Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin

Erwin
Messages : 4035
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue651/1250[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty
MessageSujet: [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ]   [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Icon_minitimeDim 12 Oct 2014 - 21:18

Remettre sa proie [1]

Deux têtes rousses, un petit lapin aux couleurs étranges et une caisse en titane apparurent devant les portes fermées de la base marine de Seppen Town, au-dessus d’une fine couche de neige, sous un ciel clément. C’était Mike et moi-même, accompagnés de mon fidèle camarade Miu qui refusait de me quitter depuis mon retour sur Micqueot, un peu plus d’une semaine plus tôt. A peine quelques minutes en arrière, vers treize heure, après avoir rempli nos estomacs, mes compagnons et moi-même avions récupéré Kotaro. Puis, après un léger contretemps, nous nous trouvions devant les portes de la plus importante, ou plutôt de la seule depuis la prise du Royaume de Luvneel, base marine de North Blue. Pourquoi cet endroit ? C’était un choix de Katia : En fonction de mes prévisions météorologiques, elle avait décidé que ce serait un endroit sûr pour remettre le criminel que nous avions arrêté.

Je ne m’attendais pas à des remerciements, ni à des éloges ou de la reconnaissance. Nos vies, on avait choisi nous-mêmes de les mettre en jeu. Et si Kotaro n’avait pas fait de nouvelles victimes entre temps, c’était de notre fait. Pourtant nous n’étions pas des héros… Juste des gamins qui avaient agi sur le coup de l’impulsion. En ce moment-même, l’homme-lézard devait être allongé sur le sol froid en titane de la caisse, endormi à cause du gaz que libérait périodiquement l’appareil que m’avait fourni Malia, deux jours plus tôt. Un sourire étira mes lèvres à mesure que je voyais un groupe de marines s’avancer vers nous, une expression de surprise inscrite sur leurs lèvres. Ils n’étaient apparemment pas au courant de notre venue, et pour cause, nous ne l’avions indiquée à personne.

Mais à la place d’un sourire, ce fut le sarcasme cinglant d’un trentenaire qui parvint à mes oreilles, déjà légèrement mordues par la température avoisinant les dix degrés.

« - Alors, les gamins, on vient pour rejoindre la marine ? »

Il rigola alors bêtement, son uniforme mal posé sur ses épaules tandis que son regard se posa un instant sur Miu. Mon petit animal avait gonflé ses joues en signe de désapprobation, et je dus le retenir par les oreilles pour qu’il ne se lance pas sur l’affreux visage de notre interlocuteur. Me contentant de hausser les épaules, je le laissai passer son chemin, interpellant juste derrière lui un des garçons d’une quinzaine d’années qui grelottait tout comme moi.

« - Dis-moi, jeune homme, tu pourrais aller demander à un de tes supérieurs, un gars un peu plus gentil que ça, de venir pour nous accueillir ? On a capturé Kotaro. »

Le gars qui nous avait presque agressé verbalement quelques secondes plus tôt se retourna, comme s’il avait entendu ce que l’on venait de dire, et blanchit à vue d’œil. Tout en s’élançant vers nous, il s’arrêta à hauteur de Miu qui ne se priva pas lui postillonner gentiment dessus, ce qu’il ne sembla même pas remarquer. Décidément, cette attitude hyper-protectrice qu’il avait envers moi depuis une semaine allait finir par lui attirer des ennuis, et à nous aussi par la même occasion. Alors la tête d’ahuri, apparemment plus informée que le gamin qui n’avait pas tiqué au nom du Supernova, finit par lancer sur un ton excité :

« - Il est où ? Montrez-le-moi ! »

Je fronçai les sourcils en indiquant d’un geste la caisse, et à part le fait qu’elle était apparue comme par magie sans qu’aucun bateau n’ait abordé l’île dans l’heure précédente, il ne semblait pas qu’il y ait à s’en faire sur ça. Après avoir toussoté, et avoir attendu assez longtemps pour savoir que ni Mike, ni moi n’aurions la patience de traiter avec ce type, je lui lançai gentiment :

