Partagez | 
 

 Street Fighter !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Street Fighter !   Mer 18 Juin - 20:14

Sur la mer, non loin du Royaume de Luvneel

13h30

Soldat de la marine en ouvrant soudainement la porte:
- Oi Sergent ! Nous arrivons bientôt au Royaume de Luvneel ! Quels sont vos ordres ?

A peine debout ce soldat vint me réveiller alors que je rêvais et en plus il n'a même pas toqué ! Cela m'avais mis de très mauvaise humeur, la pièce plongée dans le noire avec pour seule source de lumière l'ouverture de la porte je laissais juste mes pieds à vue de la lumière, je baillais à m'en démonter la mâchoire, je fis mes rituels du matin, je penchais ma tête à droite puis à gauche pour me la faire craquer puis j'étais partis ! D'un ton sec je lançais à ce soldat:

- Hoy ! Toi ! La prochaine fois frappe avant d'entrer ! (pendant quelques minutes je restais silencieux, je me rappelais de ma mission du jour) Mes ordres sont que vous me descendez une chaloupe puis je vais à terre seul. Pendant ce temps surveillez bien le prisonnier.

Le soldat motivé et gêné à la fois me répondit:
- Oui chef ! Désolé chef ! A vos ordres chef !

Le soldat disparu, il donna les missives du jour de ma part. Je me levais tranquillement quelques minutes plus tard puis je sortis tranquillement, les cliquetis de mon armure se faisait entendre, entendant cela mes hommes se mirent tous au garde à vous sur le navire, je pris le temps de les regardé quelques minutes, le pont était impeccable, tout était nickel ! L'homme à qui j'avais donné les mission du jour me regarda puis dit:
- Votre chaloupe est prête Sergent.

Je hochais la tête en guise d'acquiescement. Je ne perdis pas une seconde, ma mission m'attendait et je devais faire cela au plus vite. La mission du jour était de démanteler les combats de rues, apparemment des criminels se combattent là-bas.

Un peu plus tard j'étais arrivé au port du royaume, j'avais amarré comme il le faut la barque. Par la suite je m'empressais de me faufiler dans la gigantesque ville. Je me promenais normalement, je cherchais dans les coins, les ruelles tout les endroits insolites ! Quand soudain une personne traversa un mur ! Mon premier réflexe fut de d'aller voir si la personne allait bien, je m'empressais d'aller vers cette dernière puis je lui demandais:
- Eh ! Monsieur ! Vous allez bien ?!

Mon second réflexe voyant aucune réponse fut de regarder d'où il venait, en regardant à travers le trou du mur de l'endroit où j'étais je vis une foule en folie, autour d'un carrée dessiné sur le sol et pour couronné le tout un homme en position de combat. Ce même homme me cria:
- Éloigne toi de lui il est faible ! Il ne mérite aucune aide !

Bien sûr vu que je déteste les prétentieux, je déposais doucement l'homme au sol puis tout en me relevant je pointais mon index vers le combattant et je répliquais d'un ton froid:
- Des prétentieux comme toi j'en ai vu plein se faire écraser comme des mouches.

Le combattant entendant cela fonça sur moi avec le bras armé, tout en me criant:
- Tu vas voir qui c'est la mouche !

Un petit sourire en coin s'afficha sur mon visage lorsqu'il me fonçait dessus, la foule était en délire, mais tous ne savaient aucunement que je faisais parti de la marine. C'est alors qu'à ce moment-là, le moment où il était à deux mètres de moi et qu'il commençait à sauter que je décidais d'attaquer. Mon avant bras droit se transformait en ressort, la pression du ressort était tellement forte que je fis partir le coup d'un coup en direction de mon adversaire, en même temps je criais alors le nom de ma technique:
- Spring... DEATH KNOCK !

Mon adversaire pris ce coup de plein fouet, le coup fut tellement puissant que le combattant avait imprégné sa silhouette dans le mur dans lequel il fut projeté. Par la suite la foute s'était calmée, on pouvait entendre les mouches volées, d'un coup le présentateur de ces combats qui venait de revenir de l'extérieur ne se doutant de rien cria:
- Eh tout le monde ! Devinez qui s'est qui veux prendre sa revanche ?! Le nabot des rues, il arrive à tout les combats mais il perd à chaque fois contre notre champion !

