Partagez | 
 

 [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2903
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Mar 8 Juil - 0:55

Où est l'informateur ?

Satané Malia ! Cette informatrice de mes deux m’avait envoyé chercher des informations pour elle à Logue Town le jour où je m’apprêtais à partir pour North Blue. Je lui devais un service pour la dernière fois où elle m’avait donné des informations sur ce cartel pour aider la marine de West Blue… Bien qu’au final, ce n’était pas mon problème et que cette histoire avait fini en eau-de-boudin. Incroyable quand même ! De toutes les manières, je n’avais qu’à faire un petit détour, retrouver un de ses contacts dans le quartier du Marché Noir et me barrer. C’était simple, elle m’avait même donné une photo pour m’aider. Je regardai un instant le visage ingrat de la personne que je devais retrouver. Un nez fin, des yeux bleus océans et des cheveux blonds qui faisaient de lui une personne très voyante. En dessous de la photo, sur la bordure blanche était inscrite la note « 1m86 ». Cet imbécile qui ne donnait plus de nouvelles était donc bien plus grand que moi… Et alors, je ne faisais que un mètre soixante-huit ? J’avais quand même un bon fond, j’étais plus grand qu’eux !

D’accord, j’étais de mauvaise humeur. Tout ça parce que cette femme me taquinait à cause de ma petite taille, c’était enfantin. Bon, plus vite ma mission improvisée serait finie, plus vite je pourrais retrouver cet homme. Je trouvai facilement le quartier qu’elle m’avait indiqué. Légèrement à l’écart de la ville, il était tout simplement désert. Quelques marines faisaient une ronde, mais rien de bien dangereux. L’un d’entre eux interpella un jeune homme et lui demanda de décliner son identité, son métier… Tiens, est-ce que c’était vraiment un interrogatoire ? A ce que j’avais compris, il avait besoin d’une personne de cette profession pour remonter la libido de sa femme. Sans préciser s’il était masseur ou non, même si cela m’aurait fait sourire.

Entrant dans la taverne sur le côté gauche de la rue, je fis en sorte que le marine ne me remarque pas tandis qu’il continuait à faire affaire avec cette personne. Le tavernier était le seul être vivant ici, son regard vide ne mettait pas en avant son teint mat et sa carrure de ‘géant’. Il me dépassait bien de trois têtes ! Pourtant, il avait une attitude sereine qui me réconfortait dans mon idée que j’étais au bon endroit.

« - Je viens de la part de Malia, lui dis-je en sortant l’écusson que la jeune fille m’avait remis et en le faisant doucement glisser sur le bar. »

Il sembla se crisper avant de prendre le petit morceau de bois et de me le remettre dans le creux de ma main. Sans attendre, il me fit entrer dans l’arrière-boutique et ouvrit une trappe après avoir refermé la porte. Il me fit signe d’y descendre, ce que je ne manquai pas de faire, avant de fermer celle-ci derrière moi. Alors, par un mécanisme que je ne compris pas, les escaliers commencèrent à bouger d’eux-mêmes et les murs avec eux. La salle qui se trouvait en dessous ressemblait à une véritable salle des fêtes. Elle devait faire la moitié d’un terrain de football, ou un peu plus, et les personnes ici buvaient apparemment de la bière. C’était la première remarque qui m’était venu à l’esprit quand une serveuse peu vêtue passa devant moi avant de me faire un clin d’œil. Je me dirigeai alors vers un homme, assis seul à une table, et m’installai en face de lui sans prendre la peine de le détailler, un sourire amical sur le visage. Tendant la photo, je lui dis d’une voix amusée :

« - Vous ne connaîtriez pas cet homme par hasard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Mar 15 Juil - 23:16



Cela faisait une semaine que Yukimura était revenu à Logue Town. Encore un peu stressé par ce qu'il s'était passé sur son île natale, il n'osait pas trop mettre le nez dehors. Se contentant donc de trainer dans sa chambre, au dessus du magasin d'arme où il avait travaillé plusieurs mois auparavant. Par chance, le patron l'aimait bien et ne posait pas trop de question, il l'avait hébergé facilement tout en lui indiquant qu'il devrait travailler pour le logement et manger. Moins de chance, l'homme, un peu trop gentil ou paternel, disait souvent à Yuki de sortir prendre l'air. Et à force d'insister, le hors-la-loi avait fini par céder. Craignant un peu qu'on le recherche, il avait évité les axes principaux et instinctivement, il se dirigeait déjà vers le marché noir. Endroit qu'il connaissait déjà pour y avoir fait quelques affaires pour le magasin où il travaillait. C'était aussi un bon moyen de trouver des marchandises intéressantes, obtenir des informations et aussi étrange que cela puisse paraitre: se détendre.

