Partagez | 
 

 Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Dim 3 Aoû - 20:00

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai







« Vous avez-vu ça ? Nakata Fenice est à la une des journaux ! Apparemment, il a intégré les rangs du Gouvernement en devenant Corsaire. »


« Qui est-ce… ? »


« Nakata.. L’un de mes compagnons, du moins le seul survivant. Il a vraiment réussi à atteindre une réputation assez importante pour y figurer ? »


« Corsaire ?! Ce nabot ? Kss.. Moi qui pensais qu’il finirait par mourir avant de pouvoir accomplir quelque chose… »

Tous assis sur des rondins de bois près de l’océan à s’occuper de diverses façons, nous commencions à discuter au sujet de l’évolution de Nakata, de l’augmentation conséquente de sa prime mais aussi et surtout de son choix d’alliance avec le Gouvernement. Je n’arrivais d’ailleurs pas à le comprendre, lui qui haïssait cette Justice dont la Marine se vantait. Seule Kallen restait debout, appuyée contre l’arbre le plus proche, un livre à la main. Elle faisait mine de prendre part à la conversation du mieux qu’elle le pouvait même si ce n’était pas vraiment son truc. Et puis, cet homme, elle ne le connaissait pas personnellement. Son nom ne lui était pas inconnu, bien évidemment, mais plus précisément : elle ne s’y était jamais intéressée. En fait, j’étais le seul à vraiment chercher à comprendre la raison de ce changement brutal. Avait-il un certain plan en tête qui nécessitait de s’allier au Gouvernement pour pouvoir agir incognito ? Connaissant bien Nakata, il s’agissait selon moi de la seule option possible. En tout cas, en m’approchant d’Iron pour lire l’article, j’appris la position approximative du Phénix et de son équipage. Il se trouvait sur la voie 7 de Grand Line, en direction de Time End, la dernière île avant Shabondy.

D’ici, il n’était pas très difficile de s’y rendre, ni très long d’ailleurs. C’était peut-être le moment pour les retrouvailles, en arrivant là-bas en héros. Je prévoyais cette éventualité. Mais si cela devait arriver, mes compagnons se verraient obligés de rester ici, espérant peut-être un éventuel retour de ma part. Je craignais le fait de leur annoncer une nouvelle de la sorte, par peur de les blesser. Cela faisait déjà un moment que nous vivions tous les quatre et les obliger à continuer leur vie de fugitif seuls.. Ça me faisait mal au cœur. Toutefois, ma place était aux côtés de mon meilleur ami et ses autres camarades. Je prévoyais donc un départ d’ici quelques jours, histoire de lui laisser le temps d’atteindre Time End. C’était sans doute la meilleure idée. Levant doucement les yeux pour regarder Iron et Kallen, je laissai un tendre sourire se glisser entre mes joues. J’étais réellement heureux d’avoir fait leur connaissance et d’avoir appris à les connaître.

« Tu comptes faire quoi, Fran ? Le Féliciter ? »

« Mieux que ça… »

« Ouais, il va lui lécher les bottes comme un bon chien chien ! »


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mar 5 Aoû - 18:46



-Lieutenant Karasu, lieutenant Crow, je vous remercie de votre hospitalité. Mes subordonnez avaient bien besoin d'une petite escale avant de rejoindre Marineford, et je dois vous admettre que votre offre a été la bienvenue.
-Ne nous remerciez pas, vice-amiral ! C'est normal de vous apporter notre aide si nous en sommes capable !

Un rire clair et amusé sortit de la gorge du jeune haut-gradé, célèbre dans la marine pour être un véritable talent. Mais en plus de ses capacités effroyables, qu'il semblait cultiver depuis l'enfance, notre jeune homme avait tout pour plaire à ses supérieurs : il était courageux, vif d'esprit, responsable... Et surtout persévérant. C'était d'ailleurs de là qu'il tirait son surnom... Nagate finit par remercier les deux bas-gradés qui lui faisaient face d'un bref signe de tête avant de prendre la marche en direction du groove auquel était placé leur navire, ainsi qu'une partie de l'équipage qui y était resté pour le sauvegarder des dangers ambiants, même si, bien évidemment, rares étaient ceux qui osaient en toute connaissance de cause s'en prendre au navire de l'un des plus hauts représentants du Gouvernement Mondial... Le petit cortège avançait rapidement au sein des grooves, profitant un peu de l'air frais que pouvait offrir Shabondy malgré sa condition politique pour le moins mouvementée. Pendant que ses collègues avaient prit le temps de se refaire une petite santé après des jours passés au milieu d'une mer capricieuse mais, fort heureusement, miséricordieuse, le blondinet, quant à lui, avait fait une petite chasse aux primés. Au final ? Il avait attrapé Lenk Foldingue, un pirate primé à 34 millions de berrys, ainsi que Barrick le Canon, hors-la-loi primé à 45 millions de berrys, qui tirait son nom de l'arme à feu qu'il s'était greffé à la place de l'avant-bras. Il avait pris par la suite la décision de laisser les deux primés ici, sur Shabondy, songeant tout simplement que faire un détour par Impel Down risquait de retarder encore plus leur arrivée sollicitée à Marineford. Chairoka était patiente, mais elle était également suffisamment stricte pour être considérée comme l'actuelle amirale-en-chef, après tout... De ce fait, le Turoi, qui l'avait déjà prévenu des quelques désagréments qui s'étaient dressés sur leur chemin, ne comptait pas la faire patienter outre-mesure.

Les marines parvinrent rapidement à la mer et décidèrent tout simplement de la longer progressivement pour arriver aussi rapidement que possible à leur embarcation, dont l'ancre était jetée à quelques minutes de marche encore. Néanmoins, tout cela ne fut pas calme, comme convenu : le groupe de gouvernementaux marcha suffisamment pour croiser trois types aux allures intrigantes. Si Nagate ne sembla pas interloqué par de telles présences, continuant de marcher d'un air déterminé et avec un léger sourire sur les lèvres, l'esprit probablement ailleurs, l'un de ses compères, armé d'un fusil, tressailli légèrement avant de chuchoter quelques paroles à l'un de ses voisins :

-Ce type-là, il me dit quelque chose...
-Lequel ? Le gros rouge ?
-Nan... Le gars en costard avec les cheveux verts.
-Ah... Maintenant que tu le dis...

Les marines continuèrent de marcher en silence, le regard pointé vers le trio sans vraiment savoir de qui il s'agissait. Dans ces conditions, ils n'avaient pas le droit de se ruer dans la direction de ces types, puisqu'ils n'avaient aucune preuve de leur culpabilité...

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mer 6 Aoû - 12:21

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






« Tu veux bien arrêter de dire des bêtises Terumi ? »

« Quoi ? C'est la vérité. Tu l'as toujours admiré et pris comme modèle ce type ! »
« Et alors ? Tu n'en a pas toi ? »

« Si, j'en ai bien un.. MOI ! »

« Tu es ridicule.. »

La discussion n'avait déjà plus vraiment de sens. Nous avions tous deux l'habitude de nous chamailler et nos compagnons n'y faisaient plus vraiment attention. A vrai dire, ce genre de débat à sens unique avait le don de faire rire notre Cyborg qui préférait toujours paraître heureux. C'était sa petite particularité, ce qui faisait de lui quelqu'un de spécial en quelque sorte. Même dans les moments les plus difficiles, il restait le seul à être capable de sourire, de dédramatiser. Une qualité plus qu'appréciable, bien qu'elle ne faisait que cacher ses sentiments ainsi que ses émotions. En tout cas, pour le moment, il pouvait encore rire à ne plus y voir clair. Ou du moins jusqu'à ce que nous puissions nous apercevoir de la présence d'un groupe de soldats de la Marine, dirigés par un homme à l'allure différente. Un haut gradé à en juger par sa tenue. En voyant cela, le cyborg n'eut d'autre choix que de reprendre son souffle et paraître le plus calme possible. Il connaissait l'identité de cette personne et apparemment, il ne fallait pas le sous-estimer.

