Partagez | 
 

 Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14015
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Dim 30 Oct - 12:48



Nighty Town. Une île positionnée en West Blue, et qui à une particularité bien surprenante. En effet, celle-ci ne connait pas le jour. Une masse de nuages extrêmement concentrés est constamment située au dessus des trois villes, Eleme, la ville de la justice, Xérèse, celle où les villageois se défendent contre les bandits de Térèsse, la ville des pêchés. La ville où marchait en ce jour Nakata Fenice. Il était un pirate très peu connu dans la région, voir même totalement inconnu. C’est cette raison qui poussa deux hommes armés de bâtons de s’approcher de lui. L’un d’eux était grand et musclé, et semblait vraiment dénué d’intelligence. Il regardait le jeune maudit d’un air niais. Son compère, en revanche, était beaucoup plus petit, et un peu moins costaud. Il semblait cependant davantage intelligent. Celui-ci prit d’ailleurs la parole, demandant au blond son argent. L’ancien lieutenant le jaugea du regard, avant de déclarer un « Pas moyen » qui eut le don d’énerver l’homme. Celui-ci sortit un pistolet et visa l’ancien révolutionnaire qui passa entre le duo, sans arrêter sa marche. Il se retourna et tira droit vers le pirate qui s’effondra. Le coup de feu avait amené du monde dans la rue. Et ils furent tous stupéfait lorsqu’ils virent l’homme au bandeau rouge se relever en se tenant la tête. Il se retourna brusquement, jetant un regard froid au tireur qui tomba à la renverse. Il ne l’avait pas raté, car la tache de sang était visible sur les habits et sur le sol. Alors pourquoi ?
Le gros s’avança à son tour, avant de lever son arme et de l’abaisser brutalement. Nakata la bloqua avec son pied, avant de regarder le visage du bandit qui semblait utiliser toute sa force uniquement pour réussir à toucher le Fenice. Ce dernier poussa brusquement sur sa jambe, envoyant le bout de bois en l’air. Il donna un coup de poing puissant dans le ventre de son adversaire. Celui-ci s’envola littéralement avant de retomber un peu plus loin, visiblement sonné. Son acolyte se leva brusquement et se pencha vers lui, lui criant de se réveiller. Il s’arrêta de parler lorsqu’un pied lui frappa le cou, le sonnant également et l’envoyant droit contre un mur. Le pirate se retourna avant de reprendre sa route. Réagir ainsi n’était peut être pas tout à fait une mauvaise chose car cela risquait de s’ébruiter. Mais à quoi bon se méfier ? Il était presque sûr que sur cette île, personne n’était capable de le blesser sérieusement, sauf à la ville des soldats gouvernementaux qui n’était pas la porte d’à coté. Et de toute façon, leur venue serait sue bien avant et Nakata aurait le temps de prendre son envol pour rejoindre une île un peu plus calme.
Les hommes qui s’étaient attroupés pour regarder le court combat s’écartaient au passage du maudit. Mais un cercle se referma bientôt autour de lui. Ces bandits là semblaient bien meilleurs que les deux autres, et mieux équipés, même s’ils n’avaient pas d’arme à feu. Ils présentaient chacun un sabre ou un tenka. Celui qui devait être le chef prit la parole :

-Hé, toi. Donne nous tous tes objets de valeur, et rend toi. Tu dois avoir une jolie petite prime sur ta tête, vue ta résistance aux armes à feu.
-Qui a parlé de résistance ? Pour votre première demande, venez donc les chercher vous-même.


Le chef leva sa main, ordonnant à ses hommes d’attaquer l’ancien lieutenant qui sortit son katana, regardant ses ennemis s’approcher de tous les côtés. Un seul moyen de contre une telle offensive :

-Tatsumaki burēdo !

Le katana tourna rapidement autour du jeune pirate, passant de sa main droite à sa main gauche, dessinant un cercle parfait et créa une bourrasque qui envoya au sol un grand nombre de ses ennemis, tous ceux qui s’étaient le plus rapprochés. Le chef fut surpris en voyant une telle offensive, mais cela ne lui donnait que plus envie de capturer cet homme : il était forcément recherché. Et dans tous les cas, son katana brillait, attirant l’œil du hors-la-loi. C’était une lame simple, mais mieux entretenue que leurs sabres. Il pourrait assoir sa vraie domination grâce à une telle arme. Il cria une nouvelle fois à ses soldats d’attaquer. Seuls trois obéir. Ils approchaient Nakata de derrière, dans l’espoir de pouvoir le toucher. Mais celui-ci se retourna et hurla :

-Suichoku sekushon !

