-39%
Le deal à ne pas rater :
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To – M.2 NVMe
119.99 € 197.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les fils d'Éole. [PV Kaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue10000/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue0/0Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeLun 25 Aoû - 23:56


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Totoma11


« Les fils d'Éole. »
PV Kaze

Quel lieu privilégié pour un combattant de son envergure que cette falaise exceptionnelle à quelques centaines de mètres du point d'ancrage des navires forbans ! Dressé là, au milieu d'un théâtre de bourrasques violentes qui manquaient presque de faire tomber certains des larbins qui se trouvaient à ses côtés, Hirama était prêt à passer à l'assaut dès qu'un adversaire se présenterait à portée de ses redoutables rankyaku. Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus combattu un ennemi digne de ce nom, et il espérait fortement que Tengoku no Seigi ne puisse y remédier. Dans le cas contraire, il finirait tôt ou tard par faire preuve de narcissisme, et en viendrait probablement à penser que ce n'étaient pas les autres qui étaient faibles, mais bien lui qui s'élevait au-dessus d'une plèbe grouillante telle des insectes rampants et dégoûtants... Le hors-la-loi, toujours plus souriant par la situation actuelle, se préparait d'ores et déjà à combattre, s'étirant pour réchauffer un peu son corps engourdi par le froid de Time End. A vrai dire, il n'allait pas permettre aux forbans de l'ignorer et de se faire tabasser par un autre membre d'Extinction : il voulait sa part et il allait la revendiquer aussi fort qu'il le faudrait. Et même si les soldats à ses côtés ne semblaient clairement pas aussi téméraires que lui, le Kenji se fichait bien de leur avis et n'attendait qu'une seule chose : qu'enfin les festivités commencent. L'objectif qu'on lui avait donné était simple et concis : combattre les camarades du Phoenix et guider celui-là jusqu'à son boss, qui s'en occuperait personnellement. Les troupes d'Extinction avaient été semé aux quatre vents, à divers passages pour se rendre vers l'intérieur des terres. Ce passage en était un. En passant par là, d'ailleurs, les forbans arriveraient directement devant l'une des montagnes qui présentaient des maisons troglodytes, dont l'une d'entre elle était un passage direct vers le quartier général de l'organisation régente de l'endroit...

Autrement dit, le rôle de ce combattant ne se cantonnait pas seulement à l'affrontement pur et simple des ennemis qui auraient l'audace de se présenter à lui : il devait préserver ce passage vierge, car il était l'un des plus simples pour rejoindre les entrailles de l'île et combattre ceux qui étaient encore à l'intérieur, à savoir le boss et son bras-droit, entre autres. Hirama se voyait donc plus comme un gardien que comme un combattant pur et dur... Et tant qu'il serait en vie, personne ne passerait cette falaise sur laquelle il siégeait. Il croisa ses bras lentement avec un air satisfait. Depuis son piédestal naturel, il avait un point de vue efficace sur tout ce qui se présentait à lui : il saurait qui fonçait dans sa direction avant même que la personne en question ne soupçonne son existence. De quoi prendre l'avantage aisément...


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
Sarab
Messages : 304
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue30/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue53/120Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (53/120)
Berrys: 20.861.500 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeMar 26 Aoû - 5:52















Les Piques Fulgurants


Je venais d'arriver sur la berge, l'eau rugissait calmement en contraste au vent qui, lui, fracassait la côte et les parois rocheuses de la falaise. Je marchais lentement, observant les alentours, effectivement je m'étais séparé du groupe quelques minutes au par avant afin de prendre de l'avance. Orné d'un manteau polaire, les poils présent sur mon col me perturbaient à chaque mouvement, comme si des insectes me picoraient le cou et que le froid accentué la chose. De la neige tombait légèrement des cieux, mes bottes en cuir étaient humides du sable blanc présent sous mes pieds, mon pantalon ne me permettait pas de me réchauffer, au contraire, sa fine couche de tissu me faisait ressentir l'air glaciale parcourant mes jambes. Alors, cherchant refuge et chaleur dans mes pensées, je parcourrai un chantier aveuglément, espérant trouvait des informations concises. Je ne m'étais pas retourner, je n'en avais pas besoin, le bateau devait se trouver très loin de ma position et les autres étaient déjà sûrement parti faire leurs recherches. Arrivant devant un dilemme, un minuscule passage étroit me faisait face, de chaque côté se trouvait une falaise, les pierres semblaient rugueuses et froides, des formations de stalactites se répandaient le long des murailles. Des épées tranchantes prête à aiguiser mon parcours, le vent ne m'inspirait pas confiance, il s’engouffrait dans ce passage et produisait des sons inhabituelles au commun. La lumière semblait s’éternisait jusqu'au bout, il m'était impossible de visualiser les alentours, mais pris d'un courage inné, je m'aventurai dans cette crevasse. J'étais à la merci de la nature, comme dans le passé, mon pire ennemi n'était pas humain, il était supérieur.


