Partagez | 
 

 (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Mer 11 Juin - 17:30


Saletés de Marines!


Kiru avançait à toute allure dans les rues du Royaume d’Illusia tandis qu’une dizaine de soldats armés tentaient tant bien que mal de suivre le rythme effréné du Commandant. Celui-ci était absolument furieux, et rien de ce qu’avait pu dire ses camarades n’était parvenu à le calmer. Dès qu’il avait appris la nouvelle il avait bondi hors de son fauteuil et s’était dirigé vers le lieu en question, ses nakamas ne pouvant que se contenter de le suivre pour tenter de l’aider dans ce qu’il allait entreprendre. De toute façon vu l’état de fureur dans lequel se trouvait le maudit ils ne feraient que le gêner et se cantonnerait certainement très rapidement à écarter les villageois pour éviter de les blesser. Le Golem ne parvenait même pas à comprendre comment, alors qu’ils avaient fait le ménage à peine deux heures plus tôt, les rues du port grouillaient encore de marines qui voulaient faire leur loi. Mais encore cela aurait pu passer s’il n’avait pas reçu les corps mutilés de ses amis révolutionnaires ramenés par un charriot, la tête d’un capitaine de division plantée sur une pique. Cet acte de barbarie avait été réalisé aux abords de la bibliothèque/infirmerie, ces soldats désormais morts avaient pour objectif de protéger le bâtiment afin que les blessés ne soient pas attaqués. Eux Révolutionnaires avaient la décence de soigner tout le monde, marines y compris mais cette attaque des hommes du Gouvernement Mondial était celle de trop. Arrivant finalement aux abords du gigantesque bâtiment Kiru cria à ses hommes :

Évacuez moi tous les civils de cette place!

Il contenait avec difficultés toute la rage qui s’emparait de son corps, il savait pertinemment que s’il se transformait avec un tel niveau de haine il y avait peu de chances qu’il parvienne à rester maître de lui. Mais cette fois-ci ils avaient été trop loin, ces marines devaient payer pour leurs actes et peu importait les beaux discours comme quoi il fallait agir lentement, en laissant le peuple se soulever. Maintenant il allait faire ce qu’il aurait dû faire dès le premier jour, lorsqu’il avait posé le pied pour la première fois sur cette île. Il allait prendre sa forme complète et montrer à ce ramassis de détritus qui était le patron en ces lieux. Ne pouvant se retenir plus longtemps il forma sa griffe au niveau de son bras droit, commençant par prendre sa forme hybride il fonça en hurlant sur un groupe de quatre marines, le visage totalement déformé par la rage. Les quatre victimes eurent à peine le temps de se rendre compte de ce qui leur arrivait dessus que déjà Kiru en avait embroché un. Il en envoya un autre au tapis d’un coup de poing sous le menton avant de frapper un troisième d’un coup de pied dans le ventre, pliant celui-ci qui s’étala par terre en crachant du sang. Le dernier enfin voulu fuir mais le maudit l’attrapa, le soulevant finalement au-dessus de lui il le tira d’un coup sec, écrasant sa colonne vertébrale sur sa tête, les craquements d’os se mêlant aux hurlements de douleurs. Relâchant alors le corps Kiru se transforma d’un coup en un gigantesque Golem de sept mètres de haut pour trois mètres de large, tandis que la panique gagnait les villageois et que les marines accouraient il poussa un gigantesque cri caverneux sorti d’un autre monde :

Roooooooaaaaaaaaaar!



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Ven 20 Juin - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Mer 11 Juin - 18:48





    Gross colère



      C'est quand vous pensiez pouvoir passer un moment paisible, à l’abri des problèmes et du vacarme, qu'il faut se préparer au pire. Après tout, Akimitsu m'avait prévenu que Saint Urea était un endroit à problèmes. En effet, une espèce de guerre c'était engagée là-bas, entre marines et révolutionnaires. Il était certain que je ne soutiendrai pas les premiers, néanmoins, je n'avais rien à voir avec les seconds et je ne tenais pas à être mêlée à cette affaire de quelque façon que ce soit. Néanmoins, cela allait être inévitable aujourd'hui.

      En effet, je me retrouvai, malgré moi, plongée au milieu de cette petite guerre où marines et révolutionnaires se tapaient dessus sans plus se soucier des gens autours. Je ne comprenais vraiment pas ce mode de raisonnement. Mais, au lieu d'aller me réfugier dans des maisons pour m'éviter d'être blessée, j'avais ma propre stratégie. Mais, reprenons du début.

      L'endroit semblait plutôt calme lorsque je pris la décision de prendre la direction de la bibliothèque, pensant y passer un moment tranquillement à lire quelques romans passionnants ou à me renseigner sur des sujets qui pouvaient m'intéresser. Néanmoins, cela ne fut pas le cas. Lorsque j'arrivai sur les lieux, qu'elle ne fut pas ma surprise de surprendre un combat entre marines et révolutionnaires qui semblait venir de se terminer, juste devant un gigantesque bâtiment vers lequel je me dirigeais. J'aurais bien fait demi-tour si je n'avais pas eu l'honneur d'assister au petit projet du groupe de marines. Ceux-ci s'étaient amusés à amasser les corps des personnes qu'ils venaient de tuer dans un chariot, comme s'il s'agissait d'un jeu, et certainement pour les montrer à d'autres révolutionnaires.

      Même si je ne souhaitais pas prendre parti dans cette guerre qui ne me concernait pas le moins du monde, je ne pus rester indifférente à cet acte et, alors que je voyais que le chariot était déjà en train de partir je me dirigeai vers les représentants de la loi. Une fois assez proche d'eux pour qu'ils m'entendent, je leur demandai donc :

      - Qu'est-ce que vous avez l'intention de faire avec ce chariot ?

      Me regardant, le groupe se mit à rire, comme si je n'étais qu'une imbécile qui aurait mieux fait de ne pas se mêler de cela. Il devait certainement me prendre pour une civil, même si je me promenais avec des armes. De toute façon, cela ne devait pas paraître étonnant, vu que les lieux étaient plutôt dangereux aux alentours. Croisant les bras, boudeuse et déçue que l'on se moque de moi, je continuai donc :

      - Vous ne m'avez pas répondu.


      Tournant les talons, je me mis dans la tête de suivre ce chariot. Les marines comprirent rapidement mes intentions et cela ne sembla pas leur plaire. Néanmoins, je me souvenais encore de la première leçon d'Akimitsu. Toujours être attentive à ce qui pouvait survenir de derrière, que le danger pouvait survenir de n'importe où. Ce fut bien pour ça que je ne fus pas surprise de voir une ombre s'approcher rapidement de moi. J'eus simplement le temps de l'esquiver, dégainant au passage mon katana. Comment osait-il s'en prendre à moi alors que je tentais simplement d'offrir une sépulture digne de ce nom à ces pauvres hommes ? Après quelques mouvements et un coup de sabre, la gorge de ce marine fut tranchée. Marmonnant dans ma barbe, je tentai de me calmer avant de perdre le contrôle. Néanmoins, ces marines ne me facilitèrent pas la tâche car un deuxième se dirigea vers moi. Décidant d'esquiver le combat, je tentai de m'engouffrer dans l'infirmerie, mais l'endroit semblait bien clos. Dommage pour moi. Je perdis donc un temps précieux qui suffit au justicier pour me saisir par le bras et m'éloigner de l'infirmerie. Il ne semblait pas très joyeux et me traita même de saleté de révolutionnaire. N'importe quoi ! Il me jeta alors dans les bras d'un de ses compagnons qui prit soin de me tenir les bras, puis il pointa son pistolet vers moi. C'en était trop.

      Plus vraiment maîtresse de mes mouvements, je me surpris à user d'une force que je ne connaissais pas pour me libérer des bras de ce marine et lui infliger un coup mortel. Néanmoins, cela ne suffit pas à éviter la balle qui vint me frôler l'épaule. Reportant alors mon intention sur le marine au pistolet, je me dirigeai vers lui rapidement tandis qu'il tirait sur moi. Heureusement pour moi, il n'était pas très bon tireur et ne m'atteint pas en un point vital. Je sentis simplement une balle venir se loger dans ma cuisse avant que je puisse enfin mettre fin aux jours de cet homme.

      Par la suite, l'instinct fut au-dessus du reste et, la douleur que je ressentais me força à retourner vers l'infirmerie. Cette fois-ci, la porte s'ouvrit. Peut-être que le fait d'être blessée avait arrangé mon problème. M'engouffrant dans les lieux, je fus rapidement prise en charge par un médecin, néanmoins, je n'avais pas de temps à perdre. Ne me contrôlant plus vraiment, j'étais presque en train d'agresser le pauvre monsieur pour qu'il s'occupe de cette plaie et sans plus de formalités. Il n'en fallut pas plus pour qu'il s'occupe de moi. Il termina son travail lorsque j'entendis un grondement à l'extérieur. Je voulus me lever, mais la douleur était encore fulgurante. Regardant autour de moi, je fouillai dans tous les placards que je trouvai, cherchant quelque chose pour calmer ma douleur. Personne ne pu vraiment me stopper dans ma fureur et je découvris rapidement la morphine. Il n'en fallut pas plus pour que je m'occupe moi-même de m'en injecter et que je sois à l'extérieur en l'espace d'une minute.

      Ce qui se trouvait alors en face de moi était impressionnant. Un monstre de pierre prêt à déchiqueter tous les marines sur son passage. Partant d'un rire fou, je me rendis compte que j'avais trouvé un compagnon. Dégainant mes deux armes, avide de combat et de sang, je cherchai du regard des marines à qui faire du mal. J'étais encore consciente de ce que je faisais, mais je n'arrivais pas à stopper cette envie de m'en prendre à tout ce qui oserait bouger.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Lun 16 Juin - 8:46


Crêpe Partie!


Kiru ne pouvait plus qu’avec difficulté se retenir et réfréner sa rage plus longtemps. Vérifiant rapidement que tous les civils avaient été évacués de la place il se retourna finalement vers les quelques troupes marines qui venaient de débarquer face à lui. Réalisant une première analyse rapide à vue d’œil il élimina ceux qui tremblaient comme des feuilles et qui, au vu de la peur que leur inspirait la vue du Golem, ne devrait pas être un problème dans cet affrontement. Son regard tombant finalement sur trois hommes qui ne semblaient en rien affectés par la vue de son pouvoir, il put identifier ceux qui commandaient sans aucun doute tous ces hommes et donc certainement les unités de l’île. La colère qui l’emplissait ne cessait de se rappeler à lui par diverses pulsions et envies meurtrières qu’il s’efforçait de refouler au plus profond de son être, sachant pertinemment que s’il se laissait aller à succomber à celles-ci il perdrait totalement le contrôle de son pouvoir et ne pourrait plus assurer la sécurité des civils alentours contre lui-même. Mais en attendant il allait donc falloir qu’il se défoule pour évacuer la haine qui montait en lui, et pour cela il n’avait plus vraiment de temps à perdre.


