Partagez | 
 

 Chapitres perdus [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1458
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Chapitres perdus [FB]   Ven 18 Avr 2014, 17:56

Rencontre



Le bruit d'une porte qui coince violemment claqué, c'était ce qui avait accueillit Zeke dans cette journée qui allait sans doute être la plus importante de sa vie. En se redressant dans son lit les yeux encore a moitié fermés il était sorti des limbes de son rêve en quelques secondes, chose assez rare chez le garçon très peu matinal. Après avoir jeté un coup d’œil autour de lui il reprit ses esprits rapidement, son père venait sans doute de quitter la maison pour aller travailler à la mine comme à chaque matin. À sa gauche le jeune garçon, d'une quinzaine d'année maintenant, vit sur sa table de chevet les pièces d'un gicleur à moitié démonté. Sa dernière trouvaille était éclairé par un mince rayon de soleil qui s'infiltrait à travers sa fenêtre mal fermé comme si Dieu lui-même admirait son travail. En fournissant un effort presque sur-humain le bricoleur avait réussi à se traîner jusqu'à son placard pour enfiler ce qu'il avait trouvé ayant le moins de trou et sentant le moins fort. Il passa tout droit en ignorant la cuisine, il ne déjeunait jamais, de toute façon il n'était même pas sûr qu'il y ait quoique ce soit de comestible dans cette pièce. Après avoir mis les pieds dehors il imita le geste de son paternel et claquât la porte violemment sans prendre la peine de la fermer à clé. Il était resté planté là une bonne minute, les mains dans les poches, à réfléchir comme un abruti à pourquoi il était sorti. Pourtant, la réponse était toujours la même, comme chaque jour il allait tenter de trouver Jin et, dans le cas où il n'y arriverait pas, il tenterait de se trouver un truc intéressant à démonter. Son ami n'était jamais au même endroit, d'ailleurs c'était généralement lui qui trouvait Zeke et non l'inverse. Si le bricoleur pouvait être considéré comme pauvre, Jin lui ne pouvait simplement pas être étiqueté, c'était comme s'il ne possédait rien et tout à la fois. D'après ce qu'il connaissait de son ami, celui-ci ne rentrait presque jamais chez lui et dormait souvent à différents endroits en ville. S'il avait eu à décrire l'individu en un mot Zeke aurait choisi débrouillard. Jin pouvait tout simplement tout trouver dans cette ville et il avait toujours trois coups d'avance sur lui lorsqu'ils s'affrontaient dans différents domaines. C'est en arrivant au port lors de ses recherches que Zeke rencontra l'homme qui lui donnerait les outils pour changer sa vie.

Les quais étaient pleins de bateau de la marine comme d'habitude et les soldats du gouvernement mondial patrouillaient comme toujours les environs. Son ami avait pour habitude d'écouter les conversations des soldats à la recherche d'informations intéressantes sur les autres projets qu'ils avaient en cours sur l'île. Toutefois, ce matin-là, l'endroit n'était peuplé que par des hommes en tenue blanche identique et celui qu'il cherchait n'était visible nulle part. C'est en passant près d'une pile de caisses de ravitaillement que Zeke perçu les bribes d'une conversation.

-[...] dix pourcent de plus et vous avez jusqu'à la semaine prochaine.

-C'est tout?

-C'est la seule commande qu'on m'ai demandé de faire pour l'instant. À moins que vous ayez d'autres plans qui pourraient nous intéresser?

-J'ai déjà offert mes derniers prototypes la semaine dernière je n'ai évidemment rien d'autre pour l'instant...

