Partagez | 
 

 [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Mar 25 Mar - 18:06

Une histoire de pinces.

L'île se situait à peine à deux heures en bateau du dernier petit bout de terre que j'avais visité, ce qui fit que j'y arrivai en milieu de matinée, au moment où les pêcheurs commençaient à revenir au port avec leurs prises toutes fraîchement cueillis dans leurs filets. J'en avais profité pour me mêler incognito parmi les dockers et m'était fait passé pour l'un d'entre, obtenant ainsi un salaire de la part de l'imbécile qui dirigeait tout cela. Il me fallait de l'argent. En tout cas, assez pour me payer l'auberge dans la soirée. Dormir à la belle étoile, c'était bien, sauf quand le ciel décidait de laisser quelques gouttes d'eau tomber sur le sol et ainsi sur ma personne. Plus encore quand j'étais sur le point d'attraper un rhume à force de ne pas m'être couvert. Je rentrai donc dans le lieu le plus propre et le plus douillet de la ville, en compagnie de Miu, celui-ci toujours posé sur mon épaule. En m'étendant sur le lit en début d'après-midi, je pus observer le paysage par la fenêtre. Le ciel bleu était annonciateur d'une tempête, et je redoutais déjà le vent qui cognerait contre les fenêtres, ce soir-là. Comme à son habitude, lorsque ce temps s'annonçait, Miu dormait, lové contre moi. Je le regardai un instant, souris, et décidai de le laisser, plongé dans un sommeil divinatoire.

En sortant sur la place du village, je vis de nombreuses personnes discuter entre elle de la pluie future - pas étonnant qu'ils soient au courant sur une île de pêcheurs -, du beau temps et des événements qui se déroulaient en ce moment-même. Apparemment, plusieurs voyageurs qui étaient aller se promener sur les cotes avaient disparus. On n'avait pas retrouvé leur trace malgré les recherches menées sur eux... Et ils avaient même été considéré plusieurs fois comme étant morts, sûrement emportés par la mer après s'être fracassé le crâne contre les rochers.

Je ne voulais pas me mêler de cette histoire, alors je décidai de me diriger tout bêtement vers un restaurant assez proche qui servait de délicieux dessert sucrés. Un banana split était au programme de ma journée, et il avait intérêt d'être bon ! En commençant à déguster la glace accompagnée par texture plutôt mole de la banane, je réfléchis sur les événements des dernières semaines. Il s'était passé tellement de choses... Des tristes et des amusantes. J'avais été pris en otage, accusé à tort, malmené, des vies s'étaient éteintes devant moi et d'autres étaient nées. De nombreuses amitiés s'étaient formées, mais il m'était arrivé de croiser quelques ennemis retords et d'autres qui s'étaient échappés avant même que je ne puisse essayer de les arrêter. J'avais perdu... Mais j'avais aussi gagné. Le destin avait décidé de s'équilibrer.

Cela me ramena à penser aux proches voyageurs qui avaient disparus dans la grotte. Ils n'avaient pas eu ma chance. Peut-être n'étaient-ils d'ailleurs pas réellement décédés. Cette lueur d'espoir pour eux... Il fallait juste que quelqu'un l'attrape. Et avec la tempête qui arrivait, mieux valait que ça se fasse le plus tôt possible. Je sortis du restaurant après avoir fini de déguster ma délicieuse glace et retournai d'un pas pressé vers la place où toutes ces informations m'étaient parvenues.

Les commères y étaient encore, racontant la vie des autres sans jamais mettre leur intimité en jeu. Sans y aller par quatre chemins, je leur demandai si elles pouvaient me dire dans quelle direction s'étaient dirigés tous les aventuriers. En me retournant, décidé à y aller, je constatai qu'un bateau de commerce familier était accosté au port... Sans m'y attarder, je me dirigeai vers la grotte.

La grotte était sombre, humide. La seule odeur qu'on pouvait encore discerner derrière celle de moisissure était insupportable relent de chair morte, macérant dans l'eau depuis des semaines. Quelques chauves-souris avaient tenté de se pendre aux endroits les moins humides et les plus sombres, profitant de la journée pour dormir dans le silence le plus complet. Des asticots rampaient au fond de la grotte, visibles grâce à un petit rayon de lumière qui perçait à travers le sol, au-dessus de la caverne. Le petit trou avait été créé pour permettre à l'odeur de cadavre d'alerter les téméraires et de les attirer jusque dans l'antre.

Alors qu'un petit crabe rouge entrait dans la grotte, une pince vint le faucher, faisant disparaître la pauvre créature dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Mer 26 Mar - 14:49

« Une histoire de ... Crabe ? ♪ »



J’adore quand il fait beau ! Mais là … Ce n’est pas le cas. En me promenant sur le navire, j’entends tout le monde parler du fait qu’on ne pourra pas repartir de sitôt. En effet, d’après les nuages bien gris qui arrivent depuis l’océan, le navigateur explique qu’au final, on ne peut pas repartir sans prendre l’énorme risque, il dit bien l’énorme hein, de se confronter à une tempête qui détruira sans doute le bateau. Quant à moi, je suis maudit, et le marine qui m’avait parlé du fruit la fois où je l’ai mangé m’a dit qu’on ne pouvait plus nager, si une tempête frappe le navire alors que je suis dessus et que je tombe à l’eau, cela signifie donc je vais mourir. Enfin, je ne vois pas pourquoi j’imagine de tels scénarios, on ne partira pas en mer de toute façon. Après le discours du navigateur, je me dirige vers le capitaine, celui-ci semblant pas du tout inquiet de la situation.

-Monsieur ?
-Qu’est-ce que tu as mon petit Mike ?
-Et bien, si la tempête approche sur l’île, je ne pense pas rester sur le bateau.
-Pourquoi ça ?
-Comme vous le savez tous maintenant je crois, je suis maudit, si le bateau est frappé par la tempête sur le port là, je risque quand même de couler donc je voulais aller à l’auberge avec Rolanda pour la nuit.
-Ok ! Tiens, prends une bourse, vu le temps qu’il fait, je ne sais pas si ta flûte te rapportera gros.
-Merci … Ça me gêne toujours autant …

Il me donne une tape dans l’épaule et j’avance d’un pas, équipant la jument et me dirigeant vers l’auberge où une femme me conduit à l’étable, y installant Rolanda. Quand elle part, je la sens nerveuse, comme si elle savait que quelque chose allait arriver.