Celui qui était au centre se vit encaisser un coup d’épée qui lui découpa le ventre verticalement, envoyant une giclée de sang sur le blond. Les deux autres se retournèrent et prirent la fuite, emplis de panique. Il ne restait plus que le chef qui, dans une attitude qui trahissait l’obsession, avait saisit deux épées et regardait son ennemi avec envie. Il voulait ce sabre, à tout prix. Il se précipita sur le Fenice qui évite les lames habilement en reculant et en se déplaçant sur le côté. Lorsque les deux lames furent levées, prêtes à blesser mortellement l’ancien révolutionnaire, celui-ci frappa un coup sec dans l’abdomen du bandit que tomba en arrière. Nakata le regarda de haut, l’air dégoûté. Il sortit son pistolet. L’homme levait les mains, suppliant. Cela n’arrêta pas l’impitoyable doigt du blond qui appuya sur la gâchette, envoyant une balle se loger dans la tête de celui qui ressemblait davantage à un enfant qu’à un homme.
Après cela, l’épéiste reprit sa route et s’arrêta dans une taverne. Là, il commanda une bière, écoutant la rumeur qui disait qu’un homme seul avait réussi à terrasser un groupe puissant de bandits à lui seul, avec juste une magnifique lame et une résistance aux balles hors du commun. Avec un sourire, il vida son verre avant de se lever, prêt à reprendre sa route.


Dernière édition par Nakata Fenice le Mer 25 Jan - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Lun 31 Oct - 6:51




Nighty Town

Nighty Town, quelle île étrange, il fait toujours nuit, cela fait a peine 3 jours que je suis partie de mon ancienne île et le fameux et étrange fruit que j'ai manger a agit bizarrement sur mon métabolisme, je me vois, dans mes rêves avec des ailes d'anges et cela toutes les nuits je commence a trouver ça bizarre, ma première destination sur cette nouvelle île, la bibliothèque, pour avoir un peu plus d'information sur ce fruit bizarre. Un des matelots ma dit qu'on les appeler les Fruits du Démon et que tout homme sur terre revers dans avoir un en leur possession, ils donnent des pouvoir extraordinaires mais maudit leur utilisateur, il ma aussi dit que les "maudits" était très mal vue par la société, heureusement que je ne lui avait pas dit que j'en avait manger un, cependant je ne sais toujours pas quelle est mon pouvoir, je commence a m'imaginer des tas de chose ! Le feu ! Le vent ! La foudre ! Oh mon dieu je serais surpuissant. Me voila a quai, touts les hommes sont descendu du bateau, tout comme moi, ils se sont tous diriger vers la taverne, quand a moi, je n'ai pas le temps je doit vite trouver la bibliothèque.

Déjà une heure que je cherche, toujours rien, je me demande bien si il y en a une dans cette ville, je n'ai croiser que des taverne et des escroc qui en voulaient a mon argents, cette ville m'inquiète, Térèsse, une ville pleine de brigands...Des maison en bois, des fenêtres casser, des poubelle partout des bouteille d'alcool a moitié entamer sur le sol, des déchets humains dans la boue et des femme de joie en plus grand nombre que sur Illusia, si cette ville ne peut pas m'aider a trouver mon pouvoir, je vais devoir me débrouillez seul.

Je me mit a marcher vers une taverne, la soif me prenez la gorge, tout comme la faim, j'était dehors, dans la rue, quand un homme, assez normal, c'est fait accoster par un gros tas et une petite mouche, encore ces foutu escroc, cette ville en est pleine, quelle tristesse, il va se faire voler tout son argent comme un naze.

Tatsumaki burēdo !

Tout a coup les deux homme qui été en face de lui se sont retrouver sur le sol, le petit venais de voler contre un mur, qui, s'écroula sous le choc, quand au gros, lui, était immobile dans la terre, le jeune blond avait une force incroyable, extraordinaire même, il venait de les battre en un seul coups ... mais le combat était pas fini... d'autre homme se sont approcher du jeune homme, je savais qu'il allait vite perdre, en tout cas, moi j'aurais perdu. Mais le jeune n'avais pas dit son dernier mots, en quelques mouvement tout les hommes fut décimer, c'était si beau, l'homme avait le style ! Je voulais a tout prix lui parler, mais a coup de feu résonna a travers la rue, le petit moche, venait de lui tirer dessus, quelle dommage, un homme aussi fort n'aurais jamais du mourir comme cela. Des flammes bleues apparues sur le corps du jeune, il se leva d'un coup, puis les flammes disparues ! C'était magique, il venait de survivre à une balle ! Il été décidément très fort ! Il devait lui aussi, posséder un Fruit du Démon, c'était décider je devais lui parler, je me suis alors mit a courir vers l'homme pour essayer de l'arrêter, une fois en face de lui, j'ai mit ma main sur son torse et je lui est dit d'un air beau gosse, pour essayer de rivaliser avec son style :

Salut ! Ta un Fruit du Démon? Moi aussi mais je sais pas lequel ! Aide moi s'il Te plait!



Dernière édition par Black Hawk le Mar 22 Nov - 20:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14015
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Lun 31 Oct - 12:10



Après avoir mis les bandits en déroute, un autre homme s’approcha de Nakata. Il n’avait pas réellement l’air hostile. Mais il posa sa main sur le torse du pirate qui le regarda d’un air hautain, comme un seigneur l’aurait fait avec un paysan. Cet homme déclara, d’une voix faussement pleine de classe :

-Salut ! T’as un Fruit du Démon? Moi aussi mais je sais pas lequel ! Aides moi s'il te plait!

