. Courant vers le bateau avec la ferme intention de dévorer tout le contenu du garde-manger en arrivant, pour être clair c'est très vite ça, il n'avait même pas porté attention à sa dernière action. Il avait récupéré son copain, s'en était fait un nouveau, il sentait bon et en plus il avait fait du sport ! Nul doute qu'il allait maigrir en moins de deux après ça, alors il pouvait bien sauter sur son régime pour une fois non ? Bref, tout allait bien pour le vif ! Il n'allait pas s'attrister plus que ça de la perte de ses instruments de cuisine favoris, quand la vie est belle, on donne à cœur joie comme disait sa chère maman !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1605
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Mer 20 Mai - 22:13





OUUUUUUUUUUUUUH YEAAAAAAAAAAAAAH !

When the mask orange revient he casse the baraque and c'est beautiful !

Non mais sérieusement quoi. Le narrateur reprend les touches de son clavier et dès qu'il arrive il fait une parade trop souague face à l'explosion de son ex-collègue, qu'il ne connaissait pas, avec lequel il s'est allié, mais qu'au final ça lui a pas plus, donc au final il l'a abandonné, pour finalement le trahir et puis finalement laisser le pirate partir alors qu'il était venu le capturer, parce qu'en fait il voulait juste ses armes, car en réalité la prime est moyenne, mais qu'en faite il doit sauter pour récupérer les poings américains.


Du coup il exécute une roulade semi-plongée avec une vrille et... Ouais non c'est trop difficile à expliquer du coup il a couru comme un enfant joyeux vers les attendrisseurs et après avoir récupéré le premier, il tomba, roula et arriva au second. Les deux dans sa poche, une position de grand héros aurait dû suivre, mais une magnifique fleur attira son regard et le petit masque citrouille s'accroupit pour observer une jolie petite fleur. Une position kawaï comme un petit tirage photo qu'on placerait sur le QEEL d'un forum. Vous savez pas ce que c'est ?

L'innovation de Végafunk ! C'est qui Végafunk ? Le créateur d'Impelnet. Vous n’êtes vraiment pas à la page. Vous ne savez même pas qui est en ligne...

- Mais ! Mask ! Le but c'était la prime bordel ! Pas ton machin.

- Tu ne peux pas comprendre kikoo fanboy.

- Moi j'en ai marre, va crever !


Le blondinet se redressa alors et flanqua une bonne tape à l'arrière de Zora la vache. Celle-ci avança alors au GALOP et le tout droit vers Mask qui fut projeté comme un gros.... Ouais non l'auteur allait dire excrément, mais bon. Mais vous saviez quoi ?

Une fois de plus...

- NON ET NON ! TOI LA FERME NARRATEUR DE MER---CREDI ! On en a marre ! Tu vas aller faire un personnage potable sinon je démissionne.

------------------------------PUB-------------------------------------------------

Après cette courte LIGNE de pub même pas bien faite, nous vous informons que l'auteur obligea Mena le blondinet à dédommager Shigo. Ainsi, il lui laissa : Six grenades.

Deux à fragmentation, deux flash et deux Semtex.

Il accompagna le tout d'un pack de six rouleaux de papier toilette multicolore. Mais vous n'y croirez pas, il lui a aussi laisser dix balles explosives pour ses revolvers.

Mais le plus mieux dans tout ça c'est qu'il a posé le tout sur un manteau noir aux nuages rouges avec un mot écrit sur du papier... toilette ? Of corse.

En dédommagement de la prime. Avec ce manteau tu seras trop classe en plus. Sinon ça peut servir de rideau de douche, mais Mask pourrait s'énerver...


















Vous êtes encore là ? Bande de fans dynamique. Je vais l'écrire juste pour vous, alors que Menalewa se barre à la recherche de Mask qui...

Une fois de plus s'envole vers d'autres cieux !








Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
avatar
Messages : 1021
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
114/200  (114/200)
Berrys: 4.013.555 B

MessageSujet: Re: La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]   Jeu 4 Juin - 17:38






"La prime des risques"



Wilson se débattait comme un beau diable. Il était pris entre deux monstres aux allures patibulaires, tout dégoulinant de bave et aux crocs acérés pour l’un, tout moite et aux allures molles et perverses pour l’autre. Un homme mi-ours, mi-porc, et re mi-ours derrière le prenait de front. Dans son dos, un homme poulpe ascendant calamar le tenait en joue de son tentacule armé d’une cuillère en bois. Il ne savait trop pourquoi, mais il se sentait dans la mouise. Le porchelet en puissance arma un poing aussi dur que le roc et frappa. Vif comme l’éclair, Wilson esquiva sur le côté, pour tomber en plein dans le piège tendu par le céphalopode : une marre d’encre aussi noire que l’ébène. Le mercenaire glissa et, sans trop savoir comment, se retrouva allongé par terre avec un seau d’eau qu’on lui renversait sur le visage.