En effet, il est beaucoup plus simple de s'amuser au marché noir ou dans le quartier où est situé ce marché. Pourquoi ou plutôt: comment? Tout ce qui est illégal s'y trouve. Forcément, on y trouve les pires raclures des mers ou simplement du coin. Et pour ce petit monde, généralement des pirates, quoi de mieux que faire la fête après s'être mit sur la gueule? C'est ainsi que le blond entra dans un bar. L'endroit était vide, comme toujours car ce n'était que la face visible de l'icerberg. Cette petite taverne était la plaque tournant de la contrebande. Le patron au comptoir n'était autre qu'un videur, un simple agent de sécurité. Ou peut-être était-il vraiment aussi le patron. Yuki s'était souvent posé la question. Rien de mieux que les doubles identités dans ce genre de milieu. Lui aussi devrait y songer... Le hors-la-loi s'assit au comptoir tout en jetant des regards dans la salle. Des tables rangés, un sol légèrement poussiéreux sauf dans l'allée centrale. Donnant ainsi l'impression d'être peu fréquenté, hormis par quelques habitués.

"La même saloperie que d'habitude."

L'homme posa le verre qu'il essuyait tranquillement depuis que le blond était entré. Il leva la planche du comptoir pour se diriger vers la porte de l'arrière boutique. Yuki le suivit, les mains dans les poches et l'observa ouvrir la trappe menant au véritable bistrot.

Une fois en bas, l'endroit était beaucoup plus bruyant. Une odeur d'alcool et de tabac régnait dans l'air, ajoutant ce petit truc accueillit typique des bistrots. Quand on aime les bars et qu'on peut encore y fumer dedans, évidemment. S'allumant une cigarette, Yuki se dirigea à une table, se laissa tomber sur la chaise et attendit qu'on vienne prendre sa commande. Il tendait légèrement l'oreille pour suivre les discussions voisines au cas où une bonne infos circulerait. Alors que la serveuse prit sa commande, un nouveau client entrait. Apparemment un nouveau, il détaillait l'endroit et semblait presque surprit de voir une salle si grande quand on voit celle d'où l'ont vient. Roux, bonnet sur la tête, il était plutôt petit, enfin plus petit que Yukimura en tout cas. L'homme s'approcha d'un client un peu à l'écart, se situant juste derrière le hors-la-loi un peu trop curieux. L'individu voulait des informations sur quelqu'un. Rapidement, l'homme-bombe se retourna pour tenter de voir la photo, mal positionné, il ne put rien voir. En revanche, il remarqua à qui s'adressait le nouveau: Nik langue de plomb. N'allez pas croire que c'est son vrai nom, juste un surnom car ce mec est muet comme une tombe. N'acceptant de parler, même pour échanger des politesses, que contre un verre ou un peu de monnaie. Probablement que Nick savait énormément de choses ou qu'il était juste ultra radin.

"Vous perdez votre temps... Nick est peu causant, sauf si vous lui offrez un verre ou que vous le forcer avec quelques berryz."

Le blond fit un sourire à l'inconnu et se retourna pour remercier la serveuse qui déposait sur sa table une énorme choppe de bière. Il écrasa son mégot dans le cendrier, eut une pensée pour le patron du magasin, le remerciant de l'avoir forcé à sortir. Rien ne valait une bonne bière bien fraiche dans un trou infesté de barges vociférants sur le gouvernement. Si on lui avait dit six mois plus tôt qu'il haïrait la Marine et le gouvernement, il n'aurait jamais voulu le croire... Comme quoi, les gens changent. Et plus vite qu'on le croit.

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2903
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Mer 16 Juil - 0:48

Peut-être ne suis-je pas venu pour ça.

Perdre de mon temps… Je ne faisais que ça. Cet homme en face de moi ne semblait prêt à parler, surtout dans les circonstances agressives dans lesquelles on s’était rencontré. Je lui avais sauté dessus sans crier gare, et aucune émotion n’avait percé à travers le masque de stoïcisme qui couvrait son visage. Faisant la moue, je regardai la personne qui m’avait donné un conseil pour lui délier la langue, et je me contentai d’acquiescer en interceptant la serveuse qui venait de lui apporter une boisson. Elle se contenta de prendre ma commande et ajoute deux boissons sur ma note sans me demander mon avis : une nouvelle bière pour celui qui m’avait donné un renseignement et une vodka pure pour ‘Nick’. Comme elle connaissait ses goûts, je ne doutais pas qu’il soit un habitué des lieux. Sans me demander mon avis, il alla s’installer près de la personne qui l’avait présenté, et je ne fis que le suivre, prenant place à ses côtés, face au blondinet aux cheveux en pétard.

