Partagez | 
 

 Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1487
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Jeu 16 Oct - 16:51

Now what ?






Le voyage avait été long et ennuyant, en effet après avoir quitté San Faldo en laissant la ville aux mains des Décimas et des marines, le groupe avait eu un choix pour le moins limité de destinations. Seul deux lieux se trouvaient à distance raisonnable, Saint Poplar et Shabaody. Le choix avait été plutôt simple pour le groupe en fuite, le mieux restait de se la jouer discret pour un moment et selon le chirurgien l'option deux comportait de nombreuses zones de non-droit. Par ailleurs, c'était une option qui devait ravir Taya puisque celle-ci prévoyait justement de se diriger dans cette direction. Mais ce n'était pas parce que l'île, ou plutôt les grooves, était toute proche que le voyage n'avait été qu'une partie de plaisir. En effet, bien que le log pose de l'inventeur indiquait clairement la destination à prendre, le manque de navigateur à bord s'était rapidement fait sentir. Certes le bateau n'était pas des plus massif, mais personne à bord n'était pour autant vraiment familier avec ces embarcations. La seule personne semblant avoir une connaissance ne serait-ce que minime de cet art semblait être Taya, ce qui faisait que l'ingénieur s'était régulièrement tourné vers elle lorsqu'il avait une question. La nourriture n'avait rien d'extra-ordinaire elle non-plus, en effet même si la cuisine du navire gouvernemental soit bien remplie, les talents de chef des hors-la-loi laissaient aussi à désirer. Une belle bande de bras cassés en gros, en combat ils pouvaient réaliser des exploits tout de même considérables, mais en mer ils n'étaient pas fichus de se débrouiller. Un peu pathétique, mais ils n'étaient pas pirates après tout c'était normal.

Au final, l'embarcation était arrivé à bon port au moins. Cherchant un quai dans une section plus tranquille de l'archipel, les hors-la-loi étaient aller s'installer dans un petit village pour le moins minable et ne présentant pas grand intérêt. Une auberge, un ou deux magasins et quelques maisons en ruines, le nécessaire à porté de main en somme. Le problème c'était de savoir ce qu'ils devaient faire dorénavant. Graham était encore dans son coin après les événements de Fullshout et une reprise de San Faldo n'était pas une option pour le moment. Alors qu'elle destination fallait-il prendre ? Fullshout semblait une option intéressante pour rester discret le temps de se refaire, mais Whiskey Peak était son objectif dans l'immédiat. En effet, le deal s'était passé comme prévu avec Shindô, mais malheureusement il devait encore se rendre sur place pour assurer son emprise sur l'île. Le vrai problème était la distance, l'île de chasseurs de primes était presque à l'autre bout du monde et le groupe mettrait bien un mois ou deux pour l'atteindre, surtout en se baladant à contre sens. Bref, la décision serait difficile à prendre, peut-être même qu'il leur faudrait engager quelques marins compétents pour éviter de péter les plombs en chemin. Mais pour le moment il s'accorderait quelques semaines pour voir les choses au clair. Laissant une pleine liberté à ses partenaires, l'inventeur pris une chambre pour chaque personne à l'auberge. Il n'aurait qu'à les prévenir à l'aide du den den mushi le temps venu.

En revanche, il sentait de drôles de regards posés sur lui au sein de cette petite communauté. Remarque c'était parfaitement normal, le groupe se trouvait dans une zone de non-droit et était arrivé avec un navire de marine. Les passants pour le moins intrigués se demandaient probablement tous la même chose, soit le groupe qui venait d'arriver était composé de marine peu conventionnels soit ils avaient réussi à voler un bateau à des soldats. Dans tout les cas Zeke se disait que la population les laisseraient tranquille. Après tout que son organisation soit marine ou juste une bande de hors-la-loi puissants aux yeux des habitants, il doutait que ceux-ci veuillent vraiment s'en prendre à eux. Sortant de l'auberge, l'ingénieur s'était posé contre une façade d'un immeuble se faisant vite oublier des curieux qui ne lui portaient plus aucun intérêt. Qu'est-ce qu'il devait faire maintenant ? Réfléchir à son prochain mouvement ou explorer l'île à la recherche d'une bonne occasion ? Il hésitait, et en plus il était inconfortable avec sa cagoule souillé sur son visage. Il n'avait toujours pas réussi à faire partir le sang sur celle-ci, ce qui avait eu pour effet de créer une sorte de tache sombre sur le tissu. Pourquoi il avait pris un tissu blanc aussi...


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1302
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Sam 18 Oct - 6:55




Cachette chaleureuseP


    Ce voyage faisait doucement remonter en moi quelques souvenirs. En effet, mon premier voyage en bateau fut, lui-aussi, pour le moins mémorable, et, même si j'avais passé plus de temps dans un état second, j'en avais gardé quelques bons souvenirs et j'avais pu apprendre quelques bases concernant la navigation d'un bateau, grâce à l'aide très utile de mon arme. Néanmoins, cette fois-ci, elle n'était pas là pour m'aiguiller et il semblait que je fus la seule à y connaître à un peu quelque chose. Dommage pour moi, je n'étais pas encore experte dans cet art mais, peut-être, qu'un jour, je chercherai à en apprendre plus dans l'optique de pouvoir aider de façon plus utile mes compagnons de voyage la prochaine fois.

