Partagez | 
 

 [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2925
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Mer 6 Aoû - 23:57

Attaque de tuiles.


Cid ronchonnait quelques mots en s’appuyant, dos contre un mur en lorgnant sur le chantier naval qui promettait de construire de nombreux bateaux dans les prochains jours à venir. C’était l’une des principales sources de revenue de ces Grooves qui semblaient totalement dénués d’intérêt. A côté, il y avait les Grooves dédiés à la marine, et ceux qu’on pouvait caractériser comme appartenant à la population civile. Les principaux ports se trouvaient aussi dans cette zone. Du moins, les ports légaux. Soupirant, je regardai Katia qui parlait avec un jeune couple, récupérant des informations qui pourraient nous être utiles. On se méfiait toujours moins des enfants.

Katia était ma jeune sœur de dix ans. Elle avait une chevelure noire, qui lui tombait jusqu’au bassin, et des yeux d’un bleu océan parfait. S’il y avait bien quelqu’un qui était capable d’élaborer une stratégie militaire en moins de temps qu’il ne fallait pour en parler, c’était bien elle. Son courage n’avait d’égal que son intelligence, et elle avait pu me le prouver à plusieurs reprises. Du haut de son mètre trente-sept, elle portait une petite robe noire et une ombrelle. Ses cheveux étaient tenus par un cerf-tête que lui avait offert une amie de Mike. Les filles, entre elles, ça se comprenait.

« - La plupart de ces personnes redoutent les Grooves de non-droit, me lança ma sœur en s’avançant vers moi. »

Cid hocha la tête. Ce trentenaire me dépassait de plus d’une dizaine de centimètres. Son regard ocre et sa chevelure pâles me rappelaient sans cesse les heures d’entraînement que nous avions pu cumulé à nous affronter l’un et l’autre. Il portait une longue veste blanche et un bonnet, identique au mien, qui aplatissait ses cheveux contre son crâne, malgré les nombreuses mèches qui dépassaient de tous les côtés.

Entre eux deux, de mon mètre soixante-huit, je ne payais pas de mine. Mon holster était fixé à ma ceinture, et dedans y dormait une arme à feu qui avait été utilisée de nombreuses fois ces derniers jours. En arrivant sur l’archipel, j’avais bien sûr tenté de la dissimuler du mieux que je pouvais. Il ne fallait pas oublier que la population civile pouvait s’affoler pour un rien. Cid, lui, ne semblait pas en avoir quelque chose à faire. Il portait son sniper dans le dos, et saluait parfois certaines personnes qui semblaient bien le connaître.

« - Et donc, on aura aucune information sur Kotaro ici, soupirai-je doucement avant de me lever pour me diriger vers le Groove suivant, espérant que nous aurions plus de chances qu’ici. »

Si un bâtiment ne s’était pas écroulé juste devant moi à ce moment, j’aurais pu continuer ma route. En réalité, c’était le haut d’une maison qui avait perdu sa cheminée et une partie de son toit. Comment ? Un singe d’une taille démesurément grande s’amusait à prendre les briques et à les lancer les unes après les autres sur les passants, visant plus souvent à côté que précisément. Je fronçai les sourcils en me mettant en garde, une main sur mon holster, mais la créature sauta sur un autre chemin et la tira de la maison à laquelle elle était reliée avant de la lancer d’un coup sec sur les civils. Avant que j’ai le temps d’intervenir, Cid me mit une main sur l’épaule et me tira en arrière, me permettant d’esquiver la tuile lancée par un macaque. Je l’avais senti… Pourtant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Jeu 7 Aoû - 1:49
















Arrêtez vos singeries !





Je venais de me faire virer du parc d'attractions par un vilain gardien d'une manière assez brutale et radicale,c'est-à-dire un coup pied dans l'arrière-train ! Dès lorsqu'il s'est retourné,je lui ai placé un bon doigt d'honneur car on ne s'en prends pas à Crapule aussi facilement ! Ne sachant que faire,je décidai de partir pour les grooves 50 c'est-à-dire là ou sont fabriqués les navires, mais il fallait d'abord que j'apprenne l'itinéraire,je demandai alors à toutes les jolies piétonnes mon chemin.

« Bonjour charmante demoiselle ! Auriez-vous l'amabilité de m'indiquer mon chemin ? »
Pour une fois,elle osait me répondre et elle me répondit qu'il suffisait d'aller tout droit et que c'était la seule possibilité puisque le chemin n'allait que de seulement deux côtés sur le coup j'étais un peu honteux..

