Partagez | 
 

 [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Lun 19 Mai - 13:07

Plus jamais.


Voix.

Pendant le jour qui venait de s’écouler, j’avais visité une à une les îles, parlant aux personnes qui y habitaient, récoltant les maigres informations sur les personnes qui avaient kidnappées et torturées Katia, ma petite sœur, et tuées Len, l’amie de Holly. Chaque piste qu’on daignait me donner ne menait nulle part. Revenu bredouille auprès de mes compagnons, j’avais décidé de changer de lieu d’entraînement, choisissant de tous nous emmener sur une île déserte : l’île de Gaimon. Selon les histoires qu’on racontait sur elle, personne n’y habitait. C’était un lieu d’entraînement idéal, à condition de repousser la faune environnante, évitant ainsi de blesser les drôles de créatures qui y habitaient.

Hope, ancien marine et mon premier vrai compagnon de voyage humain, avait décidé de sacrifier son entrainement au profit du nôtre, essayant de nous aider dans notre quête de puissance. Il était particulièrement intrigué par les coussinets de Mike et s’était concentré sur lui pendant quelques minutes posant toute sorte de questions : ‘Est-ce qu’ils peuvent pousser le vent ?’ et avec son autorisation il chercherait à envoyer un Rankyaku sur lui pour voir s’il peut le repousser. ‘Est-ce que tes pouvoirs peuvent aussi provoquer une force contraire en un même point, ce qui créerait alors une boule d’air que tu pourrais projeter en prenant en compte le mouvement des poignets ?’, et il cherchait à lui montrer une forme des mains mettant face à face ses coussinets et ses mains en forme de côtés de trapèze inversés.

Je soupirai, concentrant mon attention sur Katia. Elle s’était réveillée dans la nuit qui venait de passer, hurlant à la mort comme si on venait de lui infliger les pires souffrances, pleurant dans mes bras jusqu’à se rendormir. Et ce n’est que ce matin qu’elle s’était enfin réveillée pour de bon. Son regard semblait confus et perdu, ses mouvements un peu maladroits et son esprit moins vif, moins aiguisé. Dans un premier temps, elle m’avait demandé si son secret était toujours bien gardé, puis elle s’était empressée de se cloitrer dans un mutisme des plus étranges. Miu, à ses côtés, tentait sans cesse de la consoler, en vain.

Le ciel était dégagé, quelques nuages d’un blanc translucide vaquaient par moment dans le ciel, ne faisant qu’annoncer une journée calme et sans précipitations, idéale pour s’entraîner et se donner un coup de fouet. A la fin de la journée, mon informatrice, Malia Blake, devrait rappeler. Elle nous donnerait alors une liste d’endroits à visiter, ce qui nous permettrait enfin de garantir notre sûreté en démantelant le réseau, détruisant et faisant enfermé ceux qui avaient osé posé le doigt sur les personnes qu’on aimait. Le seul qui ne semblait impliqué que de loin était Mike, le garçon aux coussinets.

Holly avait perdu Len, Katia s’était faite kidnappée et torturée, ce qui nous impliquait, Hope et moi, mais Mike… Il avait tout perdu, cependant cette organisation ne semblait pas y être pour grand-chose. Il était l’étrange maillon de notre groupe, pourtant mon instinct me disait de lui faire confiance. Je proposai d’une voix forte et audible de repérer les lieux pour délimiter une zone d’entrainement et commençai déjà à m’appliquer à la tâche. Ma sœur chercha alors à participer à tout ça, mais je lui lançai d’une voix sans appel :

« - Viens avec moi, on va parler. »

Elle s’avança doucement, laissant Hope garder le ‘camp’ de base et les aliments qu’il m’avait obligé à transporter en plus du petit groupe. Miu venait de se poser sur mon épaule, se reposant, fermant les yeux et tendant sûrement les oreilles. Je m’avançais, cherchant chaque faille tandis que Katia avançait sans un bruit à mes côtés.

« - Est-ce que tu as peur ? »

Elle s’arrêta un instant à mes mots et sembla se figer d’horreur, toussotant. Puis elle reprit sa marche comme si de rien était, son regard perdu dans le paysage. Au bout de quelques secondes, elle se retourna, visiblement contrariée.

« - Bien sûr que j’ai peur ! Mon grand-frère est prêt à mettre sa vie en péril pour me venger. Je suis aussi effrayée que le serait n’importe quel personne ! Et toi ? N’as-tu donc pas peur ? »

J’entendais sa voix intérieure dire exactement la même chose. Elle était claire, et pour une fois ses émotions étaient plus que lisibles, à l'intérieur de son esprit torturé. Je lui tapotai la tête en souriant, disant d’une voix douce :

« - Bien sûr que j’ai peur. Mais ma plus grande peur est qu’il t’arrive quelque chose à nouveau, que quelqu’un tente de te blesser encore une fois. Je ne laisserai pas ça arriver, tu comprends, Katia ? Je ne laisserai plus personne te blesser. »

Ma sœur me regarda dans les yeux, confuse. Je pris une branche, traçant une ligne au sol, rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Mar 20 Mai - 20:54


On commence à se bouger
Erwin Dog & Mike Tay

J’inspirai. L’air frais entra dans mes poumons, me faisant oublier un temps la douleur que je ressentais dans mon corps. J’aimais le froid, un froid me rappelant Dwarf Town. Un froid symbolisant Len. Qu’importe ce qui pouvait traverser mon esprit, que ce soit un sujet farfelu ou quelque chose de plus censé, tout me rapportait à Len. A croire que ce noiraud, qui avait atterris sur cette île de North Blue par hasard, était le centre du monde. Le centre de mon monde. Comment vivre quand on perd son centre gravitationnel, comment reconstruire tout ça ? Je pensais à ça, lorsque mes pas quittèrent la prairie que je venais de saccager sur cet archipel. Et je pensais encore à ça depuis notre arrivée sur cette nouvelle île, déserte cette fois-ci.

Le vent se mit à souffler, me ramenant sur terre lorsque mes cheveux se mirent à jouer devant mon visage. Distraitement, j’écoutai les questions de Hope à propos du pouvoir de Mike, cherchant à imaginer les différentes attaques que ce dernier pouvait faire. Tout repousser, ça pouvait être pratique, mais je voyais mal l’utilité sur le long terme. Enfin, chaque pouvoir était utile, il suffisait simplement de l’assimiler et d’exploiter au maximum les nouvelles capacités dont notre corps était doté. Avoir un fruit du démon, c’était un peu comme se voir imposer un challenge. Arriverons-nous à faire de cette malédiction un atout, ou sombrerons-nous avec elle ? Une question à laquelle la réponse était dure à apporter sur le début, plus complexe que ce qu’elle semblait être. Tout dans ce monde était complexe. Soupirant un coup, mon regard se porta sur le duo comportant Erwin et Katia. Des frères et sœurs, des chanceux donc. Je voulais questionner cette fille sur Len, sur ce que le noiraud aurait pu lui dire. Mais, bizarrement, je n’osais pas. Je n’osais pas l’approcher, pas la simple raison que elle, elle vivait. Au fond de moi, j’aurais préféré sa mort, qu’Erwin découvre son cadavre. J’aurais préféré que Len soit en vie à ce moment-là, près de moi. Des pensées égoïstes, que je me mettais à regretter à chaque fois.

Mon regard quitta cette petite famille, tandis que je me levai. Erwin voulait délimiter une zone d’entraînement, non ? Autant s’activer maintenant. Me défouler pourrait me faire oublier Len, peut-être. Croisant les bras, je me mis à avancer, fouillant du regard les alentours. Là où nous avions atterris, il y avait une petite clairière. Celle-ci était trop petite, laissant peu d’espace entre nos affaires et un potentiel entraînement. S’il fallait se battre, autant éviter au maximum d’être gêné par nos vivres.  Il fallait de l’espace pour se défouler convenablement. Suivant un petit chemin dégagé entre deux buissons, je m’aventurai dans la forêt. Mon regard se portait alternativement sur le chemin et le feuillage des arbres, cherchant une quelconque présence dans les lieux. Il n’y avait que des petits cris d’oiseaux, pas d’animal en vue. Secouant légèrement la tête face à la stupidité de cette recherche, je me concentrai à nouveau sur mes pas, évitant quelques racines plutôt bien dissimulées.

Il ne me fallut que quelques minutes pour trouver l’endroit rêver. Ici, l’espace était grand, pouvant permettre une délimitation plus nette entre l’entraînement et le reste. Quelques rochers se trouvaient sur la gauche, faisant des cibles de choix. Là, on alternait entre un sol herbeux et un sol rocailleux. Détente et entraînement, c’était parfait. Je refis le chemin inverse, satisfaite de ma trouvaille. Revenant sur le camp, j’indiquais avoir trouvé l’endroit parfait, attrapant mon sac avant de reprendre la route vers l’espace d’entraînement.

L’aller-retour ne prit que quelques instants. Quelques instants de trop. Posant mon sac contre un arbre, je me dirigeai vers le centre de notre nouveau camp, me tournant vers les arrivants.

« Bien, on commence par quoi ? Mike, tu peux repousser ça ? »

Un mince sourire s’afficha sur mon visage, tandis que je formai mon attaque rapide. Yukinokesshō, des cristaux de glace que je faisais foncer sur l’ennemi, tout ça à grande vitesse. L’entraînement était un peu brouillon, mais je voulais tester ses réflexes, voir ce qu’il pouvait faire.

Et puis, il fallait bien commencer quelque part.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Mer 21 Mai - 18:48

« Entraînement sur une île »



Une journée est passée. A vrai dire, je n’ai pas fait grand-chose, j’ai passé ma journée enfermé dans ma chambre d’auberge à essayer de dresser l’animal, en vain. Tout ce que je sais c’est que lorsque je hurle son nom, il change de forme. Les voix sont aussi revenues au matin, les gens dehors s’activaient, les voix aussi, forcément. Seulement, elles me semblent un brin plus claires, comme si je m’habituais à celles-ci. Non pas à toutes mais, les voix courantes, le bruit est plus fort quand on tente de le contrôler ou de le forcer à se réduire. J’ai presque l’impression d’être esclave de ces dernières. Cependant, mon début de migraine a disparu presque en même temps que mes tentatives vaines de contrôle dessus. Seulement, quand Erwin est revenu, il a arrêté tout ce bruit en nous apportant sur une île que j’ai presque reconnu de suite quand j’ai vu un oiseau chat passer au-dessus de notre tête, l’île de Gaimon.