« On a un soucis.. Regarde là-bas.. C’est le Vice-Amiral Turoi Nagate. On fait quoi ? »

« Laisse-moi le contrôle. Tes hésitations vont nous faire tuer sinon. »

« Très bien.. »

Tout cela se faisait le plus calmement possible, afin de ne pas alerter les soldats qui ne cessaient de nous fixer. Il ne fallait pas attirer leur attention, pas à ce moment précis. Puis, d’un simple signe de la tête, Kallen comprit ce qu’il lui restait à faire. Elle avait beau baisser la tête pour lire, elle n’en restait pas moins attentive sur ce qu’il se passait autour. Alors, lâchant son livre, elle empoigna rapidement la faux posée contre l’arbre à ses côtés, balançant une onde de choc se déplaçant à toute vitesse vers le groupe de marines. A ce même moment, Iron se releva et laissa apparaître les paumes de ses mains par lesquelles sortirent deux jets de flammes visant l’arrière et l’avant du groupe. Quant à moi, eh bien.. Je me positionnai entre les deux, sabres en mains, légèrement penché en avant, queue apparente et relevée.





Techniques utilisées :

Spoiler:
 


Dernière édition par M.Black Fran le Dim 10 Aoû - 11:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Ven 8 Aoû - 10:34



Lorsque le trio passa soudainement à l'attaque, se mettant rapidement en formation, les marines ne furent guère surpris. Du moins, surpris n'était pas le terme : désarçonné était bien plus correct. En effet, le regard de plusieurs soldats était directement rivé sur le trio, tant et bien que les voir passer à l'attaque leur avait permis de prévoir l'offensive et de l'esquiver dans le meilleur des cas. Dans un premier temps, la lame projetée par la demoiselle fondit directement vers le centre du groupe, mais le vice-amiral se plaça stoïquement sur le trajet de celle-ci avec une vitesse insoupçonnée. Il n'usurpait pas son grade, c'était une certitude. Sans prendre un instant pour souffler, Nagate plaça une main devant lui, sur la trajectoire de l'offensive, et murmura un mot, solitaire, que personne ne sembla en mesure de percevoir. Ce qui fut visible, en revanche, c'était que la lame d'air qui vint percuter la main vola tout bonnement en éclat, comme si on avait tenté de l'envoyer sur quelques chose qui était bien trop solide pour lui permettre de continuer sa route. En réalité, ce qui s'était passé était tout autre : le gradé n'avait utilisé que son tekai qui, à lui seul, n'aurait probablement pas suffi à obtenir ce résultat. Non, ce qui avait fait son avantage sur cette offensive, c'était tout simplement son expérience et son habileté. En réalité, il aurait probablement pu s'en sortir sans tekai, juste avec le gant légèrement renforcé qu'il portait sur ses deux mains. Mais cela aurait été risqué : il aurait tout aussi bien pu se blesser à la main, et étant donné que son style de combat reposait plutôt sur l'utilisation optimale de ses membres, ça n'était pas raisonnable. Cependant, le blondinet ne parvint pas à empêcher l'autre mec de balancer d'ardentes flammes en direction de ses collègues. Ainsi, l'homme se contenta de hurler à l'intention des soldats qui étaient directement menacés par ce torrent rugissant :

-Si vous ne pouvez pas éviter, couchez vous !

De cette manière, les pertes furent grandement minimisées : les quelques marines suffisamment vifs pour se plaquer au sol immédiatement furent épargnés en grande partie par les flammes, même si certains souffraient d'ores et déjà de brûlures. Pour finir, le type aux cheveux verts se plaça là, aux côtés de ses compères, prêt à combattre, laissant un Turoi impassible au premier abord mais dont les réflexions mentales étaient des plus intenses. Ce type, il le connaissait, il en était certain... Ou, tout du moins, il l'avait déjà vu. Mais où ? Un avis de recherche ? Très probable. La réponse devrait en tout cas tarder : il était temps de passer à la réplique de la part de la justice.

-Fusiliers, à genoux ! Feu !

Les soldats concernés ne se firent pas prier, et une littérale pluie d'acier déferla sur le trio, menaçant de les trouer de toutes parts s'ils ne se mouvaient pas rapidement. Dans le même temps, un sergent-chef se détacha du reste du groupe et s'approcha du vice-amiral avec un air sérieux sur le visage, prenant immédiatement la parole comme s'il ne voulait pas perdre la moindre seconde :

-Vice-amiral Turoi ! Je me souviens de l'identité du criminel au milieu ! Il s'agit de M. Black Fran !
-Fran ?
-Oui ! C'est un forban que nous pensions disparu, et qui se trouvait effectivement sur Shabondy aux dernières nouvelles ! Il était considéré, il y a deux ans, comme l'un des pirates prometteurs de la nouvelle ère ! Il a vogué au sein de l'équipage Raiu no Kaizoku !
-Raiu no Kaizoku ?! Vous voulez dire... L'équipage de Raphaël ?
-Oui ! Parmi les membres d'équipage, il y avait quelques pointures, comme Hate Vegafunk ou Element D. Emishi ! Ils étaient tous censés mourir durant l'attaque de la marine sur leur navire en pleine mer ! A l'heure actuelle, le seul rescapé dont nous avions la certitude qu'il avait survécu à cette offensive est Fenice Nakata, le nouveau Schichibukai, anciennement primé à 180 millions de berrys !
-Vous déconnez ?!

Nagate se tourna immédiatement en direction dudit Fran, surpris dans un premier temps. La stupéfaction pouvait se lire sur son visage, et il ne s'attendait à coup sûr pas à affronter une telle chimère de l'antan pendant son passage sur l'Archipel Shabondy... Mais, progressivement, ce fut une nouvelle émotion qui vint prendre place sur son visage : un éclat de défi et de joie, comme si la perspective de combattre un type qui avait possiblement le niveau d'un Schichibukai le réjouissait. C'était le moment où jamais de faire ses preuves, et de montrer à tout le monde qu'il ne comptait pas arrêter sa carrière à sa condition de vice-amiral... Le blondinet attrapa fermement sa lance et se mit en position, la pointant tout simplement en direction du trio avant de prendre la parole :

-Très bien ! Je vais lui botter le cul !
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Dim 10 Aoû - 11:38

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Mes deux compagnons venaient tout juste d’envoyer leur attaque en direction du groupe de soldats. Celles-ci n’avaient pas réellement un but précis, ni même stratégique, il s’agissait seulement d’une mise en bouche. Tuer n’était pas vraiment mon fort, c’était une des choses parmi celles que je détestais le plus. Toutefois, lorsque je laissais la place à Terumi, il n’y avait plus de place pour les sentiments, pour la pitié. Lui n’était en rien effrayé par la mort d’autrui. Un ange noir, apportant guerre et destruction, tout mon contraire. En effet, en temps normal, je n’aurais jamais ordonné à Tager de les faire flamber, oh non.. Mais quoi qu’il en soit, en faisant cela, je m’étais rendu compte d’une chose qui, à mon sens, ne pouvait être possible. Le Vice-Amiral avait laissé plusieurs de ses hommes se faire dévorer par les flammes. Est-ce qu’un homme comme lui aurait fait la même chose s’il pouvait prévoir les actions grâce au Haki de l’Observation ? Selon moi, non. Toutefois, il fallait s’attendre au pire et ne pas tirer de conclusions hâtives. Quant à l’onde de choc envoyée par Kallen, elle avait finalement été arrêtée par Turoi, sans surprise.

