Partagez | 
 

 It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Sam 9 Aoû - 0:16





    It's a wonderful night...



      J'étais toute proche. J'étais sur le point de l'atteindre, j'y étais. Tout avait été calculé à la perfection, j'étais persuadée de le toucher, je ne pouvais pas louper ma cible. Et pourtant, quelque chose vint me stopper alors que j'étais si près du but. En effet, quelque chose vint percuter l'une de mes armes, me faisant totalement perdre mes moyens. Une impossibilité totale de reprendre le cours des choses. Ma trajectoire venait d'être sensiblement modifiée, je ne pouvais rien y faire. Pestant, je me demandais ce qui avait pu causer cela. Je me demandais qui avait osé m'arrêter dans mon élan, ce qui était une très mauvaise idée.

      Je cherchai le fautif des yeux. Il s'agissait certainement de cet homme au revolver. Néanmoins, je n'avais pas encore le temps de me préoccuper de lui. Une autre fois certainement, mais ma cible était ce Marine batracien. Il était bien plus important et plus intéressant à combattre. Du coup, je posai plutôt mon attention sur le Marine, abandonnant l'idée de m'en prendre à cet individu. Plus tard, c'était ce que je me disais.

      Fixant le crapaud, je me rendis compte que le coup qu'il avait porté à l'homme à l'allure étrange avait porté ses fruits et qu'il était venu s'encastrer dans un mur. Néanmoins, cela n'avait pas l'air de l'affaiblir plus que ça, bien au contraire. Il avait l'air d'aller bien et de vouloir prendre totalement le combat en main. Qu'avait-il donc tous à vouloir faire leur possible pour être le seul à remporter le combat. S'il pensait que j'allais le laisser faire seul, il pouvait bien espérer, ça ne serait pas le cas. Néanmoins, le Marine a l'air de grenouille eut une réaction qui me surprit. En effet, il lança une attaque à mon encontre des plus surprenantes. Il ne se jeta pas sur moi, il ne chercha pas à m'avaler. Rien de tout ça. Au lieu de ça, il envoya Shikisha dans ma direction, le crachant. Surprise, je n'avais pas eu le temps de me préparer à éviter ce projectile vivant. La collision était inévitable. La seule chose que je pouvais faire était de faire de mon mieux pour ne pas chuter lors de celle-ci. Lorsque le corps de mon coéquipier me toucha, je me sentis reculer de quelques pas, sans pour autant perdre mon équilibre et, après quelques secondes, je repoussai Shikisha avec mes mains, et malgré cette bave gluante sur son corps, pour chercher à me rapprocher à nouveau du crapaud. Je ne me préoccupai donc pas du tout de l'état de mon camarade. Tout ce qui me gênait, c'était que j'étais désormais recouverte de la bave du Marine. Tant pis.

      Alors que le combat semblait être engagé entre l'homme désormais torse nu et le membre de la Marine, ce fut au tour de l'individu à la cagoule de débarquer et de donner ses petits ordres à nous, ses pauvres larbins qui devions obéir docilement. Cela n'allait pas se passer comme ça. En faite, il donna ses ordres à Shikisha et à l'homme au manteau rouge. Mais moi, il ne m'ordonna rien. Alors, je pouvais bien faire ce que je voulais et je n'allais certainement pas me priver.

      Je vis alors l'homme masqué jeter un filet en direction du crapaud. Je me demandais où il pouvait bien cacher toutes ses choses. J'étais désormais persuadée qu'il avait un pouvoir lui permettant de réaliser de tels prodiges. Voyant le filet, je m'étais décidée à ne pas laisser cela passer. J'étais désormais sûre de moi, j'allais m'occuper de ce batracien moi même et nul besoin de l'aide de ce filet.

      Soudainement, un souvenir me revint en mémoire, enfoui au loin. Ce n'était pas la première fois que j'avais à me frotter à une bestiole de ce genre. En effet, je me souvenais d'une scène de ma jeunesse pendant laquelle je m'amusais à regarder un pauvre crapaud et je le trouvais plutôt mignon en apparence. Néanmoins, celui-ci en pensait tout à fait autre chose. En effet, il s'était mis à se jeter sur ma figure, m'effrayant au passage. Puis, il s'était enfui. Ce n'était pas vraiment un bon souvenir. Maudits crapauds, ils ne payaient rien pour attendre. Ils allaient me le payer, quoi qu'il arrive.

      Ce fut de cette espèce de haine enfoui que me vint le courage de mettre fin à la vie de ce crapaud membre de la Marine. Tous des monstres. En colère et ressentant l'envie de me griller des cuisses de crapaud pour le dîner, j'eus comme l'impression d'être portée par une force inconnue. Non, pas vraiment portée, j'avais simplement l'impression d'être traversée par un fluide qui englobait mon corps et s'arrêtait au bout de la lame de mes doigts. Cela ne faisait venir en moi aucune force particulière, mais j'avais l'impression que cela ressemblait étrangement à la forme que devait prendre ma haine pour combattre. Une simple énergie qui, bien maîtrisée, saurait me faire remporter de nombreuses batailles.

      À présent bien confiante, je m'élançai dans le combat, accompagnée de ce nouveau pouvoir que je ne savais pas encore totalement contrôler et certaine que, désormais, la victoire m'appartenait. Voyant le filet non loin de moi, je me contentai d'un simple coup de lame pour le trancher en deux et le rendre inoffensif à toute attaque. M'approchant dangereusement du crapaud, je surveillais attentivement chacun de ses mouvements, notamment au niveau de sa bouche. Je ne voulais pas me faire gober comme Shikisha et me retrouver dans la bouche gluante de ce monstre. Je le prenais de front sans plus d'hésitation, m'apprêtant à lui porter un premier coup au niveau de la tête.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Lun 11 Aoû - 16:09

Party Crashers


« Un gentleman est quelqu'un qui ne blesse jamais les sentiments d'autrui sans le faire exprès. » - Oscar Wilde




Heureusement pour le Gentleman aux yeux d’or, le Colonel à l’apparence de batracien se mit à déglutir pour le faire sortir de sa bouche gluante et humide. Ainsi, étant projeté à toute vitesse dans les airs en direction de Taya, Shiki’ put commencer à essuyer quelque peu son costume avec dégoût. Avec la vitesse du tir, l’énergie cinétique augmentée allait provoquer un puissant choc entre les deux compagnons. Toutefois, la jeune femme se contenta de le ralentir à l’aide de ses mains avant de passer elle-même à l’offensive. Elle était donc prête à en découdre apparemment, à la vue de son regard noir. L’homme poisson à l’allure étrange, lui, venait de retirer la partie haute de sa tenue, affichant une peau violacée limite effrayante. Qu’était-il exactement ? Cette couleur faisait vraiment penser à du poison en tout cas. Une fois sur ses jambes, le Musicien regarda tout autour de lui afin de savoir si quelques points avaient changé pendant qu’il était retenu prisonnier. Vraisemblablement non puisque Zeke se tenait toujours difficilement debout, bien qu’il essayait de se battre malgré tout.