    Néanmoins, ce voyage avait une destination qui me plaisait grandement. En effet, même si nous avions fui le combat, nous nous dirigions désormais vers Shabondy. Cela ne me plaisait pas trop que ces gens m'y accompagnent, mais je n'avais pas vraiment eu le choix et, le plus vite j'y serai, plus vite l'affaire serait réglé. Je savais d'avance que je ne pourrais pas rester avec eux bien longtemps. Bien au contraire, je savais d'avance que j'allais rapidement m'isoler et mener mon enquête seule. De toute façon, cela ne les concernait pas et, s'il voulait me laisser ici, je comprendrai. Après tout, attendre qu'une personne trouve une autre personne sans être sûr qu'elle y parvienne n'était pas simple. Je ne voulais pas les ralentir alors, libre à eux de partir quand il le voudrait. J'étais parvenue à me débrouiller pendant plus de deux ans, cela pouvait bien continuer ainsi.

    Une fois arrivé sur l'Archipel de Shabondy, Zeke prit la peine de nous commander à chacun une chambre dans la même auberge. Je risquais de ne pas y demeurer bien longtemps, après tout, si je voulais découvrir l'île dans la tranquillité et, surtout, si je voulais avoir une conversation avec Akimitsu, il allait falloir que je m'éloigne de tout ce monde. Néanmoins, pour le moment, je prendrai quelques jours de repos, avant de me lancer dans mes recherches.

    J'avais rapidement remarqué les regards surpris des habitants aux alentours. Après tout, nous n'avions pas l'air de membre du Gouvernement, loin de là. Nous avions tout simplement l'air de hors-la-loi. Rien de plus. Tous ces regards étaient donc justifiés. Soupirant, j'avais laissé tomber mes affaires dans ma chambre à l'auberge. Je me serais bien contenter de m'allonger sur le lit sans un mot pour m'y endormir, mais le moment était mal choisi, la journée était loin d'être finie et je n'aimais pas m'endormir trop tôt. Je m'étais donc décidée à sortir de l'auberge dans l'optique de pouvoir me promener aux alentours et de découvrir les lieux. Après tout, j'avais toujours été d'une nature curieuse.

    Néanmoins en sortant de l'auberge, je pus remarquer que l'homme à la cagoule n'était pas trop loin de moi. Je me demandais comment il faisait pour survivre sous ce morceau de tissu, cela devait vraiment être insupportable et bien inutile. Je m'approchais de lui, n'ayant pas encore d'idée sur ce que j'allais lui dire. Après tout, je préférais avoir un peu de compagnie plutôt que de me promener toute seule. Je m'étais déjà assez souvent promenée seule après tout. J'avais comme l'impression que les choses commençaient à changer à une rapidité fulgurante. Je n'avais même pas encore réellement réalisée que j'étais sur Grand Line, que me voilà déjà à la recherche de Shiro sur Shabondy. Tout allait tellement vite ces derniers temps. Ma vie avait stagné pendant deux années, et désormais, j'avais l'impression que le temps perdu me rattrapait malgré moi.

    Je fis encore quelques pas en direction de Zeke et, lorsque je fus à portée de voix, je lui dis, désignant sa cagoule d'un doigt :

    - Tu devrais enlever cette chose de cette tête, tu vas finir pas étouffer et tu es bien mieux sans, tu ne crois pas ?



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Dim 26 Oct - 12:11

Party Crashers


« Un gentleman est quelqu'un qui ne blesse jamais les sentiments d'autrui sans le faire exprès. » - Oscar Wilde




La fuite.. C’était vraiment quelque chose que l’homme à la peau d’ébène détestait. Certes, les personnes qui étaient arrivées sur San Faldo étaient puissantes, mais ce n’était, selon lui, pas une raison pour fuir comme des lâches. Mais il ne pouvait malheureusement rien y faire. C’était simplement les ordres, et ceux-ci devaient être suivis. Le Gentleman était donc resté silencieux pendant tout le temps du voyage jusqu’à Shabaody, ce célèbre lieu où se rassemblaient la plupart des Supernova. Il n’y était jamais allé, de toute son existence, c’était donc l’occasion rêvée de voir à quoi cela pouvait bien ressembler. Sur le navire, il n’y avait pas eu beaucoup de conversations entre les différents membres de l’organisation. A vrai dire, chacun d’eux semblait pressé d’atteindre la destination. C’est pourquoi, après plusieurs heures de voyage, les Badland Outlaws arrivèrent, amarrant le navire sur l’un des ponts. Rapidement, les hors la loi se dirigèrent vers une auberge pour prendre un peu de force avec de la nourriture et des boissons. Leur but ? Ils n’en avaient pas. Pas encore en tout cas. Par exemple, Shiki’ n’avait aucune idée de ce qu’il allait bien pouvoir faire sur cette île pendant que Taya devait rencontrer une ancienne connaissance.

En sortant, le musicien ne fit donc que les regarder, fixement, une cigarette au bec. Il n’avait vraiment rien de particulier à dire, surtout après une fuite de la sorte. De ce fait, il se contentait simplement de réfléchir à une future occupation, sachant très bien que le groupe se diviserait pour un certain temps avant de se retrouver.


