-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Partagez
 

 [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeDim 21 Sep - 21:23

Prise d'Otage [1]

Il régnait en ces lieux une ambiance morbide. Les personnes qui jouaient à la roulette ou aux cartes n’étaient pas saines d’esprit, et si la tricherie n’était pas accepté, elle était tolérée pour ceux qui arrivaient à ne pas se faire prendre. Compter les cartes, utiliser une capacité spéciale… User même de pouvoirs parapsychiques. Tout était bon pour empocher le gros lot. Et malgré tout, si les personnes qui usaient de moyens pour gruger les employés étaient malignes, elles se faisaient la plupart du temps jeté avant même d’avoir eu le temps de dire ‘Ouf’. Les techniques de triches avaient été tellement usées qu’on pouvait dire que cet endroit était le plus honnête casino de Grande Line.

Dans l’air, il y avait une odeur de tabac. Elle était si forte que certaines personnes toussaient, libérant abondement leurs glaires sur les tables de jeu. Les habitués se laissaient reconnaître par le soin particulier que leur offraient les hommes et femmes en tenue de travail. Si on s’arrêtait d’ailleurs sur ces habits, on pouvait constater qu’ils étaient plutôt classe pour une île à la criminalité si élevée.

« - Bonjour, Monsieur, avez-vous besoin d’un conseil pour vous aider à décider à quel jeu vous allez participer ? »

La voix suave d’une demoiselle m’arracha un sourire. Elle était habillée d’une jupe noire et d’un haut qui mettait en avant sa poitrine, donnant aux vicieux hommes qui habitaient presque ici un spectacle des plus agréables. En étant attentif, je pouvais cependant apercevoir les gardes en tenue noire, et les employés de tables qui se différenciaient des vigiles par leur chemise blanche surmontée d’un gilet sans manche aussi sombres que leurs pantalons. Leur présence indiquait clairement qu’il ne fallait pas toucher… Bien que j’étais certain que pour quelques billets, il y aurait moyen de s’arranger.

« - J’attends un ami, répondis-je en toussotant avant de me diriger vers le bar. »

J’ai pensé plus tôt que cet endroit était honnête, mais il n’y avait pas plus pourri que Himitsu Shima sur la Voie Six de Grande Line. Cet endroit était un repère de gangsters en tout genre, et ils devaient avoir pour chef l’une des organisations souterraine la plus puissante. Rien que de repenser aux commentaires de mon maître d’arme sur cet endroit, mon corps se mettait à trembler comme si la salle chauffée au bois était tout à coup devenue gelée.

Tout en commandant un verre d’eau, n’ayant pas envie de me bourrer avant son arrivée, je pris un calepin dans ma poche et y notai mes premières observations. « Place actuellement calme, pas de bagarre, casino ok. ». Puis, fermant le carnet, je le rangeai dans ma poche où se trouvait aussi mon portefeuille. Le barman revint avec mon eau et les portes du casino s’ouvrirent alors en grand, attirant mon attention. Huit… Non, neuf hommes étaient entrés vivement, rapides comme leurs ombres. Le neuvième était de très petite taille, si bien que je ne l’avais pas localisé précisément. Je n’entendais pas le bruit de leurs pas, si bien que je fus surpris lorsque des coups de feu retentirent.

« - Les gardes ont été tués, constata avec stupeur un homme d’une cinquantaine d’année à côté de moi en se mordant la lèvre. »

Ils n’avaient rien eu le temps de faire. Mes yeux se figèrent sur le visage déformé par la peur d’une des employées qui, près de la sortie, s’échappa vivement. Les portes se refermèrent alors derrière elle, et les hommes qui étaient entrés pointèrent leurs armes sur les personnes qui semblaient les intéresser.

« - Tous à terre ! Hurla l’un d’entre eux. Et rampez jusqu’au fond de la salle, c’est un ordre ! Allez, vite ! Ceci est une prise d’otage… Je répète, ceci est une prise d’otage ! »
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeLun 22 Sep - 14:09





Prise d'OtagePV Erwin dog



Le claquement sourd et régulier des talons qui percutaient le sol brisa violemment le silence instauré jusque là dans ce véritable palace que s'était offert Konan grâce à ses bénéfices exponentielles en terme de marché noir. Izanami tourna à droite à la première intersection, les yeux clos, preuve irréfutable qu'elle connaissait parfaitement le chemin à force de l'arpenter. Elle venait de sortir d'un entretien avec son employeur, et celui-là venait tout juste de lui offrir une petite mission... En effet, dans un casino, non loin de là, quelques idiots s'étaient permis de prendre les clients en otage pour faire chanter le plus redoutable des hors-la-loi... Action, réaction. Le monde underground se basait sur cette leçon simple, en réalité. De ce fait, la maudite avait été dépêchée, n'ayant pas d'autre mission en cours, et avait pour objectif de s'occuper seule de cette prétendue révolte. Enfin seule, pas tout-à-fait : Milla avait eu l'autorisation de l'accompagner pour lui prêter main forte. Cette dernière ajusta sa cape, cachant tous ses attributs féminins sans plus de cérémonie, et prit la parole calmement à l'attention de sa collègue :

-Je vais les contourner et passer par une fenêtre ou une porte suffisamment peu exposée... Tu passes par devant, j'imagine ?
-Oui.
-Bien. Fais attention, alors.


Faire attention. Quel concept ridicule. La mafieuse n'avait pas rejoint Konan pour une vie paisible et tranquille, c'était un fait. Elle avait combattu des marines, des pirates, des révolutionnaires ou de simples criminels pendant plusieurs années. Il était niais à souhait de penser qu'elle ne serait jamais plus exposée à la moindre menace en restant précieusement sous l'égide du hors-la-loi le plus ardemment recherché, après les fameux Yonkous... Ici, à Himitsu Shima, la menace était omniprésente et effroyablement tenace. Du jour au lendemain, une armada complète du Gouvernement Mondial pouvait tout aussi bien se pointer à l'horizon et nécessiter une rétorque durant laquelle la moitié des bandits ici réunis y laisseraient leurs peaux... Oui, l'avenir était absolument imprévisible. C'était peut-être l'un des aspects que préférait la Awazi dans cette vie qui était sienne. De ne pas savoir de quoi serait constitué son lendemain.

Les deux demoiselles étaient sur le point de franchir le pas de la porte principale du manoir qu'une voix rauque les interpella, à leur droite. La bretteuse, sur le coup, n'y prêta aucunement attention. Cependant, lorsque les palabres prononcées à son égard furent clairement insultante, la jeune femme cessa son avancé et resta là, immobile, les yeux toujours clos et absolument sereine :

-Alors, les chiennes vont chasser dehors ? T'as pas de chance, Izanami, on dirait que Konan ne te fais toujours pas confiance pour t'envoyer butter du tel menu fretin ! Il doit être déçu d'avoir sauvé ta pauvre et piètre existence... Enfin, si tu veux, tu peux m'être utile. T'as qu'à me demander, tu sais que j'attends que ça...

L'air exagérément lubrique qu'arborait l'homme n'était en réalité pas un jeu d'acteur du tout. Il avait fait sa proposition, refusée bien entendu, quelques jours plus tôt. S'il était encore en vie, c'était tout simplement parce que Konan avait interdit à la sabreuse de l'assassiner sauvagement pendant son sommeil. Elle ne lui jeta par conséquent pas même un regard, sachant qu'elle ne pourrait pas se retenir si elle s'y risquait, et prit la parole avec froideur :

-Au moins Konan puisse-t-il nous juger utiles. Depuis combien de temps n'a pas levé ton postérieur de porc de ce tonneau, hein ? Deux semaines, un mois ? On dirait bien qu'il ne trouve aucune tâche ingrate que tu sois capable de réaliser...