Peu après, le Boss vint leur adresser quelques indications, au type en rouge et le Musicien. D’après ses dires, il souhaitait que celui-ci utilise au mieux ses fantômes afin de couvrir la zone, dans le but de distraire ou au moins surprendre l’adversaire. C’était quelque chose de tout à a fait faisable.. Même si, à l’heure actuelle, la seule chose qui traversait l’esprit du Hors-la-loi était de se changer. Sentir toute cette bave parcourir son corps le mettait très mal à l’aise et l’empêcherait probablement d’exécuter des enchaînements physiques. Mais ceux-ci n’étaient pas ses atouts après tout.


« Je vais faire mieux que ça. »

Un léger sourire sur le visage, Shiki’ lança un regard amusé en direction du Marine Batracien avant de me mettre dans une position particulière. Les jambes légèrement fléchies, un bras levé en diagonale visant très clairement l’adversaire et l’autre tendu vers le ciel, il fit apparaître des dizaines et des dizaines de fantômes aux capacités différentes. Il avait surnommé cet enchaînement..


« C’est l’heure du bouquet final ! »

Toute une petite armée de fantômes négatifs se mirent à tournoyer telle une tornade en s’échappant du bras visant le batracien, fonçant très clairement vers lui. Pendant ce temps, un groupe de mini hollow explosifs partit en l’air tel un missile avant de s’éclater dans un bruit sourd, éjectant chaque fantôme dans toutes les directions, et également dans celle du Marine. C’était un véritable spectacle, magnifique à regarder qui plus est…




Technique :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1422
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Dim 17 Aoû - 10:31

Phase 03

(suite)





Le compte à rebours venait de commencer pour cette opération. Les marines s’efforçaient de stopper les quelques incendies qui avaient été déclenchés bien plus loin et c'était tout le temps que le groupe aurait pour enfin terminer cet échange. Passé ce délais les marines rameuteraient et seraient tous témoins de l'événement, ruinant par conséquent toute chance d'agir subtilement. Zeke en était bien conscient et c'est également pour cela qu'il avait cherché à coordonner les coups de ses alliés pour faire quelque chose de plutôt efficace. Au final l'attaque ne fut pas aussi efficace qu'il l'aurait espéré, après tout le groupe n'était pas encore vraiment soudé. En fait les premiers événements furent plutôt étranges. En effet après avoir lancé son filet le marine n’eut absolument aucune difficulté à faire une esquive sur sa gauche en sautant. Toutefois, le filet de fer fut tout de même tranché en deux par Taya qui avait apparemment décidé de passer au travers. Une drôle d'action donc, mais qui lui permis tout de même de s'approcher suffisamment de l'homme grenouille pour lui mettre la pression. C'est la voyant s'approcher qu'il préféra fuir en sautant en l'air, ce qui fut malheureusement pour lui sa pire erreur. Là-haut il était une cible relativement facile, sans la moindre surface sur laquelle se propulser il s'était coincé lui-même. C'est également seulement à ce moment qu'il vu l'attaque surprenante du maestro plus loin derrière. Un pouvoir étrange qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de voir en action fonçait droit vers lui, une mauvaise surprise en somme. Voyant l'énorme trait de fantômes s'approcher à grande vitesse, le colonel tenta de sortir de sa trajectoire en tirant sa langue sur le bâtiment le plus proche, tentant de la rétracter pour bouger en l'air.

Une excellente idée qui ne fut malheureusement pas suffisante pour éviter le jet de fantômes déjà bien trop près. Se faisant transpercer par les centaines d'ectoplasmes la seule idée qui lui traversa l'esprit fut qu'il aurait plutôt du activer le haki. Malheureusement son vieux réflexe d'éviter à tout prix les dégâts, dû à un nombre incalculable d'entraînement pour ce genre de situation, avait pris le dessus pour ce court instant. Il fut tout de même soulagé de voir que l'attaque ne lui avait strictement rien fait d'un point de vu physique. À la place il s'était plutôt senti immédiatement vidé de son énergie et de toute envie de combattre. Lâchant prise sur le bâtiment comme s'il avait perdu connaissance, la suite fut violente et sans pitié. En effet, incapable d'activer le haki ou de bouger dans son état, l'homme-grenouille fut tout bonnement incapable d'éviter le fantôme qui vînt le frapper en plein ventre avant d'exploser. Sa chute au sol fut finalement aussi ponctué d'une deuxième déflagration au niveau de la cuisse avant de finalement s'effondrer au sol. En fait, c'était toute la zone qui avait écopé de ce carnage explosif. Les bâtiments avaient subits quelques dégâts et le sol était troué par endroits, mais heureusement l'attaque de masse n'avait pas touché le groupe. L'ingénieur devait bien reconnaître que le pouvoir du maestro était des plus impressionnant, il trouvait presque dommage de ne pas être tombé lui-même sur ce genre de fruit du démon.

