Partagez | 
 

 Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mar 15 Juil - 19:17


Cache-cache




Les premières escales sur Grands Lines avaient été faite.  Il ne nous restais plus qu'à briller désormais. Conquêtes, crimes, vols, actes en tout genre. Tout les moyens sont bon pour gagner de la notoriété et être respecté. Après tout, il n'y a que comme ça qu'on gagne en respect sur cette route. Ce soir, avant d'arriver sans doute sur une première île importante de Grand Line, nous allions faire un arrêt sur la première île que nous croiserions. Silencieux comme souvent, je me baladais sur le pont. Les membres sur le bateau étaient assez calme il faut dire. Cela change des histoires qu'il peut y avoir entre Mina et Gin. Pas d'envies de meurtres, pas de tirs pour tester des armes. Le bonheur quoi. Un peu de silence, cela ne fait pas de mal. La nuit tombée, les étoiles nous guident lentement, mais sûrement. Seul en apparence, voilà qu'une demoiselle bien connue apparait. Sourire aux lèvres, je la laisse se mettre à côté de moi. Se mettant contre le rebord, elle appuie ses coudes et me parle de sa voix mielleuse.

" Alors Ren ?  Qu'est-ce que cela fait d'enfin se lancer dans ses projets ?  "
" ... Rien n'est fait. Mais on commence à agir en effet. Cela fait du bien."
" Je t'ai rarement vu si... enthousiaste. Quels sont tes plans hein ?"
" Pour l'heure, nous occuper de nous avant de penser aux autres. Au faite... Tu as trouvé ce que je t'ai dit la dernière fois ? "
" ... Element D. Emishi. "

Ne pipant pas un mot de plus, je ne reconnaissais pas ce nom. Peut-être devrais-je me mettre à jour niveau connaissances. Bref, j'avais un boulot avec elle qui est de s'amuser à Alabasta semble-t-il. Je verrais plus tard, pour l'heure, je me devais de visiter un peu ces mers avant de finalement frapper un grand coup. Puis, régler quelques histoires, mais heureusement, j'avais déjà des amis sur le coup. Sourire aux lèvres donc, je tirais un coup de plus sur ma cigarette avant de finalement regarder le ciel. La nuit est belle ces temps-ci. Plein d'étoiles, du silence et de la poésie à en perdre la raison. Pensif comme pas deux, je m'enfonce dans mes pensées, mais heureusement, le blonde me repêche avant de faire une syncope.

" Il nous faudrait de l'argent pour survivre un peu ici... "
" Je m'en charge personnellement à la prochaine escale."

Ne disant rien de plus, je vins doucement à avancer sur le pont et monter sur le mat. Une fois en haut, je me mis à admirer l'horizon. Un phare semblait briller au loin. Interpellé, je demandais à Hikari de mettre le cap sur l'île. Sans rien ajouter, nous arrivions à notre petite escale. L'île semblait assez petite. Une grande villa semblait surplomber l'île. Un lieu qui sent fortement l'argent. Amusé, j'avais décidé d'entrer dans le lieu. Ce soir, j'allais voir ce qu'il y a dans ce lieu et avec un peu de chance, j'allais m'en mettre plein les poches.

Une fois que le bateau était mis discrètement au port, les voiles rangées pour ne pas être reconnu, j'enfilais mon habit à capuche. Descendant, je disais à Hikari de se tenir prêt à partir n'importe quand. Avec... Ou sans moi. Bien entendu, ces ordres sont les ordres habituels lors d'une escale. Règle oblige. Le sacrifice fait partit intégrante du groupe. Si quelqu'un ne peut pas s'échapper dans l'immédiat, alors il ne doit pas se sentir comme étant un boulet et laisser filer le groupe. Comme une araignée, peu importe si elle perd des pattes, seule la tête compte. Sans pattes, l'araignée vie toujours. Mais sans la tête... Chacun est au courant de cette " loi ". Et moi-même je l'applique.

Allant dans le petit village qui semblait trop calme selon moi, j'approchais de la villa. Pas un bruit, seul quelques lumièrres montrant qu'il y avait de la vie dans la maison. Faisant un repérage des lieux, je ne remarquais pas cette silhouette dans l'ombre qui semblait veillait sur moi. Sans un mot, je m'enfonce dans l'obscurité des lieux pour approcher au plus près de cette maison. Ok... Pas de gardes à l'extérieur.  En revanche, les fenêtres sont gardées. Cela doit-être pareil pour les portes. J'allais devoir faire une diversion ou attaquer de front. Dur dur... Réfléchissant aux enseignements de mon père, je tentais d'imaginer un plan d'attaque qui minimisait les risques de me faire avoir. Soudain, voilà qu'un petit vibreur se faisait ressentir contre ma poitrine. Oh ? Décrochant mon den-den mushi, j'écoutais ce que Hikari me disait.

" Il y a des marines sur l'île... C'est sûr. Des escouades escortent un homme qui semble se diriger vers une villa... "
" Merci de l'information..."

Raccrochant, en effet, je remarquais un regroupement de gens qui approchaient. Qui était l'homme qui méritait une telle attention hein ? J'étais fasciné par ce pouvoir qu'il dégageait. Ce n'était pas un tenryubito, mais visiblement, quelqu'un qui a du fric à dépenser et qui le dépense pour sa sécurité sans compter. Regardant les gens arriver, je ne remarquais pas l'oiseau de proie qui volait autour de la maison comme pour faire un repérage des lieux. Un petit faucon noir. Observant depuis un arbre, je cherchais une ouverture pour m'infiltrer dans la maison.






_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mer 16 Juil - 16:10








Une partie de Cache-Cache ♫



Fufufu, me voilà établie à Impel Down d’où je n’ai pas bougé depuis que je suis rentrée, il y a de cela environ un mois. J’avais décidé ainsi qu’il était temps que je me base pour ne plus bouger. Du moins, c’est ce que je m’étais dis. Bien avant de savoir par le directeur qu’il voulait m’envoyer sur Grand Line pour une petite mission sécurité. Sur Grand Line alors que, même si j’ai déjà fais plusieurs voyages sur les mers… cela me semble un peu précipité. Je sais bien que les mers de Grand Line sont dangereuses. Mais apparemment, non, c’est comme ça. Il veut m’y envoyer moi. Préparant ainsi mes affaires, je me rendais sur le ponton, prête à embarquer et à nouveau laisser les joies de la torture entre les mains de mes collègues.

Ça m’emmerde mais bon, je crois que je n’ai pas réellement le choix là. Puis la personne que l’on doit protéger – car je ne suis pas seule – semble être très importante. Ce n’est pas un Tenryuubito mais certainement un de ces gens de grandes familles influentes dans notre monde. Mais donc, je devais me rendre sur place pour aider à la protection de cet homme. Des fois qu’il y ait des envies de la part d’hors-la-loi ou de pirates de vouloir faire sauter la villa dans laquelle il habite, et le bonhomme avec. Heureusement, que nous, la marine, nous existons encore et essayons de faire cesser le vice un peu de partout. Sans quoi, le monde serait bien plus anarchique qu’il ne l’est déjà.

Je partais avec mon petit mouton que j’avais réussi à faire embaucher à Impel Down mais en homme à tout faire. Comme ça, ça le dresse un peu. (Il ressemble à ceci : http://mariecha.centerblog.net/2869-guerrier-manga ) Et je suis certaine qu’il aime que je le charrie et le maltraite un petit peu. Enfin, une fois dans le bateau, cap sur Grand Line et plus précisément sur la Voie n°2. Première fois que je vais entrer sur Grand Line… Ca m’en retourne l’estomac de savoir ce que je pourrais découvrir. Niveau de la mer, est-ce que ça va être calme ou pas du tout ? Ah monde cruel…

Après un long moment à voguer sur les mers pour rejoindre la voie n°2, j’avais failli presque devenir cannibale et bouffer un bras de Ludwig, tellement que le temps m’avait semblé long. J’avais bien joué à « Qui l’eut cuit ? » avec lui… mais ça ne lui avait pas beaucoup plu apparemment. En même temps… ouais non, ce n’est pas compréhensible. Je l’ai juste pourchassé avec mon épée dans tout le bateau, après lui avoir mis un costume de pigeon. C’était histoire de m’amuser quoi. Et je me suis fais taper par celui-là même parce que j’avais fais peur à des membres de l’équipage en ayant un peu tranché quelques trucs se trouvant sur mon passage. Roh, on ne va pas non plus en faire tout un plat quand même… Si ? Dommage. Mais nous voilà arrivés sur la terre à présent. Un petit village sur la voie n°2 ; pas de nom, faut dire qu’il ne doit y avoir personne à part cet homme important qui y vit.