Je suis déjà venu ici. C’était il y a un peu de temps déjà, je dirais quatre mois environ. J’avais vu des animaux assez étranges ici. D’ailleurs, j’en parle un peu à Hope quand celui-ci vient me voir pour me parler de mon pouvoir. Le pauvre homme, il n’en a sûrement rien à faire de mes histoires insignifiantes comme celles-ci. Il me pose d’ailleurs une question. Curieux moi-même, j’essaie, positionnant mes mains comme il me le montre et envoyant deux bulles airs l’une contre l’autre, rebondissant d’un coussinet à l’autre. Je souris, amusé quand je réalise que je ne peux pas garder une telle puissance dans mes mains indéfiniment. Je tente d’abord de l’écraser entre mes mains, condensant ainsi la chose et la poussant ensuite dans les airs, rencontrant un arbre et explosant comme une bombe, faisant ainsi souffler le vent vers nous et me forçant à lutter contre le vent pour le pas m’envoler.

-Trop fort !

Dommage qu’il n’y ait que Hope et moi qui ayons assisté à ça, Erwin et Katia étant partis un peu hors de vue et Holly étant partie se promener dans la forêt. D’ailleurs, en parlant d’elle, la demoiselle revient, prenant son sac et nous conseillant de la suivre plus loin. Faisant un signe de la main, j’appelle le frère et la sœur, leur hurlant qu’on bouge plus loin. Je suis la femme de neige qui ouvre la marche, la regardant ensuite poser son sac à terre contre un arbre. Il est vrai que cet endroit semble plus pratique, plus grand aussi pour s’entraîner. On sera tranquille j’espère. Comme la demoiselle, je pose le sac que j’ai pris à l’auberge avant de partir, ne contenant rien d’autre que le caméléon en forme d’arme à feu et le reste de la viande en morceaux que je lui ai pris aussi.

-Bien, on commence par quoi ? Mike, tu peux repousser ça ?

Me retournant aussitôt car je lui tournais le dos, je vois une volée de cristaux me foncer dessus. Surpris, j’en pousse quelques uns, en prenant cependant d’autres dans le torse, volant quelques mètres plus loin pour finir à quatre pattes face à la demoiselle, grimaçant. Cependant, je me relève, me frottant le ventre à présent froid, me donnant un peu mal au ventre. Je fronce des sourcils, fixant la jeune femme.

-Mais t’es folle ? Tu veux que moi aussi je t’attaque ainsi ?

Je soupire, me dirigeant vers mon sac et le mettant sur mon dos. Je fais aussi demi-tour, retournant à l’endroit d’origine. Si c’est pour me faire casser la tronche que je suis venu ici, autant m’entraîner seul … Boudant à moitié, je m’isole, m’allongeant dans l’herbe et regardant le ciel bleu et dégagé, un beau temps en somme.




Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Jeu 22 Mai - 17:41

Début de l'entraînement.


L’emplacement que Holly semblait avoir choisi pour zone d’entrainement était assez grand. Katia et moi-même l’avions rejoint au moment où la jeune fille aux cheveux roses lançait des cristaux sur un Mike étourdi devant les yeux de Hope, apparemment effaré. Je fronçai les sourcils en l’entendant gueuler et s’éloigner, Katia soupirant et allant à sa suite, suivie par l'ancien marine et qui me laissa seul avec Holly. Cette fois-ci, j’entendais sa voix intérieure, et même si ça me faisait mal à la tête j’arrivais à la laisser partir en compagnie du garçon aux cheveux châtains. Je regardai un instant la jeune rose, la détaillant toujours, pensant au pouvoir qu’elle possédait. La neige… Aussi froide que la fille en face de moi, insensible, à peine touchée par la mort de son ami. Elle ne pensait qu’à la vengeance, j’en étais persuadé.

« - Tu sais, j’ai eu du mal à apprendre à me battre, dis-je en prenant un de mes pistolets et en lançant un caillou dans les airs, à une distance d’à peu près dix mètres, tirant dessus et l’atteignant tandis qu’il bougeait dans les airs. Et je n'ai jamais participé à une bataille de grande envergure. »

Je soupirai, ma visée était relativement bonne mais ma vitesse de réaction laissait encore à désirer. Ces quatre derniers mois je n’avais pas réellement appliqué mes capacités de tireur, ayant laissé la majorité de mes compétences sur Grande Line dans le but d’éviter de m’attirer des ennuis, ce qui n’avait pas été très efficace. Le fait que Katia m’ait fourni un révolver avec des balles spéciales et ait travaillé dessus n’était sûrement pas un hasard. Si ma mère ne m’avait pas emmené avec elle quand j’étais jeune, elle s’était au moins débrouillé d’une manière ou d’une autre pour suivre ma progression. Après la réflexion que j’avais eu hier en voyageant seul, c’était une certitude.

M’attardant un instant sur la rose, je remarquais toujours les voix de Hope et Katia à proximité de celle de Mike. Je n’étais pas encore assez bon pour déchiffrer leurs émotions. En revanche, si j’arrivais à maîtriser cette nouvelle capacité, il se pourrait que cela puisse se montrer utile. Les intentions, c’était l’un des principaux points que j’arrivais à remarquer.

« - Nous allons devoir bien nous entendre à partir de maintenant, si tu veux venger ton ami. Mon informatrice me contactera ce soir. En attendant, j’aimerais que tu me parles un peu de toi, de la façon dont tu te bats généralement. Par exemple, est-ce que tu peux créer une tempête de neige gênante pour l’ennemi, qui puisse permettre de couvrir tes alliés ? Peux-tu ériger un mur assez épais pour stopper la progression de tes ennemis ? »

Je posais ces questions avec une idée en tête : si ses pouvoirs pouvaient nous permettre de nous couvrir, cela serait d’une très grande utilité. Mais sa vitesse de réaction était aussi à prendre en compte, et ça c’était quelque chose que je devrais tester sans qu’elle s’en aperçoive. Essayant de la prendre par surprise, je dégainai mon arme et tirai un coup directement entre ses deux yeux, d’une balle simple sortant de mon automatique.


Katia regardait Mike s’allonger sur l’herbe. Elle se demandait s’il était conscient de la gravité de la situation, s’il était assez résistant pour supporter les horreurs qu’ils risquaient de croiser. Dans le groupe actuel, il n’était sûrement pas le plus fiable, du moins à ce qu’elle avait analysé. Malgré tout, il semblait être aussi être le plus proche de l’humanité. Être capable de se vexer dans une telle situation voulait déjà dire qu’il n’était pas dénué d’émotions, qu'il ne regardait pas les choses avec gravité. La jeune maudite se dirigea vers lui et s’assit à ses côtés dans l’herbe. Elle lui sourit, le visage pale, et dit d’une voix innocente, Hope à quelques mètres à peine d’elle :

« - Tu sais, Erwin veut me protéger plus que tout parce qu’on est de la même famille. Il a ce défaut de vouloir protéger les gens qu’il aime même si ça doit lui coûter la vie. Je pense que Holly est pareille, qu’elle aurait donné sa vie si elle avait pu sauver le jeune homme qui était enfermé avec moi… Je me souviens qu’il pleurait beaucoup… Je me demande s'il pleurait pour elle. Elle doit être malade d’avoir perdu son ami, alors t'attaquer n'était pas un signe d'hostilité, c’est sûrement parce qu’elle est impatiente. »

Elle inspira un grand coup, essayant à son tour de contribuer aux desseins de son frère en résolvant ce conflit. Le rouquin ne semblait pas blessé au premier abord, ce qu’elle reçut avec un certain soulagement. La jeune fille se mit sur pieds et s’étira alors, laissant la place à Hope qui fit signe à Mike de se lever.

« - Je pense qu’on devrait s’entrainer ensemble pour commencer. Les attaquants au corps à corps comme moi sont assez nombreux, alors je vais te parler du style de combat que j'applique. »

Sa voix grave étudiait méthodiquement chacune des menaces qui pouvaient peser sur une personne faisant face à un adversaire utilisant des techniques du Rokushiki. Il évoqua brièvement deux techniques qu’il ne maîtrisait pas : le Soru et le Geppou. Puis il fit la liste de celles qu’il avait acquises, les montrant tour à tour avec l’aide de Katia. Il commença par le Tekkai, résistant à l’assaut d’une branche d’arbre qui se fendit en deux à l’impact, puis détruisit l’écorce d’un arbre jusqu’à enfoncer entièrement son doigt sous celle-ci avec le Shigan. Il envoya ensuite une lame d’air qu’il nomma le Rankyaku et finit par évoquer brièvement le Kami-E, dévoilant ainsi tous les secrets du Rokushiki tel qu’il les connaissait, mettant en garde Mike contre celui-ci.

« - Je te propose un petit affrontement, et je te laisse le premier coup, dit l’ancien marine tandis que Katia s’écartait légèrement. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Dim 25 Mai - 15:46


Un petit aperçu
Erwin Dog & Mike Tay

Énervant, c’était terriblement énervant. Mike avait décidé de prendre la mouche après ma petite attaque, partant sans se retourner en déblatérant des paroles stupides. Si je voulais qu’il m’attaque ? Bien sûr. Un entraînement devait passer par un combat après tout, sinon c’était totalement inutile. S’il décidait de raisonner comme ça, c’était peine perdue que de s’entraîner avec lui. Autant rester seule dans mon coin dans ce cas-là. Levant la tête vers le ciel, je lançai à celui-ci un regard furieux. Comment est-ce que je pouvais avancer si l’on me mettait des bâtons dans les roues ? Si Mike ne mettait pas de la bonne volonté, il ne serait qu’un boulet pour nous, pour moi. Je voulais venger Len, le temps était précieux maintenant.