-Doucement ma belle. Je vais aller manger puis je reviens, d’accord ?

Je lui caresse la crinière. Elle est tout ce qu’il me reste de Aria, Rolanda est comme ma Aria au final, l’amour remplacé par de l’amitié mais, je dois prendre soin d’elle. Je lui souris, continuant de la caresser et pensant toujours à la demoiselle. La jument part s’installer au fond du box dans lequel elle est. J’entre avec elle et m’installe à ses côtés, reprenant ainsi mes caresses sur son cou. Aria … Qu’es-tu devenue ? Je me demande ce qu’elle est devenue, peut-être qu’elle ne voulait pas de moi dans son nouvel équipage, ou alors, elle était trop pressé de partir et donc elle m’a oublié ? Ou encore, quelqu’un lui a fait croire que j’étais sur le navire et donc elle est partie en pensant que j’étais là. Je me fais du mal pour rien … Je me lève, entendant mon estomac gronder … J’ai faim ! Je quitte le box et me dirige à l’intérieur du restaurant, m’installant et commandant une grande assiette de viande accompagnée de féculents. Quand l’assiette arrive, je n’en fait qu’une bouchée. Le bœuf et les pâtes ont bien rempli mon estomac et maintenant … Je ne sais plus quoi faire. Je viens de passer cinq minutes à manger quand je vois quelqu’un aux airs familiers sortir de la pièce. Je me lève donc, payant pour mon repas et sortant, suivant l’homme jusqu’à assez loin.

Depuis tout à l’heure, je sais que c’est Erwin. On s’est croisé une ou deux fois maintenant en peu de temps, ne pas le reconnaître serait tout de même bizarre. Celui-ci semble chercher quelque chose auprès des habitants et ceci le conduit tout droit dans une grotte. Je continue de le suivre, ma curiosité faisant de sorte que je veuille savoir ce qu’il va se passer mais je regrette assez vite quand j’entre derrière lui, faisant aussi exprès de ne pas me faire remarquer. L’odeur à l’intérieur de la grotte pique le nez et les yeux, il y a un mélange entre la moisissure et la mort qui donne un peu à réfléchir quant à l’envie d’entrer. A un moment, un crabe a été attiré dans les ténèbres par une pince provenant aussi d’un autre crabe, surement plus gros que le premier. Je ne sais pas quoi penser ou quoi faire mais je pense que le moment est bien venu pour me montrer. Certes je ne me cachais pas non plus mais bon, autant se faire remarquer auprès de Erwin à présent.

-Qu’est-ce que tu fais ici ? Ça pue et c’est humide !

Oui bon, je ne savais pas quoi dire. Est-ce vraiment normal après tout de retrouver une connaissance dans un tel endroit à votre avis ? Je lui tends ma main, voulant serrer la sienne comme le font les personnes normales. Puis, je me tourne vers l’obscurité de la grotte, il fait déjà sombre de base du fait que l’on soit enfermé sans lumière mais des trous dans le plafond éclairent un peu l’endroit. Cependant, là-bas, on n’y voit absolument rien. Quelques pas se font entendre, sortant de l'ombre, un petit gars aux cheveux roux comme Erwin et moi s'approche de nous, un sourire jusqu'aux oreilles.

-Vous êtes perdu ?



Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Mer 26 Mar - 22:30

Une autre histoire.

Mike s’était avancé vers moi, comme si l’on ne s’était jamais quitté. Il avait suivi le mouvement en entrant dans la grotte, naturellement, essayant de s’enfoncer à ma suite dans l’obscurité parsemée de petits rayons de lumière. Ce n’était cependant pas suffisant pour nous éclairer au point d’en être rassurés, et à chaque son, chaque craquement qui suivait nos pas, je redoublais de vigilance. Mon corps, légèrement aux aguets, se fit plus prudent que jamais lorsque je compris que quelque chose de maléfique résidait ici. Il y avait une présence qu’on n’aurait osé affronter qu’au soleil, une chose qui pourrait sortir à tout instant de l’obscurité et trancher nos gorges. Mike m’avait posé une question, m’avait tendu la main mais je n’avais ni répondu, ni accepté ce gage d’amitié. Mon esprit était obnubilé par la peur, celle de perdre la vie de manière stupide. Alors, sortant de l’ombre, un petit homme m’effraya. C’était une sorte de… gamin. Cheveux roux, yeux améthystes, grand sourire… Il avait un cerf-tête d’où deux pinces de crabes et deux petits yeux sortaient sur la tête. Son jean semblait plutôt sale, de même que sa veste couverte d’un mélange entre de la boue et des algues.

« - On n’est pas perdu… Comment t’appelles-tu, jeune homme ? Lui demandai-je avec un sourire méfiant sur le visage.

- Yugo ! Vous venez pour jouer avec moi ? Mes autres amis sont au fond de la grotte ! Venez avec moi ! »

Il n’avait apparemment pas l’intention de se répéter. Son corps se tourna, vivement, et il partit dans la direction opposée à celle d’où nous venions, nous laissant à nouveau seuls. Contre les parois humides, quelques crabes gambadaient, marchant d’une manière que je trouvais curieuse… Mais qui était peut-être tout simplement la plus animale possible. Je me tournai vers Mike, un instant, le regardant dans les yeux – ou du moins essayant à cause du peu de lumière – tout en pensant que je n’avais eu aucun mal à distinguer le regard pétillant du gamin plus tôt.

L’odeur de pourriture et de moisissure me monta alors au nez, et j’essayai de me rappeler que ce genre de senteur m’avait été familier à une époque où je voyageais sur Grande Line. Certainement pas la période de ma vie dont j’aimais me souvenir. C’était la mort. Les cadavres dégageaient, au bout de quelques jours ou même quelques heures, l’odeur due à leur décomposition. Alors imaginez un corps tout fraichement décapité en plein milieu d’un désert. Heureusement que l’endroit n’avait pas été clos, parce que la proximité l’odeur aurait sinon été insupportable.

