Partagez | 
 

 Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Jeu 3 Juil - 11:45



Chasse à l'homme

« Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité. » ► LEONARD DE VINCI



Shabaody, le lieu où tous les plus grands criminels se retrouvent afin de rejoindre la deuxième partie de Grand Line : Le Shin Sekai. Ici, les choses pouvaient mal tourner et ce à n’importe quel moment de la journée. Les Pirates les plus reconnus, autres que ceux ayant atteint le Nouveau Monde bien sûr, étaient souvent présent à cet endroit et s’y reposaient avant de reprendre leur voyage.  Il fallait donc que celui-ci soit bien gardé. De ce fait, j’avais été convié en ces lieux magiques, afin de garder un œil sur les actions de certains bandits. En effet, il n’était pas rare de croiser des Supernova, pirates possédant une prime supérieure à 100 millions de Berrys sur cette première partie de Grand Line. J’étais donc arrivé depuis quelques jours, et rien d’important ne s’était encore produit. D’un côté, il s’agissait d’une bonne chose pour la population, mais d’un autre.. Je trouvais que cela manquait d’action. Rares étaient les opportunités de mener une bataille depuis la fin de l’évènement au Siège de Mars. Toutefois, la Marine m’avait promu au grade de Lieutenant, qui m’apportait de nouvelles responsabilités, certes pas aussi importantes que celles de grandes pointures, mais tout de même.

Posé dans un petit bar près de l’océan, je dégustais un délicieux verre de Rhum, observant les nouvelles dans le journal. Peu de choses s’étaient produites, si ce n’est la promotion de Nakata Fenice, aussi surnommé le Phénix, au rang de Capitaine Corsaire. Pourquoi les avait-il rejoints ? Un traître du Gouvernement, les haïssant plus que tout, revenant finalement tel un chien à son maître ? A moins que celui-ci ne soit naïf ou simplement idiot, quelque chose se tramait. Malheureusement, rien ne pouvait conforter mon avis et après tout, je n’en avais rien à faire. Les problèmes du Gouvernement restaient leurs problèmes, et peu m’importait qu’il se produise des évènements fâcheux. Au loin, dans le fond du bar, je pouvais entendre les cris et rires de quelques ivrognes, sûrement enterrés plus bas que terre. Deux raisons pouvaient les pousser à se saouler à en perdre connaissance : fêter leur réussite, ou atténuer leur malheur. Les fixant d’un regard sérieux limite effrayant, je tournai la tête dans le sens opposé lorsque j’entendis des coups et les gémissements d’un enfant. Un père, ivre mort, commençait à frapper son fils avec violence car celui-ci venait de renverser son jus d’orange par maladresse. Des larmes de tristesse et de craintes coulaient sur les joues du petit à la peau rougie.

Juste avant que l’homme ne lui assène un autre coup, je me levais brusquement mais avec fluidité, laissant la cape surplombant mon dos onduler, attrapant son poignet et le serrant avec fermeté. Son visage se fronça un peu plus, de colère, alors que le gamin resta à sa même position, comme immobilisé par la peur.

« Lâche-moi, connard ! Lâche-moi ou j’te charcute le crâne en commençant par le seul œil qu’il te reste ! »

Silencieux, je ne répondis guère à cette provocation de sa part, me contentant simplement de lever lentement son bras pour finalement lui asséner un coup de coude au niveau de la tempe. Celui-ci tomba sur le sol, sans aucune retenue, inconscient. L’enfant n’essaya même pas de réveiller son père, effrayé comme il était. Ainsi, n’acceptant pas ce genre de maltraitance, je lançais un rapide regard en direction du garçon, lui tendant la main.

« Viens avec moi, gamin. Tu sauras bientôt ce que signifie le mot « liberté ».. »

C’est à ce moment-là que Karazu intervint. Tenant sur mon épaule droite, l’oiseau avança son long cou et le courba en direction de la porte du bar, poussant un de ses cris caractéristiques. Il venait de reconnaître quelqu’un. Et effectivement, en y jetant un œil, il s’agissait de…


CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Mar 8 Juil - 0:06


Débarquement


Feat Sypher ~





Le voyage n'avait pas été très long, juste le temps de voir se déplacer le soleil d'un côté à un autre. Je m'attendais tout de même à ce qu'il se révèle assez rébarbatif mais finalement j'eus trouvé une occupation assez rapidement. En fait, le navire était rempli de gradés, uniquement la crème de la crème. Là où on trouvait généralement des matelots pas très futés avec un lieutenant à leur tête, ici c'était des sergents-chef, au minimum. De ce fait l'ambiance demeurait beaucoup plus sérieuse et professionnelle mais parmi toutes les têtes qui évitaient mon regard – probablement parce que j'étais un passager dont ils ne connaissaient rien – une femme m'avait rapidement rejoint lors de mes longues absences, appuyé contre le rebord du bateau en admirant l'horizon. Elle avait un teint mielleux, des joues bien roses et rebondies, et une chevelure qui tirait dans le rouge cuivré. Au début elle cherchait juste à savoir ce que je faisais là, et mes plans une fois arrivé sur l'archipel de Shabondy. Ce à quoi j'avais répondu brièvement, tout était vrai, mais je n'avais pas tout dit. Après des petites discussions, j'en étais venu à lui demander de me parler géographie. C'est vrai, je m'étais baladé sur quelques îles mais après tout ce qui venait de se passer j'ignorais tout de ma position actuelle. Quelques questions plus tard, quand elle comprit que je ne connaissais strictement rien, elle tenta de reprendre les bases avec un léger soupir.

Tout commence par une grande mer bleue divisée en quatre parties principales, chacune des parts possédant un cardinal en terme de distinctif. D'après ses descriptions je suis probablement originaire de North Blue, la région la plus froide de toute. Mais au milieu de cette mer existait une autre partie,  entourée par des courants appelés Calm Belt. Enfin non, le terme courant n'est pas tout à fait exact c'est une véritable mer tout à fait à part, aux caractéristiques uniques. A priori, non seulement aucun vent ne soufflerait à cet endroit, mais en plus de cela, d'énormes monstres marins auraient établi domicile en ce lieu dangereux. Cela expliquait pourquoi très peu de gens traversaient ce coin. Bref, la petite portion, appelée Grand Line se séparait en deux parties par une ligne montagneuse nommée Red Line. J'y étais un peu plus tôt dans la journée, puisque Mariejoie, la place où l'on m'avait soigné était construite sur cette fondation rocheuse. Elle termina son exposé en laissant s'échapper son nom: Katarina Slones, Colonel Katarina Slones en vérité. Elle fut convoquée quelques secondes après cet aveux et me souhaita un bon voyage.