Partant alors de notre côté comme c’était prévu, Ludwig et moi avancions dans le petit village en mode infiltration et discrétion. Nous avons pour mission d’arrêter tous ceux qui voudraient s’approcher de cette villa. Puis un peu par hasard, je ramassais sur le sol un feuillet ; à savoir un Wanted. Tiens… ça court jusqu’ici ces papiers maintenant ? Bon bien sûr que je suis au courant tout de même de qui est primé. Je ne suis pas à Impel Down pour me tourner les pouces. Nous sommes censés savoir à quel prisonnier va-t-on avoir à faire. Et le nouveau jeu pour traquer les éventuels méchants qui se trouveraient sur cette île est : CACHE-CACHE !!! Tonnerre d’applaudissements je vous prie. Ah non pardon, je me suis laissée un peu trop emporter. Mais ce sera tout de même cache-cache. D’ailleurs, entendant des pas non loin, je me cachais dans l’ombre. Puis je vis enfin des personnes passer proche d’ici. Qui sont-elles… je tâcherais de le savoir un peu plus tard. J’ai alors demandé expressément à Ludwig d’aller se caler un peu plus près de la villa. Dans très peu de temps, il va y avoir de l’agitation. Et suffisamment pour qu’un criminel veuille s’en prendre à notre homme.

Je ne connais pas tous les détails parce que je suis partie à la hâte et que ma mission principale était seulement de faire en sorte que « rien n’arrive à la personne qui se trouve dans cette villa ». Il doit être sacrément riche et bien plus pour vouloir une protection optimale. M’enfin, je m’en fiche en fait. Je me contente ainsi de rester dans l’ombre à veiller à ce que tout se passe bien. Me demandant où mon petit mouton s’est casé lui.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mer 16 Juil - 23:41


Cache-cache




La situation était plus que tendue. Entrer par les fenêtres semblait plus que difficile et pourtant, cela était la seule chose possible dans l'immédiat. Passer par la grande porte était impossible. Seul un idiot aurait eu ce culot. Ou un fou, allez savoir. Pour ma part, je me torturais l'esprit à me demander comment faire. Actuellement, entrer sans faire de bruit serait impossible. A moins de me positionner sous une fenêtre et l'ouvrir rapidement et attraper le garde tout en le mettant au silence... Non, je ne suis pas dieu, il faut pas déconner. Réfléchissant dans mon coin, c'est de manière totalement imprévue que quelque chose se passait. En effet, voilà que dans l'ombre, quelque chose s'agite. Ni une ni deux, un animal semble foncer sur une vitre et un bruit de verre qui se brise retentit dans la nuit. Un oiseau se serait-il pris une fenêtre dans la gueule ? Bizarre car l'oiseau en question semble entrer et ressortir du lieu rapidement, comme si cet accident n'en était pas un. Intrigué, je vins à hausser un sourcil.

Cet incident avait attiré du monde et de ce fait, des fenêtres étaient délaissées. Désormais, pour entrer, trois options s'offraient à moi. Une fenêtre en haut, proche de celle qui est brisée et deux autres en bas. Après avoir pesé le pour et le contre, j'optais pour celle d'en bas. La plus lointaine de l'entrée était ma cible. Le petit cortège avait été interpellé par ce moment inattendu. D'un coup, une ombre pénétrait dans la villa sans qu'on s'en rende compte. Pas même moi.
Concentrant ma personne sur mon objectif, quand l'occasion se présentait, sans faire de bruits, je commençais à me diriger vers la fenêtre. Une fois devant celle-ci, je l'ouvrais en silence, puis je m'infiltrais dans la maison. Ne me doutant pas qu'il n'y avait pas que des gardes, mais bel et bien des membres d'Impel Down dans le coin, je me concentrais pour user d'une habilité personnelle. Silent Path. La technique consiste à gérer son poids dans ses jambes pour ne faire aucun bruit en marchant. Me positionnant derrière un meuble, je regardais mon chemin avant de le prendre.

Un garde se trouvait là et semblait revenir sur ses pas. Dans ma direction... Tch. Et vu le bruit qu'il y a dehors, le cortège allait entrer dans la villa. Je me devais agir rapidement. Prenant une grande respiration, je me redressais pour alors bondir comme un félin sur l'homme. Une première main se dirige vers sa bouche, tandis que l'autre se saisit de sa nuque. Mon gant s'active suite à une légère action pour activer la chose, et la lame se plante dans la gorge de l'homme. Le tenant fermement, je le tire vite vers mon ancienne position et je l'allonge au sol derrière un meuble. S'il pisse le sang, il se fera vite remarquer. Hors, mon but n'est pas de tous les tuer pour piller tranquillement. Malheureusement, je n'ai pas le luxe de pouvoir passer le corps par la fenêtre pour le cacher dehors. Du moins... Je le pensais.

" Oh regardez le faucon..."


Hm ? Le cortège c'est stoppé ? Ils n'entrent pas encore. Voilà ma chance. Prenant le corps, j'en profite pour alors le balancer par la fenêtre et le mettre contre le petit mur. Revenant à ma position, je me remet en place discrétement. C'est bizarre quand même... J'ai presque l'impression qu'on m'aide. Mais je n'ai pas le temps de penser ça. Soufflant, je me fait tout petit tandis que le propriétaire des lieux entre en s'exclamant.

" Messieurs... Venez ici tout de suite..."


Ni une ni deux, les gardes chargés de la sécurité rappliquent. L'homme commence alors un speach comme quoi ne pas l'acceuillir est intolérable. Aucun ne remarque l'absence d'un des leurs. Pitoyable... Sous prétexte " qu'il doit être dehors en train de faire la ronde ". Ouf. Soulagé, une fois qu'il a terminé son discours de riche, il en prend deux avec lui, puis laisse les autres en bas. Quatre personnes en bas et deux en haut plus le propriétaire ? C'est... jouable. Me faisant toujours silencieux, je me demandais comment les choses allaient bouger. Je me devais d'agir, mais voilà qu'un garde remarque un truc qui cloche. La fenêtre.. Elle est ouverte !!! Merde...

Des bruits de pas se font entendre. Un d'eux approche de ma position et risque de me repérer. Merde, merde, merde...






_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Jeu 17 Juil - 13:04








Une partie de Cache-Cache ♫



Rien ne vaut un bon divertissement pour ne pas s’ennuyer, qu’en pensez-vous ? Restant dans l’ombre à ne rien faire pour l’instant, je me contentais vaguement de suivre la situation. Un fracas se fit entendre non loin de là ; dans la villa. Qui a fait ça ? Me rapprochant tout de même rapidement et en silence, c’était une vitre qui était cassée. Comment et pourquoi ? Je ne suis pas assez folle dans mon jeu pour me permettre de briser des choses qui ne m’appartiennent pas. J’espère juste que ce n’est pas Ludwig, si l’envie lui a pris de s’infiltrer dans la villa.

Bon, je suppose qu’il va falloir que moi aussi, je me mette en action et faire une petite enquête. Bien qu’à la base, ce n’est pas mon travail. Il faudrait au moins que je retrouve Ludwig pour être certaine. Oui, ce serait le mieux effectivement. Profitant de l’ombre, je m’introduisais très rapidement dans la villa puis commençais à chercher tout en me faisant silencieuse. On pourrait croire que je vais piller cette maison mais non pas du tout. Je suis juste à la traque comme on dirait tout en cherchant mon acolyte dans ce cache-cache géant. Mais une autre envie se fit ; cette partie de cache-cache pourrait tout aussi bien être un test pour celui qui va vouloir chercher à voler dans cette maison. Mon instinct le dit, je vais bientôt rencontrer celui qui s’est introduit ici et je ne veux qu’il y ait que nous deux. Hors de question qu’un gêneur vienne gâcher mon divertissement non mais oh.

De ma position, j’arrive dans un couloir donnant sur un grand escalier. Certainement celui qui descend au hall d’entrée. Toujours aussi silencieuse, bien que le bout de mon épée résonne sur le sol tandis que je marche, j’entendis une voix pas du tout méconnue entrain de faire une sorte de diversion. Le faucon de dehors… Ludwig vient de me donner une ouverture en plus de ça. Je profite de ce pas pour aller me poster dans un endroit où personne ne me verrait, en profitant pour observer les deux gardes qui se trouvaient ici. Fin plus qu’un car mon invité de la nuit vient d’en tuer un. Me léchant les lèvres, j’ai eu bien fais de penser que Ludwig était bien plus que mon souffre douleur. Un petit génie qui ne le sait pas encore.

Mais je n’avais certainement pas prévu ce coup. J’étais proche de plusieurs hommes et en entendant quelques discussions, ce fut les pas que j’entendis qui me font agir. Sortant alors de ma cachette, je me mis devant l’homme qui était sans doute un hors-la-loi ou pirate venant piller cette villa puis sans rien dire, j’attendis que le garde arrive jusqu’à moi. Je profitais pour allumer ma lampe torche et la lui mettre en pleine face pour qu’il se prenne la lumière dans les yeux. Juste histoire de l’aveugler un petit instant. La partie de cache-cache est certes terminée mais un autre jeu est sur le point de démarrer.

« Voyons Garde fou, il n’y a que moi ici. Vous savez très bien que j’agis dans l’ombre. »

« Pa… pardonnez moi Mlle Morgan ; je vais retourner dire à Monsieur de L’Austère que ce n’était que vous. »

« C’est bien, c’est bien… »

Attendant qu’il parte, je me mis à bailler puis voilà que mon acolyte refaisait surface. M’étant retournée pour faire face à l’homme, Ludwig était arrivé derrière lui. En gros, il ne pouvait pas nous échapper. Un sourire presque menaçant arriva sur mes lèvres.