Un vieil homme en sarrau blanc et avec une grosse cicatrice de brûlure au visage discutait avec ce qui semblait être un officier de la marine. Dans son épaisse barbe blanche, légèrement jaunie autour de la bouche, le vieux avait grogné quelques insultes avant de partir vers l'un des quartiers pauvres de la ville. Le jeune bricoleur n'avait eu qu'à entendre une partie de la conversation pour devenir intrigué par le vieux scientifique. Après une filature un peu maladroite d'une vingtaine de minutes Zeke était arrivé à l'endroit où devait vivre l'homme. Le vieux bâtiment était encore plus délabré que son propriétaire, l'enseigne penchait d'un côté, les fenêtres étaient sales et certaines briques étaient tombées. La porte n'était pas fermée à clé et l'intérieur ressemblait un peu à une boutique avec le comptoir en moins. Une sorte de brouillard sentant la cigarette flottait dans la pièce centrale couverte de plans en tout genre. Au fond de la pièce le barbu dessinait frénétiquement, dos à l'entrée, sur une grande feuille en grognant plusieurs choses incompréhensibles. L'homme n'avait pas tardé à remarquer la présence de l'intrus dans son atelier et s'était finalement retourné affichant ses lunettes, qui semblaient plus appropriés pour un tireur d'élite et sa cigarette à moitié fumé, planté dans l'endroit où devait se cacher sa bouche au milieu de sa pilosité faciale.

-Yoy, jeune crétin on t'as jamais dis que c'était dangereux d'entrer par effraction dans un endroit plein a craquer d'engins explosifs?!

-Hein? Enfin, je voulais juste... Voir sur quoi vous travaillez... Et de toute façon c'est bien trop spécifique comme type d'avertissement!

-Voir sur quoi je travaillais? T'as une entreprise de démolition à ton âge? Une armée peut-être? Non? Alors fou moi la paix!

-Minute... Vous fumez alors que vous fabriquez des explosifs?! Et c'est moi qui fait un truc dangereux?!

-Quoi? C'est parfaitement sécuritaire suffit de faire un peu attention!

Sur ces mots le mégot un peu trop secoué du vieil homme tomba par terre avant de bruler légèrement le plancher.

-Heu... Oui enfin bref, ça vous dérange tant que ça si je regarde un peu ce que vous faites?

-Pfff... Si tu y tiens, mais ne touche à rien.

Sans plus attendre Zeke se dirigea vers la table couverte de croquis au centre de la pièce. Les pièces de certains prototypes traînaient sur les grandes feuilles jaunies comme si ces projets avaient été laissés en suspend. L'une des bombes semblait correspondre, à vu de nez, au plan qui se trouvait accroché juste en haut. Les étapes étaient représentées n'importe comment, ce n'était certainement pas la façon classique de faire et le bricoleur doutait fortement que les scientifiques de la marine travaillent de cette façon.

-Dites, vous travaillez pour le gouvernement mondial?

-Quoi? Non je suis à mon compte, mais il se trouve que ces idiots de la marine sont mes seuls clients en ce moment je n'ai donc pas trop le choix de leur vendre mes créations...

Le vieux ne s'était même pas donné la peine de se retourner pour répondre à la question et poursuivait son travail sur sa table à dessins. Zeke poursuivait son étude des plans tentant de déchiffrer l'écriture tremblante et les descriptions foireuses du vieil homme. Lorsqu'il cru comprendre au bout d'une dizaine de minutes une partie du fonctionnement de l'engin il décida de tenter sa chance.

-Si je comprends bien... Le bouton du côté droit de la bombe sur le plan sert à choisir une option de détonation à l'impact? Mais le bouton de gauche sert à quoi au juste?

Suite à cette nouvelle question le vieil homme se retourna encore une fois avec un air légèrement plus surpris que la première fois.

-Attend tu arrives à lire mes plans?

L'homme commença à rire un peu dans sa barbe.

-Normalement je suis le seul à les comprendre, moi et quelques scientifiques de la marine à qui j'ai vendu mes plans qui ont fini par s'habituer à mon style... Pour répondre à ta question le bouton de gauche sert à ''connecter'' l'explosif à un détonateur multi fonction de mon invention. D'ailleurs je dois avoir le plan de celui-ci quelque part au fond de mon atelier... Mais dis moi tu ne t'es toujours pas présenté...

-Moi? C'est Zeke, Zeke Lundren.

-Bien tu peux m'appeler Vance!

-Pourtant, ça dis seulement ''Van'' sur l'enseigne...

-Ha ça? Les lettres sont tombés. Enfin bref, tu m'as l'air de connaître les bases si tu es intéressé à en apprendre d'avantage reviens demain, je dois réfléchir à quelque chose pour le moment.


