Le deal à ne pas rater :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

Partagez
 

 La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue47/75La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue226/750La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Sep - 1:25






La vitesse ne permet pas tout













Décidément ce combat s’éternisait de plus en plus et à chaque mouvement que faisait le jeune homme, ce dernier sentait ses muscles tirer un peu plus sur la corde et savait bien que viendrait un moment où cette corde finirait par lâcher. Il avait beau être très endurant, il avait beau avoir un corps de guerrier résistant à bien plus de choses que la normale, il n’était pas sans faille et viendrait forcément un moment où ses batteries tomberaient à plat. Comment ferait-il s’il devait engager un autre combat avec ses batteries totalement vides ? Même s’il rechignait à l’admettre car cela signifierait infliger encore plus de dommages à ses opposantes, chose qui ne le réjouissait jamais, le jeune bretteur en était arrivé à la conclusion qu’i devait arrêter de se considérer uniquement comme un bretteur et embrasser son plein potentiel. Il était conscient du pouvoir qui dormait au plus profond de ses entrailles, il était conscient que cette capacité longtemps cachée pouvait apporter la destruction ou la protection selon la personne qui avait ce pouvoir entre ses mains. Comme tous les logias, la seule réelle limite que connaissait la nouvelle capacité de Kyoshiro était l’imagination de ce dernier et, tout jeune rêveur qu’il était, il en avait à revendre.
Malheureusement, malgré les possibilités qui s’offraient désormais à lui, le garçon savait aussi que son fruit pouvait se révéler dévastateur s’il ne faisait pas extrêmement attention et la dernière chose qu’il souhaitait était de blesser mortellement ses adversaires par simple manque de contrôle de sa part. Il jouait avec le feu…non, il jouait avec un volcan. Le soleil lui-même brillait au plus profond de son être et ne demandait qu’à irradier le monde de ses rayons ardents, chassant ainsi les ténèbres de ce monde pour ne laisser qu’une clarté presque divine. Il le savait, il savait que son pouvoir était autrement plus mortel que les sabres qu’il portait entre ses mains mais il était également conscient que ses options s’épuisaient en même temps que les secondes s’écoulaient.
Il allait devoir agir, il allait devoir arrêter de ne compter que sur ses talents de bretteur et ce fut en ayant ce constat en tête que le jeune homme prépara son attaque fulgurante. Son fruit n’était pas le plus dangereux des logias, il n’était pas non plus le plus destructeurs de tous mais il était définitivement le plus rapide et cela suffisait généralement pour remporter la victoire. Les capacités de l’adversaire importaient peu si ce dernier n’était pas capable d’agir, ou s’il devait rester en permanence sur la défensive face aux assauts répétés de son opposants. Le jeune homme n’avait pas besoin d’envoyer une myriade de coups, il n’avait pas besoin de noyer son adversaire sur les rafales et les coups de poings et de pieds répétés : il n’avait besoin que d’un seul coup, un seul coup bien placé pour neutraliser son adversaire. C’était en cela que son fruit était monstrueux, c’était grâce à l’incroyable vitesse de ses coups que ces derniers atteignaient un potentiel destructeur rarement égalé. Malheureusement au lieu d’un soulagement, ce fut une expression de surprise qui s’afficha dans les yeux du jeune homme lorsque son adversaire fit preuve d’une rapidité et agilité assez impressionnantes pour esquiver son premier coup : ce n’était pas à la portée de tout le monde. Son adversaire n’était donc pas simplement agile, elle avait également des nerfs d’acier et des réflexes à toute épreuve…décidément Kyoshiro ne cesserait jamais d’être étonné devant les gens merveilleux et impressionnant que ce monde avait à mettre sur sa route.
Malheureusement des nerfs d’aciers n’étaient pas suffisants, ces réflexes ne seraient pas suffisants pour esquiver tous les coups envoyés par le porteur de lumière, et ce dernier en avait encore beaucoup en réserve. Devant une attaque au potentiel destructeur inconnu le logique voudrait que le combattant esquive le coup, le temps d’évaluer la dangerosité de ce coup, mais la demoiselle crut sans doute qu’en contractant ses abdominaux sa résistance serait suffisante pour encaisser ce coup de poing lumineux. Avait-elle compris que son adversaire était un logia, qui plus est le logia de la lumière ? Sans doute que non, sinon jamais elle n’aurait choisi d’encaisser ce coup. Sentir la peau de son adversaire, sentir ses os craquer, sentir ses muscles s’affaisser sous la puissance de son coup…décidément il n’aimait vraiment pas cela.