Voyant le colonel se relever l'inventeur s'empressa d'agir à son tour pour éviter de le voir s'enfuir. Lançant deux de ses bombes au-dessus de sa cible à un certain intervalle, le vent dégagé par celles-ci cloua suffisamment la grenouille au sol pour laisser le temps aux autres d'agir. Il suffirait maintenant de l'assommer ou de s'en débarrasser le plus vite possible pour passer à la dernière phase du plan. Malheureusement même immobilisé pour quelques secondes le batracien était toujours capable de se défendre efficacement. Écrasé contre le sol il préféra recouvrir son corps de haki et commença à croasser violemment pour déstabiliser l’ouïe de ses opposants. Il suffisait d'une dernière attaque suffisamment efficace pour neutraliser le marine pour de bon sans nécessairement le tuer. Malheureusement la seule personne capable d'un tel exploit était peut-être l'homme-poisson qui s'était immiscé dans le combat sans prévenir... Après tout ces types avaient une force considérable non ?

-Dis tu l'achève quand tu veux !

Peut-être était-ce un peu présomptueux de sa part d'assumer qu'il était de son côté ou même qu'il pouvait lui donner des ordres, mais vu son état il n'y faisait pas vraiment attention. Il avait toujours l'impression que l'arrière de sa tête gonflait à chacun de ses battements de cœur. En fait la douleur semblait revenir en force et il ignorait pour combien de temps il pourrait encore réfléchir clairement. Repassant son plan dans sa tête malgré la douleur et la sensation de harcèlement constant il essayait déjà de se souvenir de la suite. Vaincre les marines, les capturer puis quoi ? Avec les deux colonel il aurait tout les dirigeants de l'île en poche pour la suite. Il devait seulement arriver à exécuter son plan correctement...



Techniques:
 

Bon allez, dernière ligne droite et on conclu l'opération ! Le colonel est au sol quand même bien affaibli, mais il lui reste encore beaucoup d'énergie et à activé sa défense !
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Lun 18 Aoû - 21:24





    It's a wonderful night...



      Alors que j'étais sur le point de porter un coup sur ce marine à l'air de crapaud qui avait réveillé en moi une étrange énergie, celui-ci eut le bon réflexe de tenter de m'esquiver. Après tout, la chose était plutôt aisé comme je ne cherchais absolument pas à le surprendre ou à le prendre de revers. Il monta donc à un mur, ce qui ne fut pas la meilleure idée qu'il eut car, en effet, un de mes alliés venait tout juste de lancer une nouvelle attaque contre lui. Il était acculé de tous côtés et aurait du mal à éviter les petits fantômes qui se dirigeaient dans sa direction. Je ne cherchais pas vraiment à en comprendre l'intérêt. Tout ce qui m'importait était d'en finir au plus vite.

      Prenant une profonde inspiration, je m'apprêtais à me diriger à nouveau vers le batracien lorsqu'une première explosion m'en dissuada rapidement. S'en suivit bien d'autres et je fus bien heureuse de ne pas m'être plus approchée en constatant les dégâts de celles-ci. Je venais d'éviter un bon nombre de blessures et cela n'était pas pour me déplaire. En plus de cela, la bestiole était désormais à ma merci. Un seul coup, et je pourrais enfin en finir, même si son état n'était absolument pas le fruit de mes propres efforts, mais plutôt ceux de mes alliés que je ne voyais plus vraiment comme tels.

      Il fallut encore deux bombes supplémentaires de la part de l'homme masqué. Je me disais alors qu'ici, il n'y avait que des fanas d'explosifs. Je n'étais pas de ce bord-là, moi. J'étais certainement parmi les fous. Une folle parmi les demeurés. J'avais bien trouvé ma place au moins, mais je perdais la tête pour une autre raison que ces personnes-là. D'ailleurs, il fallait que je songe à nouveau à cette envie terrible de sang et de violence. Le crapaud était fait comme un rat et il ne pourrait plus s'échapper plus longtemps, à moins d'avoir un grand coup de chance. Cela restait fort peu probable tout de même.

      Soudainement, la batracien se mit à croasser violemment pour tenter de nous déstabiliser. Il pouvait bien m'éclater les tympans, cela ne changerait rien, j'allais le tuer. En entendant l'homme masqué demander à l'individu qui avait un air de poisson d'en finir rapidement avec le marine, j'eus un petit sursaut qui me poussa à réagir et sans prendre en compte mes alliés, j'avais décidé de n'en faire qu'à ma tête en disant :

      - Ah non ! Il est pour moi celui-là ! Laissez-moi faire, vous ne faites que me gêner depuis avant, j'aurais très bien pu m'en occuper seule et vous vous amusez à courir dans mes pattes. Laissez-le moi ou je m'occupe de vous avant d'en finir avec lui.

      N'attendant aucune réaction de leur part, je songeais qu'ils allaient certainement me laisser tranquille à présent, à moins de vouloir s'attirer ma colère. Je m'apprêtais donc à me diriger vers la bestiole pour en finir. Si personne ne m'arrêtait, j'étais prête à lui infliger un coup fatal, ou du moins, à le tenter.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Mer 20 Aoû - 16:45

Party Crashers


« Un gentleman est quelqu'un qui ne blesse jamais les sentiments d'autrui sans le faire exprès. » - Oscar Wilde




Le sublime enchaînement mené par l’homme aux yeux d’or avait été parfait. En plein vol, le batracien s’était laissé prendre par cette nuée de Negative Hollow, ce qui pour le coup, l’avait laissé sans aucun moyen de défense pendant la chute. Même les Explosive Hollow eurent un impact sur lui. C’était génial ! Resplendissant ! Fabuleux ! Voyant cela en regardant en l’air, Shiki’ ne put s’empêcher d’amener ses mains à son visage, le cachant à moitié entre ses doigts, accompagné d’un large sourire. S’en suivit un rire limite effrayant mais qui en réalité, ne témoignait que d’une joie infinie. C’était en fait la première fois que le Musicien affrontait un Colonel de la Marine, et le toucher si brillamment lui faisait assurément plaisir. Ainsi, il ne put s’empêcher d’en faire profiter ses compagnons, en prenant sûrement la parole.