Au final, après quelques péripéties, j'étais sur les quais. Je me souviens des mots exacts que le contre-amiral avait employés pour me faire descendre du bateau: "Quittez immédiatement mon bâtiment." étaient les mots exactes. J'avais juste eu le temps de faire un clin d'oeil à ma nouvelle connaissance avant de partir. Maintenant, je marchais sans réel but, je finis par m'asseoir sur une caisse au beau milieu de nul  part. Mon esprit semblait confus, entre les informations qu'on m'avait données, les tâches que l'on m'avait assignées, les nouveaux vêtements, le bâton de Foxy... Tant de choses qui se bousculaient dans mon crâne. Ma réflexion fut rapidement perturbées par deux marins, à l'allure presque grotesque qui tentèrent d'asseoir leur autorité.

- Euh, hem, toi là, monsieur, ce quai est strictement interdit aux civils.
- J'en savais rien, je vous demande pardon. Si j'en vois un je vous en informerai immédiatement, dis-je avec une certaine lassitude.

Les deux hommes se regardèrent avec une expression mêlant interrogation et incompréhension et se firent plus insistant. Je répondais à cela par une ignorance totale, espérant qu'ils trouvent une autre occupation. Rapidement, je me mis à regretter cette pensée temporaire. Une femme venait de tomber à l'eau un peu plus haut depuis une colline, une chute de quelques dizaines de mètres. Pas suffisant pour tuer, mais suffisant pour assommer une personne fragile. Pourtant, ils restaient là à regarder la scène.

- Et c'est là que vous la sauvez ?
-Mais... je sais pas nager moi !

L'un et l'autre haussèrent les bras avec un visage presque dénué d'intérêt.

- La fierté de la marine hein ?

Sur ces mots, je m'élançais dans l'eau par un plongeon avant de nager vigoureusement jusqu'à atteindre le corps. Aucune bulles ne sortaient de sa bouche, soit elle ne respirait plus avant de tomber, soit elle a déjà avalé de l'eau dans les poumons. Plutôt mauvais dans les deux cas. Après l'avoir ramené sur la rive, les deux rigolos foncèrent en ma direction pour aider la femme, aux atouts assez développés. Je les repoussai rapidement en leur demandant de partir bien promptement.  Avec un certain ton dans la voix, je devenais très persuasif.
Sentant que la fille ne respirait plus, j'effectuai les premiers gestes à savoir sortir l'eau de ses poumons avec un massage spécifique tout en lui donnant de l'air avec le bouche-à-bouche. Elle finit par tout recracher par sur le bois du port et je voyais déjà une foule de courtisans qui courraient en ma direction. Je lassais donc entre de  bonnes mains en partant avant que la troupe arrive, je ne voulais pas me faire remarquer.

En entrant dans l'archipel en elle-même, je me disais que mon séjour ici commençait très fort.


© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 273

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Dim 13 Juil - 13:32



L'Archipel Shabondy. Elle y était enfin. Après quelques semaines de navigation aussi aléatoire que tumultueuse, après quelques combats et des rencontres à n'en plus pouvoir, celle que l'on surnommait Miss Dia foulait enfin du pied cette escale obligatoire pour tous les pirates qui souhaitaient s'aventurer sur le Nouveau Monde. Même si le soulagement et la satisfaction qu'elle éprouvait étaient assez conséquents, elle n'en demeurait pas moins prête à toute éventualité : ici, l'on trouvait de grands noms de Chasseurs de Primes, entre autres. Groogal, Jasmine, les frères Endeler, Meriche... Quelques types qui, par leurs noms seulement, suffisaient à faire trembler d'effroi un bon paquet de forbans à travers le monde. Toutefois, la Supernova restait plutôt confiante, et ce à bien des égards : tout d'abord, il serait moins facile de la capturer, maintenant qu'elle avait fait les frais d'un petit séjour en cellule sur un navire transporteur de prisonniers. Elle était devenue plus forte, plus agressive, plus dangereuse. Mais ça n'était pas tout : maintenant qu'Awazima avait eu la chance de s'en sortir une fois, elle était prête à réitérer l'exploit. Elle savait comment fonctionnaient ces navires transporteurs, et connaissait par conséquent leurs points faibles. Enfin, ce plan-là était plus hasardeux : il suffisait qu'elle tombe sur un gouvernemental un peu trop intransigeant pour qu'elle ne se retrouve enchaînée de la tête aux pieds et ce jusqu'à Impel Down. Mais le dernier point était probablement le plus important : alors qu'avant, lors de ce combat qui avait failli la priver de liberté, elle s'était battue seule, la pirate avait désormais un certain nombre de camarades derrière elle... Son équipage était composé de nouvelles personnes, plus puissantes et plus intelligentes que ses précédemment camarades. Grâce à eux, la Dica ne voyait pas trop comment les marines ou les chasseurs de primes pourraient bien l'enfermer : ils étaient assez nombreux et plutôt doués, après tout...