« - Voici votre commande ! »

La serveuse revint toute guillerette et me donna l’addition en disant d’une voix amusée :

« - C’est de la part du jeune homme. »

Puis elle repartit, arrachant un sourire au fameux Nick qui commença à déguster sa vodka sans que je ne dise un mot. Je portais plus mon attention sur celui qui m’avait parlé en premier lieu. Cet endroit avait l’air assez ‘mal famé’, même si ce n’était pas ça qui dérangerait Malia. Et cette personne n’avait pas vraiment l’air d’être un bandit de grand chemin… Peut-être un trafiquant, ou alors une personne à part de toute cette communauté. Chacun avait son histoire et je n’étais pas en mesure de juger, je me contentai de sourire brièvement avant de procéder aux présentations.

« - Je m’appelle Erwin, merci de m’avoir indiqué comment faire parler… Nick. »

Celui-ci se tourna vers moi sans rien ajouter avant de grogner sobrement quelques mots que je ne compris pas. Il répéta alors après s’être éclairci la gorge, tapant un peu sur la table en bois ronde :

« - Ce gars est un informateur chevronné… Et du genre, chevronné de chez chevronné. Il sait tout sur tout, y’a rien qui lui échappe. Une denrée rare de nos jours… »

J’acquiesçai, c’était une description sympathique mais ça ne nous menait nulle part. Je demandai à la serveuse de ramener un verre. Je n’avais jamais tenté de saouler quelqu’un pour obtenir des réponses, mais il y avait un début à terre. L’homme nommé Nick était quelqu’un de silencieux, du haut de mètre quatre-vingt, avec ses cheveux bruns coupés à ras, il ressemblait à monsieur-tout-le-monde. Son regard se perdait parfois dans le vide, comme s’il repensait à des expériences de jeunesse. Et j’aurais pourtant parié qu’il n’avait pas la trentaine.

En avalant son second verre, il parla de rumeurs, de faits qui pourraient être avérés mais qui ne l’étaient pas : une rançon aurait été demandé, un garçon disait avoir vu l’informateur être enlevé comme ça, au beau milieu de la rue, ou encore des marines l’auraient capturé. De plus en plus improbable. Malgré tout, dans tout ce qu’il dit au bout du troisième verre, j’arrivai à dénicher une information intéressante : il avait une petite-amie. Une certaine serveuse qui travaillait dans ce bar-même…

Bien sûr, si Malia m’avait indiqué ce bar, ce n’était pas pour sa boisson ou ses informateurs. Je regardai la serveuse avant de me rappeler que je n’étais pas forcément doué avec les femmes… Mais je n’allais pas demander de l’aide à un inconnu, non ? Je regardai mon premier interlocuteur des lieux. Bon, si, finalement c’était peut-être la bonne chose à faire.

« - Est-ce que vous pouvez m’aider à aborder la serveuse et à lui demander si elle sait quelque chose sur cet homme ? »

Je montrai la photo à mon tour, l’implorant d’un signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Sam 19 Juil - 1:32



Il offrit donc un verre à Nick. Et justement, monsieur muet comme une tombe avait décidé de bouger de place, venant s'assoir à coté de Yukimura. Le hors-la-loi fut un peu surprit, se demandant ce que ce drôle de mec pouvait bien lui vouloir. Le nouveau suivit en même temps que la serveuse qui apportait le nectar révélateur de "Langue de plomb". Nick expliqua alors que l'homme sur la photo était un informateur de talent, le genre qui savait absolument tout. Intéressant, très intéressant pensa alors Yuki qui écoutait attentivement. Au passage, l'autre s'était présenté, il se nommait Erwin. Drôle de nom, cela lui faisait penser à Hermine, un animal ou alors le nom d'une gamine qui devient super mignonne dans un film? Yuki ne se souvenait plus trop mais il était sûr d'une chose: il s'éloignait du sujet important.

Commandant une autre pinte de mousse pour s'hydrater un peu, Yukimura continuait de tendre l'oreille. Suivant le discours de Nick mais aussi des autres gens dans le bar. Donc, l'informateur sortait avec un trésor caché sur une petite île au nord de Logue Town. Quoique non, il avait mélangé! Des types louches, probablement des pirates, comptaient mettre à sac une petite bourgade pour y dégotter un hypothétique trésor. Et l'informateur sortait avec une serveuse, une travaillant ici... Il avala une gorgée de bière et se tourna vers Erwin qui demandait justement comment aborder la serveuse.