C’est avec un certain dégoût de soi et de ce qu’il venait de faire que le jeune niais regarda, les dents serrées, le corps de son adversaire s’envoler et s’écraser plus loin dans la neige. Il n’aimait vraiment pas ce qu’il venait de lui faire subir et il n’aimait pas non plus l’idée de devoir infliger le même sort à sa camarade, camarade vers qui il se tourna ensuite…mais il n’avait pas le choix. Rattrapant ses deux sabres et les positionnant en parallèle devant lui, le jeune homme frappa l’air et créa une large lame verticale qui vint percuter les deux lames de l’adversaire, créant une bourrasque qui souleva un large nuage de neige sur toute la zone. Ni une ni deux, le jeune homme positionna horizontalement son sabre en main droite et tendit son index en direction de la dernière position connue de son adversaire. Une petite boule lumineuse naquit au bout de son doigt et, un instant plus tard, un trait lumineux perça ce nuage et la traversa pour aller rejoindre la demoiselle bondissante.
Ne s’arrêtant pas là, le jeune homme poussa sur ses jambes et se mit à courir avant de pénétrer cet épais nuage de neige par la droite. Bientôt il en sortirait et lancerait une autre attaque à son adversaire si celle-ci était parvenue à esquiver son rayon.
Il savait ce dont étaient capables ces fameuses plaques et, pour en venir à bout, il n’avait pas 36 solutions. Il devait frapper assez fort pour passer outre, mais il ne connaissait pas leur seuil de résistance, ou devait frapper son adversaire par surprise ou à un endroit qu’il ne pouvait recouvrir de ces plaques. La solution la plus sûre était la surprise, ou l’attaque vers plusieurs endroits du corps à la fois…peut-être même les deux. Il serait vite fixé mais le niais était persuadé que cette femme serait bien plus pénible à battre que sa camarade...bien plus.




Spoiler:
 













© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue10000/75La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitimeVen 3 Oct - 21:19


La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Pixiv_16La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Pixiv_17


« La vitesse ne permet pas tout. »
PV Kyoshiro

Comme elle s'y était attendu, ce type ne s'était pas contenté de la regarder passer à l'action bêtement et oisivement : il avait usé d'une lame d'air imposante pour contrer celles de la jeune femme, dans l'optique de se mettre hors de portée de ce type d'actions. Malheureusement pour lui, sa réaction ne contrariait en rien les plans de Nagako qui se permit même un léger sourire amusée en observant les projectiles se fracasser les uns contre les autres. Une puissante bourrasque naquit de cette union indésirée et la neige fut soufflée, se soulevant violemment pour créer le nuage qu'elle avait tant espéré. Même si l'inconnu ne se trouvait pas au centre de celui-là, sa visibilité serait très nettement amoindrie : elle n'avait plus qu'à en profiter pour passer à l'action. Elle décida immédiatement de changer de trajectoire, afin d'empêcher ce mystérieux épéiste de la déceler trop facilement. Son intention purement meurtrière devant un solide atout défensif quand, soudainement, la jeune femme prit appui sur son pied gauche pour se projeter dans le sens opposé. En effet, un rayon, probablement envoyé par cet homme, passa à quelques centimètres d'elle, sans la toucher aucunement. Pour le coup, la gradée d'Extinction pouvait remercier sa rapidité d'action : sans cela, elle se serait heurté à un problème de taille. Cependant, plusieurs questions demeuraient : déjà, quel était l'objectif d'une telle offensive ? Ensuite, et beaucoup plus important : quel était ce mystérieux atout qu'était capable d'utiliser cet homme selon son bon vouloir ? Toutes les hypothèses la menaient à une seule et même réponse : un fruit du démon. Cela dit, il était trop tôt pour juger de la famille à laquelle ledit fruit appartenait, et encore plus pour savoir précisément quelle était l'étendue de ses pouvoirs. Autrement dit, la cadette nageait encore dans l'inconnu... Mais cela n'allait pas l'effrayer pour autant. Au contraire, savoir que ce pirate avait caché un atout aussi longtemps et qu'il s'était permis de terrasser Aiko sans prendre la peine de réellement le dévoiler, cela ne faisait que renforcer sa motivation. Ce gars était suffisant, et les insultait, elles deux. Ce n'était qu'ainsi que la jeune femme pouvait comprendre la situation.