Dernière édition par Zeke Lundren le Ven 18 Avr 2014, 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1458
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Chapitres perdus [FB]   Ven 18 Avr 2014, 17:57

Verdict



Comme convenu la veille, Zeke était revenu à l'atelier miteux du vieillard le lendemain. Pour une fois il n'avait pas tenté de trouver Jin et avait un véritable objectif pour se changer les idées. En poussant la porte le jeune homme se dit que ça faisait changement de ses errances habituelles. L'atelier n'avait pas du tout changé depuis sa dernière visite en fait, même le vieux ne semblait pas avoir bronché de sa table à dessin. Il fixait la feuille devant lui avec intensité comme si quelque chose l'énervait dans son croquis à moitié terminé. Après une légère hésitation Zeke toussa un peu pour annoncer sa présence et entama la conversation.

-Heu... Alors vous avez réfléchi à votre truc?

Vance se retourna d'un coup toujours aussi surpris que la veille de la présence du garçon.

-Hein quoi? Attend on est déjà le matin?...

-Il est midi en fait.

-Et merde, j'ai vraiment perdu mon temps sur ce truc... Enfin bref, j'ai réfléchi après ton départ et si tu es vraiment intéressé par mon travail je veux bien accepter que tu étudie mes créations. J'accepte surtout pour éviter d'avoir à me dire que mon génie ne sera connu que par quelques idiots de scientifiques du gouvernement, mais bon. Évidemment je n'ai pas les moyens de payer quoi que ce soit si jamais tu décides de reproduire l'une de ces créations, alors tu paieras le tout de ta poche. Ha et si tu as des questions essais de les garder pour toi je suis occupé!

Sur ces mots le vieux se tourna à nouveau pour continuer son travail comme si de rien n'était.

-C'est tout? Quand vous m'avez parlé d'en apprendre plus j'imaginais plus des leçons, pas que vous me laisseriez me débrouiller seul. Et d'ailleurs ce n'est pas un peu risqué de me laisser travailler sur des explosifs sans la moindre supervision?

-Bah! J'ai appris en grande partie mon métier seul je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas en faire de même.

-Vous pourriez au moins m'apprendre les bases?! C'est pas comme si vous arriviez à avancer dans votre travail de toute façon.

-Pff... Tu commence déjà à me faire regretter mon choix... Bon, dix mille berrys par semaine et je veux bien  perdre mon précieux temps à te donner des leçons.

-...Vieux radin...


Dernière édition par Zeke Lundren le Ven 18 Avr 2014, 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1458
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Chapitres perdus [FB]   Ven 18 Avr 2014, 18:00

Séparation



Zeke commença donc sa nouvelle routine qu'il garderait pour les années à venir. Il pris un travail à mi-temps à la mine pour payer ses frais et s'arrêta à l'atelier chaque après-midi pour en apprendre d'avantage. Il n'en apprenait pas juste plus sur le métier d'inventeur, mais aussi sur son professeur. Le vieux Vance était bien différent de l'image que les gens se faisaient des scientifiques. Cet homme ne tentait pas de progresser dans son domaine pour faire avancer la science, bien au contraire il ne pensait qu'à ses intérêts personnels. La marine avait toujours besoin d'armes de plus en plus puissantes et il avait toujours besoin d'argent. La science n'était pour lui, qu'un moyen comme un autre de rester en vie quelques jours de plus et s'il pouvait inventer des choses qu'il aimait bien ce n'était qu'un bonus. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il travaillait toujours de façon indépendante, la marine n'avait jamais pu le séduire avec des équipements perfectionnés et des promesses «d'avancement de l'humanité». L'inventeur en herbe ne considérait pas vraiment cette cheminée vivante comme un ami, mais il appréciait tout de même d'avoir plus d'une personne avec qui discuter. En fait, l'apprenti inventeur voyait de moins en moins son seul ami qui se faisait de plus en plus distant. Parlant de fortune, de trésor et du nom qu'il pourrait se faire en quittant ce trou, le jeune homme débrouillard regardait toujours en direction de la mer. Même si le bricoleur l'avait vu venir, il fut un peu déprimé lorsque vint le jour de faire ses adieux. Ce jour-là le port de la ville était désert, les marines étaient allés faire la fête dans les tavernes et tous les marchands avaient quitté l'île sauf un groupe. Le bateau baignait dans la lumière orangé du soleil couchant et seul deux silhouettes étaient encore à terre.