"Enchanté. Moi c'est Yukimura, simple... Je dirai bien commerçant mais mon contrat est actuellement en suspend. Et vu que je suis peut-être passé comme étant un hors-la-loi, avoir un job officiel est disons compliqué. Il se tourna vers Nick. Donc, langue de plomb. J'imagine que tu parle de cette charmante serveuse? Je comprend mieux pourquoi elle repousse mes avances."

Brin d'humour légèrement décalé qui servait surtout à détendre un peu l'atmosphère. Reste que l'homme bombe ne voyait pas comment s'y prendre. Hormis en demandant clairement si elle avait des nouvelles de son mec. Oui, la subtilité ce n'était pas son truc et on ne demande pas du tact à un mec qui peut réellement exploser n'importe où et n'importe quand. Ce qu'on attend de lui justement, c'est d'exploser avec fracas.

D'ailleurs, la demoiselle passa à coté de lui sans rien dans les mains. Yuki lui attrapa doucement le poignet pour la retenir, comme quand il voulait commander. Directement la demoiselle posa les yeux sur son verre, le voyant encore plein, elle crut probablement qu'il comptait la draguer. Du moins vu comment ses yeux roulèrent dans leurs orbites, c'était ce qui semblait le plus logique. Mais le jeune artilleur en herbe ne se démonta pas.

"Scuze moi... Tu as des nouvelles de ton mec? Parce que voilà... Je devais le voir pour obtenir des informations mais... Le monsieur ici présent, Erwin. Vient de m'apprendre qu'il était recherché par des types louches. Et on aimerait l'aider avant qu'il lui arrive une bricole tu comprend? Sans lui, plus d'informations viables. Et tu te retrouverais seule. On y perdrait tous quelque chose d'important."

Il semblait désolé et vraiment inquiet. A croire qu'il était parfait comme acteur. Il se remerciait surtout d'avoir peu mangé et d'avoir descendu une pinte d'un demi litre d'une traite. L'alcool donne des ailes ou dans le cas présent: aide fortement à paraitre convaincant. Restait à voir si la donzelle avait mordu à l'hameçon ou non...

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2903
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Dim 20 Juil - 18:10

La fleur a des épines.

Yukimura… Ce jeune homme qui m’avait renseigné sur le premier informateur semblait être sympa. Il se présenta comme étant un hors-la-loi, dont le job était plutôt compliqué. Qui n’avait pas un job compliqué en ce bas monde ? Toutes les personnes que je rencontrais avaient une vie pleine de rebondissements. Et sûrement pas des plus aisées. Moi-même, les travails que je recevais me laissaient un arrière-goût étrange dans la bouche… Comme celui-ci. J’avais l’impression de me mêler de choses auxquelles je n’aurais jamais dû toucher. Pourtant, quand il partit vers la serveuse, je tendis l’oreille pour suivre la conversation. A sens unique dans un premier temps puisque le jeune homme présentait la situation. Quand la serveuse eut reçu les informations, elle écarquilla les yeux, sa main se leva et sous le coup elle s’apprêta à gifler Yukimura. Au dernier moment, à quelques centimètres de sa joue, elle retint sa main et se mordilla la lèvre avant de se retourner.

« - Hikaru peut s’en sortir tout seul, ne vous mêlez pas de ses affaires. »

Elle commença alors à partir vers une table où trois hommes attendaient que l’on prenne leur commande, grognant envers la serveuse qui restait de marbre. Je me levai alors à mon tour, il fallait qu’on intervienne, sinon elle ne se livrerait jamais. Allant jusqu’à la table des hommes, mon verre à la main, j’avais dans l’idée de le leur renverser sur la tête pour leur faire comprendre qu’il fallait être poli avec les demoiselles. Chose qui aurait pu se produire si je ne m’étais pas rétamé sur le sol en envoyant valser mon verre sur les habits de la jeune serveuse.

Son hurlement brisa l’image que j’avais d’elle. Elle commença à pousser des jurons de toutes les sortes, à la fois à mon adresse mais aussi à celle des clients qui privent peur en partant, les jambes à leur cou. Bien, au moins l’objectif de les faire s’en aller était réussi… Mais pas celui de trouver un moyen d’approcher la serveuse. Je déglutis quand elle s’avança vers moi et m’envoyai voler à travers la salle avec un coup de pied.

