Le Deal du moment :
AUKEY Écouteurs Bluetooth 5 sans Fil – ...
Voir le deal
22.69 €

Partagez
 

 Phoenix's Fall [Présent PV TnS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue52/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue879/1000Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeSam 11 Oct - 15:28


Phoenix's Fall ♠
❝ Il n'y a pas de lumière sans ombre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • Tengoku no Seigi a rencontré deux équipages sur Area Eleven. Danaé Frey, capitaine de l'un d'entre eux, a été enlevé par des membres de l'organisation d'Extinction qui, de surcroît, se sont permis de faire couler le MOT, le navire qui avait porté le Phoenix et ses compagnons sur Grand Line. L'équipage cherche donc à se venger, par tous les moyens possibles...







Présentation brève du personnage • Takeo Snow est le demi-frère de Nakata. Plus jeune, il est issu de la mère de ce dernier et d'un père d'une identité inconnue. Il a rapidement été délaissé par sa mère, qui se préoccupait énormément des aventures que traversait l'aîné. Après qu'elle soit morte de chagrin en constatant que son fils était devenu pirate, il a décidé de se venger et a monté l'organisation d'Extinction dans cette optique.


❝ Laisse-moi raconter ❞

Un bruit sourd se fit entendre, immédiatement suivi par une quinte de toux incontrôlée. Un râle d'agonie se perdit, rapidement dépassé par une effusion de sang qui s'étala au sol. Le Phoenix, à quatre pattes, venait tout juste de se faire frapper d'un coup de genou en plein abdomen. Si le coup n'aurait en temps normal probablement même pas suffi à le faire souffrir, c'était un véritable martyr qu'il traversait à ce moment-là : à cause des diverses balles en granit marin fichées dans son ventre, ce genre d'offensives était clairement bien plus douloureuses qu'elles ne devraient l'être. Takeo attrapa son aîné par les cheveux et l'envoya heurter un mur à quelques mètres de là. Ne pouvait rien faire pour se protéger, Nakata fut contraint de frapper ledit mur avec véhémence avant de retomber lourdement sur la pierre trop froide qui constituait le sol de cette grotte. Il était en bien mauvais état : le combattant ne pouvait empêcher son corps meurtris de trembler, de froid et d'agonie, et ses blessures, si elles n'étaient pas rapidement soignées, risquaient de s'infecter et de l'amener tout droit vers la mort. A vrai dire, si le forban n'avait plus traversé ce genre de mauvaises passes depuis belle lurette, cela ne lui avait pas vraiment manqué. Son fruit du démon, il s'y était accoutumé, comme une drogue douce, sucrée mais effroyablement vicieuse. Maintenant qu'il était démuni, il comprenait à nouveau pourquoi le commun des mortels se plaignait d'avoir une balle dans l'abdomen. Le Schichibukai tenta vainement de se redresser, mais le pied de son cadet vint le frapper en plein visage, le propulsant à nouveau contre le mur qu'il venait de quitter. Son dos frappa la pierre en premier, lui arrachant une nouvelle quinte de toux étouffée. Tentant difficilement de reprendre son souffle, le capitaine de Tengoku no Seigi jeta un regard froid à son frangin qui, mesquin, lui adressa un sourire aussi agréable que possible. Malheureusement, aussi sympathique pouvait être cet air qu'il arborait, le Fenice n'y voyait guère plus qu'une provocation ouverte et déplaisante. Il comprit qu'il avait raison de penser ainsi lorsque le pied de son assaillant le frappa à nouveau vers l'estomac, là où les balles de granit marin, plantées, ne cessaient de le tourmenter. Un énième râle de douleur en vin à franchir les lèvres du blondinet qui, mollement, laissa ses bras retomber le long de son corps pendant que son tortionnaire se désintéressait subitement de lui, arpentant la salle dans laquelle ils se trouvaient avec un air satisfait.

Tu sais, grand frère, je suis content de t'avoir parmi nous. J'imagine que les sentiments ne sont pas vraiment partagés, mais tu devrais te mettre à ma place ! Tu m'as volé mon enfance, cette période naïve et joyeuse, et tu m'as rendu un enfer tourmenté et esseulé à la place... Il fallait t'attendre à ce que ce genre de crimes ne reste pas impuni. C'est normal de récolter ce que l'on sème.

Respirant toujours aussi difficilement, comme si chaque inspiration se révélait être un véritable calvaire, le forban en profita pour se redresser lentement, tout en prenant appui sur le mur avec difficulté. Ses jambes, tremblantes, peinaient déjà à le conserver ainsi. Son regard balaya la salle, s'arrêtant un bref instant sur trois croix en bois entourées de chandelles non loin de lui. Sur celle de gauche se trouvait Danaé, la capitaine qu'ils étaient venus libérer. Elle était en piteux état, mais vivante. Ses jours ne semblaient pas en danger, malgré les divers hématomes qui parcouraient son corps. Cela dit, elle semblait avoir été privée d'eau et de nourriture depuis son enlèvement. Il était naturel, dans ces conditions, qu'elle ne soit pas capable de s'éveiller de son état de demie-inconscience. La croix centrale était vide, et Nakata songea rapidement qu'il s'agirait probablement de son futur trône. Enfin, la croix de droite était occupée par Damon, dans un état probablement aussi pitoyable que le Schichibukai : la large entaille qui le meurtrissait n'en finissait plus de libérer son liquide carmin, et il risquait de se retrouver en anémie s'il n'était pas soigné également. Autrement dit, même si, à eux trois, ils tentaient d'affronter ce malade mental qui les faisait traverser une aussi mauvaise passe, ils n'auraient certainement aucune chance de gagner. Pire encore : il demeurait le bras droit de ce dernier dans un coin de la pièce, un épéiste talentueux, pour ce qu'en avait vu le Phoenix. Le seul moyen de sortir de cette foutue grotte était donc d'attendre un coup de main extérieur... Mais était-ce vraiment raisonnable ? Si Holly affrontait actuellement Misa, il y avait fort à parier pour que le reste de l'équipage ait également trouvé une poignée d'adversaires dignes. De ce fait, en y réfléchissant davantage, le musicien comprenait vertement qu'il n'allait pas avoir de renforts avant un petit moment. Regrettant la disparition d'Hato quelques semaines plus tôt, le Fenice entreprit de faire un pas en direction de son frère, chancelant dangereusement lorsqu'il quitta son appui. Tombant à genoux, le combattant comprit que son corps était à bout. Si seulement il pouvait trouver un moyen de retirer ce foutu granit marin...

Tu es tellement prévisible, grand frère... Je savais que tu allais te jeter dans la bataille à corps perdu, quitte à être celui qui en souffrirait. Tu es trop peu réfléchi, tu vois. A cause de toi, Damon souffre. Et il n'est pas le seul. Holly, Méliandre, et tous tes sbires donnent leur vie en ce moment-même pour te fournir un tant soit peu d'espoir. Quelle bande de merdes.

Tout en parlant, Takeo s'était rapproché avec lenteur de son aîné, un sourire malsain fixé sur le visage. Il savait que ce genre de discours avait le don de torturer les esprits faibles : le capitaine de Tengoku no Seigi en faisait assurément partie. S'attacher émotionnellement avec ses hommes de main, quelle idée sotte ! Enfin, c'était grâce à cela que le cadet avait pu réaliser l'objectif qu'il nourrissait depuis sa plus tendre enfance : il n'était donc pas question de regrets. S'arrêtant à moins d'un mètre de son ennemi sempiternel, le hors-la-loi attrapa les cheveux de ce dernier pour le forcer fermement à le regarder droit dans les yeux. Il prit alors la parole, une fois de plus, la voix teintée d'une touche de mesquinerie des plus désobligeantes :

Faibles. Vous êtes tous incroyablement faibles. J'ai eu plus de mal à ranger cette gourde de Misa de mon côté qu'à vous faire tomber dans mon piège. Pathétique. Et maintenant, vous allez mourir. Tous, les uns après les autres. Votre sang ira recouvrir Time End et...

Nakata cracha soudainement au visage de son geôlier avant de le regarder avec malice et impertinence, comme il savait si bien le faire :

En attendant, c'est ta face qu'il recouvre, gros malin. Soit dit en passant, il serait bon de remarquer que c'est uniquement grâce à tes larbins que tu as été capable de gagner cette bataille. Misa t'a fourni du granit, je présume ? Ton sbire, là-bas, a vaincu Damon seul ? Où étais-tu, pendant que tes esclaves réalisaient leur labeur ? Pendant qu'ils capturaient Danaé, sur Area Eleven, et coulaient le MOT ? Tu prends des grands airs, tu fais preuve d'arrogance et d'outrecuidance, mais au final, tu n'as rien fait. Non... Tu n'es rien. Crois moi, de nous deux, le plus pathétique, ça n'est certainement pas moi.

Les mâchoires de Takeo se serrèrent subitement tandis qu'il raffermissait sa prise sur les cheveux de son demi-frère. Avec virulence, il envoya ce dit demi-frère droit vers un mur à l'opposé de la salle. Le Phoenix n'eut pas le temps de retomber au sol, ayant tout juste percuté le mur, que le poing de l'autre blond frappa soudainement son ventre, le ramenant vivement vers le mur qu'il venait tout juste de quitter. La puissance du choc fut telle que la pierre derrière le dos du Schichibukai se fissura tandis que Nakata crachait une nouvelle gerbe de sang, les paupières écarquillés et le visage figé dans une expression de douleur inqualifiable. Ses genoux touchèrent à peine le sol que le poing du Snow se leva une nouvelle fois, lui adressant un puissant coup au niveau de la mâchoire. La scène se poursuivit ainsi pendant quelques secondes, durant lesquelles le cadet déversait sa haine et sa rage sur le corps de son aîné, brisant les os et marquant la chaire sans aucune retenue. A chaque assaut, une nouvelle effusion de sang venait accompagner les précédentes, tant et si bien qu'à la fin de ce triste théâtre, la chevelure autrefois dorée du musicien avait viré par endroit au rouge. Ledit musicien reprit difficilement son souffle tandis que son assaillant faisait les cent pas, ne parvenait vraisemblablement pas à reprendre son calme après un tel affront. Toutefois, le chef d'Extinction en vint à arrêter son manège après quelques instants et fit signe à Heisuke, son bras-droit. Ce dernier vint attraper le Phoenix sans aucun ménagement et alla l'attacher à la dernière croix libre, plantant ensuite deux pieux dans les avants bras du Fenice pour le maintenir en place. Après un nouveau cri tout juste retenu, le pirate ferma les paupières et écouta Takeo prendre la parole :

Je ne vais pas te tuer tout de suite. Je vais déjà ordonner à mes pions de ramener les corps de tes sous fifres devant toi. Je ferai en sorte de les meurtrir une nouvelle fois avant de les jeter aux bêtes sauvages. Et ensuite, je t'arracherai la carotide, et je prendrai un malin plaisir à te regarder te vider de ton sang. Le programme te convient, n'est-ce pas ? Enfin, ça n'est pas comme si tu avais ton mot à dire...

Takeo arqua un sourcil interrogatif tandis que son prisonnier arborait un sourire satisfait et fier, comme s'il appréciait la situation à sa juste valeur. Nakata en vint même à rire un court instant, malgré la douleur qui s'emparait de son abdomen à chaque respiration, à chaque contraction de ses muscles et de ses organes. Il ouvrit ensuite les paupières, à nouveau, en jeta un regard teinté d'une lueur de défi à son frère :

Tu ne comprends pas. Tu ne comprends rien. Ton plan ne se déroulera pas comme tu le souhaites... Et tu sais pourquoi ?
Parce qu'ils gagneront.



© Halloween


Ordre de passage dans l'immédiat : Holly - Lorn - Fran !

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue35/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue224/250Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeDim 12 Oct - 14:19



❝ Phoenix's fall
• feat. Tengoku no Seigi •



Ce couloir me semblait effroyablement long. Le manque d'éclairage devait sans doute jouer un rôle dans cet impression, pourtant j'avais la sensation d'avoir marché une bonne dizaine de minutes déjà. Et toujours pas d'éclairage à l'horizon. Rien que le noir complet. La douleur à mon crâne, liée à mon haki, me fit grimacer, tandis que celle à mon ventre n'était plus qu'un lancement sourd, désagréable. A croire que mon corps commençait à s'habituer au fait d'être frappé à cet endroit. Pressant le pas, ma main restant tout de même au contact de la pierre froide afin de garder un point de repère, je lâchai un juron. Je n'avais pas le temps de jouer dans ce couloir. Il me fallait aller vite, récupérer Nakata et Damon et me tirer d'ici. Ou, au moins, les mettre à l'abri avant de revenir et tuer les responsables. Il n'y avait pas besoin d'une quelconque pitié pour des individus comme ça. Et je n'allais certainement pas faire l'erreur de les laisser en vie. Surtout cet épéiste à deux berrys. Lui arracher son sourire arrogant serait sans doute mon plus grand plaisir. Un peu comme ce que j'avais fait à l'autre fille. Je l'avais tué, sans hésiter. Je l'avais tué pour protéger les personnes que j'aimais. Celle que j'étais, avant, n'aurait jamais pu faire cela. Après tout, je n'avais tué qu'une seule personne durant mon périple sur Grand Line : celui qui avait arraché ma mère à ce monde. Qui avait osé me l'enlever. C'était la seule que j'avais réussi à venger. Même pour Len, j'avais échoué. Le responsable de sa mort n'avait pas été retrouvé, et je n'avais pas été en assez bon état pour faire mes recherches moi-même. Après tout, à sa mort, j'avais plus que péter un plomb. En fait, j'avais beaucoup plus tué qu'une seule personne. Le tigre, les mercenaires. Tout ce sang versé pour me défendre ou bien pour laisser échapper mon excès de rage. Cette fille n'était qu'une personne à ajouter sur cette liste. Une liste qui commençait doucement, mais sûrement, à s'allonger. Et je comptais bien ajouter deux autres personnes sur celle-ci.

Dans le fond, Len était le déclencheur. C'était pour lui que j'avais tué le tigre. Pour lui aussi que j'avais laissé échapper ma colère et ma tristesse, tuant au passage des mercenaires. Et si j'avais tué cette fille, ce n'était pas tant pour protéger les vivants, mais aussi pour me dire que je pouvais garder le contrôle, que les responsables de mon malheur ne pouvaient plus s'échapper. Qu'un jour, je pourrais trouver celui qui avait tué Len et lui rendre cette balle en pleine tête. Ce noiraud de malheur était le déclencheur oui, mais ce n'était pas plus mal dans le fond. Il fallait bien que je me réveille à un moment, que je me rende compte que ce monde n'était pas peuplé d'êtres gentils. Que pour survivre, tuer son adversaire est la meilleure chose à faire. Nakata souhaitait la justice, j'étais donc sur le bon chemin. Même si la justice que je souhaitais infliger était celle que me dictait mon instinct. La raison n'avait pas vraiment sa place ici.

C'est un point lumineux qui m'indiqua que j'arrivais au but. Secouant légèrement la tête pour me sortir de mes pensées, je formai un renard, grimpant sur son dos avant de le laisser filer. Avec lui, j'allais pouvoir aller plus vite. Avec lui, je pourrai atteindre Nakata et Damon plus rapidement. Les sons arrivèrent avant l'image. Ils semblaient parler. Jusqu'à ce que le silence reprenne le dessus, jusqu'à ce qu'un léger cri se fasse entendre. Fronçant les sourcils, mes poings se serrèrent. Ils n'avaient pas le droit de toucher à Nakata. Tout simplement pas le droit. J'approchai, j'y étais presque. L'entrée n'était plus qu'à quelques mètres. Une personne reprit la parole, mon cerveau réussissant à capter quelques mots. Corps, sauvages, carotide. Rien de bien rassurant. Jusqu'à ce qu'un rire se fasse entendre et que la voix de Nakata parvienne distinctement à mes oreilles. Il n'y avait pas à dire, le son se répercutait magnifiquement bien sur ces murs de pierres. Ses paroles me firent sourire. Il croyait enfin en notre victoire. Et il avait raison d'y croire.