J'avançais donc dans le but de rejoindre les groove 50 et rien d'intéressants ne se passait lors de mon trajet mais par chance,j'arrivais enfin à ma destination le chantier naval !
Il n'y avait pas foules et tant mieux,je pouvais apercevoir une mignonne petite fillette qui parlait avec ses parents,un homme qui était adossé contre un mur,un jeune homme qui était en train de soupirer et bien sûr les ouvriers qui étaient en train de bâtir d'immenses bateaux,il y avait même un navire de guerre de la marine qui était en train de prendre forme ici,c'était juste grandiose !

Je remarquais que l'homme adossé contre le mur était armé et à un moment,il s'était mis à me regarder ce qui eu comme effet de me faire peur,je l'avoue ! J'avais pu remarquer que la fillette,le jeune homme et l'homme armé étaient ensemble, car ils se sont éloignées en trio vers la zone touristique..

Quelques secondes plus tard,ce fut un vacarme du côté de la zone touristique ! J'entendais des cris et des fracassements ! Je me suis donc rendu là-bas et par ailleurs le jeune homme de tout à l'heure étais là, il se tenait devant une maison main sur son holster tout en fronçant les sourcils,je me plaçai à ses côtés puis le regardai d'un genre étonné, car je ne savais pas ce qu'il se passait quand soudainement une tuile s'écrasa en face de moi,je levai la tête et remarquai un immense singe qui sautait de toits en toits.
Ce singe était aussi haut qu'un demie-géant,il avait le pelage noir possédait une ballâfre à l'oeil gauche et avait comme particularité une immense queue,elle était plus grande que lui !

« Toi,là haut arrête tes singeries »
Et à ce moment même,un projectile se rapprochait de plus en plus de moi ..









Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2925
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Jeu 7 Aoû - 12:17

Attaque de tuiles.


Une voix était apparue dans mon champ de perception. Chaque voix avait son empreinte, c’est-à-dire que l’on ne pouvait pas les confondre les unes avec les autres. Cid regardait avec une veine passablement visible les personnes qui étaient en train de fuir et les singes sur les toits. Apparemment, la situation l’exaspérait. Je pouvais comprendre pourquoi : cet archipel était un endroit très dangereux, au point que les personnes importantes qui venaient ici prenaient toujours un garde du corps ou deux pour les protéger. Les marines n’étaient qu’une pseudo-protection, inefficace surtout en cette période, et certaines personnes plus puissantes faisaient justice elles-mêmes. J’en avais parlé avec Cid, récemment, et il avait affirmé que Mike et moi en faisions partie. Mike, un ami, sûrement l’un de mes meilleurs amis. Je lui avais fait une proposition… C’était sûrement la première fois que je proposais à quelqu’un d’être mon compagnon à long terme.

« - Ne te perd pas dans tes pensées, on est à Shabondy, ces macaques ne se laisseront pas faire facilement, lança Cid en sautant en arrière quand une brique arriva sur lui. »

J’acquiesçai simplement et sentis la voix à côté de moi, et vis au même instant l’offensive aléatoire de la créature. Ils ne visaient pas. Le hasard… Ils lançaient leurs attaques au hasard. C’était pour cette raison que mon Haki de l’Obsevation ne m’avait pas permis de sentir quoique ce soit. Le voyant arriver sur le jeune homme à mes côtés, je n’hésitai pas et le poussai à terre avec moi, finissant par rouler quelques instants sur la mousse des lieux, finissant contre une racine qui stoppa ma course en laissant échapper une bulle de savon.

« - Est-ce que ça va ? Demandai-je en me levant essuyant mon pantalon tout en tendant une main amicale vers le garçon. »

Je constatai rapidement que j’avais affaire à un homme-poisson. Pas le premier ni le dernier, c’était une espèce humanoïde qui avait élu domicile à plusieurs endroits du globe mais dont la principale réunion d’individus se situait à dix-milles mètres sous Red Line. Leur contrée était un point de passage obligatoire pour tout criminel qui se respecte. J’avais entendu dire que des personnes se livraient à l’esclavagisme, surtout concernant les sirènes réputées pour leur grande rareté et leur grande beauté.

Malgré leur puissance, leur sous-nombre en comparaison aux humains les rendait vulnérables. Ils étaient malgré tout comme les humains : toute espèce pensante possédait ses bons et ses mauvais côtés, et aucune ne faisait exception à la règle. Après avoir tenté d’aider le jeune homme, je me tournai vers les singes. La voix de Cid s’était éloignée avec celle de Katia, preuve qu’il cherchait certainement à mettre aux abris ma jeune sœur en me laissant tout le boulot.