« Oh ! Vous avez vu ça ?! C’était hallu… attends la suite.. cinant ! Hallucinant ! »

Heureusement, il reprit très vite son sérieux par la suite, ne souhaitant pas passer pour un boulet de service. Et puis, dans tous les cas, ce n’était pas encore le moment pour les réjouissances. En effet, le Colonel, bien qu’en mauvais point, se trouvait à terre, encore prêt à réagir à la moindre offensive de la part des hors-la-loi. En tout cas, celui-ci venait d’utiliser son Haki de l’Armement pour recouvrir son corps en guise de défense. Il s’agissait d’un excellent choix, surtout face à une épéiste telle que Taya qui pouvait aisément découper l’acier à n’en pas douter. Toutefois, nous disposions d’un certain avantage à ne pas négliger. L’ennemi était immobilisé à terre grâce à des bombes provoquant une sorte d’onde de choc, suffisamment puissante pour agir sur lui telle une augmentation de gravité. D’ailleurs, Zeke demanda à Shindô de l’achever. Mais.. Cette demande était idiote, au sens du Musicien. Effectivement, une seule attaque ne pouvait sûrement pas venir à bout d’une telle bête. Après tout.. Il utilisait le Haki de l’Armement ! C’est pour cela que Shiki’ se permit une petite intervention qui lui paraissait ma foi intéressante dans une situation telle que celle-ci.


« Je ne crois pas qu’il puisse en venir à bout seul. Toi non plus Taya, désolé… Il ne faut pas sous-estimer le Busō-shoku no Haki. La défense qu’il procure est.. Plus puissante que vous le croyez. »

Croisant les bras contre sa poitrine, le Gentleman reprit.


« Je pense qu’il nous faut coopérer, agir collectivement. C’est sûrement notre seule chance de victoire. Nous aurons ainsi la possibilité de l’achever en un coup ! Allons-y ! »

Sur ces mots, l’homme à la peau d’ébène laissa plusieurs de ses fantômes s’échapper de son corps. Il y en avait bien une petite dizaine, de taille normale. Ceux-ci s’envolèrent un peu, sur quelques mètres, en s’unissant sans forcément se confondre les uns les autres. La forme finale représentait alors une sorte d’étoile composée de molécules prête à s’abattre sur le corps durcit de la victime.


« Etoile du nord ! »




Technique :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1422
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Ven 29 Aoû - 7:14

Phase 03

(suite)





Le marine semblait tenir bon même après l'impulsion des bombes pour le maintenir au sol. Usant de ses mains et pieds palmés, il arrivait à avoir suffisamment de prise sur le sol pour éviter de s'aplatir bêtement. Bref, le colonel était encore plus fort que prévu. Difficile de l'écraser à l'aide de force brute seulement, Zeke regrettait presque de ne pas avoir traîné avec lui le colosse qu'il avait recruté. En plus de ça son équipe ne semblait pas trop savoir comment s'y prendre face au marine. Taya ne semblait pas avoir eu de bonnes occasion de placer un coup alors que Shiki manquait un peu de puissance de feu. Bref il fallait enfoncer ne serait-ce qu'un peu sa défense, sans quoi celle-ci ne lâcherait jamais. L'ingénieur savait d'ailleurs pertinemment qu'il devrait s'occuper de cette partie du travail, enfoncer même les blindages les plus solide c'était un peu son travail après tout...

Malheureusement son bras mal en point l’empêchait d'agir aussi efficacement qu'il le désirait. C'était sans compter le bruit sourd produit par l'homme grenouille qui résonnait sans cesse dans sa tête. Il avait déjà suffisamment mal, l'autre devait en rajouter une couche. Mais il tenta tout de même de se concentrer et d'attaquer sa cible malgré les avertissement de la petite sabreuse. Décidément elle sonnait vraiment différemment depuis son malaise c'était presque inquiétant. Il n'avait toutefois pas vraiment le temps de s'en soucier malheureusement. Son choix était plutôt limité mais il opta finalement pour l'une des bombes les plus forte qu'il avait dans son arsenal. Sa cible immobile était pratiquement impossible à manquer à cette distance et pourtant sa C-bomb avait manqué sa cible de peu. Frôlant presque le dos du marine celle-ci avait plutôt touché le sol non loin derrière lui. Le mal de tête était trop fort pour permettre à l'inventeur de se concentrer même sur un lancé aussi pathétique, mais peu importe. La bombe avait tout de même explosé et la force d'impact avait été telle que le colonel avait été propulsé violemment le long du sol sur la gauche de Zeke. En fait, ce déplacement fut si soudain et violent qu'il permis même à la grenouille d'éviter l'attaque fantomatique du maestro.

Toutefois, le choc avait eu un gros avantage. En effet, la résistance physique de l'homme ne couvrait évidement que son corps, ses sens eux étaient toujours bien en évidence. Or, un petit cours d'anatomie sur les grenouille aurait appris à l'inventeur que les tympans de celles-ci se trouvais généralement à l'arrière de leurs yeux. Ainsi le son sec et soudain, couplé à la puissante déflagration de la bombe avaient contribué à troubler suffisamment sa cible pour que celle-ci flanche légèrement et se concentre moins sur son haki. Bref, même si l'inventeur ignorait jusqu'à l'existence de celle-ci il avait réussi à affaiblir suffisamment celle-ci pour permettre de porter un coup efficace. Toutefois, il restait le cas de la direction emprunté par le batracien. En effet celle-ci fonçait maintenant ironiquement à pleine vitesse vers la même personne qui semblait tant vouloir s'en charger, Taya. Si celle-ci arrivait à réagir à temps le combat pourrait peut-être prendre fin, dans tout les cas il était nécessaire plus que jamais de le terminer immédiatement.

En effet, maintenant que le chaos commençait à se dissiper les explosions de l'inventeur ne risquaient plus de passer inaperçus. En bref, ils devaient leur rester quatre à cinq minutes pour achever d'un coup se combat et s’éclipser après avoir capturé tout le monde. La dernière phase du plan allait pouvoir commencer, si c'était bien fait l'organisation gagnerait le jackpot alors que dans le cas contraire elle risquait de gros dégâts. Le hors-la-loi ne pouvait pas vraiment se permettre d'échouer, lancer son groupe ainsi signifiait qu'il devait réussir point barre. Certes dans le pire des cas il lui restait un plan B et merde, même un plan C, mais il ne souhaitait pas devoir retarder ses plans à cause de quelques erreurs stupides. Et bon sang il en avait commis des erreurs, il avait négligé de s'assurer de effectifs de la marine, de l'identité de ses cibles, mais surtout des compétences de son groupe. C'était ce qui arrivait en général quand on s'attaquait à une île tel que San Faldo avec un plan fait à l'arrache en moins d'une semaine...


Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Ven 29 Aoû - 16:18





    It's a wonderful night...



      Mes paroles n'avaient rien changé aux attitudes de mes alliés actuels. En effet, l'un d'entre eux eu même l'audace de me dire que je ne parviendrais pas à battre ce crapaud toute seule. Pour qui me prenait-il ? Il était au sol, sans défense, cela était beaucoup trop simple pour que je ne puisse pas y parvenir. Le laissant parler, j'ignorais tout simplement ses paroles. Je lui prouverais que je n'étais pas cette faible qu'il voyait en moi en abattant ce batracien et en forçant mon allié à avouer qu'il ne racontait que des bêtises. J'aurais pu me contenter de cette idée s'il n'avait pas commencé à vouloir me soutenir dans mon projet macabre en envoyant dans la direction de l'ennemi des fantômes formant une étoile. Je ne savais quel était le but de cette attaque et, à vrai dire, je m'en fichais bien. S'il voulait attaquer l'ennemi, qu'il le fasse, mais, dès à présent, je ne me soucierai plus de ce genre de chose. Et tant pis si je venais à en être blessée, cela n'avait pas la moindre importance.

      Le bruit de la grenouille restait néanmoins agaçant et difficile à ignorer. C'était un important travail que de ne pas le prendre en compte. Alors que j'espérais désormais être tranquille face à ma victime, j'eus le droit de recevoir une aide supplémentaire, que je n'avais jamais demandé et que je n'avais jamais souhaité, de la part de l'homme masqué toujours aussi mystérieux. Puisque les choses étaient ainsi, je le forcerai à me révéler son visage et son identité. Il était trop louche, je ne pouvais pas le laisser partir sans en savoir plus sur lui. De plus, il adorait s'amuser avec des bombes, il s'agissait donc peut-être d'un terroriste. Il ne devait, par conséquent, pas compter sur moi pour devenir un kamikaze.

      L'homme masqué eut donc la bonne idée d'envoyer une autre de ses bombes en direction de notre adversaire encore vivant. Cette bombe explosa non loin de la grenouille, la propulsant, ironiquement, dans ma direction. C'était peut-être un cadeau que me faisait cet homme dont je ne connaissais pas le visage mais, à présent, le crapaud était totalement à ma merci et je n'allais pas hésiter à en profiter, même si je n'aimais pas avoir à reconnaître que cela était dû à l'aide de mon camarade. Je n'irais certainement pas le remercier. Me concentrant sur le crapaud, je pris une profonde inspiration pour ne pas le louper. Il fallait que je calcule bien mon coup car, il en faudrait de très peu pour que je le loupe. Serrant mes sabres dans mes mains, je ne lâchais pas la bestiole et, lorsque celle-ci fut assez proche, je donnais un coup violent dans sa direction. Si mes sens ne m'avaient pas joué des tours, j'avais bien pu sentir la chair du membre du Gouvernement se briser sous mes lames et résister en vain à leur tranchant. Souriant de toutes mes dents, je me pensais largement victorieuse. Si cette bestiole n'était pas morte, elle était, en tout cas, dans un bien mauvais état. Désignant Shikisha d'un sabre et l'homme masqué de l'autre, je leur dis, d'un ton accusateur :

      - Je vous avais demandé de ne pas m'aider ! Ce que vous pouvez être agaçant...

      Me tournant dans la direction de la grenouille, je m'assurais que celle-ci ne pourrais plus se relever avant longtemps, la gardant à l’œil, surveillant le moindre de ces gestes. Au moindre mouvement, je m'appliquerai à la trancher une seconde fois pour la tuer définitivement. Je surveillais d'un autre œil mes compagnons, espérant qu'il ne ferait rien qui me mette encore plus en colère car il risquait de se prendre des représailles qu'ils n'allaient certainement pas apprécier. Je gardais globalement mon calme pour le moment, mais cela risquait de ne plus durer très longtemps.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Mar 2 Sep - 21:14

Party Crashers


« Un gentleman est quelqu'un qui ne blesse jamais les sentiments d'autrui sans le faire exprès. » - Oscar Wilde




L’étoile du nord, cette forme que l’homme à la peau d’ébène pouvait donner à ses fantômes était l’une de ses favorites. L’apparence de cette formation inspirait le style à l’état pur que l’homme pouvait dégager, si bien que certains adversaires ne pouvaient s’empêcher de l’admirer avant même de se faire toucher. L’un des atouts de cette technique donc. Comme prévu, les fantômes explosèrent en touchant leur cible. Toutefois, les dommages ne furent pas aussi extasiant que le musicien ne l’aurait espéré. En effet, il regarda la scène avec désir, jusqu’à ce qu’il s’aperçoive du résultat et finisse par se tenir la tête, se sentant presque honteux. Evidemment, il était conscient que son assaut ne suffirait pas à annihiler l’homme batracien, mais il espérait tout de même un peu plus d’effet.

Zeke prit rapidement la relève, utilisant l’une de ses bombes, une nouvelle fois. Celle-ci lui permit d’éjecter le Marine en direction de Taya qui, à la vue de son regard et de son expression faciale, n’attendait que ça. Elle souhaitait se charger de lui depuis quelque temps déjà, pour montrer aux deux hors-la-loi à quel point elle pouvait s’avérer puissante. Bien sûr, Shiki’ n’en doutait pas. Il savait très bien que l’élue de son cœur était capable du meilleur, à coup sûr.

Regardant donc la jeune femme du coin de l’œil, le Gentleman afficha un fin sourire, comme s’il était satisfait de la situation actuelle et de ce qui allait forcément se produire quelques secondes plus tard. Plaçant l’une de ses mains sur l’avant de son haut-de-forme, il resta immobile, regardant l’action se dérouler devant lui. Il se contenta d’un mot.


« Brillante.. »

L’homme grenouille fut donc pris pour cible par ses lames tranchantes. Il n’y avait plus qu’à savoir s’il s’en remettrait ou pas. Mais.. Il y avait malheureusement peu de chance pour lui. Fière de son coup, Taya leva ses sabres et les pointa en notre direction, comme pour nous menacer au moindre mouvement de notre part. Ainsi, je me contentais de sourire, presque l’air ahuri, pour lui montrer que je ne comptais rien faire de plus.