Tout d'abord, il y avait son second, Rexar, un homme aussi imposant qu'intimidant. Sa prime s'élevait à 53 millions de berrys, principalement à cause de sa force exceptionnelle et de son zoan classé antique, celui de l'ours à face courte. Zoan qui allait jusqu'à le faire grandir drastiquement, étant donné qu'il dépassait ainsi les 3m50 une fois dressé sur ses pattes arrières. Il y avait ensuite son navigateur, Layr, qui avait été d'un grand secours dès son arrivée dans l'équipage puisqu'ils avaient enfin pu avancer correctement. Ce dernier était un bretteur plus ou moins doué, qui usait également qu'un bouclier pour se protéger des assauts rageurs de ses ennemis avec une dextérité époustouflante. Il préférait d'ailleurs se défendre à attaquer, c'était là une certitude. Layr était actuellement primé à 47 millions de berrys, étant d'un nature plus sanglant que Rexar qui, lui, faisait en général preuve de patience et de calme malgré son physique qui semblait hurler le contraire. La troisième personne importante de l'équipage était évidemment la musicienne Jiri. Jeune femme souriante, mais plus froide que la mort elle-même, elle était primée à 21 millions et usait d'un fouet pour combattre ses adversaires. Bien que rapide et agile, elle préférait toutefois rester à distance de ses ennemis, afin de ne pas subir de bêtes défaites, le corps-à-corps et la force physique n'étant clairement pas ses domaines de prédilection. Pour terminer, il y avait encore quatre autres personnes non primées et probablement moins menaçantes pour leurs hypothétiques assaillants : Theobal, médecin, qui usait d'un corps-à-corps approximatif mais de grand secours lorsqu'il fallait s'occuper de petites frappes, Verde, canonnier, qui usait de deux pistolets notamment, Ydrik, un grand costaud presque aussi massif que Rexar qui usait d'une massue et qui remplissait officiellement le rôle de vigie, et pour terminer Iridi, une autre jeune femme spécialisée dans la cuisine qui utilisait quelques bâtons de dynamite et dont la subtilité n'était pas un point fort. En conclusion : en plus d'elle, son équipage était composé à l'heure actuelle de trois primés et de quatre autres forbans, qui avaient également un certain talent dans le maniement des armes. Voilà pourquoi Miss Dia restait confiante quant à ses chances de se sortir vivante et en bonne forme d'une telle escale.

L'équipage se trouvait alors dans une taverne, positionnée dans les grooves de non droit, qui accueillaient de grands forbans chaque année. Ici, et aujourd'hui, elle était la reine : personne ne possédait une prime ne serait-ce qu'à la moitié de la sienne, et son second, du haut de sa taille démentielle, parvenait en un regard à faire sursauter la moitié de l'assemblée. Awazima attendait ici, dans cette boutique miteuse, que le revêtement de son navire ne soit prêt pour s'aventurer dans les flots de Grand Line. Malheureusement, l'opération prenait un certain temps : selon le constructeur, tout serait bon d'ici une ou deux journées... N'y connaissant rien, la capitaine s'était contentée d'approuver. Pour une fois, elle n'avait pas trop le choix : ces constructeurs tenaient leurs vies entre leurs mains. Autrement dit, il était nécessaire de se montrer courtois avec eux, pour éviter qu'ils ne laissent intentionnellement une brèche dans leur système.  

Donc voilà, en plus de Miss Dia, il y a 7 pirates dont un maudit zoan !
Je vous conseille de les séparer et de ne pas rentrer dans le tas d'un seul coup, ça passera pas ! Jouez la carte de l'intelligence et de la stratégie plutôt que celle de la baston et de la force, donc Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Sam 26 Juil - 19:18



Chasse à l'homme

« Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité. » ► LEONARD DE VINCI



Le très jeune garçon, terrorisé par ce père violent, n’hésita pas une seule seconde à attraper la main que je lui tendais avec sérieux. Ce pauvre enfant n’avait aucun endroit où se réfugier et je souhaitais l’y aider. Quant à la personne que le corbeau venait de reconnaître… Il s’agissait non pas d’un corps humain mais plutôt d’un signe distinctif. En effet, lorsqu’un vieil homme poussa la porte pour entrer dans le bâtiment, Karazu aperçut le navire d’une personne connue. Un Supernova pour être exact : Miss Dia. En tournant la tête face à son « signal », je pus le confirmer. Après tout, il n’était pas rare d’en trouver en ces lieux. Ce n’était donc pas une réelle surprise. Toutefois.. Ayant un certain atout en poche, j’avais quelques idées. En balayant la salle entière du regard, j’étais certain que cette criminelle ne se trouvait pas dans les parages. Je pouvais donc agir en toute sûreté.

Apparemment, le navire était vide, puisque quelques charpentiers se chargeaient de le revêtir. Je n’avais aucune idée d’où la femme pouvait se cacher, mais le plus important restait cette absence. Tournant légèrement la tête pour lancer un regard à mon corbeau, je lui ordonnai quelques mots.

« Karazu, va trouver Vampouris. »

Lorsque j’eus terminé, l’oiseau décolla de mon épaule, s’envolant par la porte que j’ouvris. Le Groove 24, là où je me trouvais, je l’avais choisi en homme à Noctis. 24 ans, son âge à sa mort. Une certaine nostalgie donc. Le garçon me regardait de façon étrange, se demandant probablement ce qu’il se passait, qui j’étais et ce que je faisais. Malheureusement, je n’avais pas vraiment le temps de tout lui expliquer, à ce moment-là. Je me contentai simplement d’un geste affectif, frottant le sommet de son crâne avec la paume de ma main.

« Attends-moi ici et fais bien attention à toi. Je reviens au plus vite. »

« D-d’accord.. »

Sur ces mots, j’ouvrai la porte du bar une nouvelle fois et sortis, fixant avec sérieux le navire de la Supernova. Soudain, par simple volonté, mon corps se décomposa, se liquéfiant. Ainsi, il m’était aisé de me déplacer sans trop attirer l’attention. Me traînant donc sur quelques dizaines de mètres, j’arrivai au niveau du quai où se trouvaient le bateau et les charpentiers s’en occupant. Quelques petits ponts de bois étaient installés afin de faciliter les travaux. C’est à cet endroit que je passais, essayant de me faire le plus discret possible, pendant que les hommes travaillaient. Je pus de ce fait entrer à l’intérieur sans réel soucis. Il n’y avait donc plus qu’à passer à l’action. Sortant l’un de mes revolvers, je tirai une dizaine de Smoke Ball V1 qui dégagèrent un gaz noir épais se propageant à l’intérieur comme à l’extérieur, sur le pont. Je couru ensuite rapidement, montant les petits escaliers, débouchant sur ce même pont sur lequel Vampouris venait d’arriver, accompagné de Karazu. Sautant sur son dos, caché par la fumée, nous nous envolâmes à une certaine altitude et distance nous permettant d’être hors de danger. Trois Burst Ball s’échappèrent enfin de mon autre revolver, explosant dans la zone. La combinaison des Smoke et Burst Ball donnait un résultat hallucinant. Une explosion des plus destructrices.