Toutefois, le problème se prolongea rapidement : quand la demoiselle crut enfin arriver à l'emplacement originel de son ennemi, elle fut déçue de voir qu'il n'y avait personne. Ce nuage de neige qu'elle avait pris pour sa protection s'était finalement révélé être l'atout de l'adversaire également. Dans ces conditions, la gradée d'Extinction risquait d'avoir du mal à localiser l'homme avant que lui ne le fasse... Fort heureusement, elle avait un avantage flagrant sur l'inconnu : sa carrure. Lui était un épéiste relativement grand et carré, plus musclé que le commun des mortels. Elle était fluette, fine, et se fondait par conséquent bien plus facilement dans le décor... Même si cela ne serait pas de grande aide dans un nuage de neige tel que celui-ci, semblable à une brume opaque, cela pourrait être un coup de main non négligeable. Nagako poussa un léger soupir, expirant pour se concentrer plus fermement que jamais, et se mit à marcher silencieusement sur le tapis enneigé, dans l'optique d'être presque insaisissable. Il était utopique que cela agirait comme un miracle, mais tout ce qu'elle souhaitait, c'était gagner quelques précieuses secondes lorsqu'elle aurait enfin l'ennemi en visuel. Les sens aiguisés aux aguets, la jeune fille continuait de progresser minutieusement, pas à pas, sans jamais laisser apparaître le moindre signe qui trahirait sa position de façon évidente. Son souffle, ses pas, les frottements de ses vêtements, tout était parfaitement coordonné et ne semblait faire qu'un avec le silence ambiant. Après de longues années d'entraînement, la gamine était désormais capable de faire preuve d'une certaine discrétion, et c'était le moins que l'on pouvait alors dire. Néanmoins, en continuant comme ça, elle n'arriverait probablement à rien : c'était avec cette sinistre constatation que la demoiselle attrapa un objet sphérique dans l'une de ses poches. Un caillou, un simple caillou. Elle le lança alors fortement, à quelques mètres devant elle, et se baissa légèrement pour passer plus inaperçu si l'homme passait bien dans le coin. Si tout se passait comme prévu, ce type allait s'approcher du caillou en pensant tenir sa cible : ce serait en réalité tout le contraire.


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue47/75La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue226/750La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Oct - 22:56