« Toutes mes excuses.. Princesse. »




Technique :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Ven 5 Sep - 19:20


Reconversion professionelle


Le poison s’était entièrement répandu sur son torse nu, il avait même levé un poing, pour montrer sa détermination à en finir avec le batracien. Mais étonnement, il n’eut pas besoin de faire grand-chose. Une succession attaques mit l’officier hors d’état de nuire, sous le regard ébahis d’un Shindô médusé. Il n’était certes pas au courant de tous les tenants et aboutissants de la situation, mais savait qu’il aurait pu mener ce combat seul.

- Vous avez tous un sérieux problème avec les explosifs, commenta-t-il.

Lentement, l’homme poisson s’avança, ignorant les remarques de l’humaine. Difficile pour lui de les considérer comme collègues. Il n’avait de toute façon pas besoin d’être particulièrement sociable ou amical avec eux, puisqu’ils ne se verraient pas très souvent et puis… il savait d’expérience que ce n’était pas la meilleure chose à faire. En marchant, Shindô passa à côté de l’homme aux fantômes et s’approcha de son oreille pour lui chuchoter quelques mots.

- ”Princesse” hein ? Un conseil, ne mélange pas Cœur et Travail.

Il passa devant ladite princesse en adoptant une attitude de défi. En effet, elle était probablement la plus intéressante du groupe à affronter en duel. Shindô la fixa un moment, comme pour tenter de l’évaluer, puis il s’en désintéressa pour se concentrer sur sa tâche principale du moment : le corps de l’officier. Son intérêt pour l’amphibien était motivé par la nouvelle ligne de conduite de Renaissance. En effet, suite au coup bas d’un certain Wenham, la tête de notre homme poisson s’était retrouvée primé à presque cent millions de berrys, menaçant du coup le futur de son organisation.

- Bon, dit-il en s’adressant à l’ensemble du groupe cette fois, vous avez besoin de la grenouille pour la suite, ou bien je peux le prendre ? Il y a moyen de se faire plusieurs millions.





Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1422
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Sam 6 Sep - 6:40

Phase 04






Comme prévu Taya n'avait eu aucune difficulté à découper le batracien volant en plein vol. Cette petite était bien plus forte que lors de leur dernier combat, en fait depuis son malaise elle semblait avoir triplé en efficacité. Comme si elle n'hésitait plus à éliminer ses adversaires... D'un côté c'était excellent, de l'autre elle était devenue un peu plus tête brûlée et un peu moins mignonne. En fait, la vision de la jeune épéiste tenant ses deux katanas lui rappelait presque la sabreuse rousse qui avait juré sa mort... Mais dans tous les cas, comme il s'y attendait elle était bien plus douée qu'elle ne le laissait paraître. Malgré le haki toujours à moitié présent du batracien, celui-ci avait tout de même subi une coupure profonde au niveau du torse. Gisant au sol, tout en respirant fortement et en saignant en assez grande quantité, il semblait faire de son mieux pour se relever et poursuivre l'affrontement. Malgré tout son corps semblait avoir de la difficulté à suivre sa volonté. Il tremblait de partout et ne faisait qu'accélérer son saignement en poussant le sol sous ses pieds. Étrangement le hors-la-loi ne semblait pas éprouver la moindre sympathie pour le marine, bien au contraire derrière son masque commençait à se bâtir un mélange de rage et de fatigue. Peut-être était-ce sa blessure, son mal de crâne ou bien son envie d'en finir au plus vite, mais dans tous les cas il pouvait amorcer la conclusion.

Marchant d'un pas rapide, dépassant même l'homme-poisson qui s'était rapproché du colonel, il sortit son masque à gaz avant de l'enfiler par-dessus sa cagoule. Ignorant la question de son invité il préféra se mettre à la tâche immédiatement et en finir avec sa cible. Sortant l'une de ses grenades, il enfonça brusquement celle-ci à la manière d'un coup de poing directement dans la gueule du batracien. La large quantité de gaz qui fut relâché resta surtout dans à l'intérieur du maudit, résultant bien vite en une perte de conscience de sa part. Il allait être k.o pour un moment...

-Désolé, mais on tente d'éviter de se faire remarquer. Aucun de ces types ne doit réapparaître avant un moment. Pas question de... Argh merde ma tête... Il faut les capturer vivant point barre. D'ailleurs on va avoir besoin de discuter toi et moi...

Après avoir enfumé le reste de ses cibles l'inventeur retira rapidement son masque. En moins de quelques minutes il avait caché le corps de chaque marine inconscient dans la zone, dans l'une de ses poches. Au point où il en était, il ne se souciait même plus de son identité secrète, de toute façon elle n'avait rien de vraiment secrète depuis le début. Il était trop faible, mais aussi trop ambitieux pour rester discret en fait... La pire combinaison possible vu son objectif peut-être. Dans tout les cas malgré les regards plutôt insistants de ses compères le hors-la-loi avait poursuivi l'utilisation de son pouvoir. Il réglerait le problème plus tard tout simplement. Pour le moment son seul but était de terminer son plan sans perdre connaissance ou de détails importants. Il tentait tant bien que mal de se souvenir de l'ordre de celui-ci à mi-voix pour couvrir le marteau piqueur qu'il avait dans la tête.

-Voyons voir... La cave... Le maire, le maire c'est vrai... Quoi après ? La base. Non le discours, le rassemblement merde ! Dans cet ordre...

Ne prêtant pas trop attention au fait qu'il commençait de plus en plus à avoir l'air cinglé, il tentait tant bien que mal de couvrir les impressions qu'il avait. Ces maux de crâne étaient énervants et pourtant ils lui rappelaient un truc... Quelque chose sur lequel il n'arrivait pas à mettre le doigt dans son état.

-Bon... Pas le temps de discuter on dois retourner à l'usine et vite. Ça vaux pour tout le monde ici présent...

