Partagez | 
 

 [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Dim 31 Aoû - 1:51


I take this...




Il fait sombre dans la chambre où je suis, très sombre... Patient comme souvent, je me contente de jouer avec une lame assez aiguisé pour me couper un doigt en cas de manquer celle-ci durant une manipulation dangereuse. Assis sur mon lit dans une auberge quelconque, je me demande quand est-ce qu'ils vont appeler. Notamment le fameux bosse de l'organisation. Son nom ? Aucune idée, mais quoi qu'il en soit, il est mon commanditaire et moi, je suis son employé, bien que j'y ais été forcé. Le groupe n'est ni plus ni moins des voleurs et assassins qui n'ont pas peur de jouer les grands. Notre coup de ce soir allait être un vol de musée qui sembe cacher une belle oeuvre d'art en "arrière boutique". Bien entendu, nous ne savions QUE le lieu de l'action. Le plan allait nous être dicté ce soir, via un appel, où chacun recevrait séparément ses directives et son rôle ce soir. Blblbl... Blblbl... Gotcha ! Tel sont les bruits que font mes den den. Souriant, je décroche pour alors répondre présent à l'appel.

" Le coup commence à 1h27. Tu devras passer par l'entrée nord, celle qui est la plus cachée du côté village. Deux gardes à éliminer tandis que Strike s'occupera d'éliminer les gardes venant de l'ouest et l'est lors de la ronde. Ainsi, le côté nord sera aveugle durant toute l'opération. Une fois à l'intérieur, faites vous le moins remarquer. Si l'objectif discrétion n'est pas atteint, comme d'habitude... On entre, on prends et on sort en trombe. Et les imprévus... A mettre au silence absolu. "


Suite à ces mots, le boss raccrochait. Comme souvent, il ne parle que pour dire une chose précise et non verbiller inutilement. Bref, ayant compris mon rôle d'infiltrateur et nettoyeur, je regardais l'heure pour commencer à me préparer. Habillé de noire, je me rendais dans un parc qui me donnait une occasion parfaite pour entrer par le côté Nord. Grimpant les barreaux, je passais outre ceux-ci et me cachais dans les buissons du jardin qui entoure ce musée. En position, je vois une silhouette danser dans la nuit. Visiblement, des acolytes sont eux aussi en position. Fixant ma montre, je souris en coin et attends le moment opportun.
Les gardes ne semblent pas dangereux, ils sont juste armés d'une matraque et d'un den den mushi portable. Il faut donc les éliminer rapidement afin d'éviter les ennuis. Régulant mon souffle pour me calmer et me concentrer, je me contente de lancer un cailloux en leur direction afin de les distraire juste ce qu'il faut. Fonçant en minimisant les bruits de pas, j'en saisis un par la gorge afin de la lui trancher et mon autre main libre saisis un couteau pour le lancer d'un coup sec dans la nuque de l'autre personne. Hop, phase une terminée.

Allant cacher quelque peu les corps, je regarde la porte d'entrée. Classique, pas de verrou ultra sécurisé. Je me penche en douceur pour alors planter une lame de couteau et décoincer la serrure. Prenant mon mal en patience, je ne remarque pas un petit point rouge qui me titiller sur les côtés. Soudain, alors que j'étais concentré, j'entends un bruit de personne qui s'effondre. Regardant à ma gauche, un garde c'est effondré. Tch... Me retournant, je remarque une petite silhouette au loin, posée en hauteur. Heureusement que le sniper est là pour couvrir ceux au front. Retournant à ma serrure, je la déverrouille et fait un signe. Strike devrait comprendre et ni une ni deux, le den den se met à sonner. Répondant en silence, voilà les directives de la phase deux.

" Ok... Maintenant, Wade va entrer par une fenêtre qui a été brisée par ses soins, il sera au niveau de l'aile ouest pour te couvrir. Toi de ton côté, tu vas te diriger vers le ventre de l'édifice et ensuite, tu devras trouver la combinaison du coffre. Celle-ci est peut-être entre les mains du garde principale qui fait partit de la ronde intérieur. Traîne pas... Ils vont se rendre compte de certaines absences sous peu... "

Raccrochant, je compte mes lames et respire un grand coup.

" En avant.."






_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Dim 31 Aoû - 15:51


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


La brise était quelque peu légère dans la nuit. Les yeux perdus sur cette île qu'elle ne connaissait que depuis deux jours, la jeune femme traversait enfin ces routes pour accomplir la mission pour laquelle, elle s'était arrêtée sur cette île. Caché sous une épaisse et longue tunique à capuche, on ne pouvait apercevoir que le bleu de ses yeux dans la nuit noire. Furtive et discrète comme elle avait appris à l'être depuis ces débuts comme hors-la-loi, la jeune femme se rendait sur les lieux de son cambriolage.

Ses yeux se levèrent doucement sur le musée, quand elle arriva à quelque mètre de la porte nord. « Qu'est-ce que... » La jeune femme comprit rapidement en voyant un corps gisant au sol, qu'elle n'était pas seule à vouloir attaquer ce musée ce soir. S'abaissant légèrement, attrapant le manche d'un de ses sabres encore rangé au fond de son fourreau la demoiselle resta silencieuse cherchant du regard si des hommes étaient cachés autour de l'entrée. Il n'y avait personne d'après elle, mais de ses connaissances elle savait bien que des espions devaient se trouver eux aussi cacher attendant une proie quelconque. Soupirant, la jeune femme décida de faire le tour du musée s'éloignant de la porte qui avait été forcée. De ce qu'elle avait apprit à la marine ce genre de cambriolage avait toujours un point faible, la plus grande entrée était gardée, mais il y avait bien un passage qui était beaucoup moins surveillé. Ne prenant plus de risque, Jude fit le tour du musée cachée dans la pénombre arrivant vers l'aile ouest. Son regard se posa sur une fenêtre brisée « Bingo. » Chuchota la demoiselle, s'approchant furtivement de l'ouverture. Soulevant légèrement sa capuche elle remarqua que cette entrée était gardée par un seul homme, à ce qu'elle pouvait voir il n'était ni un garde ni le propriétaire. Plissant les yeux, Jude passa sa main dans ses cheveux laissant sa capuche retomber sur ses épaules. Un coup sec sur le crâne, avec son manche de sabre et l'homme qui surveille l'endroit dormira pour plusieurs heures. Confiante, la jeune femme enjamba la fenêtre, glissant presque entre les bouts de verres pour ne pas éveiller les soupçons par des bruits non voulus.

Ne perdant plus un instant, la jeune femme s'approcha de celui qui était dos à elle avant d'attraper son arme pour lui donner un coup sec sur la tempe. Il aurait été certainement plus simple de le tuer, mais jamais elle n'aurait pu ôter la vie à quelqu'un de sang froid comme ça. Elle avait apprit à assommer les intrus de plusieurs façons et celle-ci était toujours la plus efficace même si Jude devait reproduire le coup plusieurs fois. Reposant le corps au sol, elle raccrocha son arme à sa ceinture qu'elle n'avait pas sortie de son fourreau avant de reprendre rapidement sa route. Son coeur accélérait toujours énormément dans ce genre de situation, longeant les murs, Jude essayait de réfléchir. Combien d'hommes pouvaient être présent en comptant les gardes ? La mission devenait beaucoup plus compliqué, qu'un simple cambriolage. Arrivant devant la porte du couloir principale, la demoiselle s'abaissa légèrement avant de pousser la porte légèrement avant de jeter un coup d'oeil sur le couloir éclairé par les rayons lunaires qui perçaient les baies vitrées. La salle du coffre n'était plus très loin, il fallait se faire rapide et encore plus discrète. Mais au loin, entre les rayons de lumière une silhouette se faisait voir.

« Merde... »

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Dim 31 Aoû - 16:51


I take this...




La nuit au musée semblait calme. Dommage que cela ne soit que d'apparence, car petit à petit, l'opération avançait et doucement, mais sûrement, nous approchions du but qui était de voler une oeuvre d'art et peut-être des objets rares ici et là. Avant tout, nous nous devions d'ouvrir ce coffre et pour cela, je devais trouver le garde principal. Malheureusement pour moi, ce n'est pas marquer sur la tête des gens qui ils sont. Faisant donc mon infiltration en douce, je cherchais tant bien que mal le code ou la clé. Mais elle n'est pas là. Sortant bredouille de ma recherche, c'est là que mon den den se mis à sonner. Visiblement, quelqu'un avait envie de parler... Me cachant au cas où le bruit aurait attiré du monde et notamment des gardes, je décrochais et me mis à parler à voix basse.