Je continuai ma marche, mon visage sans émotions, frigorifiait par les tumultes de neige, ma sueur coulait quelques centimètres le long de mes aisselles et de mon front avant de se geler sur place. Toute forme de vie ne semblait possible, pourtant, les échos de pas, de respiration et de cris laissaient croire qu'une bataille se déroulait dans chaque recoin de ce gouffre. Les falaises polies en pointes vers le ciel, infranchissable, même le bronze ne pouvait fissurer ce monument éternelle. Le vieux de la bibliothèque m'avait parler d'un endroit mythique, la demeure d'une entité, le maître du vent m'avait-il dit, cet endroit y ressemblait fortement. Entre les bourrasques et cette muraille rocheuse, rien ne semblait réel, je me perdais, je n'avais qu'un seul chemin à suivre, mais la difficulté de cette passe me compliqué les choses. Lorsque l'esprit ne suit plus le corps, nous possédons juste une carcasse insensé, avançant tel un cadavre guidait par l'espoir de vivre, je ne possédais plus aucune notion de temps ou de repère. Je savais pertinemment que cette île était habité, cependant je ne pouvais le comprendre, moi qui venait d'une petite île plate et verdoyante, où la chaleur et le froid dansaient chaque saison, ceci était impensable. Cependant je connaissais les raisons de ma venu dans ce lieu quelque peu étrange, je devais trouver les responsables, les destructeurs de notre motivation, les traqueurs étaient désormais chassés. Plus rien de bon n'allait se passait sur cette île d'ici quelques minutes, j'étais prêt à affronter, à faire face au mal qui me rongeait de l’intérieur et m' écorchait à l’extérieur. Je m’arrêtai, un épais nuage de buée sorti de ma bouche, suivi d'un souffle chaleureux, je venais de comprendre la raison de ma facilité, les sons percutaient les parois, ma destination n’était pas tout droit, elle n'était pas tracé par la normalité. Le vent semblait venir de derrière, puis s’échappait comme une cheminé vers le haut, il n'y avait aucune stalagmites et l'air semblait renouvelée, la nature me guidait, elle me montrait le chemin à suivre. Pris d'inspiration, je visualisais le sol présent sous mes pieds, puis déterminé, je fut propulsé relativement vite vers les cieux, des bourrasques de vents s’étaient formées sous mes bottes. La neige était repoussée vers les extrémités, la vision était impossible, je volais vers le haut des montagnes, provoquant des événements surnaturels, l'eau glacé tourbillonnait, suivant le trajet que je m'étais frayé. Rapidement, j'atteignis le sommet, sur mes gardes, je ne pouvais imaginer la présence de quiconque sur ces lieux. J'étais loin de comprendre qu'en réalité, je n'étais pas le seul, qu'un comité m'attendait généreusement, je discernais un chemin au loin, longé d'habitations étranges. La montagne semblait creuse, il n'y avait presque aucun endroit pour se poser, comme une foret de pilier rocheux recouvert de neige. Le combat allait être compliqué sans endroit stable, même si ce n'était pas ma priorité, je devais impérativement faire attention à où je déposais mes pieds.


Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue10000/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue0/0Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeMer 27 Aoû - 15:29


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Totoma11


« Les fils d'Éole. »
PV Kaze

Rapidement, les hommes d'Extinction disposés sur la falaise eurent la joie d'apercevoir une silhouette se rapprocher progressivement de leur perchoir, allant même jusqu'à s'engouffrer dans le passage plutôt étroit entre les deux murs de pierre. Hirama, quoi que légèrement déçu par le comportement aussi peu précautionneux de cet inconnu qui devait pourtant faire partie de l'équipage de Tengoku no Seigi selon les descriptions de ses supérieurs, ne put empêcher un sourire malsain de croître sur ses lèvres. En réalité, ils avaient préparé plusieurs rochers à faire chuter sur les ennemis si ceux-là en venaient à s'aventurer aussi inconsciemment entre ces deux falaises. Les ennemis les plus puissants seraient toujours capable de se sortir d'une telle impasse, certes, mais étant donné que ce gars venait de commettre une erreur démentielle, il y avait bien peu de chances pour qu'il ne soit un membre éminent de l'équipage du Schichibukai... Il s'agissait sans doute tout simplement d'un larbin égaré sur une île trop peu accueillante, qui cherchait ses camarades avec désespoir ! En bref, un candidat parfait pour se faire écraser par un rocher tombé du ciel. Quand le Kenji fit signe à ses collègues de se mettre en position, la plupart des soldats sans importance qui l'accompagnaient se précipitèrent vers ledit rocher et attrapèrent les barres d'acier qui leur étaient destinées dans le but de faire chuter le projectile en question en agissant comme des leviers. Ce plan, tout simplement sadique, n'offrait absolument aucune chance de s'en sortir sans blessure pour un type lambda... Et le gradé d'Extinction était certain que son plan, rondement mené, lui permettrait de s'occuper de l'un de ces cloportes sans même à avoir à se salir. Néanmoins, il y avait quelque chose qu'il n'avait pas pris en compte dans ses calculs : le fait que ce gars était peut-être en capacité de sortir de cette falaise non pas en avançant, ni en reculant, mais en s'envolant.

Du coup, le type se retrouva bientôt dans les airs, face à un Hirama qui, les yeux exorbités, n'arrivait pas à comprendre ce qui venait d'avoir lieu. Ce type n'avait pas d'ailes, pas de système d'ingénierie particulièrement brillant... Alors comment pouvait-il prendre une telle impulsion sur le sol ? Serrant les dents, il fit soudainement un geste de la main, donnant l'ordre à deux de ses comparses de s'occuper de ce rigolo pendant qu'il volait toujours, sans les avoir remarquer dans un premier temps.

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Kuraha10Les fils d'Éole. [PV Kaze] Birthd10
Xelon était un homme de la cinquantaine, autrefois hors-la-loi d'une sinistre réputation officiant principalement pour Konan. Il avait fini par rompre son contrat et prendre la poudre d'escampette quand il avait jugé que le salaire offert n'était pas convenable pour les risques qu'il prenait. Il fut le premier à foncer droit vers le forban, prêt à lui asséner un coup de poing terrible. Rel était en revanche un homme clairement plus jeune que son aîné, arrivant tout juste dans la vingtaine. Il avait rapidement découvert son immunité à l'électricité, et en avait profité pour élaborer un style de combat tout à fait redoutable, usant de quelques machines de sa propre création, notamment à base de dials électriques. Il resta légèrement en retrait, se mettant toutefois sur ses gardes pour être prêt à combattre en toutes circonstances. La suite lui prouva qu'il avait eu raison de se montrer aussi précautionneux.