C’est alors que, sous les ordres de leur capitaine, les fusiliers se mirent à genoux, pointant le canon de leur arme en notre direction. Les balles en acier arrivèrent à toute vitesse, jusqu’à ce que Kallen ne se place en avant, faisant tournoyer sa faux de façon à les arrêter voire même à en renvoyer quelques-unes. Pendant cette action, j’étais capable d’entendre la conversation que le Vice-Amiral tenait avec l’un de ses hommes. Apparemment, ceux-ci venaient de me reconnaître, évoquant notre ancien équipage : Raiu no Kaizoku. Tant de souvenirs qui remontaient à la surface.. Malheureusement, j’étais loin d’être le plus dangereux du lot.

« Ça y est, ils savent qui on est. Ce n’était pas trop tôt. »
« Fais tout de même attention. Il reste quand même Vice-Amiral, ce n’est pas rien.. »

« C’est bon ! Quand vas-tu me faire confiance ? Ma vie dépend de la tienne, donc je sais ce que je dois faire ! »

A ce moment-là, je sortis une pilule de ma poche, l’envoyant à Tager afin qu’il puisse l’avaler. Comme je le disais, nous nous devions de rester prudents quant à la déduction concernant le Haki. Il était donc préférable de prendre des précautions. Attrapant donc le cachet, Tager le fit parvenir à sa bouche, attendant quelques secondes avant d’insérer plusieurs flacons à l’intérieur de son buste. Pendant ce temps, et avant que celui-ci ne commence à le faire, je m’empressai de faire tournoyer mes sabres en les approchant l’un de l’autre, créant rapidement une brume épaisse plongeant toute la zone dans un voile blanc.

« Je les sens ! »

Kallen frappa brutalement sa faux dans le vent, laissant une dangereuse lame d’air se propager jusqu’au groupe. Celle-ci, de par son tournoiement en spirale, pouvait atteindre une trajectoire inattendue pour les opposants. La suivant de près dans son offensive, je fis de même, tranchant l’air à plusieurs reprises face à moi, envoyant des dizaines de lames d’air prêtes à s’embraser au contact des cibles.





Techniques utilisées :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Dim 10 Aoû - 22:43



Et bien, les deux inconnus au côté du criminel ne semblaient pas sortir de nul part non plus : pour commencer, il fallait bien évidemment souligner la dangerosité du gros type rougeâtre, qui n'avait aucunement hésité pour noyer les troupes de la marine sous d'ardentes flammes. Bien sûr, grâce à l'avertissement de Nagate, un certain nombre de ses subordonnés avaient pu s'en sortir sans grand mal, mais quelques uns étaient en piteux état, et nécessitaient très certainement des soins aussi rapidement que possible. La gamine, quant à elle, avait déjà démontré de bonnes capacités en balançant la lame d'air, même si ce projectile n'avait pas été un soucis pour le blondinet, et avait continué sur cette voie en usant d'une technique étrange qui lui permit d'arrêter les balles des fusils des soldats du Gouvernement Mondial d'un simple tournoiement de sa faux. Ce trio était donc assez hors du commun et, à vrai dire, le haut-gradé hésitait d'ores et déjà à donner l'ordre à ses compères de rebrousser chemin. Ici, à part le sergent-chef, personne ne lui serait manifestement d'une grande aide... Néanmoins, il devait considérer leur volonté et leur envie d'en découdre. Les renvoyer ici et maintenant n'aurais pas vraiment eu d'impact positif sur eux, au contraire, même. Ils s'étaient entraînés pendant longtemps pour pouvoir tenir le choc... Définitivement, c'était à lui, au vice-amiral, de couvrir leurs arrières en leur permettant de combattre contre ces trois hors-la-loi. Restait à savoir s'il en était capable, ou si cela était trop complexe pour être réalisable... Avant qu'il n'ait le temps de partir à l'assaut pour en découdre avec ses assaillants, le Turoi remarqua que Fran avait usé d'un stratagème étrange, créant immédiatement un écran dense de brouillard. Le masque empêchait au combattant de voir à plus de cinq mètres, et il ne devrait sa survie qu'à ses réflexes hors normes, visiblement. Toutefois, il ne devait pas en oublier pour autant les marines qui se trouvaient dans son dos, derrière sa glorieuse cape marquée sous le tout puissant mot de justice.

Mais les conditions climatiques n'étaient pas le problème le plus épineux : une lame d'air en forme d'arc de cercle se dirigeait désormais droit vers le héraut de la justice, qui se plaça en position défensive, prêt à l'arrêter. L'avantage de cette offensive, c'était qu'elle déplaçait suffisamment de courants d'air pour éclaircir légèrement la brume. L'inconvénient, c'était que Nagate n'avait aucun moyen de prédire sa destination, en réalité... A cette allure, elle risquait de passer à côté de lui pour aller faucher ses subordonnés, derrière lui, sans qu'il ne puisse rien faire pour empêcher un tel massacre. Avec fermeté et droiture, le persévérant se redressa, hurlant à qui voulait l'entendre avec une conviction sans pareille :

-Ça ne suffira pas !


Sa lance percuta d'une violence glorieuse la lame d'air, la coupant net dans sa trajectoire hasardeuse et l'éclatant sur le coup, sans plus de cérémonie. Un sourire satisfait apparut sur le visage du blondinet... Qui vint bientôt se ternir d'un voile de surprise. D'autres lames d'air, en grand nombre, venaient de dissiper la brume tout autour de lui en se dirigeant droit vers les soldats de la marine, dans la plupart se contentèrent de se faire percuter par les projectiles sans pouvoir se protéger de quelque manière que ce soit. Si la plupart grommelaient au sol, une plaie béante sur le torse ou l'abdomen, quelques uns tenaient leurs membres meurtris en retenant difficilement des cris de douleur. Quelques uns, enfin, avaient par miracle réussi à s'en sortir, et tentaient tant bien que mal de conserver leur calme en voyant leurs camarades, leurs amis et leurs compagnons souffrir ainsi. Devant l'air désarçonné des soldats de la justice, le Turoi su que c'était à lui de passer à l'action, pour faire remonter leur moral en flèche. C'était dans cette optique qu'il prit la parole d'une voix éclatante et sérieux :

-Ne baissez pas les armes ! Vous êtes des soldats de la glorieuse et toute-puissante marine ! Vous vous battez pour les justes et les faibles, les opprimés et les pauvres ! Vous êtes les garants de la sécurité de ce monde ! Vous n'avez pas le droit de baisser les bras !