" Hey.. On a de la visite semblerait. Une meuf qui a profité de l'ouverture de Wade."
" Pourquoi tu l'as pas descendue ?"
" Elle ne semble pas déclencher d'alarme donc bon. "

Haussant les épaules, je me contente de raccrocher. Des lumières se font voir, signifiant que des gardes approchent. Un ? Non... Deux. Cachant ma respiration, je me met bien dans un coin d'une pièce et observe leurs lampes torches qui me disent où ils sont par rapport à ma position. Une fois à portée, je saute sur ces personnes pour alors les assommer. Autant dehors j'ai tué, autant là, je me contente d'assommer pour éviter des éclats de quoi que ce soit ou des traces de sang. Le bruit est un facteur à éliminer dans ce genre de situation et ça, c'est mon boulot. Cachant les corps de plus belle, je regarde au loin et cette fois, je vois que la voie est libre. En avant !

Marchant en silence, je me dirigeais cette fois-ci dans le fameux bureau du chef, mais en chemin, je vis une porte ouverte. Hm ? ... N'appréciant guère la chose, alors que je ne remarquais pas que la dite personne m'avait vue, je me fond dans les ombres afin de disparaitre quelque peu de la vision adversaire. Bien entendu, je ne faisais que me camoufler de manière naturelle. Si la personne force à chercher, elle pourrait revoir ma silhouette et à la vue des rayons lunaires, les zones d'ombres allaient s'amoindrir comme jamais.
J'approche en douceur donc et finalement, je me retrouve proche de la porte. Sortant une lame, je m'apprête à la lancer dès que je verrais une quelconque personne inconnue au régiment. Après tout, il pourrait s'agir d'un acolyte non ? M'apprêtant à faire face, j'entends soudainement un faible sifflement, comme un signal. Hm ? ... Sortant mon den den mushi, je reste là, proche de la porte, mais pas devant l'entrée pour alors murmurer toujours aussi doucement.

" Se passe quoi ? "
" On a envoyé Cyriel... Elle te prêtera main forte, va la rejoindre, elle a trouvé le garde qu'il faut. "
" ... Le boss, moi, Wade, toi, Cyriel, Jaz et Corto... on va pas tous se ramener ici pour un putain de vol, si ? "
" T'es pas assez rapide ce soir on dirais. "
" ... Crétin."

Grognant, je range mon appareil et au lieu de fouiller cette pièce et découvrir la personne qui était l'intruse de la soirée, je me redirige dans le couloir pour retourner dans une des ailes du musée. Les gardes ne sont plus si nombreux que ça, Cyriel a fait le ménage visiblement. Ses cheveux noirs - et sales soit dit en passant - me font toujours autant peur. La laissant se vanter d'avoir réussis à prendre la clé à ce gars, je me contente de lui signaler qu'on se doit aller trouver le coffre. La salle du coffre n'est pas hyper loin, cependant, plus nous avancions dans le couloir principal, plus nous nous rendions compte du fait que cette salle était gardée, des lumières l'indiquant.
Voilà que mon acolyte ouvre sa grande gueule.

" Tu t'es faite l'intruse ? "

" ... "
" ... Incapable."
" La ferme... Je m'en charge..."

N'aimant guère me prendre le choux, je retournais sur mes pas histoire de retourner à la porte ouverte qui m'avait intriguée. Cyriel allait s'occuper des gardes à la salle du coffre. Approchant à grands pas, cette fois-ci, une lame en chaque mains, je ne comptais pas y aller par quatre chemins, mais est-ce que la personne était encore là ? Telle est la question.




_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Dim 31 Aoû - 19:31


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


Il était trop tard pour faire demi-tour et même si la vie de Jude était en jeu elle ne pouvait abandonner sa mission. Elle devait récupérer par tous les moyens une statuette antique qui avait une valeur inestimable, et peu importe si on devait joueur les voleuses. D'un côté, elle était impatiente de découvrir cet objet au passé si riche quant à l'autre elle semblait extrêmement stressé par cette mission prenait des tours de « mission suicide. ». Soufflant doucement avant de sortir son sabre Jude recula près de la porte se collant au mur qui était perpendiculaire à celle-ci.

Cette jeune femme n'était ni expérimentée, ni un démon à la lame puissante. Elle était seule à s'être mit dans ce pétrin, n'importe qui pouvait arriver, n'importe qui pouvait la tuer. Aucun pouvoir, aucune chance de pouvoir s'attaquer à un groupe de voleur qui d'après ce qu'elle avait vu, était plutôt bien expérimentée. Seule contre une personne elle pouvait y arriver, mais là sa confiance en elle commençait doucement à s'envoler. « ça va aller... » Essayait-elle de souffler pour reprendre confiance. Rouvrant doucement les yeux, elle serra le manche de son arme avant de remettre sa capuche d'un coup rapide pour cacher ses cheveux. Alors que les pas se faisaient entendre de plus en plus précisément, Jude fini par perdre sa confiance à peine regagner. Fuyant vers la porte, sans réfléchir à ses actes elle referma l'entrée du couloir principale avant de se diriger dans un coin sombre de la pièce. Même si la lune perçait facilement par le trou béant qui s'était crée après la destruction de la fenêtre, certains coins de la pièce restaient assez sombre pour pouvoir se fondre dans le décor.

Sa respiration était saccadée et anormalement rapide, certainement à cause de la montée d'adrénaline. Même si ce n'était pas son premier vol, la jeune femme n'avait pas du tout l'habitude d'être aussi pris au dépourvu. Mais elle avait déjà un plan, il suffisait que l'homme arrive dans la pièce et que la jeune femme le prenne par surprise. Attendant sa proie, les deux sabres en mains elle se tenait en position. Cependant, de l'autre côté provenant du second couloir qui donnait sur l'aile ouest, la porte qui était fermée venait de s'ouvrir. « Pas encore... » Une lueur se fit apparaître, celle-ci provenait d'une lampe torche tenue par un nouveau garde. Ni une ni deux, avant de se faire repérer, la jeune femme rangea ses deux armes, filant vers l'homme en position d'attaque. La jambe droite en avant les poings serrés, la demoiselle s'attaqua d'un coup à la mâchoire de l'homme armé d'une matraque. Après l'avoir fait perdre l'équilibre sous la surprise de l'attaque la jeune femme attaqua l'homme à l'abdomen d'un coup de genou. Se tordant sous la douleur le garde fit tomber sa lampe torche, pour achever l'attaque Jude l'attaqua une dernière fois par un coup de coude sur la tempe pour le laisser tomber au sol, complètement assommé. Durant ce temps de combat court, mais très précieux, Jude n'eu le temps de voir ce qu'il pouvait se passer du côté de la porte du couloir principale.


Dernière édition par Jude Bordeline le Dim 31 Aoû - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Dim 31 Aoû - 22:04


I take this...




Je n'aime pas ce genre de coopération. La mission devient indirectement anarchique au lieu d'être bien contrôlée comme elle le devrait. Grognant, de mauvais poil, je m'approchais de là où j'avais ressentis quelque chose étrange. Un petit rat c'est infiltré dans la mission et visiblement, bien qu'il ou elle ne gêne pas, il faut le mettre hors d'état de nuire. Mon boulot me faisait chier en ce soir depuis l'intervention de Cyriel. Elle est chiante, ingénieuse, sarcastique, trop confiante en elle et très puéril à ses heures. C'est typiquement le genre de comportement que je n'aime pas et il n'est pas rare qu'en réunion tous ensemble, une lame vol en sa direction. Malheureusement, je ne peux pas la tuer à proprement parler. Si je faisais cela, nous nous devrions de recruter quelqu'un d'autre. Soupirant, je crois entendre un bruit d'objet qui tombe au sol. Hm ? Il y a définitivement quelqu'un ici.

Je me mis donc à entrer en silence pour voir une silhouette s'attaquer à une autre. Est-ce vraiment réel ce que je vois ? Une fille est en train de mettre K.O un garde sans le tuer pour autant. Restant silencieux au point de presque couper ma respiration pour ne pas faire le moindre bruit, une lame en main me titiller. Passant entre mes phalanges avec dextérité, je me contente d'approcher en silence, puis une fois à bonne distance, je la laisse partir. La lame avait pour trajectoire son visage, mais pas directement. Ainsi, qu'elle esquive ou non, au pire des cas, elle y laisserait quelques mèches de cheveux ou rien du tout. L'objectif était d'attirer son attention et lui faire réaliser que le chat est venu capturer la sourie. D'une voix basse et douce au fond de celle-ci, je vins donc à parler.