Mon renard donna une dernière poussée sur ses pattes arrières, nous faisant faire un bond jusqu'à atterrir dans cette pièce. L'éclairage me fit froncer les sourcils, m'éblouissant quelque peu. Jusqu'à ce que mon regard se pose sur les croix et que mon cerveau réussisse à analyser ce que je voyais. Nakata était là. En piteux état, mais il était là. Damon aussi, ainsi qu'une fille que je ne connaissais pas. Tous marqués par des coups. L'autre arrogant était là également, ainsi que le chef. Et ils étaient sur ma route.

« Tu vois, tu arrives finalement à croire en nous, Nakata. »

Malgré la légèreté de mes propos, je n'arrivais pas à sourire. Le voir ainsi, avec autant de sang sur lui, me donnait envie de faire payer ces types au centuple. Ils allaient souffrir, assurément. D'un bond, je descendis du dos de mon renard, laissant mon regard se porter un court instant sur mes mains et mes jambes. Je n'avais pas fait dans la dentelle avec l'autre, son sang en était la preuve. Il y avait bien trop de sang sur moi, d'ailleurs. Ces vêtements étaient fichus.

« Maintenant que votre copine est hors jeu, à qui le tour ? »

Il me fallait juste éloigner ces types de ces croix, passer et administrer les premiers soins. J'avais juste besoin d'un peu de temps. Un tout petit peu. Envoyant dans un premier temps de la neige dans tout l'espace de cette pièce, j'usai ensuite de Kamakita, formant ainsi une faux, la faisant tournoyer dans ma main. J'étais prête à attaquer et à riposter. J'étais prête à tout pour les sauver. Même à mourir.

Techniques:
 

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue47/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue226/750Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 13 Oct - 17:37







Phoenix's Fall













Après plusieurs minutes d’un combat intensif le jeune homme avait arraché une victoire bien méritée, laissant inconscientes et blessées les deux demoiselles qui s’étaient opposées à lui avec une vaillance et un acharnement qui ne pouvaient forcer le respect. Si d’ordinaire le jeune homme essayait de ne pas avoir de sympathie pour des adversaires sans pour autant les diaboliser non plus, étant le plus neutre possible, il ne pouvait pas ne pas reconnaître quand un adversaire était digne de respect ou de louanges. Malgré le fait qu’elles aient été en supériorité numérique tout le long du combat ces deux femmes ne s’étaient pas reposées sur leurs lauriers en pensant que ce serait un compagnon facile, bien au contraire elle avaient redoublé d’ingéniosité et de coordination pour tenter de défaire leur adversaire, faisait fi de la douleur ou du froid mordant auquel elles devaient faire face.
Elles n’avaient rien lâché même en voyant que leur supériorité numérique n’était pas suffisante pour venir à bout du bretteur, elles n’avaient pas baissé les bras en voyant que non seulement il résistait à leurs assauts mais qu’il leur donnait du fil à retordre, et par-dessus tout la seconde demoiselle ne s’était pas démontée un seul instant en voyant sa camarade mordre le tapis. Si certains auraient pris cela pour un dédain complet vis-à-vis de toute vie autre que la sienne, le jeune homme voyait cela comme l’accomplissement d’un objectif qui était bien plus grande et importantes pour elles que la santé de l’une ou de l’autre. Elles étaient prêtes à mettre leur vie en jeu pour un idéal, un objectif, un avenir…comment Kyoshiro pourrait-il ne pas être impressionné par un tel mental d’acier ? Pour un combattant le mental faisait 50 % du boulot.
Même s’il n’avait pas aimé la façon dont les choses avaient tournées, même s’il n’aimait pas ce qu’il avait dû faire pour s’en sortir de ce combat, il avait dû accepter de devoir blesser autrui pour pouvoir mener à bien son propre objectif. Dans son moment le plus désespéré, lorsque ses talents ne bretteurs en semblaient plus être suffisants pour percer la coordination de ses opposantes, malgré les voix qui martelaient sa tête, une lueur était née de ce désespoir et le jeune homme s’était rappelé ce qu’il avait oublié depuis longtemps : il était fort.
Un gardien l’avait aidé à s’en souvenir, un ange posé sur son épaule lui avait tendu une main quand il en avait le plus besoin et lui avait ouvert les yeux sur tout le potentiel qui grondait au plus profond de son âme. Qui était vraiment cet ange gardien ? Le garçon ne le savait pas mais il bénissait sa présence, peut-être pourrait-il dialoguer de nouveau avec lui une fois que tout serait terminé, mais pour l’heure il y avait quelque chose de bien plus pressé sur le feu.
Suivi de ses deux compagnons d’infortunes qui l’avaient aidé à nettoyer le terrain, le jeune homme courrait à présent à travers la neige et il recommençait à entendre ces voix qui tordaient et étiraient son cerveau dans tous les sens, comme un chewing-gum trop peu malléable, signe que l’adrénaline commençait à retomber. Il le ressentait dans son corps, il ressentait le besoin de reprendre son souffle, il ressentait la coupure sur le côté qui ne saignait plus et, par-dessus tout, il ressentait la douleur dans sa poitrine. Dans les derniers instants du combat son adversaire ne s’était pas démontée et l’avait frappé au torse de toute sa puissance et si, au début, l’adrénaline avait atténué la douleur, désormais le jeune homme avait l’impression que sa cage thoracique était en feu et que ses os avaient été enfoncés plus profondément dans son corps. C’était désagréable mais c’était surtout douloureux si bien que chaque respiration était pénible, comme une vieille blessure au genou qui le lançait à chaque nouveau pas.
Mais qu’importe ! Il ne pouvait qu’imaginer la douleur de la demoiselle pour qui il était là. Il ne pouvait qu’imaginer la douleur ressentie par ses nouveaux camarades lorsqu’ils furent attaqués par surprise. En comparaison sa douleur n’était rien, rien du tout, pas plus qu’un aphte comparé à une blessure ouverte et suppurante. Déboutonnant le premier bouton de sa chemise grise pour se donner un peu plus d’air, le garçon pénétra dans ce long et sombre couloir dans lequel ses bruits de pas sourds faisaient échos aux voix dans sa tête, rendant sa concentration que plus difficile. Mais, comme tout à l’heure, il espérait que le feu du combat chasse ces voix et lui permette de se concentrer sur la chose la plus importante pour le moment : secourir la demoiselle.

Si arrivé au bout du couloir il n’entendit que la toute dernière phrase qu’il identifia comme venant de son capitaine, le garçon s’arrêta à l’entrée de cette pièce et reconnu rapidement une demoiselle qu’il n’avait croisée qu’une seule fois. Elle semblait être venue pour donner un coup de main, ce qui était appréciable, mais bientôt le garçon se rendit compte qu’il devrait sauver plus d’une seule personne ici, rendant sa tâche autrement plus compliquée. Ils étaient trois, trois eu mauvais état et incapable de bouger par eux-mêmes mais si la tension était en train de monter c’était surtout à cause de ceux qui devaient être responsables de toutes ces blessures.
Laissant sa main reposée contre le manche de son premier sabre, sur son flanc gauche, le garçon leva le regard à l’attention des trois individus accrochés au croix et leur lança sur un ton qui ne souffrait d’aucune hésitation :

« Ne bougez pas de là, ce ne sera plus très long. »

Quoi ? Il avait bien le droit d’avoir un peu d’humeur compte tenu de la situation, non ? Certes les trois ne pourraient pas bouger même s’ils le souhaitaient, mais ce bon mot pourrait détendre l’atmosphère et montrer à leurs deux tortionnaires qu’ils n’avaient pas peur d’eux. Certes le jeune niais était conscient de leur force supposée, sans quoi le capitaine ne serait pas dans pareil état, mais s’abandonner à la part était un choix qu’il avait décidé de ne pas faire aujourd’hui. Tournant la tête vers sa camarade qu’il ne connaissait que très peu pour qu’elle n’ait aucun doute quant à la détermination de son partenaire, ce dernier reporta ensuite son attention sur le petit homme proche du capitaine…allait-il sortir un bon mot sur le sort qui les attendait et les souffrances à venir, ou serait-il un peu plus original ?








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
Ja'far Al-Ta'ir
Messages : 643
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue37/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue216/350Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 13 Oct - 20:59

Phoenix's fall


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






« C’est bon, t’es suffisamment remis sur pieds ? »

« Ouais, ça ira ! J’ai pas l’air comme ça, mais je me remets assez vite de mes blessures ! »

« Mmh.. C’est toi qui le dis. T’as quand même failli nous faire tuer. »

« C’est bon j’te dis. J’suis un cafard, on m’écrase pas comme ça. » dis-je en souriant

Penché sur le rebord du pont, je profitais des quelques instants restants pour admirer le paysage enneigé de Time End. Grâce aux deux jeunes femmes que j’avais pu rencontrer au sommet de la montagne où l’affrontement avait eu lieu, j’étais plus que remonté. Bien évidemment, je ne m’étais pas remis totalement de mes blessures mais, c’était tout de même suffisant pour ce qui m’attendait par la suite. A vrai dire, je n’avais aucune réelle idée de ce qui allait se passer, je ne connaissais guère les nouveaux compagnons de Nakata et surtout.. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Les jeunes femmes ne m’en avaient pas dit plus d’ailleurs, si ce n’est que Nak n'était toujours pas revenu et qu'une de leurs amis s'était fait capturer. Malheureusement.. Je ne prenais pas ce petit souci à la légère.

De ce fait, prenant cela très à cœur, je descendis du navire accompagné de mes deux guérisseuses, prêt à en découdre. Celles-ci, ayant l’air de connaître la position de leurs camarades, partirent devant, m’indiquant de les suivre. Toutefois.. Quelque chose de particulier nous interpella alors que nous nous trouvions sur le chemin désiré. Quelques traces de sang, ainsi que le bandeau de Nakata. Apparemment, celui-ci avait été emmené au même endroit que l’autre fille. Un petit groupe prisonnier.. Cela ne m’indiquait rien qui vaille. Mais je continuais à marcher, sans broncher, jusqu’à ce que l’entrée d’une grotte ne se profile devant nous. Voyant une lueur lointaine, nous entrâmes alors, jusqu’à ce que nous finissions par déboucher sur une grande salle où plusieurs personnes se trouvaient. Parmi elles : Nakata, crucifié sur une croix en bois relativement grande, à côté de deux autres. Mais ce n’était pas tout, là où je me trouvais, il y avait également un homme et une femme. D’ailleurs, plusieurs « créations » enneigées se trouvaient là, non loin de notre position. Sûrement dues à un fruit du démon…

Arrivant donc, décontracté, je baissai la tête en déposant la main sur mon couvre-chef.

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] 591797imageFran


« Tu es dans le mal on dirait.. Phénix. » lançais-je, un léger sourire sur le visage, marquant le plaisir de le retrouver





Dernière édition par M.Black Fran le Lun 20 Oct - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue52/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue879/1000Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeMar 14 Oct - 21:09


Phoenix's Fall ♠
❝ Il n'y a pas de lumière sans ombre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • Tengoku no Seigi a rencontré deux équipages sur Area Eleven. Danaé Frey, capitaine de l'un d'entre eux, a été enlevé par des membres de l'organisation d'Extinction qui, de surcroît, se sont permis de faire couler le MOT, le navire qui avait porté le Phoenix et ses compagnons sur Grand Line. L'équipage cherche donc à se venger, par tous les moyens possibles...







Présentation brève du personnage • Takeo Snow est le demi-frère de Nakata. Plus jeune, il est issu de la mère de ce dernier et d'un père d'une identité inconnue. Il a rapidement été délaissé par sa mère, qui se préoccupait énormément des aventures que traversait l'aîné. Après qu'elle soit morte de chagrin en constatant que son fils était devenu pirate, il a décidé de se venger et a monté l'organisation d'Extinction dans cette optique.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Tu vois, tu arrives finalement à croire en nous, Nakata. Maintenant que votre copine est hors jeu, à qui le tour ?

Elle était là. Nakata qui jusque là n'avait pas été capable de regarder autre chose que son frangin redressa son visage avec grand peine à cause de la posture physique dans laquelle il se trouvait et posa ses yeux sur la silhouette d'Holly. Même s'il ne pouvait pas la voir parfaitement à cause de la fatigue et de la douleur qui ne cessaient d'embrouiller sa vision, le Phoenix était convaincu qu'elle allait bien. Et malgré les diverses traces de sang qui laissaient présager d'un destin funeste pour Misa, il sentit un soulagement exaltant s'emparer de lui. A vrai dire, même s'il lui avait fait entièrement confiance, il n'avait pu se débarrasser de cette désagréable impression qu'elle risquait de ne pas faire le poids, en toute logia qu'elle était. Désormais, ce sentiment odieux appartenait au passé, et il comprenait à présent que la Rose faisait désormais irrémédiablement partie du haut du panier de la première partie de Grand Line... A son instar. Ses premières impressions quant à l'évolution de la demoiselle suite à ses aventures personnelles semblaient se vérifier doucement : elle semblait plus sérieuse, plus froide, mais plus concentrée, courageuse et tenace. C'était une bonne chose pour un combattant qui s'apprêtait à franchir Red Line, il ne pouvait pas dire le contraire... Surtout au vu de la situation dans laquelle il se trouvait. Takeo, de son côté, laissa un sourire malsain envahir son visage, une fois de plus, et se tourna en glissant ses mains dans ses poches pour faire face à la pirate, à quelques mètres de lui. Le demi-frère du Fenice s'avança de quelques pas, histoire de se rapprocher un peu de ladite pirate, et s'arrêta à quelques mètres en penchant doucement la tête, tout en prenant la parole avec amusement :

Je vois que la fête est sur le point de commencer... Mais attendons tes camarades, veux-tu ? J'ai peine à croire que tu pourras t'occuper de nous deux toute seule... Même si tu sembles avoir été capable de tuer Misa seule, elle restait manipulable et... Terriblement faible.

Comme il semblait l'avoir anticipé, certainement grâce à un haki de l'observation excessivement efficace, d'autres personnes vinrent rapidement les rejoindre. Les premiers à arriver furent Kyoshiro, Kernoza et Alidia, qui se mirent rapidement aux côtés d'Holly pour prendre l'avantage en terme numérique. Même si les choses semblaient se compliquer dangereusement pour le chef d'Extinction, ce dernier se contentait de garder un sourire et une attitude relativement calme, comme s'il gardait toute la situation sous son contrôle. Puis ce furent à Fran, à Héléna et à Iliana d'arriver, se plaçant tous également au côté des autres membres de Tengoku no Seigi. Même si Nakata resta parfaitement silencieux, conservant ses forces au maximum pour tenter de suivre le combat en temps réel, il fut surpris de voir son ancien compère aux côtés de ses camarades. Il le pensait sur Shabondy, à vrai dire... Mais le voir ici était quelque part source d'un immense soulagement. Fran avait été son compagnon d'arme et était un combattant fiable. Le Phoenix s'était souvent entraîné avec son jeune ami, et les capacités de ce dernier n'étaient pas dérisoires. Avec les deux logias à ses côtés, et sans compter le reste des forbans, il pouvait tenter de reprendre les choses en main... Toutefois, il était trop tôt pour se réjouir, et le Schichibukai ne le savait que trop. Il ne connaissait pas lui-même la puissance de son demi-frère, mais la redoutait fermement. Si un homme était capable de faire face à un tel groupe tout en conservant son sang froid, c'était forcément qu'il avait des raisons de demeurer calme. Sa puissance devait être terrifiante... Le Fenice n'avait plus qu'à espérer que ses alliés sauraient conserver leur calme pour tirer le meilleur de la situation et de l'affrontement.

Après un instant de calme, Takeo, toujours les mains dans les poches dans une posture relativement méprisante et arrogante, prit la parole, son sourire prétentieux toujours bien en évidence sur son visage déformé par la démence qu'il semblait éprouver en fixant les camarades du Phoenix :

Bien, maintenant que tout le monde est là, nous allons pouvoir commencer. Avant toute chose, j'aimerais nous présenter, moi et mon collège ici présent, à ceux qui ne nous connaissent pas encore. Je suis Takeo Snow, chef de l'organisation d'Extinction... Et Heisuke Sotaro est mon bras-droit. Oh, et je suis également le demi-frère de Nakata. J'espère que nous apprendrons à nous connaître... Pour le quart d'heure qu'il vous reste, tout du moins.