-Alors, tu as réussi à avoir congé de tes cours avec le vieux?

-Bah, il n'est pas vraiment du genre à planifier ses horaires en fonction des autres tu sais, je doute qu'il m'attende. Sinon, tes parents ne sont pas venus assister à ton grand départ?

-Qu'est-ce que tu crois? Je ne les ai pas prévenu évidemment. De toute façon je serai revenu les poches pleines avant que qui que ce soit ne s'en aperçoive, tu me connais j'atteindrai mes objectifs bien vite.

Zeke se contenta de pousser un léger soupir de découragement mêlé à de l'amusement. Il reconnaissait bien là l'assurance de l'homme et il avait probablement raison.

-Dis, quand je serai de retour tu pourrais peut-être repartir avec moi. Je pourrais toujours avoir besoin d'un type capable de fabriquer quelques trucs inusités dans mon empire!

Cette fois Jin réussi à extorquer un léger rire à l'inventeur.

-Toi et moi travaillant sur les mêmes projets? On finirait par s'entre-tuer au bout d'une semaine. Et puis tu sais que je n'ai pas vraiment pour habitude de suivre les ordres qu'on me donne peu importe combien on me paie.

-Pourtant tout le monde à son prix. Riche comme je le serai je pourrai bien me procurer tes services, si les berrys ne font pas je t'aurai avec l'alcool et les femmes!

-Pas mon genre tu le sais...

Jin poussa un léger soupir tout en se retournant vers le bateau plein à craquer de marchands commençants à s'impatienter.

-Un jour j'arriverai bien à te rendre moins coincé...

Sur ces mots, son ami monta à bord de l'embarcation sans prendre la peine de se retourner à nouveau. L'inventeur ne s'attendait pas vraiment à le voir agiter un mouchoir blanc en pleurant à l'arrière du bateau non-plus... Cette séparation avait été brève et directe à l'instar de leurs rencontres habituelles, tant mieux après tout Zeke avait mieux à faire que de rester planter là des heures. Il savait au fond qu'il reverrait son ami tôt ou tard, même s'il était loin de se douter que ce serait pour l'aider dans sa carrière de criminel... Mais cette séparation l'affectait quelque part au fond de lui, il le savait bien, mais refusait de l'admettre. Ce n'était pas vraiment le fait de voir son ami le quitter qui l'énervait, mais plus de le voir progresser. Il se dirigeait vers quelque chose de plus important, de plus grand que lui. C'était ça le problème, l'inventeur enviait l'ambition et la confiance en soi de ce type plus débrouillard que lui. De son côté il était coincé dans une ville sans intérêt à faire des études dont il ignorait l'utilité qu'il pourrait leur trouver. En fait il luttait pour se trouver une raison de vivre, c'était pour ça qu'il s'était lancé dans cet apprentissage. Et plutôt que de quitter cet endroit et de partir avec son ami, il décidait de rester sachant pertinemment qu'il allait se contenter de répéter sa routine, mais il avait peur de partir au fond. Marchant dans les rues éclairées de cette habituelle lumière orangé de fin de journée il observait la population d'un air neutre. S'il ne faisait rien il resterait coincé dans cet endroit toute sa vie jusqu'au moment fatal où il crèverait dans la mine comme tous les autres pauvres types avant lui...

De retour à l'atelier l'apprenti inventeur jeta un bref coup d’œil à son professeur dans sa pièce personnelle. Comme il s'y attendait l'homme relativement immature était passé en mode «ignore cet idiot de retardataire il l'a bien cherché». Cela laissait donc la soirée de libre à l'inventeur pour travailler discrètement sur ses propres projets et sur ce qui l'intéressait. Il poussa la grosse porte en bois qui se trouvait sous l'escalier, celle-ci frottait sur le plancher et pour une raison qui lui échappait avait l'air mal taillé, comme si un tronc d'arbre avait été placé en lieu de porte. Il tira ensuite sur la petite chaîne pendant au plafond pour allumer la lumière et révéler sa section personnelle de l'atelier. Il avait sa propre pièce, il avait été relativement heureux de l'apprendre le jour où Vance le lui avait annoncé, dû moins avant de découvrir que ce n'était qu'un placard à balais dans lequel le vieillard rangeait ses outils. Les plans de son professeur s'empilaient par dizaine dans un coin de la pièce, ce soir-là Zeke poursuivit son étude des armes lourdes pour tenter d'oublier son cafard.