Lâchant un soupir excédé, mon regard se porta vers Erwin quand il prit la parole, l’observant, l’écoutant sans piper un mot. Il avait de la chance, lui. Il avait récupéré sa sœur, n’avait pas connu une « grande bataille ». Moi, j’ai connu la guerre. Ce jour-là avait été le pire jour de ma courte vie. Enfin, il était bien placé dans le classement du « pire jour de ma courte vie ». Le sentiment d’impuissance, la peur. Ce jour-là, j’avais expérimenté tout ça. Pourtant, j’étais encore en vie, devant ce rouquin qui n’avait pas eu à connaître ça. Peut-être que ça allait venir, qu’il allait aussi l’expérimenter. Enfin, dans un sens, il avait déjà eu ces sentiments. Perdre un être cher, ne pas savoir où il se trouve. Tout ça nous amène à avoir peur. Ne pas pouvoir le retrouver, le voir mourir sous nos yeux nous apporte le sentiment d’impuissance. C’était différent de la guerre, plus dur psychologiquement. A ce moment-là, le sentiment d’injustice est omniprésent. Vivre ça n’apporte que des questions, que des « pourquoi moi ? ». On se sent alors inférieur, terriblement faible.

Je ne le quittai pas des yeux. Il avait retrouvé sa sœur maintenant, il voulait la venger. Ca correspondait à un juste retour des choses, mais c’était également stupide. Amener sa sœur dans un coin comme ça, c’était prendre le risque de la perdre une seconde fois. Il pourrait s’enfuir, me laisser le sale boulot, mais pourtant il restait là, son souhait de vengeance comme seul guide. Il était stupide.

Un tir, une balle, un coup dans la tête. Clignant des yeux, un sourire se forma sur mon visage. Il m’avait eu. A force de me perdre dans des pensées illogiques, je n’avais pas prêté attention à ce qu’il pouvait faire. J’avais vaguement écouté ses paroles, ne comprenant que trop tard la dernière question.

« Avec du granit marin, je serais morte. »

Une simple phrase reflétant tout ce qu’il venait de se passer. S’il avait eu l’idiotie d’utiliser du granit marin, je serais actuellement en train de me vider de mon sang sur le sol. Enfin, cela aurait été un mal pour un bien. Une mort sans douleur, me permettant de rejoindre les personnes que j’aime dans une vie meilleure. Penser ainsi pouvait paraître relativement stupide, mais je n’attendais plus grand-chose de la vie maintenant. Juste de quoi me permettre d’avancer, un peu.

« En général, j’invente au fur et à mesure. Pour les logias, tout est dans l’improvisation je pense. »

C’était vrai. J’avais tendance à utiliser des coups au petit bonheur la chance, m’attardant tout de même sur certaines choses que je savais utiles. Inspirant un grand coup, je ne quittai pas des yeux mon partenaire d’entraînement. Avec son fruit, il allait être plus qu’ennuyeux.

« Tenkō. »

Un mouvement de bras, de la neige un peu partout sur la zone d’entraînement. Celui-ci allait maintenant commencer. Fermant les yeux un court instant, j’usai de Fuyu no kiri, générant ainsi un brouillard qui commença à s’étendre sur toute la zone. Dissimulée, je pouvais maintenant l’attaquer au bon moment.

« Yobidashi: Kitsune yama. »

Un murmure, une création prenant forme. Le renard était maintenant devant moi, majestueux, se camouflant parfaitement dans ce brouillard que j’avais créé. D’un signe de tête, j’envoyai la créature à la rencontre du rouquin. Sa mission était simple : le mordre, le lacérer, faire tout ce qui était en son pouvoir pour m’assurer la victoire.

Il allait avoir un aperçu de ce que je savais faire.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Lun 26 Mai - 14:05

« Entraînement sur une île »



Les yeux fixés vers le ciel, j’entends dans ma tête des voix se faire plus fortes en même temps que des pas dans l’herbe se faire de plus en plus proche de moi. Je tourne la tête sur le côté, voyant Katia suivie de Hope s’approcher de moi, s’installant à côté de moi, le jeune homme, lui, reste un peu en retrait. Lorsqu’elle commence à parler, un sourire sur le visage, je commence moi aussi à sourire, surtout par politesse, réalisant que Erwin et Holly sont comme moi, ils veulent venger quelqu’un. Seulement, je lève les yeux au ciel, caressant les cheveux de la petite. Je suis faible en fait, non, pas faible, vulnérable. Et puis, il y a cette question qui me revient souvent en tête : « Pourquoi moi ? » , c’est vrai, je n’ai jamais fait de mal à personne, mes amis n’en avaient jamais fait non plus, pourquoi est-ce que quelqu’un voudrait que je souffre autant ?

-Je ne suis pas prêt comme eux le sont.

Levant ensuite les yeux vers le brun, j’écoute aussi ce qu’il me dit me faisant un signe pour me lever. Soupirant, je m’exécute, me retrouvant donc face à lui, la petite Katia ayant elle aussi bougé. Il est vrai que l’on est venu ici pour s’entraîner mais au final, je ne pense pas en avoir besoin. Je ne suis pas du genre à penser que je suis fort et que personne ne peut me vaincre mais jusqu’à aujourd’hui, depuis que j’ai mangé ce fruit maudit, il est vrai que je n’ai jamais perdu de combat. Certes j’ai fuis, il est vrai que quand l’adversaire est vraiment trop fort, je ne préfère pas y laisser ma peau mais sinon, je m’en suis toujours sorti.

Hope est donc un homme qui maîtrise des techniques spéciales, intéressant. Tout d’abord, il peut résister à pas mal de coups, aussi, il peut enfoncer son index dans n’importe quelle matière pour y laisser un trou. J’imagine que lorsqu’il plante son doigt dans le corps de quelqu’un, ceci ne doit pas faire beaucoup de bien … Puis, il utilise sa jambe pour envoyer une lame d’air plus loin, tranchant l’herbe et même un buisson au loin, faisant sortir un lapin au corps de furet de celui-ci, courant dans la plaine jusqu’à ne plus être visible. Katia s’écarte ensuite du jeune homme qui me dit de commencer à me battre. Je souris, voici déjà une manière plus convenable pour apprendre.

-Bien. Cependant, je ne suis pas du genre à vouloir faire un entraînement à mort pour blesser mon ami donc, pardonne-moi d’avance si tu penses que je te sous-estime, ce n’est pas du tout le cas.

Pour ce combat, je n’aurais pas besoin de ma flûte, pour la peine, je la pose par terre à côté du caméléon toujours en forme d’arme à feu. Qui pourrait croire que ce pistolet à silex est en fait un animal ? Souriant en coin, j’adopte ma position de sumo, envoyant vers le jeune homme une rafale de bulles d’airs, le visant en évitant d’en faire trop pour ne pas le blesser. Une fois fait, je me relève, fixant la petite.

-J’imagine que Erwin ne vous a pas parlé de mon pouvoir. Il est vrai que je n’ai pas non plus été très bavard sur ce sujet la fois dernière sur l’archipel. Et bien en fait, comme vous avez pu le voir, je peux pousser l’air mais pas seulement.

Me baissant pour attraper un caillou, je fais une démonstration, poussant l’objet simplement mais rapidement dans les airs, percutant un arbre dans lequel la petite pierre s’est plantée suite à la puissante vitesse.

-J’ai aussi la capacité de pouvoir ôter la douleur du corps de quelqu’un. Ceci peut sembler fou mais, j’y arrive, je l’ai fait une fois !

Hochant la tête, je fixe ensuite Hope, lui souriant amicalement.

-A ton tour, Hope.




Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Lun 26 Mai - 15:23

Entraînement (1).


Le pouvoir de la rose était impressionnant. Un brouillard s'était installé entre elle et moi, m'obligeant à être sur mes gardes. Sa voix était perceptible malgré le changement de climat, mais elle était toujours aussi brouillée et je ne pouvais pas la situer avec précision. Je savais juste qu'elle se trouvait devant moi, et que la toucher n'allait pas être une partie de plaisir. La balade était terminée, maintenant il fallait que je me concentre... Que je laisse mes réflexes prendre le dessus. Clignant des yeux, je décidai de quitter la zone de combat, m'évacuant dans le ciel grâce à mon pouvoir, au-dessus de la zone qu'elle avait créé. Même d'en haut je ne pouvais pas la distinguer. Prenant mon revolver, je tournai le barillet de deux crans et tirai l'une de mes balles spéciales. L'Explosiv Sin. Elle avait une puissance offensive importante, explosant en l'air pour libérer plusieurs bouts de métaux qui allaient s'enfoncer dans la chair de l'ennemi, provoquant des dégâts multiples. Bien sûr, ce qui m'intéressait n'était pas l'attaque qui ne ferait que la traverser dans le meilleur des cas, c'était l'explosion. La chaleur libérée par celle-ci permettrait de créer un trou dans cette couche d'humidité, dans cet enfer froid. Un sourire se porta sur mes lèvres quand le projectile libéra son petit souffle. Je fus cependant déçu en voyant qu'il n'avait pas eu l'effet que je désirais. Cependant la seconde explosion apporta plus de résultats. J'avais omis un détail qui me fit m'inquiéter pour Holly : Les éclats explosaient une seconde fois, dès qu'ils touchaient quelque chose de solide.

J'espérai un instant que les multiples attaques ne l'avaient pas touchée. Elle ne me semblait cependant pas assez faible pour y succomber. La neige avait laissé place à la poussière soulevée par les explosions. Me concentrant sur la créature de neige en bas, peut-être un renard, je fis à nouveau tourner le barillet. Si j'atterrissais à terre comme ça, il pouvait m'attaquer sans problème. Souriant, ne distinguant au final pas réellement sa forme, je tirai une balle sur son derrière : la Heat Ball. Elle devrait le faire fondre s'il ne l'esquivait pas suffisamment vite. Lorgnant rapidement sur les arbres, je me téléportai sur une branche à première vue solide et dont la sensation sous mes pieds me confirma la fiabilité du support.

« - Est-ce que ça va, Holly ? Lançai-je d'une voix inquiète, n'arrivant pas à distinguer la jeune fille dans les amas de poussière, faisant attention au moindre signe, les voix à l'intérieur de ma tête trop brouillées pour m'indiquer quoi que ce soit. Faîtes qu'elle ne soit pas morte, chuchotai-je pour moi-même, déglutissant. »


Hope regarda Mike, surpris de son attaque. Pour se défendre, il utilisa le Rankyaku à plusieurs reprises contre les bulles d'air pour les faire exploser. C'était impressionnant comme pouvoir, la capacité de pousser n'importe quoi, que ce soit l'air ou la douleur. Il connaissait ses capacités pour les avoir entendu dans la chambre avec Erwin, mais les voir en action... Katia elle-aussi semblait surprise. A première vue, le rouquin venait de faire un bond dans son estime. Quand il lança le caillou, elle laissa échapper un petit cri de surprise, excitée comme une puce. Elle se demandait s'il pouvait pousser une porte blindée et l'envoyer valser mais elle n'osa pas posée la question, trop réservée à cet instant pour ça, encore envoûtée par les pouvoirs qu'elle venait d'observer. En entendant les explosions dues aux balles explosives de son frère, elle tourna légèrement la tête sans s'inquiéter. L'affrontement qui avait lieu là-bas n'était pas le sien, et si l'un des deux utilisateurs de fruits du démon passait l'arme à gauche, ils seraient très vite au courant. Essayant de ne pas s'inquiéter, elle concentra toute son attention sur Hope qui s'était mis à sourire comme un enfant qui va essayer un nouveau jouet.