Wade hurla et injuria la terre entière, tant il détestait qu’on le réveille ainsi. Néanmoins, Wilson éprouva un très intense soulagement d’être tiré du cauchemar très étrange qu’il...


- Wilson, déclara sobrement la voix grave de Clark.


Instantanément, le petit magicien ferma son clapet et blêmit, tandis que l’intéressé tentait d’élaborer une excuse un peu plus convaincante que « je suis tombé là par hasard et... »... Ici encore, son boss le coupa en pleine réflexion :


- Explique-moi ce merdier. Avec des mots simples et sans partir dans tes délires habituels.
- Et bin je suis tombé là par hasard et... Euh non pardon ! Pardon ! Ok… Alors, bin y’avait deux pirates primés à près de vingt millions. J’ai tenté de leur mettre le grappin dessus mais… Euh… Je crois que ça a tourné au vinaigre.
- Tu « crois » ? demanda le chef mercenaire en promenant son regard alentours.


Nul besoin de dire que son attitude était aussi inquiétante que l’allure des lieux. Les flammes avaient fini par être maitrisées, mais le prix à payer avait été très lourd. Partout des villageois s’activaient pour tenter de récupérer ce qui n’avait pas été aplati, découpé, explosé ou réduit en cendre par l’affrontement aussi burlesque qu’imprévisible qui s’était tenu quelques heures auparavant. En effet, vu la courbe du soleil, Wilson n’avait pas été dans les vapes plus d’une poignée d’heures. Clark soupira, puis aida son plus jeune élément à se relever, avant de reprendre la parole :


- Et je suppose, vu ton état, qu’ils se sont enfuis ?
- Bin... Ouais... concéda Wilson à sa plus grande honte.
- Au moins tu as récupéré un peu de matériel dans l’échange, c’est déjà ça de pris. Maintenant ramasse ce bazar à tes pieds et on se casse avant...


Le grand brin ténébreux qui leur servait à tous de chef fut soudain interrompu par un hurluberlu qui braillait dans une langue chantante et incompréhensible. Un interprète improvisé s’approcha en agitant les bras et, à force de décibels et de gestes obscènes, réussit à faire comprendre à la troupe que Wilson avait été reconnu comme responsable de ce foutoir et qu’il devait les rembourser. Sans un mot, Clark leur balança une petite bourse de Berrys et tourna les talons, suivis par la demi-douzaine de mercenaires armés jusqu’aux dents. Cependant, le petit chef cuistot ne l’entendait pas de cette oreille et attrapa la manche du chef avant de hurler de plus belle. L’interprète eut à peine le temps de dire « plus », qu’ils se retrouvèrent tous deux avec un canon de flingue entre les yeux. Toujours aussi calme, Clark leur répondit d’une voix grave :


- Je n’ai plus d’espèce sur moi. Mais si vous voulez la monnaie, je dois avoir quelques cuivres.


Sans chercher leur reste, les deux hurleurs du dimanche s’enfuir et se fondirent dans les ruines de feu le restaurant gastronomique. En silence, Clark rengaina puis entraina sa petite troupe à l’écart. Sur le chemin du retour, il se contenta d’une remontrance de principe :


- Tu es jeune et fougueux, Wilson. C’est bien. Mais la prochaine fois, veille à être capable d’arrêter les salopards que tu vise sans mettre la ville à feu et à sang. Et si jamais ça arrive, rappelle-toi que personne ne pourra se plaindre, s’il n’y a personne pour se plaindre. Le dédommagement du cuistot sera retenu sur ta prochaine paye. Maintenant au boulot, il me semble que tu devais t’entrainer au sabre.
- Oui, boss... répondit sans chercher à filouter l’intéressé.


La prochaine fois, il saura qu’on ne peut pas faire confiance à quelqu’un qui monte une vache et qui manie le PQ explosif ! Ce qui était par contre étonnant, c’est qu’il ait eu besoin d’une pareille expérience pour s’en rendre compte... Encore que, le coup du papier hygiénique qui fait « boom » c’était une idée sympa, il fallait le reconnaitre ! Il trouverait surement un petit quelque chose à faire pour en mettre plein la vue à ses adversaires lui aussi. Un jour. Mais, pour l’heure, il devait surtout s’entrainer à couper un mannequin, dans l’espoir de découper sa face à Poskos la prochaine fois qu’il le verrait !





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Prime Des Risques [FB][Pv Shigo & PnJ]
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» Installation d'un comite de gestion des risques pour l'Ouest
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Military Island-