Je me tape de tes provocations, de tes palabres et de ton arrogance, gamin. T'as un choix à faire. Soit tu pries pour ta vie et tu libères nos camarades sans faire plus d'histoire, soit on te fera regretter ton imprudence. C'est aussi simple que ça.

Takeo arqua un sourcil, manifestement intéressé par les propos du bretteur, mais resta tranquillement planté là, les mains dans les poches, ne semblant pas plus convaincu que cela. Kernoza arbora soudainement une mine plus renfrognée et contrariée, dégainant soudainement son arme et se propulsant droit vers le chef d'Extinction avec une vitesse surprenante et inimaginable, alors que la position de ses pieds semblait rendre ce genre de déplacement totalement impossible. Il venait de montrer qu'il n'était pas un adversaire lambda, et qu'il ne fallait par conséquent pas le prendre à la légère. Malheureusement, son offensive, aussi surprenante fut-elle, fut rapidement avortée à cause de l'intervention d'un homme resté discret jusque là : le bras droit du Snow bloqua la lame de l'épéiste de la sienne avec calme et sérénité, ne semblant pas éprouver de quelconque difficulté à réaliser une telle prouesse. Les deux guerriers se séparèrent soudainement en repoussant l'autre avec force et l'allié de Tengoku no Seigi prit la parole à l'intention, cette fois, de ses camarades :

Héléna, Iliana et moi-même nous occuperons de l'épéiste. Dégommez le chef rapidement. Les autres ont besoin de soin, aussi vite que possible. Ne perdez pas de temps avec des concepts désuets comme la pitié, il n'en éprouvera aucune à votre égard.

Il s'agissait plus là de conseils que d'ordre, et ce malgré la place que le forban possédait au sein de son équipage. En effet, ce dernier était également capitaine, et cela expliquait probablement pourquoi il s'était senti obligé de prendre les devants... A fortiori lorsqu'on considérait le lien privilégié qu'il entretenait avec Danaé, également retenue prisonnière sur l'une des trois croix. Quoi qu'il en fut, Héléna et Iliana vinrent bientôt se joindre à lui et le quatuor s'écarta vivement du reste de la scène, à grands coups d'épées et de dagues. Si personne ne semblait pouvoir prendre l'avantage dans l'immédiat, il ne fallait pas sous estimer la supériorité numérique du côté de Kernoza et de ses deux camarades : ils allaient probablement s'en sortir aisément s'ils ne réalisaient pas d'idiotie.
Demeuraient désormais face au leader de l'organisation criminelle un groupe constitué de combattants relativement hétéroclites. Holly et Kyoshiro possédaient des logias aux pouvoirs destructeurs indéniables tandis que Fran jouait quant à lui d'un zoan efficace pour améliorer ses capacités physiques. Alidia, qui ne possédait pas de fruit, n'était toutefois pas sans reste : son maniement des couteaux était suffisamment dangereux pour tuer n'importe quel être humain normalement constitué... La perspective d'un quatre contre un semblait faire jubiler Takeo qui se contenta toutefois de prendre la parole, dans un premier temps tout du moins :

Nous voilà donc en comité restreint ! C'est déjà beaucoup plus appréciable... Enfin, avant de passer aux choses sérieuses, étant donné que vous êtes tous des camarades privilégiés de l'ahuri derrière moi, je vais prendre le temps de vous expliquer quelque chose. Ou plutôt deux choses. Tout d'abord... Toi.

Imageant ses propos avec fluidité, le jeune blond pointa Holly du doigt, ne perdant rien de sa bonne humeur presque déplacée et insultante pour ceux qui se trouvaient face à lui. Il enchaîna sans perdre plus de temps, prenant même le luxe de fermer les paupières et de croiser les bras, démontrant clairement qu'il n'avait aucunement peur des forbans qui lui faisaient face :

Je dois te remercier. Misa aurait été, tôt ou tard, une épine douloureuse dans mon pied. J'ai dit tout-à-l'heure que cette fille était faible, mais il ne faut pas l'entendre dans le sens populaire. Elle était forte et talentueuse, tu es mieux placée que quiconque pour m'approuver, d'ailleurs. Mais sa faiblesse ne venait pas de ses caractéristiques physiques... Au contraire. Si tu as pu la vaincre, c'est à cause de lui.

Le Snow se retourna et pointa le Fenice du doigt, lequel peinait à lui jeter un regard haineux et colérique. Mêler Misa à tout cela n'était vraiment pas de son goût, et si ce qu'il disait était vrai, si Holly avait bel et bien tué cette chimère de son jadis, le Phoenix louait les dieux pour être alors fermement attaché et sous l'emprise du granit marin. Même s'il avait pensé cette fille morte pendant des années, et même si elle avait été odieuse ces derniers jours en s'alliant à Extinction, elle était quelqu'un qui avait contribué à faire de lui ce qu'il était actuellement. Autrement dit, le Shichibukai la considérait presque comme une amie... Ce qui n'était pas le cas de son prétendu demi-frère, qu'il haïssait en revanche de tout son cœur. Ne semblant pas se formaliser pour si peu, Takeo enchaîna en posant à nouveau son regard sur ses ennemis du moment :

Elle l'aimait. Follement. Elle ne vous voulait aucun mal, aussi étonnant cela puisse-t-il paraître. Elle ne voulait que son bien. La manipuler n'a été qu'une histoire de minutes. Elle a eu beaucoup de mal à entendre parler en bien de son amant... Comprenez, ça n'est pas tous les jours que la marine dépeint un portrait avantageux d'un forban de son type ! De fait, je n'ai eu qu'à lui faire croire que vous étiez ceux à cause de qui son cher et tendre était devenu malsain. Elle m'a pris au mot, à cause de notre lien de parenté. Et jusqu'au dernier moment, elle a fermement cru que je voulais ramener mon grand frère adoré du côté de la justice... Quelle gourde. En bref : je te remercie, Holly. En la tuant, tu m'as été bien plus utile que tu ne saurais le mesurer.

Takeo fit alors craquer sa nuque, en faisant tourner sa tête lentement. Il ôta sa veste vivement et la jeta sur le côté avant de fermer les paupières à nouveau, se concentrant vraisemblablement plus que jamais :

La seconde chose est la suivante : devinez qu'elle est la chose que Nakata et moi-même partageons, en plus de notre sang ?

Il eut à peine terminé de parler que ses traits se déformèrent soudain. Il en vint à prendre une vingtaine de centimètres pendant que ses muscles se formaient plus nettement et que sa peau elle-même virait au rouge. Sa bouche tordue en un sourire malsain se transforma progressivement en un bec acéré duquel s'échappa un nuage de vapeur. Ses ailes imposantes prirent alors place au niveau de ses omoplates, d'un blanc pur et éclatant. Pour finir, des flammes s'animèrent soudainement à la place de sa chevelure dorée, tandis que ses ongles devenaient plus crochus, rappelant étrangement la force des serres de certains rapaces :

Notre catégorie de fruit du démon...



© Halloween



Illustration complète pour le fruit de Takeo, Tori Tori no Mi mythique version Garuda :
http://fc00.deviantart.net/fs27/f/2008/074/5/0/GARUDA_by_gotgituey.jpg

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue35/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue224/250Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeMer 15 Oct - 20:26



❝ Phoenix's fall
• feat. Tengoku no Seigi •



M
isa. Je pouvais maintenant mettre un nom sur le visage de cette obsédée que je venais de tuer. Cette information me permettait de la désigner autrement que par « obsédée », même si c’était plus qu’inutile. Elle était morte, il n’y avait pas à épiloguer là-dessus. Pourtant, les paroles de ce type me firent tiquer, tant au niveau du mot « camarades », qu’au fait qu’il me juge trop faible pour les vaincre tous les deux. Certes, il serait plus qu’idiot que de penser que je pouvais le faire, mais se l’entendre dire était quelque chose de désagréable. Surtout de la part d’un morveux comme lui. Mes poings se serrèrent à la vue de son air suffisant. Finalement, ce n’était pas forcément l’épéiste le plus arrogant des deux. Il était plus qu’un féroce concurrent à ce petit jeu. Ce sourire avait le don de me donner des envies de meurtres. Détachant mes yeux de ce blond, mon regard se porta alors sur les croix, et plus précisément sur Nakata. Je devais le sortir de là, lui et les autres. Je devais le faire rapidement. Pourtant, je n’allais pas avoir à le faire seule. C’est le crissement de la neige qui me fit réagir, me faisant tourner la tête vers les nouveaux arrivants. Trois personnes, dont la fille de Graou et le mec spécial de cette même île. Le troisième était inconnu au bataillon, mais sûrement de notre côté, vu qu’il accompagnait les autres. Enfin, je l’espérais. Se faire prendre en tenaille par des ennemis n’était pas la meilleure chose qui soit. Dans tous les cas, si nous étions alliés, Nakata n’avait pas perdu de temps pour recruter d’autres personnes. A croire qu’il voulait monter une armée. Une armée avec des imbéciles. Les paroles du type de Graou me firent grimacer, tandis que je lui jetai un regard noir. Nous n’étions pas là pour faire dans l’humour. Nous étions là pour tuer ces deux types et soigner nos blessés.

Une deuxième salve de combattants ne tarda pas, tandis que, là aussi, un type semblait vouloir faire dans l’humour. Oui, le capitaine avait opté pour des imbéciles. C’est la voix de l’arrogant qui me ramena sur terre, m’arrachant un léger sourire en coin. Il était tellement sûr de lui que cela en devenait pathétique. Enfin, jusqu’à ce qu’il parle d’un lien de parenté avec Nakata, me faisant tourner les yeux vers le concerné. Une chevelure blonde, des paroles stupides par moment. Ce n’était pas suffisant pour se prétendre parent. A croire que ce type avait besoin de se raccrocher à une personne importante dans ce monde pour se sentir exister. Pitoyable. L’un des inconnus ne tarda pas à prendre lui-même la parole, ponctuant celles-ci d’une attaque rapide, maîtrisée par celui qui semblait se nommer Heisuke. Cette épéiste était plus qu’une épine dans le pied et devait sans doute être plus dangereux que Misa. Un calvaire, si l’on devait ajouter un chef qui se devait d’être plus fort. Une galère dont nous devrions réussir à nous dépatouiller, vue notre nombre. Enfin, si nous réussissions à nous coordonner.

Relâchant la pression que j’exerçai sur ma faux de neige, je ne prêtais pas plus attention que cela aux paroles de celui qui venait de lancer la première attaque, ne détachant pas mon regard de Takeo. C’était lui que j’allais tuer maintenant. Il était ma proie, et personne ne pourrait me le prendre. Faisant tournoyer ma faux rapidement pour me détendre les doigts, je me tenais prête à bondir. Jusqu’à ce qu’il reprenne la parole, me pointant du doigt. Arquant un sourcil, mon visage resta toutefois stoïque face à ses paroles. Ce qu’il disait, je le savais déjà. Cette fille était amoureuse de Nakata, n’importe qui pouvait le deviner. Mais, le fait qu’elle se soit laissé manipuler ne m’étonnait pas vraiment. Elle était tellement obsédée par Nakata qu’elle pouvait gober n’importe quoi se référant à lui. Dans le fond, ce n’était pas plus mal que de l’avoir tué. Cette idiote aurait dû être plus perspicace. C’était donc de sa faute. Et, cela, j’y croyais dur comme fer.

La transformation de ce Takeo me fit froncer les sourcils. Pour une surprise, on pouvait dire que c’était une surprise. Un zoan mythique, de ce qu’il laissait sous-entendre. Mais, dire son espèce était tout de suite plus compliqué. Un volatile, en tout cas. A croire que trouver ce type de fruit du démon était de « famille ».

Un sourire se forma sur mon visage, tandis que l’envie de le provoquer s’insinuer de plus en plus en moi.

« Il n’y a pas à dire, tu es beaucoup moins classe que l’autre « ahurie » derrière toi. Lui, au moins, il ressemble à quelque chose. »

Il ne semblait pas le type d’homme à s’emporter pour des propos aussi futiles. Pas autant que l’autre folle. Mon sourire ne tarda pas à disparaître en repensant à elle, tandis que je faisais tournoyer à nouveau ma faux, pointant ma proie de la lame.

« Pour l’autre fille, il n’y a pas de quoi se vanter d’avoir réussi à la manipuler. Même moi, je l’ai fait. Et la tuer n’était pas pour te faciliter la tâche. Elle était une menace, tout comme toi. Et toi aussi, tu vas mourir. »

J’avais omis le fait qu’il allait souffrir avant. Le préciser ne serait que superflu, et nous n’avions pas le temps pour cela. Il était maintenant temps de mettre fin à ce bavardage inutile. Usant de Yukinokesshō, j’entourai rapidement mon renard de ces cristaux tourbillonnant, l’envoyant attaquer de front notre adversaire. Je ne connaissais rien de personnes m’accompagnant, il serait donc difficile de mettre en place une stratégie pour le moment. Là, il ne nous restait qu’à montrer nos capacités tout en essayant de faire un maximum de dégâts, afin de tenter quelque chose ensemble après. Car, à attaquer chacun de notre côté, nous risquions de nous emmêler les pinceaux. Lourdement.

L’environnement ne jouait pas à mon avantage, pour le coup. Nous étions trop nombreux dans cette pièce, m’empêchant d’user convenablement de mes attaques comme avec Misa. Il allait falloir que je compose avec ce handicap. Serrant les dents, je fis un large mouvement circulaire avec ma faux, envoyant une onde de neige compressée en direction de l’oiseau. Cette attaque suivait de près celle de mon renard, laissant peu de répit à ce type. De toute manière, il ne fallait pas le ménager. Il fallait qu’il se retrouve débordé et qu’il fasse un faux pas. Là, nous pourrions l’achever et aider les autres. Ou alors, je pouvais utiliser les capacités de mes compagnons pour m’approcher de Nakata. Il y avait toujours moyen de faire quelque chose.

Techniques:
 

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue47/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue226/750Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeJeu 16 Oct - 19:50







Phoenix's Fall











Il ne fallait pas être un génie pour deviner qu’au-dessus des adversaires affrontés par Kyoshiro il y avait quelqu’un, un boss, un chef, un grand Manitou qui avait orchestra tout cela pour des raisons qui lui étaient propres. La tactique la plus évidente était bien sûr de couper la tête afin de faire cesser tout cela ici et maintenant mais ce genre de chose n’était jamais vraiment aussi simple. Les chefs d’une organisation aussi criminelle et violente que celle-ci n’étaient pas nommés à la tête du groupe à cause de leur charisme ou de leur brillante personnalité. Dans ce monde les criminels n’écoutaient que la force et la cruauté, ne se laissant diriger que par quelqu’un dont le sadisme et la puissance surclassaient tout le monde…il n’était donc pas bien compliqué de deviner que le tout dernier combat allait être autrement plus coton que les autres.
Il ne s’agissait plus ici de battre des sbires qui n’écoutaient que leur loyauté et le respect qu’ils avaient pour leur patron, il s’agissait ici de vaincre quelqu’un qui avait organisé cette attaque et tout le reste dans les moindres détails. Est-ce que le pourquoi était vraiment important ? Non car même sans le rencontrer le jeune bretteur savait bien que ce genre de leader violent n’était pas du genre à se faire raisonner et l’issue, bien que peu ragoutante, prendrait certainement place dans le sang et la douleur. Il n’y avait aucune raison de se réjouir de cette issue mais le jeune bretteur embrassait l’impossibilité d’y échapper.
Allait-il fuir maintenant alors que son capitaine, son camarade et sa demoiselle en détresse étaient alignés devant lui ? Non, il n’avait même pas à se poser la question car ce n’était pas un choix qui lui était présenté. Il n’avait pas d’alternative, il n’avait pas d’échappatoire ou de plan B: tout cela allait se finir ici et maintenant, dans cette grande pièce au bout de se long et sombre couloir.