« - C'est très impressionnant, lança l'ancien marine avant de s'élancer vers Mike, s'arrêtant près de lui et essayant habilement de lui faire un croche-patte, ses mains prêtes à intercepter une attaque venant du dessus. »

Il se redressa en faisant un salto arrière, utilisant son corps agile pour s'élancer vers l'arrière, ses mains à présent posées sur le sol en guise de support. Il ne laissa pas le temps au maudit de souffler et enchaîna avec une lame d'air qu'il porta intentionnellement vers le sol pour éviter de le blesser, soulevant ainsi de la poussière en guise d'avertissement. Le sol était terreux, une chance pour eux, mais dans une salle de métal une telle stratégie n'aurait pas fonctionné. Utiliser son environnement permettait de vraiment prendre l'avantage dans la plupart des situations.

Katia, le regard concentré sur l'action, analysait le style de Hope. Il était certes intéressant mais il n'était pas là pour tuer, contrairement aux personnes qui s'étaient spécialisées dans cet art... Le Cypher Pol Neuf, une sorte d'agence d'assassinat à la solde du gouvernement. Un jour où l'autre, ils apparaitraient sur le devant de la scène et prouveraient leurs capacités au monde. En attendant ce jour, ils travailleraient dans l'ombre, leur menace apaisant les politiciens véreux dans leurs actions.

« - Courage, Mike ! Lança Katia en levant le bras droit, poing fermé, en l'air, captivée, tandis que Hope fit une moue désapprobatrice, déçu que les encouragements ne lui soient pas destinés. »

Tel l'enseignant qui conseille son ami, il lança cependant avec une certaine conviction :

« - Quand tu es en combat et que l'adversaire veut te tuer, tu ne dois pas chercher à l'épargner. Il faut l'attaquer avec tout ce que tu as et l'envoyer en enfer, c'est la seule solution pour t'en sortir vivant la plupart du temps. »

Se préparant pour la suite des opérations, Hope attendit que la poussière ne se soulève, patientant jusqu'au retour du maudit sur le devant de la scène.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Jeu 5 Juin - 17:57


Étendre la palette
Erwin Dog & Mike Tay

Surprenant, c’était le mot. La première explosion n’avait pas vraiment été un problème : mon corps était tout simplement devenu de la neige. La seconde, en revanche, était légèrement plus déstabilisante. C’était inattendu, imprévisible. J’aimais bien ça. Un léger sourire sur le visage, je levai mon visage vers le ciel, attendant que la poussière se décide enfin à retomber. Trop de poussière. Toussant légèrement à cause de cette gêne s’attardant dans mes bronches, j’essayai de faire le moins de bruit possible, ne voulant pas donner une occasion à Erwin de connaître ma position. Peut-être pensait-il que je m’étais déplacé, que j’avais fui ces explosions. Cette solution aurait été une bonne idée, évitant ainsi de m’exposer à une chaleur un poil trop forte. Mais j’étais toujours là, à la même place qu’au début. Etre statique  était peut-être une erreur stratégique dans un combat réel. Là, il ne s’agissait que d’un simple entraînement, pas de quoi se prendre une bonne raclée.

Erwin fit le premier pas. Un nouveau tir se fit entendre, plus proche cette fois-ci. Pourtant, rien n’arriva dans ma direction. Le rouquin avait sans nul doute visé mon renard. Fronçant les sourcils, j’utilisai à nouveau Fuyu no kiri, laissant au brouillard la possibilité de reprendre ses droits. La zone était plus vaste, enveloppant d’une fine couche les premiers arbres. Je suivais ce brouillard, laissant mon corps se fondre dans celui-ci, ne devenant plus qu’un avec lui. Grâce à ça, je pouvais nettement distinguer les éléments autour de moi, trouvant sans peine Erwin. Mon renard de neige, fier combattant, n’avait pas fait long feu contre lui. Terriblement agaçant. Retenant un soupir, je restai sans bouger, observant le rouquin. Ses balles étaient spéciales, bien plus dangereuses que celles que possède un tireur lambda. Boutique spécialisée, marché noir, inventeur ? Il avait pu se procurer ces munitions n’importe où, dépensant plus ou moins d’argent. Mais au moins, c’était un investissement qui pouvait valoir le coup. Je voulais savoir ce qu’il avait encore sous le coude, ce qu’il pouvait encore me sortir. Un léger sourire flotta sur mon visage quand il posa sa question. Bien sûr, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Enfin, si l’on parlait seulement de l’entraînement. Un éclair de tristesse passa dans mon regard, l’assombrissant légèrement. Je voulais Len, comme une gamine désire avoir son ourson en peluche préféré. Pourtant, ce vœu, aussi simple puisse-t-il être, était irréalisable.

De la colère, de la tristesse, de la peur. Si Erwin aurait été dans la possibilité de voir mes yeux, c’est ce qu’il aurait lu. Me mettant légèrement à trembler, je secouai la tête, serrant les poings. Il fallait que je me concentre sur le rouquin, pas sur le reste. J’allais avoir toute la nuit pour penser à Len. Sans faire un bruit, je donnai à nouveau forme à mon renard. Un renard plus petit, plus agile. Un renard juste là pour détourner l'attention de mon adversaire. Je m'approchai de l'arbre où était situé Erwin, prête à attaquer moi-même. Tandis que le renard se fondait dans le brouillard, préparant une attaque sur la droite, je m’étais placée sur la gauche du rouquin.

Laissant le temps à mon cœur de reprendre un rythme normal, j’inspirai à fond, laissant mon bras décrire un arc de cercle devant. Là, trois traînées de neige se formèrent, prenant ensuite la forme de lames avant de se diriger avec vitesse vers Erwin. Me décalant ensuite vers la droite, je me reculai, revenant au centre de notre aire de jeux.

« Je vais très bien, et toi ? »

Ce n’était pas la peine d’hausser le ton, d’en faire trop. Ce n’était qu’une simple phrase de politesse, après tout.

Techniques:
 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Jeu 5 Juin - 21:28

« Entraînement sur une île »



Je vois l’homme qui s’approche de moi, tentant je ne sais quoi sur ma jambe. Ne voulant pas prendre un vilain coup, je m’écarte sur le côté, le regardant ensuite reculer avec un salto arrière. Une fois qu’il a atterri sur les mains, il envoie comme une sorte de lame d’air à mes pieds, me faisant manger de la poussière qui s’est envolée sous le choc. Ayant reculé de quelques pas au cas où, je réalise qu’il fait la même chose que la folle que j’ai combattue dans la forge, la différence est qu’elle avait besoin d’épées pour ça … Je crois. Je n’ai pas fait attention à vrai dire, j’étais bien trop occupé à survivre à ce moment-là !

-Courage, Mike !

Ses mots résonnent dans ma tête, me faisant sourire un instant et regarder la gamine, adorable. Me préparant a riposter, je forme de bulle d’air entre mes coussinets, l’envoyant vers Hope. Je sais qu’il doit sans doute savoir ce que je prépare vu que j’ai découvert cette technique grâce à lui mais en le forçant à éviter, je vais pouvoir, moi, me déplacer et ainsi attaquer à nouveau.

-Attendez !

Je crois entendre quelque chose, un bruit bizarre. Fronçant des sourcils, je regarde autour de moi, cherchant voir s’il n’y a pas un animal étrange qui traîne quand je réalise que ça vient de mon sac juste là. Je regarde Hope puis Katia, un peu étonné qu’un bruit comme ça vienne d’ici quand je repense au caméléon qui est toujours dedans. J’attrape la lanière du dit sac et l’ouvre, sortant le pistolet qui n’est pas en forme de caméléon puis fouillant au fond entre le petit sac de viande et quelques petits trucs, trouvant une sorte d’escargot qui grogne.

-C’est quoi ça ?

Trifouillant l’appareil, concentré, je réalise que l’on m’avait donné ça à une époque et que je l’avais toujours gardé sur moi au cas où. Trifouillant toujours, une voix finit enfin par sortir de la bouche du petit objet. Une femme pleure au bout de la ligne, hurlant mon nom quand elle arrive enfin à me décrocher deux mots à la suite.

-Mike ! Il faut que tu reviennes sur Micqueot, vite !
-Qu’est-ce qu’il se passe ?
-Ils battent tout le monde, ils nous font payer pour vivre, mais personne ne peut se battre !

Mon regard se dirige sur l’homme non loin, ne sachant pas du tout quoi faire, je continue la discussion.

-Mais, c’est qui ? On m'entends de l'autre côté ou ... ?
-Idiot ! C'est Jenifer !

Jeni ? Mais, c’était la fille avec qui je travaillais ! Il est vrai que c’est elle qui m’a donné ce truc bizarre avant que je ne parte avec Rolanda la jument. Levant les yeux au ciel quand je repense à ma défunte amie, je cligne des yeux pour éviter de pleurer, continuant.

-Explique moi ça en détail Jeni … Dis-moi ce qu’il se passe !
-Ça fait un bout de temps que des pirates se sont installés ici, sur Micqueot. Et depuis, ils nous font vivre un vrai Enfer ! Ils ont mis la main sur les gains de nos marchands de vin, ils nous forcent à payer des impôts totalement impossibles à payer et chaque homme de l’île qui a essayé de les vaincre est mort.
-Que veux-tu que je fasse ?
-J’ai entendu dire que tu avais mangé un fruit du démon, tu as un pouvoir, viens nous aider, s’il te plaît !

Puis, ça coupe. L’appareil s’endort ou je ne sais quoi. Déglutissant, je regarde Katia, attrapant mon sac en même temps que je commence à parler, la voix claire et l’air sûr de moi.

-Tu peux aller chercher Erwin pour qu’il m’envoie là-bas ma jolie ? Je ne sais pas trop comment je vais pouvoir aider mais je refuse que l’on touche aux habitants de cette île.