Dernière édition par Zeke Lundren le Ven 18 Avr 2014, 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1458
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Chapitres perdus [FB]   Ven 18 Avr 2014, 18:04

Prototype



Cela faisait maintenant près de trois ans que l'inventeur étudiait d'arrache pied pour maîtriser l'art de la fabrication d'arme. Depuis un moment déjà il enterrait son ennui et sa solitude sous une montagne de travail, mais ce jour-là allait être légèrement différent. Cette fois-ci les cours théoriques étaient terminés, Zeke allait enfin pouvoir passer à la pratique et faire exploser l'une de ses créations. Il avait travaillé sa bombe toute la semaine pour obtenir le meilleur effet tout en respectant les dimensions imposées par Vance. Tout en tenant le fruit de son travail dans sa main droite l'apprenti inventeur et son maître faisaient route vers l'est en dehors des limites de la ville. Certes, l'idée d'un vieil homme entraînant un adolescent dans le désert était un peu louche, mais mais là n'était pas la question la seule chose qui importait était que ce premier essais soit le bon ! Il espérait que cette expérience rendrait son apprentissage un peu plus intéressant, après tout quel était l'intérêt de faire des explosifs s'il ne pouvait jamais les utiliser? Les deux hommes se dirigeaient vers une vallée bien spécifique, apparemment c'était là que le vieux testait toutes ses créations depuis qu'il s'était installé sur Powder Island, bref l'endroit idéal pour le baptême du feu de l'apprenti. L'emplacement fut facile à repérer, dans ce vaste désert avec comme seule végétation quelques buissons rabougris, un terrain couvert de cratères était relativement visible. Les trous étaient de taille variable, certains à peine aussi gros que la tête du jeune homme, d'autres aussi grands qu'une petite pièce. Quelques mètres plus loin devant lui se trouvait une pente abrupte semblant indiquer la limite du terrain d'entraînement.

-Bon on va enfin pouvoir vérifier si j'ai réussi à faire entrer quelque chose dans ta grosse tête vide!

Sans laisser le temps à son apprenti de relever son commentaire le vieux planta au sol l'étrange tube de fer qu'il transportait sur son dos depuis le début du trajet. Après avoir déployé le support de l'engin ressemblant à un mortier, le barbu fit un signe de la main en direction de son élève lui indiquant de lui tendre sa bombe. Après avoir regardé l'explosif sous toutes ses coutures et l'avoir pesé de façon approximative dans sa main, le vieillard l'enfonça sans prévenir dans le canon faisant face au sud. Zeke ne vit même pas le projectile traverser le ciel, seul l'explosion lui indiquât que tout s'était déroulé comme prévu. Il avait réussi et la déflagration avait atteinte une bonne taille aussi, sa première réaction fut de se retourner vers le vieux pour voir sa réaction. Toujours aussi impassible, l'excentrique s'était contenté de s'allumer une autre cigarette tout en fixant le petit cratère de la taille d'une baignoire qu'avait créé l'explosion.

-Hum... Acceptable.

Impossible de tirer la moindre félicitations de ce vieux évidemment. Suite à ce commentaire plutôt plat, l'inventeur en herbe décidât de regarder de plus près le résultat de la déflagration. Toutefois, en se rapprochant de la pente quelque chose accrocha son regard. En bas de celle-ci se trouvait un autre cratère, sauf que évidemment, celui-ci était gigantesque et avait au moins la taille de la moitié de la ville dans laquelle il vivait. La pointe d'admiration qu'avait éprouvé l'élève pour son professeur avait rapidement été balayé par l'effroi de la réalisation qu'un vieux sénile pouvait tuer tout le monde n'importe quand en faisant un faux mouvement. C'est sur ce léger détail que la journée se termina, les deux hommes ne s'adressèrent plus la parole pour la totalité du chemin du retour.