« Je suppose que vous allez partir, maintenant. Pas vrai ? »

Shiki’ lança un rapide regard en direction de Taya, ne souhaitant pas une seule seconde qu’elle parte. Il se faisait du souci pour elle et ne voulait pas qu’il lui arrive quelque chose. Après tout.. Il l’aimait.



Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1487
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Dim 9 Nov - 23:09

De pire

en pire...






Alors qu'il cherchait désespérément la prochaine action qu'il devrait exécuter, l'ingénieur abandonna rapidement tout espoir de trouver une solution à son problème. Bon il avait le temps de toute façon, pour l'instant il était sans doute préférable d'utiliser son temps pour faire quelques chose de productif. En fait, le petit magasin de pièces détachées ainsi que la boutique d'arme au bout de l'allée commençait déjà à l'inspirer. Oui autant essayer de gonfler un minimum son arsenal, de toute façon c'était souvent lorsqu'il créait qu'il trouvait une solution à ses problèmes. C'était bien ce qu'il avait fait sur Meka Island après tout, enfin pas que son idée ai aboutie exactement comme il l'aurait souhaité. Son organisation avait connu un départ pour le moins fracassant certes, mais ce dernier échec avait été pour le moins difficile. Cette sabreuse... Ces artistes... Ils présentaient tous un problème, il fallait s'en débarrasser de manière permanente sans quoi tout ses futurs projets seraient compromis. Le seul problème était qu'ils n'avaient de cesse d'apparaître dans les moments critiques, bref il n'aurait aucune chance de s'en occuper s'il ne les attirait pas sur son propre terrain... Mais était-il seulement assez fort pour les éliminer ? C'est sur cette question pour le moins approprié que sa réflexion s'arrêta net lorsque sa partenaire vînt l'interroger de nouveau sur sa cagoule. Décidément lui montrer son visage n'avait pas suffit à faire arrêter ce questionnement incessant pour le bout de tissu. Toutefois, la jeune fille relevait un point intéressant, en effet avait-il vraiment encore besoin de garder ce truc tout sale sur la tête ? Après tout la rousse l'avait très probablement repéré déjà... Devait-il en changer ou arrêter de se cacher ? Encore une autre question à laquelle il n'avait pas la réponse. Décidément leur dernière débandade l'avait rendu aussi inefficace que dans sa jeunesse...

-Je... T'as peut-être raison, mais ce n'est pas parce que tu connais mon visage que je veux que les autres puisse le voir tu sais... Enfin je sais plus... J'y réfléchirai plus tard je suppose... Et sinon toi ? T'avais bien un type à retrouver ici non ? Allez file, le plus vite tu mettra la main sur lui le plus de temps tu pourra passer en sa compagnie ! Me laisse pas te retenir.

Est-ce que ça sonnait comme s'il tentait de se débarrasser d'elle ? Il espérait bien que non, il avait essayé de garder un ton de voix aussi amical que possible en prononçant ces mots, mais le discours semblait tout de même un peu pressant. Enfin ce n'était pas qu'il ne souhaitait pas discuter avec elle, il en avait juste beaucoup sur les épaules. Trop de trucs à examiner, trop d'endroits à aller et surtout trop de cibles... Alors le questionnement sur l'utilité de sa cagoule pouvait bien attendre pour le moment. Faisant mine de partir, le hors-la-loi s'arrêta tout de même brièvement pour s’adresser de nouveau à celle qu'il abandonnait avec une certaine froideur.

-Ah et... Si jamais tu a des problèmes ou que t'as besoin de quitter hésite pas à venir me voir... Je vais rester à l'auberge encore quelques jours avec les autres alors... Enfin ouais si tu veux toujours voyager avec nous hésite pas à venir nous voir ça me ferais plaisir. Dans le cas contraire, bonne chance !

Il n'était pas très doué pour ce genre de discours ça ne faisait aucun doute. Mais bon il espérait tout de même avoir réussi à passer son message avec une certaine clarté. Enfin en attendant il avait préféré retourner dans sa chambre afin de préparer celle-ci. Son kit d'outils, son bazooka qu'il n'avait toujours pas réparé et quelques bombes... Il avait déjà pas mal de boulot et il n'avait même pas commencé ! Malheureusement il n'avait même pas eu le temps de se mettre à la tâche qu'une nouvelle mauvaise nouvelle était venu littéralement cogner à sa porte. C'était Shikisha... Le voir là était plutôt étrange en fait, il réalisait seulement maintenant qu'il n'avait pas vraiment encore eu le temps de discuter seul à seul avec ce maestro un peu excentrique. Les raison de sa présence dans son groupe étaient pour lui aussi floues que le personnage en lui-même. Il avait initialement accepté un simple poste de musicien dans l'un de ses établissement et avait rapidement démontré qu'il était bien plus qu'un simple artiste. Malheureusement celui-ci ne semblait être là que pour lui apprendre qu'il n'aurait pas l'occasion de le connaître d'avantage. En effet, son organisation subissait son troisième échec en moins d'une semaine. L'homme était là pour prévenir qu'il ne pouvait plus rester avec le groupe, donnant une explication en lien avec la différence des objectifs poursuivis par les deux partis... Enfin il était resté très vague à ce sujet. Au final, l'homme avait perdu San Faldo, il risquait de perdre Tenshi et maintenant le musicien le quittait tout simplement. La situation s'était rapidement dégradé c'était le moins qu'on puisse dire, il ne cessait de perdre des membres en ce moment. En plus, avec l'autre chasseur de prime dans les vapes sur le bateau avec le médecin à ses côtés et l'hypnotiseur qui surveillait les prisonniers... Et merde il se retrouvait complètement seul. Enfin, les autres ne semblaient pas vouloir le quitter pour le moment, mais il réalisait seulement maintenant à quel point l'organisation était loin de sauver les apparences sur ce coup. Enfin bref, alors qu'il regardait son, maintenant ex-partenaire, s'éloigner dans le couloir de l'auberge il exécuta sa dernière demande sans rechigner. Apparemment il devait annoncer la nouvelle à Taya pour l'homme à la peau basané qui apparemment ne pouvait le faire lui-même. Pourquoi à Taya et pas aux autres ? Ça il n'en avait strictement aucune idée, mais il n'allait pas perdre davantage de temps à se poser cette question. Composant le numéro inscrit dans son carnet, il prit la peine d'attendre une réponse de la voix légère de la jeune fille avant de se lancer.