Repliant légèrement ses jambes il plaça ses bras devant lui, se préparant à combattre. Même ainsi positionné il continuait à dominer totalement tous les marines qui l’entouraient par sa taille. Il aurait été faux de dire qu’il avait l’impression d’avoir à faire à des fourmis dans ce genre de cas mais des lilliputiens rentraient totalement en ligne de compte. A force il s’était habitué aux réactions que sa transformation entrainait mais ça lui faisait toujours bizarre de passer d’une taille plutôt moyenne où plusieurs humains le dominaient à un véritable Géant de Pierre qui n’avait encore rencontré personne pouvant le surpasser. Il était vrai qu’il n’avait encore jamais rencontré un de ces Géants auxquels certains le comparaient mais, au vu de sa taille, il doutait même qu’ils puissent réellement s’approcher de sa hauteur. Un rire assez spécial, à la fois effrayant et attirant, le sorti soudain de ses pensées, jetant alors un regard vif vers sa provenance il jaugea rapidement la jeune femme qui venait de dégainer ses armes à l’air tout droit sorti d’un asile. Il ne savait pas ce qu’elle faisait là, il ne l’avait jamais vu donc il doutait qu’elle soit une révolutionnaire même s’il ne connaissait pas non plus la totalité de leurs soldats présents sur l’île. Elle pouvait très bien être une marine mais la façon dont elle semblait leur lancer des regards mortuaires l’en faisait douter. Après tout vu d’où elle sortait elle n’était même sûrement qu’une patiente ayant perdue la tête que les infirmiers allaient bientôt venir chercher pour la ramener à son lit avant qu’elle ne se fasse mal avec les objets qu’elle tenait dans ses mains.


Se reconcentrant alors sur les marines sans plus prêter attention à la jeune femme Kiru leva alors doucement son bras droit tandis qu’un sourire sadique se dessinait sur son visage. D’un coup sec il abattu alors son bras sur les hommes qui se tenaient devant lui, sa main balayant tout sur son passage pour ne laisser derrière elle qu’un nuage de poussière tandis que des dizaines d’homme se retrouvaient expédiés contre le mur du bâtiment adjacent, visiblement tous sonnés, ou trop effrayés pour oser se relever. N’y portant aucune attention supplémentaire le maudit ne cessait de fixer les trois marines qui semblaient soudain s’être mit sur leur gardes, ayant sorti leurs armes de combat et apparemment prêt à en découdre. S’il n’avait pas été autant en colère cela aurait certainement fait rire le Révolutionnaire, cette certitude qu’il pouvait voir dans les yeux de ces agents du gouvernement avait le don de le faire rire aux éclats. Au moins l’ordre mondial actuel contre lequel il se battait parvenait-il à se créer de véritables pions qui pensaient vraiment que tout ce qu’ils avaient appris était vrai. Mais tant mieux c’était toujours plus intéressant lorsque l’adversaire ne doutait pas une seconde de sa défaite, au moins ils se battraient à fond jusqu’au bout. Se redressant alors le Golem écarta soudain les bras en croix tandis qu’un nouveau sourire venait orner son visage. C’est alors qu’il se laissa tomber doucement en avant, se préparant à s’étaler littéralement sur ses adversaires dans un fracas assourdissant. Si ces hommes ne bougeaient pas rapidement ils allaient bientôt connaître la signification de l’expression populaire "aplati comme une crêpe"!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Lun 16 Juin - 18:29





    Grosse colère



      Mon rire sembla attirer le regard de la bestiole de pierre. Etait-elle intriguée ? Se demandait-elle qui j'étais et si j'étais digne de confiance ? Bien sûr, j'étais loin d'être digne de confiance dans cet état. Bien au contraire, et je m'étais déjà convaincue qu'une fois que les marines seraient tous morts, je m'en prendrais à ce géant de pierre, prête à affronter ce défi de taille. Mais pour le moment, il fallait simplement s'occuper de la vermine qui nous entourait et qui nous gênait. Ces marines n'avaient aucun sens du savoir-vivre et de la politesse. Cela était bien connu, justicier mais grossier. Néanmoins, au point où nous en étions, j'étais tout aussi grossière qu'eux, voire même plus, puisque je ne prenais même pas la peine d'utiliser, ne serait-ce qu'une seule seconde, mon cerveau. Mes membres bougeaient d'eux-même et j'aurais préféré me cacher dans la grande bâtisse qu'affronter ces marines et ce golem.

      Ce grand bonhomme était doté d'une force démesuré et, d'un coup de bras, il expédia contre le mur du bâtiment un bon nombre de marines, il n'avait vraiment pas besoin d'aide là où je me trouvais. Après tout, il allait être compliqué pour ces petits hommes de s'en prendre au géant sans se blesser, ou simplement en parvenant à le blesser, ne serait-ce qu'à l’égratigner. Trois marines pensèrent alors pouvoir affronter le monstre. Ils se mirent en garde, prêts à l'abattre. Souriant, je compris rapidement qu'ils n'arriveraient à rien avec leurs petites armes. Non, il fallait quelque chose de bien plus grand et de bien plus puissant pour en venir à bout. Celui qui nous dépassait tous d'une centaine de têtes ne se préoccupa pas beaucoup de ces gens et, les bras en croix, se laissa tomber. Heureusement pour moi, je n'étais pas dans sa trajectoire et les marines, paniqués, coururent pour éviter de se faire écraser. L'un d'eux ne parvint pas à éviter le caillou et son cri fut le dernier souvenir que j'eus de lui. Les deux restants semblaient plus que déterminés à abattre le monstre de pierre. Espoir, quand tu nous tiens.

      L'un d'eux, qui n'était pas loin de moi, tenta donc, avec son épée, de frapper la matière qui formait la forme géante. Cela n'eut pas beaucoup d'effet et, sans plus de cérémonie, je m'approchai du bonhomme. En me voyant arriver, il pointa son arme dans ma direction en exigeant de ne pas m'approcher, prétendant que l'endroit était dangereux. Il n'avait rien compris, ou bien, il faisait semblant de n'avoir rien compris. Néanmoins, en voyant que j'étais plutôt déterminée à m'approcher de lui, il comprit rapidement que mes intentions n'étaient pas des meilleures. Très rapidement, je bloquai son arme d'un bras et le tuai de l'autre, sans plus de réflexion, juste comme ça. Je me trouvai alors à côté du milieu du dos de la pierre en forme d'homme. Au niveau de ses jambes commencèrent à apparaître de nouveaux marines, plus déterminés que jamais. Ils étaient plutôt nombreux, mais je ne pris pas la peine de les compter. Peu importait, tout ce qui comptait à présent était que tous ces prétendus justiciers ne soient plus debout d'ici quelques minutes.

      N'attendant pas que ce qui s'apparentait à un géant de pierre se relève, je me dirigeai vers le groupe de marines. Il ne me fallut qu'une poignée de seconde pour arriver à leur niveau et commencer ma petite danse mortelle. Un, deux, trois. Les morts tombaient au rythme que je donnais à la danse. Un rythme entraînant qui les invitait tous à se joindre à la valse morbide. Ce qu'un bon nombre d'entre eux fit. Mon objectif, à présent, était de tous les faire s'écrouler le plus rapidement possible. Le peu de conscience qui me restait commençait à se faire doucement acculer par la petite folie qui m'avait prise au dépourvu. Cela risquait de ne pas bien se finir. Il fallait déjà que je parvienne à battre tous ces marines qui devaient certainement souhaiter ma mort à présent. Après tout, je m'en étais prise à eux sans raison et il ne fallait aucun survivant pour pouvoir m'identifier. C'était ainsi que je voulais raisonner, mais je savais que l'origine de ce combat était tout autre.

      Des blessures commencèrent délicieusement à suinter, sur mes bras, sur mes jambes, sur mon visage. La douleur n'était pas encore là, l'anti-douleur faisant encore son effet. Mais cela risquait de ne plus durer bien longtemps. Lançant un rapide coup d’œil vers le géant de pierre, je me demandai si j'aurais encore la force de l'affronter après ce combat face aux marines. Il en restait encore beaucoup et je sentais la fatigue se faire sentir. Mes pas de danse étaient déjà plus lents, mes mouvements de bras, moins précis.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Dim 29 Juin - 3:27


Marines en Chef!


Les os venaient de craquer sous le poids du Golem, certains marines avaient réussis à éviter sa chute mais d’autres, littéralement paralysés par la peur, n’avaient même pas bougés d’un pouce et ne bougeraient désormais plus jamais. Cependant le Révolutionnaire était surpris que l’un des trois hommes qu’il avait repéré se laisse avoir par cette attaque lente et prévisible, sûrement s’était-il trompé en les identifiant comme les chefs marines de l’île. Il fallait dire que ces combats duraient depuis plusieurs jours désormais et qu’il avait déjà mis hors-jeu pas mal de marines mais il agissait généralement bien plus en finesse. La situation actuelle était assez spéciale, ses actes actuels animés par une colère intense et une volonté sans faille de vouloir en finir une bonne fois pour toutes. Néanmoins le doute persistait dans sa tête, à tel point qu’il devenait de plus en plus certain que ces marines n’étaient pas les décideurs, tout au plus des soldats un peu plus fort que leurs compagnons et qui étaient persuadés de pouvoir vaincre tous leurs adversaires. Et bien cette fois-ci à défaut d’être tombé sur un os ils allaient rencontrer le roc. Mais s’il ne s’agissait pas des plus forts cela voulait donc dire que ceux-ci ne devaient pas être loin, peut-être placé à quelques mètres de l’affrontement, se contentant d’observer pour le moment pour finalement agir par surprise plus tard, au moment où Kiru ne s’y attendrait pas. Décidément ces lâches de marines ne pouvaient pas agir avec honneur et se battre en face, obligés de l’attaquer par derrière pour tenter de le vaincre.


Enfin tout ça restait une simple hypothèse ils pouvaient aussi bien simplement ne pas encore être arrivés sur les lieux, se trouvant hors de la ville lorsque le raffut avait commencé et progressant actuellement vers le Révolutionnaire. Sentant des petits coups sur son côté gauche, comme si on tentait de le frapper sans réelle réussite, le Golem revînt à l’instant présent. Peu importait où se trouvaient les leaders marines de l’île et qui ils étaient, pour l’instant ils n’agissaient pas et Kiru allait en profiter pour éliminer tous ces marines inutiles. Ramenant son bras droit vers lui il posa la main au sol, demeurant néanmoins couché avant de pousser d’un coup sec, entamant ainsi un mouvement de rotation qui allait le faire se retourner sur le côté gauche, lui permettant ainsi sûrement d’écraser le moucheron du Gouvernement Mondial qui se croyait assez fort pour le blesser. Si celui-ci ne réagissait pas très vite il allait finir comme ses camarades quelques minutes plus tôt.