Je me retournai légèrement, bouchant mes narines, puis je dis à Mike avec une voix de canard :

« - On devrait faire attention ! »

C’était évident, mais il fallait quand même le signaler. Alors, commençant à marcher en première ligne  d’un pas lent et prudent, je regardai le sol avec une envie certaine de m’y enfoncer et de fuir. Le silence régnait, ou alors les quelques gouttes d’eau qui tombaient sur le sol brisaient l’atmosphère dans lequel nous nous trouvions. Étrangement, le chemin sembla durer une éternité. On ne parcourut pourtant pas plus de trente à cinquante mètres – difficile de juger dans l’obscurité – mais lorsqu’on arriva à destination, un petit cri m’échappa. Les crabes qui m’avaient suivi jusqu’ici fuirent.

Je le savais. Pourtant, le choc ne fut pas moindre. Le garçon avait commencé à jouer avec les cadavres, les disposants de manière originale dans des positions qu’ils auraient pu avoir de leur vivant, assis sur des rochers mouillés.

Les cadavres portaient encore les habits qu’ils avaient avant leur mort, parfois lacérés, d’autres fois mélangés à leur chair en décomposition. Le gamin avait installé le corps d’une femme en face d’une tasse de thé ébréchée. Ses joues étaient encore recouvertes de larmes séchées de sang. On pouvait les distinguer clairement jusqu’au moment où sa mâchoire avait été arrachée, laissant sa langue pendre le long de cou. Je n’essayai pas d’observer les autres corps mais ils étaient au moins une dizaine. Tous placés. Tous jouant un rôle dans la mort.

« - Vous voulez jouer avec moi ? Demanda l’enfant en sortant vers nous, le regard détraqué. Jouez avec moi, humains. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Jeu 27 Mar - 11:53

« Une histoire de ... Crabe ? ♪ »



Erwin semble complètement effrayé. Du moins, son regard et son visage le trahissent, il est aux aguets et ainsi, il m’ignore, répondant tout de même au gamin qui sort de nulle part.

-On n’est pas perdu… Comment t’appelles-tu, jeune homme ?
-Yugo ! Vous venez pour jouer avec moi ? Mes autres amis sont au fond de la grotte ! Venez avec moi !

Aussitôt dit, le gosse plonge dans son obscurité. Perplexe, je regarde ma connaissance, avec qui je vis quelques aventures spéciales depuis quelques temps, qui a le même réflexe que moi, se bouchant le nez. Prenant une voix de canard, il s’adresse à moi.

-On devrait faire attention !

Erwin ouvre donc la marche et me laissant ainsi la fermer et après quelques mètres, pas plus de cinquante ou soixante, je n’ai aucune notion de distance quand on marche dans le noir de toute manière. Bref, quand on arrive vers la lumière au bout du chemin, mon partenaire crie, intrigué, je passe ma tête par-dessus son épaule, appuyant mes mains sur celles-ci et me collant à lui pour voir ce qu’il se passe. Je reste bouche bée, oui, pas le choix sinon je vomis. Il est vrai que l’odeur de mort se faisait de plus en plus présente au fur et à mesure que l’on avançait dans la grotte mais là, c’est juste un spectacle morbide. Ce gosse joue avec des cadavres. Là-bas, un homme est assis sur un rocher, un chapeau pirate et un bâton dans la main symbolisant une épée, je me demande d’ailleurs où est son autre bras … Il fait penser au chef des cadavres mais malgré les vêtements, on voit qu’il n’est pas normal. Des deux jambes, il en manque un bout à l’une et l’autre semble tenir uniquement grâce aux tendons. Quant aux bras … J’ai déjà dit ce que j’avais à dire. Je redescends de Erwin, m’étant posé dessus pour voir la raison du cri et je m’avance à côté de lui, voyant qu’il y a bien plus de cadavres et ceux-ci ne datent pas d’hier.

-Vous voulez jouer avec moi ? Jouez avec moi, humains.

Je déglutie et mes yeux sont grands ouverts, le gosse m’effraie. Il s’avance vers nous avec un regard de psychopathe. Il tend sa main vers nous mais celle-ci semble changer, elle devient une pince rouge, une pince de crabe comme celle qui a attrapé le petit animal tout à l’heure quand on est entré dans la grotte. J’ai déjà vu ce genre de pouvoir, des hommes qui se transforment en animaux après avoir mangé un fruit du démon. Si je me souviens bien, c’est un zoan. Ceux-ci ont la capacité de rendre plus puissant physiquement les hommes et donc les enfants. Je réfléchis quelques secondes malgré le danger que l’on court. Au final, ce n’est pas surprenant que cet enfant ait pu tuer ou trouver autant de personnes ou de cadavres, avec cette force surhumaine dont il est doté, il pourrait peut-être même finir par nous vaincre et ainsi nous ajouter à sa collection.

-Si tu veux, on peut … Je ne sais pas moi … Jouer à la dinette ?

J’arrache la tasse ébréchée des mains d’une femme en décomposition, arrachant aussi la main que je laisse tomber par terre. Suis-je nerveux ? Non, plus que ça, je suis en mode survie. Je pousse la morte de la chaise et m’installe à sa place, invitant Erwin du regard et souriant vers le gamin, voulant lui faire changer d’avis quant au jeu auquel il souhaite jouer. Pas que je tiens tant à la vie que certaines personnes mais disons que je ne souhaite pas la perdre ainsi …



Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Jeu 27 Mar - 21:09

Le garçon qui était juste là.