" Salut toi..."


Que devais-je faire ? L'éliminer ? Alors qu'elle nous a indirectement aider après avoir causé du tort ? Pour ma part, sans ordres, je ne faisais rien. Sans ordres du chef bien entendu. Actuellement, rien ne me disais de me la faire pour une raison quelconque, bien au contraire. La fixant de mes yeux dorés, je faisais un simple signe du doigt pour lui dire de se taire, de ne pas faire de bruit. Restant là, en face d'elle, la regardant droit dans les yeux, j'admirais un bref instant celle-ci.
Sa silhouette est féminine sans trop être dévoilée, il ne m'étonnerais pas d'apprendre qu'elle soit une voleuse expérimentée, ou une personne avec une agilité certaine. Bien que comme dit le dicton, il ne faut pas juger un livre à sa couverture, ou alors, l'habit ne fait pas le moine. Si cela se trouve, elle est juste bonne à faire des tartes aux fraises ou des crêpes avec de la chantilly... Restant là à attendre une réaction, je vois une lumière de plus qui arrive par là où l'autre a été mis K.O. Je lui fait donc signe de cacher le corps et me suivre. Et histoire de donner un peu d'impératif à mes gestes et mon choix, je sortais de plus belle une lame qui ne manquait pas de tranchant.

Me dirigeant vers l'autre porte d'où je venais, je regardais si la voix était libre et elle l'est. Nous aurons le temps de bien parler après. Revenant à ses côtés, je regardais la lumière de plus belle s'approcher et là, je me mis à courir en direction de l'homme pour de plus belle l'assommer. Encore un dans le décompte... Cachant à son tour son corps, je ne remarquais pas qu'il était mal assommé, mais passons. Désormais, nous avions le temps de parler.

" Qui es tu et que viens tu faire ici ? "


Histoire de ne pas la choquer ou lui mettre la pression, je rangeais mon arme et me mis contre un mur un bref instant. J'attendais qu'elle se présente comme il se doit et la suite déterminerait de son corps. Bien qu'après, rien ne l'empêche de pouvoir essayer de me neutraliser. Ce serait du un contre un.

" Je vais être franc avec toi... Pour sortir de là, va falloir que tu cours et que tu sois discrète, à moins de coopérer. "


Le regard sérieux, mais un soupire de lassitude, je démontrais bien que je me fichais de devoir la tuer. Cela n'était pas le cas, je n'allais pas le faire. Autant lui expliquer en gros la situation.

" Nous sommes un peu occupé là... Te retrouver là, c'est un peu regarder un truc que tu devrais pas regarder. Estime toi heureuse qu'on ait pas eu pour ordre de tuer tous les imprévus... On est plusieurs, dedans et à l'extérieur, de ce fait, si tu veux sortir, on va devoir faire un pacte ok ? Ou bien tu m'aides et tu as des chances de t'en sortir... Ou bien, tu te fait passer pour ma prisonnière et je t'aiderais à t'en sortir. Mais attention... Même si le deuxième cas est plus simple, je t'assure que la peur est au rendez-vous. C'est toi qui vois..."


Bien entendu, rien ne l'empêche de me proposer ses conditions. Alors que j'avais terminé de parler, voilà qu'un nouveau sifflement se fait entendre. Ah... Déjà terminé le nettoyage ? Rapide la Cyriel... Soufflant, je me frottais en douceur la nuque avant de simplement regarder la miss attendant son choix.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Sam 27 Sep - 19:53


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


Comme si les secondes se transformaient en minutes, comme si l'air s'était suspendu. L'atmosphère en était quasiment devenu insupportable pour la jeune femme. Lâchant le corps du garde au sol, elle ne remarquait pas l'homme qui venait d'entrer dans la pièce, la jeune débutante aurait certainement ratée l'arrivée d'un pachyderme dans la pièce. Jude se redressant pour récupérer sa respiration et son état normal, mais ce moment de répit fut de courte durée, quand, l'instant d'après, la demoiselle vue une lame aiguisée se jeter sur elle. La respiration coupée, la boule au ventre, la surprise collée au visage, elle recula d'un pas laissant ses cheveux océans se prendre dans la trajectoire de la lame. Quelques mèches au sol, l'arme plantée au mur. Jude leva le sourcil en entendant une voix provenant d'une personne cachée dans la pénombre.

Alors que la débutante tenait en sa main son arme, elle finie par reculer quand son interlocuteur sortit de sa cachette. De ses yeux bleues, elle détailla rapidement ce qui pourrait sans doute être un nouvel adversaire. Il était bien plus grand que la jeune femme, ses yeux dorés, ses cheveux rouges étaient éclairés par les quelques rayons lunaires qui s'étaient frayés un chemin dans cette pièce. L'aura qui tournait autour de cet homme était bien différent de celui qui faisait Jude. Il semblait bien puissant, beaucoup plus qu'elle. Et c'était sur pour elle, il n'était ni un garde ni le propriétaire des lieux. Inquiète dans son profond, Jude resta muette pour ne pas s'attirer d'ennuis. Préférant obéir et utiliser le chemin de la réflexion que celui des lames et du sang. Soufflant comme à son habitude après avoir reçu un ordre, la voleuse s'arrangea pour tirer le corps du garde assommé dans un coin sombre de la pièce pour que celui-ci devienne invisible. Alors que la femme devenue quasi muette revenait dans la lumière, elle s'arrêta dans ça marche quand l'homme qui lui avait donné une directive attaqua un des gardes qui était passé inaperçu aux yeux de Jude. Passant une main sur son épaule, en écoutant l'homme parler, elle lâcha un nouveau soupire. Qui était-elle ? Il y a encore quelques années... Elle n'était personne, juste « la fille de... ». Et au fond, rien n'a changé. Beaucoup de pirates, éprouve une certaine haine en entendant son nom. Certainement à cause de son père ancien marine. Alors, dans ces moments, elle en disait le moins possible.

« Je... Jude. Mon nom est Jude. Je dois juste récupérer une babiole pour quelqu'un... Je fais juste le sale boulot rien d'autre... »


Même si ces mots étaient détachés, sa voix était comme à son habitude douce et presque mélodieuse. Elle supposait qu'il n'était pas nécessaire de lui poser la même question en retour, qu'il soit pirate, hors-la-loi, voleur, Jude savait qu'il n'allait certainement s'éterniser sur des présentations. Écoutant par la suite les propositions de l'homme, Jude fini par lâcher comme à son habitude un soupire, croissant les bras elle secoua la tête. La peur ? Elle avait peur, tout le temps peur. Mais elle se contrôlait. Le jour où son père est partit jusqu'au jour où elle s'est enfuit. Depuis son enfance elle a toujours vécue dans la peur. Quand une chose fait partit de son quotidien, on a plus vraiment le choix.

« Je ne peux pas partir sans ce que je cherche. Si tu me laisses récupérer cet objet, je peux t'aider. Je ne partirais pas sans. J'ai fais une promesse et je ne trahis jamais mes promesses. »


Jude n'était ni une ennemie ni un boulet et elle savait ce qu'elle voulait. Peu importe, levant sa main vers l'homme en face d'elle, Jude misa tout sur la chance. « Je suis dans la même situation que toi, je serais muette et je te suivrais. Me tuer ne t'apportera rien... » L’archéologue donnait l'impression qu'elle était sur d'elle mais c'était le tout contraire. Jude était désormais prête à suivre les directives, ou à se battre si elle y était confrontée.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Mar 30 Sep - 22:26


I take this...




Me voilà avec un petit poids sur les épaules. Il serait si simple de l'éliminer, mais malgré mes aptitudes ou autre, je ne suis guère envieux de la chose, je ne veux pas la tuer, alors pourquoi ne pas l'aider à sortir de là ? Attendant qu'elle me donne des arguments pour continuer la petite discussion et agir rapidement, je la fixe en douceur. Jude comme elle dit s'appeller veut juste récupérer quelque chose ? Si ce n'est que ça, nous devrions nous sortir de là facilement. En revanche, si la babiole en question fait partit de nos biens que nous prennons ce soir, là, ce sera plus difficile pour elle. Ne disant rien sur le coup, je me contente de hausser les épaules. Au moins, ce n'est pas une garce qui vient nous mettre des bâtons dans les roues, du moins, en apparence. J'allais la laisser là et lui dire de ne rien faire, mais voilà qu'elle insiste. Cachant ou ne ressentant aucune peur, elle me traduisait sa détermination avec une force exemplaire. D'ordinaire, n'importe qui d'autre aurait sortit une la me et planté celle-ci dans sa gorge, mais pas moi... Je me contente de l'écouter et noter ses dires. Soit. Haussant les épaules, je me met contre la porte donc et lui dit calmement.