Un cri de macaque en colère retentit alors qu’une nouvelle tuile vola vers nous. Sans hésiter, je pris mon arme et tirai une balle qui vint faire éclater en plusieurs morceaux le petit bout de toit à quelques mètres de nous.

« - Tu sais te battre ? Demandai-je à l’homme-poisson tout en fixant les singes. Je m’appelle Erwin au passage, ajoutai-je avant de viser une des créatures qui sauta à terre, courant vers nous à quatre pattes, se servant de ses poings pour s’élancer rapidement tout en changeant sans cesse de trajectoire. »

Ils étaient intelligents. Vifs d’esprit aussi. C’était des adversaires qui allaient nous donner du fil à retordre. Pourtant une question me parcourut l’esprit : Comment étaient-ils arrivés ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Jeu 7 Aoû - 14:50
















Saleté de macaque !





Le projectile n'était plus qu'à quelques centimètres de ma personne mais avant qu'il ne m'atteigne,je fut projeté sur le côté par le jeune homme qui se trouvait au chantier naval auparavant.
Nous avions roulez sur quelques mètres puis le jeune homme se leva en s'époussierant,me tendit la main et me demanda comment j'allais.

« Je vais bien et merci de m'avoir sauvé ! »
Lui répondis je,tout en me relevant et en me dépoussiérant.

Je pouvais décrire ce jeune homme,il portait un bonnet faisant s'écraser ses cheveux de couleur rouge sur les côtés,il était très bien habillé à mon goût et il était aussi tatoué d'un "19" sur sa joue droite,cela avait sûrement une signification pour lui,il avait la classe pour un humain !

Des cris se firent entendre,c'étaient les singes qui étaient en train de s'exciter là-haut,l'un d'eux balança une tuile sur le jeune homme. Il fallait que je l'aide,je m'élançai donc dans un élan pour tenter de le sauver, mais l'homme sortit une arme de son holster et réduisit la tuile en mille morceaux !
Le jeune homme me demandait si je savais me battre et me donnait son nom par la suite

« Pour sûr,je pratique le Karaté des hommes-poissons ! Et tu peux m'appeler Crap' si tu veux. »
lui répondis-je,tout en esquivant un projectile lancé par un de ces babouins

D'ailleurs une de ces créatures sauta au sol et se mit à nous charger en courant d'une manière très spéciale, car elle faisait des zigzags,je voyais Edwin qui prenait en joue le macaque. Je vis aussi une ombre s'élever au-dessus de moi et en levant la tête,je fus très surpris d'apercevoir une cheminée qui allait m'écraser si je ne faisais rien. Je lui ai donc placé un bon coup du droit, ce qui eut comme réaction de non seulement de la brisée en deux, mais d'aussi la dévié sur mon coté gauche. Je secouais ma main droite signe que cela m'avait fait très mal au poing.

« Saleté de macaque ! »








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2925
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Ven 8 Aoû - 14:22

Combattant, combattons.


« - Attention ! Dis-je un peu trop tard en voyant la cheminée se fendre en deux. »

Mon regard avait quitté le macaque quelques secondes plus tôt. Celui-ci en avait profité pour se diriger le côté et tenta de m’attaquer avec toute la puissance que son poing pouvait contenir. Sans hésiter, je sautai dans les airs, au-dessus de l’animal, et atterris derrière lui. Me retournant, je fixai mon holster dans sa direction. Je soupirai un instant, cette créature était assez gênante. Il ne fallait pas que je la tue, il fallait juste l’intercepter. Et Crap’ semblait avoir un peu mal à la main. Je me rendais bien compte que pour tout gérer, il faudrait que j’utilise mes capacités, pourtant j’essayai de me battre sans.

La première question qui me vint à l’esprit fut : Avais-je la force d’assommer ces singes à main nues ? Avec le boost que me donnait mon casque, c’était possible. J’avais déjà fait très mal à des oiseaux géants, alors pourquoi pas ce type de créature ? Prenant mon casque pour le mettre sur mes oreilles, je sentis le flot de musique se déverser en moi. Mon rythme cardiaque augmenta, mes capacités physiques suivirent à leur optimum. Le macaque fonça alors sur moi à nouveau et je m’élançai vers lui, sautant dans les airs au dernier moment pour esquiver son coup, comme si je plongeais au-dessus de lui, mon corps presque à l’horizontal.