Je m’éclatai contre le mur, fissurant légèrement le bois derrière moi. Cela allait me coûter un bon mal de dos. Me relevant, je la vis arriver vers moi en courant. Nick arriva alors à côté d’elle en tenant la jeune fille pas le col, celle-ci même qui lui lança un regard rempli de colère. Elle avait décidément du caractère.

« - Tu as une sacré force, lui dis-je avant de lancer à Yukimura : Elle peut se débrouiller seule on dirait… »

Avant de me retourner, je regardai Nick. Si je ne pouvais pas trouver d’informations avec elle, peut-être me donnerait-il un conseil, une autre personne à qui parler… Mais avant tout, il me fallait m’excuser pour le bordel. Je me dirigeai vers la serveuse qui semblait s’inquiéter de mon mouvement, et m’inclinai légèrement devant elle.

« - Je suis désolé d’avoir tâché votre tenue. Je ferai mon possible pour retrouver votre compagnon. »

Me dirigeant vers la sortie, je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’elle me croit. Elle m’avait mis à terre avec un simple coup de pied, comment pouvait-elle ne serait-ce que penser que j’avais les capacités nécessaires pour retrouver cet homme ? Pourtant, sa voix résonna tandis que je m’approchais des escaliers, attirant le regard des derniers clients qui ne s’étaient pas intéressés à mon crash dans le mur.

« - Allons parler de ça dans l’arrière-boutique ! Yukimura, Nick… Venez avec moi. »

Je me dirigeai à sa suite tandis qu’elle demandait à son patron de la remplacer. L’arrière-boutique était une petite salle de pause munie de deux canapés et d’une table basse. J’allai m’installer en compagnie de l’informateur à la langue peu pendue dans l’un d’entre eux tandis que la jeune fille s’installa en soupirant.

« - Hikaru a eu une mission d’infiltration de la part d’un particulier, on lui a demandé de réunir des informations sur une branche d’un groupe pharmaceutique. Amusant. »

Elle s’arrêta un instant, un sourire en coin.

« - La plupart des gars que je connais ne se seraient pas relevés après un de mes coups de pieds. Mais t’as l’air plutôt résistant malgré ta silhouette fébrile… Quoiqu’il en soit, Carl est sûrement retenu prisonnier. Si on veut le retrouver, on doit s’infiltrer dans le laboratoire… mais je ne sais pas comment faire toute seule. Alors cette fois-ci, uniquement, je vais demander de l’aide. »

J’acquiesçai d’un signe de la tête en restant concentré sur les paroles de la demoiselle avant de soupirer. Elle n’était pas capable d’être plus directe, mais ça me suffisait. Il avait donc été enlevé, c’était plausible.

« - Comment on accède au bâtiment et comment on déjoue la sécurité ? On est à Logue Town, et ce bâtiment possède peut-être l’appui de marines… Il faut éviter qu'il y ait des blessés. »

Elle acquiesça. Reprenant son souffle, elle s’apprêta à exposer le plan.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Dim 20 Juil - 19:31



En réponse la serveuse faillit coller une magnifique gifle à Yukimura. Il vit la main de la jeune fille s'arrêter à quelques centimètres de sa joue et sa seule pensée fut: faite que je n'explose pas, faite que mes dents restent à leurs places. Car il avait entendu quelques rumeurs sur la mignonne demoiselle disant qu'elle pouvait s'avérer très violente. En même temps, pour être serveuse dans ce trou à rats, il fallait savoir se défendre. Elle répliqua que Hikaru, son mec donc, pouvait se débrouiller tout seul, avant de tourner les talons pour aller servir d'autres clients. Poussant un soupire, l'homme bombe trouvait qu'il manquait de talent et qu'il ne finirait donc pas acteur. Mais Erwin semblait vouloir poursuivre et se leva pour rejoindre la demoiselle. Du moins, c'était surement son idée de départ et il n'avait probablement pas prévu de glisser pour s'étaler au sol d'une façon si pathétique.

Ayant prit son verre, le jeune homme envoya le contenu en grande partie sur la robe de la serveuse. Celle-ci n'apprécia pas spécialement et piqua une colère démesurée. D'un coup de savate, elle envoya le jeune homme à l'autre bout de la pièce et il s'étala contre le mur. Elle vociférait plusieurs insultes et menaces. Sur les nerfs la donzelle dis donc...

"Nick... J'te payerai un verre pour ça, mais tu peux l'arrêter s'il te plait? J'ai peur que si je m'en mêle, ça dégénère."