Ayant une petite idée en tête, je sortis mon escargophone, composant un certain numéro. L'appel couvrait les grooves aux alentours du 24, mais pas celui-ci. Je ne perdis pas de temps pour lui exposer la situation.

« Ici le Lieutenant Wenham. Je lance un SOS : Miss Dia la Supernova primé a 155 millions de Berrys se trouve dans le groove 24. La Marine fait donc appel à tout agent du gouvernement ou tout chasseur de primes. »

Ceci fait, je raccrochai et appelai un autre numéro -celui de Ghetis- pour lui expliquer la situation avant de ranger l’appareil dans ma veste.


CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Sam 2 Aoû - 19:29


Doute


Feat Sypher ~





(Ivan ;Star ;Nicky ;Kaltac ;Steve ;Budolph ;Carin) (Je rappelle que seul Star parle l'humain)


Une petite agitation dans le fond de ma poche détourna mon attention d'une grande explosion qui venait apparemment de retentir non loin de là, laissant une fumée noire et épaisse s'échapper de la détonation. Mon escargophone émettait un son sans avoir reçu d'appel, plutôt étrange. Ma main vint donc trifouiller quelques secondes pour retrouver la bête afin que je puisse entendre le message. Il parlait d'un supernova, un terme que j'avais récemment appris. Katarina m'avait expliqué qu'il s'agissait en résumé de pirates avec une prime assez haute et qui avait traversé une certaine partie de Grand Line, de ce fait ils s'avéraient être une menace non négligeable et il fallait dont y faire très attention. Mon envie d'aller dans ce groove, ne serait-ce que pour vérifier que tout va bien, venait d'augmenter soudainement. D'un autre côté le souvenir de ce magicien sur Seppen Town surgissait à nouveau des limbes de ma mémoire. En pensant faire le bien, j'avais finalement été recherché, pour avoir défendu une banque d'un criminel. Cette fois je comptais donc ne pas faire les mêmes erreurs. Cela dit une autre raison motivait mes pas : les personnes influentes, dangereuses ou pas, avaient toutes les chances de faire de moi quelqu'un de plus voyant, qualité qui pourrait m'être utile pour me faire approcher des Decimas.

Je m'avançais donc en direction du fameux groove 24 avec une légère appréhension, je savais que Viktor était au courant, ou en tout cas la personne derrière l'escargo-microphone et qu'il pouvait à tout moment stopper ma course. Au cas où, je voulais assurer une sortie de secours et c'est pourquoi j'entamais un nouveau numéro. Après quelques secondes, il décrocha.

- ... Halfken ?
- C'est bien moi.
- Les gaaaars, c'est Halfken il vient de le dire. Du coup il est pas mort, on oublie pour Nighty Town ? Et aller, coooooomme d'habitude. Et si tu t'étais arrêté au deuxième plat de viandes quand je te l'avais dit Carin, on y serait déjà.
- Steve, tu l'ouvres encore une fois et je te brise la mâchoire pour t'apprendre le savoir vivre. Star, demande lui ce qui s'est passé et surtout ce qu'il veut.
- Ivan demande ce que tu as fait depuis tout ce temps, et ce que tu veux.
- Je vous raconterai ça en détail plus tard, j'ai besoin de vous à Shabondy, Budolph doit connaître le chemin. Et ramenez Brume.
- Maiiiiiis bien sûr ça se barre pendant deux semaines et ça revient comme une fleur en …

Un bruit sourd et puissant vint faire comme un bruit de fracas suivie d'un petit « aie » terminant la conversation. A présent la première chose à faire était de retrouver l'instigateur du signal de tout à l'heure, et j'ai comme l'impression que l'explosion venait elle aussi du groove 24.

L'odeur un peu âcre de la fumée et des divers objets se décomposant dans les flammes me servait de piste, à cela on ajoutait la panique de certains habitants qui fuyaient en courant probablement dans le sens opposé. D'autres se baladaient calmement sans avoir de but précis en tête. Soudainement une idée me vint à l'esprit, et si cet appel n'était autre qu'un appât de ladite Supernova destiné à rameuter ses opposants pour qu'elle puisse s'en occuper d'un seul coup ? Que ce soit par plaisir, stratégie, ou n'importe quelle raison tordue. L'explosion pourrait être alors les premières victimes de son stratagème ? Cette pensée me glaçait le sang et pour cette raison je pris soin de rester des plus discrets, n'hésitant pas à quitter la route principale pour emprunter un dédale de petites rues qui me menèrent enfin au lieu de l'incident. Je regrettai la seconde d'après d'être venu là...



© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 273

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Jeu 7 Aoû - 2:48



Une bonne ripaille, une ambiance festive, des éclats de rires. Voilà l'atmosphère qui s'était petit à petit détendu et qui entourait désormais l'équipage plutôt placide de Miss Dia. Tandis que Rexar se composait de soulever une chope d'une taille imposante jusqu'à sa mâchoire bourrue pour en déguster le contenu, Iridi et Jiri discutaient paisiblement, comme si elles n'étaient que d'honnêtes et banales jeunes femmes. En vérité, si quelqu'un venait importuner l'équipage à cet instant précis, c'étaient probablement ces deux demoiselles qui risquaient d'être au rendez-vous... Les apparences étaient trompeuse, comme le disait si bien l'adage. La capitaine poussa un léger soupir en faisant tourner faiblement l'alcool dans son verre, perdue dans ses pensées. Tout avait semblé trop facile, depuis sa fuite du navire de la marine. La rencontre de ces compagnons sur qui elle pouvait compter, bien que l'inverse n'était pas forcément vrai, les quelques futiles résistances des soldats du Gouvernement Mondial sur son chemin... En bref, rien de bien dangereux. Cela n'allait peut-être pas continuer ainsi, toutefois, et la Supernova prenait garder à rester éveillée sur ce maudit Archipel, qui la narguait depuis si longtemps. Si les marines n'étaient pas vraiment un problème ici, à Shabondy, les chasseurs de primes étaient toutefois légions. Et même si la pléthore d'incompétents avares qui se réunissaient là ne l'inquiétait pas outre mesure, un nom restait gravé dans ses pensées. Celui qu'une jeune femme séduisante au pouvoir remarquable et dangereux... La croiser signerait probablement la fin imminente de son équipage, pour le coup. De son équipage, oui, et seulement de son équipage : Awazima, quant à elle, ne se laisserait pas avoir aussi bêtement. Non, le Nouveau Monde l'attendait, c'était une certitude.