Sur ces mots, Izanami reprit la marche fermement, ne prêtant absolument plus aucun attention aux balbutiements étourdis de celui qui, malheureusement, était quelque part son camarade. L'employeur de la demoiselle avait à ses côtés tout un tas d'abrutis et de misérables cloportes... C'était certainement la seule chose qu'elle lui reprochait. Haussant les épaules et poussant un soupir, la bretteuse continua son chemin, accompagnée par Milla qui avait assisté à l'échange sans y prendre part. Elle se contentait en effet pour le moment de se concentrer : l'affrontement qui approchait à grands pas risquait d'être dangereux si elles ne se montraient pas vigilantes.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeMar 23 Sep - 0:31

Prise d'Otage [2]

Attends-moi au casino, qu’il m’avait dit par Den Den Mushi. Si je partais, il se pourrait qu’il n’ait aucun moyen de me retrouver. Mais à cause de l’attitude hostile des voyous, j’avais bien envie de me carapater. Enfin… Assassins à ce niveau-là. C’était de viles personnes qui semblaient être des plus désagréables, autant dans leur façon d’agir qui les rendait antipathiques, que dans leurs voix coincées leur donnant un air pathétique. Une contradiction au sein même de nos agresseurs qui m’obligeaient à ramper au sol entre les mégots de cigarette, là où il m’aurait été tellement facile de prendre la poudre d’escampette. Soupirant, je finis par me coller contre le mur, près d’un nain armé jusqu’aux dents. Il fumait le cigare, de sorte à garder constante la désagréable odeur de tabac qui continuait à régner dans la pièce, maîtresse olfactive de ce lieu pervertis par les jeux d’argent. Sans lui adresser un mot, mais restant concentré sur ses mouvements plus lourds que ses camarades, je détournai mon attention visuelle de la personne de petite taille pour lorgner sur le reste du groupe.

L’un des hommes faisait clairement plus de deux mètres, et c'est le seul qui retint un tant soit peu mon attention. Il avait l’air d’un géant pour moi, mais je n’étais pas pour autant surpris de la présence d’une personne de cette taille : les bâtiments ici étaient proportionnés pour accueillir des individus faisant jusqu’à trois ou quatre mètres, même il n’y en avait aucune actuellement. Fronçant mes sourcils, je finis par passer à une autre personne, n’ayant pas pour objectif de les décrire précisément : il allait à chacun d’imaginer ce qu’il se cachait derrière le masque qui dissimulait leurs visages, et leurs uniformes noirs qui leur donnaient des airs de gentleman.

« - Qu’est-ce que tu regardes, gamin ? »

Le nain s’était adressé à moi avec une voix rauque, retenue et parsemée de stress. Son arme vint se poser sur ma tempe tandis que l’un des hommes hurlait dans l’un des appareils de transmission qu’ils voulaient un milliard de berrys si les personnes à l’autre bout du fil souhaitaient revoir vivants leurs principaux associés. En pensant à eux, je m’étonnai de voir qu’ils n’avaient pas réagi. La plupart d’entre eux s’étaient dirigés vers le mur en affichant un air hautain, et leurs gardes du corps les avaient suivis sans intervenir. Se cachait-il quelque chose derrière cette attitude désinvolte ?

« - Je vous conseille de ne pas faire ça, soupirai-je au petit homme qui pressa alors plus encore le canon de l’arme contre mon crâne, m’obligeant à bouger ma tête pour suivre le mouvement. »

Mes mains vinrent saisir vivement l’arme et dévièrent celle-ci vers les jambes de l'un des camarades du nain qui faillit se faire trouer les mollets. Le coup de feu était parti sans prévenir, pourtant personne n’avait bougé. Il pouvait s’agir d’une scène tout à fait banale quand on repensait à l'endroit dans lequel on se trouvait. Pourtant, en observant les poils des avant-bras de mon opposant s'hérisser, je pus entrevoir l’espace d’un instant ce frisson de peur qui me disait que les choses n’allaient pas aller comme il le souhaitait.

« - Vous devriez juste baisser votre arme… Vous risqueriez de blesser quelqu’un. »

Le vieil homme qui était quelques instants plus tôt au bar avec moi venait d’élever la voix, son regard sournois et menaçant poser sur le masque du nain qui recula d’un pas avant de siffler et de se concentrer sur d’autres otages. D’un sourire, je remerciai l’homme de m’être venu en aide sans réellement savoir de qui il s’agissait.

Dans ce genre de situation, on aurait pu s’attendre à des cris, à des contestations, à des supplications. Mais Himitsu Shima n’était pas composé de personnes prêtes à supplier pour rester en vie. Cette île, réputée pour ses hors-la-loi, n’avait pas beaucoup de qualité. Et peut-être n’en était-ce pas une, mais si j’avais dû dire une chose sur ceux qui étaient avec moi en cet instant, c’est qu’ils étaient soit courageux, soit fous. Je ne pouvais tout simplement pas imaginer qu’une personne venait de demander à l’une de ses subordonnées de se diriger vers nous, et de détruire tout simplement ceux qui osaient perturber le bon fonctionnement de son territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeMar 23 Sep - 23:13





Prise d'OtagePV Erwin dog



Le casino était seulement à deux ou trois cent mètres lorsque Milla et Izanami échangèrent un bref coup d’œil. La première hocha la tête et tourna immédiatement dans une ruelle adjacente, restant précieusement cachée sous son ample cape brune, tandis que la seconde, ne se formalisant par pour un peu de discrétion, continua de progresser régulièrement, comme si ses talons étaient les aiguilles d'une horloge. Ses pas la guidèrent par conséquent bien rapidement devant l'immense porte principale de la bâtisse, qui laissait passer en son sein des centaines, parfois des milliers de crapules de tous les horizons en quelques heures seulement. Cet endroit, abondamment fréquenté, tant par les visiteurs que par les quelques ivrognes addictes aux jeux de hasard, était une rentrée d'argent primordiale pour l'économie d'Himitsu Shima et, plus largement, pour celle du célèbre mafieux qui y officiait, à savoir Konan. De ce fait, il n'était pas étonnant qu'il ait choisi d'envoyer immédiatement deux de ses agents pour régler l'affaire avant que tout ne s'aggrave. La présence de ses quelques alliés et contacts à l'intérieur du bâtiment et en tant qu'otage ne faisait qu'accentuer l'importance de cette mission. Et pourtant, la demoiselle n'arrivait pas à se sortir du crâne qu'il aurait tout aussi bien pu décider d'y aller seul s'il l'avait voulu. Le fait que son employeur ait recours à elle dans une telle situation ne pouvait signifier que deux choses : ou bien il lui vouait une confiance absolue, ce qui semblait tout de même étonnant de la part d'un homme qui demeurait toujours sur ses gardes, ou bien il la considérait encore comme une apprentie et voulait la tester pour savoir comment elle utilisait ses capacités et si elle était capable de prendre en main une situation aussi visiblement désespérée. Si c'était bien la seconde hypothèse qui était véridique, alors la Awazi ferait en sorte de ne pas le décevoir : elle allait s'occuper, avec l'aide de Milla, de nettoyer l'intérieur de l'endroit sans aucune gêne. Quelques tâches de sang de plus ou de moins, cela n'avait strictement aucune importance.

La jeune femme reprit alors la marche et poussa vivement la porte qui lui faisait face, attirant inévitablement tous les regards dans sa direction. Son visage, s'il n'était pas crispé, était en tout cas sérieux et froid, démontrant clairement qu'elle n'avait pas ici pour objectif de discuter avec ceux qui voulaient du tort à son employeur. Ce fut certainement ce qui poussa l'un des hommes, un nain aussi vieux que ridicule, à tendre son pistolet dans la direction de la maudite dont les lèvres s'étirèrent en un sourire. Elle était sûre d'elle, et elle avait probablement raison de l'être : sa main gauche s'éleva pour se pointer en direction de la balle qui la menaçait un peu plus à chaque instant et elle prononça alors quelques mots :

-Noro Noro no Beam.

Le rayon rosâtre s'en alla directement, englobant le projectile et continuant sa course droit vers le tireur qui, dans un réflexe salvateur, eut l'intelligence de s'en écarter d'un bond sur le côté. Il comprit que son instinct avait eu juste lorsqu'il remarqua que la balle qui visait Izanami semblait faire du surplace, progressant désormais centimètre par centimètre. La stupéfaction des hors-la-loi atteint son apogée lorsque la bretteuse dégaina son sabre et repoussa ledit projectile du plat de la lame, le poussant comme elle aurait pu le faire avec un verre ou un objet quelconque. Elle prit ensuite la parole, toujours sereinement et calmement, reprenant sa marche lente en direction des preneurs d'otage :

-Navrée, mais les souhaits de Konan sont absolus. Et le défier, ici, c'est mourir.

