Partagez
 

 Test RP : Une intervention salée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 537
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Test RP : Une intervention salée  Left_bar_bleue39/75Test RP : Une intervention salée  Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Test RP : Une intervention salée  Left_bar_bleue235/350Test RP : Une intervention salée  Empty_bar_bleue  (235/350)
Berrys: 230.532.000 B

Test RP : Une intervention salée  Empty
MessageSujet: Test RP : Une intervention salée    Test RP : Une intervention salée  Icon_minitimeSam 10 Mai - 2:54


New Power



Le temps se calmait depuis un moment déjà. En effet, les missions n'étaient pas intenses, elles devenaient presque ennuyantes même. Plus le temps passait, plus je me demandais si nous n'allions pas être mis au chômage technique. En effet, nous restions de plus en plus au quartier général au lieu de partir en mission et attraper des pirates ou révolutionnaires. La dernière prise remonte à environ... deux semaines ? Environ, à peu de choses près. Bref, deux hypothèses s'offrent à nous. Ou bien le calme avant la tempête, ou bien une simple tranquillité de je ne sais combien de temps. Cependant, si je devais donner mon opinion sur la situation, bien qu'avoir la paix est une bonne chose, je dois bien dire que mon ennuie commence à m'agacer. Surtout depuis quelques évènements. En effet, depuis un certain temps, je me retrouve être un utilisateur de fruit du démon. Adieu l'eau, bonjour la terre ferme à jamais.
Comment ? Pourquoi ? C'est une longue histoire. Pour faire très bref, il y a un petit temps de cela, nous avons intercepté un convois spécial révolutionnaire qui transportait une cargaison très spéciale. Et pour cause, dans ces " choses " très précieuses, il y avait un fruit du démon. Vrai ou non, à l'époque nous ne le savions pas. C'est uniquement quand je l'ai dévoré qu'on a eu notre réponse. En effet, au départ, nous n'y croyons pas. Depuis quand on s'amuse à transporter des fruits du démon de la sorte  ? Le mieux est de le manger immédiatement. Mais non, eux, ils ne l'avaient pas fait. Sous prétexte de vouloir le donner à un officier important. Quoi qu'il en soit, je ne cache pas que j'ai croqué dedans plus à cause des événements du moment que par envie. Sur le moment, ils avaient le jeune Hotaru en otage et ils comptaient le tuer si je ne rendais pas le fruit. C'est donc par pure chance qu'il y eu une sorte d'explosion dans le lieu où nous étions et sur le coup, j'ai profité de la faible visibilité pour mordre légèrement le fruit. Ainsi donc, j'avais obtenu sans le savoir le pouvoir de ce fruit. Et en bon escroc que j'avais été sur le moment, j'avais donc échangé Hotaru contre l'ancien fruit du démo devenu un simple fruit au goût douteux. J'imagine encore la tête de ces gens de la révolution quand ils se sont rendu compte de la supercherie.  En effet, ils n'avaient rien vu venir puisque ma morsure dans le fruit avait été très discrète. Très peu. Pas une grande bouchée, juste un poil.

Bref, c'est ainsi que j'ai obtenu des pouvoirs sans vraiment le vouloir. Mais j'avais fait cela pour sauver ce jeune blondinet qu'on aime malgré tout. Plus j'y repense, plus je me demande si j'ai pas fait une connerie. Après tout, quand j'y regarde de plus près, ce fruit n'est pas le plus anodin en plus de cela. Certains permettent de transformer une partie de votre corps, créer des ouragans, vous rendre intangible ou autre. Mais moi, je n'avais rien eu de tout cela. J'avais eu droit ce jour-là à une transformation en un vélociraptor. Une bête assez ancienne, il faut dire. Une bestiole tenace, vivace et assez féroce. Au début, quand j'ai mangé ce fruit et que j'ai utilisé son pouvoir, j'avais comme l'impression d'être comme possédé, ou avoir un second côté en moi. Un côté sauvage, hostile et très violent. Plus que la normale. Comme un instinct de prédateur. Même moi, j'en flippais. Mais désormais, je m'y suis fait. Tout mon entourage s'est habitué à ce petit changement. Du moins, j'espère. Car malheureusement pour moi, je ne peux pas revenir en arrière.