« Et bien, Ludwig, tu m’as impressionné dis donc. Par contre, le coup de la fenêtre… t’aurait pu éviter hein. »

« Euh quel coup de la fenêtre ? »

« Quoi ce n’était pas toi ?? Fin bref, nous avons un invité ce soir. Merci à toi, de m’avoir offert une petite partie de cache-cache... »

Je pris ma lampe pour l’éclairer un peu histoire de savoir qui j’avais en face de moi et fus bien surprise de voir l’homme. Tiens donc, un primé qui ose venir ici alors qu’il a en face de lui, un gardien d’Impel Down. Allons bon, je sens que je vais bien m’amuser fufu.

« Ren Tao… Si j’avais su qu’un primé allait directement tomber dans les filets d’Impel Down, je crois que j’aurais continué cette partie de cache-cache un peu plus longtemps. »

Je n’étais pas devenue bavarde d’un seul coup ; c’était seulement la surprise. Et quelle surprise, je dois avouer. Je m’armais ainsi de mon sabre, tandis que Ludwig préparait ses deux lames. Je ne sais pas combien il peut être fort et il va certainement falloir jouer prudence avec ce genre de type. Mais malheureusement pour lui, la cavale s’arrête ici. Je compte bien le ramener à Impel Down avec moi.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Jeu 17 Juil - 15:27


Cache-cache




Les diversions dehors m'avaient arrangées les choses. Mais désormais, je semblais livré à mon sort. Silencieux comme pas deux, je restais là, planqué en réfléchissant à quoi faire; Combattre les gardes ? Au final, j'allais devoir me salir les mains, c'est comme ça que ça marche. Ne disant rien, je retenais ma respiration jusqu'à ce que quelqu'un apparaisse. Merde... Ma silhouette est largement visiblement pour elle. Elle parle au garde en l'éclairant de sa lumière, puis au lieu de me balancer elle fait fuir cet homme. Oh ? Voilà une étrange façon d'agir dans ce genre de moment. La personne me prenait-elle pour quelqu'un d'autre ? Impatient de le savoir, finalement, voilà qu'elle est rejoint par une autre personne. Visiblement, ces deux là ne sont pas humains et ils sont pas n'importe qui. Pourtant, je ne reconnais rien d'eux. Le visage ou le reste m'est totalement inconnu. Des pigeons ? Non... C'est autre chose.

Je met une main devant mon front pour cacher mes yeux de cet éclat de lumière trop intense. Poussant un soupire comme si j'avais la flemme de me lever le matin, je regarde en direction de la demoiselle qui m'a enfin identifié. Impel Down dit-elle ? Mouai, je ne suis pas convaincu. Des sous-fifres. Voilà ce qu'ils sont. Haussant les épaules, je la laissais prendre son air hautain. Est-ce que j'ai déjà les menottes ? Elle et son ami cornu ne me font guère peur et à vrai dire, son discours ne m'a point surpris. Seul le fait d'entendre le nom de la plus crainte des prisons m'a surpris. Ni plus, ni moins. Me détendant un peu, une fois que la lumière est mieux orienté, voilà qu'un bruit de cliquetis se fait entendre. Haha... Les gardes nous ont vu et donc je suis en joug. Me voilà dans une belle merde dis donc. Moi qui pensais faire un vol tranquille. J'allais enfin pouvoir m'amuser.

" ... Echec... Et mat ..."


Voyons voyons... Quatre gardes armés, deux gardiens... Mouai, il y a mieux comme situation. Lentement, je levais les mains pour les mettre au dessus de ma tête. J'abdiquais tranquillement. Ce geste avait pour conséquence de faire rapprocher un des gardes. Observant d'un regard minutieux la pièce, je remarquais que l'éclairage était concentré sur un seul endroit. J'allais la jouer fine.
Attendant que l'autre soit assez proche alors qu'il la jouait force de l'ordre autoritaire, je vins à compter dans ma tête lentement. Un... Deux...
D'un coup, je sort de ma manche une lame et d'un geste, je me décale pour lancer la lame et attraper la main tenant l'arme du garde. La lame vol vers l'éclairage et casse les lampes qui nous plongent ainsi dans le noir. Un coup de feu retentit et heureusement, celui-ci ne m'atteint pas. Je brise le bras de l'homme pour lui prendre son arme et immédiatement, j'ouvre le feu sur les trois autres gardent qui visent seulement les ombres. Une mini fusillade éclate, mais rapidement, celle-ci se termine. Quatre personnes au sol et trois debout. Me cachant dans l'ombre, j'use de ma technique de plus belle pour ne pas faire de bruit. Elle voulait jouer à cache-cache ? Soit.

Les gardes du haut s'agitent, mais ils ne descendent pas sur ordre du propriétaire qui commence à paniquer. Il semble dire qu'il s'enferme dans sa chambre. Froussard. Soupirant, je regarde la lune qui commence à éclairer la pièce et découvrir nos position, y compris celle de mes deux vrais adversaires. Calmement, je vins à sourire en coin.

" ... Vous voulez me mettre en prison ? ... Pourquoi pas. Mais vous connaissez la chanson non ? Catch me if you can."

Suite à ces mots, je me met à bouger lentement. Mon rythme de marche semble différer au yeux des autres. Lentement, mon image semble se diviser. Doucement, trois personnes se font voir. Trois moi, ou du moins, deux images de plus que la mienne. Marchant sur un rythme aléatoire, je créer ces copies pour les embrouiller. L'objectif ? Attendre qu'ils attaquent en jouant à un jeu de hasard et profiter de l'ouverture.
En attendant, l'autre commençait à appeler des autorités du coin. J'allais devoir me grouiller. Lentement, j'approchais de l'escalier toujours en usant de ma technique pour les troubler.






Spoiler:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Sam 19 Juil - 16:58








Une partie de Cache-Cache ♫



Regardant Ren qui ne semblait pas du tout avoir peur de nous. Nous prendrait-il pour des bleus ou bien ? Ca me vexe ça tout de même. Mais pas le temps de faire quoi que ce soit, voilà qu’un son bien distinct, parvient jusqu’à nos oreilles. Et merde, les gardes viennent de rappliquer. Tch… ils ne pouvaient pas rester là où ils étaient ceux-là. Je pense que j’aurais pu m’en sortir seule sans qu’ils viennent fourrer leur nez de partout. Quatre gardes venaient d’arriver sur les lieux…

Je ne pouvais pas non plus les attaquer, ce serait contraire à mes principes. Si je commence à blesser mes collègues, je vais me faire huer dessus à mon retour à Impel Down. Et de toute manière, pour l’instant, je dois essayer de trouver une stratégie pour contrer et arrêter le jeune homme. Ludwig me regarde me demandant ce qu’il devait faire. Je lui faisais seulement signe de se taire et de regarder pour l’instant. Il pourrait mieux voir que moi et être mes yeux ainsi. Je ne vois pas tout ce qui se passe mais à l’écoute des différents bruits, une petite fusillade vient de se passer. Certainement que tous les gardes sont morts.

Mon épée en garde, je compte bien m’en servir dans les minutes à suivre. La lune finit par me donner un petit rayon de lumière sur mon adversaire et sur l’état de la pièce. Notre hors-la-loi primé prit la parole pour nous dire qu’en gros : essaie de m’attraper si tu le peux. La chanson est connue effectivement et il ne va pas être une mince affaire je le sens. J’entends tout de suite Ludwig me donner quelques précisions sur notre adversaire bien malin. Il semble utiliser une technique ou un subterfuge visant à se démultiplier. En gros, y’aurait trois Ren ?? Hé ce n’est pas du jeu ça ! Et je sais parfaitement ce qui pourrait faire l’affaire pour essayer de dissiper le petit truc qu’il essaie de faire pour nous avoir.

De mes yeux, je ne distingue rien du tout de précis, alors que mon compagnon, lui oui, il se secoue la tête se disant que ce n’est qu’un rêve mais il semble bien voir trois Ren et plus un seul. Profitant qu’il puisse tirer ses lames comme de vulgaires couteaux, je lui fis mine d’essayer tout en avançant moi-même vers un escalier menant à l’étage supérieur. Si ce criminel compte se diriger vers la chambre de notre bon monsieur, il va falloir l’arrêter très vite. Mais même à utiliser ses lames en guise de projectiles, on ne trouvait pas le vrai. De nature pas très patiente, j’haussais alors un peu la voix.