Après une courte marche dans les rues déjà plus calmes de la ville, le groupe était rapidement arrivé sur les lieux de la boutique. Zeke tentant tant bien que mal de se calmer, cherchant à éviter toute erreur, préféra porter son choix sur le premier colonel qu'ils avaient croisé. L'arrêt ne fut que très bref, le temps de descendre à la cave, d'attacher le marine et de le laisser à Alan et Isaac avec leurs instructions. Ordonnant à ses compagnons de rester là, il promit de revenir d'ici quelques minutes avec toutes les réponses qu'ils pourraient vouloir. Certes il se doutait que cette promesse ne suffirait sans doute pas à retenir les plus curieux d'entre eux, mais ça n'avait que peu d'importance après tout. À peine arrivé l'ingénieur était donc déjà reparti en direction de la mairie cette fois. Il n'avait jamais vraiment été du genre pressé, c'est pourquoi le fait d'être aussi stressé dans ces conditions lui faisait tout drôle... Le centre-ville était encore plongé dans le chaos, pourtant tout semblait déjà bien plus calme qu'à la base. Le simple fait de ne pas avoir à subir les hurlements des combats lui était d'un réconfort sans borne. Pénétrant l’hôtel de ville complètement vide puis le bureau du maire l'homme entama la dernière phase de son plan. Fermant la porte derrière lui pour ne pas être entendu par qui que ce soit, il sorti finalement le maire de sa poche pour avoir une petite discussion dont l'issue serait décisive.

-Mais bon sang qu'est-ce qui est arrivé ? C'est quoi ce bordel ?!

-Monsieur le maire...

-Vous allez m'expliquer oui ?!

-Hum... Visiblement la parade à été attaqué...

-Ça j'ai bien vu ! Mais qu'est-ce que vous m'avez fait ?!

-Désolé j'ai du utiliser mon pouvoir pour vous sortir de là sans danger. Avec les combats qui faisaient rage je n'ai pas pu vous libérer plus tôt...

-Mais... Vous saignez bon sang. Vous allez en venir au faits à la fin ?!

-Apparemment vous avez un groupe terroriste dans votre ville... J'ai discuté un peu avec la marine qui est intervenu et... Les hauts-gradés semblaient croire que ce groupe était basé dans les favelas de San Faldo. Pour ce que j'en ai compris ils ont fait sauter quelques vieux bâtiments et son responsables de l'attaque soudaine du défilé. Vous étiez au courant de leur existence ?

-Quoi ? Bon dieu non ! Ces idiots de squatteurs se plaignent depuis des années ! Je pensais pas qu'ils finiraient par en venir à la violence...

-Je vois... Je dois également vous présenter toutes mes excuses... J'ai manqué de vigilance. Apparemment l'une des caisses des mannequins que mon entreprise vous avait envoyé à été détourné en chemin. À cause de moi ils ont pu les transformer en machine de guerre...

-Ah mais... En effet, je crois en avoir vu agir étrangement, mais... Enfin, inutile de perdre notre temps avec ces détails ! Qu'est-ce qui se passe maintenant ? La marine va agir à la fin ?!

-Heu... Oui pardon... Enfin après m'être expliqué avec eux ils m'ont demandé de vous passer un message. Apparemment ils vont avoir besoin de votre aide pour rassembler rapidement leurs troupes. Pour s'assurer que même ceux ayant perdu leur escargophone l'entende et surtout pour calmer les choses, ils voudraient que vous transmettiez un message à la ville.

-Quoi ?

-Ils ont besoin que tout les marines jusqu'au dernier soit convoqué devant l’hôtel de ville. Ils doivent se préparer à être déployé immédiatement, je crois qu'ils ont l'intention de contre-attaquer ce soir... Vous croyez pouvoir vous en charger monsieur ?

-Si ça peut permettre d'en finir avec ces attaques incessantes ! Je vais vous dire je commence à en avoir marre de voir ma ville être le théâtre d'insanités ! À croire que ces marines ne peuvent rien faire par eux-même !

-Oui enfin, je dois m'éclipser. J'ai besoin de retourner les voir pour tenter de leur apporter autant d'aide que possible.

L'échange finalement conclu l'ingénieur poussa un long soupire de soulagement en quittant les lieux. Il pouvait déjà entendre le message du vieux résonner dans toute la ville grâce au système d'annonce intégré dans une bonne partie du centre-ville. Les instructions étaient plutôt concises, mais claires. Lançant a son tour un petit appel à l'aide de son den den mushi personnel, l'ingénieur enclencha à distance la toute dernière phase de son plan.

-Alors ?

-Ça à pris une bonne quantité de drogue, mais l'hypnose semble bien fonctionner sur celui-là...

-Il à eu le temps d'appeler des renforts ?

-Apparemment non, il devait croire qu'il ne s'agissait que d'une petite émeute...

-Bien, il peut envoyer le message ?

-Sans problème.

-Parfait, je reviens dans un instant.

Le message que reçurent quelques minutes plus tard les marines en étonna plus d'un. Même si Zeke n'était déjà plus présent pour l'entendre il le connaissait parfaitement pour l'avoir lui-même rédigé. Même si celui-ci était prononcé avec une voix des plus monotones, celle-ci était bien identique à celle du colonel qui avait été capturé. C'était quelque chose du genre : «Écoutez moi tous. La provenance de l'attaque terroriste que nous venons de subir a été identifié. Chaque soldat doit être immédiatement mobilisé dans le secteur des favelas, cette zone de la ville est officiellement en quarantaine pour une durée indéterminé. Vous avez pour ordre de ne laisser personne entrer ou sortir tant que la menace n'aura pas été éliminé par nos soins. Cette directive est valide pour la population comme pour vos propres collègues. Il s'agit là de notre priorité absolue. Je vous contacterais dès que la situation aura évolué. En attendant, vous avez également pour ordre de maintenir le silence radio à moins que celui-ci ne pose problème à l'exécution du premier ordre. Votre mission commence immédiatement.»