" TAITO... On bouge !!! "


Oh ? Sortant de mes pensées, je rapplique en vitesse. Ma soeur semble quelque peu énervée. Je n'ai rien fait pourtant. Silencieux, j'embarque avec elle sur un navire qui s'empresse de partir dès que tout le monde est à bord. Le briefing est fait et nous nous devons d'agir vite. Une bande de brigands s'en prend à un village voisin. Nous prenons donc la voie maritime pour y arriver et agir au plus vite. Notre objectif ? Anéantir ces brigands peu importe la méthode. Pas de soucis pour moi. Ce genre de mission avec la carte blanche est une véritable aubaine. Sourire aux lèvres donc, je me prépare. Je sent que je vais faire un carnage... Un véritable carnage.
Silencieux, j'attends qu'on soit largué sur la côtes pour alors agir. Dans un premier temps, j’use de ma nouvelle vitesse pour aller le plus vite possible et atteindre les lieux en premier. Le village au loin brûle et les gens hurlent. C'est la panique générale. Waow, ils sont sérieux ceux-là. Souriant de manière sadique, je pénètre dans le village suivis de mes compagnons. Ni une ni deux, chacun se lance dans la bataille.

Pour ma part, je me contente de me diriger vers le lieu où les brigands sont les plus nombreux. Comment faire pour passer les " hordes " de brigands ? Pour cela, j'use de mon nouveau corps. Transformé en véritable bête ancienne, je fonce. Comparé à un humain, sous ma forme animal, je peux courir jusqu'à aisément 39km/h. Autant dire que un corps humain a du mal à suivre la cadence. Au passage, j'en profite pour sauter sur deux trois personnes et planter cette fameuse griffe que j'ai aux pattes pour les blesser grièvement. En forme animale en effet, il y a peu de méthodes d'attaquer. Ou bien j'utilise les griffes sur mes pattes arrières, ou bien, je mords. Les bras du vélociraptor sont peu aptes à être utilisées pour blesser. Plus pour agripper qu'autre chose. Bref, j'avais réussis à intégrer cela.
Arrivant sur le lieu le plus peuplé de brigands, je me transforme de nouveau en humain; Tch... J'ai toujours cette manie de claquer ma mâchoire tant la transformation me donne des sensations étranges. Surtout avec les habits, c'est peu agréable. Fixant le groupe de brigands qui servent d'accueil, j'en laisse approcher quelque un. Ceux-ci ne semble pas craindre ce qu'il ont vu avant. Intéressé, je sort alors mes armes. Ah oui... En forme hybride, il m'est quasiment impossible d'utiliser mes armes à feu tant mes griffes sont imposantes. Quelle arnaque. Deux types sur cinq approchent et tentent de me frapper. Je les repoussent sans soucis apparents. Malheureusement, je n'ai pas vu venir le coup derrière moi. L'un d'eux me fracasse la tête avec une sorte de barre de fer. Sur le coup, je titube et me masse l'endroit touché qui saigne. Restant immobile un instant, je grogne de plus en plus. Autant le dire, je vais m'énerver sur ce coup...

" C... ça fait mal bordel... MAL !!! "


Me redressant malgré le sang qui coule doucement sur mon visage, cette fois, je laisse mon corps changer d'apparence. Restant humain, celui-ci se couvre d'écailles. Au niveau de mon visage, celui-ci s'allonge quelque peu, mais on reste entre la tête de vélociraptor et une forme humaine. Mes bras et mon corps de manière générale ressemble au même, mais désormais, il possède une forme plus élancée, plus svelte et la nouveauté est aussi cette queue assez longue et fine d'apparence. Bref, en état d'hybride, je souris et regarde de mes yeux globuleux ces brigands qui sont étonnés sur le coup.
Quoi de plus normal au fond ? Ni une ni deux, je donne un coup de queue à celui qui m'a frappé et je l'envoie donc valser. Faisant volte-face immédiatement, je vais frapper dans la masse. Usant de force et de rapidité, je frappe ces gens qui tombent un à un. Bien entendu , dans la foulée, ils me blessent à divers endroit bien que mon endurance soit assez élargie depuis que j'ai mangé ce fruit. Peut-être d'ailleurs que je me permet trop de folies...