Les fils d'Éole. [PV Kaze] 27012510Les fils d'Éole. [PV Kaze] Renald10
L'homme écureuil, Renald, apparut soudainement, prenant de court tous les combattants ici rassemblés, Xelon y compris. Il donna un puissant coup de pied à l'homme d'âge mûr, l'envoyant sans plus de cérémonie percuter un tapis de neige non loin de là. Il retomba sur le sol avec agilité et fluidité, un sourire amusé prenant place sur ses lèvres. Il était grand temps de laver l'affront fait à son équipage sur Area Eleven : il allait retrouver Danaé, sa capitaine, et la libérer des mains de ces idiots tout en leur distribuant une sévère tempête de coups. Néanmoins, Rel ne sembla pas impressionné le moins du monde : il se mit soudainement à courir droit vers son nouvel ennemi, l'homme écureuil en question, mais fut à son tour stoppé par un coup de pied en pleine mâchoire, provenant désormais de l'homme dans une armure technologique, à savoir Jeck. Alors que Jeck se contentait de garder une posture offensive, prêt à partir à l'assaut, Renald lança quelques mots à l'intention de Kaze :

-T'inquiètes pour ces deux rigolos, on te couvre ! Fonde directement dans la montagne, les maisons troglodytes doivent mener à un accès direct pour leur quartier général !

Manque de bol, un dernier guerrier de valeur demeurait. Il s'agissait bien évidemment d'Hirama, qui vint se placer entre Kaze et les maisons creusées dans les parois rocheuses, les mains dans les poches et un sourire aux lèvres. Il prit la parole à son tour, avec une teinte de défi perceptible dans la voix :

-Comme si j'allais vous laisser passer aussi facilement...

Les combats s'engageaient donc...


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
Sarab
Messages : 304
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue30/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue53/120Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (53/120)
Berrys: 20.861.500 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeSam 30 Aoû - 16:55















Attention, fort vent en approche

Je venais d'assister à quelques mouvements des compagnons qui m'avaient suivi, j'étais rassuré par leur présence, effectivement, un peu d'aide n'était jamais de refus et ces gars semblaient être coriaces. Puis la voix de l'un d'entre eux résonna jusqu'à mes oreilles, une sorte de soupir mélangé à de la pitié, l'homme aux cheveux blancs qui se situé devant moi semblait ennuyé. Il avait les mains dans les poches et un regard vide de sens, je pouvais contempler un personnage tout à fait étrange, il n'était presque pas couvert et il ne semblait pas avoir froid, à sa place j'aurais été frigorifié, comme un glaçon, j'aurais claqué des dents et couru à la maison. Enfin bon, il semblait vouloir prouver quelque chose malheureusement pour lui, moi aussi je devais déterminer ma place au sein de l’équipage. Surtout que je commençai à réellement l’apprécier, je ne pouvais faire marche arrière, partir comme si de rien n'était, je ne pouvais retourner sur mon île maintenant, j'avais envie d'avancer et de contemplais mon destin avec émerveillement au sein du groupe. Alors ricanant quasi-silencieusement, un large sourire apparu sur mes lèvres, une étoile brillait au sein de mes yeux, le vent m'entourant rapidement, mes vêtements gigotaient aux bourrasques puissantes. Je regardai l'homme qui se trouvait en face de moi, puis amusé, mon bras droit se mit à claquer des doigts, un peu comme un musicien cherchant le rythme, j'étais concentré, perdu dans mes pensées, le vent semblait se réunifier autours de ma main. Des courbes commençaient à prendre formes, puis reproduisant le même geste de l'autre main, il y avait désormais de plus gros tumultes autour de ma position. Rapidement, deux tornade d'une largeur et hauteur supérieur à un homme apparurent dans la paume de mes mains, je sentais la puissance et la rapidité, une motivation surprenante m’envahissait.

« Et bien voyons voir si tu parle dans le vent ou si tu peux tenir tête à celui-ci. Shiroi ! » disais-je amusé.

Et d'un geste brut et allongé, les bourrasques de vents se mirent à partir simultanément de mes mains, en direction de l'homme d'une vitesse fulgurante, leurs puissances pouvaient envoyer valdinguer n''importe qui, qui ne se serait pas préparé. Même si je connaissais ma force, je ne pouvais prendre de risque, alors cherchant un repère qui pourrait me servir d'esquive, je me propulsai dans les airs, prenant encore plus d'altitude. Ma situation me permettait désormais d'avoir un œil sur presque tout le champs de bataille, j'avais le temps de me préparer à presque n'importe qu'elle attaque, mais bien sur, mon expérience du combat me jouerait des tours et ça je le savais. J'avais les ficelles entre mes mains, je détenais une position stratégique et je pouvais contrôler l'issue de la bataille, mais je devais apprendre de mon adversaire.

« Tu ne voie pas d’inconvénients si je donne tous ce que j'ai ? Ce n'est pas contre toi, mais je n'aime pas les vents contraires... Shiroi II !» criais-je aisément.

Je venais d’enchaîner plusieurs mouvement de bras, des rotations, des piliers de vents commençaient à apparaître sur mes côtés, bientôt, trois se formèrent, encore plus grand que les précédant, ils tournaient plus violemment, puis d'un claquement de doigt, elles partirent en direction de l'ennemi une fois de plus. Je venais de commencer ce combat avec deux attaques qui me semblaient plutôt réussite, mais je gardais le meilleur pour la fin, l'homme qui semblait tant s'ennuyer ne pouvais même pas imaginer comment les choses allait se dérouler.