La plupart des soldats semblèrent être galvanisés par de telles paroles, commençant à fixer le persévérant qui leur tournait le dos, se dressant héroïquement face à ces trois adversaires, sans trembler ni hésiter. Quelques uns séchèrent leurs larmes, d'autres serrèrent leurs poings, mais une bonne partie d'entre eux récupérèrent leurs armes sans tenir compte de leur état physique, au péril parfois de leur propre survie.

-Alors si nous devons mourir ici, faisons le de sorte que nos proches seront fiers de nous ! Faisons le de sorte que le vice et les maux soient éradiqués de ce monde ! Mourrons la tête haute, et surtout... MOURRONS EN COMBATTANT !

Les derniers mots avaient littéralement été hurlés, et signifiaient bien plus qu'un éclat de voix : c'était là le début d'une riposte furieuse de la part de la justice. Si la plupart des fusiliers choisirent de viser Fran et Kallen pour tenter de les descendre grâce à leurs armes à feu, l'offensive de Nagate fut autrement plus violente. En effet, ce fut la lance pointée droit en direction de Tager, dans une position clairement menaçante, que le vice-amiral se propulsa d'un soru d'une vitesse extrême et inimaginable, qui faisait sa renommée à bien des égards. Selon plusieurs sources, même John Pacifique n'était pas capable d'outrepasser une telle vitesse, alors pour un cyborg inconnu, c'était peine perdue... De même, la lance du célèbre soldat était capable de traverser le fer sans aucun soucis, à cette allure : aucun bouclier ne semblait en mesure d'arrêter sa folle course vers la justice...
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Lun 11 Aoû - 11:43

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Les lames d’air tournoyantes créées par Kallen furent détruites avec une facilité déconcertante. C’en était presque navrant de voir à quel point nos offensives ne lui faisaient aucun effet. Heureusement, celles-ci n’étaient pas totalement vaines puisqu’elles parvenaient dans la majorité des cas à toucher plusieurs soldats du groupe. Ce furent d’ailleurs mes propres lames d’air qui permirent d’en toucher cette fois-ci. Certains criaient de douleur, d’autres étaient étalés sur le sol presque morts. En voyant cela, le Vice-Amiral devait probablement se sentir meurtris de ne pas pouvoir protéger ses hommes. Du moins, c’était ce qu’il y avait de plus logique en tenant compte de son grade. Pendant que la brume s’étendait dans la zone, laissant une forte déficience de la vue chez beaucoup d’entre eux, Tager commençait à préparer son moyen de défense. Une action à laquelle nous avions déjà réfléchis ensemble depuis un moment. Compte tenu de son physique et de ses accessoires mécaniques, on ne pouvait rêver mieux pour une chose pareille. Ce fut donc pendant ce temps que le Cyborg chauffa un liquide préalablement inséré dans son buste à l’aide de son Pyro Dial placé au même endroit. De ce fait, cela le faisait changer de phase, passant de l’état liquide à l’état gazeux. Du moins.. Jusqu’à ce que le Vice-Amiral ne décide de passer lui-même à l’action pour une fois.

Après avoir prononcé un discours plein d’espoir servant de remontant pour les quelques soldats restants, il s’était élancé à une vitesse affolante que je n’eus même pas réellement la possibilité d’analyser. Il s’était rendu près de nous en une fraction de seconde, laissant ses hommes derrière lui, recommençant à nous tirer des rafales de balles. Pour le coup, nous n’eûmes pas le temps de voir quoi que ce soit.. Nous étions pris pour cibles et devions nous défendre. C’est dans un flot de larmes que Kallen utilisa une nouvelle fois sa technique pour arrêter les balles en faisant tournoyer sa faux. Moi, en revanche, je m’étais décidé à contre-attaquer pour ne leur laisser aucun répit. Me servant de mes capacités accrues par ma forme hybride, je me déplaçai à toute vitesse dans le petit groupe de justiciers, les tranchant à l’aide de mes deux sabres sur lesquels les Dials étaient activés. Les réactions chaud/froid provoquées par les la combinaison du Heat et du Ice Dial détruisaient leur peau avec violence, brûlant même la chair.

« Désolé… »

Tels furent les mots que Tager se mit à prononcer alors que la lance de son adversaire venait de le transpercer. Il avait tout de même essayé de se protéger au tout dernier moment, en plaçant ses bras devant lui mais ce n’était pas suffisant. Toutefois.. Ca ne s’arrêtait pas là. Malgré le fait que sa défense ait été percée, le Cyborg ne put s’empêcher de sourire une dernière fois alors que son souffle se faisait rare. Les mains suffisamment proches du visage de son adversaire, le gaz produit put s’échapper rapidement par les larges orifices se trouvant au niveau de ses poignets, agissant comme des diffuseurs. Inodore et presque incolore, le gaz camouflé dans la brume pouvait se propager facilement jusqu’aux voies respiratoires du Vice-Amiral.

Kallen tourna ensuite la tête en leur direction, alors qu’elle venait de stopper toutes les balles, et les larmes coulèrent encore et encore, ne sachant que faire. Son meilleur ami venait de se faire avoir et son corps allait bientôt flancher. Elle était perdue et ne put faire autrement que tomber genoux à terre, tentant difficilement d’essuyer ses joues humides.





Techniques utilisées :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mar 12 Aoû - 10:15



Ce fut sans grande surprise que le vice-amiral ne parvint à arriver jusqu'à son ennemi, sans qu'aucun des trois criminels ne soit capable de faire quoi que ce soit à son encontre. Après tout, son soru était probablement l'une de ses meilleures armes pour affronter les hors-la-loi qui croisaient sa route, et de nombreux prisonniers d'Impel Down devaient actuellement leur pénitence à cette capacité d'une vélocité extrême. Nagate n'avait jamais réellement trouvé qui que ce soit qui puisse le vaincre sur le domaine de la vitesse, mis-à-part, bien sûr, les quelques fruits du démon qui s'y prêtaient. Il ne se pensait pas invulnérable pour autant, étant donné que cette technique n'était utile que sur des courses en ligne droite, mais il fallait admettre que l'avantage était considérable. C'était donc grâce à cet avantage qu'il avait pris de court le type rougeâtre, se plaça devant lui avant de le transpercer d'un coup sec, de son imposante lance. Le trou qui allait prendre sa place au niveau du ventre de l'ennemi était tout bonnement incurable, et le blondinet n'avait pas attaqué dans l'optique de mettre hors service, mais bien de tuer. Quelques organes devaient être sévèrement endommagés, mais d'autres devaient tout simplement être détruits, au vu de la taille de l'impact. Ça n'était pas qu'un simple coup d'épée, c'était une certitude... Toutefois, la surprise du gradé fut à son comble quand son ennemi parvint à lever les mains pour les diriger vers lui. Il était encore capable de se mouver, le bougre ? En tout cas, une chose était sûre pour le marine : il ne devait pas rester là. Après tout, c'était grâce à ses mains que l'inconnu avait envoyé un torrent de flammes vers les soldats de la justice : s'il s'attardait un peu trop, il risquait d'avoir un poil trop chaud. C'est donc avec fermeté que le jeune homme vint donner un coup de pied dans le torse de l'adversaire, retirant sa lance d'un coup sec avant de s'éloigner d'un soru. Même s'il ne s'en doutait pas, le Turoi venait d'éviter l'asphyxie grâce à ses réflexes salvateurs et à sa vitesse légendaire... Cependant, le temps qu'il avait pris à se débattre avec ce criminel là avait permis à l'autre, le type aux cheveux verts, de faire un petit carnage de son côté... Malheureusement, une autre ouverture venait de se faire : la demoiselle venait de tomber à genoux, en se lamentant de la perte de son ami, probablement. Le sauvetage allait devoir attendre.