" Quel est l'objet que tu cherches hm ? Dans tout les cas... Reste en arrière et attends simplement que je revienne te donner ta babiole... Sans quoi, tu risquerais gros, je préfère t'éviter cela. "


A croire que c'est mon jour de bonté. La laissant faire ce qu'elle voulait à ses risques et périls, j'allais rejoindre mon autre acolyte. Excitée comme une puce, la miss se nommant Cyriel sautille partout avec à ses pieds quelques cadavres ou personnes inconsciente. Le coffre ou pièce qui contient de belles trouvailles est ouvert et ne demande qu'à être soigneusement dérobé. Le son de sa voix m'insupporte, je n'aime guère ce qu'elle fait et dit à ses heures. Une enfant folle, voilà ce qu'elle est à mes yeux. Soupirant, je la laisse dire qu'on doit tout prendre ici.
La miss se jette ici et là pour prendre des babioles, des antiquités et des petits tableaux, tandis que moi, je m'occupe de prendre des pièces plus grosses mais raisonnablement grandes. Puis soudain, Cyriel se mis à rigoler en prenant une sorte de statuette. Sur le coup je ne captais pas qu'il s'agissait de ce que Jude recherchait et ce n'est qu'après coup que je tiltais. Et merde... Grognant, impossible de la lui prendre sous prétexte que cette statuette était " drôle " et surtout, trop "légère" pour moi. Tant pis... Soupirant de lassitude, je vidais avec la demoiselle ce fameux coffre et suite à cela, nous commencions à partir. M’exclamant doucement, je lui disais de prendre les devants, suite à quoi, je retournais auprès de l'autre miss aux cheveux bleus, après l'avoir cherché un petit moment.

" ... Elle a prise ton objet... De ce fait... Va falloir me suivre et ce soir, tu devras tenter de la voler d'accord ? Je tenterais de t'aider, mais il va falloir que tu la joue fine... "


Autant qu'elle abandonne, mais vu la détermination dont elle avait fait preuve tout à l'heure, je n'allais pas lui tuer ses espoirs si ? Ainsi donc, la laissant faire ce qu'elle voulait, je vins simplement prendre une lame et la planter dans une jambe de garde assommé pour alors retourner voir Cyriel. Afin de ne pas éveiller des soupçons, je lui faisais croire ainsi que j'avais tué un garde de trop.
Sortant de l'établissement aussi discrètement que nous y sommes rentré, nous commencions à nous diriger hors du musée pour alors nous diriger vers une petite forêt. Contournant la ville, nous nous dirigions vers un point de rendez vous, où passer la nuit et compter le butin avant de le dispatcher.

Restant en arrière de la petite troupe qui se sent victorieuse, j'espère que la miss me suis comme il faut. Arrivant sur le lieux désiré, nous nous retrouvons tous face à un feu de camps où nous devons attendre le " boss ". Loin de me douter qu'il serait capable d'aparaitre derrière Jude et ne pensant pas à cette possibilité, je m'installe et me fais petit comme à mon habitude. Les autres parlent, rigolent, se vantent... Bref.
Patientant, voilà qu'un bruit de branche cassé se fait entendre. Le boss semble arrivé. Je commence donc à tourner la tête sans savoir s'il est seul ou bien si Jude c'est faite prendre au passage. Qui sait...




_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Mer 8 Oct - 18:35


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


Jude n'avait jamais vraiment été une tête brûlée dans son passé. Mais même après toutes les mauvaises aventures qu'elle avait subis, elle n'avait pas encore vraiment prit de l'assurance. Le bout de jeune femme qu'elle commençait à être avait encore du mal à prendre en assurance même si elle essayait au maximum de se faire bien voir et de ne montrer en aucun cas ses moments de peur ou de faiblesse. Encore trop peu expérimenté, pour tenter un coup contre un groupe dont elle ne connaissait pas vraiment le nombre. Lâchant un léger soupire quand l'homme qui se tenait devant elle lui posa la question sur sa quête, elle comprit qu'elle ne pourrait pas vraiment bouger de là, et que les informations qu'elle voulait récupérer dans certains livres garder dans la salle du coffre venaient de disparaître. Cette quête au fond avait un but personnel et elle aurait rêvé de trouver quelques informations sur le but de sa propre vie.

" Je recherche une statuette en pierre... Elle ressemble à un cerf ailé et les ailes de la statuette sont en or... Normalement elle est facile à reconnaître..."


Elle souffla doucement avant de secouer la tête. Sa vie allait se résumer à ça désormais? Restant la pièce sans un salut ou un merci, Jude regardait autour d'elle. La vie d'Hors-La-Loi dans les livres avaient l'air tellement plus simple et plus rapide. Voler des objets ici et là, vivre sa vie sur ses mers, aider quelques pirates, trouver des butins et finir sa vie entourée d'or. Mais comme d'habitude les histoires idéalisaient bien la chose. En attendant le retour du rouquin, la jeune fille réfléchissait à ce qu'il pouvait bien se passer dans cette pièce. Au fond elle était en rage de rater peut-être des informations cruciales sur la quête de sa vie. La fille aux cheveux bleus regarda le plafond avant de lâcher à nouveau un soupire, attendant et errant sans but dans la salle jusqu'au retour de l'homme qu'elle venait de rencontrer. Après avoir attendu, un petit moment, le rouquin était de retour, reprenant un air sérieux, croisant les bras. Jude écouta ce qu'il avait à lui dire. "Pourquoi ça doit toujours prendre ce genre de tournant..." Soupira la jeune femme lassée par cette quête, elle serait capable de tout laisser tomber et partir maintenant. Mais si elle abandonnait sa promesse, elle se trahissait elle-même et pourrait mettre sa propre vie en danger.

"Je vous suivrais alors. Je ferais ça rapidement."


Elle soupira comme à son habitude avant de laisser partir à nouveau le rouquin sans un mot de plus. Rebroussant chemin et reprenant la direction par laquelle la jeune femme était entrée, Jude se mit donc à une certaine distance du petit groupe le suivant avec discrétion. N'étant ni une pro, ni un ninja, la demoiselle mettait toutes les choses qu'elle avait apprit avec son père et à la marine pour ne pas se faire voir ni se faire entendre. Glissant presque comme le vent entre les arbres, quand le petit groupe qu'elle épiait s'arrêtait pour se poser certainement à leur point de rendez-vous, la jeune femme grimpa à un arbre non loin du campement. Les espionnant d'un oeil, elle essayait d'établir un plan pour pouvoir récupérer cette statuette rapidement et furtivement. Mais elle ne pensait pas à ce moment-là qu'un nouvel homme allait faire son apparition. Tapis dans l'ombre, des bruits provenant de la forêt, tel des pas commençait à se faire entendre. Alors qu'une silhouette apparu dans le champ de vision de Jude, la jeune fille coupa sa respiration sous la surprise. Il avait l'air beaucoup plus massif que les membres du groupe qu'elle suivait et beaucoup plus dangereux. S'arrêtant à quelques pas de l'arbre où se tenait la demoiselle, il leva la tête vers Jude. Dans la nuit noire, il avait aperçu sa silhouette. Et dans cette même nuit, d'un geste rapide, il fit tomber la demoiselle de son nid. S'écrasant au sol, Jude se fit attraper par le col sans même comprendre ce qu'il lui arrivait. Traînée jusqu'au camp qu'elle surveillait la jeune fille resta silencieuse, cachant une certaine douleur ainsi qu'une certaine honte.

"Regardez ce que j'ai trouvé... Je ne pensais pas qu'une petite curieuse dans ce genre pouvait passer à travers votre vigilance."


La situation avait tournée encore plus au cauchemar qu'auparavant. Ne sachant pas ce que l'homme avait décidé pour l'avenir incertain de Jude, elle soupira un moment, relevant la tête sans regarder l'homme qui avait essayé de l'aider pour sa mission. "Hm... Et sa recommence..."

