Partagez
 

 [Présent] - Soigner la blessure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin

Erwin
Messages : 4263
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Soigner la blessure Left_bar_bleue56/75[Présent] - Soigner la blessure Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Soigner la blessure Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Soigner la blessure Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 147.656.469.666 B

[Présent] - Soigner la blessure Empty
MessageSujet: [Présent] - Soigner la blessure   [Présent] - Soigner la blessure Icon_minitimeMer 8 Oct - 19:58

Soigner la blessure. [1]

Mon cœur battait la chamade. L’envie de meurtre que j’avais ressenti chez Jasmine m’avait vraiment glacé le sang, et mon pouvoir avait à peine été assez rapide pour esquiver son ultime offensive. Ce n’était pas fini, c’était loin d’être fini même, mais les choses n’étaient pas aussi désespérées puisque nous étions enfin loin de cet enfer qu’avait amené avec elle la célèbre Chasseuse de Prime. Sur une plage de Graou Island, nous étions enfin prêts à partir. Cependant, en observant Mike je me souvins de l’attaque que Kotaro lui avait portée et déglutit. C’était bien sûr sa nature d’homme-lézard qui m’inquiétait, et donc la possibilité qu’il ait blessé mortellement mon ami. Pendant une seconde, j’eus réellement peur. Mon sang s’était glacé, mais ce n’était pas une sensation ordinaire, elle était mêlée à l’envie de tuer Kotaro, une soif de sang que j’avais tiré de mes précédents affrontements, une nature corrompue qui jusqu’à présent m’avait été abjecte.

Inspirant lentement, je finis par dire au jeune homme d’une voix fatiguée mais déterminée :

« - On va devoir aller à la clinique de Graou Island pour soigner tout ça. »

Et sans attendre un instant, je nous téléportai à nouveau. Mon corps entier s’était mis à frissonner en arrivant au milieu de la ville. Je souhaitais plus que tout prendre soin de ce garçon à mes côtés… D’une certaine manière, il était ou serait à terme un membre de ma famille. Un frère d’armes. Le souffle court, je demandai à ce qu’on vienne s’occuper de mon camarade. D’ici quelques temps, les hôpitaux publics ne nous seraient peut-être plus accessibles. Nos contacts médicaux étaient maigres, mais il resterait Holly dans le pire des cas… En regardant autour de nous, j’observai le peuple s’inquiéter, s’agglutiner autour de nous au moment où des médecins arrivèrent pour proposer à Mike de l’emporter à l’intérieur. Les soins ne seraient pas donnés, mais nous avions de quoi faire pour l’instant. Les revenus du Rubis du Renard seraient suffisants pour prendre en charge la totalité de ce que nous devrions débourser… Ou plutôt de ce qu’il devrait payer.

Je voyais déjà la grimace s’inscrire sur le visage de mon camarade quand celui-ci verrait la tête de la facture. Pourtant, avec une prime à deux cents quarante millions de berrys qui arriverait bientôt sur Micqueot, nous pourrions nous installer et vivre tranquillement pour le reste de notre vie. Tranquillement ? J’étais pourtant sûr que l’épreuve que nous venions de vivre ne nous apporterait que des ennuis… Le Gouvernement ne savait cependant pas encore à qui il avait réellement à faire. M’asseyant dans la salle d’attente, je vis les médecins s’affairer, apporter des instruments que je n’avais jamais vu auparavant. Étrangement, malgré le fait que j’avais été celui à apporter l’opposition avec la chasseuse de prime, je n’avais pas une seule égratignure. La poussière sur mes vêtements était facile à épousseter, si bien qu’en un instant, on aurait dit que je n’avais pas été face aux personnes qui faisaient parties du top dix des plus dangereux personnages de Grand Line.

En me dirigeant vers l’endroit où se trouvait Mike, je m’installai à ses côtés de manières tout à fait normale, lorgnant sur lui par instant et essayant de sourire malgré mon air dépité. Je l’avais mis en danger. J’étais responsable de son malencontreux état. Et tout ça alors qu’il essayait de régler mon incapacité à faire face à la situation. Avec cette expérience, une chose m’était apparue clairement à l’esprit : Je n’étais pas assez fort pour affronter ces problèmes. Lentement, je me tournai vers lui tout en me mordant la lèvre et lui lançai sur une voix tremblante :

« - Merci d’avoir réussi à capturer Kotaro… Je suis désolé de ne pas avoir réussi à te protéger… J’ai ce pouvoir, et pourtant il a l’air si inutile… »

Ma voix n’arrivait pas à se stabiliser. J’inspirai à nouveau lentement et lui lançai un nouveau regard, un regard déterminé, un regard complice :

« - Nous deviendrons plus forts, tous les deux. Ensembles. Si tu veux bien, bien sûr ! »

Une légère rougeur s'inscrivit sur mes joues tandis que je parlais. Décidément, il m'arrivait de dire de ces choses parfois !


Dernière édition par Erwin Dog le Ven 10 Oct - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
Zackary J. Fawkes
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Soigner la blessure Left_bar_bleue38/75[Présent] - Soigner la blessure Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Présent] - Soigner la blessure Left_bar_bleue3/350[Présent] - Soigner la blessure Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 0 B

[Présent] - Soigner la blessure Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Soigner la blessure   [Présent] - Soigner la blessure Icon_minitimeJeu 9 Oct - 11:08