-Hum Taya ? Je sais que je viens à peine de plus ou moins te faire mes adieux, mais l'autre violoniste... Enfin Shiki m'a demandé de te prévenir, il nous quitte pour aller faire autre chose. J'imagine que le bordel de San Faldo à dû le faire fuir hein... Enfin j'ignore si vous étiez proche... Désolé de te l'apprendre comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1302
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Lun 10 Nov - 13:27




Cachette chaleureuse


    Ma question sembla troubler quelque peu l'individu qui ne parut ne pas trop savoir quoi répondre. En effet, je lui demandais assez régulièrement de retirer cette chose de sa tête, mais les raisons en étaient diverses et variées et j'avais beau poser le pour et le contre, je ne voyais aucune raison de garder ce tissu monstrueux sur sa tête. Néanmoins, il semblait y tenir beaucoup car il refusa de le retirer. Il s'embrouilla un peu dans sa réponse et j'eus du mal à suivre le fil conducteur de sa pensée. Il changea alors rapidement de sujet, me rappelant que j'avais quelqu'un à retrouver. Effectivement. Il me demanda alors de partir pour le retrouver au plus vite. Soupirant doucement, je ne savais pas trop quoi lui répondre. Même si son ton paraissait plutôt amical, ses paroles n'y correspondaient pas vraiment et je le laissais donc s'éloigner de moi sans un mot, me demandant s'il souhaitait se débarrasser de moi. Peut-être était-il impatient de me voir partir pour pouvoir décamper au moment où j'aurais disparu de son champ de vision. Cette théorie était plutôt probable après tout et, même si cela ne me faisait pas plaisir, je n'avais pas mon mot à dire.

    M'apprêtant à m'en aller sans un mot, j'entendis à nouveau la voix de Zeke retentir, me demandant de venir le voir au moindre problème et me faisant comprendre qu'il resterait encore ici quelques jours et m'invitant à reprendre la voyage d'ici quelques jours. Il fallait d'abord que je retrouve Shiro, mais je n'allais pas pour autant refuser la proposition. Reprenant ma marche, je me rendis compte que je me faisais peut-être des idées. En vérité, je n'aurais su dire si cet individu à cagoule voulait réellement que je l'accompagne ou s'il souhaitait se débarrasser de moi d'une manière élégante.

    Continuant à marcher, je ne m'en souciais pas trop, j'allais me trouver un bon hôtel aux alentours de ma section de recherche et, pour aujourd'hui, j'allais simplement prendre un peu de repos. L'inspection commencerait le lendemain. De toute façon, Shiro n'allait pas s'envoler et il n'était peut-être pas encore arrivé. Peut-être que l'appeler me donnerait quelques indications.

    Il ne me fallut que très peu de temps pour parvenir à trouver un hôtel plutôt décent dans lequel je pourrais vivre l'espace de quelques jours. À peine eus-je le temps de m'installer que j'entendis mon Den Den Mushi résonner. Soupirant, je décrochais, me demandant qui pouvait bien vouloir me parler. J'eus rapidement la réponse en entendant la voix de Zeke au bout du combiné qui était en train de m'annoncer que Shikisha venait tout juste de nous quitter. Soupirant, je me rendis compte que le pauvre homme était en train de perdre ses alliés. Cela ne devait pas être facile tous les jours pour lui. Cherchant quoi répondre, je m'allongeai sur le lit, toujours le microphone dans la main avant de répondre :

    - Je n'étais pas particulièrement proche de lui, mais son départ m'attriste quand même. Je vais me dépêcher de retrouver mon ami et je vous rejoindrais à l'auberge. Attendez-moi.

    Sur ces mots, je mettais fin à l'appel. Je n'avais pas l'intention de l'abandonner. Soupirant, je me décidai à faire au plus vite pour retrouver Shiro. Saisissant le Den Den Mushi, je composai le numéro de mon ami, espérant qu'il répondrait à mon appel. Mais rien n'y fit, personne ne vint répondre. Il était certainement occupé à faire autre chose. Me levant de mon lit, je pris la décision de prendre l'air rapidement. Instinctivement, je saisis mes armes pour les garder auprès de moi. Il était impensable pour moi de les laisser sans surveillance. Il était impensable pour moi de ne pas les avoir en permanence auprès de moi. C'était plutôt étrange en y pensant. Après tout, bien des gens sortaient sans être armés et, moi, j'en avais besoin. Comme si, lorsqu'elles n'étaient plus là, j'étais comme nue, désunie, totalement abandonnée.