Pour tout dire, le Fenice ne sut pas quoi répondre. L’envoyer balader ? L’ignorer ? Une chose était sûre, en tout cas, c’est qu’il n’avait pas de temps à perdre inutilement. Il écarta le bras de l’homme d’un revers du bras, avant de le jauger du regard. L’étranger était légèrement plus grand que lui, et semblait avoir à peut près la même musculature. En effet, le manteau qu’il portait laissait apparaître ses pectoraux bien formés. Mais malheureusement pour lui, les muscles ne faisaient pas tout. Il disait posséder un fruit du démon mais ignorait lequel. Le maudit supposa qu’il n’était rien d’autre qu’un pauvre homme cherchant désespérément à se faire connaître. C’est avec cette idée qu’il passa à côté de lui sans même lui adresser la parole, avant de reprendre sa route d’un pas lent. Les hommes qui étaient dans la rue s’écartèrent brutalement en le voyant arriver. Quelques bandits de l’autre bande étaient toujours présents, et restaient assis en priant pour que l’ancien lieutenant ne se tourne pas vers eux. Cependant, celui-ci s’arrêta après avoir fait quelques pas et tourna la tête vers celui qui venait de lui adresser la parole. Il le scruta du regard, faisant un peu plus attention à ses vêtements, et notamment à ses armes. Il avait un katana accroché à sa ceinture. Rien de bien méchant, donc. Nakata se retourna totalement vers lui et tira sa propre lame, avant de la pointer droit vers celui qui le regardait.

-Très bien. Si tu arrives à faire mieux que ces hommes, je t’apprendrais ce que je sais.

Il ne l’avait pas dit explicitement, mais aider ce pauvre homme pourrait être quelque chose d’intéressant. Un fruit du démon s’éveillait souvent lorsque son utilisateur était en danger. Et étant donné que ce personnage n’avait pas l’air bien puissant, il ne devait pas posséder le haki, ni les armes en granit marin que les officiers supérieurs de la marine seuls avaient le luxe de s’offrir. Le pirate ne risquait donc rien. Mais il décida tout de même de rester sur ses gardes, avant de se présenter :

-Je suis Nakata Fenice, un futur pirate. Je sers mes propres idéaux, et si tu te mets en travers de mon chemin, ici ou ailleurs, je te le ferais regretter. Sache juste cela. Oh, une dernière chose. Ne te retiens pas, sinon, je te tuerais !

Avec ses mots, l’ancien révolutionnaire se mit à courir droit vers son nouvel adversaire. À quelques mètres de lui seulement, il prit appui sur le sol et se projeta en l’air avant de faire un saut périlleux et de lever sa lame droit vers le ciel :

-Suichoku sekushon !

Son attaque partit incroyablement vite, fonçant droit vers l’ennemi. La puissance avait été volontairement réduite, car même si ses paroles avaient laissées présager le contraire, il ne voulait pas tuer cet homme sur le champ. La curiosité de connaitre son pouvoir était plus forte que la volonté de tuer un innocent et un inconnu. D’autant plus qu’il n’avait pas réellement l’air hostile et ne dégageait pas l’aura propre aux hommes les plus puissants de cette terre.
Malgré tout, Nakata se prépara à une riposte, baissant son épée pour stopper celle de son adversaire en cas de contre-attaque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Lun 31 Oct - 12:41




Nighty Town

-Suichoku sekushon !

L'homme sauta sur moi son katana en avant, pour essayer de m'infliger un coup, je pris le katana que j'avais préalablement attacher a ma ceinture, pour essayer de le contrer, mais sans succès, sa lame me heurta en plein torse, une petite égratignure apparu, un peu de sang gicla et je perdit l'équilibre, je suis sur le sol mon katana dans ma main droite, mon torse me fait mal, mais je ne peut me laisser faire comme ça, cependant j'ai très peur de cette homme, que dois je faire, j'en ai aucune idée...

Une fois mon esprit repris, je me suis lever d'un coup sec, puis j'ai couru vers l'homme en face de moi pour essayer de lui mettre un coup de katana au niveau du genoux gauche, je ne sait pas très bien manier un sabre, donc j'ai rater mon coup et mon katana alla se frotter a la boue qui se trouvait a coter, il tomba de mes mains a cause de l'amplitude de ma force. Ce n'était pas ma lame, je ne pouvais me battre avec, si seulement je n'avais jamais vendu mon katana j'aurais pu avoir une chance, mais je devais faire avec ce que j'avais, je fit une roulade sur le sol pour rattraper l'épée et ensuite me hisser debout, une fois ma posture prête, mon sabre était pointer vers le jeune blonde, une sorte de haine me monte dans le corps, la haine qui donnent envie de tuer, je voulais gagner ce combat, pour ne pas être ridiculiser mais surtout pour pouvoir extorquer quelques information de cette homme, en plus de cela c'était un pirate ! Je ne pouvais le laisser faire, alors je me suis propulser a l'aide de ma jambe gauche vers le torse de l'homme et j'ai crier :

Tengoku attack !

Mon sabre était incliner vers l'avant, j'ai couru vers mon adversaires, et j'ai alors bouger mon bras a grande vitesse, pour espérer le toucher avec puissance, si jamais il esquiver, je me retrouverais sans aucun moyen de défense, j'ai tout miser sur ce coup, une seul esquive et ce sera ma perte.