Songeant, je m’adresse ensuite à Hope.

-Désolé de couper court à l’entraînement mais je dois le faire. Si Erwin accepte de m’envoyer là-bas, je reviendrais rapidement. Enfin, il faudra venir me chercher dans genre … Un ou deux jours ?

Souriant en coin, j’attends, prêt à partir à n’importe quel moment.




Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Ven 6 Juin - 19:04

Entraînement (2).


Apparemment, cette fille était sérieuse. Elle avait dans un premier temps rendu la zone totalement opaque. Impossible de voir quelque chose à plus de deux mètres devant soi, et être perché sur la branche d'un arbre ne m'indiquait rien de bon. Je souris un instant, l'excitation montait en moi tandis que Holly entamait son prochain subterfuge. Je n'arrivais pas à réellement lire à l'intérieur de son esprit mais je sentais un danger approcher, j'eus l'impression une brève seconde qu'elle préparait une distraction. Et je dus faire confiance à mon instinct, ou peu importe la chose qui brouillait en partie mon esprit et qui me donnait une telle clairvoyance. D'un geste simple, je tirai au dernier moment plusieurs balles avec mon automatique, que j'avais préalablement dégainé de ma main libre, en direction de l'amas de neige qui venait vers moi. La procession de balle réussit à réduire en morceaux le petit renard tandis que des lames arrivaient juste devant moi, me promettant une belle cicatrice si je n'esquivais pas. Je décidai de me laisser tomber en arrière, me téléportant au dernier moment pour atterrir couché sur le sol, l'herbe adoucissant le contact avec le sol. Bien sûr, j'entendais la voix intérieure de Holly au-dessus de moi, poursuivant sa course pour finalement revenir au milieu de l'aire de combat. Elle répondit à ma question avec un ton que je pourrais qualifié d'assez neutre, mais je sentais que, d'une certaine manière, elle prenait ce combat très au sérieux. Pouvais-je en dire de même ? Soupirant, je levai les yeux vers Holly, ou du moins vers là où je croyais qu'elle était. Mettant mon casque sur les oreilles, je mêlai les voix des personnes autour de moi et la musique qui faisait vibrer mon organisme, augmentant fortement mes capacités physique : Ma vitesse, ma force, mes réflexes, tout était plus saillant. Entendre les voix des autres personnes me permettrait de ne plus être sourd en utilisant cet atout. Je souris, levant mon arme. Il fallait que j'arrive à contrôler tout ça, il fallait que j'arrive à me concentrer. Cette fois-ci, je ne fis pas tourner le barillet. La balle que je voulais utiliser était déjà à la bonne place, je me contentai de tirer un coup aux milieu de la zone, déclenchant une nouvelle explosion suivie de nombreuses autres petites surprises, de minuscules éclats qui envahirent l'espace et explosèrent à leur tour avec pour centre Holly.

Dans un second temps, je tournai légèrement le barillet. Il ne restait pas beaucoup de balles à l'intérieur, et il faudrait que je recharge rapidement tandis que mon adversaire serait occupée autrement. M'apprêtant à tirer j'entendis la voix intérieure de ma petite-soeur, Katia, s'avancer vers moi. Je retirai mon casque et lançai d'une voix forte et audible :

« - Temps mort ! Il s'est passé quelque chose. »

Je me dirigeai vers la jeune féline qui venait tout juste d'arriver. Elle regarda mon arme un instant avant de toussoter, la poussière s'étant légèrement propagée dans ma direction, de sorte à couvrir la zone. Micqueot ? Un problème avec Mike ? Il devait s'y rendre incessamment sous peu ? Je grognai un instant sachant que la nouvelle ne plairait pas à la jeune rose, mais on n'avait pas le choix. Venir en aide à son île était la moindre des choses. Alertant la jeune femme que je revenais dans très peu de temps, je laissai ma sœur en sa compagnie. Il fallait faire vite, à ce que j'avais compris. Nous avions l'obligation de nous entraîner ici, et lui celle de protéger les siens. Je les localisai rapidement grâce à la capacité dérangeante mais utile que je développais actuellement. Regardant Hope aux côtés du garçon, je sentis que son regard sérieux ne laissant rien présager de bon. L'ancien marine se dirigea vers le rouquin pour mettre un bout de papier froissé dans son sac, certainement le numéro d'un des escargophones que nous avions acheté sur la précédente île sur laquelle nous avions été.

Je ne dis pas un mot au garçon, je n'en avais pas besoin. Le touchant d'un coup, je l'emportai sur l'île de Micqueot, revenant presque instantanément. C'était la seule chose que je pouvais faire pour lui. Un pâle sourire me suffit à faire comprendre à Hope que les choses n'allaient pas aller pour le mieux. Pendant un instant je me demandai si ce seul concept aurait un jour sa place dans mon entourage. Je me dirigeai alors de nouveau vers l'aire de combat pour retrouver Holly et Katia.


La jeune fille s'étira en regardant devant en elle l'épais nuage de poussière qui semblait couvrir à la fois le sol en face d'elle et le ciel. Ses yeux cillaient très rapidement tandis qu'elle passa instinctivement en forme hybride pour sauter jusqu'à une branche d'arbre, à proximité, et échapper à la poussière. Elle avait la langue pâteuse. Son regard aiguisé ne lui permettait pas de discerner quoi que ce soit, et elle repassa rapidement en forme humaine, s'asseyant la branche en commençant à chantonner. Elle ne se souvenait pas avoir appris cette chanson, une petite comptine... Et puis progressivement, cela lui revint. C'était lors de son emprisonnement. Après les séances de torture, une voix masculine la réconfortait en lui chantant ce petit air qu'elle reprit de sa voix suave, fausse :

« - Alouette, gentille alouette,
Alouette, je te plumerai.

Je te plumerai la tête,
Je te plumerai la tête,
Et la tête, et la tête,
Alouette, alouette… Aaaah !
»

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Dim 8 Juin - 22:07


Douleur, douleur
Erwin Dog & Mike Tay

Je n’aimais pas les explosions. Dit comme ça, ça pouvait paraître stupide, mais c’était la vérité. Le bruit d’une explosion était toujours désagréable, bouchant les oreilles pendant quelques secondes, soufflant tout ce qui pouvait se trouver autour du point d’impact. Une explosion était quelque chose de grossier, donnant l’impression d’un travail ni fait ni à faire. C’était juste là pour détruire, sans se soucier des choses aux alentours, des innocents de la bataille. Par moment, je pouvais partir loin dans mes idées, c’est vrai. L’air était à nouveau plein de poussière, me faisant tousser. Je notai de ne jamais affronter Erwin si une maladie au niveau de mes poumons apparaissait. Il serait bien capable de me saloper tout ça en moins de deux.

Préparant une contre-attaque, il m’interrompit pourtant, Katia étant apparue sur le terrain. Fronçant les sourcils, je ne pipai pas un mot, attendant que l’on m’informe du pourquoi du comment de l’interruption. Juste quand ça devenait véritablement intéressant. Pestant intérieurement, je repris une forme solide, en profitant pour frapper dans un caillou, l’envoyant valser plus loin. Cette coupure était rageante. D’une oreille distraite, j’entendis Erwin m’avertir qu’il revenait. Croisant mes bras sous ma poitrine, je me laissai tomber au sol, grinçant des dents. Pour le coup, on pouvait dire que je n’étais pas contente, même si c’était un terme très enfantin. Toussant à nouveau, je pestai à voix haute contre cette poussière, maudissant le rouquin avec ses explosions. Enfin, le dernier point était surtout fait intérieurement. Ce serait risible que de se retrouver asphyxier par autant de poussière, alors que l’explosion ne m’avait pas touchée. Risible et tellement idiot. Tandis que je riais de manière nerveuse, une voix douce me fit taire. Une voix chantant une comptine pour enfant. Une comptine simple, passable stupide, mais pleine de souvenirs.

Fermant les yeux, je ramenai mes genoux contre moi, entourant ceux-ci de mes bras, fourrant ma tête dans le creux. Cette comptine, je la connaissais bien. Trop bien, même.

[Flash-Back]

Une grande chambre blanche, manquant singulièrement d’une touche personnelle. C’était dans cet univers que je m’étais réveillée, après l’attaque du navire où je me trouvais. Cette chambre, malgré son côté trop propre, trop médical, je ne l’avais pas quitté pendant deux mois. Deux mois cloîtrée dans cet univers, avec pour seule activité le fait de regarder à travers une fenêtre donnant sur l’allée principale du village. La journée, j’étais souvent seule ici, m’enfermant dans un silence inquiétant, ne touchant pas aux repas que l’on pouvait m’apporter. Je venais de perdre ma mère, on pensait que j’étais en état de choc. C’était sans doute la vérité. Lors de ces heures-là, j’ai souvent regretté le fait d’être en vie, de m’être battue pour survivre alors que ma propre mère était morte.

Pourtant, malgré tout ça, malgré mon manque de joie de vivre, j’avais toujours un visiteur quotidien. Len, le fils du médecin, mon sauveur, en quelque sorte. Le soir, il venait, m’apportant mon repas, me racontant sa journée en compagnie de ses amis plus petits que lui. Il parlait pour deux, comblant le silence qui était si pesant dans la journée. Pourtant, il lui arrivait de ne plus trouver de choses à raconter, c’était normal après tout. Dans ces moments-là, il se mettait à chanter. Des chants populaires, louant des seigneurs vivant dans des contrées perdues, des pirates ayant vécus de grandes aventures, des marines invincibles. Et il y avait ces comptines. Les crocodiles, les chats, les chevaux, tous les animaux pouvaient passer dans ces petits chants pour les enfants. Pourtant, à cette époque, ma préférée était celle de l’alouette. Elle avait ce petit côté sadique pour les enfants, avec le fait de plumer un pauvre oiseau. C’était sans doute malsain, horrible même à imaginer, mais je l’aimais bien.

[/Flash Back]

Enfant, Len me l’avait souvent chanté. Adolescent, il le faisait de temps en temps, pour me taquiner. Et cette fille connaissait cette comptine. Dans ma tête, je me disais que c’était lui qui lui avait appris, qu’il avait gardé cette habitude de la fredonner. Des larmes perlaient aux coins de mes yeux, tandis que je repensais à notre époque heureuse. Si je n’étais pas partie de la maison, rien ne serait arrivé, assurément. Je voulais revenir en arrière, réparer cette erreur et ne jamais quitter l’île de Dwarf Town. Peut-être que j’aurais pu avoir une vie heureuse là-bas, soignant les malades du village, vivant avec Len. C’était une promesse d’enfant, celle de ne jamais se quitter. Mais, pour le coup, il était parti trop loin pour que je puisse le rejoindre dans l’immédiat.