Grâce à deux soru puissants, le haut-gradé du Gouvernement Mondial parvint à contourner l'inconnue pour se placer dans son dos. Son expression faciale, autrefois amusée et déterminée, était devenue froide et calme. C'était probablement le visage qu'arborait la mort lorsqu'elle frappait inlassablement les innocents de ce Monde... Et ce fut avec ce visage que Nagata envoya sa lance d'un nouveau coup d'estoc droit dans le dos de la jeune femme, pour l'empaler d'un coup sec. La vitesse avec laquelle il agissait était un poil moins rapide que celle avec laquelle il avait exécuté l'autre hors-la-loi, mais dans cette position, la gamine avait peu de chance de s'en sortir, à moins de ne recevoir l'aide de l'autre gars, qui continuait à combattre des marines déjà blessés. Du coup, ce qui serait intéressant à observer, cela serait tout simplement le comportement de ce Fran. Raiu no Kaizoku, de ce qu'avait bien pu en entendre le vice-amiral, avait été un équipage qui se voulait héraut de justice et de liberté, tout comme l'était Tengoku no Seigi actuellement. Raphaël avait quitté son grade de Schichibukai en s'opposant aux Tenryubitos... En toute logique, ce même Raphaël n'aurait jamais laissé ses amis mourir à sa place, c'était d'ailleurs ainsi qu'il avait connu la mort en haute mer. En permettant à quelques uns de ses camarades de s'enfuir. S'il ne s'était préoccupé que de lui, il aurait clairement pu s'en sortir... Il suffisait donc de voir comment Fran, qu'il avait probablement sauvé, allait se comporter. Allait-il lui faire honneur en s'interposant entre la lance et la demoiselle, ou allait-il se contenter de se battre égocentriquement, en tout bon pirate qu'il était ? Le Turoi était curieux de voir la réponse à cette interrogation...
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mar 12 Aoû - 16:35

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Tager venait de flancher, transpercé par la lance du Vice-Amiral Nagate. Celle-ci avait carrément traversé son corps en largeur, ne laissant qu’un trou béant à la place de son estomac et bien d’autres organes. Son dernier souffle n’avait duré qu’un instant avant que toute sa masse ne s’écroule à terre telle une carcasse de véhicule. Malheureusement la petite tactique qui semblait très intelligente n’avait pas fonctionné. En effet, le Marine avait pu se détacher suffisamment vite du corps de notre camarade, évitant ainsi d’être exposé au gaz produit. Peut-être s’était-il rendu compte de quelque chose ? Ou bien, il s’agissait simplement d’un réflexe ? Je n’en avais aucune idée précisément. Mais une chose était des plus sûres.. Le cyborg était tombé pour.. Rien. Je m’en voulais réellement, à ce moment-là. J’étais plongé dans ce bain de sang, ces hommes qui s’étaient promis d’apporter la paix, qui avaient une famille. Le souffle de chacun d’eux se coupait, laissant quelques bulles éclater dans l’air alors qu’une larme vint s’échouer sur ma joue. L’émotion de perdre un être cher faisait peu à peu perdre le contrôle à Terumi, me redonnant la maîtrise de mon corps. Nous venions simplement, sans foi ni loi, d’achever des innocents.

« Terumi… Je ne sais pas quoi faire.. Aide-moi.. »

« La ferme. »

Le carnage venait à peine d’être terminé que je sortis rapidement une petite bouteille ainsi que deux pilules. Ouvrant la bouche, j’avalai ces gélules avant d’ouvrir et de déverser tout le contenu de la bouteille sur mon corps recouvert de plaques osseuses. C’est à ce même moment que le Vice-Amiral disparu une fois encore. Cela ne faisait aucun doute, il allait s’en prendre à Kallen qui s’était laissée emporter par ses émotions, restant sans défense. N’ayant donc aucune seconde à perdre, je m’élançai à une vitesse incroyable, balayant la jeune fille avec ma queue de façon à ce qu’elle ne soit pas à portée de la lance du Marine. Et c’est juste après cela que je m’interposai, bloquant son arme entre mes deux sabres croisés. La brume créée par la proximité des lames se propageait rapidement tout autour de nous, sans jamais faillir.

Ce coup avait en tout cas eu le mérite de remettre la blondinette sur le droit chemin, reprenant très vite ses esprits. Grâce à ses facultés de louve, elle ne s’était pas écroulée mais avait réussi à se rattraper pour tenir sur ses deux jambes. Déterminée, elle empoigna sa faux et commença à la faire tourner à toute vitesse, créant cette fois-ci non pas une barrière pour les projectiles mais bien un courant d’air en direction du Vice-Amiral. C’est en toute synchronisation que je fermai la bouche, retenant ma respiration, alors que mon corps devint des plus brûlants. Le résultat était tout à fait logique. La substance recouvrant mes plaques s’évapora rapidement, directement envoyée et dirigée vers le Marine grâce au soutien de Kallen.

Restant tout à fait immobile, les lames ne flanchaient point, continuant de produire cette brume qui ne permettait en aucun cas de distinguer la présence du gaz en question.





Techniques utilisées :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mer 13 Aoû - 21:43



Le type carré rougeâtre était d'ores et déjà en train de se vider de son sang, même s'il y avait fort à parier que son cœur avait déjà cessé de battre, lorsque le vice-amiral passa à l'assaut sur la deuxième comparse de ce M.Black Fran, profitant de l'instant de faiblesse de cette dernière pour tenter d'abréger ses peines. L'offensive aurait été parfaite et rondement menée si le hors-la-loi n'avait pas tenu à intervenir, avalant les distances avec aisance avant de balayer sa camarade grâce à sa queue, probablement offerte par le pouvoir d'un fruit du démon de type zoan. Puis les épées vinrent bloquer la lance, fermement, tandis que Nagate arquait dans un premier temps un sourcil, légèrement impressionné. Ça n'était pas donné à tout le monde de bloquer une telle attaque : en réalité, ces coups d'estoc dont il avait le secret étaient bel et bien amplifiés par la vitesse qu'il embrassait lors de son soru. Même si une perte importante d'énergie cinétique se faisait entre le moment où son corps s'arrêtait et le moment où son bras lançait l'assaut, des vestiges de la course effrénée se faisaient normalement ressentir. C'était d'ailleurs ce qui expliquait que le haut-gradé de la marine était connu à travers le monde comme étant de traverser l'acier avec son arme comme un couteau pourrait le faire avec une vulgaire motte de beurre. Cependant, par la suite, ce ne fut pas le coup d'éclat de la part du fugitif qui vint l'obnubiler, mais tout simplement le fait qu'il s'était volontairement placé en danger pour protéger la demoiselle et l'écarter de la course menaçante de son ennemi. Alors qu'il forçait un peu plus sur sa propre arme en remarquant avec grande joie que l'ennemi ne semblait pas plus impressionné que cela, le blondinet laissa un sourire amusé recouvrir son visage tandis qu'il prenait la parole d'un ton presque condescendant, mais avec une teinte de défi et de détermination évidente :

-Et bien, j'ai cru pendant un moment que tu n'étais qu'un de ces abrutis qui se pensent intéressants et se contentent de massacrer des hommes et des femmes pour assouvir leurs pulsions malsaines sans se préoccuper de quoi que ce soit d'autre... Au final, tu as l'air un peu plus intéressant que ce ramassis d'ordures.

