-22%
Le deal à ne pas rater :
Clavier Gaming mécanique Razer Blackwidow Elite
119.99 € 152.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 [FB] Tel est pris qui croyait prendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 331
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Tel est pris qui croyait prendre  Left_bar_bleue31/75[FB] Tel est pris qui croyait prendre  Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
[FB] Tel est pris qui croyait prendre  Left_bar_bleue155/220[FB] Tel est pris qui croyait prendre  Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 840.000 B

[FB] Tel est pris qui croyait prendre  Empty
MessageSujet: [FB] Tel est pris qui croyait prendre    [FB] Tel est pris qui croyait prendre  Icon_minitimeSam 9 Aoû - 19:21


A magic trick




Siroter un bon rhum, ce n'est pas la chose la plus décevante de cet ère. Bien au contraire. Seul à cette table de taverne tranquille, je m'ennuierais presque. Heureusement que mon rôle est de faire le show. Depuis une récente prime, bien des gens semblent me reconnaitre, mais là, maintenant, toute de suite, ils ne semblent pas paniquer puisque je ne fait aucun mal aux gens présents. 5 millions qu'est-ce que c'est au fond ? Sans doute que les personnes à ce jour préfèrent balancer des personnes avec une prime plus conséquente. Dans le milieu primé, je ne suis qu'un petit poussin, mais il ne tient qu'à moi de continuer sur cette lancée. Niveau idées pour me faire voir, j'avais bien des plans. Sourire aux lèvres, je goûte une fois de plus à ce délicieux breuvage jusqu'à en finir mon verre. Une fois cela fait, je commande un nouveau verre jusqu'à presque me mettre ce que certains appellent une " mine ". L'alcool allant jusqu'à stimuler et adoucir le fonctionnement de mon cortex cérébrale, je pose les coudes sur la table et me tient la tête avec mes mains. Pensif, je repense à ma chère et douce Madoka. Il va vraiment falloir que je me remette à sa recherche car actuellement, je m'amuse plus que je la recherche. Braquage de banque, quelques faits divers... Est-ce que je chercherais plus à me faire connaitre plutôt que de retrouver mon amie ? Cela ne va pas, je vais devoir me remettre sur le droit chemin. Sans quoi, c'est elle qui va me retrouver et me botter le cul.

Alors que je suis dans une autre dimension au fond de mon esprit, voilà qu'un homme m'aborde. Oh ? Que me veut-il ? L'écoutant d'une oreille distraite, je note plus ou moins quelques mots. Ainsi donc, son discours se résume à : vol, or, bateau, amusement . Hm ? Ces mots me plaisent bien. Le sourire aux lèvres, clairement un peu bourré, j'éclate de rire avant de payer ma consommation. Comme un gentil enfant, je sorts de cette fameuse taverne pour alors le laisser me suivre. C'est à lui de m'expliquer son plan. Ainsi donc, il désire aller éteindre le phare qui a pour but de guider des navires et allumer une lumière similaire plus loin, afin de guider le navire vers les bords rocheux et le laisser s'échouer. Ce plan est simple, trop même selon moi, mais bon, qui n'a pas fait cela ? Ainsi donc, je marchais pour son idée, en espérant qu'il y aurait du challenge.

La nuit venue donc, mon commanditaire s'était rendu sur une petite colline voisine pour y préparer un feu suffisamment grand pour faire croire aux navires marchands qu'il s'agissait du fameux phare, quant à moi, j'allais devoir éteindre celui-ci. Soupirant, j'avance avec lenteur en approchant de ce lieu. Manque de chance pour moi, les deux hommes à l'entrée sont du genre vigilent. Et aussitôt que j'entre dans la zone de vision qu'ils ont, ils me stoppent en me demandant quel est la raison de ma venue. Ma venue ? Simple pourtant... Fouillant mes poches, je tend délicatement une affiche avec mon avis de recherche et alors que l'un des deux c'est penché pour voir de plus près, je donne un coup au visage en profitant de la feuille comme d'un écran afin qu'il ne voit pas le coup venir. Celui-ci s'effondre sur le sol non mis hors d'état de nuire, mais suffisamment touché pour qu'il se roule par terre en se tenant le nez. Le second quant à lui est désormais sur ses gardes, prêt à dégainer son épée. Malheureusement, une drôle de magie s'opère sur lui. Il a beau forcer de toutes ses forces, il n'arrive pas à retirer la lame de son fourreau. Haussant les épaules, je m'avance vers lui, puis m'amusant de le voir toujours tenter vainement de tirer son arme, je ricane doucement.

" Besoin d'aide ?"