Même si elle était confiante, il y avait de nombreux scénarios qui pouvaient lui poser problème. Par exemple, qu'un de ces misérables ne soit capable de la vaincre en combat singulier. Sur Grand Line, les surprises de ce genre étaient légions. Il était également envisageable que ces gars utilisent les otages pour faire reculer la Awazi. Mais dans les deux cas, il y avait un dernier fait à prendre en compte : Milla attendait son heure. Le duo féminin avait l'avantage de la surprise et, tant que sa collègue n'apparaissait pas, l'épéiste conservait la situation sous son contrôle absolu.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeMer 24 Sep - 22:27

Prise d'Otage [3]

Une porte s’ouvrit. Une dizaine de minutes s’était écoulée depuis mon altercation avec le nain, si bien que personne n’avait osé bouger le moindre orteil entre temps. Pourtant, la plupart de ces personnes semblaient sereines. Comme je l’avais pensé plus tôt, il n’y avait pas eu le moindre signe d’affolement ou de pleurnicherie. Les otages étaient tous dans un état de confiance surplombant le reste de leurs possibles appréhensions. Un sourire non dissimulé pouvait même se lire sur les traits figés de quelque figures importantes de la pègre, dont je ne connaissais bien évidement pas le nom. Soupirant de plus belle à mesure que l’ennui s’emparait de moi, je me demandai combien de temps cela allait encore durer quand le changement se produisit et qu’une jeune femme élégante, d’une finesse qu’on retrouvait chez les combattantes émérites, pénétra dans les lieux. Sa première action m’étonna, me prenant de cours alors qu’un rayon bien visible avait ralenti une balle… Littéralement. J’avais vu de nombreuses choses depuis ma naissance, mais ça, je n’étais pas sûr que cela soit possible humainement parlant. C’était forcément l’œuvre d’une de ces malédictions qui arpentaient les mers, enfouies dans les corps de ces « utilisateurs », comme il nous appelait vulgairement.

Tout en voyant cette scène se dérouler sous mes yeux, je constatai un changement s’inscrire sur les traits des hors-la-loi. Chez certains, on pouvait lire de la curiosité, comme une envie d’exploiter une telle potentielle source de richesse, et chez d’autres il y avait cette déception qui venait d’on ne sait où, comme s’ils s’attendaient à quelqu’un d’autre. Moi aussi, j’étais momentanément déçu. Un espoir subit avait jailli tandis que la porte s’ouvrait, et comme le héros que je le savais être, j’avais espéré qu’il se montre tout en mitraillant la pièce. Voir le sang couler n’était jamais agréable, et d’une telle action je ne me sentais pas capable. Pourtant…

« - Qu’attends-tu, jeune homme ? Me demanda mon soutien hebdomadaire, ses rides fatiguées affaissant lourdement son visage tandis que sa main fébrile dirigeait vers moi une arme. J’imagine que tu sais t’en servir, Erwin. »

Mon regard se figea sur celui qui venait de m’appeler familièrement par mon prénom. Une personne que je ne connaissais pas, pour autant que je sache. Malgré tout, mes mains allèrent se porter sur le canon de l’arme et retournèrent habilement le pistolet à huit coups de sorte à en tenir la croche. La majorité des personnes se trouvant dans la salle était des hommes, mais on pouvait encore entendre quelques femmes aux allures de demoiselles en détresse qui cachaient sous leurs tenues des dagues capables de transpercer la chair des hommes, ou de placarder la main des tricheurs sur les tables de jeux. Elles se donnaient des airs travaillés pour mettre en avant leurs atouts et soulager les clients de cette intempestive prise d’otage. Personne ne s’en plaignait, surtout qu’ils savaient que de petits dédommagements sous forme de parties gratuites allaient être offerts, attisant encore et toujours leur soif de jeu.

Aux premières loges pour assister à la venue de la « preux chevalière », envoyée par Konan selon la façon dont elle s'exprimait, il y avait deux hommes. Celui qui mesurait deux mètres de haut, et donc le poing fermé et féroce se dirigeait précipitamment, de manière totalement irréfléchie, dans la direction de la demoiselle. Pourtant, il semblait, au fur et à mesure de son avancée, se recouvrir d’une étrange couche noirâtre que je n’identifiai pas.

« - Mais, qu’attends-tu pour l’aider ?
- Elle se débrouille très bien toute seule, lançai-je en me tenant prêt à intervenir, au cas où les choses dégénèreraient. »

Au moment où j’évoquai cela, le deuxième opposant masqué tenta une attaque sur son flanc, la vitesse de son mouvement étant à peine perceptible à l’œil nu. De qui allait-elle s’occuper en premier ?
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeVen 26 Sep - 12:45





Prise d'OtagePV Erwin dog



Il n'était pas exagéré que de dire de ces types qu'ils étaient capables d'un tant soit peu de réactivité. Ce fut tout du moins la pensée qui effleura brièvement l'esprit de la guerrière tandis qu'un grand costaud, mesurant facilement une tête de plus qu'elle et largement plus épais de par sa corpulence, fondit droit dans sa direction en la menaçant d'un coup de poing. Fronçant les sourcils, calme et impassible, Izanami s'arrêta subitement et décida de se mettre en garde, d'une façon peu orthodoxe : ses deux jambes fermement plantées dans le sol la plaçaient légèrement de profil, et ses deux mains qui tenaient son épée se retrouvaient au-dessus de son épaule droite, tant et si bien que la lame pointant parfaitement en direction de l'homme tout en passant à côté du visage de la demoiselle. Celle-là fut légèrement désarçonnée de voir son ennemi utiliser ce qui semblait être le haki de l'armement, mais garda son calme. A vrai dire, elle avait déjà eu l'occasion d'observer ce pouvoir une ou deux fois à l'oeuvre. Sur Himitsu Shima, les êtres puissants étaient légions, et ceux qui utilisaient le haki en faisaient généralement partie. Autrement dit, ce colosse allait être un problème de taille. Restait à espérer que son habileté en la matière ne corresponde pas à sa véritable force, car même avec le concours de Milla, la maudite avait des doutes sur leur capacité à terminer l'affrontement en vie. Cela dit, dans l'immédiat, il y avait un autre problème qui s'imposait à elle : un autre homme avait usé d'une technique de célérité extrême, se plaçant vivement aux côtés de la criminelle et ce sans aucune difficulté. En réagissant vivement, l'envoyée de Konan n'eut aucun mal à placer son épée sur la trajectoire du coup adverse. Néanmoins, ce qui la surprit, cette fois-là, c'était la puissance de l'offensive : tant et si bien que son sabre lui glissa des mains, endolorissant légèrement ses poignets tandis que l'homme repartait d'une nouvelle fois, comme il était venu. Alors, son objectif était simplement de la désarmer, hein ? L'armoire à glace continuait de progresser tandis que la Awazi triait rapidement dans ses pensées les options qui s'offraient à elle. Son katana ne se trouvait qu'à deux ou trois mètres d'elle, le récupérer serait une mince affaire... Malheureusement, le type au haki de l'armement risquait de profiter de l'occasion pour se jeter sur elle. Fort heureusement, la combattante n'avait pas encore dit son dernier mot : cet homme allait goûter à une rétorque des plus violentes.

Lorsque le type fut suffisamment proche d'elle pour lever son poing en souriant béatement, songeant avoir certainement déjà vaincu cette jeune femme sans défense apparente, celle-là pointa ses deux mains en direction de l'ennemi et prit vivement la parole :

-Noro Noro no Te.

Le laser rosâtre envoyé en direction de l'ennemi fut désormais bien plus large, puisque généré par l'union des deux mains de la jeune fille. Ainsi, l'homme, qui s'était imprudemment avancé pour brandir son poing, fut contraint par sa corpulence à encaisser le coup plutôt qu'à l'éviter. Le rayon traversa donc la poitrine du bandit qui resta figé avec une expression de surprise sur le visage, tandis que sur celui d'Izanami naissait un sourire malsain et arrogant. Elle avait désormais trente secondes pour le tailler en pièces... Largement plus que ce qu'il n'en fallait. Un. Elle se jeta sur son arme à quelques mètres d'elle et enchaîna avec une roulade en commençant à se relever. Deux. Une fois debout, elle se tourna en pivotant sur son pied droit en direction de l'ennemi. Trois. La bretteuse bondit une fois de plus dans la direction de son adversaire, présentant son arme au-dessus de sa tête. Les collègues de l'homme commencèrent à réaliser ce qu'il se passait, et certains poussèrent un cri de stupeur. Quatre. La maudite abattit sa lame en direction du biceps ennemi, avec la ferme intention de le trancher net. Cinq. Sa lame sembla passer au travers du corps sans l'endommager de quelque manière que ce soit, mais le sourire démentiel ne s'en alla pas pour autant. Au contraire, il se fortifia, preuve que tout se déroulait selon les plans de la hors-la-loi. Six. Elle pivota sur son pied gauche, tournoyant sur elle-même avec grâce et fluidité. Sept. Elle arriva devant l'ennemi, là où elle s'était placée un peu plus tôt pour l'immobiliser, et présenta son arme pour préparer un coup d'estoc. Huit. Son arme fondit vers l'adversaire, menaçant son estomac. Neuf. Avant de toucher sa cible, le sabre fut chassé par l'acier d'un autre homme, celui qui avait utilisé le déplacement éclair un instant plus tôt et qui venait vraisemblablement de réitérer l'exploit. Dix. Une légère frustration prit place sur le faciès de la Awazi qui se recula vivement, reprenant ses distances pour respirer tandis que son nouvel ennemi tentait de parler à son collègue pour en tirer quelques informations que ce soit quant à son état physique.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeSam 27 Sep - 12:21