Langue de plomb acquiesça et rapidement, il attrapa la jeune femme par le col pour la stopper dans son élan de massacrer Erwin. De son coté, Yukimura s'était levé et regardait les gens s'enfuir du bar. Avec sa, l'établissement allait perdre quelques clients. Quoique cela devait être si fréquent que le patron devait être rodé. Erwin s'excusa et préféra partir, il abandonnait l'idée d'obtenir des informations par cette fille. En même temps, il venait de se la mettre à dos pour un bon bout de temps. Mais celle-ci lui dit d'attendre, elle l'invitait à passer dans l'arrière boutique afin de discuter tranquillement. Nick et Yuki étaient également de la partie. Le blond fit un sourire, attrapa sa choppe de bière et suivit ce petit monde.

Ils arrivèrent dans une pièce munit d'une table basse et de deux canapés. La salle de repos des employés en somme. Les deux hommes se posèrent dans un canapé, la jeune femme dans l'autre et Yukimura préféra s'adosser au mur. Un peu à l'écart, dans la pénombre, il se la jouait un peu mystérieux mais c'était surtout pour éviter d'être trop proche de la demoiselle si une autre crise la prenait. Il n'avait nullement l'envie de servir de défouloir. Elle expliqua que Hikaru avait reçu une mission d'infiltration dans un groupe pharmaceutique. Intéressant... Et étrange aussi. Elle félicitait Erwin d'avoir si bien encaissé le coup de pied, expliquant que la plupart des gars qu'elle connaissait, auraient fini KO. L'homme bombe afficha un sourire amusé en pensant que les rumeurs étaient belles et biens fondées. Elle enchaina en disant que son mec devait probablement être retenu prisonnier et que pour une fois, elle aurait bien besoin d'aide.

Erwin reprit la conversation en demandant comment on accédait au bâtiment, s'il y avait une sécurité et si l'endroit était affilié à la Marine. Le dernier détail arracha encore un sourire au hors-la-loi, il voulait éviter qu'il y ait des blessés. Yuki était persuadé qu'il y en aurait. Déjà car il était embarqué dans cette affaire et que la finesse n'était pas spécialement son truc. Il tira une latte dans sa cigarette et tendit bien l'oreille pour écouter la serveuse expliquer son plan.

"Alors voilà, je me rend devant le bâtiment et je demande aux gardes de me faire entrer car je veux sortir Hikaru de là. Si jamais ils refusent, je les éclate. Nick pourrait me couvrir si besoin, il parait que quand il n'est pas saoul, il arrive à se servir correctement d'un revolver. Nick semblait peu motivé à l'idée de participer à se sauvetage mais ne prononça pas un mot, comme à son habitude. Pendant que j'attirerai l’attention sur l'entrée principale, vous deux vous entrerez par le coté. Il y a une petite ruelle qui mène vers l'issue de secours. De là, vous chercherez Hikaru... Il doit être soit dans les étages et gardé par plusieurs hommes, soit à la cave. Je ne connais pas l'intérieur du bâtiment, donc je n'en suis pas sûre. "

Laisser la fille jouer l’appât pour qu'ils puissent entrer... Ce n'était pas spécialement une idée qui plaisait à Yukimura. Mais pas du tout. Il se redressa et avança pour être mieux vu des autres.

"Deux choses. Premièrement: tu ne nous as pas dis de quel bâtiment il s'agit ni si la Marine aide ce groupe pharmaceutique. Secondo: je refuse que tu prennes des risques à l'entrée avec Nick. J'irai avec toi et Nick ira avec Erwin. Ok?
-Tu vas surement me gêner mais si ça te fais plaisir... D'accord. Elle sous estimait totalement Yukimura et il préféra pour l'instant, ne pas relever. Et pour ta gouverne, oui: ils ont l’appuie de la Marine. Mais aussi des pirates voir surement des révolutionnaires. Ce groupe joue sur tous les tableaux, il cherche à se faire le plus d'or possible.
-Comment un groupe pharmaceutique pourrait-il intéresser tant de monde?
-Leurs recherches... Ils ont deux objectifs, l'un était officiel et l'autre, c'est Hikaru qui me l'a apprit.
-Et donc?
-L'officiel étant qu'ils cherchent un moyen de supprimer les pouvoirs d'un détenteur de fruit du démon. Ce qui intéresse la Marine pour stopper les pirates. Mais les pirates et révolutionnaires s'y intéressent pour vaincre la Marine.
-Logique... Mais... C'est impossible de supprimer les pouvoirs non? Enfin, sauf en tuant le porteur de la malédiction!
-Normalement oui, mais j'ignore où en sont leurs recherches.
-Et l'autre truc qu'ils font?
-Ils tentent de transformer des humains en géants...
-Des géants?!
-Oui, tu m'as bien entendu..."