Le second c'est redressé entre-temps, puis il tente de m'attaquer avec sa massue. Faisant un pas sur le côté, je relâche totalement l'emprise de mon pouvoir sur l'épée du gardien et hop, voilà qu'il la tire comme un idiot, mais en touchant son homologue. Ainsi donc, l'un s'effondre avec une belle coupure - mais pas mortelle - au niveau du torse, puis suite à cela, je désarme l'autre en lui soutirant son arme sans la toucher avant de lui aussi le trancher et le laisser s'évanouir au sol avec quelques spasmes de douleur. Le premier show est terminé, il ne nous reste plus qu'à nous amuser. Entrant dans le fameux phare, j'ai l'heureuse surprise de voir qu'il n'y a aucun obstacle. La défense de ces îles est vraiment minime, s'en est décevant sur le coup. Soufflant, je monte donc en haut de cette petite tour, puis en regardant l'horizon à travers les vitres, je voyais le fameux bateau. Une cible parfaite pour notre coup de ce soir. Souriant, je regardais au loin pour voir si l'autre avait commencé, mais cet idiot avait déjà lancé le feu. Erreur de timing de notre part, je coupais en vitesse la lumière du phare et observais la réaction du navire.
En temps normal, il aurait du continuer sa route et venir s'échouer sur les côtes en ayant changé de trajectoire via le feu de camps, mais malheureusement, rien de tout ça ne se passait. Il s'arrête et semble attendre des consignes. Merde...

Descendant du phare, je contact mon homologue qui m'a prêté un escargophone pour cette mission et celui-ci m'indique qu'il arrive. J'espère qu'il a un plan de secours, car là, le plan est en train de foirer totalement. Grognant en n'aimant guère cet échec, j'attends mon acolyte qui s'empresse de venir. Au loin, le navire semble commencer à bouger. Merde, il change de trajectoire, mais pas comme il faut. Il faut faire vite. Ainsi donc, alors que je panique presque, voilà que le petit homme m'ordonne de le suivre. Faisant ce qu'il dit, il m’emmène aux côtes où se trouve une sorte de petite barque avec un petit propulseur. Nous voici donc en course contre ce navire qui commençait à faire une manœuvre de marche arrière. Il veut partir ? Pas question. Fonçant à lui, alors qu'il commence à peine à fuir en ayant terminé sa manœuvre pour se retourner, nous pouvons l'aborder comme il faut.
Le plan cette fois est simple... Pas de prisonniers, juste piller le navire et s'en aller d'ici. Et tout ceux qui nous résistent, ils y passent. Bref, une fois à hauteur du navire qui commence à voguer à une vitesse supérieur à la notre, nous abordons celui-co comme des pirates en moins classe. Grimpant comme on peut, finalement, je suis le premier à bondir sur le pont au milieu de cette foule de marchands qui semblent un peu... déroutés.

" Bonsoir ? Ceci est un détournement de marchandise ♥ "

Suite à ces mots, plusieurs coups de feu retentissent. Oh ? Intrigué, je me retourne pour alors voir quelques unités marines. Des marines ? Quoi de plus normal pour protéger ce genre de convois. Silencieusement, je me contente d'user de mon pouvoir pour stopper leurs balles. Ils ne sont que des pions sur un échiquier. Ils sont incapables de lutter face à moi. Tandis que mon acolyte se débat pour battre ses adversaires, de mon côté, cela ressemble à une balade comme les autres. Stoppant leurs balles, je repousse simplement mes adversaires, mais voilà qu'ils se montrent plus qu'agressif. Plusieurs d'entre eux semblent maîtriser une sorte de technique les rendant plus rapide. Soru qu'ils disent ? ... Jamais entendu parler, mais quoi qu'il en soit, c'est gênant. En renvoyant leurs balles, ils esquivent via cela et donc, ça me complique la tâche. Cherchant à les immobiliser, plusieurs d'entre eux me frappent et me font reculer.
Me re-concentrant de plus belle, je décide donc de me faire plus agressif à mon tour. Oubliant mon acolyte, j'use d'une technique afin de tous les immobiliser. Formant une zone invisible qui use d'un champ magnétique dans un sens unique, voilà que tout les objets métallique se mettent à grimper dans les airs. Certains personnes se mettent léviter puisqu'ils sont incapable de se défaire de leurs outils en métal. Une fois suffisamment haut, j'inverse les flux et voilà qu'une pluie de métal se fait voir. Des gens meurt sur le coup, d'autre finissent blessés. Mais en tout cas, c'est un début de gros nettoyage sur le coup.