La vitesse ne permet pas tout












Le combat touchait bientôt à sa fin et chaque adversaire continuait de jeter désespérément ses cartes dans la bataille en espérant qu’elles suffisent à venir à bout de leur adversaire récalcitrant. Malheureusement, la demoiselle avait beau brandir fièrement son agilité et ses réflexes d’acier, elle venait tout juste d’entrevoir la possibilité que son adversaire puisse avoir une autre main pleine de carte qu’il commençait à peine à dévoiler. En d’autres circonstances le jeune homme n’aurait probablement pas songé à sortir son tout dernier atout mais il fallait bien avouer que la situation était bien différente et qu’elle appelait à des mesures un peu plus radicales…des mesures qui pourraient se révéler fatales et qui devaient donc être maniées avec la plus grande précaution. Le jeune homme maniait une puissance qu’il ne comprenait pas et qu’il ne maîtrisait pas, comme un enfant jouant avec une bombe atomique, mais aujourd’hui il ne pouvait se payer le luxe de prendre son temps et d’apprendre à manier cette incroyable puissance. Ne sachant pas où en étaient ses camarades, il devait partir du principe qu’il serait le seul à arriver à temps et qu’il devait donc mettre les bouchées doubles pour ne pas rater le coche.
Si le combat n’avait pas commencé à l’avantage du jeune homme qui s’était rapidement trouvé en infériorité numérique, ce dernier avait dû se rendre à l’évidence que ses sabres ne seraient pas forcément suffisant et il venait là de se prendre sa première gifle qui vint le ramener à la réalité. Il voyait là les premières réelles limites de son entraînement, il se rendait compte que même une décennie d’entraînement n’arriverait pas toujours à combler le gouffre de puissance entre deux individus totalement différent et ce constat était frustrant. Pendant toutes ces années il avait été capable de repousser le mal de ce monde à la force de ses bras, il avait été capable de protéger les faibles avec ces lames mais aujourd’hui il se rendait compte qu’il ne parviendrait pas toujours à vaincre avec ces mêmes lames…il devait voir plus loin pour évoluer, pour grandir et pour être fort. C’était rageant de se sentir si faible, c’était frustrant d’avoir le sentiment de ne pas pouvoir battre quelqu’un à moins de se donner à 200 % comme si toutes ces années de sacrifices et d’entraînements n’avaient été d’aucune utilité. Serrant les poings et ravalant sa fierté qui en avait pris un sérieux coup durant les derniers jours, le jeune homme plongea dans ce nuage de neige afin de s’y cacher comme un chasseur observant et traquant sa proie. Malheureusement si, ainsi caché, il n’était pas visible de son adversaire, l’inverse était également vrai car Kyoshiro n’y voyait même pas à deux mètres ce qui était assez handicapant lorsqu’il s’agissait de repérer quelqu’un.
Il s’était attendu à ce que sa camarade bouge dans tous les sens en attendant de voir son adversaire, histoire d’esquiver le prochain rayon qu’il enverrait, mais tout ce qui parvint aux oreilles de Kyoshiro fut cet interminable silence qui de présageait vraiment rien de bon. Était-il en train de préparer sa prochaine attaque ou était-elle partie se cacher, ayant eu la même idée que son opposant ? Il ne pouvait attendre de le savoir, il ne pouvait se permettre d’attendre d’être celui qui se faisait agresser. On attendait beaucoup de lui, on attendait de lui qu’il prenne des initiatives et sache aller au-devant du danger. Que faisait-il alors, ainsi, caché dans l’ombre tel un enfant effrayé par les monstres sous son lit ? C’était digne de lui ! Indigne de son capitaine ! Indigne de ses camarades et, par-dessus tout, indigne de la femme qu’il avait abandonnée !
Faisant fi des conventions et des apparences, le jeune homme rengaina sa sabre et bondit hors du nuage, les pistolets dans les mains, dérapant dans la neige sur quelques mètres avant de s’arrêter et d’observer la plaine tout autour de lui. Il s’attendait à voir son adversaire fondre sur lui, il s’attendait à être attaque de là où il s’attendait le moins mais les secondes défilèrent et rien ne se passa. Où était-elle ? Elle ne s’était sans doute pas enfui car elle n’aurait probablement pas laissé sa camarade toute seule de la sorte et son style de combat au corps à corps lui interdisait de prendre trop de distance par rapport à son adversaire, elle n’était donc probablement pas cachée dans les arbres à plusieurs dizaines de mètres de là, là où aucune attaque de son sabre ne pourrait attendre le jeune bretteur.
Le seul endroit qu’il n’avait pas encore totalement vérifié c’était le même nuage dans lequel il s’était caché quelques secondes auparavant et, ni une ni deux, le jeune homme dressa ses pistolets vers ledit nuage et, pressant la détente, une flopée de boules jaunes s’extirpèrent des deux canons avec la ferme intention de balayer ce maudit nuage et de vaporiser ou au moins blesser tout ce qui s’y trouverait. Même s’il n’était sûr de rien et que son opposante pouvait très bien être tapie dans la neige, même si le niveau de la neige ne lui semblait pas suffisant pour cela, le jeune niais espérait sincèrement ne pas se tromper car si c’était le cas il allait donner un indice de plus à la demoiselle pour lui indiquer la nature de son pouvoir. Il avait déjà eu du mal à se décider à utiliser son pouvoir, il ne voulait pas vraiment que son adversaire en comprenne la nature et puisse le contrer, cela ne ferait que rallonger encore davantage ce fichu combat qui n’avait que bien trop duré.