Priant pour que je ne le rate pas et que je puisse le blesser avec une seule attaque, c'était décisif...Les passant nous regarder, tout le monde se moquait de moi, il pensait tous que j'avais aucune chance, et il avait raison, pourquoi mon deuxième combat devait être contre un homme comme lui, il était fort, beau et en plus de tout pirate. Le pire dans tout ça c'est qu'il n'est pas mort après une balle en pleine tête, alors comment un simple katana pourrais le toucher ? JE ne savais pas se qui allait se passer, mais je devais faire confiance a mon instinct, je devais me battre jusqu’à ma mort...




Dernière édition par Black Hawk le Dim 13 Nov - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14015
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Lun 31 Oct - 13:31



Son ennemi avait essayé d’arrêter la lame de Nakata, sans succès. Celle-ci découpa légèrement le torse de l’homme qui tomba sur le sol, tenant toujours son arme blanche. Brutalement, il se remit debout et fonça droit sur le pirate qui le regarda agir. La peur… quelle terrifiant pouvoir. Elle permet à l’homme le plus lâche de devenir un combattant qui, ironiquement, se battra contre la source de cette émotion. Et, en l’occurrence, c’était le Fenice la source de la peur. C’est sans doute cela qui poussa l’homme à lui foncer dessus, dans le but de blesser son adversaire à la jambe gauche. Mais l’attaque échoua assez lamentablement sans que le maudit n’ait quoi que ce soit à faire. En effet, la lame heurta la terre et se coinça dans la boue, forçant son utilisateur à le laisser au sol. Celui-ci fit une roulade et attrapa le pommeau de l’épée avant de se remettre en garde, prêt à attaquer de nouveau. Le maudit remit son katana en place, et regarda son ennemi lui sauter dessus avec une rage apparente. Les prononça des mots sans grande importance. Nakata était bien trop occupé à regarder la lame de son adversaire pour écouter le nom de ses techniques. Lorsque celle-ci fut à quelques centimètres de son torse, le pirate se baissa brusquement avant de prendre appui sur le sol avec ses pieds. Quand son adversaire fut juste au dessus de lui, très rapidement, le jeune blond le frappa au ventre d’un simple coup de poing, utilisant ses jambes pour amplifier la puissance du coup. Il regarda son ennemi retomber un peu plus loin avant de faire demi-tour, l’air visiblement ennuyé :

-Je pensais que tu aurais au moins pu me distraire… on dirait que je me suis lourdement trompé, n’est-ce pas ? Tu n’es rien d’autre qu’un faible.

Maintenant, l’ancien lieutenant passait à une autre phase du combat : les insultes. Il comptait pousser son ennemi à l’attaquer par colère et par rage pure, et non pas par peur. Cela le forcerait peut être à déployer toute sa puissance, qui sait ? Les passants, cependant, commençaient sérieusement à pomper l’air de Nakata. Ils ricanaient, voyant la défaite cuisante vers laquelle l’ennemi du blond allait certainement. Hors, jamais un combat n’était perdu d’avance. Et c’est cette raison qui poussa le Fenice à sortir son pistolet et à viser l’un des bandits qui riait à plein nez. La rage le poussa à appuyer sur la gâchette. La balle alla se loger dans la jambe du hors-la-loi qui s’effondra sur le sol en hurlant :

-Tu crois pouvoir faire mieux ? Alors, viens, et affronte moi, plutôt que de rire !

Tous les ricanement stoppèrent instantanément. Une bonne dizaine de passants partirent lentement, gardant Nakata à l’œil, le soupçonnant d’être un fou. Ce fou là se retourna vers son ennemi :

-Et toi ? Tu veux continuer à manger le sol, ou tu es prêt à revenir te battre ?

Il attendit la réponse de son adversaire. Il sentait bien que celui-ci maniait son épée étrangement, mais comme il n’était pas expert en la matière, il ne pouvait pas dire pourquoi. Mais décidément, cet homme l’intriguait. Il bougeait mieux que la normale, tout en restant un adversaire de puissance moindre par rapport à ceux que l’ancien lieutenant avait déjà eu l’occasion d’affronter. S’il possédait bel et bien un fruit du démon, la suite du combat risquerait d’être un peu plus périlleuse, et surtout un peu plus intéressante. Il restait à voir de quoi était capable cet épéiste.

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Jeu 10 Nov - 12:00




Nighty Town

-Et toi ? Tu veux continuer à manger le sol, ou tu es prêt à revenir te battre ?

Je suis sur le sol, j'ai de la boue dans la bouche, en peu de terre ce situe sur mon visage, a l'aide de mes mains, je me suis pousser hors du sol, grâce a ma rage, je repris mes esprit assez rapidement, je me suis alors frotter le visage pour enlever toutes les saletés qui ci trouvait, j'ai ensuite regardé l'homme en lui répondant :

Bientôt, c'est toi qui mangera...

J'ai alors placer ma main sur le manche de mon katana, il se trouve sur mon coter gauche, je le serre fort, on peut voir ma peau rougir du a la puissance se trouvant dans ma main, j'ai placer mon pied gauche derrière l'autre, mon genoux avant fléchi, ma posture et de 90 degrés, mon katana me surpasse dans la longueur, je pose mon autre main sur le sol pour ne pas tomber en avant et d'un geste bref et rapide, je me suis propulser en courant vers mon ennemi, en l'espace de quelques seconde, j'était a sa portée, j'ai ensuite dégainer très rapidement mon katana, un bruit d'acier résonna a travers la ruelle, mon katana alla se heurter sur le torse de l'homme, qui, si, il ne bougeai pas, serait trancher par le coup dévastateur, la lame était tranchante et bien aiguiser. Un cri sortait de ma bouche, faisant acte de fusion avec mon attaque, une rage de vaincre commencé à apparaitre en moi, une rage surpuissante; celle qui peut faire changer une défaite en victoire.