Mike essayait de se prêter au jeu et c’était une bonne façon de rester en vie quand on voyait la pince qui avait pris la place de sa main. J’étais étonné de voir un Zoan meurtrier sur cette île, il me semblait que ces capacités étaient plutôt rares. Cela expliquait cependant pourquoi il avait pu faucher la vie de tant de personnes. En tout cas, Yugo était à présent tourné vers mon compagnon et ça aurait été la bonne occasion de tourner les talons et de fuir en ayant une chance de rester en vie. Cependant, malgré mon pouvoir, je ne pouvais pas l’abandonner ici, seul. Cet enfant avait sûrement du avoir un parcours particulier pour en arriver là. Ou tout simplement était-ce un sociopathe, incapable de ressentir le moindre remord et peut-être la moindre émotion. Cette pensée me traversant, je me demandai plus que combien de temps il nous restait à vivre. Alors je me souvins que, de toutes les manières, il ne pourrait pas être plus rapide que moi. S’il me prenait par surprise, bien sûr il pourrait me tuer. Dans le cas contraire, j’étais avantagé.

Je me dirigeai vers la petite table en pierre, tranquillement, et lorgnai un instant sur la main tout fraichement arrachée de la femme à l’odeur pestilentielle. Décidément, cet endroit n’aidait pas à garder les bonnes odeurs. Le sel de mer arrivait parfois à nos narines et je me demandai si, par hasard, il se trouvait cette grotte fut ensevelie d’eau à la marée. Mais en tant qu’utilisateur de fruit du démon, je savais que c’était peu probable… Ou du moins très dangereux. Il aurait fallu connaître les horaires exacts de la montée des eaux, ce qui aurait rendu notre périple plutôt dangereux.

« - Oui, jouons, dis-je sur un ton posé. Tu as mangé un fruit du démon, n’est-ce pas, Yugo ? Moi aussi… »

Il fallait l’effrayer. C’était important qu’il ait peur, ou du moins qu’il se méfie. Ainsi, il sera peut-être moins précipité dans ses actions et ça nous laisserait l’occasion de nous échapper ou de le mettre hors d’état de nuire. Bien que tuer un enfant était bien sûr hors de question. Je lui souris en essayant de paraître le plus naturel possible et m’assis sur le sol froid d’un rocher qui semblait avoir été taillé par l’érosion dans la forme la plus agréable pour le postérieur. Je souris.

Yugo se dirigea vers moi et, avec un air enjoué, me tendit une tasse de thé. Il venait de transformer à nouveau son membre en partie humaine. J’essayais de paraître tout aussi excité par ce nouveau jeu. Il fit mine de verser du thé, et lorsque je regardai le contenu de la tasse je vus qu’il n’y avait qu’un fond de poussière noire et peut-être un insecte qui se débattait dedans. Je restai tranquillement assis en le voyant se diriger vers Mike, espérant que celui-ci aurait les nerfs assez solides pour ne pas céder devant le gamin. Si on faisait un seul faux pas, je ne doutais pas de sa capacité à nous éliminer ou, dans le meilleur des cas, à nous blesser.

« - C’est quoi ton pouvoir à toi, monsieur ? Me lança-t-il en servant le thé à mon ami sans le regarder.

- Je peux faire disparaître les choses, lui répondis-je en essayant de rester évasif. »

Il sembla réfléchir un instant puis se retourna vers Mike en commençant à m’ignorer. Cela me permit d’observer les lieux avec un peu plus de détails. Le trou au-dessus de nous était un peu plus grand que tous les autres de la grotte, la lumière passait mieux pour éclairer les cadavres. Comment se faisait-il que personne ne tombe dedans ? Ou alors… Je frémis, ne voulant pas savoir en fait. Il fallait qu’on se sorte de se merdier ! Et vite !



Yugo regardait son premier camarade de jeu avec une certaine fascination. Quand celui-ci avait pris la tasse de la main arrachée du cadavre, il avait tout de suite senti une connexion entre eux. C’était quelque chose d’inhabituel, mais après tout peut-être était-il un animal comme lui. Avec un sourire confus, il décida que l’autre rouquin n’avait pas beaucoup d’intérêt. Son pouvoir n’était que trop… banal. Les choses disparaissaient tout le temps. En revanche, avoir la même présence qu'un animal à ses yeux, c’était quelque chose de particulièrement intéressant.

Et comment fonctionnait-il donc ? Comme tous ces autres humains ? Ou peut-être… Différemment. Il n’y avait qu’une seule façon de le savoir. Se tournant à nouveau vers l’homme à la tasse ébréchée, il fit à nouveau apparaître sa pince et tenta de le faucher d’un coup sec.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 12:59

« Une histoire de ... Crabe ? ♪ »



Doucement, trop doucement même à mon goût, Erwin arrive à la table à laquelle je me suis installé, me rassurant un peu par ce geste puisque je ne suis pas tout seul. C'est vrai qu'il aurait pu partir et m'abandonner comme presque tout le monde le fait mais non, il est resté. Alors que je tremblais en tenant la tasse, celui-ci s'arrête, écoutant un peu la conversation entre les deux garçons.

-Oui, jouons. Tu as mangé un fruit du démon, n’est-ce pas, Yugo ? Moi aussi…

Le gosse se dirige vers mon coéquipier et lui donne une tasse qu'il sort d'on ne sait où, ayant enfin redonné la forme humaine à sa main, ce qui me rassurait déjà un peu plus. Jouant avec nous, il sert d'abord un thé invisible à Erwin puis se dirige vers moi. A présent rassuré par la présence de mon ami, je souris en voyant le gamin faire de même avec moi. Seulement, je ne sais pas si lui avouer le fait d'être maudit est une bonne idée, s'il prend peur en connaissant le pouvoir de l'un de nous, il peut passer à l'offensive. Seulement, je crois que ce gosse est curieux.

-C’est quoi ton pouvoir à toi, monsieur ?
-Je peux faire disparaître les choses.

Il acquiesce de la tête, semblant réfléchir et revenant vers moi. Je lui souris une fois encore, faisant mine de boire le thé. Je n'approche pas la tasse de ma bouche, c'est déjà limite que je la tienne du bout des doigts ... Un cadavre la tenant juste avant moi quand même, je refuse de prendre le risque de tomber malade ou je ne sais pas quoi. Arrivant devant moi avec un air concentré, il me regarde quelques longues secondes, commençant à me faire stresser. Peut-être veut-il savoir si j'ai un pouvoir moi aussi. Je soupire, allant pour lui dire que moi aussi je suis maudit mais celui-ci ne me laisse pas le temps. D'un coup, il tente de me faucher ou me couper avec sa pince. Étant installé sur une chaise en bois bien trop petite pour moi, quand je vois sa main se transformer en pince et venant vers moi, je me pousse en arrière, cassant la chaise sous mon poids et la tasse car je la lâche.