Spoiler:
 








© Never-Utopia

'
Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue10000/75La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Oct - 1:48


La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Pixiv_16La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Pixiv_17


« La vitesse ne permet pas tout. »
PV Kyoshiro

Si le type ne sembla pas tomber dans le panneau, il fit en revanche bien plus de bruit qu'elle n'en avait fait durant ses déplacements lorsqu'il se mit à courir. La neige crissait sous ses pieds, tant et si bien que la demoiselle eut tôt fait de se tourner dans sa direction en fronçant les sourcils. L'homme semblait s'écarter d'elle vivement... Pour sortir du nuage et profiter de la situation ? Ou tout simplement pour fuir ? L'interrogation restait entière, mais il était vrai que Nagako devait garder un fait en mémoire : ce pirate ne voulait rien faire d'autre que sauver les siens. Et s'il considérait l'affrontement comme une pure perte de temps, il ne passerait probablement pas plus de temps ici : maintenant qu'Aiko était hors course et que ses collègues décimaient le reste des troupes présentes dans la clairière, il pouvait tout aussi bien décider de partir en direction du quartier général d'Extinction pour prendre d'assaut le bâtiment et libérer la jeune prisonnière... Contrariée, la cadette se demanda comment aborder la situation pendant un court instant. Si sa mission était de retenir et de bloquer les divers assaillants qui se présenteraient à elle, elle souhaitait par dessus tout le tuer afin de venger la défaite de sa camarade. De ce fait, si elle voulait suivre les ordres, elle devait se montrer pour lui donner une raison de rester... Néanmoins, si elle voulait suivre son cœur, elle faisait bien mieux de rester cloisonnée ici, dans cet abri visuel et opaque, à partir duquel elle pourrait surprendre l'assaillant s'il prenait toutefois la décision de rester dans le coin. Le dilemme était relativement déchirant, mais fut abrégé à son plus grand dam : les instants de répit étaient parfois bien plus brefs qu'ils n'y paraissaient.

Une boule de lumière en vint en effet à éclaircir brutalement le nuage à son côté gauche, passant avec une vitesse inouïe. Une autre fit rapidement de même, puis encore une troisième. Ce fut un déferlement extrême qui en vint à la frôler parfois, dissipant petit à petit le nuage de neige grâce à un habile jeu de vent. Cela dit, ce n'était pas le plus dangereux : ces petites boules lumineuses semblaient menaçantes d'elles-même, et Nagako ne comptait pas se laisser toucher sans prendre ses dispositions. La demoiselle se mit aussitôt accroupie, dans l'optique de réduire au maximum les chances de l'ennemi de la toucher. Elle était déjà menue en temps normal, alors dans une telle position, il y avait bien peu de chances pour que le forban ne puisse la toucher efficacement. Cela dit, la gradée d'Extinction ne sous-estimait pas son adversaire pour autant : comme si sa mesure de sécurité ne suffisait pas en elle-même, la jeune fille recouvrit alors ses deux dagues du haki de l'armement et les présenta devant elle, en tendant les bras. L'objectif ? Il fut rapidement démontré. Lorsqu'une boule s'approcha d'elle à une vitesse vertigineuse mais toutefois trahie par le halo soudain qu'elle dégageait, la bretteuse n'eut aucun mal à la trancher avec l'une de ses dagues, en positionnant simplement l'arme sur sa trajectoire. Le projectile lumineux fut aussitôt coupé en deux, et chaque partie alla s'écraser plus loin en contournant la gamine. En demeurant ainsi, la cadette savait qu'elle restait hors de danger. Cependant, c'était à double tranchant, et l'épée de Damoclès se renforça quand elle comprit que le nuage de neige finirait à cette allure par s'évanouir totalement d'ici quelques secondes. Autrement dit : même si elle ne risquait pas d'être blessée dans l'immédiat, le combattant pourrait rapidement la localiser et la prendre de court. Un nouveau dilemme se présentait alors à elle : rester sur la défensive ou passer à l'offensive ? Réponse prévisible.