Une fois mon attaque portée, je me trouvait derrière l'homme, je ne pouvais lui laisser une seconde de répits, alors je me suis jeter a nouveau vers le blond, mon katana en avant, prêt a lui trancher, une seconde fois, la gorge. Mon poing était rouge, tout comme mon bras, mes muscle était en fusion, mon sang ce déplacer rapidement dans mes vaisseaux sanguins, mon cœur pomper et augmenter mon afflux sanguin, une adrénaline était présente parmi mon corps, l'adrénaline commençait à prendre le dessus, je ne me contrôlai que partiellement, mes geste était empli de force et de rage, et puis je ne comprenais pas la cause de ces actes.

Quelle est ton but ?

Ma voix venais de changer, elle était plus sombre et puissante, je paraissais plus sérieux, une ombre présente sur mon visage, venais ajouter un petit mystère tant cas mon identités. Presque plus aucun bruit dans cette ruelle, d'un coup elle est devenu silencieuse, comme ci, l’atmosphère, a cause de ma voie, était apaiser et dangereuse. Mon katana rengainer, j'attendais une chose la contre attaque de l'homme...

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14015
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Jeu 10 Nov - 21:49



L’homme s’était relevé, avant de se ruer vers Nakata avec une vitesse incomparable par rapport à ses précédents coups, si bien que, surpris, le jeune blond en avait même oublié la lame qui se rapprochait dangereusement de son torse. Il réussit à l’éviter en grande partie d’un bond sur le côté mais celle-ci le toucha quand même, découpant la peau de son torse et faisant sortir un mince filet de sang qui toucha le sol de la ruelle. Il avait été blessé, sans doute à cause d’une trop grande confiance en soi. Mais rien de bien important, en tout cas pour le moment car l’adversaire se ruait déjà une nouvelle fois sur lui, mais dans son dos cette fois et en poussant un cris :

-Quelle est ton but ?

L’épée se rapprochait de sa nuque. Mais rien de bien dangereux, une nouvelle fois. Saisissant fortement le pommeau de son katana, il envoya la lame heurter celle de son ennemi, avant de le regarder dans les yeux. Sa blessure au torse se reformait lentement, entourée de flammes d’une couleur bleue azure.

-Mon but ? Je ne pense pas avoir à te le dire, en tout cas pas pour le moment. Concentres-toi donc sur notre combat, sinon tu risques fortement de le regretter.

Après ses paroles, le maudit sauta en arrière, fit un saut périlleux avant de prendre un appui bien placé sur le mur de la ruelle. Grâce à un puissant renvoi, il réussit à se propulser droit vers l’autre homme, l’épée droite pointée vers lui. Il passa à son niveau rapidement puis arrêta sa course en posant les pieds à terre. La lame de son épée était passé juste à côté de la tête de l’ennemi qui avait du se rendre compte que cela n’avait rien à voir avec une erreur. Le tuer ici était quelque peu idiot, car un adversaire avec un tel potentiel était de plus en plus rare. L’ancien lieutenant de la marine se redressa avant de ranger son épée.

-Je n’ai plus envie de me battre contre toi, puisque tu n’apportes rien d’intéressant. Mais je vais te donner une nouvelle chance.

Il se retourna vers Black, en faisant claquer ses doigts. Un combat au corps à corps mais sans arme du côté du pirate était assez osé, mais c’était pourtant bien ce qu’il allait tenter. Il se mit rapidement à courir vers lui et se laissa tomber subitement, réalisant une sorte de tacle et passant entre les deux jambes de son ennemi. Une fois juste derrière lui, il planta ses doigts dans la boue et se redressa avant d’envoyer son pied droit vers la colonne vertébrale de l’épéiste. En même temps, il se prépara à bondir en l’air : si son attaque échouait, il utiliserait l’appui de ses mains pour prendre de la hauteur et pour attaquer une nouvelle fois.

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Sam 12 Nov - 7:16




Nighty Town

Je n’ai plus envie de me battre contre toi, puisque tu n’apportes rien d’intéressant. Mais je vais te donner une nouvelle chance.

L'homme en face de moi, en citant ces paroles a claquer ses doigt, puis ma regarder, son katana ranger sur son flanc droit, il voulais un combat a main nues, l'homme doit sûrement être fous pour essayer de s'opposer a moi niveau physique, mais bon je ne me vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuer, il ma déjà ridiculiser et a déjà fait prévue de force extrême au sabre, il ne fait aucun geste stupide, il doit savoir ce qu'il fait.

Je l'ai alors regarder droit dans les yeux, j'ai un regard assez sérieux, l'ombre qui couvre mon visage est toujours présente, mon katana est éloigner sur ma gauche, mes deux poins sont au niveau de mon torse, alors que es deux points sont joint, je les ai fait craquer, un bruit d'os retentit entre nous deux, puis je tordis mon cou dans tout les sens pour faire signe que j'était prêt, mais en réalité c'est surtout un geste pour le confort lors du combat mais aussi un échauffement.