J’atterris de sorte à l’avoir à nouveau en joue. Comme je ne tirais pas, il devait se dire que c’était pour la frime et n’hésita pas une seconde à se diriger dans ma direction. Tenant mon automatique par le canon, je ne mis pas longtemps à esquiver son coup en bougeant tout simplement sur le côté pour lui asséner un puissant coup dans la nuque. La créature alla valser quelques mètres plus loin, le regard vide, le corps sans dessus-dessous, sûrement évanoui.

« - Et de un, dis-je en regardant les compagnons de la créature tenter de s’en prendre au jeune utilisateur du Karaté des Hommes-Poissons. »

Alors que je me dirigeai vers eux, une ombre surgit devant moi. Une féline aux yeux ocre, le regard luisant et les crocs sortis. Elle s’élança sans hésiter sur un macaque à qui elle assena un puissant coup dans le ventre avant de l’envoyer valsé dans les airs, ayant saisi son bras et l’ayant fait passer par-dessus son épaule. Ma sœur avait décidément du répondant, et son Zoan lui permettait de montrer ses capacités surnaturelles. En sautant sur le crâne d’une des autres créatures, elle n’hésita pas à la menacer.

« - Ne t’en fais pas pour elle, lançai-je au jeune garçon en souriant. C’est une Zoan du Chat, elle sait se battre et c'est notre alliée. »

J’évitai de parler de la spécificité de son pouvoir. En forme hybride, on ne pouvait pas la différencier des autres utilisateurs de ces fruits du démon communs qu’étaient les Zoans, même si elle possédait l’un des rares mythiques qui existaient sur les mers. En tirant dans la jambe d’un des singes, je réussis à lui faire perdre l’équilibre. Ils étaient encore six à tenter de nous faire face, mais la défaite de quatre de leurs compagnons les rendait moins sûrs d’eux. Souriant, je lançai d’une voix claire :

« - Il ne faut pas se frotter à plus fort que soit ! »

Katia acquiesça en me souriant de toutes ses dents avant de regarder dans la direction de Cid, mon maître d’arme, qui revenait, essoufflé. Bien sûr, rien n’était une surprise concernant l’arrivée de mes compagnons : Mon Haki de l’Observation était suffisamment développé pour que je puisse reconnaître et situer leurs voix, si bien que je ne fis pas de remarque au tireur d’élite quand celui-ci arriva en s’excusant d’avoir laissé s’échapper ma sœur.

« - On est quatre, ils sont six, constatai-je en passant vivement mon index à l’horizontal sous mon nez. Laissez m’en trois ! »

Je me dirigeai vers le petit groupe tandis que Cid passait une main dans son dos pour sortir son sniper et que Katia s’élançait vers son adversaire. Il ne restait qu’un ennemi pour Crap’, un macaque proche du gorille qui risquait de lui donner du fil à retordre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Ven 8 Aoû - 18:01
















Plus le singe monte haut..





Je regardais ma main et faisais bouger mes doigts dans tout les sens pour voir si je n'avais rien de casser,je n'étais pas blessé et heureusement car sinon j'aurais eu quelques soucis pour mes futurs combats !
Je lançai ensuite un coup d'oeil à Erwin,il s'en sortait très bien et venait même d'assommer une bête devant mes yeux. C'était très impressionnant à regarder et à la fois très surprenant, car il était en ce moment même en train d'écouter de la musique,rien qu'en le voyant se battre,on pouvait deviner qu'il était un grand combattant et pas un civil lambda.
Je regardais de nouveau en face de moi et à ma surprise,il y avait un grand nombre de ces bestioles qui étaient en train de se rapprocher de moi à vive allure et seul,je n'aurais pas fait long feu quand soudainement,je vis une des créatures sortir du groupe pour aller valser dans les airs et lorsque je baissai la tête,j'apercevais un félin aux crocs acérés.
Je me plaça donc en position de combat,c'est-à-dire poings en avant et corps sur le côté dans le but de les recevoir ainsi que le félin puis à ce moment Erwin m'adressa la parole et me disais que le félin..C'était sa soeur et quelle aurait mangée le fruit du démon du chat,

« Une alliée en plus ? C'est cool ! »
Lui répondis-je en souriant de toutes mes dents blanches et pointues.

J'entendis par la suite un coup de feu,c'était Edwin qui venait de tirer dans la jambe d'un de ces babouins,il lança par la suite "- Il ne faut pas se frotter à plus fort que soit !".