La demoiselle se pencha soudainement en avant, la pointe du pied droit tendue. Elle se projeta alors violemment droit devant elle, en direction de la position présumée de son ennemi. Sa course, quoi que brève, l'amena à se faire percuter par l'une des boules lumineuses au niveau de la main gauche. Même si Nagako eut alors le réflexe surprenant de recouvrir la partie de son corps ciblée de haki de l'armement, le choc fut suffisamment sourd pour qu'elle ne lâche sa lame, réduisant ainsi ses assauts à une seule et unique dague... La droite. Avec une rapidité effarante pour quelqu'un de son âge, justifiant son grade au sein de l'organisation criminelle qu'était Extinction, la gamine vint glisser droit vers les pieds du bretteur. Elle tenta aussitôt de marcher sur le pied gauche de son ennemi grâce au sien, pour l'empêcher d'éviter trop facilement sa prochaine offensive, et recouvrit immédiatement sa dague de haki de l'armement dans l'optique de trancher l'adversaire au niveau du torse.
C'était la victoire ou la mort.


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue47/75La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue226/750La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Oct - 17:59






La vitesse ne permet pas tout











Même s’il avait toujours trouvé utiles ces deux pistolets, pouvant s’avérer déterminants lorsque ses sabres ne pouvaient atteindre leur cible, il n’avait jamais vraiment été très fan de leurs tirs qui manquaient de finesse mais compensaient cela par de la puissance brute et des explosions. Il avait toujours été habitué à la précision de ses coups avec son entraînement au sabre et passer ensuite à une arme dont les tirs pouvaient être aussi approximatifs et bourrins que ceux-là s’avérait être assez perturbant pour le jeune homme. Peut-être lui faudrait-il un peu plus de temps pour s’habituer complètement à ces armes et user de sa précision pour en sublimer le potentiel…mais pour le moment il se contentait de faire avec les moyens du bord.
Une fois le calme installé sur la plaine le jeune homme se rua à travers cette dernière, traçant son chemin dans la neige jusqu’à s’arrêter pour observer les alentours à la recherche de son adversaire qu’il ne trouva nulle part. Il n’y avait pas assez de neige pour qu’elle se soit cachée dedans et elle ne pouvait espérer toucher son adversaire avec son sabre depuis les arbres qui se trouvaient à plusieurs dizaines de mètres autour de sa position. Où pouvait-elle se cacher alors ? Bougeant la tête dans tous les sens pour ne rater aucun endroit, balayer quelques gouttes de sueur qui perlaient sur son visage par la même occasion, le jeune homme secoua sa tête une toute dernière fois pour faire taire les voix qui rendaient son esprit chaotique. Ce n’était pas le moment de s’égarer, ce n’était vraiment pas le moment pour ces voix de venir le gêner dans la partie la plus critique de son affrontement.
Il ne lui restait plus qu’un seul endroit inexploré, il ne lui restait plus qu’un seul lieu probable où son adversaire aurait pu se cacher et ce fut, étrangement, le même lieu d’où il venait. Lorsqu’il appuya les détentes de ses doigts et déchaîna l’enfer sur terre il espéra vraiment avoir raison, il espéra vraiment ne pas se rendre compte trop tard que son adversaire était ailleurs car celle-ci profiterait certainement de cette attaque pour fondre sur lui. Si au début les boules ne firent que des trous dans ce nuage sans rencontre aucune sorte de résistance, les choses changèrent lorsqu’une boule fut arrêtée et qu’une forme humaine s’extirpa de ce qu’il restait du nuage, en toute hâte. Il était inutile d’essayer de deviner qui c’était car il n’y avait ici encore qu’une seule personne capable de se tenir debout et de foncer sur Kyoshiro à une telle vitesse. Ce dernier, prédisant que cet assaut final se ferait au corps à corps, prit un pari très risqué en rangeant ses armes avant de laisser son adversaire s’approcher.
Seconde après seconde les deux êtres se rapprochaient comme s’ils fonçaient l’un sur l’autre afin de s’enlacer et de s’embrasser mais, même si cette femme était charmante, ce n’était pas le genre de danse que le jeune bretteur était prêt à proposer. Ce fut en voyant l’arme de son adversaire se recouvrir des mêmes plaque que tout à l’heure qu’il comprit que les choses allaient être compliquées…si ces plaques étaient aussi efficaces en défense, qu’en était-il de l’attaque ? Il ne voulait clairement pas tenter le diable, il y avait encore trop d’inconnues : il ne laisserait pas cette arme la toucher.
Bondissant vers son adversaire au tout dernier moment, il se décala finalement sur sa droite et bloqua le bras tenant cette fichue dague entre son bras et son corps, usant de toute la puissance brute dans sa main et dans son bras pour bloquer la femme et l’empêcher d’user de son agilité pour lui glisser entre les doigts. Si elle désirait s’échapper elle n’aurait d’autre chose que de trancher son propre bras pour fuir.
Étrangement ce furent dans les derniers instants de ce combat que le jeune homme put avoir une bonne vue de son adversaire, une bonne vue de près et la détermination sur son visage rendait cette personne des plus charmantes…si on laissait de côté le petit détail qui était qu’elle voulait la mort du garçon.
Souriant à la demoiselle aussi sincèrement qu’il le put, le jeune bretteur approcha sa main droite de la demoiselle et la posa tout contre sa poitrine, ou tout du moins son torse, sans aucune pensée perverse.