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue10000/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue0/0Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeDim 31 Aoû - 18:16


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Totoma11


« Les fils d'Éole. »
PV Kaze

Ce type semblait effroyablement quelconque, au premier abord. Tout ce qu'espérait le gradé d'Extinction, c'était que cette impression était parfaitement fausse, de quelque manière que ce soit. Il espérait également qu'il n'avait pas pris la mauvaise décision en s'opposant à celui-là plutôt qu'à ses deux compères qui, même si, de sources sûre, ne faisaient pas partie de Tengoku no Seigi, auraient pu se montrer digne de lui. Par conséquent, malgré son air arrogant et confiant, ce qui était d'ailleurs probablement le cas, Hirama souhaitait de tout son coeur que ce gars face à lui soit au moins capable de le distraire. Un petit affrontement ici bas ne ferait pas de mal, c'était une certitude, d'autant plus qu'avec le froid, ses muscles commençaient lentement mais sûrement à être engourdis... De ce fait, ce qu'il comptait faire avant toute chose, c'était le tester afin de voir s'il était capable de faire autre chose que de proférer des idioties à son encontre. Car même si sa première prise de parole était extrêmement décevante, la suite le fut beaucoup moins... En effet, l'illustre inconnu en vint à créer deux tornades, par un miracle quelconque, tout en menaçant son ennemi avec celles-ci. Ce dernier arqua un sourcil, surpris de voir un homme capable de ce genre d'exploits, avant d'en venir à une conclusion bête et simple : ce gars face à lui utilisait forcément un fruit du démon. Restait à savoir lequel. Et pour cela, il n'y avait guère plus à faire que de le combattre afin de le forcer à dévoiler ses capacités les plus redoutables... Toutefois, la chose ne s'annonçait pas aisée : sa première offensive, brusque et rapide, pris de court le hors-la-loi qui n'eut pas vraiment le temps de rétorquer et qui fut projeté dans les airs en serrant les dents. Après un vol plané, le jeune homme retomba lourdement dans la neige, soulevant brièvement un petit nuage blanchâtre avant de se redresser, les poings serrés, manifestement agacé par cet ennemi qui risquait d'être plus complexe qu'il ne l'avait pensé à affronter. Le Kenji redressa alors son regard droit vers l'ennemi en question et fronça les sourcils avant de sourire d'un air amusé en constatant que celui-là allait passer au niveau supérieur : il préparait désormais non plus deux mais bien trois tornades, plus menaçantes encore que les précédentes.

Malheureusement pour le forban, vaincre un membre gradé d'Extinction n'était pas aisé, et il était probablement tombé sur le pire adversaire qu'il aurait pu croiser. En effet, celui-là avait une relation privilégiée avec le vent, en général. Il savait beaucoup de choses, comme le fait qu'une tornade était générée quand les vents tournaient sur eux-même. Afin de bloquer une tornade, il n'y avait donc qu'à nullifier les forces qui la composaient, à savoir inverser les vents pour les contrer. En considérant cela, Hirama pouvait dominer son adversaire, ou en tout cas éviter d'être touché une nouvelle fois par une tornade comme précédemment : si le tapis de neige était efficace pour amortir les chutes, en revanche, il risquerait sa peau s'il tombait directement du haut de la falaise. Du coup, prudence était mère de sûreté : il allait s'arranger pour qu'aucune technique ne puisse le toucher. Le combattant, toujours souriant avec audace, prit donc la parole soudainement :

-Rankyaku no Mai !

Ses jambes se mirent soudainement à se mouvoir frénétiquement, envoyant des nuées de lames d'air droit vers les tornades pour créer des vents contraires et les dissiper immédiatement, sans plus de cérémonie. Toujours en souriant, le Kenji fit un pas en avant, se rapprochant lentement du membre de Tengoku no Seigi avant d'ajouter avec condescendance :

-Si ces brises sont tout ce dont tu es capable, tu ne mérites même pas de m'affronter... Rankyaku !

Il mouva soudainement sa jambe droite, envoyant une lame d'air droit vers le coup de Kaze pour tenter de le décapiter sans plus de cérémonie. A partir de maintenant, il n'allait plus se retenir.


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
Sarab
Messages : 304
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue30/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue53/120Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (53/120)
Berrys: 20.861.500 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeLun 1 Sep - 2:10















Le vent souffle la fin


Je venais d'assister à un événement plutôt dérangeant, effectivement mon adversaire pouvait contrer mes tornades, cependant il avait subi mon premier front, il n'avait donc aucune idée du réel potentiel de mon pouvoir. C'était pour cela que je compris directement que l'homme qui se trouvait en face de moi allait être compliquer à gérer, mais qu'il ne pouvait rivaliser avec ma puissance. Lorsque l'on peut contrôler les forces du vents, seul l''environnent est contraignant, je ne pouvais me battre à plein potentiel dans un bâtiment, c'est pour cela que l'endroit où je me trouvais me convenait parfaitement. En plus de l'espace disponible, le sol était abrupte, il n'y avait que très peu de stabilité et la neige augmentait l'effet de déséquilibre. La hauteur m'avait permis de comprendre la contre-attaque de mon ennemi, j'avais par conséquent propulsé mon corps sur le côté grâce à une tornade relativement puissante, de ce fait, j'avais esquivé partiellement la lame d'air qui venait de me cibler. Elle avait tranchée une épaisseur de mes vêtements, ma peau en contact avec le froid me rappelait à l'ordre, je ne pouvais me permettre d'encaisser des affronts comme celui-ci. Alors décidé à ne pas subir les attaques de l'homme en face de moi, je préparais de nouvelles tornades, les rotations de mes mains me permettaient d'en produire trois autre, cette fois-ci, elle avait la même puissance que les précédentes, cependant leurs direction n’était pas les mêmes. Évidemment que c’était visible, cependant, lorsque les trois tornades partirent en direction de mon adversaire, j'avais fait le choix de dévier la trajectoire de deux d'entre elles. Désormais, une tornade plutôt puissante partait frontalement, alors que les deux autres avaient chacun un côté, pour rajouter de la complexité, celle de gauche tournoyait dans le sens inverse des autres bourrasques.

Je souriais, l'homme ne pouvait comprendre le plein potentiel de mes attaques, il osait se moquer de moi, il avait subi déjà une attaque, la plus importante, c’était la première, celle qui montre si on encaisse les coups, ou si on donne les coups. J'aurais pu envoyer plusieurs tornades d'affiler, il en aurait contrer la plupart, puis pris de panique ou de fatigue il se serait laisser avoir. Mais j'avais fait un autre choix, je me précipitai vers lui, d'une vitesse fulgurante je prononçai les mots qui pourrait me donner la victoire rapidement, alors fixant ma cible, je m’avançais les poings liés. C’était une feinte, je laisser supposer à l'ennemi que j'allais le percuter au corps à corps, alors qu'en réalité, à la suite de mes mots, il allait comprendre le choix que j'avais fait.