Prise d'Otage [4]

Quand j’avais parlé, quelques instants plus tôt, un doute était encore présent dans mon esprit. S’en sortirait-elle réellement toute seule ? Mes craintes furent cependant très rapidement balayées du revers de la main tandis que la jeune femme arrivait à contrer son ennemi, perdit son épée, utilisa à nouveau son pouvoir et récupéra son arme. Elle croisait à présent le fer avec celui qui s’était déplacé à une vitesse hallucinante auparavant. Mes sourcils se froncèrent tandis que mon pistolet se pointa instinctivement vers celui qui affrontait la belle jeune femme aux airs sauvages. Pourtant, une petite voix me disait qu’intervenir dans un combat déjà en cours pouvait m’attirer plus d’ennuis que nécessaire. Se faire discret, c’était là mon objectif. Il allait falloir jouer aux fourbes, et même si ce n’était pas ma spécialité, j’étais formé de telle sorte à pouvoir passer inaperçu : ma petite taille était un avantage dans ce genre de situations, surtout quand on savait que la plupart des humains étaient de grande taille. Le nain m’avait cependant à l’œil, et c’était lui le premier qui allait subir mon courroux. Chose que j’aurais aimé véridique si un homme muni de deux lames courtes mais à première vue aiguisées se dirigeait silencieusement dans le dos de la combattante.

Ce n’était pas équilibré, et si elle ne l’entendait pas arriver par derrière, elle risquait de parler un sale quart d’heure. Un adversaire à la fois, c’était largement suffisant. Prenant ainsi mon courage à demain, accompagné d’une tape sur l’épaule du vieil homme, je me dirigeai vers l’ennemi et souris à pleine dents en arrivant en un rien de temps dans son dos alors qu’il s’apprêtait à s’élancer pour infliger un coup à la jeune femme qui, malgré la discrétion de cet homme et son combat en cours, l’avait peut-être déjà remarqué. Le canon de mon arme rencontra alors le cuir chevelu couvert par un fin bout de tissu de l’assassin aux deux lames. Il s’arrêta dans son élan et j’entendis le grincement de ses dents qui signifiait clairement son agacement. Sûrement croyait-il que j’allais mettre fin à ses jours… Mais loin de moi l’idée de pouvoir mettre un terme à son existence. Violement, j’assenai la crosse sur la nuque de l’opposant qui tomba à terre, inconscient.

Les autres membres du groupe de preneurs d’otage étaient trop captivés par le combat en face d’eux pour intervenir. Ils n’avaient d’yeux que pour la jeune femme, soit éberlués, soit effrayés. Aucun d’entre eux n’avait sûrement la moindre idée quant aux caractéristiques du pouvoir de la bretteuse, et à vrai dire j’avais du mal à le comprendre si ce n’était qu’il semblait pouvoir ralentir les choses, grâce à un rayon… Mais pourquoi le premier attaquant n’avait-il pas reçu de blessures alors qu’elle semblait l’avoir tranché précédemment ? Ecarquillant les yeux, la réponse me parvint alors que le bras commença à tomber, retenu juste à quelques endroits par quelques bouts de chair. Si j’avais été sensible à ce genre de scènes, j’aurais pu en vomir : l’image d’un appendice pendant, se décrochant du buste tandis que le sang teintait le sol du casino de multiples tâches vermeilles, n’était pas très ragoutante.

« - Huit, chuchotai-je en ayant compté toutes les personnes présentes, comprenant ceux qui n’avaient plus l’air aptes à se battre. Où est le nain ? »

La réponse ne se fit pas attendre, encore une fois, et mon corps s’effondra brusquement en sentant une balle traverser mon épaule. J’avais été pris par surprise. Mer… Une seconde balle vint cette fois-ci se ficher dans mon mollet tandis que la douleur redoublait, mais je réussis malgré tout à rouler sur le côté brusquement pour éviter un troisième tir qui m’aurait certainement transpercé le crâne, utilisant mon arme en direction du nain qui reçut le coup en plein estomac et s’effondra à son tour. Le vieil homme se dirigea alors vers moi en observant mes blessures et marmonna tandis que le combat faisait rage à côté, bien qu’il ne restait plus que six adversaires sur neuf.

« - Tu as de la chance, c’est une blessure superficielle, les balles n’ont fait que te traverser. »

De la chance, hein ? Je souris avant de soupirer, espérant que la demoiselle s’en sortait mieux que moi, jeune imprudent que j’étais. Au moment où je parlai, une table vola au-dessus de ma tête, ayant sûrement pour cible la combattante.
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeLun 29 Sep - 20:31





Prise d'OtagePV Erwin dog



La jeune combattant n'avait jamais eu pour velléité absurde de devenir la plus puissante ou la plus rapide afin de terrasser n'importe quel adversaire en un éclair. Même si ses capacités martiales étaient largement suffisantes pour officier sur les Seas Blues notamment, elle savait pertinemment que bon nombre des ennemis qui croiseraient sa route seraient plus musclés, plus vifs, ou tout simplement plus expérimentés qu'elle. Konan, son employeur, en était une preuve évidente : si elle devait le combattre en duel singulier, Izanami considérerait sa défaite comme immédiate. Cela dit, un duel singulier n'était pas le seul moyen d'affronter des ennemis. Les combats traditionnels, placés sur un piédestal par les samourais de tous les horizons prônant un honneur désormais désuet, ça n'était que foutaise. Ceux qui se contentaient de foncer bêtement sur leurs ennemis sans réfléchir davantage n'étaient pas des courageux : ils étaient des idiots, des suicidaires, des imprudents. Il fallait toujours garder un atout capable de renverser la situation à l'avenir... C'était pourquoi l'utilisateur du haki de l'armement n'avait pas effrayé la maudite, loin de là. Il avait dévoilé son pouvoir d'emblée, et n'avait pris strictement aucune précaution en lui fonçant dessus, allant jusqu'à montrer une flagrante ouverture à la hors-la-loi qui n'avait eu qu'à saisir l'occasion. Pourtant, en duel traditionnel, cet homme aurait probablement eu ses chances... Et il aurait certainement même gagné. Déjà, le fait d'utiliser un haki prouvait une certaine expérience dans le milieu des combats. Ensuite, il semblait déborder de force pure et brute : il aurait vaincue la jeune femme en un seul coup s'il avait eu l'occasion de l'attraper. Enfin, sa résistance physique semblait hors norme, en témoignait la moitié de bras qui pendouillait lourdement, désormais. Avec une telle offensive, la Awazi n'aurait jamais retrouvé sa main, elle en avait la ferme certitude. C'était pourquoi la trafiquante restait confiante quant à l'issue de ce combat : après tout, il lui restait une carte maîtresse à abattre. Celle-là n'était autre que Milla, qui devait maintenant observer la scène dans un coin de la salle.