« Merci beaucoup pour ce combat. Vraiment.»

Chaque combat était une nouvelle expérience, une nouvelle leçon riche en enseignements et celle-ci fut aussi voire plus importante que toutes les autres jusqu’à maintenant. Il avait appris, grâce à ces femmes, que tout combat n’était pas gagné d’avance et que ne rien connaître de son adversaire était le pire ennemi de la victoire. S’il n’avait pas eu cette dernière carte à jouer il n’était même pas certain de pouvoir remporter ce combat, s’il s’était uniquement battu aux sabres peut-être que ce serait son cadavre qui serait étalé dans la neige à cette heure-ci. Les victoires faciles n’existaient pas, la certitude n’existait pas, il existait toujours une part d’inconnu dans un combat et c’était ce mystère qui pouvait faire pencher la balance d’une façon totalement imprévisible.
Jusqu’à la fin cette femme lui aurait appris quelque chose…jusqu’à la fin il ne resterait qu’un élève et la vie serait son enseignante. Posant calmement sa main sur le corps de la demoiselle en plongeant son regard de braise dans le sien, le garçon soupira une dernière fois comme s’il était soulagé de pouvoir ressentir ce moment.
Soudainement, comme faisant écho à ce soupir, des murs de lumières se formèrent tout autour des deux individus et s’élevèrent les uns à côté des autres jusqu’à se rejoindre en un toit commun…en l’espace d’un instant le jeune homme venait de créer une prison où nul ne viendrait les déranger. Une lumière étrange vint se former dans la paume du jeune homme, dans celle qu’il venait de poser contre le corps de la demoiselle…celle-ci allait-elle réaliser ce qui était en train de se passer ? Le garçon l’espérait, il espérait qu’elle ait le réflexe d’utiliser ses plaques pour ne pas que cette attaque cause sa mort car c’était la dernière chose qu’il voulait. Il la voulait endormie, neutralisée mais sûrement pas morte…nulle combattante aussi dévouée et acharnée ne méritait de mourir.
La lumière du jeune garçon prit forme, la forme d’une boule qui grossit légèrement jusqu’à ce qu’elle finisse par exploser. Le feu de l’enfer se déversa dans cette minuscule prison jusqu’à ce que ses minuscules paroi ne soient littéralement vaporisés par l’explosion, libérant ainsi une colonne de feu et de lumière qui allait jusqu’à caresser les cieux et serait sans doute visible à des kilomètres à la ronde.
Était-ce la fin ?