Dernière édition par Zeke Lundren le Ven 18 Avr 2014, 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1458
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Chapitres perdus [FB]   Ven 18 Avr 2014, 18:07

Chaleur


Une chaleur écrasante, un soleil de plomb et un vent frais presque inespéré apportant un peu de réconfort, mais qui disparaissait plus vite qu'il était arrivé. C'était une journée particulièrement chaude et toute l'île en souffrait, une bonne partie de la population avait pris congé ou se baladait avec un éventail, plutôt inefficace soyons honnête. Toutefois, près des limites de la ville se trouvait l'inventeur en herbe transpirant à grosse goutte et travaillant comme un forcené. Voir le garçon faire un effort, c'était quelque chose de rare il fallait l'admettre, mais de toute façon il ne connaissait pratiquement personne qui aurait pu constater ce changement soudain de comportement. Lui-même ignorait ce qui lui donnait autant d'énergie, peut-être avait-il entendu une musique entraînante ou était-ce qu'il avait mangé la veille? Dans tout les cas, c'était un tout un événement, il ne se sentait dans cet état qu'une fois par année si ce n'est moins.

L'activité pratiquée était d'autant plus étrange que son comportement. Devant lui étaient alignées plusieurs pierres de taille moyenne sur de gros rochers et l'inventeur se contentait de balancer des cailloux en tentant de les toucher. Un peu plus loin sur son terrain d'entraînement improvisé, se trouvaient d'autres rochers formant une cible où plusieurs grosses pierres se trouvaient en plein centre. C'était une idée, une simple idée qui lui avait traversé l'esprit la veille. Savoir fabriquer et poser des bombes c'était bien pratique certes, mais savoir se défendre en combat était tout aussi important. Il était bien conscient qu'il ne faisait rien le mettant en danger face à des adversaires potentiels... Pour le moment. Mais dans sa ville mal famé il était bien conscient qu'il pouvait facilement tomber sur des individus plutôt louche, il en avait déjà fait l'expérience d'ailleurs... C'est suite à cette réflexion qu'il avait décidée de s'entraîner un peu au lancé de précision. Il n'avait pas vraiment besoin de savoir toucher une fourmi avec une pierre en faisant trois ricochet étant donné son utilisation habituelle d'explosif, mais savoir toucher correctement sa cible restait important.

Ce fut l'agitation se déroulant en ville qui lui fit stopper son entraînement. Malgré la distance le séparant des lieux il entendait clairement le chaotique brouhaha qui était soudainement apparu en contraste avec le lourd silence qui régnait plus tôt. Intrigué il se dirigeât vers le secteur des commerce où les choses intéressantes se déroulaient habituellement, mais ce ne fut pas l'agitation habituelle qui l'accueilli en ces lieux. Bien au contraire, l'endroit était totalement désert, toute la population semblait s'être réunis plus loin aux limites de la ville. Il savait bien ce qui se trouvait dans cette direction, après tout il y passait plusieurs fois par semaine pour travailler. Toutefois, la vision qu'il eu en arrivant sur les lieux ne fit que confirmer ses soupçons, l'une des galeries de la mine s'était effondré et, à en juger par la panique de certains et les pleurs de d'autres, plusieurs mineurs s'étaient retrouvés coincés. Malgré la foule l'inventeur pu toutefois apercevoir ce qu'il cherchait du regard, le panneau indiquait qu'il s'agissait de la galerie numéro 7. Ironiquement, c'était également celle dans laquelle il se retrouvait le plus souvent. Un détail lui traversa toutefois l'esprit, un détail qui lui noua l'estomac instantanément. Sans perdre de temps il fonça vers le kiosque où la foule était le plus compacte. Se frayant un chemin du mieux qu'il le pouvait, l'ingénieur pu finalement jeter un œil à la liste que tout le monde regardait avec inquiétude. Au milieu de tous ces noms qu'il ne connaissait pas, un seul attira son attention et confirma ses craintes. Il était là, écrit en toute lettre, le nom de son père figurait dans la liste des mineurs travaillant dans cette galerie ce jour-là. La foule était agitée, il se faisait balancer un peu partout au gré des mouvements de centaines d'hommes et de femmes affolés. Les pensées de Zeke étaient devenues confuse, il n'arrivait pas à réfléchir. De l'air, il fallait qu'il sorte de cette foule et vite! Se frayant de force un passage, il s'écroula finalement au sol là où il se trouvait quelques minutes auparavant. Il resta couché sur le sol sablonneux un moment avant de finalement se décider à faire l'effort de s'asseoir. En fixant le ciel d'un bleu éclatant, il tentait de réaliser ce qui s'était passé. Il ne reviendrait pas, il n'envisageait même pas l'option que son paternel aurait pu s'en sortir... Quelque part il avait l'impression qu'il connaissait déjà l'issue de cet événement. Se levant, il se dirigeât dans la direction opposé à la mine, en direction de la ville, en direction de sa maison vide... De sa chambre.