Alors que je semble avoir terminé avec ces gens-là, voilà qu'une nouvelle troupe débarque. Un d'eux s'avance. Lui et son allure, cela me fait dire qu'il est comme un mini-boss dans l'histoire. Musclé, le corps plus qu'imposant, il fonce alors vers moi en me frappant de toutes ses forces. Plaçant mes mains en travers de son chemin, je recule de quelques mètres. Quelle force... Intrigué, j'encaisse quelques coups qui me font reculer à chaque fois en plus de me fatiguer. Ce n'est qu'au bout d'un moment que je chope ses poignets et me laisse reculer. Une fois stoppé, je redresse la tête et que je sors mes griffes. Deux griffes assez impressionnantes à la vue. Je le pénètre sans mal et celui-ci surpris laisse un cri de douleur se faire entendre. Tentant de se détacher de moi celui-ci se saigne doucement les veines et me lâche facilement. Un petit atout que j'ai gardé tient. Suite à cette victoire improvisée, je fonce donc dans le centre du lieu.

Blessant quelques gens au passage, je rentre dans le bureau où c'est établit le fameux " boss " de tout ce chaos. Celui-ci semble peu intrigué de mon entrée en scène. Seul, il se lève et soulève sans mal le bureau peu imposant. Décidément, ils sont forts ceux-là. Je passe donc en mode animal pour esquiver l'objet devenu un belle arme de jet. Fonçant à lui, je saute pour tenter de le lacérer. Malheureusement, il m'attrape au niveau de mes chevilles et me lance vers un mur avant que j'ai eu le temps de tenter de le griffer sévèrement au niveau de ses mains. En effet, ma paire de griffes est à chaque pattes. Une griffe imposante plus faite pour percer et aggriper que couper.
Je retente le coup plusieurs fois, mais en vain. Il arrive toujours à m'éviter ou m'attraper et me lancer avec un timing presque parfait. J'essaie donc une nouvelle technique. Fonçant au contact, je lui donne un puissant coup de queue avant de faire volte-face et tenter de le mordre. Ma gueule est bien un atout dans l'histoire. 80 belles dents aiguisées pour le déchiqueter ou lui laisser une belle marque. Mais avant que j'arrive à refermer sa gueule sur sa chaire, il me donne un joli coup m'étourdissant. Pendant un instant, celui-ci semblait avoir eu le bras noir. Comment ? Qu'est-ce que ?

Sans rien comprendre, il enchaîne les coups qui me mettent en déroute malgré mon avantage au niveau vitesse et force de base. Qu'elle est cette matière noire qui semble me blesser aisément ? Suite à plusieurs coups bien placés, je titube de plus en plus. Heureusement, le lieu semble bien pris en charge par les marines. Ceux-ci viennent donc me donner un coup de main. En infériorité numérique, l'homme se voit contraint de fuir bien qu'il me lance une belle pique en soulignant le fait que je n'ai pas réussis à le battre en un contre un. Je manque de peu de le poursuivre, mais heureusement, ma soeur arrive et me retient. Restant sur ma faim donc, je regarde l'homme s'enfuir en bousculant les marines qui tentent de le retenir comme si ce n'était que de simples quilles qu'il dégomment sans soucis. Intriguant comme personne...

Intérieurement, c'est une défaite sur un fond de victoire. Le goût amer dans la bouche, j'écoute ma soeur qui tente de me calmer. Tch.. Quelle bêtise. Je m'effondre en succombant à quelques blessures. Hotaru me prend en charge en me disant à mon réveil que je suis aller trop loin au niveau de mes forces. Hm ? Cela me faisait réfléchir sur mes nouvelles capacités. Devais-je les utiliser ainsi ou bien réfléchir à une nouvelle méthode ?
J'avais tout le temps d'y penser.



Revenir en haut Aller en bas
 

Test RP : Une intervention salée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit test sympa à faire...
» Tu peux pas test !
» Crash Test [pv Girofle Satoya - Hentaï Rough]
» Combat Multijoueur Test [Rochel, Oneiros, Morphée, Requiem]
» ♣ JINX ARENA ♣ Zone de test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Archipel Orgao-