« Parle pour toi,l'ami ! Je ne suis pas encore passé à l'attaque. »
Lui répondis-je de nouveau.

"On est quatre, ils sont six." Constatait Erwin mais je ne savais pas qu'il y avait eu un nouvel arrivant,je tourna donc la tête et remarqua un grand homme étant armé d'un fusil,j'en avais donc déduit qu'il était canonnier.
"Laissez m'en trois" s'exclamait Erwin,sa soeur en prenait un,le canonnier en faisait de même et donc moi je prenais le dernier,Celui que j'avais pris était beaucoup plus imposants que les autres mais sûrement beaucoup moins intelligents,il avait les yeux de couleurs rouges sang et avait le cuir noir.
Je venais de ramasser une pierre puis la balançais sur ma cible que j'ai nommée .. "King Kong" La bête mécontente de se prendre une pierre tournai la tête vers moi se redressa sur ses deux pattes arrière et se frappa au niveau des pectoraux pour tenter de m'intimider mais aucun franc succès. King Kong se rapprochait de moi en courant à quatre pattes puis lorsqu'il se tenait près de moi,éleva le poing derrière lui puis le lança vers moi.
Il avait raté sa première attaque et étant mécontent de cela,il frappa le sol sans arrêt dans l'espoir de me toucher mais étant assez habile,j'arrivais à esquiver toutes ses attaques.
Mais à un moment,il fallait que je passe à l'action..
Je pris appuie sur le sol pour m'élancer dans les airs,j'esquivais tout les attaques du monstre jusqu'à arriver au niveau de sa tête et à ce moment là.

« Karate des Hommes-Poissons : Claque Faciale ! »
J'arrivais avec une grande vitesse auprès de sa tête et lui lança mon attaque,je plaçais toutes mes forces dans ce coup et, élança la paume de ma main dans l'oeil droit de la créature puis me tenant sur son nez,je sautai pour redescendre au niveau du sol. La créature avait arrêtez ses attaques pour basculer en arrière,était il K.Ô ? King Kong se releva avec un oeil rempli de sang,je l'avais rendu aveugle d'un oeil et le gorille d'une colère noire en prenant appui sur le sol tout comme moi s'élança dans le ciel.

« Hey,Erwin "Plus le singe monte haut,plus il te montre son cul.." »
Lui dis-je en rigolant.

Que prépare King Kong ? Tente t'il de fuir ou bien est t'il en train de préparer une attaque ?..










Dernière édition par Crapule le Dim 10 Aoû - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2925
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Dim 10 Aoû - 12:45

Mais que se passe-t-il à Shabondy ?


Mes trois adversaires étaient sur un toit. Ils s’étaient contentés depuis le début des hostilités de lancer des tuiles sur nous de sorte à nous harasser et à nous faire perdre nos moyens, en vain. Notre coordination était supérieure à la leur, et chacune des tuiles qu’ils ne lançaient pas par hasard se frottaient à mon terrible Haki de l’Observation que Cid et Blanche m’avaient permis de développer rapidement. En me dirigeant vers mon adversaire, je vis du coin de l’œil mon maître d’arme assener un coup unique à son ennemi, lui faisant mordre la poussière grâce à son Haki de l’Armement. Quant à la voix de ma sœur, elle m’indiquait très clairement qu’elle se battait avec acharnement. C’était quelque chose qui, en tant que grand-frère, m’horripilait. Je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose. Cependant, d’un autre côté, j’étais fier d’elle. De son côté, tout en continuant à créer, elle avait su trouver le temps de s’entraîner un peu pour mettre à profit ses capacités de Zoan. Du haut de ses dix ans, elle n’était plus sans défense.

Les créatures devant moi ne se firent pas prier. Tandis que l’un d’entre elles partit, les deux autres s’armèrent de tuiles, me montrant qu’elles en avaient dans l’estomac. Je souris, c’était l’occasion de montrer que mon entrainement n’avait pas que peu payé. J’estimai la distance qui nous séparait à dix-sept mètres, ma vision était très précise sur cette distance. Je pris mon automatique et tirai deux balles, visant chacune une brique. Je réussis à les toucher, les faisant éclater dans les mains des macaques qui avaient commencé à les serrer. Une main en sang chacun, ils commencèrent à hurler, s’élançant vers moi. Souriant, je laissai le flot de musique continuer à envahir mon corps, et m’élançai violement vers mes adversaires. Le premier choc fut celui de mon épaule droite contre le plus proche des singes, celui-ci laissant échapper un bruit sourd avant de s’effondrer sur le sol.