« - Pour le moment, je voudrais voir quelqu’un habilité dans ce genre d’affaires, et de transactions… Et peut-être entrer à l’intérieur, ça caille ici. »

L’homme ne se fit pas prier et envoya deux de ses jeunes soldats contacter quelqu’un, un nom qui se perdit dans la cohue des voix alors que les marines avaient enfin compris à qui ils avaient à faire. Tapant du pied plusieurs fois, je ronchonnai avant d’ajouter sur un ton beaucoup plus sec cette fois-ci :

« - Vous croyez qu’on a envie de rester comme…
- Je vous interromps tout de suite, gamin, mais je ne suis pas assez bête pour vous laisser entrer dans une base avec une caisse fermée qui pourrait contenir tout autre chose qu’un Supernova. Alors vous patientez… »

Le reste de sa phrase fut à nouveau engloutit avec l'agitation ambiante qui réchauffait légèrement l'atmosphère. Bien sûr, un « Vous la fermez » avait sûrement était d’usage, mais sa réflexion jusque-là avait été plutôt juste. Je pouvais sentir la voix de Kotaro à l’intérieur de la caisse. Un soupir s’extirpa de ma trachée et je commençai à prendre mon mal en patience, me tournant d’abord vers Miu, qui s’était assis à nouveau sur mon épaule.

« - T’es sûr qu’il ne va pas neiger aujourd’hui ? Lançai-je à mon petit camarade en regardant le ciel. »

Il acquiesça de son petit son habituel qui lui attira à première vue la sympathie des soldats. Bien sûr, je connaissais déjà la réponse à cette question. Le temps n’était pas facile à prévoir sur cette partie des Blues, mais pour un navigateur, ce devait être chose aisée. Je n’étais pas le meilleur dans ce domaine, heureusement, accompagné de Miu j’atteignais une certaine précision.

« - Dis-moi, tu penses que ça va durer longtemps ? Demandai-je à Mike alors que l’homme en face de nous nous indiqua de redoubler de patience. Ah, et je précise, je récupère ma cage après ça ! Ajoutai-je à l’adresse du marine qui haussa les épaules, comme s’il n’en avait que faire. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 730

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ]   [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Icon_minitimeMer 15 Oct 2014 - 2:51





[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Tif10
Agent spécial :
Redhawk Tifanny

- Pas trop froid, monsieur ?

- Je suis pragmatique, soldat. Si on en arrive à devoir parler de la pluie et du beau temps, c’est qu’il vaut mieux ne rien dire.

Tif’ marchait la tête haute dans les couloirs de la seule et unique base marine de Seppen Town. Il était arrivé au petit matin, à cinq heures pour être précis, mais lui était debout depuis trois heures comme à chaque journée. Il était « du matin » comme on dit, une habitude héritée de son grand-père, Pierre-Yves, qu’il avait lui-même transmise à son fils, Pierre-Alexandre. « Pierre-A » de son surnom avait promis à son défunt chat Miaou de nommer sa fille Tifanny, promesse qu’il tînt trente années plus tard lorsque sa femme mit son enfant au monde, sauf que c’était un garçon. Au début, Tif’ s’amusait à raconter cette histoire en entier, histoire de faire comprendre à ceux qui s’interrogeaient sur son prénom à quel point sa famille pouvait avoir un raisonnement… particulier. Mais très vite il laissa tomber, préférant inventer à chaque fois une nouvelle légende.

- Bon, il y a tellement d’erreurs ici que je n’ai plus de papier, on repasse vers l’accueil !

- Vous savez, j’en ai sur moi monsieur…

- Non vous ne comprenez pas, soldat ! Votre papier n’est pas bon, il me faut le même type de papier que celui avec lequel j’ai commencé, pour que le tout reste uni, cohérent ! Han, l’autre avec son esprit de militaire ! La vie ce n’est pas seulement la guerre, les sabres et les armes à feu hein !

Pauvre lieutenant Délisse. Elle avait été désignée par Frost – le contre-amiral maitre des lieux, bande d’ignorants – pour suivre l’agent spécial Tifanny Redhawk dans son inspection surprise de la base. Les cernes sous les yeux de la jeune blonde ainsi que son irrépressible envie de s’allonger témoignaient du calvaire qu’elle vivait depuis plusieurs heures. Elle guida ainsi Tif’ jusqu’à la zone d’entrée de la base, où un groupe s’était réuni autour d’un soldat venu de l’extérieur, à en juger par la neige sur son manteau.