Ce fut à ce moment-là que les ennemis se décidaient à passer à l'action : au dernier moment, la jeune femme remarqua que l'un d'entre eux avait réussi à se glisser derrière elle pour la prendre par surprise. Fronçant les sourcils, elle fut soulagée de remarquer que quelqu'un s'occupait du gêneur. Elle le fut beaucoup moins lorsqu'elle se rendit compte qu'il s'agissait d'un mâle. Ne prenant même pas la parole pour remercier l'individu, faisant certainement preuve d'une forme d'ingratitude, Izanami contra l'assaut de l'homme capable de se déplacer à une vitesse extrême, profitant du répit que lui proposait le tireur pour faire reculer son assaillant d'un coup de pied dans l'abdomen. Le preneur d'otage recula vivement en serrant les dents, manifestement courroucé. Cependant, dans le même temps, le nouvel arrivant qui avait prêté main forte à la mafieuse sembla se heurter à un problème de taille. Cela laissait donc la jeune femme seule, et à porter des offensives. C'est dans cette optique que deux types jusque là immobiles se ruèrent dans sa direction, un par la gauche et un par la droite. Le première portait une hallebarde, et tenterait certainement un coup d'estoc. Il serait difficile à contrer, et encore plus à vaincre. L'autre, en revanche, portait deux hachettes relativement courtes : grâce à son sabre, la Awazi présentait un avantage d'allonge certain. Ce qu'elle allait faire ? Rien de plus simple. Elle fit mine de partir sur la gauche pour affronter le lancier qui, violemment, arrêta sa course pour se mettre en garde. Néanmoins, elle changea soudainement de pied d'appui et, sans crier gare, s'élança droit vers l'autre homme.

La première hachette fendit l'air, fonçant droit vers son front pour tenter de s'y planter froidement. Ne se lançant pas abattre, la demoiselle profita de la vitesse qu'elle avait pris pour frapper le sol de son talon, produisant ainsi un claquement sec tandis qu'elle tournoyait à nouveau sur elle-même. Se déportant légèrement sur la droite, elle évita la première lame et profita de l'occasion pour donner un coup de pied dans le torse de l'ennemi qui, sur le coup, recula un instant avant d'afficher un sourire satisfait. Le choc avait été plus surprenant que menaçant, et il faisait désormais la grave erreur de sous estimer le potentiel offensif d'Izanami. Cette dernière répliqua donc avec amusement en bondissant droit vers l'adversaire, le frappant soudainement d'un coup de tibia en plein nez. Cette fois, le type tomba à la renverse... Mais en plus de ça, un flot carmin s'écoula de son appendice tandis qu'il grognait et commençait tout juste à se relever. Le bout de la lame de la malfaitrice lui trancha la carotide soudainement et il retomba en se tenant la gorge avec horreur, laquelle laissait s'échapper sa vie un peu plus à chaque instant. Quant au piquier ? Il venait de mourir également, trois aiguilles plantées dans son front, sans que personne ne remarque rien. Tout le monde s'étant focalisé sur la Awazi, Milla avait eu le champ libre pour agir... Et la confusion qui en régnait risquait de faciliter les choses.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeLun 29 Sep - 21:12

Prise d'Otage [5]

Alors que je tentai de me retourner pour voir si la jeune femme avait pris la table de plein fouet, mon mouvement fut interrompu par la douleur vive que je ressentais aux deux endroits que les balles avaient transpercés de toute part. Inspirant pour éviter de paraitre pour une chochotte, je finis par me concentrer sur la lumière au plafond tandis que le vieil homme prenait un morceau de sa veste, me faisant un bandage de fortune qu’il faudrait vite changer. Une toux ininterrompue me prit alors, juste après avoir senti une piqure au niveau de la veine à la jonction de mon bras et avant-bras gauche. En regardant l’endroit qui venait d’être touché, j’aperçus brièvement l’aiguille se retirer de mon corps.

« - C’est un médicament… Une drogue pour te permettre d’ignorer la douleur, m’expliqua l’homme tout en soupirant. Même si tu as l’air d’être quelqu’un de capable, ces personnes autour de toi le sont beaucoup plus… Elles attendent juste.
- Elles attendent quoi ? Dis-je en frottant le petit trou dans ma peau, étalant la goutte de sang qui en était sorti avant de me faire taper sur les doigts.
- Leur chef… Konan. Ils espéraient qu’il se déplacerait en personne comme il s’agit de son île, mais il n’a cure de s’occuper de ces petites affaires. »

Tout en parlant, l’homme qui ressemblait de plus en plus à un médecin pour moi sortit un pansement d’une des poches intérieures de sa veste avant de l’appliquer à l’endroit que je venais de frotter. Mon regard se porta alors sur le nain, ou du moins à l’endroit auquel il aurait dû se trouver. A la place : une flaque de sang proportionnelle à sa taille, mais pas de corps. Mes sourcils se froncèrent tandis que je remarquai que mon adversaire avait disparu sans laisser aucune trace, et que, plus étrange encore, j’entendais des bruits de mastication à quelques mètres de moi. C’était bruyant, effrayant et ça attira mon regard. Si ce n’était des morceaux de barbe, il ne restait plus rien de l’homme sur qui j’avais tiré.

Figé, je tentai de me déplacer légèrement avant d’apercevoir la créature qui nous faisait réellement face. S’agissait-il d’un humain ? Je n’aurais su le dire, mais quoiqu’il en soit « ça » venait de dévorer le nain. Ses habits, sa chair, ses os, et à l’exception de quelques-uns de ses poils, il ne restait plus rien de la victime. On pouvait tout de même discerner les traces de sang qui conduisaient jusqu’à lui… Et les habits qui l’entouraient : en partie ceux d’une serveuse et d’un garde du corps, que je reconnus en me concentrant sur les détails. Mo teint devint blême alors que la chose, de son regard écarlate, croisa le mien, terrifié.

« - Ne reste pas là, Erwin, me lança le vieil homme en prenant ma main et en me demandant de me diriger vers la sortie tandis que la créature prit tout à coup une taille exponentielle, défonçant le toit du casino en quelques instants. »

Qu’est-ce que c’était que ce bordel ? Les adversaires de la combattante avaient arrêté de bouger, eux-mêmes terrifiés par ce monstre. Il avait une forme humanoïde, mais était nu comme un vers, avec une absence totale d’orifice à l’exception de ceux dans lesquels étaient fixés ses yeux et de deux trous sur le côté de son crâne qui devaient lui servir d’oreilles. On pouvait aussi définir une bouche élastique, intrigante et tout aussi effrayante.

Alors qu’il venait de détruire le toit du casino, une pensée me revint. S’il était là, il pourrait faire quelque chose. Pourtant il ne se manifestait toujours pas, me laissant penser que j’avais du me tromper de jour pour notre rencontre.

A ce moment-là, un des hommes qui venait de commencer à foncer sur la jeune femme fut happé par la main de ce monstre d’environ six mètres. Comme on prend la tête d’une saucisse, il croqua au niveau du cou sa victime qui hurlait vainement à l’aide. Qu’avions-nous devant nous ?

« - Attention ! Hurlai-je à la jeune femme en envoyant une pierre sur le monstre qui tendait à présent sa main vers la combattante et, ainsi, reporta son attention sur moi. Et merde… »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeJeu 2 Oct - 0:56





Prise d'OtagePV Erwin dog



Tout ne se déroulait pas selon nos souhaits. Ceux qui pensaient le contraire n'étaient que des naïfs, des idiots, des imbéciles incapables d'analyser leur vie avec un tant soit peu d'objectivité et de neutralité. Les choses se déroulaient en fonction d'une succession de hasards infinis, dont la moindre modification pouvait parfois entraîner d'extrêmes conséquences. La théorie fataliste, celle qui consistait à croire en un destin universel, ne réfutait même pas cela : ses fidèles songeaient tout simplement que le destin était de changer les choses lorsqu'il le fallait. Autrement dit, et ce depuis belle lurette, Izanami avait compris le fait qu'elle ne pouvait pas contrôler tout ce qui se passait, que ce soit la concernant directement ou vis à vis de ses quelques rares contacts. Elle ne fut donc pas surprise outre mesure de voir un homme se changer en une espèce de géant à quelques mètres d'elle, même si elle devait admettre que la chose l'embêtait plus encore que le groupuscule de faiblards qu'elle avait affronté jusque là. Il s'agissait là d'une cible de taille, et c'était le cas de le dire. La bretteuse se recula de quelques pas, par précaution, lorsque la main de la créature happa l'un des hors-la-loi pour l'amener jusqu'à la bouche déformée et monstrueuse de l'abomination. Le criminel se transforma bien rapidement en un repas comme un autre, et le sang se répandit soudainement sur le sol et le mur, dans une effusion particulièrement puissante. Ce n'était pas un mythe : couper la tête libérait une pression extrême au niveau des artères. La trafiquante l'avait appris à ses dépens : quelques gouttes avaient entaché son uniforme pourtant d'un blanc immaculé jusque là. Claquant la langue contre son palais avec agacement, elle regarda la créature tendre sa main dans sa direction en fronçant les sourcils. Elle avait espéré que ce qui devait également être un maudit ne décide pas de s'en prendre à elle aussi vivement... Et c'était raté : elle allait devoir passer à l'offensive. Mais par où commencer ? La question était plus sérieuse qu'elle n'y paraissait : la Awazi n'avait pas du tout l'habitude d'affronter des adversaires aussi gargantuesques... Cependant, l'inconnu tireur qui lui avait déjà sauvé la mise une fois se décida à la sortir de cette impasse en envoyant une pierre sur le colosse. Si l'offensive n'eut d'autre effet que d'agacer la bestiole, qui détourna de ce fait son attention sur l'homme en question, l'épéiste eut en tout cas le temps de songer davantage à un plan d'action.