    Marchant tranquillement à l'extérieur, je songeai que les choses commençaient doucement à changer, à prendre une tournure très différente. Peut-être qu'un jour, je pourrais enfin retrouver ma mémoire. Peut-être que ce jour commençait à se rapprocher à grand pas. Soudainement, je repensais à cet étrange morceau de papier. Peut-être que quelqu'un, ici, pourrait me renseigner. C'était plutôt probable. C'était un nouveau chapitre de mon histoire qui était en train de s'écrire.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1487
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Lun 17 Nov - 1:20

Quoique...






Pas spécialement proche de lui ? Décidément ce maestro était un type bien étrange ! Enfin ça n'avait que peu d'importance. En effet, la dernière partie de la phrase de son interlocutrice avait suffit à lui remonter le moral comme il le fallait. Elle allait le rejoindre ? Elle n'avait pas précisé si ce serait pour une courte durée, mais elle avait bien dit qu'elle le rejoindrait ! De quoi rassurer le hors-la-loi sur la suite de ses opération. Enfin pour l'heure il devait rester concentrer. La création d'arme, c'était sa spécialité et pourtant il n'avait pas l'impression d'avoir pratiqué son métier depuis un moment maintenant. Depuis... Meka Island ? Vraiment ? Il n'avait même pas fabriqué une seule bombe depuis. Décidément ses projets avaient presque pris le dessus sur l'essence même de ce qu'il était ! Alors par où commencer ? Le matériel évidemment... Sortant de l'auberge il fit rapidement le tour de son groove pour y trouver ce qu'il cherchait. Un flingue, un peu de matériel de peinture, du matériel d'auto-défense... Et des dials ? L'ingénieur n'avait pas rêvé ! En se baladant dans le minuscule village il avait trouvé une boutique vendant ces coquillages des îles célestes ! Jetant un œil à celui qu'il possédait déjà, souvenir de Noctis, il entra dans le bâtiment pour le moins délabré. La suite fut pour le moins... Étrange... En effet, ce fut en regardant les prix, les effets et surtout son porte-feuille qu'il vit le contraste qu'il avait depuis son voyage sur les îles céleste. À l'époque il était si fauché qu'il n'avait même pas pu s'acheter lui-même l'un de ces objets et maintenant... Et maintenant...

Quittant les lieux les poches pleines, mais surtout laissant des caissière complètement folles devant la montagne de berrys qu'elles avaient reçue, l'ingénieur retourna à son auberge un sourire en coin sur son visage. Cette fois il était débarrassé pour de bon la première limite qu'il avait toujours eu devant les yeux... Une réalisation pouvant avoir l'air stupide pour certains, mais qui avait toujours pesé vraiment lourd sur les épaules d'un inventeur comme lui. En fait, maintenant qu'il avait pu se procurer tout ce qu'il lui fallait Zeke était retourné à son état de base. S'enfermant dans sa chambre pour les jours qui suivirent, l'homme resta ainsi dans son petit monde de métal et de pièces variés sans se soucier de l'extérieur. Oubliant de manger et ignorant ses subordonnés venu prendre de ses nouvelles, il ne faisait rien d'autre que créer. Son entourage aurait pu croire qu'il avait développé une forme de maladie mentale pour le coup, mais en même temps il avait une bonne raison de ne pas mettre le nez dehors. Ayant finalement retiré sa cagoule, il était libre de respirer l'air frais de sa chambre et de ne plus avoir aucun filtre sur sa vision ! Libre ! Enfin ! Taya avait peut-être raison en fait, si ce bout de tissu lui déplaisait tant il n'avait qu'a ne pas le porter.

Enfin ce n'était pas le plus important pour le moment, son armement serait bientôt à un niveau suffisant pour défier des adversaires plus importants et il pourrait enfin viser plus haut. Mais la même question lui revenait sans arrêt en tête, son armement pouvait-il compenser la puissance brute ? À lui de le déterminer non ? S'il existait en ce monde un homme capable de résister à ses dernières créations capables d'atomiser un pâté de maison, il n'aurait qu'à en créer capable de détruire une île entière ! Une pensé plutôt violente venant de lui certes, il n'avait jamais vraiment eu pour objectif de se servir de sa puissance de feu après tout. Mais ce monde... Cette saloperie d'océan était cruel. Après avoir lutté toute sa vie pour sortir du trou dans lequel il avait vu le jour, juste pour pouvoir sortir du lot ne serait-ce qu'un peu... C'est seulement maintenant qu'il réalisait pleinement l'écart qui le séparait des Tengen et des Chairoka de ce monde ! C'était ironique, à force de regarder vers le haut pour voir les puissants de ce monde il avait du commencer à croire que ceux-ci faisaient la même taille que lui tellement ils étaient loin. Pourtant c'était tout le contraire, maintenant qu'il était près d'eux il voyait bien que ces types étaient des colosses et lui une fourmis. La rage ! Penser à ces histoire ne faisait que l'énerver d'avantage... C'est dans ces moments qu'il se jetait pleinement dans son boulot, comme s'il cherchait un moyen d'échapper à son cruel destin d'insecte et, par le miracle d'un artifice quelconque, espérait trouver un moyen de prendre son envol et de faire tomber l'un de ces géants. Mais bon ce ne serait pas pour aujourd'hui il s'en doutait bien, pour le moment il était peut-être préférable de décrocher son den den mushi qui n'avait eu de cesse de sonner depuis les cinq dernières minutes...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1302
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Mar 18 Nov - 15:25