« Si tu comptes te cacher indéfiniment, c’est perdu d’avance. »

Le cache-cache qui m’amusait tant n’a plus rien d’un jeu au final. Ce n’est pas bien de gruger une personne comme en matière d’amusement. Merde, c’est moi qui dicte les règles dans les jeux. M’enfin bref ! J’ai plutôt intérêt à vite le retrouver, le vrai et le mettre en pièces puis le ramener à Impel Down. Je me ferais une joie de le torturer physiquement et même psychologiquement mais tout ça sous la torture physique bien sûr. C’est bien plus marrant que de faire souffrir l’autre personne pour la voir pleurer et gémir de douleur. Et il ne va pas y couper non plus. Du moins, dans la théorie où j’arrive à le trouver et je doute bien qu’un combat s’engage entre lui et moi. Même si, j’ai peu de chance de faire le poids contre une pointure comme lui. Ça m’entraînera au pire…

Je fis signe à Ludwig d’aller dans le tas directement. Je ne sais pas si nous allons arriver à le trouver comme ça mais il faut gagner du temps et éviter de se laisser embrouiller par ce genre d’illusion à la con. Ça surprend effectivement mais au bout d’une dizaine de minutes même pas, il faut tout de même se ressaisir. Il faudrait que je puisse l’attendre en haut des escaliers mais je ne connais pas les recoins de cette villa alors, je ne peux pas savoir s’il y a un autre escalier. Je ferais mieux d’envoyer Ludwig. Il me paraît bien agile pour arriver à se glisser peu importe la manière à l’étage d’au-dessus. J’espère sincèrement que ce petit jeu ne va continuer pendant des lustres.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Dim 20 Juil - 17:15


Cache-cache




User de cette technique est une chose amusante. Elle a pour but d'embrouiller la personne pas visuellement, mais mentalement. En effet, un magicien m'a appris un jour que l'homme tombe dans les illusions car il réfléchit trop. Si la phrase " l'intelligence, c'est comme un parachute : sans, on s'écrase ", le contraire est tout aussi bénéfique. Cette technique est la preuve même de cela. En réalité, il n'y a qu'une personne et les images d'après ne sont que des illusions. Mais il n'y a que l'adversaire qui se dit que l'original se cache parmis les trois, alors qu'en réalité, le vrai est celui devant. Sourire aux lèvres, j'aimais voir mon adversaire paniquer à force de réfléchir. Penser c'est bien, mais trop réfléchir, c'est mal. Il faut savoir agir avec instinct de temps à autre. Me moquant intérieurement de la demoiselle et de son acolyte, je continuais de marcher lentement. J'observais ces personnes. Un cornu et une épéiste ? Son épée est plus qu'imposante. Si sa mission principale est de me capturer sans casser quoi que ce soit en me combattant, c'est peine perdue. Que ce soit un coup droit ou non, elle brisera du décor lors de ses coups. Je me dois de l'attirer dans des couloirs. Ainsi, je rendrais inutile son épée. Souriant, j'approche de l'escalier et ne me cache guère. Je suis bien là, proche d'eux en train de marcher en silence. Alors qu'elle semble perdre patience, je m'amuse de la situation.

" Pourtant... Je suis là..."


Proche des escaliers, déjà sur quelques marches, je prend doucement une petite lame dans ma poche. Bien entendu, les "clones" font de même - et allez savoir quand votre esprit est embrouillé - et voilà que je lance brusquement la lame vers le cornu. Les clones disparaissaient suite au geste brusque. En effet, au moindre mouvement trop rapide, ma technique se brise et niveau connaissances, je ne connais personne qui maîtrise ce genre de technique qu'importe ses gestes. Cela serait tellement fumé comme aptitude. Seul un fruit du démon offre ce genre de pouvoir et encore, j'en doute parfois.
Ma lame se dirige vers le cornu, et moi, je ne reste pas statique. Attaquer la demoiselle semble la meilleur option que je puisse avoir. Sautant des quelques marches d'où j'étais, je me dirige droit vers la demoiselle. La hauteur étant faible, l'attaque ne sera pas son apogée niveau puissance, mais pour sûr que celle-ci fera du mal si elle encaisse. Devenant presque un véritable marteau vivant, je fonce vers la miss et donne un coup de poing suffisamment violent pour briser une partie du parquet. Un petit nuage de poussière se soulève suite à l'impact. Ma main me brûle légèrement... Je saigne un peu. Tch... Saleté de lame de parquet. Je me dois de mieux manier cette technique, car sans cela, ça va pas le faire.

Ne sachant pas si mon attaque avait réussis ou non, je tente de me reculer en sautant en arrière pour revenir dans l'escalier. Après tout, si elle a survécut, si proche d'elle, j'étais une cible parfaite, or justement, je ne dois pas lui donner une si belle occasion à elle et son pote de me mettre la main dessus.






Spoiler:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Lun 21 Juil - 14:26








Une partie de Cache-Cache ♫



Mon acolyte n’eut pas le temps de faire en sorte de pouvoir se glisser à l’étage supérieur qu’une lame lui arriva dessus. Il l’esquiva assez facilement, me faisant signe de sa position. Ouais, donc c’était bien une illusion que cette petite cachoterie et plaisanterie de très mauvais goût. Mais bien sûr, et ça je pense également qu’il l’a vu et qu’il va en profiter mais vu la taille de mon épée, malheureusement, ça ne risque pas de passer inaperçu et en terme de dégâts, je vais en avoir pour cher. Seulement, le petit secret et le petit atout de plus c’est ces trois lames présentes sur le manche de mon arme. Personne ne sait qu’en fait, ce sont des lames que je peux enlever. Quand j’ai trouvé l’arme, c’était déjà comme ça. L’ancien propriétaire a pensé à tout et ça c’est un double avantage.

Son mouvement trop rapide nous a permis de pouvoir espérer à se battre de manière plus efficace et ainsi déjouer sa technique. Il ne va pas non plus falloir nous sous-estimer un peu trop vite. Etant donné qu’il est là devant nous, j’ai juste à faire gagner du temps à mon acolyte et surtout le faire combattre quelques temps juste le temps de sortir les trois lames de mon épée. C’est que… comment dire… le type qui avait l’épée avant a mis un espèce de petit mécanisme qui rend difficile à les sortir rapidement. Alors autant dire que j’aimerais créer la surprise là. Laissant ainsi Ludwig jouer de ses lames pour combattre Ren qui était juste là, devant nous, je pouvais ainsi poser ma grande épée aiguisée comme un couteau de cuisine qui couperait même un os en un rien de temps. La comparaison est louche, j’avoue. Mais bref, on va bien voir mais même si je suis une épéiste avec une grosse épée, j’ai encore quelques ressources pour me battre dans des endroits impossibles pour ladite épée à manier. Et ces lames sont également aiguisées de la même manière que la principale.

Je mets en marche ce petit mécanisme qui va me permettre de prendre les trois lames dont j’ai besoin pendant que j’observe légèrement Ludwig essayer de toucher Ren. Etant un combattant plutôt bon, je pense qu’il peut très bien réussir à le blesser. Et ce serait déjà une bonne chose que de le blesser. Rapidement, je me saisis des trois lames une fois que tout est bon puis les cache pour l’instant, laissant ainsi l’effet de surprise. Je reprends mon épée sur le dos lorsque j’entends des pas de gardes se précipiter par ici. Et là comment dire… je me mets à courir en poussant Ludwig et Ren. En gros, je les choppe sans qu’ils ne comprennent rien et les amène dans un endroit plus tranquille. Hors de question que l’on ne vienne m’emmerder pendant mes petites affaires.

« Non, je ne t’ai pas sauvé, juste fais en sorte que l’on ne vienne pas m’emmerder. »

Le couloir où nous sommes est toujours aussi étroit mais bon, je vais faire semblant d’utiliser mon épée pour lui donner satisfaction, comme il va certainement s’y attendre et au dernier moment, paf je sors mes lames. Je ne compte pas attendre avant de passer à l’offensive. La patience est une vertu, il faut savoir l’avoir, ce qui n’est pas du tout mon cas. Déjà répété mais malheureusement ça se confirme de jour en jour faut croire. Et bien que je sois dans un bon jour comme qui dirait, je n’ai pas envie de faire de zèle tout de suite. Je garde plutôt ça pour l’antre d’Impel Down à vrai dire. Mais bref, je donnais un premier coup d’épée, simplement pour lui montrer de quoi je suis capable et comment je compte le découper et aussi facilement que du beurre. C’est une statue de marbre je dirais qui est passée à la coupe. Voyons, voyons voir ce qui va se passer ensuite.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Lun 21 Juil - 16:14


Cache-cache




Ce combat m'amusait. Pensent-ils vraiment pouvoir m'attraper ? Oh certes, je ne suis pas un dieu au combat, je suis encore loin d'égaler quelques personnes, mais une chose est sûre, actuellement, je sent que j'ai l'avantage. Son arme ne semble pas adéquate pour combattre ici. Quant à l'autre, il ne semble bon qu'à faire de la figuration. J'ai la situation en main. Souriant en coin, je me recule, mais voilà que de la fumée sort l'autre cornu. Armé de quelques lames en supposant que ce ne soit pas les miennes, il commence à m'attaquer. L'esquive est ma meilleur option, mais difficile dans un simple escalier. Aussi, un de ses coups frôle ma joue au point de la couper légèrement. Les autres sont coups sont esquivés de peu. Tch... Saleté.

Alors que je me concentrais uniquement sur le cornu, voilà que l'autre... nous attrape ? J'ai du rêver, mais elle a bien réussis à m'attraper moi et son compagnon pour nous tirer un peu plus bas dans la maison. Comment a-t-elle réussis à me traîner jusque là hein ? Je dois vraiment me concentrer plus pour éviter ce genre de déplacement comme si j'étais un objet...
Ses paroles ne me font rien. A vrai dire, je repense juste au bruit de bas de tout à l'heure. Les gardes ont bougés et visiblement, c'est le moment idéal pour agir et aller trouver le maître des lieux. Me sauver dit-elle ? Pense-t-elle que deux idiots de gardes pourraient m'arrêter ? Alors qu'en situation tendue tout à l'heure, j'en ais éliminé quatre ? L'intelligence, c'est comme un parachute. Quand on en a pas, on s'écrase. Et là à mes yeux, elle s'était gravement ramassé au sol.