Souriant, je lui attrapai le bras et tentai de l’envoyer par-dessus mon épaule, comme l’avait fait ma sœur plus tôt. Il fallait croire que je n’étais pas fait pour ça. Mon adversaire ne passa par-dessus l’épaule, mon mouvement n’était ni assez fluide, ni assez précis. Malgré tout, la force que je mis dans le mouvement permit à celui-ci de ne pas être vain : la créature voltigea sur le côté pour aller percuter son camarade et l’emporta ainsi au pied du bâtiment sur lequel nous nous trouvions. Leurs voix étaient encore éveillées, ils étaient vivants.

En regardant vers le port le plus proche, mon regard croisa le corps de l’un des singes qui s’échappait. Mon attention fut cependant captée par l’adversaire de Crap’ qui s’était élancé dans les airs. Celui-ci me fit sourire en sortant la remarque la plus appropriée à la situation. Katia, elle, baillait sur le corps évanoui de son opposant. Elle croisait les jambes tout en évitant de montrer sa robe déchiquetée par endroits. J’en oubliais presque à quel point il était malaisé pour une fille de se battre dans ce genre d’accoutrement, et pourtant elle l’avait fait.

« - Tu sais comment les singes sont arrivés là ? Me lança Cid en regardant à son tour vers le port, intrigué. »

Je secouai la tête de droite à gauche tout en m’asseyant tranquillement sur le bord du toit. La marine n’allait pas tardé à intervenir, j’en étais presque sûr. Regardant en direction des Grooves dont pourraient venir les membres du corps armé du gouvernement mondial, je fis attention aux voix autour de moi. Crap’ avait encore son combat à finir. Alors Katia bougea vivement, sautant pour venir à mes côtés sur le toit. Elle s’assit à mes côtés en reprenant forme humaine et réajusta sa robe tout en s’exclamant :

« - Si la marine arrive, il va falloir la mettre au courant de ce qu’il se passe et les laisser faire ! Jouer les justiciers c’est bien beau, mais on n’est pas là pour ça ! »

Elle me sourit tandis que je rangeai mon holster. Cid s’était dirigé vers notre jeune compagnon d’infortune et avait commencé à lui dire d’une voix amusée :

« - Un singe c’est sacrément fort, tu peux laisser ça aux grandes personnes. »

Il essayait d’être gentil mais… Il n’avait pas choisi les bons mots. En riant, il laissa cependant le combat se faire. Il n’interviendrait que dans deux cas : si le combat tournait au drame ou si le jeune homme-poisson le lui demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Lun 11 Aoû - 15:58
















On fait quoi maintenant ?







Le gorille venait de s'envoler ce qui me laissa un peu de répit et pendant ce laps de temps,un des amis d'Erwin s'était rapprocher de moi était venu me demander de le laisser combattre à ma place.

« Ne me sous-estime pas l'ami ! »
Lui dit-je tout en regardant la bête qui était en train d'atterrir.
Je me plaça en position de combat face au monstre,il venais d'asséner un grand coup de queue sur le sol dans le but de me faire tombé mais c'était raté car grâce à ma position de combat,j'étais très stable.
Il lança ensuite une nouvelle attaque et pas de chance car il m'avait atteint.
Mon bras gauche étais dans un sale état,je peinais à le faire bouger cela m'avait énervé au plus haut point.

« Salopard ! Tu va me le payer de ta vie ! »
Lui lançais je en fronçant les sourcils d'un air très mécontent.

Je m'élança donc d'un élan de rage,j'arrivais par la suite au niveau de son pieds et à ce moment là.

« Karate des Hommes-Poissons : Cent Tuile Vrai Coup de poing ! »

J'ai balancé mon attaque digne d'un coup de poing de géant,le pied de la créature s'était retourner car je venais de le lui casser et j'en étais fière car cela montrait de quoi était capable un Homme-Poisson.
King-Kong avait les larmes aux yeux d'abord son oeil puis son pied,il se leva à cloche pieds,se rapprocha d'un bâtiments pour l'arracher du sol et me le lancer dessus,j'étais obligé de fuir car un projectile de cette taille ne se laissera pas briser aussi facilement que la cheminée de tout à l'heure,le bâtiment venait d'être détruis en milles débris quand au gorille..