« Tenran ! » criais-je aisément.

Je venais de stopper ma course net, la vitesse précédemment acquise venait d'être restituée dans mes poings, combinée à une tornade, je percutai l'air en face de moi créant ainsi une onde de choc qui se dirigeait vers l'ennemi. Il y avait désormais deux attaques qui se précipitaient vers l'homme au sourire trompeur, deux affronts qui à elles seules pouvaient terminer le combat, soit en le faisant chuter, soit en le déchiquetant sur place. La neige partait en trombe, elle suivait les forces du vents, réduisant la visibilité du champ de bataille, une tempête de neige venait d'être créer par mes propres soins, je me tenais à l’extérieur, relativement loin, observant la nature agir et encerclant l'adversaire presque trop facilement. J'aurais pu m’arrêter là, j'aurais dû stopper, mais je ne pouvais laisser la moindre chance au forban de s'en sortir, si je voulais avancer rapidement, je me devais d'être convaincu qu'il était vaincu. Alors, fixant la cible qui avait sûrement bougé depuis le temps, j’utilisai une face caché de mon pouvoir, je pouvais contrôler les tornades, les faire apparaître, ou les faire disparaître, si l'on prend cette définition, tant que le vent de la tornade n'a pas était stopper, je la contrôle toujours. Bien sur, les trois tornade que l'homme expérimenté avaient détruites, elles, je ne pouvais les réutiliser, mais, celle qui avait fait chuter l'homme, les deux premières tornades du combat, celle qui avaient clos dès le début l'issue de cette « bagarre », elles étaient toujours existantes. Alors, non seulement, l'ennemi devait faire face à un double assaut frontale, puis parer les deux assauts de chaque côtés, il devait désormais comprendre que dans son dos, deux autre tornades arrivaient rapidement.

« Shiroi... Laisse moi te montrer comment la nature est magnifique... » disais-je lentement à la vue de mes bourrasques de vents, des tumultes tempétueuses qui encerclaient l'homme aux cheveux blancs.
Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue10000/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue0/0Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeMar 2 Sep - 19:24


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Totoma11


« Les fils d'Éole. »
PV Kaze

Deux tornades dans le dos, vestiges de la première attaque qui devaient petit-à-petit commencer à perdre de la puissance et qui tournaient dans le sens des aiguilles d'une montre. Une tornade à sa gauche, qui tournait dans le même sens. Une à sa gauche, qui tournait dans le sens inverse. Et pour finir, une tornade horizontale qui lui fonçait dessus. Pas difficile pour un homme de la trempe d'Hirama de comprendre la situation et l'aspect désespérée qu'elle avait pour le commun des mortels. Pour savoir le sens dans lequel tournaient les tornades, il suffisait de voir dans quelles directions étaient soulevés les flocons alentours. En gros, rien de bien sorcier. Pour faire simple, et malgré la faiblesse toute relative de celles qui lui arrivaient dans le dos, il y avait trois tornades qui tournaient dans le sens des aiguilles d'une montre. Elles se rapprochaient toutes assez rapidement, et il lui semblait que leur point d'impact serait sa propre personne. Ce type ne voulait pas que jouer, hein... Toujours avec un sourire arrogant, le gradé d'Extinction prit donc une décision. Il prit la parole en se mettant doucement en garde, comme s'il agissait au ralenti par pure provocation :

-Si je ne peux pas les briser... Je n'ai qu'à m'en servir.

Cela ne présageait pas grand chose de bon pour Kaze, à vrai dire. Le combattant hors-la-loi ferma les paupières un court instant et, lorsqu'il les ouvrit à nouveau, se tourna droit devant la tornade qui fonçait auparavant sur sa gauche et qui lui faisait désormais face. Il fit craquer les os de sa nuque avant de prendre la parole une nouvelle fois, toujours avec un air effroyablement arrogant, mais vraisemblablement justifié :

-Rankyaku no Mai.

La technique utilisée auparavant sembla soudainement dérisoire à côté de ce qui eut lieu à cet instant : ce ne furent pas des dizaines mais bien des centaines de rankyakus qui se dirigèrent vers la tornade en question, utilisant son sens de rotation non pas pour l'annuler cette fois-ci, mais bien pour la renforcer. Toutefois, cela n'était pas là le véritable objectif d'Hirama, et la chose fut possible à apercevoir bien rapidement : les rankyakus étaient renvoyés aux tornades désormais situées à sa gauche, celles qui étaient autrefois dans son dos et qui tournaient également dans le sens des aiguilles d'une montre. Le courant d'air circulaire qui naquit de ces rankyakus prit rapidement une ampleur exceptionnelle, créant là une tornade d'une taille surprenante à côté des petites tornades générées par Kaze auparavant. Et le gradé d'Extinction était là, en son centre, dans l’œil du cyclone, protégé par le mur de rankyakus qu'il avait dressé grâce aux offensives de son ennemi. La tornade qui tournait dans le sens contraire et celle qui approchait frontalement furent immédiatement détruites tandis que les trois autres furent simplement absorbées, étant plus petites. Il s'agissait donc là d'un mélange monstrueux : on y trouvait une part des tornades du pirate, mais aussi et surtout les lames d'air du hors-la-loi qui se contentait désormais de rire en regardant son ouvrage de l'intérieur. A vrai dire, il avait bien compris que la malédiction lui permettait d'utiliser les tornades qu'il créait selon son bon vouloir... Toutefois, il savait également, avec un fond de logique, que ce fruit avait de belles limites. Lorsqu'il avait brisé les trois tornades, le Kenji avait compris que son ennemi ne semblait pas pouvoir les restaurer lorsqu'elles étaient trop brisées. Cela serait très certainement le cas avec cette tornade-ci.