Lorsque je me suis mit dans une posture de combat sans armes, j'ai vu le jeune blond me courir dessus, avec vitesse, il glissa entre mes jambes, pour finalement essayer de me toucher a la colonne vertébrale, pour ne pas me laisser faire, je me suis propulser sur mon coter droit, avec une roulade a l'atterrissage, pour ne pas perdre l'équilibre, une fois a genoux, j'ai placer mon pied en arrières, mais l'homme sauta dans les airs pour essayer de m'attaquer une nouvelle fois, cette fois ci, le blond me toucha, son pieds vola au niveau de mon torse, ce qui ma fait reculer de quelque pas en arrière.

Une fois mes appuis récupérer, mon genoux droit toucher la boue du sol, quelques cailloux était présente, suite au poids de mon corps, les cailloux se sont un peu enfoncer dans ma peau, toute ma force était présente dans mes jambes, je me suis alors propulser en courant vers le jeune homme, le regardant avec aise, je lui est souri, tout en lui passant juste a coter a grande vitesse, grâce a mon appui, j'ai sauter sur le coter d'un coup, pour le "contourner" ce qui ma fait arriver sur sont flanc gauche, j'ai ensuite lever mon pieds vers sa anches, avec une grade vitesse, il se dirigea vers sa cible, une fois l'attaque exécuter, je suis des a présent derrière l'homme, au niveau du sol et de ces chevilles, mon pied gauche droit, je me tient sur mes deux mains et mon autre jambes, j'ai alors lancer mon pieds au niveau de son pieds, ai ensuite tourner assez rapidement, pour essayer de balayer le blond en face de moi, je voulais surtout engager un combat au sol, si jamais le tacle était réussi, vu ma posture, le jeune blond se retrouvera bloquer contre le sol avec moi sur lui.

Prepare toi a souffrir.


Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14015
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Sam 12 Nov - 11:56



Black semblait avoir reprit confiance en lui et devait être assez déterminé pour risquer un affrontement de face, ce qui laissa penser à Nakata qu’il avait sans doute de bonnes bases en combat au corps-à-corps. En effet, il évita la première offensive du pirate, mais échoua la deuxième, ce qui lui causa de se faire éjecter un peu plus loin. Cependant, il prouva qu’il avait d’autres ressources lorsqu’il prit appui sur le sol, pour foncer droit vers le maudit. Celui-ci le regarda cependant passer sur la gauche, avant de se propulser droit vers le phénix qui, d’un réflexe, mit ses bras sur le côté, bloquant ainsi la jambe de son adversaire. Ce dernier passa derrière l’ancien lieutenant et prit une pose bien étrange avant de faire une balayette à son ennemi, qui avait pourtant sentit une telle attaque venir. En effet, le Fenice pausa ses mains à terre, avant de se redresser, de manière à être parfaitement droit, mais à l’envers. Puis il abaissa cruellement ses jambes vers Black, dans le but de lui asséner un puissant coup dans le dos. Mais en même temps, il tourna ses bras, descendant en formant une sorte de spirale. Il envoya son talon sur la colonne vertébrale de son adversaire avant de se propulser une nouvelle fois dans les airs pour retomber debout un peu plus loin. Il avait volontairement baissé la puissance de son coup au dernier moment mais l’homme avait tout de même dû le ressentir assez fortement.
Nakata regarda ainsi son adversaire. La vision du combat était assez pitoyable et tout indiquait le vainqueur. Mais Black se battait avec tant de rage qu’un retournement de situation était encore possible, même si cela relèverait du miracle. Et ce miracle, le maudit était bien décidé à ne pas le laisser arrivé : l’oppression était sûrement le meilleur moyen pour pousser un homme à utiliser son fruit du démon pour la première fois. Comme quand lui-même, alors qu’il était encore un simple et jeune marine, avait défendu son bateau en se battant avec un pouvoir dont il ignorait tout à l’époque. Cependant, il n’avait aucune envie de tuer cet homme, et pousser quelqu’un à ses limites sans oser le blesser était bien plus difficile que cela ne le paraissait. Alors il ne devait plus se retenir. Dans le pire des cas, il trouverait bien un médecin pour lui prodiguer les premiers soins. C’est pour cela qu’avec une vitesse plus grande encore que celles de ses précédentes attaques, il se rua vers Black, le poing en arrière. Il le balança au dernier moment sur lui, visant l’abdomen. Pendant ce temps, son pied alla faucher ceux de son ennemi. Puis il plaça sa main gauche sur son poing droit avant de frapper puissamment le ventre de son adversaire.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Dim 13 Nov - 17:41