Alors qu'elle ne savait pas le moins du monde que son navire était d'ores et déjà en train de flamber, une poignée de charpentiers malchanceux avec, la capitaine se contenta de lever son verre jusqu'à ses lèvres pour en boire le contenu lentement et presque suavement. Aujourd'hui n'était pas un jour durant lequel elle avait envie de tuer, de décimer des populations entières de quelques coups de couteaux bien placés. Non, pour le moment, elle souhaitait juste se tenir tranquille. Rien de plus, rien de moins.  

Quelques précisions sur la situation qui entoure Miss Dia. C'est pas grand chose, je sais Razz
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Dim 10 Aoû - 21:47





D’un côté Ghetis, de l’autre Yzis, deux hommes masqués possédant le même costume et le même masque, deux chasseurs de primes se différenciant par leur équipement différent l’un de l’autre. L’un possédant un gunbai ainsi qu’un tantô rangé dans son dos et donc caché par l’éventail ; l’autre portant plusieurs bouteilles de peintures dans le dos et un revolver rangé dans son dos également.


Les deux chasseurs se côtoyaient depuis une quinzaine d’année créant une grande harmonie entre eux. Loin de là l’idée qu’elle soit parfaite, mais elle restait très différente de celle qui naissait dans des duos d’à peine deux mois.

- Dire qu’il aurait eu vingt-quatre ans cette année.

- Il était assez jeune effectivement…

- Exact, c’est pour cela que je dois le venger n’est-ce pas ?

- L’expression « la vengeance est un plat qui se mange froid » a tout un sens Ghetis. Elle pourrait te procurer un énorme vide une fois accomplie. De plus tu ne sais pas dans quel état tu en sortiras.

- Qu’on me prive d’un membre, d’un sens où d’une moitié de ma vie pour venger Junior, je le ferai tant que cela me mènera au projet initial.

- Comme tu veux, Ghetis, comme tu veux.


Aujourd’hui le duo se rendait au grove vingt-quatre comme beaucoup d’autres fois où il rendait simplement visite au chiffre représentant l’âge de son frère. Il devait se rendre devant l’immense vingt-quatre et y méditer un temps avant de retourner vers les groves touristiques.

Malgré ce chemin devenu habituel pour eux, cela ne les empêchait pas de ce promener armée comme toujours, ils ne pouvaient en faire autrement, leur métier le réclamait, c’était simple. Ils ne venaient ici avec aucune intention, cependant l’idée de rencontrer un supernova ou un pirate primé s’avérait plutôt intéressante. Le plus simple, généralement, était de tombé sur un ennemi seul, ainsi la stratégie se posait facilement, mais face à un groupe d’ennemis tout devenait beaucoup plus difficile, obligeant le groupe à revoir leur tactique, bref cela pimentait l’affrontement. Et ce fut juste après leur passage près du chiffre que les deux hommes rebroussèrent chemin, toujours cachés par leurs masques.

Ils s’étaient arrêtés dans un bar, prenant un déjeuner simple. Du lait chaud avec du sucre, un pain suffisamment chaud et ils pouvaient manger


- Dis-moi Ghetis.

- Hmm ?

- Comment on mange avec un masque ?

- T’es sérieux ? Tu ne me regardes jamais manger ?

- C’est-à-dire que j’ai la tête dans l’assiette généralement, mais je n’ai pas l’habitude de tes masques laiderons. En plus tu m’as acheté un masque tout blanc… J’étais obligé de le peindre pour qu’il ressemble au tien…

- On ne peut pas tout avoir, tu n’as qu’à retiré la partie qui cache ta bouche.

- Tu veux qu’on me reconnaisse ensuite en ville ? Je veux bien qu’on passe pour un duo de fétichistes des yeux avec nos masques, mais tu ne vas pas en plus me faire salir ma réputation d’artiste reconnu.

- Bref…

- Comment ça bref ! J’ai pas fini Masque Brouillon !


Ghetis resta silencieux et finalement Yzis regarda par la fenêtre avant que leur Den Den Mushi ne sonne, les obligeant à sortir du bar.


- Ce ne serait pas Snifleur Weshlacam qui nous appelles là ?

Ghetis s’éloigna donc de la taverne prenant le temps d’écouter le marine et répondit par :

- On arrive.

Il s’éloigna encore de la tavern, se plaçant loin à l’arrière du bâtiment.

- Yzis, préparons le terrain.

- Enfin, il y a longtemps que je n’ai pas utilisé mes Color Hand.



Le duo commençait ainsi ses préparatifs.

~ Ellipse…..~

Ghetis remettait tranquillement son manteau, puis ses gants, couvrant ses mains noires, avant de saisir son gunbai… L’arme était comme d’habitude ornée de six magatamas rouge sur l’une de ses faces. Mais la décoration semblait plus brillante.

- Je n’ai pas fini mes retouches, je voulais faire un petit bonus.

- Au lieu de dire des idioties tu as bien peint ton masque ? Je n’aimerais pas qu’on te voit.

- Oui, oui. J'appelle Snifleur pour lui signaler notre position.


Le masque d’Yzis possédait toujours les mêmes motifs, mais était plus porté vers le gris que le blanc.

Planta son gunbai de lui Ghetis dit :

- En avant Couronne.






Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Mer 13 Aoû - 2:02



Chasse à l'homme

« Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité. » ► LEONARD DE VINCI



Le plan se mettait petit à petit en place. Le bateau de la Supernova était en très piteux état, n’offrant sûrement même plus la possibilité de naviguer. De son côté, Ghetis avait probablement pris soin de former le champ de bataille afin d’y être le plus à l’aise possible. Du moins Yzis s’était, avec certitude, servi de sa peinture pour appliquer divers effets aussi bien sur son Chef que sur lui-même. Déjà amplement suffisant. Ainsi, c’est après le petit appel passé et l’autre reçu en retour que je me déplaçai sur le dos de Vampouris, à quelques dizaines de mètres d’altitude. Le peintre m’avait indiqué la position exacte où se trouvait Miss Dia et son équipage. Un petit bar sympa se trouvant à plusieurs centaines de mètres de moi. Mais avant de m’y rendre, je devais tout d’abord passer prendre mes camarades se trouvant un peu plus loin de la bâtisse.