Toutefois, Hirama n'en avait pas terminé pour autant... Au contraire, même. Toujours en souriant, il se tourna vers la position présumée de Kaze, ou en tout cas celle qu'il avait lorsqu'il avait tenté de l'attaquer avec la tornade horizontale. A vrai dire, dans l'état des choses, le gradé d'Extinction avaient plusieurs idées pour détruire la protection qui l'entourait afin de prendre le dessus immédiatement... Mais son ennemi avait peut-être le temps et l'espoir de tenter autre chose.


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
Sarab
Messages : 304
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue30/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue53/120Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (53/120)
Berrys: 20.861.500 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeJeu 15 Jan - 14:11















Le vent souffle la fin


J'étais là, regardant l'homme agir en face de moi, stupéfiant la vision que je détenais, cependant, même bizarrement devrais-je dire, je ne ressentais aucune peur, ni inquiétudes. Des vents extrêmement puissants se formaient, l'ennemi s'en trouvait en son centre. Un sourire naquis sur mon visage, je ne pouvais l’empêcher, étonnant, mes mains se mirent à balayer l'air qui se trouvait autours de moi. Les tornades qui se situaient et qui étaient mixées à celle de l’adversaire se mirent à s’accroître, suivant le sens de rotation, leur but n'était pas de prendre le dessus, mais de suivre volontairement les pièces maîtresses. Dorénavant, la protection que l'homme détenait augmentait en puissance et en taille, devenant presque incontrôlable, je poussais mes limites, cherchant à faire grandir le maximum possible cette rafale impressionnante. La neige se mélangeait à celle-ci, provoquant un épais mur blanc, il était presque impossible de discerner quoi que ce soit à travers, les sons ne pouvaient même pas la pénétrer.

Pendant ce temps, je n'étais pas resté immobile, j'avais préparé une nouvelle offensive, mon corps entier dansait avec l'air environnant, mes jambes, mes bras se trémoussaient dans tous les sens. Provoquant une multitude de tornades aux alentour de ma position. Elles n'étaient pas très puissantes et ne mesuraient que deux mètres, mais leurs nombres étaient la chose la plus importantes. Sans compter leurs disposition sur le champ de bataille, effectivement, cet endroit n'était pas plat, ni rigide, c'était un champ de pilier rocheux aussi fragile les un que les autres.
« Storm... Incoming. » disais-je légèrement tout en soupirant de lassitude.


Toutes les bourrasques de vents se mirent à bouger en parfaite symbiose, percutant les alentours, détruisant certains rocher, cailloux. Les piques stables s’effondraient rapidement sous la puissance des tornades avoisinantes. Le champ de bataille s'écroulait violemment, des bruits de tonnerre provoqués par la chute et l'écrasement du sol prenaient le dessus. L'homme qui se trouvait en face de moi n'avait plus aucune échappatoire possible autours de lui et très vite les tornades restantes se dirigeaient vers le dernier piques restant dans sa proximité. Celui qui se trouvait juste en-dessous de l'ennemi. Le rocher fût percuté, propulsant en petit morceaux ce qui était auparavant un sol stable et pierreux, il s’effondrait ne laissant bientôt plus aucun moyen à l'adversaire d'avoir un pied d’étal.

Une vision cauchemardesque se produisait, une apocalypse, la montagne disparaissait lentement comme des dominos. Avoir un tel pouvoir était effrayant, c'est pour cela que je n'avais jamais réellement voulu l'utiliser à pleine puissance. La réalité se dissipait pour laisser place à génocide naturel provoqué par mes mains. Je me propulsai haut dans les airs, m'éloignant encore plus du champ de bataille, cherchant refuge très haut dans les cieux, les hommes ci-bas ressemblaient à des mouches, était-ce cela la vision qu'un dieu avait de nous ? Ils étaient insignifiant, aucun visage visible pour les identifier, pour avoir de la compassion. Le rêve des hommes était d'égaler les dieux, pour autant, quand je voyais la destruction de mes propres yeux, cela m’effrayai.
Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue10000/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue0/0Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeDim 18 Jan - 0:23


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Totoma11


« Les fils d'Éole. »
PV Kaze

Si Kenji estimait avoir eu de la chance de tomber sur un tel adversaire, cela était uniquement dû à ses propres capacités. La possibilité qu'il avait de pouvoir terrasser les tornades de l'autre pauvre bougre avec un peu de malice et de puissance était clairement démontrée, désormais. Emprisonné à l'intérieur d'un cataclysme exceptionnel, qu'il pouvait briser à tout instant en utilisant quelques uns de ses neurones, le lieutenant d'Extinction se contentait de reprendre doucement son souffle tout en se demandant si le forban qui était son adversaire pourrait, lui aussi, se targuer de savoir détruire une telle protection. La réponse ne tarda pas réellement à arriver, même si cette dernière n'était manifestement pas destinée à la question que se posait le criminel aux cheveux noirs : alors qu'il pensait que le maudit qui lui faisait face allait utiliser son pouvoir pour briser l'immense tornade, le noiraud fut contraint de remarquer que ce dernier avait plutôt décidé de s'en prendre au sol. La montagne, ou tout du moins la roche sur laquelle se reposait le noiraud commençait à se fissurer dangereusement, s'effondrant même en pans entiers par endroit, fragilisant considérablement la tornade étant donné que les courants d'air étaient désormais perturbés par cette déformation topographique. La protection de l'Hirama disparut définitivement lorsque, déjà trop ébranlée, elle laissa s'échapper tout son potentiel destructeur dans une rafale de vent, dans une crevasse qui venait tout juste de se former à quelques dizaines de mètres de là. Toutefois, le pire fut à suivre : le sol lui-même se collapsait, entraînant le combattant à sa suite. Manifestement, il y avait une grotte, sous ses pieds : les roches terminèrent leur folle course quelques dizaines de mètres plus bas et le hors-la-loi n'allait pas tarder de les rejoindre... Cependant, alors que le désespoir aurait pu être une conclusion logique à une telle situation, le jeune combattant se contenta de laisser un visage recouvrir son visage tandis qu'il prononçait quelques mots, plus à sa propre attention plutôt qu'à celle de l'adversaire, qui volait tranquillement bien plus loin :

-Je ne suis pas devenu un des plus proches camarades de Takeo uniquement pour ces rankyakus...