S’il ne connaissait personne ou presque dans cette pièce le garçon n’avait aucun doute quant à ses capacités d’adaptation et de coordination avec les autres…pourquoi s’en ferait-il ? Même si les voix dans sa tête étaient toujours présentes, toute trace de doute avaient disparu en cet instant. Il n’y avait plus de question, il n’y avait plus de remords ou de remise en question: simplement la volonté de faire son devoir. Que pouvait-il vouloir de plus que d’aider son capitaine, de lui venir en aide car ce n’était qu’un juste retour des choses. Où Kyoshiro serait-il, aujourd’hui, sans ce blondinet ?Toujours à chercher un but à son existence sans doute, toujours à errer d’île en île en espérant trouver quelque chose qui illuminerait sa petite journée…triste, n’est-ce pas?
Chassant ces sombres pensées de son esprit le garçon se focalisa sur le petit blondinet arrogant qui débitait phrase après phrase, révélant quelques bouts de l’existence du capitaine…chacune de ses paroles était une insulte, chaque sourire arrogant était un affront et chaque regard était comme un crachat à la figure du capitaine et de son équipage. Maintenant Kyoshiro comprenait enfin comment certaines personnes pouvaient céder aussi facilement à leur rage…comment pourrait-il ne pas souhaiter faire ravaler son sourire arrogant à ce petit merdeux qui amassait les raisons de se faire cogner dessus à chaque seconde qui s’écoulait ?
Soupirant après une énième phrase de ce petit garçon prétentieux, le jeune homme lança sur un ton moqueur qui ne lui était pas si familier que cela:

« Eh bien, tu aimes vraiment le son de ta propre voix, n’est-ce pas ? »

Oui le jeune homme qui était entré dans cette pièce était un bien différent Kyoshiro que cela qui avait quitté ce navire quelques heures plus tôt et bien plus différent que celui qui s’était pris une sévère dérouillée il y avait peu de temps. Il semblait calme et extrêmement détendu compte tenu de la situation tendue dans laquelle il se trouvait, c’en était presque déroutant de voir un tel contrôle. Mais si son corps transpirait la sérénité malgré les voix qui troublaient encore son esprit, ses yeux de braise semblaient avoir trouvé un éclat nouveau et brillaient désormais de mille feux, ne laissant aucun doute concernant le choix entre diplomatie et violence qu’il faisait à chaque rencontre malheureuse.
Avait-il toujours été aussi calme et sûr de lui ? Avait-il toujours fait preuve d’une telle prestance et d’une telle apparente solidité depuis qu’il était rentré dans l’équipage ? Non et le blondinet et Damon pourraient peut-être reconnaître chez lui un important changement mais il ne pouvait en deviner la cause…qui le pourrait, d’ailleurs ?
Bientôt, impressionné par la transformation de ce petit enfant arrogant qui était devenu un peu plus imposant, le bretteur expira un bon coup avant de lancer sur un ton désabusé :

« Waow… juste un gros pigeon, en fait. »

Ce n’était pas la première fois qu’il affrontait un maudit et ce ne serait probablement pas la dernière. Certes pour avoir rassemblé bon nombre de combattants à ses côtés ce garçon ne devait pas juste être un peu plus fort que la moyenne…mais quelle différence cela faisait-il réellement ? Le niais allait-il fuir pour autant parce que son adversaire semblait un peu impressionnant ? Bien sûr que non. Observant sa camarade du coin de l’œil, lançant dans attaques au grand piaf, le jeune homme crut bon d’en faire de même et dégaina ses deux lames, créant deux puissantes lames formées par son esprit combattif. Ce n’était pas facile de se battre dans un espace aussi restreint car il allait devoir faire attention à ne pas toucher ses camarades ou les trois prisonniers. Peut-être que cela serait plus facile avec son fruit mais il voulait le garder sous le coude encore quelques instants…après tout son adversaire ne devait pas le connaître du tout et l’effet de surprise pourrait sans doute aider.

Spoiler:
 









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
Ja'far Al-Ta'ir
Messages : 643
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue37/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue216/350Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 20 Oct - 15:10

Phoenix's fall


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






La vue de Nakata, retenu comme une vulgaire bête que l’on aurait chassée, me touchait particulièrement. A mon arrivée, j’avais eu l’air de faire le fier, pour lui montrer que je n’avais pas changé depuis le temps ou du moins pas énormément. Mais ce n’était qu’une façade. Au fond, je souhaitais le libérer aussi vite que possible pour que nous puissions voguer sur les mers ensemble, comme au bon vieux temps. En tout cas, il y avait une chose dont j’étais certain : cet homme, celui qui se proclamait « demi-frère » du Phénix, devait être très puissant. Cela ne faisait donc aucun doute dans mon esprit, il devait maîtriser au moins une sorte de Haki.. J’en étais persuadé. Et puis, comment aurait-il pu savoir que nous étions au complet dans cette salle ? Impossible autrement.

Ainsi, alors que la discussion entre l’ennemi et la jeune femme avait lieu, je ne perdis pas de temps pour sortir quelque chose de l’une de mes poches : une pilule aux effets particuliers. Approchant ensuite la main de ma bouche, j’avalai celle-ci en restant assez discret malgré tout. D’ailleurs, je ne prêtai pas réelle attention à ces échanges de paroles qui ne me concernaient pas, en plus de ça. A vrai dire, il n’y avait qu’une seule chose qui me faisait envie : le combat. En découdre tout de suite.

C’est ainsi que les choses s’accélérèrent lorsque le demi-frère de Nak prit l’apparence d’une sorte d’hybride mi-homme mi-volatile. Il s’agissait apparemment d’un Zoan Mythique comme celui-ci venait de le préciser… Ils n’étaient donc pas frères pour rien.. Lançant un regard en direction de mes camarades, je pus voir la première offensive venant de la jeune femme qui utilisa les capacités de son fruit du démon afin d’entourer un renard de nombreux cristaux de glace, puis pour créer une onde de neige compressée. Au même moment, l’homme à la chevelure noire et blanche usa de ses sabres pour envoyer plusieurs lames d’air.

Esquissant un léger sourire, je m’élançais d’un bond vif et puissant dans une direction en diagonale afin de percuter l’un des murs se trouvant sur les côtés pour finalement rebondir sur celui se trouvant derrière le Zoan Mythique. Au moment du rebond, je transformai mes bras afin qu’ils deviennent aussi longs et puissants que ceux d’un Stégosaure sous forme totale. Le haki de l’armement pouvait aisément se manifester, me permettant ainsi de l’atteindre en faisant plus de dégâts.

« On va voir de quoi tu es capable.. »




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue52/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue879/1000Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 20 Oct - 20:05


Phoenix's Fall ♠
❝ Il n'y a pas de lumière sans ombre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • Tengoku no Seigi a rencontré deux équipages sur Area Eleven. Danaé Frey, capitaine de l'un d'entre eux, a été enlevé par des membres de l'organisation d'Extinction qui, de surcroît, se sont permis de faire couler le MOT, le navire qui avait porté le Phoenix et ses compagnons sur Grand Line. L'équipage cherche donc à se venger, par tous les moyens possibles...







Présentation brève du personnage • Takeo Snow est le demi-frère de Nakata. Plus jeune, il est issu de la mère de ce dernier et d'un père d'une identité inconnue. Il a rapidement été délaissé par sa mère, qui se préoccupait énormément des aventures que traversait l'aîné. Après qu'elle soit morte de chagrin en constatant que son fils était devenu pirate, il a décidé de se venger et a monté l'organisation d'Extinction dans cette optique.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Des billevesées sans importances, des paroles plus irritantes par l'idiotie apparente dont elles étaient teintées que par leur contenu qui se voulait d'une agressivité impitoyable... Bref, l'équipage de Tengoku no Seigi apparaissait aux yeux de Takeo exactement comme il l'avait imaginé : faible, aussi bien de corps que d'esprit. Ces types qui se pensaient vaillants et courageux, cette gourde qui était satisfaite d'avoir ôter la vie à une fille qui lui ressemblait bien plus qu'elle ne semblait s'en rendre compte... En gros, un équipage hétéroclite en terme d'aptitudes mais ô combien prévisible sur le terme mental. Ces rebuts de la société ne manqueraient jamais à personne, c'était une certitude. Et maintenant que le blondinet savait ce qu'ils valaient vocalement parlant, il allait être encore plus satisfait de les écraser impitoyablement devant l'impuissance de son idiot de frère. Tout se passait comme dans ses meilleurs rêves : l'occasion présentée était si belle qu'il pensait se trouver au sein d'une illusion malsaine et trop idyllique. Lorsque ces types jugèrent bon de partir à l'assaut pour ouvrir les festivités, le maudit usa de son haki de l'observation pour précéder l'utilisation de ses sens, acérés grâce à l'utilisation de son fruit du démon de type zoan mythique. Tandis que la logia de la neige s'amusait à user de son élément, le bretteur tentait manifestement de le vaincre à distance en envoyant quelques lames d'air pour amplifier la virulence du renard et des quelques cristaux qui lui paraissaient bien ternes pour une offensive censée être terrifiante et surpuissante. L'autre blondinette envoya également une nuée de dagues dans la direction du garuda tandis que Fran, probablement le plus téméraire mais aussi le plus inconscient des combattants regroupé ici, s'amusait à bondir sur les murs comme sur des tremplins pour foncer droit dans le dos du Snow en prenant la parole avec une outrecuidance toute désignée. Si, en règle générale, le chef d'Extinction ne se formalisait pas pour si peu, il fallait dire que l'occasion de répliquer était bien trop tentante... Il s'amusa donc des dires de l'autre maudit pour rétorquer en haussant les épaules :

Je ne sais pas si tu en as conscience, mais je pense qu'il est bon de te rappeler que ce n'est pas moi qui suis testé, ici. Les faibles, c'est vous... Les justes ne sont pas forcément ceux qui tirent les ficelles. Je vous pensais suffisamment intelligents pour considérer cela comme une vérité absolue... Je me suis manifestement trompé.

Désormais, il lui fallait s'occuper des diverses offensives rapidement et efficacement, afin de disposer d'un champ libre pour rétorquer avec autant de virulence qu'il n'en était capable. Cela commençait tout naturellement par l'écartement de toute menace du côté de la logia : les capacités de ce type de fruit du démon était particulièrement gênantes et Takeo ne le savait que trop bien. Après tout, l'un de ses sbires possédait un pouvoir de ce style : il n'avait plus qu'à en tirer les conséquences pour se battre intelligemment. C'est dans ces circonstances qu'il en vint à utiliser le point faible d'Holly pour éradiquer toute menace de la part du renard et de cette sorte d'onde de neige : le feu. Son bec s'ouvrit et un torrent de flammes manifestement aussi inextinguibles qu'infernales se déversèrent devant lui, faisant immédiatement s'évaporer la neige. Le nuage de vapeur demeura un court instant en suspension avant d'être soudainement tranché par les lames d'air et les dagues auxquelles le blondinet ne prêta absolument aucune attention. En effet, il venait tout juste de se retourner pour faire face à Fran qui, de ce fait, se trouvait parfaitement dans son champ de vision. Quant aux projectiles, le combattant n'eut aucune difficulté à les bloquer : le haki de l'armement vint recouvrir les zones ciblées pour écarter tout danger. Comment en était-il venu à parer un assaut aussi précisément ? C'était tout simple : l'anticipation. Grâce au haki et à sa vision notamment, il avait été capable de considérer l'endroit où toucheraient les offensives : il n'avait alors eu qu'à protéger ledit endroit. Désormais, il n'avait plus qu'à s'occuper du cas du zoan antique : le Snow allait s'assurer que ce type soit le premier des trois à terminer hors course. Et il savait se montrer absolument impitoyable lorsqu'il jugeait que la situation le méritait.

Les pattes d'un stégosaure étaient utiles pour frapper une zone plus qu'une cible précise. Les attaques de la sorte étaient souvent destructrice sur un large périmètre au détriment d'une attaque qui, en étant plus ciblée, savait se montrer parfois tout aussi efficace. Alors certes, Fran avait eu la bonne idée de restreindre les possibilités d'esquives du garuda en tentant d'agir sur une large zone... Mais il avait fait la lourde erreur de sous estimer le potentiel réactif de son adversaire, lequel, en lui faisant face, en vint à recouvrir son bras droit du même haki qui était apparu peu de temps auparavant pour le protéger. La différence de pouvoir entre leurs deux fluides respectives était telle que Takeo était certain de gagner sur ce plan-là... Toutefois, le plus terrifiant, pour son ennemi tout du moins, c'était sa puissance destructrice brute. En frappant soudainement l'une des pattes ennemis, il n'aurait aucun mal, dans cette position, à lui briser quelques muscles voire, dans le pire des cas, à lui déboîter l'épaule afin de le forcer à reprendre ses distances quelques instants. Dans tous les cas, la réplique était parfaitement engagée et semblait inévitable... Malheureusement, tout n'était pas aussi simple et si, individuellement, les forbans ne semblaient pas en capacité de gagner l'affrontement, ils pouvaient le faire en luttant ensemble. Alidia, qui avait parfaitement cerné ce fait, envoya vivement une dague droit vers l'abdomen de son coéquipier menacé. Néanmoins, au lieu de s'y planter bêtement, l'arme blanche passa à côté du ventre du médecin et tourna rapidement autour de lui, démontrant la présence d'un fil sur lequel tira soudainement la jeune femme pour entraîner son allié hors du danger imminent qui le menaçait. Ainsi donc le Snow se retrouva le bras droit tendu dans le vide, le dos orienté vers Holly et Kyoshiro qui, dans cette situation, avaient le champ libre pour attaquer à leur manière. Restait à voir s'ils sauraient saisir la perche ou s'ils se contenteraient de la laisser passer afin de reprendre leurs esprits.



© Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue35/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue224/250Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeMar 21 Oct - 14:22



❝ Phoenix's fall
• feat. Tengoku no Seigi •



Le feu.L'élément dont je devais le plus me méfier dans ce monde. La chaleur était l'ennemi de la neige, il ne fallait pas avoir fait de longues études pour le comprendre. Et ce Takeo possédait un pouvoir qui me mettait en fâcheuse posture. Écarquillant légèrement les yeux, je le vis faire fondre mon renard, comme s'il n'était rien. Comme si mon pouvoir n'était rien. Ce combat serait plus difficile que celui contre Misa. Plus difficile tant sur le plan de mon logia que sur le fait que je ne sois pas seule. Certes, cela pouvait me donner l’occasion de me servir d'eux, mais ils seraient également une gêne à un moment donné. Et je n'avais certainement pas besoin de cela. Pas maintenant, en tout cas. Mon regard se tourna vers Nakata, tandis que les autres se décidaient à se mettre en mouvement. Qu'était-il en train de penser ? Est-ce qu'il avait seulement la force de le faire ? Il devait souffrir le martyr à cet instant précis, et je ne pouvais rien faire pour le soulager. J'étais inutile pour lui. Quelle sensation désagréable que celle-là. Un vague sourire triste se forma sur mon visage. Je voulais revenir en arrière, ne pas être partie de Graou. Je voulais refaire mes choix. Car, de toute manière, Len serait mort. Mais, si je n'avais pas décidé de partir, vivre dans l'ignorance aurait été la chose la plus désagréable au monde. Il n'y avait pas de bon choix là-dedans. Juste des remords, des regrets. La vie était faite ainsi, il fallait s'y faire. Même si c'était plus que douloureux. Et lui, avait-il souffert en apprenant la mort d'Hato ? Est-ce qu'il avait pleuré ? S'était-il dit qu'il fallait tout arrêter ? Dans tous les cas, il était là, accroché à cette croix. Et j'allais le sortir de là. Serrant les poings, mon regard se remplit d'une flamme de détermination. Je n'étais pas ici pour me plaindre. J'étais ici pour botter le cul de celui qui avait osé se mettre en travers de notre route. J'étais ici pour pouvoir continuer à vivre mes rêves sur cette mer. J'étais ici pour Nakata.