Nighty Town

Alors que je balancer mon pieds pour essayer de le faire tomber sur le sol pour pouvoir le maîtriser, le jeune homme, se propulsa dans les airs pour éviter mon attaque, ses deux pieds était joint et il retomber a une vitesse incroyable, pour essayer de me taper dans la colonne vertébrale, mais je me suis décaler sur le coter au dernière moment , une sorte d'instinct de survie ma surpasser dans ma réflexion, une fois que je me trouver a quelques mètre du blond, il rua vers moi, avec une force intenable, il lança son poing versa mon abdomen, le coup était trop rapide et je me suis fait propulser en arrière, contre un mur d'une battisse en décomposition, du au choc et au poids de mon corps, le mur de cette maison, s'écroula sous moi, avec le toit, qui, tomba sur ma têtes, des débris de bois sont venu heurter ma tête, sans trop me blesser, une rage pure me monta a la tête, je posa ma main sur le sol a coter de moi, pour ensuite me propulser dans les airs, suite a la vitesse et a la puissance de ma propulsion, tout les débris se sont éparpiller en volant dans tout les sens, quelqu’un des débris vola vers le blond, une fois dans les airs, je me trouver a peu près a 3 mètres du sol, je ne semblait pas redescendre, comme si je planait dans les airs, le vent me souffler sous les pieds, une étrange sensation était présent dans mon dos, je me trouver toujours a 3 mètres du sol, pour aucune raison, je ne comprenais pas, mais je ne tomber pas, c'était sûrement un coup de cet homme, il voulait me déstabiliser.

Deux seconde après m'être retrouver dans les airs, je sauta vers le blond, mais cette fois ci, je ne sais pas pourquoi, ma vitesse était accrues, j'ai alors foncer directement dans l mur d'une maison qui se trouver derrière le jeune homme, la tête la première, un peu de sang coula le long de ma tête, avec mes bras je me sorti du trou que je venais de causer, je suis tomber sur le sol juste après, mais la chute fut rude, de la boue était présente partout sur moi. Je me suis alors lever a l'aide de mes jambes, pour pouvoir continuer le combat, je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai eu un excès de vitesse.

J'ai alors couru vers l'homme qui était en face de moi, mon poing gauche en arrière, prêt a le balancer vers l'avant pour lui coller une droite en pleine dents, mais une fois en face de lui, j'ai perdus l'équilibres, et je me suis envoler... j'était très haut dans les airs, du vents venais de derrière mon dos, un bruit résonner, une sorte de battement d'ailes, j;ai alors tourner la tête pour voir ce qui causer ce bruit, et j'ai vu deux énorme ailes blanches qui brillaient, un reflet de soleil passer a travers les ailes, elles était majestueuse, douce comme de la soie, et elles battent sans que je le veulent.

Je suis désormais a 6 mètres du sol, au dessus du jeune blond, je n'arrive pas a redescendre, quelques passant se son retourner pour contempler la beauté des mes ailes, je viens enfin de comprendre quelle était mon pouvoir, je voulais remercier le blond, mais le combat n'était pas fini, j'ai alors essayer de descendre a toute vitesse vers mon adversaires, en faisant sa, mes ailes se sont accélérer, tout comme ma vitesse, je me suis propulser vers le sol, en pics, avec une grande vitesse, j'ai alors lancer mon poing en arrière, une fois arriver devant l'homme, j'ai balancer mon poing vers son visage, et juste avant de m'écrouler contre le sol, je me suis relever d'un coup, pour ensuite pouvoir me redresser, et j'ai alors voler assez vite un peu plus loin du blond, pour pouvoir prendre un peu de repris.







Dernière édition par Black Hawk le Lun 14 Nov - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14015
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Lun 14 Nov - 20:11




Deux magnifiques ailes blanches remplirent les yeux du jeune blond de reflets d’une incroyable pureté. L’astre solaire venait en effet de frapper ces deux membres qui venaient d’apparaître sur le dos de l’adversaire du phénix qui le regardait voler maladroitement avec un sourire. Maintenant que son ennemi avait réussi à développer son fruit du démon, il n’avait plus rien à faire ici. C’est pour cela qu’il se retourna avant de se mettre en route, les mains dans les poches. Le combat avait tout de même été épuisant, malgré sa domination apparente. Le maudit avait également perdu un temps assez précieux et devait faire un peu plus vite pour rejoindre le prochain port. Il avait un horaire strict, d’ailleurs. Mais d’un seul coup, son attention fut attirée vers les portes de la ville. Une bataille avait du éclater, au vue des flammes et des cris qui arrivaient jusqu’aux oreilles de Nakata. Ce dernier supposa qu’il avait été tellement absorbé par le combat qu’il ne s’était pas rendu compte de l’affrontement féroce aux portes du village. C’était cependant à prévoir, étant donné que cet endroit était théâtre morbide de violents et ensanglantés meurtres et duels.
Apparement, un petit groupe de marines avaient réussis une percé puisqu’ils se présentèrent devant les deux hommes avant de les viser de leurs fusils. Celui qui semblait être le chef hurla :

-Faites attention au maudit ! Il peut voler !
-Oï, l’ange. J’ai été content d’avoir pu t’aider, et tellement que je vais te rendre un dernier service : je pourrais m’enfuir lâchement et t’abandonner à ton sort, mais je vais plutôt tuer une bonne partie de ces hommes.
-FEU !


Des détonations se produisirent, mais heurtèrent toutes un même corps qui s’effondra lourdement sur le sol. Ses bras, changés en ailes et recouverts de flammes bleues et ors, furent rapidement entourés de sang carmin. Les soldats, visiblement soulagés d’être tombés sur deux personnages aussi faible alors que la grande majorité des lieues était sans-dessus-dessous, visèrent une nouvelle fois Black, mais une voix les firent sursauter.