Le combattant, portant toujours un sourire impertinent et arrogant sur ses lèvres, le regard désormais dirigé vers Kaze, se contenta de plier les jambes au point de contracter ses muscles au maximum. Lorsqu'il fut suffisamment proche du sol, et alors qu'il n'allait pas tarder à s'écraser bêtement, Kenji poussa violemment, percuta les pierres qui éclatèrent subitement, sous la pression du choc. Cela permit au combattant de prendre son envol, littéralement, parvenant bien rapidement jusqu'au maudit qui profitait de son fruit du démon pour se tenir, à première vue, hors de portée. L'expression s'amusement grandit sur le visage du lieutenant d'Extinction lorsqu'il fut juste en face de son ennemi, lui déclarant quelques mots :

-Voler ne te sauvera pas. Kōzui Ashi.


Ses jambes se mouvèrent alors brutalement, avec pour but le simple objectif de rouer Kaze de coups. Si l'offensive était un franc succès, alors le pirate serait bientôt propulsé droit en direction du tapis de neige, à quelques centaines de mètres de là, qu'il heurterait d'ailleurs avec virulence. La multitude de coups de pieds qui visaient en effet son torse n'était pas que dangereuse en apparence : son essence reposait en effet dans sa brutalité, et ce n'était pas une attaque qui avait pour but de laisser l'ennemi en vie. Dans le pire des cas, s'il ne réagissait pas à temps, le maudit verrait donc sa cage thoracique éclater en morceaux... Si toutefois il n'avait pas le réflexe de placer un bras sur la trajectoire, à titre d'exemples. De fait, même l'Hirama savait que cette technique avait de nombreuses failles. Cela étant, il voulait profiter des conditions de la lutte pour tourner celle-ci à son avantage : puisqu'ils se trouvaient en plein milieu des airs, il était complexe pour son ennemi que d'avoir à trouver un obstacle à imposer entre lui et l'offensive au dernier moment, entre autres...


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
Sarab
Messages : 304
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue30/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue53/120Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (53/120)
Berrys: 20.861.500 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeDim 18 Jan - 11:29















Le vent souffle la fin


L'offensive semblait avoir fonctionné, le sol s’effondrait et l'homme chutait rapidement vers sa fin, quand à moi, situé en sécurité, je ne pouvais réellement voir ce qu'il se passé. Un pré-sentiment parcourait mon corps, l'adversaire avait déjà prouver sa puissance, et je doutais que ceci était la réelle solution, même si, surnaturel, cette attaque en aurait surpris plus d'un. Bizarrement, malgré les tumultes de son provoquaient par l'effondrement, un écho résonnait violemment, un cri de haine, je ne pouvais distinguer les mots, mais sa frayeur était visible. La tache noire comparable à celle d'une fourmi semblait se rapprocher de plus en plus, alors je compris la situation. L'homme s'était échappé et il se dirigeait vers moi à vive allure. J'avais l’avantage dans les cieux, je pouvais littéralement voler, mais l'ennemi semblait avoir la puissance nécessaire pour m'achever facilement.

Serrant des poings, mon corps entier fût propulsé vers la silhouette, je chutais rapidement, m'aidant de mes tornades, ma vitesse mêlée à la gravité augmenté ma force d'impact, nous nous dirigeons l'un vers l'autre avec une haine et la volonté de vaincre. La neige tourbillonnait autours de moi, mes vêtements, mes cheveux étaient plaqués par les rafales de vents, très vite nous allions nous percuter divinement. Sa voix résonna à nouveau, cette fois-ci, j'en compris le sens et pour rétorquer, comme un cri motivant, cherchant le courage dans mon âme, ma voix traversait l'espace, ignorant les limites.
« Dankû ! »


Mon corps entier représentait un pique, tel un aigle chutant vers sa proie, mes poings étaient joints, une tornade gigantesque semblait se former autour de moi. Les bourrasque de vents entouraient ma personne, j'étais l’œil du cyclone, mes poings étaient l'impact la plus violente possible d'une tornade. Toute l'air, toute la puissance étaient concentrés vers ce minuscule point qui ressemblait fortement au bec d'un faucon. Je pouvais discerner le corps de l'ennemi, l'on foncé l'un vers l'autre, cependant, l'ennemi semblait vouloir me percuter avec ses jambes, c'étaient les serres de Kenji, contre mes poings.

L'impact eu lieu, du moins, de mon côté, un flash blanc avait ébloui ma vue, toute les bourrasques de vents venaient de traverser ma position, elles auraient dû déchirer, broyer l'homme qui venait de se faire percuter, mais je ne pouvais le savoir, mon corps voler en arrière, la neige percutait ma peau, c'était la seule chose qui m'indiquait que j'étais encore en vie, mon corps, mes jambes ne répondaient plus, je sentais une légère douleur dans l'abdomen. Un filet de sang coulait le long de ma bouche, puis, comme un manège qui a une fin, un tapis blanc très peu confortable stoppait ma course. Je glissais sur la neige, ne pouvant m’arrêter, jusqu'à qu'un rocher percutent mon dos et me bloque définitivement dans mon élan. Mes vêtements étaient déchirés, ma peau aussi, quoique très légèrement, cependant, je ressentais mon torse, une brûlure intense à l’intérieur. Je restais allongé là, respirant fortement, cherchant à récupérer mon souffle et à calmé mes muscles. Je ne bougeais pas, observant au loin, un signe qui me dirait ce qu'il c'était passé...
Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue10000/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue0/0Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeLun 19 Jan - 11:47