La voilà qui dégaine sa grande lame et me donne un coup. Hein ? Ici ? Dans ce lieu si étroit ? Certes, la manipulation de sa lame est grandement gênée, cependant, les esquives de l'adversaires sont aussi contrariées. Je n'y pense que maintenant. Fixant la lame, j'use de rapidité pour frapper le côté plat de la lame avant qu'elle ne m'atteigne et par la suite, je regard le cornu qui semblait là. Profitant de l'instant, je donne un coup dans le ventre de la demoiselle pour tenter de la repousser. Suite à cela, je retourne là où nous étions avant. Courant, j'espère semer un peu ces emmerdeurs. Autant avant je m'amusais, autant là, j'ai vraiment envie de finir ce vol plus qu'énervant.
Sur mon chemin, comme prévu, les deux gardes sont là, braquant leurs armes sur moi, je me saisis du premier objet que je trouve et le lance. Par chance, c'est une sorte de photo dans un petit cadre. Devenant comme un shuriken, l'objet va s'écraser sur les hommes ce qui les divertis suffisamment de temps pour que je puisse arriver à eux. Une fois proche, le premier se prend un uppercut dans le ventre et l'autre un coup de lame secrète dans le visage. Les deux tombent blessés pour ne pas dire mort, et je m'en vais dans l'escalier pour alors arriver rapidement devant la fameuse porte qui semble fermée de l'intérieur.

Soufflant, je m'apprête à fracasser la porte, mais ces emmerdeurs sont encore là. S'ils ne sont pas derrière moi, pour sûr qu'il sont dans le coin et prêt à arriver. Ainsi donc, je me contente de les attendre. Pris dans le feu de l'action, je remarque qu'étrangement, aucune alerte à la marine ne semble avoir été faite. Pourtant... Barricadé dans sa pièce, le propriétaire aurait du avoir le temps. Qu'est-ce qui se passe derrière cette porte hm ? Me concentrant doucement, je ferme les yeux, puis je commence à me concentrer avant que les autres arrivent.

Quand je re-ouvre les yeux, c'est comme si quelqu'un d'autre était là. Cela fait un moment que je n'ai pas utilisé cette " capacité ". Calme, totalement décontracté, mon attention est portée sur ce couloir plus large que celui du couloir. Ici... La miss pourra user de sa lame plus aisément et laisser de la marge pour que son compagnon fasse de jolies manœuvres. Mais une chose est sûre, cet endroit est aussi parfait pour moi et mes coups.
Pas certain que cela marche, je me concentre un peu plus pour que les autres s'ils sont faible puisse voir cette sorte d'aura. En réalité, celle-ci n'est rien de plus que la matérialisation de cet instinct meurtrier que chacun peut interpréter comme il veut selon son mental. Certains peuvent voir une véritable aura rouge sang se dégager de moi comme une véritable fumée imaginaire, tandis que d'autre juste ressentir une légère pression. Ou tout simplement rien du tout.

Focalisé sur l'arrivée des gens, je les attends de pied ferme, prêt à en finir une bonne fois pour toute.





Spoiler:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mar 22 Juil - 17:57








Une partie de Cache-Cache ♫



Mon coup n’a pas réussi, Ren a tout de même réussi à esquiver ma lame. Bon faut dire que je n’ai pas pu faire preuve de rapidité vu l’étroitesse du couloir dans lequel nous nous trouvons. Mon acolyte n’eut pas vraiment le temps de faire quoi que ce soit et surtout de me prévenir. Le coup partit rapidement, un coup dans mon ventre qui me fit reculer et tousser. Je ne saurais dire comment je l’ai vraiment ressenti, il ne m’a pas fait mal. Le temps de me reprendre, Ludwig est déjà reparti en courant après le jeune homme je suppose. Je me reprends puis en fais de même.

Courant à travers le couloir, j’essaie d’entendre le moindre bruit ; il y en a un étage au dessus mais ce n’est pas plus alarmant que ça. Je pensais qu’il y aurait un peu plus de bruit de la part du propriétaire mais il faut croire que soit il flippe comme je ne sais quoi, soit et bien… il y a un problème. Je ne saurais le dire et de toute manière, pour l’instant, ma proie c’est Ren et personne d’autre. Ce cache-cache commence véritablement à m’énerver et jouer de mes nerfs est quelque chose que personne ne devrait faire, simplement pour sa propre survie.

Je laisse Ludwig aller en premier me contentant de prendre mon temps simplement pour avoir le temps d’observer le moindre bruit suspect. Je trouve cette villa bien trop calme à présent. Aurait-il déjà tué tous les gardes qui n’étaient pas avec le proprio ? Enfin j’espère tout de même qu’il y en a qui sont restés, merde on est de la marine. Si même ceux de la marine ne savent plus faire quoi que ce soit contre ce genre de criminels, où va le monde, je vous le dis. Bon au lieu de traîner hein… Reprenant ces mêmes escaliers, j’arrivais au palier supérieur. Ludwig était déjà là et il semblait avoir une expression des plus apeurée. Hum ?

Regardant le jeune homme sans comprendre, alors que mon acolyte semblait terrifié, je venais de comprendre. Sans doute que Ren avait une aura un peu particulière et que sur des gens au mental plus faible disons, ça marche comme une certaine pression. Le regardant, je fis simplement un grand sourire à la limite psychopathe avec des yeux enjoués. Il ne m’impressionnait pas du tout avec son aura. Simplement parce que je n’ai peur de personne ou peut-être que moi aussi, dans un sens, je suis affreuse dira-t-on. M’enfin, le regardant simplement, je dégainais à nouveau mon épée. Le couloir est bien plus grand cette fois-ci et il va m’être un peu plus aisé de pouvoir me battre, même si j’ai encore mes trois petites lames pour pouvoir attaquer plus aisément le jeune homme. Je fais signe à Ludwig de rester en retrait le temps que celui-ci se calme. Bizarre tout de même… ou peut-être est-il habitué à mon aura qui doit être tout de même impressionnante mais apparemment, il a peur de l’aura que dégage Ren. Vraiment bizarre, m’enfin la question n’en est pas là après tout.

Il va falloir se combattre et c’est tout. De tout notre sérieux et voir qui va gagner dans ce combat féroce d’avance. De plus pas besoin de paroles, ce qui m’arrangeait très nettement, moi qui n’étais pas non plus une très grande bavarde. Je mis ma lame en position offensive prête à attaquer et en utilisant une certaine rapidité, je fis appel à la technique de la Lame Volante, simplement pour en faire un leurre et en envoyant ma lame après un moment à la faire tourner. Je sortis mes trois lames prête à bondir sur le jeune homme pour commencer un combat au corps à corps. J’usais de techniques plutôt simples mais efficaces, alliant le Kendo et les coups d’escrimes pour faire reculer l’ennemi. Si en principe, il faut être rapide, il faut surtout avoir de la chance. Et je ne compte pas me laisser démonter par le jeune homme avant d’avoir tout donné loin de là. Laissant alors mon épée démesurée qui avait atterrie sur le parquet non loin de là, je me contentais de « danser » avec les lames essayant d’attaquer Ren.

© Jawilsia sur Never Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mar 22 Juil - 19:17


Cache-cache




L'instant était enfin arrivé. Le combat allait enfin commencer. Souriant en coin, j'observais le jeune cornu qui affirmait son infériorité. Il était comme tétanisé devant la pression que j'imposais. Le fixant, je ne faisais aucun geste brusque. Clairement ailleurs intérieurement, j'étais concentré sur mon seul objectif désormais, la demoiselle. Celle-ci ne tardait pas à arriver en haut et visiblement, elle ne voulait pas reculer. Même face à ma personne "sérieuse", elle ne faisait pas un seul pas en arrière pour montrer une quelconque hésitation. La fixant de haut en bas, j'admirais cette impression qu'elle dégage. Elle me rappel Mina... Elle a cette envie de tuer et se battre. Constante, ce besoin semble constant au point de tenter des folies qui peuvent coûter très cher.

La regardant elle et sa lame trop grande pour être une lame classique, je me demande bien ce qu'elle cache. Son regard dément cache une certaine confiance. Elle agit de manière risquée, mais elle sait ce qu'elle fait. Cela est trop beau pour être vrai. Elle lance alors sa lame en ma direction. Ce projectile commence à foncer sur moi et visiblement celui-ci n'est pas là pour faire joli. M'abaissant pour lui échapper, je le laisse s'écraser au sol et me redresse immédiatement. La miss est déjà proche de moi, armée de quelques lames qui me disent quelque chose, j'use de ma concentration pour esquiver tant bien que mal sa danse. Manquant de me faire couper sérieusement à plusieurs moments grace à un jeu de jambe plus qu'efficace, je tente de trouver une ouverture dans sa danse. Elle est purement offensive et cela ne m'arrange pas. Une lame vient frôler ma joue et la couper légèrement. Tch... Analysant ses gestes, je me dois de frapper. Ainsi, durant ce corps-à-corps trop intense à mes yeux actuellement, je me décide de prendre enfin la main.