-Jūzoku kengō.

Si elle n'était pas capable d'élaborer un plan stratégique bien ficelé pour le moment, c'était parce qu'il lui manquait des renseignements : autant s'en procurer sur le terrain. On n'était jamais mieux servi que par soi-même, et à croire l'état de liquéfaction dans lequel se trouvaient ses anciens ennemis, personne ne viendrait lui prêter main forte dans la situation actuelle. C'est dans cette optique qu'Izanami se propulsa droit vers la main tendue de la créature et tenta de lui trancher un doigt violemment et verticalement, avec froideur et brutalité. Si la tentative ne fut pas suffisamment concluante pour arracher ledit doigt à son possesseur, le tranchant de la lame fut suffisamment efficace pour l'entailler sur quelques centimètres. Bien que la chose ne soit que toute relative pour une bête de cette envergure, la douleur était manifestement présente : un râle rauque sortit de la gorge de l'immondice qui, par réflexe, leva son autre main et tenta d'écraser la maudite au sol comme un vulgaire moustique. Grâce à ses capacités d'observation, la demoiselle n'eut aucun mal à bondir à temps pour éviter le pire. En revanche, elle n'avait pas prévu que la main, aussi grosse soit-elle, soit capable de briser le sol avec une telle facilité. Outre le choc qui, en lui-même, était relativement impressionnant, les débris projetés par cette offensive brusque percutèrent le corps de l'épéiste qui roula au sol sur quelques mètres avant de pouvoir se redresser en serrant les dents et en luttant contre la douleur. Au moins, elle n'avait ni os cassé, ni hémorragie. Elle était par conséquent en capacité de poursuivre l'affrontement. Priant pour que Milla reste cachée en attendant le bon moment, la Awazi décida de se remettre en garde lentement, conservant son calme même devant une telle difficulté. Il était inconcevable d'appeler Konan ou quelqu'un d'autre sur Himitsu Shima pour lui prêter main forte. Elle allait s'en charger seule, dusse-t-elle périr à la tâche.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeJeu 2 Oct - 16:45

Prise d'Otage [6]

Cette femme était impressionnante. Je l’avais déjà compris dans le casino, mais ici, c’était encore plus présent. Elle avait réussi à entailler ce monstre, elle l’affrontait comme si la victoire n’était la seule chose possible. Un sourire parvint à la commissure de mes lèvres, et je repensai brièvement au vieil homme qui m’avait dit de sortir à l’extérieur du casino. Il était… Où était-il en fait ? Mon cœur se serra : J’avais inconsciemment lâché sa main en sortant du casino. Y était-il encore ? Un regard suffit à m’assurer d’une chose : S’il y était encore, il devait se trouver enfoui sous les décombres du toit. La plupart des hommes et gardes du corps encore vivants venaient à peine de se dégager des débris, ce qui m’inquiétait un tantinet. Pourtant, une main vint se poser sur mon épaule alors que la créature avait repris pour cible la demoiselle aux airs de chat sauvage. Je fus rapide, tout en étant surpris, et dirigeai l’arme que j’avais en main sur le front de la personne derrière moi.

« - Du calme, cavalier, me dit le vieil homme en levant les mains, celles-ci occupées à porter une longue chaîne en fer, sûrement trouvé quelque part dans les alentours. »

Je lui souris, sachant à peu près ce qu’il avait en tête car j’aurais sûrement eu la même idée, si mon esprit était formaté pour réfléchir dans ce genre de situations. Malgré tout, je ne fus pas le seul à comprendre la présence de ces chaines et trois autres hommes de carrure assez impressionnante, n’ayant sûrement pas froid aux yeux, s’approchèrent vers nous.

« - On s’occupe du côté gauche, Vince et moi, lança celui dont la carrure dépassait celle des autres, un regard enflammé. Vous deux et Tom, prenez l’autre bout, on va le faire tomber à terre ce pourri ! »

J’acquiesçai et sans hésiter, le vieil homme me donna l’une des deux extrémités, tendant l’autre au gars en face de moi qui s’éloigna tranquillement, non sans ajouter :

« - Montrons-leur de quel bois on se chauffe à Himitsu Shima ! »

Bien que je n’étais pas d’ici, en cet instant, l’ambiance avait créé un sentiment d’appartenance. Mon sourire se fut plus étiré, et mes pas agiles me portèrent derrière le monstre qui, attrapant un civil quelconque, l’avala tout entier d’un coup, prenant encore une petite taille, cependant de manière bien moins exponentielle que la dernière fois. Cette fois-ci, cependant, sa blessure fut guérie instantanément. Son doigt se ressouda totalement comme si de rien n’était. J’espérais seulement que ça n’influencerait pas la suite des évènements, sinon nous étions bons pour la morgue.

« - Si les choses tournent mal, tu dois t’enfuir, Erwin. Sinon, il ne sera sûrement pas content. »

J’acquiesçai malgré mon envie de rester, et de protéger les personnes ici. Beaucoup étaient mortes, et malgré mon pouvoir je me sentais impuissant, ne voyant tout cela n’arriver qu’au dernier moment. Les hurlements, les cris, la peur, tout ce qui n’était pas là dans le casino se propageait dans la ville. Des hurlements, des pleurs incessants. Je déglutissais encore, comme si c’était la seule action que ma gorge voulait bien faire. Même respirer était un supplice. Quand j’arrivai à proximité du monstre, la chaîné était en place. Une longue chaîne de fer qui passait devant lui. Quand il avancerait, nous la tendrions et ainsi il pourrait tomber à la renverse. C’était le plan. Le dénommé Tom qui nous suivit jusqu’ici se mit juste devant moi, me dévoilant son dos nu et parcourut de cicatrices et de marques de brûlures. Un esclave, ou un ancien esclave, à tous les coups.

N’y pensant plus, je vis le monstre commencer un mouvement en avant. Le signal était donné, et nous tirâmes la chaîne entrainant l’inévitable chute de la créature qui se retint un instant en l’air cependant. Elle s’étala alors sur le sol de tout son leste, à la portée d’une potentielle attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeDim 5 Oct - 14:59





Prise d'OtagePV Erwin dog



Milla, pour le moment, était parvenue à rester relativement discrète. En tout cas, elle restait fermement convaincue que si des ennemis pouvaient comprendre qu'Izanami n'était pas seule ici, ils étaient absolument incapables de découvrir sa position exacte et donc de la gêner dans ses déplacements et ses attaques furtives. En revanche, elle n'avait pas réellement d'occasions pour prêter main forte à sa camarade : elle était parvenue à abattre le type à la lance grâce à son projecteur d'aiguilles sans que personne ne se rende compte de rien, mais pour la suite, cela deviendrait tout de suite beaucoup plus ardu... A fortiori si on considérait que l'ennemi des deux demoiselles était désormais un géant grotesque et apparemment résistant : la lame de la trafiquante n'avait su le blesser qu'un court instant, avant qu'il ne consomme encore une fois la chaire fraîche d'un hors-la-loi lambda. Tandis que la bretteuse reprenait ses distances en tentant d'analyser la situation calmement pour venir à bout d'un tel adversaire sans risquer de se faire couper en deux, sa comparse prit la liberté de prendre un peu plus de distance, reculant vivement pour aller se cacher derrière quelques débris. Jetant un coup d’œil silencieux au-dessus de sa protection momentanée, la jeune femme attendit son heure une fois de plus, prête à passer à l'assaut dès qu'elle en aurait l'opportunité.