Kiru ne prêta même pas attention au résultat de son retournement, il avait écrasé quelques marines supplémentaires ça il en était sûr mais cela importait peu. Les yeux rivés vers le ciel il se laissa aller à repenser aux événements advenus sur l’île depuis qu’il était arrivé, ils passaient de la joie à la colère, du début d’une aventure à la fin d’une autre. Cependant aussi bizarre que cela semblait être tous ces événements avaient une chose en commun, ils se finissaient tous dans cette bibliothèque reconvertie en infirmerie. Se forçant à sortir de ses pensées pour poursuivre le combat, ou tel que les choses étaient parties son extermination, il se redressa avec rapidité avant de sortir son katana. Pressant avec difficulté le petit bouton il parvint finalement à activer le mécanisme qui la transforma en épée de Géant. Se reconcentrant alors sur ses adversaires il remarqua que la jeune femme semblait s’être joint à lui dans son action de règlement de compte avec les marines. Finalement peut-être était-elle de la Révolution mais nouvellement arrivée sur l’île, cela expliquerait aussi sûrement pourquoi elle combattait dans la même zone que lui malgré la dangerosité que cela représentait. Dans tous les cas elle semblait l’aider donc il ne s’y attarda pas plus. Repérant alors un groupe de marines assez nombreux il leva son arme, un sourire naissant de nouveau sur son visage tandis qu’il abattait sa lame tel une faux sur le groupe des hommes du Gouvernement Mondial. Cependant son attaque fut alors déviée par l’épée d’un autre marine. Celui-ci semblait bien plus sûr de lui et surtout bien plus dangereux. Kiru encaissa alors un coup assez puissant dans le dos, l’obligeant à mettre un genou à terre. Se redressant vivement il regarda un autre marine avec des poings américains rejoindre celui à l’épée. Ceux-là étaient bien plus puissants que tout le ramassis de soldats inutiles réunis sur cette place. Il semblait donc que les chefs étaient arrivés!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Mar 1 Juil - 10:52





    Grosse colère



      Alors que je continuai à enchaîner les coups, malgré une fatigue physique qui commençait à se faire doucement sentir et à s’immiscer dangereusement dans mes muscles, je fus surprise de voir une arme géante sortir des bras du caillou. Celui-ci ne faisait pas les choses à moitié en tout cas. Soudainement, je vis l'arme prendre la direction du groupe d'hommes contre lequel je me battais. M'apprêtant à m'éloigner au plus vite pour ne pas être fauchée par cette attaque surprise, je n'eus pas besoin de prendre cette peine. En effet, un nouveau personnage, bien plus puissant que les autres, venaient de faire son apparition, bloquant l'arme de son ennemi de la sienne. Il fallait croire que les marines n'étaient pas seulement constitués de chair à canon et que certains étaient capables de se battre d'une façon correcte.

      Sans bien comprendre pourquoi, je me rendis alors compte que le géant de pierre venait de poser un genou au sol, comme affaibli par quelque chose. Certainement une attaque qui venait de l'arrière. Je ne tardai pas à avoir la réponse en voyant un nouveau marine se joindre à celui qui avait dévié l'attaque du monstre. Celui-ci était armé d'un poing américain. Une façon pas très conventionnelle de se battre. Leur regard semblait plus être attiré par le golem que par moi-même. En vérité, je devais paraître inaperçue et bien inoffensive dans cette foule de Marines et face à un géant de pierre. Foule de justiciers qui étaient d'ailleurs en extase devant ses chefs qui venaient tout juste de leur sauver la vie. Idiots. Néanmoins, cela semblait les avoir motivé et ce n'était pas une bonne nouvelle. S'ils commençaient à croire à une possible victoire face au golem, alors, cela avait des risques de se produire.

      Soupirant, je commençai à sentir la douleur à ma jambe remonter doucement et sournoisement. Cela n'avait pas le droit de me déconcentrer. Cela pourrait encore rester supportable un certain temps. Après tout, j'en avais peut-être eu des pires, des blessures. Soupirant, j'analysai rapidement la situation. Un bon petit paquet de marines était encore présent, et d'autres risquaient d'arriver. Néanmoins, le plus grand danger était certainement les deux nouveaux arrivants qui étaient d'un autre niveau. De plus, mon envie me guidait plus vers les deux personnages les plus puissants que vers les justiciers en bloc. Après tout, ce n'était pas amusant.

      Je pris donc la direction des deux nouveaux ennemis avant d'être stoppée par un Marine qui pointait son pistolet dans ma direction. Il n'hésita pas à tirer. Mais, le calme n'était pas de son côté et cela causa sa perte. Le viseur avait raté sa cible et le chasseur devenait la proie. Il n'en fallut pas plus à mon sabre pour décrire une ligne rouge au niveau de la gorge de l'homme. Cela en devenait presque appétissant. Secouant la tête, je tentai de chasser les mauvais pensées qui me venaient à l'esprit. J'étais tranquillement et sereinement en train de perdre la tête et le peu de conscience se battait sauvagement pour reprendre le dessus, mais la calme tempête qui régnait en moi persistait. Aux moments où la raison attaquait, l'orage était à nouveau nourri par les éclairs de la violence. La lutte s'annonçait longue.

      Mon corps obéissant aveuglément à ce qu'on lui demandait de faire s'approchait irrémédiablement des deux marines qui l'intéressaient. Un repas succulent. Néanmoins, à chaque pas que je faisais, de nouveaux marines me bloquaient le chemin. Cela devint agaçant. Il n'en fallut pas moins pour déclencher un ouragan. Je devais donc, avant de pouvoir faire ce que je voulais, passer par la mauvaise besogne. M'occuper de ces hommes inutiles, des moins que rien qui ne méritaient pas mon intérêt. Poussant un long soupire empli de mépris, je me décidai à m'occuper de ces êtres méprisants. Néanmoins, les marines venaient dans ma direction d'eux-mêmes. Je n'avais pas besoin de faire beaucoup de pas pour atteindre le plus d'ennemis. Certains parvenaient à me blesser, une blessure sur la joue, une autre sur le bras, une dernière sur le flanc et l'assaut reprenait. Si ces marines avaient un semblant de stratégie, ils n'auraient eu aucune difficulté à me stopper, voire à me tuer. Mais ils se jetaient tous dans ma direction sans bien réfléchir. Cela montrait bien que des chiens, aussi féroces soient-ils, ne servaient à rien sans les ordres de leur maître. Néanmoins, peu à peu, il y avait de moins en moins de justiciers pour venir à ma rencontre, alors que le groupe était encore bien rempli.

      Jetant un coup d’œil dans leur direction, je pris conscience qu'ils commençaient à hésiter à se jeter sur moi sans se demander si cela était une bonne solution. J'en avais certainement mis au sol une demi-douzaine. Allaient-ils essayer d'établir une stratégie ? Ce fut à ce moment qu'un nouveau Justicier sembla sortir du lot. Il avait une épée qui paraissait lourde dans la main droite. Souriant, je me sentais déjà prête à l'affronter. J'arrêtai alors son premier coup d'épée de mes deux katanas. Cela me suffit à prendre en compte la force physique de l'ennemi, mais, s'il ne s'agissait que d'une brute épaisse, le combat ne durerait pas longtemps.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Mer 2 Juil - 19:52


En Plein Combat!


Kiru regarda quelques secondes les deux marines qui lui faisaient face sans agir. Il tentait de jauger le niveau de ces nouveaux-arrivants, essayant de savoir à quoi il devait s’attendre et dans quoi il s’embarquait. Remarquant finalement que l’attitude semblait être réciproque, les deux hommes du gouvernement demeurant sur les gardes sans pour autant agir. Visiblement ceux-ci attendaient que le Golem passe à l’action pour le contrer, et même sûrement tenter de le prendre de vitesse. Il était vrai que sa carrure impressionnante pouvait dissuader d’agir en premier et prendre le risque de se faire piéger, après tout un coup de la part du Géant de Pierre pouvait suffire à mettre K.O. ces trouble-fêtes et ceux-ci l’avaient certainement bien compris. Le seul fait de réaliser un acte réfléchi, laissant même entrevoir une éventuelle stratégie, prouvait que ces deux marines n’étaient pas de simple soldats, qu’ils étaient bien plus dangereux que leurs confrères éparpillés partout sur la place! Dans un sens cela ne pouvait qu’encourager le maudit à vouloir en finir rapidement, plus vite ces deux-là seraient neutralisés, plus vite leurs soldats de pacotilles jetteraient leurs armes à terre pour se rendre. Car s’ils avaient parus effrayés quelques minutes auparavant les marines semblaient désormais avoir repris confiance à la vue de la mise en difficulté du Commandant Révolutionnaire.


Le Révolutionnaire leva alors simplement sa lame de nouveau, ils attendaient d’être attaqués pour réagir? Fort bien il allait leur donner ce qu’ils voulaient! Abattant de nouveau son katana sur ses adversaires, ne le tenant néanmoins que de la main droite il anticipa la parade du bretteur et lança alors son poing par l’autre côté, faisant alors en sorte de prendre les deux hommes en tenaille afin qu’ils ne puissent pas s’esquiver pour tenter de le contrer. Ainsi chacun des deux marines contra alors son attaque, l’épéiste tentant de stopper son sabre tandis que son homologue faisait de même avec l’immense poing de pierre. Les deux collègues parvinrent alors à stopper l’offensive du maudit mais reculèrent cette fois-ci assez significativement, terminant quasiment épaule contre épaule. Kiru avait mis énormément de force dans cette attaque et ne pouvait que reconnaître la puissance et la résistance de ses deux vis-à-vis, beaucoup auraient craqués et ne seraient même plus de ce monde pour en témoigner un jour. Au moins le Golem avait réussi à empêcher les deux gouvernementaux de le contrer. Se reculant quelque peu il s’apprêta à repasser à l’assaut lorsqu’une série de mouvements un peu plus loin sur la place attira son attention. La jeune femme qu’il avait déjà repérée plus tôt était encore présente, continuant de trucider les marines sur son passage. Il ne savait décidément pas d’où venait cette inconnue mais si elle n’était pas révolutionnaire il devrait sans conteste lui proposer de les rejoindre à la fin de cet affrontement, au vu de sa hargne envers les hommes en bleus elle serait une recrue plus qu’utile. Cependant elle semblait vouloir se diriger vers les trois hommes qui s’affrontaient ce qui n’était peut-être pas une bonne idée, elle risquait plus de gêner le Commandant qu’autre chose, mais de toute manière il semblait que le nombre de marines entre eux et elle la retienne encore un petit moment. Néanmoins lorsqu’il reposa le regard sur les deux marines il fut surpris de les voir regarder vers la jeune fille eux-aussi :

Je vais m’occuper d’elle! Toi frappe moi ce tas de roche quitte à l’effriter jusqu’à ce qu’il ne reste plus que du gravier s’il le faut mais mets le moi hors-jeu!

Sur ces mots le bretteur s’élança vers le combat qui continuait, cette fois-ci visiblement plus qu’entre un autre sabreur et la jeune femme. Se reconcentrant alors sur lui l’homme aux poings américains frappa ses poings l’un contre l’autre, faisant ainsi craquer ses phalanges avant de s’élancer en direction du Golem. Il semblait que le marine veuille passer à la vitesse supérieure cette fois-ci, très bien, Kiru ne demandait que ça!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Mer 2 Juil - 23:42





    Grosse colère



      Alors que nous venions à peine de finir d'échanger un premier coup, l'homme repartit à l'assaut en tentant d'abattre son arme massive sur ma tête. Je n'eus aucune difficulté à l'arrêter. Pour le moment, il ne faisait pas preuve de beaucoup de stratégie. Il tentait de m'atteindre pour me tuer, sans chercher à m'affaiblir d'une quelque conque façon. Il devait certainement penser que j'allais me fatiguer de moi-même en bloquant ses attaques. Néanmoins, il usait de plus de force pour m'attaquer que j'en usais pour le stopper. Tandis que je me contentais d'éviter les coups de l'adversaire, je réfléchissais rapidement à un moyen de l'atteindre sans difficulté et en quelques secondes. Cela ne devait pas durer longtemps, je devais le laisser croire un peu qu'il avait le dessus. Lorsqu'il serait assez confiant, je n'aurais plus qu'à appliquer ma riposte. En attendant, il fallait être un peu patiente.