" Assez..."


Dès que j'aperçois un moment opportun pour agir, c'est le plat de ma main qui se dirige vers sa gorge. Le coup est précis, je vise bien entendu la pomme d'Adam. Le but étant principalement de lui couper la respiration et l'immobiliser ne serait-ce que pendant une seconde. Cette seconde symbolique serait le temps idéal pour une contre-attaque violente. Et pour cela, je ne vois qu'une seule technique apte à faire cela.
Souriant, je fait doucement pivoter mon buste et arme mon poing. Une fois mon corps et mon coup prêt, je ne me retient pas et c'est un terrible poing qui s'en va en direction du foie de la miss. Frapper le ventre et le foie sont deux techniques efficace pour mettre à terre une personne. Le coup peut sembler banale, pourtant, si la miss regarde impuissant ce qu'il lui arrive, sans doute qu'elle admire un poing qui disparait de sa vision pour mieux frapper puissamment son corps.

Cette technique a quelque chose à montrer. Pour l'heure, cela n'est pas au point, mais je compte bien en faire une technique signature. Me reculant suite à ce coup qui je l'espérais sera suffisant, je vins à regarder sa lame au sol. Elle est imposante et pas mal dit donc... Pensant que cela soit terminé, je relâche mon aptitude pour alors sentir le contre-coup. Merde... Durant quelques secondes, mes muscles se mettent à trembler et mon esprit est embrouillé. Un profond mal de crâne me prends. Je m'immobilise sur place en ne sachant que trop faire. Je me dois de perfectionner cette aptitude, sans quoi, elle pourrait me coûter la vie. Si ce n'est pas là, plus tard...

C'est un moment parfait pour tenter de m'avoir. Une occasion en or comme on le dit. Incapable de bouger malgré les ordres que je me donne intérieurement, je regarde en direction de ces deux là. Sont-ils aptes à combattre, ou bien j'ai réussis à mettre K.O la miss ? Il vaudrait mieux pour moi qu'elle ne se relève pas, sans quoi, j'aurais chaud aux fesses à moins qu'un miracle se produise...

La pression meurtrière disparait, elle retourne à la normale. La technique n'est plus active.





Spoiler:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mer 23 Juil - 17:19








Une partie de Cache-Cache ♫



Durant notre combat corps à corps, je réussis tout de même à lui couper légèrement la joue. C’est déjà ça même si j’aurais bien voulu arriver à le trancher bien plus sévèrement. Jetant un œil seulement quelques secondes vers Ludwig, je peux voir qu’il semble enfin reprendre ses esprits. Ce n’est pas trop tôt tout de même. Notre corps à corps est intense mais parce que je le pousse ainsi de la sorte. J’aime me battre et j’en profite très largement. Ce n’est que du plaisir d’échanger comme ça et de doser la force de l’autre. Va-t-il me blesser et ainsi provoquer une dose de folie en plus ou bien toute autre chose ?

La question n’est plus à se poser, je l’observe bien que je reste en aveugle la plupart du temps mais son regard semble s’être assombrit. Comme s’il préparait quelque chose. Et mon instinct me dit que ça va valoir le coup même si je suppose que je ne sortirais pas vainqueur de ce petit duel. Mais à force d’être purement dans l’offensif, je laisse une ouverture assez grande pour permettre au jeune homme de m’attaquer. J’ai manqué de vigilance…

Ma gorge me fait mal, je devine qu’il a touché vers la pomme d’Adam, je crois. Enfin, j’ai du mal à reprendre ma respiration et je n’ai même pas le temps de me reculer afin d’esquiver un autre coup qui cette fois-ci me pliait en deux. Grimaçant, c’est pliée en deux à moitié sur le sol que je toussais. Il n’y est pas allé de main morte le bougre en me donnant un coup dans le ventre. Certainement prédestiné à toucher un de mes organes. Je subis un moment, n’arrivant pas à me relever malgré le fait que je pourrais à nouveau l’attaquer. Il semble être un peu désarçonné. Peut-être a-t-il justement utilisé une technique qui donne un contrecoup. Je n’en sais rien cherchant rapidement Ludwig du retard. Il faut en profiter pour l’attaquer et sans perdre de temps.

Je ferme les yeux respirant le plus calmement possible pour essayer de faire le point, pour essayer de combattre la douleur qui est encore présente au niveau de mon ventre et mon foie. Quel dommage, je m’attendais à ce qu’il fasse saigner mon sang, ça aurait été tout de même plus marrant mais bon. Rouvrant les yeux après quelques secondes, je vois Ludwig en profiter et mettre un coup de pied dans le ventre de l’adversaire histoire de l’immobiliser à terre. C’est une bonne occasion qu’il fallait prendre tout de suite. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à l’emmener jusqu’à Impel Down. Au moins, on pourra reconnaître mes capacités ainsi dit. Puis tout de même, c’est bien trop calme là dans cette villa. Je n’avais pas vérifié le nombre de garde au tout début mais s’ils sont déjà tous morts alors qu’en est-il du propriétaire ? Il vaudrait mieux que je m’assure et que j’aille voir ce qui s’y passe.

Mais tout d’abord, je profite du fait que le jeune homme soit à terre après le coup que Lud vient de lui donner dans le ventre pour le menotter. J’ai encore un peu de mal à me mouvoir après son coup mais cela va relativement mieux. Le regardant presque dédaigneuse par la suite.

« Tu pensais vraiment faire le poids ? Pitoyable… »

Puis me retournais m’apprêtant à ouvrir la porte de la chambre du propriétaire…

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Mer 23 Juil - 17:41


Cache-cache




Le combat semblait terminé pour moi. En deux contre un de la sorte, même moi j'étais assez confiant. Mais voilà, dans mes calculs j'avais fait une erreur. Ma technique n'était pas assez affinée. Le temps d'utilisation avait été trop court et me voilà en train de souffrir légèrement le martyr. Je suis une cible parfaite et la demoiselle semble le comprendre. Retrouvant trop vite à mon goût ses moyens, la voilà qui en profite avec son acolyte. Ceux-ci se dirigent vers moi et ce sont des coups efficaces qui me touchent. Ne pouvant clairement rien faire outre tenter de mettre une de mes mains entre le coup et ma personne, ils me mette hors d'état de nuire sans trop de mal. Je n'ai pas assez forcé sur mes ressources pour passer outre la douleur. Il me faudrait repenser à cela... Mais actuellement, cela va être dur. En effet, dans mon moment d'absence involontaire, voilà qu'ils me mettent déjà des menottes. Hm ? Moi ? Capturé ici ? Pitoyable... Je lève les yeux vers la demoiselle qui semble avoir un air bien trop fier. Se rend-t-elle compte que sans son collègue, elle ne serait pas un adversaire pour moi ? Qu'actuellement, ce n'est que de la chance ? Elle me fait rire et d'ailleurs, c'est d'un air paresseux que je lui répond sur un ton feintant le je m'en foutisme le plus véridique qui soit.

" Si tu le dit..."

J'essaie de faire la part des choses. Ces gens vont sans doute appeler des renforts et jouer avec moi comme une peluche. Tch, pas question. Fronçant les yeux à cette pensée, voilà que la porte du propriétaire s'ouvre. Et je dois avouer que jamais ô grand dieu jamais je n'aurais pensé entendre de plus belle cette voix.

" Oh ? ... Moi qui pensais que ce serait toi... Ren... Qui ouvrirait la porte. Je suis surpris..."
" Jack ?!!"

Ni une ni deux, l'homme surpris abaisse son regard vers la femme à l'épée assez imposante. Son chapeau sur la tête, il le remet bien alors que d'un coup sec, il donne un coup de pied droit dans le ventre de la demoiselle. Un coup de pied a la puissance supérieur à la mienne. Largement plus supérieur même. Le but est sans doute de la mettre K.O si ce n'est pas de pouvoir la propulser en arrière. Suite à cela, il siffle légèrement et comme une flèche, voilà qu'un faucon vient foncer vers le cornu dans le but de focaliser son attention. Bien entendu, le résultat de la manoeuvre est que l'homme en costume noir fonce dans l'angle mort du jeune cornu pour lui asséner un coup dans les côtes sans se retenir. Le coup d'ailleurs est si puissant que cela a sans doute le pouvoir de lui briser quelques os au passage.

Une fois cet enchaînement réalisé, le fameux " Buck " revient sur l'épaule de son propriétaire et l'homme ignore ses opposants ne prenant pas la peine de savoir s'ils sont K.O ou non. A vrai dire, il a toujours été confiant en sa capacité de combat et surtout son duo avec son oiseau qui sert de seconde paire d'yeux.

" Tu sembles avoir besoin d'aide n'est-ce pas ? ... "
" Mouai... On va dire ça... "

Sourire aux lèvres face à ma sagesse et non ma connerie passagère, je le regarde s'avancer. Visiblement, il lui manque les clés pour ouvrir mes menottes. Il hausse les épaules, puis pour ma part, curieux comme je suis, je regarde en direction da la pièce nouvelle ouverte.