-Mais ! Je voulais jouer et tu as tout cassé ! Ramasse !
-Jouer ? Tu appelles ça jouer ? Tu ne peux pas jouer avec des morts ! Il faut que ces pauvres gens finissent enterrés et avec dignité ! Ils n'ont pas à pourrir dans une grotte d'un gamin capricieux et complètement dérangé !

J'enlève mes gants, attrapant le gosse par le col et le collant contre une paroi de la grotte, laissant ainsi ses pieds se balancer dans le vide.

-Maintenant, tu vas me faire le plaisir de partir d'ici et de nous laisser conserver le peu de dignité que tu as laissé à ces cadavres, oui ?!

Le petit commence à pleurer et, gêné, je le repose au sol. Je crois que je lui ai fait plus peur qu'il ne nous a fait peur depuis le début. Je recule de quelques pas, ne voulant pas prendre le risque de rester à portée de pince et celui-ci, entre deux reniflements de morve, essaye de s'expliquer.

-Mais, mais ... Les autres enfants ... Ils veulent pas jouer avec moi parce que ... Parce que ... Je suis trop bizarre qu'ils disent ... Personne ne veut jamais jouer avec moi !
-On jouait avec toi nous. Pourquoi nous attaquer alors ?
-Parce que ... Quand vous allez partir et bah ... Je vais encore être tout seul !

Ce pauvre gosse, il me fait de la peine maintenant. Je tends ma main vers lui, lui montrant mes coussinets. Je m'accroupis et lui souris, restant quand même à bonne distance au cas où.

-Regarde, mon pouvoir à moi c'est de pousser les choses ! Regarde !

Voulant montrer mon potentiel au petit Yugo, je pousse une bulle d'air contre une paroi. M'acclamant, je continue plusieurs fois pour amuser le garçon jusqu'à ce qu'un bruit sourd se fasse entendre. La caverne grogne on dirait un éboulement ...



Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 14:00

Pleurer pour son foyer.

Ce gamin… Je le regardai un instant. Malgré son chagrin apparent, sa peur de rester seul, il semblait avoir quelque chose à cacher. En observant Mike, il pouvait clairement être émerveillé comme le serait n’importe quel gamin de son âge. Me demandant s’il était en train de jouer la comédie, je perçus à peine le premier grondement de la caverne. Puis un second survint et quelques grains de terre tombèrent sur mon épaule. Avant que je ne le remarque, la grotte était en train de s’effondrer sur nous, en partant du fond, et les premiers cadavres furent ensevelis sous la terre. Ni une, ni deux, je touchai l’épaule de Yugo et Mike, les téléportants avec moi juste à l’extérieur de la grotte. Nous arrivâmes ainsi sur les galets mouillés en un instant, l’espace autour de nous avait changé. Je déglutis en entendant la grotte se fermer quelques instants plus tard derrière nous et inspirai un coup avant de dire sur un ton amusé.

« - On dirait qu’on l’a échappé belle ! »

Le gamin me regarda, puis se tourna vers la grotte et son visage pâlit à vue. Je tentai de lui tenir l’épaule pour le consoler mais il eut un violent mouvement de recul et transforma son corps en forme hybride. Son dos était recouvert d’une sorte de carapace d’un rouge parsemé de taches blanches. Ses bras étaient devenus de puissantes pinces capables de faucher la vie en un rien de temps, mais ses jambes avaient gardé une forme humaine. Il semblait prêt à m’attaquer… Et il le fit. Sa vitesse me surprit dans un premier temps mais il ne pouvait pas m’avoir à ce jeu-là. Ses hurlements, son déchaînement, tout rendait la chose très étrange.

« - C’est votre faute ! Votre faute ! Mon foyer a été détruit ! Mon foyer… »

Alors il s’écroula en reprenant forme humain et commença à pleurer toutes les larmes de son corps. Sans prendre de précautions, je me mis à sa hauteur et le pris dans mes bras. Il tapait de ses petits poings fiers contre mon corps mais la peine l’emportait sur tout le reste et ses coups restaient faibles. Ses bras, frêles, vinrent alors m’enlacer tandis que ses pleurs redoublaient. Je tournai un regard inquiet vers Mike en lui demandant, sans émettre un son, seulement en bougeant mes lèvres ce qu’il fallait qu’on fasse à présent.

Il s’écroula alors dans mes bras suite à ce chagrin et je le mis sur mon dos. Il fallait trouver un moyen de le protéger des villageois, ou le livrer à eux en dénonçant son pouvoir et ses crimes. Cependant, même si je ne pouvais pas cautionner ses actes, il semblait que d’autres choses soient à découvrir avant de le juger, ainsi décidai-je de le garder un peu plus longtemps à mes côtés.

« - Mike… J’ai une chambre d’auberge, je pense qu’on devrait y aller, je vais m’y téléporter… Touche mon épaule si tu veux t’y rendre avec moi. »

Attendant une dizaine de secondes qu’il prenne sa décision, j’utilisai mon pouvoir pour aller dans le lieu que j’avais réservé et vis que Miu m’attendait avec un certain mécontentement. Il s’était réveillé plus tôt que prévu, ou alors m’étais-je absenté plus longtemps que d’habitude ? Alors je posai Yugo sur le lit et inspirai un instant, me questionnant encore intérieurement sur ce qu’il fallait qu’on fasse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 15:07

« Une histoire de ... Crabe ? ♪ »



Yugo s'accroche à ma jambe par peur alors que je remets mes gants et presque aussitôt, nous voici dehors. Entendant la grotte dans laquelle nous étions s'effondrer au sol. Le gamin me lâche, un peu perturbé et je remarque un crabe écrasé par quelques cailloux. Je me dirige vers le petit animal quand Erwin s'exclame, amusé.

-On dirait qu’on l’a échappé belle !