      Néanmoins, comme ce personnage était d'un égocentrisme sans égal, il ne lui fallut qu'une minute pour se croire supérieur et il commença doucement, mais sûrement, à baisser sa garde et à faiblir ses coups. Je n'avais plus qu'à attendre quelques secondes et le bon moment était arrivé. Sans aucune hésitation, je bloquai le prochain coup de l'adversaire de mon petit katana et, tout en faisant un pas sur le côté, j'usais de mon autre main et de mon katana pour trancher le ventre de l'ennemi. La seconde de surprise lui fut fatale et me suffit pour lui infliger un coup mortel. Il ne s'en remit jamais. C'était bien triste à dire, de mourir aussi bêtement.

      J'eus alors droit à quelques secondes de répit lorsque, soudainement, je sentis une présence s'approcher rapidement de moi. Me retournant, je remarquai que l'un des deux marines qui semblaient diriger le groupe de justicier venait dans ma direction. La proie venait donc d'elle-même. Cela devenait plutôt intéressant et j'aurais enfin un adversaire de taille à combattre, même si mon état n'était pas des meilleurs pour cela.

      Souriant, je fixais l'ennemi. Il était en bien meilleur état que moi, il semblait à peine fatigué, même s'il n'était pas non plus totalement frais. À priori, le géant de pierre avait déjà commencé le combat avec lui, mais cela n'avait pas du durer bien longtemps et le Justicier avait pris la décision que mon tour était venu et qu'il laisserait le tas de pierres à son coéquipier. L'idée n'était pas mauvaise, mais se séparer n'était pas la meilleure chose à faire, sachant que le petit groupe aurait encore pu me retenir l'espace de longues minutes, voire parvenir à me fatiguer au point que je ne puisse plus me défendre. Néanmoins, ces deux marines semblaient surtout vouloir défendre leurs larbins. Cela pouvait paraître émouvant et plutôt mignon. Cela me donnait surtout envie de tuer tous ces marines sous leurs yeux, sans qu'ils ne puissent rien y faire. L'idée me fit sourire, mais ce n'était pas vraiment le bon moment pour la mettre à exécution.

      Reprenant mes esprits, je me concentrai totalement sur l'ennemi. Il était d'un tout autre niveau, ça, c'était certain. Il n'était certainement pas du genre à foncer dans le tas. En effet, il me jaugea rapidement avant de prendre la peine de s'en prendre à moi. À une vitesse fulgurante, il fut à mon niveau, j'eus à peine le temps de stopper son arme, surprise par ce changement soudain de niveau. Il profita de cela pour me frapper, à l'aide de son pied, au niveau de ma cuisse, à l'endroit où j'étais déjà blessée. Après cela, il fit quelques pas en arrière, voyant que j'étais déjà sur le point de riposter. Je sentais la blessure se remettre à suinter suite à ce coup bien placé. Décidément, ça n'allait pas être facile.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Lun 7 Juil - 14:51


Début des Hostilités!


Kiru ne prêtait plus aucune attention à la jeune femme qui semblait avoir engagé un combat quelques mètres plus loin, ni au bretteur marine qui était partie dans sa direction, visiblement pour tenter de l’arrêter. Il ne regardait désormais plus que l’homme qui lui faisait face! Ce gouvernemental, des poings américains équipés et prêts à frapper, semblait tout de même assez puissant et il fallait avouer que sa masse musculaire dépasser largement celle d’un humain moyen. Il y avait fort à parier que les capacités de l’adversaire actuel du maudit étaient le fruit d’un long entrainement et de beaucoup de pratique. Nul doute qu’il avait dû travailler dur pour en arriver à ce résultat mais cela ne serait pas suffisant pour stopper le maudit. Des hommes monstrueusement imposants le Révolutionnaire en avait déjà rencontré et affrontés plusieurs, le résultat avait toujours été le même, net et sans appel. Et au vu de ce qu’il avait pu jauger avec le coup qu’il avait reçu par derrière ainsi que de l’attaque qu’il venait de lancer quelques secondes plus tôt ce marine, bien que très fort, n’avait pas un niveau suffisant pour vaincre l’immense masse de pierre qui se dressait devant lui. Mais après tout on ne savait jamais, un coup de chance ...


Dans tous les cas tout cela ne restait que de simples suppositions et la réalité du combat pouvait parfois en être extrêmement éloignée. Ainsi lorsque l’homme en bleu se mit à bouger, partant sur la droite du Golem, celui-ci n’en baissa pas pour autant sa garde. Il savait pertinemment que même s’il semblait supérieur à son vis-à-vis s’il ne restait pas sérieux et vigilent il risquait fort d’essuyer un revers douloureux. Observant l’homme courir sur son côté en se contentant de tourner son corps de manière à toujours lui faire face, ne donnant aucun signe d’éventuelle réaction de manière à ne pas se découvrir et à forcer son adversaire à agir. Comme ayant compris cela celui-ci bifurqua d’un coup sec, changeant brusquement de direction et fonçant sur le maudit tel une torpille. La vitesse subite dont il fit preuve prit alors le maudit par surprise, ne lui laissant que le temps de stopper sa rotation et de tenter de stopper le coup du marine avec ses bras. Cependant celui-ci esquiva avec aisance la trajectoire prévisible des immenses bras de pierre et frappa avec force la jambe droite du Géant de Pierre. La puissance du coup emporta totalement Kiru dont la jambe s’éleva dans les airs, déséquilibrant momentanément le Commandant qui posa les mains par terre au dernier moment pour éviter la chute. Néanmoins il n’eut même pas le temps de se relever avant que sa jambe gauche ne soit violemment fauchée à son tour, l’obligeant à poser le genou à terre. Malgré sa carrure assez imposante cet homme du Gouvernement Mondial était extrêmement rapide et la lenteur du Fruit du Golem que le maudit commençait seulement à contrôler de nouveau pouvait poser problème face à ce genre d’adversaires.


Se redressant en cherchant du regard son adversaire il remarqua que les soldats marines avaient désormais reculés, formant une zone autour des deux combattants qui pouvaient donc s’affronter sans être gênés par leur présence. Dans un sens c’était peut-être mieux, ainsi Kiru pouvait certainement passer à un mode moins bourrin, moins massif et surtout bien plus rapide. Repérant facilement l’homme qu’il affrontait grâce à l’absence d’autres individus autour de lui il constata que celui-ci avait visiblement pris confiance suite à sa première tentative facilement réussie. S’il commençait à être trop sûr de lui le travail de l’homme de pierre allait devenir encore plus facile. Se retransformant alors en forme hybride il sourit au marine qui ne semblait plus douter désormais. Il voulait allier force et vitesse? Et bien ils seraient deux à ce jeu-là.



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Dim 3 Aoû - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Lun 7 Juil - 22:17





    Grosse colère



      Fixant l'adversaire, j'essayais d'établir rapidement une stratégie afin d'accéder à la victoire le plus facilement possible. Néanmoins, j'avais du mal à établir une stratégie intelligente dans mon état actuel. En effet, mon instinct me poussait plutôt à me jeter sur le bonhomme sans plus de réflexion. Bien sûr, c'était une mauvaise idée et je savais pertinemment que l'homme en face de moi, lui, était capable de réfléchir décemment. Néanmoins, je pouvais me permettre de croire que mon instabilité pourrait le surprendre et le prendre au dépourvu la plupart du temps. Après tout, avoir une personne en face de soi qui ne réfléchissait pas comme une personne normale pouvait être perturbant et déstabilisant, au point de ne plus parvenir à rivaliser.

      Il ne fallait pas plus songer à un stratagème car le bretteur était déjà prêt à attaquer une nouvelle fois. Un proverbe ne disait-il pas que la meilleure défense était l'attaque ? Si cela était le cas, alors il suivait cette idée et je venais tout bonnement de me faire avoir. Néanmoins, il n'avait qu'un seul sabre, j'en avais deux, cela pouvait constituer un avantage en ma faveur. Je contrai donc son coup en le repoussant à l'aide de mes deux katanas, je mis assez de force dans cette défense pour faire reculer de quelques pas mon ennemi. Je profitai de ce moment pour, à mon tour, passer à l'offensive. D'un mouvement de mon bras gauche, je visai le bras de mon ennemi qui tenait l'arme. Il réalisa alors un geste qui eut le don de me surprendre. Avec beaucoup d'agilité, il lança son arme dans l'autre main, me saisit le bras gauche de la main désormais libre et tenta de m'attaquer au ventre de l'autre main. Heureusement, je réagis assez rapidement pour stopper l'attaquer avec ma main droite. Je le sentis alors serrer mon bras gauche de plus en plus. Il fallait que je me dégage assez rapidement de cette situation délicate. S'il m'avait bloqué le bras portant Akimitsu, je n'aurais pas hésité à lui lancer l'arme au visage, mais cela n'était pas le cas et j'avais appris à ne jamais me séparer de mon katana, quelle qu'en soit la raison. Il fallait donc trouver une autre solution.

      Soudainement, j'utilisais une de mes jambes pour tenter de faire chuter l'ennemi, mais celui-ci, rapide, avait vu l'attaque venir et n'avait eu aucun mal à la contrer. Je ne vis alors qu'une seule solution et celle-ci était certainement la plus animale de toute. Sans prévenir, je me servis donc de mes dents pour mordre la main qui retenait mon bras. À cela, il ne s'attendait pas et, sous la surprise, il relâcha mon bras gauche et cela me permit de me dégager. Je sentis alors le sang du bretteur couler le long de mes lèvres. En voyant que le Marine ne m'avait pas quitté du regard, je lui souris et, pour le provoquer, me léchait les lèvres avec appétit pour y récupérer son sang. Il ne montra aucune réaction apparente, mais j'étais persuadée que mon geste ne le laissait pas de marbre.

      Il jeta un rapide coup d’œil à sa main blessée. Je profitai de ces quelques secondes d'inattention pour l'attaquer à nouveau. Il releva la tête et me bloqua sans aucune difficulté. Le regardant dans les yeux, je vis une lueur de colère y briller. Il n'avait pas apprécié ce que je venais de faire. Il devait trouver ça écœurant et révoltant. Souriant encore plus, je lui dis alors :

      - Je t'arracherai la carotide avec les dents pour te tuer.

      Bien sûr, cela risquait fort de ne pas être le cas, mais j'avais bien l'intention de le lui faire croire le plus longtemps possible, cela m'amusait beaucoup pour tout dire et malgré une douleur de plus en plus oppressante au niveau de la cuisse, je continuais à jouer avec ce personnage. Bientôt, cela risquait de ne plus être le cas car mes paroles avaient provoqué en ce marine une envie de m'éliminer au plus vite. Après tout, je devais paraître dangereuse à ses yeux et il n'avait pas tort. J'eus à peine le temps de me demander comment s'en sortait l'homme de pierre de son côté que le combat reprit à nouveau.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Dim 3 Aoû - 14:21


Retournement de Situation!