" Où est l'autre ? "
" Hors d'état de nuire... Quant aux bijoux... Disons que je les aient pris, mais que les plus beau. Tu es venu pour cela ? Car moi, je ne viens pas pour cela..."
" Que veux tu dire ?"
" ... Toi seul le sait... "
" ... Ce n'est pas le moment. Pas maintenant..."

Poussant un profond soupire de lassitude, le jeune homme vint doucement me prendre par le col comme si j'étais encore le gamin que j'étais il y a quelques années de cela, puis finalement, il me redresse.

" En attendant, j'ai un cadeau de la part de ton père..."


Intrigué, je relève les yeux et le laisse siffler pour appeler quelque chose. Hm ? Se pourrait-il que ?





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Jeu 24 Juil - 17:20








Une partie de Cache-Cache ♫



Je n’eus meme pas eu le temps d’ouvrir la porte de la chambre du propriétaire que celle-ci s’ouvrit d’elle-même sur un homme. La surprise est tellement grande que je recule de quelques pas, sans vraiment savoir ce que je dois faire. Même si à présent, c’est du deux contre deux, il a quelque chose qui fait que nous ne ferions pas le poids du tout. Et Ludwig qui semble être déjà KO de son côté de toute manière. Ah ce gamin ne m’aide pas du tout pour le coup…

Je m’apprêtais à me mettre en défense mais je n’en eus pas le temps. A nouveau, c’est le sol que je retrouvais pliée en deux de douleur. Et cette fois-ci, le coup parti était bien plus puissant. J’ai le ventre en vrac et je ne peux décidément pas bouger. Et merde ! Toussant, à la limite de cracher mes tripes, j’essaie de suivre du regard ce qui se passe. Ludwig, occupé avec l’oiseau semble-t-il. Et un léger cri retentit de la part de mon acolyte. Okay bon, deux hommes d’Impel Down à terre, là c’est certain que c’est peine perdue. Aucun de nous deux ne peut se relever suite à ces coups…

Purée… ils ont bien réussi leur coup… même si apparemment ce cher primé semblait plutôt surpris de la présence de cet homme appelé Jack si j’ai bien compris. Fatiguant, je ferme un instant les yeux écoutant leur conversation mais de toute manière, nous sommes KO avec Ludwig et là pour l’instant, aucun de nous deux n’est apte à pouvoir continuer à nous battre. Il faudrait seulement que je puisse tirer mes trois lames dans leur direction. Si avec un peu de chance, elles atteignent l’un des deux, ne serait-ce qu’à la jambe ou au bras… ce serait déjà ça de fait. Mais je ne peux décemment pas rester à terre pendant trente ans non plus !

Merde Aiden, souviens-toi… Si je remonte dans mes souvenirs lointains, je sais que j’ai déjà pris cher alors je devrais pouvoir me relever. Je le dois… je ne peux pas abandonner comme ça. Même si je ne fais pas le poids contre ces deux hommes, je ne peux tout de même pas me laisser abattre comme ça. Dire que j’avais réussi à attraper Ren et que ce mec, Jack, est venu tout foutre en l’air. C’était vraiment trop beau pour être vrai là pour le coup.

« Tch… »

J’ai connu pire alors je devrais pouvoir me relever encore une fois… Mais est-ce finalement la meilleure méthode ; stratégie ? Quoi que je fasse, ils pourraient me mettre de nouveau KO… Hum au moins essayer de faire quelque chose. Les trois lames que j’avais à nouveau cachées… je bougeais comme je pus, la douleur encore présente même si ce n’est pas grand-chose par rapport à celle qui a fait que je ne vois plus vraiment. Discrètement, pendant qu’ils étaient occupés, je les lançais vers mes adversaires assez rapidement, espérant qu’elles aient fais mouche et correctement cette fois-ci. Histoire de laisser une cicatrice amère sur ces personnes qui veulent du mal à la justice légale. Me mouvoir me paraît compliqué même après un temps de repos. Mes jambes ne veulent pas… ça ne m’arrange pas et je ne peux même pas compter sur Ludwig qui, plié en deux, bras sur les côtes ne semblent pas non plus arrangé.

Je crois bien que la partie s’arrête ici pour moi-même si cela me fait vraiment chier. Mais force est de reconnaître que l’ennemi est fort. Et ce n’est pas avec ma constante envie de me battre et de sang que ça peut changer quelque chose, du moins pour le moment…

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Jeu 24 Juil - 17:45


Cache-cache




Une retrouvaille de ce genre, jamais je ne l'aurais imaginé. Jack, qui est à mes yeux un mentor est là. Plus précisément, il me tire d'une mauvaise passe comme si cela n'était qu'une promenade de santé. Cela est presque déconcertant. Il dit qu'il a un cadeau pour moi ? Je me demande bien ce que c'est. Le laissant dire, notre discussions nous mène à un petit souci. La demoiselle ne semble pas hors d'état de nuire complétement et elle en profite pour attaquer avec férocité. Non... Pas tout à fait, elle en profite plus pour y aller avec une certaine fourberie. Ses lames arrivent et pour ma part, je n'ai pas le temps de vraiment réagir. C'est mon collègue du soir qui visiblement détourne les lames via des coups de feu. Une, deux et finalement trois balles sont tirées dans un laps de temps assez court. Rangeant son arme, l'homme regarde la demoiselle avant de s'approcher d'elle en silence. Le jeune homme ne semble pas arborer un visage crispé. Il est détendu, et à la limite de la moquerie. Soufflant, il se penche sur elle pour alors fouiller comme si de rien était ses poches. Seule une de ses mains appuie sur sa tête afin de la maintenir au sol durant sa manipulation.

" Ah... Les voilà enfin. Merci bien chère madame."


Le regardant revenir, je m'étonne de son attitude. Il est plus joueur et moqueur qu'avant. Mais qui sait de quoi il est capable en étant sérieux. Il m'inspire désormais. Cela m'agace de le dire d'ailleurs... Le laissant faire donc, il me retire ces affreuses menottes et me laisse libre de mes mouvements. Caressant mes poignets, je m'approche alors de la miss, puis je m'accroupis devant elle. Certes, je m'expose à son courroux, ou plus principalement à un coup bien placé entre les cuisses, mais je prend ce risque sans mal. Approchant une main, je saisis son visage et je la regarde droit dans les yeux.

" ... C'est vraiment dommage de terminer les choses ainsi... Tu aurais pu être une partenaire formidable en plus d'être belle. Presque aussi belle que celle que j'aime actuellement. C'est pour dire... Si un jour l'envie de venir me voir te prends, n'hésite pas à t'attaquer à moi. Je te recevrais avec grand plaisir..."


Me redressant suite à ces paroles sincères, je ne me rendais pas compte de l'humiliation que cela pouvait signifier pour elle. Se faire toucher, battre et écraser de la sorte. Aujourd'hui, même si celle-ci n'est pas entièrement due à ma personne, j'ai gagné. Me retournant, je suis donc mon acolyte qui me montre qu'il n'y a plus rien à faire. Prenant les quelques bijoux que mon collègue n'a pas pris peine de trier, je remarque un escargophone. Hm ? Serais-je sadique au point de l'humilier encore plus ? Au pire... A ce point, autant continuer un peu. Je contact le petit Q.G de la marine présent sur l'île, puis je me contente de dire d'une voix clairement moqueuse.

" ll y a eu une attaque dans la villa... Le propriétaire, les gardes y sont mis K.O et en plus de cela, deux gêoliers d'Impel Down auraient besoin d'aide. Le responsable de ces actes est Ren Tao. Faite vite... "


Ni plus ni moins, outre me faire de la pub, l'appel avait pour but de signaler qu'une fille avait besoin d'aide pour se relever. Me retournant une ultime fois, je prend une lame que je jette précisément face au visage de la belle. Celle-ci se plantant pile proche de son visage sans la toucher, je lui dit alors l'air taquin.

" Si tu veux ta revanche... Rend donc la chose intéressante en me redonnant ceci. Bye..."

Ni une ni deux, je disparait par la fenêtre que mon collègue a ouverte. Dans l'ombre, chacun de nous s'en va, retournant proche de mon navire. Sur le pied de guerre pour repartir, l'homme prend son temps en fumant une cigarette. Une fois sur le bateau, nous pouvons enfin commencer la partie révélations du jour.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Ven 25 Juil - 16:18








Une partie de Cache-Cache ♫



Tch... j’aurais au moins essayé… Mais mes lames se font intercepter bien trop facilement par l’homme qui a sauvé Ren de cette situation qui aurait pu nous être profitable. Je déteste ce genre de situation décidément. Je ne pouvais pas encore bien bouger et pourtant, je sentais que c’en n’était pas encore fini. Une main vient plaquer ma tête au sol, sentant que l’on fouille dans mes poches. Les clés des menottes, bien sûr… J’aurais mieux fait de les avaler tiens. Ou de les brûler ou je ne sais quoi d’autre pendant qu’il en était encore temps.

Puis ce fut au tour de Ren de venir vers moi. Que me veut-il lui aussi ? Son visage proche du mien, limite, j’ai une sale grimace bien amère sur les lèvres. Limite, on pourrait me comparer à un doberman qui montre les dents. Croisant son regard, je sens petit à petit que les nerfs vont lâcher et qu’il me serait pas impossible du tout de faire un massacre dans pas longtemps, surtout s’il ne se casse pas de ma vue.