"Je vous laisse le choix de choisir son sort...? Ou je dois m'occuper de son pauvre cas? Je n'ai pas envie de perdre mon temps sur ce genre de futilité."
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Ven 10 Oct - 0:59


I take this...




La prise est faite. Les objets sont dans nos poches, le coup est un succès. Il faut dire que pour l'heure, ce n'est pas le plus gros casse du siècle, mais bon... C'est toujours mieux que rien. Sans rien dire donc, je restais là, à écouter mes camarades jusqu'à ce que le boss arrive. Après un petit moment à simplement regarder mes comparses, voilà que le maître du groupe arrive et malheureusement pour moi, il n'est pas seul. Jude est en sa compagnie, comme un simple jouet... Ne disant rien et ne bronchant pas sur le coup, je me contente de m'allumer une clope histoire d'agir normalement, bien que cela n'arrange pas mes projets de ce soir. Ainsi, je laisse quelques collègues ricaner en voyant la demoiselle au sol. Quelle histoire, pour ma part, je me contente de laisser Cyriel ouvrir sa grande gueule une fois de plus, précisant que J'AI fermé la marche. Recrachant de la fumée de ma bouche, je me contente de l'envoyer dans les roses pour ne pas laisser paraitre quoi que ce soit, puis, je me tourne vers le chef afin de prendre mes responsabilités.

" En supposant que j'ai merdé.... Peut-être aurais-je donc l'honneur de m'en occuper... Son cas semble intéressé la miss, or, ça me ferais chier de la lui laisser... à moins que..."


La miss répondant au nom de Cyriel commence à grogner et demander plus d'informations et soudain, elle s'énerve. Je crache donc le morceau pour alors lui dire le fond de ma pensée.

" Que tu me donnes la statuette que tu m'as prise tout à l'heure. Je l'aime bien et la voir dans TES mains.... ça me répugne."


Des insultes volent doucement, mais le chef calme le jeu en me précisant que tenter de déclencher une guerre au saint du groupe, n'est guère une solution. Soupirant et continuant de fumer ma clope, je regarde la rebelle qui sort la statuette et qui me la lance. La rattrapant, je la fixe et l'admire avancer. Elle lance un regard entre le pervers, le malsain et le terrifiant envers Jude, mais finalement, je m'interpose pour alors sourire en coin.

" Je m'en occupe..."

Encore une fois, elle lance des insultes se rendant compte qu'elle a été dupée. Sortant une lame tandis qu'elle met sa main vers l'arrière, deux personnes nous arrêtent de peu et la tension monte d'un cran. Après un moment à nous calmer, je me retourne brusquement vers Jude et lance un couteau vers sa joue dans l'objectif de la couper très finement. Afin que la supercherie de ce soir fonctionne, il faut bien ajouter un peu de réalisme non ? Bref, m'excusant avec le regard, je souris faussement pour dire d'une voix qui ne laissais apparemment aucun doute quant à mes intentions.

" Tu vas être... Mon jouet ♥ "


Afin de faire tomber tout le monde dans le panneau, je me contente d'approcher et saisir la demoiselle par les cheveux. La soulevant tant bien que mal, je la tire plus loin, jusqu'à ce que nous soyons hors du champs de vision de ceux-ci, auquel cas, je la relâche pour alors soupirer en douceur. Malheureusement, elle ne va pas pouvoir partir comme ça aussi facilement. Je fouille une de mes poches pour alors lui tendre un petit pot de crème spéciale.

" ... Base de plante... ça cicatrice tout rapidement. Désolé pour ta joue miss... "


M'accroupissant, j'essaie de fixer ses yeux et lui explique brièvement la situation.

" Va falloir que tu joue le jeu. Ils sont suspicieux sur le coup... Donc là, fait croire que tu subit bien des choses. Hurle.."


Espérant ne pas trop lui en demandant, je me perdais dans cette lueur dans ses yeux. Quelque chose de beau, de mystique ou autre s'y trouvait et j’appréciais bien la chose.




_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Mer 15 Oct - 23:03

[quote="Jude Bordeline"]

Une nuit au musée
feat. Ren Tao


C'était comme si tout ce que venait de subir Jude, n'avait servi à rien. Tout les compris et tout les sacrifices qu'elle avait dût faire depuis ces dernières années venaient de partir enfumer. Elle voyait déjà sa mort arriver, mordant sa lèvre pour contenir sa peur au maximum, elle ne voyait pas pourquoi le rouquin voudrait l'aider à nouveau. Et pour n'attirer aucun soupçon, la fille préférait ne pas tourner ses yeux vers lui. Jeter à terre comme une moins que rien, Jude se redressait légèrement pour pouvoir regarder d'un coup d'oeil les voleurs qui ricanaient tel des bêtes sauvages, la peur la prenait de plus en plus et son courage commençait doucement à s'en aller. La jeune femme n'aurait jamais crû perdre la vie alors qu'elle venait juste d'avoir 20 ans. C'était trop dur de s'imaginer perdre la vie si jeune, et aucune personne ne pourrait s'imaginer ça. Restant silencieuse durant le dialogue qui ne manquait pas d'insultes, elle aurait certainement pût s'enfuir à ce moment là, mais elle sentait l'étrange regard d'un des membres du groupe sur sa personne. Elle n'osait même pas faire un pas, même si elle était armée, ça serait du suicide que de se lancer seule contre un groupe expérimenté. Alors que le rouquin et sa coéquipière trouvèrent une entente, Jude haussa les sourcils en voyait la statuette qu'elle devait récupérer passer aux mains de l'homme qui l'avait aider plus tôt. Mais quand son regarde se posa sur le sourire béant de la jeune femme, elle recula légèrement son visage prise de surprise. " C'est quoi cette psychopathe... " se disait-elle, avant que le rouquin s'interpose entre les deux jeunes femmes. Jude toujours au sol, essayait de suivre la scène sans vraiment comprendre pourquoi il se sautait tous ainsi la gorge. Mais au moment où l'homme se retournait brusquement vers elle et sans s'y attendre et sans même comprendre ce qu'il venait de se passer, une légère entaille s'ouvrait sur la joue de la demoiselle. Alors qu'elle cherchait à se relever, l'Hors-la-loi attrapa sa chevelure avec une certaine force pour pouvoir la traîner derrière lui. Essayant de se débattre du mieux qu'elle pouvait, ne retenant pas ses cris et ses insultes, la jeune femme n'était à rien de prendre un de ses couteaux de poche pour couper ses cheveux.

" LACHE MOI ! "


Alors qu'ils s'enfoncèrent un peu plus loin dans les bois, l'homme relâcha la jeune femme. Tandis que celle-ci essayait de reprendre son calme, se redressant avec un certain mal, Jude se remit sur pieds fixant l'homme qui l'avait traîné jusqu'ici. Attrapant le pot qu'il lui lança elle soupira avant de comprendre. C'était une mise en scène alors, tant mieux au fond... " T'aurais quand même pût éviter de toucher à mes cheveux. " Soupira la demoiselle avant d'appliquer un peu de crème sur sa légère blessure. Fronçant légèrement les sourcils en reprenant un peu confiance en elle, laissant sa peur de côté pour un moment. Jude reprit sa respiration.

"Merci de m'épargner, ça aurait certainement été plus facile de m'éliminer. "


Elle lui offrit un sourire sincère l'instant d'après avant d'obéir à ses ordres. Jude n’excellait pas réellement en ce qui concernait d'imiter la souffrance ou la douleur. Elle était plus douée pour le contraire, mais soupirant comme à son habitude, elle commençait à hurler et crier des courtes phrases tel des " Lâches moi " ou des " Non ! " pendant plusieurs minutes. Finissant par simuler sa mort à la fin. Jude se mordait à nouveau la lèvre ne sachant pas si sa prestation était convaincante mais peu importe, elle était déjà assez mal à l'aise. Levant légèrement les yeux vers le rouquin, elle chuchota, avant de tendre la main attendant de recevoir l'objet, espérant qu'elle pourrait le récupérer.

"Le mieux maintenant... C'est que tu me donnes ma statue... Je pourrais repartir discrètement... Je pense qu'il est mieux pour toi comme pour moi qu'on ne se recroise pas... "


Le regard sérieux, la jeune fille ne laissait rien percevoir. Elle lui était reconnaissante et elle préférait repartir immédiatement sur une île voisine, là où son employeur l'attend. Pour ne pas attirer de problème à cet homme si par malchance elle doit recroiser un de ses coéquipiers dans les jours qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Ven 17 Oct - 0:56


I take this...