Un sourire amer ornait mon visage, tandis qu’une larme coulait sur ma joue. Je haïssais ce monde pour m’avoir retiré mon ami, celui qui me soutenait, quoi qu’il arrive. Je l’aimais, qu’importe ce que je pouvais dire, qu’importe ce que je pouvais faire. Et maintenant, il n’était plus là.

Mon cœur se serrait dans ma poitrine, j’avais du mal à trouver de l’air. J’allais craquer, assurément. Me mordant la lèvre inférieure, j’essayai de me calmer en me faisant mal. C’était un moyen primitif, mais efficace, si l’on y allait assez fort. Un goût de fer s’insinua dans ma bouche, me faisant sentir que c’était trop. Quelques larmes réussirent à passer la barrière que j’essayais d’ériger, mouillant mes joues de manière traîtresse. C’était pathétique. J’étais pathétique. Ou alors, tout simplement humaine. Inspirant, expirant doucement, ma volonté réussie à prendre le pas sur mon envie, la refoulant en moi, loin dans mon être. Loin mais tellement proche en même temps.

C’est un grognement qui me fit réagir. Un grognement bestial, trop proche de moi. Pour la deuxième fois de la journée, je serais morte sans mon logia. Me retournant prestement, j’eus à peine le temps de voir une énorme patte, avec des griffes aiguisées, se diriger vers moi, que ces griffes traversaient déjà mon cou. Sans mon fruit, ma tête serait à l’heure actuelle séparée de mon corps. Reculant rapidement, j’observais la créature. Car oui, on ne pouvait pas qualifier d’animal cette chose. Un corps de lion avec une tête de bélier et une queue de scorpion. Frissonnant légèrement, je me mis à trembler. C'était autre chose que les garous que j’avais pu croiser, il y avait à peine quelques jours. Cette chose était dangereuse.

Le soleil commençait à pointer à travers la neige et la poussière qui retombaient doucement. La zone serait bientôt totalement dégagée, laissant ainsi à mes compagnons la possibilité de voir cette chose. Déglutissant difficilement, je me mis toutefois en position d’attaque. Position que je ne gardai guère très longtemps, me faisant charger rapidement. Gardant le réflexe d’esquiver, je sautai sur le côté, faisant un mouvement de bras pour envoyer une onde de neige compressée sur le corps de la chimère. L’attaquer était apparemment la mauvaise tactique, pourtant. Je venais d’énerver ce monstre, qui fouetta l’air avec sa queue.

L’entraînement prenait une toute autre forme.

Techniques:
 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Lun 9 Juin - 18:43

Chimère (1).


Lorsque j'arrivai sur les lieux de l'entraînement, Katia sauta à côté de moi, quelques poils sur le visage, apparemment transformée grâce à son Zoan. Elle reprit sa forme initiale, et m'obligea à regarder dans la direction de Holly. Mes yeux s'écarquillèrent tandis que la surprise me prit de court. Une créature de la taille d'un animal en partie géant trônait devant nous, sa ridicule tête de chèvre poursuivie par un puissant corps de lion et se terminant en une mortelle queue de scorpion. Ma soeur ne dit pas un mot, mais comme tous nos pensées étaient brouillées. Nous n'avions d'autre choix que nous défendre. Il avait attaquer Holly d'un coup et seule sa capacité à se transformer en neige l'avait sauvé. Je sortis mon automatique et me mis en joue, de sorte à être prêt au moindre de ses mouvements. Sa tête était dans mon viseur, mais quand il repartit à l'assaut, je ne pus m'empêcher de rengainer, disparaître et tenter de téléporter Holly avec moi pour la mettre à l'abri sur une branche d'un arbre. Le coup de la créature fut dévastateur, emportant un morceau de terre grâce à sa patte à la force surhumaine. Ce à quoi je m'attendais pas fut sa queue qui sembla se recouvrir d'une étrange couloir noire avant d'emporter le tronc de l'arbre sur lequel nous étions, le fauchant d'un seul coup. La structure s'effondrant, je ne me fis pas prier et nous emportai jusqu'à l'endroit où se trouvait Katia, nous retrouvant ainsi face à la créature.

« - Katia, va prévenir Hope, on a un problème de taille sur le dos...

- C'est une chimère, Erwin, une créature qui a été modifiée génétiquement par un scientifique fou, cette île en est entièrement composée mais celle-ci... Je ne sais pas d'où elle vient... »

Ma sœur parlait avec une voix étrangement perturbée. Elle semblait dire que cette créature n'aurait pas du se trouver là. Qu'elle n'aurait pas du exister. Une aberration. Un monstre. Son cri retentit, digne de l'animal que sa tête représentait. Un bélier blatérant dont les cornes courbées menaçaient de nous broyer la cage thoracique à n'importe quel moment. Katia inspira un coup avant de se retourner et de se diriger vers l'emplacement de Hope. Tous les animaux autour de nous s'étaient éloignés, comme s'ils craignaient ce monstre sorti de nul part. Nul part ? Il semblait pourtant provenir du pilier au milieu de l'île, mais rien n'était moins sûr. Lorsqu'il chargea, je lui tirai dessus avec mon automatique, le doute ayant fui mes pensées. C'était un combat, une vraie bataille, il n'y avait pas de place à l'hésitation. Les trois coups que je tirai enfleurèrent même pas sa peau. Le métal fut dévié en touchant sa peau, allant se ficher dans les arbres et dans le sol. Je commençai à courir sur le côté, tentant de l'attirer de mon côté. Il commença à me poursuivre, attirer par les canons encore fumants de mon arme que je rangeai en entamant ma retraite stratégique. Mettre les autres à l'abri, l'affronter plus loin, c'était ça ma stratégie. Mon arme n'avait pas été très utile face à Holly car elle était destinée à tuer plus qu'à protéger, et notre entraînement n'était pas là pour éliminer l'un de nous deux.

« - Attention, Erwin ! »

La voix de Hope résonna tandis que mon corps fut emporté sur le côté. Le coup de patte de l'animal réduisit à nouveau en charpie l'arbre sur lequel je me trouvai, et son rugissement de colère me fit comprendre que j'avais échappé de peu à la mort. L'ancien marine se releva et m'obligea à suivre le mouvement en faisant face à la bête. On était pas sorti de l'auberge. La queue de la chimère, entourée de noir, entama alors sa route jusqu'à nos corps de simples mortels. Hope aurait pu la bloquer en utilisant le Tekkai mais il ne sembla pas s'amuser à ça et me traîna à nouveau sur le côté en m'attrapant le poignet.

« - Cet animal utilise le Haki de l'Armement. »

Je ne relevai pas, le simple fait d'être au courant me permettrait d'adopter mon attitude. Il grognait, montrant ses dents épaisses et apparemment destructrice. On était vraiment pas gâtés.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Mar 10 Juin - 16:34


Ça fait mal ... ~
Erwin Dog & Mike Tay

Effrayant, tout simplement effrayant. Cette créature était une abomination digne d’un savant fou. Celui qui avait fait ça était pire que le comte de Graou Island. Cette chose était là pour tuer, se servant de différents attributs provenant d’animaux pour asséner des coups mortels. D’où venait-elle ? Était-elle seule sur cette île ? L’idée qu’il puisse y avoir d’autres chimères de cet acabit me fit frissonner. Si cette chose réveillait ses semblables, nous étions finis, ce n’était même plus la peine de rêver de passer quelques secondes de plus sur cette île. Ou alors, pas en entier.

D’un air impuissant, je regardais cette créature détruire la flore environnante, piètre dommage collatéral des tentatives ratées de cette chose sur nos petites vies. Hope était réactif, entraînant Erwin pour le faire esquiver les coups mortels. Chaque coup était mortel, de toute manière. Une seule erreur d’inattention, un simple raté pouvait coûter la vie d’Erwin et ses compagnons. J’étais une sorte de privilégiée, mon corps pouvant ne pas subir les dégâts physiques à mon bon vouloir. C’était un avantage contre cette chose. Enfin, c’est ce que je pensais, Hope mettant fin à mes illusions. Cette chimère possédait le haki de l’armement, un haki permettant de toucher les logias. L’avantage devenait alors inutile, je n’étais plus qu’une simple combattante. Et encore, le terme de « combattante » ne m’allait pas vraiment. Dans le fond, j’étais plus une petite fille apprenant à se battre qu’une pirate possédant des antécédents mémorables. Face au haki, au granit marin, j’étais faible. Une faiblesse donnant un goût amer.

Pourtant, malgré tout ça, il ne fallait pas abandonner. Un entraînement servait à ça : être mis en difficulté pour pouvoir devenir plus fort. Nous étions en difficulté, il suffisait de vaincre cette chimère pour prétendre avoir progressé. Créant une boule de neige, je la lançais dans la tête de la créature, détournant son attention du rouquin et de son compagnon.

« Bah alors, tiers de chaton, de steak et d’arachnides, tu veux pas venir faire joujou avec moi ? »

Mes paroles devaient être un charabia pour lui, mais je m’en fichais. Le principal, ici, était de détourner son attention et de l’attaquer de front, laissant une ouverture aux autres. J’étais l’appât, ils étaient là pour faire en sorte d’en finir sans que je m’en prenne trop dans la tronche. Enfin, j’espérais qu’ils comprennent la démarche. Lançant un bref regard à Katia, puis à Hope et Erwin, je me baissai quand la chimère me sauta dessus, faisant claquer ses dents à quelques centimètres de ma tête. M’éloignant rapidement, j’usai de Yukinokesshō, mon attaque semblant plus mettre de sale humeur mon adversaire qu’autre chose. Adversaire qui ne tarda d’ailleurs pas à charger, me faisant esquiver sur la gauche. Sauf qu’il ne fallait pas oublier la queue. Ce point-là, je l’appris à mes dépends. Alors que j’esquivais, la queue de la chimère fouetta l’air, ayant pris une dangereuse couleur noire. Utilisant Kamakura, je créai un mur devant moi, espérant qu’il soit assez efficace pour me protéger. Une protection vaine. Le membre traversa le mur de neige, perdant peu de vitesse. C’était trop tard pour l’esquiver.