Le jeune homme s'approche du gamin et lui pose une main sur l'épaule, réveillant sa colère, il se transforme en crabe, enfin, en demi crabe. Tout le haut du corps est celui de l'animal mais le bas reste humain. Une fois de plus, il tente de faucher avec sa pince mais cette fois, l'attaque est dirigée sur Erwin qui, facilement malgré la vitesse du petit, évite.

-C’est votre faute ! Votre faute ! Mon foyer a été détruit ! Mon foyer…

Suite à ça, le petit tombe sur les genoux, retrouvant forme humaine et il recommence à pleurer toutes les larmes de son corps. Le jeune homme se dirige donc vers lui, le prenant dans ses bras et le laissant lui taper le torse avec ses petits poings enfantins. Je souris quand je vois ensuite Yugo prendre Erwin dans un câlin, la scène est mignonne mais je ne sais pas si le téléporteur s'en rend bien compte. Quant à moi, je ramasse le petit crabe, caressant le pauvre animal qui peut sans doute être un ami du petit. Alors que le gosse continue de pleurer, le jeune homme me demande quoi faire ... J'ai lu sur ses lèvres, il n'a rien dit en fait. Je hausse les épaules, regardant à l'horizon, au cas où quelqu'un arriverait alors que le petit s'endort sous la fatigue dans les bras du rouquin qui m'accompagne. Mais rien, personne. Erwin porte ensuite l'enfant sur son dos, s'exprimant cette fois-ci à haute voix.

-Mike… J’ai une chambre d’auberge, je pense qu’on devrait y aller, je vais m’y téléporter… Touche mon épaule si tu veux t’y rendre avec moi.

Son idée est pas mal. Il est vrai qu'il semble faire peur aux villageois avec son pouvoir mais ça reste un enfant, il est de notre devoir de le protéger. Je me dirige vers Erwin et touche son épaule, arrivant dans la chambre où la drôle de petite créature est là. Une fois arrivé, je laisse le garçon poser le petit sur le lit, regardant la peluche, je remarque qu'elle ne semble pas contente du tout. Je m'approche d'elle, m'accroupissant et lui tend me doigt comme pour lui serrer la main.

-Salut toi. On s'est déjà vu plusieurs fois. Je m'appelle Mike. Et toi ?

Toujours avec mon crabe dans les mains, je souris à la petite peluche puis, je me relève afin d'aller poser l'animal à côté du petit. Le crabe fait le tour du corps enfantin et part se cacher dans les bras de l'enfant. Enfin, me tournant vers Erwin, je soupire.

-Je pense qu'on devrait voir si il a des parents. Pour ma part, je ne peux pas rester indéfiniment sur cette île pour m'occuper de lui ou le défendre et je ne pense pas que toi non plus. Pareil, avec les bêtises qu'il a fait, si on le laisse ici comme ça, les gens vont l'attraper et je n'ose même pas penser à ce qu'ils pourraient lui faire.

Je m'assieds sur le lit, caressant les cheveux du gamin.

-Je vais rester là, l'endroit où il vivait a été détruit comme pour moi. Tu pourrais aller lui chercher à manger pendant que je veille sur lui s'il te plaît ?

Ce qu'il mangeait dans sa grotte ? Je l'ignore. Mais il me semble qu'un vrai repas lui fera plaisir.



Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 15:36

A manger !

En commençant à regarder le gamin dormir, je répondis à la question que Mike posait à Miu quant à son prénom. Mon compagnon ne savait pas parler, et il n’était pas capable d’écrire dans le langage des humains bien qu’il comprenne quand les hommes s’adressaient à lui. Sûrement grâce à sa grande intelligence. Je souriais à moitié en écoutant ce que mon compagnon d’infortune disait. Des parents… Je ne me souvenais que trop peu des miens. Je n’avais jamais connu ma mère et mon père était… Distant. Un beau jour, il a juste disparu sans que je ne le remarque. Il était parti et je continuai ma vie sans rien y changer. Mon regard triste se dirigea sur le gamin, essayant de penser à autre chose. Miu vint alors dans mes bras, sentant certainement ma tristesse monter. Il se logea sur mon épaule et me tapota la tête pour me redonner du courage. Alors je sortis de la chambre en acquiesçant juste de la tête, accompagné de mon petit animal.

En sortant, l’aubergiste me regarda avec de grands yeux et bégailla. Je souris, légèrement fier de mon pouvoir à cet instant-là. Il provoquait la stupeur chez les autres. C’était plaisant. En me rendant en ville, je compris que le prix des articles alimentaires n’allait pas en baissant. Je pris quelques légumes, un peu de viande mais évitai les fruits de mer. Lui servir du crabe aurait juste été de très mauvais goût. Je toussai en pensant à cela avant de me rendre compte que les vendeurs lorgnaient sur moi avec un regard suspicieux. Certains m’avaient vu partir vers la grotte, et c’était sans doute le bruit de l’éboulement qui avait rendu leur attitude légèrement réservée.

Cependant j’arrivai à avoir quelques ingrédients qui me permettraient de préparer certainement le seul plat que je savais cuisiner : des pattes à la carbonara. Je souris en pensant que ça pourrait être un repas équilibré et mangeable. Il me fallait à présent… Un endroit où les faire. Je pensai un instant que cela pourrait être les cuisines de l’auberge mais encore me faudrait-il l’autorisation du gérant.

Arrivant devant lui, celui-ci fut plutôt compréhensif. Il m’autorisa à les utiliser à condition que je dise le plus grand bien de son établissement aux voyageurs que je rencontrerais. Marché conclu. Facile. Je commençai à faire bouillir l’eau sur la gazinière, dans une marmite de taille idéale puis fit cuire les lardons, retira un peu de jus pour y ajouter de la crème fraiche… D’accord, c’était plutôt facile, mais les temps de cuisson avaient à être parfaits. En réussissant mon coup, je décidai de remonter à l’étage. Le petit homme devait avoir faim, s’il était déjà réveillé.