A vrai dire, s'il ne haïssait personne, le persévérant avait pour habitude de remarquer les capacités guerrières de ses adversaires et de les respecter pour cela. Bien évidemment, ses préceptes moraux et la droiture qui lui était convenu de par son grade lui ordonnaient formellement de combattre et de réprimer ce genre de criminels, mais ça n'était pas pour autant qu'il s'amusait à détester tous ceux qu'il croisait, au contraire. Ainsi, le Turoi pensait qu'affronter Fran pourrait être un exercice intéressant, et pas seulement sur le plan guerrier. Quoi de mieux pour affronter les pirates que de comprendre leurs motivations respectives ? En réfléchissant sur ce qui faisait d'eux des hors-la-loi, sur les raisons qui les avaient poussé à faire partie intégrante de cette pègre mondiale, il pourrait rapidement gravir les échelons et devenir un amiral exemplaire.

La chose sembla en tout cas se corser lorsque son adversaire fit tenta de renverser la situation à son avantage en utilisant quelques subterfuges intéressants. Tout d'abord, le maudit usa de ses lames pour créer la même brume gênante que précédemment, lorsqu'il en avait profité pour masquer ses offensives aux yeux des soldats de la justice. Grâce à cela, Nagate comprit rapidement, tant par son expérience que par une simple intuition, que le type face à lui cherchaient à user d'une autre capacité pour faire tourner la brume ambiante à son avantage : en effet, telle quelle, la situation était devenue plus dangereuse pour lui que pour le gouvernemental. Certes, les yeux de ce dernier étaient également gênés, mais étant donné qu'il était un combattant émérite, il avait appris à entraîner ses sens jusqu'à leur paroxysme, pour en user de la meilleure manière possible. Ainsi, si leurs vues respectives étaient gênées, et ce malgré la condition apparente de zoan de son adversaire, le persévérant pensait pouvoir prendre l'ascendant sur l'ennemi. Ainsi, lorsque ce dernier commença à chauffer puissamment, réchauffant l'atmosphère, le blondinet se recula d'un coup sec, sans plus réfléchir. Le vent qui vint dans sa direction par la suite lui fit arquer un sourcil une nouvelle fois, mais cela fut de courte durée : il comprit bien rapidement que quelque chose ne tournait pas rond. C'était de l'emplacement précédent de la demoiselle que venaient ces quelques rafales subites, et il y avait de fortes chances pour qu'elles ne cachent quelque chose de plus menaçant... Enfin, non. A priori, c'était la brume qui cachait ces menaces, et le vent qui se contentait de les déplacer. Le Turoi comprit bien rapidement qu'il ne servait à rien de rester immobile, et se décala vivement sur le côté d'un soru avant de s'arrêter à une centaine de mètres du duo, hors de portée de toute possible offensive. Et ce fut également à ce moment-là qu'il comprit.

Sa jambe gauche eut besoin d'un petit moment pour qu'il y prenne appui correctement, comme si elle était engourdie. Visiblement, ce Fran et sa collègue n'étaient pas inconnus à un tel stratagème... Que diable s'était-il passé ? Si il était prêt à parier qu'il s'agissait là de poison, Nagate n'était pas un expert dans le domaine, et concevait que d'autres réponses étaient recevables. Néanmoins, si tel était le cas, et même s'il était probablement que la dose respirée soit trop faible pour l'affaiblir durablement, il devait terminer l'affrontement aussi vivement que possible. A partir de cet instant, il allait donc combattre à fond... D'un geste ample de la main gauche, le vice-amiral ôta son manteau de fonction et le jeta à côté de lui, restant en simplement tenue de combat, plus adaptée pour se donner à fond. Il allait passer aux choses sérieuses, et il ne manqua pas de de le faire remarquer au duo avec un air toujours plus franc et courageux :

-Navré, mais vos tous de passe passe vont devoir prendre fin ici même.

Le jeune homme, toujours à une centaine de mètres de ses ennemis, fléchit légèrement les jambes en tenant sa lance droit devant lui, de sa main droite. Sa main gauche vint de poser sur l'acier, comme pour s'assurer de sa parfaite inclination. Dans l'état des choses, l'arme pointait froidement droit vers Fran.

-Torigā... Ute !

Et il disparut. Le soru utilisé le fit littéralement disparaître, le propulsant droit vers Fran. La vitesse était telle qu'un œil lambda était incapable de suivre le déplacement, et la poussière se soulèverait probablement une fois qu'il serait d'ores et déjà arrêté. C'était entre autres cette technique qui faisait la renommée du Persévérant, et c'était également cette technique qui l'avait hissé jusqu'au grade de vice-amiral. L'astuce était simple, mais complexe à utiliser : après avoir entraîné son soru, le Turoi avait pris l'habitude de se projeter en ligne droite pour effectuer des attaques comme celle qu'il avait mené sur le géant rouge, un peu plus tôt. Néanmoins, pour cette technique, ça n'était pas un soru comme les autres, au contraire : il en profitait tout simplement pour solidifier son corps avec le tekai, la deuxième technique du rokushiki qu'il connaissait. Ainsi, s'il se retrouvait bien incapable de stopper sa puissante course ou même de la prolonger, le jeune homme ne pouvait plus bouger du tout : l'énergie cinétique contrôlée au bout de sa lance ne serait relâchée qu'au moment de l'impact, sur l'ennemi. Autrement dit, cette attaque, si elle avait une portée moindre à cause du fait que son soru ne pouvait pas être réitéré, lui permettait d'attaquer l'adversaire avec 100% de la force déployée. Et étant donné que Fran se trouvait tout juste à une centaine de mètres et que Nagate s'était projeté à une vitesse exceptionnelle, son déplacement n'aurait pas le temps de ralentir drastiquement... De ce fait, si l'inconnu tentait de bloquer, il risquait de faire un vol plané exceptionnel... A contrario, étant donné que le haut-gradé s'était mouvé avec une vitesse extraordinaire, il y avait bien peu de chance pour qu'il ne soit capable d'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Jeu 14 Aoû - 15:21

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Notre nouvelle stratégie était plutôt bonne même si elle pouvait être évitée d’une certaine façon, surtout de la part d’un Vice-Amiral tel que notre adversaire. Tout était parfaitement synchronisé de façon à ce que le Marine puisse avoir le moins de répit possible. Toutefois, malgré ça, il fut capable de s’en sortir sans encombre. Heureusement, le souffle amené par Kallen l’avait certainement obligé à inhaler une quantité même infime de curare, ce qui restait un bon point. Ainsi, celui-ci s’était dégagé d’un bond en arrière, puis d’un déplacement instantané sur le côté afin d’atteindre une distance d’environ cent mètres de notre position. A la vue de son visage, je pouvais comprendre qu’il avait eu « peur » l’espace d’un instant. C’est sur cette vision qu’une certaine satisfaction se fit ressentir de mon côté. Cet homme était peut-être plus puissant que moi, mais je n’abandonnais pas pour autant, un minimum confiant à propos de mes capacités. Tournant la tête pour voir si Kallen allait bien après le coup que je lui avais mis, le Vice-Amiral disparut une nouvelle fois sans que je ne puisse m’en rendre compte du premier coup.