- Hey. HEY, hurla-t-il en claquant bruyamment des doigts. Qu’est-ce qu’il se passe ? Toi là, briefe-moi le rapport de la situation !

- Je… je ne suis pas soldat, j’habite en face, je suis venu livrer du lait !

[…]

Quelques minutes plus tard, Tifanny Redhawk apparut en personne devant la base de Seppen, accompagné d’un nombre important de soldats. La tête haute, la démarche droite, les mains dans les poches et l’air décontracté, il resta immobile et fit un léger signe de tête auquel les soldats présent répondirent en braquant leurs armes sur le duo et la boite métallique. Ainsi entouré de cette cinquantaine de soldats (sans compter les tireurs placés en hauteur, dans la base), l’homme au costume rouge vif osa alors hausser le ton.

- Erwin Dog et… un illustre inconnu, probablement un valet. Le duo aux couleurs de cheveux dubitatives ! Vous savez pourquoi ces soldats sont hostiles à votre égard ?

Comme s’il était sur le point de lever le voile sur un grand mystère, le très théâtral Tifanny Redhawk se rapprocha du duo en brandissant un dossier orné de la marque du gouvernement mondial, tandis que les soldats s’écartaient pour le laisser passer.

- Parce que la Marine s’est récemment mise d’accord sur une importante prime vous concernant. Juste lui, pas toi, l’inconnu, fit-il en s’adressant à… l’autre. Les avis de recherches devraient être publiés demain, normalement. Cependant je me mets à la place de ces soldats et je me dis qu’il vaut mieux attraper un criminel dangereux avant que sa prime ne sorte afin d’épargner au Gouvernement Mondial des dépenses inutiles.

Oui, l’Amirale Jasmine avait cassé les pieds de tout le monde. Oui, elle avait fait du zèle sur cette histoire en abusant de son statut pour la faire passer en priorité. Oui, ces ignares de militaires avaient la fâcheuse de tendance à se prendre pour le centre du monde et non, un agent spécial n’avait pas vraiment d’autorité sur les soldats de la Marine ; mais il avait mieux.

- Je me présente : Agent spécial Redhawk, Tifanny Redhawk, avec un seul f et deux n. Aucun commentaire sur mon nom, on ne choisit pas ses parents (vous vous appelez bien Dog) hum Breeeef, trois choix s’offrent à vous désormais.

Le regard de l’un des soldats se fit d’un coup bien plus menaçant.

- Fuir

Un soldat fit tournoyer sa lame, comme pour s’échauffer.

- Vous battre

Le lieutenant Délisse resserra lentement sa prise sur son arme, tandis que son index se posa sur la gâchette.

- Ou rester pour écouter ce que j’ai à dire. Si j’étais vous, je prendrais la proposition 3. La proposition 4 n’existe pas pour l’instant, mais vous pouvez participer au processus de création et l’inventer. Pas de proposition 5 par contre, je n’aime pas ce chiffre.



Tif’ est niveau 15. C’est un fonctionnaire qui travaille directement pour les hautes instances sans appartenir à une quelconque institution (comme Corgi dans le manga). Je le dis parce que vous c’est quelque chose que vous pourriez savoir à partir du moment où il se dit agent spécial.
La prime d’Erwin n’est pas du bluff.
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4035
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue651/1250[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ]   [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Icon_minitimeMer 15 Oct 2014 - 19:46

Remettre sa proie [2]

Je ne savais pas pourquoi, mais le fait que cet agent spécial ait appelé Mike un « illustre inconnu », ça m’avait passablement énervé. Non, en réalité j’étais presque fou de rage, et la seule chose qui me retenait encore était son discours sur une prime qui avait été mise sur ma tête. Je ne réalisais pas vraiment ce que cela signifiait, mais ce n’était pas le plus important. « Valet » ? « L’inconnu » ? Et mon pain dans ta gueule ? Mes pensées étaient embrouillées, mais mon Haki ne l’était pas. Dans toute la foule de personnes devant moi, je n’apercevais pas une seule personne capable de nous tenir tête. Je n’aurais pas exagéré en disant qu’un seul d’entre nous les aurait certainement décimés en un rien de temps. Pourtant, là encore, ce n’était pas une réflexion que je faisais à haute voix. J’allais même jusqu’à ignorer les pseudos attitudes menaçantes des soldats qui tentaient de s’échauffer. J’étais bloqué sur ses propos.