Très vite, j’arrivais au niveau du bâtiment en bois, d’où je pus apercevoir la silhouette et Ghetis et Yzis. Ils tenaient là, immobiles, prêts à me recevoir. Passant tout près d’eux, Vampouris traça une trajectoire circulaire avant de se poser lentement sur le sol, relevant un peu de poussière. Lançant un regard sans réelle émotion à l’attention des deux hommes, je leur tendis la main.

« Allez, grimpez. »

Ceux-ci s’exécutèrent rapidement puisque nous n’avions pas de temps à perdre. La cible était encore sur place et n’attendait que d’être cueillie. A trois sur la bête volante, nous décollâmes alors, dans l’optique de retourner à l’endroit précédemment franchi : le fameux bar ! Il n’y avait plus qu’à espérer que nous puissions nous en sortir sans trop de soucis. En effet, je connaissais la femme recherchée mais son équipage.. Moins. Et étant une Supernova, elle ne devait pas voyager seule. Arborant un léger sourire de défi et de satisfaction, je me penchai sur le côté lorsque Vampouris atteint la face avant du bâtiment, lâchant une grande quantité de sève qui vint former un demi-cercle sur toute la longueur du bar. Celui-ci, large de 5 mètres, allait pouvoir empêcher ou au moins dissuader les pirates de sortir de ce côté.

Ceci étant fait, la bête fit demi-tour, exécutant un brillant looping. De ce fait, la deuxième partie de la préparation de la zone restait à faire. Empoignant l’un de mes révolvers, je chargeai quelques Smoke Ball V2 Paralysantes., visant les différentes fenêtres de façon à ce que l’intérieur du bar soit rempli de gaz. Cela permettrait peut-être de mettre certains de ses hommes hors d’état de nuire, qui sait.

« Maintenant.. Laissez place au Sniper.. »

Une main sur chaque revolver, je m’empressai de les rapprocher l’un de l’autre, procédant à une fusion des plus spéciales.. Il s’agissait de l’une de leurs facultés. C’est ainsi que deux revolvers formèrent un long fusil de chasse, comme un sniper ! Il n’y avait donc plus qu’à attendre que le gibier accepte de montrer son museau.


CODE BY ANARCHY


HRP : J'ai la permission de Ghetis pour PNJiser ses deux personnages

Techniques utilisées :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Pirate]

avatar
Messages : 273

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Sam 16 Aoû - 1:03



Comme l'adage populaire le dit si bien, toutes les bonnes choses ont une fin, et la joie que pouvaient se procurer les forbans à travers les mers par ce genre de cérémonies était bien plus éphémère que la vie d'un papillon. Sur l'Archipel Shabondy, les hors-la-loi n'avaient nulle place où vivre sans craindre qui que ce soit, et si les primes qu'ils portaient sur leurs têtes commençaient à dépasser un certain seuil, les chasseurs de primes affluaient aussi rapidement que des sangsues dans un cours d'eau. Quand l'on considérait le fait qu'Awazima était une Supernova et que plus d'un de ses camarades étaient primés, on arrivait bien rapidement à une somme faramineuse offerte pour leur tête à tous. Autrement dit, il était presque naturel que quelqu'un ne vienne tenter de les vaincre d'une manière ou d'une autre : ce fut dans cette optique que vinrent détruire les fenêtres un petit nombre de fumigènes sans que la chose ne semble surprendre Miss Dia, qui se contenta d'arquer faiblement un sourcil en portant un tissu à sa bouche et à son nez. Son bras-droit, qui avait fait preuve de calme jusque là mais qui n'en semblait pas pour autant endormi, en fit de même, et les autres criminels les imitèrent bientôt tandis que les clients les plus proches des fumigènes commençaient d'ores et déjà à pousser quelques jurons de moins en moins puissamment. Rexar prit la parole brièvement, comme pour éviter à l'air de sortir de ses poumons et ainsi ne pas à avoir à reprendre sa respiration :

-Des types devant l'auberge, en l'air. J'entends leurs voix.

Et oui. Si le bras-droit de la Dica était avant tout reconnu pour son fruit du démon qui lui procurait une puissance extraordinaire, il était un combattant nettement plus puissant et redoutable qu'on n'aurait pu le croire au premier abord, à cause de sa prime extrêmement basse. Le haki de l'observation, même s'il lui faisait parfois faux bond, était l'un de ses moyens de combattre. C'était par conséquent dans ce genre de situations que la capitaine était heureuse d'en avoir fait son lieutenant le plus proche... La demoiselle, comme pour réagir aussi vite que possible, pointa le mur du fond d'un doigt, calmement et silencieusement.

Ydrik se leva immédiatement de son siège et se rua droit vers le mur du fond qu'il fracassa d'un coup de massue, avec une puissance extraordinaire. Le choc souleva un bref nuage de fumée, accentué par les fumigènes, et les 8 forbans se ruèrent dehors avant de se retourner vivement dans la direction indiquée par Rexar. Leurs ennemis étaient là-haut, manifestement parés à toute éventualité, mais les pirates d'Awazima n'étaient pas célèbres pour leur hospitalité. Après tout, maintenant qu'ils avaient été attaqué, leur objectif était la riposte... Et Iridi était la combattante parfaite pour ce genre d'actions drastiques. Elle tira de son sac pas moins de cinq bâtons de dynamites qui fondirent bientôt droit vers celui qui s'avéra être Sypher, dans le but de provoquer une explosion suffisante pour le blesser grièvement.
 