Quoi ?! Il n'est plus là,il a fait tout cela dans le but de fuir..
J'étais donc partis à sa recherche mais par chance une créature de cette taille ne passe pas inaperçu,je voyais des civils déboulés vers moi en hurlant.

« Je t'ai retrouvé l'ami ! »

J'en avais marre de jouer à ce petit jeux,je me hâta donc vers le gorille dans le but de lui asséner le coup de grâce mais il y avait un problème ..
King-Kong qui porte très bien son nom tenait en ses mains une fillette !
Il n'y avait qu'une solutions le tuer le plus rapidement possible,j'arracha un panneau du sol puis le lança derrière le gorille comme il n'était pas très intelligent,il se tourna pour d'ou provenait le bruit mais ce fût une erreur pour lui car il venait de créer une ouverture.
J'en ai donc profiter,j'ai sauter jusqu'à la nuque de King Kong pour lui faire part de mon attaque final.

« Karate des Hommes-Poissons : Slash de Lame de Bras ! »

Je venais de lui briser la nuque en seulement un coup de nageoire,son corps sans vie s'écroulait peu à peu ce qui me laissa le temps de sauver la fillette. Me voilà arrivé en bas la petite fille en bras,je la rendais à ses parents qui me remercièrent puis je retournai voir Erwin et les autres.

« On fait quoi maintenant ? »
dis-je à Erwin d'un air ennuyé.








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2925
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Mar 12 Aoû - 1:07

L'entrepôt.


Crap’ avait réussi à affronter son adversaire tandis que Cid s’était écarté et que Katia et moi avions commencé à observer l’horizon sans vraiment nous inquiéter de ce qui se passait en bas. Ma jeune sœur contemplait la mer tout en chantonnant, sa voix fluette et douce résonnant tandis qu’elle récitait une comptine qui parlait d’oiseaux. Je lui souris tout en l’attirant contre moi, la prenant dans mes bras pour lui montrer mon affection. Elle était adorable, et surtout, elle était ma famille. S’il y avait bien quelque chose que je considérais comme important, c’était ma famille : Katia et Hope en faisaient partis, et peut-être qu’un jour, si je retrouvais ma mère, je pourrai l’y inclure. Repensant à celle-ci, je me demandai si interrompre mes recherches pour une chose aussi futile que la recherche d’une prime serait intéressant. Haussant les épaules, je rompis l’étreinte que j’avais commencé et me levai, debout sur le toit, tout en regardant Crap’ qui venait de vaincre définitivement son ennemi, observé par Cid.

« - Que se passerait-il si ces singes avaient été amenés par des humains ? Me dit ma sœur sans réellement attendre de réponse de ma part. »

Je n’y avais pas pensé. Après tout, pourquoi des humains auraient-ils apporté ces éléments perturbateurs sur l’archipel ? Normalement, ce n’était pas quelque chose qui se faisait ici. Ainsi, quand l’homme-poisson revint vers moi en me demandant ce qu’on faisait par la suite, je regardai ma sœur d’un air interrogatif. Soupirant, elle se laissa tomber du toit dans sa forme hybride et reprit sa forme humaine après l’atterrissage. Le changement était toujours aussi perturbant.

Je me téléportai à ses côtés tout en regardant Crap’, ne sachant toujours pas quoi répondre à sa question. Alors Cid arriva à mes côtés en me tapotant l’épaule comme pour me dire que les choses allaient devenir compliquées.

« - On peut laisser la marine faire son travail, commençai-je d’une voix hésitante. Mais… Cela ne me satisferait pas. On devrait aller chercher la raison de leur arrivée sur le Groove, si ça t’intéresse. »

C’était autant l’étrangeté de cette histoire que le fait qu’elle coïncide à mon arrivée sur Shabondy qui me rendait paranoïaque. Katia acquiesça d’un simple signe de la tête tandis que Cid se contenta de commencer à se diriger d’un pas soutenu vers le port. On n’avait pas de temps à perdre, il fallait qu’on retrouve le singe et l’origine de son déchainement. En avançant entre les entrepôts vides suite à l’affolement général, je me rendis compte avec étonnement qu’aucun voleur n’était présent dans ces lieux. Je fronçai les sourcils, me dirigeant d’un pas lent vers le seul endroit où une voix résonnait. Son emprunte… C’était celle du singe qui s’était enfui. Mon Haki de l’Observation ne me trompait pas, j’en étais certain.