Je me pris le coup dans l’estomac, m’envoyant valser contre un arbre tout proche. Sonnée, je recherchai pendant quelques secondes de l’air, prenant de grandes bouffées quand il arriva enfin dans mes poumons. J’avais mal. Grimaçant à cause de la douleur, je me redressai, observant le monstre s’approcher de moi, l’œil conquérant. Il avançait doucement, comme s’il savait que sa proie était ferrée, qu’elle ne pourrait plus fuir, que c’était donc inutile de se dépêcher. Le lion face au pauvre mammifère apeuré. Me levant avec difficulté, une main se portant sur mon ventre, dans le vain espoir d’atténuer la douleur, je créai mon épée, seul moyen de défense réel que je comptais utiliser face à ce tiers de chaton.

Chaton qui ne sembla du même avis, usant de son allonge au niveau de ses pattes pour me donner un coup, sa patte prenant une couleur noire. Un coup au visage, pouvant me défigurer à jamais. Fermant les yeux, les jambes tremblantes, j’attendais que cette sensation de brûlure se fasse sentir. Il me fallait de l’aide, maintenant.

Techniques:
 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Mer 11 Juin - 18:10

Chimère (2).


La scène qui se déroulait devant moi me cloua le bec un court instant. Holly venait de valdinguer contre un arbre et à présent la chimère s'avançait vers elle, menaçante, sa patte recouverte du Haki de l'Armement. Alors que la rose l'avait attirée, elle se retrouvait en position de faiblesse, clairement désavantagée devant cette aberration. Nous étions tous en position de faiblesse. J'imaginais bien que quelques unes de mes balles pourraient l'atteindre, mais il faudrait détourner son attention assez longtemps... Et ses oreilles. L'origine du bruit, s'il était assez intelligent, lui donnerait la possibilité de créer une couche de protection à l'endroit ciblé. Il fallait que l'attaque vienne de tous les côtés donc. Cependant, quand je vis Holly pétrifiée, incapable de se protéger, mon corps décida de bouger de lui-même. Je disparus un court instant, arrivant à la hauteur de la rose, mes jambes flageolantes me portant à peine. Alors, la touchant, je l'emmenai à l'écart de la bataille pour rejoindre Hope. On était à égalité à présent, chacun avait aidé l'autre. Lui offrant un sourire, je saisis fermement mon arme et commençai à viser la chimère. Katia n'était toujours pas revenu, et à cause de la population affolée de l'île, je ne pouvais pas la localiser. Hope s'avança tout à coup et siffla à plusieurs reprises pour attirer la créature vers lui, me faisant un clin d’œil que je ne compris pas immédiatement, avant de remarquer qu'il allait tout simplement servir d'appât. C'était le moment idéal.

« - Il nous offre une ouverte. On a pas besoin de tuer cette chimère, on peut juste la mettre hors d'état de nuire. Elle fait peur aux animaux de la forêt, je le sens, c'est comme si leurs voix... »

J'arrêtai soudainement de parler avant qu'elle ne me prenne pour un fou, fronçant des sourcils. Il fallait de toutes les manières que nous l'arrêtions, sinon l'un de nous allait finir en charpie. Je commençai à poursuivre le monstre, essayant de trouver un angle qui pourrait être utilisable. Si Holly pensait comme moi, elle n'hésiterait pas à entamer une offensive sur l'ennemi. Alors que la chimère entamait une course rapide, étonnamment vive si on prenait uniquement en compte la taille de son corps, Hope lui envoya une lame d'air en se retournant habilement, montrant une excellente maîtrise de ses mouvements. C'était le moment idéal pour tester ses défenses.

Prenant mon arme, je tirai une Heavy Ball pour tenter de percer sa peau. La queue de scorpion l'intercepta, recouverte d'une fine couche noirâtre, me la renvoyant presque sur le visage. Je me téléportai au dernier moment sur le côté, faisant bouger le barillet d'un nouveau cran, sur son visage. De la fumée s'échappa alors du point d'impact, lui bloquant la vue et interrompant sa course. Il commença à hurler un instant, rageant aussi bien intérieurement qu'extérieurement. Sa colère supplanta tous les sentiments possibles. Il se dirigea, au bruit, vers moi. Je décidai de me téléporter au dernier moment, lui faisant perdre ses derniers repères. En restant derrière lui, j'utilisai mon arme pour tirer une Sound Ball, me bouchant les oreilles. Il sembla déstabilisé par mon attaque, mais je me rendis rapidement compte que ça avait ses limites.

Hope me lança un regard perturbé, utilisant deux lames d'air pour retirer toute la poussière qui nous bouchait la vue. Le son incessant m'empêchait de penser correctement, mais j'arrivais tout de même à garder un minimum de concentration, m'inquiétant un peu pour Katia. Où était-elle ? En regardant derrière moi, j'aperçus le bas du pilier. Nous étions au centre de l'île... Combien de temps avions-nous couru ? Je regardai la structure recouverte de mousse et de plantes grimpantes. Elle était en pierre à première vue. Mais...

« - Hope, où penses-tu que les premières créatures hybrides de cette île ont été crées ?

- Dans un laboratoire... »

J'acquiesçai en me retournant vers le pilier. On pouvait toujours espérer. Au moment où je pris mon arme et la rechargeai, me mettant sur une balle explosive, le sol en dessous de moi trembla. Je me décalai, regardant la trappe qui semblait se trouver à portée... Et qui explosa tout simplement, laissant sortir une créature en tout point semblable à celle qui venait de nous mener la vie dure. Elles étaient donc deux ? Comme les voix étaient brouillées, j'aurais été incapable de dire si elle était alliée... Ou ennemie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Jeu 12 Juin - 21:19


Offensive
Erwin Dog & Mike Tay

L’attente me sembla une éternité. La sensation de brûlure n’arriva pas jusqu’à moi, juste cette drôle d’impression d’être transportée autre part. Ouvrant un œil, puis l’autre, je regardai Erwin me sourire, mettant quelques secondes avant de réaliser ce qu’il s’était passé. Il m’avait sauvé avec son pouvoir, me tirant des griffes de cette chimère. La pression retomba légèrement, me laissant me sentir las. Nous n’étions cependant pas tirés d’affaire, loin de là. Secouant légèrement la tête, je ne répondis pas aux paroles du rouquin, ne tiquant pas sur l’instant à propos des voix dont il parlait. Ce n’était pas le moment de poser des questions, il fallait tout d’abord se sortir de ce pétrin dans lequel nous nous étions fourrés.  

Fronçant les sourcils en voyant toute la petite troupe s’éloigner en courant, j’essayais de suivre le rythme, m’arrêtant cependant rapidement. Le monstre ne m’avait pas loupé et une douleur sourde s’insinuait dans tout mon corps quand j’essayais de courir. Expirant lentement, je fermai les yeux, levant mes mains devant moi. Je commençai à imaginer la forme d’un oiseau dans ma tête, cherchant à le sculpter à l’identique dans la réalité. Sculpture qui sembla fonctionner, celle-ci prenant peu à peu forme, jusqu’à devenir un splendide oiseau blanc. Certes, il manquait des détails, des couleurs, mais c’était suffisant pour une création éphémère. Souriant légèrement, je m’accrochai à cet oiseau, le laissant voler jusqu’à rattraper les autres. Je suivais leurs actions du regard, m’attardant sur leurs capacités respectives. Baissant un peu d’altitude, je donnai cette fois-ci forme à  un énorme renard de neige, sautant du dos de l’oiseau pour atterrir sur le quadrupède, lequel atterrit lourdement sur le sol de l’île. Observant ma création volante, je me mis à siffler, comme pour donner un ordre. L’oiseau sembla comprendre, attaquant en piqué cette chimère de malheur. Serrant dans mes mains la neige constituant le renard, je regardai ma toute nouvelle création foncer avec force contre le dos de la chimère, souriant un peu quand elle lâcha un cri mêlant rage et douleur. Une attaque surprise, parfaite pour prendre au dépourvu cette créature de malheur.

Parfaite si celle-ci avait été seule. Écarquillant les yeux, je regardai la nouvelle arrivante, me mettant légèrement à trembler. J’avais largement morflé contre une seule, alors contre deux … Fermant les yeux, je les rouvris aussitôt, observant ce cauchemar pourtant si réel. J’avais peur. J’aurais voulu faire ma fière, prétendre que ce n’était rien, mais j’avais vraiment peur. C’était comme si j’étais une pauvre souris face à un énorme chat. Elle était belle la fille qui voulait venger son meilleur ami, celle qui était prête à tuer n’importe qui pour cette vengeance. La sensation d’amertume prit peu à peu place, dépassant la peur. Se rouler en boule dans un coin ne servirait à rien, il fallait se battre. Ou tout simplement fuir, mais je ne voulais pas être celle qui proposait ce plan, pas cette fois.

Reculant de quelques pas avec mon cher moyen de transport, je tenais fermement mon épée, trouvant qu’elle paraissait plus ridicule qu’autre chose face à des créatures pareilles. Tapant contre les flancs de ma création, je lui donnai l’ordre de foncer, me dirigeant droit vers ces chimères.

Attaque suicide du jour, bonjour.

M’approchant dangereusement, je sautai au dernier moment, balançant mon épée dans l’œil de l’une de ces créatures, laissant à mon renard la joie de mordre dans la chair de ses adversaires. Atterrissant sur les fesses, je me relevai le plus rapidement possible, observant les dégâts qu’avait causés mon attaque. L’épée avait échoué, mais mon renard tenait bon, griffant, mordant à tout va. Jusqu’à ce que les deux se mettent sur lui, ne lui laissant aucune chance avec leur haki.

Grimaçant un peu, je me reculai vers Erwin et Hope, gardant dans mon champ de vision les chimères. Il y avait un peu de sang sur le sol, signe que c’était une réussite. Rien que le fait de faire perdre un peu de sang à ces bestioles était une réussite pour moi.

Il suffisait maintenant de s’en sortir.

Techniques:
 

© EKKINOX


Dernière édition par Holly Wate le Ven 13 Juin - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Ven 13 Juin - 0:11

Chimère (3).