Cachette chaleureuse


    [HRP : Pour petite précision, la suite de ce Rp se déroule après mon solo, Tenshi ne va pas interagir dans cette suite]

    Soupirant doucement, l'individu, à force d'acharnement contre la porte, était parvenu à ouvrir celle-ci, la laissant dans un plutôt piteux état. La personne derrière cette porte n'avait pas donné signe de vie depuis de longues minutes et ne répondait même plus aux appels répétés de l'homme. En regardant derrière la porte, on pouvait apercevoir la personne qui s'apparentait à une fillette aux cheveux argentés, inconsciente, assise sur le sol. Ses rêves ne semblaient pas paisibles et elle affichait un visage crispé, trempé par les larmes.

    S'approchant de la frêle petite chose et la fixant avec anxiété, la personne se rendit rapidement compte que cette chose si fragile en avait profité pour avaler des pilules certainement mauvaises pour sa santé. Néanmoins, elle était encore vivante et allait survivre à cet excès. L'attrapant et la soulevant, il la mena jusqu'au lit dans la chambre pour la laisser s'y allonger et se réveiller quand elle le souhaiterait. Le fixant durant de longues secondes, il se demandait encore comment réagir à une telle situation. Devait-il l'engueuler ? Ou plutôt, chercher à comprendre et la rassurer ? Soupirant, il songea qu'en premier lieu, il fallait se débarrasser de ce corps mort dans les lieux. Mais comment faire cela d'une manière assez discrète ? De plus, cette personne avait certainement des amis qui étaient au courant de sa petit escapade dans les alentours. Si cet individu ne revenait pas rapidement, ces compagnons allaient certainement se douter qu'il venait de se passer quelque chose.

    Se grattant la tête d'un air pensif, il laissa cela de côté pour le moment, songeant qu'il avait désormais quelque chose de plus important à faire, et surtout, qu'il devait réaliser avant que la fille ne se réveille. Il chercha alors son sac dans la salle de bain et y trouva rapidement ce qu'il cherchait. Un carnet dans lequel était inscrit divers numéros. Il trouva assez rapidement celui de la personne qu'il souhaitait contacter. Saisissant le Den Den Mushi de la demoiselle, il avait décidé de prendre un risque et appela la personne en question avec une pointe d'appréhension. Appeler quelqu'un dans le dos de la fille aux cheveux argentés étaient bien dans ses habitudes, mais c'était la première fois qu'il allait adresser la parole à cet inconnu. Néanmoins, elle semblait lui faire confiance. Le Den Den Mushi sonna longtemps et personne ne semblait vouloir décrocher. Au comble de l'exaspération, l'homme faillit abandonner mais, à ce moment-là, quelqu'un répondit. Prenant la parole, l'homme prit la parole :

    - Zeke Lundren ? Je suis un ami de Tenshi Taya. Je vous appelle pour vous mettre en garde.

    Suite à cela, l'homme marqua un court instant de pause, laissant à l'individu de l'autre côté du combiné ingérer ses paroles, avant de reprendre :

    - Je garde un œil sur vous, s'il arrive le moindre mal à Tenshi, je vous promet que je trouverai un moyen de vous faire souffrir et tuer.

    Il ne donna pas le temps à l'homme de répondre, il n'en avait pas encore fini. Il reprit donc immédiatement :

    - Je vous préviens également que Tenshi ne va pas tarder à revenir vers vous, néanmoins, elle risque d'être légèrement différente.

    Cette fois-ci, l'individu se tut définitivement, laissant place aux réactions de la personne à qui il s'adressait. Il voulait connaître sa réponse.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1487
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Ven 19 Déc - 5:43

Non vraiment

pire...






Décrochant avec lenteur le combiné, principalement parce que ses mains pleines d'outils m'étaient pas très fonctionnelles, l'ingénieur fut pour le moins surpris d'entendre cette voix à l'autre bout du fil. En effet c'était... C'était... Un inconnu ! Il faut dire que dans son état actuel il était facilement impressionnable, pas la peine de le juger. Enfin bref, l'étrange voix plutôt grave parlait de le mettre en garde contre un ami de Taya... Enfin non pas dans cet ordre mais vous comprenez l'idée. L'ingénieur de son côté s'était contenté de rester silencieux à cette déclaration, en fait c'était simplement parce que son cerveau refusait de fonctionner pour le moment. Ah mais si c'était probablement le petit ami dont-elle lui avait parlé ! C'était son petit ami ? Juste une connaissance non ? Et puis il devait pas être si petit que ça. Enfin si ça se trouve c'était quelqu'un de complètement différent aussi. Dans tout les cas la voix particulière repris de plus belle ajoutant quelques menaces à son discours des plus sympathique. Ce type était pour le moins désagréable, enfin pas à cause de l'avertissement, mais plutôt parce qu'il semblait faire exprès de laisser Zeke dans le brouillard. Ce fut toutefois la dernière phrase de l'homme qui interpella l'attention du hors-la-loi. «Un peu différente» ? Ça pouvait vouloir dire bien des choses c'était le cas de le dire !