La miss n'y avait vu que du feu et tant mieux. En effet, si elle l'avait su, pour sûr qu'elle aurait tout fait foiré, sauf si peut-être elle possède des talents dans le domaine du théâtre. Quoi qu'il en soit, la belle avait marché et son rôle était assuré. Je voyais clairement une certaine rage de s'être fait trainer ainsi comme une moins que rien. Moi-même, si quelqu'un m'avait fait ceci, je l'aurais tué ou aurais voulu cela car je l'aurais pris comme une humiliation. La miss semble être au dessus de tout ça, fort heureusement pour moi. Quand elle réfléchit, elle capte enfin et se calme quelque peu. Son commentaire me fait presque rire. Ne pas la prendre par les cheveux ? Elle est amusant quand elle veut.

" Quelqu'un qui se fait passer pour une personne impitoyable prends ses pseudos victimes par la main... C'est bien connu. "


Soulevant juste le ridicule de son commentaire, je lui souriais afin de la rassurer. La miss se remit à parler et de plus belle, je la fixais avec une certaine douceur malgré la violence de mes actes passés. Hm ? Me remercier de l'avoir épargné ? Moui, elle le peut, cependant, je ne demande rien en échange alors autant le lui faire comprendre non ?

" Largement plus facile... Mais ton heure n'est pas venue. Elle ne le sera sans doute jamais de ma main d'ailleurs."


Trop jeune, assez jolie, candide visuellement, non... A moins d'avoir une prime sur son crâne, jamais je ne toucherais à ce genre de personne. Malgré tout ceci, je ne suis pas l'homme le plus doux qui soit, bien au contraire, il m'arrive d'être violent et sans coeur, comme un " parfait " assassin se doit de l'être.
Bref, suite à ces paroles sans intérêts en soit, elle se mis à simuler une douleur qui ne faisait que croitre. Bien qu'elle restait assez basique dans ses cris et autres mimiques, à mes yeux, elle était passablement convaincante. Je devrais peut-être penser à la couper très finement à certains endroits pour faire croire à une vraie torture. Car une torture sans bleus ou saignements... C'est suspect. Je réalisais cela seulement maintenant et je me rendais compte des risques que nous encourions tout les deux. Et mince... Me rendant compte de cela, je vins alors à froncer les sourcils en l'entendant me proposer un truc. C'est trop risqué...

" Non... Pas tout de suite miss. "


Navré pour elle, je me décide quand même à lui faire une fleur. D'un geste tendre et saint, je lui tends l'objet de ses désirs. A elle de le cacher, en sachant que si les autres la trouve avec, il est clair qu'ils feront un rapprochement, ou bien, je devrais l'accuser de vol, auquel cas, je ne suis même pas sûr que je puisse aider dans la situation. Réfléchissant à quoi lui proposer donc, j'entends une branche craquer et je me contente donc de plaquer la miss contre un tronc d'arbre. Le boss est là, derrière en train de vouloir prendre des nouvelles. L'ignorant, je me contente de mimer le fait que je suis en train de profiter d'elle. Lui laissant exprès l'espace pour bouger, j'espérais qu'elle comprenait mon plan qui consiste à lui laisser suffisamment d'espace pour qu'elle gigote et fasse croire à une miss qui tente de ne pas se faire violer.
Après un petit moment à la maintenir proche du tronc, je la relâche comme un homme qui a terminé de jouer avec son cadeau d'anniversaire et je lance d'un ton las.

" Elle est amusante trente secondes... Boss, donnez moi le droit de m'amuser avec elle et que ce soit de manière exclusive... Pas de Cyriel ou autre dans les pattes. "


L'homme ne tiquait pas, mais il ne cachait pas son étonnement face à mon comportement. De nature calme, me faire passer pour un gros beauf, ce n'est pas mon genre. Mais après une minute d'hésitation, il m'offre ce droit. Le laissant partir dans son coin, je vins alors à regarder la miss et la fixer droit dans les yeux.

" Je vais t'aider à te barrer de là... Mais je vais être clair avec toi. Pas sûr que ce soit une ballade de santé. Quant au reste... Le destin nous le dira sans doute... "


L'air pensif, je me gratte la nuque pour alors m'asseoir à côté d'elle. M'allumant une clope, je vins alors à la regarder en coin.

" ... On va attendre qu'ils se mettent à dormir ou discuter plus sérieusement entre eux. Parle moi donc de toi histoire de tuer le temps. Qu'en dis tu ?"


Un " agresseur " qui demande cela... N'est-ce pas amusant ?




_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Dim 26 Oct - 23:51


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


C'était presque inespéré malgré ses dires, elle posa enfin ses mains sur l'objet de sa quête. Un sourire s'afficha sur son visage alors qu'elle retira son sac pour y ranger la figurine. Elle n'avait au fond aucune vraie valeur pour la demoiselle, cette statuette n'était juste que son gagne pain. Et elle ne se pouvait d'abandonner une nouvelle mission pour sa propre survie. Déposant son sac au pied de l'arbre, elle préférait cacher sa sacoche au cas où, si jamais un de ses coéquipiers les retrouvaient avec la statuette avec elle. Enfin qu'importe, la rangeant sous un tas de feuille pour le moment, elle revenait vers lui. Jude croisa les bras, alors qu'au même moment le rouquin attrapa la demoiselle pour la plaquer contre un arbre. Sans se débattre plutôt étonné de ce qu'il venait de se passer, elle regarda un instant l'homme qui la tenait par les bras. La silhouette apparente du boss qui se dirigeait vers eux, et au mouvement du jeune homme qui la tenait à l'arbre la demoiselle comprit qu'elle devait à nouveau jouer la comédie.

Encore plus mal à l'aise que plus tôt, l'archéologue entra dans le jeu, se débattant du mieux qu'elle pouvait pour simuler comme il se devait un viol. Elle n'appréciait pas du tout l'idée, mais c'était toujours mieux que de vraiment finir abusé dans cette forêt. Après avoir sentit la fin de l'emprise de l'hors-la-loi sur sa personne, Jude glissa le long du tronc avant de s'asseoir recroquevillé sur elle-même. Elle essayait à nouveau de simuler un certain traumatisme, encore assez étonné de la tournure des événements. Mais il y avait beaucoup plus de peur que de mal. Frottant son visage d'une main pour essayer d'effacer sa honte après le départ de l'homme qu'ils appelaient boss. Jude soupira encore. Alors que son regard recroisa à nouveau celui de l'homme qu'elle considérait maintenant presque comme un coéquipier pour cette mission, elle hocha doucement la tête.

« J'avais compris... Je pense que c'est clair et puis si j'ai choisi de cambrioler un musée c'est que ma vie n'est pas vraiment tranquille et que les balades de santés c'est juste pas mon truc. »


Elle haussa faussement les épaules, recherchant à reprendre son calme. Son regard finissait par se perdre au sol. Alors que l'homme venait s'asseoir à ses côtés, tirant maintenant sur une cigarette. Un peu surprise par sa demande, elle se frottait l'arrière du crâne, ne sachant quoi répondre surtout à un homme qui ne s'était toujours pas présenter, et dont elle ne connaissait pas le nom. Haussant à nouveau les épaules.

« Moi ? ... Il y a rien de très intéressant tu sais. Je viens de Logue Town... Ma mère était libraire... Et mon père... Il est partit quand j'étais enfant. Après, il y a rien exceptionnelle à ma vie... Je... Je fais juste que survivre... »


Il y avait mille et une autre façon de survivre, mais la recherche des ponéglyphes ne donnait qu'une seule façon de vivre. Et c'était celle de continuer sa vie tel un hors-la-loi, peu importe. Elle préférait ne pas en dire plus, surtout à un inconnu. Avouer que son père travaillait pour le gouvernement c'était trop risqué. Surtout à quelqu'un qui avait l'air d'avoir certaines relations avec une organisation criminelle.

« Et toi... Je ne connais même pas ton nom... Qui es tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Lun 27 Oct - 1:31


I take this...