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Totoma11


« Les fils d'Éole. »
PV Kaze

Ce type était un fameux malade ! Telle fut la pensée qui anima l'esprit de Kenji lorsque ce dernier remarqua que son adversaire, plutôt que de profiter de sa malédiction pour prendre ses distances et essayer d'échapper à son destin, fonçait droit dans sa direction, quitte à affronter ses dangereux et violents coups de pied. Serrant les dents, le lieutenant de l'organisation criminelle qui sévissait à Time End fronça les sourcils, légèrement désarçonné dans un premier temps. Cela dit, la surprise laissa bientôt place à la rage, cette rage puissante et profonde qui nous force à nous dépasser, à faire mieux à chaque instant. Le combattant savait que cette lutte, s'il ne donnait pas le maximum de lui-même, risquait d'être la dernière. Il savait que son ennemi avait largement les capacités de le vaincre, même s'il en avait douté au début du combat. Tengoku no Seigi n'était pas un équipage de pleutres, et cette douloureuse raison avait eu le temps de résonner maintes et maintes fois en son for intérieur tandis qu'il se rapprochait de Kaze, inexorablement, prêt à le frapper dès que possible. Au fond de lui, l'Hirama se trouvait légèrement soulagé de ne pas avoir à affronter d'autres ennemis, peut-être plus emblématiques et plus dangereux. Après tout, si le maudit qui lui faisait face était une nouvelle recrue, il ne devait pas être le plus puissant des membres du groupe de forbans, si ? De facto, l'Hirama craignait que leur avoir déclaré la guerre ne soit, au final, qu'une grossière erreur. Malgré tout, il luttait avant tout pour sa propre personne, même s'il essayait en règle générale de faire de son mieux pour l'organisation qui lui avait ouvert les bras. Si ses camarades tombaient, il n'aurait qu'à en trouver d'autres, et ainsi de suite. Mais pour ce faire... il devait gagner ce duel. Il se mit alors à hurler, de colère et de hargne, commençant d'ores et déjà à frapper les cieux aussi vivement que possible alors que les poings de l'ennemi se rapprochaient, de plus en plus...

-Je ne tomberai pas !

Sa volonté, infaillible et inébranlable, sembla le galvaniser juste avant que le choc ne se produise. Les poings du maudits, renforcés par cette étrange tornade, cognèrent bien rapidement ses pieds et ses tibias. N'abandonnant pas une seule seconde, le hors-la-loi poursuivit son assaut, frappant aussi vivement que possible, ignorant la douleur qui s'emparait de lui un peu plus à chaque instant, ignorant le fait qu'il se trouvait déjà propulsé de l'ennemi et qu'il serait, d'ici quelques instants, dans l'impossibilité formelle de le toucher. L'onde de choc qui naquit de cette ultime charge des deux ennemis propulsa alors Kenji droit vers le sol, qu'il heurta cette fois-ci bien plus violemment que précédemment. Il rebondit fortement sur la pierre de la montagne tout en crachant un flot de sang et cessa sa course, quelques chocs plus loin, allongé sur le ventre sur un tapis froid d'une neige autrefois immaculée. Le liquide carmin qui s'échappait notamment de ses jambes se répandait sur le tapis naturel, lui fournissant une couleur dérangeante et de bien mauvaise augure. Tout en serrant les dents et les poings, le criminel tenta de se redresser, en vint. Ses jambes, en plus de lui faire un mal de chien, ne répondaient plus. Il tenta de prendre appui sur ses mains, sans succès puisqu'il s'effondra aussitôt, avec un râle de douleur et de fatigue. La fatigue et la douleur eurent alors, petit-à-petit, raison de lui et il sombra dans l'inconscience après un combat qu'il n'aurait jamais imaginé aussi complexe à aborder.


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
Sarab
Messages : 304
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue30/75Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Les fils d'Éole. [PV Kaze] Left_bar_bleue53/120Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty_bar_bleue  (53/120)
Berrys: 20.861.500 B

Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitimeLun 19 Jan - 12:23















Le calme après la tempête...


Je venais d'apercevoir une tâche sombrait vers le sol, puis un silence catastrophique, plus rien ne semblait réel, l'homme avait disparu de ma vision. Puis, plaquant mon poing contre le sol glaciale, je pris appui dessus afin de m'aider à me relever. M'extirpant d'une douleur effroyable, un léger cri s’échappait de ma bouche, un bruit de craquement provenait de mes côtes et ainsi, je commençai ma chute vers le sol. Par réflexe, mon genou interceptait ce poids énorme qui me forçait, moi et mes épaules à tomber vers les enfers, puis suivi de mes bras, je soufflai activement, reprenant ma respiration normale petit à petit.

Mon menton, mes yeux pointaient vers la neige, je n'avais strictement aucune idée de l'état de mon adversaires, mais le temps et le silence abominable prévoyaient quelques choses d'anormale. Me hissant rapidement hors du tapis froid, je dépoussiérai mes vêtements et mon dos, très lentement, dans la douleur importante que me provoquaient les blessures de ce combat. Je m’apprêtai à faire un pas en avant, lorsque ma cheville ne pût résister à la pression de mon être, alors, pour ne pas finir écrasé, j'ouvris ma main et une légère bourrasque intercepta ma chute. Mon dos courbé, mes jambes fléchit, ma main gauche le long de mes hanches et ma main droite contenant un pommeau de vents, je ne ressemblais plus à grand chose.

Cependant, mon adversaire ne c'était pas relevé, je pouvais à peine le distinguer au loin, allongé sur le sol, entouré d'une aura écarlate et mourante, une tache sombre se répandait sur la neige. Je n'étais pas satisfait, jamais je n'aurais pu imaginer devoir combattre sans limites aussi tôt. Je m'étais toujours restreint, pour ma protection, mais aussi pour celles des autres, là, j'avais affronté cette homme sans me soucier de sa santé, était-ce cela la vie de pirate ? La loi du plus forts, battre l'adversaire afin d'assurer sa survie. Je ne pouvais le croire et pourtant, petit à petit, alors que je marchais vers le bateau, afin de retrouver une certaine sécurité, la douleur me rappelait que je ne devais plus subir autant d'affront...
Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Les fils d'Éole. [PV Kaze] Empty
MessageSujet: Re: Les fils d'Éole. [PV Kaze]   Les fils d'Éole. [PV Kaze] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les fils d'Éole. [PV Kaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Time End-