Le personnage voyant l'homme que j'avais mis à terre devint soudainement pâle, des gouttes de sueur dégoulinaient de son front. Il me lança un regard avant de devenir rouge de rage, ce dernier s'empara d'une batte sur le chemin puis il me hurla:
Eh toi ! Qu'à tu fais à mon champion ?! Moi ancien champion de ce ring à la retraite je vais te mettre une dérouillé que tu te rappelleras toute ta vie !

D'un coup un gamin sauta sur cette énergumène puis il lui administra quelques pêches dans le crâne, l'homme perdant son équilibre chuta tout en ce prenant des coups. Voyant ceci je lâchais un petit rire d'amusement, à la fin c'est lui qui se prenait la honte de sa vie. Jusqu'au moment où l'homme se reprit en main puis qu'il projeta le gamin un peu plus loin et qu'il lui donna un coup de batte en plein visage. Je détestais la violence surtout sur un enfant, cela me mit hors de moi, je serrais le poing tout en me dirigeant vers l'homme qui battait l'enfant, tout en même temps mon avant bras se transformait en ressort. Le présentateur tellement concentré dans son défoulement pour l'enfant ne me captait même plus, jusqu'au moment où je basculais mon bras en arrière puis je lâchais mon coup droit sur lui:
- Eh ! Je suis là ! Spring Death Knock !

Le coup était bien partie, j'avais mis dans ce coup beaucoup de haine ce qui lors de l'impact fit traverser le mur au présentateur, il avait attérrit de l'autre côté, il crachait beaucoup de sang en même temps dans son inconscience. Il était temps pour moi de faire enfin les présentation, je me redressais tranquillement, je regardais la foule choquée puis je leur criais:
- Je suis le Sergent Shun Fang de la marine, ma tâche ici était d'arrêter ces combats de rues ! Alors maintenant vous êtes prié de rentrer chez vous !

La foule se mit à rigoler, je ne savais pas pourquoi, peut être avais-je pas été assez clair ? Mais je compris en suite pourquoi cela. D'un coup un colosse sortit de nulle part apparut derrière moi puis il me mit un droite dans les côtes sans que je puisse comprendre ce qui se passait, il m'avait envoyé valser vers le gamin, me tortillant au sol à cause de mes douleurs ce dernier se dirigeait lentement vers moi, il m'expliquait tout en marchant:
- Tu te crois fort car tu as battu ces deux amateurs ? Ahahah ! Laisse moi te montrer ce qu'est un vrai combattant des rues, Mr Sergent Shun qui se repose sur ses pouvoirs mystérieux !

Je me relevais tout en essuyant le filet de bave sur le côté de ma bouche. Je refermais mes poings puis je fonçais droit sur mon adversaire, le colosse sauta en fonçant sur moi, il fallait me trouver une solution et vite, je ne savais pas comment esquiver, l'impact aller se faire dans quelques secondes quand tout à coup un petit pied vint s'enfoncer dans le crâne du champion. Ce coup le fit déraper sur quelques mètres, l'enfant m'avait sauvé la vie. Le géant se caressait la joue à cause de la douleur, en même temps il décida de reprendre une autre offensive, il courra comme un dératé vers moi, le voyant arriver à toute vitesse je courus sur lui aussi en préparant mon poing en arrière, il commença à se transformer en ressort, mon second bras aussi puis d'un coup alors que l'on était à peine à deux mètres de l'un et l'autre je déclenchais ma technique, je lui donnais un premier coup de poing puis vite un second, ce qui l'expulsa dehors, l'homme crachait du sang, il se retrouvait ensuite inconscient sur le sol. Je regardais l'enfant puis je lui demandais:
- Eh petit quel et ton nom ? Où sont tes parents ?

Il me répondit:
- Momochi Mazuri, mes parents m'ont abandonnés alors que j'étais encore petit.

J'avais toujours rêvé d'avoir une continuité dans ma lignée, cela était pour moi une occasion je lui annonçais alors:
- Momo tu permets que je t'appelle comme ça ? Sa te dis d'avoir un père adoptif ?

L'enfant les yeux ébahit n'acquiesça pas, il versa juste des larmes de joie et il me fit un câlin, je le calmais puis ont retournaient nous deux avec les trois prisonniers sur le navire, la mission du jour était accomplit.
Revenir en haut Aller en bas
 

Street Fighter !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos ID et Mains de Jeux Vidéos multijoueurs
» Soirée BBQ ! [LIBRE]
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Urban Fighter grenoble
» Stay down and calm your anger, little fighter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Royaume de Luvneel-