J’entrai dans la chambre et servis quatre assiettes, Miu se jeta sur l’une d’elle sans demander la permission mais commença à patienter en voyant mon regard autoritaire. Le genre de regard qu’on a pour un gamin qui vient juste de faire une bêtise mais qu’on ne veut pas réprimander trop sévèrement. Je décidai donc de donner leur repas à chacun de mes ‘invités’. Puis je me tournai vers le petit rouquin et lui demandai, comme pour engager la discussion entre nous deux :

« - Où est-ce que tu as obtenu ton pouvoir ?

- C’est un homme qui me l’a apporté… Il m’a dit de manger ce fruit et de vivre une vie exceptionnelle… Mais après avoir vu ma transformation il semblait déçu et a quitté l’île. »

Je n’avais jamais entendu une histoire pareille. Qui se séparerait d’un fruit du démon comme ça ? Cela n’avait aucun sens… Peut-être était-ce tout simplement une expérience. Je continuai à m’interroger en mangeant mon repas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 16:55

« Une histoire de ... Crabe ? ♪ »



Mon idée semble plaire à Erwin et le petit Miu qui partent ensuite de la chambre, le laissant avec le petit qui se réveille environ quinze minutes après. Pendant ce temps, je le regarde dormir, l'air paisible. Il me fait repenser à mon voyage sur le bateau qui m'avait kidnappé, le voyage avec les esclaves. J'ai l'impression que les enfants malheureux sont nombreux dans ce monde, ceci ne devrait pas être le cas. Je tourne un peu dans la pièce quand le petit commence à bouger, se réveillant en souriant, voyant un crabe dans le lit. Il se frotte les yeux et dirige ensuite son regard vers moi et je m'installe à ses côtés.

-Qui est-ce qui l'a apporté ici ?
-C'est moi. Je pensais qu'il devait être ton ami.
-Merci.

Il prend le petit crabe rouge sur ses jambes et le caresse, l'animal ne bougeant pas. Je pose ma main sur l'épaule du petit.

-Tu sais, quand tu disais que ton foyer avait été détruit ...
-Oui. Je vais vivre où moi maintenant ?
-Tu n'as pas des parents ?
-Bah, ils m'ont abandonné ici quand le monsieur m'a donné un pouvoir.

Un homme lui a fait manger un fruit maudit comme j'ai mangé ? Qui est assez fou pour se séparer d'un tel fruit ? Je passe outre, voulant venir aux faits.

-Tu sais, j'ai aussi perdu mon foyer. De très méchantes personnes sont venus dans mon village et ils ont tout détruit malgré le fait que je défendais comme je le pouvais mon territoire. Et tu sais ce que j'ai fait après ça ?
-Non, t'as fait quoi ?
-J'ai voyagé !
-Mais je suis trop petit !
-C'est vrai. Mais tu peux faire en sorte d'apprendre à maîtriser ton pouvoir, en faire service à la communauté quand tu seras grand, je ne sais pas moi. Mais juste, écoute moi bien. C'est pas parce que tu as tout perdu qu'il ne faut pas aller de l'avant !
-Pourquoi ?
-Voyons, t'es presque un grand ! T'as toute la vie devant toi !

Je le pousse avec mon poing, le regardant tomber sur le côté, toujours sur le lit. On commence à rire quand Erwin entre accompagné de Miu et de quatre assiettes dont la nourriture semble délicieuse. Les pâtes fument encore et la petite peluche se jette sur la nourriture avant que le jeune homme n'ait le temps de servir. Une fois fait, je le remercie et il entame à son tour une conversation avec le petit Yugo.

-Où est-ce que tu as obtenu ton pouvoir ?
-C’est un homme qui me l’a apporté… Il m’a dit de manger ce fruit et de vivre une vie exceptionnelle… Mais après avoir vu ma transformation il semblait déçu et a quitté l’île.

Ah oui, l'homme distributeur de fruit. Je m'inclus dans la conversation, posant à mon tour une question. Celle-ci n'est peut-être pas très importante mais, elle me titille la langue.

-Et cet homme, à quoi ressemblait-il ?
-Bah, il était pas vieux, mais plus que vous. Après, il avait un chapeau quand je l'ai vu et il était très gentil aussi. Enfin, jusqu'à ce qu'il sache que je suis un crabe ...

Voilà, ce profil correspond à environ une bonne partie de la population. Je souris, lui frottant les cheveux et je finis mon assiette que je pose sur la table de chevet près du lit. Suite à ça, je regarde Erwin, me prononçant.

-On pourrait voir pour qu'il aille dans l'orphelinat d'une autre ville ou d'une autre île. Je ne pense pas qu'ici il sera accepté un jour en fait.

Le jeune homme sait se téléporter et téléporter des gens, si il peut, autant en profiter pour que ce gosse ait une nouvelle vie.



Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 18:48

Yugo.


Yugo regardait le monde différemment. Il s’était passé quelques mois depuis sa rencontre avec Erwin et Mike. Les personnes qui l’avaient recueilli dans l’orphelinat d’une des îles de South Blue étaient très gentilles. Suite au conseil d’Erwin qui l’avait amené ici, il avait décidé de cacher son pouvoir. C’était plus prudent ainsi et personne ne pouvait lui vouloir du mal. Il souriait à la vie et depuis la vie lui souriait. Lorsqu’il avait avoué le meurtre des personnes avec qui il voulait jouer, sa conscience avait pris le dessus et il s’était mis à vouloir changer. Ses amis le lui avaient permis.

En s’avançant vers la balançoire, il remarqua qu’un homme y était assis. Il avait les cheveux plutôt courts, noirs, et une barrette les retenait. Il lui sourit et il rendit ce sourire. Alors qu’il se retourna pour voir si d’autres personnes de l’orphelinat l’avaient remarqué, il se rendit compte que tout le monde était rentré. Alors qu’il voulut les suivre, l’homme lui attrapa l’épaule et le tourna vers lui. Qui était-ce ? Une sensation étrange lui parcourut le corps et il sentit celui-ci faillit. Alors il tourna le regard et vit une aiguille plantée dans son cou. En tombant, celle-ci se retira.