Izanami était à peine à nouveau placée en garde que l'ennemi reporta son attention sur elle, manifestement courroucé par le précédent assaut qu'il avait enduré. La gargantuesque monstruosité commença alors à se mouvoir dans sa direction, sans remarquer la chaîne que quelques types venaient de placer au sol, devant lui, probablement dans l'optique de le faire chuter violemment. A quoi diable jouaient-ils ? Un tel démon ne risquait pas de mourir dans une chute de ce style, même en considérant qu'il tomberait effectivement. Malgré sa taille surprenante et sa carrure peut portée sur l'agilité, la trafiquante avait du mal à croire qu'agir de la sorte serait suffisant pour la faire choir. Pourtant, elle se trompa manifestement : quand la créature fut enfin en position et que les inconnus tirèrent violemment sur la chaîne, la cible à abattre commença à chuter. Ce que personne ne semblait avoir vu, en revanche, c'était que la chaîne n'avait pas été la seule à entraver les mouvements de la bête : Milla, qui se trouvait dans son dos, était temporairement sortie de sa cachette pour tirer une nuée d'aiguilles en direction du talon de l'ennemi, l'empêchant de reprendre son appui directement. C'est ainsi que la bestiole chuta et qu'une idée traversa soudain l'esprit de l'épéiste : c'était l'occasion d'en finir une bonne fois pour toutes, afin de montrer à tout le monde que Konan ne rigolait pas avec ce genre d'intrusions.

Même malgré ses blessures, la créature risquait de retrouver sa mobilité bien rapidement, notamment en utilisant ses mains pour se redresser et empêcher les combattants ici présent de s'en prendre à elle durablement. La bretteuse risquait de ne pas avoir le temps de la terrasser, dans l'état des choses. C'est avec cette constatation simple qu'elle pointa sa main gauche droit vers la bestiole, prenant la parole fermement :

-Noro Noro no Beam.

Qu'il soit en capacité ou non de se relever ne changeait rien s'il n'avait pas le temps de le faire : en le privant de sa vitesse, Izanami gagnait un temps monstrueux. Elle se mit donc à courir en direction de la créature, sabre en main, le décompte funeste bien en tête. La dixième seconde n'était toujours pas passée qu'elle tranchait violemment tout le côté droit du visage de la bête, de la tempe jusqu'au menton, avant de prendre appui sur sa main pour bondir jusqu'à son épaule. Là, elle se dirigea jusqu'à la nuque, attrapa le pommeau de son épée à deux mains et planta la lame fermement dans ladite nuque, appuyant avec sa main droite pour qu'elle rentre violemment et efficacement. La maudite retira ensuite son arme et s'écarta à nouveau, prenant ses distances en récupérant son souffle. L'offensive avait certainement fonctionné, mais pour en être assuré, il fallait attendre la fin du compte à rebours...

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeDim 5 Oct - 20:12

Prise d'Otage [7]

Le miracle de la physique s’était abattu sur le géant cannibale, pourtant lorsqu’il s’était écroulé à terre, son corps tout entier m’avait paru inoffensif. Peut-être en raison du pouvoir de la jeune femme qui l’obligeait à bouger au ralenti grâce à son pouvoir. A peine avait-il percuté le sol que la demoiselle s’était mise à danser sur lui : une danse mortelle, une danse sans réel but puisqu’elle s’écarta en ne lui provoquant aucune blessure. Et malgré cela, la tension environnante était insoutenable. Comme lors des évènements du casino, il faudrait attendre un certain temps de voir se former la blessure, j’en étais certain. Il ne comprenait certainement pas ce qu’il lui arrivait. Peut-être avait-il déjà rejoint l’autre monde, en tout cas l’effet commença à paraître. Sa peau s’ouvrit par endroits, et le sang s’échappa de ses blessures en petits jets. Le liquide qui aurait dû être d’un profond vermeil n’était qu’une mélasse entre le noir et le rouge foncé.

« - C’est dégueulasse, soupirai-je de manière à peine audible tandis que certains hommes s’étaient approchés par curiosité.
- On dirait que les serviteurs de Konan ont encore fait leur boulot, pesta Tom en bandant ses muscles, le regard rempli d’une haine non dissimulée à l’égard de la jeune femme. »

Je ne relevai pas, me contentant de marcher lentement et prudemment en direction de la demoiselle qui nous était venu en aide. Des remerciements étaient bien sûr de situation, et je n’allais pas déroger à la règle sous prétexte qu’elle travaillait sous les ordres d’un des plus puissants mafieux, ou le plus puissant mafieux, actuellement présent sur Grande Line. Un de mes sourires, le plus chaleureux possible, s’inscrivit sur mes traits tandis que je tentai de m’adresser à la jeune mercenaire.

« - Merci infiniment de nous être venus en aide, je ne saurais comment vous exprimer ma gratitude. »

Ces paroles sincères étaient accompagnées d’une petite révérence. Alors que j’avais été le seul à m’exécuter quant à de tels remerciements, les autres autour de moi avaient commencé à marmonner à voix basse quelques insultes. « Sorcière » était l’un des termes qui revenait le plus souvent, et pourtant parmi ce flot discontinu de remarques désagréables, un « Elle est quand même aussi belle qu’une sirène. » résonna comme une ultime victoire devant l’apparence de la demoiselle. Cette remarque, c’était un homme de taille moyenne, musclé, un débardeur sur le torse et un pantacourt sur les hanches qui l’avait énoncée. Si dans mon monde, les compliments étaient bienvenus, ici c’était sûrement une toute autre histoire et des regards accusateurs se portèrent sur la future cible à lyncher.

Le vieil homme, quant à lui, n’avait pas bougé de sa place. Il était encore relativement serein par rapport à ces évènements. Progressivement, on pouvait aussi remarquer que les effets de la malédiction du cadavre s’estompaient et qu’il reprenait son apparence normale : celle d’un homme chaude, une sorte de moine décadent dont la tête n’accueillerait plus jamais un seul petit poil.

Si j’avais été curieux et que j’avais prêté attention à lui, j’aurais pu voir que certaines blessures disparues grâce à son fruit du démon étaient à nouveau apparues : principalement son moignon qui avait été déchiqueté par sa propre mâchoire, alors qu’il venait de recevoir son fruit.

Derrière nous, un peu plus loin, les survivants du groupe qui avait attaqué le casino, se comptant sur les doigts d’une main, avaient remarqué la présence de la délicieuse sauveuse fantôme. Cette jeune femme était devenue leur cible et ils avaient bien l’intention de s’en prendre à elle, et de lui faire subir les pires sévices qui soient pour compenser le temps qu’ils avaient perdus. Ah, les hommes… Tous les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeMar 7 Oct - 23:12





Prise d'OtagePV Erwin dog



L'offensive avait été, pour une fois, une réussite stupéfiante. Le pouvoir de la maudite avait bloqué le géant au sol suffisamment longtemps pour que celle-ci mette un terme à sa vie, rapidement et efficacement. Il ne restait désormais guère plus qu'un cadavre meurtris et baignant dans son propre sang, qui serait d'ici quelques minutes évacué par les serveurs ou les autres tenanciers du casino. Izanami rengaina fermement son katana en fermant les paupières, expirant pour reprendre son calme en essayant de se déconnecter du monde qui l'entourait. Il y avait fort à parier que l'intervention musclée de la créature ait refroidi les ardeurs des quelques preneurs d'otage restants et que ces derniers ne feraient plus de zèle pendant un moment. La sabreuse avait donc logiquement réussi sa mission, d'autant plus que les otages avaient quitté les lieux depuis belle lurette, lorsque l'occasion s'était présentée. Autrement dit, plus rien ne retenait le duo de hors-la-loi ici... Ou presque plus rien, tout du moins. Dans un premier temps, un jeune homme vint remercier la brune qui ne lui jeta pas même un regard, se contentant de garder les paupières closes en accrochant à nouveau son katana à sa ceinture. Elle savait déjà de qui il s'agissait : c'était probablement celui qui lui avait sauvé la mise quelques instants plus tôt. Les autres types lui ayant prêté main forte n'étaient que des ingrats, alliés aux preneurs d'otage s'ils n'en étaient pas eux même. Entendre les quelques injures qu'ils proféraient à son égard tout en restant à une distance raisonnable en était une preuve irréfutable. Quoi qu'il en fut, la Awazi ne prêta donc absolument aucun intérêt aux remerciements du jeune homme, songeant qu'il s'agissait là d'un homme comme d'un autre qui ne se gênerait pas à la manipuler si elle tombait bêtement dans le piège qu'il lui tendait.