-Elle a grandi ? C'est devenu un animal ?

Il parlait de quoi ? Roh et puis merde le mieux restait d'en venir aux faits. Tournant un peu sa clé à mollette dans sa main il ajouta avec un peu plus d'intérêt dans la voix ses interrogations.

-Heu donc non en fait, vous êtes qui au juste ? Avant de me faire des mises en garde vous pourriez peut-être vous présenter non ? Et il lui est arrivé quoi ? Elle était la seule à avoir mon numéro alors si quelqu'un devrait menacer de mort l'autre pour assurer la sécurité de Taya c'est bien moi !

Ses pensés continuaient de se balader librement dans sa tête, incapable de faire un raisonnement cohérent dans cet état. Enfin bref, malgré tout il commençait à s'inquiéter quelque peu. Même si ce type avait affirmé qu'elle reviendrait, il pouvait aussi bien vouloir dire qu'elle reviendrait lobotomisé quoi ! Ajoutant de nouvelles questions comme un abruti, sans laisser le temps à son interlocuteur de répondre, l'ingénieur tentait de se calmer un peu en balbutiant n'importe quoi.

-Elle va bien ? Je dois venir la chercher ? Vous allez me répondre oui ?!

Sans s'en rendre compte il avait lâché ses outils de la main gauche pour poser délicatement celle-ci sur l'arme qu'il venait de produire dans son atelier improvisé. Une réaction défensive ? Ben voyons sur qui il allait tirer dans une pièce vide ? C'était bien une simple action irrationnelle en raison de l'émotion. Un truc bien con. L'inventeur tentait tant bien que mal de se remémorer à toute vitesse ce qu'il avait appris sur sa jeune partenaire jusqu'à maintenant. Malheureusement, il réalisait bien qu'il n'avait toujours pas la moindre info à son sujet même après leur discussion. Cet échange avait véritablement été une grosse arnaque pour lui ! Non enfin, pas le temps de penser un truc aussi stupide, Taya était peut-être en danger quand même !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1302
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Sam 20 Déc - 8:51




Cachette chaleureuse


    Jetant un coup d’œil anxieux vers la demoiselle, espérant que celle-ci ne se réveille pas trop rapidement et le prenne en plein délit, il fut rassuré de remarquer qu'elle semblait dormir pour le moins paisiblement. Soupirant, l'individu entendit rapidement les réactions de Zeke au bout du combiné résonner. Ses réactions n'avaient rien de surprenantes à vrai dire. Il commença par demander si Tenshi s'était transformée en animal. En vérité, le changement n'était pas vraiment physique, néanmoins, laisser cet homme dans le mystère pouvait être plutôt amusant.

    Par la suite, il enchaîna en demandant son identité à l'homme. Il s'y attendait, néanmoins, il ne lui donnerait aucun indice quant à qui il était. Il ne lui accordait pas encore assez de confiance pour lui dire ce genre de choses qui devaient demeurer secrètes. Il l'interrogea ensuite sur ce qui était arrivé à Tenshi. Pour cela aussi, il allait devoir attendre pour pouvoir avoir une réponse. Il allait devoir patienter et cela risquait de ne pas être une affaire facile. Après tout, ne pas avoir satisfaction à sa curiosité pouvait parfois être frustrant, mais peu importe.

    Il posa ensuite des questions sur l'état de la fille, tout en demandant s'il devait venir la récupérer. Secouant la tête, l'individu dans la chambre de Tenshi se mit à soupirer doucement. Venir la chercher ? C'était hors de question, il avait encore beaucoup de choses à lui dire et à faire, et il ne voulait pas que Zeke intervienne dans cette affaire. S'installant sur le lit, il prit un court instant pour réfléchir avant de lui répondre d'une voix posée :

    - Qui je suis ? Un allié pour le moment, contentez-vous de ça. Quant à ce qui lui est arrivé, elle vous expliquera si elle en a envie. Vous n'avez pas besoin de la chercher, elle vous rejoindra d'elle-même d'ici quelques jours, j'y veillerai.

    Fermant les yeux, il voulut clore la conversation sur ces mots, néanmoins, si cet homme parlait de leur conversation à la jeune fille, celle-ci risquait de ne pas du tout apprécier. Il fallait donc s'assurer qu'il ne parle de rien. Réfléchissant l'espace de quelques secondes, il dit alors :

    - Si vous parlez à Tenshi de notre discussion, je m'assurerai que celle-ci quitte votre organisation et qu'elle ne vous aide plus jamais. Quoi qu'il arrive, je serai au courant si vous lui parlez de ça, n'essayais pas de me duper. Sur ce, au revoir.

    Décrochant le Den Den Mushi avant qu'un nouveau flot de paroles n'en sorte, l'individu poussa un long soupir. Voilà une bonne chose de faite. Il n'y avait plus qu'à espérer que Zeke écoute ce qu'il venait de lui dire. En attendant, il y avait encore bien de problèmes à arranger et le temps pour se reposer était encore loin d'arriver.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1487
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   Lun 22 Déc - 2:34

Et merde...