« - Bonne nuit, petit crabe, chuchota l’homme à son oreille avant de partir, le gamin sur son épaule. »


Je regardai Yugo en lui ébouriffant les cheveux. Ce qu’avait dit Mike était une bonne idée, et je ne pouvais qu’y adhérer. Moi-même je ne pouvais pas prendre ce gamin avec moi. Comment le gérer ? Je n’étais parfois même pas capable de me gérer moi-même. J’eus un sourire gêné mais c’était le mieux que nous pouvions faire pour lui. Cela signifiait aussi partir pour une autre mer presque immédiatement. Sur celle-ci, des gens le connaissaient. Et moins de gens savaient où il serait, mieux il se porterait. Il n’y aurait que Mike, Miu et moi. Personne d’autre.

« - Je vais t’emmener sur une île de South Blue où j’ai déjà été autrefois, il y a un orphelinat là-bas, tu devras juste faire attention à ne pas dévoiler ton pouvoir… C’est un don pour certains, mais ça peut aussi être une malédiction. »

Je m’assis à ses côtés et lui donnai quelques instructions supplémentaires. Il fallait qu’il apprenne à se sociabiliser. Qu’il ne tue plus personne, tuer des gens c’était mal, tout juste bon pour les forbans et les personnes incapables d’avoir des amis. Il n’avait le droit d’utiliser ses pouvoirs que pour se défendre et défendre autrui. Et peut-être qu’un jour il trouverait un équilibre entre ceci et ses capacités. Et s’il voulait me contacter, il pouvait envoyer une lettre sur une île, sur West Blue, et on me la transmettrait.

Alors que je commençai à ranger mes affaires, je demandai à Miu de venir sur mon épaule. Nous allions partir dans très peu de temps, avant que le soleil ne se couche, pour ainsi arriver sur South Blue et intégrer Yugo dans un orphelinat. Je regardai Mike avec un sourire triste sur le visage. Nous nous croisions souvent, et à chaque fois nos aventures nous amenaient à aider d’autres personnes. Comme un duo de super-héros.

« - Mike, nous nous reverrons un jour. Je voyagerai encore quelques temps sur East Blue. J’espère qu’on aura l’occasion de se recroiser. »

Yugo se dirigea vers mon ami, sûrement pour lui dire ‘Au revoir’. Je le laissai faire en observant l’extérieur. De gros nuages tempétueux amenaient avec eux l’alarme qui signifiait que tout le monde devait rester à l’intérieur. Je soupirai. Une fois que Yugo en eut fini, je nous fis disparaître de l’île.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   Ven 28 Mar - 21:09

« Une histoire de ... Crabe ? ♪ »



Erwin ébouriffe les cheveux du petit gars, lui expliquant ce qu'il va se passer.

-Je vais t’emmener sur une île de South Blue où j’ai déjà été autrefois, il y a un orphelinat là-bas, tu devras juste faire attention à ne pas dévoiler ton pouvoir… C’est un don pour certains, mais ça peut aussi être une malédiction.

Puis, il s'assied à ses côtés, expliquant quelques formalités, le pourquoi du comment de la chose. Le gamin, répondant avec de simples signes de la tête me fait sourire. J'aurais aimé que moi aussi, à cette époque que l'on me retrouve, que l'on me dise que tout va bien et surtout que l'on me trouve une solution. Je regarde le gamin sourire ensuite regardant Erwin plier bagage. J'aide un peu, et croise le regard de Erwin, celui-ci ayant un sourire à l'air triste sur le visage.

-Mike, nous nous reverrons un jour. Je voyagerai encore quelques temps sur East Blue. J’espère qu’on aura l’occasion de se recroiser.

Le petit arrive, Yugo, et il me prend dans ses petits bras. Je fais de même, lui souriant, m'étant accroupi en le voyant arriver vers moi, les bras en avant.

-Fais attention à toi bonhomme, d'accord ?!
-Ouais Mike !
-Et toi Erwin, prends soin de toi aussi.

Puis, après avoir laissé échapper un petit rire enfantin, le gamin retourne vers le jeune homme, prenant son crabe rouge qu'il avait posé sur le lit. Je leurs fais un signe de la main, les regardant tous les trois disparaître et me laisser ainsi dans la chambre, seul. Je ramasse la clé de la chambre du jeune homme qu'il a laissé sur la table de chevet avec les assiettes et me dirige à l'étage inférieur, trouvant une femme potelée assise à une chaise devant des clés.

-Tenez, la clé de Monsieur Dog, il a quitté la chambre et je ne pense pas qu'il reviendra, merci.

Elle prend la clé, me dévisageant. Puis je sors, allant retrouver Rolanda que je devais voir juste après manger. Quand j'arrive au box, elle est couchée et me regarde. Je lui souris et pointe de l'index vers le haut.

-Je vais dans ma chambre, bonne nuit ma belle !

Je file donc dans ma chambre, me mettant à l'aise sur le lit. Il est sympathique ce fameux Erwin Dog. On se croise souvent et je n'ai pas l'impression que ce sera la dernière fois. D'abord pour arrêter des bandits, puis ensuite pour sauver une population d'une attaque de chinchillas et là, pour aider un petit garçon. J'espère que ce gosse sera heureux, il le mérite après tout. Après tout, au final, tout le monde devrait avoir le droit au bonheur. Même les gens que l'ont traite comme des vilains petits canards. L'orage commence à se faire entendre et le vent souffle aussi contre ma fenêtre. Quelqu'un frappe à la porte, je vais donc l'ouvrir quand je vois deux hommes, le premier travaillant ici et le second, c'est la première fois que je le vois. Cheveux noirs, barrette pour en retenir une partie, ils commencent à parler.

-Cet homme voulait vous voir.
-Vous n'avez pas été dans une grotte cet après-midi pour tuer un monstre avec un éboulement ? Tout le monde parlait de ça cet après-midi !
-Je ne vois pas de quoi vous parlez. Si ça ne vous dérange pas, j'aimerais dormir s'il vous plaît.

Je ferme la porte et retourne sur le lit. Yugo, mon bonhomme, tu es en sécurité où tu es à présent. Au pire des cas, Erwin sera capable de te protéger ... Je me tourne et m'endors, encore une belle journée de terminée.




Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Une histoire de... crabe ? [Pv : Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Mike Newton [Validée]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-