Kiru continuait de sourire, répondant ainsi à celui du marine qui le regardait droit dans les yeux désormais. Il fallait dire que c’était plus facile avec la taille actuelle du Révolutionnaire que la précédente. Néanmoins le Commandant cessa rapidement de sourire, se concentrant sur les actions à venir, il ne voulait pas non plus passer la journée à ce combat qui semblait d’ores et déjà tournait en sa faveur. Certes un observateur extérieur n’aurait pas eu cette analyse, les coups portés jusqu’ici ayant plutôt était par le marine qui avait mis en difficulté le Golem mais celui-ci restait trop sûr de lui. Cela semblait même être ancré dans la nature de l’agent du Gouvernement Mondial, comme si tous les adversaires qu’il avait affrontés jusqu’alors lui avaient toujours été inférieurs, il ne doutait même pas une seconde de sa victoire. C’était certainement ce qui les différenciaient tous les deux, le maudit connaissait le goût de la défaite, il avait appris à se battre contre plus fort que lui, il avait appris à survivre à un adversaire plus puissant, il avait appris à analyser celui qu’il allait affronter et à retourner ses atouts contre lui-même. Ce marine lui ne semblait pas réellement analyser son adversaire, répétant un même schéma certes bien huilée mais qui, dès qu’on l’avait vu une fois, devenait très prévisible. Cependant contrairement à la masse de muscle qu’il affrontait Kiru réfléchissait pendant le combat, et il savait qu’il valait mieux faire croire encore un moment à ce marine qu’il était supérieur, tant qu’il ne doutait pas il serait vulnérable, ce serait même une partie de plaisir pour l’homme de pierre.


Ne prenant même pas la peine de se remettre en garde le Golem invita de la main son vis-à-vis à passer à l’action. Celui-ci, ne doutant toujours pas de sa victoire, n’hésita même pas une seconde avant de foncer sur lui à toute vitesse, ses poings prêts à frapper. Avançant vers lui en courant Mr Muscle se mit à faire voir son jeu de jambes, tentant de mystifier son adversaire sur la direction qu’il allait prendre avant de bifurquer avec rapidité sur la droite, reproduisant exactement le même schéma qu’un peu plus tôt. Kiru le laissa faire, attendant simplement que l’homme ne revienne sur lui d’un coup sec, lancé comme une torpille. Et ça ne manqua pas, d’un rapide changement de direction il revînt de nouveau vers lui, visant cette fois-ci le torse. Cependant cette fois-ci le maudit l’attendait et demeura immobile jusqu’au dernier moment où il s’esquiva, évitant le coup de justesse. Cependant il laissa trainer son pied droit, il l’avait fait exprès, sachant pertinemment que ce serait la prochaine cible de son vis-à-vis qui s’en donna à cœur joie en frappant celle-ci de toutes ses forces. Le coup déséquilibra légèrement le Commandant qui se contenta de reculer rapidement de quelques mètres avant de se reconcentrer sur son adversaire. Visiblement ce petit passage avait eu l’effet escompté, l’homme que Kiru affrontait ne semblait vraiment plus douter de rien, sa confiance avait encore augmentait à tel point qu’elle paraissait sans limite. Conservant un visage sérieux il continua de fixer l’homme face à lui, attendant simplement que l’excès de confiance le fasse repasser à l’attaque et commettre une erreur grossière.


L’homme en bleu ne tarda pas à repartir à l’assaut, visiblement plus déterminé et plus souriant que jamais, rien que dans son regard on pouvait voir qu’il était persuadé d’en finir rapidement désormais. Cette fois-ci le marine n’essaya même pas de le feinter, ne réalisant aucun mouvement de jambe, aucun changement de trajectoire, si la force du Golem sous forme complète lui avait fait comprendre qu’il ne gagnerait pas un duel en face à face sa forme hybride le rendait bien plus confiant. Et ce fut là sa première erreur, celle qui déclencherait toute sa décadence et finalement sa défaite dans cet affrontement. Lançant sa main droite à la rencontre du poing de son adversaire il referma ses doigts sur celui-ci, forçant pour stopper de manière quasiment nette l’attaque du marine. Son bras recula légèrement mais le résultat était là, d’une seule main il venait de stopper à la fois l’offensive de l’homme en bleu, mais aussi toutes ses certitudes. Tandis qu’un sourire naissait à nouveau sur le visage de Kiru celui-ci attrapa le bras de son adversaire de la main gauche tandis que celui-ci restait sous le choc, ses yeux traduisant son incompréhension tandis qu’il ne réagissait pas à l’attitude du Révolutionnaire. Agrippant alors avec force le bras du marine le maudit le souleva du sol et le lança avec vigueur un peu plus loin, continuant de sourire en avançant vers l’homme du Gouvernement Mondial dont le corps glissait sur le sol désormais, désormais c’était à son tour de jouer.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Dim 3 Aoû - 17:50





    Grosse colère!



      Alors que l'homme de pierre semblait avoir de la difficulté à s'en sortir, ce qui me paraissait plutôt surprenant, j'avais l'impression d'être dans le même cas que lui. En effet, alors que j'affrontais ce sabreur de la Marine, celui-ci semblait plus que confiant tandis que moi, je perdais un peu de mon assurance. En effet, à en juger par mon état, ma fatigue et ma blessure à la cuisse, la suite du combat et son issue semblaient déjà tout tracés. Néanmoins, n'étant plus tout à fait consciente du danger, j'étais décidée à continuer le combat jusqu'à ce que mort s'en suive, que ce soit la mienne ou celle de ce satané Marine qui ne méritait rien de mieux. Prenant une grand inspiration, j'avais décidé de tenter le tout pour le tout et tant pis pour ma santé. Et tant pis pour ma vie. Et tant pis pour tout le reste. Une seule chose avait de l'importance à mes yeux. Le sang. Son sang. En plus d'être prise d'une pulsion meurtrière, j'avais envie de m'abreuver de son sang et rien que cette vision parvenait à me faire frissonner de plaisir et d'envie. Folie, quand tu nous tiens, rien ne peut te défaire.

      Quand je vis celui que je prenais à présent pour une proie venir à moi, un large sourire s'élargit sur mes lèvres. Un sourire qui se voulait cruel, carnassier et plein de désirs morbides. Cela ne perturba en rien le membre de la Marine qui semblait à présent s'habituer à cette petite part de folie que j'avais en moi. Cela n'était pas vraiment à mon avantage, je préférais effrayer avant de tuer. Mais, tant pis pour cette fois, j'allais me contenter de tuer le plus froidement possible. Attendant que le Justicier ne soit qu'à quelques centimètres de moi, je me décalai rapidement pour éviter son attaque et, sans prévenir, je tentai de me servir de mes deux sabres pour décapiter le petit homme. Celui-ci se dégagea à temps, pour mon plus grand désarrois. Néanmoins, cela n'était pas fini et je repartais immédiatement à l'assaut, enchaînant avec dextérité offensives et esquives. Néanmoins, peu à peu, je me sentais faiblir. J'étais en train de puiser dans mes dernières forces et ma cuisse me languissait de plus en plus. Je boitais sans pouvoir m'en empêcher et mon ennemi n'avait qu'une pauvre morsure à la main et quelques coupures sur le corps.

      Je m'apprêtai alors à redonner l'assaut, mais ma jambe blessée refusa de suivre le mouvement et je m'écroulai mollement sur le ventre, à terre, sans pouvoir agir. Sans parvenir à me relever. Cette fois-ci, ce fut au membre du Gouvernement de sourire de toutes ses dents et il s'approcha de moi, plein de confiance tandis que je tentais vainement de me remettre debout. Une fois qu'il fut à mon niveau, il me regarda triomphant et rigola avec sarcasme. Il posa alors son pied sur ma tête pour m'écraser le visage contre le sol et prit la parole pour annoncer sa victoire qui lui paraissait très proche, mais que je ne comptais pas lui offrir :

      - Tu vas mourir dans la saleté comme tu le mérites, ordure de révolutionnaire. Vous n'êtes vraiment tous que des barbares.

      Souriant, il se voyait déjà gagnant. Mais il oubliait une chose importante. Je n'étais pas encore désarmée et même s'il avait pris soin de s'éloigner assez pour que je ne puisse pas l'atteindre, le pied sur ma tête, lui, je pouvais facilement le toucher. Je n'hésitai plus une seconde et dirigeai un de mes sabres vers ce pied à ma merci, tentant de calculer la chose pour que je ne me tue pas dans la foulée. Dans le pire des cas, je n'aggraverai rien puisque j'étais destinée à mourir à cet instant-là. L'homme, surpris, dégagea son pied et perdit l'équilibre. Ne prenant pas le temps de réfléchir, j'utilisai mes dernières forces pour attraper les jambes de l'ennemi et le faire définitivement chuter. Il tomba à quelques centimètres de moi et, avant qu'il ne puisse se remettre de ses émotions, je me glissai au plus près de lui et plantai un de mes katanas dans la main de l'ennemi pour l'immobiliser. Le fixant, j'avais pour seul intention d'en finir au plus vite à présent. Avant qu'il ne puisse le faire lui-même.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Ven 8 Aoû - 14:25


Domination de Marines!


Kiru ne se pressait pas, avançant tranquillement vers l’homme du Gouvernement Mondial qui se relevait désormais, son expression et son attitude de confiance ayant totalement disparues. Néanmoins l’état de stupéfaction légèrement apeurée avait désormais fait place à la colère, à la haine qui déformait le visage du marine qui fixait le Révolutionnaire. Le Golem venait de le ramener brusquement à la réalité et celui-ci n’avait visiblement pas apprécié. Sa réaction semblait néanmoins purement impulsive, simplement désespérée. Il paraissait évident que l’écart entre les deux hommes était trop important pour que le maudit puisse être inquiété par cet adversaire. L’homme face à lui semblait comprendre que l’homme de pierre s’était joué de lui, le laissant penser qu’il pouvait le vaincre alors qu’il n’en était rien, il ne s’était pas battu à fond. Néanmoins sa rationalité ne semblait plus vraiment d’actualité puisque le marine se mit alors à foncer de nouveau sur le Commandant. Il n’avait peut-être pas assez bien compris la leçon après tout.


Continuant d’avancer sans changer d’allure, Kiru agissait exactement comme si de rien était mais si son attitude ne le montrait pas il se tenait prêt, et la totalité de ses muscles s’apprêtaient à entrer en action. Le marine ne changea pas de trajectoire, une seconde fois il tentait d’affronter le Golem au niveau de la puissance pure. Certainement pensait-il que le premier coup n’avait été qu’un coup de chance, peut-être ne pouvait-il simplement pas accepter que l’homme face à lui le surpasse dans ce domaine où il se sentait si fort. Le laissant tranquillement venir le maudit se décala avec vivacité au dernier moment, laissant le poing de son adversaire lui effleurer l’épaule gauche avant de passer à côté de l’homme qui était visé. Il aurait pu le laisser simplement continuer, le laisser l’attaquer encore et encore et le laisser s’épuiser en esquivant simplement ses offensives, mais le Golem n’avait pas vraiment que ça à faire. Si sa colère s’était quelque peu apaisée depuis le début du combat elle n’avait pas disparue pour autant et il préférait en finir rapidement avec ces marines. Attrapant avec force le bras de son adversaire du bras gauche il frappa celui-ci à la tête du coude droit. Lâchant alors le bras il laissa son vis à vis reculer un peu sous le choc avant de placer sa main sur l’épaule de son adversaire avant d’enchainer des droites sur le crâne de l’homme. Finalement il lâcha le corps du marine qui tituba quelques secondes avant de s’écrouler à terre, le visage en sang. L’homme du Gouvernement Mondial n’allait plus être un problème pendant un moment et allait certainement devoir manger avec une paille lorsqu’il se réveillerait.