« Tu te sens bien ? »

« Derrière-toi !!!!! »

Sur ces mots Kallen dégaina immédiatement sa faux, frappant l’air d’un coup brutal vers ma position pour toucher l'adversaire, juste au moment où le Marine me percuta à l’aide de sa lance. Heureusement, par réflexe, j’avais pu m’incliner suffisamment pour éviter que celle-ci ne me transperce entièrement l’estomac, mais je n’avais pas été en mesure de finir sain et sauf. Avec la force de son coup, je m’envolai à toute vitesse en direction d’un Yurikuman Mangrove, tenant ma blessure. En me transformant en Stégosaure complet, je pus largement atténuer la vitesse de projection et augmenter ma résistance au futur choc, heureusement. Ma hanche avait été touchée et je devais faire quelque chose. Retirant rapidement l’une de mes deux ceintures, je l’accrochais autour de ma taille, suffisamment fort pour comprimer la plaie et arrêter l’hémorragie au plus vite. Malheureusement, si je voulais continuer à me battre, j’étais obligé de prendre un comprimé.. Chose que je ne manquai pas de faire.

Immédiatement après, caché par la fumée, je passais de forme hybride à humaine, soufflant un peu. Mes jambes, quant à elle, se transformèrent de façon à me donner plus de force, de vitesse et de résistance dans le bas du corps. Me relevant alors en poussant un léger gémissement de douleur, je rangeai l’un de mes sabres, ne gardant que celui disposant de l’Ice Dial. Et ni une ni deux..

« Speed-Modo.. »

Posant une main à terre, je m’élançai à une vitesse incroyable, bien plus rapidement encore que précédemment sous ma force hybride. Mon corps bouillant et l’énergie captée par la lumière me procuraient un aspect lumineux, presque éblouissant. Suivant une trajectoire bien aléatoire et imprévisible pour l’adversaire en bougeant de droite à gauche, je sautai d’un coup, ma lame prête à trancher l’épaule du Vice-Amiral.

« Hakai no…

… Pasu ! »

Kallen, restée un peu à l’écart depuis son offensive, était prête à user de sa faux afin d’envoyer une puissante bourrasque capable de modifier ma trajectoire et ainsi éviter un éventuel contre de la part du Marine.





Techniques utilisées :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Ven 15 Aoû - 21:45



Ce jeune Fran avait l'air de se préoccuper des autres au point d'en oublier sa propre sécurité : c'était en tout cas la conclusion qu'avait tiré Nagate de cette situation. Si son amie ne l'avait pas prévenu au dernier moment du danger véridique qu'il courait, le primé n'aurait probablement jamais senti venir son ennemi, qui l'aurait probablement transpercé froidement sans restreindre ses capacités de quelque manière que ce soit. Après tout, ce gars qui lui faisait face était un pirate, et lui luttait corps et âme pour le Gouvernement Mondial : capturer un bandit en vie était une bonne chose, l'achever en était une excellente. C'était d'autant plus vrai dans le cas d'un type qui était capable de devenir une véritable menace, comme semblaient le hurler ses relations trop célèbres dans le monde de la piraterie... Progressivement, le but du blondinet s'était donc tourné vers l'exécution plutôt que vers la capture pure et simple. Bien évidemment, sa détermination et sa joie à l'idée d'affronter un type tel que celui-ci ne faiblissaient pas et ne faibliraient probablement jamais, mais dans l'immédiat, il comprenait bien l'importance que relevait un tel duel aux apparences pourtant si anodines. Qui plus est, cela faisait quelques temps que l'Archipel Shabondy devenait de plus en plus malfamé, notamment à cause de la mauvaise passe que traversait alors la marine. Ainsi, terrasser l'un des hors-la-loi qui y officiaient, c'était laisser un message très clair aux autres : les vices-amiraux étaient présents, dans les environs, et veillaient au grain. Néanmoins, tout ne serait pas aussi facile, visiblement : le persévérant fut surpris de voir que son adversaire, même s'il avait été éjecté avec force et touché avec plus ou moins de gravité, avait encore la rage suffisante pour se changer en une bête immense et recouverte de plaques osseuses afin de ralentir sa course ininterrompue jusque là. Il utilisait donc le poids et la masse de son nouveau corps pour minimiser les dégâts, hein ? Pas bête, le Turoi devait le remarquer. Quand à sa collègue, qui pensait être utile en envoyant une bête lame d'air en direction du gradé, elle n'avait désormais plus aucune importance aux yeux du justicier qui brisa son assaut du dos de sa main, après avoir brièvement recouvert celui-là du haki de l'armement pour ne laisser strictement aucune chance à l'offensive de l'atteindre.

Le haut-gradé du Gouvernement Mondial n'eut pas longtemps à attendre, concentré sur le nuage de fumée provoquée par la chute de Fran autant que sur sa collègue et ses possibles actions. En effet, le primé revint avec la vitesse qu'on pouvait espérer d'un tel zoan antique, qui semblait toutefois bien démunie face à la vélocité du persévérant, devenu maître dans le domaine après des années d'entraînement. Ce qui surprit davantage Nagate, en revanche, c'était la teinte lumineuse qu'arborait le corps du forban à ce moment précis. Il ne comprenait à vrai dire pas vraiment d'où cela venait, mais en il faudrait en tout cas beaucoup plus pour entraver ses sens et le pousser dans ses ultimes retranchements. Après tout, l'offensive en elle-même était plutôt basique : un tranchant violent dans le but de détacher le bras du combattant du reste de son corps. La lance imposante vint bloquer la lame en question avec rage, provoquant immédiatement une puissante rafale de vent qui vint souffler les quelques végétaux aux alentours. Cependant, bien évidemment, le justicier ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin : son poing gauche, encore libre, se recouvrit à nouveau d'une plaque grisâtre du haki de l'armement et fondit droit en direction de la mâchoire de l'ancien camarade de Raphaël. Ce dernier put alors remercier son alliée qui, par un réflexe salvateur, lui envoya une bourrasque de vent suffisante pour le décaler, faisant en sorte que le marine ne rate lamentablement son coup... Et d'ailleurs, cette gamine commençait profondément à l'exaspérer. Elle n'était pas à sa place, ici, tout comme le type rougeâtre devenu cadavre non loin d'eux. A vrai dire, dans un premier temps, le gouvernemental avait tout simplement décidé d'être patient, en espérant qu'elle ne finisse pas abandonner et par se prosterner bêtement, mais il allait devoir utiliser la force face à elle également... Enfin, si le Turoi devait admettre une chose, c'était bien la suivant : un combat en infériorité numérique était non seulement plus intéressant en terme d'expérience qu'il pourrait en tirer, mais c'était également bien plus exaltant. Toutefois, cette sensation d'adrénaline allait virer court, puisque cette gamine allait bientôt perdre la vie.

Alors que Fran était probablement toujours dans les airs, bousculé par la bourrasque de vent créée par sa collègue, et que Kallen elle-même était toujours en mouvement, venant tout juste de propulser la lame d'air, Nagate prit une décision qui allait clairement laisser sous-entendre la différence drastique de puissance qui les séparait, lui et ces deux hors-la-loi. En effet, alors que ses deux ennemis semblaient incapables de riposter de quelque manière que ce soit, leurs gardes temporairement ouvertes et béantes, le vice-amiral se tourna en direction de la jeune femme et murmura quelques mots avec une ardeur brûlante :

-Yarinage.