Elle expliqua encore que de ce qu'elle savait: le haut du bâtiment était destiné à la recherche sur la suppression des pouvoirs. Et le sous sol était quand à lui occupé par les scientifiques travaillant sur la création de géants. Yukimura trouvait logique que l'informateur soit donc retenu prisonnier au sous sol, ils devaient avoir du matériel pour maintenir des gens plus ou moins transformer en montres ou colosses. Cette affaire puait les embrouilles et le hors-la-loi commençait à regretter d'avoir voulu être sympa avec Erwin. La prochaine fois, au lieu de jouer le bon samaritain, il se compterait d'une bonne cuite et de rentrer chez lui...

"Bon! Est-ce que vous acceptez de m'aider?"

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2903
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Mar 22 Juil - 1:55

Le plan pour libérer l'informateur.

Les révélations de la jeune fille me firent froid dans le dos, à défaut de me choquer. Un moyen de stopper les pouvoirs des utilisateurs de fruits du démon. Ils faisaient certainement des études sur le Granit Marin et les propriétés de l’immersion sur les utilisateurs de ces pouvoirs. Leur deuxième objectif m’étonna un peu plus : transformer des humains en géant ? Je n’en avais jamais entendu parler, mais ça m’avait l’air plutôt dangereux. Ronchonnant un instant, je compris que nous allions nous frotter à quelque chose de plus grand que nous… De puissant peut-être. Une araignée qui avait tissé sa toile sur toutes les factions, et qui était prête à vendre chère les découvertes qu’elle ferait. Son venin était déjà en train de s’écouler, et nous autres, les utilisateurs des pouvoirs maudits, n’avions qu’à bien nous tenir. Un léger sourire fendit mes lèvres. Malia avait vraiment bien choisi en m’emmenant jusqu’ici. Je me demandais même s’il ne s’agissait pas à la fois d’un sauvetage et d’un test. Plus tard, il ne faudrait pas que j’oublie de la contacter ou d’aller la voir pour lui dire ma façon de penser.

« - Tout ce que j’ai à faire c’est de m’infiltrer avec Nick à l’intérieur du bâtiment, et de trouver Hikaru pendant que vous faîtes du bordel devant ? »

Ca m’avait l’air bien simple, même si une fois sur place je sentais que nous allions nous trouver face à quelques problèmes. Je m’enfonçai dans le canapé en fixant le ciel tandis que l’homme presque muet acquiesçait en silence qu’il viendrait en aide à la jeune fille. Sûrement y voyait-il un intérêt sur le long terme. Moi, je rendais juste service à une amie. De toutes les manières, je n’avais pas le choix. Il fallait que je trouve les informations nécessaires pour contrer leurs opérations, en même temps que je devais venir en aide à Hikaru. Décidément, les choses n’étaient pas près de s’arranger.

« - Tu sais te battre ? Me demanda Nick sur un froid, tirant son arme que je me contentai de dévier d’un coup de poignet. »

« - Je me débrouille, acquiesçai-je avant de le laisser rengainer. Je crois que j’ai saisi le plan… Quand aurait-il lieu ? »

La jeune femme se mordit la lèvre, apparemment peu en joie de nous annoncer l’heure du sauvetage de son bien aimé. Je me contentai d’attendre qu’elle prenne la parole, et ça ne se fit pas attendre.

« - On a pas vraiment le temps d’attendre. Si t’es d’accord, Yukimura, on part tout de suite. »

C’était vrai qu’il ne restait plus que son accord. Je haussai les épaules, je pouvais aussi ne pas l’avoir entendu s’il l’avait donné. J’étais tellement concentré… Grand mal m’en prit. Je me levai en réfléchissant à l’endroit qu’elle nous indiqua su une carte de la ville qu’elle sortit d’une petite commode : Le lieu était assez connu, j’y étais même passé plus tôt dans la journée. Je me souvenais encore de la foule et des pavés abîmés, ainsi que de cette petite ruelle à côté du bâtiment dans laquelle des gamins se lançaient des déchets pour s’amuser.