Se tournant alors vers l’endroit où devait se trouver l’autre marine, certainement en train d’affronter la fille qui massacrait les hommes en bleu quelques minutes plus tôt il nota à peine les visages médusés des soldats devant la défaite cinglante de leur supérieur à l’allure pourtant si imposante. Apercevant finalement la silhouette de ceux qui semblaient s’affronter il se mit à courir vers l’endroit en question, n’ayant même pas à frapper ou pousser les quelques marines encore présent entre lui et le lieu de l’affrontement, ceux-ci s’écartant d’eux-mêmes devant l’homme de pierre qui fonçait en avant tel un bélier. Arrivant rapidement au niveau du cercle formé par les soldats qui avaient préférés ne pas se mêler au combat il ralentit le rythme en écartant violemment ceux qui lui tournaient le dos. Pénétrant finalement dans ce qui devait être une sorte de "zone de combat improvisée" il se mit à marcher de nouveau. Observant la scène il vit la jeune femme pourtant en difficulté retourner la situation d’une manière assez impressionnante. Il semblait aussi que l’excès de confiance en soi était un trait caractéristique des gradés de l’île, si le marine avait agi au lieu de parler elle ne serait certainement plus de ce monde et lui pas sur le point de se faire tuer, même si rien n’était joué non plus. S’arrêtant finalement à quelques mètres des deux combattants tandis que la jeune femme venait de planter un katana dans la main de son adversaire il laissa un sourire apparaitre sur son visage et lui lança d’un ton amusé :

Tu vas pouvoir le finir tout seul ou tu veux que je prenne le relais?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Ven 8 Aoû - 20:04





    Grosse colère!



      Le regard que le Marine me portait en disait long sur sa pensée. Il était effrayé et cela m'amusa beaucoup. Il devait se douter que sa dernière heure était arrivée et je n'aurais aucun scrupule à lui faire vivre un véritable Enfer. M'aidant du katana que j'avais planté dans la main de l'ennemi, je me hissai au-dessus de lui, un sourire triomphant sur les lèvres. L'homme avait encore son arme dans l'autre main, mais cela n'allait pas me poser de problèmes et d'un geste sec, je plaquai son sabre au sol à l'aide de mon second katana et forçai la main tenant l'arme à rester à terre en y posant mon pied. Ainsi, il était totalement immobilisé. Je n'avais même pas remarqué l'arrivée de l'homme de pierre. En vérité, je ne m'en souciais pas. Je n'aurais plus la force de combattre par la suite. Il fallait simplement espérer que tous les idiots qui m'encerclaient n'allaient pas s'en prendre à moi une fois que je ne pourrais plus esquisser le moindre geste.

      Prenant une profonde inspiration, je regardais fixement mon adversaire. Il me fixait lui-aussi avec une rage non cachée et une peur dissimulée. J'eus alors un large sourire et faisant mine de réfléchir, je lui dis :

      - Je me demande bien ce que je pourrais faire de toi. Je pourrais peut-être commencer par te retirer ce vilain katana de la main.

      N'attendant pas qu'il m'en donne l'autorisation, j'usais de mon autre jambe pour bloquer le bras du Marine où se trouvait la lame. De ma main, je commençai à retirer le sabre le plus lentement possible de façon à rendre le traitement le plus douloureux possible, cela ne devait pas être une partie de plaisir pour lui, bien au contraire de moi d'ailleurs qui me délectait de ses grimaces de douleur. Souriant doucement, je finissais de retirer le katana quand, soudainement, un bruit derrière moi me fit agir différemment. Songeant qu'il s'agissait certainement d'un larbin de cet homme venu à son secours, j'entendis la voix de cet individu me crier d'arrêter. Il était amusant. J'allais lui obéir. J'allais mettre fin à la vie de ce pauvre Marine et ce, sans plus de cérémonie. D'un geste sec, je lui tranchais la gorge, rien de plus, rien de moins. Juste comme ça. J'eus juste le temps de réaliser mon action que je sentis des mains me saisir les bras pour m'éloigner de l'homme. Tentant de me défaire de l'étreinte de l'individu, je me rendis compte que c'était peine perdue. Après tout, j'avais bien trop perdu de force et cette jambe qui me faisait mal me faisait perdre tous mes moyens. Je n'avais plus qu'à accepter ce qui allait m'attendre. Je ne fis qu'un ou deux mètres avant de retrouver le contact du sol. Cela fut d'un grand réconfort, mais risquait aussi d'annoncer une suite qui n'allait probablement pas me plaire. Prenant une inspiration, je remarquai que la personne qui avait tenté de m'éloigner de ce Marine était un petit brin de femme coléreuse. Cela m'amusa encore plus, je me demandais si elle n'était pas tombée amoureuse de son supérieur pour venir lui porter secours de cette façon. Cette idée me fit doucement sourire. Néanmoins, je me rendis rapidement compte que cette personne était bien trop faible pour pouvoir mettre fin à ma vie. En effet, elle pointait un revolver dans ma direction, mais ne tirait pas. Elle ne tirerait pas, c'était certain. Personne n'allait me tuer ici, ils étaient tous trop lâches pour ça. Je partis d'un petit rire, me rendant compte de cette vérité. J'allais m'en sortir. Ils étaient tous idiots. Ils étaient tous effrayés.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Dim 17 Aoû - 3:44


Fin du Massacre!


Kiru se contenta d’observer la jeune femme qui semblait avoir fait abstraction totale des éléments extérieurs à son combat entre elle et le marine. Ce n’était certainement pas la meilleure des idées compte tenu du nombre d’autres soldats marines l’entourant à ce moment-là mais la manière dont l’inconnue agissait et le fait qu’elle ait tué plusieurs dizaines de soldats avant de tomber sur ce gradé semblait réfréner les ardeurs de ces simples pions du Gouvernement Mondial. On sentait que beaucoup d’entre eux n’avait qu’une seule envie actuellement, partir loin avant qu’elle ou l’homme de pierre qui était apparu quelques secondes auparavant ne se mette à s’intéresser à eux. Néanmoins personne ne semblait bouger, certains simplement pétrifiés de peur, de leurs adversaires ou de ce qui leur serait fait si leurs supérieurs apprenaient qu’ils avaient fuis le combat, d’autres espérant encore pouvoir vaincre les deux personnes qui les décimaient avec tant de facilité, les derniers restant plus en soutien aux blessés qu’autre chose. Dans un sens le Golem ne pouvait pas en vouloir à la grande majorité de ces soldats, ils recevaient simplement des ordres et devaient les exécuter. Même si cela pouvait être dur à comprendre pour quelqu’un faisant partie de la R évolution, quelqu’un qui avait vu la vraie face de la marine, beaucoup la considéraient encore comme une vraie forme de justice. Et comment les en blâmer, c’était bien souvent la seule forme de justice à laquelle ils aient jamais été confrontés. Après tout toute organisation à deux faces, la Révolution elle-même n’était pas toujours irréprochable. Une phrase de Jiro revint alors à la mémoire du jeune homme.

"On fait parfois des choses dont on est pas fier pour servir notre cause, des choses dont on ne serait jamais cru capable. Mais tout homme doit être prêt à faire des sacrifices pour faire avancer ce en quoi il croit."


Revenant finalement au moment présent il regarda la jeune inconnue qui était devenue, par la force des choses, une alliée de circonstances. Celle-ci avait semblé prendre un malin plaisir, limite malsain, à faire souffrir le marine blessé en retirant son épée mais était désormais visiblement déterminer à en finir, ce qui n’était pas plus mal. Faire trainer un combat n’était jamais une bonne chose, si vous avez quelque chose à faire autant le faire dès que vous le pouvez, chaque opportunité perdue est une de trop, chaque seconde qui passe amène la possibilité de voir de nouveaux éléments extérieurs interférer, et une situation que vous contrôliez totalement peut finalement vous échapper. Kiru n’était pas un assassin, à vrai dire il n’aimait pas tuer, même si blesser ne le dérangeait pas forcément, mais son Fruit était fait pour dominer, et si un adversaire plus faible se présentait il ne retenait pas ses coups pour autant, ils vivaient dans un monde où il ne pouvait pas se le permettre. La femme trancha alors la gorge de l’homme vêtu de bleu, entachant alors ses vêtements du liquide rougeâtre. Elle avait frappée d’un coup sec et son action semblait avoir réveillé la masse de soldats autour d’eux qui semblaient passer du statut de zombies endormis à bêtes désespérées. Une jeune femme marine attrapa alors l’inconnue et se mit à la traîner un peu plus loin tandis que les autres soldats se rapprochaient désormais des deux femmes, comme hypnotisés. A vrai dire ils ne semblaient même plus prêter attention à l’homme de pierre situé à quelques mètres de l’action. Sentant la tournure des événements changer littéralement au vu du fait que celle qui l’avait en quelques sortes aidé semblait à bout de force le Révolutionnaire lança un long soupir en se mettant à marcher tranquillement vers les deux demoiselles qui semblaient chacune dans un état quelque peu second. Ecartant quelques marines d’un revers de main il entendit alors la tueuse rire d’une manière assez gênante. Aussitôt il accéléra le rythme, plaçant son bras recouvert de pierre devant l’arme de la marine sur les nerfs au moment où le coup de feu se faisait ressentir. Grimaçant légèrement en sentant une légère douleur tandis que la balle s’était logée dans la pierre de son bras il la retira avec délicatesse avant de regarder le liquide carmin couler un court instant. Attrapant alors la main de la femme appartenant au Gouvernement Mondial il se mit alors à serrer de toutes ses forces, sentant l’acier de l’arme qu’elle tenait se déformer tandis qu’il le broyait littéralement et qu’une grimace de douleur apparaissait sur le visage de celle qui lui faisait face. La ramenant alors vers lui il la repoussa finalement des deux mains, la soulevant du sol et la projetant un peu plus loin. Cela devrait suffire à la calmer, du moins il l’espérait. En tout cas les autres soldats ne voulaient visiblement pas jouer aux héros, du moins pas pour l’instant. Se retournant alors vers la jeune inconnue apparemment exténuée et qui semblait dans un état de légère transe de folie il lui dit simplement avec un sourire :

Le rire c’était peut-être pas l’idée du siècle... Vous voulez que je vous dépose quelque part? L’infirmerie ça me parait bien personnellement.

Il restait souriant même s’il n’en avait pas réellement envie, la colère qu’il ressentait suite aux actes qui avaient eu lieu quelques heures plus tôt était toujours présente mais il parvenait désormais à la canaliser. Relevant le regard il vit que les soldats autour d’eux hésitaient encore de la conduite à tenir, effaçant alors son sourire il essaya de parler suffisamment fort :

Je vous déconseillerais de continuer, mais si c’est ce que vous voulez je suis prêt à en finir avec vous. Prenez le temps de récupérer vos blessés et de pleurer vos morts, saisissez votre chance de ne pas en faire partie la prochaine fois.

Il aurait facilement pu en finir avec tous ces pions en quelques minutes mais il n’en avait plus réellement la force, certes le physique était toujours là mais le mental commençait à se lasser de tous ces corps allongés par terre qui ne bougeraient plus jamais, il en avait vu assez pour aujourd’hui. Et de toute façon il avait eu les gradés, sans eux ces hommes qui l’entourait n’étaient plus rien que des êtres perdus, pas assez pour quitter la marine sûrement, en tout cas pas tous, mais rien ne servait de les achever, eux aussi avaient déjà assez souffert aujourd’hui. Observant les hommes en bleus se mettre à bouger sans réellement savoir où ils allaient et ce qu’ils allaient faire il se retourna alors vers la jeune femme, qu’allait-elle répondre, aurait-elle seulement la force de répondre? Elle avait l’air exténuée quelques secondes plus tôt, si elle s’était finalement laissée s’évanouir il se contenterait de l’amener dans l’infirmerie, et il resterait à son chevet jusqu’à ce qu’elle se réveille. Ce serait là une sorte de remerciement, mais il avait aussi quelques questions à lui poser.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Jeu 21 Aoû - 13:36





    Grosse colère!