« - Crap’, s’il-te-plaît, va pas l’autre côté. On essaye d’encercler un macaque qui s'est enfui, il est dans cet entrepôt. Cid, tu vas avec lui. Katia et moi, on passe par l’entrée principale. »

Le tireur acquiesça en tapotant cette fois-ci l’épaule de Crapule en souriant, lui faisant un clin d’œil. Il se dirigea derrière le bâtiment, et je sentis la voix du macaque se diriger vers l’endroit où Cid se trouvait.

Ouvrant la porte de l’entrepôt en grand, je vis qu’à l’intérieur de celui-ci, il n’y avait pas une seule trace de vie. Le macaque venait de défoncer la porte de derrière où auraient dû se trouver le garçon-poisson et mon maître d’arme. Alors que j’allai courir dans leur direction, Katia me tira la main pour me montrer un sigle étrange au sol. Touchant celui-ci en posant un genou à terre, je commençai peu à peu à me dire que le hasard n’avait rien à voir dans l’éveil de ces singes.
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2925
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]   Mer 1 Oct - 18:03

L'entrepôt [2 - Fin].


Un coup de feu retentit à l’autre bout du hangar. Des bruits de combats, je ne m’en inquiétai pas. Mon regard était figé sur ce que je venais de voir, un sigle des plus intrigants et pourtant non méconnu de ma personne : Celui d’une organisation qui faisait des expériences scientifiques illégales sur les civils, ou sur des personnes de catégories sociales diverses. Genèse. Je n’avais aucune envie d’en entendre à nouveau parler malgré les problèmes que ce groupe dont Pharma’Coop n’était qu’une branche nous causait constamment. Encore une de leurs expériences ? Il s’agissait peut-être de la raison pour laquelle leur entrepôt était si vide. Ils s’étaient enfuis en me voyant arrivé… Mais j’étais certain qu’ils voulaient que je voie leur présence en ces lieux, qu’elle m’obsède et que cette obsession me perde. Déglutissant, je serai Katia contre moi. Je n’avais aucune confiance en ces lieux et je ne devais pas. Ils pouvaient y avoir caché n’importe quoi : Un poison, une bombe. Peut-être étions-nous déjà en train de mourir. Je blêmis, me déplaçant vers l’extérieur tandis que ma petite-sœur me faisait signe que tout allait bien. Je m’efforçai de ne pas la croire, sa vie était entre mes mains, et… Les coups de feu avaient cessé. Mon cœur s’accéléra tandis que mon esprit se concentra sur Cid. Il était vivant. Le singe, en revanche, avait sûrement péri sous ses assauts.

Et ce gamin… Je n’essayai pas de le retrouver, mes battements de cœur se calmèrent et je m’assis tranquillement sur une caisse tandis que le mercenaire revenait vers moi, son fusil sur l’épaule. Il jeta un coup d’œil à l’intérieur du bâtiment, et nous en oubliâmes tous complètement Crap’.

« - Que fait-on maintenant ? On prévient la marine ? Demanda Cid en fronçant les sourcils.
- Inutile, ils ne pourront pas faire de lien avec Genèse, répondit froidement Katia, contenant ses émotions. Il vaut mieux que nous nous éclipsions le plus rapidement possible. On a vaincu la menace, on en a déjà assez fait.
- Des héros sans visage, lançai-je, dédramatisant la situation sans réellement le vouloir. »

La jeune zoan sourit et s’étira, se dirigeant vers le hangar dont elle analysa les matériaux. Elle lança sur un ton enfantin, comme pour me lancer un défi :

« - Nous par contre, on pourrait en tirer quelque chose. Tu veux pas le téléporter sur Micqueot pour moi, grand-frère ? »

Je la regardai, étonné, mais ne protestai pas. En soit, nous n’allions rien gagner à le retirer d’ici si ce n’était attirer l’attention des autorités locales. Je lui proposai plutôt de la laisser travailler ici en compagnon de Hope ou Mike, et elle haussa les épaules, me conseillant en revanche de déplacer le corps de l’animal pour éviter que nous mettions cet entrepôt sous le feu des projecteurs. J’acquiesçai et me contentai de mettre notre ennemi au milieu de ses compatriotes. S’ils n’y faisaient pas très attention, ils ne verraient pas que le sol n’était pas tâché de sang à l’endroit où je l’avais déposé. Katia se dirigea alors vers son nouveau terrain de jeu, tandis que nous continuâmes à faire ce pourquoi nous étions venus : rechercher Kotaro.
Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - A Shabondy, même les singes sont hargneux [Pv : Crapule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-