Mon égo vient d’en prendre un coup avec ses mots. Pour qui se prend-il à la fin ! L’humiliation de m’être fait battre, toucher de la sorte et ces mots sont entrain de soulever une vague de terreur en moi. Humiliée par un criminel de la sorte ! J’ai comme l’étau qui se ressert ; mes poings tellement serrés que mes ongles rentrent dans ma chaire. Si je me contrôlais suffisamment, je n’étais pas au bout de ma peine. Un moment après alors que j’arborais toujours ce visage de rage, il a fallut qu’il tombe sur un escargophone et qu’il appelle la marine ! Sifflant entre mes dents, c’est de mon regard de meurtrière humiliée que je pris la parole avant de les voir s’éloigner.

« Vous me le paierez sales merdeux ! Cassez-vous !! »

Et un sursaut de surprise de ma part lorsqu’une lame atterri devant mon visage. J’en ai reculé tellement que j’ai eu peur sur le coup. Je ne pouvais plus les rattraper c’était fini à présent. Mais par contre… la prochaine personne que je vois venir ici, elle, elle passe à la casserole. Et nul ne doute que je ne serais pas du tout gentille. Humiliée de la sorte…

[…] Je finis par me relever un long moment après tandis que cinq marines viennent de franchir la porte de la villa en criant mon nom. Là… approchez bande de merdeux, bande d’incapables. Approchez que je vous réduise en cendres une bonne fois pour toutes. D’humeur massacrante comme on pourrait le voir sur mon visage. Regard menaçant, lèvres fermées, aucun sourire, je relève mon acolyte limite en le frappant violemment contre un mur. Tous vont mourir un par un à cause de cet affront. Une sorte d’aura menaçante, meurtrière s’empare de ma personne. Plus aucunes émotions ne sont ressenties à ce moment là. Le premier garde qui s’approche, je l’embroche comme s’il était un vulgaire poulet. Mais je ne m’arrête pas là. Après l’avoir embroché sur mon épée, je prends une de mes lames et le lacère un peu de partout en effectuant des gestes rapides.

Les autres gardes arrivent mais ils ont peur bien évidemment. Je me mets à rigoler froidement, d’un rire effrayant… Ils ont tellement peur qu’ils hésitent à partir seulement je ne leur laisse aucun temps pour la fuite. Je cours vers eux, assénant des coups d’épée premièrement destinés à les mettre hors d’état de nuire, sans les tuer. Puis je passe à la seconde étape. Je ne suis pas satisfaite. Je ne suis jamais satisfaite. Ils vont payer le prix fort pour mon humiliation ces merdeux de marine à qui on ne peut pas faire confiance limite. Ils sont tellement nuls qu’ils ne méritent pas de vivre. Le sang coule à mesure que je lacère le deuxième puis le troisième garde. Je ne m’attarde pas sur ces trois là ; je réserve autre chose pour les deux qui restent. Le premier qui me reste, je lui dessine un sourire sur le visage (comme le Joker dans Batman en gros) puis finalement, je lui crève les yeux. Il ne verra plus jamais de sa vie, il sera mort de toute manière. Et je l’entends crier de douleur ; crie. C’est ça crie ! J’aime ces cris de douleur, ça me rappelle combien j’aime infliger toutes ces tortures. Et encore, je suis gentille là.

Je finis par le poignarder en plein cœur. Il m’énerve en fait à trop crier de douleur. C’est bon quoi, pas un petit truc qui va faire que. Il m’en reste un dernier de ce fait. Un dernier garde qui flippe sa race comme jamais. Mais il ne peut pas partir, j’avais fais en sorte de lui trancher la cheville pour qu’il ne court pas trop. Mais apparemment bien trop effrayé, il n’a pas tenté de s’enfuir. Enfin un intelligent qui sait à quel adversaire il a affaire. Celui-là, si j’avais bien le temps, je l’aurais ramené avec moi à Impel Down et j’aurais pris mes instruments de torture. Mais non, il vaut mieux rester plus ou moins discret.

« Comment veux-tu mourir ? T’as 10 secondes pour répondre. »

« Maais… maais ! Je… je ne veux pas mourir ! Calmez-vous enfin ! »

« Mauvaise réponse. »

Mais pourquoi ils ne peuvent pas faire comme les autres et choisir de la mort qui serait la plus belle pour eux. Tant pis pour lui, cela va être… rapide et sanglant. Comme j’aime. Une lame dans mes mains, je vise et tranche nette la jugulaire du mec. Je jette un œil vers ce massacre que je viens de faire ; que c’est beau tout ce rouge sang. Je me mets à rigoler comme une psychopathe lorsque Ludwig vient derrière moi et me bande les yeux. Ce qui a pour effet net de me stopper dans ma folie. Je ne sais pas, c’est une sorte de tic.

« Quoi… T’aurais pas pu me laisser dans ce beau sang ? Regarde, je les ai même pas bien finis. »

« Aiden… ça suffit maintenant… Ils sont morts alors rentrons à Impel Down… »

Finalement, je n’aurais pas pu achever mon œuvre qu’il a fallut prendre la route pour rentrer. Je me vengerais sur des prisonniers.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 962
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
487/500  (487/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )   Ven 25 Juil - 16:21


Cadeau ?




De retour sur le navire, je regardais les quelques compagnons que j'avais être intrigué par la présence de cet homme. Faisant très rapidement les présentations, je laissais mes acolytes retourner à leurs occupations. Ce soir, j'allais servir de taxi à cet homme en plus de recevoir un cadeau et parler sérieusement. Me mettant donc à l'aise, m'appuyant contre le rebord du bateau alors que mon équipe s'occupait de faire mettre en route celui-ci, je parle donc avec l'homme au chapeau.

" Quel est donc ce cadeau ?"

Souriant de manière énigmatique, voilà que l'homme siffle comme s'il appelait un compagnon. Hm ? Mais Buck est sur son épaule. Qui pouvait-il bien appeler hm ? Dans le ciel, une petite silhouette se fait voir et rapidement, telle une fusée, voilà qu'un rapace se met tranquillement là, comme s'il était chez lui. L'oiseau semblait être de la même race que " Buck ". Un faucon assez petit. Du moins, raisonnablement petit. Ses plumes noirs se marient bien avec l'obscurité et celui-ci semble me regarder comme s'il comprenait que j'étais son nouveau maître. C'est... lui mon cadeau ?
Spoiler:
 

" Ton père a trouvé ce spécimen rare sur une île proche de chez vous. Il me l'a confié pour te le remettre en main propre. En quoi c'est un spécimen rare ? Il est comme toi... Abandonné à la naissance et il l'a recueillit. Ainsi, selon ce point de vue, il est comme toi. Une partie de toi. Bien entendu, il est donc - si tu l'acceptes - ton familier le temps que tu trouve tes réponses à tes questions et que tu décides par quoi tu veux être représenté. "

Tendant la main vers la bestiole, son regard semble captivé par ma main, puis d'un coup imprévisible, l'oiseau me mord le doigt de manière vive. Retirant la main vivement, je jure alors que mon collègue semble rire de la situation.

" Hey... Il est sauvage voyons. C'est à toi d'en faire le compagnon idéal qui s'adapte à toi et seulement toi..."
" ... Merci de prévenir... Après le drame."

Grognant, je vins donc à saisir ce que j'avais de mangeable. Un biscuit à la con. Le broyant dans ma main, je vins à tendre celle-ci et le voilà qui mange tranquillement avant de s'envoler comme un voleur. Tch... Le laissant libre de ses mouvements, j'en revient à Jack. La moitié de sa mission est accomplie. Désormais, il ne me reste plus qu'à en apprendre plus sur ce que je veux. En supposant que je le veuille vraiment.
Regardant l'oiseau tourner autour du mât, je reviens sur Jack pour alors lui dire de manière assez direct.

" ... Dit moi ce que tu as appris sur mes parents."

L'homme devint plus sérieux visuellement. Le laissant parler donc, j'écoutais ses paroles.

" Peu de choses... Mais visiblement, ces gens sont des personnes qui vivent dans une certaine pauvreté. D'où ton abandon. Quoi que, il y a peut-être d'autres raisons que j'ignore. Après tout, rien n'est certain. Il n'y a que la dernière localisation géographique qui est sûre. Ils se trouvaient dernièrement sur l'Archipel Shabaody. Esclaves, pauvres, sans coeur, simple mercenaires, à vrai dire on n'en sait pas plus aussi bien moi, que ton père... Bref... A toi de voir maintenant ce que tu veux faire. "
" ... Je vois... Merci..."

Troublé par toutes ces révélations, je vins à lever les yeux vers le faucon noir qui continuait son tour de garde, puis j'invitais mon compagnon à aller s'installer dans une cabine pour la nuit. Il me fallait prendre du repos et lui aussi. Quelle soirée...





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
 

Infiltration et retrouvailles ( PV Aiden Morgan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Objectif commun... galère commune !!! [PV AIDEN MORGAN][FB]
» Retrouvailles[PV Morticia Morgan Mathews]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 2-