La tactique de Holly m’avait fait espérer, dans un premier temps, que ça allait suffire pour se débarrasser des chimères. Mais rien, nous étions tout à fait inefficaces contre ce genre de choses. Elle reculait doucement vers nous, gardant ces créatures du diable dans son champ de vision. Je grognais en me demandant ce qu’il pouvait arriver de pire : ça arriva rapidement. Katia sortit des buissons, les faisant bruisser légèrement, et attaqua en forme hybride la carotide de l’une des créatures. Son attaque avait été vive, tellement imprévisible qu’aucune réaction ne vint de la part des chimères. Elle n’eut pas le réflexe d’utiliser le Haki de l’Armement, et sa jugulaire fut tout bonnement arracher tandis qu’elle s’écroulait de tout son poids par terre. Il fallut quelques secondes à son compagnon pour tourner la tête et réaliser ce qu’il se passait. Ma sœur venait de nous prouver qu’il était possible de combattre ces monstres, et ses babines recouvertes de sang ne m’empêchaient pas de réfléchir à la suite des opérations. Son attaque stupide l’avait exposée à la fureur de la première aberration. Sans hésiter un instant, je me téléportais à ses côtés et l’emmenai sur la branche d’un arbre pour lui faire esquiver une attaque. J’avais remarqué que ma vitesse s’était améliorée, plus j’utilisais mon pouvoir, plus je devenais apte à me téléporter avec un minimum de réflexion. Ça devenait presque un réflexe… Ou plutôt, un réflexe rapide. En me téléportant, j’attirai l’attention de la chimère. Maintenant, c’était à moi de prendre les devants pour tuer mon adversaire. Tuer… L’idée même me faisait frémir. Je n’avais pas le courage de ma sœur ? Je soupirais, ce n’était plus le moment d’hésiter. Me retournant sur une branche, j’aperçus que nous étions poursuivis par la chimère. J'entendais les voix apeurées des petits animaux dans toute la forêt, mais aussi les curieux émerveillés près du cadavre de la créature que ma sœur avait tué. Elle se tenait à moi, à présent sur mon dos. Elle dégaina son arme de son holster et tira tandis qu’un endroit du corps de la créature se couvrait de Haki, et nous eûmes alors certainement la même idée. Sans nous parler, je décidais de prendre les devants et de tirer une balle fumigène dans la direction de la créature. Ses yeux se couvrirent d’une fumée blanchâtre et il s’arrêta un instant. C’était le moment.

Katia fut la première à agir. Elle tira une balle avec l’automatique, et à peine un quart de seconde après, alors que la première détonation n’avait pas fini de résonner. L’explosion fut violence. Une Explosiv Sin laissa échapper de part et d’autres du corps de la créature des dizaines de petits éclats qui explosèrent tout en emportant la voix intérieure de l’animal avec elle. Je compris directement que sa mort avait été sonnée. C’était… Terminé ? Très peu confiant en la capacité que je développais, je décidai d’aller vérifier… Et remarquai que le spectacle d’un corps déchiqueté était toujours aussi écœurant. Fermant les yeux, je soupirais un instant avant de les rouvrir pour assister au spectacle de ce que nous venions de faire.

« - On devrait retourner voir Holly et Hope, me dit Katia en reprenant sa forme humaine, faisant disparaître les poils sur son menton. »

J’acquiesçai silencieusement, me faisant disparaître et apparaître juste derrière mes compagnons, les observant un instant avant de lancer sur un ton neutre et essayant de contenir mes émotions :

« - Personne n’est blessé ? »

Me posant sur le sol un instant, je laissais Katia s’essuyer la bouche et cracher le reste de sang dans sa bouche en essayant de ne pas trop se faire remarquer. Après avoir écouté mes camarades, je me téléportais pour aller chercher nos affaires et les ramener à nous, donnant une bouteille d’eau à ma sœur pour qu’elle se nettoie correctement la bouche et le visage. De toutes les manières, nous n’avions plus grand-chose à faire sur cette île. L’escargophone dans ma poche se mit alors à hurler, m’obligeant à décrocher au plus vite. Je laissais Katia appliquer les premiers soins s’il y avait des blessés.

« - Erwin ? Tu m’entends ?

- Oui. Alors ?

- J’ai réuni tout ce que j’ai pu avoir sur la société, tu peux venir chercher les informations dans une petite heure, je dois faire une course d’abord. »

Elle raccrocha alors brutalement, me laissant penaud, regardant Holly avant de soupirer encore une fois.

« - Nous ferions mieux de reparti sur une île habitable. Nous nous entrainerons à l’écart de la population, mais il vaut mieux éviter de traîner ici, d’accord ? »

Hope et Katia acquiescèrent, laissant Holly seule détentrice de nos prochaines actions dans ses mains.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   Ven 13 Juin - 14:55


Victoire
Erwin Dog & Mike Tay

C’était fini. Je me rendis compte que j’avais cessé de respirer lors de l’attaque de Katia, comme si le moindre souffle pouvait changer le cours de la bataille. C’était stupide, assurément, mais il s’agissait d’un réflexe. Inspirant à fond, je ne pouvais pas détacher mes yeux de la fillette. Ce qu’elle avait fait été dangereux, mais cela nous avait permis de nous débarrasser de l’une des créatures. Cette fille possédait aussi une malédiction. Peut-être que c’était celle-ci qui lui avait permis de survivre au coup de la folle, lors de notre entretien. Je voulais en savoir plus, lui demander des explications, mais ce n’était pas le moment. Il restait toujours une chimère à vaincre.

Erwin fut le plus rapide, tirant sa sœur du mauvais pas dans lequel elle s’était mise en la téléportant. La chimère ne faisait plus attention à Hope ou même à moi, se dirigeant droit vers le duo afin de les poursuivre. Des yeux, je suivais avec impuissance tout ceci, esquissant un vague geste pour les rattraper, avant de me résigner. Courir, ce n’était même pas la peine, je risquais plus de me casser quelque chose en tombant à cause de mes jambes flageolantes. J’étais inutile. Me mordant la lèvre inférieure, je croisai les doigts, priant un quelconque dieu pour qu’ils gagnent. Ils étaient forts, perdre serait impossible. Pourtant, on avait été pas mal malmené avant. Surtout moi, pour le coup. Peut-être que c’était moi le problème, la plus faible. Ou la plus irréfléchie. Katia avait attendu le bon moment avant d’apparaître, mettant à terre l’une des chimères. En fonçant tête baissée, j’avais surtout récoltée des bleus. J’avais été stupide.

Plusieurs explosions retentirent, me faisant sourire. Décidemment, le rouquin était un maniaque des explosifs. A croire qu’il avait surtout des balles explosives dans son attirail. Un peu de renouveau ne ferait pas de mal, un adversaire pourrait rapidement cerner ses possibilités d’attaque. Et là, ce serait trop tard.

Je regardais la fumée qui émanait du lieu des explosions, partiellement caché par quelques arbres. Des arbres ayant perdus des branches lors de cette bataille. Il n’y avait plus un bruit, aucun cri de rage de la part du monstre. Rien que le silence. Je me mis à sourire, ne quittant pas des yeux cette fumée. Ils avaient gagnés, c’était certain. Le cauchemar était terminé.

L’adrénaline quittait peu à peu mon corps, laissant toute sa place à la douleur. Grimaçant, je m’asseyais à même le sol, sursautant légèrement quand la voix d’Erwin se fit entendre derrière moi. Me tournant légèrement, je lui adressai un sourire ironique.

« Naaaan. Se prendre un arbre, c’est le quotidien. »

Mon regard se posa sur Katia, l’observant se nettoyer un peu du sang qu’elle avait sur le visage, dans la bouche également. Comme ça, on pouvait dire que cette gosse était effrayante. Frissonnant un peu, je détournai le regard, ne voulant pas paraître impolie à la dévisager ainsi. Je regardai, sans vraiment la voir, la carcasse de la chimère que la gosse avait tuée, restant stoïque face à cette vision de la mort. C’était sans doute horrible, mais je n’arrivais pas à m’émouvoir. Peut-être parce que j’avais participé au combat et que j’étais blessée ? C’était une explication comme une autre, aussi bancale qu’une chaise à trois pieds.

En silence, j’attrapai mon sac qu’Erwin venait de ramener, farfouillant dedans à la recherche de quelque chose pour atténuer la douleur. A part deux bouquins, le remède et quelques plants pris sur Graou Island, il n’y avait pas grand-chose. Pestant légèrement, je sursautai à l’entente de l’escargophone, regrettant aussitôt quand la douleur me fit grimacer. Soulevant mon t-shirt, je tiquai en voyant une marque bleue se former peu à peu sur mon ventre. J’allais souffrir si je ne soulageais pas ça immédiatement. Inspirant et expirant lentement, je sursautai légèrement en voyant Katia devant moi, les sourcils froncés. Ce n’était pas très beau à voir, en effet. J’essayai de sourire, faisant plus une grimace qu’autre chose à la fin.

« On n’a pas de glace, je suppose. »

Elle répondit simplement par un hochement négatif de la tête, approchant sa main de mon ventre. A peine l’avait-elle effleuré que j’eu l’impression que l’on m’enfonçait une aiguille à cet endroit précis. Fermant les yeux, je les rouvris quelques secondes après, baissant mon haut. Les soins devraient attendre, on n’avait rien de suffisant ici.

« On va dire que c’est pas trop grave ! »

Elle ne me croyait pas et ça se voyait dans ses yeux. Moi-même je ne croyais pas ce que je disais. Expirant lentement, je redressai la tête quand Erwin prit la parole, ayant totalement oublié le coup de l’escargophone. Ce n’était pas le moment de me préoccuper de mes petites douleurs, il fallait qu’on avance. Je l’écoutai en silence, regardant tour à tour Hope et Katia hocher la tête. Partir ne serait pas une mauvaise chose, atterrir dans un lieu habitable pourrait me permettre d’obtenir de la glace et quelques huiles pour diminuer la douleur et la propagation de ce bleu disgracieux.

Me redressant lentement, j’attrapai mon sac, faisant passer la sangle sur mon épaule.

« Je pense qu’on est tous d’accord sur le fait de ne pas vouloir finir en pâté pour chimères, donc autant aller sur une île un peu plus accueillante que celle-ci. »

Je m’approchai, posant ma main sur l’épaule du rouquin avec un air enjoué.

« En avant toute ! »

Il fallait bien un peu de comédie pour se changer les idées.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] - Entrainement sur une île [Pv : Holly & Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Île de Gaimon-