Les diverses attaques furent des échecs cuisants, que ce soit pour l'épéiste que pour la fille maudite. Ainsi que pour l'autre inconnu. Inconnu qui avait bien faillit perdre un bras, suite à son attaque. Imbécile. Fronçant les sourcils, je tiquai légèrement en voyant le balourd se faire tirer par la loutre, esquissant ensuite un léger sourire à la vue de la posture de Takeo. J'avais une ouverture. Une très belle ouverture. Et, pour qu'elle soit utile, il ne fallait pas que je perde de temps.

D'un geste rapide, je créais trois lames qui se dirigèrent rapidement vers cet oiseau de malheur. Mais ce n'était pas fini. Pas déjà. Avec la neige que j'avais déjà mise dans cette pièce, je me mis à créer des cloches, qui vinrent se superposer sur les trois croix. Nakata, Damon et la fille étaient maintenant protégés. Je pouvais passer à la suite. Au final, je faisais un peu comme pour Misa. L'attaque de zone serait la plus simple pour le moment. La neige s'était accumulée dans les airs pendant que j'avais confectionné les cloches, me permettant ainsi de lancer mon attaque directement. Un bombardement, encore. Un bombardement fait par des lapins de neige, couvrant toute cette pièce. Les autres avaient intérêts à esquiver, à se mettre à l'abri. Je ne comptais pas laisser un seul centimètre carré hors d'atteinte de ce bombardement, de peur que l'autre en profite pour l'éviter. Il devait se faire prendre par cette attaque, il devait morfler. Même s'il semblait doté des mêmes pouvoirs que Misa. Lui aussi, il finirait par céder, par ne plus pouvoir maintenir ses hakis. Il finirait par tout lâcher, nous permettant de nous défouler sur lui. Et bloquer la vue de ce spectacle à Nakata était sans doute la meilleure chose à faire. Pour un temps.

J’espérais qu'il tienne le coup encore un peu. Juste un peu. J'allais venir le soigner, lui et les autres. Il me fallait juste amocher Takeo pour que je puisse me permettre de quitter ce champ de batailler. Car oui, maintenant, c'était la guerre.

Techniques:
 

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue47/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue226/750Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeMer 22 Oct - 3:58






Phoenix's Fall












Tel un rocher dans la tempête, le jeune homme se tenait fièrement au milieu de cette pièce sans montrer la moindre trace de doute ou la moindre trace d’admiration face à cette impressionnante transformation que venait de montrer ce petit crétin arrogant. Pourquoi ? Parce que si, d’ordinaire, sa curiosité arrivait toujours à prendre le dessus sur sa concentration et arrivait à lui faire dire ce qu’il pensait sur le coup sans prendre conscient des conséquences, la petite discussion qu’il avait eue avait réussi à lui faire poser un peu plus les pieds sur terre pour qu’il se rende compte de la situation. Ce n’était pas un simple brigand vantard qu’il affrontait là, ce n’était pas une querelle de bar qui avait mal tourné…cet affrontement était bien plus important que cela et bien plus symbolique qu’il ne pourrait l’imaginer. Là, en face de lui étaient crucifiées trois personnes qui représentaient quelque chose de fort pour lui : un échec à réparer, une main tenue et un compagnon d’armes. Il avait déjà goutté l’échec et cette sensation était encore présente dans sa bouche, comme un arrière-goût étrange après un repas douteux et s’il était sûr de quelque chose, c’était qu’il ne voulait plus jamais ressentir pareille chose de toute sa vie.
Oh oui il savait, rien qu’à voir ce garçon, qu’il n’était pas juste vantard mais qu’il en avait également largement assez sous le capot pour mériter d’être le chef de cette joyeuse troupe. Comment ne pas le voir ? Il transpirait la confiance en lui et la puissance par tous les pores de sa peau si bien que cela en devenait presque dégoutant. Mais au fond il n’était qu’un dégoutant, arrogant petit personne qui pensait tout savoir du monde et posséder la vérité absolue et, en l’entendant débiter toutes ces conneries, Kyoshiro se rendit compte que c’était la première fois qu’il rencontrait une personne aussi arrogante et imbue de sa personne que le gros piaf qui se tenait devant lui. Mais malgré toute cette puissance et malgré les voix qui tourbillonnaient dans sa tête, le jeune homme n’avait absolument pas peur car il savait qu’il devrait plonger ses mains dans les flammes et se salir pour décrocher ces trois personnes de ces croix. Il n’y avait pas de plan B, pas de retour en arrière possible : seulement le combat.
Le garçon avait toujours mis un point d’honneur à ne pas devenir une brute comme celles qu’il passait ses journées à combattre, il avait toujours tenu à ne pas succomber à la violence présente au plus profond de chaque âme comme la sienne mais, en cet instant, il ne voulait rien de moins que faire ravaler son arrogance à ce petit crétin en mal de reconnaissance. Il voulait arracher une par une les plumes de ces foutues ailes avant d’arracher ces dernières à la main et, pour penser cela, il ne pouvait que se détester lui-même d’être tombé si bas. Mais il avait ordonné cette attaque éclair, il avait ordonné que le bateau soit coulé et il était responsable de l’enlèvement de la demoiselle derrière lui. Comment est-ce que le jeune bretteur pouvait réprimer cette chaleur qui montait en lui et qui était en train de le consumer, comme un poison ? Il ne pouvait pas fermer ses poings, il ne pouvait pas se détendre et souffler un peu car en face de lui se trouvait la raison même de l’échec le plus cuisant et douloureux de sa jeune carrière de pirate.

Le voulait-il seulement ?

Mais ce qu’il pouvait ressentir, les émotions qui étaient en train de grandir en lui importaient peu à cet instant car seule la victoire occupait son esprit au milieu de toutes ces voix. Il ne connaissait pas les personnes avec lui, ou très peu mais il avait la certitude de ne pouvoir arracher la victoire tout seul. S’il devinait facilement les capacités de la première demoiselle à ses côtés, deviner celles des deux personnes qui vinrent s’ajouter au groupe allait être un peu plus compliqué. L’une d’elle manqua même presque de se faire tuer en fonçant sur l’oiseau géant sans évaluer sa force d’abord. Risqué ? Téméraire ? C’était un doux euphémisme. Mais il fallait bien tenter quelque chose, non ? Maintenant ce téméraire saurait qu’il ne faudrait pas sous-estimer cet oiseau qui parle.
Les sabres le long de son corps, voyant sa camarade protéger ses compagnons en les enfermant sous des cloches, le jeune homme su que c’était là son signal pour attaquer. Ni une ni deux, tendant un doigt de chaque main vers son ennemi, il tira deux larges rayons jaunes en direction du gros oiseau géant mais ne s’arrêta pas en si bon chemin, oh que non ! Dessinant un mouvement de balayement avec sa main droite tenant son sabre, le niais fit naître à la pointe de son sabre une corde de lumière qui se dirigea à grande vitesse vers le piaf afin d’enserrer ces gigantesques ailes. Bien sûr que cela n’allait pas marcher comme sur des roulettes, il fallait laisser au groupe le temps de se découvrir et de se synchroniser, cela ne pouvait se faire en un clin d’œil. Pour faire bonne mesure et pour être sûr de toucher le piaf au moins une fois, le jeune homme pointa deux doigts vers son gigantesque adversaire et déversa sur la zone une pluie de petites boules lumineuses qui exploseraient à l’impact.

Pas mal pour commencer, non ?


Spoiler:
 











© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
Ja'far Al-Ta'ir
Messages : 643
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue37/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue216/350Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeJeu 23 Oct - 14:35

Phoenix's fall


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Cible verrouillée, assaut prêt à être effectué. Je venais donc de m’élancer dans plusieurs bonds, frappant un ou deux murs pour changer de trajectoires. Mon objectif n’était pas réellement d’atteindre ma cible à proprement parler, mais plutôt de connaître ses différents atouts. Et.. Grâce à nos trois attaques presque simultanées, je pus confirmer l’existence d’un Haki de l’Observation. Mais ce n’était pas tout. En se retournant face à moi, il utilisa un autre type de force.. Le Haki de l’Armement. Non seulement pour se défendre des deux autres, mais aussi pour contrer mon potentiel coup. De plus, il avait montré qu’il était capable de contrôler les flammes, d’une certaine façon. Bien sûr, pas comme un Logia, c’était évident. Mais.. Il restait en mesure de cracher du feu. Les voilà donc, ses atouts principaux. Malheureusement, en agissant de la sorte, j’avais failli y laisser un bras. Mais.. Je ne pouvais rester là à rien faire alors que mes camarades étaient capables de bien plus de choses que moi. Toutefois, l’une des jeunes femmes nous accompagnant était parvenue à me hisser presque jusqu’à elle grâce à une sorte de fil, pour m’empêcher de souffrir face à l’intervention de Takeo.

Ainsi, je m’étais retrouvé quelques mètres plus loin, observant la scène avec précision. L’une pouvait créer et contrôler la neige, l’autre pouvait faire de même avec la lumière.. Un cocktail intéressant. Toutefois, je ne parvenais pas réellement à trouver d’éventuels combos à exécuter en binôme ou en trinôme. A vrai dire.. Seule une idée fut sélectionnée par mon esprit. Dans cette grotte, la lumière du soleil ne pouvait pas nous atteindre. Et.. C’était cette lumière qui m’emplissait d’énergie, me rendant beaucoup plus puissant.

De ce fait, je ne perdis pas de temps pour demander quelque chose au jeune Logia.

« Eh, l’homme lumière ! Excuse-moi, je ne connais pas ton nom.. Pourrais-tu faire en sorte de concentrer une certaine quantité de ta lumière qui puisse m’atteindre facilement ? N’essaie pas de comprendre, ce serait trop long à expliquer. »

Ces deux-là venaient donc d’exécuter leur puissant combo, mitraillant le Zoan Mythique de tous les côtés. Moi, j’avais décidé de ne rien faire, jusqu’à ce qu’ils terminent. En effet, de cette façon, si Takeo parvenait à éviter ou même à contrer leurs attaques, il serait plus difficile pour lui de faire de même pour les miennes.
Alors, ayant attendu seulement quelques instants, je me déplaçai sur le côté gauche en dégainant l’un de mes sabres pour envoyer un puissant tourbillon en direction du Zoan Mythique. Ceci fait, je changeai immédiatement de direction afin d’utiliser la même technique mais en plus puissante, usant de mes deux sabres. Il n’y avait plus qu’à voir ce que cet homme allait être capable d’éviter.


Techniques :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue52/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue879/1000Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeJeu 23 Oct - 22:15


Phoenix's Fall ♠
❝ Il n'y a pas de lumière sans ombre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • Tengoku no Seigi a rencontré deux équipages sur Area Eleven. Danaé Frey, capitaine de l'un d'entre eux, a été enlevé par des membres de l'organisation d'Extinction qui, de surcroît, se sont permis de faire couler le MOT, le navire qui avait porté le Phoenix et ses compagnons sur Grand Line. L'équipage cherche donc à se venger, par tous les moyens possibles...







Présentation brève du personnage • Takeo Snow est le demi-frère de Nakata. Plus jeune, il est issu de la mère de ce dernier et d'un père d'une identité inconnue. Il a rapidement été délaissé par sa mère, qui se préoccupait énormément des aventures que traversait l'aîné. Après qu'elle soit morte de chagrin en constatant que son fils était devenu pirate, il a décidé de se venger et a monté l'organisation d'Extinction dans cette optique.


❝ Laisse-moi raconter ❞


La torpeur et l'angoisse qui naquirent au sein du cœur du Fenice lorsque la demoiselle jugea bon de les protéger, lui et les autres blessées, de protections enneigées afin de les empêcher d'être davantage touchés par un conflit de grande envergure était considérable. Il fallait considérer la situation : le Schichibukai était là, dans une périlleuse situation, et ne comptait plus que sur ses camarades quant à sa survie. Il n'avait aucun moyen de se défendre et de les protéger dans une telle posture, a fortiori lorsque l'on considérait le granit marin toujours présent au niveau de son abdomen. Mais même si la douleur l'engourdissait progressivement et qu'il sentait une fatigue harassante l'envahir, ce n'était pas pour lui que le blondinet s'inquiétait alors : désormais, il était comme coupé du monde extérieur, et ne pouvait ni voir ni écouter l'affrontement qui avait alors lieu. Comment savoir si Takeo prenait l'avantage ? Comment savoir si l'un ou l'autre des pirates tombait sous les coups de son frangin ? C'était tout bonnement impossible, à première vue... Toutefois, après une ou deux minutes de solitude excessive, qui furent alors semblables à des heures de part le labeur qu'elles représentaient, Nakata se rendit compte d'un fait surprenant : il entendait parfaitement. Mais ça n'était pas les sons et les bruits des affrontements qu'il était capable de percevoir : c'était la voix intrinsèque à tout être vivant, et en particulier celle de ses camarades. Même sans pouvoir poser son regard sur eux, le blondinet était en capacité de savoir avec précision les gestes qu'ils réalisaient, et ce sans la moindre difficulté. Comprenant qu'il était capable d'user du haki de l'observation, le forban laissa un léger sourire s'emparer de ses lèvres tandis qu'il fermait les paupières pour se concentrer au maximum sur ce qu'il pouvait percevoir des choses qui entouraient sa prison glaciaire. Il était bien décidé à ne pas en perdre une seule miette : même s'il avait foi en les capacités de ses amis, la crainte de l'ignorance le poussait à se focaliser sur cette nouvelle aptitude qu'il était capable de manier après tant de calvaires et de supplices endurés depuis Graou Island.

C'est quand le type qu'il visait s'échappa in extremis grâce à un lancer de couteau de l'une de ses camarades que Takeo réalisa la pleine étendue des capacités de ses ennemis. Même s'il restait clairement supérieur et ce en tout point à ces rebuts de la société individuellement, ils étaient actuellement quatre à lui tenir tête. La chose était d'autant plus compliquée que deux logias faisaient partie du lot : leurs pouvoirs de génération quasi instantanée compliquerait les choses. Il en fit les frais lorsque Holly, tout en ayant pris la peine d'enfermer les crucifiés dans un cocon de glace protecteur, se mit à envoyer dans sa direction quelques projectiles manifestement tranchant. Toujours en maintenant l'usage de son haki de l'observation, le jeune homme pivota sur lui-même et cracha soudainement une gerbe de flammes qui vint bloquer efficacement l'attaque de la rose. Quant aux deux premiers lasers de Kyoshiro, le blondinet n'eut manifestement pas beaucoup plus de mal à les bloquer : son haki de l'observation lui permettant de savoir précisément quand et où frapperaient les assauts, le chef d'Extinction plaça ses deux mains sur la trajectoire et recouvrit celle-là de haki de l'armement. Les lasers percutèrent les mains qui, ainsi recouvertes de haki, fractionnèrent chaque tir en une multitude d'autres. Des dizaines d'explosions eurent alors lieu, tout autour du garuda qui se contenta de se redresser en poussant un léger soupir. Malheureusement, ça n'était toujours pas à lui de passer à l'action : les deux maudits élémentaires, maintenant qu'ils avaient pris l'avantage, tentaient d'imposer leur rythme et de malmener le zoan aussi vivement que possible. Ces gars n'étaient pas des amateurs, la constatation en était presque évidente... Restait à voir si cela serait suffisant pour triompher. Le Snow, toujours aussi fermement convaincu de sa victoire imminente, leva les yeux au ciel tandis que les premiers lapins le menaçaient. Dans le même temps, une faible corde de lumière vint entourer ses ailes, chose qu'il régla rapidement en recouvrant ces dernières de haki et en les écartant vivement. Toutefois, cela avait permis aux projectiles de neige de se rapprocher dangereusement : il fallait donc s'occuper de cela en premier lieu.