-Alala, c’est pas la première fois qu’on me sous-estime… j’ai hâte d’être un peu plus reconnu, ça en devient lassant.

Le blond venait de se relever et tira son katana. Le chef remarqua les balles qui jonchaient sur le sol, trempés du liquide rougeâtre pourtant toujours présent. Le T-shirt du pirate était trempé lui aussi, et percé de balles. Il ne lui en fallut pas plus pour lâcher son arme à feu et se mettre à courir un poussant un hurlement. Cependant, bien décidé à ne pas le laisser partir aussi facilement, Nakata se changea en phénix et, très rapidement, se trouva devant l’homme, toujours armé de son épée avec laquelle il trancha le torse de celui-ci, de haut en bas. Une giclée de sang s’arrêta sur sa joue droite, regardant son lamentable créateur chuter en arrière sous le choc de l’attaque. Les soldats, sans doute poussés par leur incroyable sens de la justice, visèrent une nouvelle fois le maudit qui se changea en oiseau ailé. Sans réellement avoir l’air de comprendre la situation dans laquelle ils venaient de se mettre, les justiciers firent feu, avant de voir leurs projectiles passer au travers du Fenice qui se rua sur eux. Ceux-là, pour éviter les ailes, se baissèrent de justesse. Mais deux d’entre eux ne se penchèrent pas suffisamment et se retrouvèrent portés, s’envolant bientôt à une hauteur supérieure à dix mètres avant de retomber lourdement. Leurs alliés eurent l’air de vouloir croire à leur survie puisqu’ils se jetèrent sur eux avant de les secouer et de toucher leurs pouls, sans grand succès puisqu’ils étaient directement tombés sur la tête. L’oiseau s’adressa à l’ange :

-Bon, je vais devoir y aller, j’ai pas envie de m’attarder ici, un ennemi un peu plus puissant risque de ce pointer… Je te conseille de faire pareil, si tu veux pas mourir.

Sur ces mots, le phénix battit un peu plus activement des ailes, se propulsant dans les airs, laissant une trainée or et bleue de flammes volatiles. Les soldats du gouvernement n’attendirent pas qu’il soit partit et firent feu dans sa direction avec toutes les armes dont-ils disposaient, même s’ils savaient parfaitement que cela était inutile. L’oiseau divin disparut d’ailleurs bientôt à l’horizon, se dirigeant vers une nouvelle île, et vers un nouveau combat.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]   Lun 14 Nov - 20:41




Nighty Town





Oï, l’ange. J’ai été content d’avoir pu t’aider, et tellement que je vais te rendre un dernier service : je pourrais m’enfuir lâchement et t’abandonner à ton sort, mais je vais plutôt tuer une bonne partie de ces hommes.

Je ne pouvais le remercie a voit haute, j'ai décider, alors, de juste faire un hochement de tête, `l'homme en face de moi compris mon geste, pour ne pas finir comme un poulet rôti, j'ai essayer de m'envoler un peu plus haut, mais mes ailes ne m'écoutais pas, j'ai alors essayer de battre des ailes, leur donner un peu de force vitale, après quelques seconde j'ai senti mon énergie pomper, mais mes ailes mon permis de m'élever dans le ciel a plusieurs mètre du sol, encore une fois, je me retrouver au dessus de plusieurs maison, je voyais presque toute la ville, en quelques temps je me retrouver dans les cieux, presque a la hauteur des nuages, des gouttelettes venais chatouiller ma peau lorsque mon corps passer un travers quelques nuage qui était bas, mes ailes brillaient de mille feus, les reflets du soleil les rendais encore plus majestueuse.

-Bon, je vais devoir y aller, je n’ai pas envie de m’attarder ici, un ennemi un peu plus puissant risque de ce pointer… Je te conseille de faire pareil, si tu ne veux pas mourir.

Ces quelques paroles on résonner jusqu a mes oreilles, me trouvant dans le ciel, tout comme l'homme, je suis partie a l'opposer de lui, nos chemins se sont croiser, comme si ma destiner avait été tracer, je lui en remercie, mais faire preuve de gentillesse et aussi faire preuve de faiblesse, je devais, comme la dit le jeune blond, partir d'ici au plus vite, si je ne veux pas finir sur le barbecues.

Une fois plus haut dans le ciels, le toit des maison devenais de plus en plus petits, je ne voyais plus les passant, tout ces gens qui rigolait au par avant, ne me voyait plus, ne pouvais m'entendre ou encore rigoler de moi, je me suis décider a partir de cette île au plus vite, en quelques battement d'ailes, je me suis approchez du port, je vois quelques bateau, de grand mats, que je surpasser pour la première fois, des mats blanc presque aussi blanc que mes ailes, un vent doux me caresser le visage, mes plumes flottait avec la vitesse, elles était grandes et d'une beauté incomparable, me voila au dessus de la mer, m'éloignant petit a petit de cette île regorgeant d'événement historique pour moi. Un petit sourire apparut sur mon visage alors que je m'éloigner encore plus de ce bout de terres. Ma destination ? Aucune idée, seul ma volonté me le dira...




Revenir en haut Aller en bas
 

Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des bandits... Rien de plus puissant ? [CLOS]
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Nighty Town-