      Je continuai à rire doucement, ne me préoccupant absolument pas de ce qui se passait autour de moi. Cela n'avait aucune importance, de toute façon, je me contentais tout simplement d'être ce que je voulais et de me moquer de cette situation pour la moins surprenante, mais également très amusante. Je venais de tuer un homme que cette femme semblait grandement apprécier, et, la voilà impuissante, dans l'impossibilité même de me tuer. Dans les deux cas, elle aurait des regrets. Si elle me tuait, elle aurait la mort d'un être sur la conscience, certainement la première personne qu'elle allait tuer, au vu de son hésitation. Autrement, elle n'aurait pas eu sa vengeance et s'en voudrait longtemps, voire éternellement. Dans les deux cas, elle allait souffrir. C'était amusant pour moi, voire même hilarant.

      Alors que mon rire résonnait au milieu de l'assemblée, laissant certainement bon nombre de marines sans voix et dans une grande incompréhension, j'entendis un nouveau bruit stopper soudainement mon euphorie. Un coup de feu, mais, visiblement, cette femme ne savait pas bien viser car j'étais toujours vivante et que je n'avais même pas senti cette balle m’effleurer. Me retournant, je me rendis alors compte que l'homme de pierre venait de me sauver. Malheureusement pour moi, je n'avais plus la force de le combattre et je ne pouvais que lui en vouloir d'avoir stoppé cette balle. Je n'avais pas besoin de son aide et le fait qu'il me l'offre aussi gracieusement m'agaçait fortement. Il venait d'arrêter la balle à l'aide d'une main de pierre. Cela le fit saigner doucement. La blessure suintait doucement, me provoquant malicieusement. La suite des événements fut assez rapide. L'homme serra l'arme de la marine dans sa main, la détruisant littéralement et envoya la personne qui me menaçait quelques secondes auparavant assez loin pour la mettre hors d'état de nuire pendant un certain temps. Les autres justiciers n'avaient pas esquissé le moindre geste pour chercher à prendre la défense de leur camarade. Ils n'étaient vraiment que des idiots qui ne cherchaient pas à comprendre ce qu'il se passait autour d'eux et c'était bien dommage.

      S'adressant à moi, l'homme me fit comprendre que je n'aurais pas du rigoler et que la meilleure solution à présent était certainement de m'emmener à l'infirmerie. Celle-là où j'avais eu la bonne idée de voler de la morphine. Ils allaient certainement m'accueillir les bras grands ouverts, ça, c'était certain. Se tournant ensuite vers les soldats, il leur fit comprendre qu'il valait mieux pour eux de ne pas continuer le combat et de se contenter de battre en retraite sans plus d'histoire. C'était une bonne idée pour eux, ils semblaient totalement perdus et ils n'avaient plus personne à suivre, maintenant que leurs supérieurs n'étaient plus. Ils commencèrent donc à se disperser et à errer.

      L'homme de pierre semblait alors être en train d'attendre ma réponse. Il allait l'avoir, s'il la voulait tant que ça ! M'aidant de mes sabres, je parvenais à tenir difficilement debout, tentant de marcher avec peine pour passer mon chemin, je me contentais de répondre par une phrase simple et efficace que j'espérais assez claire :

      - Pousse-toi, je n'ai pas besoin de ton aide.

      Ce fut sur ces mots que je perdis toute ma crédibilité en sentant mes jambes m'abandonner une nouvelle fois et mes sabres ne suffirent pas à me porter. Je m'écroulais à nouveau, ne pouvant plus rien faire. Mon corps refusait de faire le moindre geste à présent et ma vision était en train de se troubler. J'avais l'impression que le moindre effort allait me coûter énormément. Fermant les yeux, je tentai de secouer la tête en vain. Après avoir perdu la vue, je commençais peu à peu à ne plus percevoir le moindre bruit autour de moi et à oublier le sol en dessous de moi. J'avais l'impression de flotter dans un nuage dans le noir et le silence le plus complet. J'étais dans le néant.

      Si je venais réellement de m'évanouir, je ne savais vraiment pas où j'allais me réveiller, mais ce n'était pas le genre de chose à quoi on pensait lorsqu'on était dans cet état. J'avais parfois des petits moments où je m'éveillais quelques secondes, mais cela ne suffisait largement pas à me permettre de comprendre ce qui s'était passé suite à mon impact avec la terre. Ma part sanglante m'avait d'ailleurs totalement abandonné. Néanmoins, je n'avais pas oublié ce qui c'était passé. J'avais conscience de ce que j'avais fait et je m'en voulais encore terriblement.

      Le moment où je me réveillai pour de bon fut des plus inquiétants. Je ne savais pas où je me trouvais et j'avais tourné la tête autour de moi pour tenter de comprendre la situation. Mais plus que tout, les souvenirs étaient toujours présents et me ramenaient violemment à la réalité. J'avais à nouveau agi comme un monstre, j'avais de nouveau laissé sortir cette bête en moi et rien ne pourrait effacer ce que je venais de faire. J'essayais d'oublier temporairement ces souvenirs de ma mémoire pour me concentrer sur l'instant présent.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Mer 7 Jan - 16:15


La Belle Au Bois Dormant!


Pousse-toi, je n'ai pas besoin de ton aide.

Les mots résonnaient encore dans l’esprit de Kiru alors qu’il observait la route menant au port à travers la fenêtre de son bureau. Des mots qu’on entendait parfois sans en saisir réellement le sens caché. Des mots empreints d’un lourd passé, d’un fort caractère mais finalement d’une solitude inavouable. Ces mots il les avait prononcés auparavant, une période qu’il aurait préférait ne pas vivre mais que pour rien au monde il ne voudrait oublier. Ces mots c’était cette femme qui les avait prononcés, juste avant qu’elle ne s’évanouisse au sol. Il ne l’avait finalement pas amené à l’infirmerie, craignant que des marines essayent de s’en prendre à elle alors qu’elle était impuissante. La base avait semblé être un endroit bien plus sûr et ainsi il pouvait garder un œil sur elle sans rester constamment à son chevet. De plus, il ne savait pas vraiment pourquoi mais il était fasciné, obsédé par cette femme. Pas au niveau physique ou sentimental non, mais plus au niveau de son histoire ou de ses actions, peut-être délirait-il complètement mais il avait l’impression de se retrouver en elle.


Stoppant là le vagabondage de ses pensées le Golem se retourna vers son bureau sur lequel se trouvaient de nombreux papiers plus ou moins importants. Des communiqués, des informations ou des missions même, mais ce qui l’intéressait le plus était ceux en lien avec les prochaines actions qu’il allait réaliser, ceux qui allait l’emmener sur Grand Line. Son temps sur l’île était compté désormais, une semaine tout au plus avant que lui et ses compagnons ne reprennent leur route. Maintenant qu’il avait fortement réduis l’influence marine sur l’île les forces révolutionnaires présentes devraient pouvoir être capable de s’en sortir, au pire un autre viendrait prendre sa place pour les aider, il ne s’inquiétait pas vraiment pour cela. Attrapant les plans de ses futures actions personnelles il les plaça délicatement dans le premier tiroir de son bureau avant de placer quelques papiers sans intérêt par-dessus et de le refermer. Il décida alors qu’il était temps de rendre visite à celle qui était placée dans sa chambre depuis presque un jour maintenant. Il fallait espérer qu’elle ne tarde pas trop à se réveiller mais le médecin avait simplement dit que ses blessures étaient superficielles et qu’il lui fallait surtout se reposer. Il s’approchait de la porte lorsque celle-ci s’ouvrit avec force et que le soldat censé surveiller la jeune femme apparaisse devant le Commandant :

Monsieur! Elle semble se réveiller!

Aussitôt Kiru accéléra le pas en direction de sa chambre, à peine une minute se serait écoulée entre le moment où le soldat se serait absenté et celui ou le Golem entrerait dans la chambre, mais il savait que c’était plus qu’il n’en fallait pour une personne avec le type de capacités et d’état d’esprit de la jeune femme pour partir. Il fallait juste espérer qu’elle soit encore trop fatiguée pour tenter de s’en aller ainsi. Dans tous les cas il valait mieux qu’il arrive au plus vite avant que la femme ne se sente capturée ou en danger, après tout, ses derniers souvenirs étaient ceux d’un champ de bataille. Pénétrant finalement dans la chambre il lança en guise de salut, avant même de vérifier sa présence dans la pièce :

Alors notre belle au bois dormant est réveillée parait-il?!




_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Jeu 8 Jan - 20:52




Grosse colère !


    Il me fallut quelques secondes avant de réaliser que j'étais confortablement installée dans un lit, probablement dans un hôpital ou, en tout cas, dans un endroit où on pouvait prendre soin de moi en surveillant mon état. Je n'avais pas vraiment envie de me retrouver dans ce genre de lieu et mon premier désir fut bien de partir au plus vite. Tentant de bouger au mieux, je sentis mes muscles qui me tiraillaient de partout. Cette douleur était certes importante, mais facilement surmontable, de simples courbatures. Néanmoins, une brûlure au niveau de ma cuisse me fit revenir en arrière, lorsque ce marine m'avait attaqué avec son arme à feu que ma jambe en avait souffert. Visiblement, elle n'en était pas encore remise et rien ne me garantissait que je pourrais marcher normalement.

    Essayant de me redresser sur le lit, cela ne me demanda pas trop d'effort et je me retrouvai assise. Néanmoins, lorsque je me décidai à quitter le matelas, j'entendis un individu s'approcher et prendre la parole en rentrant dans la pièce. Même pas la décence de toquer avant d'entrer de cette manière. Regardant l'homme qui rentrait, je le reconnus comme celui avec qui j'avais combattu. Des mauvais souvenirs remontaient alors à la surface et je ressentis encore plus l'envie de fuir. Tout ce que j'avais fait, ce n'était pas réellement moi. Je ne voulais pas croire que c'était moi.

    Au-delà de tout ça, je me demandais bien ce que me voulait cet individu. Peut-être ressentait-il l'envie de me punir par rapport aux actes que j'avais perpétré ? Peut-être était-il venu me féliciter ? Il me détenait peut-être ici contre mon gré. Après tout, je venais tout juste de me réveiller et il était déjà là, comme pour me surveiller. Je ne savais pas trop quoi en penser et je restai silencieuse durant quelques secondes avant de réaliser que mes pensées n'étaient certainement pas exactes. Il voulait certainement prendre soin de moi, comme tout être sensé prendrait soin de son prochain. Cela paraissait être logique, non ?

    Tirant la couverture vers moi en évitant le regard de l'homme, j'avais vraiment l'impression d'avoir fait quelque chose de mal et j'étais comme une enfant qui avait fait une bêtise et qui devait, désormais, s'expliquer à ses parents. J'avais à la fois honte de moi-même et peur des conséquences. Ce fut bien pour cela que mes premières paroles à mon réveil furent :

    - Je suis désolée pour ce qui s'est passé... Je n'aurais pas dû réagir de cette façon...