L'idée était plutôt simple en soit. Sous-entendre que les hauts-gradés se trouvaient dans les favelas et établir un barrage autour de celles-ci. Il n'aurait aucun problème à faire croire à cette soi-disant chasse aux terroristes plusieurs mois, le temps de trouver autre chose en somme... Le meilleur scénario s'était déroulé sans trop de problèmes au final. Certes il doutait pouvoir tenir ce lieu éternellement avec une ruse aussi simple, mais ce n'était que la première étape d'un plan plus complexe encore après tout. Les pièces étaient en place pour achever son implantation plus tard et c'était amplement suffisant pour l'instant. Vu la situation actuelle la situation était aussi idéale qu'elle pouvait l'être. Certes, le maire croyait être totalement libre de ses mouvements, mais au moindre écart il subirait le même sort que les marines. Son cas serait réglé sans problème après tout il n'avait plus personne pour se protéger, du moins personne de fiable. Une action allant à l'encontre des projets de l'organisation serait connue immédiatement par l'entremise de la marine de l'île, par conséquent il était coincé et ne le savait même pas. La seule raison pour laquelle il n'était pas en transe comme les autres était pour donner un peu plus de crédibilité à la façade créé ce soir. Après tout, hypnotiser trop de personnes pouvait éveiller les soupçons, mais dans le cas présent le maire pouvait bien continuer à faire la fête comme un abruti, ça ne gênait pas outre mesure.

Pour le moment, alors qu'il descendait à nouveaux les marches de la cave il tentait plutôt de préparer ses explications pour ses partenaires. Il était certain qu'il aurait un certain nombre de questions de la part de ses malheureux assistants. Au moins, cette foutue nuit était enfin terminé...


Techniques:
 

Voilà ! Ça conclu plus ou moins cette conquête ! Les hauts-gradés de la marine ont étés capturés et peuvent être manipulés avec l'hypnose, alors que le maire crois que ceux-ci se chargent de rétablir l'ordre dans la ville. En somme, même si cette conquête est en quelque sorte une solution temporaire, je crois qu'on peux considérer qu'elle est plus ou moins accomplie.


Dernière édition par Zeke Lundren le Mer 10 Sep - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]   Sam 6 Sep - 11:57





    It's a wonderful night...



      Alors que je venais tout juste de critiquer mes coéquipiers, je me rendis rapidement compte que la bestiole respirait encore et tentait, tant bien que mal, de se défendre encore et de sauver sa vie. Mais c'était trop tard pour elle, chaque geste l'affaiblissait d'avantage et si mon envie était de la tuer, j'avais décidé de la laisser souffrir un peu plus longtemps. C'était une façon bien plus cruelle de la laisser agoniser sur le sol en ne pouvant rien faire.

      Alors que je faisais cette constatation, la réponse d'un me mes coéquipiers arriva à mes oreilles, s'excusant et m'appelant par la même occasion « Princesse ». Je n'avais jamais prétendu être d'un tel rang. Quoi qu'il en soit, ses excuses n'y changeraient rien, le mal était déjà fait et ils restaient tous agaçants, autant qu'ils étaient. J'ignorais donc les excuses de Shikisha, à vrai dire, la personne que j'étais actuellement se fichait bien des sentiments de toutes ces personnes. Elle ne pensait qu'à elle-même et son propre plaisir était au-dessus des leurs. Rangeant mes sabres, je considérais que le combat était terminé et je vis l'homme qui avait un aspect de poisson s'approcher de moi et du batracien. Il me détailla et cela me gêna au plus haut point, c'est pour cela que je croisais les bras en attendant qu'il cesse cette inspection. Je n'étais pas un morceau de viande sur lequel on devait coller une étiquette, jugeant si il était mangeable ou simplement avarié.

      Lorsque l'homme cessa de me fixer, il porta son intention sur le Marine que je venais de battre, demandant s'il pouvait le prendre pour récupérer la prime sur sa tête. Il était hors de question qu'il profite de mon travail bien fait pour récupérer des millions de Berrys car ceux-ci me revenaient de droit. C'est bien pour cette raison que, pour moi, le refus était la seule solution. Alors que je m'apprêtais à donner ma façon de penser à celui qui voulait me voler ma proie, l'homme à la cagoule s'approcha et enfonça une espèce de grenade dans la bouche de la grenouille qui devint inconsciente. Il avait pris soin de mettre un masque. Il expliqua qu'il fallait se faire discret et que ce marine devait être vivant. Moi qui tenais absolument à le tuer, mon objectif venait d'être détruit par cet individu. Mais si je tentais quelque chose d'idiot, je risquais de me prendre des représailles que j'allais regretter.

      Soudainement, la personne cruelle que j'avais laissé prendre ma place me quitta pour que je puisse enfin revenir plus ou moins à moi-même. J'avais conscience de tout ce que je venais faire et je ne voulais pas laisser transparaître que j'étais en train de le regretter. Je ne voulais pas montrer que ce que je venais de faire n'était pas vraiment mon œuvre, mais plutôt celle d'un autre moi bien différent. Je ne souhaitais pas qu'ils sachent. Qu'allaient-ils penser ? Que j'étais folle. Et cela risquait de me coûter cher. Qui sait ce qu'ils risquaient de faire après ? Ils allaient certainement me rejeter. Ignorant tout simplement toutes les questions qui se bousculaient dans ma tête comme l'origine de cette étrange énergie que j'avais ressenti durant le combat et qui venait tout juste de me quitter, je ne laissais rien au hasard et je remarquais que l'homme masqué venait de glisser des hommes dans ses poches. Cette fois-ci, il n'y avait plus aucun doute. Il avait un fruit du démon, cela ne pouvait venir que de cela.

      Par la suite, nous nous rendîmes tous ensembles dans le sous-sol de la boutique de l'homme masqué. Je ne savais pas quelles activités illicites il avait l'intention de pratiquer là en-bas et je ne m'en souciais pas vraiment. J'avais d'autres choses auxquelles penser. Je devais avoir une conversation avec cet individu masqué. Je devais lui parler d'un certain nombre de choses et je n'aimais pas vraiment sa manière de fonctionner. M'asseyant dans un coin de la boutique, j'avais décidé d'attendre son retour sans un mot. Lorsqu'il reviendrait vers ici, je le forcerais à retirer ce masque, à m'expliquer son pouvoir et à me parler de lui. Il n'aurait pas le choix ou je partirai sans un mot.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

It's a wonderful night... [PV Taya, Yukimura, Shikisha, Shindô] [Conquête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» A wonderful night with an angel
» Wednesday Night Raw # 60
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
» Perfect night ♪
» Wonderful Pistachios: Le mag'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: San Faldo-