Cela dit, la situation redevenue calme dégénéra à nouveau lorsqu'une partie des hors-la-loi trop intrépides remarquèrent Milla et se mirent à avancer bruyamment dans sa direction, ne semblant pas réellement décontenancés par l'arme qu'elle portait au poignet et qui aurait pu, en un instant, envoyer des projectiles se loger droit dans leurs gorges. La cible de leurs idées trop grivoises fronça les sourcils un court instant, bien que cela ne soit pas possible à déceler derrière ses lunettes opaques, et se remit lentement en garde, prête à les abattre au moindre mouvement trop suspect. Cependant, elle n'en eut ni le besoin ni même le temps : Izanami, qui avait assisté à ce spectacle, s'était soudainement projeté vers le type le plus proche d'elle et avait alors vivement mordu les airs de son katana, tranchant au passage le cou du pauvre homme dont la tête heurta le sol dans un bruit sourd. L'épéiste rangea son épée après l'avoir nettoyé brièvement du sang qui la salissait et jeta un regard féroce et froid à l'attention des quelques survivants qui, pour une fois, semblèrent refréner leurs pulsions sexuelles. Ces types s'étaient tout simplement attendus à une cible facile, et n'auraient probablement pas cru possible que Konan ait eu l'intelligence d'envoyer une deuxième criminelle pour régler cette histoire au plus vite. Pour le coup, ils avaient compris que ce ne serait pas dans les débris de ce casino qu'ils auraient l'occasion de se défouler, et le groupe se dispersa aussi rapidement qu'il était arrivé jusqu'ici. Instinct de survie. La maudite ferma une nouvelle fois ses paupières et pivota sur elle-même, se tournant en direction de la sortie. Ses talons se mirent à claquer le sol avec le même rythme que lors de son arrivée, guidant ceux de Milla sans la moindre once d'hésitation. Les deux trafiquantes n'avaient plus rien à faire ici : elles rentraient donc auprès de leur maître, là où était leur place.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4144
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue56/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue651/1250[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (651/1250)
Berrys: 117.237.040.666 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeJeu 9 Oct - 19:46

Prise d'Otage [8]

Pas même un regard, et elle s’en alla sans dire un mot. Peut-être n’aimait-elle pas les remerciements ou avait une animosité envers le type de personnes que je représentais. Haussant les épaules, je me dirigeai vers le vieil homme tout en essayant de ne pas prêter attention au carnage de la jeune femme, comme s’il était devenu banal en quelques instants de la voir découper en morceaux des personnes assoiffées de sang. Alors que je remarquais la présence de mon camarade d’infortune, celui-ci soupira longuement et me fit signe de le suivre pour quitter l’agitation dans laquelle nous nous trouvions. Ses pas étaient à la fois légers et précis. Je pouvais voir à sa carrure qu’il n’avait jamais réellement été un combattant, mais qu’il avait du se débrouiller à un moment ou à un autre de sa vie. Dans son cou, une cicatrice se traçait horizontalement comme si on lui avait coupé les vertèbres à cet endroit… Mais ce n’était pas possible, il ne pourrait plus marcher.

« - Tu sais, Erwin, lança-t-il d’une voix faible. Quand j’étais plus jeune, j’aimais vraiment parcourir le monde… Comme toi. J’ai rêvé à plusieurs reprises d’avoir un pouvoir similaire au tien, un pouvoir capable de détruire les murs de l’espace…
- Mon pouvoir est bien plus limité qu’il n’en a l’air, l’interrompis-je en soupirant. Vous savez, les choses ce qu’elles paraissent être…
- C’est Cid qui t’a enseigné ça, n’est-ce pas ? »

Le nom évoqué de mon maître d’arme réveilla chez moi un fait que j’avais presque oublié. Bien sûr ! Où était-il celui-là ? Je croyais qu’il devait me rejoindre au casino, mais au final il n’avait pas été présent sur les lieux… Et si c’était quelque chose que je voulais particulièrement au moment de l’attaque au casino, à présent cela m’était bien égal. J’avais l’impression d’être un enfant qui boudait. Tout en répondant d’un simple signe de la tête à mon interlocuteur, je vis que celui-ci ouvrit une porte qui donnait directement sur des escaliers, comme pour nous envoyer dans une cave. Sans poser de question, je le suivis. Au pire, j’étais assez rapide pour m’enfuir, et c’était bien là mon seul talent.

Arrivé en bas, j’aperçus trois personnes assises en cercle, sur des fauteuils bien confortables. L’un d’entre eux était Cid, son habituel bonnet noir qui lui couvrait les oreilles. Il me sourit à mon arrivé, et ce sourire me perdit. Je soupirai et allai le serrer dans mes bras, d’une accolade amicale et complice. Je ne fis pas attention aux regards désapprobateurs qui dirigeaient sur moi, de la part des deux autres hommes. Cet endroit sentait la sueur, d’une certaine manière c’était peut-être dû aux machines d’entraînement sur le côté de la pièce. Il y avait aussi une étagère avec plusieurs bouquins, que je contemplai bien plus longtemps que les appareils. Un sourire naquit sur mon visage lorsque j’aperçus le titre d’un ouvrage nommé « Les Contes d’Irwatch ». Une version un peu plus sérieuse des « Contes du Bon Pêcheur », qui avait été écrit un peu plus de deux-cents ans auparavant par… Ah, le nom m’échappait. S’agissait-il de Lerault ?

« - Arrête de rêvasser, me lança Cid en indiquant d’un regard aux deux autres hommes de ne pas me chercher de noises. J’ai quelque chose pour toi, j’ai oublié de te le donner quand tu es parti de l’Archipel… »

Il sortit alors discrètement une arme de sa poche et me la tendit, le canon dans main. Je la saisis par la crosse en le remerciant frénétiquement, heureux d’avoir ma propre arme. Il y avait même mes initiales gravées dessus. « E.D. ». En le serrant dans mes bras, je fis retentir une détonation qui alla se ficher dans le béton. Plus de peur que de mal…
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue28/75[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Left_bar_bleue21/120[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitimeSam 11 Oct - 21:45





Prise d'OtagePV Erwin dog



Les jeunes femmes arpentèrent bientôt les rues en sens inverse, remontant droit vers le Quartier Général hors-la-loi qu'elles n'avaient quitté, au final, que durant quelques minutes. En revanche, il fallait admettre que malgré leur très courte mission, la fatigue était au rendez-vous, surtout pour Izanami qui n'avait pas encore tout à fait l'habitude d'utiliser son fruit du démon et qui, de surcroît, n'appréciait pas réellement le genre d'ennemi auquel elle avait eu affaire. Ce maudit devenu géant aurait été une plaie si elle avait dû l'affronter seule : fort heureusement, le destin en avait voulu autrement. Après un tel combat, la bretteuse comprenait qu'elle était loin d'être irréprochable sur les domaines physiques : il lui fallait par conséquent entraîner davantage son corps, ainsi que le tranchant de son épée. Poussant un léger soupir, la demoiselle continua le chemin en jetant un bref regard à Milla. Celle-là était restée calme tout au long de la lutte, et avait comme d'habitude démontré une discrétion à toute épreuve. Au final, elle avait tenu son rôle sans aucune difficulté, alors que la maudite n'avait pas réellement su être à la hauteur des attentes de son employeur. Konan lui avait demandé de prêter main forte aux otages en tuant les geôliers, et cette première tâche s'était correctement effectuée, mais... L'intervention de ce maudit avait compliqué l'affaire, et elle n'avait pas pu le vaincre seule. Expirant une fois de plus, manifestement agacée, la Awazi prit alors la décision de redoubler d'efforts, pour devenir bien plus forte et enfin satisfaire le criminel le plus redouté de tous les temps. Elle devait sa vie à cet homme : il était hors de question qu'elle ne le déçoive une fois de plus.

Les deux trafiquantes parvinrent rapidement à l'entrée de leur base et se dirigèrent directement droit vers la surnommée salle du trône, où Konan régnait en maître absolu d'Himitsu Shima. Elles ne prêtèrent guère attention aux élucubrations de l'homme qu'elles avaient croisé en partant, et qui semblait, mesquinement, leur rappeler que les dégâts occasionnés au casino ne plairaient pas à leur employeur. Si ce type avait été capable de comprendre qu'il y avait eu des dégâts, c'était que l'affrontement avait fait plus de grabuge que prévu. En cela, Izanami se détestait. Il ne lui restait plus qu'à prier pour que son mentor soit de bon poil et de bonne humeur... Même s'il n'avait jamais été spécialement cruel à son égard, la jeune femme tenait à ce que cela reste ainsi.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Steven12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]   [FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Prise d'Otage [Pv : Izanami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 6 :: Himitsu Shima-