Une fois n'est pas coutume, le bec de la créature mythique s'orienta vers les cieux et s'ouvrit, déversant un brasier infernal sur les lapins qui n'eurent guère d'autre choix que celui de fondre et de s'évaporer. Les flammes continuaient de maintenir la vapeur en question au niveau du plafond, et les lapins continuaient de chuter inlassablement. Si Takeo aurait pu tenir ainsi pendant des années, il comprit bien rapidement que cela n'allait pas être possible : et pour cause, pendant qu'Holly s'amusait à le maintenir immobile et à le pousser dans ses derniers retranchements, Kyoshiro préparait son propre assaut. Les boules de lumière qui fondaient droit dans sa direction n'étaient clairement pas que du bluff, et il devait s'occuper à nouveau de cela dans les plus brefs délais. Campant fermement sur ses positions, le blondinet devenu mythique plaça ses deux bras devant lui, comme dans une garde de boxeur. Les bras en question se recouvrirent alors rapidement de haki de l'armement et bloquèrent les boules lumineuses qui menaçaient directement sa tête, son cou et son ventre en minimisant au maximum les dégâts. En revanche, trois des projectiles tombèrent juste à côté de ses jambes et un autre percuta sa cuisse droite. Les dégâts, même s'ils n'étaient pas dramatiques, risquaient de se révéler gênant à long terme. Autrement dit ? Le chef d'Extinction allait tout faire pour terminer cet affrontement dans les plus brefs délais. C'est cela qui le motiva à briser sa garde : le maudit se baissa soudainement, prenant manifestement appui sur ses jambes. Il était prêt à s'élancer droit vers la rose, ne lui voulant vraisemblablement pas que du bien, lorsque Fran fit son irruption dans la lutte en envoyant vers le maudit deux tornades tranchantes relativement grandes. Le Snow fronça les sourcils et se recula alors vivement, à contre-cœur. Il s'approcha des cloches de neige destinées à protéger son frère et les deux autres afin de forcer Kyoshiro à cesser ses offensives et poussa un léger soupir en se redressant. Même s'ils ne se connaissaient pas outre mesure, ces forbans semblaient penser que l'entraide pourrait leur faciliter la tâche...

Le Chef d'Extinction, après les avoir jaugé brièvement du regard, les uns après les autres, commença à se demander qui il devrait terrasser en premier. La réponse était relativement simple : Holly. S'il la tuait, les protections du Fenice et des deux autres prisonniers s'effondraient... Et la réaction du capitaine risquait de déstabiliser les trois autres. Le massacre qui s'en suivrait ne laisserait aucun survivant. Cela dit, pour terrasser la rose, Takeo devait déjà occuper les autres : c'est dans cette optique qu'il se pencha doucement en avant et ouvrit le bec. Un torrent de flammes se déversa alors sous la forme d'une colonne, fondant droit vers Alidia et Fran. Sans prêter attention à l'autre logia, gardant néanmoins son haki de l'observation constamment éveillé, le blondinet se propulsa droit vers Holly pour tenter de lui décocher un soudain coup de poing recouvert de haki en plein visage. Malheureusement, sa jambe légèrement blessée l'empêchait de se déplacer aussi rapidement qu'il n'aurait pu le faire en temps normal. Restait à espérer que cela serait suffisant pour terrasser la première cible.



© Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue35/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue224/250Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeSam 25 Oct - 17:02



❝ Phoenix's fall
• feat. Tengoku no Seigi •



Est-ce que nous l’avions touché ? Peut-être, c’était difficile d’être certain. Surtout qu’il n’allait pas montrer un quelconque signe de faiblesse maintenant. Mon cœur loupa un battement quand il se rapprocha des cloches. Allait-il les attaquer ? Comptait-il s’en prendre maintenant aux blessés ? S’il essayait, je ne donnais pas cher de sa peau. J’allais le dépecer, le torturer. J’allais le tuer. Il ne pouvait pas les toucher, pas maintenant que nous étions ici. Pas maintenant que j’étais assez proche pour les protéger. Pourtant, il ne fit pas ce que je pensais. Cet oiseau de malheur se mit à attaquer la loutre et l’autre gars, crachant sur eux une colonne de feu. Bizarrement, savoir que cette attaque n’était pas pour moi avait de quoi me soulager quelque peu. Un soulagement qui s’envola bien rapidement.

J’étais sa cible, celle qu’il semblait vouloir abattre maintenant. Les cloches étaient sans doute le déclencheur, la raison de cette attaque frontale. Fronçant les sourcils, je me mis à créer une succession de murs, cherchant à bloquer son coup avec ça. Mais, peut-être était-ce mal avisé de ma part ? La destruction du dernier mur me fit écarquiller les yeux. La douleur, vive, fut à la limite de m’arracher un cri. Je reculai sur quelques mètres, atteignant sans mal l’un des murs de cette grotte. Sonnée, le cul posé sur la neige, le dos contre la paroi, je mis ma main sur mon nez, grimaçant en sentant quelque chose couler. Du sang, en grande quantité. Cet abruti venait de me péter le nez. Retenant un râle de douleur, j’essayai d’endiguer le saignement avec mes mains, sachant pertinemment que c’était voué à l’échec. Ma vision était légèrement trouble, me déstabilisant un peu. Et le haki, toujours présent, me donnait un mal de crâne affreux. Ma boîte crânienne semblait sur le point d’exploser, suite à cela. Fermant les yeux, me mordant la lèvre inférieure pour tenter d’échapper à cette douleur, je ne remarquai pas spécialement l’attaque de Lorn, celle qui avait sans doute permis de me protéger d’un nouvel assaut. Après quelques secondes, je me relevai difficilement, le nez toujours en sang. D’un coup, je solidifiai de la neige sur cette zone sensible, voulant empêcher le sang de couler. Il faudrait que je regarde ça après. Se soigner soi-même pour une fracture comme celle-ci ne serait peut-être pas facile, mais bon. Pour le moment, je préférais ne pas y penser.

Un léger vertige me fit vaciller. Serrant les poings, je me redressai, voulant rester droite. Je n’allais certainement pas montrer ma faiblesse. Pas maintenant, alors que l’enjeu était de taille. Je n’avais pas le droit d’abandonner alors que Nakata comptait sur moi, alors que mes partenaires du jour comptaient aussi sur moi. Je ne pouvais certainement pas être faible.

Pourtant, il fallait bien avouer que me mettre à trop bouger serait plus que compliqué pour moi. En tout cas, tant que j'aurais ces vertiges. Serrant les dents, je me mis à former un tourbillon de neige dans ma main, lançant celui dans la pièce. Une énorme bourrasque se forma alors, cinglant tout sur son passage. La tempête de neige était là. Elle était là pour l'amener un peu plus vers sa mort. En plus, je me mis à former cinq loups, tant pour l'attaquer que pour me protéger. Voir trouble n'était pas vraiment utile pour esquiver une attaque.

Techniques & Précisions:
 

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue47/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue226/750Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeSam 25 Oct - 22:02






: Phoenix's Fall












Bien sûr le jeune homme ne pouvait jamais vraiment deviner le style de combat d’une personne avant même d’avoir pu l’affronter, cependant c’était sa capacité d’observation et d’analyse qui pouvait lui révéler quelques indices qui pourraient lui être utiles par la suite. Bien sûr cette capacité était utile dans le cas où son adversaire était ordinaire, sans aucune particularité physique précise, ce qui était précisément l’exact opposé de ce petit gamin arrogant qui avait sorti sa carte maîtresse d’entrée de jeu. Il n’y avait pas de surprise, le doute n’était plus permis lorsque le jeune niais posé les yeux sur cet homme oiseau aux ailes aussi massives et puissantes que magnifique et, si cela lui coûtait de l’admettre, Kyoshiro savait bien que la puissance de son adversaire n’était pas uniquement du bluff. Puissant et rapide, il possédait également des ailes qui lui donnaient une certaine supériorité aérienne sur la plupart de ses opposées mais, dans une salle comme celle-ci, c’était un avantage qui disparaissait bien rapidement.
Au fond de lui le garçon savait ce qu’il avait à faire, il savait que ce combat le pousserait jusque dans ses derniers retranchement et le forcerait à faire quelque chose qu’il détestait plus que tout : blesser un adversaire et l’envoyer jusqu’aux portes de la mort. Il n’avait jamais tué quelqu’un de sang-froid, mais son petit dialogue avec son gardien lui avait ouvert les yeux sur l’obstination de certains individus qui ne reculeraient devant rien pour accomplir leur objectif. C’était un trait admirable d’avoir une détermination hors du commun, malheureusement cette détermination engendrait des individus qui ne pouvaient être stoppés que lorsque leur corps ne serait plus en état de suivre le rythme…et cela signifiait généralement de briser chaque os dudit corps ou de la vider de toute essence de vie. Était-ce aujourd’hui qu’il allait devoir jeter aux ordures ses principes pour sauver cette femme, accrochée sur la première croix ? Il pensait avoir le temps de se préparer à cela, il pensait pouvoir demander conseil à son capitaine mais ce dernier n’était pas en position de l’aider et c’était surtout un choix que le niais devait faire seul. Il devrait fixer ici et maintenant les limites de sa morale, il devrait déterminer s’il serait prêt à jouer le jeu des tyrans et des brutes pour sauver ceux qui lui avaient tendu la main autrefois…ou s’il se forcerait à trouver un autre moyen. Y en avait-il seulement un ?

Cet homme n’abandonnerait pas par des mots, il abandonnerait parce qu’il ne serait plus capable de continuer le combat et le jeune bretteur le comprenait maintenant…même s’il s’en voulait ne serait-ce que pour envisager le recours à la violence la plus extrême qui soit. Devait-il renier ses croyances lorsque tout autour de lui le poussait à le faire ? Il grinça des dents et ferma violemment ses poings tout en rageant intérieurement du fait de cet horrible conflit. Il ne savait pas…vraiment pas…il levait les yeux vers cet oiseau déversant du feu de son bec et ne savait pas jusqu’où il serait prêt à aller pour le faire descendre de son piédestal. Les deux autres étaient déterminés, cela ne faisait aucun doute, mais peut-être qu’eux seraient prêt à aller jusqu’au meurtre et peut-être attendaient la même chose du jeune logia. Et ils auraient raison…dans un sens. C’était le moment décisif, celui où chacun devait jeter ses forces, ses espoirs et sa détermination dans la bataille pour essayer d’en sortir vainqueur et le jeune homme ne voulait pas flancher ou devenir un boulet pour le reste du groupe.

Mais au milieu de cette tempête d’émotions et de question, au milieu de toutes ces voix qui faisaient de sa boîte crânienne un véritable enfer, la présence de son bienveillant gardien traversa toutes ces ténèbres et déversa à travers le jeune homme une vague de fraîcheur qui n’avait pour d’autre but que de calmer le jeune homme. Nulle parole ne fut utile, seul le contact du gardien avec la conscience de son petit protégé fut suffisant pour que Kyoshiro comprenne qu’il était sur la bonne voix…il ne devait pas douter. Oui, aussi dur que cela puisse paraître il avait raison d’envisager de jeter ses croyances à la poubelle juste pour ce combat car il arriverait des moments où il devrait prendre des décisions difficiles, ce combat était un de ces moments. Écoutant l’autre homme du trio lui demander un service, le garçon laissa échapper un soupir et sa présence se fit immédiate plus calme et apaisante, comme une mer sans le moindre souffle de vent…immobile, imperturbable.
Il se redressa enfin comme si le poids de tout ce doute venait de s’envoler, allégeant ses épaules durant le processus. Tournant la tête vers l’homme qui venait de lui donner un surnom étrange, le garçon lui répondit doucement :

« L’homme-lumière ? Hum, j’ai eu pire comme surnom, mais Kyoshiro fera l’affaire. Serre les dents, ça risque de piquer un peu.»

Il était sur le point de s’approcher de son camarade lorsque l’oiseau géant passa à l’attaque et bouleversa l’ordre établi en attaquant la demoiselle en visage et cette dernière en prit pour son grade. Son visage toujours immobile malgré la surprise de cette attaque, le garçon leva son bras droit et le pointa vers son adversaire, le faisait briller de mille feux afin de l’éblouir tandis que, de son bras gauche qui brillait également, il dirigeait une lumière très concentrée vers le corps de son camarade pour accéder à son étrange requête.
Peut-être que le pigeon serait ébloui ou peut-être pas, cela n’avait pas la moindre importance car le garçon allait attaquer quand même jusqu’ ce que ce gosse arrogant ne soit plus en mesure de se relever et, s’il avait l’outrecuidance d’attaquer encore cette femme, Kyoshiro se ferait une joie de lui arracher lui-même de ces satanée ailes avant de lui faire bouffer ses plumes une par une. Il ne laisserait plus personne se faire blesser pour lui…personne !

« Ça va aller ? »

Cette question à l’attention de la demoiselle sembla venir de nulle part mais le garçon avait tout de même besoin de connaître l’état de santé de sa camarade d’infortune…quel genre d’homme serait-il s’il ne le faisait pas ? Tournant la tête vers l’homme à l’étrange requête, le garçon le vit éjecter un sabre qui ne semblait pas vraiment viser son adversaire avant d’en empoigner un autre. Ni une ni deux, faisant travailler ses méninges, le garçon éjecta un rayon jaunâtre du bout de son index droit, ce rayon ricocha tout d’abord sur la lame tenue par son compagnon et se dirigea vers la seconde lame. Bientôt ce rayon ricocherait et frapperait le gros oiseau depuis un angle tout à fait improbable, bientôt les deux compagnons de Kyoshiro profiterait de sa technique d’aveuglement pour se frayer un chemin jusqu’à leur adversaire pour leur porter un autre rude coup.
Bientôt l’oiseau descendrait de son perchoir et n’y remonterait plus.



Spoiler:
 









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
Ja'far Al-Ta'ir
Messages : 643
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue37/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue216/350Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeDim 26 Oct - 15:14

Phoenix's fall


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Il était temps, les choses devaient s’accélérer si l’on voulait réduire cet oiseau en cendres. Eh oui, nous n’avions pas plus de temps à perdre. Et puis.. Mon objectif était de sauver la peau de Nakata, je devais donc le faire avec classe et en ressortant le moins blessé possible ! Seulement, ce n’était pas aussi simple que cela pouvait paraître. En effet, le Zoan était rapide et pouvait deviner les mouvements et offensives de mes camarades, ce qui posait un réel problème. De plus, dans mon cas, même si mes pensées étaient brouillées par ma pilule l’empêchant d’utiliser son Haki, il lui restait tout de même ses sens aiguisés. De ce fait, il n’y avait qu’une seule chose que je pouvais faire pour résoudre ce problème : du moins pendant un temps. Le torrent de flammes fusant à toute vitesse en ma direction, je n’eus qu’à bouger de quelques pas pour l’éviter puisqu’il avait été facile à cerner. Pendant ce temps, l’homme lumière qui apparemment s’appelait Kyoshiro, s’était rapproché de moi pour exécuter la demande que je venais de lui faire. Rapidement, un rayon de lumière concentré atteint ma peau, provoquant une certaine douleur relativement importante. Heureusement, j’avais l’habitude de souffrir, dans presque chacun de mes combats, je pouvais donc résister assez facilement bien que je ne pus retenir ma mâchoire qui se crispa pendant la durée du processus. Toutefois, en parallèle, Takeo souhaitait s’en prendre à la jeune femme en recouvrant son poing de Haki. Il n’y avait plus qu’à espérer que celle-ci puisse se défendre suffisamment pour ne pas perdre connaissance…

« Merci.. Kyoshiro. Ca suffira amplement. »

Mon corps devenu bouillant grâce à la charge apportée par le Logia, je fixai notre adversaire avec sérieux. Kyoshiro avait également utilisé sa lumière pour tenter de l’aveugler, et de son côté, Holly venait de créer une tempête de neige près de lui. Il serait donc difficile pour lui de voir ce qui allait se passer par la suite. Et ce n’était pas tout… Engouffrant rapidement mes mains à l’intérieur de ma veste pendant que la tempête se formait, je ressortis plusieurs tubes à essai remplis de différents liquides. Débouchant deux d’entre eux pour enfoncer les bouchons dans mes oreilles, je les lançai tous rapidement face à moi. D’un côté, il y avait celles remplies de soufre dissout, de l’autre, des produits hautement explosifs. Voilà mon idée.. Les fioles, en percutant le sol, libérerait rapidement une odeur plus forte que toute autre présente en ces lieux : celle du soufre, tandis que les autres provoquerait une explosion de faible dangerosité mais libérant un bruit fort et sourd pouvant aisément perturber l’ouïe de quiconque l’entendrait. Bien évidemment, celle du Zoan étant bien plus développée que celle des deux Logia, il lui serait beaucoup plus difficile de le supporter. Ceci fait, je m’élançai à pleine vitesse en direction de celui-ci, lançant l’une de mes lames en l’air et tenant l’autre fermement en main.