Le coup d'estoc propulsa violemment une lame d'air, qui semblait capable de transpercer un corps humain sans effort. Non, à vrai dire, elle en était à coup sûr capable, et c'était ce qu'elle risquait de faire d'un moment à un autre, puisqu'elle fondait droit vers l'abdomen de Kallen.


En gros : après que Kallen ait effectué son geste, et tandis qu'elle est donc temporairement déséquilibrée et sans possible riposte, et donc pendant que tu te retrouves encore dans les airs, Nagate envoie une lame d'air sous la forme d'un coup d'estoc pour la transpercer en plein ventre !
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mar 19 Aoû - 11:27

Continued Story


« La vie est un poison quand elle n'est plus qu'un instrument à combler l'ambition, l'orgueil, la jalousie. » - Sándor Márai






Ma lame gelée et empoisonnée s’apprêtait à toucher la zone cible présente sur mon adversaire. J’en étais certain, ou presque du moins.. J’avais peut-être une chance de découper ce bras qui l’handicaperait tout de même un peu. C’était en tout cas ce que je souhaitais penser, afin de me motiver mais aussi de me donner une chance de survivre à cet affrontement. Malheureusement pour moi, tout ne se passa pas comme j’avais pu le prévoir. Le Vice-Amiral avait tout simplement évité mon assaut d’un mouvement rapide et sûr, tentant de me frapper en vol. Comme prévu cependant, Kallen s’était précipité pour m’éloigner de la trajectoire, ce qui me permis d’esquiver à mon tour. Mais au final… Cette action de notre part était loin d’être la meilleure. Profitant du déséquilibre dû à la position de la jeune femme, le Vice-Amiral envoya une puissante lame d’air au niveau de son estomac. Bien sûr, Kallen n’eut aucune possibilité de se déplacer et là fut le carnage. Son corps fut transpercé par cette puissance incommensurable, laissant ses organes et son sang jaillir hors d’elle. Je ne pus rien y faire, encore pris dans mon bond, et mon regard se porta sur elle ainsi que sur son trou béant. Les yeux écarquillés et le regard vide, je retombais au sol, impuissant.

Par réflexe, je me relevai tout de même, prenant mes jambes à mon cou. Gardant ma dernière forme, la plus rapide à ce jour, je m’échappai de la zone le plus rapidement possible, ne cherchant même pas à regarder derrière. La seule chose que je pus faire pour assurer un peu mes arrières, c’était d’étaler de longs traits de fumée en collant mes sabres et traçant des formes aléatoires, l’envoyant vers l’arrière avec le vent contraire dû à ma course.

« Bordel.. Je suis faible. Trop faible. J’ai honte d’aller rejoindre Nakata maintenant.. »

« Arrête un peu de te sous-estimer. On le retrouvera un jour, et le sang qui coulera sera le sien. T’en fais pas. »

« … »

« Faut reprendre du poil de la bête maintenant. Sinon, t’avanceras jamais. »

« Tager. Kallen. Ils sont morts sous mes yeux. Tous les deux. Par ma faute. On aurait tout simplement dû fuir. »

Je continuais donc de courir aussi rapidement que possible pour échapper à cet homme encore trop fort pour moi, désireux de retrouver Nakata et ses compagnons, pour le suivre. Mais.. A côté de ça, il y avait quelque chose que je désirais encore plus. Seulement, pour que cela soit possible, il allait me falloir quelques accessoires…




Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 346

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   Mer 20 Aoû - 18:27



Comme prévu, la gamine n'avait pas de quoi lui tenir tête : leur jeu d'équipe, jusque là, avait été organisé et efficace, mais leurs gestes individuels avaient été d'une simplicité effrontée, proposant de nombreuses failles au vice-amiral qui avait attendu son heure pour choisir la plus flagrante de toute. Bien évidemment, Kallen avait réussi son objectif et écarté son collègue d'une mort certaine, mais elle était celle sur laquelle cela retombait au final le plus durement... Quoi que. Au vu de la blessure qu'elle venait tout juste de subir, Nagate n'était pas certain qu'elle puisse survivre plus d'une quinzaine de secondes. La douleur s'engourdirait bien vite pour laisser place à un sentiment de froid intense qui ne disparaîtrait qu'à la toute dernière pulsation de son cœur... De ce fait, elle n'avait pas grand chose à subir... Au contraire, même, c'était probablement lui qui allait avoir le plus de peine. Fran... Quand il tourna à nouveau son regard dans la direction du pirate, le marine était quasiment certain d'y trouver là un hors-la-loi estomaqué et stupéfié, ne sachant pas comment réagir. Ce fut cependant une situation bien différente qui sembla se profiler, puisque le zoan, à peine eut-il touché le sol à nouveau, prit la lourde décision de prendre la fuite en laissant là les deux cadavres de ses amis. Lâcheté et peur irraisonnée d'un assaillant juste trop puissant pour lui ? Peut-être. Mais pas forcément. Craindre n'était pas constamment être couard, cela montrait même une grande modestie et une noblesse d'esprit. Le blondinet était toutefois déstabilisé par la vitesse apparente avec laquelle son ennemi avait décidé de prendre la poudre d'escampette. Soit ce mec était véritablement vif d'esprit, bien plus qu'il n'avait pu l'analyser durant la précédente rixe qui les avait opposé, soit le vice-amiral s'était tout simplement fourvoyé sur les conditions morales requises pour faire partie de l'équipage du feu Raphaël. Il n'aurait jamais cru que l'un d'entre eux soit capable de tourner le dos à quelqu'un ayant tué l'un de leurs collègues, mais au final, ce n'était pas plus ingrat que cela. Le Turoi concevait que certains préféraient la survie d'un groupuscule à la vengeance irréfléchie et immédiate. Enfin, dans tous les cas, la conclusion serait la même : ce M.Black Fran devait périr également. Le haut-gradé se mit donc en garde en fronçant les sourcils, fléchissant les jambes pour s'apprêter à user d'un soru dévastateur. La prochaine attaque serait la dernière...

-Pelepelepelepelepele. Pelepelepelepelepele. Pelepelepe...

Un Den Den Mushi... Non, le sien, en fait. Le combattant poussa un léger soupir en se redressant, brisant sa posture offensive pour décrocher le combiné. Et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant l'identité de son interlocuteur...

-Allô, ici le vice-amiral Turoi Nagate. Navré, mais je vais devoir écourter...
-Écourter quoi donc, Turoi ? Votre retard, j'espère ?


Merde, Chairoka. Deux mots, une pensée. Le teint du gradé devint soudainement bien plus pâle, et il poussa un léger soupir en comprenant que ce ne serait pas ce jour-là que la vie de Fran prendrait fin. Il haussa les épaules et se tourna en direction de son unité qui avait été, dans sa majorité, anéantie. Toutefois, quelques soldats, les plus chanceux ou les plus réactifs, étaient parvenus à s'en sortir et se contentaient de pousser des jurons et de faibles gémissements à même le sol. Ils allaient avoir besoin d'un groupe de secours, au plus vite... En tout cas, le forban qui venait tout juste de s'enfuir allait avoir une belle surprise dans les jours à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Haut-Gradé par ici ? [FB quelques jours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» SOS le refuge du MUY (Var ) inondé cherche FA quelques jours
» Quelques jours loin de la Cour [PV : Monsieur et Philippe de Lorraine]
» Pendant quelques jours, un Pokemon Center à Paris !
» Je m'absente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-