La situation est bizarre, la belle ne doit pas se sentir dans son assiette, mais ce n'est pas comme si j'avais eu le choix et la possibilité de la prévenir et lui laisser ce luxe qu'est le choix. Non... elle était prise au piège et désormais, elle allait devoir se battre pour survivre. Elle allait découvrir en ce soir les douleurs d'une vie bien réelle, loin de la douceur que papa et maman peut offrir. Indirectement, j'ai beau penser cela, je sais au plus profond de moi même que dans les noirceurs les plus totales, il y a toujours un fond de lumière. Du moins, c'est ce que j'ai appris malgré les enseignements drastiques de mes parents. Suite à cet " acte ", la belle s'effondre comme si elle était épuisée. Le chef partit et semblant m'avoir accordé un certain calme, je peux désormais être tranquille avec la miss, jusqu'à ce qu'elle arrive à s'enfuir. Essayant d'être protecteur envers elle, je me demandais bien pourquoi je faisais tout ceci. Comme elle me l'a dit plus tôt, la tuer serait plus simple non ? Des fois, je ne me comprends pas, mais passons.

Ses dires tombent, et sur le coup, je ne peux que sourire. Elle n'a pas tort... Voler un musée, ou voler tout court, ce n'est pas une chose que l'on fait quand on est monsieur tout le monde. Il faut avoir une certaine mentalité. Être apte à supporter cette pression que l'on a quand on passe à l'acte et capable de profiter du plaisir que l'on ressens quand on réussis ou... encaisser quand les choses se passent mal. Vivre dans le côté " obscure " de la moralité des choses, c'est autre chose que vivre normalement et peu de gens sont capable de réellement supporter cela sur le long terme. On a tous des limites.

Cherchant à faire connaissance désormais, je notais chaque mimique de la belle voyant clairement qu'elle n'était pas des plus à l'aise en ce moment-même. Quoi de plus normal n'est-ce pas ? L'écoutant attentivement, je ne restais pas insensible à ses dires. Humble ? Elle l'est à mes yeux. Mais malgré tout elle a un côté spécial de part la maturité dont elle fait preuve. Survivre dit-elle ? Le ton, son visage et ses expressions démontrent bien qu'elle ne dit pas ça à la légère. Impressionné, quand elle osait me demander mon nom, je ne perdis pas de temps pour répondre d'un ton froid, mais naturel, sans aucune agressivité.

" Tao. Ren Tao. "


La façon de le dire était clairement pour lui faire comprendre que qu'importe la fin de cette rencontre, elle devra retenir ce nom tout comme je me souviendrais du sien. Elle ne voulait pas qu'on se revoit ? Pour ma part, je laissais le choix au destin, même si j'avais une net préférence pour la revoir car dans son regard, j'y voyais de la peur et une envie d'aller loin dans ce monde. Survivre le plus longtemps possible. Terminant ma clope, je me contente donc de l'écraser au sol et ouvrir ma bouche.

" Pour ma part, je ne sais pas qui sont mes vrais parents... Qui sait si un jour je connaitrais la vérité hm ? Pourquoi être avec eux et ne pas chercher la vérité ? ... Qui te dit que j'ai eu le choix ? Quel est mon futur ? Aucune idée. Tu veux que je te dise, même si tu m'as rien demandé ... Moi aussi je survis dans ce monde. Mais au moins, je vais te confier un truc..."


Passant une main sur son menton, je la fixe alors droit dans les yeux pour alors lui dire d'un ton quelque peu chaleureux.

" Savoir que je ne suis pas le seul dans ce genre de cas... ça me rends plus vivant. Bat toi. Quoi qu'il arrive dans ta vie difficile... n'abandonne pas. "


A quoi je joue moi ? Me redressant, Je jette un coup d'oeil vers le camps. Ils sont encore éveillés, tch.. Il allait falloir nous montrer patient. Retournant m'asseoir, je me contente de sortir une lame et tailler un morceau de bois dans l'arbre avant de finalement sculpter tant bien que mal ce dernier. Tuer le temps est aisé quand on ne sais pas quoi faire. J'attendais une réaction de la part de la miss et indirectement, je surveillais les alentours, restant réceptif à chaque bruits suspects. Après tout, je ne suis pas l'assassin numéros un de l'organisation pour rien. Rien ne doit être laisser au hasard. Fixant le sol et mon canif, je vins alors à jeter un regard vers la miss.

" ... Comment fais tu pour vivre loin de ta famille ? Ou ne serait-ce que de ta mère ? ... La question suivante va te paraitre idiote mais... Que ressens tu quand tu es avec tes vrais parents ? "


Pensif, je me perdais dans mes pensées en tout genre. Petit à petit, la nuit endormait tout le monde et notre occasion se présentait.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Mar 4 Nov - 14:24


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


Il n'est pas rare que la vie nous offre de telle situation. Et plus le temps passe, plus les situations inconfortables et difficiles prendront le dessus sur le petit quotidien commun de l'enfance. Écoutant attentivement les quelques paroles du rouquin, Jude posa son regard sur sa personne. Ren Tao ? Elle hochait doucement la tête en apprenant enfin le prénom du jeune homme qui l'avait aidé plus tôt malgré la difficulté. Comprenant qu'elle ne devait pas oublier le nom du jeune homme, durant un court instant perdu dans ses pensées, l'archéologue se demandait si après son départ de l'île, elle pourrait recroiser cet homme. Ne pouvant lire dans le futur, elle haussait doucement les épaules, elle ne le connaissait qu'à peine, mais elle lui était redevable, Ren lui avait sauvé la vie, il l'avait aidé et Jude n'était pas du genre à prendre ça à la légère.

Plissant légèrement les yeux, Jude soufflait doucement, ne pas connaître sa famille ? Il est vrai que même sans le vouloir, on finit par être lancé entièrement dans le crime, de vivre contre la loi sans même en donner son avis. Jude, elle en avait le choix, elle aurait pût très bien continuer à vivre avec le gouvernement, devenir une marine de très haut grade. Mais à quoi bon ? L'aventure est une des raisons du départ de Jude, partir et voir d'autres horizons. La liberté ? L'envie, mais surtout le devoir. Elle avait un devoir envers ces parents, c'est pour ça qu'à présent elle était devenue hors-la-loi. « Et si je n'avais jamais connu mes parents... ? » Se disait-elle, le coeur serré, pendant longtemps elle était considérée comme une enfant timide toujours caché derrière son père. Sa vie se basait uniquement sur l'image qu'elle avait de ses parents et elle vivait surtout pour eux.

« Abandonner... »


L'abandon ? En réalité, la jeune femme avait autant abandonné qu'elle l'avait été. Jude avait abandonné le gouvernement, tous les principes qu'elle avait construit durant son adolescence... Mais surtout, Jude avait abandonné sa mère. C'était pour le bien de cette dernière, pourtant la jeune femme n'arrivait toujours pas à se le pardonner. Mais à présent, Jude ne pourrait plus abandonner, l'archéologue donnerait jusqu'à sa vie pour pouvoir accomplir la promesse qu'elle avait fait à celle qui lui avait donné la vie.

« J'ai fait trop de promesses pour abandonner... Je ne peux plus abandonner. »


Évitant de croiser le regard du jeune homme, la demoiselle restait assise perdant son regard dans le vide. Écoutant par la suite les questions du rouquin, la jeune femme légèrement mal à l'aise triturait ses doigts en réfléchissant. Comment faisait-elle ? Elle ne pouvait rien faire, Jude ne faisait que subir.

« Ma famille me manque, mais si je suis partie, c'est pour eux. J'ai fait des promesses à ma mère... Je n'avais pas le choix... Et je les retrouverais peut-être un jour, j'en suis persuadé... Et... Ce que je ressens ? »


Se mordant la lèvre, posant sa main sur son coeur, Jude essayait de se souvenir. Les derniers instants qu'elle avait vécu avec son père ? Ce qu'elle avait vécu avec sa mère ? Quand avait-elle pour la dernière fois passé des moments simples et familiaux avec ces parents ? C'était de lointains souvenirs.

« Je... Je me souviens que j'ai toujours été très très proche de ma famille... De ma mère comme de mon père... C'était agréable d'être avec eux... Mais tu sais, notre famille... La famille, ce ne sont pas que des liens du sang... Ce sont des souvenirs, des moments passés, les sentiments qui peuvent créer une famille. »

Jude fini par se retourner vers l'homme et lui offrir un léger sourire. Se relevant assez rapidement, la jeune femme regardait le ciel noir entre les branches d'arbres qui les entouraient. Il serait peut-être temps maintenant de se mettre en route. Se rendant ensuite vers l'endroit où la jeune femme avait caché la sacoche le temps que le campement s'endorme, posant sur son épaule la bandoulière, Jude relança un regard au rouquin.