Rapidement, la lame passa derrière notre adversaire, sans même le toucher, alors que je me rapprochais dangereusement. Kyoshiro comprit tout de suite ce que j’avais en tête, et il s’exécuta, libérant un rayon de lumière qui se réfracta sur chacune de mes lames pour finalement atteindre la supposée position de Takeo.

« Hakai no.. Pasu.. »

Je n’avais plus qu’à espérer que cette stratégie coopérative fonctionne.. Et je restais sur mes gardes, en cas de contre de la part du Zoan Mythique.

Techniques :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue52/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue879/1000Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeDim 26 Oct - 16:25


Phoenix's Fall ♠
❝ Il n'y a pas de lumière sans ombre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • Tengoku no Seigi a rencontré deux équipages sur Area Eleven. Danaé Frey, capitaine de l'un d'entre eux, a été enlevé par des membres de l'organisation d'Extinction qui, de surcroît, se sont permis de faire couler le MOT, le navire qui avait porté le Phoenix et ses compagnons sur Grand Line. L'équipage cherche donc à se venger, par tous les moyens possibles...







Présentation brève du personnage • Takeo Snow est le demi-frère de Nakata. Plus jeune, il est issu de la mère de ce dernier et d'un père d'une identité inconnue. Il a rapidement été délaissé par sa mère, qui se préoccupait énormément des aventures que traversait l'aîné. Après qu'elle soit morte de chagrin en constatant que son fils était devenu pirate, il a décidé de se venger et a monté l'organisation d'Extinction dans cette optique.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Des murs de neige ? Seulement ça, pour tenter de se dresser sur son passage ? Cette piètre défense était censée l'effrayer ou lui faire regretter son geste ? Avec amusement, Takeo frappa le piteux édifice qui se dressait sur son chemin de toute sa force, en usant bien évidemment de son haki de l'armement. Certes, l'obstacle qu'il avait eu à surmonter avait amenuisé la puissance brute de son geste, mais le poing fini tout de même par frapper la demoiselle en pleine tête, l'expédiant un peu plus loin. Avec la blessure qui risquait d'en découler, cette fille allait avoir du mal à se battre efficacement pendant quelques minutes. Le blondinet n'avait donc plus qu'à lui régler son compte une bonne fois pour toute, en profitant du fait qu'elle était actuellement hors d'état de nuire. Malheureusement, alors que le zoan mythique s'apprêtait à repartir à l'assaut, une lumière aveuglante jailli soudain du corps de l'un de ses ennemis, l'aveuglant temporairement. Fulminant et fermant ses paupières pour éviter de trop malmener ses iris, le jeune homme s'apprêta à changer de cible pour cogner violemment l'autre logia, celui qui s'était montré coupable d'un tel affront. Néanmoins, et une fois de plus, tout ne se passa pas aussi facilement : la rose avait eu le temps de brièvement reprendre ses esprits et même si elle ne semblait toujours pas capable de cibler le Snow en particulier, elle usa d'une technique plus large en générant une tempête de neige pour restreindre ses mouvements et le soumettre à une vague de froid mordant. Agacé, une fois de plus, le chef d'Extinction ouvrit son bec et déversa un torrent de flammes tout autour de lui pour malmener cette tempête qui ne semblait pas vouloir cesser. Les logias avaient après tout une capacité de génération illimitée de leur élément : il devait donc, comme prévu, la terrasser aussi vivement que possible.

Ses yeux étaient toujours inutilisables lorsqu'il en vint à se constat et se tourna à nouveau droit vers Holly, prêt à la tuer d'un instant à l'autre. Sa prochaine offensive n'allait pas être aussi sympathique que la précédente, et le combattant ne s'arrêterait pas tant que le crâne de cette gamine était intact. Il allait lui écraser le cerveau. Et comme si tout était prévu pour jouer en sa défaveur, c'est également à ce moment-là que le zoan antique s'amusa à envoyer diverses fioles autour du blondinet. Ce fut en tout cas ce que celui-là en comprit, étant donné que les pensées manifestement brouillées de Fran étaient difficiles à percevoir et que sa vue était loin d'être optimale. Le souffre et les explosions vinrent rapidement malmener ses autres sens et Takeo plaqua ses mains contre ses oreilles en s'énervant une fois de plus. Ces types n'étaient que des insectes, qu'un ramassis de pirates qui n'étaient régis par d'autre loi que celle de la lâcheté et de la faiblesse... Attaquer en usant de tels coups bas était impensable pour un véritable guerrier, même lui en avait conscience. Cependant, le sourire du chef d'Extinction revint rapidement à sa place quand il remarqua avec joie que ces gars n'étaient toujours pas aussi doués qu'ils auraient voulu le faire croire : un objet, probablement une épée, tomba quelque part derrière lui et un laser envoyé par Kyoshiro, qu'il fut capable d'anticiper grâce à son haki de l'observation, passa bien loin de son objectif. Ce faisant, le garuda, qui était toujours bien sûr capable de savoir où se plaçait Fran grâce à son haki même s'il n'était pas capable de traduire ses pensées, se tourna dans la direction de l'autre Zoan pour le vaincre en premier. Dans le même temps, les loups envoyés par Holly semblèrent se ruer droit dans sa direction, et un bref instant d'hésitation s'empara de l'esprit du Snow. Instant d'hésitation fatal dans un affrontement d'une telle envergure.

Une explosion eut soudainement lieu en plein dans son dos, sans que le garuda ne comprenne sur le coup de quoi elle était issue. Ce n'est qu'après coup qu'il cerna l’entièreté de la situation : ce logia avait intentionnellement raté sa cible et utilisé les lames du bretteur comme miroir pour le toucher. La douleur qui s'emparait de l'endroit où il avait été touché par l'assaut était loin d'être insurmontable : même dans ces conditions, Takeo se sentait capable de combattre avec ardeur afin de leur montrer qu'il n'y avait plus aucun espoir. Malheureusement, tout ne s'arrêta pas là : Fran, qui s'était élancé, trancha violemment le mythique au niveau du torse sans que celui-là ne soit capable d'user de l'armement pour se protéger efficacement : les pensées brouillées de l'épéiste et ses yeux incapables de percevoir empêchaient ce genre de parades. Le blondinet sous forme totale retomba lourdement à genoux, le sang se déversant sur le sol tandis qu'il peinait à comprendre ce qui lui arrivait. Lui, perdre face à ces types ? Face à des hors-la-loi de ce gabarit ? Avec rage, le jeune homme tenta de se redresser, sans grand succès. Il semblait être actuellement dans une impasse : il lui fallait rétorquer avec autant de virulence que possible, tant qu'il était encore conscient... Mais il semblait que tout cela allait être impossible.



© Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue35/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue224/250Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeDim 26 Oct - 17:44



❝ Phoenix's fall
• feat. Tengoku no Seigi •



Il était là, à genoux devant nous. Ce type, si arrogant, était vaincu. Lui qui avait voulu se croire supérieur à nous était obligé d’avouer sa défaite. Même si, entendre ces mots de lui serait tout simplement impossible. Mais il était vaincu, et c’était tout ce qui m’importait en cet instant précis. Le sifflement dans mes oreilles me fit légèrement grimacer, tandis que je me dirigeai doucement vers mon sac, que j’avais pris soin de déposer avant la bataille. Chii et Akio étaient toujours à l’intérieur, la petite souris semblant mécontente de ce qui s’était passé. Entraîner ces deux-là là-dedans n’avait pas été mon attention, loin de là. Dans tous les cas, ce n’était pas ce dont je devais me soucier maintenant. Les vertiges s’étaient calmés, me permettant d’y voir un peu plus clair. Le plus rapidement possible, je me dirigeai vers mes cloches, faisant disparaître la neige petit à petit pour dévoiler nos trois blessés. Même si l’autre respirait encore, j’avais confiance en l’homme lumière et en l’épéiste pour l’empêcher de faire une bêtise. De toute manière, c’était terminé pour ce Takeo. Il allait mourir, mais pas maintenant. Et certainement pas facilement. Je voulais qu’il souffre, autant qu’il avait fait souffrir ceux que j’aimais.

A peine les cloches furent-elles disparues, que je m’approchai de Nakata, fronçant légèrement les sourcils en voyant ses blessures. Un homme normal serait mort depuis longtemps. Mais il n’était pas comme les autres, après tout. Le fait qu’il saigne me permettait déjà d’être certaine d’une chose : il avait reçu du granit marin. Si je tentai de le décrocher maintenant, la perte de sang qui en résulterait risquerait de rendre les choses plus compliquées. Il fallait lui retirer ce granit marin avant tout. Mon regard se porta sur son visage, cherchant à savoir s’il pouvait vraiment être conscient ou non après tout ceci. S’il l’était, il risquait de souffrir. S’il ne l’était pas, il allait peut-être se réveiller.

« J’imaginais vraiment pas nos retrouvailles comme ça … »

Un murmure, juste assez audible pour qu’il l’entende s’il était conscient. Ma voix était légèrement déformée à cause de la glace recouvrant mon nez pour empêcher le saignement, la rendant ainsi ridicule. Aussi ridicule que quand j’avais répondue à l’homme-lumière pour lui dire que j’avais connu des jours meilleurs. Il faudrait que je le remercie, d’ailleurs.

Sortant rapidement un scalpel et une pince, je me concentrai sur le ventre du blondinet, essayant de nettoyer le sang avec de la neige presque fondue. Enfin, quand les zones d’impact furent délimités, je levai les yeux vers le visage de Nakata, m’excusant par avance pour la douleur que j’allais causer. C’était un mal pour un bien, c’est ce qu’il fallait se répéter. Un mal pour un bien.

Une, deux, trois. A la quatrième, j’eu le maigre espoir qu’il puisse guérir de ses blessures seul, lui permettait ainsi d’arrêter ce saignement. Mais ce n’était pas suffisant. Plissant les yeux, je mis quelques secondes avant de trouver cette dernière balle qui faisait autant de dégâts, l’extrayant avec la plus grande délicatesse de peur de causer plus de dommages. A peine le granit marin quitta son corps que des flammes bleues se mirent à apparaître, me faisant pousser un léger soupir de soulagement. Il était sauf, maintenant. Il était sauf.

Mes yeux se mirent à picoter, tandis que je redressai, arrachant les pieux de ses avant-bras, le détachant ensuite. Lui, j’avais réussi à le sauver, non ? Pour lui, j’étais arrivée à temps, j’avais vaincu tous les ennemis. Je n’avais pas échoué.

Doucement, je le mis au sol, l’allongeant dans la neige. Ce n’était pas le meilleur endroit, mais c’était tout ce que je pouvais lui offrir pour l’instant. Avant de le ramener au navire, j’avais une dernière chose à faire.

Essuyant mes yeux, je me tournai ensuite vers Takeo, me relevant pour me diriger vers lui. Les soins étaient apportés, je pouvais maintenant passer à une autre phase : la torture. Il ne méritait que ça, lui qui avait fait souffrir Nakata. Puis, il suffirait de le tuer, tout comme Misa. Éliminer les menaces, c’était ce qu’il fallait faire.

En silence, je m’approchai de lui, utilisant Uzu kesshō autour de mon bras. Pliant ce dernier, je frappai le visage de ce type avec mon coude, cherchant à lui briser le nez. Cherchant à lui infliger ce qu’il m’avait fait. Une vengeance, tout simplement. Œil pour œil, dent pour dent. Avec mes aiguilles, je visai différentes parties de son corps, que ce soit ses bras, ses jambes, ou même son visage. D’ailleurs, sur ce dernier, les yeux furent les premiers à être visés. C’était un peu comme Misa, dans le fond. Sauf que là, cela avait plutôt tendance à s’apparenter à de l’acupuncture.

Mais ce n’était pas suffisant.

Il fallait qu’il crève pour que tout soit véritablement terminé. Fermant les yeux un court instant, je me mis ensuite à regarder Nakata. Qu’est-ce qu’il penserait, s’il me voyait faire ? Difficile à dire. Mais, il fallait bien qu’il comprenne que la mort était parfois l’unique issue. Sinon, il risquait de nous perdre.

Sans la moindre hésitation, je lançai sur ce type des lames. Des lames visant son crâne. Des lames pour lui arracher sa vie.

Quelle douce mélodie que celle de la mort.


Techniques & Précisions:
 

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue47/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue226/750Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 27 Oct - 3:33






: Phoenix's Fall












Malgré le fait qu’ils ne se connaissaient pas le moins du monde, ces hommes et cette femme avaient réussi à faire preuve d’une coordination assez extraordinaire pour prendre leur adversaire au dépourvu, ce dernier n’arborait plus son sourire suffisant et énervant au moment où le rayon de Kyoshiro vint le toucher dans un angle auquel il ne s’attendait pas du tout. Comment aurait-il pu le prévoir de toute façon ? Le jeune homme lui-même n’avait même pas su si cela pourrait marcher au moment même où il avait lancé son rayon, mais il avait simplement tenté le coup en croisant les doigts…et, avec quelques coups bien placés de ses camarades, le trio avait réussi à faire descendre cet enfant arrogant de son piédestal. Le moment où le jeune homme vit cet enfant s’écrouler à terre coïncida avec le moment où un énorme poids s’envola et allégea sa poitrine, comme si sa victoire venait de faire disparaître toutes les tensions accumulées depuis la branlée qu’il avait reçu quelques jours auparavant.
Il avait imaginé que ce combat serait bien plus difficile, il s’était imaginé que le groupe ne sortirait pas indemne de cet affrontement mais il fallait bien avouer que sous-estimer ce trio avait été l’erreur la plus magistrale qu’il avait fait, pensant que sa force seule serait suffisante pour venir à bout de ceux qu’il devait considérer comme de misérables insectes. Il n’était pas le premier à faire cette erreur et ne serait certainement pas le dernier, mais voir un être si machiavélique et dévoré par la vengeance et la haine en arriver à faire une erreur de débutant…c’était une chose qui ne manquait pas de troubler le jeune bretteur alors qu’il posait les yeux sur ce même débutant. Il était vaincu, ridicule, frustré par cette défaite et pour la première fois de sa vie le jeune homme ressentait quelque chose qui ressemblait à du plaisir à la vue d’un adversaire vaincu. C’était toujours plaisant de ressentir une certaine victoire mais, jusqu’à maintenant, cette victoire avait toujours été tâchée par l’amertume d’avoir été forcé d’user de violence pour obtenir cette victoire. La violence tâchait cette victoire, la rendait plus amère et dégoûtante d’une certaine façon, comment pouvait-il profiter d’un met qui avait un arrière-goût d’excrément ? Certes l’image était quelque peu dégoûtante mais l’idée y était.
Expérimentant les premiers instants de cette joie d’être vainqueur, le jeune homme quitta le vaincu du regard non sans une certaine tension avant de se rapprocher de la croix de gauche détenant la raison même de sa présence ici. La demoiselle était là, attachée et clouée à la croix, dans un piteux était qui faisait de la peine au jeune homme car ce dernier était en train d’imaginer ce qu’elle avait dû subir pendant qu’il s’était démené à essayer de la rejoindre. Mais c’était terminé à présent et, s’approchant de la demoiselle qu aurait grandement besoin de soins, le jeune homme lui lança :

« Navré de vous avoir fait attendre. Tout va bien aller maintenant. »

S’approchant d’elle, il détacha d’un coup sec les attachées qui clouaient la demoiselle à la croix avant de sortir de sa poche de quoi arrêter les saignements à l’endroit où étaient fixées ces attaches. Il n’était pas médecin, certes, mais il était au moins assez débrouillard pour arrêter des saignements, au moins le temps que les camarades de la femme viennent s’occuper de lui. La serrant tout contre lui comme pour essayer de lui donner un peu de chaleur, supposant qu’avec toute cette neige elle devait être glacée, le garçon posa ses yeux de braise sur elle et lui murmura à demi-mots :

« Je m’excuse de n’avoir pu empêcher votre capture. J’espère que vous saurez me pardonner.»