« - Premièrement, dis-je d’une voix lente et froide, une de ces voix qui préviennent de l’orage quand il va éclater. Ce gars que vous appelez ‘valet’ pourrait détruire votre base en moins de trente secondes chronos avec une seule attaque ! Franchement, je me méfierais d’un gars qui peut tout pousser, aux possibilités infiniment plus grandes que les miennes, alors si vous l’appelez encore comme ça… »

J’étais devenu rouge, mais au moins ça avait eu le don de me réchauffer. Miu me tapota violement la tête, comme pour me dire de me calmer, alors que des dizaines de canons étaient toujours braqués sur nous, certainement à présent plus concentré sur mon ami que sur moi. Enfin, j’imaginai bien la plupart hésité, mais je ne le vérifierai pas. Mon compagnon animal se reposa sur mon épaule discrètement, un sourire en direction de Mike. Tout en me tournant vers le fameux Tifanny Redhawk, je finis par m’excuser de m’être emporté en grommelant, avant de rajouter sur une voix plus fluette et surtout moins virulente :

« - Dog n’est pas mon vrai nom de famille, c’est moi qui l’ait choisi. C’est Ray mon nom de naissance, le nom de ma mère, elle n’était pas… Enfin, vous vous en foutez j’imagine. »

Toussotant, je souris. Cela me rappelait mon enfance. Enfin, je ne connaissais pas le nom de ma mère à cette époque, j’avais toujours porté celui de mon père. Pourtant, ils n’étaient pas mariés à ma naissance : Ce n’était qu’après celle-ci qu’ils avaient formulés leurs vœux avant de les réduire en poussières quelques années plus tard. Et pourtant… Cette mère qui avait appartenu au Gouvernement Mondial… Je finis par m’égarer un instant avant de revenir sur le sujet qui nous intéressait vraiment. Reprenant un visage sérieux, je touchai la caisse de la paume de la main avant d’en venir à ce qui m’intéressait réellement :

« - Fuir rendrait ce qu’on a fait jusqu’à présent inutile. Mettre nos vies en danger, capturer le Supernova Kotaro pour la sécurité des civils de Shabondy… Ainsi que pour sa prime… Mais nous battre n’aurait aucun sens. Nous ne sommes pas vos ennemis et ces fusils ne nous atteindront pas, ce serait une bataille que vous auriez perdu d’avance… Je ne sais pas ce qu’il en est pour mon camarade, mais je préférerais entendre ce que vous avez à nous dire. Vous pourrez ainsi peut-être pour nous dévoiler la raison qui a poussé la Marine à me mettre une prime sur la tête… »

Tout en parlant, j’avais étendu mon Haki jusqu’à ses limites. C’était ainsi que je pus sentir la présence rassurante de Cid dans un appartement, en train d’observer la scène discrètement. Bien sûr, nous ne serions pas venus sans couvrir nos arrières. J’espérais bel et bien que ces belles paroles suffiraient à convaincre cette personne de nous accueillir en tant qu’alliés… Et non pas en tant qu’ennemis.

Le froid avait recommencé à me mordre les oreilles. Miu, toujours sur mon épaule, laissa à nouveau échapper un de ses petits sons adorables, s'étirant légèrement avant de se remettre en position assise. Pour le moment, je ne pouvais qu’attendre. Attendre une réaction de Mike. Attendre une réaction de ce Tifanny Redhawk.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
Zackary J. Fawkes
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue38/75[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Left_bar_bleue3/350[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 0 B

[Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ]   [Présent] - Remettre sa proie [Pv : Mike & PNJ] Icon_minitimeDim 19 Oct 2014 - 13:55