Il ne versa pas une larme, en fait il resta aussi neutre qu'il l'était en marchant dans la rue pour les jours qui suivirent.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1458
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 5.154.802.733 B

MessageSujet: Re: Chapitres perdus [FB]   Ven 18 Avr 2014, 18:08

Décision


Assis devant son vieil appartement tombant en ruine Zeke réfléchissait, l'air sévère. Cet abruti était finalement revenu dans sa vie après ses quelques années d'absence et pourquoi? Lui proposer un contrat... Il n'avait guère été surpris en découvrant que son ami était passé de marchand à roi des brigands. Il avait toujours été doué pour les trucs louches, quelques vols à droite et à gauche ou un affrontement avec des mafieux, mais Jin s'en sortait toujours. On aurait presque pu dire qu'il était un génie du crime en fait. Dans tous les cas il avait toujours eu un certain talent pour se sortir des pires situation. Il était parti pour chercher la gloire et la fortune et on pouvait dire qu'il était en bonne voie de l'obtenir, mais maintenant il avait besoin de l'aide du pyrotechnicien.

Dans ce sous-sol où il lui avait exposé son plan il l'avait forcé à prendre sa décision sous un coup de tête, lui indiquant où se diriger lorsqu'il serait prêt. Pourtant, même s'il avait accepté rien ne le forçait à embarquer dans le bateau, après tout son ami ne risquait pas de l'obliger à venir avec lui. Alors pourquoi considérait-il l'option? Il se le demandait... Peut-être était-ce parce que cette fois c'était lui qui avait besoin de l'inventeur et pas l'inverse. Ou peut-être était-ce parce qu'il sentait de plus en plus l'urgence de quitter cette île avant d'y rester coincer pour le reste de ses jours... En fait ça n'avait pas vraiment d'importance, son vieil ami lui avait présenté une opportunité inespéré et il avait le choix entre l'accompagner ou poursuivre ses études avec le vieux dans l'espoir qu'une autre occasion comme celle-ci se présenterait un jour. Il hésitait, le projet était ambitieux, mais surtout, il pouvait le conduire directement en prison. Certes, il n'était pas étranger au crime non-plus, mais il se demandait s'il était capable d'aller aussi loin.

Le soleil s'était couché, maintenant qu'il y pensait les événements les plus importants de sa vie semblait toujours se produire en début de soirée... Il ignorait s'il faisait le bon choix, comme tout le monde en fait, mais il devait essayer, attendre dans ce trou qu'on lui tende la main une nouvelle fois était une idée qui le répugnait à tel point qu'il avait envie de vomir. Toujours incertain, il décidât tout de même de rassembler ses affaires et de se diriger vers le port, soit il finirait au fond d'un trou encore plus profond soit il arriverait finalement à se hisser au niveau de Jin.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

Chapitres perdus [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Règle du RP: Les symboles perdus
» les esprits perdus
» trois petits jack russel perdus , volés en seine et marne ?
» Jarod, job : nouveau chef des garçons perdus !
» Dix de perdus, une de trouvée. ✷ feat. Jezabel & Milaan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-