Que pouvait-il dire d’autre de toute façon ? Il avait merdé, il avait échoué, il y avait des milliers de façons possibles de le dire mais toutes le ramenaient au même constat amer de sa propre faiblesse face à un adversaire plus puissant que lui. C’était sa défaite la plus flagrante, la plus frappante et la plus magistrale dans un sens si bien qu’il ne pouvait pas ne pas retenir la leçon. Mais, se relevant en déposant doucement la demoiselle à terre après avoir fait le nécessaire, le jeune homme repensait à la source même de tous ces maux et cette source se trouvait juste derrière lui. Serrant les poings en sentant un feu monter en lui et le consumer de l’intérieur comme un poison, le garçon s’approcha de celui qui avait apporté le chaos et le malheur, le regardant se faire malmener par la manieuse de neige de tout à l’heure. Non, il ne pouvait pas détourner le regard, pas maintenant, il devait regarder ce monstre en face et lui faire payer pour ses crimes…même si cela voulait dire d’aller jusqu’à l’extrême…la mort.
Pas à pas il s’approcha de cet homme jusqu’à ce que ses mains commencent à trembler, le tremblement s’accroissant à chaque nouveau pas en direction de sa cible, un tremblement qu’il ne pouvait contrôler ou réprimer. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi si proche du but ? Était-ce un signal pour lui indiquer qu’il ne devait pas suivre cette voix ? Pris de doute et de frustration face à la perte de contrôle de son propre corps, il était sur le point de faire demi-tour lorsqu’une vague de fraicheur et de calme l’envahit en même temps que résonnait dans sa tête la voix qui lui était désormais familière :

*Je sais que vous voulez sa mort, jeune maître, mais vous n’y arriverez pas. Vous n’êtes pas encore assez fort. Vous prenez les choses trop à cœur, c’est à la fois votre plus grande force et votre plus profonde faiblesse. Pour cette fois, juste cette fois, laissez-moi vous aider. Ensuite je vous aiderai à vous endurcir. *

Même à travers toutes ces voix le jeune homme pouvait aisément identifier cette voix comme celle de son gardien, son chaperon, son protecteur qui lui avait déjà ouvert les yeux une fois et qui s’apprêtait à faire de même une fois encore. Il n’avait pas tort de dire que Kyoshiro n’était pas prêt, lui-même ne pensait pas l’être mais il savait que certaines actions ne pouvaient rester impunies…il n’avait juste pas la force d’être celui qui exécuterait la sentence. Mais le gardien était là, toujours là pour faire ce que son petit protégé était incapable de faire, cependant aujourd’hui ce serait plus facile car il n’aurait pas à modifier les souvenirs de son maître…ce dernier voulait assister à cette punition, il n’osait simplement pas abaisser la lame qui ôterait la vie de cet horrible individu. Le garçon ferma les yeux, un cours instant, et lorsqu’il les rouvrit ses prunelles traduisaient un calme olympien et glacial qui jurait totalement avec la sérénité dont il avait fait preuve plus tôt. Les mains du garçon entourèrent la tête du garçon et s’illuminèrent alors que ses se plissèrent en une expression de colère contrôlée. Il ne broncha pas un seul instant quand les lames de la demoiselle le frôlèrent, transperçant le corps et la tête que ses mains tenaient fermement. Ses mains s’illuminèrent davantage et la regard du jeune homme se porta une toute dernière fois vers ce blondinet arrogant avant de lâcher sèchement :

« Plus jamais ça. »

Il y eu un silence pendant un instant et ensuite une détonation, le jeune homme déchargea une énergie qui ferait probablement exploser tête du jeune blon, faisant voler des bouts de cervelle et de crâne partout, tâchant des vêtements et la neige sur le sol par la même occasion, avant que le corps sans vie du garçon ne s’écroule dans ladite neige. Bientôt, une fois le calme revenu, le jeune homme reprendrait le contrôle de son corps et lèverait les yeux sur la manieuse de neige avant de lui tendre la main et de lui lancer :

« Enchanté. Moi c’est Kyoshiro. »

Il n’avait jamais eu l’occasion de se présenter proprement auprès de cette femme, ne l’ayant croisée qu’une seule fois, et même si la situation était assez étrange il devait bien se présenter à un moment ou à un autre. Non ?







© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
Ja'far Al-Ta'ir
Messages : 643
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue37/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue216/350Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 27 Oct - 17:47

Phoenix's fall


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Parfait, majestueux, incroyable, fantastique. Tels étaient les mots qui permettaient de décrire cet enchaînement que nous venions de réaliser à trois. Nous ne nous connaissions que depuis quelques minutes, mais nous étions déjà en mesure de réfléchir à chacune de nos capacités pour établir une stratégie qui pouvait nous mener à la victoire. Une telle coordination était rare quand elle mettait en œuvre de parfaits inconnus. D’ailleurs, en voyant que tout avait si bien marché, je ne pouvais m’empêcher d’esquisser un long sourire de satisfaction à l’égard de mes camarades. En effet, en prenant nos attaques seules, il y avait une forte possibilité pour que le Zoan Mythique puisse esquiver ou même riposter. Je m’en étais rendu compte lorsque celui-ci s’était préparé à intercepter ma course, avant de se faire radicalement exploser par le rayon de lumière émis par le Logia. Toutefois, en coordonnant le tout avec perspicacité et rapidité, rien ne pouvait nous arrêter. En fait, j’osais même dire que nous formions un bon trinôme.

Takeo tomba finalement à terre, sa plaie au torse déversant une quantité assez importante de liquide carmin sur le sol de la grotte. C’était comme une récompense de le voir dans cet état, à genoux devant nous, en considérant qu’il se prenait pour une espèce supérieure à la nôtre. Lançant un rapide regard en sa direction, avec sérieux, je m’avançai lentement pour rejoindre les croix toujours protégées par les cloches de neige. Il était temps de libérer Nakata ainsi que ses compagnons et de sortir d’ici. Les deux autres firent de même, Holly s’approchant du Phénix et Kyo de l’autre jeune femme. Il n’y avait donc plus que l’homme qui apparemment était épéiste.

« Je suis médecin. Tout va bien se passer maintenant. »

Empoignant chaque pointe qui étaient enfoncées dans la croix, je les arrachai l’une après l’autre afin de le libérer de leur emprise. Ses blessures n’étaient pas trop graves, il allait surtout avoir besoin de repos pour récupérer efficacement. Ainsi, une fois détaché, je l’attrapai contre moi et le fit lentement glisser jusqu’au sol pour l’asseoir contre la croix. Puis, je tirai légèrement ma veste sur le côté pour y sortir mon attirail de premiers soins : bandages, désinfectant, aiguille et fil.

« Ça risque de piquer un peu.. Mais tu as connu pire. » dis-je en souriant

Je versai alors un peu de désinfectant sur un coton pour le passer sur chaque plaie, avant de pouvoir le recoudre. Pendant ce temps, Holly, puis Kyoshiro, s’approchèrent du corps de Takeo avec un certain désir de vengeance. Je pouvais aisément le voir dans leur regard : ils voulaient tuer. Rien d’autre. Détournant le regard en sachant cela, je n’entendis que le bruit. Tournant alors légèrement la tête vers Nakata pendant que je continuais de soigner l’épéiste, je pris la parole une nouvelle fois.

« On est quittes maintenant. Et.. On dirait que tu n’as plus rien à craindre de cet homme.. »

Marquant une petite pause en fermant délicatement les yeux, je repris.

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] 3096563507_0_5_foCjSj1m
« Je..Je ferai en sorte que la vraie Liberté soit instaurée en ce monde. »




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue52/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue879/1000Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 27 Oct - 18:21


Phoenix's Fall ♠
❝ Il n'y a pas de lumière sans ombre. ❞

Présentation brève du personnage • Nakata Fenice est un forban connu à travers le Monde pour être devenu récemment un membre du groupe des puissants Schichibukais. Maudit du fruit du Phoenix, il est craint à travers le monde. En tant qu'ancien agent du Gouvernement Mondial, il recherche ardemment la justice et l'égalité. Capitaine d'un équipage, il chérit ses camarades plus que tout au monde et ne pardonne aucune agression extérieure. Amoureux des arts et de la nature, il passe la majeure partie de son temps libre à penser et à exercer.

Résumé des précédents RPs • Tengoku no Seigi a rencontré deux équipages sur Area Eleven. Danaé Frey, capitaine de l'un d'entre eux, a été enlevé par des membres de l'organisation d'Extinction qui, de surcroît, se sont permis de faire couler le MOT, le navire qui avait porté le Phoenix et ses compagnons sur Grand Line. L'équipage cherche donc à se venger, par tous les moyens possibles...







Présentation brève du personnage • Takeo Snow est le demi-frère de Nakata. Plus jeune, il est issu de la mère de ce dernier et d'un père d'une identité inconnue. Il a rapidement été délaissé par sa mère, qui se préoccupait énormément des aventures que traversait l'aîné. Après qu'elle soit morte de chagrin en constatant que son fils était devenu pirate, il a décidé de se venger et a monté l'organisation d'Extinction dans cette optique.


❝ Laisse-moi raconter ❞


Nakata comprit qu'ils avaient gagné lorsque la voix de Takeo, considérablement affaiblie, sembla se laisser aller à l'abandon et à la défaite. Ils avaient réussi à reprendre le contrôle de la situation et à triompher d'un homme qui, individuellement, aurait certainement pu les tuer avant qu'ils ne bougent le moindre muscle... Quand les cloches de neiges disparurent pour laisser les forbans s'approcher des trois blessés, le blondinet leva son regard toujours aussi embrumé droit vers le visage de la demoiselle. La seule chose qu'il percevait encore parfaitement était cette chevelure qu'il identifiant sans le moindre mal. Avec difficulté, le capitaine adressa un sourire à Holly avant de la laisser s'occuper de ses blessures sans bouger. La douleur manquait à chaque instant de le ramener plus brutalement à l'instant présent mais ironiquement, il luttait désormais pour reste plus ou moins inconscient : son objectif était de ne pas gêner le travail de la jeune femme qui ne voulait que son bien. Une fois que les balles eurent toutes quitté son abdomen, les flammes apparurent à nouveau, annonciatrice d'un futur plus prometteur. Ses blessures, aussi graves fussent-elles, disparurent en un claquement de doigt tandis que ses muscles se refermaient d'eux mêmes. Le Phoenix n'avait jamais été aussi satisfait de posséder son fruit du démon : ce qui lui aurait peut-être pris quelques semaines de convalescence venait tout juste de disparaître en quelques instants, ne laissant en lui guère plus qu'une puissante vague de sommeil. La fatigue accumulée depuis des jours refaisait violemment surface. Quand il y songeait, l'artiste comprenait que cela avait commencé sur Graou Island, avec l'emportement de Méliandre au sujet de la présumée mort d'Hato... Tout semblait enfin le quitter, comme si des poids s'enlevaient soudainement avec la présence réconfortante d'Holly. Laissant la demoiselle l'allonger sans broncher, le Fenice ferma lentement les paupières avec un sourire qui, même s'il trahissait son exténuation et le calvaire qu'il avait enduré, se voulait apaisé et comblé. Son équipage était prêt à affronter le Nouveau Monde, il le savait. Les dernières choses qu'il eut le loisir d'entendre furent les paroles de Fran et il se laissa ensuite aller dans les bras de Morphée, avec un soulagement extraordinaire.

De leurs côtés, Danaé et Damon, s'ils n'étaient pas dans un état aussi instable que celui du blondinet, furent également heureux de voir qu'ils avaient enfin quelqu'un à leur côté pour leur prêter main forte. Ils laissèrent faire leurs deux médecins pour l'occasion tandis que l'autre affrontement prenait fin, un peu plus loin. Avec rage, Kernoza vint décapiter son ennemi après qu'Héléna l'eut désarmé, répandant encore plus de sang sur la neige autrefois si pure. Le capitaine poussa un soupire et rengaina son arme avant de se diriger vers Danaé qu'il prit dans ses bras avant de jeter un regard aux membres de Tengoku no Seigi, sans prendre la peine de jauger le cadavre dont la tête venait d'exploser du regard :

On dirait que la situation est réglée, une fois pour toute... Amenons les rapidement sur les navires. Ils y seront bien mieux pour se reposer qu'ici. Et... Merci. Je suppose que je vous dois bien ça. Nous n'y serions sans doute pas parvenu sans vous.

En guise d'honnêteté, l'épéiste se courba doucement en avant, n'en faisant pas trop étant donné qu'il portait toujours sa chère et tendre dans ses bras. Il se détourna ensuite du reste du groupe et entreprit de sortir de ce Quartier Général. Extinction avait connu une fin particulièrement tragique... C'était probablement cela, la récompense à l'inconscience. S'en prendre bêtement à plus puissant que soi n'était pas une bonne chose, même avec toutes les lâchetés du monde. La loi du plus fort était bien la plus respectable au sein de ce trop vaste océan... Et Tengoku no Seigi avait indéniablement été le plus fort.



© Halloween


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue35/75Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Left_bar_bleue224/250Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitimeLun 27 Oct - 19:21



❝ Phoenix's fall
• feat. Tengoku no Seigi •



C’était fini. Là, maintenant, tout était véritablement terminé. Mon regard ne quittait pas ce qui restait du corps de Takeo, observant les morceaux de sa boîte crânienne. Même si je l’avais bien abîmé, ce n’était pas moi qui étais la cause de ceci. Clignant des yeux, mon regard se posa ensuite sur l’homme-lumière. C’était lui, le responsable de lui. C’était lui qui avait fait voler la tête du blondinet en éclats. L’incompréhension, d’abord de mise sur mon visage, laissa place à un léger sourire. Ce type avait achevé Takeo de la plus belle des façons, il fallait bien l’avouer. Une façon salissante, mais je n’étais plus à ça près. Après tout, mes vêtements étaient déjà fichus suite à mon affrontement avec Misa. A peu plus ou un peu moins de sang ne changerait rien. Penchant légèrement la tête sur le côté, je remis une mèche de cheveux en place. L’homme-lumière était surprenant. Alors qu’il venait d’exploser le crâne d’un homme, il se mettait à se présenter, tendant une main souillée de sang. Etrange, mais intéressant. Hochant la tête, je pris la parole, d’une voix tout aussi ridicule que ce que j’avais pu faire précédemment.

« De même. Je suis Holly. »

Je lui serrai la main, lui adressant un sourire avant de m’éloigner pour retourner près de Nakata. Maintenant que nous avions terminé, il fallait le ramener, lui et les autres. Les ramener sur le navire pour leur permettre de se remettre convenablement. La prise de parole de l’un des types me fit tourner la tête, remarquant que le second de Takeo venait, lui aussi, de connaître la mort. La décapitation, quelque chose de radicale. En silence, j’écoutai les paroles de l’homme qui l’avait achevé, m’en désintéressant pourtant bien rapidement. Je n’étais pas là pour des remerciements ou pour sauver cette fille : j’étais là pour mon équipage. Et ces personnes ne faisaient pas partis des nôtres.

Poussant un soupir, je créai une luge en neige, suivit d’un loup relié à celle-ci. Rapidement, Nakata et Damon furent installés, me permettant d’y aller. Peut-être que j’allais revoir Méliandre et Namusa, sur le navire. Volpha et Areia devaient être sur le pied de guerre en m’attendant. J’allais revoir les personnes qui comptaient et dormir. Et, accessoirement, voir un médecin pour mon nez.

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Empty
MessageSujet: Re: Phoenix's Fall [Présent PV TnS]   Phoenix's Fall [Présent PV TnS] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Phoenix's Fall [Présent PV TnS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Time End-