    Une bonne chose de faite au moins, même si je ne savais absolument pas si cet individu m'en voulait vraiment pour ce que j'avais fait. Relevant le regard pour fixer mon interlocuteur, je lui fis un petit sourire avant de lui dire :

    - Merci de m'avoir gardé ici et d'avoir pris soin de moi le temps que je me réveille, mais je ne vais pas abuser de votre hospitalité. Je vais récupérer mes affaires et m'en aller.

    Par mes affaires, j'entendais bien évidemment mes deux sabres. C'était la principale chose qui me préoccupait à vrai dire. Essayant de bouger ma jambe sous le drap, celle-ci me lancinait encore, néanmoins, j'étais déterminée à m'en aller au plus vite, c'est pourquoi je fis bouger lentement mes jambes pour les poser sur le sol, toujours assise sur le lit.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Ven 9 Jan - 12:25


Notre Sauveuse!


La jeune femme était toujours là, assise sur son lit et l’air visiblement perdue. Elle sembla réagir en voyant le Commandant mais il n’aurait pu dire si sa présence la rassurait ou non. Il commença à réfléchir qu’il aurait peut-être mieux valu prendre le réveil de la jeune femme avec des pincettes, après tout elle s’était évanouie sur un champ de bataille. La guerrière qui avait combattu à ses côtés en quelques sortes ne semblait pas réagir à la phrase que Kiru avait prononcée en entrant dans la pièce. Il était aisé de deviner, à l’expression de son visage, que la jeune femme avait encore l’esprit totalement embrumé et qu’elle pensait à des centaines de choses à la fois. Finalement elle sembla se calmer un peu, revenant au moment présent elle remonta la couverture du lit sur lequel elle se trouvait avant de détourner le regard du Révolutionnaire. Intrigué par l’acte de la femme le maudit la laissa néanmoins parler, bien que ne comprenant pas réellement de quoi elle voulait s’excuser. Certes elle avait tué de nombreux hommes sur cette place, mais si elle ne l’avait pas fait ces hommes l’auraient tuée, elle et certainement des dizaines d’innocents. A vrai dire le Golem ne pouvait même pas affirmer que sans son intervention il aurait été capable de se débarrasser des deux gradés marines. Peut-être aurait-il finalement réussi mais il aurait alors certainement été dans un état où il lui aurait été difficile de résister aux soldats restants, même s’il les dominait niveau capacités leur nombre et un état de fatigue et de blessure important aurait pu le conduire droit en prison. En réalité en y repensant elle lui avait certainement sauvé la vie sur cette place, ou en tout cas fortement contribué à le faire.


Restant néanmoins toujours muet tandis que la jeune femme se retournait de nouveau vers lui avec un sourire avant de le remercier de l’avoir soignée et d’exprimer le souhait de partir Kiru attrapa les armes posées sur l’étagère. Il regarda la jeune femme sortir les jambes du lit tout en restant assise avant de lui rendre son sourire et de poser ses sabres sur le lit à côté d’elle. Se redressant alors en reculant d’un pas il lui répondit alors d’un ton sincère :

Vous êtes libre de partir quand vous le souhaitez, ou de rester aussi longtemps que nécessaire. Je n’accepterais néanmoins aucune excuse concernant le fait que vous ayez sauvés les vies de dizaines d’innocents, de mes soldats et de moi-même sur cette place. Ainsi si vous avez besoin de quoi que ce soit n’hésitez pas à demander, c’est le moins que nous pouvons faire.

Indiquant alors aux deux soldats rentrés dans la chambre avec lui de sortir il fit un pas vers la porte avant de s’arrêter et de tourner de nouveau le regard vers la jeune femme et de rajouter :

Je me prénomme Kiru au fait, passez me voir avant de partir si vous souhaitez nous quitter, que je connaisse au moins le nom de ma sauveuse.

Quittant alors la pièce en refermant la pièce il se dirigea vers la cour intérieure, la jeune femme serait obligé d’y passer pour sortir de la base, ceci devrait permettre à son invitée de le repérer rapidement si elle souhaitait lui parler. Attrapant son sabre il ôta son long manteau avant de frapper le mannequin d’entrainement devant lui, un peu d’exercice lui permettrait de se détendre un peu en attendant.




_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Sam 10 Jan - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1300
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Sam 10 Jan - 16:23




Grosse colère !


    Alors que j'étais toujours assise, l'individu m'apporta mes armes et les posa à côté de moi. Soupirant de soulagement, j'étais étrangement heureuse de les avoir à proximité. J'avais toujours cette impression d'insécurité lorsque mes armes n'étaient pas à portée de mains. À vrai dire, c'était probablement parce que j'avais passé toute ma vie en ayant toujours mes sabres à mes côtés. Il s'agissait probablement de mes plus fidèles compagnons.

    Je les attrapai donc rapidement, écoutant les paroles de mon bienfaiteur. Il me précisa que je pouvais partir quand je le voulais, mais qu'il refusait d'accepter mes excuses car il considérait que celles-ci n'étaient pas légitimes. Il avait plutôt l'impression que j'avais sauvé des vies. Néanmoins, j'avais également condamné nombre de personnes et j'avais agis de la façon la plus odieuse possible. Soupirant d'exaspération, je le laissais néanmoins me dire que je ne devais pas hésiter à demander de l'aide. Je ne voulais pas m'opposer à mon hôte, ce fut pourquoi, même si je n'étais pas d'accord, je n'en dis rien. De toute façon, cela n'allait plus rien changer désormais.

    Par la suite, juste avant de me quitter, il me donna son nom et me demanda de venir le voir avant de partir. C'était la moindre des choses après tout. Je n'allais pas m'en aller comme une voleuse dans ce cas, même si cela était mon intention première. J'espérais simplement qu'il ne me mentait pas lorsqu'il me disait que j'étais libre de partir. J'attendis alors de me retrouver seule dans la pièce pour essayer de me lever. Esquissant une grimace, je me rendis compte que je ne pourrai pas marcher normalement avant un certain bout de temps. Faisant quelques pas dans la chambre, chacun m'arracha un élancement au niveau de la cuisse. Poussant un long soupir, je ne savais pas trop si je devais encore demeurer ici ou partir immédiatement.

    Rapidement, mon esprit fit le tri entre le pour et le contre et je décidai de partir. Ce n'était pas cela qui devait m'obliger à rester ici et à profiter de mes actes atroces pour guérir tranquillement. Tout ceci ne méritait pas autant de gentillesse. Attrapant mes sabres, je les glissais donc au niveau de ma taille avant de commencer à me diriger vers la sortie de la chambre, boitant légèrement sur le chemin. Ouvrant la porte, je déambulai alors dans la bâtiment, suivant mon instinct pour trouver la sortie, je débouchai assez rapidement sur une cour, je regardais autour de moi pour voir si je trouvais la sortie et, je découvris la présence de l'individu qui était venu me rendre visite.

    Me dirigeant vers lui, je le regardais frapper ce pauvre mannequin avec une certaine force. Je savais déjà bien qu'il ne s'agissait pas d'un individu à sous-estimer. Avec un grand sourire, je vins donc à lui, traînant ma jambe derrière avec quelques difficultés que je tentais de dissimuler. La douleur ne me donnait pas envie de sourire, néanmoins, je n'avais pas envie de cet homme insiste encore plus pour me garder plus longtemps. J'allais bien pouvoir me débrouiller seule. Lorsque je fus assez proche de lui pour qu'il puisse m'entendre tout en ne prenant pas le risque de me faire faucher par ses armes, je dis :

    - Je vais m'en aller !

    C'était déjà une bonne façon de lui annoncer la raison de ma venue, mais aussi de le prévenir de ma présence. Il se pouvait qu'il soit tellement absorbé dans ce qu'il faisait pour ne pas y faire attention. Reprenant la parole, je dis alors :

    - Vous vouliez connaître mon nom. Je m'appelle Tenshi Taya.

    Lui tendant la main avec l'espoir qu'il la serre comme le font deux individus qui se présentent, j'attendais donc sa réaction.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2635
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.132.650 B

MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   Sam 10 Jan - 21:00


Fin d’une Rencontre!


Kiru enchainait les coups sur le mannequin avec rapidité en prenant néanmoins soin de retenir ses coups. Il contrôlait de nouveau la quasi-totalité de ses capacités, les ratés se faisant de plus en plus rares il avait même pu commencer à apprendre à contrôler son nouveau pouvoir. S’il était pressé de repartir vers d’autres aventures, en particulier celles qui allaient lui permettre de se déplacer jusqu’à Grand Line suite à sa convocation, il fallait aussi qu’il profite de la terre ferme et d’une zone neutre pour s’entrainer autant qu’il le pouvait. Cela devait faire quelques minutes déjà qu’il utilisait son sabre contre ce pauvre mannequin lorsqu’il entendit derrière lui un bruit de pas légèrement trainant. Ses soldats étaient partis vaquer à leurs occupations désormais, certains s’entrainant, d’autres patrouillant en ville ou tentant de récolter quelques informations. De plus le léger bruit de trainement ainsi créé semblait plus être dû à une jambe que l’on ne pouvait totalement soulever, une blessure certainement. Il y avait donc fort à parier que la jeune femme intervenue sur la place venait lui dire au revoir. Kiru en était presque déçu, il ne savait trop pourquoi mais il aurait aimé discuter plus longuement avec la jeune inconnue, apprendre à la connaître un peu plus. Mais il était vrai que les temps actuels n’étaient pas vraiment propices aux longues discussions, de plus le Golem n’avait réellement aucune idée de la raison de cette envie par rapport à la jeune femme. Dans un sens il valait aussi certainement mieux qu’elle parte et qu’ils ne se revoient plus jamais, bien qu’il ait un doute à ce niveau-là. Il sentait au fond de lui qu’ils finiraient par se revoir, et que cette nouvelle rencontre serait liée à d’importants événements. Mais cela n’était qu’un pressentiment, aujourd’hui pouvait aussi bien être la dernière fois qu’ils se verraient, et ça n’aurait certainement aucun impact sur leurs avenirs respectifs.

Je vais m'en aller !

Sur ces mots le Commandant frappa violemment dans un dernier geste le mannequin, décapitant celui-ci avant de ranger son katana dans son fourreau et de se retourner vers son invitée tandis que celle-ci poursuivait :

Vous vouliez connaître mon nom. Je m'appelle Tenshi Taya.

Kiru enregistra l’information, au moins il connaissait le nom de la jeune inconnue. Serrant la main qu’elle lui tendait le Golem se contenta de lui présenter un léger sourire avant de répondre :

Ravi de vous avoir rencontré donc! Je vous souhaite une bonne continuation dans vos futurs projets, remettez-vous bien de vos blessures. Peut-être nos routes se recroiseront-elles un jour…

Sur ces mots il tourna les talons, s’éloignant de son interlocutrice en prenant tout de même soin de tendre l’oreille en cas de dernière réponse de sa part. Mais quoi qu’il arrive leur entretien était terminé de son côté, de nouvelles aventures l’attendait désormais, et elles ne se prépareraient pas toutes seules. A présent les événements de la veille lui étaient quasiment sortis de la tête, il ne les avait pas oublié bien entendu, mais rien ne servait de s’y attarder plus longtemps, il ne fallait pas regarder en arrière si l’on voulait avancer. Et il comptait bien reprendre sa marche, et aller très loin!




_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(FB) Grosse colère! (Pv Tenshi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le taux de grosse a triplé;
» Grosse bébête poilue cherche...
» La colère.
» La colère d'un père
» C'est toujours la p'tite bête qui mange la grosse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de StUrea-