Écoutant attentivement les réponses de l'individu mystère, Zeke réalisa bien vite que celui-ci n'avait aucune intention de répondre à ses questions. Un allié... Tu parle il venait de le menacer de mort tout de même... Il aurait probablement été plus exact pour l'homme de dire qu'il était un allié de Taya et non de son organisation. Parlant de menace l'inconnu n'avait pas attendu une seconde avant d'en proférer une nouvelle. Forcer Taya à quitter l'organisation... Mais c'était qui ce type ? Ah ouais un ''allié'' c'est vrai... Tellement d'informations ! Et en plus de tout ça il allait simplement devoir attendre qu'elle revienne ? Ils se foutait de sa gueule décidément. On lui demandait de rester planter là alors qu'il était clairement arrivé quelque chose à sa partenaire la plus précieuse.

-Hé vous allez pas raccrocher tout de même ! Je dois au moins savoir où elle est !

Une réplique bien inutile maintenant qu'il n'y avait plus personne à l'autre bout du fil. Bref, ce type l'avait appelé pour lui dire un truc inquiétant et ne lui donner strictement aucune information pour résoudre le problème. Il aurait probablement pu se passer de cette annonce. Enfin après ça il ne pouvait plus vraiment se remettre bêtement au travail en espérant qu'un type dont il n'avait jamais entendu parler dise la vérité. Taya avait clairement eu des problèmes et il n'avait aucune garantie qu'elle reviendrait vraiment d'elle-même... Fixant la petite clé qu'il tenait encore dans sa main restante, l'inventeur déposa lentement le combiné malgré une certaine rage qu'il tentait de contenir. Jetant un œil par la fenêtre crasseuse et collé par la peinture, il tentait tant bien que mal de discerner le niveau de luminosité encore présent à l'extérieur. Il devait bien lui rester quelques heures avant que la nuit ne tombe... Tant pis pour ses inventions, avec un peu de chance elle serait sur le même groove que lui. Fonçant en coup de vent vers la sortie de l'auberge, sans oublier de mettre son masque évidemment, il avait bien l'intention d'au moins essayer de la retrouver.

-Boss ! Ça fait bientôt quatre jours qu'on vous appel au travers de la porte vous faisiez quoi ?

-Pas-le-temps !

-Ha... Ravis d'avoir pu... discuter...

À peine avait-il posé ses deux pieds sur l'épaisse mousse du groove sur lequel il se trouvait, le hors-la-loi avait essayé de faire ce qu'il n'avait pas tenté depuis quelques jours déjà. Se concentrant exclusivement sur ces voix qui l'entouraient l'homme tentait de ne pas se faire submerger par le nombre pourtant relativement faible de celles-ci. Ce port ne comportait que quelques habitations et pourtant le simple fait de sentir les différentes présences autour de lui lui faisait un mal de chien. Tentant de comprendre l'essence des gens l'entourant, il essayait de se concentrer d'abord sur celles qui lui disaient quelque chose pour se donner un repère. Derrière lui au rez-de-chaussé se trouvait Alan... Plus loin dans le bateau se trouvaient Isaac et la faible voix de Shindô... Qui d'autre ? Taya lui avait donné qu'elle impression le soir où ces maux de tête l'avaient assaillit pour la première fois ? Quelque chose de plutôt doux ou simple pour être exact. Et pourtant il n'avait pas l'impression de ressentir quoique ce soit qui y ressemble dans le coin. Enfin dur à dire, c'était comme essayer d'identifier une odeur de fleur au milieu d'une poubelle. Il devait vraiment être désespéré pour essayer de trouver sa partenaire à l'aide de quelque chose qu'il maîtrisait si peu... Au final, comme il s'en était douté, il avait passé plusieurs heures à chercher la jeune sabreuse sans succès. Même après avoir fait tout les petits villages du groove il n'avait rien trouvé qui ressemble un peu à ce qu'il cherchait. En même temps il y avait quoi près de 80 petites ''îles'' dans cet archipel ? Bref, dès le début il n'avait pratiquement eu aucune chance de retrouver sa partenaire dans son périmètre de recherche. C'était rageant, pas seulement parce qu'il ne l'avait pas trouvé, mais aussi parce qu'il n'avait absolument aucune garantie de ne pas simplement avoir manqué la ''voix'' de la jeune fille. Ces sensations... Il devait apprendre à les maîtriser et à contrôler leur flux pour pouvoir les utiliser à bon escient. Malheureusement, il ne risquait pas d'y arriver en une soirée. Après avoir essayé d'étendre également sa recherche à cette voix mystérieuse qu'il avait ressenti quelques semaines auparavant, il abandonna rapidement son projet ridicule pour rentrer à l'auberge. Une belle perte de temps et maintenant il ne lui restait plus qu'à attendre. Enfin ce n'est pas comme si il n'avait rien à faire pour passer le temps. Retournant avec une déprime certaine vers sa table de travail, l'ingénieur commença à travailler de nouveau, croisant les doigts pour voir la jeune épéiste réapparaître éventuellement dans les parages...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cachette chaleureuse [PV Taya et Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shiki RP, partenariat
» † Godwrath D. Alexander : Kami no Shiki †
» Shiki Ikeda {OK}
» Walking moon does not catch stars [PV Shiki]
» À l'école quand j'étais petit. Les grands se cachaient sous leur lit. Pour fumer en cachette une cigarette [28.12 à 14h30]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-