Awazima, comme prévu, level 28.
Surprise, ça n'a pas la plus forte, puisque le rôle est attribué à Rexar, level 32.
Layr est troisième en terme de niveau, level 27.
Jiri est "seulement" 24, Theobal est 20, Verde est 23, Ydrik est 23 et Iridi est 25.
En gros :
Rexar (32) - Awazima (28) - Layr (27) - Iridi (25) - Jiri (24) - Verde et Ydrik (23) - Theobal (20)

Et ouais, l'air de rien, c'est pas un Supernova en carton Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Mar 19 Aoû - 0:42


Neutre


Feat Sypher ~





Quand je vis plusieurs petits objets de formes rondes descendent du ciel en direction de la taverne je fus d'abord surpris. Mais quand j'entendis l'explosion et que j'aperçus la fumée grandissante à l'intérieur, j'étais au moins rassuré de savoir que l'annonce était bien réelle et que je ne me jetais pas dans un piège. Cependant ma deuxième réaction fut de chercher d'où provenait les bombes fumigènes, et je remarquais une sorte de bête volante aux couleurs blanches et pourpre qui flottait dans le ciel sous les rayons imperturbables du soleil. Je ne savais trop que faire quand je reçus un appel des plus inattendu. ( http://www.op-seken.com/t4144-motivation-pv-halfken. )

Cette conversation venait de changer du tout au tout mes prochaines actions. En réalité je n'étais pas certain de prendre part à cette chasse, j'imaginais simplement être là en cas d'urgence ou peut-être au cas où des personnes seraient restées sur place. Le fait est que la majorité de la population civile avait déjà fuit lors de la première détonation, et les rares anti-conformistes courageux qui avaient ancré leur deux pieds dans le sol de leur maison avaient vite déguerpi sans demander leur reste. Au final il y avait ce petit groupe de personne qui sortit de la taverne par une entrée fraîchement démolie. De par leur visage, on pouvait aisément se douter qu'ils ne prenaient pas calmement le thé avant de reprendre leur honnête travail de serveurs à temps partiel. Deux d'entre eux se démarquaient par une taille plus imposante que la normale. Impossible de déterminer qui était la Supernova « Dica » mais je pouvais au moins éliminer la totalité des silhouettes masculines du groupe, ceci ne laissant alors que trois prétendantes. Il ne me restait plus qu'à arriver à l'approcher pour lui poser les questions qui m'intéressaient au sujet des Decimas, sauf qu'après avoir été agressés de la sorte, je doute que ces gens décideraient de me parler calmement et pacifiquement. Déduction rapidement validée par la volée de dynamites projetée en direction du gros volatile. Je me retrouvais perdu à imaginer des schémas de possibilités qui s'incrustaient dans mon esprit pour disparaître dès que je trouvais l'idée mauvaise, trop risquée, ou avec un quelconque défaut qui me gênait de trop. Mais quelle que soit la manière dont on retournait la chose, j'avais l'intime conviction que le résultat serait le même. La tension montait, je pris une grande inspiration comme pour espérer que cela m'aiderait à affronter ce qui m'attendait. Relevant mon torse, je sortis de l'ombre de la ruelle pour m'avancer sur un terrain libre. Mes pas semblaient déterminés, mais mes bras crispés hurlaient le contraire. Ainsi, tandis que je m'avançais, même si je souhaitais de tout cœur que tout commence et se termine en l'échange de quelques mots, je savais au plus profond de moi que la lame qui patientait dans mon fourreau finirait par être dégainée dans un tourment de violence. Arrivé à une dizaine de mètres du groupe – juste de quoi ne pas les effrayer tout en me laissant une distance de sécurité en cas de soudaine agressivité – je pris une voix calme et directe pour acquérir le plus rapidement possible mes informations, entamant alors le dialogue par un salut à l'air presque lassé une sorte de « Hoy » très lent :

- Je sais que ce n'est pas le moment, mais il faut que je parle à la Supernova Dica, rapidement.


© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Mar 19 Aoû - 23:14





Aussitôt dit aussitôt fait, La Couronne mettait en place une stratégie offensive pour vaincre efficacement la bande de la supernova. Le jeune Wenham vint récupérer le duo masqué et leur permit ainsi de découvrir un nouvelle animal des plus intéressants qu’Yzis se ferait un plaisir de découvrir plus en profondeur, lâchant un :

- T’aurais pu me le montrer plutôt ton dragon !

Ce n’en était pas un, mais ça en avait l’apparence et cela suffit pour que le peintre fasse cette conclusion.

- Trèves de plaisanterie. Je compte sur vous pour maintenir votre position. Celle de « survivants ». Aucun d’entre vous ne doit y laisser un membre. Je me chargerai de sécuriser la zone et vous descendrez uniquement à mon signal. Je doute pouvoir m’occuper de tous les hommes que j’ai vus dans cette taverne, mais je vais devoir me dépenser pour y arriver. J’ai reconnu quelques pointures. J’ai reconnu Layr le bretteur. Je dirais que son style allie défense et attaques de haut niveau. Rexar le plus haut primé après Dia est une force de la nature selon moi vu son gabarit. J’ai également reconnu Jiri, je manque d’information sur elle, je n’ai pu voir qu’un fouet. Donc nous ferons simple. Ces trois là sont à moi. Je les veux en un contre trois. Je vous laisse les autres. Mais soyez prudents.

- Tu n’as aucune chance. Tu ferais mieux de te raviser.

- C’est vrai, mais je ne peux pas vous laissez les affronter voyons.

- Ouais t’es déjà mort Vairon !

- Nous « verrons » bien.

- Et mince. Quand tu fais de l’humour c’est que tu reconnais que j’ai raison… Fait attention mec.
dit-il en ramenant sa main sur son front pour montrer sa lassitude.

Et sans dire mots Ghetis retira son gunbai de son dos, le donnant à Yzis pour retirer ses bras des manches du manteau et laisser tout son torse apparent alors que l’habit restait attaché par la ceinture, il pendait derrière lui comme une cape commençant depuis les hanches.
Malgré tout ce n’était pas cela le plus inquiétant, c’était son corps… Entièrement peint en noir et blanc, reproduisant les motifs d’un squelette. La couleur du Tourment, le mélange parfait du Noir et du Blanc. Tous ceux qui verraient l’Archer Senior souffrir seraient directement frappés de la même douleur que lui.

- Je ne pensais pas devoir utiliser cette forme de si tôt, mais l’ennemi est trop fort. Sypher, en avant !