La suite de la " conquête " se fait sans trop d'accroche. Ceux qui nous embêtaient avec ce fameux " soru " ne sont plus que du passés, puisqu'ils étaient incapable de se défaire de leurs objets en métal. Profitant de la chose, c'est donc ainsi que nous avons nettoyé ce fameux navire. Tout est bien qui fini bien n'est-ce pas ? Soupirant de lassitude, je me met assis sur un tonneau et laisse l'autre homme prendre la barre. La mission est réussite et c'est tout ce qui compte. Nous remettant en route vers l'île de départ, celui-ci se retourne et s'approche de moi. Pensif, je me met à tranquillement siffloter, mais voilà que l'homme se retire de la barre tout sourire. Hm ?
Intrigué, je hausse un sourcil pour alors le laisser parler. Visiblement, il tient à me remercier en me précisant qu'une fois à terre, nous nous devrons nous séparer. Ce genre de demande ne me dérange pas à vrai dire, mais passons. Lui serrant alors la main, d'un geste, il laisse glisser une dague dans son autre manche et tente de me donner un coup avec celle-ci. De peu, j'évite le coup qui entaille de quelques millimètres seulement mon visage. Me reculant brutalement, je met un espace entre nous pensant immédiatement comprendre ce qu'il se passe.

" ... Détournement de détournement de marchandise je suppose ?"

Grognant, je le regarde sortir plusieurs dagues. Deux pour être précis. L'observant, voilà qu'il lance ses dagues vers moi et se jette aussitôt en ma direction. Esquivant les dagues, je le remarque trop tardivement armé de deux nouvelles dagues. Contrant ses coups en frappant ses coudes, je ne note même pas le fait que ses dagues sont en métal... Et qui dit métal dit possibilité de magnétiser.
Alors que l'homme enchaîne ses tentatives de taillade, je me concentre sur la défense oubliant complétement mon avantage qui aurait rendu ce combat ennuyant depuis le départ. Malheureusement, ce n'est que quand il me transperce l'épaule que je me réveil enfin. Tandis que son poing armé de sa dague fonce vers mon visage, je me contente de me concentrer et lever un peu mon poing pour que soudainement, son arme s'élève dans le ciel. Fronçant les sourcils, j'utilise mes jambes pour le repousser et je retire cette dague dans mon épaule.

" ... Devinette pour toi... Qu'est-ce qui a six faces, qui est la boisson préférée d'un pirate et qui permet de naviguer en mer ?"

Le laissant cogiter, j'use de mon pouvoir afin de manier ses dagues à distance. Le frappant encore et encore, taillant ici et là, voilà qu'au final, il se retrouve contre le bord d'une rembarre et avec en prime deux lames au niveau du cou. Il tente de répondre par quelque chose qui semble logique, mais malheureusement, ça ne l'est pas. Faisant un geste de la main comme si j'étais las, je lui donne la réponse à sa question.

" Un dé, le rhum et un bateau..."

Semblant sceptique, il tente de répondre, mais je plante ses lames dans ses épaules d'un coup sec avant de le pousser par dessus bord. Il n'en mourra pas, mais il aura bien du plaisir à nager.

" ... Rien ne disait que tu devais trouver une seule et même chose... "

Rigolant face à ma boutade du soir, j'ignore comme bien souvent mes blessures. Madoka serait là, elle me gueulerait dessus. Soufflant, je me dirige vers la barre pour prendre possession du navire et le diriger vers la terre ferme. Une fois mis dans un endroit calme, je tente de me saisir du maximum d'argent et m'enfuir. Mais au passage... Trouvant un escargophone, je me contentais d'appeller le Q.G de la marine locale ou du moins, le plus proche pour alors dire d'un ton entre la moquerie et le sadisme.

" Bonsoiiiiiiir ♥ Je crois qu'un homme manchot nage proche de la rive... Il a nettoyé un navire qui contenait de belles marchandises, mais malheureusement, son complice - qui soit dit en passant - a fait tout le boulot, l'a envoyer par dessus bord... Il serait dommage de ne pas le repêcher pour le juger, à défaut de retrouver la marchandise. Bonne soirée... De la part du plus grand magicien du monde ♥ "


Terminant cet appel sans même me soucier de leurs demandes possible, je m’éclipsais en douce une fois la marchandise et les berry caché. Mon plan ? Me cacher un petit temps et transférer la marchandise sur un bateau qui accepterait de prendre " ces bagages ". Me faire passer pour un marchand... voilà une chose qui pourrait être amusant tient. Note à moi-même.
C'est le sourire aux lèvres que je laissais le reste de la soirée passer. Préparant mon départ pour une nouvelle île et de nouvelles aventures.





Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Tel est pris qui croyait prendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Île de Micqueot-