Spoiler:
 








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue10000/75La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitimeSam 11 Oct - 1:01


La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Pixiv_16La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Pixiv_17


« La vitesse ne permet pas tout. »
PV Kyoshiro

Échec critique. L'ennemi ne se laissa pas démonter, une fois de plus, par l'offensive pourtant imprévue et vive de la demoiselle qui, dans sa lancée, négligea la sécurité et la sûreté de sa propre personne. Obscurcie par la haine et la colère, elle n'avait plus pour objectif de survivre ou de se protéger des agressions extérieures : elle voulait juste venger sa camarade allongée et inconsciente, un peu plus loin. Peu lui importaient les sacrifices à réaliser, a fortiori s'ils concernaient cet homme, responsable de tous ces malheurs. Non, c'était même l'inverse : du moment que cela faisait souffrir cet homme, elle était satisfaite. Malheureusement, Nagako se heurta bien rapidement à un problème épineux : alors que sa lame tentant tant bien que mal de se frayer un chemin jusqu'à l'abdomen de l'ennemi, ce dernier parvint à arrêter l'offensive grâce à sa force physique supérieure, anticipant la trajectoire du geste sans mal apparent. La gamine fronça les sourcils en essayant de se libérer brièvement d'un mouvement du poignet, sans succès. Le pirate tenait bon, et il lui était impossible de s'en sortir dans ces conditions. Ainsi, quand le logia utilisa son pouvoir pour les enfermer tout deux dans une sorte de prison lumineuse, la demoiselle comprit que l'affrontement avait mal tourné et qu'elle risquait de s'en mordre les doigts très rapidement. Prendre un logia à la légère n'était manifestement pas quelque chose de très responsable, et ce malgré ses capacités indéniables dans de multiples domaines. Il lui fallait trouver une solution, rapidement, avant que l'offensive ennemie n'aboutisse à quelque chose de plus destructeur, de plus dangereux. Mais cet homme la retenait toujours prisonnière : elle n'avait donc pas le choix. La meilleur défense est toujours l'attaque : dans une situation telle que celle-là, l'adage n'en était que plus véridique encore.

Un contre. Une réplique, virulente à souhait, une contre-attaque vive et intelligente pour faire regretter son idiotie à ce logia. S'approcher d'un utilisateur du haki de l'armement, ça n'était qu'une idiotie. Il allait le comprendre. Alors que l'explosion n'allait pas tarder à se produire, la gamine recouvrit son avant-bras encore libre de haki et frappa avec une puissance surprenante pour une créature aussi chétive qu'elle droit dans l'abdomen du forban. La chose ne serait assurément pas suffisante pour le tuer, mais renforcé par ledit haki, le coup en devenait redoutable pour n'importe quel être humain. Et comme ce type l'avait attrapé de lui-même, Nagako n'avait aucune chance de le rater. Ainsi convaincue de l'avoir frappé fermement, la demoiselle s'apprêta à forcer une nouvelle fois au niveau de son membre immobilisé pour reprendre de la distance lorsque l'explosion eut lieu. Assourdissante et grondante, elle brisa rapidement la prison et expulsa dans un même temps le corps juvénile de la gradée d'Extinction droit vers un autre monticule de neige, non loin de là. Victime de nombreuses brûlures d'une gravité incontestable, la gamine avait été plongée dans l'inconscience rapidement après son ultime assaut, qui allait sans nul doute laisser un bel hématome en souvenir sur le corps du bretteur pour les quelques jours à venir. Kernoza et Alidia, qui observaient la scène silencieusement à quelques mètres, et qui étaient parvenu à terrasser leurs adversaires en quelques mouvements seulement, se redressèrent et adressèrent un bref signe de tête à Kyoshiro. Ils se mirent ensuite en route sans perdre davantage de temps : l'objectif était désormais de retrouver Danaé, et de la sauver des griffes ennemies aussi rapidement que possible.


CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]   La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La vitesse ne permet pas tout. [PV Kyoshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Time End-