« Je pense qu'il est possible pour moi de partir maintenant... Ils doivent tous dormir... ? »

Pour l'heure, il était temps de partir, elle ne pouvait plus prendre autant de risques et elle se devait de reprendre la route rapidement. Son client devait avoir sa marchandise dans la matinée et Jude n'était pas du genre à vouloir faire attendre les gens éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1018
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Mar 4 Nov - 16:10


I take this...




Le face à face avec la demoiselle devenait quelque peu sérieux. Au diable les sourires et les paroles candides, là, nous entamions un sujet très sensible sans nous dévisager pour autant. Fixant la belle, je me demandais bien ce qu'elle pensait à chaque instant. Est-ce qu'elle est du genre à se poser trop de questions ? Ou bien simplement à vivre le moment présent ? Quoi qu'il en soit, cela ne nous aidais pas dans notre question et notre discussion. La miss semblait surprise de mes dires, puis finalement, elle se mit à buter sur un mot. Visiblement " abandonner " n'est pas une habitude chez elle, rien que son regard et sa manière de dire ce mot, je lisais en elle cette force naturelle. Avec une certaine assurance, elle m'avouait ne plus pouvoir abandonner et je restais bouche bée face à cette déclaration.

Son mental semblait plus que mature pour une personne de son âge. J'étais curieux de savoir ce qu'elle a subit dans sa vie pour en arriver là, mais de ce que je ressentais en cet instant, je devinais que ce qu'elle a affronté dans sa vie ne devait pas être facile tout les jours. Semblant sceptique sur certains points, la belle était dopée à l'espoir et cela faisait d'elle quelqu'un de charmant. Amusé, je me contentais de sourire et l'écouter.
Elle essayait de retranscrire ce que la famille pour elle, ce qu'elle ressentait ou avait ressentit. Hm ? Intrigué au plus haut point, je me contentais de simplement la fixer en essayant de ressentir ce qu'elle ressentait. Les souvenirs, moments passés et sentiments forme la vraie famille ? Intriguant comme dires, mais pas faux dans un certain sens.

Bref, laissant un peu le temps passer, quand la belle vit le feu s'éteindre et tout le tralala, cette dernière semblait avoir des ailes sur le coup. Se levant prête à partir, je vins à mon tour à jeter un coup d'oeil vers le campement bel et bien endormi. Ne sachant pas si je devais la laisser aller ou si je devais la garder sous ma responsabilité encore un peu, je me contentais de hausser les épaules pour alors me redresser à mon tour. Baillant en montrant une certaine fatigue naturelle, je regarde à droite, puis à gauche, mais rien n'y fait, je ne vois rien de suspect...

" Peut-être... Mais je préfère être sûr de masquer une fuite... "


Suite à ces dires, je vins à sortir une lame et l'approcher d'un de mes bras. Sans réfléchir, je me contente de couper en partie une des manches et me couper au passage. Bien entendu, je me coupais légèrement de manière à faire croire à une agression. Suite à cette mascarade, je frottais quelques endroits du sol pour imager une possible lutte très rapide, suite à quoi, je vins alors à lui lancer un regard assez neutre.

" Va... Et te retourne pas."


La laissant faire ce qu'elle voulait, je me contentais de rester là et m'adosser à un arbre. Ce que je faisais ? Je lui offrais sa chance de partir. Le sang sur moi et que j'avais très légèrement étalé sur quelques endroits était là pour faire croire que la belle aussi s'était blessée. Cela ne me ressemble pas d'aider n'importe qui, mais là, s'était venu naturellement. Soupirant de lassitude, j'espérais qu'elle s'en sortirait. Attendant cinq bonne minutes, je retournais au campement où malheureusement Cyriel était encore éveillée. Cette dernière remarqua aussitôt ma blessure et je me contentais de sortir une phrase rapide avant qu'elle ait des idées tordues.

" Elle a tenté de me blesser grièvement... Mais tel est pris qui croyait prendre. Demain elle sera morte vu sa blessure... "


Aimant lire l'expression de la demoiselle qui est déçu, je m'en allais me soigner en douceur. Les autres dormaient se se fichaient clairement d'être balancés ou non. De toute manière, à l'aube, nous lèverons le camp et pour dire vrai, les forces de la marine ne nous font pas peur, alors pourquoi séquestrer plus longtemps une miss comme Jude ? Sans doute est-ce raisonnement que j'avais appliqué pour être si candide avec elle ce soir, bien que la réalité soit différente. J'avais admiré en elle une sorte de reflet avec quelques atouts en plus. Oui.. Elle m'avait rappelé ma personne à une certaine époque et dans l'espoir qu'elle ne finisse pas comme moi, j'avais décidé de la laisser libre. Me perdant dans mes pensées, je regagnais ma place pour alors garder un oeil sur Cyriel qui semblait hésiter à pourchasser la pseudo proie blessée à vif.

" ... Couché Cyriel...Oublie pas que le chef m'a donné un droit exclusif sur elle... échappée ou non. "

Un grognement de plus et cette dernière termine par m'écouter allant se rendormir. Je me mis à fermer les yeux et espérer fortement que la miss répondant au nom de Jude arrive à survivre dans ce monde. Puis qui sait... Peut-être que nos chemins se recroiseront un jour.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   Mer 5 Nov - 15:24


Une nuit au musée
feat. Ren Tao


Ren avait donc tout prévu, le type n'avait pas l'air si idiot en réalité. La demoiselle le regardait s'attaquer à sa propre manche se créant ensuite une entaille sur le bras, elle hochait doucement la tête. Elle n'y aurait peut-être pas pensé sur le coup, mais Jude commençait à comprendre que cet hors-la-loi ne semblait plutôt intelligent comparé à bon nombre de ses semblables. Posant son regard une dernière fois sur l'homme qui l'avait aidé, l'archéologue glissa sa main dans ses cheveux sans savoir quoi faire. Il était à présent temps pour la jeune femme de partir, soufflant doucement, un nouveau sourire se dessina sur son visage. « Je pense que je devrai quand même te remercier... » Elle s'inclina rapidement et souffla un léger « Merci. ». Après les paroles de l'homme, elle décida de partir rapidement sans même lui laisser un regard.

Jude avait eu de la chance cette nuit, elle en était totalement consciente. Et il était possible qu'elle n'oublie jamais ce qui venait de se produire, c'était inespéré qu'un inconnu lui vienne en aide ainsi... Qu'il aille jusqu'à trahir son chef, lui mentir... Mais Jude commençait à comprendre, elle qui ne pouvait tuer quelqu'un froidement sans raison, elle aurait certainement agit de la même manière. Sortant de la forêt, tête baisée, la demoiselle se dépêchait de rejoindre le lieu où elle avait décidé de déposer ses affaires le temps de sa mission. Arrivée sur le lieu dit, elle tomba au sol s'écrasant le long du mur. Même si elle n'arrivait pas à se l'avouer, Jude avait frôlé la mort aujourd'hui et si elle devait continuer... Elle n'aurait certainement pas autant de chance et les hors-la-loi ne seront pas tout autant clément avec elle... Jude baissait la tête, elle avait encore le temps de tout abandonner... Elle n'avait rien à perdre après tout, soupirant une nouvelle fois, l'archéologue se perdait dans ses pensées. Même si tout ce qui venait de se produire aurait pût très bien mal tourner, Jude n'avait pas abandonné l'idée de récupérer l'objet de sa quête et à présent la demoiselle avait bien réussi à l'avoir. Même si son histoire venait de commencer, elle ne pouvait se dire que tous les sacrifices qu'elle avait dû faire depuis son départ de Logue Town n'avaient servi à rien. Secouant rapidement la tête, elle reprenait ses esprits petit à petit, sortant l'objet de sa mésaventure de la soirée, la jeune femme le fixait avec insistance. Elle n'allait pas tout abandonner... Après tout, si il lui avait laissé la vie sauve, ce n'était pas pour qu'elle revienne en arrière après ça...

Au contraire, ce n'était pas ce qu'elle devait faire. Et pensant qu'un jour, si leurs chemins se croisent à nouveau, Jude lui prouvera qu'elle n'est plus une simple gamine qui cherche à survivre. Mais bien qu'elle veut accomplir son propre but, quoi qu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Une nuit au musée ( Pv Jude Bordeline )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flash back - Erwin Dog & Cloé Bellavi - Une nuit au musée
» La Nuit au Musée
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Archipel des Gekko-