Rapidement le lieutenant bloqua la sortie principale de la taverne, enfumant le lieu alors que les civils fuyaient déjà. Bien sûr cela ne servirait pas à grand-chose contre des pirates aguerris, mais au moins ils étaient beaucoup plus visibles ainsi.
Mais une chose dérouta un peu le chasseur masqué. A peine sortit d’un écran de fumée que le groupe ennemi les retrouva déjà ! Certes ils étaient sur une monture volante, mais le ciel ne devait certainement pas être le premier poste d’observation choisi par l’unité.

- Méfiez-vous l’un d’eux à une étonnante perception, il doit choisir d’un fruit du démon.

- Ou du haki de l’observation.

- Exact.


Sans plus tarder une des charmantes pirates fit fuser sa dynamite vers le volatile, plus précisément vers le Wenham-à-gorge-pas-rouge. D’un salto arrière Ghetis s’éjecta du volatile et donna un coup d’éventail pour renvoyer les explosifs à l’aide du vent.

* Shinkû.*

Dans l’ordre cela donnait :

La dynamite explose en plein vol et crée un barrage de fumée. Et finalement Ghetis se tourna à l’aide du gunbai pour donner dos au sol.

*Love Headshot !*se dit le peintre masqué en se penchant un peu pour bombarder le masque de son allié. Quant à lui il ne pouvait pas vraiment se faire remarquer, son masque de peintre était marqué par la couleur de l’Ennui .

Et voila, le corps du chasseur était marqué du Tourment et son masque de l’Amour. Ainsi grâce à son masque Ghetis devenait l'être parfait aux yeux de tous ceux qui verraient le masque et une fois rendu plus bas il devenait une lame à double tranchant pour ceux qui le verraient souffrir, coéquipier compris.

Désormais la bataille commençait.

D’un puissant coup d’éventail Ghetis se propulsa sur le côté pour se séparer de la bête volante et se retrouvait au dessus du groupe de Dia. Il se positionna de façon à ce que son corps soit parallèle au sol. Une main dans la poche arrière il récupéra une grenade et la laissa tomber avant de donner un coup d’éventail encore plus violant, qui produit une tornade qui piquait vers la bande à Dia. Rendue plus rapidement au sol la grenade allait libérer des fragments d’acier dans la peau des ennemis.

* Shinkû Uzu.*

Une tornade pouvant changer son angle donc ! Elle allait frôler le sol et tout de suite exécuter un virage pour raser tous les non-primés du groupe de Dia et finalement remonter brusquement au sol pour se rompre d’un coup sur une chute assez importante.

C’était un arc-de-cercle à raz du sol qui suivait un grenades à fragmentations dont les fragments n’ayant pas trouvé de propriétaire allaient se mêlés à la tornade.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 52.068.521 B

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Mer 20 Aoû - 2:12



Chasse à l'homme

« Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité. » ► LEONARD DE VINCI



Une fois dans les airs sur le dos de Vampouris, nous n’avions plus qu’à attendre que l’oiseau ne sorte de son nid. C’est d’ailleurs ce qui se produisit, très rapidement. L’un des murs de la taverne fut littéralement défoncé par je ne sais quel moyen, laissant ainsi Miss Dia et son groupe sortir calmement. Elle était accompagnée de plusieurs hommes et femmes aux allures toutes différentes, surtout deux d’entre eux qui avaient l’air de vraies montagnes. Alors que nous les observions fixement pour essayer d’en apprendre un peu plus sur leurs éventuelles capacités, l’une des femmes s’avança et lança plusieurs bâtons de dynamite en notre direction. Vampouris était clairement pris pour cible. Toutefois, Ghetis n’eut aucune hésitation et s’élança en arrière, balançant son Gunbai afin de former une puissante rafale servant à renvoyer les projectiles. Ceux-ci explosèrent sur le coup, alors que l’homme masqué continua sa contre-offensive. Avec quelques gestes habiles, il parvint à créer plusieurs tornades aussi bien pour se déplacer dans les airs et pour prendre ses ennemis en tenaille.

Ainsi, dans le cas où Ghetis aurait réussi sa tentative et emmené ses adversaires avec lui en altitude, j’enverrai deux Smoke Ball de chaque côté du cyclone avant d’enchaîner par l’une de mes attaques favorites, le Bakuhatsu en plein cœur de celui-ci : un puissant jet enflammé suivi d’une grosse explosion. La réaction provoquée serait incroyable, amplifiant largement les dégâts globaux de la tornade. En revanche, si cette offensive ne passait pas et que les compagnons de Dica restaient au sol, j’utiliserai seulement une mitraille de Givra Ball V2 afin de geler le sol ou même eux s’ils étaient touchés.

Yzis, quant à lui, assurait mes arrières pendant que je me concentrais à tirer, afin que je ne sois pas pris par surprise par quelqu’un ou quelque chose.

« J’espère que Ghetis sait ce qu’il fait. »

Cependant, tout n’était pas encore fini. En effet, Karazu venait de s’envoler de mon épaule et devait me servir de détecteur afin d’estimer la position des pirates à travers la fumée. C’est alors, une fois les cibles trouvée, que j’annonçais un petit ordre à mon partenaire.

« Yzis, j’aimerais que tu utilises ta peinture noire sur les balles que je vais créer s’il te plait. »

« Bien ! »

Et c’est ainsi que je tendais mes bras, gardant mon fusil entre les genoux, commençant à tirer une multitude de balles de sève élaborée et donc collante. De ce fait, en touchant les ennemis, la sève pourrait appliquer les effets de la couleur de la trahison, ce qui les obligerait à agir contre leurs propres compagnons !


CODE BY ANARCHY


HRP : J'ai la permission de Ghetis pour PNJiser Yzis pendant toute la durée du Rp (Bien sûr son quota de 3 techniques sera respecté dans nos deux tours cumulés)

Techniques utilisées :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [CdP]

avatar
Messages : 22

MessageSujet: Re: Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]   Mer 20 Aoû - 3:23

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Supernova ? [PV Halfken][Présent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» she's a supernova.
» Une licorne jaune croisant le chemin d'un batpony bleu dans la forêt d'everfree. [PV : SuperNova][Terminé]
» Keisuke ▬ Just like a supernova | Terminé
» [Quête] Agonie (PV: SuperNova)
» SuperNova à l'école des sorciers [PV SuperNova]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-