« - Je vais prendre de l’avance, dis-je en me dirigeant vers la porte. On se rejoint dans la fameuse ruelle ! »

Sans attendre de réponse de leur part, je fermai la porte et utilisai immédiatement ma capacité à me téléporter pour arriver dans la ruelle que j’avais vu plus tôt dans la soirée. Déserte. C’était une bonne chose, sinon on aurait pu se confronter à une situation fort déplaisante. En m’adossant contre le mur, je me mis à observer les alentours et les allés et venus des gardes, essayant de ne pas me faire remarquer. Il n’y avait plus qu’à patienter jusqu’à l’arrivée de Nick.
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2903
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]   Ven 7 Nov - 12:32

Où est l'informateur ?

L’obscurité avait envahi la ville de Logue Town, balançant celle-ci doucement dans une mélodie usée par le temps. Le bruit tonitruant des bars à proximité aiderait à faire diversion tandis que les gardes tapaient du pied, parfois exaspérés, parfois entrainés par la musique aux rythmes vifs. J’étais adossé au mur de briques rouges et froides, attendant l’heure de l’infiltration avec une certaine quiétude. Nous n’avions rien à craindre, mes adjuvants seraient au rendez-vous, et une fois que nous aurions libéré ce Carl… Tout reviendrait à la normale. J’espérais juste que cet homme n’avait pas lâché quelques informations sur Malia…

Tout en me tournant vers la première arrivante, je vis celle-ci sourire malicieusement, ses cheveux longs et bouclés tombant sur son épaule alors que sa robe en latex lui collait au corps. Une vraie tenue d’infiltration, tiens… Je fronçai les sourcils tandis qu’elle-même ne fit pas de remarque sur son accoutrement plus que provoquant. Ses courbes épousaient avec magnificence les lumières tannées qui semblaient la suivre alors qu’elle s’avançait vers moi. A ma hauteur, elle retira un de ses gants de soie noire et tendit une main sur laquelle j’apposai un timide baiser avant de me reculer à la vue de Nick.

Le silencieux bonhomme s’était dirigé vers moi dans une démarche simple, couvrant à son tour les rayons du lampadaire dont la bougie à huile éclairait encore faiblement l’allée qu’ils avaient empruntée l’un après l’autre. Je leur souris faiblement avant de me demander où était Yukimura.

Le temps ne fut rapidement plus à la réflexion : une explosion retentit en arrière-plan près du bar. L’étonnement ne se lut que sur mes traits, les deux autres semblaient plutôt calmes. Alors que les gardes de la porte principale quittaient leur poste pour aller gérer la situation sur place, nous eûmes la voie libre pour nous diriger à l’intérieur.

Je ne posai pas de question. Je ne voulais pas savoir combien de victimes, ou même combien de personnes allaient payer pour que nous ayons le champ libre. La seule chose qui comptait, c’était d’accomplir notre mission, pour le meilleur ou pour le pire.

« - Attend, me lança la jeune femme avant que je ne prenne les devants. Tu t’infiltres par derrière, et on se retrouve au bar plus tard. Prends cette capuche, ajouta-t-elle en me tendant une cape qui permettrait de couvrir mon identité, cachée dans un tonneau par je ne sais quel tour de magie. »

J’acquiesçai et commençai ma course vers l’arrière du bâtiment, seul. Nick m’avait fait un signe pour m’indiquer qu’il allait veiller sur la jeune femme, et encore une fois je ne fis qu’acquiescer. Moins il y avait de personnes, plus j’étais efficace. Voir l’intérieur du bâtiment à travers une vitre me permit d’y accéder rapidement.

Une fois à l’intérieur, je n’eus plus qu’à inspecter chaque salle avec discrétion. Mes pas me conduisirent rapidement vers l’endroit où se trouvait Hikaru. Il était saucissonné avec une corde, et sa bouche recouverte d’un scotch se mouvait au gré de ses respirations. Son corps était recouvert de bleus violacés. En arrivant près de lui, je ne pris pas la peine de le détacher et le téléportai jusqu’à notre base improvisée : le bar.

Là-bas, on l’accueillit avec soulagement. La plupart des personnes qui y étaient n’attendaient qu’avec impatience son retour. Sa jeune jouvencelle et Nick revinrent quelques temps plus tard, comme si de rien n’était. Ni l’un, ni l’autre ne semblaient blessés. Je leur adressai un sourire reconnaissance et appelai Malia pour la mettre au courant des évènements qui venaient de se produire. Après s’être empressé de connaitre l’état du jeune homme, elle me demanda finalement le mien dans une demi-phrase.
Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Où est l'informateur ? [Pv : Yukimura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yukimura Sanada est là
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé
» Informateur
» Le Général Yukimura Sanada et l'ex lieutenante Erza Scarlett
» [Mission Jedi : Sauver l'informateur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-